Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Richard Strauss - Arabella (audio et vidéo)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81619
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Richard Strauss - Arabella (audio et vidéo)   Lun 12 Juil 2010 - 16:29

Sinon, je signale que la version Kempe 53 (Della Casa / Trötschel / Malaniuk / Fehrenberger / Uhde / Proebstl) est de loin celle qui s'impose dans les versions historiques publiées au disque (il n'y a que la première Krauss que je n'aie pas écoutée). Le son est vraiment très correct ici, l'orchestre détaillé et très intelligent, comme toujours avec Kempe, Della Casa dans sa meilleure incarnation du rôle, d'assez loin à mon avis, et Uhde terrifique.

Le reste de l'environnement est moins exceptionnel, même Malaniuk, mais c'est une très grande soirée. Ca n'atteint pas le niveau de certaines soirées dont on attend vainement la publication (Dohnányi, Neuhold...), mais c'est l'une des très rares versions au disque qui me donnent assez pleinement satisfaction.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Yohan Nicolas
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 390
Age : 28
Localisation : Dijon
Date d'inscription : 30/05/2010

MessageSujet: Re: Richard Strauss - Arabella (audio et vidéo)   Lun 12 Juil 2010 - 21:53

Citation :
Sawallisch avec Varady il faut les entendre dans le live chez Melodram (en superbe stéréo) avec DFD et surtout Edith Mathis admirable et en superbe forme et non chez Orféo (avec Donath).

Varady est aussi dans un grand soir avec une voix longue, un timbre aux mille nuances et couleurs.
Est-ce vraiment beaucoup moins bons dans la ver sion avec Donath ? Parce qu'en attendant, elle est beaucoup plus facilement trouvable.

Citation :

Sinon, je signale que la version Kempe 53 (Della Casa / Trötschel / Malaniuk / Fehrenberger / Uhde / Proebstl) est de loin celle qui s'impose dans les versions historiques publiées au disque (il n'y a que la première Krauss que je n'aie pas écoutée). Le son est vraiment très correct ici, l'orchestre détaillé et très intelligent, comme toujours avec Kempe, Della Casa dans sa meilleure incarnation du rôle, d'assez loin à mon avis, et Uhde terrifique.

Le reste de l'environnement est moins exceptionnel, même Malaniuk, mais c'est une très grande soirée. Ca n'atteint pas le niveau de certaines soirées dont on attend vainement la publication (Dohnányi, Neuhold...), mais c'est l'une des très rares versions au disque qui me donnent assez pleinement satisfaction.
Merci tout plein, je ne savais pas quoi faire pour mon premier choix pour Arabella. Auparavant, il va falloir que je compare ces version :
- Keilberth,
- Les deux de Sawallisch,
- Solti,
- et maintenant Kempe Razz

D'abord, Daphne, que je vais bientôt reçevoir bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81619
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Richard Strauss - Arabella (audio et vidéo)   Lun 12 Juil 2010 - 23:47

Je peux t'aider. Keilberth (comme pour Sawallisch, il y a aussi une version sur le vif quelques années plus tôt, plus chère et plus difficile à trouver) est moins abouti orchestralement que Kempe, ce qui fait la différence pour moi (je trouve Uhde plus adéquat que DFD, en revanche Rothenberger est bien plus passionnante). Della Casa est nettement plus inspirée et précise chez Kempe, plus en voix aussi (dix ans auparavant).

Solti souffre de London, qui est tout en force et sans expression, c'est vraiment un frein très important à cette version.

Sawallisch est vraiment ce qu'il y a de plus convaincant, discographiquement parlant, pour l'orchestre, et avec de superbes distributions. Ca fait sans doute la différence, malgré les réserves sur le rôle-titre un peu en retrait.


Et pour Kempe, j'ai bien dit Kempe 53, parce que Kempe 55, superbe néanmoins, est en anglais (avec Steber !).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
pianofortiste
Mélomane averti


Nombre de messages : 225
Age : 56
Localisation : TOULON
Date d'inscription : 15/07/2006

MessageSujet: Re: Richard Strauss - Arabella (audio et vidéo)   Mar 13 Juil 2010 - 10:46

AD a écrit:
Sawallisch avec Varady il faut les entendre dans le live chez Melodram (en superbe stéréo) avec DFD et surtout Edith Mathis admirable et en superbe forme et non chez Orféo (avec Donath).

Varady est aussi dans un grand soir avec une voix longue, un timbre aux mille nuances et couleurs.

Donath est très bien aussi, peut-être son meilleur enregistrement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://accordsenscene.free.fr
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81619
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Richard Strauss - Arabella (audio et vidéo)   Mar 13 Juil 2010 - 11:18

Elle est très bien en effet, mais que dire alors de sa Gretel. bounce

Il est vrai que la concurrence est rude en Zdenka de toute façon. Entre celles de premier ordre (Della Casa, Rothenberger, Bonney, Gillet) et toutes celles qui sont excellentes, il y a du choix. C'est un rôle très payant, en plus : c'est tellement bien écrit, texte, musique et vocalité... Il n'y a quasiment plus qu'à chanter. Very Happy

Je trouve que Mathis manque un peu de liberté dans le suraigu ici, mais elle fait partie des excellentes, c'est sûr.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Yohan Nicolas
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 390
Age : 28
Localisation : Dijon
Date d'inscription : 30/05/2010

MessageSujet: Re: Richard Strauss - Arabella (audio et vidéo)   Mar 13 Juil 2010 - 13:03

Très bien, merci infiniment pour toutes ces précisions!

Ça laisse du choix quand même. Je crois finalement que je vais m'orienter vers Sawallisch dont j'aime la direction en général, ou bien Keilberth, plus classique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yohan Nicolas
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 390
Age : 28
Localisation : Dijon
Date d'inscription : 30/05/2010

MessageSujet: Re: Richard Strauss - Arabella (audio et vidéo)   Mer 8 Sep 2010 - 20:59

Citation :
Sinon, je signale que la version Kempe 53 (Della Casa / Trötschel / Malaniuk / Fehrenberger / Uhde / Proebstl) est de loin celle qui s'impose dans les versions historiques publiées au disque (il n'y a que la première Krauss que je n'aie pas écoutée). Le son est vraiment très correct ici, l'orchestre détaillé et très intelligent, comme toujours avec Kempe, Della Casa dans sa meilleure incarnation du rôle, d'assez loin à mon avis, et Uhde terrifique.

Le reste de l'environnement est moins exceptionnel, même Malaniuk, mais c'est une très grande soirée. Ca n'atteint pas le niveau de certaines soirées dont on attend vainement la publication (Dohnányi, Neuhold...), mais c'est l'une des très rares versions au disque qui me donnent assez pleinement satisfaction.
Bon, je sais, je suis chiant mais... est-ce que c'est coupé ?

Je l'ai emprunté tout à l'heure pour mon baptême arabellien, et en plus il n'y a pas le livret, même en allemand Confused
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81619
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Richard Strauss - Arabella (audio et vidéo)   Jeu 9 Sep 2010 - 0:20

Yohan Nicolas a écrit:
Citation :
Sinon, je signale que la version Kempe 53 (Della Casa / Trötschel / Malaniuk / Fehrenberger / Uhde / Proebstl) est de loin celle qui s'impose dans les versions historiques publiées au disque (il n'y a que la première Krauss que je n'aie pas écoutée). Le son est vraiment très correct ici, l'orchestre détaillé et très intelligent, comme toujours avec Kempe, Della Casa dans sa meilleure incarnation du rôle, d'assez loin à mon avis, et Uhde terrifique.

Le reste de l'environnement est moins exceptionnel, même Malaniuk, mais c'est une très grande soirée. Ca n'atteint pas le niveau de certaines soirées dont on attend vainement la publication (Dohnányi, Neuhold...), mais c'est l'une des très rares versions au disque qui me donnent assez pleinement satisfaction.
Bon, je sais, je suis chiant mais... est-ce que c'est coupé ?

Je l'ai emprunté tout à l'heure pour mon baptême arabellien, et en plus il n'y a pas le livret, même en allemand Confused
Pour le livret allemand : http://impresario.ch/ .

Pour les coupures, c'est très probable, vérifie si le choeur est présent à l'acte III. S'il est là, il y a tout (ça coûte cher pour deux "oh oh" et une phrase) ; s'il n'est pas là, il y a forcément quelques petites choses de coupées.

Mais dans Arabella, les coupures orientent les caractères des personnages de façon assez cohérente, et ça reste assez court comme manques, rien qui défigure l'oeuvre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Yohan Nicolas
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 390
Age : 28
Localisation : Dijon
Date d'inscription : 30/05/2010

MessageSujet: Re: Richard Strauss - Arabella (audio et vidéo)   Jeu 9 Sep 2010 - 16:53

En fait, je viens de commander le studio de Sawallisch, je ne pouvais plus résister à l'appel de Julia Varady... I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81619
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Richard Strauss - Arabella (audio et vidéo)   Jeu 9 Sep 2010 - 17:40

Yohan Nicolas a écrit:
En fait, je viens de commander le studio de Sawallisch, je ne pouvais plus résister à l'appel de Julia Varady... I love you
Qui est la seule faiblesse de l'enregistrement. Alors si tu l'aimes, tu seras d'autant plus comblé (mais l'incarnation est quand même à peu près absente malheureusement).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Yohan Nicolas
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 390
Age : 28
Localisation : Dijon
Date d'inscription : 30/05/2010

MessageSujet: Re: Richard Strauss - Arabella (audio et vidéo)   Jeu 9 Sep 2010 - 18:01

Varady, incarnation absente... Laughing J'attends d'entendre ça!
Si je me base sur le live de Munich, on fait quand même plus froid! Et c'est aussi avec Sawallisch et DFD...
Bon, si je n'ai pas acheté ce live, c'est qu'il est introuvable, évidemment Rolling Eyes

En tout cas, je me réjouis de vous en donner des nouvelles! Livré depuis les States, je vais devoir attendre quelques semaines bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81619
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Richard Strauss - Arabella (audio et vidéo)   Jeu 9 Sep 2010 - 18:18

C'est à peu près vide de mots, en fait. Un flux assez continu, très peu de relief, guère de consonnes, des phrasés très peu expressifs. Vraiment pas convaincant pour moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Yohan Nicolas
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 390
Age : 28
Localisation : Dijon
Date d'inscription : 30/05/2010

MessageSujet: Re: Richard Strauss - Arabella (audio et vidéo)   Dim 3 Oct 2010 - 17:08

BON! J'ai enfin reçu ça :



J'avais été prévenu... hehe
Bon, je le dis tout de suite, c'est un excellent enregistrement, mais il y a des choses gênantes quand même.
Déjà, la prise de son, assez froide, voire un peu acide. Déjà que le voix de Donath tourne un peu au vinaigre naturellement, là c'est encore augmenté, et pour Varady, c'est pareil. Le tout sonne curieusement, comme s'il manquait des couleurs. Un peu décevante, cette prise de son reste quand même écoutable.

Sawallisch : La direction du chef est très énergique, il nous emporte par son animation jamais creuse, pleine de nuances. Par contre, il y a certains passages joués rapidement, comme le final, par exemple : 6 minutes 30 Shocked ! Il y a quelque chose d'électrique dans ce studio pas studio du tout.

Le premier point notable sur la distribution, c'est l'homogénéité des belles voix et de l'implication de chacun. Ça fait plaisir à entendre! Very Happy Ils chantent tous dans l'esprit de la direction de Sawallisch : de façon habité, nuancée (à l'exception d'Arabella, justement).

Julia Varady (Arabella) : Personne n'en faisait un mystère, c'est la grosse déception de l'enregistrement. Pourtant, vocalement tout est là : nuances, justesse, bon goût (pas de notes par en-dessous, de glissandi abusifs, etc.). C'est même incarné avec panache, contrairement à ce qu'insinue David. Mais là où il a raison, c'est que Varady aplatit le rôle. Elle se montre emportée, voire même agressive, pas commode tout du long, pas maniable (c'est peut-être ce qui séduit Mandryka). En clair, elle gueule un peu trop, on aimerais plus de développements psychologiques. Bon, ce n'est pas complètement raté non plus (quand même!!!), mais je reste sur ma faim...
Il faut reconnaître que les "Aber der Richtige", "Und du wirst mein Gebieter sein", "Das war sehr gut, Mandryka" sont chantés à la perfection, avec une certaine froideur, mais là, je suis conquis!

Dietrich Fischer-Dieskau (Mandryka) : Rien à redire sur l'excellence de son interprétation, un peu trop intellectualisée malgré tout. Mais au deuxième acte, il est très crédible dans sa rage soudaine.

Helen Donath (Zdenka) : Excellente surprise, je me demandais ce qu'elle allait donner. C'est une jeune fille fragile et angoissée que la soprano américaine nous offre, très amoureuse et belle. Une Zdenka de haute tenue!

Le reste de la distribution se passe de commentaire : Walter Berry (Waldner), Helga Schmidt (Adelaide) forment un couple parfait, Berry est drôle avec son accent viennois, sans aucune vulgarité. Adolf Dallpozza interprète un Matteo - un peu trop - enflammé, il passe très bien. Il y a même Doris Soffel qui chante la tireuse de cartes Shocked !

Bref, un très bon moment, juste un peu gâché par Varady (qui l'aurait cru ?).

- - -

Le problème est que le disque a été livré sans son livret, alors qu'il y a écrit au dos du boîtier "Texte en français à l'intérieur", et aussi en allemand et en anglais. Donc j'ai suivi sur internet, et c'est fou comme Strauss a coupé le texte d'Hofmannsthal, il a profité de son décès, non ?
Du coup, je ne sais pas si Sawallisch a pratiqué des coupures supplémentaires ou non. Je ne pense pas, il est comme Solti, il ne coupe jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81619
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Richard Strauss - Arabella (audio et vidéo)   Dim 3 Oct 2010 - 19:29

Merci pour le compte-rendu ! Very Happy

C'est bizarre ce que tu dis, parce qu'Arabella est précisément un livret. Adapté de Lucidor et du Fiaker als Graf (dont ne plus guère que Milli...), mais très différent. Et dans les versions sur la Toile, il n'y a rien de supplémentaire par rapport à la partition intégrale... qu'il me semble bien que Sawallisch respecte (il est extrêmement rare qu'il coupe). Toi qui viens de l'écouter, est-ce qu'il y a les choeurs à l'acte III ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Yohan Nicolas
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 390
Age : 28
Localisation : Dijon
Date d'inscription : 30/05/2010

MessageSujet: Re: Richard Strauss - Arabella (audio et vidéo)   Dim 3 Oct 2010 - 19:45

Oui, le choeur a quatre ou cinq répliques au III.
J'ai lu le livret ici: http://www.opera-guide.ch/libretto.php?id=358&uilang=de&lang=de
Mais il y a de grosses différences avec ce qu'on entend : répliques supprimées, interverties, modifiées. Par exemple dans le final. En gras, le texte de Hofmannsthal, soit que l'on n'entend jamais, soit modifié.

Das war sehr gut, Mandryka, dass Sie noch nicht fortgegangen sind
Das Glas da habe ich austrinken wollen ganz allein
auf das Vergessen von dem Bösen, was gewesen ist
und still zu Bette gehn, und nicht denken mehr an Sie und mich,
und an das Ganze was da zwischen uns gewesen ist
bis wieder heller Tag gekommen wäre über uns,
vielleicht - vielleicht auch nicht. Das war in Gottes Hand.
Dann aber, wie ich Sie gespürt hab hier im Finstern stehn
hat eine grosse Macht mich angerührt
von oben bis ans Herz
dass ich mich nicht erfrischen muss an einem Trunk:
nein, mich erfrischt schon das Gefühl von meinem Glück,
dass ich gefunden hab den, der mich angebunden hat an sein Geschick
mich angebunden dass ich mich nicht mehr losmachen kann -

und diesen unberührten Trank credenz ich meinem Freund,
den Abend, wo die freie Mädchenzeit zu Ende ist für mich.

Et pour ce final, je n'ai jamais entendu dans aucune version ce qui figure ici en gras.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81619
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Richard Strauss - Arabella (audio et vidéo)   Dim 3 Oct 2010 - 20:16

C'est sans doute le texte original de Hofmannsthal retouché après sa mort par Strauss. Je suppose. Mais c'est la vraie version intégrale que tu as en disque, pas de panique. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Pelléas
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1875
Date d'inscription : 02/08/2009

MessageSujet: Re: Richard Strauss - Arabella (audio et vidéo)   Lun 6 Déc 2010 - 14:49

(Repris du topic 'playlist')

aurele a écrit:
Pelléas a écrit:

Arabella R. Strauss DVD avec Renée Fleming, Opéra de Zürich Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Laughing

Ça fait du bien pour un après midi pluvieux!

Pourras tu faire un compte-rendu stp?

Pelléas a écrit:
aurele a écrit:

Pourras tu faire un compte-rendu stp?

En fait non je ne le ferai pas, j'ai lu le fil d'Arabella, Fleming y est descendue en trois mots, et bien sûr on y lit que Della Casa est la meilleure Arabella, ce qui est vrai je ne le nie pas, et on reste avec une discographie de 50 ans, donc ce que je dirais de ce DVD, qui est un beau spectacle, sera nul! Neutral


DavidLeMarrec a écrit:
Pelléas a écrit:

En fait non je ne le ferai pas, j'ai lu le fil d'Arabella, Fleming y est descendue en trois mots, et bien sûr on y lit que Della Casa est la meilleure Arabella, ce qui est vrai je ne le nie pas, et on reste avec une discographie de 50 ans, donc ce que je dirais de ce DVD, qui est un beau spectacle, sera nul! Neutral
Depuis quand quelqu'un (ou quelques plusieurs) détiendrait-il la vérité en matière d'interprétation ? Surprised C'est pas parce que tu n'es pas d'accord qu'il ne faut rien dire, sinon on peut se taire tous. Laughing

En ce qui me concerne, je ne considère pas que Della Casa soit la meilleure Arabella, et je n'aime pas du tout Fleming (impossible de l'écouter ici, je n'y arrive tout simplement pas).
Je suis d'autant plus intéressé de voir ce qui a pu plaire à son propos (je trouve ça tellement à l'opposé du personnage, un peu comme si on avait donné à Robert Mitchum le rôle de Chopin Mr. Green ).

aurele a écrit:
C'est dommage Pelléas de ne pas donner ton point de vue. Dire que l'on est pas d'accord permet d'engendrer une discussion et un vrai débat.

Xavier a écrit:

Euh... parce qu'une personne, ou plusieurs, ont dit du mal de ce DVD ou de l'interprétation de Fleming, tu t'interdis d'intervenir?
Si tout le monde fait pareil, ce n'est plus un forum...
Ce lieu est justement fait pour discuter et donner des points de vue différents...

Bon et bien puisque qu’on me demande mon avis, je le donne. Je ne comprends pas qu’on descende Renée Fleming, comme le fait DLM. J’ai ce DVD depuis quelques temps et je le regarde plus souvent que les autres parce que je l’aime particulièrement. La mes est simple surtout au début mais elle colle bien à l’action, sans l’entacher, et comme le livret d’Hoffmannsthal est relativement simple, la mes passe bien.
L’orchestre et son chef sont d’une très bonne qualité, sans être excellents mais la prise de son aidant Strauss est bien là avec toutes ses nuances. Tous les rôles sont bien tenus un petit bémol sur le Mandrika de Morten Frank Larsen qui pourrait être plus nuancé même si dans ce rôle de bellâtre ce ne doit pas être facile.

Mais venons-en à Fleming, je l’aime particulièrement dans cet enregistrement, sa voix est fine, ductible, les aigus sont là, c’est un réel plaisir pour moi! Que peut-on lui reprocher? Sa diction allemande, mais le public de Zürich, l’alémanique, lui fait une ovation! Sa voix trop mûre pour la jeunette Arabella, fille à marier, mais en fait Arabella est une femme libre qui choisit son mari, pas une bluette !
Alors c’est quoi qui bloque, sa notoriété, sa «popularité»? Par un élitisme déplacé ?

Si j’étais encore le seul à aimer cet enregistrement, mais non, je n’ai pas trouvé de critiques négatives, en positives j’ai trouvé en particulier ces trois là:

François Lesueur, Renée Fleming, Arabellissima sur forumopéra:
forumopera

Andreas Laska, Arabella de rêve, sur resmusica:
resmusica.com/article_5754_dvd_opera_decca_arabella_de_reve

Hugo Shirley sur musicalcriticism, il revient d’ailleurs sur le problème des coupures:
musicalcriticism.com/recordings/dvd-arabella-fleming

Vous avez compris j’aime ce DVD et le recommande à tous ceux qui aiment Arabella de Strauss et qui ne sont pas allergiques à Fleming!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Walther
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 175
Date d'inscription : 09/09/2010

MessageSujet: Schwarzkopf   Mer 8 Déc 2010 - 12:56

Même si ce n'est pas une intégrale (et le livret n'est pas fourni non plus), il ne faut quand même pas oublier les extraits d'Arabella enregistrés dans les années 50 par Schwarzkopf.

Je trouve qu'elle a creusé la psychologie du personnage comme personne d'autre !

La plus grande partie en a été rééditée par EMI dans la collection Références (ils ont laissé de côté les extraits où Schwarzkopf ne chante pas toute seule), mais Naxos Historical a été l'intégralité de ces extraits (presque une heure en tout) avec la même version des 4 derniers lieder avec Otto Ackermann ; par contre, faute de place sur le CD ils n'ont pas repris la scène finale de Capriccio.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AD
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1156
Date d'inscription : 19/04/2010

MessageSujet: Re: Richard Strauss - Arabella (audio et vidéo)   Mer 8 Déc 2010 - 13:17

Il est préférable de se procurer l'édition officielle chez EMI (Allemagne / EMI Raritäten) :


En prime une photo inédite à l'intérieur!


Le 33T avait encore un meilleur son (plus chaleureux) je trouve.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pelléas
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1875
Date d'inscription : 02/08/2009

MessageSujet: Re: Richard Strauss - Arabella (audio et vidéo)   Mer 8 Déc 2010 - 20:38


Encore une fois on ressort toujours les mêmes vieilles version, et avec des artistes modernes vous avez quoi?

Question Question Question Question Question Question
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80276
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Richard Strauss - Arabella (audio et vidéo)   Jeu 9 Déc 2010 - 0:49

Ben il a été question de versions plus récentes aussi dans ce sujet, non?

(tu serais pas un peu un râleur des fois? Mr.Red )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AD
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1156
Date d'inscription : 19/04/2010

MessageSujet: Re: Richard Strauss - Arabella (audio et vidéo)   Jeu 9 Déc 2010 - 6:50

On peut aimer les récentes ET les anciennes versions...

Comme vous avez pu le constater on enregistre une Arabella en studio au moins tous les ans... Mr. Green

Plus sérieusement les Live (officiels) sont devenus la règle pour éditer des intégrales à moindres coûts mais même là pour Arabella on ne se précipite pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81619
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Richard Strauss - Arabella (audio et vidéo)   Jeu 9 Déc 2010 - 7:04

Je crois que j'ai dû écouter toutes les intégrales commerciales, sauf deux. Le problème est juste qu'il y a l'immense majorité de ce qui est publié qui se situe avant 1970. Il y a beaucoup moins de choses après, et même si les versions que je trouve les plus réussies datent des années 2000 (Dohnányi / Philharmonia et Neuhold / Toulouse), il y en a peu de publiées dans la période récente.

Pelléas a écrit:
Alors c’est quoi qui bloque, sa notoriété, sa «popularité»? Par un élitisme déplacé ?
I don't want that
Oui, voilà, ceux qui ne pensent pas comme toi sont des snobs, c'est l'évidence ! Comment ne l'as-tu pas remarqué plus tôt, c'était pourtant évident.

Attention toutefois à ne pas tout mélanger, il existe DEUX catégories de gens qui peuvent ne pas partager tes goûts : les snobs et les fanatiques. Le tout est de différencier l'un de l'autre pour ne vexer personne. Je crois d'ailleurs que ceux qui n'aiment pas Fleming en Arabella tiennent plus de la seconde catégorie, tu devrais y réfléchir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Pelléas
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1875
Date d'inscription : 02/08/2009

MessageSujet: Re: Richard Strauss - Arabella (audio et vidéo)   Jeu 9 Déc 2010 - 9:31

DavidLeMarrec a écrit:
Je crois que j'ai dû écouter toutes les intégrales commerciales, sauf deux. Le problème est juste qu'il y a l'immense majorité de ce qui est publié qui se situe avant 1970. Il y a beaucoup moins de choses après, et même si les versions que je trouve les plus réussies datent des années 2000 (Dohnányi / Philharmonia et Neuhold / Toulouse), il y en a peu de publiées dans la période récente.

Pelléas a écrit:
Alors c’est quoi qui bloque, sa notoriété, sa «popularité»? Par un élitisme déplacé ?
I don't want that
Oui, voilà, ceux qui ne pensent pas comme toi sont des snobs, c'est l'évidence ! Comment ne l'as-tu pas remarqué plus tôt, c'était pourtant évident.

Attention toutefois à ne pas tout mélanger, il existe DEUX catégories de gens qui peuvent ne pas partager tes goûts : les snobs et les fanatiques. Le tout est de différencier l'un de l'autre pour ne vexer personne. Je crois d'ailleurs que ceux qui n'aiment pas Fleming en Arabella tiennent plus de la seconde catégorie, tu devrais y réfléchir.

Je suis bien obligé de me poser des questions puisse que tu n'as pas écrit dans je topic pourquoi tu n'aimes pas Fleming! Pourquoi tu ne peux pas l'écouter? (sauf erreur de ma part, je n'ai pas lu d'appréciation détaillée).
A part ça on a des goûts communs pour certaines choses et pas pour d'autre, ça c'est normal!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Francesco
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3081
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Richard Strauss - Arabella (audio et vidéo)   Jeu 9 Déc 2010 - 10:01

Pelléas a écrit:

Encore une fois on ressort toujours les mêmes vieilles version, et avec des artistes modernes vous avez quoi?

Question Question Question Question Question Question

Mais toi précisément que penses-tu des "vieilles versions" et pourquoi Fleming serait-elle absolument meilleure que Della Casa ou Schwarzkopf ?

Question Question Question Question Question Question Question
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pelléas
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1875
Date d'inscription : 02/08/2009

MessageSujet: Re: Richard Strauss - Arabella (audio et vidéo)   Jeu 9 Déc 2010 - 11:58

Francesco a écrit:
Pelléas a écrit:

Encore une fois on ressort toujours les mêmes vieilles version, et avec des artistes modernes vous avez quoi?

Question Question Question Question Question Question

Mais toi précisément que penses-tu des "vieilles versions" et pourquoi Fleming serait-elle absolument meilleure que Della Casa ou Schwarzkopf ?

Question Question Question Question Question Question Question

Je n'ai jamais dit que Fleming était meilleure, j'aimerais savoir pourquoi elle n'est pas appréciée dans ce répertoire par tous. Lisa Della Casa est géniale en Arabella, et dans beaucoup d'autre choses, j'aime beaucoup sa voix. Quant à Schwartzkopf je la connais peu dans Arabella, un manque à combler, mais dans le Chevalier et les lieder, elle est tellement bien qu'elle ne peut pas être médiocre en Arabella.

Pour moi l'interprétation musicale ne s'arrête pas, et à côté des grands du passé j'aime bien aussi connaître les artistes actuels, et j'aime bien Fleming en Maréchale, en Arabella et dans Capriccio même si elle n'est pas comme les deux grandes qu'on a cité.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Walther
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 175
Date d'inscription : 09/09/2010

MessageSujet: Re: Richard Strauss - Arabella (audio et vidéo)   Jeu 9 Déc 2010 - 12:46

Pelléas a écrit:

Encore une fois on ressort toujours les mêmes vieilles version, et avec des artistes modernes vous avez quoi?

Question Question Question Question Question Question

C'est dans les vieux pots qu'on fait les meilleures soupes, et comme Schwarzkopf chantait quand même nettement mieux qu'un pot. Mr. Green

Non mais comme je voyais que personne ne citait ces extraits dans la discussion, j'ai pensé utile de rappeler qu'ils existent. Je ne connaissais pas cette édition allemande d'EMI, d'ailleurs.

Sinon avec des artistes "modernes", il y a Keilberth et Solti.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Francesco
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3081
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Richard Strauss - Arabella (audio et vidéo)   Jeu 9 Déc 2010 - 13:19

Je n'aime pas du tout entendre une voix charnue dans Strauss. Fleming (qui m'excite pas mal dans le Bel Canto, par exemple) manque vraiment de transparence de timbre et de texture dans de tels emplois. Ca et les alanguissements un peu capiteux, le legato flottant, qu'elle met partout c'est impossible dans Arabella, à mes oreilles. Le rôle demande davantage de mots, de lumière, de fièvre vocale et d'angles à mon goût évidemment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81619
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Richard Strauss - Arabella (audio et vidéo)   Jeu 9 Déc 2010 - 17:05

Pelléas a écrit:
Je suis bien obligé de me poser des questions puisse que tu n'as pas écrit dans je topic pourquoi tu n'aimes pas Fleming!
Donc ta première déduction est que je suis plus snob que toi ? Encore une fois, je ne vois pas l'intérêt d'aller attaquer l'individu alors qu'il y a tant à discuter du côté des idées.

Je n'ai pas répété pourquoi je n'aimais pas Fleming, parce que je l'ai très souvent dit, et qu'il peut être pénible de relire sans cesse la même chose.

Je n'aime pas beaucoup Fleming en général, mais il y a des rôles dans lesquels je la trouve remarquable (Thaïs, Rusalka, Tourvel).

En ce qui concerne Strauss, ça ne peut pas fonctionner pour des rôles comme Madeleine et plus encore Arabella.

1) L'allemand est très moyen, en tout cas pas assez assuré, tranchant et expressif pour soutenir la conversation en musique. Si c'est écrire des opéras en récitatifs pour que ça papote tièdement, c'est sûr qu'on va s'ennuyer.

2) Le timbre est assez massif, c'est uniquement "musical" comme expression, et ici encore, ça se prête mal à ce type d'oeuvre.

3) L'expression et le style sont terriblement affectées : beaucoup de notes prises par en-dessous, de glissandi en guise de portamento... Ca minaude beaucoup, alors qu'Arabella est une aristocrate un peu froide.

4) Précisément, Fleming a quelque chose d'un peu "parvenu" : lorsqu'elle fait la grande dame, on dirait qu'elle cherche à se donner de l'importance, et non pas qu'elle jouit de l'importance que ses titres lui ont toujours donné. C'est complètement à rebours du personnage, qui n'est pas une bourgeoise qui joue à la grande dame mais au contraire une aristocrate qui peut se montrer désinvolte.


Donc ce côté opaque de la diction (et du timbre), plus ces manières à contre-courant, dans un opéra et un personnage que j'aime tant, c'est insupportable pour moi. (En plus la mise en scène très prosaïque me rend réellement la tâche impossible, contrairement à Capriccio où je parviens à terminer mon assiette sans déplaisir, même si je ne la trouve pas idéale.)


Je ne la trouve pas intrinsèquement mauvaise, mais simplement totalement à rebours de ce qu'on attend ici (la voix, le style, le jeu, la diction).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Pelléas
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1875
Date d'inscription : 02/08/2009

MessageSujet: Re: Richard Strauss - Arabella (audio et vidéo)   Jeu 9 Déc 2010 - 17:57


Merci Francesco et David, je comprends mieux ce que vous lui reprochez, et je reconnais bien que se sont des faiblesses de Fleming, mais pour moi ce n'est pas rédhibitoire, et donc je continue à l'aimer parmi beaucoup d'autres. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Richard Strauss - Arabella (audio et vidéo)   Lun 3 Jan 2011 - 12:19

Francesco a écrit:
Un des voix que je préfère en Arabella c'est celle d'Ursuleac. D'ailleurs c'est un peu au delà de toute explication raisonnée en fait. L'effet physique que me font ce timbre, ces aigus, cette texture, cette manière de flotter dans ces pages est difficilement descriptible (et pourrait être génant).

A propos d'Ursuleac, j'avais oublié de citer les miraculeux extraits viennois ; à réserver, bien sûr, à ceux qui connaissant déjà l'oeuvre, parce que le son reste très difficile.

Mais la qualité du texte et de voix est absolument fabuleuses ; comme les couleurs que l'on devine, la nature même du personnage partagé entre ennui et exaltation, etc. L'entourage, qui plus est, est d'une sensibilité folle : avec une Bokor qui allie son argent léger au opalescences ambrées d'Ursuleac et Kern qui donne l'une des Fiakermilli les lestes et fières de la discographie (avec Gruberova). Et Jerger sunny !

http://www.amazon.fr/Friedenstag-R-Strauss/dp/B000001SV2

Le reste du disque étant, par ailleurs, absolument indispensable, notamment pour un Friedenstag comme aucun ne l'a approché ensuite, le poids de l'Histoire aidant !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Octavian
Glasse les fraises
avatar

Nombre de messages : 6943
Age : 33
Localisation : Aix / Marseille
Date d'inscription : 07/05/2008

MessageSujet: Re: Richard Strauss - Arabella (audio et vidéo)   Mer 16 Mar 2011 - 19:52

Golisande (dans le fil Elektra) a écrit:
Octavian a écrit:
Golisande a écrit:
Arabella, c'était pas possible sans me ruiner totalement et irrémédiablement
Il y a pourtant plusieurs rééditions économiques (Solti, Keilberth).

Solti me branche moyennement dans cette œuvre; quant à Keilberth, c'est effectivement beaucoup moins cher sur Amazon.de, mais tout de même nettement plus qu'Elektra Mitropoulos dont il a été dit le plus grand bien sur ce fil.


http://www.amazon.fr/Richard-Strauss-Arabella/dp/B000BO0GPY/ref=sr_1_1?ie=UTF8&qid=1300301312&sr=8-1

9,95€ Mr.Red (et c'est plus cher sur Amazon.de !)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Golisande
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5011
Age : 42
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

MessageSujet: Re: Richard Strauss - Arabella (audio et vidéo)   Mer 16 Mar 2011 - 20:30

Oui je viens de voir ça ! Surprised En fait j'avais confondu avec Keilberth 58, qui paraît-il est mieux, et je n'avais pas vu ce Keilberth-là sur Amazon.fr...

Toute façon je viens de commander Solti rabbit , je deviens complètement cyclothymique et straussopathe avant d'en avoir écouté. Mad

À propos Octavian, tu sembles connaître et apprécier toutes ces versions: pourrais-tu me faire un petit résumé comparatif rapide ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81619
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Richard Strauss - Arabella (audio et vidéo)   Mer 16 Mar 2011 - 20:34

Solti n'est pas coupé, mais il faut supporter London...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81619
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Richard Strauss - Arabella (audio et vidéo)   Mer 16 Mar 2011 - 20:36

Pour ce qui est du récapitulatif, si je ne l'ai pas fait en début de fil, je peux toujours te proposer le mien en attendant celui d'Octavian : http://operacritiques.free.fr/css/index.php?2009/05/09/1236 .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Golisande
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5011
Age : 42
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

MessageSujet: Re: Richard Strauss - Arabella (audio et vidéo)   Mer 16 Mar 2011 - 20:43

Et Keilberth 63 vaut-elle le coup ? (58 est beaucoup trop cher pour moi, dans la mesure ou j'achète en moyenne cinq coffrets par semaine alors que je n'en ai pas, mais alors pas du tout les moyens.)

P.S. Je viens d'avoir ton lien vers CSS qui tombe bigrement bien, mais je te pose tout de même ma question au cas où ton récapitulatif - indépendamment, et peut-être même en raison de son intérêt intrinsèque - m'embrouillerait encore plus... Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guillaume
lapineau huguenot
avatar

Nombre de messages : 17527
Age : 23
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Richard Strauss - Arabella (audio et vidéo)   Mer 16 Mar 2011 - 20:58

Malheureux ! Il fallait prendre Keilberth 63 affraid Tu vas te retrouver avec un Mandryka complètement monolithique...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81619
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Richard Strauss - Arabella (audio et vidéo)   Mer 16 Mar 2011 - 21:02

Golisande a écrit:
Et Keilberth 63 vaut-elle le coup ? (58 est beaucoup trop cher pour moi, dans la mesure ou j'achète en moyenne cinq coffrets par semaine alors que je n'en ai pas, mais alors pas du tout les moyens.)
58, c'est pour les glottos qui trouvent Della Casa trop vieille en 63. Mr. Green
Franchement, achète 63, c'est très chouette, une version légendaire qui le mérite. Pas la peine de casser la tirelire pour la même chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Octavian
Glasse les fraises
avatar

Nombre de messages : 6943
Age : 33
Localisation : Aix / Marseille
Date d'inscription : 07/05/2008

MessageSujet: Re: Richard Strauss - Arabella (audio et vidéo)   Mer 16 Mar 2011 - 21:04

Guillaume a écrit:
Malheureux ! Il fallait prendre Keilberth 63 affraid Tu vas te retrouver avec un Mandryka complètement monolithique...
Il va se retrouver avec pas de Mandryka du tout, pour l'instant en tout cas, c'est Elektra qu'il a acheté, faut suivre ! hehe


Edit tardif, à la lueur du message suivant : j'avais pas vu que Golisande avait commandé Solti. Du coup mon "faut suivre" me retombe sur le bec. Mr. Green


Dernière édition par Octavian le Mer 16 Mar 2011 - 21:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Golisande
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5011
Age : 42
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

MessageSujet: Re: Richard Strauss - Arabella (audio et vidéo)   Mer 16 Mar 2011 - 21:55

Guillaume a écrit:
Malheureux ! Il fallait prendre Keilberth 63 affraid Tu vas te retrouver avec un Mandryka complètement monolithique...

J'ai pris Keilberth 63 aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Octavian
Glasse les fraises
avatar

Nombre de messages : 6943
Age : 33
Localisation : Aix / Marseille
Date d'inscription : 07/05/2008

MessageSujet: Re: Richard Strauss - Arabella (audio et vidéo)   Mer 16 Mar 2011 - 21:58

Ce forum a un pouvoir de suggestion ahurissant, ou tu es particulièrement réceptif (ou les deux). Tu viens donc de commander trois opéras, chacun dans deux versions différentes, d'un compositeur que tu disais détester il y a une semaine de ça ! bedo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Golisande
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5011
Age : 42
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

MessageSujet: Re: Richard Strauss - Arabella (audio et vidéo)   Mer 16 Mar 2011 - 22:07

Citation :
En tout cas, votre propagande a parfaitement fonctionné
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guillaume
lapineau huguenot
avatar

Nombre de messages : 17527
Age : 23
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Richard Strauss - Arabella (audio et vidéo)   Mer 16 Mar 2011 - 22:30

Citation :
Franchement, achète 63, c'est très chouette, une
version légendaire qui le mérite. Pas la peine de casser la tirelire
pour la même chose.

+1

C'est très très bien à tous les points de vue, une distribution du feu de Dieu (Lisetta ! Anneliese ! DFD ! Kohn ! Paskuda ! Malaniuk ! Uhl !), une vraie tension orchestrale, une grande soirée au Bayerische Staatsoper. bounce

La vidéo est trop géniale aussi ; mais chuttt, elle n'est publiée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Octavian
Glasse les fraises
avatar

Nombre de messages : 6943
Age : 33
Localisation : Aix / Marseille
Date d'inscription : 07/05/2008

MessageSujet: Re: Richard Strauss - Arabella (audio et vidéo)   Jeu 17 Mar 2011 - 14:41

Golisande a écrit:
À propos Octavian, tu sembles connaître et apprécier toutes ces versions: pourrais-tu me faire un petit résumé comparatif rapide ?
DavidLeMarrec a écrit:
Pour ce qui est du récapitulatif, si je ne l'ai pas fait en début de fil, je peux toujours te proposer le mien en attendant celui d'Octavian : http://operacritiques.free.fr/css/index.php?2009/05/09/1236 .
J'ai omis de répondre hier soir, mais je n'ai pas grand chose à dire de toute façon. Embarassed

J'ai eu mon premier contact, hélas parcellaire, avec Arabella en tombant par hasard sur la fin de la diffusion sur Arte d'une représentation de la production Dohnányi / Mussbach avec Mattila, Bonney et Hampson. J'en ai gardé une très bonne impression, hélas je n'ai jamais pu revoir ça en entier.

Au disque, je n'ai pas cherché à courir l'exhaustivité de la discographie comme notre Martien préféré (Wink), et je ne connais donc que les deux dont je t'avais signalé : Solti et Keilberth 63. Ce sont deux excellentes versions, et je serais bien en peine, à l'heure actuelle, de les départager. Je n'ai jamais cherché à les comparer très précisément. Et il faut dire aussi - malgré les vociférations smileyesques de Guillaume - que je n'ai pas l'impression d'une différence de lecture abyssale entre les deux. Oui, Solti est un peu plus du côté de la pure beauté plastique, Keilberth un peu plus théâtralement animé. Mais franchement, on est loin des différences d'interprétation que peuvent occasionner, sous différentes directions d'autres opéras comme (restons-en à Strauss) Salomé, Elektra ou même Der Rosenkavalier. En fait, je me demande, tout simplement, si Arabella se prête à de telles possibilités d'écart ? Entre Solti et Keilberth en tout cas, j'ai plus l'impression d'un curseur un peu plus poussé dans un sens ou dans un autre que d'une vision radicalement différente.

À l'occasion je prêterai l'oreille à la version Böhm, qui a quand même à son actif, au disque et en vidéo, pas mal (euphémisme) de belles réussites voire de versions carrément superlatives dans le répertoire des opéras de Strauss. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Golisande
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5011
Age : 42
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

MessageSujet: Re: Richard Strauss - Arabella (audio et vidéo)   Jeu 17 Mar 2011 - 14:46

Merci. Décidément je suis bien content d'avoir commandé ces deux versions; en plus elles étaient po chères. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pelléas
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1875
Date d'inscription : 02/08/2009

MessageSujet: Re: Richard Strauss - Arabella (audio et vidéo)   Jeu 17 Mar 2011 - 17:03


Arabella n'est pas un opéra de chef, ce sont les rôles d'Arabella, Zdenka et Mandrika qui sont critiques. Avec Lisa Della Casa, on a la grande spécialiste du rôle, même en 63 elle est bien, en version moderne, c'est moins facile, Karita Mattila a été excellente au Châtelet, et j'aime bien Fleming mais je vais encore me faire tomber dessus... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
atomlegend
Roi de la bourde
avatar

Nombre de messages : 9156
Age : 50
Localisation : bourgogne
Date d'inscription : 27/11/2007

MessageSujet: Re: Richard Strauss - Arabella (audio et vidéo)   Ven 28 Oct 2011 - 21:40



Quelqu'un a entendu cette version. J'imagine bien Fleming dans Arabella ? Mais en commençant par le chef tous les autres me sont complètement inconnu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81619
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Richard Strauss - Arabella (audio et vidéo)   Ven 28 Oct 2011 - 21:41

Soyons efficaces :

1) Production supra moche.
2) Fleming supra affreuse.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
atomlegend
Roi de la bourde
avatar

Nombre de messages : 9156
Age : 50
Localisation : bourgogne
Date d'inscription : 27/11/2007

MessageSujet: Re: Richard Strauss - Arabella (audio et vidéo)   Ven 28 Oct 2011 - 21:43

hehe
Et je viens de relire la page 1 une du fil :

DavidLeMarrec a écrit:

P.S. : Fleming dans ce type de rôle, tant qu'on ne t'envoie pas en chambre 101, tu refuses vigoureusement !

Merci mains
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81619
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Richard Strauss - Arabella (audio et vidéo)   Ven 28 Oct 2011 - 21:56

Ne te fie pas à ma seule parole, on doit bien trouver des extraits en ligne. Mais non seulement moi je n'aime pas du tout, mais de surcroît je crois que tu n'aimeras pas non plus, au moins visuellement.

C'est très prosaïque, comme si on avait voulu gommer tout ce qui avait trait à l'aristocratie. Le problème est que l'oeuvre ne fonctionne pas comme cela.

Fleming, tu pourrais peut-être aimé. Moi, c'est l'allemand, le style affecté et l'ensemble de sa façon qui me paraissent en contradiction frontale avec Arabella, qui est une noble déclassée, alors que Fleming campe au contraire une fille simple devenue riche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Richard Strauss - Arabella (audio et vidéo)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Richard Strauss - Arabella (audio et vidéo)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Un autre logiciel d'enregistrement audio et vidéo
» Comment avoir accès aux enregistrements audio et vidéo de Queen qui existent?
» Captation audio ou vidéo des prestations
» [INTERVIEW] Michael Jackson via téléphone à l'émission "Good Morning America" [audio & vidéo]
» Extraire le son d'une vidéo sur Mac

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: