Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez
 

 Gounod-Roméo et Juliette

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23219
Age : 28
Date d'inscription : 12/10/2008

Gounod-Roméo et Juliette Empty
MessageSujet: Gounod-Roméo et Juliette   Gounod-Roméo et Juliette EmptyVen 13 Mar 2009 - 0:05

C'est pour moi un de ses opéras majeurs. Je ne l'ai jamais entendu en entier, j'en connais de larges extraits. J'adore le duo d'amour qui ouvre l'Acte IV notamment. Alagna avec Gheorghiu ou Vaduva dedans, c'est vraiment superbe. Je viens d'écouter la version Freni et Corelli de ce duo d'un live du Met du 27 septembre 1967 sous la direction de Molinari-Pradelli et ils font tous les deux des efforts au niveau de la diction, ils sont superbes dedans mais je n'ai pas le frisson comme lorsque c'est chanté par les deux couples de chanteurs que j'ai cité précédemment. L'air du poison est un des plus beaux passages de cet opéra également.

Quelles versions préférez vous?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
calbo
Pertusienne
calbo

Nombre de messages : 28126
Age : 48
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

Gounod-Roméo et Juliette Empty
MessageSujet: Re: Gounod-Roméo et Juliette   Gounod-Roméo et Juliette EmptyVen 13 Mar 2009 - 23:39

La production de Covent Garden qui date de 1994 est sortie en DVD en 2008 avec le couple Alagna/Vaduva et est très bien. Un peu plus loin dans le passé le CD enregistré en 1984 avec le couple Kraus/Malfitano est très bien aussi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
Pausole
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 47
Localisation : En face de l'écran pardi !
Date d'inscription : 03/01/2009

Gounod-Roméo et Juliette Empty
MessageSujet: Re: Gounod-Roméo et Juliette   Gounod-Roméo et Juliette EmptySam 14 Mar 2009 - 8:50

Il y a 2 versions Plasson/Capitole, l'autre (comme le précise Calbo) c'est avec Alfredo Kraus et Catherine Malfitano qui est aussi excellente. Van Dam est dans les 2.
J'ai un faible pour la version avec les Alagna car je l'ai vu à Toulouse en 1994 (avec Vaduva) et même si ça fait longtemps je me souviens encore de l'explosion de la salle sur le "Au lève-toi soleil" d'Alagna... Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
calbo
Pertusienne
calbo

Nombre de messages : 28126
Age : 48
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

Gounod-Roméo et Juliette Empty
MessageSujet: Re: Gounod-Roméo et Juliette   Gounod-Roméo et Juliette EmptySam 14 Mar 2009 - 10:32

Roberto Alagna n'était pas encore avec sa seconde épouse en 1994. Par contre il était veuf depuis peu je crois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23219
Age : 28
Date d'inscription : 12/10/2008

Gounod-Roméo et Juliette Empty
MessageSujet: Re: Gounod-Roméo et Juliette   Gounod-Roméo et Juliette EmptyMer 25 Mar 2009 - 14:43

Quelqu'un aurait il la gentilesse de donner son opinion sur cette version si il la connaît? Merci beaucoup.

Gounod-Roméo et Juliette 51ceZqXXo7L._SL500_AA240_
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
calbo
Pertusienne
calbo

Nombre de messages : 28126
Age : 48
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

Gounod-Roméo et Juliette Empty
MessageSujet: Re: Gounod-Roméo et Juliette   Gounod-Roméo et Juliette EmptyMer 25 Mar 2009 - 15:45

Je ne connais absolument pas. Cependant j'ai un doute sur la diction de Domingo; Swenson et Ollman. Graham son cas a déjà été évoqué à maintes reprises me semble-t-il je n'y reviendrai pas quant à Vernhes on ne le présente plus. Ceci dit j'aimerais savoir si c'est Alastair Miles qgui chante et quel rôle. En tout cas si c'est bien lui son français est très compréhensible
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23219
Age : 28
Date d'inscription : 12/10/2008

Gounod-Roméo et Juliette Empty
MessageSujet: Re: Gounod-Roméo et Juliette   Gounod-Roméo et Juliette EmptyMer 25 Mar 2009 - 16:18

calbo a écrit:
Je ne connais absolument pas. Cependant j'ai un doute sur la diction de Domingo; Swenson et Ollman. Graham son cas a déjà été évoqué à maintes reprises me semble-t-il je n'y reviendrai pas quant à Vernhes on ne le présente plus. Ceci dit j'aimerais savoir si c'est Alastair Miles qgui chante et quel rôle. En tout cas si c'est bien lui son français est très compréhensible

Alastair Miles chante Frère Laurent. La diction de Domingo est très bonne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
calbo
Pertusienne
calbo

Nombre de messages : 28126
Age : 48
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

Gounod-Roméo et Juliette Empty
MessageSujet: Re: Gounod-Roméo et Juliette   Gounod-Roméo et Juliette EmptyMer 25 Mar 2009 - 16:29

Dans ce cas c'est un frère Laurent de luxe idem pour Capulet
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23219
Age : 28
Date d'inscription : 12/10/2008

Gounod-Roméo et Juliette Empty
MessageSujet: Re: Gounod-Roméo et Juliette   Gounod-Roméo et Juliette EmptyJeu 26 Mar 2009 - 1:15

Critique d'un live du 6 février 2005 à Los Angeles dirigé par Frédéric Chaslin dont voici la distribution :
Roméo : Rolando Villazon
Juliette : Anna Netrebko
Frère Laurent : Reinhard Hagen
Capulet : Simone Alberghini
Tybalt : Florian Laconi
Mercutio : Marc Barrard
Gertrude : Suzanna Guzmán
Stéphano : Anna Maria Panzarella
Gregorio : Gregorio González
Pâris : David Babinet
Benvolio : Peter Nathan Foltz
Le Duc : Michael Gallup
Frère Jean : Jinyoung Jang

Ce live est une pure merveille et cela est dû en partie au couple star.

Villazon est vraiment un Roméo à la ligne de chant souveraine même s'il force parfois un peu. A cette époque là, on ne pouvait pas se douter de ce qui arrive maintenant. La voix est vraiment superbe. Son interprétation de "Ah! Lève-toi, soleil!" est un moment vraiment merveilleux, c'est chanté avec beaucoup de style et de simplicité. Villazon habite le rôle complètement, il est fougeux, tendre, amoureux, etc... Sur le plan dramatique, il est très investi, ce qui est une de ses qualités. Il me donne le frisson dans le rôle, est vraiment bouleversant dans son incarnation. Son interprétation de "Salut tombeau sombre et silencieux" est vraiment très émouvante par exemple. Bonne diction également globalement.
Netrebko est tout aussi géniale. Il ya des efforts de faits sur la prononciation même si elle est loin d'être complètement intelligible. La voix est magnifique, ronde, les aigus sont superbes. Elle offre un portrait de Juliette trèsb sensible. Elle rend bien toutes les facettes du personnage : la jeune fille découvrant l'amour, décidée, juvénile, etc... Son interprétation de la scène du poison est très incarnée et superbe. La diction par contre laisse un peu à désirer dans ce passage mais c'est seulement un détail car elle emporte l'auditeur. La Valse est bien interprétée mais ne me convainc pas totalement. Elle est très engagée tout comme son partenaire sur le plan dramatique. Les duos entre les deux sont des instants magiques, ils forment un couple crédible, leurs deux voix s'accordent très bien ensemble.
Marc Barrard a un beau timbre de voix, son protrait de Mercutio est convaincant. L'interprétation de la ballade de la Reine Mab est très réussie, il est touchant lors de la mort du personnage.
Florian Làconi est un Tybalt fougeux, plein d'arrogance. Il est très à sa place dans le rôle, très convaincant.
Reinhard Hagen est un Frère Laurent superbe vocalement et qui est trsè touchant.
Simone Alberghini ne me gène pas dans le rôle de Capulet, je l'ai trouvé pas mal du tout.
Anna-Maria Panzarella est bien dans le petit rôle de Stefano, piquant comme il faut dans la sérénade moqueuse.
Suzanna Guzmàn est une Nourrice tout à fait satisfaisante.
Le reste des autres interprètes complètent bien la distribution.
La direction de Frédéric Chaslin est très réussie, le tempo est tout à fait celui qu'il faut prendre je pense, elle souligne bien les détails, est à la fois pleine de poésie et de puissance.
C'est un live excellent dans son ensemble.


Dernière édition par aurele le Jeu 22 Avr 2010 - 22:09, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
calbo
Pertusienne
calbo

Nombre de messages : 28126
Age : 48
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

Gounod-Roméo et Juliette Empty
MessageSujet: Re: Gounod-Roméo et Juliette   Gounod-Roméo et Juliette EmptyJeu 26 Mar 2009 - 9:18

Chaslin est un excellent chef. Quant à Netrebko ça fait longtemps que je dis qu'il y a de gros efforts à faire pour améliorer la diction. Ce DVD date de 2005 mais malheureusement ça ne s'est pas amélioré entre cette date et le début de son congé maternité. J'espère qu'elle a mis ce temps à profit pour travailler ce point particulier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23219
Age : 28
Date d'inscription : 12/10/2008

Gounod-Roméo et Juliette Empty
MessageSujet: Re: Gounod-Roméo et Juliette   Gounod-Roméo et Juliette EmptyVen 23 Avr 2010 - 12:11

Savez vous si on peut entendre Freni dans l'air du poison dans l'un des lives qui existe? Il n'y est pas à ma connaissance dans la version Lombard qui me semble coupée. Confirmez vous cela?

J'ai écouté cet air par Malfitano, Gheorghiu et Swenson.
Malfitano n'est pas parfaite en terme de prononciation et le timbre ne me plaît pas, il est très disgracieux. On dirait une mégère et pas une jeune fille paniquée.
Gheorghiu est très convaincante. Le français est globalement satisfaisant, elle investit le texte, la voix est belle.
J'aime beaucoup également Swenson, beaucoup moins la direction de Slatkin. C'est sûr que ce que fait Plasson est plus maîtrisé, cela ne fait pas "ploum ploum". La prononciation du français est bonne, la ligne de chant est superbement conduite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nicolas Le Floch
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 22
Date d'inscription : 10/11/2009

Gounod-Roméo et Juliette Empty
MessageSujet: Alagna et Roméo   Gounod-Roméo et Juliette EmptyVen 23 Avr 2010 - 14:08

Alagna était déjà avec Gheorgiu avant la mort de sa femme. Je l'ai entendu dans le rôle à Favart (avec Nucia Focile) juste avant la mort de sa femme, puis à Govent Garden juste après, avec Vaduva, spectacle disponible en DVD. A Londres un choriste de l'Opéra m'a dit qu'il avait été très choqué parce qu'Alagna lui avait présenté Gheorgiu comme sa femme, moins de deux mois après l'enterrement. Passons sur les problèmes de fesse de nos chers chanteurs, c'est bien qu'il ne soit plus avec cette bonne femme qui après ses exploits dans les coulisses du Chätelet pour Don Carlos les avait fait surnommer les "Caucescu" du lyrique..
Alagna aura été de très loin le meilleur Roméo de ces dernières années, et on peut dire la même chose de plusieurs autres rôles du répertoire français. Cela dit le meilleur Roméo pour moi reste Alain Vanzo, que j'ai entendu à Rouen en 1986. Il n'y a pas d'intégrale officielle avec lui mais des pirates, en particulier de Nice (avec Andrée Esposito, Juliette de référence également) et d'Amsterdam avec Erna Spoorenberg qui sont parfois disponibles. Alfredo Kraus m'a beaucoup déçu, il était en méforme totale quand je l'ai entendu à Garnier en 1985 pour deux ans après me bluffer littéralement dans la "Fille de Régiment". Parmi les étrangers j'ai bien aimé Shicoff (affublé de Barbara Hendriks en Juliette.. il fallait vraiment qu'elle ait épousé un impresario pour qu'on ait l'idée de lui confier ce rôle..) et il y a bien sûr le sublime Björling au Met. Corelli, avec un français détestable sortait des pianissimis à vous couper le souffle.
L'air du poison n'est pas donné systématiquement. Il l'est quand Juliette est une colorature, ce que n'était pas Mirella Freni. Et puis dans les années soixante tous les opéras étaient coupés, beaucoup plus que de nos jours. Pour la diction française, c'est vrai que Rudolf Bing était plus exigent que d'autres. Il commandait souvent les spectacles d'opéras français à des metteurs en scène français comme Jean-Louis Barrault ou Paul-Emile Deiber pour qu'ils fassent aussi travailler la diction. Du coup Paul-Emile Deiber, quand il a monté Werther au Met, a rencontré Christa Ludwig, et ils se sont mariés..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20047
Age : 36
Date d'inscription : 03/07/2009

Gounod-Roméo et Juliette Empty
MessageSujet: Re: Gounod-Roméo et Juliette   Gounod-Roméo et Juliette EmptyVen 23 Avr 2010 - 14:19

Nicolas Le Floch a écrit:
L'air du poison n'est pas donné systématiquement. Il l'est quand Juliette est une colorature, ce que n'était pas Mirella Freni. Et puis dans les années soixante tous les opéras étaient coupés, beaucoup plus que de nos jours.

Je ne vois pas en quoi l'air du Poison est plus digne d'un colorature que la valse... C'est plutôt une question de mode. Très peu d'enregistrements existent avec cet air avant l'intégrale Plasson j'ai l'impression. A noter que cette intégrale nous permet aussi de découvrir le très bel éphitalame qui ouvre la scène du mariage.

Question discographie, je reste souvent fidèle à Malfitano/Kraus... couple magnétique, même si un peu âgé.
La version Lombart est pour moi à oublier tellement elle est hors style pour les deux "jeunes". Freni n'est pas à l'aise avec le personnage et Corelli nous chante plus du Meyerbeer que du Gounod.
A noter la très belle (même si un peu ancienne) version Erede avec Janine Micheau et Raoul Jobin. Sinon, la version avec Vanzo et Spoorenberg est en effet magnifique principalement pour Vanzo.

Pour les paléonthologues en goguette, une version de 1912 est passionnante avec Yvonne Gall en Juliette, Marcel Journet en Frère Laurent malgré un Roméo usé. Les deux premiers sont splendides.

Le DVD du Covent Garden est aussi superbe. Alagna très jeune et Vaduva transcendant ses soucis avec les aigus pour nous faire pleurer.

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23219
Age : 28
Date d'inscription : 12/10/2008

Gounod-Roméo et Juliette Empty
MessageSujet: Re: Gounod-Roméo et Juliette   Gounod-Roméo et Juliette EmptyVen 23 Avr 2010 - 14:24

Malfitano a une voix peu lumineuse, sans chaleur. J'ai l'impression d'entendre une sorcière, une mémé dans l'air du poison.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23219
Age : 28
Date d'inscription : 12/10/2008

Gounod-Roméo et Juliette Empty
MessageSujet: Re: Gounod-Roméo et Juliette   Gounod-Roméo et Juliette EmptyMer 4 Aoû 2010 - 0:58

Gounod-Roméo et Juliette 51SkyuE4mWL._SL500_AA300_

Il paraît que ce film est nul. Il y a des coupures à ma connaissance. En dehors d'Alagna et de Gheorghiu, l'affiche est loin d'être prestigieuse. Il paraît que c'est très mal filmé. Cela m'intéresserait d'avoir des avis si c'est possible tout de même pour savoir vraiment ce qu'il en est. Merci d'avance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Otello
Mélomane chevronné
Otello

Nombre de messages : 7032
Age : 53
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

Gounod-Roméo et Juliette Empty
MessageSujet: Re: Gounod-Roméo et Juliette   Gounod-Roméo et Juliette EmptyMer 4 Aoû 2010 - 1:05

aurele a écrit:
Gounod-Roméo et Juliette 51SkyuE4mWL._SL500_AA300_
Il paraît que ce film est nul. Il y a des coupures à ma connaissance. En dehors d'Alagna et de Gheorghiu, l'affiche est loin d'être prestigieuse. Il paraît que c'est très mal filmé. Cela m'intéresserait d'avoir des avis si c'est possible tout de même pour savoir vraiment ce qu'il en est. Merci d'avance.
Disons que c'est un film sympathique pour le grand public et donc assez pédagogique. En revanche pour qui connaît bien l'oeuvre c'est assez frustrant puisque la moitié est coupée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23219
Age : 28
Date d'inscription : 12/10/2008

Gounod-Roméo et Juliette Empty
MessageSujet: Re: Gounod-Roméo et Juliette   Gounod-Roméo et Juliette EmptyMer 4 Aoû 2010 - 1:07

Otello a écrit:
En revanche pour qui connaît bien l'oeuvre c'est assez frustrant puisque la moitié est coupée.

Cela n'a donc aucun intérêt. Autant se contenter de la version Plasson de studio de 1995 avec un chef spécialiste de ce répertoire et un entourage plus prestigieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20047
Age : 36
Date d'inscription : 03/07/2009

Gounod-Roméo et Juliette Empty
MessageSujet: Re: Gounod-Roméo et Juliette   Gounod-Roméo et Juliette EmptyMer 4 Aoû 2010 - 8:35

Otello a écrit:
Disons que c'est un film sympathique pour le grand public et donc assez pédagogique. En revanche pour qui connaît bien l'oeuvre c'est assez frustrant puisque la moitié est coupée.

Et bien tu es bien tolérant...

C'est plus que coupé, ce sont des extraits. Mis à part les deux "stars", nous avons droit à une distribution de seconde zone... quand le rôle a été conservé.

Et le plus choquant est que sur le DVD, il n'est nul part indiqué que c'est une version coupée ou d'extrait...

Comme si les deux "stars" n'avaient pas peu peser de leur poids pour faire une version complète... Evil or Very Mad


Donc en effet, aucun intérêt, sauf que pendant un certain temps, c'était la seule "version" disponible en DVD (celui de Covent Garden n'était pas encore ré-édité et celui de Salzbourg par encore sorti...)

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87328
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Gounod-Roméo et Juliette Empty
MessageSujet: Re: Gounod-Roméo et Juliette   Gounod-Roméo et Juliette EmptyMer 4 Aoû 2010 - 13:17

J'avais trouvé ça très bien. Très bien chanté, mise en scène littérale agréable. Seconds rôles obscurs mais pas mauvais du tout.

Il est vrai que je n'avais pas acheté le DVD (télédiffusion), sinon j'aurais été furibond, puisqu'effectivement il manque beaucoup, beaucoup de choses... Surprised
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23219
Age : 28
Date d'inscription : 12/10/2008

Gounod-Roméo et Juliette Empty
MessageSujet: Re: Gounod-Roméo et Juliette   Gounod-Roméo et Juliette EmptyVen 6 Aoû 2010 - 14:10

Gounod-Roméo et Juliette 50199031

C'est une très bonne version inconstetablement de cet opéra à la fois pour la direction de Plasson qui est un spécialiste de ce répertoire et pour les chanteurs et chanteuses.
Alagna en 1995 était incontestablement en pleine possession de ses moyens et la voix était vraiment magnifique. Roméo est certainement l'un de ses plus grands rôles par ailleurs. Il met énormément de sensibilité dans son interprétation qui est pleine de poésie, de lyrisme. Il a également la fougue du personnage et surtout sa jeunesse. Sa cavatine du 2e acte est interprétée de manière magistrale mais les sommets pour moi de beauté sont atteints dans le passage "Va! repose en paix! sommeille!" à la fin du second duo avec Juliette et dans "Ah! jour de deuil et d'horreur et d'alarmes" au 3e acte. La diction comme toujours avec ce chanteur lorsqu'il chante en français est superlative.
Gheorghiu est une très belle Juliette. La voix est très belle effectivement et elle chante le français quasiment à la perfection. Il n'y a pas de véritables défauts au niveau de la prononciation. Les élans amoureux du personnage sont très bien rendus. L'air du poison est l'un des sommets de son interprétation. Sa voix et celle de son ex-époux vont vraiment parfaitement ensemble. C'est dommage qu'ils ne chanteront plus ensemble car c'était un des points forts de leur duo à la scène et au disque.
Keenlyside est un Mercutio très sérieux. C'est évidemment très bien chanté mais on pourrait attendre plus de folie de sa part.
Van Dam est irréprochable comme souvent dans le répertoire français. C'est un Frère Laurent d'une profonde humanité. Diction exemplaire comme toujours lorsqu'il chante dans cette langue.
Todorovitch est bien dans le rôle de Stephano.
Claire Larcher est une Gertrude qui ne manque pas de caractère.
Fondary et Verhnes dans les rôles de Capulet et du Duc sont tout à fait bons.
Les voix de Tybalt, Mercutio et Gregorio sont moins belles mais leur interprétation est convaincante, surtout pour Daniel Gálvez-Vallejo dans le rôle de Tybalt.
Fel est bien dans le rôle très secondaire de Frère Jean.
La direction de Plasson est remarquable, c'est à la fois lyrique et dramatique. Le théâtre est présent incontestablement sous sa baguette.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cornélius
Mélomaniaque
Cornélius

Nombre de messages : 924
Date d'inscription : 03/08/2010

Gounod-Roméo et Juliette Empty
MessageSujet: Re: Gounod-Roméo et Juliette   Gounod-Roméo et Juliette EmptyVen 6 Aoû 2010 - 19:15

Polyeucte a écrit:
.... A noter que cette intégrale nous permet aussi de découvrir le très bel éphitalame qui ouvre la scène du mariage.

Dommage que dans son second enregistrement avec Alagna (effectivement superbe), Plasson enchaine en continuité ce magnifique épithalame avec un bien creux choeur de fête joyeux totalement déplacé dans ce contexte de deuil. l'enchainement en continuité ne permettant pas de le couper ou de le déprogrammer.

Polyeucte a écrit:
La version Lombard est pour moi à oublier tellement elle est hors style pour les deux "jeunes". Freni n'est pas à l'aise avec le personnage et Corelli nous chante plus du Meyerbeer que du Gounod.

Comme du Giordano, plutôt!
Ce que vous écrivez là est très méchant pour Meyerbeer qui exige un tout autre style et une tout autre tenue vocale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
WoO
Surintendant
WoO

Nombre de messages : 14116
Date d'inscription : 14/04/2007

Gounod-Roméo et Juliette Empty
MessageSujet: Re: Gounod-Roméo et Juliette   Gounod-Roméo et Juliette EmptySam 18 Sep 2010 - 19:30

Que pensez-vous de la version parue dans la série le monde de l'opéra ?

Janine Micheau
Raoul Jobin
Heinz Rehfus
Orchestre et Choeur de l'Opéra de Paris
Dir. Alberto Erede
(1953)

Est-ce que le son est bon ? Pour l'époque j'ai un peu peur même si l'enregistrement provient du catalogue DECCA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Otello
Mélomane chevronné
Otello

Nombre de messages : 7032
Age : 53
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

Gounod-Roméo et Juliette Empty
MessageSujet: Re: Gounod-Roméo et Juliette   Gounod-Roméo et Juliette EmptySam 18 Sep 2010 - 19:42

WoO a écrit:
Que pensez-vous de la version parue dans la série le monde de l'opéra ?
Janine Micheau
Raoul Jobin
Heinz Rehfus
Orchestre et Choeur de l'Opéra de Paris
Dir. Alberto Erede
(1953)
Est-ce que le son est bon ? Pour l'époque j'ai un peu peur même si l'enregistrement provient du catalogue DECCA.
oui le son est celui d'un bon enregistrement mono! Interprétation vocale quand même assez datée avec quelques coupures. Direction solide mais assez peu inspirée d'Erede.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20047
Age : 36
Date d'inscription : 03/07/2009

Gounod-Roméo et Juliette Empty
MessageSujet: Re: Gounod-Roméo et Juliette   Gounod-Roméo et Juliette EmptySam 18 Sep 2010 - 19:51

Otello a écrit:
oui le son est celui d'un bon enregistrement mono! Interprétation vocale quand même assez datée avec quelques coupures. Direction solide mais assez peu inspirée d'Erede.

Quelques coupures? Beaucoup de coupures.

Après, question interprétation, c'est très "années 50", avec une diction superbe, une Juliette un peu corsetée... mais c'est très bien! Raoul Jobin plus large que d'habitude dans ce rôle.
Question son, c'est tout à fait correcte!


Sinon, dans les versions plus anciennes, celle de 1912 avec Yvonne Gall est plus complète! Mr.Red

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Cornélius
Mélomaniaque
Cornélius

Nombre de messages : 924
Date d'inscription : 03/08/2010

Gounod-Roméo et Juliette Empty
MessageSujet: Re: Gounod-Roméo et Juliette   Gounod-Roméo et Juliette EmptySam 18 Sep 2010 - 19:55

WoO a écrit:
Que pensez-vous de la version parue dans la série le monde de l'opéra ?

Janine Micheau
Raoul Jobin
Heinz Rehfus
Orchestre et Choeur de l'Opéra de Paris
Dir. Alberto Erede
(1953)

Est-ce que le son est bon ? Pour l'époque j'ai un peu peur même si l'enregistrement provient du catalogue DECCA.

C'est tout à fait honorable et écoutable. La direction d'Erede est assez allante, sans trop de subtilité mais aussi sans emphase, ce qui est appréciable dans ce répertoire.
Il y a moins de coupures que dans la version Lombard. (le duo "Nuit d'Hyménée" est complet, et il y a le prélude orchestral de la scène du mariage de Juliette)
Question son, c'est de la bonne mono de studio, bien équilibrée, sans gros plans excessifs sur les solistes.
Tous les chanteurs ont une prononciation parfaite.
Raoul Jobin est très vaillant dans la scène du tombeau, mais son timbre évoque plus un personnage mûr de calibre héroïque (Samson) qu'un jeune premier.
Janine Micheau est irréprochable vocalement, mais le style est un peu daté.
Heinz Rehfuss est décevant parce qu'il n'a pas les notes graves du rôle.
De très belles surprises au niveau des rôles secondaires: Charles Cambon truculent en père Capulet, Louis Rialland vaillant et incisif en Tybalt etc...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Radames
Mélomaniaque
Radames

Nombre de messages : 850
Age : 51
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 10/08/2010

Gounod-Roméo et Juliette Empty
MessageSujet: Re: Gounod-Roméo et Juliette   Gounod-Roméo et Juliette EmptyJeu 28 Oct 2010 - 10:29

La version que j'emporterais avec moi sur une île déserte est indubitablement le live du MET (1947) avec Bjorling et Sayao sous la baguette d'Emil Cooper.
Que c'est beau! Bjorling est en état de grâce et réalise ce soir là une incarnation de Roméo magistrale tant au niveau du timbre (impérial), de la disction du français et du style.
De plus son engagement dans le personnage est total et son air est MAGNIFIQUE!
Mme Sayao est une Juliette fragile et sensible.
La scène finale est ..... trop!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23219
Age : 28
Date d'inscription : 12/10/2008

Gounod-Roméo et Juliette Empty
MessageSujet: Re: Gounod-Roméo et Juliette   Gounod-Roméo et Juliette EmptyMer 9 Mar 2011 - 17:30

http://www.rsr.ch/#/espace-2/programmes/disques-en-lice/?date=07-03-2011

4 versions ont été comparées dans 4 extraits (plus que 2 versions pour le dernier extrait) :
Plasson 1983 avec Alfredo Kraus et Catherine Malfitano
Plasson 1995 avec Roberto Alagna et Angela Gheorghiu
Slatkin 1995 avec Plácido Domingo et Ruth Ann Swenson
Nézet-Séguin 2008 (DVD) avec Rolando Villazon et Nino Machaidze

extraits :
"L'amour, l'amour!...Ah, lève toi soleil!"
duel entre Roméo et Tybalt jusque arrivée du Duc
air du poison de Juliette
duo final des deux amants mais pas diffusé en entier évidemment

Les deux versions choisies pour le dernier extrait ont été celles de Slatkin et Nézet-Séguin car les 3 personnes invitées pour débattre n'aimaient pas Angela Gheorghiu. La version choisie au final a été celle de Slatkin, plus par défaut qu'autre chose.
J'ai pris des notes mais je ne les donnerai pas tout de suite si certains d'entre vous veulent écouter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20047
Age : 36
Date d'inscription : 03/07/2009

Gounod-Roméo et Juliette Empty
MessageSujet: Re: Gounod-Roméo et Juliette   Gounod-Roméo et Juliette EmptyMer 9 Mar 2011 - 17:37

aurele a écrit:
La version choisie au final a été celle de Slatkin, plus par défaut qu'autre chose.

scratch scratch scratch
Hum Domingo en 95 dans Roméo... comment dire... déjà qu'en 78 il est un peu juste en Faust...
Bon, après des quatre versions, c'est la seule que je ne connais pas... mais c'est quand même étrange comme choix final. Qu'on enlève Nézet-Séguin, je le comprends... Villazon tire sur sa voix et c'est pas très beau et puis Machaidze est bien mais sans plus.
Mais les deux Plasson sont vraiment bien! la deuxième avec un coupe jeune et très bon, un entourage parfait... La première avec moins de jeunesse, mais une telle classe chez Kraus et un telle fragilité chez Malfitano que je reste toujours sur cette version.

Pourquoi ne pas avoir proposé d'autres versions? Juste parce qu'ils voulaient commenter l'air du Poison? Parce que bon, si on va chercher dans les anciennes, on trouve quand même Janine Micheau/Raoul Jobin (5?) très beau et l'intégrale passionnante de 1912 aussi (avec Yvonne Gall superbe et Marcel Journet parfait! le tout dans une partition complète! Enfin comme Plasson I quoi!)

Enfin voilà, je trouve ce choix assez réducteur... et pas forcément très bien réalisé...

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23219
Age : 28
Date d'inscription : 12/10/2008

Gounod-Roméo et Juliette Empty
MessageSujet: Re: Gounod-Roméo et Juliette   Gounod-Roméo et Juliette EmptyMer 9 Mar 2011 - 17:41

Les 3 invités ont demandé au producteur de couper l'air du poison lorsque Malfitano le chantait. Ce qui est intéressant, c'est de connaître l'ordre de chaque diffusion pour les comparaisons. L'ordre est soi disant arbitraire. Malfitano, c'est une voix moche et criarde. Je sais que c'est une très grande actrice et je ne la connais pas encore dans un rôle en entier mais je trouve la voix horrible. C'est ce qui me fait hésiter à écouter cette première version Plasson alors que la deuxième nous propose un couple idéal. Kraus avec ses aigus dans le masque et le côté nasal, j'ai du mal, en tout cas dans ce rôle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20047
Age : 36
Date d'inscription : 03/07/2009

Gounod-Roméo et Juliette Empty
MessageSujet: Re: Gounod-Roméo et Juliette   Gounod-Roméo et Juliette EmptyMer 9 Mar 2011 - 17:47

Moche et criarde Malfitano dans Juliette? Ah ben non je ne trouve pas...
Et Kraus, on trouve difficilement mieux à mes oreilles... Il y a bien Vanzo forcément... mais même Alagna n'est pas au niveau (le sanglots perpétuels finissent par m'énerver en fait...)

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23219
Age : 28
Date d'inscription : 12/10/2008

Gounod-Roméo et Juliette Empty
MessageSujet: Re: Gounod-Roméo et Juliette   Gounod-Roméo et Juliette EmptyMer 9 Mar 2011 - 17:53

Polyeucte a écrit:
Moche et criarde Malfitano dans Juliette? Ah ben non je ne trouve pas...

Les 3 critiques n'aiment pas Gheorghiu dans l'air mais je trouve Malfitano inécoutable dedans à cause du timbre notamment. On la sent en difficulté également. Ce rôle est meurtrier pour la chanteuse qui fait Juliette avec ses écarts et la pauvre Malfitano n'en peut plus. La meilleure dans cet air est Swenson même si j'aime beaucoup Gheorghiu. On entend pas vraiment Machaidze mais elle a une petite voix qui n'es pas du tout taillée pour cet air, en plus c'est pleurnichard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
calbo
Pertusienne
calbo

Nombre de messages : 28126
Age : 48
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

Gounod-Roméo et Juliette Empty
MessageSujet: Re: Gounod-Roméo et Juliette   Gounod-Roméo et Juliette EmptyJeu 10 Mar 2011 - 18:55

aurele a écrit:
Polyeucte a écrit:
Moche et criarde Malfitano dans Juliette? Ah ben non je ne trouve pas...

Les 3 critiques n'aiment pas Gheorghiu dans l'air mais je trouve Malfitano inécoutable dedans à cause du timbre notamment. On la sent en difficulté également. Ce rôle est meurtrier pour la chanteuse qui fait Juliette avec ses écarts et la pauvre Malfitano n'en peut plus. La meilleure dans cet air est Swenson même si j'aime beaucoup Gheorghiu. On entend pas vraiment Machaidze mais elle a une petite voix qui n'es pas du tout taillée pour cet air, en plus c'est pleurnichard.

Encore une fois tu te bases sur un extrait hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 38
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Gounod-Roméo et Juliette Empty
MessageSujet: Re: Gounod-Roméo et Juliette   Gounod-Roméo et Juliette EmptyJeu 21 Juil 2011 - 9:51

Otello a écrit:
WoO a écrit:
Que pensez-vous de la version parue dans la série le monde de l'opéra ?
Janine Micheau
Raoul Jobin
Heinz Rehfus
Orchestre et Choeur de l'Opéra de Paris
Dir. Alberto Erede
(1953)
Est-ce que le son est bon ? Pour l'époque j'ai un peu peur même si l'enregistrement provient du catalogue DECCA.
oui le son est celui d'un bon enregistrement mono! Interprétation vocale quand même assez datée avec quelques coupures. Direction solide mais assez peu inspirée d'Erede.

Des coupures, oui ; mais comparativement moins que chez Lombard, ça a été dit.
C'est amusant ce concept de chant "daté". Je comprends parfaitement ce que tu entends par là (quelque chose d'artificiel, notamment dans une diction très pointue) mais, moi, j'aurais tendance à trouver ce chant plutôt authentique ; c'est la "vraie" tradition qu'on entend là et dont on suit les linéaments depuis l'enregistrement princeps de Ruhlmann (Affre et Gall ont bien des parentés avec Jobin et Micheau).
En revanche, je reconnais qu'il faut, ici, une fraction de seconde d'adaptation pour revoir notre grille d'écoute après des versions récentes, rutilantes et internationales (ce qui vaut, par exemple pour Cluytens I dans les Contes [la meilleure version, ergotages musicologiques mis à part], Cluytens, encore, dans Carmen ou Fourestier dans Samson ; tous enregistrements admirables, par ailleurs).

Rien à voir mais, vous, vous pensez quoi de Sass dans le rôle (avec Schnitzler, en 82, à Paris avec Dupouy, Meven, etc.) ?

Avant le Roméo de Marseille, c'est le moment de mon petit aggiornamento.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20047
Age : 36
Date d'inscription : 03/07/2009

Gounod-Roméo et Juliette Empty
MessageSujet: Re: Gounod-Roméo et Juliette   Gounod-Roméo et Juliette EmptyJeu 21 Juil 2011 - 10:50

Tout à fait d'accord avec ce que tu dis sur la fraction d'adaptation. Il faut chercher à écouter, c'est moins direct. C'est une façon de chanter qui n'est plus vraiment (ou du moins plus beaucoup) dans ce genre de répertoire.

Mais en effet, Erede et Ruhlmann ont cette chose en commun dans le style du chant. Et ces deux versions sont magnifiques!
On retrouve un peu cette conception dans le Roméo de Kraus par exemple, ou de Vanzo et Spoorenberg aussi...

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 38
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Gounod-Roméo et Juliette Empty
MessageSujet: Re: Gounod-Roméo et Juliette   Gounod-Roméo et Juliette EmptyJeu 21 Juil 2011 - 10:54

Polyeucte a écrit:
Tout à fait d'accord avec ce que tu dis sur la fraction d'adaptation. Il faut chercher à écouter, c'est moins direct. C'est une façon de chanter qui n'est plus vraiment (ou du moins plus beaucoup) dans ce genre de répertoire.

Mais en effet, Erede et Ruhlmann ont cette chose en commun dans le style du chant. Et ces deux versions sont magnifiques!
On retrouve un peu cette conception dans le Roméo de Kraus par exemple, ou de Vanzo et Spoorenberg aussi...

Vanzo/Spoorenberg, j'adore !
Et pour lui, c'est tout simplement consubstantiel à son éducation, à son "école" (même si c'est une notion que je manipule avec beaucoup de précautions).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20047
Age : 36
Date d'inscription : 03/07/2009

Gounod-Roméo et Juliette Empty
MessageSujet: Re: Gounod-Roméo et Juliette   Gounod-Roméo et Juliette EmptyJeu 21 Juil 2011 - 11:21

bAlexb a écrit:
Vanzo/Spoorenberg, j'adore !
Et pour lui, c'est tout simplement consubstantiel à son éducation, à son "école" (même si c'est une notion que je manipule avec beaucoup de précautions).

Moi aussi! Je suis juste très frustré par les coupures sèches dans la partition Rolling Eyes
Mais oui, Vanzo, Kraus, Jobin, Affre (enfin moins Jobin quand même mais bon...) sont un peu dans la même lignée pour moi : un grand soin de la ligne de chant, une diction très précise et peut-être une certaine distance... mais j'aime énormément! Very Happy

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 38
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Gounod-Roméo et Juliette Empty
MessageSujet: Re: Gounod-Roméo et Juliette   Gounod-Roméo et Juliette EmptyJeu 21 Juil 2011 - 11:24

Polyeucte a écrit:
bAlexb a écrit:
Vanzo/Spoorenberg, j'adore !
Et pour lui, c'est tout simplement consubstantiel à son éducation, à son "école" (même si c'est une notion que je manipule avec beaucoup de précautions).

Moi aussi! Je suis juste très frustré par les coupures sèches dans la partition Rolling Eyes
Mais oui, Vanzo, Kraus, Jobin, Affre (enfin moins Jobin quand même mais bon...) sont un peu dans la même lignée pour moi : un grand soin de la ligne de chant, une diction très précise et peut-être une certaine distance... mais j'aime énormément! Very Happy

Mais Roméo est un aristocrate Wink !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20047
Age : 36
Date d'inscription : 03/07/2009

Gounod-Roméo et Juliette Empty
MessageSujet: Re: Gounod-Roméo et Juliette   Gounod-Roméo et Juliette EmptyJeu 21 Juil 2011 - 11:35

bAlexb a écrit:
Mais Roméo est un aristocrate Wink !

Bien sûr! Et puis cette légère préciosité convient tellement bien à la musique de Gounod je trouve, surtout dans Roméo!

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87328
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Gounod-Roméo et Juliette Empty
MessageSujet: Re: Gounod-Roméo et Juliette   Gounod-Roméo et Juliette EmptyJeu 21 Juil 2011 - 12:12

(

bAlexb a écrit:
(ce qui vaut, par exemple pour Cluytens I dans les Contes [la meilleure version, ergotages musicologiques mis à part],
Je suis d'accord avec ça (du moins si on se limite à la discographie officielle, parce que Minko / Delunsch... Very Happy ), mais on est bien d'accord pour dire que les différences musicologiques dans cette oeuvre ne sont pas de l'ordre du détail... c'est même ce qui justifie pour moi de privilégier des versions moins bien chantées.
Mais si on parle uniquement de qualité vocale et de hauteur d'inspiration, tout à fait d'accord pour distinguer grandement Cluytens.

)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20047
Age : 36
Date d'inscription : 03/07/2009

Gounod-Roméo et Juliette Empty
MessageSujet: Re: Gounod-Roméo et Juliette   Gounod-Roméo et Juliette EmptyJeu 13 Juin 2013 - 14:15

Bon, j'ai ré-écouté la version Plasson II (suite du coffret Plasson et l'opéra français chez EMI!)

Orchestre très beau, plus travaillé que dans la première version du même chef, mais un peu moins naturel aussi. Enfin ça reste du grand art et c'est plus complet en terme de partition (mais on attend toujours que les passages chantés à Amsterdam soient officiellement enregistrés!).
Seconds rôles assez épatants, tous très bien chantant, avec un luxe assez impressionnant...
Van Dam parfait en Frère Laurent bien sûr!
Gheorgiu est une très belle Juliette, même si la diction n'est quand même pas aussi parfaite que décrite! On est loin de Gall ou Micheau quand même... mais ça reste très bon. la voix est facile, libre, fruitée... assez parfaite et sans chichi.
Alagna est bien sûr un grand Roméo... mais déjà dans ce studio on entend ce qui va devenir sa marque : des sanglots! Il commence à en mettre à droite et à gauche, cassant la ligne, soulignant une attitude que la musique décrit déjà bien assez... pourquoi???

Enfin ça reste très bon tout ça... Very Happy Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87328
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Gounod-Roméo et Juliette Empty
MessageSujet: Re: Gounod-Roméo et Juliette   Gounod-Roméo et Juliette EmptyMar 26 Aoû 2014 - 0:06

En 'Playlist' :

=> Gounod – Roméo (actes I & II) – Carlo Felice de Gênes, Luisi (avec Bocelli)
L'une des plus belles versions que j'aie entendues. Orchestralement imbattable, une superbe Juliette et un entourage vraiment bon. Même Bocelli sonne assez bien dans ces couleurs plus légères – c'est pas Werther ou Manrico.

Polyeucte a écrit:
Mieux que Minko à Amsterdam??

Non, bien sûr : Minko est inapprochable à tout point de vue — quoique, orchestralement, Fabio Luisi soit encore plus prodigue en couleurs, je ne croyais pas que l'orchestration de Gounod (que Minkowski assèche pour aller à l'essentiel) pouvait aussi bien sonner. C'est du niveau de ses Scènes de Faust, donc au niveau de ce qu'on peut faire de mieux dans la direction d'orchestre : à la fois beau, logique, tendu.

Vocalement, non, ce n'est pas sur les mêmes sommets, et les accents italiens sont assez prononcés (sans que le français soit infâme du tout), mais Maite Alberola est une très grande Juliette : souple, très expressive, ni étroite ni lourde, un beau lyrique épanoui, avec de beaux angles (ce qui manque souvent dans ce rôle).


calbo a écrit:
fesse Mr Le Marrec vous irez à Rome pieds nus et en chemise implorer le pardon de Dieu en la basilique St Pierre en présence du St Père et du Sacré Collège:twisted:

Mais tu viens de dire dans l'autre fil que tu ne l'avais pas écouté… carton rouge
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20047
Age : 36
Date d'inscription : 03/07/2009

Gounod-Roméo et Juliette Empty
MessageSujet: Re: Gounod-Roméo et Juliette   Gounod-Roméo et Juliette EmptyMar 26 Aoû 2014 - 9:41

Ok... donc vraiment juste l'orchestre... Même si le reste n'est pas infâme.
A l'occasion j'y jetterais une oreille.

Merci! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
calbo
Pertusienne
calbo

Nombre de messages : 28126
Age : 48
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

Gounod-Roméo et Juliette Empty
MessageSujet: Re: Gounod-Roméo et Juliette   Gounod-Roméo et Juliette EmptyMar 26 Aoû 2014 - 10:31

DavidLeMarrec a écrit:
En 'Playlist' :

=> Gounod – Roméo (actes I & II) – Carlo Felice de Gênes, Luisi (avec Bocelli)
L'une des plus belles versions que j'aie entendues. Orchestralement imbattable, une superbe Juliette et un entourage vraiment bon. Même Bocelli sonne assez bien dans ces couleurs plus légères – c'est pas Werther ou Manrico.

Polyeucte a écrit:
Mieux que Minko à Amsterdam??

Non, bien sûr : Minko est inapprochable à tout point de vue — quoique, orchestralement, Fabio Luisi soit encore plus prodigue en couleurs, je ne croyais pas que l'orchestration de Gounod (que Minkowski assèche pour aller à l'essentiel) pouvait aussi bien sonner. C'est du niveau de ses Scènes de Faust, donc au niveau de ce qu'on peut faire de mieux dans la direction d'orchestre : à la fois beau, logique, tendu.

Vocalement, non, ce n'est pas sur les mêmes sommets, et les accents italiens sont assez prononcés (sans que le français soit infâme du tout), mais Maite Alberola est une très grande Juliette : souple, très expressive, ni étroite ni lourde, un beau lyrique épanoui, avec de beaux angles (ce qui manque souvent dans ce rôle).


calbo a écrit:
fesse Mr Le Marrec vous irez à Rome pieds nus et en chemise implorer le pardon de Dieu en la basilique St Pierre en présence du St Père et du Sacré Collège:twisted:

Mais tu viens de dire dans l'autre fil que tu ne l'avais pas écouté… carton rouge

Toute intégrale d'opéra avec Boccelli est A FUIR de manière systématique et impérative. J'ai été tellement traumatisée par Carmen que je pense que cette pâle copie de ténor lyrique ne mérite vraiment pas la carrière qu'il fait. Et d'ailleurs sans DECCA et consorts il ne la ferait même pas siffle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87328
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Gounod-Roméo et Juliette Empty
MessageSujet: Re: Gounod-Roméo et Juliette   Gounod-Roméo et Juliette EmptyMar 26 Aoû 2014 - 11:14

Polyeucte a écrit:
Ok... donc vraiment juste l'orchestre...

Ah non, ce n'est pas ce que j'ai dit ! Smile Juliette exceptionnelle, et tous les seconds rôles sont bons (sauf Tybalt, étrangement doux et niais). L'ensemble fonctionne parfaitement, il est vrai beaucoup grâce à Luisi, mais comme c'est une collection de saynètes, c'est plus important qu'une ou deux individualités fortes (qu'on a par ailleurs).

Et franchement, Bocelli est plutôt une bonne surprise : ce n'est pas inexpressif, blanchâtre et poussé comme Don José, Manrico, Werther (pas encore écouté Paillasse, parce que ça repose quand même beaucoup sur le rôle-titre, tout à fait hors de sa voix…). Ce n'est pas merveilleux non plus, mais pris dans un ensemble, ça fonctionne très bien (par rapport à Corelli ou Kraus, ça me convient mieux – ils chantent infiniment mieux, certes, mais ils sont aussi plus pénibles).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
calbo
Pertusienne
calbo

Nombre de messages : 28126
Age : 48
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

Gounod-Roméo et Juliette Empty
MessageSujet: Re: Gounod-Roméo et Juliette   Gounod-Roméo et Juliette EmptyMar 26 Aoû 2014 - 11:17

DavidLeMarrec a écrit:
Polyeucte a écrit:
Ok... donc vraiment juste l'orchestre...

Ah non, ce n'est pas ce que j'ai dit ! Smile  Juliette exceptionnelle, et tous les seconds rôles sont bons (sauf Tybalt, étrangement doux et niais). L'ensemble fonctionne parfaitement, il est vrai beaucoup grâce à Luisi, mais comme c'est une collection de saynètes, c'est plus important qu'une ou deux individualités fortes (qu'on a par ailleurs).

Et franchement, Bocelli est plutôt une bonne surprise : ce n'est pas inexpressif, blanchâtre et poussé comme Don José, Manrico, Werther (pas encore écouté Paillasse, parce que ça repose quand même beaucoup sur le rôle-titre, tout à fait hors de sa voix…). Ce n'est pas merveilleux non plus, mais pris dans un ensemble, ça fonctionne très bien (par rapport à Corelli ou Kraus, ça me convient mieux – ils chantent infiniment mieux, certes, mais ils sont aussi plus pénibles).

Allez zou. En route pour Rome avec interdiction de revenir sur le forum tant que vous n'aurez pas fait pénitence publique sur la place St Pierre batman
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20047
Age : 36
Date d'inscription : 03/07/2009

Gounod-Roméo et Juliette Empty
MessageSujet: Re: Gounod-Roméo et Juliette   Gounod-Roméo et Juliette EmptyMar 26 Aoû 2014 - 11:37

DavidLeMarrec a écrit:
Ah non, ce n'est pas ce que j'ai dit ! Smile  Juliette exceptionnelle, et tous les seconds rôles sont bons (sauf Tybalt, étrangement doux et niais). L'ensemble fonctionne parfaitement, il est vrai beaucoup grâce à Luisi, mais comme c'est une collection de saynètes, c'est plus important qu'une ou deux individualités fortes (qu'on a par ailleurs).
Oui, mais bon, des superbes Juliette, on en a d'autres... Et dans les distributions Plasson par exemple ça marche très bien question seconds rôles.
Ce que je voulais dire, c'est que le plus important reste Luisi même si le reste est de bon niveau! Very Happy

Citation :
Et franchement, Bocelli est plutôt une bonne surprise : ce n'est pas inexpressif, blanchâtre et poussé comme Don José, Manrico, Werther (pas encore écouté Paillasse, parce que ça repose quand même beaucoup sur le rôle-titre, tout à fait hors de sa voix…). Ce n'est pas merveilleux non plus, mais pris dans un ensemble, ça fonctionne très bien (par rapport à Corelli ou Kraus, ça me convient mieux – ils chantent infiniment mieux, certes, mais ils sont aussi plus pénibles).

Faut dire que Roméo peut-être chanté quand même de manière beaucoup plus fluide que les autres rôles que tu cites...
Sinon pour Corelli, je te l'accorde, c'est assez affreux son Roméo (alors que c'est Freni en Juliette, je ne l'écoute jamais cette version...).
Par contre Kraus, j'aime beaucoup. Mon premier Roméo pour préparer mon premier Gounod sur scène (Roméo à l'Opéra-Comique, avec Alagna et Focile! drunken). Donc à force de l'écouter, j'y suis très attaché! Et pour te faire frémir, à Malfitano aussi je suis très attaché dans le rôle de Juliette! hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87328
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Gounod-Roméo et Juliette Empty
MessageSujet: Re: Gounod-Roméo et Juliette   Gounod-Roméo et Juliette EmptyMar 26 Aoû 2014 - 16:02

calbo a écrit:
Allez zou. En route pour Rome avec interdiction de revenir sur le forum tant que vous n'aurez pas fait pénitence publique sur la place St Pierre batman

Shocked Calbo écoute du Wagner en cachette.


Polyeucte a écrit:
Oui, mais bon, des superbes Juliette, on en a d'autres...

Au disque et au DVD ? À part Esposito (à la rigueur Swenson et Spoorenberg), c'est un peu morne plaine, quand même. Le panthéon des mollesses et des opacités.


Citation :
Et dans les distributions Plasson par exemple ça marche très bien question seconds rôles.

En particulier la seconde ou Orange, en effet !

Citation :
Ce que je voulais dire, c'est que le plus important reste Luisi même si le reste est de bon niveau! Very Happy

Le plus important reste Luisi, et l'impression d'ensemble, et Juliette.


Citation :
Faut dire que Roméo peut-être chanté quand même de manière beaucoup plus fluide que les autres rôles que tu cites...

Tout à fait, ça ne réclame ni la même largeur ni les mêmes éclats / contrastes. C'est un Roméo un peu timide, pas très intéressant, mais tout à fait écoutable – il n'y a que dans le tombeau où, décidément, il manque trop de matériau et de conviction.


Citation :
Par contre Kraus, j'aime beaucoup. Mon premier Roméo pour préparer mon premier Gounod sur scène (Roméo à l'Opéra-Comique, avec Alagna et Focile! drunken). Donc à force de l'écouter, j'y suis très attaché! Et pour te faire frémir, à Malfitano aussi je suis très attaché dans le rôle de Juliette! hehe

Mais on a le droit d'être attaché à ce qu'on veut, ça ne me choque pas. J'adore Delunsch en Elsa… mais ça ne m'empêche pas d'aller jeter une oreille à Grümmer parce que ça règle assez objectivement la question. [Cela dit, je dis ça mais à ma dernière écoute, j'ai l'ai trouvée tellement belle et prévisible que j'aime davantage Silja ou Delunsch, je le crains.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
calbo
Pertusienne
calbo

Nombre de messages : 28126
Age : 48
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

Gounod-Roméo et Juliette Empty
MessageSujet: Re: Gounod-Roméo et Juliette   Gounod-Roméo et Juliette EmptyMar 26 Aoû 2014 - 16:22

DavidLeMarrec a écrit:
calbo a écrit:
Allez zou. En route pour Rome avec interdiction de revenir sur le forum tant que vous n'aurez pas fait pénitence publique sur la place St Pierre batman

Shocked  Calbo écoute du Wagner en cachette.

tutut Trop de lait-cassis frelaté associé à une bedo abusive est excessivement malsain pour la santé frère portier tutut . Je crois que je vais devoir réfléchir à des sanctions plus graves comme le renvoi du couvent d'Herblay, l'excommunication voire l'interdit Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20047
Age : 36
Date d'inscription : 03/07/2009

Gounod-Roméo et Juliette Empty
MessageSujet: Re: Gounod-Roméo et Juliette   Gounod-Roméo et Juliette EmptyMar 26 Aoû 2014 - 16:29

DavidLeMarrec a écrit:
Au disque et au DVD ?  À part Esposito (à la rigueur Swenson et Spoorenberg), c'est un peu morne plaine, quand même. Le panthéon des mollesses et des opacités.
Ah non... on a quand même du superbe je trouve...

Chez les anciennes : Yvonne Gall et Janine Micheau
Chez les récentes : Angela Gheorghiu et Leontina Vaduva
(et puis Lyubov Petrova chez Minko que j'aime beaucoup Embarassed)


Citation :
En particulier la seconde ou Orange, en effet !  
Ah? Question seconds rôles, je préfère la première... Murray en Stéphano, Quilico en Mercutio drunken

Citation :
Mais on a le droit d'être attaché à ce qu'on veut, ça ne me choque pas. J'adore Delunsch en Elsa… mais ça ne m'empêche pas d'aller jeter une oreille à Grümmer parce que ça règle assez objectivement la question. [Cela dit, je dis ça mais à ma dernière écoute, j'ai l'ai trouvée tellement belle et prévisible que j'aime davantage Silja ou Delunsch, je le crains.]

Faudra que je retente un jour son Elsa...

Mais pour Malfitano/Kraus, c'est plus que de l'attachement je le crains pour mes oreilles... sans pour autant me voiler la face : ce sont un peu les grands-parents de Roméo et Juliette... loin de Petrova/Jordi, ou Vaduva/Alagna...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87328
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Gounod-Roméo et Juliette Empty
MessageSujet: Re: Gounod-Roméo et Juliette   Gounod-Roméo et Juliette EmptyMar 26 Aoû 2014 - 17:06

Polyeucte a écrit:
Chez les anciennes : Yvonne Gall et Janine Micheau

Ok, chez les Anciennes. Micheau a d'ailleurs pour une fois un timbre adapté au sujet.

Citation :
Chez les récentes : Angela Gheorghiu et Leontina Vaduva

Pouah. Mad Non pas que ce soit infâme, hein, mais j'aime que ce soit chanté en français.


Citation :
(et puis Lyubov Petrova chez Minko que j'aime beaucoup Embarassed)

Moi aussi, mais je parlais uniquement des disques. Sinon il y a du choix, bien sûr.


Citation :
sans pour autant me voiler la face : ce sont un peu les grands-parents de Roméo et Juliette...

Oui, déjà que je trouve Esposito trop femme…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Contenu sponsorisé




Gounod-Roméo et Juliette Empty
MessageSujet: Re: Gounod-Roméo et Juliette   Gounod-Roméo et Juliette Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Gounod-Roméo et Juliette
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Gounod-Roméo et Juliette
» Charles Gounod (1818-1893)
» Tchaikovsky - Ouvertures
» Comédie musicale "Roméo & Juliette"
» Juliette

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: