Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez
 

 La Cenerentola - Rossini

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Cleme
Petit agniou
Cleme

Nombre de messages : 7229
Age : 25
Date d'inscription : 18/12/2008

La Cenerentola - Rossini Empty
MessageSujet: La Cenerentola - Rossini   La Cenerentola - Rossini EmptyDim 22 Mar 2009 - 11:51

Je n'ai vu encore aucun sujet sur ce merveilleux opéra de Rossini
J'en connais 2 versions DVD et une version CD (qui se trouve être la même distribution à 3 chanteurs près d'un DVD)

La Cenerentola - Rossini Dvd_ba10

avec :
_Angelina : Cecilia Bartoli
_Don Ramiro : Raul Giménez
_Don Magnifico : Enzo Dara
_Dandini : Alessandro Corbelli
_Alidoro : Michele Pertusi
direction: Campanella

Cecilia Bartoli est vraiment excellente dans ce rôle, sa voix est profonde, riche et interprète une Cenerentola tout à fait saisissante, touchante malgré le livret qui est relativement niais. Et puis son timbre est vraiment magnifique. Raul Gimenéz est le ténor rossinien parfait. J'aime énormément son timbre ainsi que ses vibratos. Enzo Dara interprète un Don Magnifico ridicule et réussi. Alessandro Corbelli est également parfait dans son rôle de Dandini qui interprète à merveilles ses "2 rôles". Michèle Pertusi fait un grand Alidoro avec une voix profonde.
Dans l'ensemble la distibution est vraiment très bien avec juste un petit moins pour Laura Knoop (Clorinda) qui manque un peu de volume par moment.
La mise en scène est bien, agréable à regarder, elle est classique avec des costumes ridicules pour les 2 filles et Don Magnifico ainsi que le faux Prince.
Le DVD est vraiment mieux que le disque, déjà je n'aime pas du tout le timbre de voix de William Matteuzzi qui interprète le Prince, je trouve sa voix criade. De plus comme c'est un studio, je trouve que ça manque de vivacité, ce n'est pas assez joué.



La Cenerentola - Rossini Oa094410
avec :
_Angelina : Ruxandra Donose
_Don Ramiro Maxim Mironov
_Dandini: Simone Alberghini
_Don Magnifico : Luciano Di Pasquale
_Alidoro: Nathan Berg
direction: Jurowski

Ruxandra Donose est vraiment bien, a une voix vraiment agréable mais manque un peu de vivacité. Maxim Mironov interprète magnifiquement bien son rôle de Prince mais manque un peu de volume par moment. Simone Alberghini a un beau timbre et est parfait dans son rôle de Dandini. Don Magnifico est également bien dans son rôle. Nathan Berg est parfait, de toute façon lui je l'aime bien, Armide et Thésée obligent Mr. Green, et puis il a un timbre magnifique.
La mise en scène dans ce DVD est également bien sauf que dans cette version, le metteur en scène accentue le côté pauvre de Don Magnifico et lui donnant ainsi qu'a ses filles des vêtements sales et abimés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
calbo
Pertusienne
calbo

Nombre de messages : 28126
Age : 48
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

La Cenerentola - Rossini Empty
MessageSujet: Re: La Cenerentola - Rossini   La Cenerentola - Rossini EmptyDim 22 Mar 2009 - 12:19

J'ai le premier DVD, ce qui n'étonnera personne vu que mon avatar y chante ainsi que le CD scaligère sous la direction de Chailly. Dans l'ensemble je suis assez d'accord avec Cleme en ce qui concerne le DVD sauf pour les deux frangines que je trouve asssez fades tout au long de la soirée. Pour le CD Matteuzzi n'est pas terrible en Ramiro c'est un fait mais Bartoli et Pertusi ne sont pas très à l'aise dans leurs personnages. Dara et Corbelli sont excellents et les deux frangines me laissent complètement indifférente. Chailly qui est pourtant un excellent chef a du mal à faire décoller la partition alors que Campanella s'éclate.
Ce qui me gêne dans le DVD c'est la MES ridicule pour les interventions du choeur qui ressemble plus à un ensemble de statues grècques qu'à autre chose, mais bon c'est pas dramatique non plus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87538
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

La Cenerentola - Rossini Empty
MessageSujet: Re: La Cenerentola - Rossini   La Cenerentola - Rossini EmptyDim 22 Mar 2009 - 12:21

calbo a écrit:
Ce qui me gêne dans le DVD c'est la MES ridicule pour les interventions du choeur qui ressemble plus à un ensemble de statues grècques qu'à autre chose
Ils sont tout nus ? Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
calbo
Pertusienne
calbo

Nombre de messages : 28126
Age : 48
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

La Cenerentola - Rossini Empty
MessageSujet: Re: La Cenerentola - Rossini   La Cenerentola - Rossini EmptyDim 22 Mar 2009 - 12:24

Nan quand même pas. Ce que je voulais dire c'est que dans le cas des choeurs, même quand c'est fête, ils sont désespérément statiques. Ca me donne juste envie d'aller leur donner un bon coup de pied au derrière pour les faire bouger
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
Morloch
Lou ravi
Morloch

Nombre de messages : 9912
Date d'inscription : 14/10/2006

La Cenerentola - Rossini Empty
MessageSujet: Re: La Cenerentola - Rossini   La Cenerentola - Rossini EmptyDim 22 Mar 2009 - 12:32

Gégé Mortier, sors de ce corps !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nhofszandz.blogspot.com/
calbo
Pertusienne
calbo

Nombre de messages : 28126
Age : 48
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

La Cenerentola - Rossini Empty
MessageSujet: Re: La Cenerentola - Rossini   La Cenerentola - Rossini EmptyDim 22 Mar 2009 - 12:35

pété de rire pété de rire pété de rire pété de rire pété de rire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
Hidraot
Mélomane chevronné
Hidraot

Nombre de messages : 12971
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/12/2008

La Cenerentola - Rossini Empty
MessageSujet: Re: La Cenerentola - Rossini   La Cenerentola - Rossini EmptyDim 22 Mar 2009 - 12:46

Oui je suis bien d'accord que le DVD de Campanella est bien meilleur que le CD de Chailly.

Pour le DVD avec Bartoli : c'est pour moi une référence. Malgré quelques petites imperfections mais sans ça, ça ne serait pas drôle. Bartoli vocalise à la perfection et est très touchante malgré le manque cruel de psychologie du personnage d'Angelina.
Gimenez est en effet très adapté pour le rôle. Sa voix est légère mais timbrée, elle est forte mais pas criarde ( Florez si tu nous lis ...)
Les deux soeurs : pas grand chose à dire, de toute façon ces rôles sont assez ingrats.
L'Alidoro de Pertusi est génial. Non, je ne dis pas ça pour me mettre Calbo dans la poche hehe
Corbelli et Dara s'éclatent dans leur rôle et ça se sent.
Au point de vue mise en scène c'est contrastes et ridicule poussés à l'extrême et ça marche !!!

Pour le DVD de Jurowski
Angelina : c'est bien jusqu'à ce qu'à l'écoute comparative avec Bartoli.
Le reste de la distribution est très bien hormis Don Magnifico dont j'ai trouvé la façon de chanter assez gutturale.
Nathan Berg est aussi parfait en Alidoro.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
calbo
Pertusienne
calbo

Nombre de messages : 28126
Age : 48
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

La Cenerentola - Rossini Empty
MessageSujet: Re: La Cenerentola - Rossini   La Cenerentola - Rossini EmptyDim 22 Mar 2009 - 12:54

Je ne connais pas du tout Berg ni dans ce rôle ni ailleurs d'ailleurs.
Une autre version qui marche bien aussi c'est la production Salzbourgeoise de 1988 avec Ann Murray dans le rôle titre, Franscisco Araiza en Ramiro, Walter Berry en Magnifico et Wolfgang Schöene en Alidoro. Ce fut ma première prise de contact avec Rossini en général et cette oeuvre en particulier. Si comme d'hab les deux frangines me laissent indifférente on voit que comme les autres elles s'éclatent sur scène et c'est la l'essentiel je crois.

La Cenerentola - Rossini 51T111FQ6YL._SL500_AA240_
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
Lysandre
Mélomane averti


Nombre de messages : 437
Date d'inscription : 28/08/2005

La Cenerentola - Rossini Empty
MessageSujet: Re: La Cenerentola - Rossini   La Cenerentola - Rossini EmptyDim 22 Mar 2009 - 14:42

Hidraot a écrit:

Angelina : c'est bien jusqu'à ce qu'à l'écoute comparative avec Bartoli.

C'est juste bien ? Son timbre est si beau ! Quel naturel et quelle aisance, moi j'ai été trés impressionné...et puis il y a une tendresse chez elle qui est assez touchante, l'inverse de Bartoli qui est juste ridicule à cause de 1000 manièrismes et de son gros timbre bovin (oui moi aussi j'ai vu l'autre dvd, enfin pas en entier à cause de chechilia).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hidraot
Mélomane chevronné
Hidraot

Nombre de messages : 12971
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/12/2008

La Cenerentola - Rossini Empty
MessageSujet: Re: La Cenerentola - Rossini   La Cenerentola - Rossini EmptyDim 22 Mar 2009 - 14:49

Oh il ne faut quand même pas exagérer !!! Et puis je n'ai pas dit que je ne l'aimais pas juste qu'elle n'est pas très à l'aise dans les vocalises et qu'elle manque de vivacité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lysandre
Mélomane averti


Nombre de messages : 437
Date d'inscription : 28/08/2005

La Cenerentola - Rossini Empty
MessageSujet: Re: La Cenerentola - Rossini   La Cenerentola - Rossini EmptyDim 22 Mar 2009 - 14:55

Hidraot a écrit:
juste qu'elle n'est pas très à l'aise dans les vocalises et qu'elle manque de vivacité

Moui alors peut-être quelqu'un d'absolument averti trouvera quelque chose à redire en ce qui concerne l'agilité ( moi je ne trouve pas, mais pas du tout, et puis c'est fait avec goût...)... mais alors quand tu parles de vivacité je ne vois pas de quoi tu veux parler, juste qu'evidemment Ruxandra Donose ne gigote pas dans tous les sens pendant 3h comme l'autre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hidraot
Mélomane chevronné
Hidraot

Nombre de messages : 12971
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/12/2008

La Cenerentola - Rossini Empty
MessageSujet: Re: La Cenerentola - Rossini   La Cenerentola - Rossini EmptyDim 22 Mar 2009 - 15:00

Non, quand je dis vivacité c'est dans la voix, pas dans l'attitude. Si tu préfères ça manque un peu de rythme. Enfin je ne sais pas très bien comment expliquer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cleme
Petit agniou
Cleme

Nombre de messages : 7229
Age : 25
Date d'inscription : 18/12/2008

La Cenerentola - Rossini Empty
MessageSujet: Re: La Cenerentola - Rossini   La Cenerentola - Rossini EmptyDim 22 Mar 2009 - 15:13

Elle ne joue pas assez son personnage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
calbo
Pertusienne
calbo

Nombre de messages : 28126
Age : 48
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

La Cenerentola - Rossini Empty
MessageSujet: Re: La Cenerentola - Rossini   La Cenerentola - Rossini EmptyDim 22 Mar 2009 - 17:24

Lysandre a écrit:
Hidraot a écrit:

Angelina : c'est bien jusqu'à ce qu'à l'écoute comparative avec Bartoli.

C'est juste bien ? Son timbre est si beau ! Quel naturel et quelle aisance, moi j'ai été trés impressionné...et puis il y a une tendresse chez elle qui est assez touchante, l'inverse de Bartoli qui est juste ridicule à cause de 1000 manièrismes et de son gros timbre bovin (oui moi aussi j'ai vu l'autre dvd, enfin pas en entier à cause de chechilia).

Tu veux du manièrisme Lysandre? Essaie La bohême avec Gheorghiu. Cécilia Bartoli n'est qu'une enfant de choeur à ce niveau crois moi je sais de quoi je parle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23231
Age : 28
Date d'inscription : 12/10/2008

La Cenerentola - Rossini Empty
MessageSujet: Re: La Cenerentola - Rossini   La Cenerentola - Rossini EmptySam 3 Avr 2010 - 17:25

Frederica von Stade dans l'air final dans le film de Ponnelle: /watch?v=J67vh5DRURY

Sur le plan physique, elle est très belle, très gracieuse. Vocalement, c'est merveilleux, d'une très grande simplicité et fraîcheur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ericc
Mélomaniaque
Ericc

Nombre de messages : 697
Date d'inscription : 17/08/2008

La Cenerentola - Rossini Empty
MessageSujet: Re: La Cenerentola - Rossini   La Cenerentola - Rossini EmptySam 3 Avr 2010 - 19:08

aurele a écrit:
Frederica von Stade dans l'air final dans le film de Ponnelle: /watch?v=J67vh5DRURY

Sur le plan physique, elle est très belle, très gracieuse. Vocalement, c'est merveilleux, d'une très grande simplicité et fraîcheur.

le rondo final est quand même très appliqué et scolaire : sans tomber dans l'excès gallinacée de certaines, on peut trouver plus éblouissant quand même. Certes il ne s'agit que des 5 dernières minutes, mais quand même...

je comprend bien qu'on puisse ne pas aimer le timbre de Matteuzzi mais franchement je ne vois pas ce qu'il y aurait vocalement à lui reprocher, c'est quand même bien mieux maîtrisé qu'Araiza.
Dara c'est un peu tard quand même.
Berry est complètement à contre-emploi, je trouve qu'il n'y a rien à sauver et globalement je trouve cette production salzbourgeoise complètement ratée vocalement et hors style.
Montarsolo chez Abbado reste pour moi le meilleur Magnifico de la discographie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
keane
Mélomaniaque


Nombre de messages : 553
Date d'inscription : 10/02/2010

La Cenerentola - Rossini Empty
MessageSujet: Re: La Cenerentola - Rossini   La Cenerentola - Rossini EmptySam 3 Avr 2010 - 19:14

Superbe Montarsolo, en effet ! Malheureusement, il y aussi Luigi Alva...qui ne fait pas le poids lorsqu'on a Florez en DVD dans l'oreille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
calbo
Pertusienne
calbo

Nombre de messages : 28126
Age : 48
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

La Cenerentola - Rossini Empty
MessageSujet: Re: La Cenerentola - Rossini   La Cenerentola - Rossini EmptySam 3 Avr 2010 - 21:03

J'ai le sentiment très désagréable que tu n'ai jamais content Ericc. Araiza est AMHA excellent dans le répertoire romantique italien et par rapport au faible Matteuzi à la voix trop claire pour le rôle de Don Ramiro il n'y a vraiment pas photo. Si tu trouves Dara et Berry inadéquates dan le rôle de Don Magnifico alors aucune basse ne te satisfera jamais pour incarner un tel personnage...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31013
Age : 38
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

La Cenerentola - Rossini Empty
MessageSujet: Re: La Cenerentola - Rossini   La Cenerentola - Rossini EmptySam 3 Avr 2010 - 21:53

Matteuzi c'est quand même un des plus grand ténor rossinien (à comparer aux plus grands comme Blake ou Florez).
Après on peut aimer une voix plus large et corsée comme Araiza !
Je vous jure : on peut aimer les 2 !

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87538
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

La Cenerentola - Rossini Empty
MessageSujet: Re: La Cenerentola - Rossini   La Cenerentola - Rossini EmptySam 3 Avr 2010 - 22:02

Le problème de Matteuzzi, c'est que c'est vraiment très nasal. C'est sûr qu'avec la dose de naseaux présente dans ses équilibres, il n'a pas de mal à piocher les aigus... Après ça, c'est un très bon musicien et un chanteur sûr, mais sans comparaison avec les formats héroïques de Blake, Merritt et Kunde !

Je vais vous étonner ensuite : je ne suis pas fou d'Araiza (timbre, expression) sauf... dans le lied, où je le trouve vraiment excellent (timbre, expression). Aussi bizarre que ça puisse paraître.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
calbo
Pertusienne
calbo

Nombre de messages : 28126
Age : 48
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

La Cenerentola - Rossini Empty
MessageSujet: Re: La Cenerentola - Rossini   La Cenerentola - Rossini EmptySam 3 Avr 2010 - 22:05

Sans doute col mais dans l'enregistrement scaligère (1993) il est vraiment peu convaincant. Même Bartoli et Pertusi qui sont pourtant des rossiniens de tout premier plan ne sont vraiment pas au top alors que 3 ans plus tard à New York (1996) ils sont excellents.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
Ericc
Mélomaniaque
Ericc

Nombre de messages : 697
Date d'inscription : 17/08/2008

La Cenerentola - Rossini Empty
MessageSujet: Re: La Cenerentola - Rossini   La Cenerentola - Rossini EmptyDim 4 Avr 2010 - 8:27

calbo a écrit:
J'ai le sentiment très désagréable que tu n'ai jamais content Ericc. Araiza est AMHA excellent dans le répertoire romantique italien et par rapport au faible Matteuzi à la voix trop claire pour le rôle de Don Ramiro il n'y a vraiment pas photo. Si tu trouves Dara et Berry inadéquates dan le rôle de Don Magnifico alors aucune basse ne te satisfera jamais pour incarner un tel personnage...

Le sentiment vient peut être du fait que j'ai tendance à m'exprimer plus souvent sur un désaccord que pour rajouter une couche à une admiration collective...
Concernant Araiza, je le trouve bon mais pas excellent en termes de virtuosité, d'attaques : techniquement, Blake comme Matteuzzi me semblent plus assurés. D'ailleurs il ne suffit pas d'affirmer que Matteuzzi est "faible", si tu ne dis pas en quoi il est faible. Tu cites une voix trop claire c'est un avis très personnel que tu émets : tu remarqueras que je n'avance jamais la question du timbre dans mes remarques ( genre belle voix, beau timbre), parce que ce n'est pas un argument pour moi, rien n'étant plus subjectif. Et pour avancer que la voix est trop claire chez Matteuzzi , il faudrait dire en quoi il y a nécessité d'avoir une voix plus sombre pour ce rôle.
Donc, n'étant pas gêné par le côté "nasal" de Matteuzzi que David soulève à juste titre et ne disposant pas d'intégrale avec Blake, c'est effectivement à Matteuzzi que va ma préférence dans ce rôle : sûreté des aigus et des vocalises, sûreté des attaques qui sont essentielles pour moi dans le répertoire rossinien et un personnage plus viril et moins bellâtre que Florez...

Berry est usé jusqu'à la corde, sans la moindre souplesse et affreusement tedesco : on aurait dû prendre Schreier en Ramiro, on serait resté dans une approche très teutonne et antistylistique : ça a servi à quoi la rossini renaissance des années 70 et 80 si un festival comme Salzburg en 1988 distribue Magnifico à un quelqu'un d'aussi inadéquat que Berry?


Pour ce qui concerne Dara je ne suis pas stupide cher Calbo (et il m'est toujours désagréable qu'on me fasse dire ce que je n'ai pas dit) au point de parler d'inadéquation, Dara étant la plus grande basse bouffe rossinienne de sa génération. J'ai dit qu'il était un peu tard : il suffit de le comparer à son Bartolo quelques années auparavant pour se rendre compte que le contrôle du souffe n'est plus ce qu'il a été : quand on connaît et qu'on aime bien un chanteur, le constat d'un déclin laisse toujours un goût un peu amer. Certes un Dara déclinant sera toujours préférable à un Teuton en déclin, mais en l'état, il est moins satisfaisant que Montarsolo chez Abbado... comme quoi, vous voyez que je trouve des basses susceptibles de me satisfaire pour incarner Don Magnifico.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ericc
Mélomaniaque
Ericc

Nombre de messages : 697
Date d'inscription : 17/08/2008

La Cenerentola - Rossini Empty
MessageSujet: Re: La Cenerentola - Rossini   La Cenerentola - Rossini EmptyDim 4 Avr 2010 - 8:47

DavidLeMarrec a écrit:
Le problème de Matteuzzi, c'est que c'est vraiment très nasal. C'est sûr qu'avec la dose de naseaux présente dans ses équilibres, il n'a pas de mal à piocher les aigus... Après ça, c'est un très bon musicien et un chanteur sûr, mais sans comparaison avec les formats héroïques de Blake, Merritt et Kunde !

Je vais vous étonner ensuite : je ne suis pas fou d'Araiza (timbre, expression) sauf... dans le lied, où je le trouve vraiment excellent (timbre, expression). Aussi bizarre que ça puisse paraître.

Tout à fait d'accord avec David sur ce dernier point. L'ayant entendu 2 fois en récital, je m'étais surpris à m'interroger sur ses choix de carrière tant la qualité de ce qu'il nous servait aurait pu faire merveille dans d'autres répertoires. Je me souviens d'un de mes voisins qui après une série de lied avait émis le même sentiment que moi de manière plus prosaïque en disant "avec une voix comme ça on ne chante pas les m... bel cantistes"...

PS : afin d'éviter les dérapages, je précise que ceci n'est pas un avis personnel sur le répertoire "belcantiste".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31013
Age : 38
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

La Cenerentola - Rossini Empty
MessageSujet: Re: La Cenerentola - Rossini   La Cenerentola - Rossini EmptyDim 4 Avr 2010 - 9:46

et on chante quoi alors La Cenerentola - Rossini Icon_lol ?

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
keane
Mélomaniaque


Nombre de messages : 553
Date d'inscription : 10/02/2010

La Cenerentola - Rossini Empty
MessageSujet: Re: La Cenerentola - Rossini   La Cenerentola - Rossini EmptyDim 4 Avr 2010 - 10:50

Cololi a écrit:
Matteuzi c'est quand même un des plus grand ténor rossinien (à comparer aux plus grands comme Blake ou Florez).
Après on peut aimer une voix plus large et corsée comme Araiza !
Je vous jure : on peut aimer les 2 !

Ah non, surtout pas : les voix de Matteuzi, Blake et Araiza sont laides, nasillardes et engorgées. Rien à voir avec la beauté du timbre de Florez qui est à mes oreilles le plus grand tenor rossinien des 50 dernières années. Et de loin !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ericc
Mélomaniaque
Ericc

Nombre de messages : 697
Date d'inscription : 17/08/2008

La Cenerentola - Rossini Empty
MessageSujet: Re: La Cenerentola - Rossini   La Cenerentola - Rossini EmptyDim 4 Avr 2010 - 11:33

keane a écrit:
Cololi a écrit:
Matteuzi c'est quand même un des plus grand ténor rossinien (à comparer aux plus grands comme Blake ou Florez).
Après on peut aimer une voix plus large et corsée comme Araiza !
Je vous jure : on peut aimer les 2 !

Ah non, surtout pas : les voix de Matteuzi, Blake et Araiza sont laides, nasillardes et engorgées. Rien à voir avec la beauté du timbre de Florez qui est à mes oreilles le plus grand tenor rossinien des 50 dernières années. Et de loin !

Laideur et beauté sont des choses très subjectives... d'iù le fait qu'"à mes oreilles" pour reprendre ton expression, le plus grand ténor rossinien soit Blake, et de loin !
Je ne vois vraiment pas ce que tu appelles "engorgé" chez lui, en tout cas ce n'est pas ce que j'appelle une émission engorgée. Je pense que tu vises certains appuis dans l'émission qui sont pourtant indispensables pour ces attaques très franches et qui souvent sont absentes chez Florez. En dehors des attaques, il y a aussi la dynamique que je trouve supérieure chez Blake par rapport à Florez que je trouve plus sommaire dans l'expression, plus placide dans ses incarnations qui me donnent l'impression d'être toujours les mêmes. Comme je le disais plus haut, je trouve qu'il y a chez Blake une virilité du chant qui me parle davantage, une plus grande variété expressive par rapport à Florez qui selon moi joue trop sur la pure séduction du timbre qui ne fonctionne pas du tout chez moi.
Ceci étant dit je conçois parfaitement que l'on puisse préférer un chant très lisse où toute aspérité soit gommée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31013
Age : 38
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

La Cenerentola - Rossini Empty
MessageSujet: Re: La Cenerentola - Rossini   La Cenerentola - Rossini EmptyDim 4 Avr 2010 - 11:48

Engorgé Matteuzi et Blake ????? La Cenerentola - Rossini Icon_eek
Ce sont juste les 2 ténors les plus techniciens que je connaisse, avec Florez.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87538
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

La Cenerentola - Rossini Empty
MessageSujet: Re: La Cenerentola - Rossini   La Cenerentola - Rossini EmptyDim 4 Avr 2010 - 13:09

Ericc a écrit:
Concernant Araiza, je le trouve bon mais pas excellent en termes de virtuosité, d'attaques : techniquement, Blake comme Matteuzzi me semblent plus assurés.
En même temps, ce n'est pas du tout le même type de voix. Araiza est un ténor très central, un lyrique demi-caractère, avec un métal très dense mais de vraies capacités pour le legato. D'ailleurs son répertoire montre bien qu'il élisait domicile un peu partout : Mozart, belcanto romantique, opéra français...

Au niveau de la clarté de Matteuzzi, c'est quand même quelque chose d'identifiable qui n'a rien à voir avec l'appréciation subjective de la beauté du timbre. C'est une voix assez légère, avec peu de résonances en poitrine (même s'il ne chante pas en voix mixte, au demeurant).

Ericc a écrit:
L'ayant entendu 2 fois en récital, je m'étais surpris à m'interroger sur ses choix de carrière tant la qualité de ce qu'il nous servait aurait pu faire merveille dans d'autres répertoires. Je me souviens d'un de mes voisins qui après une série de lied avait émis le même sentiment que moi de manière plus prosaïque en disant "avec une voix comme ça on ne chante pas les m... bel cantistes"...
Je ne l'ai pas adoré non plus dans l'opéra français, donc je ne vois pas forcément vers quoi il pourrait se tourner. Mais étrangement, alors que je n'aime pas son timbre chargé et cuivré (ça sonne comme forcé à mes oreilles), je le trouvais resplendissant dans le lied.

keane a écrit:
Ah non, surtout pas : les voix de Matteuzi, Blake et Araiza sont laides, nasillardes et engorgées. Rien à voir avec la beauté du timbre de Florez qui est à mes oreilles le plus grand tenor rossinien des 50 dernières années. Et de loin !
L'engorgement, je ne le vois vraiment pas. De toute façon, il est techniquement impossible de monter aussi haut avec une technique engorgée. Au contraire, Matteuzzi, Blake et Flórez sont nasals. Avec plus ou moins d'équilibre (Matteuzzi est clairement déséquilibré), mais qu'il y ait un peu de nasalité est logique, parce que pour accrocher correctement les résonateurs des os du crâne, c'est vers là qu'il faut passer. Certains y parviennent sans nasalité du tout (plutôt dans d'autres tessitures que pour les ténors légers et agiles), certains aussi (les ténors américains en particulier) attrapent de la nasalité sans faire vibrer le masque ( dommage Mr. Green ).
Mais il y a objectivement, pour le coup, de la nasalité chez eux, y compris Flórez. Ce n'est pas un crime d'ailleurs, il y a de belles voix nasales. Je ne suis pas spécialement fou de Blake et Flórez, mais ce sont vraiment des voix équilibrées et bien placées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87538
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

La Cenerentola - Rossini Empty
MessageSujet: Re: La Cenerentola - Rossini   La Cenerentola - Rossini EmptyDim 4 Avr 2010 - 13:17

Ericc a écrit:
Laideur et beauté sont des choses très subjectives... d'iù le fait qu'"à mes oreilles" pour reprendre ton expression, le plus grand ténor rossinien soit Blake, et de loin !
Manière de vous mettre d'accord, pour moi ce serait plutôt Kunde (mais pas forcément à cause de ses Rossini, c'est vrai Mr. Green ). Sinon, pour ce qui est de la voix, c'est Brownlee qui me séduit le plus.

Citation :
En dehors des attaques, il y a aussi la dynamique que je trouve supérieure chez Blake par rapport à Florez que je trouve plus sommaire dans l'expression, plus placide dans ses incarnations qui me donnent l'impression d'être toujours les mêmes. Comme je le disais plus haut, je trouve qu'il y a chez Blake une virilité du chant qui me parle davantage, une plus grande variété expressive par rapport à Florez qui selon moi joue trop sur la pure séduction du timbre qui ne fonctionne pas du tout chez moi.
Je suis d'accord avec ça, en particulier la palette dynamique très limitée de Flórez, qui varie très peu les nuances et reste toujours dans un forte assez doux. Il a fait des efforts et des progrès, cela dit, même dans le jeu de scène (il faut dire qu'il restait une marge honorable Mr. Green ).
Et pourtant Blake n'est lui-même pas un monstre d'expression. Mais dans le registre ostentatoire et purement glottophile, c'est électrisant. Il m'arrive d'en écouter pour le pur plaisir de la voix, ce que je ne ferais pas avec Flórez.

Je crois de toute façon que sur le plan purement technique Blake est très supérieur à Flórez : le timbre est impeccablement fini (alors qu'il y a de petites 'déconnexions' dans les attaques de Flórez, si on veut être tâtillon), l'étendue beaucoup plus large, la vaillance, la longueur de souffle, la virtuosité de vocalisation, l'étendue infinie de la palette dynamique et effectivement la virilité de l'amission... tout cela est supérieur.
Ca ne fait pas un médiocre de Flórez ni de Blake l'alpha et l'oméga de sa catégorie (pour moi, dans ces rôles à virtuosité, mieux vaut le dernier Vanzo qui se plante que le premier Blake qui brille).

Cololi a écrit:
Engorgé Matteuzi et Blake ????? La Cenerentola - Rossini Icon_eek
Ce sont juste les 2 ténors les plus techniciens que je connaisse, avec Florez.
Blake, je veux bien, Flórez pourquoi pas, mais Matteuzzi, quand même, ne serait-ce que l'équilibre intrinsèque de sa voix, on ne peut pas dire que ce soit impressionnant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
keane
Mélomaniaque


Nombre de messages : 553
Date d'inscription : 10/02/2010

La Cenerentola - Rossini Empty
MessageSujet: Re: La Cenerentola - Rossini   La Cenerentola - Rossini EmptyDim 4 Avr 2010 - 18:51

Techniquement parlant, Blake, c'est peut être très bien mais le timbre est abominable...tout comme celui de Matteuzzi. C'est d'ailleurs le propre de la majorité des ténors rossiniens...à une exception près : Florez ! D'ou son succés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23231
Age : 28
Date d'inscription : 12/10/2008

La Cenerentola - Rossini Empty
MessageSujet: Re: La Cenerentola - Rossini   La Cenerentola - Rossini EmptyDim 4 Avr 2010 - 18:52

keane a écrit:
Techniquement parlant, Blake, c'est peut être très bien mais le timbre est abominable...tout comme celui de Matteuzzi. C'est d'ailleurs le propre de la majorité des ténors rossiniens...à une exception près : Florez ! D'ou son succés.

J'ai ouvert un fil spécifique pour parler des interprètes du répertoire rossinien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ericc
Mélomaniaque
Ericc

Nombre de messages : 697
Date d'inscription : 17/08/2008

La Cenerentola - Rossini Empty
MessageSujet: Re: La Cenerentola - Rossini   La Cenerentola - Rossini EmptyDim 4 Avr 2010 - 19:23

keane a écrit:
Techniquement parlant, Blake, c'est peut être très bien mais le timbre est abominable...tout comme celui de Matteuzzi. C'est d'ailleurs le propre de la majorité des ténors rossiniens...à une exception près : Florez ! D'ou son succés.

Vu que tu mets en avant le "succès",ca veut dire quoi ça, que le succès de Florez repose sur la beauté de son timbre ?
parce qu'au passage, les performances de Blake auxquelles j'ai assisté dans Rossini, à commencer par certaines de ses prestations de Pesaro font parti des accueils du public les plus délirants qu'il m'est été donné d'entendre pendant la quinzaine d'années où j'ai énormément fréquenté les thatres lyriques. Il faut en conclure quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
keane
Mélomaniaque


Nombre de messages : 553
Date d'inscription : 10/02/2010

La Cenerentola - Rossini Empty
MessageSujet: Re: La Cenerentola - Rossini   La Cenerentola - Rossini EmptyDim 4 Avr 2010 - 19:35

Moi, quans j'écoute Blake, j'ai l'impression d'entendre un goret qu'on égorge ! Florez, lui, a un timbre magnifique, qui explique une notoriété qui dépasse largement celui des fans de Rossini.

D'ailleurs le grand public ne s'y trompe pas : ce qui l'interesse, c'est la beauté d'un timbre ou la sincérité d'un interprète. En revanche les notions de technique lui passent trois kilomètres au dessus de la tête. C'est pourquoi, Florez le touche. Pas Blake.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ericc
Mélomaniaque
Ericc

Nombre de messages : 697
Date d'inscription : 17/08/2008

La Cenerentola - Rossini Empty
MessageSujet: Re: La Cenerentola - Rossini   La Cenerentola - Rossini EmptyDim 4 Avr 2010 - 20:22

Tiens ta chute me rappelle ce que me disait une collègue de travail sur André Rieux...
Sérieusement, bien que tu ais éludé ma question, ce que tu dis est intéressant. Pas ta détastation de Blake ça on avait bien compris : était ce d'ailleurs utile d'en rajouter dans la surenchère ( parce que moi aussi je peux jouer à ça sur le côté bellâtre de Florez et les sommets de mièvrerie atteints par ses incarnations fadasses, sirupeuses et si souvent niaises...)

Tu parles de grand public ; je suis prêt à faire un sondage autour de moi mais pour le grand public, Florez reste un inconnu. Parle leur éventuellement d'Alagna ça leur dira peut être quelque chose, voir Dessay, Florez, j'en doute. Donc ne t'en déplaise, on reste bien dans le petit cercle restreint lyricophile, ce qui me permet donc de te reposer ma question en espérant une réponse plus constructive que "les spectateurs de Pesaro sont des inconditionnels de cris de gorets..."

et ma question était :

...les performances de Blake auxquelles j'ai assisté dans Rossini, à commencer par certaines de ses prestations de Pesaro font parti des accueils du public les plus délirants qu'il m'est été donné d'entendre pendant la quinzaine d'années où j'ai énormément fréquenté les théatres lyriques. Il faut en conclure quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23231
Age : 28
Date d'inscription : 12/10/2008

La Cenerentola - Rossini Empty
MessageSujet: Re: La Cenerentola - Rossini   La Cenerentola - Rossini EmptyDim 4 Avr 2010 - 20:23

Pourquoi n'utilisez vous pas le fil "Sur le chant rossinien" pour parler de Blake et consorts?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
keane
Mélomaniaque


Nombre de messages : 553
Date d'inscription : 10/02/2010

La Cenerentola - Rossini Empty
MessageSujet: Re: La Cenerentola - Rossini   La Cenerentola - Rossini EmptyDim 4 Avr 2010 - 20:52

C'est un peu facile et très élitiste de cracher ainsi sur le grand public qui n'aime pas seulement André Rieux mais aussi Menuhin, Rostropovitch, Pavarotti, Domingo, Alagna et Carreras : rien que des nuls, c'est connu ! Quant à la notoriété de Florez, va faire un tour du côté de l'Amérique latine et tu m'en diras des nouvelles....: c'est une star là bas...mais aussi à Pesaro où il a remplacé à la dernière minute Bruce Ford il y a 10 ans. D'où un début de carrière en fanfare !

J'ajouterai néanmoins qu'un triomphe à Pesaro n'est pas toujours un gage de qualité : Katia Ricciarelli y a souvent été ovationnée à la fin des années 80...quand la voix était en lambeaux.

Quant à Rockwell Blake, EMI a mis les petits plats dans les grands pour le lancer et la greffe n'a pas pris. A cela une raison toute simple : la voix est immonde !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ericc
Mélomaniaque
Ericc

Nombre de messages : 697
Date d'inscription : 17/08/2008

La Cenerentola - Rossini Empty
MessageSujet: Re: La Cenerentola - Rossini   La Cenerentola - Rossini EmptyDim 4 Avr 2010 - 21:37

Outre le fait que je n'ai pas craché sur le "grand public", je te signale que c'est toi qui a avancé l'opposition grand public contre amateurs de technique.
Et quand je te parlais des triomphes de Blake dans Rossini je ne faisais pas seulement allusion à Pesaro et je te parlais de triomphes et un triomphe n' a rien à voir avec le succès d'estime à grand renfort de claque et de gorilles sicilliens de Pipo Baudo pour éviter le renouvellement du scandale de la Luisa Miller auquel tu fais allusion pour la gazza ladra de 89.
Mais bon seul le timbre compte et tu ne veux pas répondre à ma question ni entendre parler du reste juqu'à sous-estimer et la technique de Blake et l'engouement du public lyrique quand il chantait Rossini. Donc ok tu restes avec Florez et ta suprématie du timbre sur toute chose et je reste avec Blake dont j'adore le timbre, je pense qu'on a fait le tour de la question... et si tu veux la poursuivre avec d'autres, il est question de ce débat sur le post chant rossinien ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23231
Age : 28
Date d'inscription : 12/10/2008

La Cenerentola - Rossini Empty
MessageSujet: Re: La Cenerentola - Rossini   La Cenerentola - Rossini EmptyDim 22 Aoû 2010 - 22:28

Personne ne parle de la version Ferro avec Valentini-Terrani, Araiza, Dara, Trimarchi et Corbelli notamment. Je l'avais entendu sur Radio Classique il y a à peu près deux ans. Il faudrait donc que je réécoute mais c'est la seule version que je connais pour le moment en entier. J'avais beaucoup aimé. Valentini-Terrani m'avait littéralement bluffée dans le rondo final. Elle a certes une voix imposante mais elle m'avait convaincu tant pour son incarnation que vocalement. C'est une voix très belle par ailleurs, plus que celle de Horne. Araiza est un très beau Ramiro dans mes souvenirs, avec une voix très claire, chaleureuse. Dara m'avait fait une très bonne impression mais je réécouterai. J'ai un peu moins de souvenirs en ce qui concerne les autres chanteurs. La direction orchestrale m'avait paru tout à fait satisfaisante.

Horne n'a pas beaucoup chanté le rôle titre. Un live de l'Opéra de San Francisco datant de 1983 sous la direction de Claudio Scimone, chef spécialiste de ce répertoire a été édité par Mitridate «Ponto». On retrouve notamment parmi les autres interprètes Araiza, Bruscantini et Montarsolo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23231
Age : 28
Date d'inscription : 12/10/2008

La Cenerentola - Rossini Empty
MessageSujet: Re: La Cenerentola - Rossini   La Cenerentola - Rossini EmptyLun 23 Aoû 2010 - 15:38

Comparaison des deux versions les plus récentes en DVD : http://lacasadellalirica.blogvie.com/2010/04/13/la-cenerentola-rossini-summers-2008-decca-benini-2009-dgg/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
calbo
Pertusienne
calbo

Nombre de messages : 28126
Age : 48
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

La Cenerentola - Rossini Empty
MessageSujet: Re: La Cenerentola - Rossini   La Cenerentola - Rossini EmptyLun 23 Aoû 2010 - 19:45

aurele a écrit:
Personne ne parle de la version Ferro avec Valentini-Terrani, Araiza, Dara, Trimarchi et Corbelli notamment. Je l'avais entendu sur Radio Classique il y a à peu près deux ans. Il faudrait donc que je réécoute mais c'est la seule version que je connais pour le moment en entier. J'avais beaucoup aimé. Valentini-Terrani m'avait littéralement bluffée dans le rondo final. Elle a certes une voix imposante mais elle m'avait convaincu tant pour son incarnation que vocalement. C'est une voix très belle par ailleurs, plus que celle de Horne. Araiza est un très beau Ramiro dans mes souvenirs, avec une voix très claire, chaleureuse. Dara m'avait fait une très bonne impression mais je réécouterai. J'ai un peu moins de souvenirs en ce qui concerne les autres chanteurs. La direction orchestrale m'avait paru tout à fait satisfaisante.

Horne n'a pas beaucoup chanté le rôle titre. Un live de l'Opéra de San Francisco datant de 1983 sous la direction de Claudio Scimone, chef spécialiste de ce répertoire a été édité par Mitridate «Ponto». On retrouve notamment parmi les autres interprètes Araiza, Bruscantini et Montarsolo.

C'est une version que je ne connais pas du tout. Je sais, pour avoir une version du festival de Salzbourg '88, qu'Araiza est un Ramiro excellent et que Dara et Corbelli sont carrément explosifs en Magnifico et Dandini (version CD scala 93' pourtant très moyenne et DVD du met 1996). Rien qu'avec ces deux là les théâtres lyriques sont sur d'avoir un gros succès s'ils montent La cenerentola
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23231
Age : 28
Date d'inscription : 12/10/2008

La Cenerentola - Rossini Empty
MessageSujet: Re: La Cenerentola - Rossini   La Cenerentola - Rossini EmptyLun 23 Aoû 2010 - 19:51

calbo a écrit:
C'est une version que je ne connais pas du tout. Je sais, pour avoir une version du festival de Salzbourg '88, qu'Araiza est un Ramiro excellent et que Dara et Corbelli sont carrément explosifs en Magnifico et Dandini (version CD scala 93' pourtant très moyenne et DVD du met 1996). Rien qu'avec ces deux là les théâtres lyriques sont sur d'avoir un gros succès s'ils montent La cenerentola

La version du Festival de Salzburg est le DVD avec Ann Murray en Cenerentola si je ne me trompe pas. Pour la version CD, ce n'est pas avec l'Orchestre de La Scala, c'est avec l'Ochestre du Teatro Comunale de Bologne. C'est paru en 1993 mais cela a été enregistré en juillet 1992.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
calbo
Pertusienne
calbo

Nombre de messages : 28126
Age : 48
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

La Cenerentola - Rossini Empty
MessageSujet: Re: La Cenerentola - Rossini   La Cenerentola - Rossini EmptyLun 23 Aoû 2010 - 19:56

Non il s'agit bien d'une production de 1988 et ça a d'abord été publié en VHS puis en DVD plus tard avec l'orchestre philarmonique de Vienne choeur de l'opéra d'état de Vienne mise en scène Michael Hampe sous la direction de Riccardo Chailly. Il est possible que la production ait été reprise en 1992 mais ce n'était certainement pas une création
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23231
Age : 28
Date d'inscription : 12/10/2008

La Cenerentola - Rossini Empty
MessageSujet: Re: La Cenerentola - Rossini   La Cenerentola - Rossini EmptyLun 23 Aoû 2010 - 20:00

calbo a écrit:
Non il s'agit bien d'une production de 1988 et ça a d'abord été publié en VHS puis en DVD plus tard avec l'orchestre philarmonique de Vienne choeur de l'opéra d'état de Vienne mise en scène Michael Hampe sous la direction de Riccardo Chailly. Il est possible que la production ait été reprise en 1992 mais ce n'était certainement pas une création

Je parlais de la version de studio de Chailly. C'est pour celle-ci que tu t'es trompée dans la date et pour l'orchestre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23231
Age : 28
Date d'inscription : 12/10/2008

La Cenerentola - Rossini Empty
MessageSujet: Re: La Cenerentola - Rossini   La Cenerentola - Rossini EmptyLun 23 Aoû 2010 - 20:06

Personne n'a parlé des versions Sir Neville Marriner et de Carlo Rizzi. Cela m'intéresserait d'avoir des avis. Voici plus d'informations sur ces deux versions :

_Sir Neville Marriner, enregistrement de 1987
Orchestre : The Academy of St. Martin in the Fields
Choeur : Ambrosian Opera Chorus
Cenerentola : Agnes Baltsa
Ramiro : Francesco Araiza
Don Magnifico : Ruggero Raimondi
Dandini : Simone Alaimo
Clorinda : Carole Malone
Alidoro : John Del Carlo
Tisbe : Felicity Palmer
label : DECCA

_Carlo Rizzi, enregistrement de 1994
Orchestre : Covent Garden
Choeur : Covent Garden
Cenerentola : Jennifer Larmore
Ramiro : Raúl Giménez
Don Magnifico : Alessandro Corbelli
Dandini : Gino Quilico
Clorinda : Adelina Scarabelli
Alidoro : Alastair Miles
Tisbe : Laura Polverelli
label : Teldec, réédition par Warner Classics
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
calbo
Pertusienne
calbo

Nombre de messages : 28126
Age : 48
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

La Cenerentola - Rossini Empty
MessageSujet: Re: La Cenerentola - Rossini   La Cenerentola - Rossini EmptyLun 23 Aoû 2010 - 20:15

aurele a écrit:
calbo a écrit:
Non il s'agit bien d'une production de 1988 et ça a d'abord été publié en VHS puis en DVD plus tard avec l'orchestre philarmonique de Vienne choeur de l'opéra d'état de Vienne mise en scène Michael Hampe sous la direction de Riccardo Chailly. Il est possible que la production ait été reprise en 1992 mais ce n'était certainement pas une création

Je parlais de la version de studio de Chailly. C'est pour celle-ci que tu t'es trompée dans la date et pour l'orchestre.

Et moi je te certifie, pour avoir les trois versions dont je te parle qu'il n'y a pas d'erreurs. Chailly a peut être fait une version studio avec le cast dont tu parles mais ce n'est pas la seule.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
calbo
Pertusienne
calbo

Nombre de messages : 28126
Age : 48
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

La Cenerentola - Rossini Empty
MessageSujet: Re: La Cenerentola - Rossini   La Cenerentola - Rossini EmptyLun 23 Aoû 2010 - 20:33

1) DVD du met 1996 avec Dara et Corbelli

La Cenerentola - Rossini 517Tn4AXtML._SL500_AA300_

2) CD scaligère avec Dara et Corbelli

La Cenerentola - Rossini 41MQS30A9SL._SL500_AA300_

3) production de Salzbourg 1988 d'abord éditée en VHS puis éditée en DVD avec Araiza

La Cenerentola - Rossini 51yv-lQZPLL._SL500_AA300_
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23231
Age : 28
Date d'inscription : 12/10/2008

La Cenerentola - Rossini Empty
MessageSujet: Re: La Cenerentola - Rossini   La Cenerentola - Rossini EmptyLun 23 Aoû 2010 - 22:49

calbo a écrit:
1) DVD du met 1996 avec Dara et Corbelli

La Cenerentola - Rossini 517Tn4AXtML._SL500_AA300_

2) CD scaligère avec Dara et Corbelli

La Cenerentola - Rossini 41MQS30A9SL._SL500_AA300_

Le premier est un DVD de l'Opéra de Houston. Cela date de 1995 par ailleurs. Concernant le CD, tu fais erreur. Il ne peut pas être scaligère puisque c'est l'orchestre du Teatro Comunale de Bologne. Le disque a été enregistré justement dans ce théâtre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
calbo
Pertusienne
calbo

Nombre de messages : 28126
Age : 48
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

La Cenerentola - Rossini Empty
MessageSujet: Re: La Cenerentola - Rossini   La Cenerentola - Rossini EmptyLun 23 Aoû 2010 - 22:54

Je vais laisser tomber parce que je suis épuisée et que j'ai pas envie de m'énerver
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23231
Age : 28
Date d'inscription : 12/10/2008

La Cenerentola - Rossini Empty
MessageSujet: Re: La Cenerentola - Rossini   La Cenerentola - Rossini EmptyLun 23 Aoû 2010 - 22:57

calbo a écrit:
Je vais laisser tomber parce que je suis épuisée et que j'ai pas envie de m'énerver

Je me base ma chère sur le site de DECCA. Ce n'est pas méchant quand je corrige les dates, lieux et orchestre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
calbo
Pertusienne
calbo

Nombre de messages : 28126
Age : 48
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

La Cenerentola - Rossini Empty
MessageSujet: Re: La Cenerentola - Rossini   La Cenerentola - Rossini EmptyLun 23 Aoû 2010 - 23:02

Ne me prends pas de haut s'il te plait. Je t'ai dit que je n'avait aucune envie de me mettre en rogne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
Contenu sponsorisé




La Cenerentola - Rossini Empty
MessageSujet: Re: La Cenerentola - Rossini   La Cenerentola - Rossini Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
La Cenerentola - Rossini
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Gioacchino Rossini, Cendrillon
» Giachino Rossini: La Pietra del Paragone (Spinosi, 2007)
» Sonia Prina
» La coloratura
» L'Italiana in Algeri

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: