Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Verdi-Macbeth

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Pison Futé
patate power
avatar

Nombre de messages : 27496
Age : 27
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: Verdi-Macbeth   Dim 4 Avr 2010 - 18:25

Jorge a écrit:
Je me suis bien régalé avec cet opéra (surtout avec Sinopoli et cette chanteuse impossible)

Demain, je me pencherai sur Oberto ou Nabucco (par Sinopoli, bien sûr !) ou Attila

Nabucco d'abord.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jorge
Caliméro baroqueux
avatar

Nombre de messages : 6307
Age : 30
Localisation : Strossburi
Date d'inscription : 20/10/2005

MessageSujet: Re: Verdi-Macbeth   Dim 4 Avr 2010 - 18:27

D'accord, c'est bien parce que j'adore ton expression "chanteuse laser" à propos de Zampieri
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pison Futé
patate power
avatar

Nombre de messages : 27496
Age : 27
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: Verdi-Macbeth   Dim 4 Avr 2010 - 18:31

Ça lui va si bien. Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guillaume
lapineau huguenot
avatar

Nombre de messages : 17530
Age : 25
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Verdi-Macbeth   Dim 4 Avr 2010 - 18:53

C'est dingue, Jorge devient verdien fou, qui l'eût cru il y a quelques temps ?



Je vois déja d'ici sa réponse :


C'est dingue, Guillaume devient lullyste fou, qui l'eût cru il y a quelques temps ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jorge
Caliméro baroqueux
avatar

Nombre de messages : 6307
Age : 30
Localisation : Strossburi
Date d'inscription : 20/10/2005

MessageSujet: Re: Verdi-Macbeth   Dim 4 Avr 2010 - 18:57

Disons que je profite surtout de ce dernier weekend où j'ai du temps libre pour découvrir des choses que je veux écouter depuis des lustres...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19599
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Verdi-Macbeth   Dim 4 Avr 2010 - 19:42

Jorge a écrit:
Je suis définitivement corrompu parce que je craque complétement pour la version Sinopoli


cheers cheers
Enfin quelqu'un qui a du goût et qui aime Zampieri!!! Elle est totalement terrifiante en Lady...
Et en Odabella (toujours avec Sinopolli), c'est le must à mon goût!!

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Jorge
Caliméro baroqueux
avatar

Nombre de messages : 6307
Age : 30
Localisation : Strossburi
Date d'inscription : 20/10/2005

MessageSujet: Re: Verdi-Macbeth   Lun 5 Avr 2010 - 17:26

/watch?v=npeBP7CPmZA

Un peu statique au début mais complétement folle et terrifiante ensuite la Zampieri

A voir en salle, ça devait vraiment être génial
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pison Futé
patate power
avatar

Nombre de messages : 27496
Age : 27
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: Verdi-Macbeth   Lun 5 Avr 2010 - 17:58

Je revois cette vidéo, et je comprends pourquoi j'ai été rebutée par Macbeth.
Ce qu'on ne peut pas amputer à Zampieri : c'est son type vocal, sa particularité. C'est d'ailleurs ce type de voix laide, aux harmoniques acides qui font qu'on la reconnait parmi toutes. Un peu comme Callas quoi.
De même, elle est très impliquée dans ce qu'elle chante.

Si ce n'était que ça, ça irait. Mais là, il y a peu ou prou de vibrato, le glissando, cette sensation de détoner... De plus, sa palette de couleurs me semble assez mince...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jorge
Caliméro baroqueux
avatar

Nombre de messages : 6307
Age : 30
Localisation : Strossburi
Date d'inscription : 20/10/2005

MessageSujet: Re: Verdi-Macbeth   Lun 5 Avr 2010 - 18:05

Je rejoins tout à fait ton analyse et ce qui te rebute, à moi, me plaît férocement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22962
Age : 27
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Verdi-Macbeth   Jeu 13 Mai 2010 - 23:41

Dans le Guide des opéras de Verdi, il y a une très bonne critique d'un live de 1951 dirigé par Vittorio Gui. C'est un certain Christophe Capacci qui fait la critique. Ce live attire mon attention à cause de l'interprète de Lady Macbeth, rôle qu'elle a aussi chanté en allemand et dont il existe un témoignage. Cette grande tragédienne et chanteuse n'est autre que Astrid Varnay. Le live est un peu cher : + de 30 euros. Cela doit être pourtant passé dans le domaine public mais je ne le trouve pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22962
Age : 27
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Verdi-Macbeth   Mer 30 Juin 2010 - 22:56

Personne ne semble connaître le live avec Varnay. C'est celui en italien qui m'intéresse et pas celui en allemand.



Cela m'intéresserait d'avoir des avis sur cette version de studio qui est controversée. Ma demande s'adresse à tout le monde évidemment. Pour une fois, Otello peut être tranquille car je connais déjà son opinion sur cette version. Il peut la donner s'il le souhaite pour les autres évidemment. L'avis de David en particulier m'intéresse car il a souligné qu'il aime le Macbeth de Fischer-Dieskau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
keane
Mélomaniaque


Nombre de messages : 553
Date d'inscription : 10/02/2010

MessageSujet: Re: Verdi-Macbeth   Jeu 1 Juil 2010 - 11:11

aurele a écrit:
Personne ne semble connaître le live avec Varnay. C'est celui en italien qui m'intéresse et pas celui en allemand.



Cela m'intéresserait d'avoir des avis sur cette version de studio qui est controversée. Ma demande s'adresse à tout le monde évidemment. Pour une fois, Otello peut être tranquille car je connais déjà son opinion sur cette version. Il peut la donner s'il le souhaite pour les autres évidemment. L'avis de David en particulier m'intéresse car il a souligné qu'il aime le Macbeth de Fischer-Dieskau.


En dehors de Pavarotti, c'est du grand n'importe quoi, cette version avec un DFD exotique et nasal, une Souliotis hurleuse et un chef qui dit la météo. Mieux vaut en rester au sublime Abbado.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Otello
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6917
Age : 52
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Verdi-Macbeth   Jeu 1 Juil 2010 - 12:50

keane a écrit:
aurele a écrit:
Personne ne semble connaître le live avec Varnay. C'est celui en italien qui m'intéresse et pas celui en allemand.


Cela m'intéresserait d'avoir des avis sur cette version de studio qui est controversée. Ma demande s'adresse à tout le monde évidemment. Pour une fois, Otello peut être tranquille car je connais déjà son opinion sur cette version. Il peut la donner s'il le souhaite pour les autres évidemment. L'avis de David en particulier m'intéresse car il a souligné qu'il aime le Macbeth de Fischer-Dieskau.
En dehors de Pavarotti, c'est du grand n'importe quoi, cette version avec un DFD exotique et nasal, une Souliotis hurleuse et un chef qui dit la météo. Mieux vaut en rester au sublime Abbado.
Ah ben là je ne suis pas du tout d'accord. je trouve que cette version est assez formidable bien au contraire même si évidemment elle n'arrive pas tout à fait au niveau d'Abbado ou de Chailly par exemple.
Curieusement, Gardelli, qui est surtout connu pour son manque d’inspiration et sa battue métronomique, semble ici touché par la grâce verdienne tant la dynamique est respectée et la conception pleine de relief (et ce ne sera pas du tout le cas de sa 2ème intégrale studio chez Hungaroton avec Sass où là il est d'un ennui abyssal). Dietrich Fischer-Dieskau surprend une fois de plus comme toutes les fois où il aborde le répertoire italien: son Macbeth, qui certes peut paraître exotique, est le plus manichéen de la discographie et l’art du chant est total! Elena Suliotis, qu’une certaine critique aime à enfoncer, se révèle l’une des Lady Macbeth les plus convaincantes: la voix est impressionnante du grave (très large) à l’aigu (très percutant); certes, la soudure des registres n’est pas toujours homogène mais ça n’a aucune importance pour ce rôle pour lequel Verdi voulait une voix laide et rauque! Dramatiquement, Suliotis est à la fois royale et infernale! En pleine possession, à cette époque, de ses fabuleux moyens, Luciano Pavarotti offre le plus solaire et le plus séduisant des Macduff. Quant à Nicolai Ghiaurov, il est tout simplement luxueux dans ce rôle fort court en définitive et qu'il chante bien mieux ou plutôt en meilleure voix que chez Abbado.

A mon sens voilà une excellente version somptueusement enregistrée et à posséder absolument!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85585
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Verdi-Macbeth   Jeu 1 Juil 2010 - 14:59

Une fois n'est pas coutume, je suis pleinement de l'avis d'Otello. Et cet enregistrement, surtout, a une véritable vie d'ensemble, quelque chose qui manque très souvent dans la discographie de Macbeth. Même Abbado qui est très convaincant manque de ce fondu...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Otello
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6917
Age : 52
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Verdi-Macbeth   Jeu 1 Juil 2010 - 15:19

DavidLeMarrec a écrit:
Une fois n'est pas coutume, je suis pleinement de l'avis d'Otello. Et cet enregistrement, surtout, a une véritable vie d'ensemble, quelque chose qui manque très souvent dans la discographie de Macbeth. Même Abbado qui est très convaincant manque de ce fondu...
Sur ce plan là oui parce que je trouve que Domingo et Ghiaurov se collent sur l'entreprise au lieu de s'y intégrer pleinement. C'est très bien chanté mais ça fait pièces rapportées à côté du couple infernal de Verrett et Cappucilli qui, eux, avec leur expérience commune de cette oeuvre sur scène, se montrent autrement plus investis.
Chez Gardelli 1, tout le monde est à fond dedans. On sent un enregistrement d'équipe et un Gardelli galvanisé (et encore une fois dieu sait que ça ne sera pas du tout le cas chez Hungaroton).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22962
Age : 27
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Verdi-Macbeth   Jeu 1 Juil 2010 - 15:27

Otello a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Une fois n'est pas coutume, je suis pleinement de l'avis d'Otello. Et cet enregistrement, surtout, a une véritable vie d'ensemble, quelque chose qui manque très souvent dans la discographie de Macbeth. Même Abbado qui est très convaincant manque de ce fondu...
Sur ce plan là oui parce que je trouve que Domingo et Ghiaurov se collent sur l'entreprise au lieu de s'y intégrer pleinement. C'est très bien chanté mais ça fait pièces rapportées à côté du couple infernal de Verrett et Cappucilli qui, eux, avec leur expérience commune de cette oeuvre sur scène, se montrent autrement plus investis.
Chez Gardelli 1, tout le monde est à fond dedans. On sent un enregistrement d'équipe et un Gardelli galvanisé (et encore une fois dieu sait que ça ne sera pas du tout le cas chez Hungaroton).

Je n'ai pas encore écouté Gardelli I en entier. La version Abbado est géniale mais je vous rejoins en ce qui concerne Ghiaurov et Domingo. Ghiaurov, je pense que cela doit être mieux avec Gardelli car il est plus jeune même si son Banco avec Abbado reste très bien. Domingo est peu concerné par son rôle même si celui-ci est secondaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Richard
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1261
Age : 45
Date d'inscription : 23/01/2007

MessageSujet: Re: Verdi-Macbeth   Jeu 1 Juil 2010 - 16:07

Otello a écrit:
Sur ce plan là oui parce que je trouve que Domingo et Ghiaurov se collent sur l'entreprise au lieu de s'y intégrer pleinement. C'est très bien chanté mais ça fait pièces rapportées à côté du couple infernal de Verrett et Cappucilli qui, eux, avec leur expérience commune de cette oeuvre sur scène, se montrent autrement plus investis.

Sauf que Ghiaurov faisait partie de l'équipe scénique d'Abbado à Milan donc l'expérience de la scène, il l'avait dans ce rôle. Sauf qu'il est un peu plus fatigué vocalement qu'à l'époque de Gardelli. Seul Domingo ne faisait pas partie des représentations milanaises, chantée par Luchetti.
Pour le reste, j'ai du mal à comprendre ce que veut dire le manque de "fondu"....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Otello
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6917
Age : 52
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Verdi-Macbeth   Jeu 1 Juil 2010 - 16:12

Richard a écrit:
Sauf que Ghiaurov faisait partie de l'équipe scénique d'Abbado à Milan donc l'expérience de la scène, il l'avait dans ce rôle. Sauf qu'il est un peu plus fatigué vocalement qu'à l'époque de Gardelli. Seul Domingo ne faisait pas partie des représentations milanaises, chantée par Luchetti.
Pour le reste, j'ai du mal à comprendre ce que veut dire le manque de "fondu"....
oui je sais bien mais c'est justement cette fatigue vocale qui fait qu'on ne le sent pas forcément pleinement investi. Pour le fondu, c'est ça que ça veut dire et idem pour Domingo.
Mais ce léger bémol ne remet pas en cause la valeur immense de cette formidable version Abbado.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Richard
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1261
Age : 45
Date d'inscription : 23/01/2007

MessageSujet: Re: Verdi-Macbeth   Jeu 1 Juil 2010 - 16:15

Otello a écrit:
Richard a écrit:
Sauf que Ghiaurov faisait partie de l'équipe scénique d'Abbado à Milan donc l'expérience de la scène, il l'avait dans ce rôle. Sauf qu'il est un peu plus fatigué vocalement qu'à l'époque de Gardelli. Seul Domingo ne faisait pas partie des représentations milanaises, chantée par Luchetti.
Pour le reste, j'ai du mal à comprendre ce que veut dire le manque de "fondu"....
oui je sais bien mais c'est justement cette fatigue vocale qui fait qu'on ne le sent pas forcément pleinement investi. Pour le fondu, c'est ça que ça veut dire et idem pour Domingo.
Mais ce léger bémol ne remet pas en cause la valeur immense de cette formidable version Abbado.

Tu connais la vidéo issue des représentations j'imagine. Elle rend davantage justice à Ghiaurov. Et encore plus à Verrett et Cappuccilli d'ailleurs qui sont un peu "assagis" par le studio.
Mais je suis d'accord pour dire qu'avec Gardelli c'est vocalement plus somptueux. Tout simplement parce qu'il est plus jeune.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22962
Age : 27
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Verdi-Macbeth   Mer 14 Juil 2010 - 12:01

La version Gardelli I est effectivement très intéressante.
La direction du chef n'est pas forcément extraordinaire mais au moins, il y a une certaine intensité dramatique. C'est bien en place.
Fischer-Dieskau est un Macbeth intéressant, il intellectualise le rôle comme il en a souvent l'habitude. Il donne du relief au texte en tout cas. Vocalement, c'est tout à fait bon. La peur du personnage se ressent. Son côté mégalomaniaque est bien rendu également.
Souliotis est extraordinaire en Lady Macbeth. Elle maîtrise bien les vocalises dans le brindisi notamment. Les registres ne sont pas soudés, la voix n'est pas belle mais cela ne pose pas vraiment de problème. Le grave est effectivement impressionnant et les aigus sont tranchant. L'incarnation est remarquable. La folie meurtrière, son autorité par rapport à Macbeth sont parfaitement rendues.
Ghiaurov est un Banco très en voix 6 ans avant l'enregistrement avec Abbado que j'ai également. C'est parfaitement chanté et le timbre est superbe.
Pavarotti est un Macduff de luxe, touchant. Il est beaucoup plus dans le style que Domingo. L'ardeur du personnage est bien rendue notamment.
Les 3 autres chanteurs sont tout à fait satisfaisants.
Les Choeurs sont bons.
C'est une version qui ne peut pas être un premier choix mais qu'il est toutefois intéressant de connaître.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Otello
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6917
Age : 52
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Verdi-Macbeth   Mer 14 Juil 2010 - 12:14

ben avec tout ça (cast de premier ordre et direction efficace et dramatique), je trouve que cette version est dans ce cas là bien plus qu'intéressante.
Pour moi, par delà le manque de soudure des registres, la voix de Suliotis est intrinsèquement belle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Francesco
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3239
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Verdi-Macbeth   Mer 14 Juil 2010 - 12:18

Otello a écrit:
ben avec tout ça (cast de premier ordre et direction efficace et dramatique), je trouve que cette version est dans ce cas là bien plus qu'intéressante.
Pour moi, par delà le manque de soudure des registres, la voix de Suliotis est intrinsèquement belle.

Ah ben du coup ça ne va pas avec les indications de Verdi non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22962
Age : 27
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Verdi-Macbeth   Mer 14 Juil 2010 - 12:20

Otello a écrit:
ben avec tout ça (cast de premier ordre et direction efficace et dramatique), je trouve que cette version est dans ce cas là bien plus qu'intéressante.
Pour moi, par delà le manque de soudure des registres, la voix de Suliotis est intrinsèquement belle.

C'est une version excellente effectivement même si particulière. Je comprends que certaines personnes puissent avoir du mal avec Souliotis et Fischer-Dieskau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Otello
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6917
Age : 52
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Verdi-Macbeth   Mer 14 Juil 2010 - 12:44

Grégoire de la Tour a écrit:
Otello a écrit:
ben avec tout ça (cast de premier ordre et direction efficace et dramatique), je trouve que cette version est dans ce cas là bien plus qu'intéressante.
Pour moi, par delà le manque de soudure des registres, la voix de Suliotis est intrinsèquement belle.
Ah ben du coup ça ne va pas avec les indications de Verdi non ?
mais c'est justement ce manque de soudure des registres, la force de son grave et de son medium qui donnent à la Lady Macbeth de Suliotis ce côté sauvage et passionnel qui en termes de résultat n'est pas forcément séduisant auditivement parlant. Mais le timbre intrinsèque de Suliotis a toujours été pour moi d'une grande beauté (mais tout le monde n'en pense pas forcément autant).
Verdi avait du mal à faire comprendre ses intentions en une période où le beau chant dominait et il demandait pour ce personnage un enlaidissement du chant (tout en chantant techniquement bien) et était allé jusqu'à souhaiter une voix laide puisqu'ainsi le travail de base d'enlaidissement n'était plus à faire. Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Urbain
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 77
Age : 26
Localisation : Indre-et-Loire
Date d'inscription : 12/07/2010

MessageSujet: Re: Verdi-Macbeth   Mer 14 Juil 2010 - 14:35


J'adore cet opéra, mais je ne connais que la version d'Abbado, mais c'est magnifique Very Happy
Je ne savais pas que Dietrich Fisher-Dieskau a chanté du Verdi, je le connais surtout dans Mozart et Schubert. Otello, que veux-tu dire avec "le plus manichéen de la discographie", celà a l'air d'être un compliment.

J'aime beaucoup écouter un opéra d'après une grande pièce comme Macbeth, même si celà peut être décevant. Hier soir j'ai écouté Andromaque de Grétry à la radio, et j'ai trouvé cette musique très plate, répétitive, alors que la pièce de Racine est géniale.

Celà n'a pas de rapport direct mais mon prof d'anglais nous a cités un vers de Lady Macbeth comme exemple de phrase intraduisible : Unsex me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85585
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Verdi-Macbeth   Mer 14 Juil 2010 - 14:46

Urbain a écrit:
Je ne savais pas que Dietrich Fisher-Dieskau a chanté du Verdi, je le connais surtout dans Mozart et Schubert.
DFD a à peu près tout chanté, même Debussy ou Ives.. Smile

Dans Verdi, il y a quand même quelques enregistrements célèbres : Rigoletto (Kubelik), Don Carlo (Fricsay et Solti), Falstaff (Bernstein), plus quelques autres un peu moins célèbres.


Citation :
J'aime beaucoup écouter un opéra d'après une grande pièce comme Macbeth, même si celà peut être décevant. Hier soir j'ai écouté Andromaque de Grétry à la radio, et j'ai trouvé cette musique très plate, répétitive, alors que la pièce de Racine est géniale.
Là, tu prends des risques en disant ça. Laughing
Tu n'as pas écouté beaucoup de Gluck, je suppose ? Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Urbain
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 77
Age : 26
Localisation : Indre-et-Loire
Date d'inscription : 12/07/2010

MessageSujet: Re: Verdi-Macbeth   Mer 14 Juil 2010 - 15:26


J'ai vu Iphigénie en Tauride et j'ai adoré !!
Mais Andromaque, j'ai trouvé que rien n'accrochait, c'était très lisse, très "poli". Je me suis ennuyée très vite mais il faut peut-être voir une mise en scène. Pourtant je connaissais Richard-Coeur-de-Lion, qui m'avait plu en disque, mais Andromaque, connaissant la pièce, j'ai trouvé la musique plate.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85585
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Verdi-Macbeth   Mer 14 Juil 2010 - 15:28

Je te réponds dans le fil Grétry. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8376
Age : 37
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Verdi-Macbeth   Lun 15 Nov 2010 - 9:16

Si j'en crois le programme du concert de Larmore, hier, à Genève, elle prévoit une série de Macbeth au GTG la saison prochaine (mise en scène : Loy). C'est une prise de rôle, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22962
Age : 27
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Verdi-Macbeth   Lun 15 Nov 2010 - 17:00

bAlexb a écrit:
Si j'en crois le programme du concert de Larmore, hier, à Genève, elle prévoit une série de Macbeth au GTG la saison prochaine (mise en scène : Loy). C'est une prise de rôle, non ?

J'ai du mal à imaginer Larmore en Lady Macbeth. Ce sera une prise de rôle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Otello
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6917
Age : 52
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Verdi-Macbeth   Lun 15 Nov 2010 - 18:53

aurele a écrit:
bAlexb a écrit:
Si j'en crois le programme du concert de Larmore, hier, à Genève, elle prévoit une série de Macbeth au GTG la saison prochaine (mise en scène : Loy). C'est une prise de rôle, non ?
J'ai du mal à imaginer Larmore en Lady Macbeth. Ce sera une prise de rôle.
Là pour le coup moi aussi! La voix de Larmore étant celle d'un contraltino rossinien et même si Rossini disparait progressivement de son répertoire actuel, je ne la vois pas du tout dans un emploi verdien de soprano dramatique d'agilité. Je suis curieux d'entendre ça. Après Bartoli en Norma, Larmore en Lady Macbeth... quelle mouche pique ces rossiniennes de chanter des rôles qui les dépassent?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22962
Age : 27
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Verdi-Macbeth   Lun 15 Nov 2010 - 19:24

Je ne connais pas encore chez les mezzos dramatiques Bumbry. Dolora Zajick a chanté ce rôle mais c'est une mezzo dramatique. Urmana lorsqu'elle a abordé ce rôle avait commencé il me semble sa transition vers les rôles de soprano. Verrett est le meilleur exemple d'une mezzo qui a fait ce rôle SIEN mais qui avait les moyens vocaux requis. Là encore, c'était une mezzo dramatique capable de chanter des rôles de soprano. Larmore s'égare donc complètement en voulant aborder ce rôle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pison Futé
patate power
avatar

Nombre de messages : 27496
Age : 27
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: Verdi-Macbeth   Lun 15 Nov 2010 - 19:25

En fait, il y en a un certain nombre de mezzos qui ont chanté Lady Macbeth, plus que celui d'Abigaille par exemple. Rajoutons aussi Fiorenza Cossotto aux côtés de Sherill Milnes pour Lady Macbeth. Bon, on passera sur les aigus très limites, pour ne pas dire couinés ou criés (c'est selon les passages) de l'intéressée.


Dernière édition par Elvira le Lun 15 Nov 2010 - 23:03, édité 1 fois (Raison : Les grosses fôtes d'ortograf...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22962
Age : 27
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Verdi-Macbeth   Lun 15 Nov 2010 - 19:31

Elvira a écrit:
En fait, il y en a un certain nombre de mezzos qui ont chanté Lady Macbeth, plus que celui d'Abigaille par exemple. Rajoutons aussi Fiorenza Cossotto aux côtés de Sherill Milnes pour Lady Macbeth. Bon, on passera les aigus très limites, pour ne pas dire couiner ou crier (c'est selon les passages) de l'intéressée.

Merci pour le rappel en ce qui concerne Cossotto. Elle n'a chanté le rôle qu'en studio mais était là encore une mezzo dramatique. Nadja Michael qui chante régulièrement ce rôle aujourd'hui est-elle vraiment une soprano? En effet, elle a commencé sa carrière en tant que mezzo. Elle a fait visiblement le même processus que Urmana. Aujourd'hui, chez les mezzos qui chante beaucoup Verdi et qui se sont attaqués à ce rôle, il y a Marianne Cornetti. Je ne peux rien dire sur Michael et Cornetti car je ne les connais pas dans ce rôle mais leur profil est très éloigné de celui de Larmore.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19599
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Verdi-Macbeth   Lun 15 Nov 2010 - 19:34

Ou encore Elisabeth Höngen, totalement passionnante!

Pour Larmore, pourquoi pas moi je dis... Elle a quand même le droit d'essayer... Elle sera sûrement plus intéressante dans le rôle qu'un Urmana quand même!

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Otello
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6917
Age : 52
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Verdi-Macbeth   Lun 15 Nov 2010 - 19:40

aurele a écrit:
Je ne connais pas encore chez les mezzos dramatiques Bumbry. Dolora Zajick a chanté ce rôle mais c'est une mezzo dramatique. Urmana lorsqu'elle a abordé ce rôle avait commencé il me semble sa transition vers les rôles de soprano. Verrett est le meilleur exemple d'une mezzo qui a fait ce rôle SIEN mais qui avait les moyens vocaux requis. Là encore, c'était une mezzo dramatique capable de chanter des rôles de soprano. Larmore s'égare donc complètement en voulant aborder ce rôle.
oui mais ces chanteuses sont quasiment des falcons ce qui explique leur capacité à faire le grand écart entre les grands emplois de mezzo et certains grands emplois de soprano. Larmore à la base c'est une Angelina de Cenerentola et qui ne peut pas aller au-delà d'une Carmen "light".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8376
Age : 37
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Verdi-Macbeth   Lun 15 Nov 2010 - 20:17

Otello a écrit:
aurele a écrit:
bAlexb a écrit:
Si j'en crois le programme du concert de Larmore, hier, à Genève, elle prévoit une série de Macbeth au GTG la saison prochaine (mise en scène : Loy). C'est une prise de rôle, non ?
J'ai du mal à imaginer Larmore en Lady Macbeth. Ce sera une prise de rôle.
Là pour le coup moi aussi! La voix de Larmore étant celle d'un contraltino rossinien et même si Rossini disparait progressivement de son répertoire actuel, je ne la vois pas du tout dans un emploi verdien de soprano dramatique d'agilité. Je suis curieux d'entendre ça. Après Bartoli en Norma, Larmore en Lady Macbeth... quelle mouche pique ces rossiniennes de chanter des rôles qui les dépassent?

Oui, mais si elle abandonne relativement Rossini, aujourd'hui, c'est aussi que sa voix évolue très au-delà du contraltino (l'a-t-elle d'ailleurs jamais été réellement ? Je pense, notamment à son Arsace avec Marin). Falcon peut-être pas (pas encore) mais ses derniers enregistrements (et le concert d'hier à Genève) montrent une voix de moins en moins sombre (et sombrée) et une belle extension vers l'aigu. Je suis bien d'accord que ça ne fait pas, dans l'immédiat une Lady Macbeth mais...

A contrario, je ne comprends toujours pas, à Genève, le choix de Dasch pour Glawari et de Larmore pour Valencienne dans la WItwe à venir...

Mais je glisse vers le hors-sujet !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Otello
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6917
Age : 52
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Verdi-Macbeth   Lun 15 Nov 2010 - 20:30

bAlexb a écrit:
c'est aussi que sa voix évolue très au-delà du contraltino (l'a-t-elle d'ailleurs jamais été réellement ? Je pense, notamment à son Arsace avec Marin).
ah oui mais attention ce n'est pas parce qu'elle a enregistré Arsace (qu'elle s'est d'ailleurs bien gardé de faire à la scène) que ça prouve qu'elle n'est pas contraltino. Wink Bien au contraire, elle ne rend pas pleinement justice au rôle d'Arsace comme avait pu le faire une Horne et elle le chante en contraltino tout en tubant à l'excès pour se fabriquer une voix qu'elle n'avait pas. Sa virtuosité y rachète pas mal de choses mais c'est clairement Angelina qui s'essaye avec un bonheur tout relatif à Arsace.

sérieusement j'ai de grosses craintes si elle aborde Lady Macbeth.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8376
Age : 37
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Verdi-Macbeth   Lun 15 Nov 2010 - 20:44

Otello a écrit:
bAlexb a écrit:
c'est aussi que sa voix évolue très au-delà du contraltino (l'a-t-elle d'ailleurs jamais été réellement ? Je pense, notamment à son Arsace avec Marin).
ah oui mais attention ce n'est pas parce qu'elle a enregistré Arsace (qu'elle s'est d'ailleurs bien gardé de faire à la scène) que ça prouve qu'elle n'est pas contraltino. Wink Bien au contraire, elle ne rend pas pleinement justice au rôle d'Arsace comme avait pu le faire une Horne et elle le chante en contraltino tout en tubant à l'excès pour se fabriquer une voix qu'elle n'avait pas. Sa virtuosité y rachète pas mal de choses mais c'est clairement Angelina qui s'essaye avec un bonheur tout relatif à Arsace.

Et a contrario, l'avoir enregistré avec toutes les réserves que tu pointes du doigt c'est bien, peu ou prou, la démonstration de ce que je disais ; à savoir qu'elle n'a peut-être jamais été un contraltino mais bien un mezzo colorature (mezzo plutôt clair d'ailleurs).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22962
Age : 27
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Verdi-Macbeth   Lun 15 Nov 2010 - 20:49

Il y aura au moins pour cette Lady Macbeth de Larmore, une maîtrise de l'aspect belcantiste de l'oeuvre en terme de vocalisation. Néanmoins, c'est un rôle très lourd et comme le rappelle Otello, Larmore n'est pas habituée à la vocalité requise pour ce rôle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Otello
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6917
Age : 52
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Verdi-Macbeth   Lun 15 Nov 2010 - 21:03

bAlexb a écrit:
Et a contrario, l'avoir enregistré avec toutes les réserves que tu pointes du doigt c'est bien, peu ou prou, la démonstration de ce que je disais ; à savoir qu'elle n'a peut-être jamais été un contraltino mais bien un mezzo colorature (mezzo plutôt clair d'ailleurs).
ah ben non parce que le fait de l'avoir enregistré (et on sait combien DGG a pu faire de bourdes de distribution dans bon nombre de ses enregistrements) ne signifie en rien l'avoir réussi (Or au final ce n'est pas une réussite justement pour la raison principale qu'elle chante Arsace avec la voix de Cenerentola ou de Rosina). Arsace, c'est Horne et Podles, pas moins!
et pour être équitable, à l'inverse Horne n'est pas idéale non plus en Cenerentola ou en Rosina (qu'elle chante techniquement très bien tout de même) car elle n'est absolument pas le contraltino souhaité.

au passage, Horne n'a jamais abordé le rôle de Lady Macbeth (où elle aurait pu être intéressante et en tout cas a priori moins absurde que Larmore)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8376
Age : 37
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Verdi-Macbeth   Lun 15 Nov 2010 - 21:13

Otello a écrit:
bAlexb a écrit:
Et a contrario, l'avoir enregistré avec toutes les réserves que tu pointes du doigt c'est bien, peu ou prou, la démonstration de ce que je disais ; à savoir qu'elle n'a peut-être jamais été un contraltino mais bien un mezzo colorature (mezzo plutôt clair d'ailleurs).
ah ben non parce que le fait de l'avoir enregistré (et on sait combien DGG a pu faire de bourdes de distribution dans bon nombre de ses enregistrements) ne signifie en rien l'avoir réussi (Or au final ce n'est pas une réussite justement pour la raison principale qu'elle chante Arsace avec la voix de Cenerentola ou de Rosina). Arsace, c'est Horne et Podles, pas moins!
et pour être équitable, à l'inverse Horne n'est pas idéale non plus en Cenerentola ou en Rosina (qu'elle chante techniquement très bien tout de même) car elle n'est absolument pas le contraltino souhaité.

au passage, Horne n'a jamais abordé le rôle de Lady Macbeth (où elle aurait pu être intéressante et en tout cas a priori moins absurde que Larmore)

C'est donc bien et très strictement ce que je disais ; l'avoir enregistré ne veut pas dire être un contraltino rossinien Wink ! Ce qui fait (en tirant, pour finir, un peu le raisonnement par les cheveux), qu'avec son profil de mezzo vocalisant, elle est peut-être plus proche (surtout dans la configuration actuelle de sa voix) de Lady Macbeth que des rôles de ses débuts, qu'elle abandonne, justement, parce que son instrument a considérablement évolué !

Je ne dis pas que c'est gagné, entendons-nous bien ; mais je pense que le fossé n'est peut-être pas si grand. Et j'ai, au moins, envie de lui laisser le bénéfice du doute jusqu'à l'écoute !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Otello
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6917
Age : 52
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Verdi-Macbeth   Lun 15 Nov 2010 - 21:52

bAlexb a écrit:
C'est donc bien et très strictement ce que je disais ; l'avoir enregistré ne veut pas dire être un contraltino rossinien Wink ! Ce qui fait (en tirant, pour finir, un peu le raisonnement par les cheveux), qu'avec son profil de mezzo vocalisant, elle est peut-être plus proche (surtout dans la configuration actuelle de sa voix) de Lady Macbeth que des rôles de ses débuts, qu'elle abandonne, justement, parce que son instrument a considérablement évolué !
Je ne dis pas que c'est gagné, entendons-nous bien ; mais je pense que le fossé n'est peut-être pas si grand. Et j'ai, au moins, envie de lui laisser le bénéfice du doute jusqu'à l'écoute !
Laughing tu emberlificotes le raisonnement qui devient très tiré par les cheveux.
Je vais reformuler plus clairement: C'est un contraltino rossinien quand elle enregistre Arsace et c'est pas une réussite (alors que sa Rosina et son Angelina étaient de réelles réussites), prouvant par là que c'était une erreur de sa part que de se croire capable d'honorer pleinement autre chose que des emplois de contraltino (du moins chez Rossini).
Maintenant, qu'elle abandonne Rossini parce qu'elle n'est plus en mesure de rendre justice à la difficile et virtuose écriture de ses ouvrages (quels qu'ils soient) du fait de l'évolution de sa voix n'est pas pour me surprendre mais ne signifie pas pour autant que la dite évolution vocale est de nature à lui permettre un rôle aussi assassin que celui de Lady Macbeth...
car on parle bien de Lady Macbeth, rôle tenu par rien moins que Varnay, Callas, Gencer, Galvany, Nilsson, Suliotis, Verrett, Bumbry pour ne citer que celles là...
Ceci dit, en dépit de mes doutes on ne peut plus légitimes, je vais attendre moi aussi de l'y avoir écoutée pour émettre un avis définitif.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22962
Age : 27
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Verdi-Macbeth   Lun 15 Nov 2010 - 22:03

Otello a écrit:
car on parle bien de Lady Macbeth, rôle tenu par rien moins que Varnay, Callas, Gencer, Galvany, Nilsson, Suliotis, Verrett, Bumbry pour ne citer que celles là...

Tu cites Varnay. Cela me surprend sachant que tu n'aimes pas cette chanteuse. Tu la connais dans le rôle et tu l'aimes bien je suppose, sinon tu ne l'aurais pas cité. Tu la connais dans une version en allemande ou dans la version de Vittorio Gui de 1951?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8376
Age : 37
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Verdi-Macbeth   Lun 15 Nov 2010 - 22:12

Otello a écrit:
bAlexb a écrit:
C'est donc bien et très strictement ce que je disais ; l'avoir enregistré ne veut pas dire être un contraltino rossinien Wink ! Ce qui fait (en tirant, pour finir, un peu le raisonnement par les cheveux), qu'avec son profil de mezzo vocalisant, elle est peut-être plus proche (surtout dans la configuration actuelle de sa voix) de Lady Macbeth que des rôles de ses débuts, qu'elle abandonne, justement, parce que son instrument a considérablement évolué !
Je ne dis pas que c'est gagné, entendons-nous bien ; mais je pense que le fossé n'est peut-être pas si grand. Et j'ai, au moins, envie de lui laisser le bénéfice du doute jusqu'à l'écoute !
Laughing tu emberlificotes le raisonnement qui devient très tiré par les cheveux.
Je vais reformuler plus clairement: C'est un contraltino rossinien quand elle enregistre Arsace et c'est pas une réussite (alors que sa Rosina et son Angelina étaient de réelles réussites), prouvant par là que c'était une erreur de sa part que de se croire capable d'honorer pleinement autre chose que des emplois de contraltino (du moins chez Rossini).
Maintenant, qu'elle abandonne Rossini parce qu'elle n'est plus en mesure de rendre justice à la difficile et virtuose écriture de ses ouvrages (quels qu'ils soient) du fait de l'évolution de sa voix n'est pas pour me surprendre mais ne signifie pas pour autant que la dite évolution vocale est de nature à lui permettre un rôle aussi assassin que celui de Lady Macbeth...
car on parle bien de Lady Macbeth, rôle tenu par rien moins que Varnay, Callas, Gencer, Galvany, Nilsson, Suliotis, Verrett, Bumbry pour ne citer que celles là...
Ceci dit, en dépit de mes doutes on ne peut plus légitimes, je vais attendre moi aussi de l'y avoir écoutée pour émettre un avis définitif.

Mais comme de vraies soprani l'ont très mal chantée et que d'authentiques mezzos lui ont parfaitement rendu justice, je persiste à penser que tous les espoirs sont permis ; pour le reste (le contraltino, etc.), je te rassure, nous pensons foncièrement la même chose ; c'est juste la formulation (et sans doute l'éloignement physique) qui nous séparent Wink !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Otello
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6917
Age : 52
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Verdi-Macbeth   Lun 15 Nov 2010 - 22:16

bAlexb a écrit:
c'est juste la formulation (et sans doute l'éloignement physique) qui nous séparent Wink !
hélas! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Otello
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6917
Age : 52
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Verdi-Macbeth   Lun 15 Nov 2010 - 22:21

aurele a écrit:
Tu cites Varnay. Cela me surprend sachant que tu n'aimes pas cette chanteuse. Tu la connais dans le rôle et tu l'aimes bien je suppose, sinon tu ne l'aurais pas cité. Tu la connais dans une version en allemande ou dans la version de Vittorio Gui de 1951?
je la cite parce qu'elle a chanté le rôle efficacement à plusieurs reprises ce que confirment les témoignages qu'on en a (et que tu évoques et que je possède également), et que tout éloigne les moyens vocaux d'une Varnay de ceux d'une Larmore.
Maintenant je le redis: je ne suis pas fan du tout de ce timbre que je trouve très guttural et voilé à la fois bien que la projection en soit percutante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22962
Age : 27
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Verdi-Macbeth   Lun 15 Nov 2010 - 22:23

Que penses tu de l'incarnation du rôle par Varnay? Tu as oublié dans ta liste Rysanek. Evidemment, tu ne peux pas citer toutes les cantatrices qui ont chanté le rôle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19599
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Verdi-Macbeth   Lun 15 Nov 2010 - 22:31

Varnay n'avait pas du tout la vocalité requise pour le rôle. tutut tutut




Spoiler:
 

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Otello
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6917
Age : 52
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Verdi-Macbeth   Lun 15 Nov 2010 - 22:51

aurele a écrit:
Que penses tu de l'incarnation du rôle par Varnay? Tu as oublié dans ta liste Rysanek. Evidemment, tu ne peux pas citer toutes les cantatrices qui ont chanté le rôle.
je n'aime pas trop! C'est dramatiquement efficace mais vocalement ça reste raide de chant et de technique même si la largeur des moyens vocaux est plutôt la bonne.
Verrett reste LA vraie grande référence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Verdi-Macbeth   

Revenir en haut Aller en bas
 
Verdi-Macbeth
Revenir en haut 
Page 2 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» Verdi - Macbeth I & II
» Verdi-Macbeth
» Les Opéras de Verdi en Cd
» Verdi - Un bal masqué
» VERDI - Il Trovatore / Le Trouvère

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: