Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Stravinsky - Le Sacre du printemps

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 14, 15, 16, 17  Suivant

Votre version préférée?
Markevitch
5%
 5% [ 5 ]
Boulez 1
16%
 16% [ 15 ]
Boulez 2
12%
 12% [ 11 ]
Dorati Détroit
10%
 10% [ 9 ]
Salonen 1
9%
 9% [ 8 ]
Salonen 2
8%
 8% [ 7 ]
Tilson-Thomas
7%
 7% [ 6 ]
Karajan
10%
 10% [ 9 ]
Ansermet
1%
 1% [ 1 ]
Abbado
4%
 4% [ 4 ]
Ancerl
8%
 8% [ 7 ]
Muti
2%
 2% [ 2 ]
Ozawa
8%
 8% [ 7 ]
Total des votes : 91
 

AuteurMessage
LeKap
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1326
Age : 60
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 23/04/2010

MessageSujet: Re: Stravinsky - Le Sacre du printemps   Mer 28 Aoû 2013 - 9:25

Xavier a écrit:
Derrière Dorati I, Dorati II, Salonen I, Bernstein New York, Ozawa Chicago, Ancerl et Boulez ORTF... oui sans doute. Smile 
Comme tu y vas Xavier , comparer Ancerl et Boulez avec l'ORTF Shocked  avec Salonen II c'est a pété de rire pété de rire 

C'est un peu comme comparer le sémaphore de Claude Chappe avec internet
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 16445
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Stravinsky - Le Sacre du printemps   Mer 28 Aoû 2013 - 10:37

Xavier a écrit:
Derrière Dorati I, Dorati II, Salonen I, Bernstein New York, Ozawa Chicago, Ancerl et Boulez ORTF... oui sans doute. Smile 
Trouve moi déjà des Rondes printanières plus profondes, emouvantes, creusées ,alenties et on en reparle siffle

Smile 


Dernière édition par arnaud bellemontagne le Mer 28 Aoû 2013 - 11:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Horatio
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4031
Age : 23
Localisation : Très loin de la plage !
Date d'inscription : 04/07/2011

MessageSujet: Re: Stravinsky - Le Sacre du printemps   Mer 28 Aoû 2013 - 11:04

LeKap a écrit:
Xavier a écrit:
Derrière Dorati I, Dorati II, Salonen I, Bernstein New York, Ozawa Chicago, Ancerl et Boulez ORTF... oui sans doute. Smile 
Comme tu y vas Xavier , comparer Ancerl et Boulez avec  l'ORTF Shocked  avec Salonen II c'est a pété de rire pété de rire 
Ah, j'aime beaucoup la précision du premier Boulez et le caractère d'Ancerl, je les place très haut personnellement. Mais je n'ai pas écouté Salonen Smile .

_________________
Si Titus Andronicus avait compté six actes, Shakespeare s'en serait pris aux spectateurs des premiers rangs du parterre et les aurait fait périr dans d'atroces souffrances.
(Jan Kott, Shakespeare, notre contemporain)

La vérité est si vraie, la force si forte, la finesse si fine, la profondeur si profonde et la philosophie si universelle dans ce texte qu'il vaut bien la peine d'y passer un instant.
(Un journaliste américain, 1894)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80648
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Stravinsky - Le Sacre du printemps   Mer 28 Aoû 2013 - 15:39

LeKap a écrit:
Xavier a écrit:
Derrière Dorati I, Dorati II, Salonen I, Bernstein New York, Ozawa Chicago, Ancerl et Boulez ORTF... oui sans doute. Smile 
Comme tu y vas Xavier , comparer Ancerl et Boulez avec  l'ORTF Shocked  avec Salonen II c'est a pété de rire pété de rire 

C'est un peu comme comparer le sémaphore de Claude Chappe avec internet
Tu imagines bien que je préfère Salonen II à ceux que j'ai mis en bout de liste.
Par contre Boulez Sony...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80648
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Stravinsky - Le Sacre du printemps   Mer 28 Aoû 2013 - 15:48

arnaud bellemontagne a écrit:
Xavier a écrit:
Derrière Dorati I, Dorati II, Salonen I, Bernstein New York, Ozawa Chicago, Ancerl et Boulez ORTF... oui sans doute. Smile 
Trouve moi déjà des Rondes printanières plus profondes, emouvantes, creusées ,alenties et on en reparle siffle

Smile 
Je viens de réécouter, je ne vois pas ce que tu y trouves de si génial, à part que c'est un peu plus lent qu'à l'accoutumée.
Du coup tu trouveras la même chose chez Boulez ORTF, Dudamel ou Jansons... (qui sont de meilleures versions à mon sens)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LeKap
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1326
Age : 60
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 23/04/2010

MessageSujet: Re: Stravinsky - Le Sacre du printemps   Mer 28 Aoû 2013 - 15:55

Xavier a écrit:
LeKap a écrit:
Xavier a écrit:
Derrière Dorati I, Dorati II, Salonen I, Bernstein New York, Ozawa Chicago, Ancerl et Boulez ORTF... oui sans doute. Smile 
Comme tu y vas Xavier , comparer Ancerl et Boulez avec  l'ORTF Shocked  avec Salonen II c'est a pété de rire pété de rire 

C'est un peu comme comparer le sémaphore de Claude Chappe avec internet
Tu imagines bien que je préfère Salonen II à ceux que j'ai mis en bout de liste.
Par contre Boulez Sony...

Ben non justement , je pensais que tu étais sélrieux comme un pape atteint d'une tourista foudroyante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80648
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Stravinsky - Le Sacre du printemps   Mer 28 Aoû 2013 - 15:57

J'étais sérieux mais je ne comparais qu'avec Boulez Sony dont Arnaud et André venaient de parler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 16445
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Stravinsky - Le Sacre du printemps   Mer 28 Aoû 2013 - 16:32

Xavier a écrit:
arnaud bellemontagne a écrit:
Xavier a écrit:
Derrière Dorati I, Dorati II, Salonen I, Bernstein New York, Ozawa Chicago, Ancerl et Boulez ORTF... oui sans doute. Smile 
Trouve moi déjà des Rondes printanières plus profondes, emouvantes, creusées ,alenties et on en reparle siffle

Smile 
Je viens de réécouter, je ne vois pas ce que tu y trouves de si génial, à part que c'est un peu plus lent qu'à l'accoutumée.
Du coup tu trouveras la même chose chez Boulez ORTF, Dudamel ou Jansons... (qui sont de meilleures versions à mon sens)
En effet, il faut le jouer très lent pour en exsuder toute la séve emotionnelle.
Boulez ORTF est une version hallucinante et hallucinée, drue et viscérale.Assurément une grande version!
Je reconnais ne pas avoir entendu les versions Dudamel et Jansons mais celles que tu as cité plus haut je les connais et on va dire qu'elles ne correspondent pas a ce que j'attends dans l'oeuvre.Notamment cette rectitude implacable dans le tranchant des attaques rythmiques qui est la "marque" irréfragable de Boulez (ORTF ou Cleveland). bounce 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LeKap
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1326
Age : 60
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 23/04/2010

MessageSujet: Re: Stravinsky - Le Sacre du printemps   Mar 3 Sep 2013 - 15:32

Je viens d'écouter la version Chailly/Cleveland , vraiment passionnante et à mettre dans le peloton de tête.

Qualités comparables à Salonen II (désolé Xavier je ne connais pas Salonen I Very Happy 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22846
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Stravinsky - Le Sacre du printemps   Dim 15 Sep 2013 - 12:11

A PARAITRE :
 
Yannick Nézet-Séguin dirige l'Orchestre de Stokowski dans le Sacre.
 
http://www.amazon.fr/Stravinsky-Stokowski-Rite-Spring-Transcriptions/dp/B00DNVWS0S
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22846
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Stravinsky - Le Sacre du printemps   Mar 17 Sep 2013 - 23:25

DavidLeMarrec, in Playlist, a écrit:

Mélomaniac a écrit:

Igor Stravinsky (1882-1971) :

Le Sacre du Printemps

= Leonard Bernstein, New York Philharmonic Orchestra

(Columbia, 20 janvier 1958)

Tiens, je l'ai écouté récemment, suite à vos recommandations répétées, en particulier les tiennes... Il faudra que j'en touche un mot dans le fil.
 
 
Mélomaniac, in Playlist, a écrit:

viking Version brute, contondante et rugueuse, dans la même veine que Dorati / Mercury.

Le Cortège du Sage est particulièrement euphorisant, scandé par la friction des contrebasses très avantagées par les micros de Columbia.

Un des quelques enregistrements réellement indispensables du Sacre !

 
 
DavidLeMarrec, in Playlist, a écrit:

Mélomaniac a écrit:

Version brute, contondante et rugueuse, dans la même veine que Dorati / Mercury.
Je ne trouve pas du tout : la description correspond très bien à Doráti, mais Bernstein se situe dans un tout autre paradigme, extraverti mais beaucoup moins rude.
 
Wink Certes, si on doit établir un distinguo, Bernstein reste plus félin, plus charmeur. Dans le gant de fer il y a sa main de velours qui fait qu'on échappe autant à l'aridité qu'à l'absolue rudesse.
Une version diablement enthousiasmante en tout cas !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82078
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Stravinsky - Le Sacre du printemps   Mer 18 Sep 2013 - 0:09

J'ai été un peu surpris eu égard à la réputation lue ici...

Moi qui trouve le Sacre généralement un peu long, on a ici une lecture vive, qui virevolte remarquablement jusqu'à la fin. J'ai effectivement entendu des timbres verts (les bois !), qui cherchent vraiment à retrouver une sorte de son sans apprêt.

Mais je n'y ai entendu aucune sauvegerie, tout est très élancé, lumineux, je pourrais presque dire élégant si ce n'était forcément hors de propos pour qualifier un Sacre.

J'ai beaucoup aimé, ça figure sans doute parmi les meilleures versions que j'aie entendues, mais je reste encore très attaché à la version plus pondérée avec le LSO, où chaque chose semble à sa place comme dans un jardin à la française. Version qui n'est pas très aimée des amateurs du Sacre, je crois bien ; pas assez furieuse sans doute.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22846
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Stravinsky - Le Sacre du printemps   Lun 23 Sep 2013 - 21:26

André a écrit:

Stravinsky: Pétrouchka et Le Sacre du printemps. RIAS Orchestra, Ferenc Fricsay (DGG). Une des très bonnes versions du Sacre. Cuivres et percussions sont survoltés. Like a Star @ heavenLike a Star @ heavenLike a Star @ heaven:Star:1/2.
Confused  Y a longtemps que je n'ai pas écouté, mais je garde le souvenir d'un Sacre joué à l'emporte-pièces. Une approche trop prosaïque. Et mon impression est encore pire envers le live capté en octobre 1953 avec l'orchestre de la Radio de Cologne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
André
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5473
Localisation : Laval, Québec
Date d'inscription : 04/02/2013

MessageSujet: Re: Stravinsky - Le Sacre du printemps   Ven 11 Oct 2013 - 20:34

J'ai écouté avec beaucoup de plaisir la version DG de Nézet-Séguin et les Philadelphians. Voici une recension des enregistrements du Sacre (y compris celui-ci) par  Christophe Huss.

Et voici la mienne: Nézet-Séguin conçoit l'oeuvre sous trois niveaux qui se superposent sans conflit. En fait, 'ordre et méthode' est ce que je retiens du travail du chef à travers ses nombreux enregistrements (je les ai presque tous). En concert il est systématiquement plus 'in character' (comme disent fort bien les Anglais) par rapport à l'oeuvre qu'il dirige. Donc rien de nouveau, c'est fréquent pour qui compare le travail 'live' et de studio d'un(e) artiste de musique classique.

Niveau 1: de A à Z, une arche symphonique se dégage très nettement de cette interprétation. Que ce soit au plan de la cohérence des épisodes, la lisibilité de la trame orchestrale de bout en bout, ou le choix des tempi (peu de surprises, mais il y en a une couple).

Niveau 2: la caractérisation dramatique (linéaire) spécifique à chaque tableau. Ça s'écoute nettement avec une trame narrative bien définie.

Niveau 3: c'est je crois le meilleur atout de cet enregistrement. La verticalité impeccable des timbres de l'orchestre. Aucune confusion dans les tutti, on peut même y discerner le contrebasson ou les vents. Les timbres sont d'une très grande beauté, d'une plasticité superbe. Ce Sacre n'est pas une histoire de boue et de gadoue, c'est au contraire raffiné, soyeux, presque léché: il y a là un plaisir évident de faire rutiler, briller, étonner par la beauté pure (les vents). Par contre les décibels ne sont aucunement sacrifiés et les onze brutaux accords ffff qui interrompent les Cercles mystérieux des adolescentes sont encore plus durs, syncopés et martelés qu'avec Karajan 78.

Pas une version de référence donc, mais une version qui m'a totalement séduit. Ceux qui aiment Dorati, Bernstein NYP, Ormandy et Markevitch pourraient rester sur leur faim. Pour les autres, y compris les adeptes de Monteux, Ansermet et Boulez (oui, oui!) ils y trouveront un autre point de vue privilégiant la clarté et la cohérence, en plus d'un raffinement sonore qui ne se dément jamais.

Là où je rejoins Huss, c'est dans le fait que la vraie perle de ce disque est dans les compléments. J'ai plusieurs versions de ces transcriptions pour orchestre de Bach-Stokowski, mais aucune n'approche l'exaltation des timbres qu'on peut entendre ici. Les tempi, la respiration de cette pâte à modeler musicale sont un élément essentiel, souvent mal compris, sans lesquels les transcriptions de Stkowski sonnent comme un indigeste salmigondis sonore. Je laisserai chacun se faire une opinion. Pour moi je suis séduit par le parfait mélange de rutilance, de somptuosité et de respiration pleine de santé que NS nous offre.

Un mot sur la prise de son: effectivement c'est très neutre, mais dans le meileur sens: aucun interventionnisme genre zoom sur le contrebasson ou le piccolo. Belle amplitude, bonne réverbération. À noter le 'decay' organistique (clin d'oeil à Bach et à Stokie l'organiste), qui suit chaque accord de fin de plage. Ça surprend au début. Mais en fin de compte ce n'est qu'une mise en évidence de l'approche résolument objective des ingénieurs du son.

(Le decay c'est la réverbération qui 'éteint' l'accord final jusqu'au silence complet. C'est toujours une question d'acoustique, donc une caractéristique du lieu. Dans les églises, la réverbération est presque toujours plus longue que dans une salle de concert. Ça peut aller jusqu'à une dizaine de secondes dans les grands vaisseaux. Ici on parle du Verizon Hall de Philadelphie, la salle où se produisent les Philadelphians. La réverbération est de 3-6 secondes, selon l'intensité dynamique de l'accord final).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22846
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Stravinsky - Le Sacre du printemps   Jeu 5 Déc 2013 - 23:48

Igor Stravinsky (1882-1971) :
 
Le Sacre du Printemps, tableaux de la Russie païenne, version 1911
 
= Bernard Haitink, Orchestre philharmonique de Londres
 
(Philips, 9-10 janvier 1973)
 
« La force tranquille », c'est ainsi que l'on caractérise Haitink dans le dernier numéro de Diapason, au sujet du coffret qui retrace ses années Philips.
C'est également ainsi que l'on qualifierait son premier enregistrement du Sacre (il l'a refait avec le Berliner Philharmoniker pour le même label), qui ne présente pas de réelle marque distinctive, si ce n'est que le chef néerlandais semble brusquer son tempérament pour n'aboutir qu'à une interprétation tiède.
On sent certes une valorisation des aspects primitivistes de la partition (par un traitement brut des timbres instrumentaux, par une direction qui joue sur les effets de masse, quitte à paraître poussive dans les moments qui réclament plutôt de la sveltesse...) mais la fougue n'est pas toujours au rendez-vous dans les épisodes violents (Glorification de l'Elue, danse finale...)
Du moins la subtilité reprend ses droits au début de la seconde partie.
Reste une prestation très fiable, même si l'orchestre anglais ne peut revendiquer la virtuosité dont ont fait preuve certaines phalanges d'élite : Muti à Philadelphie, Chailly à Cleveland, Ozawa à Boston...

 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80648
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Stravinsky - Le Sacre du printemps   Dim 22 Déc 2013 - 21:45

Je réécoute le Sacre par Ancerl, magistral.

Juste un mot pour rappeler qu'il faut à tout prix éviter la Gold edition de Supraphon, après rapide comparaison, c'est vraiment un massacre tant le son est étouffé.
C'est donc cette édition qu'il faut prendre:

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pierre75013
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 142
Age : 53
Date d'inscription : 22/12/2013

MessageSujet: Re: Stravinsky - Le Sacre du printemps   Mer 25 Déc 2013 - 12:01

Qui a écouté Philippe Jordan et l'Orchestre de l'Opéra de Paris ?
J'aime beaucoup le lisibilité et la transparence....
Très belle version récente passée inaperçue ?
Très loin de le démonstration "bodybuildée" de E. P Salonen à LA....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suilebis
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 69
Localisation : Paris
Date d'inscription : 11/02/2014

MessageSujet: Re: Stravinsky - Le Sacre du printemps   Mer 26 Fév 2014 - 18:45

Bonjour à tous !


Bezout a dit il y a un peu plus de 8 ans dans ce topic  :
Bezout a écrit:
Sinon une autre version à fuir, celle du compositeur lui même.


J'ai justement cette version et j'aimerais vous la présenter Smile


Le CD :
"Petrushka, Le Sacre du Printemps", par Stravinsky et le Columbia Symphony Orchestra, enregistré en 1960, CBS.  
Jaquette:
 


On y trouve :
- Petrushka dans sa version originale de 1911 (je n'en parlerai pas)
- Le Sacre du Printemps


Mon opinion :
Le Sacre de Printemps est sûrement mon œuvre musicale préférée, et Stravinsky est un compositeur qui me fascine.
Je me suis donc jeté sur sa propre version du Sacre dès que je l'ai vu en rayon !
Cette version est souvent décriée. De fait, elle n'a pas la clarté de Boulez, la férocité de Muti, ou encore la vitalité de Salonen...
Et pourtant une interprétation pas totalement dénuée d’intérêt.

Je me permets avant d'entrer dans les détails musicaux de parler un peu du rapport assez intriguant de Stravinsky avec son propre ballet. Il disait à propos du Sacre : "Je me sens absolument incapable de me ressouvenir, après vingt ans, des sentiments qui m'animaient lorsque je composai cette partition. On peut se rappeler des faits, des incidents avec plus ou moins d'exactitude. Mais comment reconstituer des sentiments qu'on a éprouvés jadis, sans risquer de les dénaturer sous l'influence de toute l'évolution qui s'est produite en vous depuis ? Mon interprétation actuelle de mes sentiments d'alors pourrait être tout aussi inexacte et arbitraire que si elle était faite par un autre." (Chroniques de ma vie).
Or, Stravinsky dirige sa propre œuvre, composée en 1913, en 1960... et c'est là que cette version revêt un intérêt historique : elle témoigne d'un compositeur qui a changé de perspective et qui revient sur sa musique "de jeunesse" 47 après.
C'est bien le Stravinsky des années 50, entre néoclassicisme et essais sérialistes, qui dirige : autrement dit une toute autre approche que le Stravinsky du début du XXème qui compose.

Maintenant, la musique en elle même.  
Jacques Lory parle de "sonorités brutales et dépouillées". En effet on est de prime abord étonné par l'impression sécheresse qui
s'en dégage. Par exemple, dans les "Augures printaniers — Danses des adolescentes" (premier tableau, seconde danse), il y a ce passage absolument sublime de 1:35 à à 2:23 qui dégage un énergie vitale et une jouissance sonore inouïe. Ici, il est presque mécanique, scandé, notamment par le triangle et les mini-cymbales (je suis nul pour le nom des instruments  Mr. Green ) qui apparemment n'écoutent pas le reste des instruments et jouent dans leur coin en martelant TINK TINK TINK TINK.
Un peu plus loin, dans le "Jeux des cités rivales", on a presque l'impression que Stravinsky se moque de nous : les vents sont complètement déréglés à 0:35. Ces vents affolés donne l'impression que Stravinsky plaque son modernisme nouveau sur le Sacre. Le tout donne un résultat musicalement très discutable, et le ballet de 1913 supporte très mal cette lecture plus typique des années 50.
Je m'explique sur ce point : par exemple, la "Danse de la Terre" qui clôt le premier tableau a un usage des cymbales percussions très intéressant, très "tellurique" justement (et que Boulez a su le mieux rendre je trouve). Mais là, elles sont supplantées par les cordes et leurs montées stridentes qui produisent un effet très angoissant ! On se croirait en plein dans une œuvre typique de la seconde moitié du XXème, où les instruments grincent et mettent mal à l'aise. C'est ça que je veux dire par "plaquer du modernisme" sur le Sacre.

En bref : musicalement c'est très étrange : on a une interprétation littéralement anachronique du Sacre.
Dans n'importe quel cas j'aurais regretté mon achat, mais pas ici. La lecture de l’œuvre est certes anachronique, mais est très
révélatrice parce qu'elle vient de Stravinsky lui-même. Comme s'il avait un compte à régler avec ce monstre qui lui a par bien des
points échappé. Et c'est ce rapport du créateur à son œuvre qui donne de l’intérêt à ce disque. La version de Stravinsky est tout sauf consensuelle : elle est froide et rugueuse, comme si Stravinsky refusait catégoriquement de se laisser aller à la nostalgie. Il se pose
en chef d'orchestre altier et prend beaucoup de distance par rapport à sa propre création. Je me garderai bien de spéculer sur les raisons d'une telle attitude.


Verdict :
Cette version du Sacre perd tout son foisonnement musical et devient un champ de bataille : celui où Stravinsky se bat contre lui-même.
Au pire on y verra de la branlette intellectuelle, avec une lecture moderniste qui perd toute la sensualité pour privilégier le plaisir cérébral. Au mieux on y verra le témoignage historique d'un homme dépassé par son œuvre et qui, refusant de retrouver sa jeunesse à travers elle, essaie au contraire de la faire vieillir avec lui, ce qui est assez fascinant.
En tout cas, cette interprétation intéressera sûrement plus l'historien que le musicien.


Dernière édition par Suilebis le Jeu 27 Fév 2014 - 12:50, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80648
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Stravinsky - Le Sacre du printemps   Mer 26 Fév 2014 - 23:15

Ca réveille mon envie de réessayer cette version, car plus ça va plus j'apprécie les versions de Stravinsky comme chef; j'ai le coffret intégral de ses oeuvres par lui-même, et il faut que je réessaie ce Sacre.  Smile 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suilebis
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 69
Localisation : Paris
Date d'inscription : 11/02/2014

MessageSujet: Re: Stravinsky - Le Sacre du printemps   Jeu 27 Fév 2014 - 0:08

Très bonne idée Smile
C'est une version vraiment intéressante si on est "prévenu", n'hésite pas à donner tes impressions ça me ferait plaisir  Very Happy 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22846
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Stravinsky - Le Sacre du printemps   Jeu 27 Fév 2014 - 0:20

Suilebis a écrit:

Par exemple, dans les "Augures printaniers — Danses des adolescentes" (premier tableau, seconde danse), il y a ce passage absolument sublime de 1:35 à à 2:23 qui dégage un énergie vitale et une jouissance sonore inouïe. Ici, il est presque mécanique, scandé, notamment par le triangle et les mini-cymbales


 Smile Des cymbales antiques, ou crotales

Spoiler:
 


Suilebis a écrit:

Je m'explique sur ce point : par exemple, la "Danse de la Terre" qui clôt le premier tableau a un usage des cymbales (encore une fois je ne suis vraiment pas bon pour identifier les instruments, si ce n'est pas des cymbales corrigez-moi !)


Les cymbales n'interviennent dans la Danse de la Terre. La série de crescendos au début est produite par le tam tam et des roulements de grosse caisse...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suilebis
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 69
Localisation : Paris
Date d'inscription : 11/02/2014

MessageSujet: Re: Stravinsky - Le Sacre du printemps   Jeu 27 Fév 2014 - 2:24

Ah merci beaucoup pour les informations Smile
C'est fou chez Boulez je suis persuadé d'entendre dans les crescendos un son métallique, ça doit sûrement être la grosse caisse...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22846
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Stravinsky - Le Sacre du printemps   Jeu 27 Fév 2014 - 23:29

Suilebis a écrit:

C'est fou chez Boulez je suis persuadé d'entendre dans les crescendos un son métallique




 Smile Mais le tam tam fait bien partie de la famille des métallophones. Peut-être n'as tu pas bien saisi quel est cet instrument, voilà une image :

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suilebis
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 69
Localisation : Paris
Date d'inscription : 11/02/2014

MessageSujet: Re: Stravinsky - Le Sacre du printemps   Ven 28 Fév 2014 - 0:07

Aaaah ! J'avais en effet ça en tête :
Spoiler:
 
  
Embarassed 

Bon en fait ça ressemble exactement à ce que je m'imaginais en entendant la Danse  Smile 
Merci beaucoup pour la clarification !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22846
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Stravinsky - Le Sacre du printemps   Ven 28 Fév 2014 - 0:35

hehe 

Non non, dans l'orchestre symphonique le percussionniste qui joue du tam-tam n'a pas forcément des dreadlocks et un  bedo dans la bouche...

 Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Over The Rainbow
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 120
Localisation : NAMUR
Date d'inscription : 18/05/2012

MessageSujet: Re: Stravinsky - Le Sacre du printemps   Mer 5 Mar 2014 - 16:29

Je dispose de 5 interprétations de l'oeuvre
(merci au forum €€€...)
- Boulez 1
- Ancerl
- Salonen 1
- Rozhdeststensky
- Boulez 2


Voiçi le classement d'un ignare

Les 3 à conserver Ancerl, Boulez 1, Salonen 1

Etant de formation économique, les mots me sont dans ce domaine très difficile compte tenu des cadors du forum


Dernière édition par Over The Rainbow le Jeu 6 Mar 2014 - 0:01, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80648
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Stravinsky - Le Sacre du printemps   Mer 5 Mar 2014 - 16:31

Attention, il y a au moins 5 versions Boulez en tout, il vaut mieux préciser l'orchestre et l'année ou le label.
Boulez I, tu parles de l'ORTF ou de la version Sony?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Over The Rainbow
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 120
Localisation : NAMUR
Date d'inscription : 18/05/2012

MessageSujet: Re: Stravinsky - Le Sacre du printemps   Mer 5 Mar 2014 - 16:38

La version sony Cleveland Orchestra 1969

Je vous prie de m"excuser.


Dernière édition par Over The Rainbow le Mer 5 Mar 2014 - 16:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
WoO
Surintendant
avatar

Nombre de messages : 14116
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Stravinsky - Le Sacre du printemps   Mer 5 Mar 2014 - 16:42

Over The Rainbow a écrit:
Je dispose de 4 interprétations de l'oeuvre
(merci au forum €€€...)
- Boulez 1
- Ancerl
- Salonen 1
- Rozhddeststensky
- Boulez 2


Voiçi le classement d'un ignare

Les 3 à conserver Ancerl, Boulez 1, Salonen 1

Etant de formation économique, les mots me sont dans ce domaine très difficiles compte tenu des cadors du forum


Qu'est-ce qui fait que tu retiens ces trois là plutôt que les autres ?
Je ne connais pas du tout Rozhestvensky par exemple et je serais curieux d'avoir ton avis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80648
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Stravinsky - Le Sacre du printemps   Mer 5 Mar 2014 - 16:43

Personnellement je préfère la version de 63 avec l'ORTF, plus sauvage, c'est chez Adès.  Wink (peut-être que ça a été réédité depuis?)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Over The Rainbow
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 120
Localisation : NAMUR
Date d'inscription : 18/05/2012

MessageSujet: Re: Stravinsky - Le Sacre du printemps   Mer 5 Mar 2014 - 16:51

WoO a écrit:
Over The Rainbow a écrit:
Je dispose de 4 interprétations de l'oeuvre
(merci au forum €€€...)
- Boulez 1
- Ancerl
- Salonen 1
- Rozhddeststensky
- Boulez 2


Voiçi le classement d'un ignare

Les 3 à conserver Ancerl, Boulez 1, Salonen 1

Etant de formation économique, les mots me sont dans ce domaine très difficiles compte tenu des cadors du forum


Qu'est-ce qui fait que tu retiens ces trois là plutôt que les autres ?
Je ne connais pas du tout Rozhestvensky par exemple et je serais curieux d'avoir ton avis.

Je vais dès demain , le réécouter attentivement et je te reviens
Bien à toi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Over The Rainbow
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 120
Localisation : NAMUR
Date d'inscription : 18/05/2012

MessageSujet: Re: Stravinsky - Le Sacre du printemps   Mer 5 Mar 2014 - 16:54

Xavier a écrit:
Personnellement je préfère la version de 63 avec l'ORTF, plus sauvage, c'est chez Adès.  Wink (peut-être que ça a été réédité depuis?)
Désolé, mais Je ne connais pas cette version.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Over The Rainbow
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 120
Localisation : NAMUR
Date d'inscription : 18/05/2012

MessageSujet: Re: Stravinsky - Le Sacre du printemps   Mer 5 Mar 2014 - 17:41


Voir ci-dessous


Dernière édition par Over The Rainbow le Jeu 6 Mar 2014 - 9:41, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suilebis
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 69
Localisation : Paris
Date d'inscription : 11/02/2014

MessageSujet: Re: Stravinsky - Le Sacre du printemps   Mer 5 Mar 2014 - 17:56

Xavier a écrit:
Personnellement je préfère la version de 63 avec l'ORTF, plus sauvage, c'est chez Adès.  Wink (peut-être que ça a été réédité depuis?)

Tu possèdes cet enregistrement ?  Shocked 
C'est quoi ton adresse, et quand est ce que tu n'es pas chez toi ?  siffle 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80648
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Stravinsky - Le Sacre du printemps   Mer 5 Mar 2014 - 18:01

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suilebis
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 69
Localisation : Paris
Date d'inscription : 11/02/2014

MessageSujet: Re: Stravinsky - Le Sacre du printemps   Mer 5 Mar 2014 - 18:04

J'y ai été abonné pendant un an, mais l'état désastreux des disques m'a dissuadé de continuer  Neutral 
Mais tu as raison je ne perds rien à regarder s'ils l'ont !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80648
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Stravinsky - Le Sacre du printemps   Mer 5 Mar 2014 - 18:09

Ben ils l'ont, peut-être que mon lien ne marche pas directement, mais si tu cherches le disque est à la bibliothèque Edmond Rostand du 17è.

Oui, certains disques sont rayés... certains ont l'air dans un piteux état mais fonctionnent tout de même sans problème!
Il y a peut-être 1 disque sur 20 ou sur 30 qui pose réellement problème... et puis il y a beaucoup de renouvellement tout de même.
Pour 30 euros par an pour les CD, tu peux prendre 20 disques à la fois, pour 3 semaines renouvelables!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Over The Rainbow
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 120
Localisation : NAMUR
Date d'inscription : 18/05/2012

MessageSujet: Re: Stravinsky - Le Sacre du printemps   Jeu 6 Mar 2014 - 9:38

Over The Rainbow a écrit:
WoO a écrit:
Over The Rainbow a écrit:
Je dispose de 4 interprétations de l'oeuvre
(merci au forum €€€...)
- Boulez 1
- Ancerl
- Salonen 1
- Rozhddeststensky
- Boulez 2


Voiçi le classement d'un ignare

Les 3 à conserver Ancerl, Boulez 1, Salonen 1

Etant de formation économique, les mots me sont dans ce domaine très difficiles compte tenu des cadors du forum


Qu'est-ce qui fait que tu retiens ces trois là plutôt que les autres ?
Je ne connais pas du tout Rozhestvensky par exemple et je serais curieux d'avoir ton avis.

Après comparaison avec Ancerl, je la trouve simplement moins bonne dans tous les domaines.
Outre les caractéristiques propres à l'oeuvre: sauvage-sonorités quasi hallucinantes-rythme époustouflant ...; j'attends toujours que l'interprétation crée dans mon esprit une atmosphère ou comme dans un rêve éveillé je me représente des choses qui m'émerveillent.
Autant Ancerl y arrive jusqu'à même me faire trouver très poétique certains passages autant Rozhestvensky c'est ligne droite et en avant.
En outre la qualité du son de cette dernière interprétation me parait nettement moins fine voire écrasée.
Par contre j'adore son Romeo & J malgré la qualité du son


A ta disposition.

Remis le message à la bonne place
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vagne
Néophyte


Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 10/05/2014

MessageSujet: Une modeste contribution : 91 versions écoutées   Sam 10 Mai 2014 - 19:41

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suilebis
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 69
Localisation : Paris
Date d'inscription : 11/02/2014

MessageSujet: Re: Stravinsky - Le Sacre du printemps   Sam 10 Mai 2014 - 20:03

Xavier a écrit:
Personnellement je préfère la version de 63 avec l'ORTF, plus sauvage, c'est chez Adès.  Wink (peut-être que ça a été réédité depuis?)

Bah tiens je flânais chez mon disquaire et v'là-t'y pas que je tombe sur cette version ! A 8 euros, en réédition cheap donc  Cool  
Et en bonus y a une piste dédiée à l'annonce et un autre à la désannonce du speaker du Théâtre des Champs-Élysées c'est génial on s'y croirait  Very Happy

Et d'ailleurs Xavier as-tu eu le temps de réécouter la version de Stravinsky de 1960 ?


@ Vagne : c'est ton site ? (EDIT : vu l'adresse URL je pense que j'ai ma réponse  Rolling Eyes )
C'est très érudit, mais les notes semblent assez arbitraires (c'est bizarre de donner une valeur numérique à du ressenti non ?)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80648
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Stravinsky - Le Sacre du printemps   Sam 10 Mai 2014 - 20:39

Suilebis a écrit:
Et d'ailleurs Xavier as-tu eu le temps de réécouter la version de Stravinsky de 1960 ?

Non, par contre j'ai découvert la version Roth sur instruments d'époque, assez originale, ça change vraiment de ce qu'on entend d'habitude; il faudra une 2è écoute pour affiner mon avis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pierre75013
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 142
Age : 53
Date d'inscription : 22/12/2013

MessageSujet: Re: Stravinsky - Le Sacre du printemps   Dim 11 Mai 2014 - 9:21

Version de folie que je ne connaissais pas : Seiji Ozawa en 1968 à Chicago...
Probablement aujourd'hui ma version préférée de l’œuvre de celles que je connais (Une bonne quarantaine quand même)
Pour moi tout y est : mise en place, précision, sauvagerie, prise de son.
La deuxième partie est littéralement dantesque !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Suilebis
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 69
Localisation : Paris
Date d'inscription : 11/02/2014

MessageSujet: Re: Stravinsky - Le Sacre du printemps   Dim 11 Mai 2014 - 10:29

Pierre75013 a écrit:
Version de folie que je ne connaissais pas : Seiji Ozawa en 1968 à Chicago...
Probablement aujourd'hui ma version préférée de l’œuvre de celles que je connais (Une bonne quarantaine quand même)
Pour moi tout y est : mise en place, précision, sauvagerie, prise de son.
La deuxième partie est littéralement dantesque !

Tiens tu m'as vraiment donné envie de l'écouter, je vais essayer de la trouver d'occasion !
Et une quarantaine de versions d'un même morceau tu dois avoir une mémoire d'éléphant pour ne pas les confondre/oublier  Shocked 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pierre75013
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 142
Age : 53
Date d'inscription : 22/12/2013

MessageSujet: Re: Stravinsky - Le Sacre du printemps   Dim 11 Mai 2014 - 11:49

Oui.... Je suis un peu boulimique !!!
Quand on aime on ne compte pas !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pierre75013
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 142
Age : 53
Date d'inscription : 22/12/2013

MessageSujet: Re: Stravinsky - Le Sacre du printemps   Dim 11 Mai 2014 - 11:51

C'est vendu à un prix de casse sur amazon.... Dans les 3€ + le port quelque chose comme ça !
De plus c'est couplé avec un excellent Pretrushka avec le Boston symphony, Michael Tilson-Thomas au piano si je ne dis pas de bêtise....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80648
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Stravinsky - Le Sacre du printemps   Dim 11 Mai 2014 - 12:35

Je confirme: version à ne pas manquer.  Smile 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pipus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2906
Age : 43
Localisation : En bas des Hauts de Seine
Date d'inscription : 24/05/2010

MessageSujet: Re: Stravinsky - Le Sacre du printemps   Lun 2 Juin 2014 - 12:34

Xavier a écrit:
Je confirme: version à ne pas manquer.  Smile 

Tu parles de la version Roth, Xavier ? Ce que j'en ai entendu hier sur France Musique m'a donné envie de découvrir l'oeuvre avec Les Siècles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80648
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Stravinsky - Le Sacre du printemps   Lun 2 Juin 2014 - 13:39

Euh, non là on parlait d'Ozawa Chicago si tu regardes les messages précédents.  Smile 

La version Roth est à écouter, originale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pipus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2906
Age : 43
Localisation : En bas des Hauts de Seine
Date d'inscription : 24/05/2010

MessageSujet: Re: Stravinsky - Le Sacre du printemps   Lun 2 Juin 2014 - 13:47

Effectivement. J'avais un doute car tu parlais plus haut d'une seconde écoute... Merci pour ta réponse.

Je vais écouter cette version, décidément cet orchestre et son chef font un travail très intéressant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80648
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Stravinsky - Le Sacre du printemps   Lun 2 Juin 2014 - 13:53

Oui: c'est peut-être un peu moins adéquat et enrichissant dans Stravinsky que le résultat obtenu dans leurs Debussy, cependant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Stravinsky - Le Sacre du printemps   

Revenir en haut Aller en bas
 
Stravinsky - Le Sacre du printemps
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 15 sur 17Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 14, 15, 16, 17  Suivant
 Sujets similaires
-
» Stravinsky - Le Sacre du printemps
» Stravinsky - Le Sacre du printemps
» LE SACRE DU PRINTEMPS - TCE - mai 2013
» Stravinsky Théâtre et chorégraphie
» Coco Chanel & Igor Stravinsky

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: