Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Horatiu Radulescu (1942 - 2008)

Aller en bas 
AuteurMessage
Pousskine
Mélomaniaque
Pousskine

Nombre de messages : 557
Age : 31
Date d'inscription : 17/02/2007

MessageSujet: Horatiu Radulescu (1942 - 2008)   Mar 14 Oct 2008 - 19:36

Mort le 25 septembre dernier, initiateur de la musique spectrale, un compositeur que je connais très peu et c'est pour cela que j'implore encore une fois la science des membres de ce forum Mr. Green

D'ailleurs globalement je connais mal la musique spectrale, il me semble que Luc Brewaeys (qui parcourt ce forum de temps à autre) se rattache à se courant qui visite les sphères les plus élévées et opaques de l'échelle des harmoniques. Pour en revenir à Radulescu, il apparait comme une des figures les plus importantes en terme de musique contemporaine. Quelqu'un connaitrait-il sa musique plus en profondeur?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JoeLeplombier
Mélomane averti
JoeLeplombier

Nombre de messages : 101
Age : 31
Date d'inscription : 24/10/2008

MessageSujet: Re: Horatiu Radulescu (1942 - 2008)   Ven 24 Oct 2008 - 18:34

Je renvois à ce lien intéressant ;

http://www.rue89.com/droles-de-gammes/2008/09/26/horatiu-radulescu-le-plus-inoui-des-compositeurs-est-mort

Pour ma part j'ai eu l'occasion d'entendre quelques oeuvres de ce compositeur que je ne connaissais pas lors du récent hommage qui lui était rendu au conservatoire de Liège, je n'en attendais pas grand chose et pourtant ca a été l'un des plus grands chocs de ma vie de mélomane! Je pense en particuler à une oeuvre pour Alto solo (dont je ne me rappelle malheureusement plus du nom), qui fut absolument h-a-l-l-u-c-i-n-a-n-t-e , un travail absolument magnifique sur le son de l'instrument, une oeuvre d'une puissance rare, magistralement interprétée qui plus est, des harmoniques et une sonorité d'une autre dimension, beaucoup de poésie et de violence d'une profondeur,.. si cette oeuvre ne passe passe pas dans le répertoire de l'instrument!,.. L'extrait d'une sonate pour piano à la beauté irréelle m'a également frappé. Globalement Radulescu m'a laissé l'impression d'un compositeur qui va au-dela du son et des notes, au dela de la tonalité et de l'atonalité, il y'a quelque chose de réellement cosmique, et pour le coup de réellement universel dans cette musique qui délaisse les formes traditionelles occidentales pour se consacrer à la magnificence hypnotique de la puissance sonore primitive. Franchement je pense ne pas trop me mouiller en disant (malgré le peu que j'en ai entendu!), que Radulescu est un des plus grands compositeurs du XXième siècle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
antrav
Papa pingouin
antrav

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Horatiu Radulescu (1942 - 2008)   Ven 24 Oct 2008 - 18:55

Tu fais envie en tout cas, je vais essayer d'écouter ça. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Horatiu Radulescu (1942 - 2008)   Ven 24 Oct 2008 - 20:13

Jérome on t'a reconnu!
Revenir en haut Aller en bas
JoeLeplombier
Mélomane averti
JoeLeplombier

Nombre de messages : 101
Age : 31
Date d'inscription : 24/10/2008

MessageSujet: Re: Horatiu Radulescu (1942 - 2008)   Ven 24 Oct 2008 - 21:06

Ah non non je ne suis pas Jérome!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
antrav
Papa pingouin
antrav

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Horatiu Radulescu (1942 - 2008)   Ven 24 Oct 2008 - 21:09

A moins que Jérôme soit dans la région de Liège...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JoeLeplombier
Mélomane averti
JoeLeplombier

Nombre de messages : 101
Age : 31
Date d'inscription : 24/10/2008

MessageSujet: Re: Horatiu Radulescu (1942 - 2008)   Ven 24 Oct 2008 - 21:10

Non je ne suis qu'un lecteur fantome qui a enfin décidé de s'inscrire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Horatiu Radulescu (1942 - 2008)   Ven 24 Oct 2008 - 21:16

désolé pour la mauvaise plaisanterie, c'est tout à fait intéressant mais je ne connais pas une note de Radulescu. Effectivement ainsi recommandé on a envie de connaître.
Revenir en haut Aller en bas
lulu
Mélomane chevronné
lulu

Nombre de messages : 17092
Date d'inscription : 25/11/2012

MessageSujet: Re: Horatiu Radulescu (1942 - 2008)   Jeu 26 Déc 2013 - 9:36

...j’ai écouté les Sonates pour piano nº2, 3 et 4 (1991 / 92 / 93), qui se trouvent, jouées par Ortwin Stürmer, sur ce cd CPO (2004) :



Horaţiu Rădulescu (1942–2008) est peut-être l’initiateur de la musique spectrale, mais évidemment au piano seul c’est plus difficile. Honnêtement, je ne sais pas trop comment décrire ces sonates... C’est très physique... et à la fois méditatif / poétique. Joe a utilisé le mot « cosmique » : c’est vraiment ça ! Il y a beaucoup (énormément) d’ostinatos, parfois (souvent) sur une seule note... Les trois sonates sont sous-titrées par de courts extraits (anglais) du Dao De Jing.
Dans ces conditions, il est difficile de ne pas penser à Scelsi. hehe 

...le mieux est probablement d’aller écouter : /watch?v=4izgfNDN7Nk

Sur le tube, on trouve également le premier mouvement de la nº6, joué par Ian Pace.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jerome
Fugueur intempéré
jerome

Nombre de messages : 8868
Date d'inscription : 10/03/2008

MessageSujet: Re: Horatiu Radulescu (1942 - 2008)   Jeu 26 Déc 2013 - 11:18

Merci !
Vraiment intéressant.
J'adore ce minimalisme monumental, et je ne savais pas que Radulescu y trempait aussi.
La question du charlatanisme plane bien évidemment au-dessus de cette musique, mais avec les oreilles ouvertes et les arrières-pensées en berne c'est très beau, presque frais.
En première impression j'entends des liens avec Ustvolskaya, Tischenko, Jo Kondo... et les inévitables cui-cuis de Messiaen.

J'enchaîne par la découverte du concerto pour piano "The quest".
J'aime bien cette image trouvée en commentaire sur Amazon : Tour à tour hiératique et explosive, comme le rite d''une religion inconnue et indéchiffrable
Un peu prout-prout, j'admets.


Dernière édition par jerome le Jeu 26 Déc 2013 - 11:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lulu
Mélomane chevronné
lulu

Nombre de messages : 17092
Date d'inscription : 25/11/2012

MessageSujet: Re: Horatiu Radulescu (1942 - 2008)   Jeu 26 Déc 2013 - 11:28

jerome a écrit:
En première impression j'entends des liens avec Ustvolskaya, Tischenko, (...) Messiaen.
tiens c’est marrant, je ne l’entendais pas vraiment comme ça ; ’faudra que je pense à réécouter ces trois-là [je connais à peine de nom Jo Kondo] en pensant à Rădulescu, cela pourrait être intéressant... Surprised
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jerome
Fugueur intempéré
jerome

Nombre de messages : 8868
Date d'inscription : 10/03/2008

MessageSujet: Re: Horatiu Radulescu (1942 - 2008)   Jeu 26 Déc 2013 - 11:32

Bah je suis influencé dans mes rapprochements par ce que je connais, il y a sûrement plein d'autres liens à faire selon la culture de chacun.
Jo Kondo, tu aimerais sûrement. Chope son disque Hat Hut de musique de chambre Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lulu
Mélomane chevronné
lulu

Nombre de messages : 17092
Date d'inscription : 25/11/2012

MessageSujet: Re: Horatiu Radulescu (1942 - 2008)   Jeu 26 Déc 2013 - 11:34

jerome a écrit:
Jo Kondo, tu aimerais sûrement. Chope son disque Hat Hut de musique de chambre Wink
merci pour le conseil (et je vais aller jeter un sérieux coup d’œil à ton fil sur les japonais) ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lulu
Mélomane chevronné
lulu

Nombre de messages : 17092
Date d'inscription : 25/11/2012

MessageSujet: Re: Horatiu Radulescu (1942 - 2008)   Dim 19 Jan 2014 - 11:46

gluckhand, in Arditti SQ, a écrit:

HORATIU RADULESCU / QUATUOR N°4 OPUS 33
Sans aucun doute, l'un des chefs- d'oeuvres du quatuor à cordes et du compositeur Radulescu tout simplement , mais pour la création de chefs-d'oeuvres ,les Arditti ne sont pas en reste et ils en ont créé pas mal comme ce post va essayer de le démontrer. Tout d'abord ce quatuor est en un seul mouvement de près de 50mn , avant de parler de musique spectrale, parlons de musique tout simplement , on nous a déjà fait le même coup avec la musique dédocaphonique et il a fallu attendre plus de 50 ans pour s'apercevoir que c'était avant tout de la musique tout simplement.Faut dire aussi que Radulescu en rajoutant certains phrases qui peuvent paraître énigmatiques ou philosophiques n'a pas arrangé les choses, un peu comme Beethoven avec son dernier quatuor qu'il intitula  « Der schwergefasste Entschluss » (La résolution difficilement prise)  ou bien avec avec son« Muss es sein? Es muss sein! » (« Le faut-il ? Il le faut ! ») de la symphonie pastorale , faut dire que ça en a fait turbiner des méninges de plus d'un depuis.
Bon revenons à cet autre Béeethoven qu'est Radulescu et  à son quatuor, pas facile de voir la part électro-acoustique  et la part non électro-acoustique  dans ce quatuor qui a parfois l'amplitude et la force d'un orchestre, quoiqu'il en soit les sons sont très beaux et ce mélange judicieux ,c'est justement ça qui en fait l'originalité, mais en vérité je verrais mal un compositeur aussi en avance  sur son époque que Radulescu se priver de la richesse qu'apporte au son et à l'oeuvre les moyens électro-acoustiques , car rappelons-le c'est d'abord  une oeuvre très humaniste et profondément riche de sentiments et de ressentiments comme toute grande musique en contient. Que le quatuor à cordes soit revu  et enrichi par le traitement électro-acoustique et ses possibilités quand ça donne un tel résultat moi je suis pour ,ça ajoute de la richesse , un sang neuf à cette forme qui en avait un peu vu ses limites depuis la fin du 20 ème siècle.Parler de microtonalité  ou de micro-intervalles me paraît difficile pour moi , n'étant pas musicien, ce qui est sûr, c'est que le son est morcelé en petites bribes ,et parler de spatialisation de la musique n'est pas faux, mais ça reste très musical et très riche, presque trop riche même.Définir la part du quatuor  dans ce résultat me semble trop  ardu pour moi aussi quoiqu'il en soit le résultat est là probant , un chef d'oeuvre et comme toute grande musique c'est à nous de lui trouver son sens véritable .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lulu
Mélomane chevronné
lulu

Nombre de messages : 17092
Date d'inscription : 25/11/2012

MessageSujet: Re: Horatiu Radulescu (1942 - 2008)   Sam 29 Déc 2018 - 1:04

Neos a sorti un coffret de trois disques consacré au piano de Rădulescu, à savoir six sonates, le concerto, et une petite pièce supplémentaire. Était-ce bien nécessaire, je ne sais pas. S’il faut redire un mot sur Rădulescu, c’est une figure importante du spectralisme roumain, mais il est un cas particulier. D’abord parce que sa musique appartient à un type de spectralisme qui n’est pas le plus courant dans les milieux roumains, et que Nemescu appelle « monocorde » et décrit ainsi : « It is about harmonics which are realized through playing on one string of a stringed instrument, using special techniques (such as sul ponticello), that provoke overtones. The performance here is mostly improvised in character; it is also remeniscent of the archaic music performed on ancient instruments (a kind of archaic folklore). This type also starts in Romania, introduced in 1969 by Horatiu Radulescu and Iancu Dumitrescu ». Cela dit, comme d’autres compositeurs roumains — il faudrait éclaircir le rôle de l’émigration roumaine dans le développement du spectralisme en France, mais en tout cas il est sûr que les spectraux roumains ont été entendus à Paris dès la fin des années 60 —, il s’établit en France et est aussi étranger au milieu de l’avantgarde hyperspectrale organisée en Angleterre autour de Iancu Dumitrescu et Ana-Maria Avram. Bref, ce qui est central dans la musique de Rădulescu est notamment l’exploitation systématique des partiels (y compris les plus élevés) d’un seul son de base situé dans l’infragrave, ce qui en fait une musique extrêmement microtonale.

Sauf qu’il s’agit ici de piano, accordé traditionnellement, donc pour jouer le 43e partiel c’est un peu compliqué. Honnêtement je ne peux que répéter la comparaison avec Scelsi (je parle bien du piano de Scelsi), chez qui d’ailleurs l’œuvre pour piano est aussi relativement détachée du reste de son œuvre. C’est une musique totalement hors style, toujours le même genre d’harmonie, lumières froides, qui doit dériver d’une conception spectrale (combinaisons de partiels), mais en fait le résultat c’est surtout une combinaison de consonances simples et de dissonances simples, ce qui avec le caractère improvisé fait naitre les soupçons d’imposture ou de charlatanisme dont parlait déjà Jérôme. Toujours beaucoup de répétitions, d’ostinatos, il y a beaucoup à voir avec le minimalisme, quelques mélodies d’apparence populaire aussi... Personnellement j’ai jamais pu achever une œuvre pour piano de Scelsi excepté la troisième sonate, eh bien ici c’est un peu le même problème, les défauts sont comparables, en fait c’est même assez ressemblant. C’est moins maladroit que les suites de Scelsi, mais vraiment peu consistant quoi, on doit chercher pour trouver un peu de matière musicale... Et bien évidemment c’est tenu par le même sous-texte colonial à base de mysticisme et religion extrême-orientalistes.

Bon voilà. Comme chez Scelsi, les œuvres anciennes (première sonate de 1969 et Omaggio a Domenico Scarlatti de 1967), où l’on sent une influence schönbergienne, sont plutôt coules, mais sinon je ne recommande pas cet album (je ne doute pas qu’il trouvera son publc). J’ai pas (encore ?) réécouté le concerto mais je ne me presse pas.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Horatiu Radulescu (1942 - 2008)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Horatiu Radulescu (1942 - 2008)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Horatiu Radulescu (1942 - 2008)
» 11 Mai 2008 - Doooooom Over Paris
» fanf'oiron 2008
» Théâtre du Châtelet 2008-2009
» Opéra de Paris 2007-2008 (programmation...)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: