Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Patricia Petibon

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
calbo
Pertusienne
avatar

Nombre de messages : 28126
Age : 47
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Patricia Petibon   Mer 13 Juin 2012 - 15:21

hehe

Sinon, je ne me rappelle de Petibon que dans Blondchen (L'enlèvement au Sérail). C'est intéressant mais pas passionnant non plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8378
Age : 37
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Patricia Petibon   Mer 13 Juin 2012 - 15:23

calbo a écrit:
hehe

Sinon, je ne me rappelle de Petibon que dans Blondchen (L'enlèvement au Sérail). C'est intéressant mais pas passionnant non plus.

A Zurich (dvd) ou avec Christie (Cd Erato) ? Parce que c'était beaucoup plus excitant en scène !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
calbo
Pertusienne
avatar

Nombre de messages : 28126
Age : 47
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Patricia Petibon   Mer 13 Juin 2012 - 15:44

Non c'est un truc que j'ai vu sur MEZZO au début du printemps et je n'ai aucun souvenir de l'endroit ou ca a été tourné Confused
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82440
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Patricia Petibon   Mer 13 Juin 2012 - 15:54

Ben c'est forcément le DVD de Zurich.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8378
Age : 37
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Patricia Petibon   Mer 13 Juin 2012 - 16:08

Xavier a écrit:
Ben c'est forcément le DVD de Zurich.

Il y a des chances, en effet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
calbo
Pertusienne
avatar

Nombre de messages : 28126
Age : 47
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Patricia Petibon   Mer 13 Juin 2012 - 20:46

Je vous crois sur parole hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
taminottavio
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 24
Date d'inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: Patricia Petibon   Jeu 14 Juin 2012 - 11:23

Dans le DVD de Zürich, vocalement ça ne pose aucun problème à Petibon, mais elle rajoute des pitreries et des poses alla Olympia dans les suraigus qui m'exaspèrent vite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
calbo
Pertusienne
avatar

Nombre de messages : 28126
Age : 47
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Patricia Petibon   Jeu 14 Juin 2012 - 14:37

Je connais assez mal l'enlèvement au sérail en fait. C'est un problème ces "rajouts"? Même s'ils sont très rares chez Mozart, il y en a ici et la me semble-t-il, non?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8378
Age : 37
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Patricia Petibon   Jeu 14 Juin 2012 - 14:42

calbo a écrit:
Je connais assez mal l'enlèvement au sérail en fait. C'est un problème ces "rajouts"? Même s'ils sont très rares chez Mozart, il y en a ici et la me semble-t-il, non?

Quelques-uns, c'est vrai ; mais tant que ça, après tout (dans le duo avec Osmin, autant que je me souvienne). Et rien de rédhibitoire, à mon goût. Evidemment, dans l'absolu, moi c'est dans... Konstanze que j'aimerais l'entendre (toute l'amplitude des ambiances qu'elle saurait, sans doute, mettre à "Ach ich liebte", "Traurigkeit" et "Martern aller Artern" drunken ...) !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
calbo
Pertusienne
avatar

Nombre de messages : 28126
Age : 47
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Patricia Petibon   Jeu 14 Juin 2012 - 14:45

C'est vrai que Konstanze ca serait bien de voir ce qu'elle en ferait. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22962
Age : 27
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Patricia Petibon   Mer 22 Aoû 2012 - 19:34

http://www.deutschegrammophon.com/cat/single?sort=newest&PRODUCT_NR=4790079&ADD_OTHER=1&per_page=50&flow_per_page=50&presentation=flow&UNBUYABLE=1

Son 4e récital déjà sous le label jaune mélange en fait la musique espagnole baroque, à Purcell et à de la musique française baroque. Mix donc de ses deux derniers disques en quelque sorte. Par ailleurs, c'est son deuxième disque avec Andrea Marcon à la tête cette fois de La Cetra et plus du Venice Baroque Orchestra. J'ai vraiment du mal à l'imaginer dans les airs de Médée de Charpentier ou dans la plainte de Didon. Les airs des Indes galantes et "Fairest Isle" devraient lui convenir. Pour les chansons et airs hispaniques, je ne demande qu'à découvrir notamment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AlfredoGermont
Mélomane averti


Nombre de messages : 136
Date d'inscription : 13/12/2010

MessageSujet: Re: Patricia Petibon   Jeu 23 Aoû 2012 - 15:29

aurele a écrit:
http://www.deutschegrammophon.com/cat/single?sort=newest&PRODUCT_NR=4790079&ADD_OTHER=1&per_page=50&flow_per_page=50&presentation=flow&UNBUYABLE=1

Son 4e récital déjà sous le label jaune mélange en fait la musique espagnole baroque, à Purcell et à de la musique française baroque. Mix donc de ses deux derniers disques en quelque sorte. Par ailleurs, c'est son deuxième disque avec Andrea Marcon à la tête cette fois de La Cetra et plus du Venice Baroque Orchestra. J'ai vraiment du mal à l'imaginer dans les airs de Médée de Charpentier ou dans la plainte de Didon. Les airs des Indes galantes et "Fairest Isle" devraient lui convenir. Pour les chansons et airs hispaniques, je ne demande qu'à découvrir notamment.

Shocked Je ne comprends pas pourquoi DG investit dans cette chanteuse vraiment de qualité moyenne. Mon Dieu, 4 CD! Pourquoi ?!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ino
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1268
Age : 33
Localisation : Paris
Date d'inscription : 09/10/2010

MessageSujet: Re: Patricia Petibon   Jeu 23 Aoû 2012 - 16:43

AlfredoGermont a écrit:
aurele a écrit:
http://www.deutschegrammophon.com/cat/single?sort=newest&PRODUCT_NR=4790079&ADD_OTHER=1&per_page=50&flow_per_page=50&presentation=flow&UNBUYABLE=1

Son 4e récital déjà sous le label jaune mélange en fait la musique espagnole baroque, à Purcell et à de la musique française baroque. Mix donc de ses deux derniers disques en quelque sorte. Par ailleurs, c'est son deuxième disque avec Andrea Marcon à la tête cette fois de La Cetra et plus du Venice Baroque Orchestra. J'ai vraiment du mal à l'imaginer dans les airs de Médée de Charpentier ou dans la plainte de Didon. Les airs des Indes galantes et "Fairest Isle" devraient lui convenir. Pour les chansons et airs hispaniques, je ne demande qu'à découvrir notamment.

Shocked Je ne comprends pas pourquoi DG investit dans cette chanteuse vraiment de qualité moyenne. Mon Dieu, 4 CD! Pourquoi ?!

+1

En plus le programme est chouette comme tout, pourquoi le confier à cette voix si peu marquante...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Siegmund
Garde rouge du Domaine Musical
avatar

Nombre de messages : 6534
Age : 30
Localisation : Paris, rive gauche
Date d'inscription : 19/05/2010

MessageSujet: Re: Patricia Petibon   Jeu 23 Aoû 2012 - 17:04

C'est à dire, qu'elle n'est pas vilaine !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.julien-boudry.net
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22962
Age : 27
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Patricia Petibon   Lun 3 Sep 2012 - 14:33

L'interview dans le numéro 75 d'Opéra Magazine (juillet-août 2012) est intéressante. Elle montre une artiste qui réfléchit à ce qu'elle fait, qui pense sa carrière dans une logique d'évolution, de progression à petits pas. Elle dit qu'elle aimerait interpréter Konstanze, qu'elle espère qu'on lui proposera le rôle mais qu'elle ne souhaite pas se presser, cela révèle une sagesse certaine, surtout qu'elle a comme elle le dit les "moyens vocaux" du rôle. Elle redit plus loin dans l'interview à propos de l'évolution de son répertoire qu'elle souhaite se concentrer d'abord sur sa prochaine prise de rôle qui est Gilda pour découvrir cet univers musical et qu'il faut laisser du temps au temps. Elle souhaite également se concentrer de plus en plus sur la musique française, notamment la mélodie visiblement, c'est une perspective intéressante. Elle va chanter Shéhérazade de Ravel à la Cité de la musique le 16 janvier 2013. Je serais curieux d'entendre cela. Elle explique que Maria Callas a changé la manière de considérer les grandes héroines romantiques belcantiste également, ce que tout le monde est prêt à admettre je pense et qu'il suffit pour elle une "étendue" et un "certain volume", qu'une voix dramatique comme la sienne n'est pas obligatoire, cela peut être discuté. Elle ne se considère pas comme une soprano légère, terme qui pour elle n'a aucun sens. Petibon est une soprano lyrique qui a une aptitude à la colorature, avec un côté aérien si elle préfère, lui permettant de chanter Lulu par exemple ou certaines héroines mozartiennes. Concernant Mozart, elle dit des choses très justes sur Susanna et Donna Anna. Elle a raison en disant qu'on peut distribuer en Anna des chanteuses au profil vocal différent, il faut pour elle simplement une "longueur vocale" commune (j'avoue que là j'ai du mal à comprendre, étendue sans doute). Pour Susanna, il faut effectivement une "voix centrale" et elle parle de "rôle de maturité". Pour elle, le rôle demande déjà une certaine expérience et elle a entendu avant de l'aborder, comme Donna Anna. Elle revient évidemment sur sa collaboration avec Olivier Py sans évoquer leur future production ensemble, Dialogues des carmélites en 2013 au TCE. Elle semble ne vouloir faire Manon et Violetta que s'il veut mettre en scène ces opéras et lui demande d'être de la partie. Donc même si elle avait déjà évoqué ces rôles, il ne faut pas tirer de conclusions trop hâtives. Rien ne dit qu'elle les interprètera dans un proche avenir. Elle revient sur sa relation avec Rachel Yakar, sa professeure, sur ses expériences avec des metteurs en scène et ce qu'elle attend d'un metteur en scène, sur son rapport avec William Christie, son "père adoptif", sur sa collaboration avec Nikolaus Harnoncourt. Pour finir, il faut pour elle prendre des risques dans ce métier et elle n'a pas tort même s'il faut rester sage, ce qu'elle semble vouloir faire. Une des seules choses qui peut agacer chez cette soprano, c'est sa manière de chanter, ses "petiboneries" avec une forme de maniérisme pouvant devenir détestable mais aussi des trouvailles intéressantes. Elle ose tout, même le cri comme elle le rappelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
von otter
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 26
Date d'inscription : 13/06/2011

MessageSujet: Re: Patricia Petibon   Lun 24 Sep 2012 - 19:12

les extraits de son album sont disponibles... les seuls extraits écoutés me laissent perplexe... ça miaule à tout va...

sans parler de son accent dans le loup le renard hehe hehe

http://www.deutschegrammophon.com/cat/single?PRODUCT_NR=4790079
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22962
Age : 27
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Patricia Petibon   Lun 24 Sep 2012 - 22:17

von otter a écrit:
les extraits de son album sont disponibles... les seuls extraits écoutés me laissent perplexe... ça miaule à tout va...

sans parler de son accent dans le loup le renard hehe hehe

http://www.deutschegrammophon.com/cat/single?PRODUCT_NR=4790079

Ne t'inquiète pas, je suis également très perplexe, entre les maniérismes petibonesques, l'accent anglais qui n'est pas bon du tout, le fait que ce n'est pas du tout la voix de Médée, le programme sans cohérence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8378
Age : 37
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Patricia Petibon   Mar 25 Sep 2012 - 10:26

aurele a écrit:
von otter a écrit:
les extraits de son album sont disponibles... les seuls extraits écoutés me laissent perplexe... ça miaule à tout va...

sans parler de son accent dans le loup le renard hehe hehe

http://www.deutschegrammophon.com/cat/single?PRODUCT_NR=4790079

Ne t'inquiète pas, je suis également très perplexe, entre les maniérismes petibonesques, l'accent anglais qui n'est pas bon du tout, le fait que ce n'est pas du tout la voix de Médée, le programme sans cohérence.

Tu m'étonnes Laughing !
Petibon, quand comme moi on a d'abord découvert Médée par Jill Feldman c'est, au-delà de la filiation, le renouvellement d'une idée particulière de la musique du Grand-Siècle ; quelque chose de classique, de parfaitement "théorique" (sens de la figure imposée) mais qui ne rejette pas et intègre, au contraire, le théâtre des passions (là, je pense forcément au parallèle avec les travaux de Le Brun, avec les têtes d'expression dans la logique académique de la deuxième moitié du XVIIe siècle).
J'aime bien, aussi, l'idée de la prononciation dans les chansons traditionnelles, que je placerais volontiers dans la continuité du travail de Michel Verschaeve (pour s'en faire une idée, écouter la Ragonde de Mouret par Minko' ou les dialogues restitués de la Dame Blanche par le même même).
Au-delà, c'est court, non, ces petits extraits, ces bribes désossées pour se faire une idée de l'album scratch ?
(Rien que pour retrouver le frisson de la grande ligne bandée, plastique de la Dido entendue il y a quelques années en concert, je fonce drunken ; même si c'est indubitablement en live que je voudrais la réentendre, ici !)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22962
Age : 27
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Patricia Petibon   Mer 26 Sep 2012 - 0:00

En Médée, je n'ai entendu que Lorraine Hunt et des extraits par Von Otter, voilà pourquoi j'ai du mal à imaginer Petibon. Von Otter a enregistré trop tardivement les extraits avec Christie dans ce disque décevant qu'est "Ombre de mon amant".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8378
Age : 37
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Patricia Petibon   Mer 26 Sep 2012 - 8:49

aurele a écrit:
En Médée, je n'ai entendu que Lorraine Hunt et des extraits par Von Otter, voilà pourquoi j'ai du mal à imaginer Petibon. Von Otter a enregistré trop tardivement les extraits avec Christie dans ce disque décevant qu'est "Ombre de mon amant".

Mais il y a d'autres voies/voix pour Médée (notamment), j'en suis persuadé.
Hunt s'est confondue avec la production de Christie/Villégier et elle a vampé, avec toutes les ressources de son timbre riche, de son émotion profonde, l'image du rôle ; mais Françoise Semellaz qui alternait avec elle, sur scène, tout en s'intégrant de manière aussi puissante au propos avait un timbre, une "école" très différente. Tu as raison : dommage cet album de Von Otter, elle avait de toute évidence plus à donner, plus tôt, dans ce répertoire pour lequel sa "retenue" naturelle aurait pu être un atout indéniable (mesure "cornélienne" j'ai presque envie de dire) !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8378
Age : 37
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Patricia Petibon   Sam 29 Sep 2012 - 12:00

Chronique d'un concert à Ambronay avec l'ensemble Amaryllis (Charpentier, Haendel, Rameau, etc.) : http://www.forumopera.com/index.php?mact=News,cntnt01,detail,0&cntnt01articleid=4174&cntnt01origid=57&cntnt01lang=fr_FR&cntnt01returnid=54.
"Mais c’est évidemment, avant tout, la technique éblouissante qui suscite l’admiration, l’aisance à passer des notes graves aux plus aiguës, l’homogénéité du souffle et l’apparente absence d’effort, comme si tant de beauté allait de soi. Comme si la limpidité du timbre, la délicatesse des nuances, l’expressivité du chant lui étaient naturellement données. On perçoit pourtant, dans le choix des extraits, le travail constant et la quête de renouvellement." Effectivement une sensation très prégnante, quand on entend Petibon en live, je l'ai déjà écrit ; impression d'un matériau éminemment plastique et sans limites (apparentes seulement ; mais c'est tout l'enjeu et, aussi, tout le talent de l'artiste).
J'en profite pour recommander cet album, déjà ancien : http://www.qobuz.com/telechargement-album-mp3/Patricia-Petibon-soprano-Amour-Mascarade/Classique/Patricia-Petibon/Naave/default/fiche_produit/id_produit-0822189013004.html.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8378
Age : 37
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Patricia Petibon   Lun 15 Oct 2012 - 8:43

Interview ici : http://www.forumopera.com/index.php?mact=News,cntnt01,detail,0&cntnt01articleid=4252&cntnt01origid=57&cntnt01detailtemplate=gabarit_detail_breves&cntnt01lang=fr_FR&cntnt01returnid=29. Où l'on apprend qu'elle aurait pu/dû être des Huguenots de Py... entre autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8378
Age : 37
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Patricia Petibon   Mar 16 Oct 2012 - 14:47

Une critique son dernier album, ici : http://www.forumopera.com/index.php?mact=News,cntnt01,detail,0&cntnt01articleid=4265&cntnt01origid=57&cntnt01lang=fr_FR&cntnt01returnid=55 .

Pas grand chose à ajouter. Acheté hier et écouté trois fois dans la foulée ; j'avoue un plaisir assez complet et ce sentiment étonnant de parvenir autant à m'y abimer qu'à m'en abstraire. C'est à dire autant à "vivre" l'album qu'à le poser comme "objet".
L'objet, justement : très beau, soigné, hagiographique autant qu'il faut, doté d'une prise de son parfaitement équilibrée (l'orchestre dans la plage 1, avec ses cuivres bouchés/étouffés ; les cordes en rangs de perles inégales dans la plage 3) mais en même temps gourmande/gourmette, rutilante mais pas seulement. Propos sonore parfaitement adapté, par la Cetra, aux enjeux et aux morceaux (les flûtes du Codex Martinez) avec, en même temps, une fraîcheur, quelque chose d'acéré, presque d'acide dans la musique française qui change des usages habituels (dans Charpentier, dans Rameau, des sonorités rapeuses, tenaces loin de la rondeur d'un Christie, par exemple).
Pas d'embardée chez Petibon, à mon sens : même les graves feulés de Médée (elle s'en explique, cf. mon post précédent), même la longue lamentation de Didon (plaisir retrouvé de la ligne plastique, infinie saisie au vol, dans cet air, en concert), même la langue fameuse des chansons "populaires", même le balancement follet des mélodies espagnoles paraissent nécessaires, intégrés dans une logique de projet à la vue longue. Des moyens (j'entends : des "trucs") qui sont autant de mediums, de canaux j'ai envie de dire ; jamais des obstacles, pour moi, ici.
Surtout un sentiment de plaisir au-delà d'un éclectisme assumé (à ne pas confondre avec cross-over ou moindre exigence artistique, d'ailleurs) par l'artiste et (peut-être lourdement) relayé par la maison de disque. Je retrouve ce truc-en-plus qui me séduit, dans l'esprit et dans la lettre, autant chez Pluhar que chez Garrido, élégance formelle sans formalisme, souci d'étirer le cadre, esprit aventureux et a-dogmatique (c'est comme ça que je le verbalise, en tout cas) ; avec des correspondances à tracer, je trouve, avec la curiosité bigarrée des beaux albums O'Carolan et Belle Virginie de Franck-Emmanuel Comte et son Concert de l'Hostel-Dieu.
Peut-être bien l'album le plus personnel de Petibon (Fat cat & mysterious cow fonctionnait bien, aussi, dans cet esprit, comme le concert de French touch), avec le disque espagnol directement antérieur mais sans ce (très léger) sentiment de distance dont j'ai déjà pu parler, ici, pour ce dernier.
Une artiste en liberté, en fait !

NB : il ne m'a pas échappé qu'à l'aune des petits bouts de commentaires publiés plus haut, basés sur les petits-bouts distribués en pré-écoute par DG... j'ai tout faux !


Dernière édition par bAlexb le Lun 25 Fév 2013 - 10:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22962
Age : 27
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Patricia Petibon   Mar 16 Oct 2012 - 23:09

J'ai écouté en partie le disque, je n'ai pas encore tout écouté. Les extraits espagnols m'ont plu pour ceux entendus dans "Le Magazine" de Lionel Esparza auquel elle a participé récemment. Les extraits de Médée m'ont intrigué, intéressé. Elle est très expressive et chante cela à la Petibon mais y'a une personnalité derrière. "Fairest isle" m'a totalement inintéressé, rien ne vaut Gens dans la version Christie pour le peu d'interprétations que je connais de cet air. J'aime pas spécialement l'anglais de Petibon. Je n'ai pas encore écouté l'air d'Emilie des Indes galantes mais le duo du tableau des sauvages fonctionne aussi bien que dans la captation de la production de Serban. Orchestre de La Cetra intéressant. J'en dirai un peu plus car j'écouterai tout certainement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nestor
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1557
Date d'inscription : 05/10/2012

MessageSujet: Re: Patricia Petibon   Jeu 18 Oct 2012 - 9:13

Un entretien est disponible pour ceux que cela intéresse :

http://www.qobuz.com/info/MAGAZINE-ACTUALITES/RENCONTRES/Patricia-Petibon-une-video-podcast152257
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22962
Age : 27
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Patricia Petibon   Jeu 1 Nov 2012 - 10:30

Pour se faire une idée de sa prise de rôle en Gilda, le Bayerische Staatsoper retransmettra sur sa Staatsoper TV la dernière de la série le 30 décembre. Ce n'est pas la meilleure date qui soit selon moi. Les gens ne seront pas forcément sur leur ordi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AlfredoGermont
Mélomane averti


Nombre de messages : 136
Date d'inscription : 13/12/2010

MessageSujet: Re: Patricia Petibon   Jeu 1 Nov 2012 - 11:35

aurele a écrit:
Pour se faire une idée de sa prise de rôle en Gilda, le Bayerische Staatsoper retransmettra sur sa Staatsoper TV la dernière de la série le 30 décembre. Ce n'est pas la meilleure date qui soit selon moi. Les gens ne seront pas forcément sur leur ordi.

Rigoletto (Bayerische Staatsoper) avec Ciofi et Calleja sur Arte en direct: juillet 2013
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8378
Age : 37
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Patricia Petibon   Jeu 1 Nov 2012 - 11:49

AlfredoGermont a écrit:
aurele a écrit:
Pour se faire une idée de sa prise de rôle en Gilda, le Bayerische Staatsoper retransmettra sur sa Staatsoper TV la dernière de la série le 30 décembre. Ce n'est pas la meilleure date qui soit selon moi. Les gens ne seront pas forcément sur leur ordi.

Rigoletto (Bayerische Staatsoper) avec Ciofi et Calleja sur Arte en direct: juillet 2013

Disposer des deux distributions : le pied Smile !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8378
Age : 37
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Patricia Petibon   Ven 11 Jan 2013 - 8:44

bAlexb a écrit:
AlfredoGermont a écrit:
aurele a écrit:
Pour se faire une idée de sa prise de rôle en Gilda, le Bayerische Staatsoper retransmettra sur sa Staatsoper TV la dernière de la série le 30 décembre. Ce n'est pas la meilleure date qui soit selon moi. Les gens ne seront pas forcément sur leur ordi.

Rigoletto (Bayerische Staatsoper) avec Ciofi et Calleja sur Arte en direct: juillet 2013

Disposer des deux distributions : le pied Smile !

A propos de la prise de rôle de Petibon en Gilda : "A ses côtés, Patricia Petibon, est la plus merveilleuse des Gilda. Pure et fragile au premier acte, elle affronte sans difficulté aucune les passages plus dramatiques qui s’ensuivent, nous gratifiant, elle aussi, d’aigus royaux. Plus encore, son chant est à tout moment gorgé d’émotion, nous faisant ainsi oublier, à plusieurs reprises, le vide scénique." (http://www.resmusica.com/2012/12/31/munich-rigoletto-ou-le-trou-du-souffleur/)

Quelqu'un a vu la retransmission du 30/12 ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8378
Age : 37
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Patricia Petibon   Lun 25 Fév 2013 - 10:32

aurele a écrit:
J'en dirai un peu plus car j'écouterai tout certainement.

Tu as eu l'occasion d'écouter le reste de l'album ?
En concert, avec ce même programme (ou presque : récupération de Platée et Ariodante piochés dans des disques précédents) à Genève samedi soir.
D'abord ce sentiment étonnant/étonné de parvenir à recréer une intimité propre à l'échange entre l'artiste et son public dans la grande salle du Victoria Hall.
Ensuite un orchestre qui joue sans chef, un brin moins excitant qu'au disque (deux violons plutôt aigres pour ne pas dire grinçants, parfois) ; formation réduite à cinq cordes frottées, un luth, un théorbe (les deux pouvant être remplacés par des guitares), une harpe, une flûte, une cornemuse et une percussion. Il n'empêche, la gamme des couleurs reste incroyable, réjouissante, de l'ascèse à l'exubérance. Personnellement, j'ai beaucoup apprécié les réductions pour Ariodante joué aux cordes seules (ouverture, danse, "Il mio crudel martoro" et "Neghittosi...") ; aucune emphase, au contraire une matière affûtée.
J'aurais troqué avec plaisir "Il mio crudel martoro" par la "Se pietà" modulé avec un goût parfait que j'ai entendu il y a des années. Ou contre "Ah ! Mio cor", même si de toute évidence je suis l'un des rares à l'avoir apprécié  Rolling Eyes ! Tant pis !
Quant à Petibon ? La maîtrise de l'instrument est totale, autant dans la gamme des affects que des dynamiques. Souffle inépuisable, timbre riche, corsé sans trucages (Dido hallucinante de ce point de vue quand on l'a entendue, comme moi, il y a 10 ans en concert). Précision de l'intonation, aussi ; calibrage des effets. Je ne comprends toujours pas ceux qui discutent son anglais ; aussi compréhensible que son français (un air de Lambert à l'élocution parfaite, parfaitement claire et sans affectation) ou que son italien (je ne parle ni ne comprends l'espagnol, alors...).
Quels sommets, s'il faut vraiment en chercher ? Un Greensleeves commencé a capella qui emplit le vaisseau de la salle comme une onde chaleureuse et vite rejoint, de couplet en couplet, par l'instrumentarium complet. Dido ; Platée (c'était attendu) et tout le répertoire populaire (quelle qu'en soit l'origine).
En tout cas un programme d'une belle et franche générosité à l'énergie communicative sans que la profondeur de chant/champ en souffre.
J'avais écrit à propos du disque : "une artiste en liberté". Je réitère !
Ah oui ! J'oubliais : salle debout à l'issue du concert (ce qui n'est pas forcément la norme, à Genève ; Harteros n'y a pas eu droit )...


Dernière édition par bAlexb le Sam 6 Juil 2013 - 8:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8378
Age : 37
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Patricia Petibon   Sam 6 Juil 2013 - 8:16

Un extrait de sa Giunia au Liceu : /watch?v=YcwgoLr-rsI .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8378
Age : 37
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Patricia Petibon   Jeu 19 Sep 2013 - 17:21

Le prochain album de Petibon sera consacré au Stabat Mater et aux Litanies de Poulenc. Elle a notamment chanté le premier en 2012, à Lyon, sous la direction de Josep Pons.
Choeur de l'Orchestre de Paris et Orchestre de Paris sous la direction de Paavo Järvi.
Sortie prévue le 4 novembre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8378
Age : 37
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Patricia Petibon   Mar 15 Oct 2013 - 13:40

Repêché dans un fil consacré au concert lui-même :

Ino a écrit:
LUNDI 14 OCTOBRE 2013 - 20H - Salle Pleyel

'Nouveau Monde'

La Cetra | Joël Grare, Pierre Hamon
Patricia Petibon


Anonyme, Ballo del Granduca

Henri le Bailly, Yo soy la locura

Extrait du Codex Martínez Compañón, Cachua a voz y bajo Al Nacimiento de Cristo Nuestro Señor

José De Nebra, En amor, pastorcillos

Henry Purcell
Extrait orchestraux de The Fairy Queen
Dido and Aeneas
«Thy hand Belinda... When I am laid in earth»
The Fairy Queen
«If Love’s a Sweet Passion»
Dance of the Fairies


Marc Antoine Charpentier, «Sans frayeur dans ce bois»

Anonyme, «Mon amy s’en est allé»

Jean-Philippe Rameau
Les Indes Galantes
«La nuit couvre les cieux... Vaste empire des mers»
Platée
Air pour les foux gais et tristes
Tambourin
«Aux langueurs d’Apollon, Daphné se refusa»


*******

Marc Antoine Charpentier
Médée
Prélude
«Quel prix de mon amour»
Seconde entrée des démons


Traditionnel, «Greensleeves to a ground»

Traditionnel
«J’ai vu le loup, le renard, le lièvre»
«Tonada la Lata» a voz y bajo para bailar cantando

Georg Friedrich Händel, Sarabande et Gigue en ré majeur

José De Nebra, «El bajel que no recela»

*******

Bis :
Lambert, «Vos mépris chaque jour»
Händel, «Lascia ch'io pianga»
(reprise) Cachua a voz y bajo Al Nacimiento de Cristo Nuestro Señor


On sort enchanté et heureux d'un récital pourtant parfois inégal.

J'évacue les défauts immédiatement : la voix de Patricia Petibon peine à se faire entendre dans le medium et il en résulte à la fois une quasi inaudibilité et une diction incompréhensible dans les airs populaires ; dommage pour les paroles souvent savoureuses !
La Cetra, dirigée par son premier violon Éva Borhi, brillante au demeurant, semble être le complémentaire des Nouveaux Caractères entendus vendredi dernier : les graves sont un peu absents malgré un violone en plus du duo violoncelle - basse de viole. En résulte certains morceaux un peu superficiels dans le rendu, notamment les Rameau (Platée, Indes Galantes), semblant dirigés par Lully pour contrer la révolution ramiste. Cependant tous sont excellents et l'on ne boude pas son plaisir d'entendre Pierre Hamon distiller des soli magnifiques quand il ne se pare pas d'une cornemuse.

Passé ces menus obstacles, le concert ménage des moments absolument formidables.
Petibon déborde d'énergie et maîtrise totalement son instrument : inflexions, arrêt du vibrato, suraigus interpolés, tout semble absolument naturel et sans effort, quel confort pour l'auditeur! Le charme opère également quand elle laisse libre cours à sa fantaisie, réussissant toujours à rester du bon côté de la barrière et à ne pas tomber dans le ridicule.

Mais ce qui nous marquera vraiment, ce sont les instants suspendus amenés naturellement par un programme très bien construit. Le lamento de Didon d'abord, qui échoit habituellement à des voix plus sombres, montre l'étendue de l'intelligence musicale d'une artiste accomplie. We will remember you. Greensleaves ensuite est chanté avec un accompagnement aux archiluths irrésistible, avec une science des équilibres et des silences parfaite. Enfin, quand, en premier rappel, les violons entament la mélodie de "Vos mépris chaque jour" je suis aux anges. Rien n'est laissé au hasard dans les intonations, les phrasés et l'articulation... Je ne sais pas qui de l'air ou de la sarabande est apparu le premier à Händel, mais il est clair que cette dernière, jouée vers la fin du programme, préfigurait ce qui serait le 2e rappel de la soirée. Dans ce "Lascia", Petibon et la Cetra suspendent le temps, elle par des tenues de souffle et des aigus sans vibrato magnifiques, l'orchestre par sa capacité à lâcher et reprendre les phrases dans une synchronisation parfaite, clef de l'émotion dans cet air si fragile. Dur d'applaudir après cela!

La chanteuse reprendra un moment dansant du spectacle "Pour rester sur quelque chose de gai", et le cœur léger l'on s'envolera d'un récital qui n'avait pas l'air indispensable à vue de nez. Grossière Erreur!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8378
Age : 37
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Patricia Petibon   Mar 29 Oct 2013 - 18:09

bAlexb a écrit:
Le prochain album de Petibon sera consacré au Stabat Mater et aux Litanies de Poulenc. Elle a notamment chanté le premier en 2012, à Lyon, sous la direction de Josep Pons.
Choeur de l'Orchestre de Paris et Orchestre de Paris sous la direction de Paavo Järvi.
Sortie prévue le 4 novembre.
Quelqu'un l'a écouté : http://www.forumopera.com/index.php?mact=News%2Ccntnt01%2Cdetail%2C0&cntnt01articleid=5738&cntnt01origid=57&cntnt01lang=fr_FR&cntnt01returnid=55 ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8378
Age : 37
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Patricia Petibon   Jeu 10 Avr 2014 - 16:22

Petibon reviendra en concert à Genève, la saison prochaine : http://1415.geneveopera.ch/production_215 .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8378
Age : 37
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Patricia Petibon   Mar 29 Avr 2014 - 8:27

"Il faut céder à la Petibon sans retenue ni idée préconçue" : http://www.forumopera.com/index.php?mact=News,cntnt01,detail,0&cntnt01articleid=6479&cntnt01origid=57&cntnt01lang=fr_FR&cntnt01returnid=54  cheers !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8378
Age : 37
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Patricia Petibon   Ven 13 Juin 2014 - 20:30

Nouvel album annoncé pour fin septembre : "La belle excentrique", http://www.amazon.fr/La-Belle-Excentrique-Patricia-Petibon/dp/B00KRT3AGU , http://www.patriciapetibon.com/ .
Satie, Poulenc, Rosenthal ; ce sera l'objet de sa prochaine tournée qui passera par Pleyel, Genève, etc.
Moi qui écrivais, ici (ailleurs scratch ?) que j'espérais qu'on lui fasse enregistrer ces bouquets de mélodies qui constituent son coeur de répertoire depuis 15 ans au moins Smile ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19606
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Patricia Petibon   Lun 23 Juin 2014 - 14:08

Programme complet ici : http://www.deutschegrammophon.com/fr/cat/4792465
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8378
Age : 37
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Patricia Petibon   Lun 23 Juin 2014 - 14:22

Polyeucte a écrit:
Programme complet ici : http://www.deutschegrammophon.com/fr/cat/4792465

Au moins pour Poulenc/Satie et, peut-être plus encore, pour Rosenthal (tellement/trop peu enregistré), le programme me paraît généreusement et intelligemment construit ; sans parler du fait que ça me semble être l'exact (le dernier ?) moment pour fixer Petibon dans ce répertoire-ci avant l'élargissement irréversible de la voix et du répertoire avec la quarantaine.
Ferré m'intrigue ; mais on sait que je tiens généralement plutôt à distance le "cross over" fût-il excellemment fait (et notamment ce qui touche de trop près à des répertoires illustrés, par définition, de manière définitive par leurs auteurs, construits par/pour eux).
Heureux donc de retrouver une partie du programme genevois de 2009-2010 (Fido Fido pété de rire ) ; et assez impatient d'entendre le concert de la saison prochaine.

bAlexb a écrit:
Ce qui donne d'elle, d'ailleurs, avec des incursions assez miraculeuses dans la mélodie (il faut lui en faire enregistrer, de toute urgence, avant que sa fraîcheur ne s'amollisse !), dans Mélisande, dans Strauss, etc. un profil original, atypique.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pipus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2945
Age : 44
Localisation : Vers Sailles
Date d'inscription : 24/05/2010

MessageSujet: Re: Patricia Petibon   Lun 20 Oct 2014 - 18:16

Coucou. Quelqu'un a-t-il eu l'occasion d'écouter ce dernier album "la belle excentrique" ? Quel est votre avis ? Merci Bad)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85598
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Patricia Petibon   Lun 20 Oct 2014 - 18:49

Jeté une oreille seulement, mais c'est tellement fourre-tout qu'il est difficile d'avoir un avis. Pas passionné pour ma part, parce que les musiques populaires incluses ne sont pas vraiment mon univers dans le domaine populaire (chanson plus ancienne, plus pop ou plus folklorique…).

Ce n'est pas mauvais du tout, mais je n'ai pas trop vu vers quoi ça menait, je me suis arrêté avant la fin. Mais je le terminerai et je reviendrai dire mon opinion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Pipus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2945
Age : 44
Localisation : Vers Sailles
Date d'inscription : 24/05/2010

MessageSujet: Re: Patricia Petibon   Lun 20 Oct 2014 - 22:33

Merci David. Un element de reponse lu dans une interview : "manier l'humour en forcant la concentration, voila ce que je souhaite porter sur scene comme dans cet album".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 30281
Age : 37
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Patricia Petibon   Mar 21 Oct 2014 - 8:22

Je n'ai pas du tout aimé ... D'abord le programme passant trop du coq à l'âne ... des adaptations douteuses ... et la chanteuse n'est pas passionnante dans la mélodie.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85598
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Patricia Petibon   Mar 21 Oct 2014 - 11:03

Cololi a écrit:
Je n'ai pas du tout aimé ... D'abord le programme passant trop du coq à l'âne ... des adaptations douteuses ... et la chanteuse n'est pas passionnante dans la mélodie.

Si, si, elle peut… mais c'est un peu difficile, forcément, avec un programme aussi bizarre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8378
Age : 37
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Patricia Petibon   Mar 21 Oct 2014 - 11:14

DavidLeMarrec a écrit:
Cololi a écrit:
Je n'ai pas du tout aimé ... D'abord le programme passant trop du coq à l'âne ... des adaptations douteuses ... et la chanteuse n'est pas passionnante dans la mélodie.

Si, si, elle peut… mais c'est un peu difficile, forcément, avec un programme aussi bizarre.

Je le confirme ; au concert, en tout cas, où la construction et "l'obligation", en quelque sorte, d'assister au déroulé d'un point A à un point B, est autrement parlante et, partant, pertinente.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8378
Age : 37
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Patricia Petibon   Lun 29 Juin 2015 - 13:10

Violetta...
http://www.forumopera.com/breve/apres-alcina-patricia-petibon-veut-faire-traviata
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AlfredoGermont
Mélomane averti


Nombre de messages : 136
Date d'inscription : 13/12/2010

MessageSujet: Re: Patricia Petibon   Sam 2 Jan 2016 - 17:40

Patricia Petibon à Szczecin (débuts en Pologne):

http://www.gemsetaria.blogspot.com/2015/11/show-petibon-w-szczecinie.html

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nugava
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1517
Age : 32
Date d'inscription : 09/12/2007

MessageSujet: Re: Patricia Petibon   Sam 9 Déc 2017 - 2:46

Reprise de Dialogues des Carmélites à la Monnaie.
Il y a deux distributions. Une avec Anne-Catherine Gillet en Blanche, et l'autre avec Petibon. Je n'ai pas trop hésité. (A.C. Gillet est un peu trop gentille pour jouer Blanche. Toujours ce sourire angélique un peu béat dans tous ses rôles.) Dans l'absolu, Petitbon en Blanche et Gillet en Constance, ç'aurait été top non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zémire
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 484
Age : 62
Date d'inscription : 18/07/2010

MessageSujet: Re: Patricia Petibon   Dim 10 Déc 2017 - 1:51

nugava a écrit:
Reprise de Dialogues des Carmélites à la Monnaie.
Il y a deux distributions. Une avec Anne-Catherine Gillet en Blanche, et l'autre avec Petibon. Je n'ai pas trop hésité. (A.C. Gillet est un peu trop gentille pour jouer Blanche. Toujours ce sourire angélique un peu béat dans tous ses rôles.) Dans l'absolu, Petitbon en Blanche et Gillet en Constance, ç'aurait été top non ?

J'y étais hier ... magnifique tant du point de vue de la distribution que de la mise en scène !
Patricia Petibon incarne avec brio Blanche de la Force et l'ensemble de la distribution est du même niveau !
Formidable remplacement au pied levé de Sylvie Brunet, souffrante, par Sophie Pondijclis dans le rôle de Madame de Croissy.
Le seul reproche que je pourrais faire est que la plupart alors qu'ils sont de langue française sont régulièrement incompréhensibles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85598
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Patricia Petibon   Dim 10 Déc 2017 - 10:48

Étonnant, d'habitude elles prononcent très, très bien ; je n'avais rien remarqué de tel lorsque c'était passé au TCE. Surprised

nugava a écrit:
Reprise de Dialogues des Carmélites à la Monnaie.
Il y a deux distributions. Une avec Anne-Catherine Gillet en Blanche, et l'autre avec Petibon. Je n'ai pas trop hésité. (A.C. Gillet est un peu trop gentille pour jouer Blanche. Toujours ce sourire angélique un peu béat dans tous ses rôles.) Dans l'absolu, Petitbon en Blanche et Gillet en Constance, ç'aurait été top non ?

J'ai entendu le couple Petibon-Gillet sur scène, effectivement ça explose tout.

Mais pour moi, Gillet est non seulement la meilleure Constance, mais aussi la meilleure Blanche de tous les temps – cette franchise, cette peur naïve, et puis cette clarté, cette diction… elle éclipse jusqu'à Duval dans mon petit cœur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Patricia Petibon   

Revenir en haut Aller en bas
 
Patricia Petibon
Revenir en haut 
Page 6 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» Patricia Petibon
» Customize ton Ring
» Eric Tanguy
» Patricia Kaas
» Patricia Cornwell poursuit son enquête sur Jack l'Eventreur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Interprètes (discographie)-
Sauter vers: