Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 L'opera et l'archéologie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

MessageSujet: Re: L'opera et l'archéologie   Mar 5 Jan 2010 - 23:30

Frère Elustaphe a écrit:
Bon, bah finalement je crois que je vais changer de sujet. ça me semble trop vaste et donc difficile à cerner.

Quel était ton objectif initial (je n'ai pas suivi...)?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
frere elustaphe
Aurelia Aurita
avatar

Nombre de messages : 10071
Age : 57
Date d'inscription : 17/12/2006

MessageSujet: Re: L'opera et l'archéologie   Dim 10 Jan 2010 - 12:41

Bon, avant de s'appeler Didon et de fonder Carthage, elle s'appelait Alissa, fille du roi de Tyr (Mutto ou Mattan).
Papa à sa mort, a légué toute la maison et ses alentours, à son fils Pygmalion et à sa fille Alissa.
En gros, ils se sont entretué pour savoir qui aurait la garde du chien. Après moult péripéties, Alissa s'enfuit et arrête sur les côtes de l'Afrique, prend le nom de Didon et fonde Carthage (je vous épargne les détails)
Je complète plus tard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
calbo
Pertusienne
avatar

Nombre de messages : 28126
Age : 46
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: L'opera et l'archéologie   Dim 10 Jan 2010 - 12:53

Alissa/Didon a épousé tonton, non? Jaloux Pygmalion a tué tonton qui était devenu son beau-frère d'ou la fuite d'Alissa/Didon sur la terre africaine ou elle obtient des indigènes un morceau de terre équivalent à la "taille" d'une peau de vache. Fine mouche elle fait couper la peau en question en fines lamelles et arrive à avoir assez de terrain pour fonder Carthage qui deviendra l'empire que l'on sait et la fin que l'on connait. Corrige moi si je me trompe hein? Je n'ai pas la prétention d'avoir la science infuse
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
frere elustaphe
Aurelia Aurita
avatar

Nombre de messages : 10071
Age : 57
Date d'inscription : 17/12/2006

MessageSujet: Re: L'opera et l'archéologie   Dim 10 Jan 2010 - 14:04

Bah en fait, j'ai fait un rapide résumé de la légende. Mr. Green
Je vais regarder tout ça. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
frere elustaphe
Aurelia Aurita
avatar

Nombre de messages : 10071
Age : 57
Date d'inscription : 17/12/2006

MessageSujet: Re: L'opera et l'archéologie   Dim 10 Jan 2010 - 19:40

Carthage a été fondée vers le IXe siècle avant J.-C. On se base sur cette période avec de la céramique de l'époque trouvée sur les lieux, par exemple. ça a été confronté avec les sources littéraires dont il ressort deux traditions : orientale et grecque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Francoistit
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 917
Age : 24
Date d'inscription : 28/01/2010

MessageSujet: Devoir Latin   Ven 26 Fév 2010 - 18:56

Rebonjour à tous ( un fois de plus je ne sais pas ou je dois poster ce que j'écris donc excuse-moi Xavier si c'est le mauvais endroit :S)

J'ai un travaille en Latin à faire, j'ai choisi, bien sur la mythologie dans la musique.

C'est pour cela que J'aimerais des renseignements sur des Opéras en premier que vous connaissez que vous aimez particulièrement bien et qui ont un rapport avec la mythologie. Ensuite,j'aimerais savoir si d'autres types d'oeuvres hormis les opéras parlent de la mythologie (Lieder, Oratorios ou oeuvres symphoniques,...)

Merci d'avance
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wolferl
Lapinophobe
avatar

Nombre de messages : 13311
Age : 26
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: L'opera et l'archéologie   Ven 26 Fév 2010 - 19:00

Bonjour et bienvenue ! Smile

Je vais déplacer ton message dans un fil sur l'Opéra et l'archéologie qui existe déjà, à peu près sur les mêmes sujets (et, par la même occasion, sortir ce fil du HS où il n'a rien à faire). Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wolferl
Lapinophobe
avatar

Nombre de messages : 13311
Age : 26
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: L'opera et l'archéologie   Ven 26 Fév 2010 - 19:17

Pour répondre à ta question, des opéras aux sujets mythologiques il n'y a quasiment que ça ! Enfin, ça dépend des périodes, mais c'est le cas de la majorité des opéras baroques, et il y a un petit retour de mode fin XIXe début XXe.

Donc, en vrac, tu peux chercher chez Lully (Proserpine, Thésée, Persée etc), Charpentier (Médée), Rameau (Hyppolite et Aricie, Castor et Pollux), Haendel, Grétry, Cherubini...

Ensuite il y a bien sûr Les Troyens de Berlioz, Elektra de Strauss... et sûrement pas mal d'autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Francoistit
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 917
Age : 24
Date d'inscription : 28/01/2010

MessageSujet: Re: L'opera et l'archéologie   Ven 26 Fév 2010 - 19:34

et lesquels vous trouvez les mieux reussit, ou le livret ainsi que la musique sont particulièrement bien ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18874
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: L'opera et l'archéologie   Ven 26 Fév 2010 - 19:39

Bon, je vais prêcher pour ma paroisse :

Chez Gounod, on a Sapho, Philémmon et Baucis, La Reine de Saba et Polyeucte...

Sinon, ben tu peux déjà regarder vers les différents Orphée (Gluck, Monteverdi, Offenbach...)

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Wolferl
Lapinophobe
avatar

Nombre de messages : 13311
Age : 26
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: L'opera et l'archéologie   Ven 26 Fév 2010 - 19:46

Oh, les Lully/Quinault sont magnifiques et, pour la plupart, bien écrits. De même pour Médée de Charpentier/Corneille.

Berlioz, il y a des longueurs (l'oeuvre entière dure presque quatre heures !) mais des choses superbes dans la musique. Ne retiens peut être que les deux premiers actes, soit La Prise de Troie.

Et puis Elektra c'est tout simplement génial. Very Happy


Mais si tu nous disais aussi quels styles, quelles périodes tu apprécies ? Je pense qu'on peut en trouver partout, et c'est encore mieux si tu dois écouter et faire écouter une musique qui te plait.
Sinon, pour nous donner des pistes, est-ce que tu veux mettre en valeur certains liens, aborder certains thèmes, ou bien il faut juste présenter une oeuvre ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81649
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: L'opera et l'archéologie   Ven 26 Fév 2010 - 19:50

@francoistit a écrit:
Rebonjour à tous ( un fois de plus je ne sais pas ou je dois poster ce que j'écris donc excuse-moi Xavier si c'est le mauvais endroit :S)

J'ai un travaille en Latin à faire, j'ai choisi, bien sur la mythologie dans la musique.

C'est pour cela que J'aimerais des renseignements sur des Opéras en premier que vous connaissez que vous aimez particulièrement bien et qui ont un rapport avec la mythologie. Ensuite,j'aimerais savoir si d'autres types d'oeuvres hormis les opéras parlent de la mythologie (Lieder, Oratorios ou oeuvres symphoniques,...)

Merci d'avance
Il y a des choses passionnantes chez les poètes allemands mis en musique par Schubert, à commencer par Mayrhofer. Smile

Sinon, peut-être que l'Orfeo est le plus intéressant : mythe très à la mode pendant tout le XVIIe siècle, et un lien très étroit à la tragédie.

Mais dans mes deux cas, l'héritage est plus grec que latin.

Sinon, effectivement Les Troyens, c'est une valeur sûre, plus carrée (moins riche, mais tu risqueras moins de te perdre peut-être).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Bertram
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1603
Age : 37
Localisation : Paris
Date d'inscription : 11/04/2009

MessageSujet: Re: L'opera et l'archéologie   Ven 26 Fév 2010 - 20:17

Intéressant aussi, le Couronnement de Poppée, qui brode autour de la mystérieuse pièce latine Octavie. Notamment le duo Néron-Sénèque, qui reprend exactement un passage en stichomythie. (http://fr.wikipedia.org/wiki/Stichomythie)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guillaume
lapineau huguenot
avatar

Nombre de messages : 17527
Age : 23
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: L'opera et l'archéologie   Ven 26 Fév 2010 - 22:50

Et il faut peut-être évoquer Daphné de Strauss, qui reprend la métamorphose d'Ovide, me semble-t-il. (je ne connais pas encore)

Et Ariane à Naxos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81649
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: L'opera et l'archéologie   Ven 26 Fév 2010 - 22:51

@Guillaume a écrit:
Et il faut peut-être évoquer Daphné de Strauss, qui reprend la métamorphose d'Ovide, me semble-t-il. (je ne connais pas encore)

Et Ariane à Naxos.
Ah oui, pour le coup, Daphne est une très bonne idée, parce qu'il y a vraiment un traitement musical de la transformation, précisément.

Mais musicalement (et textuellement), ce n'est pas forcément facile d'accès, tout dépend des goûts du généreux volontaire. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
jerome
Fugueur intempéré
avatar

Nombre de messages : 8868
Date d'inscription : 10/03/2008

MessageSujet: Re: L'opera et l'archéologie   Ven 26 Fév 2010 - 22:57

Didon et Enée, tout simplement ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Francoistit
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 917
Age : 24
Date d'inscription : 28/01/2010

MessageSujet: Re: L'opera et l'archéologie   Sam 27 Fév 2010 - 12:08

donc voila pour plus de précisions, avec le groupe que nous avons composé, on doit analyser je vais dire 3 oeuvres. Pour ma part, vu que l'on vient de voir le mythe d'Orphée et d'eurydice, je vais deja choisir un qui parle de cela. Je pense que je vais choisir aussi Elektra de Strauss, mais j'aimerais bien pour la troisieme oeuvre un mythe romain ou grec pas tres connu (moins qu'Orphée ou Didon ou encore Pygmalion,...) que l'on puisse surprendre un peu.

ou si non pour mes périodes, l'ai un petit penchant pour le romantisme
et vu que je n'y connais pas encore grand chose, mes compositeurs que j'apprécie sont principalement des russes, mais je ne sais pas s'ils ont composé des opéras sur la mythologie greco-romaine...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mehdi Okr
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1703
Date d'inscription : 04/02/2009

MessageSujet: Re: L'opera et l'archéologie   Sam 27 Fév 2010 - 12:24

@francoistit a écrit:
donc voila pour plus de précisions, avec le groupe que nous avons composé, on doit analyser je vais dire 3 oeuvres. Pour ma part, vu que l'on vient de voir le mythe d'Orphée et d'eurydice, je vais deja choisir un qui parle de cela. Je pense que je vais choisir aussi Elektra de Strauss, mais j'aimerais bien pour la troisieme oeuvre un mythe romain ou grec pas tres connu (moins qu'Orphée ou Didon ou encore Pygmalion,...) que l'on puisse surprendre un peu.

ou si non pour mes périodes, l'ai un petit penchant pour le romantisme
et vu que je n'y connais pas encore grand chose, mes compositeurs que j'apprécie sont principalement des russes, mais je ne sais pas s'ils ont composé des opéras sur la mythologie greco-romaine...

Il y a le magnifique Orphée et Eurydice d'Evstignei Fomine qui devrait te plaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18874
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: L'opera et l'archéologie   Sam 27 Fév 2010 - 12:31

Pour un mythe romain par un russe, il y a bien "Nero" de Rubinstein... mais encore faut-il trouver une version...

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81649
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: L'opera et l'archéologie   Sam 27 Fév 2010 - 12:34

Les Russes ne sont pas très branchés gréco-romain, en effet.

Si tu veux un mythe peu couru, c'est plutôt chez les baroques que tu trouveras : Pyrame et Thisbé de Clérambault est une cantate assez courte. Et sinon, effectivement, Atys, c'est peu célèbre aussi.

Chez les romantiques, Philémon et Baucis de Gounod, mais c'est plus difficile à trouver (sans parler de Psyché de Thomas qui, pour le coup, ne se trouve pas). Mais les romantiques ont déjà fait le tri, donc pour avoir du rare, il vaut mieux aller voir chez les baroques.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81649
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: L'opera et l'archéologie   Sam 27 Fév 2010 - 12:34

@Polyeucte a écrit:
Pour un mythe romain par un russe, il y a bien "Nero" de Rubinstein... mais encore faut-il trouver une version...
Mais Néron n'est pas un mythe. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Wolferl
Lapinophobe
avatar

Nombre de messages : 13311
Age : 26
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: L'opera et l'archéologie   Sam 27 Fév 2010 - 12:40

@francoistit a écrit:
donc voila pour plus de précisions, avec le groupe que nous avons composé, on doit analyser je vais dire 3 oeuvres. Pour ma part, vu que l'on vient de voir le mythe d'Orphée et d'eurydice, je vais deja choisir un qui parle de cela. Je pense que je vais choisir aussi Elektra de Strauss, mais j'aimerais bien pour la troisieme oeuvre un mythe romain ou grec pas tres connu (moins qu'Orphée ou Didon ou encore Pygmalion,...) que l'on puisse surprendre un peu.
Je pense aussi peut être à Idoménée, qui est peu courant mais reprend beaucoup d'éléments du mythe d'Iphigénie à Aulis. Tu pourrais ainsi comparer l'opéra de Mozart à celui de Campra, qui différent de beaucoup sur ce thème.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hidraot
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 12971
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: L'opera et l'archéologie   Sam 27 Fév 2010 - 12:42

Personne n'a parlé d'Atys !!! Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81649
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: L'opera et l'archéologie   Sam 27 Fév 2010 - 12:49

@ Wolferl
... tout en considérant cependant qu'Idomeneo s'inspire ouvertement de Danchet.

@ Hidraot

@DavidLeMarrec a écrit:
Si tu veux un mythe peu couru, c'est plutôt chez les baroques que tu trouveras : Pyrame et Thisbé de Clérambault est une cantate assez courte. Et sinon, effectivement, Atys, c'est peu célèbre aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Hidraot
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 12971
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: L'opera et l'archéologie   Sam 27 Fév 2010 - 12:50

Oups, mille excuses Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81649
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: L'opera et l'archéologie   Sam 27 Fév 2010 - 12:51

Ajoutes-en encore cinq cents, et n'en parlons plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Hidraot
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 12971
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: L'opera et l'archéologie   Sam 27 Fév 2010 - 12:52

Shocked N'exagérons rien !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18874
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: L'opera et l'archéologie   Sam 27 Fév 2010 - 13:24

@DavidLeMarrec a écrit:
@Polyeucte a écrit:
Pour un mythe romain par un russe, il y a bien "Nero" de Rubinstein... mais encore faut-il trouver une version...
Mais Néron n'est pas un mythe. Smile

Bah, c'est tout comme non?? J'ai été emporté par l'époque plus que par le thème en fait...

Sinon, pour Philémon et Baucis, j'ai peut-être une version libre de droit... faut que je regarde...

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81649
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: L'opera et l'archéologie   Sam 27 Fév 2010 - 13:30

@Polyeucte a écrit:
Bah, c'est tout comme non??
Tes professeurs d'histoire et de français n'ont pas bien fait leur travail quand tu étais en sixième, ou alors tu roupillais en rêvant à des contre-russes. cat

Pour faire sobre :

- Mythe : récit imaginé pour expliquer le monde de façon poétique. Exemple : la voûte céleste qui provient d'une coquille d'oeuf chez les Finnois ou le monde qui provient d'un cadavre chez les Scandinaves.

- Légende : récit fondé sur des faits réels, mais très fortement enjolivé. Exemple : le roi Arthur n'était pas chrétien, et plus un petit comte à la tête d'une horde indisciplinée qu'un brillant érudit aux idéaux d'égalité pré-fourrieristes.

- Histoire : l'Histoire désigne ce qui a réellement existé.


Néron a réellement existé, on a les preuves. Le fait que des légendes se soient greffées autour (mais il était tellement caricatural qu'il n'y en a pas tant eu besoin) n'enlève rien à cela. Ce n'est pas une oeuvre d'imagination comme Philémon et Baucis, qui sert à donner un exemple, la voie d'une conduite, en imaginant une histoire.


Oui, c'est la même période et les compositeurs le traitaient de la même façon, mais le prof de latin risque de ne pas être satisfait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Francoistit
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 917
Age : 24
Date d'inscription : 28/01/2010

MessageSujet: Re: L'opera et l'archéologie   Sam 27 Fév 2010 - 13:33

merci je vais en prendre quelques uns et vu que je ne suis pas tout seul exposer a mes camarades quelques opéras, et s'il y en a aussi des un peu plus court ce serait parfait ( 1hoo +/-)

La tout de maniere ce n'est que le début du travaille, le prof nous donnera plus de précision apres...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81649
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: L'opera et l'archéologie   Sam 27 Fév 2010 - 13:40

Alors je te recommande chaudement les cantates de Clérambault ou Blamont, elles font une vingtaine de minutes. Wink

Pyrame & Thisbé ou Léandre & Héro, ça pourrait vraiment faire ton affaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Bertram
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1603
Age : 37
Localisation : Paris
Date d'inscription : 11/04/2009

MessageSujet: Re: L'opera et l'archéologie   Sam 27 Fév 2010 - 14:35

En effet, désolé d'avoir parlé d'Octavie, ça n'est pas plus de la mythologie que Néron...Alors pour me rattraper, je te propose Thétis de Rameau, une cantate courte et très plaisante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Francoistit
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 917
Age : 24
Date d'inscription : 28/01/2010

MessageSujet: Re: L'opera et l'archéologie   Ven 12 Mar 2010 - 18:52

voila, je reviens pour vous dire mes choix Very Happy

Le groupe et moi allons d'abors je pense s'occuper de deux pieces que nous allons comparés : Orfeo de Monteverdi et Orfeo ed Eurydice de Gluck.

J'aimerais avoir votre appreciation de ces 2 opéras. Nous comparerons leur style musical et les textes.

Ensuite, je pense que nous allons analyser Elektra de Strauss comme cela nous avons une piece parlant un peu de ''l'apres guerre de Troie''.

Le dernier, je n'ai pas encore choisis, je pense que je vais laisser mes camarades decider Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: L'opera et l'archéologie   Ven 12 Mar 2010 - 19:00

Je pense que ton message va être déplacé. Wink

Très ambitieux de mettre en relation ces deux oeuvres aux attraits si éloignés.
Evoquer la naissance de l'opéra dans l'Italie de la fin de la Renaissance, ce que l'Orfeo doit à la Camerata Bardi et au madrigal, les styles vocaux particuliers de cette époque, la naissance de la monodie accompagnée et faire le saut jusqu'au classicisme de Gluck, une tentative de retour à l'origine (comme ce fut le cas pour les premiers compositeurs d'opéra du XVII°), la réforme de Calzabigi...

Et des livrets qui sont presque opposés dans leur conception et leur déroulement. Tellement plus humain chez Monteverdi, presque allégorique chez Gluck. Mais de belles oeuvres en tout cas. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81649
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: L'opera et l'archéologie   Ven 12 Mar 2010 - 19:47

@francoistit a écrit:
voila, je reviens pour vous dire mes choix Very Happy

Le groupe et moi allons d'abors je pense s'occuper de deux pieces que nous allons comparés : Orfeo de Monteverdi et Orfeo ed Eurydice de Gluck.

J'aimerais avoir votre appreciation de ces 2 opéras. Nous comparerons leur style musical et les textes.

Ensuite, je pense que nous allons analyser Elektra de Strauss comme cela nous avons une piece parlant un peu de ''l'apres guerre de Troie''.

Le dernier, je n'ai pas encore choisis, je pense que je vais laisser mes camarades decider Smile
Ce qui est très intéressant, dans ton sujet, c'est que tu vas pouvoir mettre en relation deux façons différentes de mettre en action le même objectif. Monteverdi veut augmenter l'expressivité du théâtre en le rendant chanté, si bien qu'il fait parti des compositeurs qui président à la naissance de l'opéra. Gluck, lui, veut retrouver la primauté de la déclamation sur l'opéra rococo devenu très décoratif (Rameau, Mondonville, Boismortier...).

Elektra, c'est encore autre chose, un retour aux sources de la tragédie grecque (comme dans les deux cas précédents), mais dans une perspective qui hérite beaucoup de Nietzsche et Wagner.

Il y a des trucs passionnants à dire rien que dans cette perspective ! cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Francoistit
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 917
Age : 24
Date d'inscription : 28/01/2010

MessageSujet: Re: L'opera et l'archéologie   Jeu 15 Avr 2010 - 13:35

quand vous parliez des cantates, pour clerambault, l'amant timide parle-t'il de la mythologie ? et si oui, est il bien?

ou si non orphée de clerambault ??
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81649
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: L'opera et l'archéologie   Jeu 15 Avr 2010 - 15:48

Pyrame & Thisbé ou La Mort d'Hercule me semblent plus appropriés.

Enfin, Orphée n'est pas mal, mais c'est un peu long et le contenu plus dilué que les deux autres (moins codifié aussi, donc pour ton commentaire peut-être un peu moins fructueux de prime abord).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Guyercoeur
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 215
Localisation : Villeurbanne
Date d'inscription : 26/07/2005

MessageSujet: Re: L'opera et l'archéologie   Ven 16 Avr 2010 - 12:34

Mythe, légende ou histoire ?
La Ville d 'YS.

Donc "le Roi d 'YS" de LALO.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'opera et l'archéologie   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'opera et l'archéologie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Musique à Rome. Les dossiers d'Archéologie n°320
» L'opera et l'archéologie
» Archéologie musicale
» Royal Opera-House 2010-2011
» Opera National de Paris : Répertoires & Saisons passées

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique (Divers)-
Sauter vers: