Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Verdi-La Forza del destino

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
AuteurMessage
Jaky
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 9406
Age : 57
Localisation : Ch'tite ville
Date d'inscription : 23/07/2005

MessageSujet: Re: Verdi-La Forza del destino   Jeu 9 Oct 2014 - 16:31

calbo a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
calbo a écrit:
Quid de la version Gergiev à la tete d'un cast russe et du Mariinsky (choeur et orchestre)

C'est très bien chanté — Gorchakova et Grigorian ! (même si l'accent italien, forcément…) — mais l'intérêt est surtout qu'elle présente la version originale. Pas de révélation majeure de ce côté-là, mais c'est intéressant.

C'est aussi ce que m'ont dit les "préposés" à la vente et qui m'a décidé. L'autre avantage c'est qu'on a un Marchese de luxe et qu'elle est moitié moins chère que la version Muti (Ce qui est non négligeable car meme avec 40% de moins chez mon fournisseur parmesan le prix me rebute encore)

C'est bien vrai, vaut mieux acheter du parmesan, c'est bon pour las pâtes! rabbit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
calbo
Pertusienne
avatar

Nombre de messages : 28126
Age : 46
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Verdi-La Forza del destino   Jeu 9 Oct 2014 - 19:11

pété de rire . Je viens d'en acheter en plus pété de rire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
Montfort
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 4155
Age : 68
Localisation : Paris 16
Date d'inscription : 11/05/2010

MessageSujet: Re: Verdi-La Forza del destino   Mar 25 Nov 2014 - 11:11

Bonjour, j'ai la flemme de relire tous les posts - je cherche une version en DVD étant précisé que pour moi la dimension vocale et le chef passent avant la m e s ;
Dans les enregistrements disponibles, il y en a deux qui attirent mon attention :

Molinari Pradelli - capté à Naples - avec Tebaldi, Corelli et Bastianini
Patané - capté à la Scala - avec Caballé, Carreras et Capucilli.

Qu'en penser ?

 Montfort
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Verdi-La Forza del destino   Mar 25 Nov 2014 - 11:42

Montfort a écrit:
Bonjour, j'ai la flemme de relire tous les posts - je cherche une version en DVD étant précisé que pour moi la dimension vocale et le chef passent avant la m e s ;
Dans les enregistrements disponibles, il y en a deux qui attirent mon attention :

Molinari Pradelli - capté à Naples - avec Tebaldi, Corelli et Bastianini
Patané - capté à la Scala - avec Caballé, Carreras et Capucilli.

Qu'en penser ?

 Montfort

Je privilégierais les yeux fermés la première version ; la seconde m'a toujours moyennement emballé.
Sinon, je ne parviens pas à remettre la main sur la référence (Hardy Classics ?) de la version filmée à Naples avec Souliotis sous la direction de Angelis dont il existe aussi une version audio (et des 'tits bouts sur YT) : http://www.amazon.com/Verdi-Forza-Destino-Alessandro-Maddalena/dp/B00000I7K3 .
En dvd très recommandables, pour moi :
- Versant "historique" (même si en bout de course pour Leonora) : Levine au MET avec Price, Giacomini & Nucci, http://www.amazon.fr/Forza-del-destino-Op%C3%A9ra-DVD/dp/B0009YBYSE/ref=sr_1_1?s=dvd&ie=UTF8&qid=1416912028&sr=1-1&keywords=forza+destino+price .
- Versant "moderne" (mais moins excitant/électrique) : Gelmetti à Parme avec Theodossiou largement éployée et Machado/Stoyanov, http://www.amazon.co.uk/Verdi-Destino-Theodossiou-Vladimir-Stoyanov/dp/B0094AH3F2 .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Montfort
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 4155
Age : 68
Localisation : Paris 16
Date d'inscription : 11/05/2010

MessageSujet: Re: Verdi-La Forza del destino   Mar 25 Nov 2014 - 12:43

Merci.

 Leontyne Price, c'est très tentant !!

  Montfort
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
julot
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 811
Age : 44
Localisation : Paris
Date d'inscription : 21/03/2013

MessageSujet: Re: Verdi-La Forza del destino   Mar 25 Nov 2014 - 13:12

Montfort a écrit:
Bonjour, j'ai la flemme de relire tous les posts - je cherche une version en DVD étant précisé que pour moi la dimension vocale et le chef passent avant la m e s ;

Pourquoi vouloir un DVD alors?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesecoutes.blogspot.com
Montfort
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 4155
Age : 68
Localisation : Paris 16
Date d'inscription : 11/05/2010

MessageSujet: Re: Verdi-La Forza del destino   Mar 25 Nov 2014 - 13:27

julot a écrit:
Montfort a écrit:
Bonjour, j'ai la flemme de relire tous les posts - je cherche une version en DVD étant précisé que pour moi la dimension vocale et le chef passent avant la m e s ;

Pourquoi vouloir un DVD alors?

Parce que j'ai plusieurs versions audio qui me satisfont : Mitropoulos et Muti notamment.

 Montfort
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
julot
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 811
Age : 44
Localisation : Paris
Date d'inscription : 21/03/2013

MessageSujet: Re: Verdi-La Forza del destino   Mar 25 Nov 2014 - 13:39

Je comprends. Tu veux autre chose parce que tu es satisfait de ce que tu as. Telle est notre nature.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesecoutes.blogspot.com
warren 60
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 231
Age : 45
Localisation : toulouse
Date d'inscription : 28/01/2014

MessageSujet: Re: Verdi-La Forza del destino   Mar 25 Nov 2014 - 14:32

Le DVD de Molinari Pradelli à Naples (15 mars 1958), chez Hardy Classic Video, est vraiment très bien !
Certes, l'image porte son âge (vous vous en doutez), avec beaucoup de "blanc", une tendance à la surexposition qui fait qu'en plan moyen, on ne distingue pas toujours les traits des chanteurs, et le son fluctue un peu, surtout dans le troisième acte, sans que cela n'en devienne rédhibitoire.
Cela dit, musicalement, c'est de la bombe ! Corelli et Bastianini sont glorieux, d'un engagement dans le chant qui transcende quelques raideurs scéniques d'époque (et encore...on a vu moins investi, même depuis), Christoff, si on passe sur son italien "exotique", est exactement l'image que je me fais de son personnage, Tebaldi est superbe et on a l'occasion de profiter de la truculence du jeune Capecchi comme de la présence de la trop rare Oralia Dominguez.
Un léger bémol ? Le chef laisse un peu trop la bride lâche dans certains ensembles...mais franchement, j'aurais adoré être dans la salle. Et il y a même des sous-titres en français ! N'hésite pas, Montfort ! Very Happy
Pour le DVD de Patané, je l'ai vu il y a fort longtemps, donc je ne peux guère évoquer de souvenirs précis, mais Caballé, fort bien chantante, m'avait semblé encore plus sur la réserve qu'en d'autres occasions (désolé si tu es fan Embarassed).
Enfin, je suis tout à fait d'accord avec bAlexb : même "en bout de course", Price en Leonora, avec son phrasé, ses accents fauves, et de bien beaux aigus dans la 1ère partie, c'est quand même quelque chose ! En revanche, curieusement, la production fait presque plus datée que celle de Naples...bon, c'est le Met dans toute sa splendeur un tantinet surannée... siffle ).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Verdi-La Forza del destino   Mar 25 Nov 2014 - 14:55

warren 60 a écrit:
bon, c'est le Met dans toute sa splendeur un tantinet surannée... siffle ).

C'est un euphémisme... ou un pléonasme !
Mais ça n'est certainement pas rédhibitoire (et pour une fois, même pour moi ; c'est dire hehe ).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
warren 60
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 231
Age : 45
Localisation : toulouse
Date d'inscription : 28/01/2014

MessageSujet: Re: Verdi-La Forza del destino   Mar 25 Nov 2014 - 18:37

hehe et même pété de rire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Figaro
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 817
Date d'inscription : 08/06/2010

MessageSujet: Re: Verdi-La Forza del destino   Dim 26 Juin 2016 - 16:27

Les versions que j'ai en partant de celle que j'aime le moins pour finir à ma préférée


Hormis Callas qui, de toute façon n'est pas dans son meilleur rôle et n'est pas non plus la meilleure Leonora : bof !... Serafin est peu inspiré, Tucker fait le job, Tagliabue et Nicolai sont sans grand intérêt, Rossi-Lemeni est plus gris et terne que jamais. Seul Capecchi vaut le détour : sans conteste l'un des plus beaux Melitone de la discographie, ça fait peu.


Hormis la direction de Muti, je trouve qu'il n'y a pas grand chose à sauver de cette version. Freni est complètement dépassée et Domingo n'est plus vraiment à l'aise. Je trouve (comme souvent) Plishka, Zancanaro et Bruscantini moyens et impersonnels. Seule Zajic sort du lot avec une Preziosilla extravertie.


Version qui sent trop le studio à mon goût. Price n'est malheureusement plus aussi sublime que 12 ans plus tôt avec Schippers. Domingo est vaillant, mais pas très émouvant. Milnes est très bien, dans cet enregistrement mais son accent américain est assez gênant (tout comme l'accent français de Sénéchal). Les autres interprètes sont tous d'un excellent niveau : très beau Guardiano de Giaotti, Melitone très théatral de Bacquier, sublime Marchese de Kurt Moll et surtout la Preziosilla un rien vulgaire mais idéale de Cossotto. Par contre, la direction de Levine semble assez peu inspirée.


Très belle version ! La direction de Schippers est impeccable : dynamique et percutante. Leontyne Price est sublime vocalement, mais à cette époque de sa carrière, son accent américain est encore un peu trop audible. Tucker est émouvant, mais son timbre me gène beaucoup. Tozzi est impeccable, vocalement parfait et très impressionnant. Merrill est irréprochable, bien qu'un peu passe partout. Verrett est un peu à contre emploi : trop classe pour une cantinière (on l'imaginerait plus en Leonora), mais vocalement : quelle merveille ! Enfin Flagello campe un Melitone de luxe : pas trop vulgaire et très bien chantant.


Eh oui ! Confused J'ose écrire que c'est une de mes versions préférées. Le premier atout de cette version est la direction très personnelle de Sinopoli. Ensuite : Carreras (je vais m'attirer les foudres de certains, mais j'assume Mr.Red ). Certes, il n'est pas en forme et de toute façon, le rôle est au-delà de ses capacités, mais quelle émotion ! Son duo final avec Bruson est bouleversant. Le cas de Plowright est un peu similaire. Pas vraiment à sa place, mais préférable à Freni, car bien plus simple et naturelle. Bruson est un modèle de beau chant et d'émotion. Burchuladze est impressionnant et même écrasant dans ses interventions. Le Melitone de Pons est très bien chantant et surtout très sobre. Enfin la Preziosilla de Baltsa est complètement survoltée (encore plus que Cossotto) : une alliance parfaite de vulgarité (ce qui convient au rôle) et de beau chant.


Enfin, ma version préférée (ma dernière acquisition) celle de Gardelli. La distribution, balaie tout sur son passage et permet de passer outre la direction peu inspiré du chef.
La Leonora de Martina Arroyo allie les qualités vocales de Price en 1962, à une incarnation bouleversante. Le timbre est sublime : un miel flamboyant, avec des couleurs moirées qui s’illuminent avec des aigus radieux. Incontestablement, l'uns de ses plus beaux enregistrements. Bergonzi est du même niveau : vocalement le rôle se situe exactement dans sa tessiture. Le timbre, à la fois solaire et vibrant, se met au service d'une incarnation d'une rare émotion. Le trio est complété par un Cappuccilli des grands jours : timbre unique, diction percutante (qualité qui fait défaut à Milnes et Merrill), tessiture idéale et investissement poussé à l'extrême. Raimondi est un peu juste vocalement, ce n'est pas une vrai basse (on est loin de Burchuladze), mais quel investissement et quelle émotion ! Casoni n'est pas la plus extravertie de Preziosilla, mais elle est irréprochable. Evans est plus sobre que d'habitude et vocalement plutôt bien. Les autres seconds rôles sont tous parfaitement tenus.

Je pense que je vais me procurer rapidement la version Molinari-Pradelli, car je suis fan de Del Monaco et le Guardiano de Siepi me fait vraiment envie. Mais je doute que cette version détrône celle de Gardelli à mes oreilles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19003
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Verdi-La Forza del destino   Dim 26 Juin 2016 - 16:47

En avançant dans ta comparaison, je me disais que ce n'était pas possible que Molinari Pradelli ne soit pas en premier... mais c'est logique vu que tu n'as pas encore écouté!

C'est assez extraordinaire vocalement et théâtralement, avec des voix qui se répondent parfaitement et qui se connaissent... a-t-on vu meilleur alliage que Tebaldi/Del Monaco? Bastianini se montre aussi suprême d'arrogance et de noirceur... Les duos avec Del Monaco sont des sommets... et Siepi/Simionato qui semblent parfaits : lui immense de paternel... elle gouailleuse mais sans vulgarité...
Mais il va falloir que je tente la version Gardelli! (Sinopoli, je crains quand même un peu Confused)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
luisa miller
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2623
Age : 917
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: Verdi-La Forza del destino   Dim 26 Juin 2016 - 16:53

J'ai la version Schippers depuis bien longtemps; plus récemment (il y a deux ans) j'ai acquis la version Gergiev (distribution majoritairement russe) que je n'ai pas entièrement écouté
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19003
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Verdi-La Forza del destino   Dim 26 Juin 2016 - 17:20

luisa miller a écrit:
J'ai la version Schippers depuis bien longtemps; plus récemment (il y a deux ans) j'ai acquis la version Gergiev (distribution majoritairement russe) que je n'ai pas entièrement écouté

Gergiev c'est très chouette aussi... et c'est la version originale en plus! Very Happy
Il existe aussi une vidéo avec une distribution légèrement différente...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Figaro
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 817
Date d'inscription : 08/06/2010

MessageSujet: Re: Verdi-La Forza del destino   Dim 26 Juin 2016 - 22:19

J'aime bien Tebaldi, mais à vrai dire après L.Price et surtout Arroyo, j'ai peur d'être un peu déçu. Mais je vais tester très rapidement Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Verdi-La Forza del destino   Lun 27 Juin 2016 - 8:59

Figaro a écrit:
J'aime bien Tebaldi, mais à vrai dire après L.Price et surtout Arroyo, j'ai peur d'être un peu déçu. Mais je vais tester très rapidement Wink

Price, c'est "hors-d'âge", c'est à dire loin de sa zone de confort qu'il faut l'attraper pour saisir tout ce que peut le métier en terme de caractère/caractérisation :



Et Arroyo, qui est de toute façon bien placide par nature, reste quand même très lourdement handicapée par Gardelli (et tellement mal appariée à Bergonzi ; et finalement tellement déplacée quand il s'agit d'exister au milieu d'un ensemble "naturel" comme celui que le ténor forme avec Cappuccilli & Raimondi) ; si bien qu'il vaut mieux l'entendre, si on tient vraiment, chez Matheson/BBC qui est une bonne alternative à la version Gergiev (même si lui dispose d'un plateau autrement flamboyant, à mon avis) :

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Francesco
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3082
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Verdi-La Forza del destino   Lun 27 Juin 2016 - 18:17

Je rejoins Figaro dans son classement :

Sinopoli est vraiment brillant, avec une fougue qui emporte tout (c'est vraiment la Force du destin), orchestre et distribution, avec, effectivement, des voix féminines assez grandioses malgré leurs défauts, qu'on connait.

Et Gardelli offre, pour moi, le plus beau couple Alvaro/Leonora possible, que je trouve, à l'inverse de Balex, merveilleusement assorti : la ductilité, le moelleux du timbre, l'égalité des registres, la dignité, évidemment, de l'incarnation sont suprêmes chez l'un comme chez l'autre. A ce stade de chatoiement, on touche à une espèce d'épique paradoxal (de toute manière, la voix d'Arroyo est déjà une épopée à elle seule : l’Himalaya fait matière vocale, aussi sublime tout en haut que tout en bas). Ils ne convulsent pas beaucoup, mais, Dieu, qu'est-ce qu'ils chantent !

Sinon, pour rigoler, la version Milanov/Di Stefano offre une momie et un profanateur de sépulture. Ca a son charme, aussi, dans un registre vaguement nécrophile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Verdi-La Forza del destino   Lun 27 Juin 2016 - 18:44

Francesco a écrit:
Sinon, pour rigoler, la version Milanov/Di Stefano offre une momie et un profanateur de sépulture. Ca a son charme, aussi, dans un registre vaguement nécrophile.

Je m'autocite ; pardon pour la redite (mais je ne remonte pas tout le fil non plus Wink ) :

bAlexb a écrit:
J'adore Previtali (même si c'est un peu tard pour Milanov et pas du tout l'heure pour Di Stefano ; mais quelle énergie et quelle matériau, quelle noblesse toujours chez elle !) et Sinopoli (pour la somme des parties plus que pour les parties elles-mêmes, bien faillibles). Et je trouve que la version Serafin se consume comme peu (Callas, évidemment, qui est le chant même ; et Tagliabue qui a le mot, la fibre, la tenue innée et le rebond, le sens de la ligne, etc. ; même si c'est chez Marinuzzi qu'il faut l'entendre pour l'approcher réellement).

Mais, moi, j'aime les "seconds couteaux" (c'est très relatif quand on voit la liste établie par Otello) qui jouent le jeu du théâtre de sang, des ombres, des lumières, même d'un Verdi qui regarde plus du côté des années 1860-1880, etc. J'aime les Forza qui sentent le suif, la sueur, qui claquent et vrombissent ; j'aime Walter au MET (peut-être LA direction, pour moi, avec Mitropoulos, parce que les deux contrôlent sublimement leurs embardées), Marinuzzi justement, toutes les versions avec Milanov, etc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Francesco
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3082
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Verdi-La Forza del destino   Lun 27 Juin 2016 - 21:09

Pour rappel Previtali bénéficie de la remarquable bohémienne de Rosalind Elias, qui a un timbre qui claque juste ce qu'il faut pour le rôle et un tempérament vindicatif naturel.

On la retrouve, à nouveau excellente, dans la Gioconda avec la même équipe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Figaro
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 817
Date d'inscription : 08/06/2010

MessageSujet: Re: Verdi-La Forza del destino   Lun 27 Juin 2016 - 21:19

bAlexb a écrit:
Et Arroyo, qui est de toute façon bien placide par nature
 tutut  Evil or Very Mad  fesse
Ah, mon pas d'accord : voix sublime et généralement très investie dès lors qu'elle est inspirée par le rôle. C'est vrai que si tu l'écoutes dans Don Giovanni (Anna ou Elvira) Confused I don't want that
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 5473
Date d'inscription : 04/02/2013

MessageSujet: Re: Verdi-La Forza del destino   Lun 27 Juin 2016 - 22:00

Il me semble qu'il y a dissension... siffle

Forza est le premier opéra de Verdi que j'ai eu dans ma collection (Serafin), il y a plus de 40 ans. Callas est sublime sauf dans Pace, Pace, (à invan la pace), où elle craque. Tucker est formidable d'investissement vocal et émotionnel. Comme si Don José était sorti de prison... Shocked . À part ça la distribution est très faible et nous fait subir les affres d'un mauvais théâtre de province. Par contre, Serafin: irréprochable: il cravache ses forces et relance sa carne impitoyablement.

Plusieurs versions plus tard, la seule qui me semble offrir un vrai menu 5 services de qualité est celle de Sinopoli. Somptueuse et investie, sans maillon faible ou chaînon manquant, bénéficiant d'une superbe exécution et prise de son.

J'ai aussi la version de Gergiev, mais ne l'ai pas encore entendue. Elle fait partie du gros coffret Decca, au même titre que la version Sinopoli, mais c'est la version originale, donc différente de ce qu'on entend habituellement. Ça pourrait prendre un temps, car il y a déjà un peu de poussière sur ce coffret, qui trône comme un chat repu sur mes étagères... Confused
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Francesco
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3082
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Verdi-La Forza del destino   Mar 28 Juin 2016 - 17:51

J'aime la manière dont la version Sinopoli, naguère conspuée, a si bien tenu le choc qu'elle est devenue une référence pour la plupart d'entre nous Very Happy

J'espère que la Norma de Muti avec Eaglen connaîtra le même sort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Verdi-La Forza del destino   Mar 28 Juin 2016 - 17:54

Francesco a écrit:
J'espère que la Norma de Muti avec Eaglen connaîtra le même sort.  

thumright
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Figaro
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 817
Date d'inscription : 08/06/2010

MessageSujet: Re: Verdi-La Forza del destino   Mar 28 Juin 2016 - 21:45

Francesco a écrit:
J'aime la manière dont la version Sinopoli, naguère conspuée, a si bien tenu le choc qu'elle est devenue une référence pour la plupart d'entre nous Very Happy

J'espère que la Norma de Muti avec Eaglen connaîtra le même sort.  
C'est vrai, mais cela dit, ça ne m'étonne pas tant que ça. Pendant des années une poignée de "spécialistes" ont fait la pluie et le beau temps sur l'évaluation (je n'emploie volontairement pas le terme "critique") des disques, via Diapason, Le Monde de la Musique, Répertoire ou Opéra International.

Depuis, les avis se sont diversifiés, car de très nombreux mélomanes ont enfin pu donner leurs avis grâce à internet et ses forums. A présent il n'y a plus qu'un ou deux avis pré-formatés qui dictent les règles, mais ce sont des centaines d'opinions et de ressentis qui peuvent enfin s'exprimer. Et c'est avant tout le cœur qui parle et non des théories musicologiques ou une pensée bien-pensante.

C'est la raison pour laquelle, même si on est tout à fait conscient des défauts de certaines versions, on n'hésite plus à redorer le blason de certains enregistrements décriés jadis, telles que la Forza de Sinopoli, la Carmen de Bernstein, la Lucia di Lamermoor de Prêtre ou la Norma de Muti. A l'inverse, certaines "références" ne font plus réellement consensus, malgré leurs nombreuses qualités et/ou à cause de leur "perfection" de studio : Don Giovanni de Giulini, Carmen d'Abbado, Cenerentola d'Abbado, le Nozze di Figaro de Solti, le Ring de Solti, etc.

Et il en va de même pour les chanteurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4196
Age : 42
Localisation : De retour entre deux ou trois poudrières...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: Verdi-La Forza del destino   Mar 28 Juin 2016 - 22:31

Vu que ces réflexions sont très intéressantes mais nous s'éloignent un peu de la discographie de Forza del destino, j'ai répondu ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Otello
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6771
Age : 51
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Verdi-La Forza del destino   Mar 28 Juin 2016 - 23:37

Francesco a écrit:
J'aime la manière dont la version Sinopoli, naguère conspuée, a si bien tenu le choc qu'elle est devenue une référence pour la plupart d'entre nous Very Happy

J'espère que la Norma de Muti avec Eaglen connaîtra le même sort.  
euh ... non! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Otello
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6771
Age : 51
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Verdi-La Forza del destino   Mar 28 Juin 2016 - 23:44

Figaro a écrit:
redorer le blason de certains enregistrements décriés jadis, telles que la Forza de Sinopoli, la Carmen de Bernstein, la Lucia di Lammermoor de Prêtre ou la Norma de Muti.
Cette version n'a jamais été décriée! Faut quand même pas exagérer! Peut-être pas hissée au niveau d'une grande référence mais certainement pas décriée! J'ai pas mal de revues des années 60 et 70 qui en disent un bien fou!
Personnellement je considère la version Sinopoli de La Forza del destino et la version Muti de Norma comme des versions toujours aussi contestables (mais évidemment très intéressantes par définition comme toute version!) et ce n'est pas par opinion pré-formatée ou bien-pensante. C'est objectivement pour des raisons essentiellement vocales.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Figaro
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 817
Date d'inscription : 08/06/2010

MessageSujet: Re: Verdi-La Forza del destino   Mar 28 Juin 2016 - 23:49

Bon, pour en revenir à la Forza, une version qui n'a sûrement pas été enregistrée, mais qui sait ... ça me ferait furieusement envie, juste pour entendre la Prezosilla de Flika  I love you


Metropolitan Opera House: 06/23/1972.

Leonora.................Gabriella Tucci
Don Alvaro..............Richard Tucker
Don Carlo...............Mario Sereni
Padre Guardiano.........John Macurdy
Preziosilla.............Frederica von Stade
Fra Melitone............Fernando Corena
Marquis de Calatrava....Louis Sgarro
Curra...................Carlotta Ordassy
Trabuco.................Robert Schmorr
Surgeon.................Gene Boucher

Conductor...............Michelangelo Veltri
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82395
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Verdi-La Forza del destino   Jeu 31 Aoû 2017 - 14:23

Tiré du fil général Verdi :

Polyeucte a écrit:
Pour la Forza, à mon sens il faut privilégier les versions glottophiles! Mr.Red

Donc on court chez Molinari-Pradelli en effet (Tebaldi, Del Monaco, Bastianini, Siepi, Simionato...) pour le studio, ou chez Mitropoulos en direct (Tebaldi toujours, Del Monaco toujours, Siepi toujours, mais Protti et Barbieri) ou chez Guadagno par exemple (Corelli et Farrell!! Et un beau reste de distribution).

J'avais du mal au début, mes ces versions avec des glottes impressionnantes m'ont vraiment fait adorer l'ouvrage, même les passages inutiles!

Benedictus a écrit:
Ah tiens, puisque le fil remonte... Quelqu'un connaît-il l'autre live de Mitropoulos (Vienne 60 avec Stella, Di Stefano, Simionato, Bastianini)? Sur le papier, ça a l'air chouette.

Rubato a écrit:
La force du destin

DavidLeMarrec a écrit:


Les studios manquent pour certains (Levine en particulier) de la folie qui sied… Cela dit, Molinari-Pradelli ou Sinopoli, ça fonctionne très très bien.

C'est la version que j'ai et je trouve que pour un enregistrement de 1955, c'est plutôt pas mal (techniquement).

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82395
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Verdi-La Forza del destino   Jeu 31 Aoû 2017 - 14:35

Polyeucte a écrit:
Pour la Forza, à mon sens il faut privilégier les versions glottophiles! Mr.Red

Comme si tu privilégiais jamais autre chose. siffle

Citation :
Donc on court chez Molinari-Pradelli en effet (Tebaldi, Del Monaco, Bastianini, Siepi, Simionato...) pour le studio, ou chez Mitropoulos en direct (Tebaldi toujours, Del Monaco toujours, Siepi toujours, mais Protti et Barbieri)

Heu, c'est quoi l'avantage d'échanger Simionato et Bastianini contre Barbieri et Protti ? Surprised


Benedictus a écrit:
Ah tiens, puisque le fil remonte... Quelqu'un connaît-il l'autre live de Mitropoulos (Vienne 60 avec Stella, Di Stefano, Simionato, Bastianini)? Sur le papier, ça a l'air chouette.

Je n'ai pas essayé, il y a énormément de versions avec des distributions assez similaires. Stella n'est jamais très frémissante (en tout cas bien moins que Tebaldi, De Osma ou Floriana Cavalli…), et j'ai déjà Di Stefano plusieurs fois (Santini avec Tebaldi et Neri, Votto 57 avec Gencer), donc pas testé celui-là.

Sûrement très bien…

Outre Solti 62 dont je parlais dans l'autre fil (vraiment la perfection et là, la soprane est engagée !), il y a Ziino 61 à Florence (De Osma, Labò, Cappuccilli, Vinco tous à fond) qui a un côté plus « sale » et vraiment théâtral que la plupart des autres, et surtout, pour toi, la version allemande de Schmidt-Isserstedt en 52 (Martinis, Mödl, Metternich !), qui est assez folle.


Rubato a écrit:
C'est la version que j'ai et je trouve que pour un enregistrement de 1955, c'est plutôt pas mal (techniquement).

Oui, le studio de Molinari-Pradelli, c'est du Decca d'époque (pour certains, comme Tosca ou La Bohème, on n'a jamais vraiment fait mieux en termes de prise de son !), très bon. Et le plateau est magnifique. Il y a des versions un peu plus électriques sur scène, mais celle-là reste assez parfaite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19003
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Verdi-La Forza del destino   Jeu 31 Aoû 2017 - 14:39

DavidLeMarrec a écrit:
Polyeucte a écrit:
Pour la Forza, à mon sens il faut privilégier les versions glottophiles! Mr.Red

Comme si tu privilégiais jamais autre chose. siffle

Attends, j'écoute le Trouvère avec Kermes... alors tu en dis quoi??? dwarf

Citation :
Heu, c'est quoi l'avantage d'échanger Simionato et Bastianini contre Barbieri et Protti ? Surprised
Simionato est autrement plus belle de chant et moins poissonnière (même si le rôle convient a peu près à Barbieri... mais bon...)
Et puis Bastianini il y a cette voix qui claque, hautaine et métallique... j'adore cette hargne qui se dégage juste du timbre. Protti me laisse plus de marbre.

Citation :
Oui, le studio de Molinari-Pradelli, c'est du Decca d'époque (pour certains, comme Tosca ou La Bohème, on n'a jamais vraiment fait mieux en termes de prise de son !), très bon. Et le plateau est magnifique. Il y a des versions un peu plus électriques sur scène, mais celle-là reste assez parfaite.

Oui, toute la série DECCA avec Tebaldi et Del Monaco est souvent superbe en prise de son! Tosca en effet, Andrea Chénier,...
Et sans Del Monaco mais avec Björling il y a un Cavalleria Rusticana dirigé par Erede génial!

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82395
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Verdi-La Forza del destino   Jeu 31 Aoû 2017 - 15:29

Polyeucte a écrit:
Attends, j'écoute le Trouvère avec Kermes... alors tu en dis quoi???

Ah là là, c'est ton ange baroqueux qui te sauvera décidément de la damnation.


Citation :
Simionato est autrement plus belle de chant et moins poissonnière (même si le rôle convient a peu près à Barbieri... mais bon...)
Et puis Bastianini il y a cette voix qui claque, hautaine et métallique... j'adore cette hargne qui se dégage juste du timbre. Protti me laisse plus de marbre.

C'est exactement ce que je voulais dire : donc, quel est l'intérêt de collectionner la version Mitro en plus du studio ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19003
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Verdi-La Forza del destino   Jeu 31 Aoû 2017 - 16:25

DavidLeMarrec a écrit:
Ah là là, c'est ton ange baroqueux qui te sauvera décidément de la damnation.

Oui... l'aile bienveillante de LULLY me protège!


Citation :
C'est exactement ce que je voulais dire : donc, quel est l'intérêt de collectionner la version Mitro en plus du studio ?

Ah d'accord... je pensais que tu voulais justement plutôt défendre Protti et Barbieri...
Ben sinon l'avantage de Mitropoulos est que c'est plus tendu globalement chez Tebaldi et Del Monaco, plus engagé et un peu plus jeune de timbre aussi pour elle je trouve.
Mais c'est vrai que globalement, j'écoute rarement Mitropoulos depuis un certain temps!

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Glocktahr
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4613
Date d'inscription : 22/03/2009

MessageSujet: Re: Verdi-La Forza del destino   Dim 3 Sep 2017 - 10:24

Dans une version de la Forza del Destino chez Orfeo par Mitropoulos sur qobuz, l'ouverture n'arrive qu'à la fin du premier acte.

C'est normal ou c'est un problème technique de qobuz ?

(Wikipedia dit qu'il y a deux versions de cet opéra mais je ne sais pas si il y a un rapport).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82395
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Verdi-La Forza del destino   Dim 3 Sep 2017 - 11:45

Ce n'est pas la version de Saint-Pétersbourg. Je crois qu'il n'y a que Gergiev qui la fait (et de toute façon ça n'existe pas dans les versions anciennes). L'Ouverture est toujours au début, comme il se doit.

Donc deux hypothèses :

¶ Tu as simplement entendu le Prélude du II, qui est cité dans l'Ouverture, avec ses petites fusées de cordes.

¶ Qobuz a mélangé les pistes.

Aucune raison que Mitropoulos déplace ça, à mon avis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Glocktahr
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4613
Date d'inscription : 22/03/2009

MessageSujet: Re: Verdi-La Forza del destino   Dim 3 Sep 2017 - 11:49

DavidLeMarrec a écrit:
Ce n'est pas la version de Saint-Pétersbourg. Je crois qu'il n'y a que Gergiev qui la fait (et de toute façon ça n'existe pas dans les versions anciennes). L'Ouverture est toujours au début, comme il se doit.

Donc deux hypothèses :

¶ Tu as simplement entendu le Prélude du II, qui est cité dans l'Ouverture, avec ses petites fusées de cordes.

¶ Qobuz a mélangé les pistes.

Aucune raison que Mitropoulos déplace ça, à mon avis.
Ok. De plus cette version est un live qui craque, je n'y retournerai pas. Comme l'ouverture m'avait bien marquée j'aime bien l'avoir en apéro avant d'attaquer l'oeuvre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19003
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Verdi-La Forza del destino   Dim 3 Sep 2017 - 12:28

C'était ce qu'avait fait Jordan à Bastille il a quelques saisons : le premier acte en guise de prologue, puis l'ouverture...

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82395
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Verdi-La Forza del destino   Dim 3 Sep 2017 - 12:32

Ah oui, donc ça existe !

Je crois que ça ne m'est arrivé qu'une fois (peut-être dans le même Mitropoulos ?), j'avais attribué ça à une erreur aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Verdi-La Forza del destino   

Revenir en haut Aller en bas
 
Verdi-La Forza del destino
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
 Sujets similaires
-
» Verdi-La Forza del destino
» La Forza del Destino à Holland Park (Londres)
» La Forza del destino - Bastille - Novembre 2011
» Les opéras de Giuseppe Verdi en DVD
» les enregistrements lyriques avortés ou modifiés

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: