Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Diana DAMRAU

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82440
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Diana DAMRAU   Ven 27 Aoû 2010 - 22:17

aurele a écrit:
Pensez vous qu'il est pertinent de dire qu'elle est dans la filiation de Gruberova? Comme cette dernière, elle a décidé d'aller vers le bel canto. Elle a chanté Lucia au Met et elle doit le refaire en mai 2011 à Bilbao. Elle a annulé cependant ses Lucia de Berlin de mars dernier. Il est toujours prévu qu'elle interprète en janvier 2011 Elvira dans I Puritani à Genève. Parmi les 3 rôles dont elle rêve dans ce répertoire, il y a les 3 reines donizettiennes. Il va falloir qu'elle bosse pas mal, surtout si elle veut chanter Elisabetta dans Roberto Devereux. Je la vois plus commencer par Anna Bolena ou Maria Stuarda. Il faut rappeler que Sutherland ne s'était pas risquée à chanter Elisabetta, même dans le cadre d'un enregistrement studio. Sills s'y est abimée la voix même si dans la scène finale, elle est vraiment magnifique, poignante. Dans le bel canto, je pense qu'elle peut apporter de belles choses et elle nous évitera les excès interprétatifs de Gruberova. Elle a une voix qui ressemble je trouve par certains côtés à cette dernière, des moyens vocaux assez comparables. Je préfère cependant le timbre de Damrau et sa manière de chanter à celle de Gruberova.
Je les vois pas du tout dans le même créneau, malgré les caractéristiques communes, parce que les voix, les timbres et les tempéraments scéniques sont vraiment aux antipodes. Il faudrait voir au cas par cas.

Je ne la vois pas bien du tout en Norma quand même, alors qu'Edita s'en sort assez bien. Ce serait très intéressant sans doute, mais elle ne s'y risquera jamais, je pense. A la rigueur, je la vois plus tenter Elisabeth de Tannhäuser (à terme) que Norma... Ne serait-ce que pour des raisons de couleur vocale.

Mais c'est elle (et les engagements qu'on lui propose !) qui décide...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22896
Age : 26
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Diana DAMRAU   Ven 27 Aoû 2010 - 22:21

DavidLeMarrec a écrit:
Je ne la vois pas bien du tout en Norma quand même, alors qu'Edita s'en sort assez bien. Ce serait très intéressant sans doute, mais elle ne s'y risquera jamais, je pense. A la rigueur, je la vois plus tenter Elisabeth de Tannhäuser (à terme) que Norma... Ne serait-ce que pour des raisons de couleur vocale.

Je ne crois pas que Wagner l'intéresse énormément. Concernant Gruberova en Norma, je connais plusieurs extraits et je n'aime pas particulièrement. C'est loin d'être irréprochable stylistiquement. C'est ce qui m'énerve lorsque j'écoute Gruberova dans le répertoire belcantiste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82440
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Diana DAMRAU   Ven 27 Aoû 2010 - 22:23

aurele a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Je ne la vois pas bien du tout en Norma quand même, alors qu'Edita s'en sort assez bien. Ce serait très intéressant sans doute, mais elle ne s'y risquera jamais, je pense. A la rigueur, je la vois plus tenter Elisabeth de Tannhäuser (à terme) que Norma... Ne serait-ce que pour des raisons de couleur vocale.

Je ne crois pas que Wagner l'intéresse énormément. Concernant Gruberova en Norma, je connais plusieurs extraits et je n'aime pas particulièrement. C'est loin d'être irréprochable stylistiquement. C'est ce qui m'énerve lorsque j'écoute Gruberova dans le répertoire belcantiste.
Le style, elle ne l'a jamais eu que dans Mozart (et Strauss, mais justement il n'en faut pas dans Zerbinette ou Milli-des-fiacres Mr. Green )... Oui, niveau style, c'est un peu dur. Autant ça met de l'ambiance dans Donizetti, autant dans Norma, c'est parfois un peu du cross. hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82440
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Diana DAMRAU   Ven 27 Aoû 2010 - 22:24

Concernant Damrau, c'est de toute façon très prématuré. Mais vu ce qu'elle chante, je doute que ce soit Donizetti qui plane au sommet de ses projets. J'imagine plus des grands lyriques assez épais psychologiquement, donc pas forcément du répertoire italien.

Elle serait impeccable dans le répertoire français du XIXe, par exemple... et puis elle nous fera bien un jour Mélisande !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Otello
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6771
Age : 51
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Diana DAMRAU   Ven 27 Aoû 2010 - 22:27

DavidLeMarrec a écrit:
A la rigueur, je la vois plus tenter Elisabeth de Tannhäuser (à terme) que Norma... Ne serait-ce que pour des raisons de couleur vocale.
pété de rire pété de rire pété de rire toi alors!!! hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22896
Age : 26
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Diana DAMRAU   Ven 27 Aoû 2010 - 22:27

DavidLeMarrec a écrit:
Elle serait impeccable dans le répertoire français du XIXe, par exemple... et puis elle nous fera bien un jour Mélisande !

Alice dans Robert Le Diable est dans ses projets. C'est prévu à Covent Garden mais je ne sais plus quand.
Concernant Mélisande, elle peut s'abstenir. Je ne vois pas ce qu'elle pourrait apporter de spécial au rôle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82440
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Diana DAMRAU   Ven 27 Aoû 2010 - 22:31

aurele a écrit:
Alice dans Robert Le Diable est dans ses projets.
C'est ambitieux, mais elle peut (elle est suffisamment fine pour ne pas imiter un grand lyrico-dramatique). Mais Isabelle aurait été plus logique, tu es sûr de ce que tu as lu ?

Citation :
Concernant Mélisande, elle peut s'abstenir. Je ne vois pas ce qu'elle pourrait apporter de spécial au rôle.
Moi si, et ça tombe bien puisque c'est moi qui l'écouterai. hehe

Tu devrais l'écouter dans 1984 de Maazel, dans le rôle de l'ivrogne elle tient une tessiture très basse avec brio...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80925
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Diana DAMRAU   Ven 27 Aoû 2010 - 22:32

Otello a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
A la rigueur, je la vois plus tenter Elisabeth de Tannhäuser (à terme) que Norma... Ne serait-ce que pour des raisons de couleur vocale.
pété de rire pété de rire pété de rire toi alors!!! hehe

Oui, on ne peut pas chanter Wagner à moins d'être une hurleuse...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22896
Age : 26
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Diana DAMRAU   Ven 27 Aoû 2010 - 22:33

DavidLeMarrec a écrit:

C'est ambitieux, mais elle peut (elle est suffisamment fine pour ne pas imiter un grand lyrico-dramatique). Mais Isabelle aurait été plus logique, tu es sûr de ce que tu as lu ?

J'ai effectivement confondu. Je ne maîtrise pas tellement mon Meyerbeer. Elle chantera évidemment Isabelle, le rôle que June Anderson chantait à Paris.


Dernière édition par aurele le Ven 27 Aoû 2010 - 22:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Otello
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6771
Age : 51
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Diana DAMRAU   Ven 27 Aoû 2010 - 22:36

Xavier a écrit:
Oui, on ne peut pas chanter Wagner à moins d'être une hurleuse...
ne caricature pas mes propos stp!
et de toute façon, il n'y a pas de hurleuses!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82440
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Diana DAMRAU   Ven 27 Aoû 2010 - 22:38

Isabelle est idéalement calibré pour elle en revanche. Very Happy


(Elisabeth ne nécessite pas du tout quelque chose de large dans la mesure où elle est très peu couverte par l'orchestre, à part dans le final du II, mais comme ça se passe dans l'aigu, aucun problème. Ce ne serait pas "traditionnel", mais réalisable en fin de carrière, je pense que si. Ce serait un exrême de la voix en revanche, parce qu'elle semble prudent et que malheureusement elle ne nous fera jamais Isolde.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22896
Age : 26
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Diana DAMRAU   Ven 27 Aoû 2010 - 22:40

Xavier a écrit:
Oui, on ne peut pas chanter Wagner à moins d'être une hurleuse...

C'est caricatural ce genre de propos. Il suffit de citer quelqu'un comme Studer pour dire que ce rôle comme d'autres du répertoire wagnérien ne nécessitent pas des poids lourds. Je ne connais pas encore Studer en entier dans le rôle mais les extraits entendus m'ont beaucoup plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80925
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Diana DAMRAU   Ven 27 Aoû 2010 - 22:43

aurele a écrit:
Xavier a écrit:
Oui, on ne peut pas chanter Wagner à moins d'être une hurleuse...

C'est caricatural ce genre de propos. Il suffit de citer quelqu'un comme Studer pour dire que ce rôle comme d'autres du répertoire wagnérien ne nécessitent pas des poids lourds.

Alors pourquoi ça fait hurler de rire Otello de suggérer que Damrau pourrait plus tard s'y attaquer?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22896
Age : 26
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Diana DAMRAU   Ven 27 Aoû 2010 - 22:45

Xavier a écrit:
Alors pourquoi ça fait hurler de rire Otello de suggérer que Damrau pourrait plus tard s'y attaquer?

Sûrement parce que Damrau ne songe pas à s'orienter vers ce répertoire. Néanmoins, utiliser ce genre de smiley n'était pas forcément très pertinent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Otello
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6771
Age : 51
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Diana DAMRAU   Ven 27 Aoû 2010 - 22:51

Xavier a écrit:
aurele a écrit:
Xavier a écrit:
Oui, on ne peut pas chanter Wagner à moins d'être une hurleuse...
C'est caricatural ce genre de propos. Il suffit de citer quelqu'un comme Studer pour dire que ce rôle comme d'autres du répertoire wagnérien ne nécessitent pas des poids lourds.
Alors pourquoi ça fait hurler de rire Otello de suggérer que Damrau pourrait plus tard s'y attaquer?
parce que c'est tout juste du délire même plus tard sauf à faire expérimentalement une version de Tannhaüser avec un orchestre de chambre! Studer c'est vocalement 10 fois Damrau! la différence des moyens vocaux entre elles est telle qu'elle ne jouent pas du tout dans la même cour et ne joueront jamais dans la même cour même pour ce rôle là. Même Lucia Popp qui est la plus light des Elisabeth avait beaucoup plus de voix à la base.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Otello
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6771
Age : 51
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Diana DAMRAU   Ven 27 Aoû 2010 - 22:52

aurele a écrit:
Sûrement parce que Damrau ne songe pas à s'orienter vers ce répertoire.
j'espère bien que jamais elle ne fera une folie pareille!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80925
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Diana DAMRAU   Ven 27 Aoû 2010 - 22:54

Otello a écrit:
Xavier a écrit:
aurele a écrit:
Xavier a écrit:
Oui, on ne peut pas chanter Wagner à moins d'être une hurleuse...
C'est caricatural ce genre de propos. Il suffit de citer quelqu'un comme Studer pour dire que ce rôle comme d'autres du répertoire wagnérien ne nécessitent pas des poids lourds.
Alors pourquoi ça fait hurler de rire Otello de suggérer que Damrau pourrait plus tard s'y attaquer?
parce que c'est tout juste du délire même plus tard sauf à faire expérimentalement une version de Tannhaüser avec un orchestre de chambre! Studer c'est vocalement 10 fois Damrau!

Mais pourquoi ne juges-tu toujours tout qu'en terme de puissance?
Comme quand tu parles des chanteuses qui ont des petits moyens? Chanter Lulu c'est avoir des petits moyens... Ben non puisque des chanteuses à "gros" moyens n'en seraient pas capables...
Donc dire untel c'est 10 fois untel me paraît absurde, on dirait que tu parles de qualité alors que finalement tu ne parles que de volume à chaque fois...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22896
Age : 26
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Diana DAMRAU   Ven 27 Aoû 2010 - 22:56

Otello a écrit:
parce que c'est tout juste du délire même plus tard sauf à faire expérimentalement une version de Tannhaüser avec un orchestre de chambre! Studer c'est vocalement 10 fois Damrau! la différence des moyens vocaux entre elles est telle qu'elle ne jouent pas du tout dans la même cour et ne joueront jamais dans la même cour même pour ce rôle là. Même Lucia Popp qui est la plus light des Elisabeth avait beaucoup plus de voix à la base.

Je suréstime donc les moyens vocaux de Damrau. Evidemment, vu les rôles que Studer a chanté, on voit qu'elle n'a pas les mêmes moyens que Damrau. Elles ont cependant certains rôles en commun chez Mozart surtout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Otello
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6771
Age : 51
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Diana DAMRAU   Ven 27 Aoû 2010 - 23:01

Xavier a écrit:
Mais pourquoi ne juges-tu toujours tout qu'en terme de puissance?
Comme quand tu parles des chanteuses qui ont des petits moyens? Chanter Lulu c'est avoir des petits moyens... Ben non puisque des chanteuses à "gros" moyens n'en seraient pas capables...
Donc dire untel c'est 10 fois untel me paraît absurde, on dirait que tu parles de qualité alors que finalement tu ne parles que de volume à chaque fois...
bon visiblement il faut être plus clair puisqe ça ne rentre pas bien: pour un grand éventail de rôles du 19ème siècle, oui il faut de grandes voix larges et oui le volume fait partie intégrante, mais non suffisante évidemment, de la qualité de la prestation des chanteurs dans les dits-rôles et ce, pour des raisons multiples déjà abondamment développées dans d'autres fils.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80925
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Diana DAMRAU   Ven 27 Aoû 2010 - 23:05

Otello a écrit:
bon visiblement il faut être plus clair puisqe ça ne rentre pas bien:

Comme tu as dû le remarquer je suis un peu bête.

Otello a écrit:
pour un grand éventail de rôles du 19ème siècle, oui il faut de grandes voix larges et oui le volume fait partie intégrante, mais non suffisante évidemment, de la qualité de la prestation des chanteurs dans les dits-rôles et ce, pour des raisons multiples déjà abondamment développées dans d'autres fils.

Mais la limite que tu juges acceptable pour tel ou tel rôle, c'est toi qui la mets, elle n'est délimité nulle part, nulle part il n'est écrit pour tel rôle il faut tant de décibels...
Comme je l'ai dit dans l'autre sujet où personne ne veut répondre à David, tu aimes les voix larges, c'est parfaitement ton droit, mais ce n'est pas une vérité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Otello
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6771
Age : 51
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Diana DAMRAU   Ven 27 Aoû 2010 - 23:18

Xavier a écrit:
Mais la limite que tu juges acceptable pour tel ou tel rôle, c'est toi qui la mets, elle n'est délimité nulle part, nulle part il n'est écrit pour tel rôle il faut tant de décibels...
Comme je l'ai dit dans l'autre sujet où personne ne veut répondre à David, tu aimes les voix larges, c'est parfaitement ton droit, mais ce n'est pas une vérité.
non il y a plein de paramètres: l'écriture vocale, l'écriture et l'effectif orchestraux, la dimension dramatique du rôle, la musicologie qui tout en n'étant pas complètement parfaite a suffisamment d'éléments objectifs (les écrits de l'époque, la correspondance des compositeurs, les créateurs des rôles, l'étude pointue des partitions) pour déterminer ce qui convient et ce qui ne convient pas vocalement, techniquement et stylistiquement.
Et je ne prône pas systématiquement les hyper grosses voix dans tous les répertoires: je suis le premier à dire que Birgit Nilsson n'est pas une Donna Anna idéale par exemple.
précision: quand pour de grands rôles dramatiques on a de petites voix, on a systématiquement un souci stylistique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82440
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Diana DAMRAU   Ven 27 Aoû 2010 - 23:25

Otello a écrit:
non il y a plein de paramètres: l'écriture vocale, l'écriture et l'effectif orchestraux, la dimension dramatique du rôle, la musicologie qui tout en n'étant pas complètement parfaite a suffisamment d'éléments objectifs (les écrits de l'époque, la correspondance des compositeurs, les créateurs des rôles, l'étude pointue des partitions) pour déterminer ce qui convient et ce qui ne convient pas vocalement, techniquement et stylistiquement.
Mais justement, comme les goûts, les effectifs, les salles et les gosiers varient, j'avais posé un certain nombre de questions (fil "voix du rôle", je crois), qui étaient restées sans réponse de personne, c'est dommage que tu ne développes pas à partir de là.

Même chose pour les partitions dont tu parles, j'avais soulevé le problème dans le fil Petibon, je ne vais pas le redévelopper ici, mais le respect pour les partitions, justement, n'est pas assuré dans bien des cas...


Citation :
précision: quand pour de grands rôles dramatiques on a de petites voix, on a systématiquement un souci stylistique.
La question étant celle de la frontière entre dramatique et "petit". Pour moi, Elisabeth est un lyrique allemand (donc un lyrique large) et Damrau a les possibilités d'un pur lyrique. Le saut n'est donc pas énorme si elle le fait dans pas mal d'années.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Otello
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6771
Age : 51
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Diana DAMRAU   Ven 27 Aoû 2010 - 23:40

DavidLeMarrec a écrit:
La question étant celle de la frontière entre dramatique et "petit". Pour moi, Elisabeth est un lyrique allemand (donc un lyrique large) et Damrau a les possibilités d'un pur lyrique. Le saut n'est donc pas énorme si elle le fait dans pas mal d'années.
tu confonds la largeur de la voix avec la coloration corsée du timbre de Damrau. Damrau n'a pas une plus grande voix que Dessay dans l'absolu ni en largeur ni en projection. Seule la nationalité de l'émission vocale et la couleur du timbre les distinguent mais jamais Damrau ne pourra prétendre plus tard atteindre le lyrique large effectivement nécessaire au rôle d'Elisabeth! et souhaiter ça c'est espérer son suicide vocal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22896
Age : 26
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Diana DAMRAU   Ven 27 Aoû 2010 - 23:45

Otello a écrit:
tu confonds la largeur de la voix avec la coloration corsée du timbre de Damrau. Damrau n'a pas une plus grande voix que Dessay dans l'absolu ni en largeur ni en projection. Seule la nationalité de l'émission vocale et la couleur du timbre les distinguent mais jamais Damrau ne pourra prétendre plus tard atteindre le lyrique large effectivement nécessaire au rôle d'Elisabeth! et souhaiter ça c'est espérer son suicide vocal.

Je suis surpris par cela. En effet, Damrau a chanté Donna Anna. Or, je ne crois pas que Dessay a les moyens vocaux pour chanter ce rôle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82440
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Diana DAMRAU   Ven 27 Aoû 2010 - 23:47

Otello a écrit:
tu confonds la largeur de la voix avec la coloration corsée du timbre de Damrau. Damrau n'a pas une plus grande voix que Dessay dans l'absolu ni en largeur ni en projection. Seule la nationalité de l'émission vocale et la couleur du timbre les distinguent
Pourtant, rien que la substance du médium et du grave... ce n'est clairement pas la même : il n'y aurait pas de "trous" si elle voulait chanter Elisabeth. Ca se perçoit très bien dans le concert où elle chante une Glawari très baissée pour faire la paire avec Terfel. Essaie aussi de l'écouter en Ivrogne de 1984...

Mais ça s'entend déjà dans sa Suzanne scaligère que tu as de toute évidence écoutée.

Le centre de gravité de la voix n'est pas du tout le même, et alors que Dessay doit batailler pour se trouver un médium, Damrau a une assise qui leur permet de chanter à peu près tout ce qu'elle veut, en fait, pourvu que l'orchestre ne soit pas fourni et qu'elle n'essaie pas de brusquer son volume.

Après, personnellement, je ne la voix pas forcément pleinement épanouie en Traviata ou Elisabeth, il y a des rôles de purs lyriques beaucoup plus intéressants et qui lui conviendraient mieux (même Alice de Robert, par exemple, c'est très central mais pas trop embarrassé d'orchestre, dans l'absolu c'est tout à fait possible).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Otello
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6771
Age : 51
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Diana DAMRAU   Ven 27 Aoû 2010 - 23:51

aurele a écrit:
Otello a écrit:
tu confonds la largeur de la voix avec la coloration corsée du timbre de Damrau. Damrau n'a pas une plus grande voix que Dessay dans l'absolu ni en largeur ni en projection. Seule la nationalité de l'émission vocale et la couleur du timbre les distinguent mais jamais Damrau ne pourra prétendre plus tard atteindre le lyrique large effectivement nécessaire au rôle d'Elisabeth! et souhaiter ça c'est espérer son suicide vocal.
Je suis surpris par cela. En effet, Damrau a chanté Donna Anna. Or, je ne crois pas que Dessay a les moyens vocaux pour chanter ce rôle.
l'émission vocale, la couleur du timbre, le respect du style font que Damrau est plus pertinente en Donna Anna que ne pourrait jamais l'être Dessay (dont l'émission, la couleur et le style sont essentiellement offenbachiens). Maintenant, je ne considère pas Damrau comme la référence absolue dans ce rôle même si elle y est très bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Otello
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6771
Age : 51
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Diana DAMRAU   Ven 27 Aoû 2010 - 23:55

DavidLeMarrec a écrit:
Le centre de gravité de la voix n'est pas du tout le même, et alors que Dessay doit batailler pour se trouver un médium, Damrau a une assise qui leur permet de chanter à peu près tout ce qu'elle veut, en fait, pourvu que l'orchestre ne soit pas fourni et qu'elle n'essaie pas de brusquer son volume.
eh ben voilà justement Traviata ou Tannhaüser avec un orchestre de 20 musiciens c'est pas possible! Oui sa voix est homogène sur toute son étendue mais le volume ne serait pas suffisant pour ce type d'oeuvres au regard de l'effectif orchestral requis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80925
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Diana DAMRAU   Ven 27 Aoû 2010 - 23:58

Otello a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Le centre de gravité de la voix n'est pas du tout le même, et alors que Dessay doit batailler pour se trouver un médium, Damrau a une assise qui leur permet de chanter à peu près tout ce qu'elle veut, en fait, pourvu que l'orchestre ne soit pas fourni et qu'elle n'essaie pas de brusquer son volume.
eh ben voilà justement Traviata ou Tannhaüser avec un orchestre de 20 musiciens c'est pas possible! Oui sa voix est homogène sur toute son étendue mais le volume ne serait pas suffisant pour ce type d'oeuvres au regard de l'effectif orchestral requis.

Mais le nombre de chanteurs dont tu soutiens qu'ils n'ont pas "la voix du rôle" et qui pourtant passent très bien l'orchestre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22896
Age : 26
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Diana DAMRAU   Sam 28 Aoû 2010 - 0:01

Otello a écrit:
l'émission vocale, la couleur du timbre, le respect du style font que Damrau est plus pertinente en Donna Anna que ne pourrait jamais l'être Dessay (dont l'émission, la couleur et le style sont essentiellement offenbachiens). Maintenant, je ne considère pas Damrau comme la référence absolue dans ce rôle même si elle y est très bien.

Pour le rôle de Donna Anna, il faut un soprano drammatico di coloratura, ce que n'est pas Dessay. Cela ne fonctionne pas forcément par ailleurs car Janowitz ou Tomowa-Sintow ne correspondent pas à ce profil vocal pour ne citer que deux Anna.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guillaume
lapineau huguenot
avatar

Nombre de messages : 17529
Age : 24
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Diana DAMRAU   Sam 28 Aoû 2010 - 0:05

Un exemple d'endroit où la machine glottophilico-rigoriste se bloque :

Qui aurait cru qu'un ténor lyrique à la voix un peu blanche (certes, l'endurance était importante) puisse devenir le plus important Heldentenor de son temps ? (je veux parler évidemment de Windgassen)

Pas Otello en tous cas : "il aurait mieux fait de s'en tenir à Tamino"

Et que dire d'un Haefliger chantant Florestan ? Ou même, de Rysanek en Elektra ?



Je suis conscient que je suis HS.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22896
Age : 26
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Diana DAMRAU   Sam 28 Aoû 2010 - 0:13

Si elle explore le répertoire français, je la verrai bien en Juliette et en Marguerite de Faust.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82440
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Diana DAMRAU   Sam 28 Aoû 2010 - 0:16

Otello a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Le centre de gravité de la voix n'est pas du tout le même, et alors que Dessay doit batailler pour se trouver un médium, Damrau a une assise qui leur permet de chanter à peu près tout ce qu'elle veut, en fait, pourvu que l'orchestre ne soit pas fourni et qu'elle n'essaie pas de brusquer son volume.
eh ben voilà justement Traviata ou Tannhaüser avec un orchestre de 20 musiciens c'est pas possible! Oui sa voix est homogène sur toute son étendue mais le volume ne serait pas suffisant pour ce type d'oeuvres au regard de l'effectif orchestral requis.
Il y a deux choses différentes : la fourniture de l'orchestre (modeste pour Traviata et moyenne pour Tannhäuser) et l'écriture orchestre. Or dans Tannhäuser on a beaucoup de récits soutenus par des tapis de cordes très doux. Il n'y a donc pas de problèmes pour passer l'orchestre...

De toute façon, si sa voix est homogène sur toute la tessiture, on dont tomber d'accord que ce n'est pas le même format que Dessay...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Otello
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6771
Age : 51
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Diana DAMRAU   Sam 28 Aoû 2010 - 0:18

Xavier a écrit:
Mais le nombre de chanteurs dont tu soutiens qu'ils n'ont pas "la voix du rôle" et qui pourtant passent très bien l'orchestre...
1) parce que seulement passer l'orchestre ne suffit pas.
2) beaucoup d'autres critères se doivent d'être réunis.
encore une fois un rôle est un tout en termes d'exigences et ne saurait se satisfaire d'une ou deux seulement de ces exigences.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82440
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Diana DAMRAU   Sam 28 Aoû 2010 - 0:18

aurele a écrit:
Pour le rôle de Donna Anna, il faut un soprano drammatico di coloratura
Ces catégories précises n'existaient pas à l'époque de Mozart. Ca suffit comme ça des catégories-prétextes, pas besoin d'en inventer pour rendre les distributions encore plus impossibles !

C'est plus pour une question de caractère qu'on prend des Anna assez larges, parce qu'il y a de très beaux récitatifs qui doivent avoir une certaine ampleur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22896
Age : 26
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Diana DAMRAU   Sam 28 Aoû 2010 - 0:18

DavidLeMarrec a écrit:
De toute façon, si sa voix est homogène sur toute la tessiture, on dont tomber d'accord que ce n'est pas le même format que Dessay...

mains mains
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82440
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Diana DAMRAU   Sam 28 Aoû 2010 - 0:20

Moi aussi, Aurèle, je la verrais très bien en Juliette !

Otello a écrit:
Xavier a écrit:
Mais le nombre de chanteurs dont tu soutiens qu'ils n'ont pas "la voix du rôle" et qui pourtant passent très bien l'orchestre...
1) parce que seulement passer l'orchestre ne suffit pas.
2) beaucoup d'autres critères se doivent d'être réunis.
encore une fois un rôle est un tout en termes d'exigences et ne saurait se satisfaire d'une ou deux seulement de ces exigences.
... c'est pas pour insister, mais... la partition ? Coupures, transpositions, exactitude solfégique, notes ajoutées, points d'orgue inventés ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Otello
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6771
Age : 51
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Diana DAMRAU   Sam 28 Aoû 2010 - 0:24

DavidLeMarrec a écrit:
De toute façon, si sa voix est homogène sur toute la tessiture, on dont tomber d'accord que ce n'est pas le même format que Dessay...
évidemment puisque Dessay c'est le soprano léger colorature à la française - type! mais Damrau, tout en étant plus homogène, n'a pas une plus grande voix. Ce n'est pas le même format ça c'est évident mais ce n'est pas un plus grand format non plus. Elle peut aborder davantage de choses que Dessay mais elle aussi, dans certaines limites certaines. Et si elle est intelligente et soucieuse de sa voix, elle respectera ces limites.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22896
Age : 26
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Diana DAMRAU   Sam 28 Aoû 2010 - 0:29

Otello a écrit:
Et si elle est intelligente et soucieuse de sa voix, elle respectera ces limites.

Damrau est vraiment plus intelligente que Dessay pour le choix de ses rôles et elle gère sa carrière avec prudence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82440
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Diana DAMRAU   Sam 28 Aoû 2010 - 0:30

Otello a écrit:
Ce n'est pas le même format ça c'est évident mais ce n'est pas un plus grand format non plus.
Et pourtant, ça s'entend assez bien... Un vrai léger n'a pas ces superbes graves...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22896
Age : 26
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Diana DAMRAU   Sam 28 Aoû 2010 - 0:31

DavidLeMarrec a écrit:
Otello a écrit:
Ce n'est pas le même format ça c'est évident mais ce n'est pas un plus grand format non plus.
Et pourtant, ça s'entend assez bien...

Je suis plutôt d'accord avec David pour le coup.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Otello
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6771
Age : 51
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Diana DAMRAU   Sam 28 Aoû 2010 - 0:34

DavidLeMarrec a écrit:
... c'est pas pour insister, mais... la partition ? Coupures, transpositions, exactitude solfégique, notes ajoutées, points d'orgue inventés ?
mais je ne valide pas les coupures moi, je ne dis pas que les transpositions sont pertinentes,... quant aux notes rajoutées souvent pour des questions d'ornementations des reprises et aux aigus tenus, ils ont été validés par les compositeurs eux-mêmes et de toute façon c'était partie intégrante de la tradition du chant du temps de ces compositeurs. donc il y a validité musicologique à respecter cette tradition au sein de laquelle tout ce répertoire a été créé tout comme il est valide de n'en pas tenir compte comme le fait un Riccardo Muti.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Otello
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6771
Age : 51
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Diana DAMRAU   Sam 28 Aoû 2010 - 0:43

DavidLeMarrec a écrit:
Otello a écrit:
Ce n'est pas le même format ça c'est évident mais ce n'est pas un plus grand format non plus.
Et pourtant, ça s'entend assez bien... Un vrai léger n'a pas ces superbes graves...
affaire de couleur vocale mais certainement pas d'ampleur! le timbre est corsé et homogène, la voix a du caractère, la chanteuse aussi mais ce n'est pas un grand gabarit vocal: Lucia, Gilda, Norina, Adina, Rosina, éventuellement plus tard Stuarda et vraiment à la limite de la limite Violetta, ok mais pas au delà.
et précision: Dessay, elle, n'est faite pour aucun de tous ces rôles. voilà l'écrasante différence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22896
Age : 26
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Diana DAMRAU   Sam 28 Aoû 2010 - 0:45

Je viens de comparer l'interprétation de Damrau et de Dessay de l'air "Al destin che la minaccia". Lorsqu'on fait une écoute comparée, on se rend compte que Damrau a un profil vocal différent. Avec Dessay, j'entends un soprano léger. Damrau a une voix plus corsée, des graves par ailleurs. C'est une véritable soprano colorature lyrique. Pour Dessay, c'est avant la 1ere crise vocale, il n'y a pas donc pas de trous dans la voix. Néanmoins, c'est évidemment monochrome, contrairement à Damrau. Aspasia est un rôle pour elle mais je ne sais pas si elle compte continuer à explorer le répertoire mozartien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22896
Age : 26
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Diana DAMRAU   Sam 28 Aoû 2010 - 0:47

Otello a écrit:
affaire de couleur vocale mais certainement pas d'ampleur! le timbre est corsé et homogène, la voix a du caractère, la chanteuse aussi mais ce n'est pas un grand gabarit vocal: Lucia, Gilda, Norina, Adina, Rosina, éventuellement plus tard Stuarda et vraiment à la limite de la limite Violetta, ok mais pas au delà.
et précision: Dessay, elle, n'est faite pour aucun de tous ces rôles. voilà l'écrasante différence.

Dessay n'aime pas spécialement Rossini si j'ai bien compris. On lui a proposé Rosina et elle a refusé. Battle a chanté Adina. Dessay aurait pu tout à fait chanter ce rôle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80925
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Diana DAMRAU   Sam 28 Aoû 2010 - 0:48

Otello a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Otello a écrit:
Ce n'est pas le même format ça c'est évident mais ce n'est pas un plus grand format non plus.
Et pourtant, ça s'entend assez bien... Un vrai léger n'a pas ces superbes graves...
affaire de couleur vocale mais certainement pas d'ampleur! le timbre est corsé et homogène, la voix a du caractère, la chanteuse aussi mais ce n'est pas un grand gabarit vocal: Lucia, Gilda, Norina, Adina, Rosina, éventuellement plus tard Stuarda et vraiment à la limite de la limite Violetta, ok mais pas au delà.
et précision: Dessay, elle, n'est faite pour aucun de tous ces rôles. voilà l'écrasante différence.

Tu fais des statistiques chiffrées sur le degré de volume nécessaire pour chaque rôle existant de toute l'histoire de l'opéra et des notes également proportionnelles au volume pour chaque chanteur?
Y a vraiment des grands malades. Mr.Red
(et comment tu fais pour tous ceux que tu n'as jamais entendus en vrai? Un paquet j'imagine quand même...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22896
Age : 26
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Diana DAMRAU   Sam 28 Aoû 2010 - 0:51

Que penseriez vous si un directeur proposait Amenaide de Tancredi à Damrau? Ciofi chante le rôle, donc pourquoi pas Damrau?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80925
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Diana DAMRAU   Sam 28 Aoû 2010 - 0:52

DavidLeMarrec a écrit:
aurele a écrit:
Pour le rôle de Donna Anna, il faut un soprano drammatico di coloratura
Ces catégories précises n'existaient pas à l'époque de Mozart. Ca suffit comme ça des catégories-prétextes, pas besoin d'en inventer pour rendre les distributions encore plus impossibles !

Aurèle, je voudrais juste savoir, par curiosité, où tu as lu des choses comme ça. (quil faut un soprano drammatico-spinto-parmigiano pour Donna Anna par exemple)
Tu n'inventes tout de même pas ce genre de choses j'imagine...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Otello
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6771
Age : 51
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Diana DAMRAU   Sam 28 Aoû 2010 - 0:53

aurele a écrit:
Dessay n'aime pas spécialement Rossini si j'ai bien compris. On lui a proposé Rosina et elle a refusé. Battle a chanté Adina. Dessay aurait pu tout à fait chanter ce rôle.
mais non! pas de répertoire italien pour Dessay! elle chante l'opéra italien avec l'émission vocale à la Offenbach, l'italien offenbachiennement francisé et le style typiquement offenbachien! là est la grande supériorité de Damrau: ne pas tomber dans ce tels travers.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22896
Age : 26
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Diana DAMRAU   Sam 28 Aoû 2010 - 0:54

Xavier a écrit:
Aurèle, je voudrais juste savoir, par curiosité, où tu as lu des choses comme ça. (quil faut un soprano drammatico-spinto-parmigiano pour Donna Anna par exemple)
Tu n'inventes tout de même pas ce genre de choses j'imagine...

J'utilise un très mauvais site dont il faut se méfier : wikipedia. Néanmoins, pour ce rôle, cela me semblait convenir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22896
Age : 26
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Diana DAMRAU   Sam 28 Aoû 2010 - 0:55

Otello a écrit:
aurele a écrit:
Dessay n'aime pas spécialement Rossini si j'ai bien compris. On lui a proposé Rosina et elle a refusé. Battle a chanté Adina. Dessay aurait pu tout à fait chanter ce rôle.
mais non! pas de répertoire italien pour Dessay! elle chante l'opéra italien avec l'émission vocale à la Offenbach, l'italien offenbachiennement francisé et le style typiquement offenbachien! là est la grande supériorité de Damrau: ne pas tomber dans ce tels travers.

OK. Je me disais simplement que cela n'aurait pas posé de problème en terme de format vocal.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Diana DAMRAU   

Revenir en haut Aller en bas
 
Diana DAMRAU
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» Diana DAMRAU
» [Info] Bill et TH Cités dans ''Le Rêve de Diana"
» Diana Croitoriu
» Dirty Diana VS Smooth Criminal
» [DOUBLE BEST-OF] Michael Jackson & The Jackson 5 / Diana Ross & The Supremes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Interprètes (discographie)-
Sauter vers: