Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 [jazz] Art Pepper (1925-1982)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: [jazz] Art Pepper (1925-1982)   Mer 7 Jan 2009 - 11:25

Un très grand saxophoniste (alto et ténor je crois). Il aurait joué de la clarinette mais je n'ai pas d'enregistrement de ça.
Une vie pourrie comme tant d'autres jazzmen, alcool, drogue toute sa vie surtout, taule, mariages...
Une de mes premières découverte de jazz instrumental, j'ai plongé tout de suite dans ce langage très libre, très lyrique, incroyablement poignant. Je ne saurais pas définir son style, je n'y connais rien. Je le sens en continuité avec Coltrane mais une dose de folie en moins, plus sombre et introspectif sans doute. Je l'ai découvert avec ses derniers enregistrements, ceux réalisés en particulier au Village Vanguard, un des plus prestigieux club new-yorkais http://villagevanguard.com/frames.htm

Trois albums magnifiques enregistrés les jeudi 28, vendredi 29 et samedi 30 juillet 1977. Une complicité avec son public qui fait chaud au coeur et qui a permis quelques instants de magie. Les mêmes musiciens à chaque fois: George Cable (piano qui se prend un peu les doigts dans le tapis mais bien inspiré), George Mraz à la basse très introspective et Elvin Jones à la batterie.



J'écoute la première soirée, des ballades et blues vaporeux et tendres (Valse triste) voire voluptueux (Goodbye) ou passionnés (Blues for Les) ma plage préférée de cet album. Du plus free avec My friend John et de la gaité avec Blues for Heard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cello
Chtchello
avatar

Nombre de messages : 5512
Age : 43
Date d'inscription : 03/01/2007

MessageSujet: Re: [jazz] Art Pepper (1925-1982)   Mer 7 Jan 2009 - 11:50

Citation :
... George Mraz à la basse très introspective et Elvin Jones à la batterie.

En tout cas la section rythmique donne envie.

Il semble qu'il a aussi joué souvent avec Jim Hall, un de mes guitaristes préférés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: [jazz] Art Pepper (1925-1982)   Mer 7 Jan 2009 - 12:35

Ils assurent en effet, et de plus en plus en osmose au fur et à mesure des soirées.



La deuxième soirée est déjà plus chaude et débute sur les chapeau de roue avec Las cuevas de Mario, Art Pepper est très inspiré, un sax qui vrombit, souple, caressant, chromatique... (encore plus dans But Beautiful absolument prenant). Si la veille les musiciens se cherchaient un peu, ce soir ils ont une complicité parfaite qui permet à Art de se lancer dans un standard, sans retenue (Caravan), invention, virtuosité, ça s'achève dans un délire de couinement et de cris du sax. Very Happy
Plus tranquille, Labyrinthe, chaloupé, swingué, retenu, un délice.
La même aisance pour un dansant A night in Tunisia qui achève l'album.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jerome
Fugueur intempéré
avatar

Nombre de messages : 8868
Date d'inscription : 10/03/2008

MessageSujet: Re: [jazz] Art Pepper (1925-1982)   Mer 7 Jan 2009 - 14:53

Pour moi Art Pepper est avant tout un bopper, ou un post-bopper coolifié, qui a une affinité spéciale avec le blues.
Quand Coltrane est arrivé avec les bases du free (et Ornette Coleman), beaucoup de jazzmen se sont sentis tous bêtes de jouer dans l'ancien style, et ont tenté de trouver leur place dans le nouveau.
Chez Jackie McLean par exemple, c'est flagrant : il fait des efforts pour jouer sale, et cherche une voie dans le modal, avec un résultat pas toujours fameux.
Pour Art Pepper c'est un peu pareil, quand j'entends certaines choses relevant d'une esthétique "libérée", j'ai du mal à ne pas regretter sa science du phrasé de l'ancien temps. Il me fait l'effet d'un pinson délicat qui, par imitation, tenterait de rugir comme un lion. geek

Je ne connais pas ces albums live, mais si vous dites que la sauce prend vraiment avec cette rythmique, je suis curieux d'entendre ça !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Passage
De passage pour longtemps
avatar

Nombre de messages : 2134
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/07/2007

MessageSujet: Re: [jazz] Art Pepper (1925-1982)   Mer 7 Jan 2009 - 15:05

Art Pepper est altiste, mais a parfois joué du ténor, notamment sur ce disque:

Il a été tenté par cet instrument après le choc de la découverte de Coltrane lors de l'une de ses innombrables sorties de la prison de St Quentin, un des pires pénitenciers américains - son autobiographie, Straight Life, témoigne de l'incroyable violence de ce lieu.
On peut l'entendre à la clarinette dans quelques solos de ce disque:

Un célèbre facteur de clarinettes français lui avait fait cadeau de cet instrument et le lui avait envoyé par la poste.
Un magnifique musicien, d'une fragilité touchante comme le dit Jérôme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: [jazz] Art Pepper (1925-1982)   Mer 7 Jan 2009 - 23:03

jerome a écrit:
Pour moi Art Pepper est avant tout un bopper, ou un post-bopper coolifié,



Quand Coltrane est arrivé avec les bases du free

Voilà, déjà, étant un total néophyte... Free, hot, cool, post-booper... Qu'est)ce que ça veut dire ?
J'ai tenté Wiki qui ne semble pas être capable d'expliquer, du genre: "Free", qui ne respecte pas les règles d'improvisation comme Coleman par exemple... ! Avec ça on est avancé.
"Hot" même pas trouvé...

Question
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jerome
Fugueur intempéré
avatar

Nombre de messages : 8868
Date d'inscription : 10/03/2008

MessageSujet: Re: [jazz] Art Pepper (1925-1982)   Mer 7 Jan 2009 - 23:12

Hot je ne connais pas...
Mais "free", c'est un jazz débarrassé des grilles harmoniques qui sous-tendaient les improvisations jusque-là. Apparu au début des 60's, en phase avec l'époque.
Recherche de nouveaux moyens expressifs, écoute maximum entre les musiciens, création et développement d'une atmosphère plutôt que des lignes mélodiques en tant que telles. Contours étranges, voire parfois abandon délibéré de la mélodie au sens traditionnel. Dans ce cadre peu contraignant, les improvisateurs trouvent le terrain propice à l'expression de leur spontanéité, de leur "âme", des sentiments les plus exacerbés.
Je connais assez peu.

Le bop, c'est le jazz de Charlie Parker, Dizzy, Monk, Bud Powell, Kenny Clarke... invention du chabada qui, conjugué à la walking-bass (pizz en noires de la contrebasse) donne une régularité rythmique insistante au morceau.
Les grilles et les thèmes utilisés sont très souvent des paraphrases de standards swing, avec des thèmes biscornus, culte de la 11ème augmentée.
La vélocité devient une vraie obsession ; on l'explique parfois comme une volonté de ces musiciens noirs de montrer leur supériorité technique sur les blancs qui "faisaient tout l'temps qu'à leur piquer leurs musiques" et à faire du fric avec.


Dernière édition par jerome le Mer 7 Jan 2009 - 23:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Passage
De passage pour longtemps
avatar

Nombre de messages : 2134
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/07/2007

MessageSujet: Re: [jazz] Art Pepper (1925-1982)   Mer 7 Jan 2009 - 23:13

natrav a écrit:
jerome a écrit:
Pour moi Art Pepper est avant tout un bopper, ou un post-bopper coolifié,



Quand Coltrane est arrivé avec les bases du free

Voilà, déjà, étant un total néophyte... Free, hot, cool, post-booper... Qu'est)ce que ça veut dire ?
J'ai tenté Wiki qui ne semble pas être capable d'expliquer, du genre: "Free", qui ne respecte pas les règles d'improvisation comme Coleman par exemple... ! Avec ça on est avancé.
"Hot" même pas trouvé...

Question
Vite fait:
Free: sans utiliser les grilles d'accords usuelles; cela peut être de l'improvisation absolue, soit modale (tout le monde joue la même gamme) soit libre (atonale).
Bop: type d'improvisation alla Parker, en suivant les grilles d'accords mais en privilégiant les degrés élevés des accords (septièmes, neuvièmes, onzièmes) et en intercalant des notes de passage chromatiques.
Hard-bop: pareil mais avec un son rentre-dedans plus proche du R&B, et des thèmes plus proches du blues.
Post-bop: un peu tout le mainstream actuel, hérité de Parker et du Coltrane hard bop. Michael Brecker par exemple: du bop encore plus raffiné harmoniquement, mais qui n'exclut pas la force.
Cool: le jazz de la côte ouest, généralement joué par des blancs, avec un son plus chambriste, des arrangements souvent aux lisières de la musique européenne, l'école de Lennie Tristano, Lee Konitz...
Edit: ah voilà, Jérôme a répondu juste avant, on se complète.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: [jazz] Art Pepper (1925-1982)   Mer 7 Jan 2009 - 23:23

Merci à vous deux, je vois mieux. Mais il faudra que j'écoute des exemples pour saisir. Dans le dernier Village Vanguard que j'ai écouté ce soir j'ai l'impression qu'il y a plusieurs genres, des ballades et des titres plus free sans doute, déjantés rythmiquement et frôlant l'atonalité, c'est ça ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Passage
De passage pour longtemps
avatar

Nombre de messages : 2134
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/07/2007

MessageSujet: Re: [jazz] Art Pepper (1925-1982)   Mer 7 Jan 2009 - 23:26

Si tu me dis les titres des morceaux on peut s'arranger...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: [jazz] Art Pepper (1925-1982)   Mer 7 Jan 2009 - 23:47

Je vais raconter ce que j'ai entendu... Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: [jazz] Art Pepper (1925-1982)   Mer 7 Jan 2009 - 23:56

Donc, quizz jazz !



Quatre titres sur cet album, le dernier de la série.

Ça commence avec le très classique et touchant You go to my head. C'est smart, une ballade, légèrement hautain, narcissique, le sax du bout des lèvres. Un tempo plus vif que ce que j'ai déjà entendu. Une ligne mélodique continue, bien tenue, à peine quelques mélismes improvisés vers 1'30, à peine plus tard quelques aigus sifflés s'échappent, douloureux, touchants. On sent que l'improvisation est très cadrée, limitée à quelques cellules mélodiques qui ne rompent pas la ligne de chant. Beaucoup d'effets avec peu de moyens, c'est la classe et il le sait. Une ambiance très chaleureuse, on sent le bonheur d'être là. En prime un beau solo de piano et un rare et très beau solo de contrebasse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: [jazz] Art Pepper (1925-1982)   Mer 7 Jan 2009 - 23:59

The Trip, de Pepper. Ça me semble plus urbain, moderne, d'emblée des montées chromatiques du sax sur une basse rythmique et harmonique qui est obstinée, comme une sorte de folia ou de fandango (je vais me faire descendre Laughing). 5 minutes comme ça ! Hypnotique, le sax déroule une mélopée rampante. ça n'est pas vraiment autre chose qu'une longue impro. Je trouve ça introspectif, méditatif.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Passage
De passage pour longtemps
avatar

Nombre de messages : 2134
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/07/2007

MessageSujet: Re: [jazz] Art Pepper (1925-1982)   Jeu 8 Jan 2009 - 0:01

Zut, je n'ai pas ce disque, je ne peux pas corroborer tes dires (ou pas Mr. Green ). Jérôme?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jerome
Fugueur intempéré
avatar

Nombre de messages : 8868
Date d'inscription : 10/03/2008

MessageSujet: Re: [jazz] Art Pepper (1925-1982)   Jeu 8 Jan 2009 - 0:04

Non plus !
Je vais tâcher de le trouver.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: [jazz] Art Pepper (1925-1982)   Jeu 8 Jan 2009 - 0:09

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Passage
De passage pour longtemps
avatar

Nombre de messages : 2134
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/07/2007

MessageSujet: Re: [jazz] Art Pepper (1925-1982)   Jeu 8 Jan 2009 - 0:16

natrav a écrit:
Spoiler:
 
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: [jazz] Art Pepper (1925-1982)   Jeu 8 Jan 2009 - 0:31

Shorter, il n'est pas encore arrivé !

La suite... Vous me direz après. C'est là que ça se corse.

Cherokee: manifestement le titre qui se veut phare de l'album, 16 minutes ultra rapide, très virtuose. Du free ? Une aisance incroyable, Pepper a pris ici son sax ténor, très riche harmoniquement je trouve comparé à l'alto qu'il utilise pour les autres titres.


For Freddie
: dans la même veine mais plus lyrique, une pêche d'enfer, on sent derrière le sax une sacrée équipe, ça tricote très richement, personne ne se repose en accompagnant gentiment. Une cellule mélodique assez simple scandée à l'unisson puis chacun se sépare et se lance dans un solo superbe, encore un beau passage de contrebasse.

Au total, ça donne l'impression d'un bel éventail de ses possibilités. Quelle soirée cela dû être !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jerome
Fugueur intempéré
avatar

Nombre de messages : 8868
Date d'inscription : 10/03/2008

MessageSujet: Re: [jazz] Art Pepper (1925-1982)   Jeu 8 Jan 2009 - 0:40

natrav a écrit:
Cherokee
En tous cas c'est un thème qui a servi de canevas aux premières acrobaties des inventeurs du be-bop, il est possible que ça soit dans cette lignée, ou même une sorte d'hommage. Question
Analyse et histoire de Cherokee.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: [jazz] Art Pepper (1925-1982)   Jeu 8 Jan 2009 - 0:43

En tout cas un truc assez fou. Je ne suis pas sûr qu'il s'agisse de mon titre préféré dans cet album.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Passage
De passage pour longtemps
avatar

Nombre de messages : 2134
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/07/2007

MessageSujet: Re: [jazz] Art Pepper (1925-1982)   Jeu 8 Jan 2009 - 0:46

jerome a écrit:
natrav a écrit:
Cherokee
En tous cas c'est un thème qui a servi de canevas aux premières acrobaties des inventeurs du be-bop, il est possible que ça soit dans cette lignée, ou même une sorte d'hommage. Question
Analyse et histoire de Cherokee.
Et son fameux pont sur lequel Parker s'est cassé les dents à ses débuts... un thème historique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jerome
Fugueur intempéré
avatar

Nombre de messages : 8868
Date d'inscription : 10/03/2008

MessageSujet: Re: [jazz] Art Pepper (1925-1982)   Jeu 8 Jan 2009 - 0:47

Wiki a écrit:
L'émergence subite et peu ou pas documentée du be-bop a donné lieu à de très nombreuses controverses, dont beaucoup furent colportées par les musiciens eux-mêmes.

C'est cependant Charlie Parker lui-même qui a raconté à un journaliste dans les années 50 que les principes de ce genre musical lui étaient venus subitement alors qu'il jouait Cherokee dans un club, lorsqu'il parvint à jouer une musique qu'il « entendait » en lui depuis quelques temps sans parvenir à la produire, en particulier dans l'exploitation des notes « altérées » des accords.

Les premiers enregistrements 100% « bop » voient le jour en 1945, en particulier le 28 février, où les compositions Groovin' high et Dizzy atmosphere sont enregistrées, et le 11 mai avec des œuvres tout aussi révolutionnaires que Hot house, Shawnuff et Salt peanuts, Charlie Parker ayant trouvé en Dizzy Gillespie un partenaire à sa mesure.

Une troisième session, le 26 novembre, en compagnie d'un jeune trompettiste de 21 ans nommé Miles Davis, a fourni nombre d'enregistrements mythiques, parmi lesquels Ko-Ko (basé sur les accords de '"Cherokee), Now's the Time, Billie's Bounce. A partir de là, le be-bop s'impose comme un genre de jazz à part entière, ce qu'il reste encore de nos jours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Passage
De passage pour longtemps
avatar

Nombre de messages : 2134
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/07/2007

MessageSujet: Re: [jazz] Art Pepper (1925-1982)   Jeu 8 Jan 2009 - 0:49

jerome a écrit:
Wiki a écrit:
L'émergence subite et peu ou pas documentée du be-bop a donné lieu à de très nombreuses controverses, dont beaucoup furent colportées par les musiciens eux-mêmes. C'est cependant Charlie Parker lui-même qui a raconté à un journaliste dans les années 50 que les principes de ce genre musical lui étaient venus subitement alors qu'il jouait Cherokee dans un club, lorsqu'il parvint à jouer une musique qu'il « entendait » en lui depuis quelques temps sans parvenir à la produire, en particulier dans l'exploitation des notes « altérées » des accords.

Les premiers enregistrements 100% « bop » voient le jour en 1945, en particulier le 28 février, où les compositions Groovin' high et Dizzy atmosphere sont enregistrées, et le 11 mai avec des œuvres tout aussi révolutionnaires que Hot house, Shawnuff et Salt peanuts, Charlie Parker ayant trouvé en Dizzy Gillespie un partenaire à sa mesure.

Une troisième session, le 26 novembre, en compagnie d'un jeune trompettiste de 21 ans nommé Miles Davis, a fourni nombre d'enregistrements mythiques, parmi lesquels Ko-Ko (basé sur les accords de '"Cherokee), Now's the Time, Billie's Bounce. A partir de là, le be-bop s'impose comme un genre de jazz à part entière, ce qu'il reste encore de nos jours.
Ah oui, on avait oublié de mentionner ça: le be-bop récupère les vieux thèmes et leur substitue des phrases nouvelles en gardant le schéma harmonique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jerome
Fugueur intempéré
avatar

Nombre de messages : 8868
Date d'inscription : 10/03/2008

MessageSujet: Re: [jazz] Art Pepper (1925-1982)   Jeu 8 Jan 2009 - 0:51

jerome a écrit:
Le bop,
Les grilles et les thèmes utilisés sont très souvent des paraphrases de standards swing
siffle

si on n'est même pas lu par les rares péquins qui aiment le jazz ici...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Passage
De passage pour longtemps
avatar

Nombre de messages : 2134
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/07/2007

MessageSujet: Re: [jazz] Art Pepper (1925-1982)   Jeu 8 Jan 2009 - 0:57

Ouille... Embarassed désolé. Il n'y a plus qu'à se dire que tout le forum finira par lire ce fil pour se consoler. C'est vrai ça, pourquoi personne ne vient jamais ici?
Allez, on finira par les convertir (si ça se trouve à dix-huit ans Guillaume écoutera du Albert Ayler et sera trotskiste hehe )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cello
Chtchello
avatar

Nombre de messages : 5512
Age : 43
Date d'inscription : 03/01/2007

MessageSujet: Re: [jazz] Art Pepper (1925-1982)   Jeu 8 Jan 2009 - 9:00

emmanuel a écrit:
jerome a écrit:
natrav a écrit:
Cherokee
En tous cas c'est un thème qui a servi de canevas aux premières acrobaties des inventeurs du be-bop, il est possible que ça soit dans cette lignée, ou même une sorte d'hommage. Question
Analyse et histoire de Cherokee.
Et son fameux pont sur lequel Parker s'est cassé les dents à ses débuts... un thème historique.

Tiré du lien de jerome à propos de Cherokee:

This is a jam session war-horse, usually played at “tempo de bitch” (quarter note= 250 b.p.m. or more). Mr.Red Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jerome
Fugueur intempéré
avatar

Nombre de messages : 8868
Date d'inscription : 10/03/2008

MessageSujet: Re: [jazz] Art Pepper (1925-1982)   Jeu 8 Jan 2009 - 9:03

Oui, j'ai vu ça, j'étais mort de rire pété de rire
Ça fait un peu "waow, l'autre jour y z'ont pris le morceau à un tempo de bâââtards !..."
Il y a pire, remarque, certains s'amusent à jouer des trucs à plus de 300 à la noire... Faut être en forme ! rambo

En fouillant un peu, il n'est pas tout à fait impossible que vous tombiez sur une vidéo de l'interprétation de ce thème par Sarah Vaughan. I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cello
Chtchello
avatar

Nombre de messages : 5512
Age : 43
Date d'inscription : 03/01/2007

MessageSujet: Re: [jazz] Art Pepper (1925-1982)   Jeu 8 Jan 2009 - 9:28

En tout cas, c'est nettement plus précis et clair qu'une indication métronomique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: [jazz] Art Pepper (1925-1982)   Lun 12 Jan 2009 - 9:07




Une découverte, des titres isolés des soirées Village Vanguard regroupés sur un album de "bonus".

Quatre titres, plus intéressants les uns que les autres, No limit, un tempo rapide et un saxo ténor plus inquiet sans doute malgré un bel ensemble, beau solo de batterie d'Elvin Jones.
Merveilleux son du sax ténor pour une ballade déchirante, très nocturne, These foolish things.
Enfin Pepper à la clarinette dans le long More for less. Un son un peu acide qui met bien en valeur les qualités de son jeu. Fin de phrases estompées, mélodie comme suggérées, à peine esquissée, comme si elle se poursuivait dans sa tête, on n'a qu'à le suivre et on entendra. Des silences, des sons poussés presque percussifs. Et malgré tous ces altérations de la ligne de chant, on reste complètement dans la phrase. Un magicien.
Ça fini sur quelque chose de très émouvant. Over the rainbow, au sax dans le grave, sans aucun accompagnement. On entend juste le souffle, un vibrato lent, mélancolique, des dissonances, de grands intervalles qui de loin en loin viennent renforcer l'émotion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: [jazz] Art Pepper (1925-1982)   Jeu 15 Jan 2009 - 13:54


Art Pepper (alto saxophone); Conte Candoli (trumpet); Wynton Kelly (piano); Paul Chambers (acoustic bass); Jimmy Cobb (drums).

1. Whims of Chambers
2. Bijou the Poodle
3. Why Are We Afraid?
4. Softly, As in a Morning Sunrise
5. Rhythm-a-Ning
6. Diane
7. Gettin' Together
8. Gettin' Together - (alternate)
9. Way You Look Tonight, The - (bonus track)




Art Pepper (alto sax),
George Cables (piano)
David Williams (bass)
Carl Burnett (drums)
Milcho Leviev (piano)
Bob Magnusson (bass)
Tony Dumas (bass)

Tracks:
1. Allen's Alley (Best) 9:35
2. Patricia (Pepper) 13:20
3. Straight Life (Pepper) 6:57
4. Kobe Blues 7:32
5. A Song For Richard (Gordon) 13:28 (*bonus track)

Deux albums aux antipodes.

Le premier, Pepper semble au sommet de sa carrière. On sent dans tous ces titres une aisance, une tranquillité (feinte, ses ennuis avec les stupéfianyts sont toujours réels), una assurance comme jamais. Il est entouré d'excellents musiciens. Des ballades chaloupées, de l'insouciance. Un peu brillant et superficiel à certains moments. Mais toujours cette vitalité et cette façon de déployer les thèmes. Rapidement après cette année, c'est l'éclipse pour 15 ans. Drogue et prison.
Un beau blues velouté loin d'être triste, Why are afraid ? Du bebop, le morceau titre de l'album dans deux versions bien différentes.

Le deuxième album, ce sont les derniers concerts de 78 à 81. Au Japon pour la plupart. Malgré ces différents moments, l'album est très homogène, le génie de Pepper est bien là. Tout est différent. Tellement plus inquiet et introspectif, rien à prouver, aucune démonstration, rien de gratuit et pourtant il semble encore plus sûr de ses moyens, écouter pour s'en convaincre la fin du dernier titre A song for Richard. De superbes titres, un Kobe blues à se damner, d'autres déchirants, toujours sur la corde raide.


I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: [jazz] Art Pepper (1925-1982)   Sam 21 Fév 2009 - 14:39



Un disque que j'aime beaucoup. Plus discret sans doute par son ton tranquille, apaisé, aucune torture ici, une bonne session entre copains. Art insouciant.
Des titres qui balancent bien, plutôt courts. Superbe "Straight life" et "Tin Tin Deo".



Art Pepper With The Rhythm Section


Art Pepper (alto sax), Red Garland (piano) Paul Chambers (bass) Philly Joe Jones (batterie)
Hollywood, 19 janvier 1957

You'd Be So Nice To Come Home To
Red Pepper Blues
Imagination
Waltz Me Blues
Straight Life
Jazz Me Blues
Tin Tin Deo
Star Eyes
Birks' Works
The Man I Love
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
*Nico
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3590
Date d'inscription : 10/10/2007

MessageSujet: Re: [jazz] Art Pepper (1925-1982)   Sam 21 Fév 2009 - 15:42

natrav a écrit:


Un disque que j'aime beaucoup. Plus discret sans doute par son ton tranquille, apaisé, aucune torture ici, une bonne session entre copains. Art insouciant.
Des titres qui balancent bien, plutôt courts. Superbe "Straight life" et "Tin Tin Deo".

Oui, je confirme, c'est un très beau disque à connaitre !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: [jazz] Art Pepper (1925-1982)   Lun 16 Mar 2009 - 0:21



Un très bon Pepper ici. 1957. Très belles sessions (deux dans ce CD) avec des blues tranquilles et lents, une inventivité qui reste au service d'un esprit très mélodique. Très très belle ambiance. D

Blues in (Pepper)
Bewitched, bothered and bewildered (Rodgers, Hart)
Stompin' at the Savoy (Goodman, Sampson, Webb)
What is this sing called love (Pepper)
Blues out (Pepper)
When tou're smiling
Cool bunny (Pepper)
Diane's dilemna (Pepper)
Diane's dilemna (version alternative) (Pepper)
Summertime (Gershwin)
Fascinating rythm (Gershwin)
Begin the beguine (Porter)

+ un 13° titre caché dont je ne sais rien. Ils font ça chez Blue Note ? Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jerome
Fugueur intempéré
avatar

Nombre de messages : 8868
Date d'inscription : 10/03/2008

MessageSujet: Re: [jazz] Art Pepper (1925-1982)   Lun 16 Mar 2009 - 0:26

Very Happy Very Happy Very Happy

J'adore les duos avec contrebasse. Il est vraiment à nu, on entend tout son art.
Pour le reste, c'est tout de même un peu "gentil" à mon goût, dans certains standards.

Faut écouter "Smack up !" maintenant Vartan ! bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: [jazz] Art Pepper (1925-1982)   Lun 16 Mar 2009 - 0:48

Ben, j'ai commandé ton Smack up. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [jazz] Art Pepper (1925-1982)   

Revenir en haut Aller en bas
 
[jazz] Art Pepper (1925-1982)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [jazz] Art Pepper (1925-1982)
» [jazz] Thelonious Sphere Monk (1917-1982)
» [Jazz] Sonny Rollins
» [jazz] Théorie (notations d'accords)
» [Jazz] Dix-huit albums pour l'île déserte

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Autres musiques :: Autres styles-
Sauter vers: