Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Mireille (Gounod, 1864)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Pison Futé
patate power
Pison Futé

Nombre de messages : 27496
Age : 28
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Mireille (Gounod, 1864) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mireille (Gounod, 1864)   Mireille (Gounod, 1864) - Page 2 EmptyLun 21 Sep - 20:34

DavidLeMarrec a écrit:
Guillaume a écrit:
Je ne dirai pas que Macbeth soit consistant musicalement, mais franchement, tout y est hyper concis et dramatique, tu devrais adorer David ! Mireille (Gounod, 1864) - Page 2 Icon_mrgreen
C'est hyper caricatural surtout. Déjà, je déteste les livrets avec les méchants faciles, en suite la musique est de même, schématique. Pour moi, aucune ambiguïté dans les personnages, ça m'enlève tout ce qu'il y a d'humain et de touchant dans Oberto ou Stiffelio, pour en rester dans la jeunesse.

Ah bon, tu n'aimes pas les méchants faciles, mais les personnages niais ne te gênent pas ? Je trouve ça tout aussi caricatural ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Octavian
Glasse les fraises
Octavian

Nombre de messages : 7333
Age : 35
Localisation : Près du Vieux Port
Date d'inscription : 06/05/2008

Mireille (Gounod, 1864) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mireille (Gounod, 1864)   Mireille (Gounod, 1864) - Page 2 EmptyLun 21 Sep - 20:36

DavidLeMarrec a écrit:
Octavian a écrit:
je n'ai trouvé pour ma part aucun véritable passage à vide, musicalement et dramatiquement.
Ah oui, alors là, tu es quand même à l'autre bout du spectre de ce qu'on entend habituellement.
Alors, je n'ai pas dit non plus que ça côtoyait en permanence les cimes du génie, hein. Mais je perçois quand même comme relativement homogène, et "ça se tient" dans une moyenne haute.

DavidLeMarrec a écrit:
Alagna était initialement prévu, et il est possible que du coup tout ait déjà été prévu et qu'on n'ait pas déprogrammé ce qu'on n'aurait peut-être pas programmé sinon.
Ah, ouais, d'accord... Je me disais aussi... Neutral

DavidLeMarrec a écrit:
une pièce qui n'est déjà pas la meilleure, dramaturgiquement parlant (et de loin) de Shakespeare
ARHEU, ARHEU, ARHEU!!!!!.... 'xcusez-moi, me sens pas bien, faut que je sorte respirer. Mireille (Gounod, 1864) - Page 2 Confused-12
Revenir en haut Aller en bas
Guillaume
lapineau huguenot
Guillaume

Nombre de messages : 17530
Age : 25
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Mireille (Gounod, 1864) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mireille (Gounod, 1864)   Mireille (Gounod, 1864) - Page 2 EmptyLun 21 Sep - 20:37

DavidLeMarrec a écrit:
Guillaume a écrit:
Je ne dirai pas que Macbeth soit consistant musicalement, mais franchement, tout y est hyper concis et dramatique, tu devrais adorer David ! Mireille (Gounod, 1864) - Page 2 Icon_mrgreen
C'est hyper caricatural surtout. Déjà, je déteste les livrets avec les méchants faciles, en suite la musique est de même, schématique. Pour moi, aucune ambiguïté dans les personnages, ça m'enlève tout ce qu'il y a d'humain et de touchant dans Oberto ou Stiffelio, pour en rester dans la jeunesse.

Bah si, l'ambiguité elle est dans Macbeth, qui n'a rien demandé à personne, mais se retrouve dans l'engrenage...

Et si tu détestes les livrets avec les méchants faciles, tu considères donc Otello [Iago], Götterdämmerung [Hagen], der Freischütz [Kaspar], der Meistersinger von Nürnberg [Beckmesser], Fidelio [Pizarro], Lohengrin [Ortrud], Tosca [Scarpia]...etc comme des livrets/opéras ratés ? Mireille (Gounod, 1864) - Page 2 Icon_scratch

Désolé, mais moi je les garde ! Mireille (Gounod, 1864) - Page 2 Icon_mrgreen


J'aimerais que Sofro soit là pour commenter ça de la plus belle des manières...
Mireille (Gounod, 1864) - Page 2 Icon_geek
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87694
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Mireille (Gounod, 1864) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mireille (Gounod, 1864)   Mireille (Gounod, 1864) - Page 2 EmptyLun 21 Sep - 20:42

Guillaume a écrit:
Tu exagères, David, Macbeth est un sommet, et la scène du Somnambulisme, ou le duo Lady/Macbetto au I, ça n'est pas que zimboumboum.
Le Somnambulisme bien joué donne parfois l'illusion que ce n'est pas du ploum ploum tchonk, mais la lecture de la partition réserve des désillusions cruelles. hehe Par ailleurs, ça ne m'a jamais passionné, ce moment.

Il y a de très beaux moments, mais dans l'ensemble, ça manque de liant (remaniement sans doute pour quelque chose), mais ça n'a pas l'atmosphère de Boccanegra ou d'Aroldo !



Citation :
Je croyais que Verdi était un compositeur que tu aimais... Mireille (Gounod, 1864) - Page 2 Icon_sad
Ca n'empêche pas de ne pas tout trouver du même niveau, et de ne pas souscrire surtout au fait qu'il y aurait une nécessité, parce qu'on aime un nanar, de trouver un nanar verdien supérieur...


[quote="Elvira"]Oh mais il y a bien un passage intéressant, je ne dis pas non, mais de là à écraser macbeth. La ligne vocale chez Macbeth me paraît aussi bien plus intéressante.
La ligne vocale... oui, c'est italien, ça fait plus de bruit. Mais à ce compte-là le Crépuscule des Dieux est plus intéressant que le Winterreise... Il faut un peu tenir compte du genre dans lequel on s'inscrit !

Je ne vois pas bien la nécessité, en réalité, d'établir une relation entre Mireille et Macbetto, alors que ce sont deux univers presque imperméables. On peut être sensible à l'atmosphère, au mélodisme de l'un et pas à l'autre.


Citation :
Citation :
L'urgence dans Macbeth, perso... Alors que dans Pelléas, je suis totalement suspendu à ce qui se passe. Tu vois...

No comment, je n'aime pas Pelléas, mais alors pas du tout... alors l'urgence... Laughing
C'est bien pour ça que je prenais cet exemple.


Citation :
Ah bon, tu n'aimes pas les méchants faciles, mais les personnages niais ne te gênent pas ? Je trouve ça tout aussi caricatural ! Very Happy
Ca me gêne moins, parce que la niaiserie existe dans la nature, alors que la méchanceté, c'est souvent plus compliqué, en tout cas pas sans contrepartie (de souffrances, de bontés paradoxales ou que sais-je).

Je ne vois pas trop ce qui est niais dans Mireille d'ailleurs. Naïf, oui, et c'est d'ailleurs le propos : une romance pastorale. En ce sens, le choix esthétique de la crèche était très bienvenu de la part de Joel.

Ce sont des personnages plus ingénus et galants que les caractères tout entiers dominés par leurs hormones des verdiens, c'est juste autre chose. A force de ne manger que du Verdi, tu finiras par croire qu'une mesure à 6/8 est un contretemps. tutut
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Guillaume
lapineau huguenot
Guillaume

Nombre de messages : 17530
Age : 25
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Mireille (Gounod, 1864) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mireille (Gounod, 1864)   Mireille (Gounod, 1864) - Page 2 EmptyLun 21 Sep - 20:46

Tu avais caché le plus révoltant dans la citation Mireille (Gounod, 1864) - Page 2 Icon_mrgreen

Citation :
Ca n'empêche pas de ne pas tout trouver du même niveau, et de ne pas souscrire surtout au fait qu'il y aurait une nécessité, parce qu'on aime un nanar, de trouver un nanar verdien supérieur...


Macbeth est un nanar ??? Mireille (Gounod, 1864) - Page 2 954109
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87694
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Mireille (Gounod, 1864) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mireille (Gounod, 1864)   Mireille (Gounod, 1864) - Page 2 EmptyLun 21 Sep - 20:56

Guillaume a écrit:
Bah si, l'ambiguité elle est dans Macbeth, qui n'a rien demandé à personne, mais se retrouve dans l'engrenage...
Mouais, il rêve de devenir roi, et sa femme tient la main qui tient le poignard. C'est quand même pas vertigineux. Il y a d'autres implications chez Rigoletto quand même...

Citation :
Et si tu détestes les livrets avec les méchants faciles, tu considères donc Otello [Iago], Götterdämmerung [Hagen], der Freischütz [Kaspar], der Meistersinger von Nürnberg [Beckmesser], Fidelio [Pizarro], Lohengrin [Ortrud], Tosca [Scarpia]...etc comme des livrets/opéras ratés ? Mireille (Gounod, 1864) - Page 2 Icon_scratch
Et Paolo plus que tout. Scarpia n'est pas facile, c'est un personnage lubrique qui ne fait pas le mal gratuitement (c'est même tout le contraire). Beckmesser n'est pas vraiment un méchant.

Mais effectivement, les exemples que tu cites m'agacent, ce sont des facilités très déplaisantes pour moi, ça me gâche vraiment mon plaisir théâtral (avec le pompon pour Ortrud qui est proprement grotesque). On s'y habitue quand on aime l'opéra, mais c'est vraiment pas à mettre au crédit du genre, au théâtre on n'ose pas souvent ce type de facilités.


Guillaume a écrit:
Macbeth est un nanar ??? Mireille (Gounod, 1864) - Page 2 954109
Il paraît que Verdi et Gounod ne valent rien.

C'est vrai, en un certain sens : à côté du génie d'Hérold, c'est un peu gentil tout ça.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Pison Futé
patate power
Pison Futé

Nombre de messages : 27496
Age : 28
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Mireille (Gounod, 1864) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mireille (Gounod, 1864)   Mireille (Gounod, 1864) - Page 2 EmptyLun 21 Sep - 21:02

Citation :
La ligne vocale... oui, c'est italien, ça fait plus de bruit. Mais à ce compte-là le Crépuscule des Dieux est plus intéressant que le Winterreise... Il faut un peu tenir compte du genre dans lequel on s'inscrit !

Je ne vois pas bien la nécessité, en réalité, d'établir une relation entre Mireille et Macbetto, alors que ce sont deux univers presque imperméables. On peut être sensible à l'atmosphère, au mélodisme de l'un et pas à l'autre.

Bien sûr que c'est éloigné ! Mais en fait, mon propos était plus destiné à Moander qui estimait que Macbeth, par rapport à ses contemporains était assez mauvais. Bon bah moi, ça me sidère de voir qu'on estime que Mireille c'est pas mal, quand on voit ce que justement ses contemporains ont fait !!
Revenir en haut Aller en bas
Guillaume
lapineau huguenot
Guillaume

Nombre de messages : 17530
Age : 25
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Mireille (Gounod, 1864) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mireille (Gounod, 1864)   Mireille (Gounod, 1864) - Page 2 EmptyLun 21 Sep - 21:02

Moi j'adore les personnages de vrais méchants, comme Hagen, Scarpia ou même Iago !


Creeeedoooooo in uuuuuun dioooo CRUUUUDEEL che m'a creato !

Et des Tito Gobbi, Ruggero Raimondi, Josef Greindl, Theo Adam...etc ont su les incarner à la perfection.
Revenir en haut Aller en bas
calbo
Pertusienne
calbo

Nombre de messages : 28126
Age : 48
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

Mireille (Gounod, 1864) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mireille (Gounod, 1864)   Mireille (Gounod, 1864) - Page 2 EmptyLun 21 Sep - 21:04

Euh... Le rapport avec Mireille, il est ou dans tout ça scratch ?
Revenir en haut Aller en bas
Guillaume
lapineau huguenot
Guillaume

Nombre de messages : 17530
Age : 25
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Mireille (Gounod, 1864) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mireille (Gounod, 1864)   Mireille (Gounod, 1864) - Page 2 EmptyLun 21 Sep - 21:04

Aucun, mais il faut savoir que les discussions les plus intéressantes naissent des digressions. Mireille (Gounod, 1864) - Page 2 Icon_mrgreen

Et Josef Greindl n'a pas chanté Mireille, avec sa petite voix ? Mireille (Gounod, 1864) - Page 2 Icon_biggrin2
Revenir en haut Aller en bas
calbo
Pertusienne
calbo

Nombre de messages : 28126
Age : 48
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

Mireille (Gounod, 1864) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mireille (Gounod, 1864)   Mireille (Gounod, 1864) - Page 2 EmptyLun 21 Sep - 21:06

Justement y a le salon des glottes pour ça siffle
Revenir en haut Aller en bas
Guillaume
lapineau huguenot
Guillaume

Nombre de messages : 17530
Age : 25
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Mireille (Gounod, 1864) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mireille (Gounod, 1864)   Mireille (Gounod, 1864) - Page 2 EmptyLun 21 Sep - 21:08

On va migrer. Mireille (Gounod, 1864) - Page 2 Icon_salut
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87694
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Mireille (Gounod, 1864) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mireille (Gounod, 1864)   Mireille (Gounod, 1864) - Page 2 EmptyLun 21 Sep - 21:10

Guillaume a écrit:
Aucun, mais il faut savoir que les discussions les plus intéressantes naissent des digressions. Mireille (Gounod, 1864) - Page 2 Icon_mrgreen

Pour preuve, le message précédent :

Guillaume a écrit:

Creeeedoooooo in uuuuuun dioooo CRUUUUDEEL che m'a creato !

Basketball
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Guillaume
lapineau huguenot
Guillaume

Nombre de messages : 17530
Age : 25
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Mireille (Gounod, 1864) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mireille (Gounod, 1864)   Mireille (Gounod, 1864) - Page 2 EmptyLun 21 Sep - 21:13

Tu vas voir, je me vengerai un jour.

Mireille (Gounod, 1864) - Page 2 635146

En attendant, sei verflucht ! (fa, fa#, la, do#-do#, mi, mi do sol !)
Revenir en haut Aller en bas
T-A-M de Glédel
Mélomaniaque
T-A-M de Glédel

Nombre de messages : 1512
Age : 32
Localisation : Vincennes
Date d'inscription : 11/08/2007

Mireille (Gounod, 1864) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mireille (Gounod, 1864)   Mireille (Gounod, 1864) - Page 2 EmptyMar 22 Sep - 10:22

Elvira a écrit:
Citation :
La ligne vocale... oui, c'est italien, ça fait plus de bruit. Mais à ce compte-là le Crépuscule des Dieux est plus intéressant que le Winterreise... Il faut un peu tenir compte du genre dans lequel on s'inscrit !

Je ne vois pas bien la nécessité, en réalité, d'établir une relation entre Mireille et Macbetto, alors que ce sont deux univers presque imperméables. On peut être sensible à l'atmosphère, au mélodisme de l'un et pas à l'autre.

Bien sûr que c'est éloigné ! Mais en fait, mon propos était plus destiné à Moander qui estimait que Macbeth, par rapport à ses contemporains était assez mauvais. Bon bah moi, ça me sidère de voir qu'on estime que Mireille c'est pas mal, quand on voit ce que justement ses contemporains ont fait !!

À mais c'est toit qui tient à comparer MacBetto avec Mireille. Pas moi!!

MacBetto, c'est un drame.
Mireille, je dirais que c'est une pastorale romantique comme témoignage de la vie agreste en Provence ; c'est un traitement quand même très singulier pour l'époque. Ça me semble assez unique!! Ils ont fait quoi dans le style les contemporains??

À partir du moment où tu acceptes ça, on ne peut pas juger les oeuvres de la même manière en termes de livret.
On accepte le traitement librettistique de Michel Carré qui me semble assez intelligent ; le texte n'étant pas niais d'ailleurs - juste assez simpliste, conformément à l'esprit assumé de l'oeuvre -. Moi, je m'imagine vraiment ces gens. Ils me parlent et sociologiquement, ils m'intéressent!.

Pour MacBetto, artistiquement, c'est quand même moins intéressant. Et, il y a, dans le même ton des comparaisons très cruelles (chez Verdi lui-même, pas besoin d'aller chercher loin!!).

Et puis musicalement, il n'y a pas photo. Gounod a quand même été inspiré par ce sujet. C'est hétérogène mais globalement très bon. L'orchestration est fine et mesurée. Rien que tout l'Acte III de Mireille vaut plus que tout MacBetto.

Après, on peut ne pas être capable d'apprécier ce genre de traitement artistique qui n'est pas de mode. Je conçois qu'on lui préférera n'importe quel drame, même moyen.
Mais c'est bien dommage car vu que les modes changent et que ce traitement artistique a traversé les siècles, on y reviendra.
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20170
Age : 36
Date d'inscription : 03/07/2009

Mireille (Gounod, 1864) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mireille (Gounod, 1864)   Mireille (Gounod, 1864) - Page 2 EmptyMar 22 Sep - 10:51

thumleft

Tout à fait d'accord avec toi Moander...
Rien de plus à ajouter...

Il faudra que j'aille jeter un oeil sur ce qui a été composé à cette époque pour Paris... Il y a l'Africaine il me semble... et à priori la Belle Hélène... mais bon, ça n'a strictement rien à voir en terme de style!
Et c'est là toute l'originalité de Mireille : d'être totalement à contre-courant de l'époque, et de préfigurer Carmen par exemple par le côté régional et populaire des personnages.

Et mélodiquement, que de trouvailles...

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Pison Futé
patate power
Pison Futé

Nombre de messages : 27496
Age : 28
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Mireille (Gounod, 1864) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mireille (Gounod, 1864)   Mireille (Gounod, 1864) - Page 2 EmptyMar 22 Sep - 11:20

Bon, je crois qu'on ne sera pas du tout d'accord. L'acte III, (et l'acte IV), c'est justement ce qui m'a le plus ennuyé.
Citation :

Pour MacBetto, artistiquement, c'est quand même moins intéressant. Et, il y a, dans le même ton des comparaisons très cruelles (chez Verdi lui-même, pas besoin d'aller chercher loin!!).

Évidemment, si toi aussi tu compares des opéras de maturité de Verdi et Macbeth, c'est forcément moins bon. Rolling Eyes

Bref, on est d'accord que ma comparaison de départ Mireille/Macbeth était juste de mon ressenti personnel. Là, où je reste cependant sur mon avis, c'est la comparaison lorsqu'on replace les deux oeuvres dans leur contexte.
Hé bah non, désolée, je ne comprends toujours pas.

Bref, on ne va pas être d'accord, je crois qu'il vaut mieux s'arrêter là.
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20170
Age : 36
Date d'inscription : 03/07/2009

Mireille (Gounod, 1864) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mireille (Gounod, 1864)   Mireille (Gounod, 1864) - Page 2 EmptyMar 22 Sep - 11:28

Elvira a écrit:
Bon, je crois qu'on ne sera pas du tout d'accord. L'acte III, (et l'acte IV), c'est justement ce qui m'a le plus ennuyé.

Oui, mais bon, tu as quand même eu droit à un Ourrias tout ce qu'il y a de brayant sans carisme... Si tu écoutes ce même acte avec un Van Dam, un Michel Dens ou un Robert Massard, ça change tout! Et vu que la mise en scène était hyper statique (les jeux de lumière passaient pas trop mal en salle, mais à priori c'était un peu sombre à la télé), ça n'aide pas!

Après, je comprends tout à fait qu'on puisse ne pas aimer Mireille...

Pour le lien Mireille/Macbeth, c'est juste que Taven avait, dans sa jeunesse, fait des prédictions à Macbeth! tongue

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Pison Futé
patate power
Pison Futé

Nombre de messages : 27496
Age : 28
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Mireille (Gounod, 1864) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mireille (Gounod, 1864)   Mireille (Gounod, 1864) - Page 2 EmptyMar 22 Sep - 11:55

Ouais, ça par contre, je veux bien que la mes n'aide pas ! Mais même, rien au niveau de la musique m'a accroché. Confused Bon, allez, peut-être qu'une prochaine fois aurais-je le coup de coeur ! Mais déjà que les autres oeuvres de Gounod, je ne suis pas fan... j'émets quelques doutes. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20170
Age : 36
Date d'inscription : 03/07/2009

Mireille (Gounod, 1864) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mireille (Gounod, 1864)   Mireille (Gounod, 1864) - Page 2 EmptyMar 22 Sep - 11:57

La Mise en scène, mais surtout Ferrari... c'est pas possible comme Ourrias devient un petit roquet avec ce qu'il nous a fait alors que c'est un Dogue Allemand avec Van Dam par exemple!

Elvira a écrit:
Mais déjà que les autres oeuvres de Gounod, je ne suis pas fan... j'émets quelques doutes. Wink

Toi, faut que tu tentes La Reine de Saba... je sens que ça va te plaire! Il faudrait une Dimitrova (avec des nuances quand même!!) pour chanter le rôle titre...
Si tu trouves ça niais, alors il n'y a plus rien à attendre de toi! (bon, il y a bien un petit choeur de femmes... mais il est tellement beau!)

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31067
Age : 38
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Mireille (Gounod, 1864) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mireille (Gounod, 1864)   Mireille (Gounod, 1864) - Page 2 EmptyMar 22 Sep - 12:06

Polyeucte a écrit:
Il faudrait une Dimitrova (avec des nuances quand même!!) pour chanter le rôle titre...

pété de rire pété de rire pété de rire
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
T-A-M de Glédel
Mélomaniaque
T-A-M de Glédel

Nombre de messages : 1512
Age : 32
Localisation : Vincennes
Date d'inscription : 11/08/2007

Mireille (Gounod, 1864) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mireille (Gounod, 1864)   Mireille (Gounod, 1864) - Page 2 EmptyMar 22 Sep - 12:09

Elvira a écrit:
Bon, je crois qu'on ne sera pas du tout d'accord. L'acte III, (et l'acte IV), c'est justement ce qui m'a le plus ennuyé.


L'Acte III, ce n'est vraiment pas possible. Réécoute!! Le Tableau de Désert de la Crau, je peux encore comprendre.

Elvira a écrit:
Évidemment, si toi aussi tu compares des opéras de maturité de Verdi et Macbeth, c'est forcément moins bon. Rolling Eyes

Je vais prendre du contemporain alors : par rapport au Prophète de Meyerbeer, de La Damnation de Faust de Berlioz ou de Jérusalem du même Verdi.

Elvira a écrit:
Là, où je reste cependant sur mon avis, c'est la comparaison lorsqu'on replace les deux oeuvres dans leur contexte.
Hé bah non, désolée, je ne comprends toujours pas.

Je pensais l'avoir suffisament bien fait pourtant.
Mais, je le répète quand même, on peut ne pas aimer Mireille de part le parti-pri mais ça reste une oeuvre vraiment intéressante et assez inspirée.
Élever Macbetto en réussite du drame lyrique et musicalement plus riche... je trouve ça vraiment douteux!!
Revenir en haut Aller en bas
Pison Futé
patate power
Pison Futé

Nombre de messages : 27496
Age : 28
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Mireille (Gounod, 1864) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mireille (Gounod, 1864)   Mireille (Gounod, 1864) - Page 2 EmptyMar 22 Sep - 14:58

Citation :
Élever Macbetto en réussite du drame lyrique et musicalement plus riche... je trouve ça vraiment douteux!!
Je n'ai jamais, alors jamais dit ça. Entre "mauvais" et "réussite", il y a tout un fossé.

Citation :

L'Acte III, ce n'est vraiment pas possible. Réécoute!! Le Tableau de Désert de la Crau, je peux encore comprendre.

Très bien, je réécouterai !

Citation :
Je vais prendre du contemporain alors : par rapport au Prophète de Meyerbeer, de La Damnation de Faust de Berlioz ou de Jérusalem du même Verdi.

On est d'accord, c'est d'une autre trempe. De là à dire que c'est franchement mauvais vis à vis de ceux-là, non, non, désolée, pas d'accord. Very Happy Et puis Jérusalem, ça ne compte pas... il a été "bidouillé" bien des années après. Et je ne trouve pas qu'I Lombardi soit si supérieur à Macbeth. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Guillaume
lapineau huguenot
Guillaume

Nombre de messages : 17530
Age : 25
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Mireille (Gounod, 1864) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mireille (Gounod, 1864)   Mireille (Gounod, 1864) - Page 2 EmptyMar 22 Sep - 16:02

Moander a écrit:
Elvira a écrit:
Bon, je crois qu'on ne sera pas du tout d'accord. L'acte III, (et l'acte IV), c'est justement ce qui m'a le plus ennuyé.


L'Acte III, ce n'est vraiment pas possible. Réécoute!! Le Tableau de Désert de la Crau, je peux encore comprendre.

Elvira a écrit:
Évidemment, si toi aussi tu compares des opéras de maturité de Verdi et Macbeth, c'est forcément moins bon. Mireille (Gounod, 1864) - Page 2 Icon_rolleyes

Je vais prendre du contemporain alors : par rapport au Prophète de Meyerbeer, de La Damnation de Faust de Berlioz ou de Jérusalem du même Verdi.

Elvira a écrit:
Là, où je reste cependant sur mon avis, c'est la comparaison lorsqu'on replace les deux oeuvres dans leur contexte.
Hé bah non, désolée, je ne comprends toujours pas.

Je pensais l'avoir suffisament bien fait pourtant.
Mais, je le répète quand même, on peut ne pas aimer Mireille de part le parti-pri mais ça reste une oeuvre vraiment intéressante et assez inspirée.
Élever Macbetto en réussite du drame lyrique et musicalement plus riche... je trouve ça vraiment douteux!!

Bah évidemment, Macbeth c'est une grande réussite, dramatique, vocale.

Aprés, on sait trés bien que tu adores l'Opéra français, que Verdi est un tâcheron, mais ce sont tes goûts. Mireille (Gounod, 1864) - Page 2 Icon_wink
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87694
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Mireille (Gounod, 1864) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mireille (Gounod, 1864)   Mireille (Gounod, 1864) - Page 2 EmptyMar 22 Sep - 18:14

[quote="Elvira"]Et puis Jérusalem, ça ne compte pas... il a été "bidouillé" bien des années après./quote]
Quatre ans... Pas de quoi réinventer un langage, surtout pour Verdi. Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Pison Futé
patate power
Pison Futé

Nombre de messages : 27496
Age : 28
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Mireille (Gounod, 1864) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mireille (Gounod, 1864)   Mireille (Gounod, 1864) - Page 2 EmptyMar 22 Sep - 18:18

DavidLeMarrec a écrit:
Elvira a écrit:
Et puis Jérusalem, ça ne compte pas... il a été "bidouillé" bien des années après.
Quatre ans... Pas de quoi réinventer un langage, surtout pour Verdi. Wink

Ah mince, je croyais que c'était plus vieux que ça, comme quoi... Smile
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87694
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Mireille (Gounod, 1864) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mireille (Gounod, 1864)   Mireille (Gounod, 1864) - Page 2 EmptyMar 22 Sep - 18:19

1843 - 1847. Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Pison Futé
patate power
Pison Futé

Nombre de messages : 27496
Age : 28
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Mireille (Gounod, 1864) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mireille (Gounod, 1864)   Mireille (Gounod, 1864) - Page 2 EmptyMar 22 Sep - 18:21

DavidLeMarrec a écrit:
1843 - 1847. Wink

Oui, merci, je viens d'aller voir. Smile

Bon bah, ça ne change pas tellement mon propos, je ne trouve pas qu'I Lombardi/Jérusalem soit si supérieur qu'à Macbeth... Bon, on se rattrape aux branches comme on peut ! Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87694
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Mireille (Gounod, 1864) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mireille (Gounod, 1864)   Mireille (Gounod, 1864) - Page 2 EmptyMar 22 Sep - 18:35

Je me doutais bien que tu ne me ferais pas confiance. Rolling Eyes

Pour moi, sur la variété, la fluidité et l'intérêt dramaturgique, la différence entre les deux est assez considérable, même si on sent bien que la date de composition est proche.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Pison Futé
patate power
Pison Futé

Nombre de messages : 27496
Age : 28
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Mireille (Gounod, 1864) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mireille (Gounod, 1864)   Mireille (Gounod, 1864) - Page 2 EmptyMar 22 Sep - 18:55

DavidLeMarrec a écrit:
Je me doutais bien que tu ne me ferais pas confiance. Rolling Eyes

Non, non, je tenais à savoir quelle était la date exactement. Smile

Citation :
Pour moi, sur la variété, la fluidité et l'intérêt dramaturgique, la différence entre les deux est assez considérable, même si on sent bien que la date de composition est proche.

Il faudra que je réécoute... Very Happy ce qui est bien prévu avec l'achat de l'intégrale Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
T-A-M de Glédel
Mélomaniaque
T-A-M de Glédel

Nombre de messages : 1512
Age : 32
Localisation : Vincennes
Date d'inscription : 11/08/2007

Mireille (Gounod, 1864) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mireille (Gounod, 1864)   Mireille (Gounod, 1864) - Page 2 EmptyMar 22 Sep - 19:04

Guillaume a écrit:

Bah évidemment, Macbeth c'est une grande réussite, dramatique, vocale.

Aprés, on sait trés bien que tu adores l'Opéra français, que Verdi est un tâcheron, mais ce sont tes goûts. Mireille (Gounod, 1864) - Page 2 Icon_wink

À mais je ne pense pas que c'est un tâcheron. J'en aime déjà deux de lui (et il m'en reste beaucoup à essayer), c'est déjà un de plus que Gounod (Faust, ça ne passe pas par exemple, et pourtant, il y en a des tubes)!!

Mais vous saccagez le fil de Mireille qui est une oeuvre artistique intéressante, en ne parlant que d'un ouvrage sans rapport et médiocre de surcroît.

Moi, je vous invite juste à réécouter l'oeuvre ou aller la voir (si la recréation est valable) avec l'état d'esprit que ce n'est pas un drame mais une pastorale provençale en 1840.
Si vous n'aimez pas, soit vous êtes hermétique à ce goût, soit vous n'avez pas de goût Very Happy !!
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87694
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Mireille (Gounod, 1864) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mireille (Gounod, 1864)   Mireille (Gounod, 1864) - Page 2 EmptyMar 22 Sep - 19:28

Moander a écrit:
Mais vous saccagez le fil de Mireille qui est une oeuvre artistique intéressante, en ne parlant que d'un ouvrage sans rapport et médiocre de surcroît.
Et pan dans les dents. Laughing

Pas sûr que ça calme le débat. hehe
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Pison Futé
patate power
Pison Futé

Nombre de messages : 27496
Age : 28
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Mireille (Gounod, 1864) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mireille (Gounod, 1864)   Mireille (Gounod, 1864) - Page 2 EmptyMar 22 Sep - 19:33

Oh, ce n'est pas gênant, Moander est coutumier des jugements péremptoires. Alors, on s'habitue à force.
Revenir en haut Aller en bas
calbo
Pertusienne
calbo

Nombre de messages : 28126
Age : 48
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

Mireille (Gounod, 1864) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mireille (Gounod, 1864)   Mireille (Gounod, 1864) - Page 2 EmptyMar 22 Sep - 19:35

Et pas Guillaume Shocked ?
Parce que sur les dernières pages vous parlez plus de Verdi que de Mireille Shit
Revenir en haut Aller en bas
Pison Futé
patate power
Pison Futé

Nombre de messages : 27496
Age : 28
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Mireille (Gounod, 1864) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mireille (Gounod, 1864)   Mireille (Gounod, 1864) - Page 2 EmptyMar 22 Sep - 19:40

Citation :
Toi, faut que tu tentes La Reine de Saba... je sens que ça va te plaire! Il faudrait une Dimitrova (avec des nuances quand même!!) pour chanter le rôle titre...
Si tu trouves ça niais, alors il n'y a plus rien à attendre de toi! (bon, il y a bien un petit choeur de femmes... mais il est tellement beau!)

Très bien, je note ça. Je crois que je vais privilégier la Reine de Sabat plutôt qu'une réécoute de Mireille. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87694
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Mireille (Gounod, 1864) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mireille (Gounod, 1864)   Mireille (Gounod, 1864) - Page 2 EmptyMar 22 Sep - 19:44

Ce sera plus dans tes cordes : plus vocal et lyrique, plus héroïque aussi, même si ça tient plus de Meyerbeer et Berlioz que de Verdi, c'est un peu plus verdien comme ton.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Pison Futé
patate power
Pison Futé

Nombre de messages : 27496
Age : 28
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Mireille (Gounod, 1864) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mireille (Gounod, 1864)   Mireille (Gounod, 1864) - Page 2 EmptyMar 22 Sep - 19:51

AH, ça m'allèche ! Very Happy Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
T-A-M de Glédel
Mélomaniaque
T-A-M de Glédel

Nombre de messages : 1512
Age : 32
Localisation : Vincennes
Date d'inscription : 11/08/2007

Mireille (Gounod, 1864) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mireille (Gounod, 1864)   Mireille (Gounod, 1864) - Page 2 EmptyMar 22 Sep - 19:59

DavidLeMarrec a écrit:
Moander a écrit:
Mais vous saccagez le fil de Mireille qui est une oeuvre artistique intéressante, en ne parlant que d'un ouvrage sans rapport et médiocre de surcroît.
Et pan dans les dents. Laughing

Pas sûr que ça calme le débat. hehe

Oh, vous mésinterprétez...

Oui, j'ai exagéré avec le terme "saccager".
Mais pour Macbetto, je peux difficilement aller au-delà de "médiocre". Ça ne peut pas se situer au-dessus de la moyenne!! Ou alors, je promets une réécoute mais ça va être un chemin de croix, j'en ai peur!!
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87694
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Mireille (Gounod, 1864) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mireille (Gounod, 1864)   Mireille (Gounod, 1864) - Page 2 EmptyMar 22 Sep - 20:09

Tu dis ça parce que tu n'écoutes que des chefs-d'oeuvre.

Tout dépend où tu places le médiocre, mais si Macbetto a moins de la moyenne, ma foi, je ne sais pas ce qu'il faut dire de la Battaglia di Legnano ou de Zémire & Azor...

Pour moi, c'est un bel opéra disparate, qui ne mérite pas forcément les louanges de génie qu'on lui fait porter (Oberto et Nabucco me paraissent autrement aboutis), mais qui reste une oeuvre de valeur, et vraiment intéressante. Rien que le duo initial, l'air de Banquo, l'air de Macduff, l'air final de Macbeth... Quelques récitatifs sympas aussi.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Pison Futé
patate power
Pison Futé

Nombre de messages : 27496
Age : 28
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Mireille (Gounod, 1864) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mireille (Gounod, 1864)   Mireille (Gounod, 1864) - Page 2 EmptyMer 23 Sep - 8:44

DavidLeMarrec a écrit:

Tout dépend où tu places le médiocre, mais si Macbetto a moins de la moyenne, ma foi, je ne sais pas ce qu'il faut dire de la Battaglia di Legnano ou de Zémire & Azor...

Pour moi, c'est un bel opéra disparate, qui ne mérite pas forcément les louanges de génie qu'on lui fait porter (Oberto et Nabucco me paraissent autrement aboutis), mais qui reste une oeuvre de valeur, et vraiment intéressante. Rien que le duo initial, l'air de Banquo, l'air de Macduff, l'air final de Macbeth... Quelques récitatifs sympas aussi.

+1
Rien à redire (si ce n'est pour les quelques passages intéressants.).
Revenir en haut Aller en bas
Octavian
Glasse les fraises
Octavian

Nombre de messages : 7333
Age : 35
Localisation : Près du Vieux Port
Date d'inscription : 06/05/2008

Mireille (Gounod, 1864) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mireille (Gounod, 1864)   Mireille (Gounod, 1864) - Page 2 EmptyJeu 4 Fév - 19:28

Quelqu'un (ou quelques uns) pourrai(en)t me dire un mot de la version dirigée par Cluytens ? J'ai croisé ça...
Revenir en haut Aller en bas
calbo
Pertusienne
calbo

Nombre de messages : 28126
Age : 48
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

Mireille (Gounod, 1864) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mireille (Gounod, 1864)   Mireille (Gounod, 1864) - Page 2 EmptyJeu 4 Fév - 19:40

Je sais qu'elle existe mais je ne la connais pas du tout. Il me semble que david en a dit du bien surtout en ce qui concerne Taven, mais je ne saurais en dire d'avantage Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Octavian
Glasse les fraises
Octavian

Nombre de messages : 7333
Age : 35
Localisation : Près du Vieux Port
Date d'inscription : 06/05/2008

Mireille (Gounod, 1864) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mireille (Gounod, 1864)   Mireille (Gounod, 1864) - Page 2 EmptyJeu 4 Fév - 19:45

Actuellement ça se trouve dans un coffret INA sur les débuts du festival d'Aix, avec le Così de Rosbaud, un récital de Boris Christoff, la Turangalîla par Désormières et le Concerto pour piano de Poulenc par Poulenc et Munch.
Revenir en haut Aller en bas
Mariefran
Mélomane nécrophile
Mariefran

Nombre de messages : 14254
Age : 58
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/02/2008

Mireille (Gounod, 1864) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mireille (Gounod, 1864)   Mireille (Gounod, 1864) - Page 2 EmptyJeu 4 Fév - 22:33

Je l'ai acheté mais pas encore écouté… Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
calbo
Pertusienne
calbo

Nombre de messages : 28126
Age : 48
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

Mireille (Gounod, 1864) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mireille (Gounod, 1864)   Mireille (Gounod, 1864) - Page 2 EmptyJeu 4 Fév - 22:47

Ah mais c'est intéressant ça Very Happy . J'attends ton compte rendu avec impatience Cool ; mais prends ton temps hein, comme disent nos amis suisses, y a pas l'feu au lac hehe
Revenir en haut Aller en bas
Mariefran
Mélomane nécrophile
Mariefran

Nombre de messages : 14254
Age : 58
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/02/2008

Mireille (Gounod, 1864) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mireille (Gounod, 1864)   Mireille (Gounod, 1864) - Page 2 EmptyVen 5 Fév - 23:21

Ecouté donc aujourd'hui la version Cluytens (1954) avec Janette Vivalda (Mireille), Christiane Gayraus (Taven), Gedda (Vincent) et Michel Dens (Ourrias). Orch de la Société des Concerts du Conservatoire. Festival d'Aix, avec voix du commentateur décrivant le décor et les effets de mise en scène. On a la retransmission radio de l'époque - un charme suranné indéniable.
Je ne connaissais pas du tout l'opéra et… j'ai aimé Very Happy C'est délicieux de bout en bout, je ne me suis pas du tout ennuyée. Bien sûr, l'histoire est un peu naïve, à ce que j'ai pu en juger - il n'y a pas de livret avec le coffret Evil or Very Mad - mais très XIX°, cela ne me dérange pas. Le côté bondieuserie non plus, il est également d'époque… J'y ai d'ailleurs senti plus de ferveur que de pure bondieuserie. C'est une histoire simple à prendre comme telle, pas plus vaine que celle de tant d'opéras… Et j'adore le pays où l'action se passe, que de noms magiques à mes oreilles !
Musicalement, c'est riche, de beaux airs, un orchestre varié, coloré, Cluytens donne vie à cette histoire avec tendresse. C'est très bien chanté, je trouve, les personnages sont incarnés. Je réécoute demain, plus attentivement et j'en reparle… Wink
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20170
Age : 36
Date d'inscription : 03/07/2009

Mireille (Gounod, 1864) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mireille (Gounod, 1864)   Mireille (Gounod, 1864) - Page 2 EmptyDim 7 Fév - 16:44

Une des versions à écouter... avec Plasson.

Vivalda est assez parfaite dans le rôle, alliant la légerté et le drame (chose assez rare).
Gedda lumineux et splendide, Dens en Ourrias noble et fier... en bref une distribution sans faille.
Et une direction de Cluytens superbement colorée, très attentive et belle.

Une autre vision par rapport à Plasson (plus colorée et délicate peut-être), mais entre les deux, je n'arrive pas à choisir! A écouter vraiment!!

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87694
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Mireille (Gounod, 1864) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mireille (Gounod, 1864)   Mireille (Gounod, 1864) - Page 2 EmptyDim 7 Fév - 16:56

Mariefran a écrit:
- il n'y a pas de livret avec le coffret Evil or Very Mad
http://www.kareol.es/obras/mirelle/acto1.htm
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Mariefran
Mélomane nécrophile
Mariefran

Nombre de messages : 14254
Age : 58
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/02/2008

Mireille (Gounod, 1864) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mireille (Gounod, 1864)   Mireille (Gounod, 1864) - Page 2 EmptyDim 7 Fév - 17:01

Merci ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23245
Age : 28
Date d'inscription : 12/10/2008

Mireille (Gounod, 1864) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mireille (Gounod, 1864)   Mireille (Gounod, 1864) - Page 2 EmptyLun 2 Aoû - 16:24

Parution du DVD de l'Opéra de Paris prévue :

http://www.forumopera.com/index.php?mact=News,cntnt01,detail,0&cntnt01articleid=1861&cntnt01origid=57&cntnt01detailtemplate=gabarit_detail_breves&cntnt01lang=fr_FR&cntnt01returnid=36
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Contenu sponsorisé




Mireille (Gounod, 1864) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mireille (Gounod, 1864)   Mireille (Gounod, 1864) - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Mireille (Gounod, 1864)
Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Mireille - Opéra Garnier
» Charles Gounod (1818-1893)
» Gounod : Musique Religieuse
» Mireille!
» José Van Dam

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: