Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Critique musical

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
calbo
Pertusienne
avatar

Nombre de messages : 28126
Age : 46
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Critique musical   Jeu 1 Mar 2012 - 13:32

JustForAsk a écrit:
Ce soir chez Maurice, c'est soirée disco !
http://www.youtube.com/watch?v=CZIXd_kqzoI

Tu es sur d'avoir posté dans le bon fil scratch ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28992
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Critique musical   Jeu 1 Mar 2012 - 13:46

Guillaume a écrit:
Pour l'opéra, David le Marrec qui se partage la tâche, pour les représentations avec Morloch (photos floues inside)

Pour la musique symphonique le choix est vaste, adriticoboy s'occupe de Beethoven, Elvira de Tchaikovsky, Xavier du XXe.

Pour le piano, Xavier se charge du XXe, Mariefran des vinyles et sofro des rouleaux de cire. On ne les loge pas à la rédaction du magazine, mais aux archives nationales phonographiques.

Pour le chant et l'histoire des chanteurs, Aurèle connait tout, DLM se charge des chanteurs de la Radio Turkmène, Elvira des hurleuses et moi de Mariâ.

En musique baroque, c'est WoO qui se charge de LULLY, Cleme de réecouter perpétuellement les mêmes enregistrements, Hidraot de nous parler des instruments à souffle nasal et Era nous démontre pourquoi Forqueray c'est top mortel !

Il y a aussi une page "Mauvais goût assuré" écrite par vartan, photos d'HLM et copies de Rothko à l'appui.
La tisane est fournie par Elustaphe SA tandis que l'Humeur du jour est écrite par Calbo.

Nous avons aussi des jeunes stagiaires, qui s'occupent des tâches les plus pénibles (calendriers, programmes TV, chroniques de disques d'Alagna, démolition en règle de Nilsson...etc)

Laughing J'avais pas lu ça drink

Stolzing a écrit:
Pour ceux qui ne connaîtraient pas, payez-vous une bonne tranche de rigolade avec

www.critique-musicale.com

L'auteur ( hehe ) donne des notes aux oeuvres et les commente. Comment dire, voyez vous-même. On y apprend que l'op 76/2 de Haydn serait une oeuvre "typiquement mannheimienne", que les concertos pour piano de Mozart, ça ne vaut souvent pas tripette, que Kreisleriana, c'est nul, tout comme les Préludes et la fantaisie de Chopin, que tout ce qui est atonal est bon à foutre au feu, de même que tout ce qui est contrapuntique.

Un extrait de la docte opinion du bonhomme sur les quatuors tardifs de Beethoven : d'aspect abstrus, surfait, rébarbatif, peu romantique, évacuant tout lyrisme et parfois tout mélodisme, ces oeuvres m'ont paru souvent monotones ou sèches, comme si Beethoven avait voulu s'astreindre à des contraintes d'ordre purement compositionnelles et scholastiques. Si le "Quatuor op 130" demeure relativement mélodique, de nombreuses parties, parmi les autres opus, adoptent un rythme souvent fatigant, peu imaginatif, une structure systématique, rappelant le style contrapuntique, par exemple les 7e, 8e, 9e, 10e mouvements du "Quatuor op 131". Le "Quatuor n°16" me paraît présenter, en dépit d'un manque total d'inspiration à mon avis, l'apparence d'un lyrisme intense, qui tombe totalement à plat. Le "Quatuor n°10" me paraît une heureuse exception, notamment avec son électrique 3ème mouvement comportant un motif à mon goût remarquable à la contrebasse. Dans l'ensemble, ces quatuors ne me semblent pas destinées à émouvoir le public mélomane. L'écriture apparaît cependant d'une remarquable maturité. Plus aucune trace des résolutions mélodiques caractéristiques du style galant n'est perceptible. L'évolution stylistique du quatuor depuis la fin du XVIIIème siècle étant moins spectaculaire que celle des autres genres musicaux, ces oeuvres paraissent peu différentes des quatuors de Debussy ou Ravel par exemple, du point de vue modernité du style.

Enorme Laughing Je ne m'en lasse pas !
Mention spéciale pour la contrebasse dans un quatuor à cordes c'est quand même le sommet bounce

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/ En ligne
calbo
Pertusienne
avatar

Nombre de messages : 28126
Age : 46
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Critique musical   Jeu 1 Mar 2012 - 13:51

T'es en retard col hehe .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
sergio
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 174
Date d'inscription : 19/07/2010

MessageSujet: De l'insignifiance de la critique !   Ven 30 Oct 2015 - 13:06

Il vaut mieux en rire :

http://www.concertonet.com/scripts/review.php?ID_review=11025

http://www.altamusica.com/concerts/document.php?action=MoreDocument&DocRef=5776&DossierRef=5301

Comme Termikanov m'avait assez ennuyé dans Brahms, je n'étais pas à ce concert et je suis dans l'incapacité d'y ajouter mon grain de sel !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82113
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Critique musical   Ven 30 Oct 2015 - 13:44

Ce n'est pas pour le plaisir de jouer l'arbitre de paix (enfin, un peu quand même), mais ça ne me paraît pas fantasque vu ce dont on parle (et indépendamment de la nécessaire différence de subjectivité, d'éducation, d'emplacement, etc.) : on peut vénérer le Philharmonique de Saint-Pétersbourg pour sa maîtrise parfaite, son aisance, sa rondeur… ou le mépriser pour son ennui ostensible lorsqu'il vient en tournée.

Pour la première fois de ma vie, j'ai lu pour passer le temps lorsque je les ai vus… c'était parfait, mais alors il ne se passait absolument rien, c'était assez spectaculaire dans on genre. Mais ce genre de perception est évidemment tout personnel, je n'aurais amais entendu d'orchestre de ce niveau auparavant, j'aurais sans doute été tétanisé – là, j'étais déçu par l'annonce trompeuse du programme (Suite au lieu du ballet de l'Oiseau de feu…), et le reste du programme me passionnait peu dans l'absolu (danses polovstiennes, Shéhérazade de Rimski…).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Critique musical   

Revenir en haut Aller en bas
 
Critique musical
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Critique musical
» Toccata et Fugue en Ré mineur - J.S Bach
» Kaija Saariaho (1952)
» LA BELLE ECHAPPEE - Conte musical 2009 par BF de VASLES
» Cadavre-exquis musical

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique (Divers)-
Sauter vers: