Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Véronique Gens

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Véronique Gens   Ven 5 Fév 2016 - 14:11

Polyeucte a écrit:
Et si un rôle comme Elisabeth de Don Carlos pourrait être un peu long en scène

Crois-tu ?
(Bah ! Moi je rêve d'une distribution où elle alternerait Elisabeth ET Eboli ; j'aimerais aussi un doublé des Hélène verdiennes, dans Jérusalem et dans les Vêpres ; qui sait, une Rachel où elle relèverait le gant du caractère et du personnage historique, je veux dire de la figure tragique ET de la tragédienne du XIXe siècle, justement !)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18814
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Véronique Gens   Ven 5 Fév 2016 - 14:47

bAlexb a écrit:
Polyeucte a écrit:
Et si un rôle comme Elisabeth de Don Carlos pourrait être un peu long en scène

Crois-tu ?

Je crains quand même un peu certains éclats... mais d'un autre côté, je ne pensais pas qu'elle assumerait un jour des rôles comme Béatrice dans Dante!

Citation :
(Bah ! Moi je rêve d'une distribution où elle alternerait Elisabeth ET Eboli ; j'aimerais aussi un doublé des Hélène verdiennes, dans Jérusalem et dans les Vêpres ; qui sait, une Rachel où elle relèverait le gant du caractère et du personnage historique, je veux dire de la figure tragique ET de la tragédienne du XIXe siècle, justement !)

Oui bien sûr pour tout! Et aussi pour Valentine drunken
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28553
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Véronique Gens   Ven 5 Fév 2016 - 14:49

En même temps elle a déjà chanté Eva des Meistersinger ... donc niveau longueur ... pas sûr qu'elle ait qq ch à craindre d'Elisabeth.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Véronique Gens   Ven 5 Fév 2016 - 14:56

Cololi a écrit:
En même temps elle a déjà chanté Eva des Meistersinger ... donc niveau longueur ... pas sûr qu'elle ait qq ch à craindre d'Elisabeth.

Le rôle reste assez épisodique, plutôt lyrique finalement et, somme toute, n'est pas tellement plus exigeant que Agathe du Freischütz par exemple (qu'elle a chanté aussi, justement) ; s'il y a difficulté, s'agissant d'Elisabeth, ça tiendrait peut-être plutôt à l'écriture proprement dire (au "Jardin", par exemple, c'est le tiers médian, voire le bas medium seul qui est presque exclusivement sollicité, hors "Ne pleure pas, ma soeur"). Mais rien de rédhibitoire, à mon avis ; au contraire, Gens n'est jamais aussi excitante que quand elle touche aux marges de sa zone de confort, je trouve.

Polyeucte a écrit:
bAlexb a écrit:
(Bah ! Moi je rêve d'une distribution où elle alternerait Elisabeth ET Eboli ; j'aimerais aussi un doublé des Hélène verdiennes, dans Jérusalem et dans les Vêpres ; qui sait, une Rachel où elle relèverait le gant du caractère et du personnage historique, je veux dire de la figure tragique ET de la tragédienne du XIXe siècle, justement !)

Oui bien sûr pour tout! Et aussi pour Valentine drunken

Mais comme tout "fan" qui se respecte, je suis aussi un peu anthropophage, je dois l'admettre ; avec la part de sadisme et de consumérisme que ça implique.
Et puis, ce n'est pas non plus Leonore de Fidelio ; ni Cassandre/Didon, même si, là aussi silent ...
(Cela étant, dans un premier temps, on va la laisser se remettre tranquillement sur pieds !)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
luisa miller
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2196
Age : 917
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: Véronique Gens   Ven 5 Fév 2016 - 15:02

bAlexb a écrit:
Sylvain Fort, dans Classica, est assez sévère avec l'album ; pour lui, y manquent et la jouissance intellectuelle du mot et celle, hédoniste, du son proprement dit.
(Ceci dit, pour avoir entendu Dessay la saison passée en récital, la voix étant aujourd'hui beaucoup plus nerf/muscle que chair, le mot en sort effectivement d'autant plus crûment exposé par rapport à ce qu'on a pu connaître d'elle à l'opéra ; ce qui n'est pas le cas de Gens qui offre la tiédeur confortable/[ré]confortante de son bel été indien.)

D'un autre côté, Sylvain Fort n'aime pas grand monde Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Véronique Gens   Ven 5 Fév 2016 - 15:37

luisa miller a écrit:
bAlexb a écrit:
Sylvain Fort, dans Classica, est assez sévère avec l'album ; pour lui, y manquent et la jouissance intellectuelle du mot et celle, hédoniste, du son proprement dit.
(Ceci dit, pour avoir entendu Dessay la saison passée en récital, la voix étant aujourd'hui beaucoup plus nerf/muscle que chair, le mot en sort effectivement d'autant plus crûment exposé par rapport à ce qu'on a pu connaître d'elle à l'opéra ; ce qui n'est pas le cas de Gens qui offre la tiédeur confortable/[ré]confortante de son bel été indien.)

D'un autre côté, Sylvain Fort n'aime pas grand monde Wink

Oh ! Que tu es donc vilaine tutut .
Ce n'est pas vrai je trouve et, au contraire, il me semble assez souvent très juste et finalement plutôt équilibré ; ni thuriféraire aveugle, ni contempteur sectaire. Il a même, au contraire, ce truc qui consiste à aller chercher l'angle de vue si ce n'est le plus propice (et d'abord pour lui ; ce qui est un tropisme bien courant chez certains critiques pro') mais, en tout cas, le moins facile (va savoir pourquoi, il me vient tout de suite en mémoire sur article sur l'album Strauss/Mahler de Kermes avec le Fauré Quartett ).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
luisa miller
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2196
Age : 917
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: Véronique Gens   Mar 22 Mar 2016 - 18:38

Non, je suis réaliste Mr.Red .

Elle passe à Saintes cet été avec Susanne Manoff. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
luisa miller
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2196
Age : 917
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: Véronique Gens   Lun 4 Juil 2016 - 13:11

Allez zou, interview téléphonique avec la dame mercredi matin dès 9H. Elle veut être tranquille le jour de son récital (le 13 juillet à 19H30 à l'abbaye aux dames de Saintes) et je comprends son choix
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zip
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 922
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 21/02/2008

MessageSujet: Re: Véronique Gens   Lun 4 Juil 2016 - 16:06

Dis-lui qu'on l'aime I love you I love you I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80123
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Véronique Gens   Lun 4 Juil 2016 - 16:08

Dis-lui qu'il faut qu'elle enregistre TOUS les Duparc et TOUS les grands cycles de Fauré!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28553
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Véronique Gens   Lun 4 Juil 2016 - 16:13

Xavier a écrit:
Dis-lui qu'il faut qu'elle enregistre TOUS les Duparc et TOUS les grands cycles de Fauré!

+1000(0000)

+Debussy +Poulenc

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Pipus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2871
Age : 43
Localisation : En bas des Hauts de Seine
Date d'inscription : 24/05/2010

MessageSujet: Re: Véronique Gens   Lun 4 Juil 2016 - 17:00

jxPrPrS7uRw hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
luisa miller
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2196
Age : 917
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: Véronique Gens   Lun 4 Juil 2016 - 19:42

Ca passera. Si ce n'est mercredi matin, ça sera la semaine prochaine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28553
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Véronique Gens   Lun 4 Juil 2016 - 20:07

N'oublie pas ce qu'on vient d'écrire

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
luisa miller
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2196
Age : 917
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: Véronique Gens   Lun 4 Juil 2016 - 20:24

C'est dans un coin de ma mémoire. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28553
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Véronique Gens   Lun 4 Juil 2016 - 20:28

merci Very Happy

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
luisa miller
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2196
Age : 917
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: Véronique Gens   Mer 6 Juil 2016 - 10:56

L'entretien s'est bien passé. Elle défend avec passion la musique française mais a été très claire : Chanter Fauré, Duparc, Poulenc et Debussy oui mais pas d'intégrales ni en récital ni en CD. Elle les associera toujours avec d'autres compositeurs comme dans son dernier CD Néère, par exemple.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28553
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Véronique Gens   Mer 6 Juil 2016 - 11:00

Quel dommage ... Moi je croyais que c'était à cause des éditeurs ... mais ça vient d'elle Neutral Crying or Very sad

Merci pour lui avoir posé la question Very Happy

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
luisa miller
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2196
Age : 917
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: Véronique Gens   Mer 6 Juil 2016 - 11:10

Elle considère que c'est le moyen le plus sûr de faire fuir les auditeurs potentiels. C'est la seule raison pour laquelle elle ne fera jamais d'intégrale de ces compositeurs; cela dit elle continuera à les programmer mais avec d'autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28553
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Véronique Gens   Mer 6 Juil 2016 - 11:13

Donc elle raisonne comme les éditeurs Surprised Neutral

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
luisa miller
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2196
Age : 917
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: Véronique Gens   Mer 6 Juil 2016 - 11:17

C'est son choix et perso il faut le respecter; et pis elle ne les laisse pas de côté Wink . J'en parlerai quand le portrait sera fini mais il y a des projets très intéressants qui valent le détour Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18814
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Véronique Gens   Mer 6 Juil 2016 - 11:49

Merci... vivement les infos sur les projets! Very Happy Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22824
Age : 26
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Véronique Gens   Mer 6 Juil 2016 - 13:07

Tu as eu beaucoup de chance de pouvoir avoir un entretien avec cette artiste plutôt discrète dans les médias dédiés à l'art lyrique et la musique classique de manière plus générale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81166
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Véronique Gens   Mer 6 Juil 2016 - 20:37

Cololi a écrit:
Donc elle raisonne comme les éditeurs Surprised Neutral

Ça s'explique assez bien du point de vue de l'interprète : il n'est pas possible de sélectionner selon sa voix et sa sensibilité, et il y a des pièces, des cycles, des périodes qu'on aime moins dans ces ensembles, beaucoup de travail pour des choses qu'on aime moins, surtout qu'on ne fait pas de la mélodie tous les jours (il faut aussi une maison qui s'adosse au projet).

Comme toi, je trouve que ça permettrait d'avoir des références dans un répertoire pas toujours merveilleusement servi (Hahn, pas d'intégrale ; Debussy, peu d'intégrales pleinement convaincantes ; Chausson, une seule intégrale, bonne mais pas parfaite). Mais ça veut aussi dire qu'elle ne mettrait pas toutes ces œuvres de compositeurs un peu moins courus (une intégrale Fauré nous priverait mécaniquement de ses Hahn, par exemple).

Cela dit, je suis d'accod, elle pourrait donner des concerts variés ET enregistrer les intégrales… (je suppose qu'elle a déjà énormément à faire à déchiffrer tout ce que Bru Zane lui envoie, des inédits par chariots !)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
luisa miller
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2196
Age : 917
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: Véronique Gens   Jeu 7 Juil 2016 - 10:17

Citation :
Cela dit, je suis d'accod, elle pourrait donner des concerts variés ET enregistrer les intégrales

Elle pourrait en effet, mais ce n'est pas non plus prévu dans ce sens là.

Citation :
(je suppose qu'elle a déjà énormément à faire à déchiffrer tout ce que Bru Zane lui envoie, des inédits par chariots !)

Elle adore travailler avec Bru Zane Very Happy . Rien d'étonnant non plus puisqu'elle est très engagée dans la défense du répertoire français tout comme un certain Hervé Niquet Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28553
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Véronique Gens   Jeu 7 Juil 2016 - 10:29

DavidLeMarrec a écrit:
Cololi a écrit:
Donc elle raisonne comme les éditeurs Surprised Neutral

Ça s'explique assez bien du point de vue de l'interprète : il n'est pas possible de sélectionner selon sa voix et sa sensibilité, et il y a des pièces, des cycles, des périodes qu'on aime moins dans ces ensembles, beaucoup de travail pour des choses qu'on aime moins, surtout qu'on ne fait pas de la mélodie tous les jours (il faut aussi une maison qui s'adosse au projet).

Comme toi, je trouve que ça permettrait d'avoir des références dans un répertoire pas toujours merveilleusement servi (Hahn, pas d'intégrale ; Debussy, peu d'intégrales pleinement convaincantes ; Chausson, une seule intégrale, bonne mais pas parfaite). Mais ça veut aussi dire qu'elle ne mettrait pas toutes ces œuvres de compositeurs un peu moins courus (une intégrale Fauré nous priverait mécaniquement de ses Hahn, par exemple).

Cela dit, je suis d'accod, elle pourrait donner des concerts variés ET enregistrer les intégrales… (je suppose qu'elle a déjà énormément à faire à déchiffrer tout ce que Bru Zane lui envoie, des inédits par chariots !)  

J'entends bien que c'est énormément de boulot ... mais où est le problème ?
Non seulement elle en connaît déjà un certain nombre ... mais j'imagine qu'elle a toutes les qualités de musicienne pour déchiffrer rapidement.
Je ne veux pas être méchant ... mais il y a bien DFD qui a enregistré tous les Schubert ... Schumann ... en fait tout ce qui a été écrit en allemand Laughing Donc un nombre de mélodies bien plus conséquent.
A t-elle conscience qu'elle peut justement faire des disques référence ? Et non ... d'énièmes disques qui ne servent à rien.

Fauré ... ça ne me semble pas la priorité ... il y a Souzay/Ameling. Pourquoi ne pas faire une intégrale Hahn du coup justement ? Pourquoi ne pas s'associer à un baryton de sa qualité (ce qui divise le boulot par 2) pour faire une intégrale Debussy ?

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18814
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Véronique Gens   Jeu 7 Juil 2016 - 10:39

Cololi a écrit:
J'entends bien que c'est énormément de boulot ... mais où est le problème ?
Non seulement elle en connaît déjà un certain nombre ... mais j'imagine qu'elle a toutes les qualités de musicienne pour déchiffrer rapidement.
Je ne veux pas être méchant ... mais il y a bien DFD qui a enregistré tous les Schubert ... Schumann ... en fait tout ce qui a été écrit en allemand Laughing  Donc un nombre de mélodies bien plus conséquent.
A t-elle conscience qu'elle peut justement faire des disques référence ? Et non ... d'énièmes disques qui ne servent à rien.

Elle préfère peut-être aussi tout simplement ces passages d'un compositeur à l'autre... c'est possible aussi qu'elle ait ce goût là!
Nous ne sommes plus au temps de DFD qui était je pense roi chez DG pour tout ce qui était Lied... Gens doit non seulement composer avec le marché du disque, mais aussi avec les maisons de disques. Et elle a peut-être encore une fois le goût de ne pas se concentrer uniquement sur un compositeur pendant une longue période.

Et pour ce qui est du disque "qui ne sert à rien", je ne te rejoins vraiment pas tant ce dernier disque de mélodies est une splendeur! Et le récital avec le même programme Salle Gaveau restera longtemps dans ma mémoire pour la qualité d'interprétation, la beauté musicale et la générosité.

Un disque de mélodie française chantée de telle manière ne peut pas être inutile. Il en répond peut-être pas à ta volonté d'intégrale intégrale, mais il reste important malgré tout!

Citation :
Fauré ... ça ne me semble pas la priorité ... il y a Souzay/Ameling. Pourquoi ne pas faire une intégrale Hahn du coup justement ? Pourquoi ne pas s'associer à un baryton de sa qualité (ce qui divise le boulot par 2) pour faire une intégrale Debussy ?

Pour Hahn, il y a "juste" 126 mélodies répertoriées... C'est pas un petit boulot quand même... et il faut avoir encore une fois un soutien de maison de disque derrière.
Et elle veut peut-être aussi prioriser les enregistrements/découvertes.
Rien que la saison prochaine, elle va nous révéler Proserpine de Saint-Saëns et La Reine de Chypre d'Halévy... ce n'est pas rien tout de même! (et elle a aussi proposé ces dernières saisons Cinq-Mars, La Jacquerie, Herculanum et Dante...)


Donc personnellement, même si j'aimerai une intégrale Duparc par exemple, je ne lui jetterai pas la pierre de ne pas le faire vu tout le travail qu'elle effectue pour la mélodie française et pour ces oeuvres oubliées!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
luisa miller
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2196
Age : 917
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: Véronique Gens   Jeu 7 Juil 2016 - 10:47

Citation :
Donc personnellement, même si j'aimerai une intégrale Duparc par exemple, je ne lui jetterai pas la pierre de ne pas le faire vu tout le travail qu'elle effectue pour la mélodie française et pour ces oeuvres oubliées!

Répertoire auquel elle est si attachée. On peut bien pinailler parce que Gens ne tient pas à enregistrer des intégrales de mélodies françaises, n'empêche que comme Niquet, elle effectue un sacré travail de défrichage et, me semble-t-il, c'est d'abord ce qu'il faut retenir Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Véronique Gens   Jeu 7 Juil 2016 - 10:49

Polyeucte a écrit:
Nous ne sommes plus au temps de DFD qui était je pense roi chez DG pour tout ce qui était Lied...

Fischer-Dieskau qui, outre ses "sommes", ses computs bien incontournables, a aussi laissé la part belle à des assemblages millimétrés (choix de poètes, de périodes, etc.) ; millésimés, aujourd'hui.
D'ailleurs, au rayon français, pour lui et plus que son tardif (mais quelle "Heure exquise" drunken ) Melodies der Belle-Epoque :



Pardon pour le HS !

luisa miller a écrit:
n'empêche que comme Niquet, elle effectue un sacré travail de défrichage et, me semble-t-il, c'est d'abord ce qu'il faut retenir Cool

Ne serait-ce encore que de la "redite" (mais la redite, par Gens, c'est toujours un autre-dire, si ce n'est un dire-mieux, cf. ses Nuits d'été de Berlioz qu'il faut avoir entendues au disque MAIS aussi au concert !) et pas seulement du défrichage/déchiffrage, je ne comprends pas forcément le sens de la discusssion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
luisa miller
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2196
Age : 917
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: Véronique Gens   Jeu 7 Juil 2016 - 12:22

Citation :
Pardon pour le HS !

Un petit rappel ne fait jamais de mal Wink

Citation :
Ne serait-ce encore que de la "redite" (mais la redite, par Gens, c'est toujours un autre-dire, si ce n'est un dire-mieux, cf. ses Nuits d'été de Berlioz qu'il faut avoir entendues au disque MAIS aussi au concert !) et pas seulement du défrichage/déchiffrage, je ne comprends pas forcément le sens de la discusssion.

Tu devrais plutôt dire : "je ne comprends pas le sens du pinaillage de cololi"; ça serait assez vrai. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Véronique Gens   Jeu 7 Juil 2016 - 12:27

luisa miller a écrit:
Tu devrais plutôt dire : "je ne comprends pas le sens  du pinaillage de cololi"

Ça ne ressemble pas tellement à quelque chose que je dirais, ça Wink .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
luisa miller
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2196
Age : 917
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: Véronique Gens   Jeu 7 Juil 2016 - 12:29

Je le sais bien hehe . Cependant il faut bien reconnaitre que notre cololi national aime bien pinailler sur des points de détails. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81166
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Véronique Gens   Jeu 7 Juil 2016 - 12:43

Cololi a écrit:
Je ne veux pas être méchant ... mais il y a bien DFD qui a enregistré tous les Schubert ... Schumann ... en fait tout ce qui a été écrit en allemand Laughing  Donc un nombre de mélodies bien plus conséquent.

Tout le monde n'est pas Fischer-Dieskau, et Gens n'est pas adossée à une maison toute-puissante comme la DGG (+ EMI, soit la maison de Karajan et la maison des Beatles… qui pouvaient prendre d'autres risques, à l'âge d'or du disque, sur des produits de prestige, d'ailleurs vendus bien plus chers qu'aujourd'hui).

À cela s'ajoute qu'il y a un public pour Schubert et Schumann, beaucoup moins pour Chausson et Hahn.


Citation :
Pourquoi ne pas faire une intégrale Hahn du coup justement ? Pourquoi ne pas s'associer à un baryton de sa qualité (ce qui divise le boulot par 2) pour faire une intégrale Debussy ?

Debussy, on a déjà quelques (rares) bonnes intégrales. Mais oui, tout à fait.

Une intégrale Hahn ou Debussy en duo avec Théruel, ça aurait de l'allure ! cheers
https://www.youtube.com/watch?v=-pxUom-5fGs
https://www.youtube.com/watch?v=aXfk9355qEc
(vidéos de l'organisateur du spectacle)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Véronique Gens   Jeu 7 Juil 2016 - 13:46

luisa miller a écrit:
notre cololi national aime bien pinailler sur des points de détails. Smile

Ça, théoriquement, c'est plutôt mon rayon ; au moins les points de vocabulaire Mr.Red !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28553
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Véronique Gens   Jeu 7 Juil 2016 - 14:11

DavidLeMarrec a écrit:
Tout le monde n'est pas Fischer-Dieskau, et Gens n'est pas adossée à une maison toute-puissante comme la DGG (+ EMI, soit la maison de Karajan et la maison des Beatles… qui pouvaient prendre d'autres risques, à l'âge d'or du disque, sur des produits de prestige, d'ailleurs vendus bien plus chers qu'aujourd'hui).

Et bien moi je trouve ça très dommage.

Citation :
À cela s'ajoute qu'il y a un public pour Schubert et Schumann, beaucoup moins pour Chausson et Hahn.

Ah ?

Citation :

Debussy, on a déjà quelques (rares) bonnes intégrales. Mais oui, tout à fait.  

La seule intégrale que je connais ... c'est celle avec Ragon ... et quand il chante ... c'est une horreur Neutral

bAlexb a écrit:
luisa miller a écrit:
notre cololi national aime bien pinailler sur des points de détails. Smile

Ça, théoriquement, c'est plutôt mon rayon ; au moins les points de vocabulaire Mr.Red !

Mais ce n'est pas du tout du pinaillage. Je n'aime pas les CD avec autant de compositeurs de que pistes ... (même judicieusement choisies). Je suis là pour les oeuvres, pas les interprètes, donc ça m'horripile un peu ces découpages.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81166
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Véronique Gens   Jeu 7 Juil 2016 - 14:24

Celle de Baldwin, avec Mesplé, Ameling, Command, von Stade et Souzay, est vaiment très bien. À peu près toutes les autres ont leur lot de frustration : Dietschy est limitée techniquement, Johnson n'a aucun francophone, Haguenauer a effectivement une distribution disparate (et d'une manière générale peu élégante)…


Cololi a écrit:
Citation :
À cela s'ajoute qu'il y a un public pour Schubert et Schumann, beaucoup moins pour Chausson et Hahn.
Ah ?

Oui, il y a peu de public pour la mélodie, même en France, alors qu'il y a quand même un petit public pour le lied, même en France (et bien sûr sensiblement plus large chez les locuteurs germaniques), surtout avec des noms aussi réputés que Schubert et Schumann (Wolf, c'est déjà pas pareil !).


Citation :
Mais ce n'est pas du tout du pinaillage. Je n'aime pas les CD avec autant de compositeurs de que pistes ... (même judicieusement choisies). Je suis là pour les oeuvres, pas les interprètes, donc ça m'horripile un peu ces découpages.

Mais tu peux avoir des programmes très cohérents, qui servent les œuvres. Honnêtement, à part pour l'aspect documentaire, les programmes sont souvent beaucoup plus digestes quand on alterne les compositeurs, parce que ces œuvres ne sont pas conçues pour s'écouter en blocs ! Normalement, c'est deux mélodies dans une soirée entre amis, et hop. Donc écouter tout Debussy à la suite a finalement moins de sens que de mêler des compositeurs d'horizons différents. [Même si je suis comme toi, je vais en priorité vers les programmes homogènes, ça m'évite de compulser nerveusement les pages du livret pendant que la musique passe. Mr. Green ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18814
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Véronique Gens   Jeu 7 Juil 2016 - 14:35

Cololi a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
À cela s'ajoute qu'il y a un public pour Schubert et Schumann, beaucoup moins pour Chausson et Hahn.

Ah ?

Regarde les fréquentations des concerts de Lied contre la mélodie française : le Lied c'est intellectuel et classe donc c'est plein. La Mélodie française c'est de la bluette de salon... quand tu vois des grandes dames comme Félicity Lott par exemple ne remplissait même pas les salles pour les dernières fois où je l'ai vue dans ce répertoire... Confused

Citation :
Mais ce n'est pas du tout du pinaillage. Je n'aime pas les CD avec autant de compositeurs de que pistes ... (même judicieusement choisies). Je suis là pour les oeuvres, pas les interprètes, donc ça m'horripile un peu ces découpages.

Mais ce sont aussi les oeuvres que tu écoutes non? Mises en perspectives les unes par rapport aux autres, les compositeurs se répondant...
Alors si en effet ne pas avoir un cycle en entier est un peu frustrant, avoir plusieurs compositeurs par disque ne me semble pas être une mise en avant de l'interprète en dehors du choix qu'a fait cet interprète!

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81166
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Véronique Gens   Jeu 7 Juil 2016 - 14:46

Polyeucte a écrit:
Regarde les fréquentations des concerts de Lied contre la mélodie française : le Lied c'est intellectuel et classe donc c'est plein.

Tu n'es pas allé à un concert de lied depuis quand ? fleurs

Non, sérieusement, à part si c'est le Winterreise par Goerne, ce n'est jamais plein. Même Mahler par Gerhaher dans la jauge de la Cité de la Musique, il restait des places.

Et à Bordeaux, le remplissage du lied est encore plus faible que pour la mélodie – Tézier, déjà célèbre, et déjà venu chanter à Bordeaux, était venu dans Dichterliebe, pas exactement la rareté du siècle : même en donnant les places par brassées au Conservatoire, le théâtre était à peine rempli au quart…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18814
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Véronique Gens   Jeu 7 Juil 2016 - 14:49

DavidLeMarrec a écrit:
Tu n'es pas allé à un concert de lied depuis quand ? fleurs

Non, sérieusement, à part si c'est le Winterreise par Goerne, ce n'est jamais plein. Même Mahler par Gerhaher dans la jauge de la Cité de la Musique, il restait des places.

Plein, je m'emballe peut-être hehe
Mais si on compare le Lied avec la mélodie française ou russe, c'est quand même le jour et la nuit! Hampson dans Liszt/Mahler il y a des années, c'était plein... à quelques mois de distance, Hvorostovsky qui chante des mélodies russes, c'est moitié plein... cherchez l'erreur! Very Happy

Citation :
Et à Bordeaux, le remplissage du lied est encore plus faible que pour la mélodie – Tézier, déjà célèbre, et déjà venu chanter à Bordeaux, était venu dans Dichterliebe, pas exactement la rareté du siècle : même en donnant les places par brassées au Conservatoire, le théâtre était à peine rempli au quart…  
Ah ces bordelais hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80123
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Véronique Gens   Jeu 7 Juil 2016 - 15:19

Cololi a écrit:

Citation :

Debussy, on a déjà quelques (rares) bonnes intégrales. Mais oui, tout à fait.  

La seule intégrale que je connais ... c'est celle avec Ragon ... et quand il chante ... c'est une horreur  Neutral

Mais tu fais tout pour ne pas accéder aux enregistrements qui existent déjà... sinon entre l'intégrale EMI, ou bien les différents disques de Von Stade, Upshaw, Danco, Kruysen, Schäfer, Le Roux, Piau, Souzay, Vourc'h... il y a de quoi faire quand même!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3213
Age : 42
Localisation : De retour entre deux ou trois poudrières...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: Véronique Gens   Sam 8 Oct 2016 - 22:42



Néère. Mélodies de Hahn, Duparc et Chausson
Véronique Gens (soprano), Susan Manoff (piano)
Berlin, III.2015
Alpha


Voici peut-être tout bonnement le plus beau disque de mélodies qu’il m’ait été donné d’entendre.

D’abord, le programme. Contrairement à Cololi, je ne suis pas du tout partisan des intégrales dans le domaine de la mélodie: je crois en effet, comme David, que le concept est assez étranger au contexte et à l’esprit de ces œuvres.

De plus, j’ai trouvé qu’il y avait dans le choix du programme une très grande subtilité: on sent ici une proximité de posture et de couleur entre Chausson, Duparc et Hahn (trois compositeurs qui ont quelque chose de déjà tardif: une sorte de richesse harmonique dans l’écriture et un rapport un peu réflexif au texte - presque des «décadents»), mais qui se déploie dans des atmosphères assez différentes pour assurer la variété de ton du disque; une manière d’alterner les perspectives, qui sait éviter à la fois les pièges de la monotonie et ceux de la dispersion et permet aussi de cerner le genre dans sa diversité à la fois structurelle (un recueil dans sa continuité - l’op. 2 de Chausson - un autre «disséminé» - les Études latines de Hahn -, des pièces autonomes - de Hahn, de Duparc - et même un vrai «morceau choisi» - «Le Temps des lilas» du Poème de l’amour et de la mer, en version pour piano) et esthétique (je trouve cela en particulier frappant chez Hahn, dont toutes les facettes sont ainsi tour à tour convoquées - l’atticisme distancié des Études latines, l’archaïsme subtil des mélodies sur Théophile ou Charles d’Orléans, le mélodrame de ton populaire du Daudet, l’effusion fin-de-siècle pour Dauphin et Bainville).

Mais évidemment ce qui émerveille de bout en bout, c’est la prestation de Véronique Gens: quelle artiste admirable! On ne sait qu’admirer le plus. Il y a d’abord la diction, d’une intelligibilité parfaite, franchement au niveau des standards de jadis (Andrée Esposito) et naguère (Mady Mesplé) - je ne vois vraiment pas ce qu’on trouve à y redire (cf. page précédente - franchement trouver à redire sur la diction de Gens quand on porte aux nues des reines du volapück-marshmallow façon Netrebko ou Fleming... j'ai du mal à saisir la cohérence.). Mais au-delà de la diction, il y aussi un art consommé de l’interprétation et du texte, toujours à bonne distance du soulignement expressif comme de la pure vocalité: rendre le sens possible, l’ouvrir par d’infimes inflexions de la déclamation (qui conserve toujours une élégance sans afféterie), et par de subtiles nuances de couleurs vocales. Et puis il y a bien sûr la voix: la voix garde cette droiture et ce galbe ferme que l’on aura tant aimé dans Lully ou dans Rameau, mais se pare ici d’une maturité rayonnante: un très léger nimbe dans l’aigu, quelque chose de plus rond et de plus capiteux dans les timbres du médium, une belle patine un peu mate dans le grave - et tout cela est vraiment pour moi d’une discrète mais profonde volupté à l’oreille.

Et comme ce bel été de la voix de Véronique Gens (là où le Berlioz / Ravel avec Axelrod pouvait laisser craindre un peu de décoloration dans le timbre) convient bien à cette richesse de coloris qu’appellent Chausson, Duparc et Hahn! Il faut vraiment avoir entendu, dans L’invitation au voyage, cette voix chanter «... D’hyacinte et d’or; / Le monde s’endort / Dans une chaude lumière» pour savoir ce qu’est une synesthésie.

Accompagnement impeccable de Susan Manoff - décidément parfaite dans les répertoire fin de siècle (les disques Till Solveig... de Karen Vourc’h, Après un rêve de Sandrine Piau): un toucher précis mais avec une sonorité un peu enveloppante, un peu ondoyante...

Un disque à thésauriser pour ceux qui aiment déjà la mélodie française, et peut-être aussi une porte d’entrée idéale pour ceux qui n’aiment ou ne connaissent pas le genre.


Dernière édition par Benedictus le Dim 9 Oct 2016 - 1:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28553
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Véronique Gens   Sam 8 Oct 2016 - 22:57

Peut-être pas le plus beau ... mais un des plus beaux ça c'est sûr. Mais ... avoue que ça fait râler de devoir se contenter d'un disque tous les 10 ans (concernant la mélodie) ... alors qu'on a ici l'interprète idéale, qui n'est pas là pour enregistrer une énième version anecdotique ...
Car c'est là où notre désaccord persistera : le fait d'enregistrer des disques comme celui-ci empêche de facto d'enregistrer d'autres mélodies des compositeurs qu'elle a déjà abordé ... or c'est du gâchis.
Donc ... oui je rêverai encore d'avoir tout Debussy, tout Chausson et tout Hahn (de même que Fauré, Poulenc, Duparc et les autres) avec elle.

Pour en revenir à elle, ce qui me frappe moi, ce qui fait que c'est exceptionnel, c'est le naturel ... on dirait qu'elle ne chante pas ... aucune voyelle ... aucune consonne ne la met en difficulté ... si bien qu'on en oublie les difficultés du chant ... et qu'elle n'a pas besoin de "faire chanteuse" (c'est à dire se concentrer sur la technique, et non le texte ... brouiller les voyelles ...). Et ... elle n'est pas non plus dans le coupage de cheveux en quatre propre aux chanteurs de lied/mélodie ... c'est simple, mais ça dit tout, et le plus naturellement du monde. C'est très rare.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
luisa miller
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2196
Age : 917
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: Véronique Gens   Sam 8 Oct 2016 - 23:04

Cololi a écrit:
Donc ... oui je rêverai encore d'avoir tout Debussy, tout Chausson et tout Hahn (de même que Fauré, Poulenc, Duparc et les autres) avec elle.

Nous en avons déjà discuté cet été. Gens a été très claire à ce sujet : pas d'intégrale de ces compositeurs. Elle enregistrera toujours des "melting pots" (encore que ce terme ne me plaise pas. Je l'utilise faute de mieux); c'est SON choix, nous devons le respecter
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18814
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Véronique Gens   Sam 8 Oct 2016 - 23:07

Cololi a écrit:
Donc ... oui je rêverai encore d'avoir tout Debussy, tout Chausson et tout Hahn (de même que Fauré, Poulenc, Duparc et les autres) avec elle.
Tu peux te consoler avec les disques de Christoyannis : Lalo, Godard, Saint-Saëns et David! Very Happy

Et puis bon, depuis quelques années, les enregistrements de Gens pleuvent dans un répertoire autre que la mélodie certes, mais où elle excelle aussi! Toutes ces raretés exhumées par Bru Zane : Cinq-Mars de Gounod, Dante de Godard (bientô!), La Jacquerie de Lalo/Coquard, Herculanum de David, bientôt Proserpine de Saint-Saëns et La Reine de Chypre d'Halévy... et remettre en vie ces partitions la passionne. Donc personnellement, je préfère qu'elle explore ainsi des ouvrages inconnus que nous proposer des intégrales certes magnifiques mais qui sont loin d'être inédites (quoi que pour Hahn, je serais très preneur d'une vraie intégrale!)


Sinon, oui, disque admirable d'un bout à l'autre pour l'intelligence et le naturel de l'interprétatin que ce soit Gens bien sûr, mais aussi Manoff!

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3213
Age : 42
Localisation : De retour entre deux ou trois poudrières...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: Véronique Gens   Sam 8 Oct 2016 - 23:27

Cololi a écrit:
Car c'est là où notre désaccord persistera : le fait d'enregistrer des disques comme celui-ci empêche de facto d'enregistrer d'autres mélodies des compositeurs qu'elle a déjà abordé ... or c'est du gâchis.
À mon sens, le gâchis, ce serait plutôt qu’elle n’enregistre pas maintenant ces mélodies-là qui correspondent si idéalement à sa voix d’aujourd’hui (savoir faire ce genre de choix, ça aussi, c’est une preuve d’intelligence), pour s’user sur une intégrale Debussy ou Fauré qui à présent ne correspondraient plus forcément tout à fait à son timbre ni à l’élargissement de sa voix. C’est une artiste consciente de son art et de ses moyens qui veut donner le meilleur d’elle-même au bon moment, plutôt que de se plier à la manie purement discographique de l’intégrale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28553
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Véronique Gens   Dim 9 Oct 2016 - 8:44

luisa miller a écrit:
Cololi a écrit:
Donc ... oui je rêverai encore d'avoir tout Debussy, tout Chausson et tout Hahn (de même que Fauré, Poulenc, Duparc et les autres) avec elle.

Nous en avons déjà discuté cet été. Gens a été très claire à ce sujet : pas d'intégrale de ces compositeurs. Elle enregistrera toujours des "melting pots" (encore que ce terme ne me plaise pas. Je l'utilise faute de mieux); c'est SON choix, nous devons le respecter

Je sais bien. Mais je pense qu'elle a tort.

Polyeucte a écrit:
Tu peux te consoler avec les disques de Christoyannis : Lalo, Godard, Saint-Saëns et David! Very Happy

Et puis bon, depuis quelques années, les enregistrements de Gens pleuvent dans un répertoire autre que la mélodie certes, mais où elle excelle aussi! Toutes ces raretés exhumées par Bru Zane : Cinq-Mars de Gounod, Dante de Godard (bientô!), La Jacquerie de Lalo/Coquard, Herculanum de David, bientôt Proserpine de Saint-Saëns et La Reine de Chypre d'Halévy... et remettre en vie ces partitions la passionne. Donc personnellement, je préfère qu'elle explore ainsi des ouvrages inconnus que nous proposer des intégrales certes magnifiques mais qui sont loin d'être inédites (quoi que pour Hahn, je serais très preneur d'une vraie intégrale!)

Je la connais peu à l'opéra ... sinon en Télaïre dans Hippolyte et Aricie, où elle était merveilleuse ... mais justement ce que j'essaye d'expliquer dans ce fil ... c'est qu'à l'opéra ... malgré toutes ses qualités, elle est moins indispensable que dans la mélodie.

Benedictus a écrit:

À mon sens, le gâchis, ce serait plutôt qu’elle n’enregistre pas maintenant ces mélodies-là qui correspondent si idéalement à sa voix d’aujourd’hui (savoir faire ce genre de choix, ça aussi, c’est une preuve d’intelligence), pour s’user sur une intégrale Debussy ou Fauré qui à présent ne correspondraient plus forcément tout à fait à son timbre ni à l’élargissement de sa voix. C’est une artiste consciente de son art et de ses moyens qui veut donner le meilleur d’elle-même au bon moment, plutôt que de se plier à la manie purement discographique de l’intégrale.

La manie ? Mais de quoi parles tu ? En matière de mélodies tu en connais beaucoup toi d'intégrale ? Et c'est bien là que le bas blesse. Qu'il soit dans les idées du temps de faire "plus complet", "plus historiquement informé" ... ne veut pas dire qu'on le fasse partout et tout le temps, surtout sous la pression d'un marché toujours plus petit.
Voix trop élargie pour Debussy ? Là j'avoue qu'il faudrait entendre ... mais admettons que ce soit le cas, il reste que Chausson et Hahn, auraient bien besoin d'une intégrale.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
luisa miller
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2196
Age : 917
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: Véronique Gens   Dim 9 Oct 2016 - 11:01

Cololi a écrit:
luisa miller a écrit:
Cololi a écrit:
Donc ... oui je rêverai encore d'avoir tout Debussy, tout Chausson et tout Hahn (de même que Fauré, Poulenc, Duparc et les autres) avec elle.

Nous en avons déjà discuté cet été. Gens a été très claire à ce sujet : pas d'intégrale de ces compositeurs. Elle enregistrera toujours des "melting pots" (encore que ce terme ne me plaise pas. Je l'utilise faute de mieux); c'est SON choix, nous devons le respecter

Je sais bien. Mais je pense qu'elle a tort.

T'es têtu hein hehe . Mais j'y peux rien ma bonne lucette; nul ne peut lui mettre le couteau sous la gorge, juste pour te faire plaisir. En plus le résultat ne serait pas forcément celui que tu attends car ça serait fait sous la contrainte. Et tu sais aussi bien que moi qu'un artiste quel qu'il soit déteste être contraint à quelque chose Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18814
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Véronique Gens   Dim 9 Oct 2016 - 22:49

Cololi a écrit:
Je la connais peu à l'opéra ... sinon en Télaïre dans Hippolyte et Aricie, où elle était merveilleuse ... mais justement ce que j'essaye d'expliquer dans ce fil ... c'est qu'à l'opéra ... malgré toutes ses qualités, elle est moins indispensable que dans la mélodie

Alors découvre là... dans ce répertoire, elle est tout aussi indispensable que dans la mélodie :

Cinq-Mars (Gounod) : /watch?v=Hv2KlKSRDJc
Dante (Godard) : /watch?v=RZRwnCinNys
Herculanum (David) : /watch?v=9CGPdmdwGe8

Et encore là on a pas les immenses passages... elle apporte justement toute sa science du mot et des couleurs pour des personnages grandioses...
Et pas sûr que sans une telle volonté de sa part il y ait autant de résurrections de partitions rares...

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81166
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Véronique Gens   Dim 9 Oct 2016 - 23:46

Cololi a écrit:
Je la connais peu à l'opéra ... sinon en Télaïre dans Hippolyte et Aricie, où elle était merveilleuse ... mais justement ce que j'essaye d'expliquer dans ce fil ... c'est qu'à l'opéra ... malgré toutes ses qualités, elle est moins indispensable que dans la mélodie

Télaïre dans Castor (mais je ne crois pas qu'elle l'ait fait, en tout cas pas publié commercialement), ou plutôt Phébé ; sinon, dans Hippolyte, elle a fait… Aricie. Smile

Mais je crois qu'elle est en réalité encore plus indispensable à l'opéra : sa diction est superbe, mais elle a en plus un don (très entretenu) de la déclamation, du port… c'est quelque chose qui ne sert à rien dans la mélodie, où elle peut même paraître vaporeuse d'une certaine façon, alors qu'à l'opéra, elle est peu ou prou la plus grande chanteuse de tous les temps.

Bon, cela dit, rien ne sert de se disputer, elle est géniale partout, elle défriche du répertoire ultra-rare en lui permettant d'être servi au firmament, et si quelqu'un peut la convaincre de commettre une intégrale Hahn ou Chausson, Cololi et moi baiserons ses orteils.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28553
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Véronique Gens   Lun 10 Oct 2016 - 10:01

Je mélange tout hehe

Je voulais dire Aricie bien sûr chez Minko, et Phébé dans Castor chez Christie (et je n'ai pas encore écouté Les Plaisirs de l'Amour).

Pour moi chanter l'opéra, c'est plus facile, c'est beaucoup plus brouillon.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Véronique Gens   

Revenir en haut Aller en bas
 
Véronique Gens
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» Véronique Gens
» Liceu - Saison 2009-2010
» Musique classique composé par des gens d'aujourd'hui
» Imagine avec Véronique samson
» kikou les gens :)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Interprètes (discographie)-
Sauter vers: