Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez
 

 Les concertos pour piano de l'époque romantique (1750-1900)

Aller en bas 
AuteurMessage
Christophe
Mélomaniaque
Christophe

Nombre de messages : 1592
Age : 53
Localisation : Haute savoie
Date d'inscription : 29/06/2007

Les concertos pour piano de l'époque romantique (1750-1900) Empty
MessageSujet: Les concertos pour piano de l'époque romantique (1750-1900)   Les concertos pour piano de l'époque romantique (1750-1900) EmptyDim 26 Oct 2008 - 16:36

Bonjour à tous,

Toujours dans ma recherche de concertos pour piano (mon genre et mon instrument favoris) de la période romantique au sens large (1750 – 1900 et des brouettes, ma période de prédilection), j'ai fait quelques recherches afin d'élargir ma CDthèque, mes connaissances et ma culture dans ce registre.

Je me suis donc appuyé sur ce qu'on pouvait déjà trouver sur ce forum, puis continué en explorant Internet, notamment Google et Wikipédia dont je mets le lien pour ceux qui veulent en savoir plus sur les compositeurs.

J'y ai trouvé entre autre une collection de chez Hyperion dont j'ai déjà mis un lien dans la rubriques "Général – Nos concertos pour pianos favoris", collection qui me parait intéressante, car de nombreux compositeurs sont moins connus, ce qui peut faire découvrir de nouveaux horizons. J'ai déjà commandé quelques-uns de ces volumes, que j'indiquerai en lien dans ce message, mais pour l'instant, par faute de temps, je n'ai pas encore pu en faire des écoutes approfondies. J'y reviendrai en temps voulu.

Voici cette collection Hyperion : http://www.hyperion-records.co.uk/al.asp?al=CDA67143

Il est évident que dans ce sujet doivent figurer les "grosses pointures" de cette époque afin d'avoir une liste certes non exhaustive, mais assez fournie tout de même. Pour ces compositeurs qui ont "traversé les siècles" sans perdre en notoriété, il existe évidemment déjà des sujets sur leurs concertos pour piano. J'ai mis le lien qui amène directement sur le sujet. Merci donc de ne pas rajouter de disques dans ce message, mais dans le fil approprié. Pour plus de clarté, ces compositeurs sont en gras et rouge.

Pour tous les autres, vos commentaires et conseils discographiques sont les bienvenus, souhaités et attendus avec impatience. De même, si j'ai oublié (ce qui est fort probable) des compositeurs dont les concertos "méritent le détour", merci à vous de les mentionner avec des disques de référence.

Je rappelle quand même qu'il faut rester dans la période 1750-1900 et les concertos pour piano.

Voilà, il y avait aussi plusieurs façon de lister ces concertos (notoriété (assez subjectif), nationalité, "école/influence" ...). J'ai finalement opté tout simplement pour un classement chronologique par date de naissance des compositeurs. Cela permet de voir l'influence des compositeurs les uns sur les autres, ainsi que l'évolution des concertos pour piano au cours de cette période.

C'est parti :


Mozart (1756-1791)
Autrichien
Influences : Johann Schobert et Johann Christian Bach.
Bon, d'accord, plus classique que romantique, mais bon, ses concertos !!! Et puis : "On reconnaît généralement qu’il a porté à un point de perfection le concerto, la symphonie, et la sonate qui deviennent après lui les principales formes de la musique classique et qu’il est un des plus grands maîtres de l’opéra. Son succès ne s’est jamais démenti."
Ensavoir plus : http://fr.wikipedia.org/wiki/Mozart
27 concertos
Lien : http://classik.forumactif.com/discographie-f2/mozart-concertos-pour-piano-t1995.htm


Dussek (1760-1812)
Tchèque
Etudie avec C.P.E. Bach. Précurseur de la période romantique par ses œuvres "modernes".
En savoir plus : http://fr.wikipedia.org/wiki/Dussek
9 (?) concertos

Marco Laganà / Dario Lucantoni / Orchestra "Benedetto Marcello" / Bongiovanni
Les concertos pour piano de l'époque romantique (1750-1900) 8007068506620

Jan Novotny / Leos Svarovsky / Orchestre de Chambre de Prague / Supraphon
Les concertos pour piano de l'époque romantique (1750-1900) 0099925365929

Concerto Köln (Orchestra), Andreas Staier (Performer)
Les concertos pour piano de l'époque romantique (1750-1900) 61P6A69DCML._SS400_

Edit du 27.10.2008 : Nouvellement reçu, ce disque de Staier ne m'a pas complètement enthousiasmé. Rien à dire sur l'interprétation ou sur l'enregistrement, non, c'est plutôt que ces 2 concertos ne m'ont pas provoqué d'émotion particulière. Trop "classique", rien de bien original. La sonorité du pianoforte est assez singulière, plutôt agréable, mais ce n'est pas suffisant.
Bref, Dussek ne fait pas parti de mon "top ten" de ce genre musical.



Fodor (1768-1846)
Hollandais
Fonde les "concerts du mardi" avec Wilms, Jacobson, Mann et Baldenecker.
En savoir plus : http://www.musicologie.org/Biographies/f/fodor_carolus_antonius.html
3 concertos pour clavecin ou pianoforte
1 concerto pour piano

Concerto pour le clavecin ou le pianoforte Op. 12 / Arthur Schoonderwoerd / Alpha
Les concertos pour piano de l'époque romantique (1750-1900) 3760014190520

Plutôt deçu par ce disque ... trop classique, pas assez romantique ? Et l'utilisation du pianoforte ne vient pas arranger les choses.


Beethoven (1770-1827)
Allemand
Influences : Ecole de Mannheim puis Haydn et Mozart.
En savoir plus : http://fr.wikipedia.org/wiki/Beethoven
5 concertos (1798/1799/1800-1802/1806/1809-1810 "Empereur").
Lien : http://classik.forumactif.com/discographie-f2/concertos-pour-piano-beethoven-t441.htm


Wilms (1772-1847)
Néerlandais d'origine allemande
Il est connu comme le compositeur de l'hymne néerlandais Wien Neêrlandsch bloed en 1813.
En savoir plus : http://fr.wikipedia.org/wiki/Johann_Wilhelm_Wilms
1 concerto pour clavecin ou pianoforte (Cf lien Fodor)

Vraiment pas indispensable, à mon avis.


Hummel (1778-1837)
Allemand
Elève de Mozart, de Haydn et de Salieri. Ayant surtout composé des pièces pour le piano, il était considéré comme l'un des meilleurs pianistes de concert d'Europe.
Même s’il fut l’intermédiaire entre le classicisme (Joseph Haydn, Wolfgang Amadeus Mozart) et le romantisme (Felix Mendelssohn-Bartholdy, Franz Schubert), sa musique, qui servit de modèle à Franz Liszt et à Niccolò Paganini, ne fut que très peu reprise après sa mort.
En savoir plus : http://fr.wikipedia.org/wiki/Johann_Nepomuk_Hummel
8 concertos

Concerto pour piano Op. 34, Rondos brillants Op. 56 et 98 / Howard Shelley / London Mozart Players / Chandos
Les concertos pour piano de l'époque romantique (1750-1900) 51SJEMZD9AL._SL500_AA240_

Concertos pour piano Op. 85 et 89 / Stephen Hough / Bryden Thomson / English Chamber Orchestra / Chandos
Les concertos pour piano de l'époque romantique (1750-1900) 51FPD3QVZTL._SL500_AA240_

J'aime beaucoup ces concertos qui ont sûrement souffert de "l'ombre" de Beethoven, et c'est bien dommage. On y retrouve d'ailleurs un style assez comparable, même si Hummel s'en défend ... ce n'est pas moi qui m'en plaindrais !!!


Field (1782-1837)
Irlandais
Elève de Muzio Clementi
En savoir plus : http://fr.wikipedia.org/wiki/John_Field
7 concertos (1799/1811/1811/1814 révisé 1819/1817 "L'Incendie par l'Orage"/1819 révisé 1820/1822 révisé 1822 et 1832)

Concertos pour piano n° 1 et 3 H. 27 et 32 / Benjamin Frith / David Haslam / Northern Sinfonia / Naxos
Les concertos pour piano de l'époque romantique (1750-1900) 51CRPMKkC5L._SL500_AA240_

Concertos pour piano n° 2 et 4 H. 28 et 31 / Benjamin Frith / David Haslam / Northern Sinfonia / Naxos
Les concertos pour piano de l'époque romantique (1750-1900) 41J87SY7VYL._SL500_AA240_

Concertos pour piano n° 5 et 6 / Benjamin Frith / David Haslam / Northern Sinfonia / Naxos
Les concertos pour piano de l'époque romantique (1750-1900) 51YeWJNDr4L._SL500_AA240_

Là encore, de bien jolis concertos (trop ?) méconnus, ce qui est injustifié. Il existe plusieurs disques disponibles sur le marché. Les versions Naxos ont l'avantage de ne pas coûter trop cher. Je ne trouve rien de particulier à reprocher ni à l'interprétation, ni à l'enregistrement.


Kalkbrenner (1785-1849)
Allemand naturalisé français
Sa technique pianistique a notamment été reprise par Saint-Saëns.
Le premier concerto de Chopin lui est dédicacé
En savoir plus : http://www.abeillemusique.com/produit.php?cle=21130
4 concertos (1823/ ? / ? /1835)

Reçu mais pas encore écouté :
Howard Shelley (piano), Tasmanian Symphony Orchestra, Howard Shelley (conductor)
Les concertos pour piano de l'époque romantique (1750-1900) 67535


Von Weber (1786-1826)
Allemand
Elève de Michael Haydn.
En savoir plus : http://fr.wikipedia.org/wiki/Carl_Maria_von_Weber
2 concertos (1810/1812)

Symphonies n° 1 et 2, Konzertstück Op. 79, Concertos pour piano n° 1 et 2 Op. 11 et 32, Ouvertures / Peter Rösel, Sir Neville Marriner, Herbert Blomdtedt, Gustav Kuhn / Academy of St Martin in the fields, Staatskapelle Dresden / Brilliant Classics
Les concertos pour piano de l'époque romantique (1750-1900) 21033EWA79L._SL500_AA130_

Ce ne sont pas des concertos qui révolutionnent le genre, mais ils me plaisent bien quand même, et je conseille vivement ce disque, qui regroupe une grande partie de l'œuvre orchestrale de von Weber, même si ce dernier est plus connu pour ses concertos pour clarinette que pour piano.


Moscheles (1794-1870)
Tchèque
Elève de Salieri.
En 1814, Ludwig van Beethoven lui confie la transcription pour piano de son opéra Fidelio.
Il donne des concerts avec Felix Mendelssohn Bartholdy (qui restera un ami tout au long de sa vie), Hummel, Liszt ou Chopin.
En savoir plus : http://fr.wikipedia.org/wiki/Moscheles
8 concertos

Howard Shelley (piano), Tasmanian Symphony Orchestra, Howard Shelley (conductor)
Les concertos pour piano de l'époque romantique (1750-1900) 67385

Howard Shelley (piano), Tasmanian Symphony Orchestra, Howard Shelley (conductor)
Les concertos pour piano de l'époque romantique (1750-1900) 67276

Howard Shelley (piano), Tasmanian Symphony Orchestra, Howard Shelley (conductor)
Les concertos pour piano de l'époque romantique (1750-1900) 67430

Voilà des concertos qui me plaisent beaucoup. C'est très vivant, le style est moins léger ou aérien que Mozart, mais pas aussi sombre ou appuyé que Beethoven. L'interprétation et l'enregistrement sont d'un très bon niveau. Je trouve la fusion entre le piano et l'orchestre réussie. Le piano est bien intégré, jamais mis trop en avant, de même, l'orchestre est à l'honneur et pas simplement là pour valoriser le soliste. Le style des concertos n° 2 et 3 me semble un peu différent des autres. On retrouve la "patte" du compositeur, mais l'orchestre est plus chargé, ça perd donc un peu en fluidité, et le piano s'en trouve légèrement "étouffé". Ca reste néanmoins tout à fait recommandable. Bref, je vous les conseille sans retenu (ce qui ne semble pas être l'avis de Sud !!!).
Je conseille donc en "priorité" les volumes 29 et 36.


Herz (1803-1888)
Autrichien
En savoir plus : http://fr.wikipedia.org/wiki/Henri_Herz
8 concertos


Mendelssohn (1809-1847)
Allemand
Elève de Ignaz Moscheles qui avoue ne pas avoir grand chose à lui apprendre tant il est doué. Considéré par Schumann comme le Mozart du XIXème siècle.
En savoir plus : http://fr.wikipedia.org/wiki/Felix_Mendelssohn_Bartholdy
2 concertos (1831/1837)
Lien : http://classik.forumactif.com/discographie-f2/mendelssohn-concertos-pour-violon-et-ceux-pour-piano-t598.htm


Chopin (1810-1849)
Polonais
Influence : Paganini : "Le fait d'entendre un génie totalement identifié à son instrument, outre le fait de produire un immense bonheur au jeune Chopin, le conforte dans sa propre vision de la musique et de la composition, le renforçant dans la conviction que sa musique devra être composée pour piano seul".
En savoir plus : http://fr.wikipedia.org/wiki/Chopin
2 concertos (1828/1829)
Lien : http://classik.forumactif.com/discographie-f2/chopin-les-concertos-pour-piano-t1119.htm


Schumann (1810-1856)
Allemand
Influences : Bach, Chopin, Liszt, Mendelssohn.
Sa musique d'un romantisme exacerbé témoigne du vent de liberté qui souffle en ce début de XIXe siècle dans un occident en pleine mutation. Compositeur littéraire par excellence, Schumann et sa musique illustrent à la perfection la figure du romantique passionné.
En savoir plus : http://fr.wikipedia.org/wiki/Schumann
1 concerto (1841-45)
Lien : http://classik.forumactif.com/discographie-f2/schumann-concertos-t1592.htm


Liszt (1811-1886)
Hongrois
Liszt est le père de la technique pianistique moderne et du récital. Il est à l’origine – avec Frédéric Chopin – de toute une lignée de compositeurs : Ravel, Rachmaninov, Scriabine.
Sa fille cadette, Cosima, se mariera plus tard avec Wagner.
En savoir plus : http://fr.wikipedia.org/wiki/Franz_Liszt
2 concertos
Lien : http://classik.forumactif.com/discographie-f2/liszt-concertos-pour-piano-t1825.htm


Alkan (1813-1888)
Français
Influences : Paganini, Chopin, Liszt.
En savoir plus : http://fr.wikipedia.org/wiki/Charles-Valentin_Alkan
2 concertos (1832/1832)


Von Henselt (1814-1889)
Allemand
Influences : Liszt, Hummel.
Fut l'élève de Hummel.
En savoir plus : http://en.wikipedia.org/wiki/Adolf_von_Henselt
1 concerto


Bennett (1816-1875)
Anglais
Influences : Romantisme allemand, Mendelssohn.
En savoir plus : http://en.wikipedia.org/wiki/William_Sterndale_Bennett
5 concertos (1832/1833/1834/1836/1838)


Dreyschock (1818-1869)
Tchèque
Influences : Chopin, Mendelssohn
Pianiste virtuose dont B. Cramer (compositeur anglais) a dit qu'il avait deux mains droites.
En savoir plus : http://en.wikipedia.org/wiki/Alexander_Dreyschock
1 concerto (1860)

Piers Lane (piano), BBC Scottish Symphony Orchestra, Niklas Willén (conductor)
Les concertos pour piano de l'époque romantique (1750-1900) 67086

Edit du 31.10.08 : voir commentaire plus bas (Kullak)


Kullak (1818-1882)
Polonais
Elève de Czerny
Il crée la Neue Akademie der Tonkunst qu'il dirigera jusqu'à sa mort. Elle était spécialisée dans la formation des pianistes et elle devint le plus grand institut privé allemand pour l'enseignement de la musique. Parmi les élèves de Kullak figurent : Hans Bischoff, Moritz Moszkowski, Nikolai Rubinstein, Otto Bendix, James Kwast, Theo Ysaÿe, Julius Reubke, Xaver et Philipp Scharwenka.
En savoir plus : http://fr.wikipedia.org/wiki/Theodor_Kullak
1 concerto (1850)

Disque : voir Dreyschock (Hyperion vol. 21)

Edit du 31.10.08 : Magnifiques concertos que ces 2 concertos (Dreyschock et Kullak). C'est frais, vivant, primesautier, léger. L'orchestre n'est pas trop chargé mais bien présent et surtout, il dessert bien le clavier, qui se retrouve bien mis en valeur. Cela donne une jolie partie de ping-pong entre le soliste et l'orchestre. Chaque concerto a sa propre signature même si l'on reste dans le même style. Je ne retrouve pas forcément d'influence particulière ce qui prouve bien la singularité de ces deux compositeurs. Un très bon couplage, donc. On se situe là bien dans la première moitié du XIXème siècle, période que j'apprécie tout particulièrement. Je le recommande donc vivement à tous ceux qui aiment cette période et ce genre musical.


Dernière édition par Christophe le Ven 31 Oct 2008 - 18:19, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christophe
Mélomaniaque
Christophe

Nombre de messages : 1592
Age : 53
Localisation : Haute savoie
Date d'inscription : 29/06/2007

Les concertos pour piano de l'époque romantique (1750-1900) Empty
MessageSujet: Re: Les concertos pour piano de l'époque romantique (1750-1900)   Les concertos pour piano de l'époque romantique (1750-1900) EmptyDim 26 Oct 2008 - 16:37

... suite ...


Litolff (1818-1891)
Français
Remarqué par Ignaz Moscheles
En savoir plus : http://fr.wikipedia.org/wiki/Henry_Litolff
5 concertos, mais il n'existe plus de traces du n° 1 (1844/1846/1852/1867)

Peter Donohoe (piano), Bournemouth Symphony Orchestra, Andrew Litton (conductor)
Les concertos pour piano de l'époque romantique (1750-1900) 66889

Peter Donohoe (piano), BBC Scottish Symphony Orchestra, Andrew Litton (conductor)
Les concertos pour piano de l'époque romantique (1750-1900) 67210

Une seule écoute, très favorable, mais il faut que j'y revienne pour que mon commentaire soit crédible. Il en ressort toutefois que je suis d'accord avec Sud pour dire que les concertos n° 3 et 5 sont "supérieurs" aux 2 autres, et ça tombe bien car ils sont regroupés sur le même disque (la deuxième pochette - Hyperion Vol. 26).


Wieck-Schumann (1819-1896)
Allemande
Femme de Robert Schumann et concertiste prodige. Puis, après la mort de son mari, devient la conseillère et l'inspiratrice de Brahms.
En savoir plus : http://fr.wikipedia.org/wiki/Clara_Schumann
1 concerto (1833-35)

Francesco Nicolosi / Stefania Rinaldi / Alma Mahler Sinfonietta / Naxos
Les concertos pour piano de l'époque romantique (1750-1900) 41PR85W4PNL._SS500_

Son concerto ne me parait pas ridicule ou dénué d'intérêt. A-t-elle été involontairement "étouffée" par la notoriété de son époux, ou bien est-ce parce que c'est l'œuvre d'une femme ?
Aujourd'hui que le machisme est (théoriquement) derrière nous, je recommande vivement de (re)découvrir ce concerto de Clara Schumann.


Kiel (1821-1885)
Allemand
En savoir plus : http://en.wikipedia.org/wiki/Friedrich_Kiel
1 concerto

Reçu mais pas encore écouté : voir Fuchs (Hyperion vol. 31)


Rubinstein (1829-1894)
Russe
Influences : Mendelssohn, Chopin, Schumann.
En savoir plus : http://fr.wikipedia.org/wiki/Anton_Rubinstein
5 concertos
Reçu mais pas encore écouté : voir Scharwenka (Hyperion Vol. 38 )

Edit du 27.10.2008 : Ca y est, écouté ... j'aime beaucoup. Il s'agit du concerto n° 4. Le premier mouvement est très rapide, avec un piano bien présent, virtuose. L'orchestre est généreux mais reste toutefois bien vivant, pas trop lourd. Le contraste entre le premier et le deuxième mouvement est saisissant. Une réussite à mes oreilles. Je le recommande, même si le concerto n° 1 de Scharwenka avec lequel il est couplé m'a un peu moins convaincu (voir commentaire sous "Scharwenka")

Bache (1833-1858)
Anglais
En savoir plus : http://en.wikipedia.org/wiki/Francis_Edward_Bache
1 concerto


Brahms (1833-1897)
Allemand
Influences : Bach, Mozart, Beethoven.
Considéré comme le successeur de Beethoven.
En savoir plus : http://fr.wikipedia.org/wiki/Brahms
2 concertos (1859/1881)
Lien : http://classik.forumactif.com/discographie-f2/les-concertos-pour-piano-de-brahms-t1217.htm


Balakirev (1837-1910)
Russe
Fait partie du groupe des Cinq
En savoir plus : http://fr.wikipedia.org/wiki/Balakirev
2 concertos (1855-56/1861)


Nápravník (1839-1916)
Tchèque
En 1863, il fut nommé organiste et chef assistant au théâtre Mariinsky, avant d'y succéder à Constantin Liadov comme chef principal en 1869.
A ce poste très important, qu'il tint pendant plusieurs décennies, il créa nombre de grands opéras russes de son temps, de Moussorgski (Boris Godounov en 1874), César Cui, Tchaïkovski et Rimski-Korsakov.
En savoir plus : http://fr.wikipedia.org/wiki/Eduard_N%C3%A1pravn%C3%ADk
1 concerto

Tchaïkovski (1840-1893)
Russe
Il fut, avec Rimski-Korsakov, l'un des plus grands compositeurs Russes de la seconde moitié du dix-neuvième siècle. Tchaïkovski était un compositeur éclectique. Son œuvre, d'une inspiration plus occidentale que celle de ses contemporains, incorpore en effet des éléments internationaux, mais ceux-ci sont additionnés à des mélodies folkloriques nationales.
Orchestrateur génial, doté d'un grand sens de la mélodie, Tchaïkovski composa dans tous les genres, s'illustrant particulièrement par ses symphonies, suites, ballets et concertos.
En savoir plus . http://fr.wikipedia.org/wiki/Tcha%C3%AFkovski
3 concertos (1874-75, révisé en 1879 puis en 1889/1879-80/1893)
Lien (pour le concerto n° 1) : http://classik.forumactif.com/discographie-f2/tchaikovsky-concerto-n1-pour-piano-t1147.htm

Victoria Postnikova / Charles Dutoit / Orchestre Symphonique de Montréal / Decca
Les concertos pour piano de l'époque romantique (1750-1900) 00931566

Les concertos 2 et 3 n'égalent pas, à mon avis, le concerto n° 1.


Dvorak (1841-1904)
Tchèque
Influence : héritage européen, folklore tchèque, negro spirituals.
En savoir plus : http://fr.wikipedia.org/wiki/Anton%C3%ADn_Dvo%C5%99%C3%A1k
1 concerto

Pierre-Laurent Aimard / Nikolaus Harnoncourt / "Royal Concertgebouw Orchestra" / Teldec
Les concertos pour piano de l'époque romantique (1750-1900) 3129A9JNCQL._SL500_AA240_

Ca fait longtemps que je ne l'ai pas écouté, donc plutôt que de dire des bêtises !!!


Massenet (1842-1912)
Français
Influences : Liszt
Très influencé par les sujets religieux, il a souvent été considéré comme l'héritier de Charles Gounod.
En savoir plus : http://fr.wikipedia.org/wiki/Jules_Massenet
1 concerto


Grieg (1843-1907)
Norvégien
Influences : Von Weber, Chopin, Mendelssohn puis Nordraak et Liszt.
En savoir plus :http://fr.wikipedia.org/wiki/Grieg
1 concerto
Lien : http://classik.forumactif.com/discographie-f2/grieg-concerto-pour-piano-t1688.htm


Brüll (1846-1907)
Autrichien
Influences : Anton Rubinstein
En savoir plus : http://en.wikipedia.org/wiki/Ignaz_Br%C3%BCll
2 concertos


Fuchs (1847-1927)
Autrichien
Élève de Bruckner, il est souvent plus connu pour ses fonctions de professeur que de compositeur. Robert Fuchs a été très apprécié de Brahms qui défendit ses œuvres musicales.
Il a été également le professeur de compositeurs éminents comme Georges Enesco, Erich Korngold, Gustav Mahler, Franz Schmidt, Franz Schreker, Jean Sibelius, Richard Strauss, Hugo Wolf, Alexandre Zemlinsky ou encore de Leo Fall, Richard Heuberger et Erkki Melartin.
En savoir plus : http://en.wikipedia.org/wiki/Robert_Fuchs
1 concerto

Reçu mais pas encore écouté :

Martin Roscoe (piano), BBC Scottish Symphony Orchestra, Martyn Brabbins (conductor)
Les concertos pour piano de l'époque romantique (1750-1900) 67354


Mackenzie (1847-1935)
Britannique d'origine écossaise
En savoir plus : http://fr.wikipedia.org/wiki/Alexander_Mackenzie_(compositeur)
1 concerto


Parry (1848-1918)
Anglais
Influences : Bach, Brahms.
En savoir plus : http://fr.wikipedia.org/wiki/Hubert_Parry
1 concerto (1880)


Dernière édition par Christophe le Mer 29 Oct 2008 - 13:23, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christophe
Mélomaniaque
Christophe

Nombre de messages : 1592
Age : 53
Localisation : Haute savoie
Date d'inscription : 29/06/2007

Les concertos pour piano de l'époque romantique (1750-1900) Empty
MessageSujet: Re: Les concertos pour piano de l'époque romantique (1750-1900)   Les concertos pour piano de l'époque romantique (1750-1900) EmptyDim 26 Oct 2008 - 16:38

... suite ...


Scharwenka (1850-1924)
Allemand
Influences : Beethoven, Chopin, Berlioz, Liszt.
En savoir plus : http://en.wikipedia.org/wiki/Franz_Xaver_Scharwenka
4 concertos (1876/1881/ ? /1908)

Reçus mais pas encore écoutés :

Stephen Hough (piano), City of Birmingham Symphony Orchestra, Lawrence Foster (conductor)
Les concertos pour piano de l'époque romantique (1750-1900) 66790

Edit du 30.10.08 : Voilà, j'ai fait le tour des 4 concertos de Scharwenka. Bien sûr, je les réécouterai plus attentivement mais mes premières impressions (voir commentaires plus bas, sur les 3 premiers concertos) se confirment. Scharwenka semble accorder une part plus importante à l'orchestre que ses "prédécesseurs". Le piano y est bien présent, évidemment vu que c'est un concerto, mais il se distingue moins de l'orchestre. Le style me parait aussi un peu haché. Pour moi, il y a trop de cuivres, mais c'est un goût personnel.

Bref, ce ne sont pas les disques que je préfère dans cette collection.


Seta Tanyel (piano), Radio Philharmonie Hannover des NDR, Tadeusz Strugala (conductor)
Les concertos pour piano de l'époque romantique (1750-1900) 67365

Edit du 29.10.08 : Ecouté ce disque hier soir. Je préfère ces 2 concertos au premier du même compositeur, mais ce ne sont quand même pas mes préférés du genre. On sent nettement que l'on se situe dans la deuxième moitié du 19ème siècle. L'orchestre prend une part beaucoup plus importante, je trouve, beaucoup plus symphonique. J'y entend un peu du Tchaïkovsky symphonique.
Orchestre plus lourd, plus de cuivre ... on amorce ici très doucement un virage vers un style plus moderne.
Cela dit, la part du piano reste quand même majeure et fort belle (on est quand même dans un concerto !!!). Simplement, il est parfois un peu "noyé" dans cette masse orchestrale, et le pianiste doit alors se déchaîner pour que son instrument puisse s'exprimer.

Les constantes depuis que j'écoute les concertos de ces différents compositeurs "méconnus" et cette collection Hypérion :
- Pourquoi ces oeuvres sont-elles pour la plupart tombées dans les oubliettes du Romantisme ? Il y a là de véritables chef-d'oeuvres.
- Interprétations et enregistrements de très haute qualité.


Marc-André Hamelin (piano), BBC Scottish Symphony Orchestra, Michael Stern (conductor)
Les concertos pour piano de l'époque romantique (1750-1900) 67508


Edit du 27.10.2008 : Pour ce dernier disque (couplé avec Rubinstein - voir commentaire plus haut), j'ai trouvé l'orchestration trop riche, trop lourde. Ce concerto n° 1 est plaisant, mais ce n'est pas le plus beau que j'ai entendu de cette collection. Je ressens un virage dans le style romantique, lié justement à l'importance que prend l'orchestre par rapport au piano. Je conseille quand même ce disque, ne serait-ce par le couplage avec le concerto n° 4 de Rubinstein que j'ai beaucoup apprécié.


Stanford (1852-1924)
Irlandais
Avec Hubert Parry et surtout Edward Elgar, il est l'un des compositeurs emblématique de la période victorienne.
En savoir plus : http://fr.wikipedia.org/wiki/Charles_Villiers_Stanford
2 concertos (1894/1911-14)


Moszkowski (1854-1925)
Polonais
Influence : Scharwenk, Liszt.
En savoir plus : http://fr.wikipedia.org/wiki/Moszkowski
1 concerto

Piers Lane (piano), BBC Scottish Symphony Orchestra, Jerzy Maksymiuk (conductor)
Les concertos pour piano de l'époque romantique (1750-1900) 66452

Encore un magnifique concerto à mes oreilles. Beaucoup de contrastes, une orchestration riche mais pas pesante. C'est très fluide et le piano doit certainement demander des qualités de virtuosité au pianiste. Une réussite que l'interprétation et l'enregistrement mettent une fois encore en valeur ... manifestement une constante dans cette collection.


Sinding (1856-1941)
Norvégien
Influences : Liszt, Wagner.
En savoir plus : http://en.wikipedia.org/wiki/Christian_Sinding
1 concerto (1887-92)


Lyapunov (1859-1924)
Russe
Liapounov est issu d'une génération intermédiaire entre d'un côté le Groupe des Cinq et Tchaïkovski, et de l'autre côté des compositeurs comme Scriabine, Stravinski, Prokofiev ou Chostakovitch. Avec Alexandre Glazounov et Anton Arenski, il reste bien moins connu que le néo romantique Serge Rachmaninov de dix ans son cadet.

Lui-même pianiste virtuose, comme Balakirev son mentor, Liapounov s'est illustré dans des œuvres pour cet instrument, avec ou sans orchestre. Il a également composé des chansons avec accompagnement au piano. Son œuvre la plus célèbre, écrite à la mémoire de Liszt, est Douze études d'exécution transcendante.
En savoir plus : http://fr.wikipedia.org/wiki/Sergei_Lyapunov
2 concertos (1890/ ?)

Reçu mais pas encore écouté :

Hamish Milne (piano), BBC Scottish Symphony Orchestra, Martyn Brabbins (conductor)
Les concertos pour piano de l'époque romantique (1750-1900) 67326


MacDowell (1860-1908)
Américain
En savoir plus : http://en.wikipedia.org/wiki/Edward_MacDowell
2 concertos (1885/1890)


Paderewski (1860-1941)
Polonais
Influence : Chopin, Tchaïkovski, Richard Strauss
En savoir plus : http://fr.wikipedia.org/wiki/Paderewski
1 concerto

Cf. Moszkowski – Hyperion Vol. 1

Quelle mélodie !!! Le couplage avec Moszkowski est parfait. Il y a homogénéité de style, même si chacun de ces 2 concertos ont leur propre signature. Ici, l'orchestre me parait plus léger, plus en nuances, avec un piano qui s'y intègre davantage.


Arensky (1861-1906)
Russe
Influences : Tchaïkovski
Elève de Rimski-Korsakov, il enseignera le piano à Scriabine et Rachmaninov.
En savoir plus : http://fr.wikipedia.org/wiki/Arenski
1 concerto (1882)


Delius (1862-1934)
Britannique d'origine allemande
Influences : Wagner, Grieg.
Son style essentiellement chromatique a été qualifié d'impressionnisme musical.
En savoir plus : http://fr.wikipedia.org/wiki/Frederick_Delius
1 concerto (1897)


Von Sauer (1862-1942)
Allemand
Influences : Liszt
Elève de Liszt et de Nicholas Rubinstein.
En savoir plus : http://fr.wikipedia.org/wiki/Emil_von_Sauer
4 concertos

Reçu mais pas encore écouté : Voir Scharwenka (Hyperion Vol. 11)

Edit du 30.10.08 : Le couplage avec Scharwenka me parait judicieux. Il s'agit ici du premier concerto. On retrouve une orchestration puissante, très présente, un peu saccadée, avec beaucoup de cuivres. Je retrouve bien là le romantisme de la deuxième moitié du 19ème siècle. Beaucoup de nuances cependant dans le jeu de piano.

Cela confirme que c'est un style qui m'émeut moins.


Blumenfeld (1863-1931)
Russe
Influences : Chopin, Tchaïkovski.
Elève de Rimski-Korsakov et Fedor Stein
En savoir plus : http://en.wikipedia.org/wiki/Felix_Blumenfeld
1 Allegro de concert pour piano et orchestre


Pierné (1863-1937)
Français
Pierné entre au Conservatoire de Paris où il a pour maîtres Albert Lavignac, Antoine François Marmontel, Émile Durand, César Franck et Jules Massenet. Au Conservatoire, il côtoie Claude Debussy avec lequel il restera toujours très lié.
En savoir plus : http://fr.wikipedia.org/wiki/Gabriel_Piern%C3%A9
1 concerto
1 poème symphonique pour piano et orchestre


D'Albert (1864-1932)
Allemand d'origine écossaise
Influences : Bach, Liszt, Brahms.
En savoir plus : http://fr.wikipedia.org/wiki/Eugen_d%27Albert
2 concertos


Glazunov (1865-1936)
Russe
Influences : Rimski-Korsakov, Tchaïkovski.
Elève de Rimski-Korsakov
En savoir plus : http://en.wikipedia.org/wiki/Alexander_Glazunov
2 concertos


Busoni (1866-1924)
Italien
Influences : Bach, Mozart, Liszt.
Parmi ses nombreux élèves, il faut remarquer Claudio Arrau et Egon Petri.
En savoir plus : http://fr.wikipedia.org/wiki/Ferruccio_Busoni
1 concerto


Da Motta (1868-1948)
Portugais
Influences : Liszt.
Dernier élève de Liszt.
En savoir plus : http://en.wikipedia.org/wiki/Jos%C3%A9_Vianna_da_Motta
1 concerto (1887)


Melcer (1869-1928)
Polonais
En savoir plus : http://en.wikipedia.org/wiki/Henryk_Melcer-Szczawi%C5%84ski
2 concertos (1892/1894)


Stojowski (1870-1945)
Polonais
En savoir plus : http://en.wikipedia.org/wiki/Zygmunt_Stojowski
2 concertos


Scriabine (1872-1915)
Russe
Influences : Chopin
Alexandre Scriabine se voyait souvent comme une figure religieuse ou messianique, peut-être influencé par le fait qu'il était né précisément le jour de Noël. Personnalité des plus fascinantes de la musique du début du siècle, longtemps méconnu, considéré comme un illuminé, les idées philosophiques idéalistes d’Alexandre Scriabine étaient suffisamment étranges pour détourner sa musique d'un grand nombre d'auditeurs.
En savoir plus : http://fr.wikipedia.org/wiki/Alexandre_Scriabine
1 concerto (1902 ?)
Lien : http://classik.forumactif.com/discographie-f2/scriabine-oeuvres-symphoniques-t1751.htm


Alnaes (1872-1932)
Norvégien
En savoir plus : http://en.wikipedia.org/wiki/Eyvind_Aln%C3%A6s
1 concerto


Rachmaninov (1873-1943)
Russe
Influence : Rubinstein, Tchaïkovski
Sa renommée est immense. Les anglo-saxons appellent son Troisième concerto pour piano le « Rach 3 » ; aucune œuvre d'un autre compositeur n'a jamais été désignée d'une semblable abréviation. Vladimir Horowitz a beaucoup contribué à la célébrité de ce concerto d'une difficulté technique proverbiale, un des concertos romantiques les plus difficiles. Rachmaninov disait qu'il lui était impossible d'exécuter un bis après l'avoir joué. Il avouait modestement qu'Horowitz lui avait fait découvrir ce concerto par son interprétation. Il aurait alors déclaré : « le concerto n°3 appartient à Horowitz.
En savoir plus : http://fr.wikipedia.org/wiki/Rachmaninov
4 concertos (1890-1/1900/1909/1925-26)
Liens : http://classik.forumactif.com/discographie-f2/rachmaninov-concertos-n1-et-4-rhapsodie-paganini-t1877.htm
http://classik.forumactif.com/discographie-f2/concertos-de-rachmaninov-2-et-3-t209.htm


Saint-Saëns (1873-1943)
Français
Influence : Gounod, Berlioz, Liszt, Tchaïkovski
Fonde en 1871 la Société nationale de musique, dont le but est de favoriser la diffusion des œuvres écrites par les compositeurs français contemporains, dans un contexte de défaite française face à la Prusse. Parmi les fondateurs de cette association, on trouve aussi César Franck, Édouard Lalo, et Gabriel Fauré. On retrouve là l’un des traits de caractère importants de Saint-Saëns : le patriotisme.
Il compose en dix-sept jours seulement son Deuxième Concerto pour piano, parce que son ami Anton Rubinstein venait à Paris et avait besoin de quelque chose de nouveau à jouer !
En savoir plus : http://fr.wikipedia.org/wiki/Saint-saens
5 concertos
Lien : http://classik.forumactif.com/discographie-f2/concertos-pour-piano-saint-saens-t2144.htm


Hahn (1874-1947)
Vénézuélien naturalisé français.
Sa musique restant tournée vers le passé, il est, pour beaucoup, le musicien de la Belle Époque, l'auteur de charmantes mélodies et d'opérettes. Mais une grande partie de son œuvre reste à découvrir, présentant bien d'autres facettes du personnage.
En savoir plus : http://fr.wikipedia.org/wiki/Reynaldo_Hahn
1 concerto


Tovey (1875-1940)
Britannique
En savoir plus : http://en.wikipedia.org/wiki/Donald_Francis_Tovey
1 concerto


Bortkiewicz (1877-1952)
Ukrainien
Influences : Liszt, Chopin, Tchaïkovski, Rachmaninov, Scriabine et Wagner, ainsi que le folklore russe.
En savoir plus : http://en.wikipedia.org/wiki/Sergei_Bortkiewicz
1 concerto ?


Goedicke (1877-1957)
Russe
En savoir plus : http://en.wikipedia.org/wiki/Alexander_Fyodorovich_Gedike
1 concertstück (1900)


Dohnanyi (1877-1960)
Hongrois
Influences : Brahms, folklore hongrois.
Considéré comme le successeur de Liszt.
En savoir plus : http://fr.wikipedia.org/wiki/Ernst_von_Dohn%C3%A1nyi
2 concertos (1898, inspiré de la symphonie n° 1 de Brahms/1947)


Holbrooke (1878-1958)
Anglais
En savoir plus : http://en.wikipedia.org/wiki/Joseph_Holbrooke
2 concertos


Medtner (1879-1951)
Russe
Influence : Rachmaninov
En savoir plus : http://fr.wikipedia.org/wiki/Medtner
3 concertos (1914-18/1920-27, dédié à Rachmaninov/1943 "Ballade")

Reçu mais pas encore écouté :

Dmitri Alexeev (piano), BBC Symphony Orchestra, Alexander Lazarev (conductor)
Les concertos pour piano de l'époque romantique (1750-1900) 66744


Ireland (1879-1962)
Anglais
Influences : Beethoven, Brahms et les compositeurs classiques allemands en général, puis Debussy, Ravel, Stravinsky et Bartok.
Elève de Stanford, il enseignera plus tard le piano et la composition à Benjamin Britten.
En savoir plus : http://en.wikipedia.org/wiki/John_Ireland_(composer)
1 concerto


Wood (1882-1959)
Anglais
En savoir plus : http://en.wikipedia.org/wiki/Haydn_Wood
1 concerto ?


Marx (1882-1964)
Autrichien
Influences : Schumann, Brahms, Reger
En savoir plus : http://fr.wikipedia.org/wiki/Joseph_Marx
1 concerto (1919-20)


Korngold (1897-1957)
Autrichien naturalisé américain
Souvent comparé à Mozart lui-même, il est considéré comme l'un des enfants prodiges les plus doués de l'histoire de la musique. La musique de Korngold représente le dernier souffle de l'esprit romantique viennois, elle convient merveilleusement au style mélodique, rythmique et harmonique de la modernité du XXe siècle naissant.
En savoir plus : http://fr.wikipedia.org/wiki/Erich_Korngold
1 concerto (1923-24)


Dernière édition par Christophe le Jeu 30 Oct 2008 - 18:31, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christophe
Mélomaniaque
Christophe

Nombre de messages : 1592
Age : 53
Localisation : Haute savoie
Date d'inscription : 29/06/2007

Les concertos pour piano de l'époque romantique (1750-1900) Empty
MessageSujet: Re: Les concertos pour piano de l'époque romantique (1750-1900)   Les concertos pour piano de l'époque romantique (1750-1900) EmptyDim 26 Oct 2008 - 16:38

... suite et fin


Voilà. Je le reconnais, ma contribution discographique est (pour l'instant ?) très faible. J'espère pouvoir pallier à cela au cours du temps. Ce que je peux d'ores et déjà signaler, c'est que cette collection Hypérion me parait de très bonne facture (interprétation et enregistrement). Dommage que chaque disque soit si cher, ou qu'il n'existe pas une intégrale à prix plus modéré.

Je me permets maintenant de remettre les réponses qui avaient été apportées par quelques forumeurs à ce sujet :

DePassage a écrit:

Cette collection a bonne réputation et les interprètes sont renommés. Concernant les œuvres je n'en connais que peu, certaines font quand même partie du répertoire courant (Saint-Saëns, Mendelssohn). Il y a une collection un peu du même type chez Vox, en coffrets peu coûteux mais les orchestres sont quand même de troisième zone. Sinon dans le répertoire peu fréquenté, les concertos de Medtner sont quand même remarquables - mais on n'est plus vraiment dans le romantisme dans ce dernier cas. Je ne les connais que dans le - bon - enregistrement de Sherbakov.

DePassage a écrit:

Personnellement je commencerais par Medtner, Alkan et Dohnanyi, puis peut-être Pierné - je ne connais pas toujours leurs concertos mais au moins d'autres choses. D'autres forumeurs vont sans doute aller à ta rescousse.

Dorabella a écrit:

Si tu aimes la musique romantique, je te conseille les N°2-3 et 4 de Scharwenka.
Je connais aussi le N°1 de Von Sauer et le N°2 de Glasunov, presque au même niveau que les précédents.
C'est tout de ce que je connais bien de ta première liste.
Il faut quand même de bonnes interprétations, surtout pour Scharwenka.

Ceux de ta première liste sont un peu plus connus. J'ai les 1,2 et 3 de Medtner. J'aime assez.
J'aime bien celui de Paderewski. Très connu.
Alkan, je n'aime pas trop.

sud273 a écrit:

En général de bonnes interprétations mais beaucoup de choses d'un intérêt moyen, et très cher pour ce que c'est.

- Moskowski: très classique pas passionnant
- Paderewski: orchestré avec les pieds, meilleur politique que compositeur
- Medtner: très bien
- Dohnanyi: très bien, hyper-romantique, grand compositeur (éviter les symphonies)
- Alkan: les oeuvres pour piano seul à la rigueur, un attardé sans intérêt
- Von Henselt: bof
- D'Albert: pas mieux que Thalberg, du sous-Liszt de 3ème zone
- Litolff (en commande): le 3ème et le 5ème, les autres Neutral
- Moscheles: ses espagnolades à la rigueur
- Lyapunov: très agréable, romantique 19ème, je préfère à Medtner

Puis, les "points d'interrogation" :

- Arensky: concerto de jeunesse, très beau, mal orchestré, s'il y a la "fantaisie sur des thèmes de Riyabinin avec, alors fonce c'est l'un des plus beaux morceaus de l'histoire de la musique.
- Bortkiewicz: romantique tardif, bien fait, pas passionnant
- Balakirev: concerto très court, vaut pour le Rimsky couplé avec en général, orchestration pompière peu efficace
- Scharwenka: bof, compositeur d'opérette
- Von Sauer:non
- Glazunov: indispensable, le 1er est génial, le deuxième est bon
- Goedicke: russe, plus complexe, pas inintéressant, mais il y a mieux chez lui
- Brüll: dépassé
- Kullak: idem
- Dreyschock: aucun souvenir
- da Motta: j'aime bien mais c'est une perversité personnelle
- MacDowell: américain, gentil, le 2ème a été un tube des années 70
-Stojowski: inconnu pour moi
- Fuchs: fin 18ème, école de Mannheim, mais ce n'est peut-être pas le même
- Kiel: inconnu aussi
- Pierné: excellent disque, le poème est encore meilleur que le concerto
- Herz: comme Brüll
- Rubinstein: je ne supporte pas, du Mendelssohn sans le génie
- Kalkbrenner: bof
- Alnaes: inconnu
- Sinding: cas de conscience, banni de mon répertoire, mais pas désagréable
- Bennett: ce n'est pas le bon Bennett, celui-là doit ressembler à Stanford et Parry
- Bache: sais pas
- Melcer: j'ai oublié

DavidLeMarrec a écrit:

Dans la série, effectivement, Scharwenka mérite le détour si on aime les concertos de Chopin (il ne fait que le prolonger). J'aime beaucoup ceux de Medtner, dans un ton comparable à Rachmaninov, mais avec beaucoup plus de tenue et d'imagination à mon avis.

Evidemment, Sud n'aime pas les plus anciens comme Moscheles et Kalkbrenner, mais...

Je n'ai pas vu citer le concerto de Korngold, qui est d'un romantisme sage, mais tout à fait estimable. (Dans le même goût, je préfère tout de même celui de Marx.)

sud273 a écrit:

Ah oui en effet, celui de Korngold, mais pour la main gauche, une des meilleures oeuvres de Korngold (une des plus longues aussi, mais on ne s'y ennuie qu'un tiers du temps). Le concerto de Marx est charmant, le disque fait effectivement partie de la série. Mais au 20ème siècle il y a tellement mieux!
Plus ancien, non, le critère n'est pas là je trouve ça très mineur Kalkbrenner, Brüll, plutôt les 7 concertos de Field tant qu'à faire; si on veut du plus ancien de grande qualité, les concertos de Hummel sont remarquables, celui en la mineur particulièrement (bien supérieurs aux concertos de Beethoven à mon goût).

Dorabella a écrit:

Excuses-moi, Christophe, je n'avais pas vu qu'il s'agissait d'une collection Hyperion. Je suis toujours trop pressée. Embarassed

Ce qui fait surtout la valeur du CD Scharwenka/Sauer est l'interprétation : splendide.

Je n'avais pas parlé de celui de Korngold, ayant présumé que tu l'avais déjà : très bon. J'aime un peu moins celui de Marx (avec ce non, il devrait plaire à Sud Mr.Red )

Un autre intérêt de ces CD est l'ingénieur du son Tony Faulkner; Tous les enregistrements réalisés par ses soins sont vraiment exceptionnels, même les plus anciens : j'ai le CDA66050 ( Panufnik/Sessions) enregistré en 1981 que j'avais trouvé d'occasion quartier Latin, et qui m'avait fait "découvrir" ce génie.

sud273 a écrit:
Dorabella a écrit:

J'aime un peu moins celui de Marx (avec ce non, il devrait plaire à Sud Mr.Red )
L'habit ne fait pas le moins, Marx a d'ailleurs eu des rapports très ambigus avec le pouvoir nazi, donc comme Sinding j'ai quelques préventions. j'écoute plus volontiers ses lieder que le concerto (le reste demeure introuvable alors qu'on enregistre à tout de bras les Pfitzner et les Schmidt)
dans mes commentaires sur la liste j'ai essayé de me placer du point de vue d'un amateur de musique du premier 19ème, et Pierné n'a rien d'un compositeur "moderne" par exemple.
Si je m'étais placé autrement je t'aurais recommandé de commencer par Prokofiev, Kabalevsky, Katchaturian, Copland et Barber, mais ils ne figurent pas dans la série Hypérion.
Evidemment ça ne sert à rien de donner des conseils, chacun est libre d'écouter toute la mauvaise musique qu'il veut, je conseille juste d'éviter d'en acheter certains qu'on peut se procurer autrement. ABES


J'espère que ce nouveau sujet trouvera un intérêt à vos yeux (et surtout oreilles). Personnellement, j'attends avec impatience vos commentaires et conseils discographiques.

Mesdames, messieurs, à vos claviers, à vous de jouer !

A+,
Christophe Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christophe
Mélomaniaque
Christophe

Nombre de messages : 1592
Age : 53
Localisation : Haute savoie
Date d'inscription : 29/06/2007

Les concertos pour piano de l'époque romantique (1750-1900) Empty
MessageSujet: Re: Les concertos pour piano de l'époque romantique (1750-1900)   Les concertos pour piano de l'époque romantique (1750-1900) EmptyDim 26 Oct 2008 - 17:24

Au fur et à mesure de mes écoutes, je rajouterai mes commentaires (en bleu, par exemple) et les images des pochettes dans mes 4 premiers messages.

Là, j'écoute Kalkbrenner : c'est tout simplement magnifique !!! Très rapide, très belle dynamique. Quelles nuances, et un piano puissant et délicat à la fois. Tout ce que j'aime !!!

Si toute la collection est à l'avenant, cela me promet de nombreuses heures de plaisir.

Youppi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jerome
Fugueur intempéré
jerome

Nombre de messages : 8868
Date d'inscription : 10/03/2008

Les concertos pour piano de l'époque romantique (1750-1900) Empty
MessageSujet: Re: Les concertos pour piano de l'époque romantique (1750-1900)   Les concertos pour piano de l'époque romantique (1750-1900) EmptyDim 26 Oct 2008 - 17:27

C'est un boulot important et sérieux que tu as commencé là, Christophe !
Je ne réagis pas par manque d'affinités et de connaissances avec ce répertoire, mais je salue la démarche mains
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 83850
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Les concertos pour piano de l'époque romantique (1750-1900) Empty
MessageSujet: Re: Les concertos pour piano de l'époque romantique (1750-1900)   Les concertos pour piano de l'époque romantique (1750-1900) EmptyDim 26 Oct 2008 - 23:36

Tu considères Mozart comme un romantique?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87571
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Les concertos pour piano de l'époque romantique (1750-1900) Empty
MessageSujet: Re: Les concertos pour piano de l'époque romantique (1750-1900)   Les concertos pour piano de l'époque romantique (1750-1900) EmptyDim 26 Oct 2008 - 23:38

Xavier a écrit:
Tu considères Mozart comme un romantique?
Il a fécondé l'imaginaire romantique, alors pourquoi pas un début avec la figure tutélaire ? Smile

Christophe s'en explique...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Toxic
Mélomaniaque
Toxic

Nombre de messages : 821
Date d'inscription : 18/03/2008

Les concertos pour piano de l'époque romantique (1750-1900) Empty
MessageSujet: Re: Les concertos pour piano de l'époque romantique (1750-1900)   Les concertos pour piano de l'époque romantique (1750-1900) EmptyLun 27 Oct 2008 - 15:03

thumleft salut thumright

Ben mon colon! Là Christophe, tu m'en bouches une surface. Chapeau et merci pour ce panorama que je m'en vais lire plus attentivement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87571
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Les concertos pour piano de l'époque romantique (1750-1900) Empty
MessageSujet: Re: Les concertos pour piano de l'époque romantique (1750-1900)   Les concertos pour piano de l'époque romantique (1750-1900) EmptyLun 27 Oct 2008 - 15:18

Christophe a écrit:
Schumann-Wiecke (1819-1896)
C'est en réalité plus exactement Wieck-Schumann (Wieck étant le nom de son père).

Citation :
Son concerto ne me parait pas ridicule ou dénué d'intérêt. A-t-elle été involontairement "étouffée" par la notoriété de son époux, ou bien est-ce parce que c'est l'œuvre d'une femme ?
Par les deux, malheureusement. La notoriété de l'époux, et le fait qu'elle ne soit forcément connue que par son époux...

Le concerto est une réplique assez exacte de l'Op.21 de Chopin, mais dispose d'un vrai charme. Le meilleur de Clara se trouve dans le lied (où elle peut prétendre égaler Schubert), mais elle a aussi écrit un beau trio, également imité de Chopin, et des pièces pour piano parfois originales (Nocturne, Scherzo...).

Une grande compositrice en effet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Christophe
Mélomaniaque
Christophe

Nombre de messages : 1592
Age : 53
Localisation : Haute savoie
Date d'inscription : 29/06/2007

Les concertos pour piano de l'époque romantique (1750-1900) Empty
MessageSujet: Re: Les concertos pour piano de l'époque romantique (1750-1900)   Les concertos pour piano de l'époque romantique (1750-1900) EmptyJeu 30 Oct 2008 - 18:33

Quelques mises à jour (en bleu) dans les 4 premiers messages, suite à de nouvelles écoutes.

Cela fera un petit up camouflé Embarassed Cool Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87571
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Les concertos pour piano de l'époque romantique (1750-1900) Empty
MessageSujet: Re: Les concertos pour piano de l'époque romantique (1750-1900)   Les concertos pour piano de l'époque romantique (1750-1900) EmptyJeu 30 Oct 2008 - 18:51

C'est quand même un travail de titan que tu nous fais ! Surprised
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
joachim
Mélomaniaque
joachim

Nombre de messages : 1224
Age : 73
Localisation : Nord (avesnois/thiérache)
Date d'inscription : 02/03/2006

Les concertos pour piano de l'époque romantique (1750-1900) Empty
MessageSujet: Re: Les concertos pour piano de l'époque romantique (1750-1900)   Les concertos pour piano de l'époque romantique (1750-1900) EmptyVen 31 Oct 2008 - 10:27

Je possède plusieurs de ces CD, très intéressants car ils nous font découvrir des quasi inconnus. Pour ma part, je note particulièrement Litolff et ses concertos symphoniques, Kalkbrenner, Scharwenka et bien entendu Hummel et Moscheles. Et aussi Paderewski dont on peut regretter qu'il n'ait composé qu'un concerto (plus un Fantaisie polonaise).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Les concertos pour piano de l'époque romantique (1750-1900) Empty
MessageSujet: Re: Les concertos pour piano de l'époque romantique (1750-1900)   Les concertos pour piano de l'époque romantique (1750-1900) EmptyVen 31 Oct 2008 - 11:23

Paderewski a aussi écrit un opéra et une (très mauvaise) symphonie "Polonia"
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Mélomaniaque
joachim

Nombre de messages : 1224
Age : 73
Localisation : Nord (avesnois/thiérache)
Date d'inscription : 02/03/2006

Les concertos pour piano de l'époque romantique (1750-1900) Empty
MessageSujet: Re: Les concertos pour piano de l'époque romantique (1750-1900)   Les concertos pour piano de l'époque romantique (1750-1900) EmptyVen 31 Oct 2008 - 11:39

sud273 a écrit:
Paderewski a aussi écrit un opéra et une (très mauvaise) symphonie "Polonia"

Son opéra (Manru), je ne connais pas, même en extraits, par contre j'adore sa symphonie Polonia. Que lui reproches tu ? D'être trop romantique pour l'époque où elle a été composée, trop longue (75 minutes ?).

Attention, nous sommes en train de flooder Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Les concertos pour piano de l'époque romantique (1750-1900) Empty
MessageSujet: Re: Les concertos pour piano de l'époque romantique (1750-1900)   Les concertos pour piano de l'époque romantique (1750-1900) EmptyVen 31 Oct 2008 - 11:55

pour faire stopper le flood, disons que c'est du pur parti pris (en fait je n'en ai guère de souvenirs, en revanche une bio de Paderewski par Eric Lipman dont j'avais dû m'appuyer la lecture pour une critique dans un journal de droite que je préfère ne pas nommer m'a à jamais rendu méfiant vis-à vis de ce compositeur-président -outre que Szymanowski mis à part j'ai beaucoup de mal avec la musique polonaise en général-)
Revenir en haut Aller en bas
Christophe
Mélomaniaque
Christophe

Nombre de messages : 1592
Age : 53
Localisation : Haute savoie
Date d'inscription : 29/06/2007

Les concertos pour piano de l'époque romantique (1750-1900) Empty
MessageSujet: Re: Les concertos pour piano de l'époque romantique (1750-1900)   Les concertos pour piano de l'époque romantique (1750-1900) EmptyVen 31 Oct 2008 - 14:44

DavidLeMarrec a écrit:
C'est quand même un travail de titan que tu nous fais ! Surprised

Bin je ne sais pas. D'abord, personne ne m'y a obligé, ça me fait plaisir, j'aime faire ce genre de truc. Ensuite, il n'y a pas d'urgence à le remplir, je prendrai donc mon temps pour écouter et compléter. Enfin, je suis le premier à en profiter car je découvre de nouvelles oeuvres dont certaines valent vraiment qu'on y jette une oreille.

Voilà, si en même temps, ça peut servir à d'autres, j'en serai flatté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christophe
Mélomaniaque
Christophe

Nombre de messages : 1592
Age : 53
Localisation : Haute savoie
Date d'inscription : 29/06/2007

Les concertos pour piano de l'époque romantique (1750-1900) Empty
MessageSujet: Re: Les concertos pour piano de l'époque romantique (1750-1900)   Les concertos pour piano de l'époque romantique (1750-1900) EmptyVen 31 Oct 2008 - 15:01

joachim a écrit:
Je possède plusieurs de ces CD, très intéressants car ils nous font découvrir des quasi inconnus. Pour ma part, je note particulièrement Litolff et ses concertos symphoniques, Kalkbrenner, Scharwenka et bien entendu Hummel et Moscheles. Et aussi Paderewski dont on peut regretter qu'il n'ait composé qu'un concerto (plus un Fantaisie polonaise).

Mes dernières écoutes confirment ma tendance à préfèrer (nettement pour l'instant) la première partie du 19ème siècle. Exception faite de Paderewski, que tu cites. As-tu la version Hypérion ? Si ce n'est pas le cas, je te la recommande vivement car le concerto de Paderewski est couplé à celui de Moszkowski, et c'est une association très réussie.

Je suis d'accord avec toi pour Litolff, Kalkbrenner, Moscheles (3 belles découvertes pour moi), Hummel mais ne pas oublier non plus Field.

Un peu déçu par Scharwenka (j'en attendais peut-être beaucoup, vus les différents messages et conseils) ... mais là encore, cela s'explique par la période. C'est très deuxième moitié du XIXème siècle (orchestre qui se charge de plus en plus, qui prend davantage d'importance, plus de place aux cuivres ... j'aurais presque tendance à dire qu'il s'agit de symphonies avec piano que de concertos pour piano Very Happy )

Vivement ce soir et ce week-end que je continue d'explorer ces compositeurs inconnus (de moi). Il me reste encore 4 ou 5 disques, plus tous ceux sur lesquels je veux revenir, plus tous ceux que j'envisage de commander siffle (à terme, je risque bien de me retrouver avec l'intégrale de cette collection Mr.Red )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Les concertos pour piano de l'époque romantique (1750-1900) Empty
MessageSujet: Re: Les concertos pour piano de l'époque romantique (1750-1900)   Les concertos pour piano de l'époque romantique (1750-1900) EmptyVen 31 Oct 2008 - 15:28

Hypérion s'est lancé récemment dans la même collection de concertos "romantiques" pour le violon et le violoncelle... ce qui devrait fournir quelques heures d'écoutes supplémentaires (de musique marginale)
Revenir en haut Aller en bas
Christophe
Mélomaniaque
Christophe

Nombre de messages : 1592
Age : 53
Localisation : Haute savoie
Date d'inscription : 29/06/2007

Les concertos pour piano de l'époque romantique (1750-1900) Empty
MessageSujet: Re: Les concertos pour piano de l'époque romantique (1750-1900)   Les concertos pour piano de l'époque romantique (1750-1900) EmptyVen 31 Oct 2008 - 15:53

sud273 a écrit:
Hypérion s'est lancé récemment dans la même collection de concertos "romantiques" pour le violon et le violoncelle... ce qui devrait fournir quelques heures d'écoutes supplémentaires (de musique marginale)

Laisse-moi déjà le temps d'explorer les concertos pour piano Mr. Green

Et puis, je suis déjà nettement moins sensible au violon et au violoncelle que je ne le suis au piano, donc je ne pense pas me lancer dans une telle aventure. Pour ces 2 instruments, je possède suffisemment de concertos qui me satisfont pour avoir envie, pour l'instant d'aller plus loin.

Quant à la musique marginale, je ne comprends pas trop bien pourquoi il est de bon ton de toujours dénigrer cette période ? Pas assez tendance, has-been, trop sage, trop populaire, surentendue (peut-être pas sans raison d'ailleurs) ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christophe
Mélomaniaque
Christophe

Nombre de messages : 1592
Age : 53
Localisation : Haute savoie
Date d'inscription : 29/06/2007

Les concertos pour piano de l'époque romantique (1750-1900) Empty
MessageSujet: Re: Les concertos pour piano de l'époque romantique (1750-1900)   Les concertos pour piano de l'époque romantique (1750-1900) EmptyVen 31 Oct 2008 - 15:56

Au fait, joachim, vu les compositeurs que tu cites, je te recommande vivement le cd de Dreyschock & Kullac ... il s'agit du volume 21. Ca devrait te plaire (j'espère ne pas me tromper Confused Very Happy )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
joachim
Mélomaniaque
joachim

Nombre de messages : 1224
Age : 73
Localisation : Nord (avesnois/thiérache)
Date d'inscription : 02/03/2006

Les concertos pour piano de l'époque romantique (1750-1900) Empty
MessageSujet: Re: Les concertos pour piano de l'époque romantique (1750-1900)   Les concertos pour piano de l'époque romantique (1750-1900) EmptyVen 31 Oct 2008 - 18:05

Christophe a écrit:
Au fait, joachim, vu les compositeurs que tu cites, je te recommande vivement le cd de Dreyschock & Kullac ... il s'agit du volume 21. Ca devrait te plaire (j'espère ne pas me tromper Confused Very Happy )

Je ne connais pas du tout, je vais essayer de me procurer le CD.

Pour Field, je ne l'ai pas cité parce qu'il est quand même un peu plus connu. J'ai ses concertos par O'Rourke.

J'ai le CD Hyperion pour Moszkovski et Paderewski, et tu as raison, il est super !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christophe
Mélomaniaque
Christophe

Nombre de messages : 1592
Age : 53
Localisation : Haute savoie
Date d'inscription : 29/06/2007

Les concertos pour piano de l'époque romantique (1750-1900) Empty
MessageSujet: Re: Les concertos pour piano de l'époque romantique (1750-1900)   Les concertos pour piano de l'époque romantique (1750-1900) EmptyVen 31 Oct 2008 - 18:27

joachim a écrit:
Christophe a écrit:
Au fait, joachim, vu les compositeurs que tu cites, je te recommande vivement le cd de Dreyschock & Kullac ... il s'agit du volume 21. Ca devrait te plaire (j'espère ne pas me tromper Confused Very Happy )

Je ne connais pas du tout, je vais essayer de me procurer le CD.

Si jamais tu l'achètes, j'attends tes commentaires avec impatience, histoire de voir si j'ai "tapé" juste ! Cool

Pour Field, je ne l'ai pas cité parce qu'il est quand même un peu plus connu. J'ai ses concertos par O'Rourke.

J'ai longtemps hésité avec les versions par O'Rourke, et puis finalement, je suis allé au moins cher, ne connaissant pas ce compositeur avant l'achat de ses concertos. Si le besoin s'en fait ressentir, je me les procurerai, mais pour l'instant, je suis satisfait des versions Naxos. Il faut quand même que je les réécoute plus attentivement pour bien juger de l'interprétation et de la qualité de l'enregistrement.

J'ai le CD Hyperion pour Moszkovski et Paderewski, et tu as raison, il est super !

Je me sens moins seul, tout d'un coup Laughing

A+,
Christophe Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jules Biron
Noctambule
Jules Biron

Nombre de messages : 12369
Age : 27
Date d'inscription : 23/02/2007

Les concertos pour piano de l'époque romantique (1750-1900) Empty
MessageSujet: Re: Les concertos pour piano de l'époque romantique (1750-1900)   Les concertos pour piano de l'époque romantique (1750-1900) EmptyDim 5 Juil 2009 - 11:25

Les concertos pour piano de l'époque romantique (1750-1900) Field2-3

Je suis complètement enthousiasmé par ces deux concertos, autant par l'oeuvre que par l'interprétation sur pianoforte (pas flagrant) de Staier et le dialogue bien construit et contrasté avec l'orchestre (cordes anciennes).
Les concertos sont vraiment passionnants, une grande variété de discours qui nous tient en haleine toute l'œuvre durant, Aucune lourdeur, l'époque classique n'est pas loin du tout, et la clarté du discours est très présente encore.

A écouter Smile
http://www.musicme.com/John-Field/albums/Concertos-Pour-Piano-N%C2%B02-&-3-0639842147521.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac

Nombre de messages : 27314
Date d'inscription : 21/09/2012

Les concertos pour piano de l'époque romantique (1750-1900) Empty
MessageSujet: Re: Les concertos pour piano de l'époque romantique (1750-1900)   Les concertos pour piano de l'époque romantique (1750-1900) EmptyDim 20 Mai 2018 - 2:04


Smile Un diptyque concertant un peu en aval de la période qui nous intéresse ici, mais dont le langage reste tributaire du dernier XIX° siècle.

Mélomaniac, in playlist, a écrit:

Les concertos pour piano de l'époque romantique (1750-1900) Daniel11
D.G. Mason


Daniel Gregory Mason (1873-1953) :

Prelude & Fugue, Op. 12

= Mary Louise Boehm, piano ; Siegfried Landau, Orchestre symphonique de Westphalie

(Vox, décembre 1976)

Smile Un compositeur américain que l'on ne connait plus guère que comme musicographe,
auteur de quelques ouvrages fondamentaux et vulgarisateurs sur la musique romantique (de Beethoven à Brahms)
et les contemporains de son pays.
Son esthétique musicale reste conservatrice -lors de ses études parisiennes, il fut l'élève de Vincent d'Indy.


Les concertos pour piano de l'époque romantique (1750-1900) Cd_28_13
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac

Nombre de messages : 27314
Date d'inscription : 21/09/2012

Les concertos pour piano de l'époque romantique (1750-1900) Empty
MessageSujet: Re: Les concertos pour piano de l'époque romantique (1750-1900)   Les concertos pour piano de l'époque romantique (1750-1900) EmptyLun 9 Sep 2019 - 21:45

Mélomaniac, in playlist, a écrit:

Xaver Scharwenka (1850-1924) :

Concerto n°2 en ut mineur, Op. 56

= Michael Ponti, piano ; Richard Kapp, Orchestre symphonique de Hambourg

(Vox, 1972)

Smile Un des quatre concertos de ce virtuose allemand, qui implanta des conservatoires à Berlin et New York.
Son œuvre pianistique (concertant et soliste) est disponible chez Hyperion et Chandos, mais de nos jours ne semble pas s'être vraiment imposée en salle,
malgré quelques heures de gloire (on se souvient de l'éblouissant enregistrement du Concerto n°1 par Earl Wild et Leinsdorf chez RCA (1969).


Les concertos pour piano de l'époque romantique (1750-1900) Cd_07_11
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 8552
Age : 44
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

Les concertos pour piano de l'époque romantique (1750-1900) Empty
MessageSujet: Re: Les concertos pour piano de l'époque romantique (1750-1900)   Les concertos pour piano de l'époque romantique (1750-1900) EmptyLun 9 Sep 2019 - 21:48

Et ça ressemble à quoi (style, langage...)?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 83850
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Les concertos pour piano de l'époque romantique (1750-1900) Empty
MessageSujet: Re: Les concertos pour piano de l'époque romantique (1750-1900)   Les concertos pour piano de l'époque romantique (1750-1900) EmptyLun 9 Sep 2019 - 21:53

Wagner: Siegfried, acte 3/Weigle

Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac

Nombre de messages : 27314
Date d'inscription : 21/09/2012

Les concertos pour piano de l'époque romantique (1750-1900) Empty
MessageSujet: Re: Les concertos pour piano de l'époque romantique (1750-1900)   Les concertos pour piano de l'époque romantique (1750-1900) EmptyLun 9 Sep 2019 - 21:59

Benedictus a écrit:

Et ça ressemble à quoi (style, langage...)?


Smile Du Chopin plus chargé et plus nettement dessiné, du Liszt en (un peu) plus sage.
Ça reste élégant, mais assez vigoureux.
La partition est bien remplie, assez dense, mais justement la partie soliste sonne un peu comme du remplissage (pas de thème vraiment marquant,
on a l'impression que le compositeur-virtuose fait étalage de ses capacités à meubler un texte complexe mais sans lui donner tout son sens).
Du moins, je n'ai pas écouté dans le but d'en faire une analyse ; fais-toi une idée, ça se trouve aisément sur le web.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87571
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Les concertos pour piano de l'époque romantique (1750-1900) Empty
MessageSujet: Re: Les concertos pour piano de l'époque romantique (1750-1900)   Les concertos pour piano de l'époque romantique (1750-1900) EmptyMar 10 Sep 2019 - 16:53

Le 4 est même quasiment un pastiche des concertos de Chopin (avec un peu plus de matière orchestrale). C'est très bien, mais à mon avis pas pour toi. hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Contenu sponsorisé




Les concertos pour piano de l'époque romantique (1750-1900) Empty
MessageSujet: Re: Les concertos pour piano de l'époque romantique (1750-1900)   Les concertos pour piano de l'époque romantique (1750-1900) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Les concertos pour piano de l'époque romantique (1750-1900)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» BACH - intégrales Brilliant et autres
» Max Reger
» Rachmaninov : les symphonies
» Désiré-Emile Inghelbrecht
» Hans von Bülow (1830-1894)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: