Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Nielsen - Symphonies

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 84476
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Nielsen - Symphonies   Dim 17 Juil 2011 - 18:40

Oh, ça n'apporte rien de fondamental par rapport aux meilleures versions, en particulier pour toi qui fréquentes Järvi souvent (je ne dirais pas la même chose de Kuchar), mais elle fonctionne finalement très bien si on ne cherche pas à faire des comparaisons. Elle exalte très bien la modernité de la Quatrième par exemple, très aérée et lisible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
*Nico
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3594
Date d'inscription : 10/10/2007

MessageSujet: Re: Nielsen - Symphonies   Dim 17 Juil 2011 - 20:59

Mohirei a écrit:
Bonjour,

*Niko a écrit:
Symphonie n°1 (Rozhdestvensky - Royal Stockholm Phil.Orchestra)
Est-ce que cette intégrale pourrait être conseillée pour découvrir ce corpus
qui semble extrêmement intéressant au vu des nombreux posts sur ce forum ?

Je n'ai écouté que la 1ère symphonie pour le moment et je n'ai pas d'autres points de comparaison. Maintenant, j'ai trouvé ça bien réalisé, d'une grande fluidité. La prise de son est excellente.
J'en reparlerais quand j'aurais plus d'éléments de comparaison.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mohirei
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 390
Date d'inscription : 06/04/2007

MessageSujet: Re: Nielsen - Symphonies   Lun 18 Juil 2011 - 15:32

Merci beaucoup pour vos différentes réponses mains
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TragicSymph
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2083
Age : 26
Localisation : Grand Est
Date d'inscription : 23/12/2010

MessageSujet: Re: Nielsen - Symphonies   Lun 8 Aoû 2011 - 11:54

@ Horatio : Franchement, j'ai écouté Rozhdentvensky et je n'ai pas trop aimé, j'ai trouvé que ça manquait beaucoup d'élan, de vivacité. Il faut, pour ces symphonies, une interprétation vivante et pleine de fougue, c'est pour ça que je te conseillais Kuchar (celle que je préfère) ou Järvi.
Je ne connais pas encore Salonen, je vais voir si je peux l'écouter et je te dis ce que j'en pense ! Smile

Je viens d'écouter quelques extraits de l'intégrale de Salonen, et franchement ça m'a beaucoup plu, je l'ai trouvé très convainquant, il m'a sérieusement l'air d'avoir tout compris à cette musique. Tu as en prime des extraits de Maskarade, son opéra comique adoré des Danois, le superbe concerto pour violon couplé avec celui de Sibélius, la suite Alladin, la petite suite pour cordes, l'ouverture majeustueuse Hélios et l'étrange et magnifique poème symphonie Pan et Syrinx.
Un disque à ne pas manquer pour découvrir Nielsen, fonce sur l'intégrale Salonen, ça me donne envie de l'acheter maintenant !! Very Happy Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bazil Zoofari
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 31
Age : 48
Localisation : Devant vous!
Date d'inscription : 31/12/2011

MessageSujet: Nielsen - Symphonies   Lun 2 Jan 2012 - 17:45

Walther a écrit:
Est-ce que par hasard quelqu'un connaîtrait l'intégrale de Ole Schmidt avec le Symphonique de Londres, qui est considérée comme l'intégrale "pionnière" ?
http://www.amazon.fr/Nielsen-Complete-Syms-1-Schmidt/dp/B00005V43B/ref=sr_1_5?ie=UTF8&s=music&qid=1293537387&sr=1-5

Et les enregistrements des symphonies 2 à 5 par Bernstein chez Sony ?

Pour l'instant je n'ai que Blomstedt I chez EMI, que je trouve captivant malgré un son vaseux et un orchestre bof.

Oui, je la possède depuis longtemps, mais la pochette diffère; c'est avec cette intégrale que j'ai découvert Nielsen.

La prise de son est un peu terne, mais c'est une excellente version.




(Chez Unicorn-Kanchana, enregistrement datant de 1973 / 1974, disque sorti en 1987)

Je ne connais pas les autres que vous citez.
J'ai suivi le conseil de TragicSymph et acquis la version de Neeme Järvi; je vais pouvoir comparer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 5473
Date d'inscription : 04/02/2013

MessageSujet: Re: Nielsen - Symphonies   Dim 7 Avr 2013 - 5:48

Il y a eu plusieurs références à la quatrième de Martinon sur RCA. Je ne sais pas avec quoi c'est couplé sur les éditions françaises mais ici, les distributions de ce disque la couplent avec la première de previn. J'avais acheté cette première sur vinyle il y a des lustres et je l'aime toujours autant. C'est plus léché qu'avec Thomas Jensen, mais Previn à cette époque (1967) débordait d'énergie et de générosité (lire: tendance à en donner plus que ce que le client demande, ce qui devient une qualité quand on aborde une oeuvre peu connue).

Or, nulle mention de ce disque ici, il me semble?

Et la deuxième de von Garaguly, la quatrième de Markevitch ? Quand j'ai acheté cette première de Previn (et la cinquième de Horenstein) il n'existait aucune intégrale. La sixième en particulier était quasi impossible à trouver (et je n'ai pas 75 ans, c'est juste que j'ai commencé très jeune Mr.Red ).

Quand on a commencé à explorer et aimer un compositeur par le biais d'interprétations isolées - forcément différentes les unes des autres - le concept de l'intégrale prend du temps à faire valoir ses mérites. Je comprends parfaitement David de recommander une intégrale dans le cas de Nielsen. À part celle de Schmidt, que j'aime beaucoup, notamment à cause de la 'signature sonore' de Bob Auger (qui a aussi signé les cinquième de Nielsen et troisième de Mahler par Horenstein, pour ne citer que les plus connues), je n'ai pas exploré d'autre intégrale.

En passant, Nielsen est gravé dans la mémoire auditive de tous les Canadiens français de plus de quarante ans: l'indicatif sonore de l'émission culturelle du dimanche soir à Radio-Canada pendant plus de trente ans était le début du finale de la troisième symphonie ( version Bernstein, orchestre royal du Danemark). J'ai entendu ce thème plus de cinq cent fois durant mon enfance et mon adolescence. Inutile de dire que toute variation de tempo ou de phrasé me hérisse le poil !

.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 24840
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Nielsen - Symphonies   Dim 7 Avr 2013 - 14:15

André a écrit:
Quand j'ai acheté cette première de Previn (et la cinquième de Horenstein) il n'existait aucune intégrale. La sixième en particulier était quasi impossible à trouver (et je n'ai pas 75 ans, c'est juste que j'ai commencé très jeune).
Dès 1952, les six Symphonies étaient parues en disque, grâce aux contributions pionnières de trois chefs danois dirigeant l'orchestre de la Radio : Erik Tuxen ( en 1946, en 1950), Thomas Jensen ( en 1952, en 1946, en 1952), Launy Grondhal ( en 1951), chez les labels Decca, HMV, Polyphon et Tono.

Voilà la pochettes originale de la symphonies n°1 gravée le 14-15 juin 1952 par Jensen chez Decca, pour lequel ce chef enregistra aussi la , le 7 avril 1954 :



Durant ces fifties, la (Sinfonia Simplice) enregistrée le 17-19 juin 1952 par Jensen pouvait se trouver sous étiquette Tono, mais aussi chez le label Mercury.



Avec le même orchestre, John Frandsen grava en mars 1955 une autre version historique de la Symphonie n°3 :



On trouve dans toutes ces interprétations une rugosité, un élan, un lyrisme glabre, une fermeté (voire une violence) qui conviennent idéalement à la musique de Nielsen.


Dernière édition par Mélomaniac le Dim 7 Avr 2013 - 15:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
TragicSymph
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2083
Age : 26
Localisation : Grand Est
Date d'inscription : 23/12/2010

MessageSujet: Re: Nielsen - Symphonies   Dim 7 Avr 2013 - 14:24

Merci pour tes conseils discographiques, va falloir que j'écoute tout ça ! mains
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 5473
Date d'inscription : 04/02/2013

MessageSujet: Re: Nielsen - Symphonies   Dim 7 Avr 2013 - 17:10

Merci Mélomaniac! J'ai les 1 et 5 de Jensen, mais pas les autres. Je suis entièrement d'accord avec ton appréciation. Dans le temps c'était du Nielsen décapant !

En passant, quand je disais qu'il n'y avait pas d'intégrale, je voulais dire: par un seul chef sur le même label. On se construisait sa propre intégrale, quoi!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
draffin
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 867
Age : 35
Date d'inscription : 29/01/2013

MessageSujet: et Dudamel là-dedans ?   Sam 20 Avr 2013 - 10:39

Quelqu'un a goûté à ça : Dudamel dans la 4 et la 5 de Nielsen ?
J'ai écouté les extraits (60 secondes pour chaque mouvement) et ça m'a l'air de plutôt bien sonner.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://auberbabel.org
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 24840
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Nielsen - Symphonies   Sam 20 Avr 2013 - 12:06

draffin a écrit:
Quelqu'un a goûté à ça : Dudamel dans la 4 et la 5 de Nielsen ?
J'ai écouté les extraits (60 secondes pour chaque mouvement) et ça m'a l'air de plutôt bien sonner.
Smile Oui, j'ai acheté ce triple album l'an dernier. Autant que je m'en souvienne, l'interprétation des deux Symphonies de Nielsen est une réussite.

Dommage que les compléments de programme ne soient pas moins rebattus, là Dudamel s'y montre plus ordinaire, ou en tout cas moins distinctif.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 5473
Date d'inscription : 04/02/2013

MessageSujet: Re: Nielsen - Symphonies   Sam 20 Avr 2013 - 23:24

La neuvième de Bruckner, un "complément de programme" What the fuck ?!? !!! Je suis certain que tes mots ont dépassé ta pensée hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 24840
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Nielsen - Symphonies   Sam 20 Avr 2013 - 23:27

André a écrit:
La neuvième de Bruckner, un "complément de programme" !!! Je suis certain que tes mots ont dépassé ta pensée

Ce n'était pas un jugement de valeur bien sûr, je voulais juste dire que factuellement la de Bruckner et la de Sibelius figurent aussi au programme de cet album. C'est même le plat principal...
au point que l'interprétation de Dudamel se heurte à une rude concurrence discographique, sans rien apporter qui bouleverse le sujet...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
draffin
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 867
Age : 35
Date d'inscription : 29/01/2013

MessageSujet: vers une écoute comparée à l'aveugle   Dim 21 Avr 2013 - 9:47

Visiblement, pour chaque symphonie on trouve une dizaine d'enregistrements.

On pourrait donc tout à fait envisager de mener une écoute comparée à l'aveugle d'une d'entre elle. Il ne faut pas s'attendre à ce que France Musique le fasse donc... qui s'y colle ? siffle
En tout cas, si ça a lieu, j'en suis ! salut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://auberbabel.org
A
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 5473
Date d'inscription : 04/02/2013

MessageSujet: Re: Nielsen - Symphonies   Dim 21 Avr 2013 - 18:41

Mélomaniac a écrit:
André a écrit:
La neuvième de Bruckner, un "complément de programme" !!! Je suis certain que tes mots ont dépassé ta pensée

Ce n'était pas un jugement de valeur bien sûr, je voulais juste dire que factuellement la de Bruckner et la de Sibelius figurent aussi au programme de cet album. C'est même le plat principal...
au point que l'interprétation de Dudamel se heurte à une rude concurrence discographique, sans rien apporter qui bouleverse le sujet...

En fait, rien de ce que j'ai entendu de "the Dude", comme disent les amerloques (= "le mec" en français) ne m'a semblé présenter une concurrence sérieuse aux versions établies. Il a quand même le mérite d'avoir abordé un répertoire qu'on n'attendait pas vu son origine et son éducation musicale.

Back to Nielsen: peu de compositeurs ont présenté une évolution aussi radicale que ce qu'on entend dans les deux premières symphonies vs les deux dernières. Curieusement, Rued Langgaard, qui détestait Nielsen, a suivi le même cheminement, passant d'un conservatisme académique à l'affirmation d'un style personnel, suivi d'une sorte de déconstruction dans ses dernières oeuvres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
draffin
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 867
Age : 35
Date d'inscription : 29/01/2013

MessageSujet: pas si mal «the dude»   Dim 21 Avr 2013 - 19:15

Je viens d'écouter (sur deezer) le coffret en question. La 9 de Bruckner a du souffle mais manque un peu d'ampleur. Rien de révolutionnaire même si la prise de son est très correcte.
Par contre, sa 2ème de Sibelius est sacrément belle ! Le 2ème mouvement est particulièrement réussi. L'orchestre est superlatif, tous les pupitres sont magnifiques.

Quant aux 2 symphonies de Nielsen (4 et 5), elles valent vraiment le déplacement. C'est le même orchestre que celui de l'intégrale Neeme Järvi mais il sonne avec plus d'ampleur, plus de rondeur. Dudamel a dirigé cet orchestre de 2007 à 2012. Dudamel met bien en évidence les aspérités d'une partition brutale et dissonante dans la 5. Dans la 4ème, le lyrisme est omniprésent, ça chante, ça rugit, ça pétarade.

Bref, en dehors du Bruckner, voilà un coffret tout à fait recommandable !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://auberbabel.org
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 84476
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Nielsen - Symphonies   Dim 21 Avr 2013 - 20:36

draffin a écrit:
Visiblement, pour chaque symphonie on trouve une dizaine d'enregistrements.
Beaucoup plus. Même pour les moins enregistrées (les deux premières), il en existe au bas mot une vingtaine.

Je n'ai pas compté les intégrales, mais je crois que je les ai à peu près toutes écoutées, et ça excède très facilement la quinzaine.


André a écrit:
En fait, rien de ce que j'ai entendu de "the Dude", comme disent les amerloques (= "le mec" en français) ne m'a semblé présenter une concurrence sérieuse aux versions établies. Il a quand même le mérite d'avoir abordé un répertoire qu'on n'attendait pas vu son origine et son éducation musicale.
Son incursion dans Nielsen est très réussie. Effectivement ce n'est pas la meilleure de toutes, mais on ne peut pas attendre d'une version, quelle qu'elle soit, d'être la seule référence. On peut tout à fait écouter Dudamel et entendre la musique de Nielsen à son meilleur, c'est ce qui compte.

Ensuite, est-il le plus grand jeune chef de son temps, meilleur que Denève, Hold-Garrido, Bringuier, Heras-Casado ou Chalvin, ce n'est pas certain en effet.


Citation :
Back to Nielsen: peu de compositeurs ont présenté une évolution aussi radicale que ce qu'on entend dans les deux premières symphonies vs les deux dernières. Curieusement, Rued Langgaard, qui détestait Nielsen, a suivi le même cheminement, passant d'un conservatisme académique à l'affirmation d'un style personnel, suivi d'une sorte de déconstruction dans ses dernières oeuvres.
Langgaard détestait tout le monde.

C'est en fait une très longue période d'épuration vers le néoclassicisme, ça représente plus de la moitié de son catalogue ! Mais effectivement, après avoir tâté du néo-brucknéro-mahlérien dans sa Première Symphonie, il a développé un langage très intéressant dans les symphonies 4, 5a, 6 et 7.


draffin a écrit:
Je viens d'écouter (sur deezer) le coffret en question. La 9 de Bruckner a du souffle mais manque un peu d'ampleur. Rien de révolutionnaire même si la prise de son est très correcte.
Par contre, sa 2ème de Sibelius est sacrément belle ! Le 2ème mouvement est particulièrement réussi. L'orchestre est superlatif, tous les pupitres sont magnifiques.

Quant aux 2 symphonies de Nielsen (4 et 5), elles valent vraiment le déplacement. C'est le même orchestre que celui de l'intégrale Neeme Järvi mais il sonne avec plus d'ampleur, plus de rondeur. Dudamel a dirigé cet orchestre de 2007 à 2012. Dudamel met bien en évidence les aspérités d'une partition brutale et dissonante dans la 5. Dans la 4ème, le lyrisme est omniprésent, ça chante, ça rugit, ça pétarade.

Bref, en dehors du Bruckner, voilà un coffret tout à fait recommandable !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Churchill
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 63
Age : 45
Localisation : Le Havre
Date d'inscription : 12/01/2013

MessageSujet: Re: Nielsen - Symphonies   Lun 22 Avr 2013 - 17:15

Je ne connais pas l'oeuvre de Nielsen, mais ce que vous en dites me donne envie de l'écouter. Je vais donc inclure l'intégrale Jarvi dans ma wishlist sur Amazon.

En espérant qu'une bonne âme pensera à moi... Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Churchill
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 63
Age : 45
Localisation : Le Havre
Date d'inscription : 12/01/2013

MessageSujet: Re: Nielsen - Symphonies   Lun 22 Avr 2013 - 17:53

D'ailleurs, pour ceux que ça intéresse (on ne sait jamais siffle ), ma liste comporte vingt CD ou coffrets pour l'instant :

- Les symphonies de Nielsen,
- Les symphonies d'Atterberg,
- Pas mal d'oeuvres de Dohnanyi,
- Quelques oeuvres de Borodin,
- Des oeuvres d'Alkan,

Et d'autres CD, comme celui de Tharaud ("Le boeuf sur le toit") ou de Nelson Freire sur les airs folkloriques brésiliens...

Si vous avez d'autres suggestions, vous êtes les bienvenu(e)s !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rubato
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8034
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Nielsen - Symphonies   Lun 22 Avr 2013 - 18:27

Churchill a écrit:
D'ailleurs, pour ceux que ça intéresse (on ne sait jamais siffle ), ma liste comporte vingt CD ou coffrets pour l'instant :

....
- Les symphonies d'Atterberg,
....
C'est très bien les symphonies d'Atterberg! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Churchill
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 63
Age : 45
Localisation : Le Havre
Date d'inscription : 12/01/2013

MessageSujet: Re: Nielsen - Symphonies   Lun 22 Avr 2013 - 18:35

Rubato a écrit:

C'est très bien les symphonies d'Atterberg! Very Happy

Ça a l'air, même si je ne les connais pas vraiment. Mais ce que j'ai lu sur ce forum et entendu (en extraits) me donne envie d'explorer son oeuvre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
draffin
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 867
Age : 35
Date d'inscription : 29/01/2013

MessageSujet: vers une écoute comparée à l'aveugle (2)   Mar 7 Mai 2013 - 20:56

DavidLeMarrec a écrit:
draffin a écrit:
Visiblement, pour chaque symphonie on trouve une dizaine d'enregistrements.
Beaucoup plus. Même pour les moins enregistrées (les deux premières), il en existe au bas mot une vingtaine.

Je n'ai pas compté les intégrales, mais je crois que je les ai à peu près toutes écoutées, et ça excède très facilement la quinzaine.

Bon, je relance ma proposition : est-ce que ça ne serait pas intéressant qu'on organise une écoute comparée à l'aveugle d'une des symphonies de Nielsen ?


  1. On choisit une symphonie. Je dirais que les 4ème et 5ème forment des bons compromis entre Nielsen 1.0 et Nielsen 2.0 (pour schématiser un peu).
  2. On réunit une douzaine d'enregistrements. C'est là que le bât blesse pour moi : je n'ai que deux intégrales (Schmidt et Järvi). Je veux bien m'occuper de l'organisation mais ça veut dire qu'il faut que vous m'envoyez des extraits de vos enregistrements (format mp3 ou ogg si possible...).
  3. On décide d'une méthodologie. Combien de tours ? Combien de «poules» ? Procède-t-on à des éliminations entre les tours ? etc.
  4. Je publie l'annonce et je recueille les inscriptions.


Maintenant, si ça n'intéresse personne, je n'insiste pas.

Alors ?


Dernière édition par draffin le Mar 7 Mai 2013 - 21:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://auberbabel.org
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 84476
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Nielsen - Symphonies   Mer 8 Mai 2013 - 0:48

draffin a écrit:
Bon, je relance ma proposition : est-ce que ça ne serait pas intéressant qu'on organise une écoute comparée à l'aveugle d'une des symphonies de Nielsen ?
Puisque tu me cites pour relancer la proposition : si je ne réagis pas, c'est que je ne suis pas convaincu par le principe des écoutes comparées. Encore, pour la musique vocale, le texte fait prendre des nuances instantanées à la musique, mais pour une symphonie, ce n'est que dans la totalité de la forme qu'on peut apprécier les différences et leur sens. Et comparer en tranches amène à valoriser le contraste, alors qu'on attend essentiellement qu'une version nous convainque en tant que telle, de bout en bout, et pas dans sa relation à d'autres lectures possibles.

En revanche, d'autres en sont friands ici, il serait étonnant que tu ne trouves pas des camarades. Par ailleurs, comme j'ai sous la main un gros contingent des versions commercialisées, si jamais il te manque des extraits de l'une ou l'autre, ou s'il faut aider à faire des présélections, n'hésite pas. Smile

Pardon si ça sonne un peu condescendant, ce n'est absolument pas mon propos ; voilà deux fois que tu proposes cela sans réaction, et cette fois en me citant : le silence n'était pas indifférence, mais je ne voyais pas l'intérêt de me prononcer pour dire que je n'étais pas a priori enthousiaste sur le principe. Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
draffin
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 867
Age : 35
Date d'inscription : 29/01/2013

MessageSujet: Re: Nielsen - Symphonies   Mer 8 Mai 2013 - 10:31

Je te citais juste parce que tu confirmais qu'il existait beaucoup de versions, pas pour te faire réagir personnellement. Neutral
D'ailleurs, je suis assez d'accord avec ton propos : on apprécie surtout une interprétation sur la durée. Comme on n'est pas sur France Musique (dont je déteste l'émission de critiques du dimanche pour cette raison en particulier), je pense qu'on peut se permettre de faire écouter des extraits longs. On peut aussi choisir de ne pas faire d'élimination entre les tours afin de permettre de juger la cohérence d'ensemble pour chaque version.

J'ai pris un abonnement sur un site de streaming pour faire un petit tour de la discographie et c'est vraiment passionnant. En plus, ça permet de découvrir un certain nombre de chefs peu médiatisés (Kuchar, Leaper, Schonwandt etc.) et de les confronter à des grands noms (Karajan, Bernstein, Blomstedt, Järvi, Dudamel, Davis, etc.). Il est aussi particulièrement intéressant de comparer les différentes versions enregistrées par l'orchestre de Göteborg.

En tout cas, merci pour ta proposition d'aide à la sélection. mains

Bon, et maintenant, les autres izenpensquoi Question
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://auberbabel.org
Churchill
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 63
Age : 45
Localisation : Le Havre
Date d'inscription : 12/01/2013

MessageSujet: Re: Nielsen - Symphonies   Mer 8 Mai 2013 - 11:31

draffin a écrit:
Bon, et maintenant, les autres izenpensquoi Question

Comme je l'ai dit, je ne possède encore aucun CD de Nielsen, et j'ai à peine découvert sa musique... Désolé de ne pas pouvoir vous aider. Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 84476
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Nielsen - Symphonies   Mer 8 Mai 2013 - 11:38

draffin a écrit:
Je te citais juste parce que tu confirmais qu'il existait beaucoup de versions, pas pour te faire réagir personnellement. Neutral
Je me suis effectivement posé la question. Mais rétrospectivement, vu que je suis le seul à avoir réagi, c'est très bien comme ça, au moins on discute. Very Happy

EDIT : Ah non, Churchill est là à la rescousse ! Franchement, pour un compositeur étrange comme Nielsen, une écoute comparée peut être une bonne occasion si on n'est pas du tout familier...

Citation :
je pense qu'on peut se permettre de faire écouter des extraits longs.
Comme il n'y a pas (encore, on y sera bientôt) de fair use dans la loi française, ça dépend de ce que Xavier autorise.

Et puis le fait que les extraits soient longs, et même que les versions soient intégrales, ne change pas grand'chose pour moi : même si on écoutait une version complète par mois, c'est la posture même de la comparaison qui fausse les choses, à mon sens. On perd de vue la logique interne de la version pour chercher à hiérarchiser - comme s'il y avait une meilleure façon de faire. En tout cas, c'est ce que ça produit sur moi, peut-être que d'autres peuvent s'en extirper.


Citation :
J'ai pris un abonnement sur un site de streaming pour faire un petit tour de la discographie et c'est vraiment passionnant.
N'est-ce pas ? bounce C'est une musique suffisamment précisément écrite pour qu'il n'y ait pas des abîmes entre les versions, mais quelle bonne excuse pour réécouter à l'envi ce corpus, et sans la routine d'entendre toujours les mêmes articulations. bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 84476
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Nielsen - Symphonies   Mer 17 Juil 2013 - 9:27

Je viens de découvrir la version Rozhdestvenski des symphonies. Mazette ! Je craignais l'indolence, et on en est loin. Tempi larges, certes, mais la première est remarquablement tenue, la deuxième révèle des beautés rarement mises en valeur (en particulier dans le flemmatico), et la troisième est incroyablement dense... je n'aime pas démesurément le caractère suspendu de cette symphonie d'ordinaire, mais ici elle s'incarne avec une étonnante vigueur (et très loin de la brutalité de Bernstein par exemple). Référence ! cheers

Pas encore écouté les 4,5,6, c'est en cours.


Bien, à part Ole Schmidt, je crois que j'aurai écouté toutes les intégrales. Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
TragicSymph
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2083
Age : 26
Localisation : Grand Est
Date d'inscription : 23/12/2010

MessageSujet: Re: Nielsen - Symphonies   Mer 17 Juil 2013 - 15:45

Tiens, Rozhdestvenski, j'avais trouvé ça mou...je m'y suis vite détourné, trop vite peut-être. Faut dire qu'avec les versions de Salonen, papa Järvi, Kuchar (surtout lui !) et récemment Schonwandt, je ne m'y suis pas plus attardé que ça, à tort peut-être.

Mais je réécouterai, parole de Nielsennien ! mains
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 84476
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Nielsen - Symphonies   Jeu 18 Juil 2013 - 0:47

Ah si, il me manque Salonen aussi.

Pour moi, c'est du niveau de N. Järvi, vraiment. Très différent, pas du tout aussi cinglant, mais pour une fois que Chandos fait une prise de son détaillée, on n'y perd en rien. Infiniment mieux que Kuchar et même Schønwandt, à mon humble avis.

L'orchestre sonne remarquablement en plus, probablement la meilleure version de ce point de vue, en tout cas dans le genre tendu (sinon Saraste est très chouette, dans une veine à la fois plus tranchante et plus poétique).

Je redoutais ce que tu dis, parce que Roge manque parfois d'angles et étire un peu trop ses tempi... mais non, c'est superbe et ça reste tendu, remarquablement construit.


Au passage, je réécoute Davis dans la Première et je suis un peu déçu par rapport à ma découverte enthousiaste de la version, je trouve précisément que ça manque de bordures, avec le côté un peu invertébré qui est déjà contenu dans l'orchestration de Nielsen. Peut-être le voisinage avec Rojroj, justement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
benvenuto
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1340
Date d'inscription : 11/07/2011

MessageSujet: Re: Nielsen - Symphonies   Jeu 18 Juil 2013 - 10:32

J'aime bien cette version aussi, la troisième y est effectivement sublimée (je l'ai découverte avec cette version et je n'ai compris vos réserves la concernant qu'en l'écoutant par la suite avec d'autres...), mais le final de la 4 est vraiment trop lent et lourd, c'est effectivement tendu mais on perd tout de même énormément de sens au niveau agogique, le caractère volcanique se substitue à une sorte de monumentalisme agressif qui a été pour beaucoup dans mon rejet initial de cette oeuvre...
Le premier mouvement de la 2 est également inhabituellement lent, mais en l'occurrence ça marche plutôt bien, je trouve que cette musique y gagne en profondeur.
Les 5 et 6 sont merveilleuses, j'espère que la fréquentation de cette version pourra te faire changer d'avis dans une certaine mesure sur ces deux sommets, David!!!Very Happy 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 84476
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Nielsen - Symphonies   Jeu 18 Juil 2013 - 10:45

benvenuto a écrit:
J'aime bien cette version aussi, la troisième y est effectivement sublimée (je l'ai découverte avec cette version et je n'ai compris vos réserves la concernant qu'en l'écoutant par la suite avec d'autres...),
Oui, sans commune mesure avec les autres... à se demander où est la vérité des intentions de Nielsen, d'ailleurs.

Citation :
mais le final de la 4 est vraiment trop lent et lourd
Oui, le reste de la Quatrième est assez fantastique (les mouvements centraux ne sont pas du tout un repos), mais le dernier mouvement est en effet un peu terne, il n'échappe pas au piège posé par l'orchestration (contrebasses très lyriques et mobiles, donc aspect un peu épais et appuis qui se dérobent et font perdre la sensation de pulsation). Ca reste quand même une bonne version, même pour ce mouvement. Et pour la symphonie dans son ensemble, une des meilleures.

Citation :
Le premier mouvement de la 2 est également inhabituellement lent, mais en l'occurrence ça marche plutôt bien, je trouve que cette musique y gagne en profondeur.
Ce sont surtout les II et IV qui m'ont impressionné dans la Deuxième, avec une qualité d'articulation qui exaltait effectivement les qualités de cette musique, et la rendait moins "platement" figurative.


Citation :
Les 5 et 6 sont merveilleuses, j'espère que la fréquentation de cette version pourra te faire changer d'avis dans une certaine mesure sur ces deux sommets, David!!!Very Happy 
La Cinquième est effectivement remarquablement réussie, mais c'était aussi le cas chez Davis ou Saraste. J'y ai trouvé plus de plaisir que d'habitude, mais il y a trop de moments où ce qui est dit ne m'intéresse pas, tout simplement. Je crois que c'est une pure question d'appétence : ce qu'elle me donne, ce n'est pas ce que je cherche en mettant un CD dans la platine. C'est un peu trop du Chosta, d'une certaine façon.

Pour la Sixième, rien n'est réglé : encéphalogramme plat, comme d'habitude. Rien ne me déplaît, mais rien ne m'accroche non plus.

Mais effectivement, sur le strict plan de l'interprétation, on se situe peu ou prou au sommet de ce qui est disponible au disque.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
TragicSymph
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2083
Age : 26
Localisation : Grand Est
Date d'inscription : 23/12/2010

MessageSujet: Re: Nielsen - Symphonies   Jeu 18 Juil 2013 - 11:32

J'ai écouté la Première et je reviens un peu sur mes propos...
Bon, en écoutant attentivement cette version, je trouve que ça fonctionne bien pour les 3/4 de l'oeuvre. Tout est très soigné, on entend incroyablement bien tout ce qui s'y passe et ça permet de savourer pleinement le génie orchestrale de Carl. C'est vrai, on ressent bien la tension tout au long. Ça choque un peu à la première écoute, c'est quand même inhabituellement lent mais au fil de l'oeuvre on s'y fait et c'est un parti pris qui se défend. Par contre, je suis plus réservé concernant le Finale, ça perd toute l'énergie, c'est vraiment mollasson...et la fin, on dirait qu'il a un TGV à prendre...je n'y vois plus trop d'unité.
Bref, une belle surprise, je vais maintenant écouter les suivantes pour rebondir sur vos propos.

En tous cas, je ne cesse de le dire, quelle belle musique, qu'est-ce que c'est bien écrit ! sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 84476
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Nielsen - Symphonies   Jeu 18 Juil 2013 - 11:36

Je suis d'accord, le final est assez moyen. Ca fonctionne, mais ça 'désembraye' de la tension mensée jusque là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
TragicSymph
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2083
Age : 26
Localisation : Grand Est
Date d'inscription : 23/12/2010

MessageSujet: Re: Nielsen - Symphonies   Ven 16 Aoû 2013 - 21:05

Deuxième Symphonie par Rozhdestvensky

C'est quand même assez difficile de se plonger dans cette version, ce que j'ai en tête a bien plus de punch, c'est assez déstabilisant d'écouter son Nielsen comme ça. Cela dit, je trouve que c'est une bien belle version, j'ai pu entendre des choses que je n'avais pas encore entendues. Je suis assez d'accord avec benvenuto pour dire que cette musique gagne en profondeur avec un tempo inhabituellement lent. Par contre, dommage pour la Coda du premier mouvement, elle tombe un peu à plat comme ça, je pense qu'ici, la musique a besoin d'être jouée avec énergie. Et d'accord avec David, le quatrième mouvement est chouette comme ça, on entend bien tout, c'est même un peu malicieux par moments. Ça en donne un très beau résultat ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tasmanian
Néophyte


Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 04/10/2013

MessageSujet: Re: Nielsen - Symphonies   Dim 6 Oct 2013 - 8:46

Personnellement, ce coffret est renversant. Les cordes amples, les cuivres possèdent une spacialisation qui les rendent suaves et pas du tout agressants. Un beau coffret avec une qualité d'enregistrement impeccable (en SACD).

http://www.amazon.ca/National-Symphony-Orchestra-Schonwandt-Dausgaard/dp/B005FF2U2Q/ref=sr_1_2?s=music&ie=UTF8&qid=1381041435&sr=1-2&keywords=dausgaard+nielsen

Hors sujet, j'avais, par la même occasion, commandé cet autre coffret de musique de chambre et ça joue souvent en boucle à la maison. Encore un enregistrement impeccable et une interprétation moderne avec tout le mordant qu'il faut, même dans les passages doux.

http://www.amazon.ca/Chamber-Music-Ondine-Diamond-Ensemble/dp/B000Q6ZUTO/ref=sr_1_10?s=music&ie=UTF8&qid=1381041915&sr=1-10&keywords=chamber+nielsen


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 24840
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Nielsen - Symphonies   Mar 5 Nov 2013 - 20:46

Je ne crois pas que la Symphonie n°5 dirigée par Paul Kletzki avec l'Orchestre de la Suisse romande (septembre 1969) ait été rééditée en CD (?)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tasmanian
Néophyte


Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 04/10/2013

MessageSujet: Re: Nielsen - Symphonies   Mer 6 Nov 2013 - 2:57

Mélomaniac a écrit:
Je ne crois pas que la Symphonie n°5 dirigée par Paul Kletzki avec l'Orchestre de la Suisse romande (septembre 1969) ait été rééditée en CD (?)

On peut trouver le vinyle ici:

http://www.ebay.co.uk/itm/DECCA-SXL-6491-UK-PAUL-KLETZKI-CARL-NIELSEN-SYMPHONY-NO-5-1W-1W-/221265324908

Mais je me demande où est l'intérêt. Il y a tellement de meilleures interprétations et, de plus, avec une qualité sonore impeccable.



http://www.amazon.ca/Nielsen-Symphonies-Jan cek-Philharmonic-Orchestra/dp/B000EDWM2M/ref=sr_1_20?s=music&ie=UTF8&qid=1383702609&sr=1-20&keywords=nielsen+symphonies
http://www.amazon.ca/Nielsen-Scottish-Symphony-Orchestra-symphonies/dp/B0045W9BRM/ref=sr_1_9?s=music&ie=UTF8&qid=1383702443&sr=1-9&keywords=nielsen+symphonies
http://www.amazon.ca/G%C3%B6teborgs-Symfoniorkester-orchestra-Myung-Whun-conductor/dp/B000027E28/ref=sr_1_3?s=music&ie=UTF8&qid=1383702443&sr=1-3&keywords=nielsen+symphonies
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 84476
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Nielsen - Symphonies   Dim 1 Déc 2013 - 0:16

En train d'écouter l'intégrale Salonen, dont je n'avais découvert que l'Aladdin pour Oehlenschläger (le premier Nielsen que j'aie aimé, je crois). Après les 1,2,4, la Symphonie pour cordes et Pan & Syrinx, premières impressions. (Il ne me restera plus qu'une intégrale à écouter et j'aurai fini la discographie ! bounce)

Très belle intégrale pour l'instant, sans faiblesses, tout est réussi. Le deuxième disque (n°2, Pan, Aladdin), avec la Radio Suédoise (le premier est avec le Nouvel Orchestre de Chambre de Stockholm, plus limité techniquement), est même proche de la tuerie, vu la densité en chef-d'œuvre est la qualité d'interprétation.

Cela étant dit, comme souvent avec Salonen, je trouve que cela manque un peu d'abandon : parfait, et habité, mais pas très touchant, plus concentré et tendu que réellement émouvant ou dramatique. J'aime beaucoup la façon dont les motifs sont mis en valeur dans la Première, par exemple, mais il y a beaucoup de versions qui paraissent plus urgentes et fulgurantes, avec des moyens peut-être moindres...


Bref, c'est parfait, mais clairement pas ce qui me touche le plus.


Dernière édition par DavidLeMarrec le Dim 1 Déc 2013 - 1:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 84476
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Nielsen - Symphonies   Dim 1 Déc 2013 - 1:17

Les équilibres de la Cinquième sont admirables. Dans cette version, j'en redemande !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
A
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 5473
Date d'inscription : 04/02/2013

MessageSujet: Re: Nielsen - Symphonies   Dim 1 Déc 2013 - 3:19

DavidLeMarrec a écrit:
En train d'écouter l'intégrale Salonen, dont je n'avais découvert que l'Aladdin pour Oehlenschläger (le premier Nielsen que j'aie aimé, je crois). Après les 1,2,4, la Symphonie pour cordes et Pan & Syrinx, premières impressions. (Il ne me restera plus qu'une intégrale à écouter et j'aurai fini la discographie ! bounce)

Très belle intégrale pour l'instant, sans faiblesses, tout est réussi. Le deuxième disque (n°2, Pan, Aladdin), avec la Radio Suédoise (le premier est avec le Nouvel Orchestre de Chambre de Stockholm, plus limité techniquement), est même proche de la tuerie, vu la densité en chef-d'œuvre est la qualité d'interprétation.

Cela étant dit, comme souvent avec Salonen, je trouve que cela manque un peu d'abandon : parfait, et habité, mais pas très touchant, plus concentré et tendu que réellement émouvant ou dramatique. J'aime beaucoup la façon dont les motifs sont mis en valeur dans la Première, par exemple, mais il y a beaucoup de versions qui paraissent plus urgentes et fulgurantes, avec des moyens peut-être moindres...

Bref, c'est parfait, mais clairement pas ce qui me touche le plus.
Et quelles versions de la première te touchent le plus ? Pour moi c'est Previn et le LSO, ainsi que Jensen et l'Orchestre national du Danemark (Dutton). Je connais Schmidt et Ormandy, mais pas les autres versions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 84476
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Nielsen - Symphonies   Dim 1 Déc 2013 - 13:07

Première Symphonie

André a écrit:
Et quelles versions de la première te touchent le plus ? Pour moi c'est Previn et le LSO, ainsi que Jensen et l'Orchestre national du Danemark (Dutton). Je connais Schmidt et Ormandy, mais pas les autres versions.
Je trouve Previn et Jensen assez banals (et même plutôt mou pour Previn). Pas du tout de mauvaises versions, mais vraiment pas ce qui se fait de mieux.

Chose étonnante, la plus belle version de la Première que j'aie entendue, c'est celle de Frederik Støvring Olse avec le Sankt Annæ Symfoniorkester (orchestre d'institution scolaire danoise : un lycée ou une grande école !). C'est bien sûr inédit, mais je l'écoute très souvent, il y a une telle ardeur là-dedans... et techniquement ça se tient très, très bien, comme un orchestre pro de province (l'enthousiasme ravageur en plus). Oui, le bonheur de jouer a un son.

Si on parle sérieusement de discographie, ce ne sont pas les grandes versions qui manquent :

=> Rozhdestvenski est celui qui met le mieux en valeur le détail, avec un grand élan, malgré des tempi retenus, il me satisfait dans chaque recoin de la symphonie comme dans son ensemble.

=> Dans la veine post-brahmsienne, difficile de faire mieux que Blomstedt II (SFSO) ; à l'inverse, dans une vision vive et cinglante, c'est N. Järvi qui s'impose.

=> Beaucoup de versions nordiques de cette symphonie insistent beaucoup sur sa simplicité apparence et sa luminosité, je les aime beaucoup aussi : Rasilainen, Saraste, Kamu.

=> J'aime aussi énormément la lecture récente de C. Davis, ample et colorée.

Tout ça, c'est du vivement recommandé.

=> Salonen, Schønwandt et Vänskä sont aussi de fort bonnes fréquentation, peut-être moins marquantes.


Et puis le reste n'est pas du tout atroce :

=> Kuchar et Jensen sont fort honnêtes même s'ils ne sont pas servi par les meilleurs timbres possibles. Moins enthousiasmé par Previn et Leaper (alors que c'est une référence personnelle quasi-absolue pour les 2,3,5). Et malgré de très bonnes intentions Blomstedt I (Radio Danoise), souffre d'une réalisation technique fragile (et de tempi retenus pour que l'édifice ne s'effondre pas).

=> La seule que je déconseillerais serait Bostock, vraiment épais, assez loin du style. Et quand même, Thomson, parce qu'on entend très mal à cause de la prise de son très opaque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
math
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 403
Localisation : Au nord du centre du sud de la France
Date d'inscription : 13/09/2010

MessageSujet: Re: Nielsen - Symphonies   Dim 1 Déc 2013 - 17:43

Il me semble que personne n'a parlé ici de l'enregistrement de la 5ème symphonie réalisé - sur le vif - par Kiril Kondrachine avec le Concertgebouw d'Amsterdam.



Etant en train de découvrir l'oeuvre en même temps que l'interprétation, je me contenterai (pour l'instant) de souligner que c'est du même niveau que ses Chostakovitch.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 84476
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Nielsen - Symphonies   Dim 1 Déc 2013 - 19:07

Célèbre enregistrement, mais je ne crois pas l'avoir écouté en entier (j'écoute abondamment les 1,2,4, beaucoup moins les trois autres).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
fomalhaut
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 780
Age : 74
Localisation : Levallois-Perret
Date d'inscription : 23/04/2006

MessageSujet: Re: Nielsen - Symphonies   Lun 2 Déc 2013 - 16:44

Et bien, je ne pensais pas trouver autant d'amateurs des symphonies de Carl Nielsen en France, c'est une surprise de taille.

Je n'ai personnellement jamais beaucoup apprécié et aimé cette musique qui me semble manquer de chair, une musique dont la substance musicale me semble souvent bien mince.

Comme beaucoup, j'ai commencé avec le LP fameux de Jean Martinon, l'"Inextinguishable" et l'ouverture d'Helios. Cela m'a paru magnifiquement interprété tant par le chef que par l'orchestre et très bien enregistré mais également comporter pas mal de "tunnels", comme on dit. J'ai poursuivi avec quelques autres LPs, la 1ere et la 6eme dirigées par Eugene Ormandy, les 2eme, 3eme, 4eme et 5eme par Leonard Bernstein et quelques autres 5emes (Kyrill Kondrachine et Rafael Kubelik) sans jamais "accrocher" avec cette musique. Plus tard, bien plus tard, je me suis intéressé aux deux intégrales de Herbert Blomstedt, un chef que j'apprécie généralement. Je partage tout à fait l'avis de DavidLeMarrec sur la première intégrale mais je le trouve bien sévère vis à vis de la seconde qui me semble plus achevée si elle parait moins vibrante. Enfin, j'ai terminé (provisoirement ?) avec l'intégrale de Esa-Pekka Salonen, un chef que j'ai découvert tardivement, à l'occasion de concerts londonniens dans les années 2000. Sans renier Blomstedt, je trouve que Salonen donne une image différente de la musique de Nielsen car sa démarche interprétative me semble très naturelle et juste. Disons que quand j'écoute Salonen dans ce répertoire, je n'ai pas l'impression qu'on pourrait interpréter mieux que lui cette musique.

Ceci écrit, malgré l'intérêt que je prends à écouter Salonen ou Blomstedt, je demeure très réservé vis à vis de cette musique, la mayonnaise n'a pas (encore ?) pris.
Enfin, peut-être ferai-je un autre essai ? Paavo Berglund, un autre chef que j'apprécie, a également sévi dans ce répertoire...

Pour paraphraser un bon mot, j'écrirai que Nielsen, c'est un peu le Sibelius du pauvre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 5473
Date d'inscription : 04/02/2013

MessageSujet: Re: Nielsen - Symphonies   Lun 2 Déc 2013 - 17:36

Rob Barnett de Musicweb trouve que la première de Rozhdestvensky est un four. On ne peut contenter tout le monde et son père, dit La Fontaine ...Neutral .

Dans tes descriptions, David, je crois que je retiendrais celle de Järvi, "vive et cinglante". J'aime beaucoup cette symphonie (mes préférées sont 3, 5, 1 et 6), mais je ne pousserai pas la discopathie trop loin.

Järvi-Gothenburg sur DGG c'est le même que sur BIS ???
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 24840
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Nielsen - Symphonies   Dim 27 Avr 2014 - 14:25

DavidLeMarrec, in playlist, a écrit:

=> Nielsen - Intégrale symphonique (6 Symphonies, Petite Suite, Aladdin d'Oelenschläger, etc.) - Salonen

Je crois qu'il ne me reste plus que l'intégrale Schmidt à écouter !



 Cool Comme tu es un connaisseur, tu as gardé la meilleure pour la fin...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 84476
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Nielsen - Symphonies   Dim 27 Avr 2014 - 14:33

Franchement, vu le différentiel de niveau entre les orchestres de l'époque et ceux des dernières intégrales, j'en doute fort. C'est plutôt la version que je n'ai jamais eu envie d'écouter, et que j'écouterai seulement pour ne plus devoir croire sur parole les vaughanwilliamsiens qui me soutiendront le même genre de billevesées. fleurs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
draffin
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 867
Age : 35
Date d'inscription : 29/01/2013

MessageSujet: Re: Nielsen - Symphonies   Dim 27 Avr 2014 - 15:39

Chez Ole Schmidt, ce n'est pas l'orchestre le pire, c'est plutôt le manque de soin général. Honnêtement, c'est un peu bâclé cette intégrale (et pourtant j'ai été sérieux et je l'ai écoutée en entier). Shit 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://auberbabel.org
fomalhaut
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 780
Age : 74
Localisation : Levallois-Perret
Date d'inscription : 23/04/2006

MessageSujet: Re: Nielsen - Symphonies   Lun 28 Avr 2014 - 9:57

fomalhaut a écrit:
Et bien, je ne pensais pas trouver autant d'amateurs des symphonies de Carl Nielsen en France, c'est une surprise de taille.

Je n'ai personnellement jamais beaucoup apprécié et aimé cette musique qui me semble manquer de chair, une musique dont la substance musicale me semble souvent bien mince.

Comme beaucoup, j'ai commencé avec le LP fameux de Jean Martinon, l'"Inextinguishable" et l'ouverture d'Helios. Cela m'a paru magnifiquement interprété tant par le chef que par l'orchestre et très bien enregistré mais également comporter pas mal de "tunnels", comme on dit. J'ai poursuivi avec quelques autres LPs, la 1ere et la 6eme dirigées par Eugene Ormandy, les 2eme, 3eme, 4eme et 5eme par Leonard Bernstein et quelques autres 5emes (Kyrill Kondrachine et Rafael Kubelik) sans jamais "accrocher" avec cette musique. Plus tard, bien plus tard, je me suis intéressé aux deux intégrales de Herbert Blomstedt, un chef que j'apprécie généralement. Je partage tout à fait l'avis de DavidLeMarrec sur la première intégrale mais je le trouve bien sévère vis à vis de la seconde qui me semble plus achevée si elle parait moins vibrante. Enfin, j'ai terminé (provisoirement ?) avec l'intégrale de Esa-Pekka Salonen, un chef que j'ai découvert tardivement, à l'occasion de concerts londonniens dans les années 2000. Sans renier Blomstedt, je trouve que Salonen donne une image différente de la musique de Nielsen car sa démarche interprétative me semble très naturelle et juste. Disons que quand j'écoute Salonen dans ce répertoire, je n'ai pas l'impression qu'on pourrait interpréter mieux que lui cette musique.

Ceci écrit, malgré l'intérêt que je prends à écouter Salonen ou Blomstedt, je demeure très réservé vis à vis de cette musique, la mayonnaise n'a pas (encore ?) pris.
Enfin, peut-être ferai-je un autre essai ? Paavo Berglund, un autre chef que j'apprécie, a également sévi dans ce répertoire...

Pour paraphraser un bon mot, j'écrirai que Nielsen, c'est un peu le Sibelius du pauvre.

Et bien, j'ai finalement acheté une autre "intégrale", non pas celle de Berglund mais celle de Jukka-Pekka Saraste, à la tête de l'Orchestre symphonique de la Radio Finnoise. Une intégrale réalisée de 1997 à 2001 et publiée par Finlandia.
C(est bien, même très bien et cela égale l'intégrale de Salonen.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Golisande
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5226
Age : 43
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

MessageSujet: Re: Nielsen - Symphonies   Lun 28 Avr 2014 - 10:25

Tu as acheté une autre intégrale ? scratch

Est-ce parce que les symphonies du Sibelius du pauvre sont moins chères que celles du vrai ? Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nielsen - Symphonies   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nielsen - Symphonies
Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les Symphonies de Carl Nielsen
» Les symphonies de Nielsen
» Les 5° et 7° symphonies de Beethoven
» Joseph Haydn-Symphonies
» Villa-Lobos : Les symphonies

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: