Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 [jazz] Miles Davis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
droopyvert
Néophyte


Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 23/07/2010

MessageSujet: Le clavier bien tempéré   Sam 24 Juil 2010 - 16:18

Je crois l'avoir écouté une fois par Keith Jarrett, ça ne m'a pas choqué ni fait délirer d'enthousiasme non plus, faut dire que ce n'est pas non plus ce que je mets tous les jours.
Dans mon souvenir c'était plutôt plus égal, plus mesuré que par Gould, au toucher trop piqué, à la limite fatigant.
Faudrait que je le trouve par Rosalyn Tureck (qui ne m'avait pas transporté dans les Variations) ou Perahia, ou au clavecin par G Leonhardt et/ou P Hantai.
Et encore avec ceux là on est loin d'avoir fait le tour de la question.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Schwark
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2761
Age : 40
Localisation : Wallonie
Date d'inscription : 02/07/2005

MessageSujet: Re: [jazz] Miles Davis   Lun 26 Juil 2010 - 19:14

pour ceux que ça intéresse, le Kind of blue en vinyl bleu transparent sorti il y a quelques années est réédité à 3000 exemplaires numérotés
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poesie.webnet.fr/vospoemes/poemes/axel_gaspart/axel_gaspa
droopyvert
Néophyte


Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 23/07/2010

MessageSujet: Kind of blue   Mar 27 Juil 2010 - 9:52

Intéressé, oui... mais à quel prix le vinyl tout bleu?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Schwark
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2761
Age : 40
Localisation : Wallonie
Date d'inscription : 02/07/2005

MessageSujet: Re: [jazz] Miles Davis   Mar 27 Juil 2010 - 18:03

je l'ai acheté 21,99 € chez Mediamarkt

il y a 2 lp
side A : so what, freddie freeloader, blue in green
side B : all blues, flamenco sketches
side C : flamenco sketches (alternate take)
side D : on green dolphin street
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poesie.webnet.fr/vospoemes/poemes/axel_gaspart/axel_gaspa
Schwark
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2761
Age : 40
Localisation : Wallonie
Date d'inscription : 02/07/2005

MessageSujet: Re: [jazz] Miles Davis   Mar 27 Juil 2010 - 18:03

http://www.musiconvinyl.com/releases/Davis,_Miles/Kind_Of_Blue


Dernière édition par Schwark le Mar 27 Juil 2010 - 18:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poesie.webnet.fr/vospoemes/poemes/axel_gaspart/axel_gaspa
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 16208
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: [jazz] Miles Davis   Mar 27 Juil 2010 - 18:03

thumleft
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arch
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 117
Age : 30
Date d'inscription : 05/05/2010

MessageSujet: Re: [jazz] Miles Davis   Mar 27 Juil 2010 - 19:09

J'ai une petite question aux grands adeptes de M.Davis :

J'ai Bitches Brew depuis un petit temps et à chaque écoutes, ce sont des torgnoles qu'il m'assène. Pas grand fana de jazz, pourtant il règne ici un climat animal comparable à une jungle sauvage et luxuriante. La manière dont l'album fut retravaillé par le jazzman est elle aussi intéressante. Comment construire un monument avec de la matière brute. L'un des rares disque du genre joué avec les tripes ( bon, d'accord, j'en ai pas écouté des masses )

Je voulais savoir où se positionnait In a Silent Way par rapport à ce brûlot?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 16208
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: [jazz] Miles Davis   Mar 27 Juil 2010 - 21:03

In a Silent Way c'est quasiment l'envers: un disque planant et ethéré,une sorte d'impressionnisme electrique.

Je suis absolument fou de ce disque pour ma part, mais n'espere pas y trouver la moiteur etouffante d'un Spanish Key.In a Silent Way est beaucoup plus serein et aéré.Une sorte de Kind of Blue Jazz-Rock si tu veux. Wink



Et en effet, lorsque tu qualifie le disque "d'un des rares du genre à avoir des tripes", l'hypothèse selon laquelle tu n'aurais pas écouté des masses de disques de Jazz est à prendre en considération . Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arch
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 117
Age : 30
Date d'inscription : 05/05/2010

MessageSujet: Re: [jazz] Miles Davis   Mar 27 Juil 2010 - 22:57

A ben, il devrait me plaire celui-là. Kind of Blue est très bien passé de par ce côté là.

J'me suis compris

Citation :
Et en effet, lorsque tu qualifie le disque "d'un des rares du genre à avoir des tripes", l'hypothèse selon laquelle tu n'aurais pas écouté des masses de disques de Jazz est à prendre en considération . Mr. Green

J'me suis mal exprimé, par là je soulignais le potentiel plutôt bestial de Bitches Brew totalement hypnotique.

Je me doute bien que certains n'ont pas pondu leurs chef d'oeuvres sans donner tout ce qu'il y avait en eux.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 16208
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: [jazz] Miles Davis   Mar 27 Juil 2010 - 23:17

Ah oui du point de vue de " l'ensauvagement envoûtant" tu as totalement raison:Bitches Brew est une oeuvre unique. alien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thelonious
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 725
Age : 43
Date d'inscription : 10/01/2011

MessageSujet: Re: [jazz] Miles Davis   Dim 16 Jan 2011 - 13:24

Un album de la période électrique qui n'a pas été cité "Get Up With It".
Plus abordable il me semble que "On The Corner", plus éclectique et tellement intense.
Dans les plus récents, je suis un fan inconditionnel de "All around The World".
Miles y est viellissant, son jeu moins incisif, mais Kenny Garrett y donne là de très belles impros.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zéphire
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1082
Localisation : Comté de Provence
Date d'inscription : 17/11/2010

MessageSujet: Re: [jazz] Miles Davis   Dim 16 Jan 2011 - 18:45

Bonjour Thelonious, mes enregistrements de Miles que j'écoute souvent, ce sont les cessions Savoy avec Charlie Parker et "You're under arrest" et "Tutu"; la partie où il est entré dans une voie silencieuse me plait moins mais c'est intéressant quand même.
Avec "You're under arrest, il redonne du plaisir aux auditeurs comme avec les extraordinaires enregistrements Savoy des années 40 (avec Charlie Parker I love you immense avec Dizzy Gillespie, Bud Powell et Max Roach).
Tu dois les connaître?
fleurs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thelonious
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 725
Age : 43
Date d'inscription : 10/01/2011

MessageSujet: Re: [jazz] Miles Davis   Dim 16 Jan 2011 - 19:33

Je les connais et j'adore Tutu. Le petit solo de violon de Michael Urbaniak dans don't lose your mind est particulièrement savoureux.
You're under arrest est sympa mais je lui préfère Decoy sorti en 1984 soit un an avant. L'acidité sonore, l'originalité et la construction des compos me plaisent davantage.
Pas mal de connaisseurs de Miles sur ce forum.
mains
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Octavian
Glasse les fraises
avatar

Nombre de messages : 6943
Age : 33
Localisation : Aix / Marseille
Date d'inscription : 07/05/2008

MessageSujet: Re: [jazz] Miles Davis   Mer 30 Mar 2011 - 22:08

Je rebondis fourbement sur la proposition d'Arnaud B. dans le fil Playlist

arnaud bellemontagne a écrit:
Miles c'est un monde. sunny

N'hesites pas à demander si besoin est. Smile

Voici donc une question à des destinations des Milesophiles avertis du forum :

on trouve couramment deux éditions de l'album Miles Ahead sous deux pochettes et avec, me semble-t-il bien, deux programmations différentes pour ce qui est des pistes "bonus" :

/

Laquelle vous semble préférable ? (Je parle des programmations bien sûr bedo )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pHax
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 638
Date d'inscription : 30/04/2008

MessageSujet: Re: [jazz] Miles Davis   Jeu 31 Mar 2011 - 8:21

Citation :
Laquelle vous semble préférable ?

Question

Par contre, là, tu es arrivé aux très grands disques…



L'année 58 est bénie…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://phorme.wordpress.com/
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 16208
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: [jazz] Miles Davis   Jeu 31 Mar 2011 - 10:31

@Octavian:Prend celle avec Miles sur la couv' et n'oublie pas Sketches of Spain! thumright
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Octavian
Glasse les fraises
avatar

Nombre de messages : 6943
Age : 33
Localisation : Aix / Marseille
Date d'inscription : 07/05/2008

MessageSujet: Re: [jazz] Miles Davis   Sam 2 Avr 2011 - 22:27

phAx a écrit:
Citation :
Laquelle vous semble préférable ?

Question

D'après ce que je vois, les 10 titres du LP original sont complétés, dans un cas, par des "alternate takes" de ces dites 10 pistes (je trouve ça intéressant, mais ce n'est pas non plus ce qui me passionne le plus), et dans l'autre cas, par des titres totalement différents (mais dont j'ignore la provenance). Liste ci-dessous :

Spoiler:
 

D'où ma question. Smile

arnaud bellemontagne a écrit:
et n'oublie pas Sketches of Spain! thumright
Sketches... est le premier album de Miles que j'ai acheté il y a un certain nombre d'années maintenant, et il a tourné depuis un nombre relativement incalculable de fois dans ma chaîne hi-fi (ou celle de ma compagne). Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
néthou
JazzAuNeth
avatar

Nombre de messages : 1511
Date d'inscription : 04/03/2011

MessageSujet: Re: [jazz] Miles Davis   Sam 2 Avr 2011 - 23:39

Octavian, les bonus de la version "jolie fille dans un bateau" sont en fait tous ceux d'un autre album de Miles datant de 1955, "Blue moods"; Miles à la trompette, Britt Woodman au trombone, Teddy Charles au vibraphone, Mingus à la basse et Elvin Jones derrière ses fûts. Donc 2 albums pour le prix d'un.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Octavian
Glasse les fraises
avatar

Nombre de messages : 6943
Age : 33
Localisation : Aix / Marseille
Date d'inscription : 07/05/2008

MessageSujet: Re: [jazz] Miles Davis   Dim 3 Avr 2011 - 1:07

Ah, le fameux seul album enregistré par Miles pour le label que Mingus avait lancé ! Je vais probablement choisir cette version alors. Smile Merci Néthou !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Octavian
Glasse les fraises
avatar

Nombre de messages : 6943
Age : 33
Localisation : Aix / Marseille
Date d'inscription : 07/05/2008

MessageSujet: Re: [jazz] Miles Davis   Mer 28 Sep 2011 - 8:58

Petit up (with it)... C'est le 20e anniversaire de la mort du grand Miles aujourd'hui...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 16208
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: [jazz] Miles Davis   Mer 28 Sep 2011 - 10:42

En effet, une pensée pour un des plus grands musiciens du XXème siécle. salut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [jazz] Miles Davis   Mer 29 Fév 2012 - 11:32

Je n'ai jamais été grand amateur de Miles Davis, particulièrement celui du Kind of Blue ou de l'Ascenseur pour l'échafaud.
C'est néanmoins avec grand plaisir que j'ai écouté l'émission d'Arnaud Merlin le mardi 21 février 2012 sur France Musique. Avec Laurent Cugny invité pour la circonstance, Arnaud Merlin a balayé la période 1968/1974 avec un titre très explicite : "Miles Davis électrique"
J'ai beaucoup aimé cette atmosphère de folie créative avec des musiciens aussi variés que McLaughlin ou Zavinhul. Pas toujours de très bon goût mais un témoignage fort de ce jazz expérimental qui n'a pas mis longtemps à rentrer dans le rang au risque de devenir soporifique.

On peut écouter cette émission à l'adresse suivante :
http://sites.radiofrance.fr/francemusique/em/matinmus_mardi/emission.php?e_id=100000067&d_id=425007255&arch=1
Revenir en haut Aller en bas
rien75
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 36
Date d'inscription : 01/03/2012

MessageSujet: Re: [jazz] Miles Davis   Sam 3 Mar 2012 - 4:02

.


Dernière édition par rien75 le Dim 4 Mar 2012 - 13:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [jazz] Miles Davis   Sam 3 Mar 2012 - 11:00

mineur9&diese11 a écrit:
ah miles, inspirant, son tres beau Son d'instrument, son phrasé qui va a un certain "essentiel" .. c un bon jazzman qui mérite l'ecoute et qu'on s'en inspire je crois.
mais loin d'etre incontournable dans l'domaine jazz je pense, il reste en dessous de pratiquement tous les grands maitres du style.

y'a un jazzman (j'me souviens plus qui, vous avez une idée?) de l'époque qui disait : "miles ? ouais.. il joue bien pour un milliardaire !"

j'trouve ça bien dit enfait.

et marrant.

Je suis moins sévère que toi. Miles reste une figure importante du jazz, mais pas au point d'être majeure. Je lui reconnais cependant son obsession à s'entourer de musiciens divers et variés en vue d'expériences artistiques originales, attitude qui témoignait d'une grande ouverture d'esprit. La période "électrique" de Miles (1968-1974) est sans doute la plus représentative de ce réflexe "expérimental", injustement brocardé et qui a sombré dans un conformisme de bon aloi recyclant un bebop assagi avec un jazz modal uniquement préoccupé de virtuosité et dépourvu de toute originalité harmonique.
Pour conclure, ta citation est excellente...
Revenir en haut Aller en bas
rien75
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 36
Date d'inscription : 01/03/2012

MessageSujet: Re: [jazz] Miles Davis   Sam 3 Mar 2012 - 12:17

.



Dernière édition par rien75 le Dim 4 Mar 2012 - 13:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jerome
Fugueur intempéré
avatar

Nombre de messages : 8868
Date d'inscription : 10/03/2008

MessageSujet: Re: [jazz] Miles Davis   Sam 3 Mar 2012 - 12:31

Je rentre aussi assez mal dans le Miles électrique - mais bon, ton argumentation globalisante sur l'Art et les effets pervers du métissage... bof... ça reste une grille de lecture parmi tant d'autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Duck Feeling
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 194
Date d'inscription : 26/03/2009

MessageSujet: Re: [jazz] Miles Davis   Ven 13 Avr 2012 - 21:20



Comme je sais qu'il y a des amateurs, juste un petit mot pour vous annoncer la sortie d'un nouveau livre consacré à l'album Bitches Brew de Miles Davis aux éditions Le Mot et le Reste et dont je suis l'auteur. Il y est question des nouvelles influences rock et funk de Miles, des sessions d'enregistrement et du rôle essentiel du producteur Teo Macero dans l'élaboration du disque.

http://atheles.org/lemotetlereste/formes/bitchesbrewoulejazzpsychedelique/index.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://huntingbears.free.fr/
Alifie
Googlemaniac
avatar

Nombre de messages : 13332
Date d'inscription : 29/01/2012

MessageSujet: Re: [jazz] Miles Davis   Ven 13 Avr 2012 - 23:59

Je ne sais pas qui a écrit ça :

Citation :
ah miles, inspirant, son tres beau Son d'instrument, son phrasé qui va a un certain "essentiel" .. c un bon jazzman qui mérite l'ecoute et qu'on s'en inspire je crois.
mais loin d'etre incontournable dans l'domaine jazz je pense, il reste en dessous de pratiquement tous les grands maitres du style.

y'a un jazzman (j'me souviens plus qui, vous avez une idée?) de l'époque qui disait : "miles ? ouais.. il joue bien pour un milliardaire !"

j'trouve ça bien dit enfait.

et marrant.
... mais ça mérite juste une bonne fesse pour la méconnaissance totale du jazz qu'écrire une pareille ânerie suppose ! Ce n'est probablement pas Duck Feeling qui me contredira. Sinon, assez d'accord avec Cocotier, enfin pour ce qui est de la dernière période électrique de Miles (uniquement), certainement pas la plus excitante musicalement, mais il y a quand même "Tutu" dans cette période-là, et puis c'était toujours Miles, difficile de rester insensible quand on le voyait en concert. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 16208
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: [jazz] Miles Davis   Sam 14 Avr 2012 - 13:48

Duck Feeling a écrit:


Comme je sais qu'il y a des amateurs, juste un petit mot pour vous annoncer la sortie d'un nouveau livre consacré à l'album Bitches Brew de Miles Davis aux éditions Le Mot et le Reste et dont je suis l'auteur. Il y est question des nouvelles influences rock et funk de Miles, des sessions d'enregistrement et du rôle essentiel du producteur Teo Macero dans l'élaboration du disque.

http://atheles.org/lemotetlereste/formes/bitchesbrewoulejazzpsychedelique/index.html

Super nouvelle cheers

Je vais me le procurer toutes affaires cessantes.

Si tu as l'occasion de croiser l'auteur salue-le pour moi! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roderick
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2901
Age : 42
Date d'inscription : 10/06/2013

MessageSujet: Re: [jazz] Miles Davis   Sam 31 Aoû 2013 - 9:37

Ma fille se destinant à la trompette, après le 1er concerto de Chosta, je lui ai mis ça ce matin


Je me rappelais pas à quel point c'était.... whaaou !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 16208
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: [jazz] Miles Davis   Dim 1 Sep 2013 - 14:09

Oui, la rencontre Miles et Milt (le poète lunaire et le carillon du gospel) fait des étincelles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
darkmagus
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1421
Age : 68
Date d'inscription : 04/10/2013

MessageSujet: [jazz] Miles Davis    Dim 13 Oct 2013 - 8:42

un disque peu connu de Miles Davis: sa rencontre avec le bluesman John Lee Hooker, pour les besoins de la musique du film "The Hot Spot" de Dennis Hooper. Le climat est lunaire et le titre "Murder" est carrément lugubre. A déguster une nuit de pleine lune.







ben pourquoi qu'elle s'affiche pas la photo, c'est où que ça coince ????????


Dernière édition par darkmagus le Lun 14 Oct 2013 - 19:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alifie
Googlemaniac
avatar

Nombre de messages : 13332
Date d'inscription : 29/01/2012

MessageSujet: Re: [jazz] Miles Davis   Dim 13 Oct 2013 - 13:52

Tu as un bouton dédié (insérer une image) dans l'éditeur de messages ou alors tu la postes avec l'adresse url entre les balises idoines, comme suit en vert :
Code:
[img]http://ecx.images-amazon.com/images/I/51EJhP12RoL._SY450_.jpg[/img]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
darkmagus
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1421
Age : 68
Date d'inscription : 04/10/2013

MessageSujet: [jazz] Miles Davis    Dim 13 Oct 2013 - 14:28

ben je croyais l'avoir fait!!!!!!Je vais réessayer avec un autre disque de b.o. avec Milou en guest star: Si ça passe toujours pas: c'est "Siesta", sur des compos de Marcus Miller.
Merci alifie Smile



voilà, mieux je sais pas faire! merci encore.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 16208
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: [jazz] Miles Davis   Ven 18 Oct 2013 - 15:22

Le Miles 80's j'y arrive pas.Trop impersonnel, indigent et anonyme. Shit 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
darkmagus
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1421
Age : 68
Date d'inscription : 04/10/2013

MessageSujet: [jazz] Miles Davis   Ven 18 Oct 2013 - 18:06


impersonnel ? indigent ? anonyme ?  sur quels albums te bases-tu ?

il y a deux façons d'aborder les Miles Davis des 80': soit on s'intéresse à l'emballage, et effectivement certains accompagnements et orchestrations laissent parfois à désirer, soit on écoute essentiellement Miles, et il y a encore des chefs-d'oeuvres:
les deux solos de Star People, le titre du dit album, tout en équilibre et fragilité, rappelle en tous points certaines anciennes prestations des années 50 et 60.
sur l'album "Aura", Miles est bouleversant d'émotions contenues sur la deuxième partie de "Blue", malgré une note "difficile", sur "White", et à un degré moindre, "Yellow" et "Green", ses interventions sont également superbes.
Même sur "Tutu", "You're Under Arrest", "Amandla", il y a de très bonnes choses
sur "Doo-Bop" (Miles et le rap, clin d’œil malicieux aux grincheux du « vrai jazz »), un des Miles Davis les plus gais, les plus enjoués, bizarre, juste avant de mourir...
quant à "The Hot Spot", c'est carrément un disque à l'ancienne, tu parles, avec John Lee Hooker !!! Et je confirme, "Murder" est un des plus poignants solos de sa carrière.
Ses interventions sur "Siesta" sont également tout sauf impersonnelles, indigente ou anonyme.
Ah mais !


Edit: par contre, je le dis avant que tu m'en parles, j'aime beaucoup moins les albums live chez lui, et ceci toutes époques confondues, et les lives des 80' sont effectivement quelquefois affligeants, mais l'ayant vu plusieurs fois sur scène, il me reste quand même par ci-par là quelques jolis souvenirs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alifie
Googlemaniac
avatar

Nombre de messages : 13332
Date d'inscription : 29/01/2012

MessageSujet: Re: [jazz] Miles Davis   Ven 18 Oct 2013 - 18:46

Tu perds ton temps, arnaud déteste la dernière période de Miles (et particulièrement Tutu).

We Want Miles (il y en a d'autres en live ? scratch) est assez représentatif de ce qu'on entendait sur scène : je ne le trouve pas spécialement affligeant, d'autant plus qu'on y trouve Mike Stern, Bill Evans, Marcus Miller ou Al Foster, pas spécialement des musiciens de 3ème zone.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
francisA
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 41
Age : 55
Date d'inscription : 06/10/2013

MessageSujet: Re: [jazz] Miles Davis   Ven 18 Oct 2013 - 22:56

Alifie a écrit:
Tu perds ton temps, arnaud déteste la dernière période de Miles (et particulièrement Tutu).

We Want Miles (il y en a d'autres en live ? scratch) est assez représentatif de ce qu'on entendait sur scène : je ne le trouve pas spécialement affligeant, d'autant plus qu'on y trouve Mike Stern, Bill Evans, Marcus Miller ou Al Foster, pas spécialement des musiciens de 3ème zone.
Je partage ton point de vue,c'est un live enthousiasmant,plein de punch,j'aime beaucoup.Et les musiciens,ce n'est pas rien,Mike Stern I love you 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
darkmagus
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1421
Age : 68
Date d'inscription : 04/10/2013

MessageSujet: Re: [jazz] Miles Davis   Ven 18 Oct 2013 - 23:36

Je n'aime pas beaucoup "We Want Miles", mais je ne le déteste pas, et je ne suis pas fan non plus des musiciens de cette époque, Forster et Scofield mis à part; mais ce n'est pas le seul live des eighties. Perso j'en ai cinq autres: deux édités par Warner Bros., et trois plus ou moins pirates, et c'est vrai qu'il y a quelques plages que je saute car c'est à la limite de la variété, du funk pour du funk, sans rien dedans, mais ça n'est que mon point de vue.


Edit: Tiens ben j'en ai même six, je viens de vérifier: y'en a un qu'est double

et pis Miller c'est pas mal aussi, mais j'aime pas les souffleurs post coltraniens dont s'entourait Miles: beaucoup de savoir faire, peu de savoir dire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alifie
Googlemaniac
avatar

Nombre de messages : 13332
Date d'inscription : 29/01/2012

MessageSujet: Re: [jazz] Miles Davis   Ven 18 Oct 2013 - 23:48

Oui, les bootlegs il y en a foison, et j'avais zappé les live sortis après sa mort, c'est vrai.

Je vais voler au secours d'arnaud, que je ne déteste pas chambrer habituellement : ce qu'il n'aime pas dans cette dernière période de Miles, c'est précisément le côté variété funky, les reprises de Cindy Lauper ou Tina Turner * et le manque d'inventivité en général. Comme il n'aime pas non plus Tutu, l'écrin de luxe confectionné par Marcus Miller pour Miles, il boude le tout en bloc.

La période précédente, même si Miles, comme instrumentiste, y jouait de la trompette wah-wah Confused ou se contentait parfois de plaquer quelques accords d'orgue, est beaucoup plus créative et enthousiasmante (n'est-ce pas, darkmagus ?), mais enfin quand on a eu l'occasion de le voir sur scène dans les années 80, ce n'était pas non plus tout à fait les adieux de Line Renaud ou de Maurice Chevalier. Smile

* j'évite de citer celle de Human Nature de Michael Jackson, le maître des lieux est un fan absolu de Bambi siffle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alifie
Googlemaniac
avatar

Nombre de messages : 13332
Date d'inscription : 29/01/2012

MessageSujet: Re: [jazz] Miles Davis   Sam 19 Oct 2013 - 17:23

Tiens, à propos de Scofield et Al Foster, il sont aussi, et John Scofield y est très impressionnant, sur l'album drunken de Joe Henderson en hommage à Miles (je l'ai déjà cité il y a quelque temps sur un autre fil jazz, mais peu importe, c'est un vrai joyau) :

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
darkmagus
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1421
Age : 68
Date d'inscription : 04/10/2013

MessageSujet: Re: Vos solos ultimes (impros ou autres chorus)    Dim 5 Jan 2014 - 8:41

Suite du topic Vos solos ultimes (impros ou autres chorus)


Miles Davis : 50 solos cultes :

je ne parle que des solos il y a des choses que j’aime beaucoup chez Miles Davis mais où la notion de solo semble inappropriée (On The Corner, Jack Johnson, Get Up With It, Dark Magus, Pangaea, Black Beauty, Bitches Brew, etc…)


Avec Charlie Parker
Billie Bounce 1945
Now’s The Time 1945
Embraceable You 1947
Birth Of The Cool
Venus de Milo 1949
Avec Charlie Parker
KC Blues 1951
Edité sous divers albums
Blue Room 1951
Dig
It’s Only A Paper Moon 1951
Blue Haze
When Lights Are Low 1953
Edité sous divers albums
It Never Entered My Mind 1954
Walkin 1954
The Man I Love 1954
Bag’s Groove 1954
’Round Midnight
Ah-Leu-Cha1955
Green Haze
Just Squeeze Me 1955
Collectors’ Item
Vierd Blues 1956
’Round Midnight
Bye Bye Blackbird 1956
‘Round Midnight 1956
Edité sous divers albums
The Surrey With Fringe On Top 1956
My Funny Valentine 1956
Miles Ahead
Blues For Pablo 1957
Ascenceur pour l’Echafaud
Générique 1957
Florence sur les Champs Elysées 1957
Diner au Motel 1957
Chez le Photographe du Motel 1957
Somethin’ Else, de Cannonball Adderley
Autumn Leaves 1958
Milestones
Sid’s Ahead 1958
édité sous plusieurs albums
Fran Dance 1958 (la version du 26/05)
Porgy & Bess
Fisherman, Strawberry and Devil Crab 1958
Summertime 1958
Kind Of Blue
So What 1959
Flamenco Sketches 1959
Sketches Of Spain
Saeta 1960
Someday My Prince Will Come
Pfrancing 1961
Someday My Prince Will Come 1961
Teo 1961
édité sous plusieurs albums
Baby Won’t You Please Come Home 1963
Live Stockholm, édité sous plusieurs albums
My Funny Valentine 1964
E.S.P.
Iris 1965
Miles Smile
Circle 1966
Circle in a Round
Circle in a Round 1967
Filles de Kilimandjaro
Filles de Kilimandjaro 1968
Circle In a Round
Guinnevere 1970
Agartha
Maysha 1974
Star People
Star People, deuxième solo, 1983
Aura
Blue 1985
White 1985
You're under arrest
Time After Time 1985
Amandla
Mr. Pastorius 1989
The Hot Spot, avec John Lee Hooker
Murder 1990
Doo Bop
High Speed Chase 1991




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thelonious
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 725
Age : 43
Date d'inscription : 10/01/2011

MessageSujet: Re: [jazz] Miles Davis   Sam 11 Jan 2014 - 14:39

Belle liste, rien à jeter.

Je pensais être le seul à aimer le High Speed Chase.

J'ajouterai en passant:

Sorcerer: Masqualero, The sorcerer (ce dialogue avec Shorter...).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
darkmagus
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1421
Age : 68
Date d'inscription : 04/10/2013

MessageSujet: Re: [jazz] Miles Davis   Ven 19 Sep 2014 - 16:32

Cello a écrit:
J'ai aussi quelque part un étonnant concert ° avec Thelonious Monk où l'entente entre les deux ne semble pas être au beau fixe: je me souviens d'un long moment de silence lorsque le pianiste refuse obstinément de prendre son solo, silence interrompu par une exclamation de la trompette de Miles qui indique clairement ce qu'il pense de cette attitude.

Ahhh, le « trou » de Monk ! Uuuuuhhhhh ! sujet sensible et délicat s’il en est, si nous rentrons là-dedans nous risquons de nous perdre, le sujet est aussi célèbre que mystérieux, et de nombreux spécialistes se sont penché dessus avec minutie et circonspection et ont traité la chose en long en large et en travers (on parle bien du trou de Monk sur l’enregistrement de « The Man I Love » du 24/12/1954 hein ! qu’on se comprenne bien !)

L’affaire : Miles et Monk enregistraient en studio, et non en concert, « The Man I Love », dans son solo Monk étire son discours jusqu’à l’arrêter brusquement, laissant la rythmique continuer seule, au bout de quelques secondes qui semblent interminables, Miles inquiet le « réveille » et Monk fini son solo dans un style très différent.

Le trou de Monk était né, l’expression fut créée par André Hodeir, éminent écrivain, musicologue, théoricien et critique musical, et a constamment été utilisée depuis.


Beaucoup, sinon tous les « spécialistes » (du moins en France, je ne suis pas sûr qu’à l’étranger il y ait eu seulement débat*), accusèrent Miles Davis de n’avoir rien compris au « trait de génie » de Monk, et d’avoir étouffé dans l’œuf une illumination quasi divine, certains disant même qu’ils en étaient venus aux mains, ce à quoi Miles répondit du haut de son mètre 65 :  « Monk est une armoire, si on s’était battus je serai mort », mais la polémique perdura jusqu’au jour ou Prestige sortit une deuxième prise (en réalité la prise 1) de ce titre réalisée le même jour, et l’on s’aperçut que Monk sur cette prise ne se « troua pas » et que donc le fameux trou n’était probablement pas volontaire mais bien inopiné, et que Monk s’était probablement perdu, voire endormi, (l’héroïne était très présente à cette époque chez les musiciens, je ne sais pas si Monk en prenait, Davis lui venait tout juste d’en sortir), ce qui n’empêche toujours pas la légende de l’indélicatesse ou de la stupidité de Miles de perdurer, (Monk c’est comme Coltrane, on a pas le droit d’écorner l'icône)

Il y en a une autre d’ailleurs, de légende, tout autant injuste pour Miles Davis, celle du dos au public, mais c’est une autre histoire…

° il me semble que le seul concert enregistré de Davis et Monk ensemble soit un disque "pirate", intitulé "Miscellaneous Davis 1955-1957," (que je possède) ne figurant pas dans la discographie officielle de Miles  et où il n'y a pas de silence incongru, ni de "the man I love", je pense que tu parlais bien de la séance mythique de Noël 54

* dans leur biographies respectives de Miles Davis, Ian Carr évoque brièvement une « perte du fil de la séquence des accords » de la part de Monk, et Eric Nisenson ne l’évoque même pas, insistant uniquement sur « un climat de tensions », mais surtout sur la qualité artistique de cet enregistrement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
néthou
JazzAuNeth
avatar

Nombre de messages : 1511
Date d'inscription : 04/03/2011

MessageSujet: Re: [jazz] Miles Davis   Ven 19 Sep 2014 - 17:41

darkmagus a écrit:
... et que donc le fameux trou n’était probablement pas volontaire mais bien inopiné, et que Monk s’était probablement perdu, voire endormi, [/size]

J'en doute un peu.
Je pencherai plutôt pour une manifestation de son côté farceur, juste histoire d'emmerder Miles avec lequel manifestement l'entente n'était pas parfaite, en tous cas ce jour-là. Quand deux fort caractères se rencontrent, quelquefois ça fait des étincelles.
Il y a d'autres exemples, notamment en quartet avec Johnny Griffin (mais aussi de mémoire avec Charlie Rouse et Coltrane), où Monk cesse d'accompagner derrière le soliste, et quelquefois pendant de longues mesures.

Et on ne dit pas du mal de Monk.

Non mais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
darkmagus
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1421
Age : 68
Date d'inscription : 04/10/2013

MessageSujet: Re: [jazz] Miles Davis   Ven 19 Sep 2014 - 18:23

néthou a écrit:
darkmagus a écrit:
... et que donc le fameux trou n’était probablement pas volontaire mais bien inopiné, et que Monk s’était probablement perdu, voire endormi, [/size]

J'en doute un peu.
Je pencherai plutôt pour une manifestation de son côté farceur, juste histoire d'emmerder Miles avec lequel manifestement l'entente n'était pas parfaite, en tous cas ce jour-là. Quand deux fort caractères se rencontrent, quelquefois ça fait des étincelles.

C'est aussi une possibilité, un peu partisane cependant Mr.Red  Miles refusait notoirement de se faire accompagner par Monk, son "soutient" ne lui convenant pas lors de ses solos, Monk, aurait alors pu se venger puérilement  (mais je critique pas hein, je dis juste)  hehe  


néthou a écrit:
Il y a d'autres exemples, notamment en quartet avec Johnny Griffin (mais aussi de mémoire avec Charlie Rouse et Coltrane), Monk cesse d'accompagner derrière le soliste, et quelquefois pendant de longues mesures.

tutut  mais ça n'est pas du tout pareil que lors de la séance de 54 où Monk n'accompagnait personne, mais était seul dans son univers solo



Dernière édition par darkmagus le Sam 20 Sep 2014 - 10:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alifie
Googlemaniac
avatar

Nombre de messages : 13332
Date d'inscription : 29/01/2012

MessageSujet: Re: [jazz] Miles Davis   Ven 19 Sep 2014 - 19:23

Il est tout de même fréquent d'entendre Monk, en concert particulièrement, s'arrêter de jouer et laisser la contrebasse et la batterie poursuivre seules pendant un bon moment *. C'était tellement dans sa manière que ça rend obsolète la glose sur le silence de Monk sur The Man I Love (en 1954, ceci explique cela).

A ma connaissance, le seul exemple enregistré qui voit Monk s'endormir (et l'ingénieur du son le réveiller si je me souviens bien) est une séance Riverside (celle dont tu parles ?) où il multiplie les prises de 'Round Midnight (on trouve ça sur un double LP Riverside, mais je ne l'ai plus).

* généralement en se levant de son tabouret pour danser/tourner en rond sur lui-même comme il aimait à le faire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chris3
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4542
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: [jazz] Miles Davis   Ven 19 Sep 2014 - 21:59

Ah, merci, je viens de comprendre grâce à vous cette fameuse expression... Et dire, ô honte sur moi, que durant des décennies, j'ai cru que d'aucuns parlaient du trou de mon c... Embarassed
Comme quoi, hein Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
darkmagus
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1421
Age : 68
Date d'inscription : 04/10/2013

MessageSujet: Re: [jazz] Miles Davis   Ven 19 Sep 2014 - 23:02

Alifie a écrit:
Il est tout de même fréquent d'entendre Monk, en concert particulièrement, s'arrêter de jouer et laisser la contrebasse et la batterie poursuivre seules pendant un bon moment *.
* généralement en se levant de son tabouret pour danser/tourner en rond sur lui-même comme il aimait à le faire

Rien à voir, en premier lieu il n'est pas en concert mais en studio, ensuite réécoute l’enregistrement, on sent bien que Monk ne s’est pas levé pour danser, pas là, on entend bien que sa phrase n’est pas finie, qu’elle est laissée en suspens, et il est toujours assis devant son piano car quand Miles le rappelle il réagit immédiatement.

Vous voyez bien que le débat n’est pas clos et qu’il suffit d’ouvrir la boîte pour que des avis divergents s’affrontent encore, non, non, je vous le dit, on en parlera encore dans 50 ans du trou de Monk
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alifie
Googlemaniac
avatar

Nombre de messages : 13332
Date d'inscription : 29/01/2012

MessageSujet: Re: [jazz] Miles Davis   Sam 20 Sep 2014 - 0:08

Monk jouait aussi du piano debout !



Et surtout il était assez amateur de silences, ce qui suffit pour moi à expliquer, même si son goût pour les petits roupillons est avéré, ses "absences".

Quant à Miles jouant dos au public, il s'en est expliqué : c'était pour mieux diriger ses ouailles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [jazz] Miles Davis   

Revenir en haut Aller en bas
 
[jazz] Miles Davis
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» [jazz] Miles Davis
» Miles Davis - Andernos (33) Le 21/07/2001
» Soirée Miles Davis
» Miles Davis
» Miles Davis

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Autres musiques :: Autres styles-
Sauter vers: