Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Mahler - 2è symphonie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
Utnapištim
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3330
Age : 53
Localisation : Le vendredi soir à Pleyel.
Date d'inscription : 13/09/2009

MessageSujet: Re: Mahler - 2è symphonie   Sam 26 Déc 2009 - 0:13

DE


Dernière édition par Utnapishtim le Sam 26 Déc 2009 - 0:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81927
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Mahler - 2è symphonie   Sam 26 Déc 2009 - 0:16

Oui, c'est ce dont je parlais. Wink

Hippolyte a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
1973-4 - Armstrong, Baker - LSO - studio Sony, vidéo DGG

Voilà, je me demandais si c'était la même captation sur les deux supports.
Si les raccords de la vidéo et du disque correspondent, oui. A noter quand même qu'il y a eu une séance isolée en mars 1974 (alors que le reste était fin 73), donc peut-être la prise pour la vidéo ? Ou bien, comme ça arrive souvent pour les studios, on a fini le job avec les solistes.

Citation :
DavidLeMarrec a écrit:
Sinon il existe plusieurs pirates qui sont commercialisés, avec au moins un Cleveland (avec Ludwig) et un NYPO (Hendricks / Norman). Je te sens déjà saliver. Rolling Eyes

Carrément ! Mr. Green On trouve ça où ? bounce bounce
(Je ne vois rien sur Amazon. scratch)
Ca existe, mais c'est super dur à trouver, ces trucs. Généralement, ça se trouve chez les Japonais.

Le site de Vincent Mouret indique que ça aurait paru (au moins) chez 'Rare Moth' (!).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Francoistit
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 917
Age : 24
Date d'inscription : 28/01/2010

MessageSujet: Mahler intégrale par Gergiev   Sam 30 Jan 2010 - 17:25

Bonjour à tous, j'aimerais avoir votre avis quant à Gergiev dans les symphonie mahlerienne. Il est justement en train de les interpreter toute avec le lso. Moi qui est déjà de lui la 2ème et la 8ème, j'aimerais avoir des avis de personnes plus expérimenté que moi.

Merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lucas
Néophyte


Nombre de messages : 17
Date d'inscription : 19/10/2006

MessageSujet: Re: Mahler - 2è symphonie   Sam 30 Jan 2010 - 20:25

Ce n'est pas top : Gergiev est bien meilleur dans le répertoire russe qu'il dirige souvent comme un Dieu comme en a témoigné encore récemment son intégrale des symphonies de Tchaïkovsky à Pleyel.

En revanche pour Mahler, mieux vaut acheter l'intégrale Bernstein chez Deutsche Grammophon qui sort sous forme d'un coffret à prix économique (35 euros) en Allemagne le mois prochain. C'est une lecture très romantique et engagée qui me parait idéale pour découvrir ces oeuvres.

Vous pourrez le complèter plus tard si vous n'avez pas peur des doublons par Haitink-Berlin (dans les 2,6 et7), Amsterdam (la 3), Abbado Lucerne (la 2), Berlin (la 9), et Walter (le chant de la terre).

Bonne écoute.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jpwol
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 353
Age : 27
Localisation : Troyes/Paris
Date d'inscription : 14/02/2009

MessageSujet: Re: Mahler - 2è symphonie   Sam 30 Jan 2010 - 20:55

Je ne connais pas Gergiev dans Mahler, mais les extraits visionnés sur youtube ne m'avaient pas convaincu (le début de la 6ème me semblait vraiment trop rapide et violent, et pourtant j'admire Bernstein dans cette oeuvre! Laughing )

Complètement d'accord avec Lucas sur l'intégrale Bernstein DG, très (trop?) engagée, ainsi que sur ses suggestions de disques séparés: je préfère tout de même B.Haitink avec le Concertgebouw (années 80) dans les N° 4 & 7. Je ne connais les 2ème et 6ème avec Berlin (va encore falloir casser la tirelire).
C.Abbado/Lucerne me semble désormais indépassable dans la 2ème, tout y est: fluidité, poésie, lyrisme, profondeur...couplée à une Mer de Debussy tout aussi sublime! Toujours pas écouté sa 9ème avec Berlin, encore un disque sur ma liste d'achats.
Bien sur B.Walter et K.Ferrier sont à pleurer dans le Chant de la Terre; je n'aime pas trop le timbre de J.Patzak, mais ce disque est tellement bouleversant que je passe outre.

Je joindrais à cette liste Boulez dans les 3, 6 & 8èmes symphonies (quelle clarté dans ces symphonies géantes), Giulini dans la 9ème (l'adagio!) et les 4 et 7èmes par Haitink/Concertgebouw (pour l'orchestre et le naturel qui se dégage de ces gravures).

Ce forum (grâce auquel j'ai fait de magnifiques découvertes) est en train de me rendre discopathe! ça va être la ruine!


Dernière édition par jpwol le Sam 30 Jan 2010 - 22:05, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Utnapištim
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3330
Age : 53
Localisation : Le vendredi soir à Pleyel.
Date d'inscription : 13/09/2009

MessageSujet: Re: Mahler - 2è symphonie   Sam 30 Jan 2010 - 21:45

francoistit a écrit:
Bonjour à tous, j'aimerais avoir votre avis quant à Gergiev dans les symphonie mahlerienne. Il est justement en train de les interpreter toute avec le lso. Moi qui est déjà de lui la 2ème et la 8ème, j'aimerais avoir des avis de personnes plus expérimenté que moi.

Merci

Gergiev, j'en ai écouté un bout et je ne suis pas non plus convaincu.
Mahler est très bien servi par le disque et il y a un nombre important de versions à écouter avant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80503
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Mahler - 2è symphonie   Sam 30 Jan 2010 - 23:26

Il me semble qu'un sujet par symphonie peut suffire, on ne va pas faire un sujet pour chaque chef en plus... Je mets ça dans le sujet sur la 2è symphonie.
Et essayons de ne pas partir dans tous les sens avec des comparaisons entre tous les chefs sur toutes les symphonies! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Francoistit
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 917
Age : 24
Date d'inscription : 28/01/2010

MessageSujet: Re: Mahler - 2è symphonie   Lun 1 Fév 2010 - 20:56

Je retiendrai alors, j'achéterai surement Bernstein mais pour l'instant je télécharge d'un site les version filmé des symphonies mahleriennes par Abbado à Lucerne.

J'ai commencé par la mieux noté, la 2 puis la 6
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81927
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Mahler - 2è symphonie   Lun 1 Fév 2010 - 21:12

J'avais beaucoup aimé la lecture très charnelle de Gergiev dans sa Deuxième, précisément (avec Rotterdam, il me semble) ; dans un goût similaire à son Parsifal métropolitain.

Attention pour la Deuxième avec Abbado / Lucerne : il n'y a pas mieux en magasin, une fois que tu auras aimé ça, tout te décevra. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Francoistit
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 917
Age : 24
Date d'inscription : 28/01/2010

MessageSujet: Re: Mahler - 2è symphonie   Lun 1 Fév 2010 - 21:17

ah ca oui, j'ai acheté tout au début gergiev mais son interprétation du premier mouvement me plait moins que chez abbado (pas assez de différence de tempo pour moi) alors qu'abbado le fait tres bien. Par rapport au 4ème mvt en cd chez gergiev, je n'entend presque pas certains passages qui sont inaudibles ce qui me décoit fortement.

Mais j'aimerais bien aussi écouté celle de Jansons avec le concertgebouw car il parait que c'etait fantastique malgré le ton trop sec de la salle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Octavian
Glasse les fraises
avatar

Nombre de messages : 6943
Age : 33
Localisation : Aix / Marseille
Date d'inscription : 07/05/2008

MessageSujet: Re: Mahler - 2è symphonie   Lun 1 Fév 2010 - 22:52

francoistit a écrit:
Mais j'aimerais bien aussi écouté celle de Jansons avec le concertgebouw car il parait que c'etait fantastique malgré le ton trop sec de la salle.
J'allais te donner le lien vers le site de France Musiques où on pouvait réécouter ça pendant un moment mais ça y est, c'est fini, désolé. Si ça peut te consoler un peu, "fantastique" me paraît assez exagéré quand même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 16357
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Mahler - 2è symphonie   Mar 2 Fév 2010 - 12:04

DavidLeMarrec a écrit:
J'avais beaucoup aimé la lecture très charnelle de Gergiev dans sa Deuxième, précisément (avec Rotterdam, il me semble) ; dans un goût similaire à son Parsifal métropolitain.

Attention pour la Deuxième avec Abbado / Lucerne : il n'y a pas mieux en magasin, une fois que tu auras aimé ça, tout te décevra. Very Happy

Cher David, je souscris à 200% Very Happy
cette version d'Abbado à Lucerne est tout bonnement renversante...les phrasés sont d'une beauté et d'un raffinement exquis...le crescendo final est une veritable extase...on sent Abbado pas loin de la crise d'apoplexie (moi aussi!!! drunken ) .

Un grand moment de musique... sunny

A des étages inférieurs sur l'echelle de l'absolu, j'aime beaucoup Metha (le luxe Decca fonctionne à plein) et Klemperer Emi (pour le souffle et le hiératisme).

Je suis par contre beaucoup plus réservé sur Bernstein DG: la retenue trop marquée des tempis de cette version tend selon moi à en amoindrir l'impact dramatique (à cet égard, je suis beaucoup plus sensible à sa version DVD).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81927
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Mahler - 2è symphonie   Mar 2 Fév 2010 - 18:58

arnaud bellemontagne a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
J'avais beaucoup aimé la lecture très charnelle de Gergiev dans sa Deuxième, précisément (avec Rotterdam, il me semble) ; dans un goût similaire à son Parsifal métropolitain.

Attention pour la Deuxième avec Abbado / Lucerne : il n'y a pas mieux en magasin, une fois que tu auras aimé ça, tout te décevra. Very Happy

Cher David, je souscris à 200% Very Happy
cette version d'Abbado à Lucerne est tout bonnement renversante...les phrasés sont d'une beauté et d'un raffinement exquis...le crescendo final est une veritable extase...on sent Abbado pas loin de la crise d'apoplexie (moi aussi!!! drunken ) .

Un grand moment de musique... sunny

A des étages inférieurs sur l'echelle de l'absolu, j'aime beaucoup Metha (le luxe Decca fonctionne à plein) et Klemperer Emi (pour le souffle et le hiératisme).

Je suis par contre beaucoup plus réservé sur Bernstein DG: la retenue trop marquée des tempis de cette version tend selon moi à en amoindrir l'impact dramatique (à cet égard, je suis beaucoup plus sensible à sa version DVD).
Pour moi, Bernstein offre une version beaucoup plus détaillée, et malgré la lenteur, ça s'impose fortement.

D'accord pour Mehta (superbe mais pas vraiment profond) et Klemperer (très belle conception, mais orchestre et prise de son laids) ; dans un genre plus médian mais idéalement équilibré, Levi / Atlanta est admirable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Mariefran
Mélomane nécrophile
avatar

Nombre de messages : 14253
Age : 55
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/02/2008

MessageSujet: Re: Mahler - 2è symphonie   Ven 12 Fév 2010 - 15:21

Ecouté hier soir, Bernstein / New-York. Que c'est lent ! et décousu… ça fonctionne par petites séquences, mettant en scène un Mahler particulièrement versatile. Ceci dit, on en a plein les oreilles et on entend tout, ça fait du bien de temps en temps d'écouter des trucs modernes Mr.Red
Ecouté aussi le live de Barbirolli (Testament), vision beaucoup plus monolithique - une superbe Maria Stader dans le dernier mouvement !
Là, je me refais Klempie, live 65 I love you C'est quand même infiniment plus inspiré… et le son est loin d'être pourri…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28892
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Mahler - 2è symphonie   Ven 12 Fév 2010 - 15:24

Mariefran a écrit:
Ecouté hier soir, Bernstein / New-York. Que c'est lent ! et décousu… ça fonctionne par petites séquences, mettant en scène un Mahler particulièrement versatile. Ceci dit, on en a plein les oreilles et on entend tout, ça fait du bien de temps en temps d'écouter des trucs modernes Mr.Red
Ecouté aussi le live de Barbirolli (Testament), vision beaucoup plus monolithique - une superbe Maria Stader dans le dernier mouvement !
Là, je me refais Klempie, live 65 I love you C'est quand même infiniment plus inspiré… et le son est loin d'être pourri…

C'est bien la version DG c'est ça ? pas la Sony ?

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Mariefran
Mélomane nécrophile
avatar

Nombre de messages : 14253
Age : 55
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/02/2008

MessageSujet: Re: Mahler - 2è symphonie   Ven 12 Fév 2010 - 15:25

Oui, la version DG.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28892
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Mahler - 2è symphonie   Ven 12 Fév 2010 - 15:28

Mariefran a écrit:
Oui, la version DG.

Alors oui c'est très lent. Mais franchement c'est la version hyper prenante

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 16357
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Mahler - 2è symphonie   Ven 12 Fév 2010 - 17:25

Bernstein DG c'est trop lent pour me soulever Confused

Et pourtant, j'adore Bernstein dans Mahler...

Je me tourne plus volontiers vers sa version DVD.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28892
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Mahler - 2è symphonie   Ven 12 Fév 2010 - 19:46

qui est très belle aussi

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
keane
Mélomaniaque


Nombre de messages : 553
Date d'inscription : 10/02/2010

MessageSujet: Re: Mahler - 2è symphonie   Ven 12 Fév 2010 - 20:36

Pour la deuxième, Abbado-Lucerne (très chambriste) et Haïtink à Amsterdan ou Berlin (un peu plus monumental mais sans sombrer dans la vulgarité) dominent, à mon avis, la discographie. En revanche Mehta me semble trop clinquant et Bernstein-DG s'enlise dans des tempi trop lents.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rameau
Mélomaniaque


Nombre de messages : 699
Date d'inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: Mahler - 2è symphonie   Ven 12 Fév 2010 - 21:53

Octavian a écrit:
francoistit a écrit:
Mais j'aimerais bien aussi écouté celle de Jansons avec le concertgebouw car il parait que c'etait fantastique malgré le ton trop sec de la salle.
J'allais te donner le lien vers le site de France Musiques où on pouvait réécouter ça pendant un moment mais ça y est, c'est fini, désolé. Si ça peut te consoler un peu, "fantastique" me paraît assez exagéré quand même.
C'était un concert fabuleux, dans une salle parfaitement adaptée à ce genre de concerts ! Mariss Jansons, c'est vraiment un chef extraordinaire, qui donne à tout ce qu'il dirige une humanité comme je n'en connais guère d'équivalents, hier comme aujourd'hui. Il est très probable qu'un enregistrement sortira en CD.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://musicasola.blogspot.com/
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 16357
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Mahler - 2è symphonie   Ven 12 Fév 2010 - 21:57

keane a écrit:
Pour la deuxième, Abbado-Lucerne (très chambriste) et Haïtink à Amsterdan ou Berlin (un peu plus monumental mais sans sombrer dans la vulgarité) dominent, à mon avis, la discographie. En revanche Mehta me semble trop clinquant et Bernstein-DG s'enlise dans des tempi trop lents.

D'accord sur la sublimité de la version Abbado-Lucerne et sur le caractère trop lent de Bernstein-DG. mains

Par contre, le brillant de Metha (ou Solti) me va très bien.
Dans cette optique (l'oeuvre n'est pas exempte d'un certain "spectaculaire"), je trouve que ça fonctionne parfaitement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kravik
Néophyte


Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 05/10/2009

MessageSujet: Inbal à l'index.   Lun 15 Fév 2010 - 19:46

Bonsoir à tous,
En lisant tous les posts (!) concernant cette 2° symphonie de Mahler, je n'ai trouvé qu'une allusion on ne peut plus négative au sujet d'Eliahu Inbal. S'agissant de la direction de Rattle : "Et pourquoi pas Inbal tant qu'on y est !".
Je ne suis pas un "spécialiste".
Après avoir écouté les versions de Mehta, Berstein (Sony) et celle de Klemperer (EMI), j'ai découvert, grâce à un ami, l' interprétation d'Inbal qui me semble mériter autre chose que ce silence.
Je trouve qu'elle allie admirablement la puissance, la sensibilité et une grande lisibilité. Il m'a semblé que j'entendais certains passages pour la première fois !
Pourquoi cette mise au purgatoire ?
Merci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Utnapištim
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3330
Age : 53
Localisation : Le vendredi soir à Pleyel.
Date d'inscription : 13/09/2009

MessageSujet: Re: Mahler - 2è symphonie   Lun 15 Fév 2010 - 20:14

Inbal a eu sa période de gloire, maintenant il est au purgatoire en effet. Je pense qu'il faut maintenant être plus mesuré. Je pense qu'il y a de réelles réussites dans son intégrale. Après c'est une question de goût.... Quand on aimait Inbal, Abbado était dénigré. Maintenant c'est le contraire... ha la mode... tongue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
WoO
Surintendant
avatar

Nombre de messages : 14116
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Mahler - 2è symphonie   Lun 15 Fév 2010 - 22:31

J'aime beaucoup cette intégrale Smile

Kravik a écrit:

Pourquoi cette mise au purgatoire ?
Merci.

Peut-être un élément de réponse ici :

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bertram
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1603
Age : 37
Localisation : Paris
Date d'inscription : 11/04/2009

MessageSujet: Re: Mahler - 2è symphonie   Mar 16 Fév 2010 - 6:37

Cette version Inbal misait aussi beaucoup sur la qualité technique, avec des plages découpées en mini-séquences, et un avertissement qu'on pouvait casser ses amplis en écoutant la 6e...Rien ne se démode plus vite que le high tech !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kravik
Néophyte


Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 05/10/2009

MessageSujet: Re: Mahler - 2è symphonie   Mar 16 Fév 2010 - 19:34

Merci pour vos réponses faisant appel à la critique, aux effets de mode, aux considérations techniques (hi-tech). Je comprends un peu mieux cette désaffection.
Ah, le monde (parfois bien petit) de l'art ! La valeur artistique passe souvent à la trappe de la mode, en effet !
Je voulais modestement rendre justice, sur votre forum dont j'apprécie hautement les discussions, à Eliahu Inbal étrangement oublié dans vos pages sur la 2° de Mahler (l'une de ses symphonies qui doit allier, me semble-t-il, intériorité et puissance.) Ce chef y réussit magnifiquement.
Ne possédant pas l'intégrale, je ne sais si les autres sont du même tonneau.
Peut-être que WoO et d'autres pourraient m'éclairer. mains
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
WoO
Surintendant
avatar

Nombre de messages : 14116
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Mahler - 2è symphonie   Mar 16 Fév 2010 - 22:22

Si la deuxième de Inbal te plaît tu peux foncer : toutes les symphonies sont grosso-modo de la même qualité. Il n'y a que l'adagio de la dixième qui ne me convient pas : sonorité des cordes, climat glacial.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adriaticoboy
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7155
Date d'inscription : 17/08/2005

MessageSujet: Re: Mahler - 2è symphonie   Mer 17 Fév 2010 - 0:04

Bertram a écrit:
Cette version Inbal misait aussi beaucoup sur la qualité technique, avec des plages découpées en mini-séquences, et un avertissement qu'on pouvait casser ses amplis en écoutant la 6e...Rien ne se démode plus vite que le high tech !
Ce n'est pas de la high tech, c'est de la haute fidélité ! Et ça, ça ne se démode pas, au contraire !
Ces prises de son Denon sont toujours aussi exceptionnelles et restent un modèle de réalisme et de transparence.
Bien sûr il faut avoir du matériel hifi correct pour en profiter, rien qu'au niveau de la dynamique, phénoménale, qui effectivement pourrait endommager amplis et haut-parleurs un peu faiblards dans les fortissimos.

Si l'intégrale Inbal a été réévaluée à la baisse, c'est pour des raisons artistiques, bien exposées par Hoffelé, dans le message de WoO.
Rajoutons que quand elle est sortie dans les années 80, c'était la première en CD, superbement enregistrée de surcroit, elle a donc forcément marqué les esprits. Mais par la suite, les grandes versions d'antan sont progressivement réapparues en CD et ont donc remis Inbal à sa place, celle d'un honnête malhérien, un peu froid.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bertram
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1603
Age : 37
Localisation : Paris
Date d'inscription : 11/04/2009

MessageSujet: Re: Mahler - 2è symphonie   Mer 17 Fév 2010 - 6:53

adriaticoboy a écrit:
Bertram a écrit:
Cette version Inbal misait aussi beaucoup sur la qualité technique, avec des plages découpées en mini-séquences, et un avertissement qu'on pouvait casser ses amplis en écoutant la 6e...Rien ne se démode plus vite que le high tech !
Ce n'est pas de la high tech, c'est de la haute fidélité ! Et ça, ça ne se démode pas, au contraire !

Si l'intégrale Inbal a été réévaluée à la baisse, c'est pour des raisons artistiques, bien exposées par Hoffelé, dans le message de WoO.
Rajoutons que quand elle est sortie dans les années 80, c'était la première en CD, superbement enregistrée de surcroit, elle a donc forcément marqué les esprits. Mais par la suite, les grandes versions d'antan sont progressivement réapparues en CD et ont donc remis Inbal à sa place, celle d'un honnête malhérien, un peu froid.

Oui oui tout à fait d'accord, c'était ce que je voulais dire, mais j'ai fait un raccourci. Ce n'est pas la qualité de la prise de son qui se démode, c'est le fait d'être la seule version à le proposer, et d'en faire son principal argument de vente.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81927
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Mahler - 2è symphonie   Mer 17 Fév 2010 - 8:31

adriaticoboy a écrit:
Ces prises de son Denon sont toujours aussi exceptionnelles et restent un modèle de réalisme et de transparence.
Bien sûr il faut avoir du matériel hifi correct pour en profiter,
Non, non, c'est fabuleux pour moi aussi. Mr. Green

Et effectivement, ça donne un relief incroyable aux interprétations, qui sont toujours un cran au-dessus des autres : il suffit que l'interprète soit très bon, et le réalisme de la prise de son lui donne une présence qui surpasse la concurrence.

Par ailleurs, les artistes Denon étant fort bien choisi, c'est l'un de ces rares labels qu'on peut acheter sans grand risque de mauvaise surprise. Même ses baroques romantiques par des formations slaves sont réussis.


Citation :
Rajoutons que quand elle est sortie dans les années 80, c'était la première en CD, superbement enregistrée de surcroit, elle a donc forcément marqué les esprits.
Ca peut se comparer aux premiers Solti (Ring ou Don Carlo en particulier) qui sont restés en haut des références à cause du choc qualitatif qu'a été la première publication de l'oeuvre avec cette qualité de son, quelles que soient ensuite les réserves qu'on a pu faire sur l'interprétation elle-même ou le trop de la prise de son...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Francoistit
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 917
Age : 24
Date d'inscription : 28/01/2010

MessageSujet: Re: Mahler - 2è symphonie   Mar 3 Aoû 2010 - 10:05

Bon voila après l'écoute de cette symphonie par Abbado et Gergiev, la palme revient à... ... ... Abbado, quel suspens. Mr. Green

tout le monde sait ce que vaut la version d'Abbado, une très bonne prise de sons, un son rond, pas violent ( ce qui me manque parfois), des attaque claire non-agressive, des tempi choisis soigneusement, ...


Quant à la version Gergiev, j'aime moyennement.

Pour le premier mouvement, il donne un dynamisme qu'il n'y a pas chez Abbado. En comparaison à la sixième, c'est dans le même optique que le mouvement respectif: vif, animé, les cuivres sont plus agressif en gardant un son convenable, pas métallique heureusement. On entend bien la différence entre les accent d'écrasement, de brillance, les points,... Ce premier mouvement pour ma part était loin d'être mauvais, même bon, je dirai.

Le deuxième, par contre était vraimen à chi**. Tempo trop lent. Gergiev n'arrive pas à transmettre cette force que donne abbado, cette intensité. Pour une fois il va moins vite qu'Abbado mais c'est à défaut, je crois. Les pizicatti sont mal effectué, ca manque un peu de tout.

Le troisième est pris très rapidement, j'aime assez. on ne voit pas le temps passer, Depuis le début, les nuances (principalemnt les cresc. decresc. ) sont mieux effectuées que chez Abbado. Cependant, il rend très mal les sforzando. Le son (comme dans la plupart des enregistrments du LSO) est super génial.

Urlicht est aussi lamentable. Abbado, comme je l'ai déjà dit, rend l'intensité du thème (comme Bernstein dans l'adagietto de la 5 de Mahler) et Anna Larrson est vraiment prodigieuse. Ici, c'est encore une fois, un peu trop précipité pour Gergiev. On arrive pas à connaitre le calme, le repos avant la tempête du début du Final, il y a aussi toujours cette intensité assez manquante.

Enfin l'apotéose, le dernier mouvement doit être parfait. J'adore encore cette précipitation à certains moments, les cuivres toujours fidèles au premier mouvement. Par contre, quand arrive le choeur, la c'est la panique, on ne ressent pas cette résurrection, les paroles le montre mais pas assez la musique, dommage. L'accord finale de quelques mesure est , quant à lui, raté. (comme chez Solti dans la huitième)

Pour conclure, cette version n'est pas mal, mais restera quand même en deçà de notre cher abbado.


A suivre l'écoute de celle d'Inbal a Francfort...




PS: ( c'est la première fois que je me tente à ce genre d'appréciation écrite, tout commentaire est le bienvenue Wink )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81927
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Mahler - 2è symphonie   Mar 3 Aoû 2010 - 10:19

Merci de t'être lancé dans l'aventure avec ce souci du détail ! Very Happy

La remarque qu'on peut faire est juste sur l'exercice en lui-même : l'écoute comparative est toujours trompeuse, parce qu'elle nous fait placer sur le même horizon d'attente deux versions qui peuvent avoir des visées très différentes.

En l'occurrence, si j'en juge par la version de Gergiev de 2002 que j'ai entendue (avec Rotterdam, il me semble), c'est totalement aux antipodes d'Abbado / Lucerne (les autres versions d'Abbado sont beaucoup plus tièdes). Abbado qui est lumineux et céleste, intouchable de toute façon. Gergiev lui, est plus dans un flux dramatique, une sorte de poussée permanente, une ivresse du son tendu, et quelque chose d'assez voluptueux, très loin de la spiritualité en tout cas : de la musique pure.

J'aurais envie de dire qu'Abbado est Lucia Popp là où Gergiev est Plácido Domingo... Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
*Nico
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3570
Date d'inscription : 10/10/2007

MessageSujet: Re: Mahler - 2è symphonie   Mar 3 Aoû 2010 - 14:33

Mais ça se trouve en disques ces enregistrements Lucerne/Abbado ?
Je croyais que c'était uniquement en dvd...
Dans tous les cas, il me les FAUT ! Exclamation
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81927
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Mahler - 2è symphonie   Mar 3 Aoû 2010 - 14:38

*Niko a écrit:
Mais ça se trouve en disques ces enregistrements Lucerne/Abbado ?
Je croyais que c'était uniquement en dvd...
Dans tous les cas, il me les FAUT ! Exclamation
La 2 se trouve en CD chez DG, couplé avec la Mer. Pour le reste, je crois que c'est essentiellement en DVD, en effet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22856
Age : 26
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Mahler - 2è symphonie   Lun 13 Sep 2010 - 22:49

J'ai pris une sacrée claque en écoutant la version Bernstein de 1987. Il dirige le New York Philarmonic Ochestra et les deux solistes sont Barbara Hendricks et Christa Ludwig. La direction de Bernstein est extraordinaire, impressionnante, monumentale mais aussi très profonde, très émouvante et très lyrique. Les deux solistes sont également superbes. Ludwig en particulier est à pleurer dans "Urlicht" malgré une voix qui commence à accuser des signes de vieillesse, cela rend la chose d'autant plus vraie et touchante. La voix d'Hendricks est très belle et vient du ciel. C'est un ange descendu du ciel. Pour moi cette version s'impose pour le moment comme ma préférée. Je lui mets I love you I love you I love you I love you I love you . Je connais uniquement deux autres versions : celle de Rattle de 1986 à la tête de l'Orchestre et les Choeurs de la Ville de Birmingham avec Arleen Auger et Janet Baker en solistes et celle d'Haitink de 1968 à la tête de l'Ochestre royal du Concertgebouw d'Amsterdam et du Groot Omroepkoor avec Elly Ameling et Aafje Heynis en solistes.
Il me reste encore bcp de versions à découvrir de cette symphonie qui est peut être celle qui me bouleverse le plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ciao
Mélomane averti


Nombre de messages : 468
Date d'inscription : 27/08/2010

MessageSujet: Re: Mahler - 2è symphonie   Lun 13 Sep 2010 - 23:52

.


Dernière édition par jonjon le Mar 14 Sep 2010 - 20:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mike
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 107
Date d'inscription : 12/09/2010

MessageSujet: Re: Mahler - 2è symphonie   Mar 14 Sep 2010 - 0:17

Je suis aussi très inconditionnel de cette version Bernstein chez DG, comme au-delà, de tous les Bernstein/DG (à un moindre degré peut-être la 9e, qu'il me semble s'être un peu moins approprié que d'autres symphonies). Lenny est peut-être le seul à se permettre tant d'options personnelles -certains diront fautes de goût- en matière de tempi, qui sont aussi déstabilisantes en première approche qu'elles sont profondément signifiantes au fil d'écoutes répétées. En témoignent la lenteur du début de ce Totenfeier, comme par exemple celle de certains passages du scherzo de la 6e, ou le finale de la 3e.

J'avoue être davantage sensible aux symphonies purement orchestrales où la pensée musicale de Mahler se concentre, qu'aux visées plus totalisantes des symphonies avec choeurs. Paradoxalement (?), je trouve moins de 2e ou de 3e à me satisfaire au disque. Hormis Bernstein dans ces deux symphonies, plus Neumann (avec Ludwig aussi) dans la 3e, peu de versions me transportent. Je suis aussi en recherche de références, notamment dans cette 2e...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22856
Age : 26
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Mahler - 2è symphonie   Mar 14 Sep 2010 - 0:18

jonjon a écrit:
Je ne connais pas encore bien les Mahler de Bernstein. Mais dans la Résurrection, mes deux références indétrônées jusqu'ici restent Walter avec le NY Philharmonic, et surtout Klemperer, ce satané live avec la radio bavaroise sur lequel je n'arrive plus à mettre la main, j'ai peur de l'avoir prêté sans veiller à ce qu'on me le rende Sad .

Pour la version de Klemperer, il s'agit de celle-ci si je ne me trompe pas :


La version de Walter à laquelle tu fais allusions est probablement celle-ci :



Visiblement, celle de Bruno Walter n'est disponible ni sur musicme, ni sur spotify, ni sur deezer. C'est probablement libre de droits aujourd'hui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ciao
Mélomane averti


Nombre de messages : 468
Date d'inscription : 27/08/2010

MessageSujet: Re: Mahler - 2è symphonie   Mar 14 Sep 2010 - 0:27

.


Dernière édition par jonjon le Mar 14 Sep 2010 - 20:14, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22856
Age : 26
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Mahler - 2è symphonie   Mar 14 Sep 2010 - 0:29

Pour la version Klemperer dont tu parles, c'est écoutable sur spotify notamment. Je l'écouterai prochainement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22856
Age : 26
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Mahler - 2è symphonie   Mar 14 Sep 2010 - 0:32

La version Walter est disponible sur amazon.fr. Elle est couplée à la 1ere symphonie et aux Lieder eines fahrenden Gesellen.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Octavian
Glasse les fraises
avatar

Nombre de messages : 6943
Age : 33
Localisation : Aix / Marseille
Date d'inscription : 07/05/2008

MessageSujet: Re: Mahler - 2è symphonie   Mar 14 Sep 2010 - 11:08

C'est avec ce coffret que j'ai fait ma première expérience mahlérienne. Après quoi, j'ai mis des années à retenter (en évitant soigneusement Walter). Personnellement je ne recommanderai donc pas. Mr.Red

Cela dit, comme je n'y ai plus reprêté l'oreille depuis, c'est peut-être mieux que dans mon souvenir, et c'est moi qui serais passé à côté à l'époque, hein.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ben.
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1863
Age : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 02/10/2010

MessageSujet: Re: Mahler - 2è symphonie   Sam 2 Oct 2010 - 23:10

On m'a offert récemment la version d'Ivan Fischer (avec la radio hongroise), et malgré mes a priori sur ce chef, j'ai écouté de bout en bout.

C'est assez emphatique, un peu lourd, et assez brouillon. Neutral

D'autres avis?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://concert-perpetuel.blogspot.fr/
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22856
Age : 26
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Mahler - 2è symphonie   Sam 2 Oct 2010 - 23:11

Ben Allen a écrit:
On m'a offert récemment la version d'Ivan Fischer (avec la radio hongroise), et malgré mes a priori sur ce chef, j'ai écouté de bout en bout.

C'est assez emphatique, un peu lourd, et assez brouillon. Neutral

D'autres avis?

Connais tu d'autres versions de cette merveilleuse symphonie?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ben.
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1863
Age : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 02/10/2010

MessageSujet: Re: Mahler - 2è symphonie   Sam 2 Oct 2010 - 23:15

aurele a écrit:
Ben Allen a écrit:
On m'a offert récemment la version d'Ivan Fischer (avec la radio hongroise), et malgré mes a priori sur ce chef, j'ai écouté de bout en bout.

C'est assez emphatique, un peu lourd, et assez brouillon. Neutral

D'autres avis?

Connais tu d'autres versions de cette merveilleuse symphonie?

Indiscutablement, mes favorites restent celles de Klemperer (1951) et Haitink (Berlin/1993).

J'ai du mal avec Bernstein dans la 2è, et en règle générale avec Walter.


Dernière édition par Ben Allen le Sam 9 Oct 2010 - 19:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://concert-perpetuel.blogspot.fr/
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22856
Age : 26
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Mahler - 2è symphonie   Sam 2 Oct 2010 - 23:18

Ben Allen a écrit:
J'ai du mal avec Bernstein dans la 2è, et en règle général avec Walter.

C'est surprenant mais chacun ses goûts. Tu parles de quelle version Bernstein car il y en a plusieurs?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ben.
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1863
Age : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 02/10/2010

MessageSujet: Re: Mahler - 2è symphonie   Sam 2 Oct 2010 - 23:21

Pour Walter, c'est plus une question de prise/qualité de son, à laquelle je suis très sensible en général.

Pour Bernstein, 1987, avec Barbara Hendricks, mais mon aversion pour elle doit certainement jouer pour beaucoup :p
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://concert-perpetuel.blogspot.fr/
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22856
Age : 26
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Mahler - 2è symphonie   Sam 2 Oct 2010 - 23:23

Ben Allen a écrit:
Pour Bernstein, 1987, avec Barbara Hendricks, mais mon aversion pour elle doit certainement jouer pour beaucoup :p

C'est la version que j'ai écouté il n'y a pas si longtemps que cela (voir quelques messages plus haut pour savoir ce que j'en ai pensé). La partie de soprano n'est pas la plus importante dans cette symphonie. La direction orchestrale lorsqu'on écoute une symphonie est ce qui est à privilégier et Ludwig me fait cet effet : Sad Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ben.
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1863
Age : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 02/10/2010

MessageSujet: Re: Mahler - 2è symphonie   Sam 2 Oct 2010 - 23:30

aurele a écrit:
Ben Allen a écrit:
Pour Bernstein, 1987, avec Barbara Hendricks, mais mon aversion pour elle doit certainement jouer pour beaucoup :p

C'est la version que j'ai écouté il n'y a pas si longtemps que cela (voir quelques messages plus haut pour savoir ce que j'en ai pensé). La partie de soprano n'est pas la plus importante dans cette symphonie. La direction orchestrale lorsqu'on écoute une symphonie est ce qui est à privilégier et Ludwig me fait cet effet : Sad Sad

Certes, mais ça gâche tout pour moi. Mais bon, c'est une aversion incontrôlable. Après, cette version, dans mon souvenir, c'est un peu trop lyrique, et je n'aime pas trop Mahler romantique et chargé d'émotion, j'ai tendance à le préférer esthète et intellectuel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://concert-perpetuel.blogspot.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mahler - 2è symphonie   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mahler - 2è symphonie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» Mahler- 7ème symphonie
» Mahler- 8ème symphonie
» Mahler- 4ème symphonie
» Écoute comparée: Mahler, 2e symphonie ÉCOUTE ANNULÉE
» Mahler- 10ème symphonie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: