Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Citations

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Ariane
Néophyte


Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 02/09/2008

MessageSujet: Re: Citations   Ven 5 Sep 2008 - 20:09

J'aime beaucoup celle-ci, de Menuhin :

" Each human being has the eternal duty of transforming what is hard and brutal into a subtle and tender offering, what is crude into refinment, what is ugly into beauty, ignorance into knowledge, confrontation into collaboration; thereby rediscovering the child's dream of a creative reality incessantly renewed by death, the servant of life, and life, the servant of love. "

Au lycée, je l'écrivais sur les tables... J'ai réussi à la caser au bac d'anglais !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stadler
Clarinomaniaque
avatar

Nombre de messages : 8501
Age : 47
Localisation : Gembloux (Belgique)
Date d'inscription : 27/11/2006

MessageSujet: Re: Citations   Ven 5 Sep 2008 - 20:28

WoO, tu m'as fait penser à celle-ci :

Citation :
À quoi bon fréquenter Platon, quand un saxophone peut aussi bien nous faire entrevoir un autre monde ? {Emil Michel Cioran}
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://clarinette-classique.forumactif.fr/index.htm
Passage
De passage pour longtemps
avatar

Nombre de messages : 2134
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/07/2007

MessageSujet: Re: Citations   Ven 5 Sep 2008 - 20:32

Stadler a écrit:
WoO, tu m'as fait penser à celle-ci :

Citation :
À quoi bon fréquenter Platon, quand un saxophone peut aussi bien nous faire entrevoir un autre monde ? {Emil Michel Cioran}
Oui, c'est un monde parallèle où tous les do dièse sont plus hauts.
Hum, je sors... Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Era
Noctambule
avatar

Nombre de messages : 12314
Age : 25
Date d'inscription : 23/02/2007

MessageSujet: Re: Citations   Ven 5 Sep 2008 - 20:53

DePassage a écrit:
Stadler a écrit:
WoO, tu m'as fait penser à celle-ci :

Citation :
À quoi bon fréquenter Platon, quand un saxophone peut aussi bien nous faire entrevoir un autre monde ? {Emil Michel Cioran}
Oui, c'est un monde parallèle où tous les do dièse sont plus hauts.
Hum, je sors... Embarassed
Mr.Red Mr.Red Mr.Red Mr.Red Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tus
Gentil corniste


Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: Citations   Ven 5 Sep 2008 - 21:31

DePassage a écrit:
Stadler a écrit:
WoO, tu m'as fait penser à celle-ci :

Citation :
À quoi bon fréquenter Platon, quand un saxophone peut aussi bien nous faire entrevoir un autre monde ? {Emil Michel Cioran}
Oui, c'est un monde parallèle où tous les do dièse sont plus hauts.
Hum, je sors... Embarassed

pété de rire pété de rire pété de rire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 80874
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Citations   Sam 6 Sep 2008 - 11:04

Excellent ! thumleft
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Beirgla
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 227
Age : 37
Localisation : Paris
Date d'inscription : 16/09/2008

MessageSujet: Re: Citations   Mer 4 Mar 2009 - 11:36

Citation :
"Ah ! Ce Brahms ! (...) Quelle absence de charme, quelle froideur !" (Camille Saint-Saëns)
C'est ç'ui qui l'a dit qui l'est.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 80874
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Citations   Mer 4 Mar 2009 - 11:56

Beirgla a écrit:
Citation :
"Ah ! Ce Brahms ! (...) Quelle absence de charme, quelle froideur !" (Camille Saint-Saëns)
C'est ç'ui qui l'a dit qui l'est.
Boileau lui aurait conseillé de mettre en oeuvre son poème préféré :
Allez, vieux fou, allez apprendre à boire !
On est savant quand on boit bien ;
Qui ne sait boire ne sait rien.


(Ceux qui entendent la musique me comprennent.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Beirgla
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 227
Age : 37
Localisation : Paris
Date d'inscription : 16/09/2008

MessageSujet: Re: Citations   Mer 4 Mar 2009 - 12:09

DavidLeMarrec a écrit:
Boileau lui aurait conseillé de mettre en oeuvre son poème préféré :
Allez, vieux fou, allez apprendre à boire !
On est savant quand on boit bien ;
Qui ne sait boire ne sait rien.


thumleft
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 80874
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Citations   Mer 4 Mar 2009 - 12:15

http://tinyurl.com/dc6t24
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Citations   Mer 4 Mar 2009 - 12:31

visiblement personne ne connait l'oeuvre ni la vie de Saint-Saëns.
Brahms, vous aurez tout le temps de l'écouter, quand vous serez morts.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 80874
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Citations   Mer 4 Mar 2009 - 12:33

sud273 a écrit:
visiblement personne ne connait l'oeuvre ni la vie de Saint-Saëns.
Non, absolument personne. kiss
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Citations   Mer 4 Mar 2009 - 12:34

ah oui, erreur, certains font semblant de ne pas savoir...
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 80874
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Citations   Mer 4 Mar 2009 - 12:34

kiss Voilà, ce doit être ça. kiss
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Era
Noctambule
avatar

Nombre de messages : 12314
Age : 25
Date d'inscription : 23/02/2007

MessageSujet: Re: Citations   Mer 4 Mar 2009 - 15:12

C'est vrai que j'ai toujours trouvé Brahms terriblement touffu, et, du coup, froid.
A part le troisième mouvement de la 3ème, qui est un coup de génie thématique, je n'ai jamais été touché par quoi que ce soit...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 80874
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Citations   Mer 4 Mar 2009 - 15:31

Era a écrit:
A part le troisième mouvement de la 3ème, qui est un coup de génie thématique, je n'ai jamais été touché par quoi que ce soit...
Qui est surtout bien pénible et lancinant. Smile

Tu trouves vraiment les deux mouvements centraux de la 1, la réponse à la Neuvième dans le mouvement final, ou bien le premier mouvement de la 4 si athématiques et fuyants que ça ?

Et puis les mélodies (Denn alles Fleisch, es ist wie Gras) ou récitatifs (Herr, lehre doch mich), et cette soprane angélique (Ihr habt nun Traurigkeit), dans le Requiem, je m'étonne vraiment que tu n'aimes pas.

Et même l'opus 62 que nous finirons un jour de chanter, ça ne te plaît pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Era
Noctambule
avatar

Nombre de messages : 12314
Age : 25
Date d'inscription : 23/02/2007

MessageSujet: Re: Citations   Mer 4 Mar 2009 - 16:52

Tu as évidemment compris que je connaissais pas tout.
J'en ai surtout entendu (et joué) ici et là, sans trop savoir quoi parfois. Rien de marquant dirais-je... Je connais moins les oeuvres pour voix, et pas du tout le Requiem.


Mais ce 3ème mouvement, non, PAS pénible Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 80874
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Citations   Mer 4 Mar 2009 - 17:24

Je te parie une tragédie lyrique inédite que tu aimerais le Deutsches Requiem !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Era
Noctambule
avatar

Nombre de messages : 12314
Age : 25
Date d'inscription : 23/02/2007

MessageSujet: Re: Citations   Mer 4 Mar 2009 - 17:46

Je ne suis pas capable de fournir l'enjeu du pari si tu le gagnes, ce qui est fort probable hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 80874
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Citations   Mer 4 Mar 2009 - 17:47

Non, c'est un pari à sens unique : si je perds, je te fournis l'objet. Si je gagne, tu t'engages juste à te fendre d'un commentaire d'une ligne ou deux. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Citations   Jeu 5 Mar 2009 - 15:25

tiens, ce fil m'inspire un petit jeu:

Sur qui à votre avis, Berlioz tint-il en 1851 ces propos élogieux?

"Si, bien que jeune encore, il a réussi à acquérir une originalité qui manque à tant d'autres, c'est peut-être qu'après avoir forgé son talent par de solides études, il s'en est allé errer sans souci à travers les savanes odorantes de son pays, dont il nous a rapporté les couleurs et les parfums. C'est un musicien accompli et il connaît les limites au-delà desquelles les libertés prises avec le rythme ne mènent qu'au désordre et à la confusion. Il ne les outrepasse jamais."
Revenir en haut Aller en bas
Mariefran
Mélomane nécrophile
avatar

Nombre de messages : 14249
Age : 55
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/02/2008

MessageSujet: Re: Citations   Jeu 5 Mar 2009 - 18:14

Era a écrit:
C'est vrai que j'ai toujours trouvé Brahms terriblement touffu, et, du coup, froid.
A part le troisième mouvement de la 3ème, qui est un coup de génie thématique, je n'ai jamais été touché par quoi que ce soit...

Tu n'as pas dû beaucoup écouter sa musique de chambre Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
KID A
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 2912
Date d'inscription : 04/05/2007

MessageSujet: Re: Citations   Jeu 5 Mar 2009 - 22:03

sud273 a écrit:
tiens, ce fil m'inspire un petit jeu:

Sur qui à votre avis, Berlioz tint-il en 1851 ces propos élogieux?

Moi, je suis bien curieux de le savoir !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
WoO
Surintendant
avatar

Nombre de messages : 14115
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Citations   Jeu 5 Mar 2009 - 22:54

Je n'en sais rien, mais ce passage m'intrigue :

sud273 a écrit:
errer sans souci à travers les savanes odorantes de son pays, dont il nous a rapporté les couleurs et les parfums.

Question
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 79905
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Citations   Jeu 5 Mar 2009 - 23:03

Mariefran a écrit:
Era a écrit:
C'est vrai que j'ai toujours trouvé Brahms terriblement touffu, et, du coup, froid.
A part le troisième mouvement de la 3ème, qui est un coup de génie thématique, je n'ai jamais été touché par quoi que ce soit...

Tu n'as pas dû beaucoup écouter sa musique de chambre Mr. Green

Et les sonates pour clarinette...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Citations   Jeu 5 Mar 2009 - 23:06

WoO a écrit:
Je n'en sais rien, mais ce passage m'intrigue :

sud273 a écrit:
errer sans souci à travers les savanes odorantes de son pays, dont il nous a rapporté les couleurs et les parfums.

Question


d'autant plus curieux que le jeune homme n'avait alors que 22 ans: rejeté par le conservatoire, il eut en privé le même professeur de composition que Saint-Saens, et reçut à l'âge de 16 ans des témoignages d'amitié de Pleyel et de Chopin, et les plus vifs encouragements de Liszt.
J'ai été surpris par ces lignes de Berlioz dont j'ignorais qu'il en ait jamais fait mention. Toute sa vie durant, il considéra Berlioz et Rossini comme ses maîtres: ses trois opéras de maturité, ses ballets et deux de ses symphonies n'ayant pas été retrouvés à ce jour, on ne peut pas vraiment savoir s'il parvint à une synthèse tardive de leur style hehe
Revenir en haut Aller en bas
adriaticoboy
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7140
Date d'inscription : 17/08/2005

MessageSujet: Re: Citations   Jeu 5 Mar 2009 - 23:24

C'est un Russe ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
WoO
Surintendant
avatar

Nombre de messages : 14115
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Citations   Jeu 5 Mar 2009 - 23:25

Gottschalk !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Citations   Jeu 5 Mar 2009 - 23:28

oui c'est bien de Louis-moreau Gottschalk que Berlioz parlait!
Malheureusement Gottschalk ne remit jamais les pieds en Europe, cédant à la fantaisie de son père qui voulait le voir conquérir les Etats-Unis.
Revenir en haut Aller en bas
Stadler
Clarinomaniaque
avatar

Nombre de messages : 8501
Age : 47
Localisation : Gembloux (Belgique)
Date d'inscription : 27/11/2006

MessageSujet: Re: Citations   Ven 6 Mar 2009 - 17:59

Xavier a écrit:
Mariefran a écrit:
Era a écrit:
C'est vrai que j'ai toujours trouvé Brahms terriblement touffu, et, du coup, froid.
A part le troisième mouvement de la 3ème, qui est un coup de génie thématique, je n'ai jamais été touché par quoi que ce soit...

Tu n'as pas dû beaucoup écouter sa musique de chambre Mr. Green

Et les sonates pour clarinette...

... le Trio et le Quintette me paraissent largement au-dessus (en tout cas, ils me parlent plus) Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://clarinette-classique.forumactif.fr/index.htm
WoO
Surintendant
avatar

Nombre de messages : 14115
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Les compositeurs : ce qu'ils pensent les uns des autres   Dim 8 Nov 2009 - 1:31

Au hasard de mes lectures je tombe ce soir sur ce passage :

Lors d'une soirée chez Edouard Colonne [en mai 1907], Rimsky-Korsakov fit la connaissance de Richard Strauss. Le moins qu'on puisse dire est que le courant n'est pas passé entre eux. Il avait assisté à une représentation de Salomé et, selon les témoignages de sa fille Nadejda, il ne s'était pas privé de siffler, ce qui n'était pourtant pas dans ses habitudes... Quant à Strauss, ayant écouté lors du premier concert les extraits de La Nuit de Noël, de Rouslan et Ludmilla et du Prince Igor, il avait déclaré : "Tout ceci est certainement fort bien mais malheureusement nous ne sommes plus des enfants." "Quel idiot !", conclut Rimsky-Korsakov.

Dans le cadre de ces mêmes concerts, il ne se prive pas d'exprimer sa méfiance envers Scriabine et son Poème de l'extase :

N'est-il pas en train de perdre la raison avec ses obsessions érotico-mystiques ? Tout son prêche concernant la fusion physique et spirituelle avec la divinité est peu intelligible, comme l'est son idée de créer un temple dédié à l'art, et nécessairement aux Indes, au bord du Gange sacré. Comme tout ceci est proche de l'asile de fous !"

in Nikolaï Rimsky-Korsakov - Chronique de ma vie musicale, traduit, annoté et présenté par A.Lischke, Fayard, p.405


Dernière édition par WoO le Dim 8 Nov 2009 - 16:53, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nugava
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1411
Age : 30
Date d'inscription : 09/12/2007

MessageSujet: Re: Citations   Dim 8 Nov 2009 - 4:42

Sibelius et son côté mondain...

Je suis assis ce soir au café Reichadler et observe Leoncavallo, qui fait fureur ici. A trente-cinq ans, il est bien plus gros que Ojanperä et se montre partout avec ses maîtresses. Deux sont assises à ses côtés et lui lèchent carrément les bottes. [...] Il commence juste à fumer. Tout ce qu'il fait est soigneusement calculé pour impressionner autrui.

Après avoir entendu Leoncavallo diriger des exitraits de Pagliacci et de I Medici, il qualifia ces pages de "misérables" et de "primitives", avant de comparer non sans ironie le duo d'amour de Pagliacci avec celui de Faust de Gounod.

Jean Sibelius - Marc Vignal

Ce qui est plutôt étonnant, c'est que Sibelius semble avoir apprécié Cavalleria Rusticana...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
WoO
Surintendant
avatar

Nombre de messages : 14115
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Citations   Dim 8 Nov 2009 - 15:37

Rimsky-Korsakov, toujours dans sa Chronique de ma vie musicale :

Mahler (1907)

Sur la 2ème symphonie qui venait d'être exécutée à Saint-Pétersbourg : "Mahler a visiblement "refait le monde". C'est une sorte de fière improvisation sur papier, dans laquelle l'auteur ne sait pas lui-même d'avance ce qu'il écrira dans la mesure suivante. C'est encore bien pire que Richard Strauss." p. 407

Debussy / Stravinsky (1904)

Le 6 [mars] au soir il y a eu beaucoup d'invités mais assez peu de musique. Blumenfeld est parti de bonne heure. Entre autres choses, on avait joué les Estampes de Debussy. C'est mauvais et pauvre au premier degré : il n'y a pas de technique et encore moins de fantaisie. C'est un décadent plein d'arrogance, qui ignore toute la musique qui a été composée avant lui, et en répétant obstinément la seconde fa dièse-sol dièse dans une pièce en si majeur pendant deux ou trois pages il s'imagine qu'il a découvert l'Amérique. Et avec ça, les organisateurs des soirées de musique contemporaine, aussi pleins de suffisance que dépourvus d'oreille, l'applaudissent et l'opposent aux vieillissants Glazounov, R.-Korsakov et autres, voyant en lui un courant vivifiant. [...]

Pendant le souper, lorsqu'on a ouvert le champagne, un chant a retenti dans le salon : c'est Igor qui avait composé un choeur en mon honneur. Le choeur n'était pas mauvais. Il a été chanté par Sonia, Nadia, Ossovski, Stepan, Lapchine et Volodia. On s'est séparé vers 4 heures.
p.415-416
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 80874
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Citations   Dim 8 Nov 2009 - 15:51

C'est extrêmement révélation sur l'imperméabilité russe (proverbiale mais vérifiable) à l'innovation musicale d'Europe. C'était qui plus est le postulat du courant Rimsky, la russéité.

Mais cette collection d'innovations majeures qu'il présente avec condescendance, lui-même écrivant de la musique fort réussie mais absolument pas indispensable, c'est assez révélateur d'une forme d'infirmité de l'imagination.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
WoO
Surintendant
avatar

Nombre de messages : 14115
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Citations   Dim 8 Nov 2009 - 15:59

La musique de Debussy n'est pas plus indispensable que la sienne... D'ailleurs quelle musique est indispensable ?
J'aurais plutôt tendance à penser l'inverse, mais il faut dire que je suis au moins aussi infirme que ce bon monsieur Mortier (celui de la page 2, pas Gégé)

Et puis en matière de condescendance les russes n'ont rien à envier aux occidentaux...
Il suffit de voir la programmation des salles de concert encore de nos jours siffle


Dernière édition par WoO le Dim 8 Nov 2009 - 16:43, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pison Futé
patate power
avatar

Nombre de messages : 27496
Age : 25
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: Citations   Dim 8 Nov 2009 - 16:06

Mais si, les aficionados debussyéens te diront que Pélleas et Mélisande est indispensable !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 80874
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Citations   Dim 8 Nov 2009 - 16:14

Je ne parlais pas de condescendance russe, mais de celle de NRK : mon propos sur les Russes était uniquement esthétique (et très global, puisqu'il parlait seulement du mainstream et pas de l'exception futuriste, tout de même considérable...).

WoO a écrit:
La musique de Debussy n'est pas plus indispensable que la sienne... (d'ailleurs quelle musique est indispensable ?)
Ma logique est simple : si on voulait faire une anthologie de la musique occidentale, et retenir le meilleur de chaque style, on retiendrait Debussy, mais pas Rimsky-Korsakov, qui a écrit de l'excellente musique, mais semblable à beaucoup d'autres.

Citation :
J'aurais plutôt tendance à penser l'inverse,
J'ai bien compris que tu citais ça parce que ça te réjouissait... mais tant pis alors si tu te fais éclabousser au passage. fleurs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
WoO
Surintendant
avatar

Nombre de messages : 14115
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Citations   Dim 8 Nov 2009 - 16:32

DavidLeMarrec a écrit:
Ma logique est simple : si on voulait faire une anthologie de la musique occidentale, et retenir le meilleur de chaque style, on retiendrait Debussy
Je ne vois pas l'intérêt d'une telle entreprise.

DavidLeMarrec a écrit:
J'ai bien compris que tu citais ça parce que ça te réjouissait...
Pas plus que ça : j'adore Mahler et sa deuxième symphonie. Neutral
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 80874
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Citations   Dim 8 Nov 2009 - 16:37

WoO a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Ma logique est simple : si on voulait faire une anthologie de la musique occidentale, et retenir le meilleur de chaque style, on retiendrait Debussy
Je ne vois pas l'intérêt d'une telle entreprise.
D'écarter les trouble-fête tiédasses comme Rimsky, peut-être ? fleurs

DavidLeMarrec a écrit:
J'ai bien compris que tu citais ça parce que ça te réjouissait...
Pas plus que ça : j'adore Mahler et sa deuxième symphonie. Neutral[/quote]
Ouais, ouais... mais à chaque fois que tu as un Debussy bien vachard, tu ne t'en prives pas. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
WoO
Surintendant
avatar

Nombre de messages : 14115
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Citations   Dim 8 Nov 2009 - 16:54

nugava a écrit:
Sibelius et son côté mondain...

Ou comment prendre Leoncavallo pour un paillasson hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 79905
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Citations   Dim 8 Nov 2009 - 19:00

WoO a écrit:
La musique de Debussy n'est pas plus indispensable que la sienne... D'ailleurs quelle musique est indispensable ?
J'aurais plutôt tendance à penser l'inverse, mais il faut dire que je suis au moins aussi infirme que ce bon monsieur Mortier (celui de la page 2, pas Gégé)

On sait bien ce que tu penses de Debussy...
N'empêche, même si j'adore Rimsky, Debussy est bien plus indispensable à l'histoire de la musique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alain92
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 354
Localisation : montrouge
Date d'inscription : 12/06/2010

MessageSujet: Les " vacheries " des musiciens et compositeurs entre eux.   Ven 2 Juil 2010 - 19:19

Les musiciens et les compositeurs ne sont pas tendres entre eux. On peut être surpris de certaines vacheries. A noter ici.
Il m'en vient une à l'esprit: le grand Haendel, agacé de la gloire naissante de Gluck adepte de la mélodie, aurait déclaré lors de leur rencontre à Londres en 1746, : : " Gluck en sait autant sur le contrepoint que mon cuisinier". Une vraie vacherie.
Il y a aussi Haydn qui avait pris l'habitude de parler de Beethoven, en disant " le grand Moghol "!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.operanapolitain.com
Zeno
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4648
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 05/04/2008

MessageSujet: Re: Citations   Ven 2 Juil 2010 - 19:41

Florent Schmitt à Darius Milhaud, pendant l'entracte de Christophe Colomb, le soir de la création : "Quel ennui ! Vous restez ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guillaume
lapineau huguenot
avatar

Nombre de messages : 17518
Age : 23
Localisation : Wien
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Citations   Ven 2 Juil 2010 - 22:36

Richard Wagner à Hector Berlioz, alors que celui-ci lui envoya la partition des Troyens "pour corrections" : "on ne corrige pas, on recommence à zéro !"

Richard Wagner après une audition du Requiem de Verdi : "il vaut mieux ne rien en dire".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 79905
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Citations   Sam 3 Juil 2010 - 0:55

Y a déjà un sujet là-dessus; je fusionne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Octavian
Glasse les fraises
avatar

Nombre de messages : 6943
Age : 33
Localisation : Aix / Marseille
Date d'inscription : 07/05/2008

MessageSujet: Re: Citations   Sam 3 Juil 2010 - 2:04

Alain92 a écrit:
Il y a aussi Haydn qui avait pris l'habitude de parler de Beethoven, en disant " le grand Moghol "!
Il disait ça à l'époque où il était son professeur, ou après ?...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wolferl
Lapinophobe
avatar

Nombre de messages : 13311
Age : 26
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Citations   Sam 3 Juil 2010 - 9:25

Guillaume a écrit:
Richard Wagner à Hector Berlioz, alors que celui-ci lui envoya la partition des Troyens "pour corrections" : "on ne corrige pas, on recommence à zéro !"
Tu es sûr qu'il l'a dit à Berlioz lui-même ? Parce qu'ils me semblait que leurs rapport, s'ils n'avaient jamais été amicaux, n'avaient pas non plus été franchement mauvais. En tout cas jamais face à face.

Berlioz ne se privait pas non plus pour écrire à ses amis :

Voici vos partitions de Wagner; je vous remercie. J’ai peur que les septièmes diminuées qu’elles contiennent ne s’échappent et ne rongent mes meubles. Prenez garde aux vôtres.

Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ophanin
Fer galant
avatar

Nombre de messages : 4576
Age : 29
Date d'inscription : 13/12/2008

MessageSujet: Re: Citations   Sam 3 Juil 2010 - 12:57

Wolferl a écrit:
Guillaume a écrit:
Richard Wagner à Hector Berlioz, alors que celui-ci lui envoya la partition des Troyens "pour corrections" : "on ne corrige pas, on recommence à zéro !"
Tu es sûr qu'il l'a dit à Berlioz lui-même ? Parce qu'ils me semblait que leurs rapport, s'ils n'avaient jamais été amicaux, n'avaient pas non plus été franchement mauvais. En tout cas jamais face à face.

Berlioz ne se privait pas non plus pour écrire à ses amis :

Voici vos partitions de Wagner; je vous remercie. J’ai peur que les septièmes diminuées qu’elles contiennent ne s’échappent et ne rongent mes meubles. Prenez garde aux vôtres.

Mr. Green

C'est une anecdote des plus douteuses. L'un et l'autre connaissaient (et apparemment estimaient) leurs travaux respectifs et c'est plutôt leur entourage qui nous relaie ces inimitiés. La seconde femme de Berlioz en particulier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/video/x2l4jo_lucky-channel-01_fun
Alain92
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 354
Localisation : montrouge
Date d'inscription : 12/06/2010

MessageSujet: Re: Citations   Sam 3 Juil 2010 - 15:35

Xavier a écrit:
Y a déjà un sujet là-dessus; je fusionne.
OK, mais par vacheries entre musiciens, je visais plus que des citations (le sujet de renvoi). Il y a déjà des cas de comportements sans citation.

Exemple, le castrat Cafarelli, l'égal en notoriété de Farinelli, meilleur que lui pour leur maitre commun Porpora, ne pouvait pas tolérer en scène d'autre présence que la sienne. Alors, quand la soprano chantait notamment, il ramassait quelque chose, l'examinait, montrait à la scène. Ou il partait faire un petit tour sur la scène, suivi du regard par les spectateurs. Pauvre soprano.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.operanapolitain.com
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 79905
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Citations   Sam 3 Juil 2010 - 15:37

Oui, mais il y a déjà plusieurs sujets de ce genre, par exemple: http://classik.forumactif.com/musique-divers-f8/trucs-croustillants-sur-les-musiciens-t383.htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Citations   

Revenir en haut Aller en bas
 
Citations
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les citations collector de V.S.
» citations ROCK
» Proverbes et citations
» Citations
» Rory's Quotes - Les citations de Rory

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique (Divers)-
Sauter vers: