Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Dinu Lipatti

Aller en bas 
AuteurMessage
bouddha
Mélomane averti
bouddha

Nombre de messages : 265
Age : 74
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 20/03/2007

Dinu Lipatti Empty
MessageSujet: Dinu Lipatti   Dinu Lipatti EmptyJeu 13 Nov 2008 - 20:14

Enfoncerai-je une porte qui a été déjà ouverte ??

J'ai retrouvé aujourd'hui sur CD la partita No 1 en si b BWV 625 de Bach jouée par Lipatti, cela m'a rajeuni d'un demi-siècle l'écoutant sur LP alors, avec un recueillement admiratif sans borne parce qu'il touche au sublime laissant loin derrière les versions Gould, Rousset, Jacottet, Belder, Turek, Landoswka, van de Wiele....

qu'en pensez-vous ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.bouddha.ch/Hifi/hifi.htm
joachim
Mélomaniaque
joachim

Nombre de messages : 1224
Age : 73
Localisation : Nord (avesnois/thiérache)
Date d'inscription : 02/03/2006

Dinu Lipatti Empty
MessageSujet: Re: Dinu Lipatti   Dinu Lipatti EmptyJeu 13 Nov 2008 - 20:39

Personnellement, je n'aime pas beaucoup Bach interprété au piano, que se soit par Lipatti, Gould ou un autre, alors mon avis ne peut pas être bon Laughing
Revenir en haut Aller en bas
bouddha
Mélomane averti
bouddha

Nombre de messages : 265
Age : 74
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 20/03/2007

Dinu Lipatti Empty
MessageSujet: Re: Dinu Lipatti   Dinu Lipatti EmptyJeu 13 Nov 2008 - 20:44

Joachim,

voyons donc,

les concertos pour 2,3 pianos de Bach par Robert Casadesus, sa femme et son frère, une pure merveille ..
Revenir en haut Aller en bas
http://www.bouddha.ch/Hifi/hifi.htm
pianissimo
Mélomane averti
pianissimo

Nombre de messages : 334
Age : 32
Localisation : Lille
Date d'inscription : 26/01/2008

Dinu Lipatti Empty
MessageSujet: Re: Dinu Lipatti   Dinu Lipatti EmptyLun 17 Nov 2008 - 21:08

Bonsoir à toutes et à tous.
Pour moi, le nom de Dinu Lipatti reste attaché surtout à l'enregistrement des valses de Chopin (+ la 3ème sonate + quelques oeuvres isolées...).
Sa carrière, trop courte, malheureusement, ne lui a sans doute pas permis d'exploiter pleinement son talent chez d'autres compositeurs.
Affaire à suivre...
A bientôt.
Revenir en haut Aller en bas
richar
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 44
Age : 41
Localisation : paris/metz
Date d'inscription : 18/05/2007

Dinu Lipatti Empty
MessageSujet: Re: Dinu Lipatti   Dinu Lipatti EmptyVen 21 Nov 2008 - 22:46

Et bien c'est marrant. J'ai écouter hier soir ce disque ( en vinyle Very Happy )
Et bien oui, c'est un énooorme moment de grâce que l'on a là..

je ne saurait trouver les mots ce soir pour dire combien c'est ..unique.

bien plus profond que ses valses, qui sont ce qu'elles sont.
Mais Bach...rahhh
I love you
Revenir en haut Aller en bas
olivier le normand
Mélomaniaque
olivier le normand

Nombre de messages : 1355
Age : 47
Localisation : le petit quevilly, à côté de rouen
Date d'inscription : 08/03/2009

Dinu Lipatti Empty
MessageSujet: Re: Dinu Lipatti   Dinu Lipatti EmptyJeu 16 Sep 2010 - 22:26

La série Grande Figures sur France Musique consacre cette semaine cinq émissions à Dinu Lipatti à l'occasion du 60ème anniversaire (si l'on peut dire) de son dernier récital à Besançon!

J'encourage les fans de Lipatti à écouter ces émissions (qui sont disponibles pendant 30 jours à la réécoute), tant pour la richesse des textes écrits et dits par Frederique Jourdaa que pour la beauté des extraits musicaux proposés (certes connus, mais d'une telle beauté!)
Revenir en haut Aller en bas
Pan
Mélomane chevronné
Pan

Nombre de messages : 3440
Date d'inscription : 24/12/2006

Dinu Lipatti Empty
MessageSujet: Re: Dinu Lipatti   Dinu Lipatti EmptyVen 17 Sep 2010 - 6:44

Oui, il y avait hier le concerto pour piano de Schumann et c'était magnifique.
Revenir en haut Aller en bas
Cello
Chtchello
Cello

Nombre de messages : 5726
Date d'inscription : 03/01/2007

Dinu Lipatti Empty
MessageSujet: Re: Dinu Lipatti   Dinu Lipatti EmptyLun 28 Nov 2011 - 11:07

olivier le normand a écrit:
La série Grande Figures sur France Musique consacre cette semaine cinq émissions à Dinu Lipatti à l'occasion du 60ème anniversaire (si l'on peut dire) de son dernier récital à Besançon!

Ce récital me tente beaucoup mais qu'en est-il de la qualité du son? J'avoue que je ne suis pas trop emballé par l'idée que c'est en mono mais si c'est de la (très) bonne mono, je pourrais me laisser convaincre.
Revenir en haut Aller en bas
adriaticoboy
Mélomane chevronné
adriaticoboy

Nombre de messages : 7173
Date d'inscription : 17/08/2005

Dinu Lipatti Empty
MessageSujet: Re: Dinu Lipatti   Dinu Lipatti EmptyVen 2 Déc 2011 - 0:56

Cello a écrit:
olivier le normand a écrit:
La série Grande Figures sur France Musique consacre cette semaine cinq émissions à Dinu Lipatti à l'occasion du 60ème anniversaire (si l'on peut dire) de son dernier récital à Besançon!

Ce récital me tente beaucoup mais qu'en est-il de la qualité du son? J'avoue que je ne suis pas trop emballé par l'idée que c'est en mono mais si c'est de la (très) bonne mono, je pourrais me laisser convaincre.
Ce n'est malheureusement pas de la très grande mono, ce qui aurait pu être le cas pour un enregistrement studio de 1950, mais là c'est un live, et pas forcément capté en songeant à la postérité. En bref, le son est loin d'être précaire, mais il est quand même un peu réduit dans les deux extrémités du spectre. Pour te faire une idée:
https://www.youtube.com/watch?v=_2UvDOGo3qI
Revenir en haut Aller en bas
Mariefran
Mélomane nécrophile
Mariefran

Nombre de messages : 14254
Age : 58
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/02/2008

Dinu Lipatti Empty
MessageSujet: Re: Dinu Lipatti   Dinu Lipatti EmptyVen 2 Déc 2011 - 1:04

J'ai le coffret Lipatti du Japon si tu veux que je le mette sur musique ouverte…
Revenir en haut Aller en bas
adriaticoboy
Mélomane chevronné
adriaticoboy

Nombre de messages : 7173
Date d'inscription : 17/08/2005

Dinu Lipatti Empty
MessageSujet: Re: Dinu Lipatti   Dinu Lipatti EmptyVen 2 Déc 2011 - 2:01

J'imagine que tu proposes ça à Cello et aux autres que ça peut intéresser. Car moi, ça va, j'ai presque tout ce qui existe de Lipatti (les enregistrements EMI, les archives Archiphon et Tahra, le concerto de Schumann avec Ansermet chez Decca). Il me manque juste le très rare double-cd Philips reprenant des gravures de et avec Enesco. Tu le possèdes peut-être, d'ailleurs ?
Revenir en haut Aller en bas
Cello
Chtchello
Cello

Nombre de messages : 5726
Date d'inscription : 03/01/2007

Dinu Lipatti Empty
MessageSujet: Re: Dinu Lipatti   Dinu Lipatti EmptyVen 2 Déc 2011 - 9:09

adriaticoboy a écrit:
Cello a écrit:
olivier le normand a écrit:
La série Grande Figures sur France Musique consacre cette semaine cinq émissions à Dinu Lipatti à l'occasion du 60ème anniversaire (si l'on peut dire) de son dernier récital à Besançon!

Ce récital me tente beaucoup mais qu'en est-il de la qualité du son? J'avoue que je ne suis pas trop emballé par l'idée que c'est en mono mais si c'est de la (très) bonne mono, je pourrais me laisser convaincre.
Ce n'est malheureusement pas de la très grande mono, ce qui aurait pu être le cas pour un enregistrement studio de 1950, mais là c'est un live, et pas forcément capté en songeant à la postérité. En bref, le son est loin d'être précaire, mais il est quand même un peu réduit dans les deux extrémités du spectre. Pour te faire une idée:
https://www.youtube.com/watch?v=_2UvDOGo3qI

Mariefran a écrit:
J'ai le coffret Lipatti du Japon si tu veux que je le mette sur musique ouverte…

Merci pour ces propositions. J'aimerais en effet pouvoir me faire une idée avant de passer à la caisse mains .
Revenir en haut Aller en bas
Mariefran
Mélomane nécrophile
Mariefran

Nombre de messages : 14254
Age : 58
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/02/2008

Dinu Lipatti Empty
MessageSujet: Re: Dinu Lipatti   Dinu Lipatti EmptyVen 2 Déc 2011 - 12:25

adriaticoboy a écrit:
J'imagine que tu proposes ça à Cello et aux autres que ça peut intéresser. Car moi, ça va, j'ai presque tout ce qui existe de Lipatti (les enregistrements EMI, les archives Archiphon et Tahra, le concerto de Schumann avec Ansermet chez Decca). Il me manque juste le très rare double-cd Philips reprenant des gravures de et avec Enesco. Tu le possèdes peut-être, d'ailleurs ?

J'ai ça, si ça t'intéresse :

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
adriaticoboy
Mélomane chevronné
adriaticoboy

Nombre de messages : 7173
Date d'inscription : 17/08/2005

Dinu Lipatti Empty
MessageSujet: Re: Dinu Lipatti   Dinu Lipatti EmptyVen 2 Déc 2011 - 17:32

Citation :
J'ai ça, si ça t'intéresse :

Spoiler:
 
Ah oui, on dirait bien que c'est le même contenu que la compil' Philips qui me manque. Smile

Sinon, ton coffret japonais, c'est quoi exactement ? Ce sont les enregistrements EMI j'imagine ?


A propos du récital de Besançon, il faut savoir que toutes les éditions commerciales découlent des matrices d'EMI, qui ne sont qu'une copie – sûrement imparfaite – de la retransmission du concert par la Radiodiffusion française. Ça veut dire qu'il y a peut-être des masters sur bandes de meilleure qualité qui dorment peut-être dans les caves de l'INA...

Revenir en haut Aller en bas
Mariefran
Mélomane nécrophile
Mariefran

Nombre de messages : 14254
Age : 58
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/02/2008

Dinu Lipatti Empty
MessageSujet: Re: Dinu Lipatti   Dinu Lipatti EmptyVen 2 Déc 2011 - 17:41

Oui, j'avais acheté ça au début des années 90, mille francs à la Fnac Montparnasse… Une folie, à l'époque. Encore plus aujourd'hui où tout est libre de droits… Mr.Red

Dinu Lipatti Little25

EDIT : C'est mis en ligne Wink
Revenir en haut Aller en bas
Cello
Chtchello
Cello

Nombre de messages : 5726
Date d'inscription : 03/01/2007

Dinu Lipatti Empty
MessageSujet: Re: Dinu Lipatti   Dinu Lipatti EmptyLun 5 Déc 2011 - 15:29

Mariefran a écrit:
Dinu Lipatti Little25

EDIT : C'est mis en ligne Wink

J'ai vu, merci Mariefran Wink .

Première impression: c'est tout à fait acceptable. Il y a un peu de souffle et ça sature parfois mais ça reste vraiment correct. Et puis l'interprétation me plaît bien.

Je vois qu'il y a un repiquage Naxos à 7€. A ce prix là, libre de droit ou pas, je pourrais me le permettre sans regret.
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 8964
Age : 44
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

Dinu Lipatti Empty
MessageSujet: Re: Dinu Lipatti   Dinu Lipatti EmptyMer 29 Avr 2015 - 16:25

Comme il en avait été question à propos de Sergio Fiorentino, j’ai réécouté hier plusieurs enregistrements de Dinu Lipatti - et toujours avec le même émerveillement:

Benedictus a écrit:
Mozart: Sonate pour piano en la mineur, K 310
Chopin: Sonate pour piano nº3 en si mineur, op. 58
Dinu Lipatti
EMI, 1947
Sublime. La justesse, la précision, l'élégance, la grâce incarnés. Et cette profondeur vertigineuse, sous l'apparente légèreté. Le genre d'enregistrements qui me font venir les larmes aux yeux (il n'y en a pas tant que ça).
Dinu Lipatti 173236763  Dinu Lipatti 173236763  Dinu Lipatti 173236763
Benedictus a écrit:
Bach: Partita en si bémol majeur, BWV 825
Dinu Lipatti
EMI, 1950
Sublime, mais aussi léger, et lumineux, et jubilatoire... drunken

Il avait d’ailleurs déjà été question de cette enregistrement de la 3e dans le fil dédié aux Sonates de Chopin:
DavidLeMarrec a écrit:
il faut essayer Lipatti pour mesurer la possibilité d'une autre optique, légère, lumineuse, presque badine et désinvolte.
Benedictus a écrit:
Personnellement, c'est Lipatti que je préfère; même si la description qu'en donne David me paraît excessivement le tirer vers quelque chose d'un peu XVIIIe - lumineux et désinvolte, oui (la résolution des tensions harmoniques, de ce point de vue, est assez unique), mais pas badin.
DavidLeMarrec a écrit:
Oui, j'ai un peu exagéré, je ne trouvais pas les mots justes. Ce n'est pas non plus guilleret, mais il y a quelque chose de simple, peu de pédale sans être sec, pas beaucoup de dramaturgie... il exalte la mélodie très simplement (le dernier mouvement est presque une chansonnette, voire une esquisse de mouvement de danse), sans la rendre joyeuse, mais avec une luminosité et une légèreté inaccoutumées.

J’en profite pour faire un bref rappel sur Lipatti.

Dinu Lipatti Lipatt10

● Sa vie
- Né le 19 mars 1917 à Bucarest; filleul d’Enesco; enfant prodige.
- Etudes musicales à Bucarest (avec Florica Musicescu), puis à Paris à partir de 1935 sur l’invitation de Cortot (classes de Cortot et d’Yvonne Lefébure pour le piano, de Dukas puis de Nadia Boulanger pour la composition).
- Passe la Seconde Guerre mondiale dans la Roumanie dictatoriale de la Garde de Fer, avec quelques tournées obligées chez l’«allié» allemand. Départ définitif de la Roumanie après la fin de la guerre et la prise du pouvoir par les communistes.
- Eclosion artistique fulgurante dans l’immédiat après-guerre surtout entre la Suisse (où il réside), la France: concerts, enregistrements, enseignement. Atteint, semble-t-il, de leucémie dès 1943, cette période sera en même temps celle d’une lutte terrible contre la maladie dont les atteintes deviennent de plus en plus graves à partir de 1947.
- Beaucoup d’amitiés musicales: un lien d’amitié très fort avec sa compatriote Clara Haskil; des liens d’estime mutuelle avec son parrain Enesco; l’admiration chaleureuse des grands pianistes allemands de la génération précédente (Fischer, Schnabel, Backhaus); une grande proximité avec d’autres musiciens exilés de sa génération (Markévitch, Menuhin, Magaloff, Janigro); des élèves dont le nom étonne (Paul Badura-Skoda, Andrei Volkonski).
- Après un dernier concert à Besançon le 16 septembre 1950, meurt le 2 décembre de la même année.

Dinu Lipatti Lipatt11

● Son legs discographique:
Surtout enregistré par Columbia (produit par Walter Legge) entre 1947 et 1950, toujours réédité par EMI puis Warner («Références», «Great Recordings of the Century», «Icon»), il est de fait limité mais totalement essentiel, tant par les œuvres jouées que pour la qualité des interprétations:
Bach:
- Partita en si bémol majeur, BWV 825 (Genève, 1950)
- Prélude choral «Nun komm’, der Heiden Heiland», BWV 599 (arr. Busoni); Prélude choral «Ich ruf zu dir, Herr Jesu Christ», BWV 639 (arr. Busoni); Choral «Jésus que ma joie demeure», BWV 147 (arr. Myra Hess); Sicilienne de la Sonate pour flûte et clavier BWV 1031 (arr. Kempff) (Genève, 1950)
Chopin:
- Sonate pour piano nº3 en si mineur, op. 58; Nocturne en ré bémol majeur, op. 27 nº2 (Londres, 1947)
- Barcarolle en fa dièse majeur, op. 60 (Londres, 1948)
- Concerto pour piano et orchestre en mi mineur, op. 11. Otto Ackermann / Orchestre de la Tonhalle de Zürich (Zürich, 1950)
- 14 Valses; Mazurka en ut dièse mineur, op. 50 nº3 (Genève, 1950)
Grieg:
- Concerto pour piano et orchestre en la mineur, op. 16. Alceo Galleria / Philharmonia Orchestra (Londres, 1947)
Liszt:
- Sonetto 104 del Petrarca (Londres, 1948)
Mozart:
- Sonate pour piano en la mineur, K 310 (Londres, 1947)
- Concerto pour piano et orchestre nº21 en ut mineur K 467. Herbert von Karajan / Orchestre du Festival de Lucerne (Lucerne, 1950)
Ravel:
- Alborada del gracioso (Londres, 1948)
Scarlatti:
- Sonate en mi majeur, K 23; Sonate en mi majeur, K 9 «Pastorale» (Londres, 1947)
Schumann:
- Concerto pour piano et orchestre en la mineur, op. 54. Herbert von Karajan / Philharmonia Orchestra (Londres, 1948)

Des enregistrements live ont aussi été «officialisés»; le son en est souvent moins bon: on les recommandera plutôt aux collectionneurs. C’est le cas en particulier de concertos avec Ansermet et l’Orchestre de la Suisse Romande (Schumann, Decca; Liszt 1, EMI) ou du Concerto en ré mineur BWV 1052 de Bach avec van Beinum et le Concertgebouw (EMI). Il serait en revanche dommage de se passer du merveilleux Concerto nº3 de Bartók avec Paul Sacher et l’Orchestre de la SWF de Baden-Baden (EMI).

Moins essentiels sont sans doute les Brahms d’avant-guerre à quatre mains avec Nadia Boulanger (Valses et Liebeslieder-Walzer avec Marie-Blanche de Polignac, Irène Kédroff, Paul Derenne, Hugues Cuénod et Doda Conrad - EMI), qui plaisent surtout par leur charme «d’époque».

Plus importants sont en effet les enregistrements d’œuvres d’Enesco (3e Sonate pour piano, Bourrée de la 2e Suite pour piano, 2e et 3e Sonates pour violon et piano avec Enesco) et, dans une moindre mesure, les compositions de Lipatti lui-même (Sonatine pour la main gauche, Concertino dans le style classique) - réédités par Philips puis par Dante et mis en ligne ci-dessus par Mariefran. A noter que la seule 3e Sonate d’Enesco a également été rééditée par EMI.

En dépit des réserves justement émises ci-dessus par Adriaticoboy sur les matrices EMI, et en espérant pouvoir entendre un jour la bande originale de la RTF, le concert de Besançon est lui aussi à connaître: s’il reprend des œuvres déjà enregistrées en studio (Partita de Bach, Sonate de Mozart, 13 Valses de Chopin), il y ajoute deux Impromptus de Schubert - eux aussi réédités séparément par EMI.

Reste l’espoir de retrouver un jour dans une qualité sonore correcte des bandes radio suisses (Bach, Chopin); et d’avoir un jour accès à certains disques d’essai de la radio roumaine (Bach, Brahms, Chopin, Scarlatti), ainsi qu’au œuvres pour piano et violoncelle enregistrées avec Janigro pour Jecklin et jamais éditées (Bach, Beethoven, Chopin, Fauré, Ravel).


Pour plus de renseignements, on pourra également lire Dinu Lipatti de Grigore Bargauanu et Dragos Tanasescu (Payot, 1991) et consulter ce site: http://www.dinulipatti.com/
Revenir en haut Aller en bas
Oriane
Mélomaniaque
Oriane

Nombre de messages : 1579
Age : 28
Localisation : Orléans-Paris
Date d'inscription : 21/07/2013

Dinu Lipatti Empty
MessageSujet: Re: Dinu Lipatti   Dinu Lipatti EmptyMer 29 Avr 2015 - 17:59

Merci Benedictus pour ce rappel de sa vie et de sa discographie. Je n'ai rien de constructif à ajouter à ce fil. Lipatti a été mon introduction à Chopin, à Scarlatti, et aux transcriptions de Bach. Tes impressions correspondent tout à fait à ce que je ressens : Lipatti incarne la grâce, l'élégance, la simplicité qui touche droit au coeur ...

J'ai souvent été frustrée par la qualité médiocre des transferts audios de ses enregistrements (le son est "lissé", ou bien les notes résonnent comme dans une caverne. Occasionnellement on entend aussi d'étranges tchk tchk). Si vous avez des conseils de CDs où le son serait correct, n'hésitez pas à les donner. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Eusèbe
Mélomaniaque
Eusèbe

Nombre de messages : 1278
Age : 43
Localisation : Paris/ Lille
Date d'inscription : 23/09/2014

Dinu Lipatti Empty
MessageSujet: Re: Dinu Lipatti   Dinu Lipatti EmptyMer 29 Avr 2015 - 18:57

cheers Merci Benedictus de remettre en avant le legs de ce pianiste. Il faut ajouter à ta liste les deux impromptus de Schubert.

Parmi les quelques microsillons qu'avait mon père, il me faisait régulièrement écouter un EMI références avec la partita et les chorals de Bach, la sonate de Mozart, le Scarlatti, et sans doute aussi les Brahms. J'ai découvert plus tard ses Chopins et les concerti. Il me reste à écouter un jour sérieusement Enesco.

Je crois que cela a marqué mon goût musical (et sans doute au-delà) en me faisant préférer l'intériorité, la simplicité et la transparence du chant à la virtuosité pure. Lipatti touche à ce que je considère comme l'idéal car ces qualités ne tombent avec lui jamais dans la tiédeur, la mièvrerie ou la langueur excessive.
Revenir en haut Aller en bas
Iskender
Mélomaniaque
Iskender

Nombre de messages : 1219
Age : 52
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 11/08/2009

Dinu Lipatti Empty
MessageSujet: Re: Dinu Lipatti   Dinu Lipatti EmptyJeu 30 Avr 2015 - 11:12

Benedictus a écrit:
on pourra également lire Dinu Lipatti de Grigore Bargauanu et Dragos Tanasescu (Payot, 1991)

Excellent ouvrage que j'ai dans ma bibliothèque (je suis comme vous un inconditionnel de ce pianiste Smile ) et j'ajoute qu'il consacre un chapitre développé au Lipatti compositeur.

Dinu Lipatti Unknown-2-202x300
Revenir en haut Aller en bas
http://www.myspace.com/etiennetabourier
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 8964
Age : 44
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

Dinu Lipatti Empty
MessageSujet: Re: Dinu Lipatti   Dinu Lipatti EmptyJeu 30 Avr 2015 - 11:44

Eusèbe a écrit:
cheers Merci Benedictus de remettre en avant le legs de ce pianiste. Il faut ajouter à ta liste les deux impromptus de Schubert.
Dinu Lipatti 3641590030 Pour les Impromptus, je les ai mentionnés à propos du concert de Besançon.

Oriane a écrit:
Si vous avez des conseils de CDs où le son serait correct, n'hésitez pas à les donner. Wink
Dinu Lipatti 2661413304 Malheureusement...
Cela dit, si je me base sur mon expérience avec les enregistrements de Nat (reports médiocres avec le même genre de défauts que ceux que tu cites lors de leur première parution CD en «Références»; transferts excellents - et sans nettoyage ni spatialisation artificiels - pour le coffret Ses enregistrements, 1930-1956), on peut espérer - d’ailleurs, je n’ai pas tenté le coffret «Icon» sorti sous étiquette Warner.

Sinon, tout ce que vous en dites est rigoureusement exact, mais appelle peut-être deux précisions.
1. La simplicité que mentionnent à la fois Oriane et Eusèbe est, pour ainsi dire, une simplicité seconde: elle est le fruit d’un perfectionnisme exigeant (en témoignent par exemple les demandes incroyablement précises et détaillées de Lipatti à ses accordeurs) et d’un travail acharné (en particulier sur les doigtés, qu’il reprenait sans cesse en les notant).
2. La virtuosité extrême, Lipatti en était bel et bien capable, mais il se la refusait comme une facilité; il suffit d’écouter attentivement son Alborada del gracioso ou son Sonnet de Pétrarque pour s’en convaincre: dans le détail, c’est d’une maîtrise digitale absolument hallucinante - mais effectivement, même dans ces pièces-là, Lipatti reste fidèle à cette esthétique (qui est aussi une éthique) de l’art qui efface l’art.
Revenir en haut Aller en bas
Eusèbe
Mélomaniaque
Eusèbe

Nombre de messages : 1278
Age : 43
Localisation : Paris/ Lille
Date d'inscription : 23/09/2014

Dinu Lipatti Empty
MessageSujet: Re: Dinu Lipatti   Dinu Lipatti EmptyJeu 30 Avr 2015 - 12:14

Tu précises très bien les choses, Benedictus! mains
La simplicité n'est pas la facilité, loin de là: c'est l'aboutissement d'un travail de dépassement de soi, lequel consiste à faire les choses plus qu'à montrer qu'on sait les faire, à n'être plus qu'une transparence qui donne accès à la lumière. C'est bien en cela que, comme tu le dis, c'est une éthique autant qu'en esthétique, en musique comme en littérature. Le grec Longin avait théorisé cela avec la notion de Sublime - mais cet idéal traverse les époques.

(et pardon pour Schubert, j'avais lu trop vite Embarassed )
Revenir en haut Aller en bas
néthou
JazzAuNeth
néthou

Nombre de messages : 1718
Date d'inscription : 04/03/2011

Dinu Lipatti Empty
MessageSujet: Re: Dinu Lipatti   Dinu Lipatti EmptyDim 3 Mai 2015 - 11:57

Benedictus a écrit:
2. La virtuosité extrême, Lipatti en était bel et bien capable, mais il se la refusait comme une facilité; il suffit d’écouter attentivement son Alborada del gracioso ou son Sonnet de Pétrarque pour s’en convaincre: dans le détail, c’est d’une maîtrise digitale absolument hallucinante ...

Moi c'est l'impromptu n°2 de Schubert qui me vient en exemple pour cette maîtrise digitale absolue. L'alliance entre la vitesse d'exécution (le tempo est très vif) et le caractère néanmoins clairement détaché, quasi-mécanique, de chaque note.
Mais c'est dans les Valses de Chopin qu'il me semble être au-delà de la technique: la maîtrise est évidemment parfaite, mais c'est pour mieux aller au-delà, atteindre une signification plus haute, bien loin de l'aspect "salonnard" que ces pièces peuvent facilement prendre si l'on en reste à la surface comme souvent. Ce qui est encore accentué par la prise de son qui donne un son de piano presque "minéral", à mon goût du moins.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Dinu Lipatti Empty
MessageSujet: Re: Dinu Lipatti   Dinu Lipatti Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Dinu Lipatti
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Interprètes (discographie)-
Sauter vers: