Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Frank Zappa (1940-1993)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80671
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Frank Zappa (1940-1993)   Dim 4 Sep 2011 - 15:42

korama a écrit:
Sur ce même album il y avait d'autres reprises (Ring of fire de Johnny Cash, Purple Haze d'Hendrix notamment) qui n'ont pas posées de problèmes de droits.

Ben ça devait être moins cher. Very Happy

Mais ce n'est pas aux descendant de Ravel à demander à ne pas utiliser une oeuvre normalement, mais bien à Zappa de demander l'autorisation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Glocktahr
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4612
Date d'inscription : 22/03/2009

MessageSujet: Re: Frank Zappa (1940-1993)   Dim 4 Sep 2011 - 15:44

Putain Xavier se tape même la lecture des forums qui ne l'interessent absolument pas, quel pro...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80671
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Frank Zappa (1940-1993)   Dim 4 Sep 2011 - 15:46

keuf
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ophanin
Fer galant
avatar

Nombre de messages : 4576
Age : 30
Date d'inscription : 13/12/2008

MessageSujet: Re: Frank Zappa (1940-1993)   Dim 4 Sep 2011 - 15:50

Ravel n'a pas de descendants bounce C'est son frère qui a hérité des droits, puis l'infirmière du frère ensuite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/video/x2l4jo_lucky-channel-01_fun
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 16460
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Frank Zappa (1940-1993)   Dim 4 Sep 2011 - 16:01

De toute façon cette reprise du Bolero façon Reggae par Zappa releve franchement de l'anecdote musicalement parlant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kegue
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3774
Age : 47
Localisation : Là où repose Cocteau
Date d'inscription : 27/10/2008

MessageSujet: Re: Frank Zappa (1940-1993)   Dim 4 Sep 2011 - 17:03

arnaud bellemontagne a écrit:
De toute façon cette reprise du Bolero façon Reggae par Zappa releve franchement de l'anecdote musicalement parlant...

Tout à fait. Dans le genre reprise rigolote, il a fait aussi Stairway to Heaven (le sol de Jimmy Page adapté aux cuivres vaut le détour)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82107
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Frank Zappa (1940-1993)   Dim 4 Sep 2011 - 18:48

Xavier a écrit:
korama a écrit:
Sur ce même album il y avait d'autres reprises (Ring of fire de Johnny Cash, Purple Haze d'Hendrix notamment) qui n'ont pas posées de problèmes de droits.

Ben ça devait être moins cher. Very Happy

Mais ce n'est pas aux descendant de Ravel à demander à ne pas utiliser une oeuvre normalement, mais bien à Zappa de demander l'autorisation.
Cela dit il existe aussi la question du droit moral : la parodie est permise, mais pas la dénaturation. Et ce droit est imprescriptible, c'est-à-dire que même lorsque l'oeuvre se trouve dans le domaine public, les héritiers ont le droit de trouver à redire.

En l'occurrence, c'est très bizarre tout de même comme histoire : il a demandé aux héritiers de Cash et Hendrix, mais pas à ceux de Ravel ? Ne me faites pas croire qu'un gars comme Zappa n'a pas un conseiller juridique dans sa boîte de prod... A mon avis l'histoire qu'il nous raconte là est très très elliptique (en admettant qu'elle soit vraie).
Je dis ça tout en n'ayant aucune sympathie pour les héritiers et surtout éditeurs de Ravel, qui ont amplement trait la vache à lait - les Don Quichotte n'existaient chez Durand qu'en séparé avant la seconde moitié des années 2000 ! Avec le coût afférent bien sûr.

Au passage, la petite phrase du journaliste de Libé sur les "puristes" est assez pathétique. Du genre :
=> les classiqueux sont des coincés ;
=> on n'a pas le droit de ne pas aimer un arrangement sans être suspect d'être de parti pris.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
néthou
JazzAuNeth
avatar

Nombre de messages : 1523
Date d'inscription : 04/03/2011

MessageSujet: Re: Frank Zappa (1940-1993)   Dim 4 Sep 2011 - 19:46

DavidLeMarrec a écrit:
...- les Don Quichotte n'existaient chez Durand qu'en séparé avant la seconde moitié des années 2000 ! Avec le coût afférent bien sûr.
Euh David, tu peux traduire ? j'avions pas saisi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82107
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Frank Zappa (1940-1993)   Dim 4 Sep 2011 - 21:26

néthou a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
...- les Don Quichotte n'existaient chez Durand qu'en séparé avant la seconde moitié des années 2000 ! Avec le coût afférent bien sûr.
Euh David, tu peux traduire ? j'avions pas saisi...
Oui, j'ai été elliptique, l'anecdote n'était pas essentielle. Smile

La partition des Don Quichotte à Dulcinée (douze minutes environ) n'était vendue, jusqu'à tout récemment, qu'en volumes séparés. Et comme personne, vu la durée, ne les joue indépendamment, ça fait qu'on payait trois fois 7 ou 8€ alors qu'en volume unique ça en vaudrait 17 pour les trois mélodies.

Stratégie de Durand, évidemment, pour que ça coûte plus cher : oeuvre extrêmement souvent jouée en récital, accessible pour les étudiants, magnifique de toute façon, et la dernière de Ravel. Comme elle n'était pas libre de droits, ils avaient tout pouvoir pour le vendre aussi cher qu'ils voulaient.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
néthou
JazzAuNeth
avatar

Nombre de messages : 1523
Date d'inscription : 04/03/2011

MessageSujet: Re: Frank Zappa (1940-1993)   Dim 4 Sep 2011 - 22:05

Merci pour l'explication.

Quand même, ayant-droit, c'est un beau métier...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82107
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Frank Zappa (1940-1993)   Dim 4 Sep 2011 - 22:20

néthou a écrit:
Merci pour l'explication.

Quand même, ayant-droit, c'est un beau métier...
Ce peut être une vocation, il suffit de trouver un bon parti.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80671
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Frank Zappa (1940-1993)   Lun 5 Sep 2011 - 0:50

En plus ça se trouve dans le recueil Dover qui doit coûter moins de 20 euros maintenant, non?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Opus100
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 247
Date d'inscription : 20/07/2011

MessageSujet: Re: Frank Zappa (1940-1993)   Lun 5 Sep 2011 - 5:09

La musique de Zappa, c'est aussi une musique jouée par de sacrés musiciens !

Je n'en ferai pas la très longue liste, je suis certain d'en oublier...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 16460
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Frank Zappa (1940-1993)   Lun 5 Sep 2011 - 12:23

George Duke
Vinnie Colaiuta
Steve Vai
Terry Bozzio
Chad Wackerman
Chester Thompson
Don Preston
Ian Underwood
Ruth Underwood
Ed Mann
Eddie Jobson
Les frères Brecker
Aynsley Dunbar
Tommy Mars
Peter Wolf
Alan Zavod
Patrick O' Hearn
Scott Thunes
Adrian Belew
Arthur Barrow
Tom Fowler
Mike Kennealy

De rien... Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kegue
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3774
Age : 47
Localisation : Là où repose Cocteau
Date d'inscription : 27/10/2008

MessageSujet: Re: Frank Zappa (1940-1993)   Lun 5 Sep 2011 - 13:59

Je ne sais plus où j'ai lu ça, Steve Vai racontait son audition chez Zappa. Il fallait être capable de faire se que demandait FZ (changement de mesures, transpositions, vitesses en tout genre) en étant efficace le plus rapidement possible (sur un truc plus ou moins écrit au départ). C'est sûr donc que le bonhomme ne s'entourait pas de manchots.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JerMu
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 487
Localisation : F
Date d'inscription : 22/01/2011

MessageSujet: Re: Frank Zappa (1940-1993)   Lun 5 Sep 2011 - 14:02

Quand Terry Bozzio a passé son audition, FZ lui a filé la partoche de The Black Page. Dans l'ambiance tout de suite !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Opus100
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 247
Date d'inscription : 20/07/2011

MessageSujet: Re: Frank Zappa (1940-1993)   Lun 5 Sep 2011 - 14:09

Et voilà, Arnaud, c'est ainsi que l'on omet Napoleon Murphy Brock, Jean Luc Ponty, Eddie Jobson, ... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 16460
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Frank Zappa (1940-1993)   Lun 5 Sep 2011 - 14:39

J'ai mis Jobson...en effet j'ai oublié Ponty et le plus eblouissant chanteur/saxophoniste/flutiste/danseur des 70's. Surprised

Ah oui il y a Ralph Humphrey aussi!


@Kegue:En effet, les partitions ardues de Zappa requièrent des virtuoses irréprochables. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Opus100
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 247
Date d'inscription : 20/07/2011

MessageSujet: Re: Frank Zappa (1940-1993)   Lun 5 Sep 2011 - 16:41

J'ai pu assister à ses concerts parisiens entre 1976 et 1988, et j'avoue que Terry Bozzio est le batteur qui m'a le plus impressionné.

Par contre, j'ai zappé la tournée hommage de son fils, et je le regrette bien Sad

Au fait, en dehors de sa période classique, quelle est celle que vous préférez ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
korama
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 73
Age : 44
Localisation : Dijon
Date d'inscription : 29/08/2011

MessageSujet: Re: Frank Zappa (1940-1993)   Lun 5 Sep 2011 - 16:44

J'ai un faible pour la période 73-79, avec comme sommet l'album "One Size Fits All" qui est, pour moi, la quintessence de Zappa : melodiquement imparable, techniquement ardu, mais fait en rigolant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.tripmusic.net/qurtis
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 16460
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Frank Zappa (1940-1993)   Lun 5 Sep 2011 - 16:58

Idem avec comme point d'orgue le sextette de 1974(constitué de George Duke, Napoleon Murphy Brock,Tom Fowler, Ruth Underwood et Chester Thompson) immortalisé par YCDTOSA Vol 2 Live à Helsinki qui est le plus grand live de l'histoire du Rock.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Opus100
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 247
Date d'inscription : 20/07/2011

MessageSujet: Re: Frank Zappa (1940-1993)   Lun 5 Sep 2011 - 17:25

Ma période préférée est celle qui coïncide avec la présence dans le groupe de Terry Bozzio. Mais d'un point de vue plus large, je préfère ses compositions allant de 1971 à 1979 (je sais, ça fait pas mal de titres, mais que voulez-vous, quand on aime...).

Dans ses album live, je préfère Roxy and elsewhere (le pendant de ta sélection, Arnaud mains ) Bongo Fury (pour Captain Beefheart et le titre Muffin Man, l'un des sommets de son expressivité à la guitare et un si beau final de concert) et Zappa in New York.

Parmi ses albums studio, j'ai un gros faible pour The Grand Wazoo, Apostrophe, One size fits all et le tryptique Sleep Dirt, Studio Tan et Orchestral Favorites, même si ce sont des ponctions de son projet Läther, tué dans l'oeuf par la Warner
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kegue
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3774
Age : 47
Localisation : Là où repose Cocteau
Date d'inscription : 27/10/2008

MessageSujet: Re: Frank Zappa (1940-1993)   Lun 5 Sep 2011 - 19:48

korama a écrit:
J'ai un faible pour la période 73-79, avec comme sommet l'album "One Size Fits All" qui est, pour moi, la quintessence de Zappa : melodiquement imparable, techniquement ardu, mais fait en rigolant.

Tout pareil pour moi. Cet album, avec Apostrophe et Overnite sensation, sont mes trois albums préférés de Franky. Je suis par contre beaucoup plus partagés sur des albums comme Joe's garage (surtout le CD 2, inutile pour moi) et Cheik Yerbouty où je trouve beaucoup de longueurs (ces solos de trois quart d'heures m'ennuient assez rapidement)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Opus100
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 247
Date d'inscription : 20/07/2011

MessageSujet: Re: Frank Zappa (1940-1993)   Lun 5 Sep 2011 - 21:08

kegue a écrit:
Cheik Yerbouty où je trouve beaucoup de longueurs (ces solos de trois quart d'heures m'ennuient assez rapidement)

Sheik Yerbouti ne comporte pourtant qu'un seul titre de plus de 7 minutes : Your mama (12'36" précisément) dont le long solo de guitare est en 2 parties, la première assez déstructurée (ce qui peut déranger) partant à l'aventure de l'impro, pour finalement arriver sur une seconde partie plus "cadrée" (et bougrement efficace).

Ce qui me gène dans cet album c'est plutôt l'utilisation un peu lourdingue du synthé de Peter Wolf, qui a tendance à me "fatiguer" les oreilles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 16460
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Frank Zappa (1940-1993)   Lun 5 Sep 2011 - 22:18

D'accord avec Opus 100 et contrairement à Kegue je trouve que le point fort de Sheik Yerbouti reside justement dans les solos de guitare du maitre:Yo Mama et Rat Tomago sont des chefs d'oeuvre de narrativité guitaristique.

Concernant mes periodes favorites comme je l'ai dit, je privilegie la periode "Roxy" (George Duke, Napoleon Murphy Brock, Ruth Underwood) mais j'aime egalement beaucoup:

-la periode Mothers chambriste d'Uncle Meat et de Ahead of Their Time
-la phase Jazzy et Big Band de Hot Rats,Waka/Jawaka et Grand Wazoo
-la formation elargie du Live In New York avec Bozzio et les freres Brecker
-Le groupe 79/80 avec Vinnie Colaiuta
-Je suis plus selectif sur les 80's mais il y a des morceaux merveilleux comme Sinister Footwear, Alien Orifice, What's New in Baltimore, Moggio
-J'adore le disque au synclavier Jazz from Hell
-Il y a des choses remarquables a entendre par le groupe en formation Big Band de 88

N'ayons pas peur des mots:Zappa est(à mon sens) le plus grand artiste de l'histoire du rock. alien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kegue
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3774
Age : 47
Localisation : Là où repose Cocteau
Date d'inscription : 27/10/2008

MessageSujet: Re: Frank Zappa (1940-1993)   Lun 5 Sep 2011 - 22:25

C'est pourtant dans ces solos que je le trouve moins inspiré. Cela dit, c'est purement une question de ressenti (étant guitariste moi même, je serais bien incapable d'envoyer ce genre de chose et je reste admiratif mais à la longue je m'ennuie et je zappe). Je préfère largement des solos du type Inca road ou Can't aford no shoes (orthographe à vérifier mais j'ai la flemme de descendre)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Opus100
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 247
Date d'inscription : 20/07/2011

MessageSujet: Re: Frank Zappa (1940-1993)   Mar 6 Sep 2011 - 0:03

arnaud bellemontagne a écrit:
Concernant mes periodes favorites comme je l'ai dit, je privilegie la periode "Roxy" (George Duke, Napoleon Murphy Brock, Ruth Underwood) mais j'aime egalement beaucoup:

-la periode Mothers chambriste d'Uncle Meat et de Ahead of Their Time
-la phase Jazzy et Big Band de Hot Rats,Waka/Jawaka et Grand Wazoo
-la formation elargie du Live In New York avec Bozzio et les freres Brecker
-Le groupe 79/80 avec Vinnie Colaiuta
-Je suis plus selectif sur les 80's mais il y a des morceaux merveilleux comme Sinister Footwear, Alien Orifice, What's New in Baltimore, Moggio
-J'adore le disque au synclavier Jazz from Hell
-Il y a des choses remarquables a entendre par le groupe en formation Big Band de 88

N'ayons pas peur des mots:Zappa est(à mon sens) le plus grand artiste de l'histoire du rock. alien

Alors là, j'en reste bouche bée (vive le clavier et internet, je peux encore m'exprimer) mais tout ce que tu viens d'écrire correspond exactement à ce que je pense, s'en est troublant. mains
Ah, mais comme tu ne mentionnes pas le triptyque Studio Tan, Sleep Dirt et Orchestral Favorites (d'ailleurs, c'est George Duke au clavier...) j'y vois une différence rassurante. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 16460
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Frank Zappa (1940-1993)   Mar 6 Sep 2011 - 0:07

J'adore egalement ces 3 recueils issus du coffret Lather mais le line-up est tellement disparate que je ne l'ai pas mentionné. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Opus100
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 247
Date d'inscription : 20/07/2011

MessageSujet: Re: Frank Zappa (1940-1993)   Mar 6 Sep 2011 - 0:18

J'allais oublier : nos préférences sont peut-être liées à la période que nous avons découvert en premier chez Zappa.

De mon côté, ce fut précisément Roxy and Elsewhere que j'avais choisi... du fait que c'était un album double, fraichement sorti et à un prix économique... (la lettre O, pour les nostalgiques Wink ).

Tout d'abord, je n'ai pas su l'apprécier. Mais alors, pas du tout ! Sauf quelques morceaux qui me titillaient les méninges... Et à chaque écoute d'autres morceaux venaient s'ajouter au plaisir ressenti.
Jusqu'à la terrible bascule : il me fallait tout de ce compositeur hors norme !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kegue
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3774
Age : 47
Localisation : Là où repose Cocteau
Date d'inscription : 27/10/2008

MessageSujet: Re: Frank Zappa (1940-1993)   Mar 6 Sep 2011 - 8:09

Opus100 a écrit:
J'allais oublier : nos préférences sont peut-être liées à la période que nous avons découvert en premier chez Zappa.
Ce n'est pas mon cas, j'ai découvert Zappa avec You are what you is qui m'avait vraiment scotché à l'époque mais qui est loin d'être actuellement mon préféré

Opus100 a écrit:
il me fallait tout de ce compositeur hors norme !
Est-ce seulement possible ? Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
korama
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 73
Age : 44
Localisation : Dijon
Date d'inscription : 29/08/2011

MessageSujet: Re: Frank Zappa (1940-1993)   Mar 6 Sep 2011 - 9:33

Je l'ai découvert très tard, avec "The Best Band You Never Heard In Your Life", qui s'avère une super porte d'entrée car c'est un vrai concert "best of" qui brasse très large. Puis j'ai écouté "Hot Rats". Grosse claque aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.tripmusic.net/qurtis
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82107
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Frank Zappa (1940-1993)   Mar 6 Sep 2011 - 13:17

korama a écrit:
Grosse claque aussi.
HS.
Arrow http://classik.forumactif.com/t5594-grosses-claques

Citation :
c'est un vrai concert "best of" qui brasse très large.
HS.
Arrow http://classik.forumactif.com/t4482p240-la-biere-salon-de-degustation
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Opus100
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 247
Date d'inscription : 20/07/2011

MessageSujet: Re: Frank Zappa (1940-1993)   Mar 6 Sep 2011 - 13:32

kegue a écrit:
Opus100 a écrit:
il me fallait tout de ce compositeur hors norme !
Est-ce seulement possible ? Laughing
Wink Surement pas, il y a tellement d'enregistrements soigneusement collectés Zappa et qui sont à la disposition de ses descendants.
Mais en se "limitant" aux oeuvres publiées sur CD, j'ai déjà le choix entre pas mal de versions de ses chansons.
Côté vidéo, j'avoue un manque certain...

korama a écrit:
Je l'ai découvert très tard, avec "The Best Band You Never Heard In Your Life", qui s'avère une super porte d'entrée car c'est un vrai concert "best of" qui brasse très large. Puis j'ai écouté "Hot Rats". Grosse claque aussi.
Si tu recherches des conseils pour aller plus loin dans la découverte de sa musique, n'hésite pas à demander, je crois qu'il y a des fans chauds-bouillants pour t'aider Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
korama
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 73
Age : 44
Localisation : Dijon
Date d'inscription : 29/08/2011

MessageSujet: Re: Frank Zappa (1940-1993)   Mar 6 Sep 2011 - 13:54

Nan mais j'ai la quasi intégrale depuis hein... Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.tripmusic.net/qurtis
Opus100
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 247
Date d'inscription : 20/07/2011

MessageSujet: Re: Frank Zappa (1940-1993)   Mar 6 Sep 2011 - 16:10

Concernant les Hors Sujets signalés, je vois difficilement comment distinguer l'oeuvre de zappa de sa discographie. scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82107
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Frank Zappa (1940-1993)   Mar 6 Sep 2011 - 16:53

Opus100 a écrit:
Concernant les Hors Sujets signalés, je vois difficilement comment distinguer l'oeuvre de zappa de sa discographie. scratch
Laughing

Il faut cliquer les liens (ou au moins les lire), plutôt que de supposer. hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 16460
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Frank Zappa (1940-1993)   Mar 6 Sep 2011 - 17:40

Tiens ben pusique on t'a sous la main, que penses-tu de Zappa, David ? Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82107
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Frank Zappa (1940-1993)   Mar 6 Sep 2011 - 18:01

arnaud bellemontagne a écrit:
Tiens ben pusique on t'a sous la main, que penses-tu de Zappa, David ? Smile
Plutôt du bien, il me semble même qu'on en avait parlé. J'ai une certaine tendresse pour Hot Rats, qui a une certaine personnalité.

Après ça, je ne partage pas complètement l'enthousiasme délirant des véritables amateurs, mais j'y prends tout de même un certain plaisir.

(Oui, je reste certainement vague, mais je n'en ai pas écouté depuis plusieurs mois, ça commence à être ancien.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 16460
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Frank Zappa (1940-1993)   Mar 6 Sep 2011 - 18:18

Ok merci! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Opus100
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 247
Date d'inscription : 20/07/2011

MessageSujet: Re: Frank Zappa (1940-1993)   Mar 6 Sep 2011 - 19:09

DavidLeMarrec a écrit:
Opus100 a écrit:
Concernant les Hors Sujets signalés, je vois difficilement comment distinguer l'oeuvre de zappa de sa discographie. scratch
Laughing Il faut cliquer les liens (ou au moins les lire), plutôt que de supposer. hehe
J'ai cliqué, n'y ai rien lu d'intéressant par rapport à ce fil, et n'ai répondu qu'au court texte que tu as consenti écrire en introduction à ce je crois comprendre être de l'humour : HS...

DavidLeMarrec a écrit:
arnaud bellemontagne a écrit:
Tiens ben pusique on t'a sous la main, que penses-tu de Zappa, David ? Smile
Plutôt du bien, il me semble même qu'on en avait parlé. J'ai une certaine tendresse pour Hot Rats, qui a une certaine personnalité.

Après ça, je ne partage pas complètement l'enthousiasme délirant des véritables amateurs, mais j'y prends tout de même un certain plaisir.

(Oui, je reste certainement vague, mais je n'en ai pas écouté depuis plusieurs mois, ça commence à être ancien.)
C'est sûr qu'après tant de bémols, ceux qui affirment sans détour leur affection doivent surement délirer...

Mais je remercie d'avance ta bienveillante tolérance
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82107
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Frank Zappa (1940-1993)   Mar 6 Sep 2011 - 22:33

Opus100 a écrit:
à ce je crois comprendre être de l'humour
Quelle perspicacité. Surprised Damnation, je suis découvert !

Concernant Zappa, disons que vu sa réputation, j'avais trouvé ça un peu "gentil" pour un dynamiteur patenté. Mais dans l'absolu, c'est très agréable. J'écoute un peu ça comme j'écoute du Stamitz ou du Spohr, une musique fraîche et consonante.

Mais lorsqu'on s'attend à entendre du Ligeti version amplifiée, on est surpris. Et j'ai cette discordance entre réputation et aspect sonore qui me poursuit un peu lorsque je l'écoute. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 16460
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Frank Zappa (1940-1993)   Mar 6 Sep 2011 - 22:54

Hot Rats est plutôt lisse et mélodique en effet.

Jazz From Hell et Yellow Skark plutôt avant-gardistes et experimentaux.

Bref, Zappa est par excellence l'artiste impossible a catégoriser avec ses 60 albums se baladant allégrement sur tous les territoires musicaux.Cela dit, Il est vrai que le profil mélodique de Zappa est marqué par Stravinski ce qui explique son goût pour les mélodies chantantes et enjouées aux contours enfantins (Uncle Meat, Moggio, Dog Breath, Peaches in Regalia, Pygmy Twylyte...). Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Opus100
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 247
Date d'inscription : 20/07/2011

MessageSujet: Re: Frank Zappa (1940-1993)   Mar 6 Sep 2011 - 23:48

En effet, avec ce talent d'avoir parfaitement adapté ses compositions aux musiciens qui l'entouraient (à moins que ce ne soit l'inverse).

@ David
De quelle réputation supposée parles-tu ?
Zappa est plutôt méconnu, surtout en comparaison des autres formations, compte tenu de sa longévité créatrice et sa production.
Quant à Ligeti, je ne vois pas le rapport avec Zappa... scratch

PS : si tu pouvais éviter le sarcasme quasi systématique, le débat en serait plus constructif et/ou plus agréable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82107
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Frank Zappa (1940-1993)   Mer 7 Sep 2011 - 0:12

Opus100 a écrit:
le sarcasme quasi systématique
Le sarcasme ? Ah non, il y a erreur, je taquine souvent, mais jamais à dessein de me moquer ou de mettre en difficulté. Quand je devine que ça pourrait être le cas, je me retiens et ne poste pas. En l'occurrence, je t'ai juste trouvé un peu lent sur le lien entre "il brasse beaucoup de style" et mon lien vers le fil de bière, qui était du pur flood et qui ne méritait pas tant d'attentions de ta part. Smile

Vraiment rien de méchant, je t'assure.

Au demeurant, tu fais vraiment bien de me le signaler, parce qu'avec l'écrit seul, on peut sentir les choses très différemment. Smile Et si ma façon te pèse, je ferai de toute façon plus attention.

--

Pour Zappa, il va falloir que je m'y remette pour en parler sérieusement. Mais concernant la réputation, il passe pour être un visionnaire génial, un esthète subversif, inspiré et innovateur des musiques amplifiées. D'où mon parallèle avec Ligeti, quelqu'un qui fait radicalement voir la musique autrement.

Or, j'ai gentiment trouvé mes repères habituels en l'écoutant, d'où ma surprise, mais pas négative au demeurant, je l'ai dit, ça me plaît assez.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 16460
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Frank Zappa (1940-1993)   Mer 7 Sep 2011 - 0:35

Opus100 a écrit:


PS : si tu pouvais éviter le sarcasme quasi systématique, le débat en serait plus constructif et/ou plus agréable.

C'est franchement pas le genre de David, je t'assure. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Opus100
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 247
Date d'inscription : 20/07/2011

MessageSujet: Re: Frank Zappa (1940-1993)   Mer 7 Sep 2011 - 1:53

DavidLeMarrec a écrit:
Opus100 a écrit:
le sarcasme quasi systématique
Le sarcasme ? Ah non, il y a erreur, je taquine souvent, mais jamais à dessein de me moquer ou de mettre en difficulté. Quand je devine que ça pourrait être le cas, je me retiens et ne poste pas. En l'occurrence, je t'ai juste trouvé un peu lent sur le lien entre "il brasse beaucoup de style" et mon lien vers le fil de bière, qui était du pur flood et qui ne méritait pas tant d'attentions de ta part. Smile

Vraiment rien de méchant, je t'assure.

Au demeurant, tu fais vraiment bien de me le signaler, parce qu'avec l'écrit seul, on peut sentir les choses très différemment. Smile Et si ma façon te pèse, je ferai de toute façon plus attention.

--

Pour Zappa, il va falloir que je m'y remette pour en parler sérieusement. Mais concernant la réputation, il passe pour être un visionnaire génial, un esthète subversif, inspiré et innovateur des musiques amplifiées. D'où mon parallèle avec Ligeti, quelqu'un qui fait radicalement voir la musique autrement.

Or, j'ai gentiment trouvé mes repères habituels en l'écoutant, d'où ma surprise, mais pas négative au demeurant, je l'ai dit, ça me plaît assez.
D'accord, je regrette le mot sarcasme, d'autant plus irritant que le fond de tes posts est généralement nourri par ta brillante culture (c'est sincère, bas les armes).
Néanmoins, plus le discours est grand, plus l'écueil du péremptoire est à surveiller (cet avis ne concerne pas les dictateurs ni les maris cocus). La preuve : je deviens péremptoire !

Les seules réputations que j'ai pu entendre concernant Zappa viennent du bouche à oreille lycéen. Tu comprendras que le discours y est moins grandiloquent, et surtout centré sur sa qualité de guitariste...
Depuis, le sujet de discussion ne tombe sur Zappa qu'au gré des rencontres : " hein ! Tu connais Zappa ? ...". Bref, des scènes trop rares et trop spontanées pour qu'on se lance dans le visionnaire esthète, subversif, innovateur , amplifié (par contre, on va allègrement dans le "génial").

Un aspect de sa musique que j'adore, c'est cette façon de construire, de déstructurer et de reconstruire ses mélodies (jusqu'aux solos de guitare quelles renferment), avec une rythmique efficace et un humour omniprésent.
D'ailleurs, si ses premiers albums composés et ceux des années 80' me plaisent moins, cela vient sans doute de la sensation qu'il déstructure trop sans suffisamment construire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82107
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Frank Zappa (1940-1993)   Mer 7 Sep 2011 - 2:04

Opus100 a écrit:
l'écueil du péremptoire est à surveiller
J'essaie (en parsemant de petites formules subjectives). Mais ce n'est pas toujours facile, la preuve. Ca fait pas mal d'années que j'observe les conversations dématérialisées, et malgré tout l'usage virtuose qu'on peut en faire, il manque une vraie dimension, le ton n'est jamais complètement rendu, et une parole bénigne peut prendre des résonances très blessantes, même dans son contexte.

Citation :
Les seules réputations que j'ai pu entendre concernant Zappa viennent du bouche à oreille lycéen. Tu comprendras que le discours y est moins grandiloquent, et surtout centré sur sa qualité de guitariste...
Ah oui, effectivement... pour ma part j'ai surtout entendu des classiqueux ou des amateurs de rock alternatif / post- / progressif parler de Zappa, on n'y mentionne même jamais qu'il a une guitare. Mr. Green

Je vais m'y remettre et je reviendrai en parler de façon un peu plus constructive. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
néthou
JazzAuNeth
avatar

Nombre de messages : 1523
Date d'inscription : 04/03/2011

MessageSujet: Re: Frank Zappa (1940-1993)   Mer 7 Sep 2011 - 9:16

DavidLeMarrec a écrit:
Opus100 a écrit:
l'écueil du péremptoire est à surveiller
J'essaie (en parsemant de petites formules subjectives). Mais ce n'est pas toujours facile, la preuve. Ca fait pas mal d'années que j'observe les conversations dématérialisées, et malgré tout l'usage virtuose qu'on peut en faire, il manque une vraie dimension, le ton n'est jamais complètement rendu, et une parole bénigne peut prendre des résonances très blessantes, même dans son contexte.
Même observation pour moi.
Qui tient aussi au fait, à mon sens, que le principe-même d'un forum qui est de pouvoir s'exprimer derrière son écran et à l'abri d'un pseudonyme pousse naturellement à l'affirmation (et donc inconsciemment de soi-même), et de là au péremptoire. Je garde ainsi l'impression que de ce fait, beaucoup de forumeurs (en règle générale, et plutôt bien moins ici qu'ailleurs) en oublient de lire simplement ce qui est écrit et perdent peu à peu le sens de la nuance (d'où l'usage des smileys).
Sens de la nuance qui lui-même peut être difficile à exprimer selon que l'on souhaite (c'est souvent mon cas, et je dois y prêter attention) se montrer ou taquin, ou moqueur, ou facétieux, ou goguenard, ou malicieux, voire s'avancer sur le sentier moins marqué du mauvais esprit et même du sarcasme.
Le principe de base étant bien entendu, d'accepter la même chose en retour pour soi-même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pHax
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 638
Date d'inscription : 30/04/2008

MessageSujet: Re: Frank Zappa (1940-1993)   Mer 7 Sep 2011 - 13:20

DavidLeMarrec a écrit:
J'ai une certaine tendresse pour Hot Rats, qui a une certaine personnalité.

C'est un de ses disques les plus lisses…

Citation :
Mais concernant la réputation, il passe pour être un visionnaire génial, un esthète subversif, inspiré et innovateur des musiques amplifiées. D'où mon parallèle avec Ligeti, quelqu'un qui fait radicalement voir la musique autrement.

Or, j'ai gentiment trouvé mes repères habituels en l'écoutant, d'où ma surprise, mais pas négative au demeurant, je l'ai dit, ça me plaît assez.

Zappa est subversif, mais il n'a pas inventé de nouvelles formes musicales, il se contente d'écrire, d'orchestrer, de jouer, d'arranger sa musique, qui, pour l'essentiel, est toujours de qualité, et parfois, tout simplement excellente !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://phorme.wordpress.com/
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 16460
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Frank Zappa (1940-1993)   Mer 7 Sep 2011 - 13:40

Soyons justes, il y a une quantité non negligeable de scories dans le corpus de Zappa, le discernement n'etant pas une de ses qualités principales. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Frank Zappa (1940-1993)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Frank Zappa (1940-1993)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» Frank Zappa (1940-1993)
» Frank Zappa, l'Amérique en déshabillé
» frank zappa
» Frank Zappa, Gerry Garcia, Carlos Santana, Eric Clapton.....
» Frank Zappa : Sheik Yerbouti (1979)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Autres musiques :: Autres styles-
Sauter vers: