Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 La Clemenza di Tito

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22942
Age : 27
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: La Clemenza di Tito   Ven 17 Oct 2008 - 0:41

Je crois qu'il n'y a pas de fil sur cet opéra qui comporte de très beaux moments, de la très belle musique et des personnages intéressants (Sesto surtout et Vitellia). Voici un inventaire de la discographie (non exhaustif) :

1.enregistrement sans récitatifs (ce qui est très dommageable je pense) datant de 1955 sous la direction de Keilberth (plus connu comme chef wagnérien). C'est un enregistrement de la radio de Cologne. Voici la distribution :
Tito : Nicolai Gedda
Vitellia : Hilde Zadek
Sesto : Ira Malaniuk
Servilia : Ilse Wallenstein
Annio : Peter Offermanns (basse pour ce rôle de mezzo-soprano)
Publio : Gerhard Gröschel

Cela a été édité par Gala, puis réédité par Cappricio Records et Andromeda. Sous ces deux derniers labels, c'est disponible a une somme très modique (autour de 10 €)

2.version de studio d'István Kertész qui est très célèbre. L'enregistrement date de 1967 et cela a été édité par DECCA et réédité à plusieurs reprises. L'orchetre est le Wiener Philharmoniker. Voici la distribution :
Tito : Werner Krenn
Sesto : Teresa Berganza
Vitellia : Maria Casula
Servilia : Lucia Popp
Annio : Brigitte Fassbaender
Publio : Tugomir Franc

3.Live de La Fenice de 1973 édité par Mondo Musica et dirigé par Mackerras. Voici la distribution :
Tito : Werner Hollweg
Sesto : Beverly Wolff
Vitellia : Janet Coster
Servilia : Yasuko Hayashi
Annio : Ilse Gramatzki
Publio : Harald Stamm

4.Live du Covent Garden datant de 1976 dirigé par John Pritchard et édité par Gala dont voici la distribution :
Tito : Werner Hollweg
Sesto : Yvonne Minton
Vitellia : Janet Baker
Servilia : Teresa Cahill
Annio : Anne Howells
Publio : Robert Lloyd

5.Enregistrement de studio de Sir Colin Davis (autre version célèbre reprenant une partie des chanteurs qui avaient chantés en live à Covent Garden). Il dirige l'orchestre et les choeurs du Covent Garden. Voici la distribution :
Tito : Stuart Burrows
Sesto : Yvonne Minton
Vitellia : Janet Baker
Servilia : Lucia Popp
Annio : Frederica von Stade
Publio : Robert Lloyd

6.Enregistrement dirigé par James Levine (il dirige le Wiener Philarmoniker) datant de 1976 qui est un film d'opéra mis en scène par Ponelle et édité par Deutsche Gramophon en DVD avec la distribution suivante :
Tito : Eric Tappy
Sesto : la merveilleuse Tatiana Troyanos
Vitellia : Carol Neblett
Servilia : Catherine Malfitano
Annio : Anne Howells
Publio : Kurt Rydl

7.Enregistrement de studio de 1978 de Karl Böhm (lui aussi très célèbre), Böhm dirige le Dresdner Staatskapelle et les Leipziger Rundfunkchor :
Tito : Peter Schreier
Sesto : Teresa Berganza
Vitellia : Julia Varady
Servilia : Edith Mathis
Annio : Marga Schiml
Publio : Theo Adam

Je finirai demain car il se fait tard.


Dernière édition par aurele le Dim 4 Jan 2009 - 16:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85285
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: La Clemenza di Tito   Ven 17 Oct 2008 - 0:56

aurele a écrit:
Je crois qu'il n(y a pas de fil sur cet opéra qui comporte de très beaux moments, de la très belle musique et des personnages intéressants (Sesto surtout et Vitellia). Voici un inventaire de la discographie (non exhaustif) :

1.enregistrement sans récitatifs (ce qui est très dommageable je pense) datant de 1955 sous la direction de Keilberth (plus connu comme chef wagnérien). C'est un enregistrement de la radio de Cologne. Voici la distribution :
Tito : Nicolai Gedda
Vitellia : Hilde Zadek
Sesto : Ira Malaniuk
Servilia : Ilse Wallenstein
Annio : Peter Offermanns (basse pour ce rôle de mezzo-soprano)
Publio : Gerhard Gröschel

Cela a été édité par Gala, puis réédité par Cappricio Records et Andromeda. Sous ces deux derniers labels, c'est disponible a une somme très modique (autour de 10 €)
C'est disponible aussi sur Opera Today. Ce n'est pas exactement gracieux. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22942
Age : 27
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: La Clemenza di Tito   Ven 17 Oct 2008 - 0:57

DavidLeMarrec a écrit:

C'est disponible aussi sur Opera Today. Ce n'est pas exactement gracieux. Smile

J'ai compris que tu es mitigé. Que penses tu de la distribution tout de même?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85285
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: La Clemenza di Tito   Ven 17 Oct 2008 - 0:59

aurele a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:

C'est disponible aussi sur Opera Today. Ce n'est pas exactement gracieux. Smile

J'ai compris que tu es mitigé. Que penses tu de la distribution tout de même?
Je ne suis pas allé très loin dans l'écoute, d'autant que la compression est forte sur OT. J'ai en général de la tendresse pour Zadek et de beaucoup d'intérêt pour Malaniuk, il faut que je réessaie, mais franchement, Keilberth dans Mozart, en plus d'être plat comme pour son Don Gio, c'est un peu empesé ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22942
Age : 27
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: La Clemenza di Tito   Ven 17 Oct 2008 - 1:01

Et Gedda? Keilberth dans Mozart cela doit être en effet très surprenant. A l'occasion j'écouterai. As tu des versions de cet opéra en disque et/ou en DVD?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85285
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: La Clemenza di Tito   Ven 17 Oct 2008 - 1:06

aurele a écrit:
Et Gedda? Keilberth dans Mozart cela doit être en effet très surprenant. A l'occasion j'écouterai.
Gedda ne m'a jamais beaucoup intéressé. Je n'aime ni sa voix, ni sa diction, ni son expression, ni son style. Je n'ai rien contre lui au demeurant, mais il ne se passe rien entre lui et moi, alors mon avis n'éclairera personne.

Non, Keilberth a dirigé par mal de Mozart, ça ne lui est pas du tout étranger. Ca ressemble assez à son Strauss : c'est joli mais lisse. Et ici, en plus, c'est assez indolent (avec un orchestre pas extraordinaire).

Citation :
As tu des versions de cet opéra en disque et/ou en DVD?
Oui, bien sûr. Mais beaucoup de versions radiodiffusées surtout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22942
Age : 27
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: La Clemenza di Tito   Ven 17 Oct 2008 - 1:07

Peux tu me dire s'il te plaît quelles sont les versions que tu préfères parmi celles que tu as?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85285
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: La Clemenza di Tito   Ven 17 Oct 2008 - 1:09

aurele a écrit:
Peux tu me dire s'il te plaît quelles sont les versions que tu préfères parmi celles que tu as?
C'est difficile de choisir en règle générale. Parmi toutes, c'est sans doute celle de Zaccharias (avec Antonacci et Workman), mais ce n'est pas édité.

Au disque, c'est à Harnoncourt que je reviens toujours, tout est parfait, aussi bien l'élan théâtral et orchestral que la distribution (Popp / Murray / Langridge). Je ne m'en lasse pas, à vrai dire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22942
Age : 27
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: La Clemenza di Tito   Ven 17 Oct 2008 - 1:14

En effet Popp malgré sa grave maladie lorsqu'elle a enregistré sa Vitellia donne une interprétation merveilleuse des deux airs de Vitellia, notamment de "Non piu di fiori". Tout est là, la beauté de la voix, la maîtrise parfaite de la ligne vocale, la sensualité dans la voix, l'engagement dramatique, la très bonne négociation des difficultés techniques. Je n'ai pas encore écouté Ann Murray dans les deux airs de Sesto.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85285
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: La Clemenza di Tito   Ven 17 Oct 2008 - 1:17

aurele a écrit:
En effet Popp malgré sa grave maladie lorsqu'elle a enregistré sa Vitellia donne une interprétation merveilleuse des deux airs de Vitellia, notamment de "Non piu di fiori". Tout est là, la beauté de la voix, la maîtrise parfaite de la ligne vocale, la sensualité dans la voix, l'engagement dramatique, la très bonne négociation des difficultés techniques. Je n'ai pas encore écouté Ann Murray dans les deux airs de Sesto.
Ah, tu n'écoutes pas l'opéra dans son ensemble Question
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22942
Age : 27
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: La Clemenza di Tito   Ven 17 Oct 2008 - 1:21

Si mais je n'ai pas encore eu le temps d'écouter le reste de l'enregistrement d'Harnoncourt. J'écoute par petits morceaux. Je n'ai pas le disque mais sur le site musicme, je peux écouter beaucoup d'enregistrements.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22942
Age : 27
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: La Clemenza di Tito   Ven 17 Oct 2008 - 1:33

Je viens d'écouter l'interprétation d'Ann Murray de "Parto, parto ma tu ben mio" (version Harnoncourt) et c'est très bien chanté, c'est très touchant. La voix n'est pas la plus belle qui soit mais cela passe très bien. Le ralentissement d'Harnoncourt pour une fois est très judicieux et rend quelque chose de très beau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22942
Age : 27
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: La Clemenza di Tito   Ven 17 Oct 2008 - 18:29

Je continue la discographie/vidéographie de cet opéra :

_live de 1980 à Genève (extraits) dirigé par Theodor Guschlbauer et édité dans un coffret consacré à Deutekom sous le label Gala. Voici la distribution partielle :
Sesto : Ute Trekel-Burgkhardt
Vitellia : Christina Deutekom
Annio : Ruthild Engert
Püblio : Erich Knodt

_live de 1988 au Festival de Salzburg dirigé par Muti avec une Vitellia célèbre également au même titre que Baker, Varday et Lucia Popp. Muti dirige le Wiener Philharmoniker. Ce live a été édité par EMI. Voici la distribution :
Tito : Gosta Winbergh
Sesto : Delores Ziegler
Vitellia : Carol Vaness
Servilia : Christine Barbaux
Annio : Martha Senn
Publio : László Polgár

_live en version de concert de 1990 au Queen Elizabeth Hall dirigé par John Eliot Gardiner qui dirige son ensemble et édité par Archiv Produktion (autre version très connue). Voici la distribution :
Tito : Anthony Rolfe-Johnson
Sesto : Anne Sofie von Otter
Vitellia : Julia Varady
Servilia : Sylvia McNair
Annio : Catherine Robbin
Publio : Cornelius Hauptmann

_version de studio dirigée par Christopher Hogwood de 1991-1992 édité par L'Oiseau Lyre. Voici la distribution :
Tito : Uwe Heilmann
Sesto : Cecilia Bartoli (grande mozartienne et mezzo-soprano que j'aime beaucoup)
Vitellia : Della Jones
Servilia : Barbara Bonney
Annio : Diana Montague
Publio : Gilles Cachemaille

_version de studio de Nikolaus Harnoncourt de 1993 édité par Teldec avec la merveilleuse Vitellia de Lucia Popp. Voici le reste de la distribution :
Tito : Philip Langridge
Sesto : Ann Murray
Servilia : Ruth Ziesak
Annio : Delores Ziegler
Publio : László Polgár
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22942
Age : 27
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: La Clemenza di Tito   Ven 17 Oct 2008 - 19:01

Passons aux versions les plus récentes :

_live du Festival de Salzburg 2003 en DVD enregistré sur plusieurs représentations et dirigé par Harnoncourt, c'est édité par TDK. L'interprète de Sesto est très célèbre et c'est l'une des meilleures titulaires du rôle depuis plus de 10 ans. Elle débuta en effet dans ce rôle en 1997 au Festival de Salzburg également. Elle a une voix que j'aime bien. A vous de deviner de qui je parle. Voici le reste de la distribution :
Tito : Michael Schade
Vitellia : Dorothea Röschmann
Servilia : Barbara Bonney
Annio : Elina Garanca (également un Sesto connu)
Publio : Luca Pisaroni

_live de l'Opéra de Paris de 2005 enregistré sur plusieurs représentations et édité par Opus Arte. Le chef est Sylvain Cambreling. Voici la distribution :
Tito : Christoph Prégardien
Sesto : Susan Graham
Vitellia : Catherine Naglestad
Servilia : Ekaterina Siurina
Annio : Hanna Esther Minutillo
Publio : Roland Bracht

_live de l'Opéra de Zurich de 2005 dirigé par Franz Welser-Möst et édité par EMI (DVD). Même Sesto qu'à Salzburg en 2003. Voici le reste de la distribution :
Tito : Jonas Kaufmann
Vitellia : Eva Mei
Servilia : Malin Hartelius
Annio : Liliana Nikiteanu
Publio : Günther Groissböck

_studio de René Jacobs de 2005 édité par Harmonia Mundi. Voici la distribution :
Tito : Mark Padmore
Sesto : Bernarda Fink
Vitellia : Alexandrina Pendachanska
Servilia : Sunhae Im
Annio : Marie-Claude Chappuis
Publio : Sergio Foresti

_studio de 2005 de Charles Mackerras édité par Deutsche Gramophon. Voici la distribution :
Tito : Rainer Trost
Sesto : Magdalena Kozena (deux airs de Sesto magnifiquement interprétés mais psychologie du personnage pas assez creusée).
Vitellia : Hillevi Martinpelto
Servilia : Lisa Milne
Annio : Christine Rice
Publio : John Relyea

_live de 2006 dirigé par Pinchas Steinberg et édité par RCA. Le chef dirige le Münchner Rundfunkorchester. L'interprète de Sesto est la même mezzo qu'à Salzburg en 2003 et à Zurich en 2005. Voici la distribution :
Tito : Charles Castronovo
Vitellia : Véronique Gens
Servilia : Alexia Voulgaridou
Annio : Michele Breedt
Publio : Paolo Battaglia

L'inventaire de toutes les versions que je souhaitais citer est fait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pison Futé
patate power
avatar

Nombre de messages : 27496
Age : 27
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: La Clemenza di Tito   Ven 17 Oct 2008 - 19:10

Oui, enfin, une liste c'est bien. Mais une sélection c'est encore mieux...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22942
Age : 27
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: La Clemenza di Tito   Ven 17 Oct 2008 - 20:55

Elvira a écrit:
Oui, enfin, une liste c'est bien. Mais une sélection c'est encore mieux...

Tu aurais préféré que je fasse plus de tri?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85285
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: La Clemenza di Tito   Ven 17 Oct 2008 - 21:01

aurele a écrit:
Passons aux versions les plus récentes :

_live du Festival de Salzburg 2003 en DVD enregistré sur plusieurs représentations et dirigé par Harnoncourt, c'est édité par TDK. L'interprète de Sesto est très célèbre et c'est l'une des meilleures titulaires du rôle depuis plus de 10 ans. Elle débuta en effet dans ce rôle en 1997 au Festival de Salzburg également. Elle a une voix que j'aime bien. A vous de deviner de qui je parle. Voici le reste de la distribution :
Tito : Michael Schade
Vitellia : Dorothea Röschmann
Servilia : Barbara Bonney
Annio : Elina Garanca (également un Sesto connu)
Publio : Luca Pisaroni[
Cette version m'a un peu déçu par rapport à l'affiche (et la mise en scène franchement pas convaincu). Il te manque donc Kasarova, que tu ne cites pas nommément.

Sinon, Garanča est en effet un Sesto idéal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22942
Age : 27
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: La Clemenza di Tito   Ven 17 Oct 2008 - 21:08

DavidLeMarrec a écrit:
Cette version m'a un peu déçu par rapport à l'affiche (et la mise en scène franchement pas convaincu). Il te manque donc Kasarova, que tu ne cites pas nommément.

Sinon, Garanča est en effet un Sesto idéal.

J'ai fait exprès de ne pas citer Kasarova pour faire deviner mais je savais que quelqu'un allait trouver car c'est tellement évident. Que penses tu du Sesto de Kasarova?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pison Futé
patate power
avatar

Nombre de messages : 27496
Age : 27
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: La Clemenza di Tito   Ven 17 Oct 2008 - 21:17

aurele a écrit:
Elvira a écrit:
Oui, enfin, une liste c'est bien. Mais une sélection c'est encore mieux...

Tu aurais préféré que je fasse plus de tri?

Tu pourrais au moins nous dire ce que tu aimes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85285
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: La Clemenza di Tito   Ven 17 Oct 2008 - 21:20

aurele a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Cette version m'a un peu déçu par rapport à l'affiche (et la mise en scène franchement pas convaincu). Il te manque donc Kasarova, que tu ne cites pas nommément.

Sinon, Garanča est en effet un Sesto idéal.

J'ai fait exprès de ne pas citer Kasarova pour faire deviner mais je savais que quelqu'un allait trouver car c'est tellement évident. Que penses tu du Sesto de Kasarova?
Je trouve ça très bien évidemment, mais je la préfère dans d'autres répertoires et d'autres Sesto me comblent encore plus par leur panache (Garanča, DiDonato, Murray).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22942
Age : 27
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: La Clemenza di Tito   Ven 17 Oct 2008 - 21:31

Je ne connais pas dans leur intégralité toutes les versions que j'ai cité et il y en a certaines que je ne connais pas du tout. De ce que je connais, j'aime beaucoup le Sesto de Von Otter si je me base sur les deux airs. Elle donne une interprétation très sobre, vocalement c'est excellent. Cela manque toutefois un peu de panache. Son interprétation de l'air "Deh per questo istante solo" (air sublime) est magnifique, très touchante. J'aime bien également Garanca (je ne la connais que dans "Deh per questo", entendu sur youtube, il y a beaucoup d'investissement sur le plan dramatique).
Kasarova est très bien dans le rôle, j'aime bien sa voix de toute manière. Elle est très convaincante dans le rôle sur le plan vocal mais n'est pas aussi touchante que Von Otter.
Je ne connais pas Berganza ni Ziegler, ni Graham, ni DiDonato.
Comme je l'ai souligné, j'aime bien Kozena qui donne des interprétations des deux airs sublimes sur le strict plan vocal mais cela manque d'approfondissement sur le plan dramatique. Je connais également Bartoli dans les deux airs de Sesto et c'est d'une beauté incroyable, c'est très émouvant et sur le plan dramatique, c'est très bien également.
J'ai entendu Bernarda Fink dans "Deh per questo istante solo" et c'est jolie comme toujours avec cette chanteuse mais cela ne me touche pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22942
Age : 27
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: La Clemenza di Tito   Ven 17 Oct 2008 - 21:37

Pour les interprètes de Vitelllia, j'aime beaucoup Lucia Popp comme je l'ai déjà expliqué mais j'aime beaucoup également Varady qui est très engagée dans le rôle sur le plan de la composition dramatique (version Gardiner). Il faudrait que j'écoute Baker. J'aime bien Vaness dans "Non piu di fiori" mais ce n'est pas la version Muti que j'ai entendu il me semble (entendue sur youtube dans l'air). J'ai entendu également Kozena dans cet air (extrait de son disque Mozart sous la direction de son époux) et c'est bien chanté mais c'est d'une platitude consternante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wolferl
Lapinophobe
avatar

Nombre de messages : 13311
Age : 27
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: La Clemenza di Tito   Sam 18 Oct 2008 - 16:01

Je viens de regarder des extraits du film de Ponnelle, c'est une véritable horreur, ça dépasse tout ce que j'avais pu imaginer. Pire que ses Noces c'est dire...
Et musicalement je n'ai même pas trouvé ça intéressant, plat, et la distribution, hormis Troyanos, est à peine correcte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: La Clemenza di Tito   Sam 18 Oct 2008 - 16:16

Il y ades extraits en ligne ?

...qu'on rigole ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82293
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: La Clemenza di Tito   Sam 18 Oct 2008 - 16:19

Mais non il est bien ce DVD. J'en avais parlé dans "Mozart en DVD".
Enfin c'est hyper statique, c'est sûr...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wolferl
Lapinophobe
avatar

Nombre de messages : 13311
Age : 27
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: La Clemenza di Tito   Sam 18 Oct 2008 - 17:10

Oui, je m'en souviens, mais c'est pas seulement que c'est statique c'est... moche. Shocked

J'enlève les liens tout de suite, mais franchement, je défie quiconque de ne pas rire en en voyant la gueule de ce Titus...

... ou ces mouvements inutiles pour occuper l'espace (et encore je ne parle pas du jeu d'acteur ni même de la voix)


Dernière édition par Wolferl le Dim 19 Oct 2008 - 1:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crapio
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7577
Age : 30
Localisation : Lille
Date d'inscription : 30/04/2007

MessageSujet: Re: La Clemenza di Tito   Sam 18 Oct 2008 - 17:13

Le début du deuxième extrait, on dirait un Fellini je trouve ; la manière dont c'est filmé, les couleurs, la manière dont ils bougent Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22942
Age : 27
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: La Clemenza di Tito   Sam 18 Oct 2008 - 17:36

Carol Neblett a une voix laide. Beurk! En effet, le Tito fait bien rire dans son costume moche avec sa péruque ridicule.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85285
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: La Clemenza di Tito   Sam 18 Oct 2008 - 23:02

Wolferl a écrit:
Je viens de regarder des extraits du film de Ponnelle, c'est une véritable horreur, ça dépasse tout ce que j'avais pu imaginer. Pire que ses Noces c'est dire...
Effectivement, ça passe son Idoménée (qui dans le domaine de l'amateurisme raté, se pose pourtant...). hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22942
Age : 27
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: La Clemenza di Tito   Dim 4 Jan 2009 - 16:52

Critique de La Clemenza di Tito de Genève en 2006 avec DiDonato en Sesto que je viens d'écouter:

Voici le reste de la distribution de cette Clemenza di Tito :

Tito : Charles Workman
Vitellia : Anna Caterina Antonacci
Annio : Marie-Claude Chappuis
Servilia : Corinna Mologni
Publio : Martin Snell
La direction de Christian Zacharias est urgente, dynamique, alerte, etc...
Joyce DiDonato compose un Sesto magnifique, elle est très convaincante. Elle est énergique, emportée et dans les moments plus élégiaques, elle est également parfaite et rend très bien le côté tourmenté du personnage. Elle est très engagée. Ses deux airs sont interprétés de manière merveilleuse. Dans la scène finale du 1er acte, elle domine l'ensemble des chanteurs.
Anna Caterina Antonacci malgré certaine faiblesses dues à la tessiture du rôle compose une Vitellia manipulatrice et également touchante. Son interprétation de "Non piu di fiori" est royale avec des graves excellents.
Charles Workman a la voix qui convient bien pour chanter Mozart. Il fait preuve d'une certaine agilité et est très bien dans les récitatifs et l'interprétation de son dernier air est très convaincante. Il a un peu la voix dans le nez pourtant.
Marie-Claude Chappuis est un bon Annio. Elle est un peu en difficulté dans son deuxième air mais elle compense par un engagement indéniable.
Les interprètes de Servilia et de Publio font leur job et sont plus ternes. L'air "S'altro che lagrime" est joliment interprété.

C'est la première fois que j'écoutais cet opéra en entier et le lieto fine est complètement ridicule. Les meilleurs pages selon moi sont : les 2 airs de Sesto, le final de l'acte 1, "Non piu di fiori", les deux trios du 2e acte et le dernier air de Tito. Les deux airs d'Annio et celui de Servlia sont charmant mais sans grande originalité et l'air de Publio est banal et inintéressant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wolferl
Lapinophobe
avatar

Nombre de messages : 13311
Age : 27
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: La Clemenza di Tito   Dim 11 Jan 2009 - 1:34



Tiens, en voilà un vrai DVD à écouter ! Quoique...
Non, la mise en scène n'est pas convaiquante du tout. Après Lady Macbeth, je m'attendais à autre chose de la part de Kusej. Mais ici ça manque cruellement d'idées, la direction d'acteurs est minimale et visuellement ça n'a aucun intérêt. On peut trouver une esthétique dans le sale, un peu glauque, et même dans le blanc clinique et l'épure, ici ça balance entre les deux mais reste toujours tiédasse. Kusej choisit une espèce de grande salle de palais en marbre noir et rouge avec de grosses colonnes, un lit minable de dortoir en son centre (mais même ça c'est mal rendu) et tout autour un espèce de garage grisâtre, comme un immeuble en construction de béton brut.
En plus d'être franchement pas beau, on a l'impression que ça cherche à faire du sens sans y parvenir. De même pour certaines idées de Kusej : les petits garçons qui se promènent en caleçon pendant l'ouverture, qu'on retrouvera pendant le choeur final se faire chacun à moitié déshabiller sur une table par deux adultes en costumes qui sont sencés représenter leurs parents, puis qui esquissent un mouvement comme pour les manger. Il faudra m'expliquer ce que ça vient foutre ici... D'ailleurs les interventions du choeurs sont à chaque fois incongrues : la première fois c'est une foule de touristes qui semblent visiter le fameux palais, s'écroule subitement (sans le moindre lien avec ce que dit Titus à ce moment là) puis se relève, et tout le reste du temps est complètement figé dans des positions plus ou moins expressives. Dans le genre recherche vaine d'incongruité dans l'espoir que le public y interprête ce qu'il peut, c'est gratiné...

Au niveau de la direction d'acteurs c'est déjà un peu plus satisfaisant, même si c'est souvent un peu lourd et que les rares idées sont complètement absurdes. Les piliers gris trouvent enfin leur utilité : les personnages ne cessent de s'y appuyer, s'y accrocher, s'y alanguir, bref, tout pour ne pas rester immobile sans accessoire, il faut bien faire quelque chose de ces corps. Par contre la salle du palais ne trouve pas d'utilité propre, c'est un espace comme un autre avec le seul avantage d'être un peu plus vaste et de permettre d'y caser les ensembles.
Malheureusement pour Röschmann, le metteur en scène s'est déchaîné sur le personnage de Vitellia qui en devient ridicule de superficialité malgré la performance de la chanteuse. Elle est obligée de passer son temps en nuisette, se changeant sur scène trois de suite (pour passer de robes noires à des robes rouge sang, oulàlà c'est finement pensé ça !) et à la fin se tartiner le visage d'une espèce de pâte blanche qu'elle trouverait au fond de l'armoire sur laquelle elle est assise ; je crois que c'est pour lui faire un teint encore plus pâle et la représenter comme en deuil avec ses lunettes noire et son voile puisque la pauvrette s'est repentie... Heureusement qu'au deuxième acte tous les chanteurs ont le visage et le mains pleins de traces noires - à cause de l'incendie vous comprenez - et surtout de sang, sans ça ç'aurait été un scandale. Rolling Eyes

Le personnage le plus fouillé reste Titus, même si ça ne va pas extrèmement loin non plus et que ça repose essentiellement sur le jeu de Schnade. Il est ici très intriguant, j'aurais du mal à le décrire, très affecté par les moindres paroles avec des fois des réaction complètement disproportionnées puis incohérantes. Je crois que c'est surtout quelqu'un de très angoissé, il a beau pardonner durant le final il reste profondément peiné. C'est excellement joué et le timbre de Schnade est magnifique.
Le Publio de Pisaroni aussi est assez intéressant, un peu sadique sur les bords avec ses gants de cuir, on voit qu'il prend un malin plaisir à venir séparer Vitellia et Sesto condamné à mort pendant leur trio.

Côté "femmes", Kasarova en Sesto est vraiment impressionnante, la voix est magnifique, très dense et avec une technique impeccable, ses vocalises sont parfaites. Et puis son implication scénique est aussi enthousiasmante, sans en faire beaucoup elle brosse le personnage de façon très convainquante. C'est un des gros points fort de cette version.
Röschmann est desservie par la mise en scène, voire même décevante, puisque sa manière de mordre dans chaque mot donne en plus ici quelque chose d'un peu maniéré et parfois elle en fait quand même des tonnes. Vocalement j'aime toujours autant, mais le rôle a quelques aigus qu'elle timbre bien mais qui sont vraiment tendus.
Le couple Bonney/Garanca est super, surtout grace à cette dernière que je trouve magnifique comme ça en garçonne. Mr. Green
Bonney n'est pas encore complètement épuisée, on sent que c'est poussif mais il reste de ces phrasés que j'aime beaucoup. Pour l'italien, on sait bien que ce n'est pas chez elle qu'il faut en chercher...

Harnoncourt arrive à faire ce qu'il veut du Philharmonique de Vienne, c'est imperssionnant, il insufle énormément d'énergie. Pourtant ses tempi ne sont pas très enlevés, au contraire, parfois ça traine un peu mais ce n'est jamais avec lourdeur. L'ensemble avec choeur de la fin du premier acte est très réussi de ce point de vue, extrèmement efficace. Les vents de Vienne m'ont paru particulièrement bons, surtout la clarinette pendant le premier air de Sesto et le deuxième de Vitellia qui a quasiment un rôle de soliste, magnifique.

Donc musicalement c'est vraiment intéressant, même si la direction d'Harnoncourt est discutable sur certains points, ça se tient bien. Par contre l'image apporte peu voire déçoit, hormis pour les prestations de Kasarova, Schnade et dans une moindre mesure Garanca et Bonney.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85285
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: La Clemenza di Tito   Dim 11 Jan 2009 - 10:51

Merci pour le compte-rendu très précis. Very Happy

Citation :
Le Publio de Pisaroni aussi est assez intéressant, un peu sadique sur les bords avec ses gants de cuir, on voit qu'il prend un malin plaisir à venir séparer Vitellia et Sesto condamné à mort pendant leur trio.
Ce qui est aussi une facilité...

Je ne veux en rajouter une couche, mais moi aussi j'ai trouvé ça très faible : vilain et fade. J'ai parfois l'impression que l'inculture des metteurs en scène est telle qu'ils peuvent aussi bien réussir que manquer lorsqu'ils s'intéressent à un opéra.

Même en regardant des 'valeurs sûres' aimées par à peu près tout le monde ici comme Lehnhoff ou Kupfer, je m'interroge. Il est de toute façon de notoriété publique que la plupart ne savent pas lire la musique.


Musicalement, ça m'avait déçu par rapport à l'affiche idéale. Effectivement, Röschmann qui sait être si gracieuse n'était pas trop à son affaire. Etonnant pour Bonney (j'avais trouvé ça bien), un an plus tôt, elle chantait la plus belle Zdenka qu'on puisse rêver. Et pourtant, en 2003, je l'entendait en récital dans du Schumann, il fallait presque tendre l'oreille au parterre, et elle parlait quasiment.
Je ne m'explique pas ce déclin fulgurant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Morloch
Lou ravi
avatar

Nombre de messages : 9871
Date d'inscription : 14/10/2006

MessageSujet: Re: La Clemenza di Tito   Dim 11 Jan 2009 - 10:57

DavidLeMarrec a écrit:
Il est de toute façon de notoriété publique que la plupart ne savent pas lire la musique.

Ce n'est pas forcément un mal, ça décourage au moins les velléités que certains pourraient avoir de réécrire en partie ou en totalité les pièces comme il se pratique dans le bon Regietheater militant. Là, ils sont coincés ou doivent se limiter aux dialogues parlés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nhofszandz.blogspot.com/
Guillaume
lapineau huguenot
avatar

Nombre de messages : 17529
Age : 24
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: La Clemenza di Tito   Sam 13 Juin 2009 - 10:17

Que vaut la version Böhm 1978 ? (avec la Staatskapelle de Dresde/Schreier, Adam, Mathis, Varady ) Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
calbo
Pertusienne
avatar

Nombre de messages : 28126
Age : 47
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: La Clemenza di Tito   Sam 13 Juin 2009 - 11:04

DavidLeMarrec a écrit:
aurele a écrit:
Peux tu me dire s'il te plaît quelles sont les versions que tu préfères parmi celles que tu as?
C'est difficile de choisir en règle générale. Parmi toutes, c'est sans doute celle de Zaccharias (avec Antonacci et Workman), mais ce n'est pas édité.

Au disque, c'est à Harnoncourt que je reviens toujours, tout est parfait, aussi bien l'élan théâtral et orchestral que la distribution (Popp / Murray / Langridge). Je ne m'en lasse pas, à vrai dire.

Je suis bien d'accord avec toi c'est une excellente version. Harnoncourt que je connaissais plus comme un baroqueux que comme un mozartien m'a très agréablement surprise et j'ai découvert un excellent mozartien. En plus il a réuni une distribution très convaincante et homogène qui sert génialement cet opéra.


Dernière édition par calbo le Mar 23 Fév 2010 - 9:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85285
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: La Clemenza di Tito   Dim 21 Fév 2010 - 18:17

https://www.youtube.com/watch?v=E-oBZa7deJg
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22942
Age : 27
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: La Clemenza di Tito   Mar 29 Juin 2010 - 22:58

Grégoire, cela m'intéresserait que tu parles des versions que tu connais de cet opéra, en particulier de celle de Colin Davis que tu aimes beaucoup d'après ce que tu as écrit dans le fil playlist.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Francesco
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3195
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: La Clemenza di Tito   Mar 29 Juin 2010 - 23:15

En fait je n'écoute quasiment que la version Davis justement qui n'est cependant la meilleure : elle est un tout petit peu ... calme (pour ne pas dire fade). La faute au chef et à la prise de son, je pense, mais pour le coup la démesure que je pense consusbtantiel à l'oeuvre passe un peu à la trappe au profit de quelque chose d'un peu trop apollinien. Mais c'est très beau et merveilleusement chanté. Je ne vois pas comment faire plus lumineux, ferme, juvénil, poétique (rien que par la grâce de leur timbre et de la texture de leur voix) que Popp, Von Stade, Burrows et Minton (cette dernière un peu à la peine dans les vocalises parfois, mais très noble de ton ce qui compense largement). Et puis bon on tient la Vitelia de Baker dont le grave s'échappe un peu mais qui est vipérine comme il le faut et même franchement effrayante avec ses consonnes trop anglaises, ses nuances ondoyantes, la clarté surexposée de sa voix ... très grand genre et même, justement, démesurée comme si les coutures du rôle allaient craquer sous ses inflexions. I love you I love you I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22942
Age : 27
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: La Clemenza di Tito   Mar 29 Juin 2010 - 23:17

Merci pour ton commentaire. Quels autres versions as tu pu entendre cependant?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Francesco
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3195
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: La Clemenza di Tito   Mar 29 Juin 2010 - 23:24

Mon Dieu ... de mémoire ... Hagwood ... pas du tout aimé à l'époque ... Böhm depuis peu ... je suis toujours séduit par son hiératisme clair mais j'ai un problème avec Varady ET Berganza ça fait beaucoup ... le film avec Troyanos (première découverte de l'oeuvre d'ailleurs) ...


Mais il me manque beaucoup de versions dont Keilberth qui me tente bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22942
Age : 27
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: La Clemenza di Tito   Mar 29 Juin 2010 - 23:26

Grégoire de Tours a écrit:
Mon Dieu ... de mémoire ... Hagwood ... pas du tout aimé à l'époque ... Böhm depuis peu ... je suis toujours séduit par son hiératisme clair mais j'ai un problème avec Varady ET Berganza ça fait beaucoup ... le film avec Troyanos (première découverte de l'oeuvre d'ailleurs) ...


Mais il me manque beaucoup de versions dont Keilberth qui me tente bien.

D'accord. Merci pour ta réponse. Je me suis procuré un live avec une chanteuse étonnante pour le rôle de Vitellia il y a un moment que je n'ai toujours pas écouté. Ce live du Met date de 1984 et la chanteuse faisant Vitellia est Renata Scotto. Est-ce que quelqu'un parmi vous connaît cela?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22942
Age : 27
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: La Clemenza di Tito   Mer 30 Juin 2010 - 1:09

Grégoire de Tours a écrit:
Hagwood ... pas du tout aimé à l'époque ...

C'était la distribution, la direction du chef, l'esthétique baroquisante ou tout cela à la fois qui t'avait/ent déplu?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Figaro
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 845
Localisation : Quelque part ;-)
Date d'inscription : 08/06/2010

MessageSujet: Re: La Clemenza di Tito   Mer 30 Juin 2010 - 9:12

Grégoire de Tours a écrit:
En fait je n'écoute quasiment que la version Davis justement qui n'est cependant la meilleure : elle est un tout petit peu ... calme (pour ne pas dire fade). La faute au chef et à la prise de son, je pense, mais pour le coup la démesure que je pense consusbtantiel à l'oeuvre passe un peu à la trappe au profit de quelque chose d'un peu trop apollinien. Mais c'est très beau et merveilleusement chanté. Je ne vois pas comment faire plus lumineux, ferme, juvénil, poétique (rien que par la grâce de leur timbre et de la texture de leur voix) que Popp, Von Stade, Burrows et Minton (cette dernière un peu à la peine dans les vocalises parfois, mais très noble de ton ce qui compense largement). Et puis bon on tient la Vitelia de Baker dont le grave s'échappe un peu mais qui est vipérine comme il le faut et même franchement effrayante avec ses consonnes trop anglaises, ses nuances ondoyantes, la clarté surexposée de sa voix ... très grand genre et même, justement, démesurée comme si les coutures du rôle allaient craquer sous ses inflexions. I love you I love you I love you
mains
Décidément, tu fais preuve de beaucoup de goûts !

C'est également ma version préférée à égalité avec celle d'Harnoncourt, pour des qualités complètements différentes.

Par contre, puisqu'on évoquait la version Hogwood, j'avoue ne pas aimer du tout, à part Bartoli et dans une moindre mesure Jones qui relève le niveau, je trouve cette version insupportable.

Sinon, les autres sont toutes bien pour différents point. Böhm : la distribution est formidable; pour qui aime Schreier, Berganza, Mathis et Varady (c'est mon cas Wink ) par contre la direction est trop classique à mon goût, on n'entend à aucun moment le drame qui se joue, ça manque de vie.

Muti, c'est l'inverse beaucoup de vie (normal, enregistré sur scène) mais une distribution imparfaite, avec un Sesto qui manque de personnalité (Ziegler), mais avec toutefois un excellent Tito en la personne de Winbergh et la formidable Vitellia de Vaness.

Gardiner : tout est bien, mais ce n'est pas transcendant. Je trouve von Otter trop sage, je n'aime pas trop le timbre de Rolfe-Johnson, ni d'ailleur son personnage, mais il y a Varady, meilleure que chez Böhm et la direction est très bien.

Kertesz : très belle distribution hormis le Tito très palichon de Krenn, mais il y a Berganza I love you , Popp I love you , Fassbaender I love you et une excellente Vitellia : Casulla. Par contre malgré les éloges à propos de la direction de Kertesz, je trouve que c'est effectivement très brillant et dynamique mais ça reste hyper classique.

Steinberg : version assez moyenne. Kasarova aurait dû enregistrer le rôle 10 ans plus tôt, là ça commence à être un peu trop tard. La Vitellia de Véonique Gens est excellente, mais un cran en dessous de Popp, Baker et Varady. Les autres sont bien sans être exceptionnels.

Enfin, la seule version que je n'aime pas vraiment (avec celle d'Hogwood) est celle parue chez Brillant Classic dirigé par Wentz, sans aucun intérêt.

En DVD, je suis d'accord pour dire que le film de Ponnelle est complètement raté, contrairement à ses autres films. Et la distribution, hormis Troyanos ne présente aucun intérêt à mon sens


Dernière édition par Figaro le Jeu 12 Juil 2012 - 21:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AD
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1172
Date d'inscription : 19/04/2010

MessageSujet: Re: La Clemenza di Tito   Mer 30 Juin 2010 - 9:50

Moi j'aime beaucoup la version de Hogwood!
C'est peut être sur la durée celle que j'écoute le plus volontiers.
La prise de son équilibre bien le rapport voix/orchestre.
Et je suis fan de quasi toutes les voix : Bartoli, Bonney et della Jone mais ceux qui n'aiment pas cette dernière ont toute ma sympathie. Le timbre et les accents ne sont pas communs mais j'y suis sensible comme pour son Ruggiero dans Alcina.
La direction n'est génialissime mais soutient bien les chanteurs et reste finalement d'un classicisme au bon sens du terme, malgré les instruments d'époque. Je ne m'en lasse pas en écoutes répétées.

Du génie on en trouve chez Harnoncourt!
Sa direction est passionnante et soutient le drame d'une façon incroyable.
Il a en plus en Lucia Popp une Vittelia inattendue mais magnifique, quel art du chant et de l'expression!
La distribution est homogène mais malheureusement je ne goûte pas du tout au Sesto de Murray, que je trouve plate vocalement. Si seulement on avait eu Bartoli ou Kasarova!

Kertesz a des voix magnifiques mais la basse continue est un peu lourde, la direction est sinon adéquate. On n'est pas loin de la perfection mais il me manque une certaine légèreté que j'ai avec Hogwood (ou dans les enregistrements plus modernes on va dire).

Ce n'est pas chez Böhm que l'on va en trouver surtout que Berganza y est inférieure et l'ensemble sonne assez aéré mais froid malgré l'implication de Varady.

On la retrouve chez Gardiner où la prise de son met les voix trop en avant mais comme pour son Messie, il ne semble pas aussi bon qu'ailleurs.

Sinon j'aime assez un pirate de Salzburg en 1992 avec Heppner, Marshall, Murray, Norberg-Schulz, Kasarova, cette dernière aurait avantageusement remplacé Murray... mais au moins les seconds rôles ont du poids (comme avec Fassbaender et Popp chez Kertesz).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Francesco
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3195
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: La Clemenza di Tito   Mer 30 Juin 2010 - 10:37

Marshall chantait Vitellia ? Ca donne quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AD
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1172
Date d'inscription : 19/04/2010

MessageSujet: Re: La Clemenza di Tito   Mer 30 Juin 2010 - 10:51

Grégoire de Tours a écrit:
Marshall chantait Vitellia ? Ca donne quoi ?

Moi j'adore!
Mais il paraît que la réaction du public fût mitigée.
Il faut dire que la voix n'a peut être pas le volume que l'on s'imagine; je ne l'ai jamais entendue en vrai.

Dans les fameux enregistrements de Vivaldi, où elle est souvent "secondée" par Lott, la voix parait immense et magnifiquement timbrée et celle de Lott moins richement dotée pourtant Lott a fait une bien plus belle carrière ensuite dans Strauss etc. J'ai entendu Lott mais c'était en récital et sa voix passait très bien.

Dans le Cosi Live de Salzburg avec Mutti (EMI), on se rend compte que Marshall n'a pas une voix aussi pleine (par exemple face à Baltsa) et bien dans la Clémence c'est un peu pareil, le volume n'est pas immense par contre je trouve le timbre, les nuances et les accents toujours aussi remarquables. Ce n'est pas impérissable mais c'est une très belle représentation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wolferl
Lapinophobe
avatar

Nombre de messages : 13311
Age : 27
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: La Clemenza di Tito   Mer 30 Juin 2010 - 11:12

Et personne ne parle de la version Jacobs ? C'est pourtant une de ses plus grandes réussites, le résultat est impressionnant ! Very Happy
Ça risque d'en déconcerter plus d'un, mais c'est une de Clemenza les plus vivantes et originales qui existe. bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
calbo
Pertusienne
avatar

Nombre de messages : 28126
Age : 47
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: La Clemenza di Tito   Mer 30 Juin 2010 - 12:49

Après la version Harnoncourt, excellente, et la très belle représentation que j'ai vu à Tours, tu comprendras que je te laisse la version Jacobs avec un bonheur sans nom Mr. Green


Dernière édition par calbo le Ven 19 Nov 2010 - 20:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
Otello
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6866
Age : 52
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: La Clemenza di Tito   Mer 30 Juin 2010 - 12:50

AD a écrit:
Grégoire de Tours a écrit:
Marshall chantait Vitellia ? Ca donne quoi ?
Moi j'adore!
Mais il paraît que la réaction du public fût mitigée.
Il faut dire que la voix n'a peut être pas le volume que l'on s'imagine; je ne l'ai jamais entendue en vrai.
moi si, et je peux confirmer que c'était une voix relativement confidentielle mais le timbre était très intéressant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22942
Age : 27
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: La Clemenza di Tito   Mer 30 Juin 2010 - 12:55

Otello, quelles sont tes versions favorites de cet opéra?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Clemenza di Tito   

Revenir en haut Aller en bas
 
La Clemenza di Tito
Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» La Clemenza di Tito
» Julia Varady
» Julia Varady
» Tito Schipa
» Tito Gobbi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: