Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Les opéras de jeunesse de Verdi

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Pison Futé
patate power
avatar

Nombre de messages : 27496
Age : 27
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Les opéras de jeunesse de Verdi   Lun 27 Oct 2008 - 23:18

Pour désengorger le fil sur les opéras de Verdi en (CD), j'ai décidé de faire un fil sur grosso modo, les deux "grandes périodes" de Verdi, bien qu'Aïda, Requiem, Otello et Falstaff sont en quelque sorte, à part. Smile

  • Oberto
  • Un Giorno di Regno
  • Nabucco
  • I Lombardi
  • Ernani
  • I due foscari
  • Giovanni d'Arco
  • Alzira
  • Attila
  • Macbeth
  • I masnadieri
  • Il Corsaro
  • La Battaglia di Legnano
  • Luisa Miller
  • Stiffelio/Aroldo


Hormis pour Oberto, Nabucco et Attila (ou d'autres opéras si jamais on crée un autre fil), on peut parler ici de leur discographie, puisqu'un fil par opéra me semble superflux... Non pas par leur qualité intrinsèque mais plus pour l'intérêt porté par l'ensemble du forum à ces opéras. hehe

Quelques messages tirés du fil principal :

DavidLeMarrec a écrit:
Je pars du principe que vous avez une idée de ce que contiennent ces opéras, mais si vous voulez aussi une hiérarchie entre eux, ça peut se faire aussi, tous ne sont pas impérissables.

- Oberto, conte di San Bonifacio
=> Peskó dispose de voix très typées (Gulín, Cortez, Estes, Grilli) et très engagées. Prise de son sèche, cela dit, et on peut ne pas aimer des choses aussi personnelles.
=> Dans ce cas, la version Marriner avec Ramey est souvent citée (mais je l'ai entendue de trop loin - ou seulement vue passer ? - pour en avoir une idée précise).

- Un giorno di regno ossial Il finto Stanislao
=> Je ne connais que la version Simonetto (qui est d'ailleurs dans le domaine public), et il faut dire que ça suffit : l'oeuvre est une sorte de sous-Rossini. On cite généralement, et sans doute à juste titre, la version Gardelli, avec Carreras et Norman.

- Nabucco
=> On connaît surtout la version Sinopoli, très luxueusement distribuée, mais le chef flatte certains penchants un peu bruyants de la partition. Trois références qui ne sont guère contestées et qui sont électrisantes, si on n'est pas absolument attaché au confort studio : Gui (Bechi/Callas), Gavazzeni (avec surtout Suliotis), Gardelli (dans un grand jour, avec Gobbi).
Pour moi, Gui en priorité absolue, mais attention aux reports : celui de Line/Cantus Classics est tout simplement inaudible, on n'entend pas les chanteurs. Alors que l'enregistrement est tout à fait valable en réalité.


- I Lombardi alla prima crociata
=> On cite généralement la version Levine, très luxueuse, mais on peut craindre une propension au bruit, et un manque de profondeur (entre Pavarotti, Anderson et Levine...). Pour ma part, j'écoute seulement la refonte française, Jérusalem, dans ce qui est pour moi l'un des meilleurs disques de la discographie verdienne, modeste mais d'une grande justesse (Luisi).


Ernani
=> Le Silva de Christoff est formidable, mais la version qui domine, qui est moins chère que les Myto, qui est généralement recommandée et le plus facilement disponible est la version Schippers (la troisième, le studio de 1967 chez RCA) avec Leontyne Price, Bergonzi, Sereni et Flagello.
Je suis partagé sur cette version, en particulier à cause de Bergonzi : déjà que l'opéra de Verdi fait d'Hernani un ténor très standard (et ce n'est pas qu'une affaire de censure non plus), alors le confier à la voix doucereuse de Bergonzi n'était pas le meilleur choix possible. Une voix barytonnante, incisive, impressionnante rythmiquement du type Del Monaco me paraît plus adéquate.
Néanmoins, Price parvient à sublimer la partition en donnant du caractère à une Doña Sol totalement accessoirisée par le texte de Piave, et Sereni promène son mordant souverain. Alors, à tout prendre, ça fonctionne tout de même bien.
Mais là, c'est à tel point un opéra "à voix" qu'il vaut mieux choisir des caractères et des timbres qu'on aime, et ça fonctionnera.


- I due Foscari
=> La version la plus désirable sur le papier est celle de Gardelli, mais on peut redouter son inévitable absence dans cette intégrale Philips. Sinon, de multiples versions assez semblables, parmi lesquelles le DVD Santi me tente le plus, mais c'est personnel sans doute.

- Giovanna d'Arco
=> On cite toujours Levine/Caballé/Domingo, mais déjà que l'opéra est faible (et écrit en deux coûts de cuit hier à peau), alors cette interprétation standard qui sent le déchiffrage...
Je n'ai pas cherché plus loin, mais il est vrai que le Tebaldi libre de droits avec le trop méconnu Savarese est sans doute plus intéressant (Santini 1951).

- Alzira
=> Ici, sans hésiter, la version la plus récente, celle de Luisi 1999, un des plus grands chefs vivants à mon sens.

- Attila
=> Sans hésiter aussi, Muti/Studer/Ramey, l'une des très rares à la fois très bien chantée et plutôt habitée orchestralement - l'un et l'autre étant indispensables pour soutenir la partition inégale.

- Macbeth I
=> La version originale, que nous n'entendons jamais. Il n'existe que deux versions ; je crains que celle de Guidarini soit un peu faible, mais celle de Matheson ne se trouve peut-être pas à prix abordable, désormais.

- I Masnadieri
=> Je n'ai pas de référence à proposer. Je me suis arrêté à la version Gardelli (Caballé/Bergonzi/Cappuccilli/Raimondi), qui ne m'a pas comblé, mais vu l'oeuvre, je crains que ce soit suffisant. Des beautés, assurément, mais un noeud bien lâche pour soutenir une musique très simple.
Franchement, mieux vaut lire le bouquin de Schiller, il existe une édition bilingue qu'on trouve aisément.


- Jérusalem
=> Plusieurs bonnes versions, mais je le redis, Luisi, un très grand disque. Non pas parce que d'aspect grandiose, mais parce simple et juste. Je suis toujours frappé par la profonde évidence de cet enregistrement.


- Il Corsaro
=> On recommande généralement Gardelli/Caballé/Norman/Carreras, mais c'est comme toujours Gardelli, avec ses belles distribution et l'impression que l'orchestre dort et que les chanteurs déchiffrent... J'irais donc plutôt, personnellement, sur l'une des deux versions Gulín/Bruson.


- La Battaglia di Legnano
=> Une succession d'air assez peu intéressantes. Bien chantée dans la version Gardelli, mais il existe des disques plus électrisants, en particulier les versions anciennes (Stella/Corelli est un couple qui a marqué les mémoires).


- Luisa Miller
=> Opéra efficace, personnages nombreux, difficultés vocales limitées, donc assez facile à réussir. Ce que je connais de mieux est la version Maag chez Decca (Caballé/Pavarotti/Milnes), mais on peut sans nul doute la dépasser allègrement.


- Stiffelio
=> Opéra avec des scènes très spectaculaires. Je reste attaché à la vidéo du Met (plutôt bien, quoique d'un statisme proverbial), avec Sweet/Domingo/Chernov (ça se trouve aussi au disque), mais encore une fois, on peut trouver d'autres grandes versions.
Carreras est remarquable aussi avec Sass (Gardelli).



En fait, à part David, il n'y avait pas tant de messages que ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85550
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Les opéras de jeunesse de Verdi   Lun 27 Oct 2008 - 23:31

Elvira a écrit:
il n'y avait pas tant de messages que ça.
Sans blague. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Pison Futé
patate power
avatar

Nombre de messages : 27496
Age : 27
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: Les opéras de jeunesse de Verdi   Mar 28 Oct 2008 - 11:00

Tsssss... carton rouge mauvaise langue !

Je ne vais pas tarder à remplir ce fil ! bounce

Pour parler d'opéras dignes de ce nom : Macbeth, Ernani...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pison Futé
patate power
avatar

Nombre de messages : 27496
Age : 27
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: Les opéras de jeunesse de Verdi   Mar 28 Oct 2008 - 11:37

Puisque je sens que je vais faire un joli soliloque (ponctués de quelques sarcasmes lemarreciens alien "C'est du sous-Verdi"...), je décide pour ma part de prendre dans l'ordre chronologique.

mais que cela ne vous empêche pas de participer bien sûr

De fait, je vais parler d'Un Giorno di Regno, enfin évoquer quoi, vu la luxuriante discographie que possède ce gentil opéra.

Il y a les 2 versions que David a cité (Gardelli et Simonetto) mais aussi une de 1974 de Bellugi (festival de Bregenz) avec Trimarchi, Rinaldi, Zilio, Terranova, Taddei, Fissore. Je ne connais pas, mais c'était juste histoire de la citer...

Je ne connais que la version Gardelli qui me convient parfaitement (pour l'oeuvre que c'est). Légereté de la part du chef, cependant, un peu plus d'humour et de chaleur auraient été bienvenues.
Une petite curiosité : Fiorenza Cossotto dans un rôle que des sopranos légers chantent... Mais il faut dire qu'à l'époque c'était pratique courante, comme avec le duo Anna Bolena/ Jane Seymour, Marie Stuart/ Elisabeth... Certes, Cossotto n'a pas une superbe souplesse vocale, mais cela reste très bien.
Norman, par contre, bof... Un peu limite dans le rôle de "mezzo".
Et Vixell ! Qu'est-ce qu'il fait là ? Laughing Rolling Eyes Franchement, stylistiquement, c'est Scarpia, pas du Verdi !
Par contre, Carreras.... somptueux ! Un rôle à ses mesures, qui aurait du continuer dans cette voie-là, et non pas des rôles trop lourd pour lui ! Le rôle n'a pas une tessiture trop tendue, de fait, ça lui convient très bien.

De fait, cette version, à défaut d'être parfaite, ne dessert pas l'oeuvre. C'est déjà un bon point...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85550
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Les opéras de jeunesse de Verdi   Mar 28 Oct 2008 - 11:48

Elvira a écrit:
Puisque je sens que je vais faire un joli soliloque (ponctués de quelques sarcasmes lemarreciens alien "C'est du sous-Verdi"...)
Du sous-Verdi, ça n'existe pas, à peu près tous les Verdi son géniaux.


Citation :
Je ne connais que la version Gardelli qui me convient parfaitement (pour l'oeuvre que c'est). Légereté de la part du chef, cependant, un peu plus d'humour et de chaleur auraient été bienvenues.
Je te rassure, il n'y en a pas non plus chez Simonetto... et la légèreté... heu. Mr. Green
Je trouve la version Gardelli vraiment vivante.

Citation :
Et Vixell ! Qu'est-ce qu'il fait là ? Laughing Rolling Eyes Franchement, stylistiquement, c'est Scarpia, pas du Verdi !
C'est étonnant, ce que tu dis. C'est plutôt Rossini que j'entends, et Wixell a toujours été un styliste très élégant... Ici, je le trouve délicieusement aristocratique.

Citation :
Par contre, Carreras.... somptueux ! Un rôle à ses mesures, qui aurait du continuer dans cette voie-là, et non pas des rôles trop lourd pour lui ! Le rôle n'a pas une tessiture trop tendue, de fait, ça lui convient très bien.
Je ne sais pas d'où vient ce mythe... Carreras a perdu sa voix surtout au moment de sa maladie. Dans les rôles tendus, précisément, il fait merveille, la voix s'ouvre miraculeusement. Dans Luisa Miller, dans Forza, dans Don Carlo, il rayonne, avec une tension formidable.
Dans les rôles plus rossiniens, je le trouve beaucoup moins sollicité et intéressant.

Citation :
De fait, cette version, à défaut d'être parfaite, ne dessert pas l'oeuvre. C'est déjà un bon point...
(C'est que l'oeuvre est un peu faite de gros ploumploums rossiniens pas trop digérés, il faut dire...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Pison Futé
patate power
avatar

Nombre de messages : 27496
Age : 27
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: Les opéras de jeunesse de Verdi   Mar 28 Oct 2008 - 11:55

Citation :
Je ne sais pas d'où vient ce mythe... Carreras a perdu sa voix surtout au moment de sa maladie. Dans les rôles tendus, précisément, il fait merveille, la voix s'ouvre miraculeusement. Dans Luisa Miller, dans Forza, dans Don Carlo, il rayonne, avec une tension formidable.
Dans les rôles plus rossiniens, je le trouve beaucoup moins sollicité et intéressant.

Mouais, franchement, je ne suis pas convaincue de son Radamès ou de son DC...
Dans les rôles plus légers, je trouve qu'il est plus dans son milieu et que sa voix est de fait, nettement plus belle... De toute façon, il a toujours des aigus un peu limite.

Citation :
C'est étonnant, ce que tu dis. C'est plutôt Rossini que j'entends, et Wixell a toujours été un styliste très élégant... Ici, je le trouve délicieusement aristocratique.

J'avoue, je suis une grande réfractaire à Wixell et son immonde vibrato. silent

Citation :
(C'est que l'oeuvre est un peu faite de gros ploumploums rossiniens pas trop digérés, il faut dire...)

Pouah, oui. On comprend pourquoi son oeuvre n'a pas marché, le style de cet opéra est un peu "out-dated" en plus...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22962
Age : 27
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Les opéras de jeunesse de Verdi   Mar 28 Oct 2008 - 11:58

Macbeth est en effet un très grand opéra. J'ai une version du Festival de Salzburg 1984 avec Piero Cappuccilli (grand interprète du rôle de Macbeth et très convainquant), Ghena Dimitrova (célèbre Lady Macbeth et qui assure malgré un manque de nuances, scène du somnambulisme anthologique), Nicolai Ghiaurov (Banco qui tient la route), Luis Lima (Macduff que je n'ai pas encore écouté). Ma Lady Macbeth préférée est Shirley Verrett pour la composition dramatique du rôle, la voix que j'adore. J'aime beaucoup Maria Callas également.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85550
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Les opéras de jeunesse de Verdi   Mar 28 Oct 2008 - 11:59

Elvira a écrit:
Mouais, franchement, je ne suis pas convaincue de son Radamès ou de son DC...
C'est ton droit, mais je n'y vois vraiment aucune justification technique, en tout cas.

Citation :
Dans les rôles plus légers, je trouve qu'il est plus dans son milieu et que sa voix est de fait, nettement plus belle...
C'est surtout la date... Wink Même pour les rôles lourds dans les années 70, c'est excellentissime.

Citation :
De toute façon, il a toujours des aigus un peu limite.
Shocked Shocked Shocked Shocked Shocked Shocked Shocked Shocked
Pardon ?


Citation :
J'avoue, je suis une grande réfractaire à Wixell et son immonde vibrato. silent
La voix n'est pas très belle (encore que, cette clarté dans l'aigu I love you ), mais le styliste est en fait très scrupuleux.
Je me suis surpris à trouver sa sérénade de Don Gio géniale, il y a quelques années. Pas beau pour le timbre, mais extrêmement subtil.

Citation :
Citation :
(C'est que l'oeuvre est un peu faite de gros ploumploums rossiniens pas trop digérés, il faut dire...)

Pouah, oui. On comprend pourquoi son oeuvre n'a pas marché, le style de cet opéra est un peu "out-dated" en plus...
Mais avec Gardelli, ça passe quand même très bien...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Pison Futé
patate power
avatar

Nombre de messages : 27496
Age : 27
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: Les opéras de jeunesse de Verdi   Mar 28 Oct 2008 - 12:03

Citation :
Mais avec Gardelli, ça passe quand même très bien...

Ah oui, mais à l'époque, pas sûre que ce fut pareil... hehe

Citation :
C'est ton droit, mais je n'y vois vraiment aucune justification technique, en tout cas.

Peut-être au niveau de l'ampleur ?
Citation :

C'est surtout la date... Même pour les rôles lourds dans les années 70, c'est excellentissime.

Mouais, c'est vrai. J'ai surtout des enregistrements à partir de 1980.


Citation :
Pardon ?

Je pense que ce je viens de dire précédemment vient d'expliquer ma phrase. Wink

Citation :
La voix n'est pas très belle (encore que, cette clarté dans l'aigu ), mais le styliste est en fait très scrupuleux.

Un jour, j'essayerais de l'écouter sans scrupule. Surprised
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85550
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Les opéras de jeunesse de Verdi   Mar 28 Oct 2008 - 12:06

Elvira a écrit:
Peut-être au niveau de l'ampleur ?
Je ne l'ai pas entendu en vrai, mais je suis persuadé que sa voix est très projetée et rayonnante, vu son émission.


Citation :
Mouais, c'est vrai. J'ai surtout des enregistrements à partir de 1980.
A partir du milieu des années quatre-vingts, l'aigu blanchit.

Je pense que c'est la maladie, parce que c'est une évolution spectaculaire, et depuis qu'il est revenu sur les scènes, la voix est restée stable et ne s'est plus dégradée...


Citation :
Citation :
Pardon ?

Je pense que ce je viens de dire précédemment vient d'expliquer ma phrase. Wink
Oui... Laughing
Mais tu parlais de Don Carlo... celui de décembre 78 avec Abbado ou celui de janvier 79 avec Karajan, tu trouves vraiment ça limite dans les aigus ?


Citation :
Un jour, j'essayerais de l'écouter sans scrupule. Surprised
... ni remords, je l'espère. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Pison Futé
patate power
avatar

Nombre de messages : 27496
Age : 27
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: Les opéras de jeunesse de Verdi   Mar 28 Oct 2008 - 12:11

Citation :
Je ne l'ai pas entendu en vrai, mais je suis persuadé que sa voix est très projetée et rayonnante, vu son émission.

Ah ça, de toute façon, on ne peut pas le savoir nous deux...

Et j'ai comme un doute qu'un des membres du forum puisse nous renseigner là dessus hehe

Citation :
Mais tu parlais de Don Carlo... celui de décembre 78 avec Abbado ou celui de janvier 79 avec Karajan, tu trouves vraiment ça limite dans les aigus ?


Karajan 79. Je trouve qu'il force sur ses aigus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Richard
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1261
Age : 45
Date d'inscription : 23/01/2007

MessageSujet: Re: Les opéras de jeunesse de Verdi   Mar 28 Oct 2008 - 12:24

Elvira a écrit:
Citation :
Je ne l'ai pas entendu en vrai, mais je suis persuadé que sa voix est très projetée et rayonnante, vu son émission.

Ah ça, de toute façon, on ne peut pas le savoir nous deux...

Et j'ai comme un doute qu'un des membres du forum puisse nous renseigner là dessus hehe

Citation :
Mais tu parlais de Don Carlo... celui de décembre 78 avec Abbado ou celui de janvier 79 avec Karajan, tu trouves vraiment ça limite dans les aigus ?


Karajan 79. Je trouve qu'il force sur ses aigus.

Carreras est un très beau Don Carlo, mon préféré avec Bergonzi pour la jeunesse et la fougue. en revanche, il est vrai que dans les deux enregistrements que je possède, il semble quelquefois en difficulté pour tenir la largeur du rôle, Carreras étant à la base, il me semble, un ténor essentiellement lyrique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pison Futé
patate power
avatar

Nombre de messages : 27496
Age : 27
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: Les opéras de jeunesse de Verdi   Mar 28 Oct 2008 - 12:26

Justement, je préfère Bergonzi... Mais bon, la version DC Karajan 79 est quand même ma préférée, surtout pour l'entourage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22962
Age : 27
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Les opéras de jeunesse de Verdi   Mar 28 Oct 2008 - 12:31

Richard a écrit:
Carreras est un très beau Don Carlo, mon préféré avec Bergonzi pour la jeunesse et la fougue. en revanche, il est vrai que dans les deux enregistrements que je possède, il semble quelquefois en difficulté pour tenir la largeur du rôle, Carreras étant à la base, il me semble, un ténor essentiellement lyrique.

Domingo est également un très beau Don Carlo (j'ai un live de Vérone du jeune Domingo et c'est très lumineux de timbre, sublime, engagé). Je connais également Corelli dans le rôle et il fait comme toujours du spectaculaire (live de Vienne avec la sublime Elisabetta de Janowitz).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85550
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Les opéras de jeunesse de Verdi   Mar 28 Oct 2008 - 12:33

C'est vrai que Domingo, ça ne force pas du tout, et surtout pas sur les aigus. siffle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Richard
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1261
Age : 45
Date d'inscription : 23/01/2007

MessageSujet: Re: Les opéras de jeunesse de Verdi   Mar 28 Oct 2008 - 12:37

DavidLeMarrec a écrit:
C'est vrai que Domingo, ça ne force pas du tout, et surtout pas sur les aigus. siffle

Very Happy Very Happy
Et Corelli qui fait dans le spectaculaire, comment veux tu qu'on y arrive !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Richard
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1261
Age : 45
Date d'inscription : 23/01/2007

MessageSujet: Re: Les opéras de jeunesse de Verdi   Mar 28 Oct 2008 - 12:39

Elvira a écrit:
Justement, je préfère Bergonzi... Mais bon, la version DC Karajan 79 est quand même ma préférée, surtout pour l'entourage.

Bon, je prends un peu le fil en route, mais est ce que tu connais le live 78 (ou 77, David me corrigera, je me plante tout le temps) avec la même distribution mais Abbado. hautement recommandable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22962
Age : 27
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Les opéras de jeunesse de Verdi   Mar 28 Oct 2008 - 12:43

Elvira a écrit:
Mais bon, la version DC Karajan 79 est quand même ma préférée, surtout pour l'entourage.

Bumbry et Ghiaurov sont deux grands interprètes de leurs rôles respectifs (version de Solti) et ce sont mes interprètes préférés dans ces deux rôles c'est à dire Eboli et Filippo II. Cappuccilli dans la version Karajan (c'est Karajan 78 et non 79) est génial (c'est le Rodrigo de ma version de Vérone et c'est mon interprète préféré du rôle avec Bastianini), Freni que je connais seulement dans "Tu che le vanità" est une touchante Elisabetta malgré qu'elle est un peu courte de voix. Baltsa que je connais dans "O don fatale" est une Eboli qui tient très bien la route mais elle n'égale pas Bumbry et Simionato. Ghiaurov est également le Filippo II de la version Karajan. Je ne connais pas l'Inquisiteur de Ruggero Raimondi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22962
Age : 27
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Les opéras de jeunesse de Verdi   Mar 28 Oct 2008 - 12:46

Richard a écrit:
Bon, je prends un peu le fil en route, mais est ce que tu connais le live 78 (ou 77, David me corrigera, je me plante tout le temps) avec la même distribution mais Abbado. hautement recommandable.

C'est 77, c'est un live de La Scala et l'Eboli et différente, c'est Obraztsova tout comme le grand Inquisiteur qui est Evgeny Nesterenko. Pour les rôles secondaires, c'est normal que les chanteurs soient différents. Mais effectivement on a toujours Ghiaurov, Carreras, Freni et Cappuccilli. Je ne connais pas ce live.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pison Futé
patate power
avatar

Nombre de messages : 27496
Age : 27
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: Les opéras de jeunesse de Verdi   Mar 28 Oct 2008 - 13:01

Richard a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
C'est vrai que Domingo, ça ne force pas du tout, et surtout pas sur les aigus. siffle

Very Happy Very Happy
Et Corelli qui fait dans le spectaculaire, comment veux tu qu'on y arrive !!!

Je crois que j'ai ce Don Carlo qui m'attend... hehe Mais c'est bien pour Milnes que je l'ai pris !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pison Futé
patate power
avatar

Nombre de messages : 27496
Age : 27
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: Les opéras de jeunesse de Verdi   Mar 28 Oct 2008 - 13:02

aurele a écrit:
Richard a écrit:
Bon, je prends un peu le fil en route, mais est ce que tu connais le live 78 (ou 77, David me corrigera, je me plante tout le temps) avec la même distribution mais Abbado. hautement recommandable.

C'est 77, c'est un live de La Scala et l'Eboli et différente, c'est Obraztsova tout comme le grand Inquisiteur qui est Evgeny Nesterenko. Pour les rôles secondaires, c'est normal que les chanteurs soient différents. Mais effectivement on a toujours Ghiaurov, Carreras, Freni et Cappuccilli. Je ne connais pas ce live.

Quoi, Eboli un rôle secondaire ? Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pison Futé
patate power
avatar

Nombre de messages : 27496
Age : 27
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: Les opéras de jeunesse de Verdi   Mar 28 Oct 2008 - 13:02

Richard a écrit:
Elvira a écrit:
Justement, je préfère Bergonzi... Mais bon, la version DC Karajan 79 est quand même ma préférée, surtout pour l'entourage.

Bon, je prends un peu le fil en route, mais est ce que tu connais le live 78 (ou 77, David me corrigera, je me plante tout le temps) avec la même distribution mais Abbado. hautement recommandable.

Négatif, mais il faudrait que je tente. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22962
Age : 27
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Les opéras de jeunesse de Verdi   Mar 28 Oct 2008 - 14:57

Eboli n'est pas un rôle secondaire, je me suis mal exprimé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pison Futé
patate power
avatar

Nombre de messages : 27496
Age : 27
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: Les opéras de jeunesse de Verdi   Mar 28 Oct 2008 - 22:33

Allez, je continue dans mon trip au pays des opéras de jeunesse de Verdi !

I Lombardi

Je possède deux versions de cet opéra et aucune ne me satisfait pas pleinement.

La première est le studio avec Deutekom. Je crois que je n'aime pas tellement cette chanteuse. Drôle de phrasé, de style, de vocalises... Ce n'est pas mauvais en soit, mais ça ne m'émeut pas.
Domingo n'est pas non plus franchement à l'aise, mieux vaut un Carrerras dans le rôle d'Oronte où ce dernier fait une magnifique scène du Songe.

Et au niveau de la direction, c'est faaaaaade.

Un gros bof.

Pour la deuxième version, le problème vient aussi de la Giselda. Cette fois c'est Ghena Dimitrova qui le chante. Segalini avait carrément parlé de "mal canto" (!). Formule exagérée puisque le passage assez ardue à écouter, et visiblement pour elle, à chanter, est la cabalette. La prière est certes très belle, mais stylistiquement, ça ne passe. Giselda n'est pas Abigaille. Les deux opéras ont beau avoir quelques ressemblances musicales, on est loin de l'héroïne guerrière de Nabucco.

Carreras est ici, très bien. En même temps, le rôle d'Oronte n'est pas un rôle très important dans la durée... A peine sur scène qu'il se fait tuer ! Néanmoins, une belle réussite.

Bref, pas très convaincue par les deux versions. Et d'après ce que j'ai pu lire, la version avec Scotto, ce n'est pas folichon...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22962
Age : 27
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Les opéras de jeunesse de Verdi   Mar 28 Oct 2008 - 22:49

Elvira a écrit:
I Lombardi

Je possède deux versions de cet opéra et aucune ne me satisfait pas pleinement.

La première est le studio avec Deutekom. Je crois que je n'aime pas tellement cette chanteuse. Drôle de phrasé, de style, de vocalises... Ce n'est pas mauvais en soit, mais ça ne m'émeut pas.
Domingo n'est pas non plus franchement à l'aise, mieux vaut un Carrerras dans le rôle d'Oronte où ce dernier fait une magnifique scène du Songe.

Et au niveau de la direction, c'est faaaaaade.

Un gros bof.

Pour la deuxième version, le problème vient aussi de la Giselda. Cette fois c'est Ghena Dimitrova qui le chante. Segalini avait carrément parlé de "mal canto" (!). Formule exagérée puisque le passage assez ardue à écouter, et visiblement pour elle, à chanter, est la cabalette. La prière est certes très belle, mais stylistiquement, ça ne passe. Giselda n'est pas Abigaille. Les deux opéras ont beau avoir quelques ressemblances musicales, on est loin de l'héroïne guerrière de Nabucco.

Carreras est ici, très bien. En même temps, le rôle d'Oronte n'est pas un rôle très important dans la durée... A peine sur scène qu'il se fait tuer ! Néanmoins, une belle réussite.

Bref, pas très convaincue par les deux versions. Et d'après ce que j'ai pu lire, la version avec Scotto, ce n'est pas folichon...

Merci de continuer à développer ce fil. Il existe une version de studio dirigée par Levine avec Luciano Pavarotti, June Anderson et Samuel Ramey mais je ne peux pas t'en dire plus car je ne la connais pas. J'ai entendu dire que la version avec Scotto et Pavarotti, au contraire, est la meilleure version de cet opéra.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pison Futé
patate power
avatar

Nombre de messages : 27496
Age : 27
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: Les opéras de jeunesse de Verdi   Mar 28 Oct 2008 - 22:55

Quoique, ça dépend des personnes. J'ai même lu que Dimitrova et Deutekom étaient meilleures que Scotto. Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22962
Age : 27
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Les opéras de jeunesse de Verdi   Ven 31 Oct 2008 - 11:00

Elvira a écrit:
La première est le studio avec Deutekom. Je crois que je n'aime pas tellement cette chanteuse. Drôle de phrasé, de style, de vocalises... Ce n'est pas mauvais en soit, mais ça ne m'émeut pas.
Domingo n'est pas non plus franchement à l'aise, mieux vaut un Carrerras dans le rôle d'Oronte où ce dernier fait une magnifique scène du Songe.

Et au niveau de la direction, c'est faaaaaade.

Pour le moment, je n'ai écouté que le duo magnifique "Oh belle, a questa misera" et la voix de Deutekom peut plaîre ou déplaire mais moi j'aime bien, elle a une voix puissante, de beaux aigus et même si ses vocalises sont souvent étranges tout comme son phrasé, c'est une chanteuse engagée sur le plan dramatique. Domingo même si il n'est pas dans un rôle qui peut révéler ses qualités séduit toujours par la beauté de sa voix (c'est mon ténor préféré).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22962
Age : 27
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Les opéras de jeunesse de Verdi   Ven 31 Oct 2008 - 11:27

J'ai écouté ce même duo par June Anderson et Luciano Pavarotti sous la directin de Levine: cette fois-ci il y a une direction mais il y a un manque de douceur. Pavarotti met en avant son aigu solaire et sa voix sublime et Anderson n'a plus les aigus des années 1980 malgré toujours une voix sublime.

J'ai également écouté ce même duo par Angela Gheorghiu et Roberto Alagna et on ressent vraiment le côté amoureux des deux personnages et la tristesse de Giselda qui abandonne le lieu où elle a vécue. Sur le plan vocal c'est sublime, la direction d'Abbado est très poétique. Les deux chanteurs sont dans leur pleine jeunesse. Alagna n'a pas encore ses soucis dans les aigus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pison Futé
patate power
avatar

Nombre de messages : 27496
Age : 27
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: Les opéras de jeunesse de Verdi   Ven 31 Oct 2008 - 11:56

Enfin, ce n'est juste que le duo...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22962
Age : 27
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Les opéras de jeunesse de Verdi   Ven 31 Oct 2008 - 12:23

Elvira a écrit:
Enfin, ce n'est juste que le duo...

En effet, il ne s'agit que de mon ressenti sur le duo. C'est pour cela que j'écouterai d'autres passages.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pison Futé
patate power
avatar

Nombre de messages : 27496
Age : 27
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: Les opéras de jeunesse de Verdi   Jeu 6 Nov 2008 - 21:56

Allez, je ne vais pas abandonner ce fil en si bon chemin. Mr.Red

Parlons d'Ernani ! Opéra qui suit I Lombardi, oeuvre que j'affectionne particulièrement, notamment pour le personnage d'Elvira*, qui possède de très beaux passages, comme l'aria di sortita.

* C'est amusant de voir le nom de ce personnage apparaître de manière récurrente dans les opéras italiens...


La discographie est marquée naturellement par Leontyne Price. Certes, parfois au niveau du rythme et du grave, il y a quelques lacunes. Néanmoins, la beauté de sa voix fait pardonner ces carences vocales. Il existe néanmoins pas moins de 3 versions (!) avec Price. J'ai celle de 1965 avec... Corelli. Alors là, c'est le pompom. Laughing Ce n'est absolument pas un Ernani. Il manque cette pureté de la voix, cette classe... non, là, c'est affreusement cabotin, un véritable stentor ! A croire qu'il veut défendre le château de Castille à lui tout seul ! Boaf.

La deuxième version que je possède, est très contestée... Pourtant, j'aime bien. Embarassed Certes, Domingo est en peine dans Ernani, certes Freni crie parfois pour faire passer ses vocalises, certes Bruson est terne, certes Ghiaurov n'est plus l'ombre de lui-même... malgré tout je trouve que l'ensemble donne quelque chose de bon, mais sont surtout aidés par la direction de Muti, qui préfigure d'ailleurs sa direction ultérieure. Une véritable magie du côté de l'orchestre. J'adore.


Bon, mes deux autres versions sont sous le signe du Yaourt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85550
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Les opéras de jeunesse de Verdi   Jeu 6 Nov 2008 - 22:01

Oui, pour moi c'est vraiment le grand rôle de Price, elle sauve l'oeuvre qui dénature totalement (et pas seulement à cause des coupes de la censure autrichienne) la pièce de Hugo, elle dispose vraiment de l'énergie de Mlle Soleil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Pison Futé
patate power
avatar

Nombre de messages : 27496
Age : 27
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: Les opéras de jeunesse de Verdi   Jeu 6 Nov 2008 - 22:01

DavidLeMarrec a écrit:
Oui, pour moi c'est vraiment le grand rôle de Price, elle sauve l'oeuvre qui dénature totalement (et pas seulement à cause des coupes de la censure autrichienne) la pièce de Hugo, elle dispose vraiment de l'énergie de Mlle Soleil.

Ca, c'est le cadet de mes soucis. Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85550
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Les opéras de jeunesse de Verdi   Jeu 6 Nov 2008 - 22:06

Le problème est que je suis très attaché à cette pièce, et que je trouverais l'opéra meilleur si on avait tout simplement changé le titre. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Pison Futé
patate power
avatar

Nombre de messages : 27496
Age : 27
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: Les opéras de jeunesse de Verdi   Jeu 6 Nov 2008 - 22:08

Hé bien, tu n'as qu'à reprendre le titre qu'a dû utilisé Verdi pour monter son opéra, notamment "Il Proscritto". Mr.Red Ca te va mieux ? fleurs


Non, mais franchement, ne s'occuper du livret et pas de la musique Shit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85550
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Les opéras de jeunesse de Verdi   Jeu 6 Nov 2008 - 22:20

Oui, je sais, pour ne pas fâcher Hugo à Paris, à ce qui se dit.

Mais je ne m'occuperais pas du livret si la musique le faisait oublier pour recréer quelque chose d'impérissable...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Pison Futé
patate power
avatar

Nombre de messages : 27496
Age : 27
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: Les opéras de jeunesse de Verdi   Jeu 6 Nov 2008 - 22:20

Bon d'accoooord, ce n'est pas le meilleur de Verdi, mais quand même, c'est un bel opéra !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85550
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Les opéras de jeunesse de Verdi   Jeu 6 Nov 2008 - 22:52

Tout à fait, mais avec un autre titre, ça passerait mieux. J'ai appris à l'aimer avec le temps, cela dit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Pison Futé
patate power
avatar

Nombre de messages : 27496
Age : 27
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: Les opéras de jeunesse de Verdi   Jeu 6 Nov 2008 - 22:59

DavidLeMarrec a écrit:
Tout à fait, mais avec un autre titre, ça passerait mieux. J'ai appris à l'aimer avec le temps, cela dit.

Se coincer sur un titre, quand même... Laughing Dis toi que c'est "d'après Hugo" fleurs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85550
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Les opéras de jeunesse de Verdi   Jeu 6 Nov 2008 - 23:05

Si c'est d'après Hugo, c'est vraiment très mauvais.

Si c'était tiré du Duc de Rivas, ce serait déjà plus conforme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Pison Futé
patate power
avatar

Nombre de messages : 27496
Age : 27
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: Les opéras de jeunesse de Verdi   Jeu 6 Nov 2008 - 23:06

Laughing Mais tu es impayable !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85550
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Les opéras de jeunesse de Verdi   Jeu 6 Nov 2008 - 23:08

Je sais, c'est bien pour ça que je suis contraint de rendre mes services gratuitement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Pison Futé
patate power
avatar

Nombre de messages : 27496
Age : 27
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: Les opéras de jeunesse de Verdi   Dim 11 Jan 2009 - 22:25

Bon, je ne suis pas folle... Il existe bien des enregistrements de Macbeth avec Callas. J'en ai moi-même un de 1952 (pas encore écouté). Bref, je vais l'écouter, le mettre en ligne (d'ailleurs, à vérifier si il n'est pas sur musique ouverte)...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guillaume
lapineau huguenot
avatar

Nombre de messages : 17530
Age : 25
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Les opéras de jeunesse de Verdi   Dim 11 Jan 2009 - 22:29

Ca coute 24€ :



Je vais donc essayer de me le procurer un de ces jours.

Oui je sais, Musique ouverte blabla...mais c'est un CD ça. bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pison Futé
patate power
avatar

Nombre de messages : 27496
Age : 27
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: Les opéras de jeunesse de Verdi   Dim 11 Jan 2009 - 22:34

Combien ??... (et puis, la gravure, ça existe !)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82415
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Les opéras de jeunesse de Verdi   Dim 11 Jan 2009 - 22:36

Sinon, il passe à Bastille prochainement je crois. (m'enfin, oui, ça ne sera pas Callas...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morloch
Lou ravi
avatar

Nombre de messages : 9884
Date d'inscription : 14/10/2006

MessageSujet: Re: Les opéras de jeunesse de Verdi   Dim 11 Jan 2009 - 22:36




il est libre de droits et se trouve facilement en téléchargement gratuit.


Dernière édition par Morloch le Dim 11 Jan 2009 - 22:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nhofszandz.blogspot.com/
Morloch
Lou ravi
avatar

Nombre de messages : 9884
Date d'inscription : 14/10/2006

MessageSujet: Re: Les opéras de jeunesse de Verdi   Dim 11 Jan 2009 - 22:38

Xavier a écrit:
Sinon, il passe à Bastille prochainement je crois. (m'enfin, oui, ça ne sera pas Callas...)

A priori, une très belle distribution(Carlos Alvarez, Ferrucio Furlanetto, Violetta Urmana, Stefano Secco)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nhofszandz.blogspot.com/
Pison Futé
patate power
avatar

Nombre de messages : 27496
Age : 27
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: Les opéras de jeunesse de Verdi   Dim 11 Jan 2009 - 22:38

Xavier a écrit:
Sinon, il passe à Bastille prochainement je crois. (m'enfin, oui, ça ne sera pas Callas...)

Ouiiiiiiiiiiiii ! Avec Urmana et Alvarez !!!! cheers Je VEUX aller le voir. Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guillaume
lapineau huguenot
avatar

Nombre de messages : 17530
Age : 25
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Les opéras de jeunesse de Verdi   Dim 11 Jan 2009 - 22:42

Préfère l'avoir en disque, avec le livret, pas sur un disque dur volatile. Neutral


Sinon j'avais vu à la Fnac un coffret rose avec plusieurs opéras en live dont la Wally et Andréa Chénier et je ne le retrouve plus sur amazon. Sad


(mais bon je suis HS)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les opéras de jeunesse de Verdi   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les opéras de jeunesse de Verdi
Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les opéras de jeunesse de Verdi
» Verdi - Un bal masqué
» VERDI - Il Trovatore / Le Trouvère
» Verdi - Luisa Miller
» Verdi - Il Trovatore

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: