Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez
 

 Jean Barraqué

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Emeryck
Mélomane chevronné
Emeryck

Nombre de messages : 9136
Age : 21
Localisation : Paris/Reims.
Date d'inscription : 27/07/2012

Jean Barraqué - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Jean Barraqué   Jean Barraqué - Page 2 EmptyMer 3 Juil 2019 - 23:36

Benedictus a écrit:
Tiens, justement, je devrais recevoir demain la version Woodward (je n'ai toujours écouté que Henck): je vous dirai si elle m'a autant emballé que vous...
lulu aime beaucoup Henck, je crois ; il faudrait que je la réécoute.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 8387
Age : 44
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

Jean Barraqué - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Jean Barraqué   Jean Barraqué - Page 2 EmptyJeu 4 Juil 2019 - 0:13

Henck, c'est vraiment très bien: je trouve qu'il propose un discours très contrasté et surtout très persuasif (c'est très sensible dans l'incipit: la façon dont il commence de manière très mesurée, un peu sourde, pour ensuite mener l'accélération du tempo et l'amplification des dynamique avec un sens implacable de la gradation - c'est très «beethovénien») et j'aime beaucoup sa sonorité de piano, certes un peu grise de timbre mais avec des textures très variées qui ont beaucoup de grain (tout cela est aussi vrai, d'ailleurs, dans sa Música callada de Mompou, ses Heures persanes de Koechlin, ses sonates de Mossolov ou de Ives...)

Après, d'après ce que vous dites de Woodward, je pense que Henck doit, par contraste, paraître un peu trop maîtrisé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lulu
Mélomane chevronné
lulu

Nombre de messages : 17139
Date d'inscription : 25/11/2012

Jean Barraqué - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Jean Barraqué   Jean Barraqué - Page 2 EmptyDim 7 Juil 2019 - 4:31

Je n’ai plus pensé à ce nouveau coffret Vega en faisant ma réponse... j’ai le vinyle mais ça peut toujours être intéressant de comparer.
J’ai beaucoup aimé Henck car c’est avec lui que j’ai adoré l’œuvre (découverte avec Chen je crois)... je l’ai écouté en boucle pendant des jours. Mais avec le recul, j’ai fini par me lasser de son timbre un peu gluant, son entrée emphatique, et effectivement quand on a écouté Woodward (qui n’est certes pas sans défauts), Henck parait un peu sage. Je n’ai toujours pas écouté Collot. Je confirme que Litwin est catastrophique, tout juste bon pour suivre la partition (ce qui est difficile avec les autres enregistrements), mais pour la musique c’est complètement à côté. Sinon Helffer et Thinat sont très bien. Pas un mauvais souvenir de Neuburger non plus.
Si je compte bien on a neuf enregistrements commerciaux... je les réécouterais (écouterais pour Collot) bien prochainement pour en dire un peu plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lulu
Mélomane chevronné
lulu

Nombre de messages : 17139
Date d'inscription : 25/11/2012

Jean Barraqué - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Jean Barraqué   Jean Barraqué - Page 2 EmptyDim 7 Juil 2019 - 16:51

Bon, honnêtement, je crois que parler d’interprétation c’est vraiment pas mon truc. Rien que ce que j’en pense est variable et fuyant, alors mettre des mots dessus... Par exemple, j’ai écouté Collot cette nuit, et il m’a semblé trouver ça étriqué, sans amplitude, bien fait mais sans force et sans direction. Or je l’ai réécoutée tout à l’heure et ça m’a semblé très bien, je ne dirais pas « génial », mais du moins les critiques que j’ai pu formuler cette nuit ne me paraissent plus justifiées. J’ai aussi écouté Helffer, qui est excellent : rares sont ceux qui peuvent donner un tel exemple de clarté sans sacrifier la passion et la fougue (bien au contraire !), c’est vraiment admirable. Malheureusement les copies que j’ai ne sont pas excellentes (c’est à présent la seule version discographique qui n’existe pas en compact disc), je crois que je vais acheter le disque pour essayer d’en faire une meilleure. Je suis ensuite passée à Loriod, à la fois dans la récente parution Véga qu’on évoquait plus haut qu’avec ma meilleure numérisation du vinyle original. Et en fait c’est très chouette. Joué de cette façon on a un peu l’impression de passer à côté de la seconde partie ce qui est fort dommage, mais au fond pourquoi pas.

En bref je reste sur ma position : évitez surtout Litwin ; pour le reste tout se défend, et écouter plusieurs enregistrements sera toujours très enrichissant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lulu
Mélomane chevronné
lulu

Nombre de messages : 17139
Date d'inscription : 25/11/2012

Jean Barraqué - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Jean Barraqué   Jean Barraqué - Page 2 EmptyLun 8 Juil 2019 - 1:02

Ce soir,
Thinat : la deuxième partie est incroyable, elle fait ressentir à la fois la fragmentation mais aussi dans cette fragmentation la continuité (durant vingt minutes !) qui manque parfois chez beaucoup d’autres (y compris Woodward, Helffer ou Henck), et c’est d’une intensité émotionnelle assez inégalée.
Chen : se défend très bien mais rien d’exceptionnel.
Henck : version dont j’ai été longtemps très proche, je ne l’avais pas écoutée depuis longtemps... la première partie surtout est vraiment très convaincante, ou comme l’a dit Benedectus, persuasive, impossible de décrocher, quelle prouesse de tenir ça sans jamais lâcher prise, implacablement (beethovénien, oui).

Quelle œuvre ! Jean Barraqué - Page 2 173236763
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lulu
Mélomane chevronné
lulu

Nombre de messages : 17139
Date d'inscription : 25/11/2012

Jean Barraqué - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Jean Barraqué   Jean Barraqué - Page 2 EmptyLun 8 Juil 2019 - 12:00

lulu a écrit:
Il faut rappeler que la sonate est d’un seul tenant et que les deux « parties » se suivent sans aucune interruption ou discontinuité. D’ailleurs même les parutions en compact disc ne coupent pas toujours au bon endroit.

Petite précision par rapport à ça. En fait, si on laisse de côté Loriod qui coupe après un point d’orgue quelque part au milieu de la première partie (page 14, fin du troisième système), la quasi totalité des versions discographiques coupent au même endroit. Pour rappel, la première partie est dominée par un tempo A « Très rapide » tandis que la seconde est dominée par un tempo B « Lent », l’un et l’autre ayant des tempos secondaires, mais les deux contiennent des passages où les deux groupes de tempos s’entremêlent. La brève préface indique que la deuxième partie débute : page 28, troisième système, troisième mesure. Pour information, le début de la page 28 ressemble à ceci :

Spoiler:
 

Or la plupart des versions ne coupent pas là où la partition l’indique mais à un endroit plus « facile », à savoir quelques mesures plus tôt, à « Tempo B Lent », après un point d’orgue. Le début de la seconde partie semble alors bien délimité, aussi bien par ce point d’orgue que par l’apparence générale de la musique. Avec ces quelques mesures on passe graduellement du tempo B à un tempo lié à A et de p à ff avant de revenir, là où débute véritablement la deuxième partie, à p et au tempo B.

Seul Neuburger coupe au bon endroit et, pédale oblige, en plein milieu de la résonnance des notes précédentes, qu’on entend encore sur la deuxième piste. On comprend alors mieux qu’en réalité il n’y a aucune coupe, c’est-à-dire que celle-ci est purement informative, et que tout se joue de manière ininterrompue. Ceci est bien sûr impossible à faire en 33 tours où il faut bien couper quelque part vu le support, mais on se demande pourquoi les parutions en compact disc s’obstinent à couper la sonate en deux...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
docteur mabuse
Mélomaniaque
docteur mabuse

Nombre de messages : 571
Date d'inscription : 15/11/2016

Jean Barraqué - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Jean Barraqué   Jean Barraqué - Page 2 EmptyLun 8 Juil 2019 - 15:02

Very Happy  Merci pour tes explications lulu.

Après tout le bien qu'en ont dit Emeryck et toi, j'ai maintenant très envie d'entendre Françoise Thinat.

Je suis content que tu apprécies un peu l'interprétation d'Yvonne Loriod. Compte tenu de ses singularités, j'avais quelques doutes sur son bien-fondé.

J'ai réécouté Jean-Frédéric Neuburger (Mirare, 2011) :
Jean Barraqué - Page 2 3760127221456
- Première partie 20'26
- Deuxième partie 18'15
C'est une interprétation très analytique que j'imagine assez idéale pour lire avec la partition. Il en ressort une  impression de grande beauté. Mais sur la longueur je m'y ennuie quand même pas mal. Globalement j' y trouve un manque de contraste. Les oppositions dialectiques ne sont pas très marquées. Les tempi sont plutôt retenus.
Ceci dit, c'est une interprétation très digne d'intérêt et j'y reviendrai assurément.

Pour qui voudrait découvrir la Sonate de Barraqué, je pense que la version de Roger Woodward reste la plus recommandable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
docteur mabuse
Mélomaniaque
docteur mabuse

Nombre de messages : 571
Date d'inscription : 15/11/2016

Jean Barraqué - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Jean Barraqué   Jean Barraqué - Page 2 EmptyMer 10 Juil 2019 - 2:51

Bruno Luong a écrit:
Jean Barraqué - Page 2 61wi2b10

Barraqué

  • Sonate pour piano
  • Tristan une Isolde
  • Intermezzo
  • Deux morceaux pour piano
  • Thème et variations
  • Pièce pour piano
  • Retour: Andantino
  • Mouvement Lent: Demeurez en mon amour, St Jean, XV-9


Emeryck a écrit:
Jean Barraqué - Page 2 2648177732

Bruno Luong a écrit:
j'accroche toute de suite. sunny

cheers

On trouve des choses inédites sur cet album, je crois. Je ne les vois référencées nulle part.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bruno Luong
Mélomaniaque


Nombre de messages : 981
Date d'inscription : 07/08/2012

Jean Barraqué - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Jean Barraqué   Jean Barraqué - Page 2 EmptyMer 10 Juil 2019 - 7:23

Dans le dos du CD de Collot il est écrit que même la sonate est un inédit de la version révisée, comme il s'agit de ma 1ere écoute de l'oeuvre comptez surtout pas sur moi pour répertorier les différences. La sonate est quand même incroyable, j'ai l'impression c'est distillé de ce tout ce qu'il a composé ou expérimenté avant (des plages qui suivent de ce CD).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Jean Barraqué - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Jean Barraqué   Jean Barraqué - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Jean Barraqué
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Colombe de jean Anouilh.
» JEAN CORTI : NOUVEL ALBUM LE 12 MARS et plein de surprises
» Michel Magne / Jean Yanne : Tout le monde il est beau...
» Jean-Louis Florentz (1947-2004)
» Jean Baptiste Loeillet

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: