Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Jacques Fromental Halévy - La Juive et le grand opéra

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Morloch
Lou ravi
avatar

Nombre de messages : 9860
Date d'inscription : 14/10/2006

MessageSujet: Re: Jacques Fromental Halévy - La Juive et le grand opéra   Ven 24 Avr 2009 - 11:52

Heureusement que le comte de Saint Germain est là, quand même bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nhofszandz.blogspot.com/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85086
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Jacques Fromental Halévy - La Juive et le grand opéra   Ven 24 Avr 2009 - 14:40

Ophanin a écrit:
Par contre si si, corruption il y a. C'est un fait avéré en tout cas pour la Troisième République. Toutes les preuves sont dans le livre de Myriam Chimène, Mécènes et musiciens du salon au concert à Paris sous la Troisième République, Fayard. Mais ça ne m'étonnerait pas qu'on trouve des exemples pour tout le XIXème.
Je parlais d'aujourd'hui. Wink

Je doute que des gens comme Merlin ou Tubeuf soient vendus à qui que ce soit...

Je sais un peu comment on entre à Diapason, et je ne crois pas que ce soit un lieu de trafic vénal. Après, l'honnêteté intellectuelle et le raisonnable dans tout ça, on peut discuter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85086
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Jacques Fromental Halévy - La Juive et le grand opéra   Ven 24 Avr 2009 - 14:45

Moander a écrit:
Pas question de fond?? Tu as vu la longueur du résumé du drame? De nos jours, ça n'existe plus ça et on nous bassine toujours autant avec les voix!!
Franchement, recopier un synopsis en forme de spoilage géant, je ne vois pas trop l'intérêt. Donner un peu l'essence du drame, le caractère de la musique, c'est plus intéressant. Mais àa réclame peut-être aussi plus de compétence que n'en ont ces scribouillards. Surprised
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
T-A-M de Glédel
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1512
Age : 31
Localisation : Vincennes
Date d'inscription : 11/08/2007

MessageSujet: Re: Jacques Fromental Halévy - La Juive et le grand opéra   Ven 24 Avr 2009 - 14:54

DavidLeMarrec a écrit:
Moander a écrit:
Pas question de fond?? Tu as vu la longueur du résumé du drame? De nos jours, ça n'existe plus ça et on nous bassine toujours autant avec les voix!!
Franchement, recopier un synopsis en forme de spoilage géant, je ne vois pas trop l'intérêt. Donner un peu l'essence du drame, le caractère de la musique, c'est plus intéressant. Mais àa réclame peut-être aussi plus de compétence que n'en ont ces scribouillards. Surprised
^

C'est vrai qu'il ne dit pas grand chose d'intéressant... je remarquais juste qu'ils s'intéressaient plus au texte à leur époque!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85086
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Jacques Fromental Halévy - La Juive et le grand opéra   Ven 24 Avr 2009 - 15:04

C'est aussi le cas pour les oeuvres récentes ou les créations, aujourd'hui. Wink

Avec moins de place dans les colonnes, c'est vrai.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85086
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Jacques Fromental Halévy - La Juive et le grand opéra   Jeu 29 Juil 2010 - 2:40

Le Festival de Montpellier jouera La Magicienne, un Halévy tardif, la saison prochaine.
(Source : Moander AP.)

Conformément à ce qui m'a été suggéré par MP, j'ai jeté un oeil sur la partition. Bien, ça ressemble à du Halévy : quelque chose d'assez carré, d'un peu plat, sans la divine motricité dont est capable Hérold par exemple. Il y a bien de petites trouvailles harmoniques, mais de temps à autre, et plus spectaculaires que belles finalement.

Ca a l'air moins bien que la Juive. Pas forcément mieux que la Reine de Chypre non plus : l'harmonie est plus originale, mais au niveau de l'accompagnement orchestral, il y a beaucoup moins de thèmes suivis ou de travail de textures.
Pas extraordinaire de toute façon ; ce sera peut-être une excellente surprise l'an prochain, mais dans l'attente je ne pense pas mettre ça sur mon piano, d'autant que ça sonne toujours malingre, trop dépouillé, trop carré pour bien sonne au piano. A choisir, même Grétry me semble plus facile à faire sonner.

On est très loin des originalités et des raffinements de Noé en tout cas. Et on n'est pas forcément aussi efficace que dans Charles VI.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
T-A-M de Glédel
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1512
Age : 31
Localisation : Vincennes
Date d'inscription : 11/08/2007

MessageSujet: Re: Jacques Fromental Halévy - La Juive et le grand opéra   Jeu 29 Juil 2010 - 11:13

Arf..

Et par rapport aux Vêpres Siciliennes, au Prophète, à Faust ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85086
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Jacques Fromental Halévy - La Juive et le grand opéra   Jeu 29 Juil 2010 - 11:34

T-A-M de Glédel a écrit:
Arf..

Et par rapport aux Vêpres Siciliennes, au Prophète, à Faust ?
Ca ne se compare même pas. Tu cites trois chefs-d'oeuvre. On est aux antipodes de la rondeur de Faust de toute façon, on est beaucoup plus dans la cantilène accompagnée à l'italienne.

La comparaison la plus parlante qu'on puisse faire est avec la Juive, mais dans ce que j'ai lu, je n'ai pas rencontré de tubes pour l'instant. Ou à la rigueur Adam et Boïeldieu (même si c'est plus consistant qu'eux qui écrivaient majoritairement du léger). Si, Auber. Mais perso, Haÿdée m'exalte bien plus que La Juive. Mr. Green

Une écriture carrée, rigoureuse, pas dénuée d'idées, mais un peu plate.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
T-A-M de Glédel
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1512
Age : 31
Localisation : Vincennes
Date d'inscription : 11/08/2007

MessageSujet: Re: Jacques Fromental Halévy - La Juive et le grand opéra   Jeu 29 Juil 2010 - 11:59

Ça a le mérite d'être clair...

Pourquoi remontent-ils donc ça alors ? scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85086
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Jacques Fromental Halévy - La Juive et le grand opéra   Jeu 29 Juil 2010 - 12:14

Hypothèse 1 : Halévy est un personnage historique important (ils ont bien voulu remonter l'âne de Strauss !), il mérite donc qu'on lui donne une exposition autre que sa Juive, surtout dans tel festival pionnier. Ils ont fait pareil la saison passée pour le vaste mélodrame de la Haine.

Hypothèse 2 : Des beautés (déjà, je n'ai pas tout lu) m'ont échappé, et nous les découvrirons l'an prochain.

Par ailleurs, comme je le disais, je suis peu sensible au style Halévy (et même modérément à Auber) en règle générale. J'aime les choses plus souples ou plus dansantes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Stolzing
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 705
Localisation : Paris
Date d'inscription : 10/05/2010

MessageSujet: Re: Jacques Fromental Halévy - La Juive et le grand opéra   Mar 12 Juil 2011 - 11:54

J'ai entendu quelques bouts de cette Magicienne en voiture hier soir. Evidemment, juger une oeuvre du 20 minutes, c'est un peu léger, mais quelle purge, tout de même. Des formules toutes faites, du dzim-boum, c'est vraiment composé au kilomètre... Déjà que la Juive ne m'avait guère passionné (enfin, à partir de la fin du 2e acte, ça s'anime, mais tout le I et l'essentiel du II I don't want that ), mais c'était in chef d'oeuvre à côté de ce bout de Magicienne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michel Desrousseaux
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1139
Date d'inscription : 31/08/2010

MessageSujet: Re: Jacques Fromental Halévy - La Juive et le grand opéra   Mar 12 Juil 2011 - 12:51

Oui, d'accord. Qu'est-ce que c'est vieilli, ce genre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
T-A-M de Glédel
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1512
Age : 31
Localisation : Vincennes
Date d'inscription : 11/08/2007

MessageSujet: Re: Jacques Fromental Halévy - La Juive et le grand opéra   Mar 12 Juil 2011 - 13:55

Quelqu'un aurait-il une captation ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85086
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Jacques Fromental Halévy - La Juive et le grand opéra   Mar 12 Juil 2011 - 14:42

Un peu de patience, enfin !

Car Montpellier met en moyenne deux ans pour sortir le disque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Guillaume
lapineau huguenot
avatar

Nombre de messages : 17529
Age : 24
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Jacques Fromental Halévy - La Juive et le grand opéra   Mar 12 Juil 2011 - 16:09

La captation est réecoutable pendant trente jours sur le site de FM...

Citation :
Oui, d'accord. Qu'est-ce que c'est vieilli, ce genre.

He-ho ! carton rouge Merci de ne pas tout mettre dans le même sac. Je suppose que tu n'étais pas à Bruxelles en ce beau mois de juin, parce que tous ceux qui y étaient ont pu constater exactement le contraire de ce que tu dis : "ce genre" si tu veux parler du Grand Opéra, n'est pas plus vieilli que n'importe quel Verdi ou Rossibellizetti. Ah mais. fouet
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85086
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Jacques Fromental Halévy - La Juive et le grand opéra   Mar 12 Juil 2011 - 18:30

Je crois que Michel visait davantage la façon Halévy, qui effectivement accuse son âge quand il n'est pas inspiré. Et comme la Magicienne ressemblait pas mal à la lecture à la Reine de Chypre, il est permis de craindre un peu...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Michel Desrousseaux
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1139
Date d'inscription : 31/08/2010

MessageSujet: Re: Jacques Fromental Halévy - La Juive et le grand opéra   Mar 12 Juil 2011 - 18:48

Exactement David.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guillaume
lapineau huguenot
avatar

Nombre de messages : 17529
Age : 24
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Jacques Fromental Halévy - La Juive et le grand opéra   Mar 12 Juil 2011 - 19:11

L'expression était inexacte et sujette à mauvaise interprétation, il aurait fallu dire "Halévy" plutôt que "ce genre". Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michel Desrousseaux
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1139
Date d'inscription : 31/08/2010

MessageSujet: Re: Jacques Fromental Halévy - La Juive et le grand opéra   Mar 12 Juil 2011 - 21:15

Bien Guillaume. Je regrette de t'avoir induit en erreur.
Néanmoins, ce que je visais, c'était moins nécessairement tout Halévy dont je n'ai entendu complètement que la Juive et cette Magicienne que le genre d'opéras représenté par cette Magicienne hier, mauvais genre désuet, décousu et ennuyeux auquel certainement bien d'autres auteurs ont contribué. En fait, en dehors de quelques opéras de cette période qui ont pu péniblement mais justement survivre jusqu'à nous, il faut bien admettre que la résurrection des oubliés ne démontre pas que nous ayons injustement enterré des chefs-d’œuvre.
Il est toutefois possible qu'une mise en scène ingénieuse puisse faire passer la pilule car la musique n'est pas intrinsèquement désagréable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guillaume
lapineau huguenot
avatar

Nombre de messages : 17529
Age : 24
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Jacques Fromental Halévy - La Juive et le grand opéra   Mar 12 Juil 2011 - 21:52

Citation :
En fait, en dehors de quelques opéras de cette période qui ont pu péniblement mais justement survivre jusqu'à nous, il faut bien admettre que la résurrection des oubliés ne démontre pas que nous ayons injustement enterré des chefs-d’œuvre.

Ca dépend, on pourrait citer le Zampa d'Hérold, le Noé d'Halévy/Bizet, Henry VIII, Sigurd...etc pour infirmer ce que tu dis. Et de toute façon, comme tout le XIXe français hors Berlioz/Gounod connu/Saint-Saëns connu/Bizet est dans les limbes, il ne faut jurer de rien. Par exemple, Patrie de Paladilhe "repéré" par David est potentiellement un chef-d'oeuvre.

Il ne faut pas oublier aussi que dans les XVII et XVIIIe français, on a trouvé dans les oeuvres totalement oubliées des chefs d'oeuvre de premier plan. (Callie, Andromaque, Pirame et Thisbé...)

Halévy est inégal, c'est un fait, j'ai moi-même trouvé le I de la Juive inégal. Mais il y a des auteurs plus inspirés qu'Halévy dans ce XIXe français (Meyerbeer, Gounod - dont beaucoup d'opéras sont oubliés, Saint-Saëns - idem, Thomas, Reyer, les Massenet rares....) et si on joue tellement la Juive, c'est qu'il y a des raisons "idéologiques" qui se glissent dans l'affaire, j'en ai bien l'impression.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19406
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Jacques Fromental Halévy - La Juive et le grand opéra   Mar 12 Juil 2011 - 22:04

C'est aussi parce que, mis à part le premier acte qui peine à démarrer sauf exception de petits passages, le reste est vraiment super bien! Very Happy
Pas encore écouté La Magicienne... mais vu l'effet que m'a fait La Juive à la découverte, je compte bien m'y mettre sans tarder! Very Happy

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
T-A-M de Glédel
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1512
Age : 31
Localisation : Vincennes
Date d'inscription : 11/08/2007

MessageSujet: Re: Jacques Fromental Halévy - La Juive et le grand opéra   Mer 13 Juil 2011 - 1:13

DavidLeMarrec a écrit:
Un peu de patience, enfin !

Car Montpellier met en moyenne deux ans pour sortir le disque.

Frustration d'être passé à Montpellier le jour-même à 19h30, sans pouvoir aller au concert...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85086
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Jacques Fromental Halévy - La Juive et le grand opéra   Sam 16 Juil 2011 - 12:36

Guillaume a écrit:
atomlegend a écrit:
Ouep, je vais même te convertir à Lully

Atom, la graphie officielle ! tutut

Saint-Saëns : Henry VIII
Compiègne / Rouillon, Command, Vignon, Gabriel
acte I et III

albino albino albino albino albino

J'écoute beaucoup de trucs de Compiègne en ce moment :

Halévy : Charles VI
La France a l'horreur du servage .. Guerre au tyran !

Lécroart, Comparetti

geek

Le reste de Charles VI est comment - je crois que David disait que c'était moins exaltant que cet air patriotique ? Ca dure quand même autant que les Huguenots (3h44), je ne pensais pas que ça durait aussi longtemps.
Le reste de Charles VI a de très bons moments - d'ailleurs la séquence patriotique est plus longue : "Un moment le tocsin vienne à se faire entendre", une section de 5-10 minutes qui précède l'air proprement dit, un peu comme la façon cantilène-cabalette à l'italienne.
Il y a notamment un beau duo à la fin du I.

Mais ça reste du Halévy, donc un peu "carré" ; il y a de jolis efforts dans l'écriture musicale pour se tirer de la platitude absolue, mais harmoniquement et rythmiquement, on reste quand même dans la marge d'un conformisme un peu renouvelé, il n'ose jamais les modulations ou les contrechants de Meyerbeer, par exemple.
On est dans le registre d'Haÿdée, en un peu plus conservateur.

Donc non, ce n'est pas exaltant, mais il y a de bons moments : si tu trouves la bande, tu peux quand même écouter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Guillaume
lapineau huguenot
avatar

Nombre de messages : 17529
Age : 24
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Jacques Fromental Halévy - La Juive et le grand opéra   Sam 16 Juil 2011 - 13:02

Je l'ai trouvée justement, la bande. En plus, j'ai le livret avec. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85086
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Jacques Fromental Halévy - La Juive et le grand opéra   Sam 16 Juil 2011 - 13:03

Guillaume a écrit:
Je l'ai trouvée justement, la bande. En plus, j'ai le livret avec. Smile
J'ai la partition, si tu veux. Ca permet de bien mesurer les choses, de façon plus rationnelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Guillaume
lapineau huguenot
avatar

Nombre de messages : 17529
Age : 24
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Jacques Fromental Halévy - La Juive et le grand opéra   Sam 16 Juil 2011 - 13:08

De toute façon, je pars dans trois jours, j'écouterai ce(s) Halévy à mon retour. albino
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85086
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Jacques Fromental Halévy - La Juive et le grand opéra   Sam 16 Juil 2011 - 13:11

Nous t'arrêtons en vain. Surprised
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19406
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Jacques Fromental Halévy - La Juive et le grand opéra   Sam 16 Juil 2011 - 15:59

Bon, après avoir écouté une première fois, en toute innocence et sans support cette Magicienne que Montpellier a eu la grande idée de nous proposer, je suis vraiment sous le charme! J'y trouve des accents de La Juive bien sûr, mais certaines scènes me font penser à d'autres grands opéras, comme La Nonne Sanglante (si Grand Opéra c'est!), du Meyerbeer... et une grande force dramatique!
Les personnages sont largement dominés par Mélusine bien sûr, à plus forte raison vu la qualité proposée par la jeune mezzo Marianne Crebassa.

Question orchestre, c'est assez coloré, puissant sans être pompier... Pour moi ça se range dans les bons... même si une écoute plus approfondie confirmera ou non cette impression de première écoute!
En tout ça, si ça peut montrer que non, Halévy ce n'est pas QUE La Juive (que j'aime énormément aussi!), mais aussi d'autres façon d'écrire. Bien sûr, on a Noé, ou Charles VI, mais pour les écouter, il faut se lever de bonne heure, surtout pour ce dernier!

Donc encore une fois, bravo à Montpellier!

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85086
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Jacques Fromental Halévy - La Juive et le grand opéra   Sam 16 Juil 2011 - 18:11

Il y a quelques beaux ensembles comme Halévy est capable de les donner de temps en temps.

Moi aussi, tout écouté sans support, pour survoler la partition, et en ce moment même je réécoute avec partition. C'est agréable, mais parce que j'aime déjà le genre, sinon je reste tout de même assez tiède. Avec une mise en scène, je ne dis pas, mais au disque, bof.

Il faut dire aussi que vocalement ça hulule pas mal (à commencer par Amsellem...), et puis aucun poncif du genre ne nous est épargné, et lourdement : la prière d'un quart d'heure, le chant patriotique zim bam boum...

C'est très bien que ce soit joué, mais maintenant qu'on a bien entendu du Halévy, on pourrait peut-être donner ou reprendre des oeuvres intéressantes, ce n'est pas ce qui manque. Je ne vois pas ce qui imposait véritablement la recréation de cette Magicienne plutôt qu'un autre titre. A choisir, j'aurais plutôt été tenté par la Dame de Pique, dont la partition attend sur mon bureau depuis quelques jours. hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
T-A-M de Glédel
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1512
Age : 31
Localisation : Vincennes
Date d'inscription : 11/08/2007

MessageSujet: Re: Jacques Fromental Halévy - La Juive et le grand opéra   Dim 17 Juil 2011 - 19:57

DavidLeMarrec a écrit:

Il faut dire aussi que vocalement ça hulule pas mal (à commencer par Amsellem...), et puis aucun poncif du genre ne nous est épargné, et lourdement : la prière d'un quart d'heure, le chant patriotique zim bam boum...

Oh l'esbroufeur... Elle dure 3'30 après coupe. Elle ne semble servir à rien, j'en conviens.
Le chant patriotique n'est pas très intéressant non plus. En même temps, le livret du I est raté, je trouve.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6184
Age : 43
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: Jacques Fromental Halévy - La Juive et le grand opéra   Jeu 30 Aoû 2018 - 0:04


La Reine de Chypre, actes I à III
Véronique Gens, Cyrille Dubois, Étienne Dupuis, Éric Huchet, Christophoros Stamboglis, Artavazd Sargsyan, Tomislav Lavoie, Hervé Niquet / Orchestre de chambre de Paris, Chœur de la Radio flamande
Paris, VI.2017
Singulares / Bru Zane


Contre toute attente (j’écoutais ça surtout pour Véronique Gens et Cyrille Dubois), j’ai trouvé ça épatant!

Le langage musical n’a certes pas les subtilités ni l’originalité de Meyerbeer: d’un point de vue harmonique et rythmique, ce n’est même pas spectaculairement supérieur à du bel canto de la même époque (ça en a le côté très «carré»); mais la prosodie est vraiment d’une grande qualité (surtout par de tels chanteurs), et l’ensemble possède un élan théâtral et une veine mélodique d’une efficacité qui maintiennent un intérêt constant. Halévy n’est peut-être pas un «grand compositeur», mais quel beau métier de compositeur d’opéra!

Et la musique est en adéquation avec le livret, dramatiquement réussi à défaut d’être de la grande littérature.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adalbéron
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 404
Age : 999
Localisation : Rue de la Grande Truanderie
Date d'inscription : 21/08/2015

MessageSujet: Re: Jacques Fromental Halévy - La Juive et le grand opéra   Jeu 30 Aoû 2018 - 0:10

Et le meilleur reste encore à venir (l'acte V est superbe !) Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://pezzo-capriccioso.tumblr.com
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85086
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Jacques Fromental Halévy - La Juive et le grand opéra   Jeu 30 Aoû 2018 - 1:45

J'abonde, chaque acte à son charme, tout est très séduisant, mais le V est une tuerie incroyable, un alignement de pépites ! (avec pour sommet le duo Malgré la foi suprême, bien sûr)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jacques Fromental Halévy - La Juive et le grand opéra   

Revenir en haut Aller en bas
 
Jacques Fromental Halévy - La Juive et le grand opéra
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Jacques Fromental Halévy - La Juive et le grand opéra
» Halévy Opéras
» Le Diable amoureux de Jacques Cazotte.
» Musique juive
» Jacques Ibert (1890-1962)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: