Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez
 

 Théâtre des Champs-Elysées, 2008-2009

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Wolferl
Lapinophobe
Wolferl

Nombre de messages : 13311
Age : 28
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Théâtre des Champs-Elysées, 2008-2009 Empty
MessageSujet: Théâtre des Champs-Elysées, 2008-2009   Théâtre des Champs-Elysées, 2008-2009 EmptyJeu 27 Nov 2008 - 23:42

Je suis allé hier soir voir Sokolov au TCE qui jouait les sonates K280 et 332 de Mozart et la 2ème et 13ème de Beethoven.

Pianiste très connu au répertoire plus que rebattu, inutile de dire que c'était bondé. J'avais pris une place de dernière minute dans les loges tout en haut mais j'ai tenté de me replacer dès le début pour ne pas crever de chaud assis sans rien voir. Du coup j'ai crevé de chaud debout au deuxième balcon en voyant une fois sur deux, sur la pointe des pieds.
La première sonate de Mozart était gentille, il y était à l'aise mais ça sentait trop la sonate de jeunesse choisie pour compenser le "tube" qui suit. Pareil avec Beethoven d'ailleurs. Son Mozart était un peu maniéré parfois, de belles idées tout de même, mais avec son pied collé à la pédale et un son si plein, si riche, c'était franchement hors-style, plutôt amusant. Le mouvement lent de la 332 était quand même très réussi, intériorisé comme il fallait sans sombrer dans le larmoyant.
On sent qu'il est tout de suite plus dans on élément avec Beethoven, dommage, ça m'a conforté dans mon idée que ces sonates ne m'exaltent décidément pas beaucoup. Ceci dit, on aprécie tout de même son sens des contrastes, et surtout des sommets expressifs bien amenés. Et puis il a une main gauche puissante et assurée, ses basses sont imposantes, des piliers de cathédrale, dans Beethoven c'est parfait.

J'ai été un peu déçu finalement, mais une ovation à tout rompre, six rappels. Du Chopin pour contenter "tout le monde". N'empêche que là aussi c'est le répertoire dans lequel il s'épanouit le plus, ses Nocturnes ou Etudes étaient magnifiques, de même pour le tout début de la Sonatine de Ravel d'ailleurs, étonnant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Freia
Mélomane averti
Freia

Nombre de messages : 395
Localisation : Paris
Date d'inscription : 10/09/2008

Théâtre des Champs-Elysées, 2008-2009 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées, 2008-2009   Théâtre des Champs-Elysées, 2008-2009 EmptyMar 2 Déc 2008 - 21:43

deux mots pour :
1- clamer mon bonheur d'avoir assisté au concert de l'orchestre symphonique de la radio bavaroise dirigé par M. Jansons. au programme : 36e symphonie de Mozart et 4e de Bruckner. Munich est une ville bénie des dieux d'avoir trois orchestres d'un niveau aussi époustouflant ! Bon, j'écoute très rarement les symphonies de mozart (je devrais passer à la case "confessional"), mais cela m'a semblé très bien et la 4e de Bruckner était fabuleuse, complètement survoltée.
2- remercier Frère Batyscaphe d'être parti à la campagne ce week end en laissant cette place à une âme dans la peine et le désespoir, parce qu'elle avait oublié de réserver sa place Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
frere elustaphe
Aurelia Aurita
frere elustaphe

Nombre de messages : 10071
Age : 59
Date d'inscription : 17/12/2006

Théâtre des Champs-Elysées, 2008-2009 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées, 2008-2009   Théâtre des Champs-Elysées, 2008-2009 EmptyMar 2 Déc 2008 - 21:58

Rien ne me fera regretter mon week end à boire du thé au coin du feuà picoler en jouant à la Wii.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
WoO
Surintendant
WoO

Nombre de messages : 14116
Date d'inscription : 14/04/2007

Théâtre des Champs-Elysées, 2008-2009 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées, 2008-2009   Théâtre des Champs-Elysées, 2008-2009 EmptyMar 6 Jan 2009 - 23:39

Donc concert au TCE ce soir à 20h zen

Eric Tanguy, In excelsis
Camille Saint-Saëns, Concerto n°5 pour piano « l’Egyptien »
Ludwig van Beethoven, Symphonie n°6 en fa majeur « Pastorale »

Ensemble Orchestral de Paris
Andrea Quinn, direction
Brigitte Engerer, piano

Eric Tanguy est un compositeur contemporain qui a reçu une Victoire de la Musique Classique (catégorie composition en 2004) et dont le deuxième concerto pour violoncelle a été créé par Rostropovitch. La pièce présentée ce soir était un tantinet bruyante (beaucoup de "boum boum") et syncopée. Sympathique, mais il faut bien l'avouer, pas franchement inoubliable.

Le concerto pour piano n°5 de Saint-Saens aurait dû être programmé en dernier. Je me suis assez ennuyé pendant le premier mouvement, le deuxième était superbe, le troisième très amusant. Brigitte Engerer a été chaleureusement applaudie et elle le méritait bien. Un cri a fusé "ON T'AIME BRIGITTE !" suivi d'un curieux "TU ES UN ROSSIGNOL !" par le même énergumène, suscitant quelques rires dans la salle. Rolling Eyes

Théâtre des Champs-Elysées, 2008-2009 Engere10
Le Rossignol

Le rappel était magnifique : une pièce très courte et très virtuose que je n'ai pas reconnu (Chopin ? Liszt ? Schumann ?) Waou ! Shocked
A noter qu'un disque de l'artiste (même orchestre, même direction), sortira bientôt chez Mirare avec pour programme les concertos n°2 & 5 de Saint-Saens.

Déception pour la 6ème symphonie de Beethoven. L'orchestre m'a paru un peu sec, le premier mouvement pris trop rapidement, ça ne m'a pas semblé trop long (même si je n'ai toujours pas réussi à venir à bout des symphonies de Beethoven) mais la sauce n'a pas pris. Seules deux pauses ont été marquées et on aurait pu croire qu'il s'agissait d'une symphonie en 3 mouvements. L'accueil de la salle a été absolument glacial, c'était vraiment perceptible et ça m'a fait mal au coeur pour la chef.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Richard
Mélomaniaque
Richard

Nombre de messages : 1272
Age : 46
Date d'inscription : 23/01/2007

Théâtre des Champs-Elysées, 2008-2009 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées, 2008-2009   Théâtre des Champs-Elysées, 2008-2009 EmptyJeu 15 Jan 2009 - 10:47

Bonjour,

Etonné que le fil TCE 2008-2009 ne soit plus étoffé...Peu importe. Si certains d'entre vous étaient au récital de Nicolai LUgansky au TCE hier, savez vous quels bis il a joué. Sur les 4, je n'en ai identifié qu'un seul, une étude de Chopin.
Merci d'avance,
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 83455
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

Théâtre des Champs-Elysées, 2008-2009 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées, 2008-2009   Théâtre des Champs-Elysées, 2008-2009 EmptyJeu 15 Jan 2009 - 13:02

Richard a écrit:
Bonjour,

Etonné que le fil TCE 2008-2009 ne soit plus étoffé...

Tu as raison! Alors pourquoi ne nous fais-tu pas un compte-rendu du concert auquel tu as assisté? Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jules Biron
Noctambule
Jules Biron

Nombre de messages : 12369
Age : 27
Date d'inscription : 23/02/2007

Théâtre des Champs-Elysées, 2008-2009 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées, 2008-2009   Théâtre des Champs-Elysées, 2008-2009 EmptyJeu 15 Jan 2009 - 14:32

Ah tiens, Lugansky jouait hier soir...
Comment c'était ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
WoO
Surintendant
WoO

Nombre de messages : 14116
Date d'inscription : 14/04/2007

Théâtre des Champs-Elysées, 2008-2009 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées, 2008-2009   Théâtre des Champs-Elysées, 2008-2009 EmptyJeu 15 Jan 2009 - 14:34

Et à part ces bis mystères quel était le programme de la soirée ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wolferl
Lapinophobe
Wolferl

Nombre de messages : 13311
Age : 28
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Théâtre des Champs-Elysées, 2008-2009 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées, 2008-2009   Théâtre des Champs-Elysées, 2008-2009 EmptyJeu 15 Jan 2009 - 15:07

Richard a écrit:
Bonjour,

Etonné que le fil TCE 2008-2009 ne soit plus étoffé...
C'est aussi parce que certains spectacles au TCE comme Armide ou Cosi ont leur propre fil. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Richard
Mélomaniaque
Richard

Nombre de messages : 1272
Age : 46
Date d'inscription : 23/01/2007

Théâtre des Champs-Elysées, 2008-2009 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées, 2008-2009   Théâtre des Champs-Elysées, 2008-2009 EmptyJeu 15 Jan 2009 - 17:24

Xavier a écrit:
Richard a écrit:
Bonjour,

Etonné que le fil TCE 2008-2009 ne soit plus étoffé...

Tu as raison! Alors pourquoi ne nous fais-tu pas un compte-rendu du concert auquel tu as assisté? Smile

Dès que j'ai un moment, je vous fais un petit compte-rendu, avec toute la réserve inhérente à ce genre d'exercice, car je ne suis pas un expert en piano et ce n'est pas toujours évident de décrire son ressenti...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Richard
Mélomaniaque
Richard

Nombre de messages : 1272
Age : 46
Date d'inscription : 23/01/2007

Théâtre des Champs-Elysées, 2008-2009 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées, 2008-2009   Théâtre des Champs-Elysées, 2008-2009 EmptySam 17 Jan 2009 - 18:30

Bon je suis un peu ennuyé car la critique parue sur Altamusica http://www.altamusica.com/concerts/document.php?action=MoreDocument&DocRef=3948&DossierRef=3555
est exactement l'inverse de ce que j'ai pensé de ce concert, tout comme ça avait été le cas pour l'Elias dirigé par Masur quelques jours auparavant. Deux fois coup sur coup, mon ressenti est exactement à l'opposé de celui de Gérard Mannoni hehe scratch

En ce qui me concerne, j'ai trouvé la sonate 1.X.1905 assez sèche de ton, sans vraiment de poésie et, comment dire, très désincarné, tout au moins le premier mouvement...Peut être ai je un peu trop dans l'oreille le très beau disque de Janacek d'Alain Planès, qui à mon sens, dévoile d'autres trésors dans cette sonate, en terme de drame et de sens pathétique (comme le dit l'article, cette sonate commémore la mort d'un ouvrier lors de manifestations à Brno)

Je ne comprends pas très bien la critique d'Altamusica concernant la sonate n°3 de Chopin, que je trouve très sévère. Je peux comprendre qu'on ne voit pas Luganski comme un grand poète du clavier mais il m'a semblé tout de même que dans ce Chopin il avait déployé des trésors notamment à la main gauche dans le premier mouvement, et puis surtout, on ne peut qu'être époustouflé tout de même par sa maitrise technique dans le quatrieme mouvement.
J'avoue être assez partagé sur la 1ere sonate de Rachmaninov, partagé entre l'interprétation musclée et typiquement russe de Luganski et la polyphonie de cette composition...C'est presque trop pour mes faibles oreilles !!!!!!
Sur les quatre bis qui ont suivi, je n'ai reconnu qu'une étude de Chopin et ma voisine suggérait Rachmaninov ou Scriabine pour les autres.
Une mention spéciale pour les tousseurs qui ont tué dans l'oeuf une fois de plus toute tentative d'émotion musicale....impossible d'attendre que la dernière note d'un mouvement est fini de sonner....
Quant à Luganski, je dois avouer qu'il est très particulier : avec le même sourire figé, il enchaîne les quatre bis sans sourciller, sans véritable communication avec le public...Peut être est une extrême concentration, mais ça donne une drôle d'impression, celle d'une machine à jouer (désolé pour ses fans) ou qu'il joue pour lui même...Très curieux.
Enfin, malgré tout, j'ai passé un excellent moment...C'est une chance inouie de vivre à Paris et d'avoir l'opportunité d'entendre les plus grands pianistes de l'époque...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Freia
Mélomane averti
Freia

Nombre de messages : 395
Localisation : Paris
Date d'inscription : 10/09/2008

Théâtre des Champs-Elysées, 2008-2009 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées, 2008-2009   Théâtre des Champs-Elysées, 2008-2009 EmptySam 7 Fév 2009 - 22:44

J'ai eu la chance de pouvoir assister jeudi dernier à Béatrice et Bénédict en version concert au TCE.
Malgré des bémols, ce fut vraiment une excellente soirée, avant tout grâce au génie de Berlioz qui livre une partition étincelante d'esprit, de finesse, avec de pur joyeux tels que le duo entre Héro et Ursule à la fin de l'acte I, d'une telle délicatesse que l'on se croit tout d'un coup réellement transporté hors de la ville par une chaude nuit d'été.
"version de concert" : en réalité non, il y a avait une mise en espace très réussie, chacun jouant son rôle du mieux possible. Quelques clins d'oeil avec les scènes du maetro di capella (Lafont) qui vole la place du chef (Colin Davis se pliant avec grâce à cette satire de la "fugue du Prix de Rome").
Evidemment, l'équilibre est toutjours très délicat entre scènes chantées et dialogues parlés. Comme d'habitude, les accents anglo saxons handicapent la réalisation. Di Donato a une bonne diction, mais qui sent trop l'effort pour que ses répliques fasse mouche. Workmann est difficilement intelligible, qu'il parle ou qu'il chante. Sous le rapport du "théâtre", Lafont est au-dessus de tous par la présence, la clarté de la diction, le naturel du jeu. Hélas... il ne reste pas grand cose de sa voix, mais ce Maestro est une parodie qui chante bien peu, ce n'ets donc pas si grave.
Donc, les chanteurs. Di Donato est une chanteuse de grande classe. ça on le sait. Elle est une excellente Béatrice, cinglante, piquante, mais traduisant aussi très bien le "basculement" du personnage à l'acte II dans son grand air, enlevé avec un superbe panache. Workmann est insuffisant, mais il fait le maximum. La musique de Berlioz fait le reste et tant pis si on ne le comprend que par intermitence, tant pis si les aigus partent en vrille (quand ils partent). Nathalie Manfrino est une douce Héro, un peu dépassée par son air d'entrée à l'acte I, où elle doit affronter une écriture virtuoe un peu à froid. Elodie Méchain est parfaite en Ursule, son duo avec Manfrino restera l'u des plus beaux moments de la soirée, les luières se baissant peu à peu pour s'éteindre complètement produisant un effet véritablement enchanteur. Corrects Lapointe et Cavallier, parfait Fel en Leonato.
Last but not least, le peilleur était Colin Davis qui a voué une partie de sa carrière à Berlioz. Il entraine ses musiciens dans une folle aventure avec un enthousiame communicatif. peu importe les petites pailles et les cuivres peu homogènes, c'était la fête à Berlioz !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jules Biron
Noctambule
Jules Biron

Nombre de messages : 12369
Age : 27
Date d'inscription : 23/02/2007

Théâtre des Champs-Elysées, 2008-2009 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées, 2008-2009   Théâtre des Champs-Elysées, 2008-2009 EmptySam 7 Fév 2009 - 22:50

Il paraît que Fleming chantait le Chevalier à la Rose avec Thieleman au TCE il n'y a pas longtemps (je crois), quelqu'un avait connaissance de ce concert ? J'ai entendu dire que la billetterie avait été dévalisée en un quart d'heure et que c'était une soirée très prisée, et qu'au final c'était un très beau concert.

Plus d'infos ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Freia
Mélomane averti
Freia

Nombre de messages : 395
Localisation : Paris
Date d'inscription : 10/09/2008

Théâtre des Champs-Elysées, 2008-2009 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées, 2008-2009   Théâtre des Champs-Elysées, 2008-2009 EmptySam 7 Fév 2009 - 22:55

j'y suis allée et.. je suis partie avant la fin.
pour faire vite : je n'ai pas aimé du tout la direction de Thielemann que j'ai trouvée particulièrement lourde, même si les choses avançaient plus au 2e acte.
Hawlata était à bout, rien à sauver des aigus ou des graves.
Fleming m'a parue vraiment en déclin : graves hyper poitrinés ou carrément parlés, d'ailleurs j'ai eu l'impression qu'elle parlait une bonne partie du 1er acte. Le personnage m'a paru inexistant.
en revanche Koch était fantastique en Octavian : voix superbe, charnue, bien corsée, de la fougue, bref tout ce qu'il faut. et Damrau ! Une bien belle Sophie.
Bon cet avis n'engage que moi, désolée...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jules Biron
Noctambule
Jules Biron

Nombre de messages : 12369
Age : 27
Date d'inscription : 23/02/2007

Théâtre des Champs-Elysées, 2008-2009 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées, 2008-2009   Théâtre des Champs-Elysées, 2008-2009 EmptySam 7 Fév 2009 - 22:58

Eh ben dis donc, c'est pas ce que j'avais entendu de la part du critique du Figaro qui était sur RClassique je crois Laughing
Il encensait Thieleman, et disait que Fleming, malgré des graves "de ventriloque" (sic Laughing) avait toujours un timbre magnifique, même si le jeu comme d'habitude n'était pas toujours au rendez vous.

Mais au point de partir avant la fin... Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Freia
Mélomane averti
Freia

Nombre de messages : 395
Localisation : Paris
Date d'inscription : 10/09/2008

Théâtre des Champs-Elysées, 2008-2009 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées, 2008-2009   Théâtre des Champs-Elysées, 2008-2009 EmptySam 7 Fév 2009 - 23:02

j'étais très fatiguée, alors j'ai peut-être tout entendu "en noir". mais disons que je ne supporte pas cette Fleming nouvelle manière et puis Hawlata, là c'est de la pure objectivité, il ne reste rien du tout.
Mais cela sera radiodiffusé donc tu pourras te faire ton opinion, cela sera sans doute mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
frere elustaphe
Aurelia Aurita
frere elustaphe

Nombre de messages : 10071
Age : 59
Date d'inscription : 17/12/2006

Théâtre des Champs-Elysées, 2008-2009 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées, 2008-2009   Théâtre des Champs-Elysées, 2008-2009 EmptySam 7 Fév 2009 - 23:47

Bon, alors je crois que j'ai beaucoup de mal avec le Chevalier à la Rose....

Sinon, je reviens de Béatrice et Benedict, c'est chouette Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jules Biron
Noctambule
Jules Biron

Nombre de messages : 12369
Age : 27
Date d'inscription : 23/02/2007

Théâtre des Champs-Elysées, 2008-2009 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées, 2008-2009   Théâtre des Champs-Elysées, 2008-2009 EmptySam 7 Fév 2009 - 23:50

Frère Elustaphe a écrit:
Bon, alors je crois que j'ai beaucoup de mal avec le Chevalier à la Rose....
C'est impossible, ça passe tout seul... hehe I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mehdi Okr
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1703
Date d'inscription : 04/02/2009

Théâtre des Champs-Elysées, 2008-2009 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées, 2008-2009   Théâtre des Champs-Elysées, 2008-2009 EmptyDim 8 Fév 2009 - 11:08

Des goûts et des couleurs !
J'avais lu sur un autre forum cette critique plutôt enthousiaste du Chevalier :

« Présenté à trois reprises à Baden-Baden dans une mise en scène de Herbert Wernicke déjà vue à Bastille et qu'un futur DVD d'Unitel permettra de découvrir, ce "Chevalier à la Rose" (1910) de Strauss est par ailleurs donné deux fois en version de concert: avant Munich, c'est Paris qui accueillait hier soir cette luxueuse production. L'affiche faisait rêver depuis que le Théâtre des Champs-Elysées avait révélé son programme pour 2008-2009. Dans de tels cas, les attentes sont cependant tellement fortes qu'elles risquent d'autant plus d'être déçues. Elles ont toutefois été comblées, ce dont témoigne une standing ovation
à l'issue de près d'un quart d'heure d'applaudissements nourris, venant
couronner une soirée véritablement hors du commun, bien évidemment donnée à guichets fermés.
L'un des atouts de ce spectacle tient à ce qu'il fait suite à de toutes récentes représentations scéniques. Il s'agit certes ici d'une version de concert, mais les solistes ne sont pas installés en rang d'oignons face à la salle, partition sous les yeux, et surtout, les réflexes qu'ils ont acquis quelques jours plus tôt valent toute les "mises en espace". Une rose argentée au deuxième acte, une table, une bouteille et deux verres au dernier acte, il suffit de peu, car la spontanéité du théâtre est encore perceptible dans les gestes, les attitudes, les regards. Seul inconvénient, les chanteurs sont souvent assis, ce qui accroît leurs difficultés à s'imposer face à un orchestre qui, s'il n'est pas pléthorique (une petite cinquantaine de cordes), n'en est pas moins sorti de la fosse.
Qui n'était pas venu pour entendre et voir la Maréchale de Renée Fleming? Drapée dans une "robe John Galliano, créée spécialement pour le gala d'ouverture du Metropolitan Opera le 22 septembre 2008", ainsi que ne manque pas de le préciser le programme de salle, elle joue savamment de son étole chatoyante et cultive son charme princier. Retrouver la soprano américaine dans son compositeur de prédilection, qu'elle vient encore d'enregistrer pour Deutsche Grammophon, est un bonheur qui ne se refuse jamais, car son art et son timbre continuent de
forcer l'admiration.
Mais elle ne vole pas la vedette à ses partenaires, tous excellents. A qui en effet accorder la préférence, entre l'Octavian de Sophie Koch, douée d'une formidable intelligence du texte, l'Ochs de Franz Hawlata, confondant de naturel et d'autorité, sans jamais forcer le trait, la Sophie de Diana Damrau, vocalement parfaite, ne cantonnant pas son personnage dans une niaiserie ingénue, et le Faninal du vétéran Franz Grundheber? Même les rôles secondaires sont brillamment distribuées, à commencer par le duo d'intrigants formé par Wolfgang Ablinger-Sperrhacke et Jane Henschel. Comme de coutume, le chanteur italien est incarné par une guest star: Jonas Kaufmann à Baden-Baden, Ramon
Vargas à Paris - si le ténor mexicain fait annoncer avant le lever de rideau
qu'il est souffrant, il n'a pourtant guère à se faire pardonner.
Si ce plateau d'exception pâtit sans doute un peu de l'acoustique de l'avenue Montaigne et de la présence de l'orchestre sur scène, Christian Thielemann et sa Philharmonie de Munich font tout pour compenser cette relative frustration: les musiciens sont dans leur élément et le chef allemand voue manifestement une profonde admiration à cette musique, comme le montre la façon quasi mystique dont il aborde la seconde partie du dernier acte. Surtout, durant trois heures vingt, il parvient constamment à animer le propos par une direction vigoureuse,
quelquefois trop appuyée, au point d'évoquer alors davantage la Prusse de
Guillaume que la Vienne de Marie-Thérèse - réserve cependant mineure au regard d'un moment comme on en compte fort peu au cours d'une saison.
Simon Corley »

Qui a vu la retransmission de Lucia, en direct du Met hier ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 83455
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

Théâtre des Champs-Elysées, 2008-2009 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées, 2008-2009   Théâtre des Champs-Elysées, 2008-2009 EmptyDim 8 Fév 2009 - 11:17

machinade a écrit:
Qui a vu la retransmission de Lucia, en direct du Met hier ?

Ca c'est un autre sujet. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hippolyte
Mélomane chevronné
Hippolyte

Nombre de messages : 3080
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/12/2008

Théâtre des Champs-Elysées, 2008-2009 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées, 2008-2009   Théâtre des Champs-Elysées, 2008-2009 EmptyDim 8 Fév 2009 - 13:04

J'ai assisté à cette version de concert du Chevalier à la rose.
J'ai beaucoup aimé ce concert malgré ses quelques défauts : Hawlata n'a plus de voix, Fleming peinait dans la conversation chantée, l'orchestre et le chef oubliaient qu'ils n'étaient pas dans la fosse et jouaient souvent trop fort.
Pour le reste, ce fut un magnifique concert, avec ses partis pris qui peuvent ne pas plaire à tout le monde mais qui sont tout à fait fondés : conception plus allemande que viennoise, mise en valeur de l'aspect comique de l'ouvrage.
Sophie Koch, un Octavian d'anthologie, Diana Damrau excellente en Sophie, Fleming bouleversante Maréchale dans le monologue de l'acte I, mais apparemment en difficulté dans la conversation, en particulier dans l'acte III. Hawlata a offert le souvenir d'un Ochs magistral, compensant avec brio sa déroute vocale par le jeu et l'expression. Les autres rôles étaient très bien tenus par Vargas, Henschel, Grundheber... Thielemann, très attentif aux chanteurs, faisait varier les tempos au gré des changements d'atmosphère (ça en a énervé plus d'un, moi j'ai trouvé cela très juste), il semblait plus dans son élément dans l'acte II et généralement dans les passages comiques. Même si à mon goût l'ensemble manquait de sensualité, il a su montrer ce que l'on entend peu souvent dans cette partition réduite à tort à sa seule inspiration viennoise : le trivial, le comique, l'ironie ; il l'a rapprochée des poèmes symphoniques du compositeur et de la musique allemande. Contrairement à ce qui est dit çà et là, Thielemann me semble un chef vraiment intéressant. L'orchestre, superbe, a réservé des moments de grande beauté. Dommage qu'il ait un peu couvert les chanteuses dans le trio final.
Tout cela en fait, oui, un concert exceptionnel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23187
Age : 28
Date d'inscription : 12/10/2008

Théâtre des Champs-Elysées, 2008-2009 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées, 2008-2009   Théâtre des Champs-Elysées, 2008-2009 EmptyLun 9 Fév 2009 - 13:09

Béatrice et Bénédict, mon point de vue mais basé uniquement sur une écoute à la radio :

J'ai écouté la retransmission du live de samedi sur France Musique et j'ai passé un bon moment. Je l'ai écouté hier car samedi je ne pouvais pas. L'oeuvre en elle même est très séduisante avec de très beaux moments : duo nocturne et ouverture, air de Béatrice au deuxième acte, air d'Héro au premier acte et d'autres très drôles : chanson de Somarone, son intervention au 1er acte avec l'orchestre qui joue faux. J'avais déjà découvert cet opéra par la version Nelson publiée chez Erato par le biais de Radio Classique lors d'une de leur soirée "Tout l'opéra" et j'avais trouvé cela assez sympa mais n'avais pas vraiment accroché contrairement à maitenant grâce à cette nouvelle écoute. Les dialogues originaux de Berlioz ont été remaniés mais je ne me souviens plus par qui alors que cette personne est très connue, cela ne nuit pas à l'oeuvre.

La direction de Colin Davis est très vivante, superbe, avec beaucoup de relief. C'est un chef qui est reconnu dans le répertoire de ce compositeur et qui a enregistré tous ces opéras 2 fois, ce qui fait qu'il maîtrise la partition parfaitement.
La distribution vocale est dans l'ensemble très satisfaisante.
Workman est le point faible de celle-ci malgré ses bonnes intentions, il est dépassé notamment par son air "Ah ! Je vais l’aimer". Ses aigus sont très difficiles.
Joyce DiDonato malgré une prononciation scolaire du français mais néanmoins très satisfaisante met beaucoup de relief dans les mots, beaucoup d'intention pour créer un personnage. Dans le trio du IIe acte et dans son air, je n'ai rien a lui reprocher sur le plan purement vocal même si cela aurait pu être un peu plus incarné.
Nathalie Manfrino malgré une jolie voix naturelle non exempte de défauts car la technique n'est pas exceptionnelle est ennuyeuse dans le rôle. Son premier air qui est pourtant superbe n'est pas chanté avec conviction, il y a également des problèmes de placement. Elle est mieux dans le duo final du 1er acte et dans le trio féminin du 2e acte.
Elodie Méchain a une belle voix, ronde. Je l'avais vu à Nancy en Cornelia dans Giulio Cesare. La voix ne marque pas contrairement à celle de DiDonato qui a une couleur particulière. Néanmoins, la prestation de Méchain est admirable, elle joue le personnage à la perfection. Elle est un peu effacée dans le duo nocturne.
Jean-François Lapointe et Nicolas Cavallier sont des second rôles de luxe. Ils font de bonnes prestations.
Le numéro de Jean-Philippe Lafont est très drôle même si vers la fin c'est un peu usé dans le sens qu'on en a un peu marre.
Rien à reprocher à Bruno Sermone qui parlait seulement le court rôle de Leonato.
Un bon moment même si pas inoubliable. Je pense qu'avec une mise en scène et des acteurs convaincants, l'oeuvre doit valoir le détour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
frere elustaphe
Aurelia Aurita
frere elustaphe

Nombre de messages : 10071
Age : 59
Date d'inscription : 17/12/2006

Théâtre des Champs-Elysées, 2008-2009 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées, 2008-2009   Théâtre des Champs-Elysées, 2008-2009 EmptyLun 9 Fév 2009 - 19:59

Je trouve le livret curieux. Y a plein de coupes dans l'histoire par rapport à la pièce. ça fait drôle et du coup, ça paraît beaucoup moins....passionnant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hidraot
Mélomane chevronné
Hidraot

Nombre de messages : 12971
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/12/2008

Théâtre des Champs-Elysées, 2008-2009 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées, 2008-2009   Théâtre des Champs-Elysées, 2008-2009 EmptyMer 18 Fév 2009 - 11:43

Avec Cleme on va voir les Noces de Figaro dimanche 1er mars au TCE. Aurons-nous la chance de croiser certains d'ente vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morloch
Lou ravi
Morloch

Nombre de messages : 9912
Date d'inscription : 14/10/2006

Théâtre des Champs-Elysées, 2008-2009 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées, 2008-2009   Théâtre des Champs-Elysées, 2008-2009 EmptyMer 18 Fév 2009 - 11:54

argh ! je n'ai toujours pas pris de place... je le sens mal...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nhofszandz.blogspot.com/
Hidraot
Mélomane chevronné
Hidraot

Nombre de messages : 12971
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/12/2008

Théâtre des Champs-Elysées, 2008-2009 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées, 2008-2009   Théâtre des Champs-Elysées, 2008-2009 EmptyMer 18 Fév 2009 - 11:57

effectivement, il n'y en a plus Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
WoO
Surintendant
WoO

Nombre de messages : 14116
Date d'inscription : 14/04/2007

Théâtre des Champs-Elysées, 2008-2009 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées, 2008-2009   Théâtre des Champs-Elysées, 2008-2009 EmptyMer 25 Fév 2009 - 1:43

Quelques réminiscences du concert du lundi 3 février :

Aaron Copland : Symphonie n°2
Gabriel Fauré : Ballade pour piano et orchestre en fa dièse majeur
Richard Strauss : Burlesque pour piano et orchestre en ré mineur
Kurt Weill : Symphonie n°2

Ensemble Orchestral de Paris
James Judd, direction
Michel Dalberto, piano

Je garde un très bon souvenir de ce concert, quelqu'un d'autre était-il dans la salle ? Le programme était plutôt original et à part le Copland je ne connaissais aucune des oeuvres qui étaient jouées ce soir là. J'ai particulièrement aimé la deuxième symphonie de Kurt Weill, compositeur dont je n'avais alors jamais entendu une seule note. Comme dans le Copland le rythme est ici à la fête, ce qui n'est pas pour me déplaire... Au piano Michel Dalberto était vraiment excellent et a été très applaudi. Le Fauré est une oeuvre très belle, très délicate, peut-être un peu longue sur la fin. La fantaisie burlesque de Strauss m'a semblé plus bavarde qu'intéressante mais réservait elle aussi de bons passages, avec des percussions très amusantes. En bis le pianiste a interprété une transcription personnelle d'un lieder de Strauss en compagnie du premier violon qui semblait toute émue et nettement moins virtuose que son illustre accompagnateur. J'ai l'impression que James Judd que j'apprécie énormément au disque (tous ses enregistrements chez Naxos sont excellents) a réussi à tirer le meilleur de l'EOP ce soir là. Bref, j'ai passé une excellente soirée. Sinon le personnel du TCE a été odieux comme toujours et je n'ai pas réussi à échapper au pourboire comme j'en ai pourtant l'habitude ! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
T-A-M de Glédel
Mélomaniaque
T-A-M de Glédel

Nombre de messages : 1512
Age : 31
Localisation : Vincennes
Date d'inscription : 11/08/2007

Théâtre des Champs-Elysées, 2008-2009 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées, 2008-2009   Théâtre des Champs-Elysées, 2008-2009 EmptyMer 25 Fév 2009 - 2:10

Hidraot a écrit:
Avec Cleme on va voir les Noces de Figaro dimanche 1er mars au TCE. Aurons-nous la chance de croiser certains d'ente vous ?

Je suis allé à la répétition générale.
Etant peu fan de Mozart, je signalerais que cette oeuvre est très réussie, un très bon divertissement où l'on retrouve bien toute la magie du théâtre de Beaumarchais.
De désagréable, la foule aux portes qui pense assister à l'opéra du siècle à tord et les applaudissements tous les 5 minutes qui me laissent penser qu'il y avait beaucoup de non initiés.
Il n'y a pas à dire, on est mieux à l'Opéra Comique!!

Minkowski est bien, la distribution aussi. Martinoty me laisse toujours un peu sceptique mais c'est mieux que les derniers Deschamps.

Franchement, je vais me renseigner dans le fil adapter pour approfondir le Mozart lyrique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87098
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Théâtre des Champs-Elysées, 2008-2009 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées, 2008-2009   Théâtre des Champs-Elysées, 2008-2009 EmptyMer 25 Fév 2009 - 12:46

Martinoty, du moins avant les reprises, c'était tout de même extrêmement vivant et spirituel. On l'a remercié du bout des lèvres pour ne pas avoir l'air de profaner Strehler (dont la mise en scène originale étant pourtant, il ne faut pas avoir peur de le dire, absolument sans intérêt à l'aune de ce qui se fait aujourd'hui - du Met des mauvais jours). Pourtant, c'était vraiment assez idéal à mon avis, parce que la transposition n'est pas franchement nécessaire ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
*Nico
Mélomane chevronné
*Nico

Nombre de messages : 3595
Date d'inscription : 10/10/2007

Théâtre des Champs-Elysées, 2008-2009 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées, 2008-2009   Théâtre des Champs-Elysées, 2008-2009 EmptyMer 25 Fév 2009 - 13:06

Moander a écrit:


Franchement, je vais me renseigner dans le fil adapter pour approfondir le Mozart lyrique.

Ca me parait essentiel ! L'opéra mozartien, c'est quand même quelque chose ! A partir d'Idomeneo, tu peux y aller les yeux fermés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
T-A-M de Glédel
Mélomaniaque
T-A-M de Glédel

Nombre de messages : 1512
Age : 31
Localisation : Vincennes
Date d'inscription : 11/08/2007

Théâtre des Champs-Elysées, 2008-2009 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées, 2008-2009   Théâtre des Champs-Elysées, 2008-2009 EmptyMer 25 Fév 2009 - 13:11

*Niko a écrit:
Moander a écrit:


Franchement, je vais me renseigner dans le fil adapter pour approfondir le Mozart lyrique.

Ca me parait essentiel ! L'opéra mozartien, c'est quand même quelque chose ! A partir d'Idomeneo, tu peux y aller les yeux fermés.

Je m'y mets tranquillement... je me suis promis d'aller tous les voir au moins une fois dans ma vie!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
*Nico
Mélomane chevronné
*Nico

Nombre de messages : 3595
Date d'inscription : 10/10/2007

Théâtre des Champs-Elysées, 2008-2009 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées, 2008-2009   Théâtre des Champs-Elysées, 2008-2009 EmptyMer 25 Fév 2009 - 13:16

Moander a écrit:


Je m'y mets tranquillement... je me suis promis d'aller tous les voir au moins une fois dans ma vie!!

Rien à dire..La démarche idéale ! Bonne dégustation !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
WoO
Surintendant
WoO

Nombre de messages : 14116
Date d'inscription : 14/04/2007

Théâtre des Champs-Elysées, 2008-2009 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées, 2008-2009   Théâtre des Champs-Elysées, 2008-2009 EmptyMer 25 Fév 2009 - 14:00

*Niko a écrit:
Moander a écrit:


Franchement, je vais me renseigner dans le fil adapter pour approfondir le Mozart lyrique.

Ca me parait essentiel ! L'opéra mozartien, c'est quand même quelque chose ! A partir d'Idomeneo, tu peux y aller les yeux fermés.

Tu peux même faire l'impasse sur Idomeneo et écouter celui de Campra à la place Wink


Dernière édition par WoO le Mer 25 Fév 2009 - 14:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cleme
Petit agniou
Cleme

Nombre de messages : 7229
Age : 25
Date d'inscription : 18/12/2008

Théâtre des Champs-Elysées, 2008-2009 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées, 2008-2009   Théâtre des Champs-Elysées, 2008-2009 EmptyMer 25 Fév 2009 - 14:04

il a composé un Idomeneo Campra ? je savais pas, c'est bien ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
T-A-M de Glédel
Mélomaniaque
T-A-M de Glédel

Nombre de messages : 1512
Age : 31
Localisation : Vincennes
Date d'inscription : 11/08/2007

Théâtre des Champs-Elysées, 2008-2009 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées, 2008-2009   Théâtre des Champs-Elysées, 2008-2009 EmptyMer 25 Fév 2009 - 15:34

Je connais déjà Campra...si je peux faire l'impasse sur celui de Mozart, ce n'est que tant mieux.

L'Idomeneo de Campra est une très belle tragédie lyrique, parmi les chefs-d'oeuvre de la seconde période baroqueuse Française.
Là, effectivement, à y aller les yeux fermés avec Christie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cleme
Petit agniou
Cleme

Nombre de messages : 7229
Age : 25
Date d'inscription : 18/12/2008

Théâtre des Champs-Elysées, 2008-2009 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées, 2008-2009   Théâtre des Champs-Elysées, 2008-2009 EmptyMer 25 Fév 2009 - 15:39

si c'est Christie c'est bon ça me plait Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87098
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Théâtre des Champs-Elysées, 2008-2009 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées, 2008-2009   Théâtre des Champs-Elysées, 2008-2009 EmptyMer 25 Fév 2009 - 16:09

Moander a écrit:
Je connais déjà Campra...si je peux faire l'impasse sur celui de Mozart, ce n'est que tant mieux.

L'Idomeneo de Campra est une très belle tragédie lyrique, parmi les chefs-d'oeuvre de la seconde période baroqueuse Française.
Là, effectivement, à y aller les yeux fermés avec Christie.
Celui de Mozart est un rifacimento du livret de Danchet, avec lieto fine obligé. Il introduit plus de choeurs et de divertissements dans le seria, il s'inspire du modèle français (psychologies moins stéréotypées aussi, récitatifs importants), mais enfin, ça ne casse pas non plus deux pattes à un écureuil. Enfin, pas toutes les pages, disons.

Si tu trouves les Noces juste aimable et que tu n'as pas de goût démesuré pour le seria, à part Don Giovanni, je ne vois pas trop ce qui peut te convertir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
T-A-M de Glédel
Mélomaniaque
T-A-M de Glédel

Nombre de messages : 1512
Age : 31
Localisation : Vincennes
Date d'inscription : 11/08/2007

Théâtre des Champs-Elysées, 2008-2009 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées, 2008-2009   Théâtre des Champs-Elysées, 2008-2009 EmptyMer 25 Fév 2009 - 16:24

DavidLeMarrec a écrit:
Moander a écrit:
Je connais déjà Campra...si je peux faire l'impasse sur celui de Mozart, ce n'est que tant mieux.

L'Idomeneo de Campra est une très belle tragédie lyrique, parmi les chefs-d'oeuvre de la seconde période baroqueuse Française.
Là, effectivement, à y aller les yeux fermés avec Christie.

Celui de Mozart est un rifacimento du livret de Danchet, avec lieto fine obligé. Il introduit plus de choeurs et de divertissements dans le seria, il s'inspire du modèle français (psychologies moins stéréotypées aussi, récitatifs importants), mais enfin, ça ne casse pas non plus deux pattes à un écureuil. Enfin, pas toutes les pages, disons.

Si tu trouves les Noces juste aimable et que tu n'as pas de goût démesuré pour le seria, à part Don Giovanni, je ne vois pas trop ce qui peut te convertir...

Je ne connais pas bien le seria... j'ai zappé tout l'italien après Cavalli (les écoutes de seria rapides m'avaient rebuté) pour n'y revenir que difficilement avec Rossini (plus pour l'influence qu'il a eu sur le style français)!! Donc, je n'y connais rien en fait...

J'envisage une tentative avec le Jommelli à l'Opéra de Paris.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87098
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Théâtre des Champs-Elysées, 2008-2009 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées, 2008-2009   Théâtre des Champs-Elysées, 2008-2009 EmptyMer 25 Fév 2009 - 16:37

Alors Idomeneo n'est pas urgent.

Jommelli, très bon choix, ça fait partie du meilleur seria qu'on puisse trouver (du moins avant la période tardive du dernier quart du XVIIIe), avec une belle instrumentation et des airs mobiles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Hidraot
Mélomane chevronné
Hidraot

Nombre de messages : 12971
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/12/2008

Théâtre des Champs-Elysées, 2008-2009 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées, 2008-2009   Théâtre des Champs-Elysées, 2008-2009 EmptyMer 25 Fév 2009 - 19:40

DavidLeMarrec a écrit:
Martinoty, du moins avant les reprises, c'était tout de même extrêmement vivant et spirituel. On l'a remercié du bout des lèvres pour ne pas avoir l'air de profaner Strehler (dont la mise en scène originale étant pourtant, il ne faut pas avoir peur de le dire, absolument sans intérêt à l'aune de ce qui se fait aujourd'hui - du Met des mauvais jours). Pourtant, c'était vraiment assez idéal à mon avis, parce que la transposition n'est pas franchement nécessaire ici.

Ben tant mieux si c'est bien quand même : on emmène notre petite soeur de 10 ans à l'opéra pour la première fois alors le tout c'est que ça soit sympa
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cleme
Petit agniou
Cleme

Nombre de messages : 7229
Age : 25
Date d'inscription : 18/12/2008

Théâtre des Champs-Elysées, 2008-2009 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées, 2008-2009   Théâtre des Champs-Elysées, 2008-2009 EmptyMer 25 Fév 2009 - 19:44

tu veux dire une insupportable morue de 10 ans Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pison Futé
patate power
Pison Futé

Nombre de messages : 27496
Age : 28
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Théâtre des Champs-Elysées, 2008-2009 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées, 2008-2009   Théâtre des Champs-Elysées, 2008-2009 EmptyMer 25 Fév 2009 - 19:46

Hum, morue, c'est gentil comme surnom !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hidraot
Mélomane chevronné
Hidraot

Nombre de messages : 12971
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/12/2008

Théâtre des Champs-Elysées, 2008-2009 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées, 2008-2009   Théâtre des Champs-Elysées, 2008-2009 EmptyMer 25 Fév 2009 - 19:56

Cleme a écrit:
tu veux dire une insupportable morue de 10 ans Mr. Green

Tu es une méchante fille fesse
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87098
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Théâtre des Champs-Elysées, 2008-2009 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées, 2008-2009   Théâtre des Champs-Elysées, 2008-2009 EmptyMer 25 Fév 2009 - 20:14

Hidraot a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Martinoty, du moins avant les reprises, c'était tout de même extrêmement vivant et spirituel. On l'a remercié du bout des lèvres pour ne pas avoir l'air de profaner Strehler (dont la mise en scène originale étant pourtant, il ne faut pas avoir peur de le dire, absolument sans intérêt à l'aune de ce qui se fait aujourd'hui - du Met des mauvais jours). Pourtant, c'était vraiment assez idéal à mon avis, parce que la transposition n'est pas franchement nécessaire ici.

Ben tant mieux si c'est bien quand même : on emmène notre petite soeur de 10 ans à l'opéra pour la première fois alors le tout c'est que ça soit sympa
Si tu parles de Martinoty, c'est mieux que bien quand même, c'est parfait.

(Vous avez donc retrouvé les places ?)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Hidraot
Mélomane chevronné
Hidraot

Nombre de messages : 12971
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/12/2008

Théâtre des Champs-Elysées, 2008-2009 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées, 2008-2009   Théâtre des Champs-Elysées, 2008-2009 EmptyMer 25 Fév 2009 - 20:36

non mais j'ai envoyé un mail au TCE et ils ont fait un duplicata Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cleme
Petit agniou
Cleme

Nombre de messages : 7229
Age : 25
Date d'inscription : 18/12/2008

Théâtre des Champs-Elysées, 2008-2009 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées, 2008-2009   Théâtre des Champs-Elysées, 2008-2009 EmptyLun 2 Mar 2009 - 0:34

Avec Hidraot nous sommes allées voir Les noces de Figaro

L'orchestre couvrait un peu les voix ce qui était dommage et a un moment les clarinettistes ce sont largement plantés pendant leur seul solo au début de l'air de la comptesse dans le 2e acte.
Olga Peretyatko n'a pas de coffre, sa voix était insuffisante on l'entendait très mal et son timbre (du moins ce qu'on entendait) n'avait rien d'exceptionnel. Maija Kovalevska était dans l'ensemble plutôt bien même si elle avait par moment des aigus un peu limite. Vito Priante était bien, il jouait bien la comédie. Anna Bonitatibus chantait bien mais je ne l'ai pas trouvé exceptionnelle. Pietro Spagnoli était vraiment bien, il m'a énormément plu.
Sophie Pondjiclis je n'ai pas du tout aimé, je n'aime pas du tout son timbre et elle avait des vibratos limites en même temps elle n'a pas vraiment un rôle très important. Jean-Paul Fouchécourt a bien chanté dans le peu d'air qu'il avait (mais j'ai un léger faible pour lui, serait-ce parce qu'il est baroqueux ? Surprised ). Antonio Abete a bien chanté son air après.
La mise en scène est vraiment bien, en même temps avec Martinoty la mise en scène est toujours bien !
c'est insupportable les gens qui toussent pendant les représentations, surtout la, j'avais l'impression qu'ils faisaient un concours pour savoir qui tousserait le plus Shocked

au final, on passe un très bon moment Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hidraot
Mélomane chevronné
Hidraot

Nombre de messages : 12971
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/12/2008

Théâtre des Champs-Elysées, 2008-2009 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées, 2008-2009   Théâtre des Champs-Elysées, 2008-2009 EmptyLun 2 Mar 2009 - 0:41

Alors, de retour du TCE pour les noces :
Du point de vue de la direction, il n'y a trop rien à dire à par que c'était assez baroquisant. Des tempi parfois vifs, ce qui n'est pas pour me déplaire. Le seul truc que je n'ai pas trop apprécié c'est les instruments anciens dans Mozart.
Des petits problèmes tout de même : dans l'ouverture les cors étaient faux. Dans "porgi amor" les clarinettistes se sont littéralement vautrés : il y a eu un couac et la seconde fois on entendait le bruit des doigts qui ne découvraient pas les trous en même temps affraid Vraiment raté.
Un petit problème aussi avec les bassons à l'acte III mais rien de très gênant.

Pour les chanteurs :
- Susanna : plate et manque cruel de volume
- Figaro : voix bien puissante, assez belle. J'ai beaucoup aimé son interprétation
- Le comte : alors là vraiment bravo !!! je crois que c'est celui que je préfère.
- Cherubino : j'ai beaucoup aimé. Une voix chaude et puissante sans être brutale malgré un vibrato un peu trop serré à mon goût dans les aigus
- Marcellina : sans exagérer, une vraie catastrophe. Surtout dans son air de l'acte IV : les vocalises sont épouvantables.
- Bartolo : très bien, rien à dire.
- La comtesse : après un porgi amor qui m'a un peu déçu elle s'est très bien rattrapée par la suite. (est-ce la fautes des clarinettistes qui l'ont perturbé ?? )
- Don Basilio : Fouchécourt a réussi à me faire aimer l'air de Basilio du IV acte.
et puis les autres se sont bien défendus.
Au niveau de la mise en scène c'est du Martinoty tout craché : très agréable et assez classique tout en apportant une touche de modernité.

Dans l'ensemble un spectacle très agréable avec quelques déceptions dont la plus grande est le "porgi amor"

A noter : une ambiance insupportable dans la salle, on se serait cru dans un sanatorium !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87098
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Théâtre des Champs-Elysées, 2008-2009 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées, 2008-2009   Théâtre des Champs-Elysées, 2008-2009 EmptyLun 2 Mar 2009 - 4:51

Ce qu'il y a de bien, avec vos deux messages, c'est qu'on peut jouer au puzzle pour retrouver la distribution. Laughing

Je crois que j'ai réussi ! cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
T-A-M de Glédel
Mélomaniaque
T-A-M de Glédel

Nombre de messages : 1512
Age : 31
Localisation : Vincennes
Date d'inscription : 11/08/2007

Théâtre des Champs-Elysées, 2008-2009 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées, 2008-2009   Théâtre des Champs-Elysées, 2008-2009 EmptyLun 2 Mar 2009 - 14:29

Hidraot a écrit:
Alors, de retour du TCE pour les noces :
Du point de vue de la direction, il n'y a trop rien à dire à par que c'était assez baroquisant. Des tempi parfois vifs, ce qui n'est pas pour me déplaire. Le seul truc que je n'ai pas trop apprécié c'est les instruments anciens dans Mozart.

Ce n'était pas du tout baroquisant pour ma part... et si les tempi étaient vifs, c'est qu'ils devaient être écrits dans la partition. Je n'ose pas imaginer l'ennui si c'était moins vif...l'oeuvre légèrement coupée atteignait les 3h15.

Et je ne suis pas sûr que les instruments étaient anciens... enfin normal pour l'époque.
On ne va pas mettre des flûtes traversières modernes dans du Mozart alors qu'à son époque elles avaient tout au plus 5 clefs. Pareil pour la clarinette par exemple qui voyait sa gamme amputée de plusieurs notes (les solistes les plus émérites arrivaient à les jouer grâce à leur embouchure je pense).
Peut-être chercher de ce côté là le problème lors de votre représentation. Je n'avais rien remarqué, mais je ne connaissais pas l'oeuvre.
Pour le reste, les cordes étaient classiques.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morloch
Lou ravi
Morloch

Nombre de messages : 9912
Date d'inscription : 14/10/2006

Théâtre des Champs-Elysées, 2008-2009 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées, 2008-2009   Théâtre des Champs-Elysées, 2008-2009 EmptyLun 2 Mar 2009 - 14:34

Hidraot a écrit:
Le seul truc que je n'ai pas trop apprécié c'est les instruments anciens dans Mozart.

Tout à fait d'accord !

Les baroqueux, c'est bien, mais de leur propre aveu, ils devraient se limiter à la sous musique (Lully et consorts) et laisser les vrais compositeurs à des pros !



Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nhofszandz.blogspot.com/
Contenu sponsorisé




Théâtre des Champs-Elysées, 2008-2009 Empty
MessageSujet: Re: Théâtre des Champs-Elysées, 2008-2009   Théâtre des Champs-Elysées, 2008-2009 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Théâtre des Champs-Elysées, 2008-2009
Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Théâtre des Champs-Elysées, 2008-2009
» Théâtre des Champs-Elysées - Lully Armide - Octobre 2008
» Théâtre du Châtelet 2008-2009
» Champs Elysées du 26 novembre
» la fameuse nuit aux champs elysées

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Concerts-
Sauter vers: