Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Max Reger

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Abnegor
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1278
Age : 36
Localisation : Angers
Date d'inscription : 19/12/2009

MessageSujet: Re: Max Reger   Jeu 31 Mar 2011 - 21:29

Stadler a écrit:
kolaps a écrit:
Voici quelques cd de musique de chambre de Reger qui vaut le détour.

Une intégrale de la musique de chambre de Reger est disponible sur le site JPC... avec pleins d'extraits à écouter bounce

Arrow C'est ICI

Quelqu'un sait ce que ça vaut ? J'ai envie de tenter l'expérience...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ysov
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2287
Age : 56
Localisation : Canada
Date d'inscription : 15/02/2011

MessageSujet: Re: Max Reger   Ven 1 Avr 2011 - 1:32

Abnegor a écrit:
Stadler a écrit:
kolaps a écrit:
Voici quelques cd de musique de chambre de Reger qui vaut le détour.

Une intégrale de la musique de chambre de Reger est disponible sur le site JPC... avec pleins d'extraits à écouter bounce

Arrow C'est ICI

Quelqu'un sait ce que ça vaut ? J'ai envie de tenter l'expérience...

C'est bien, mais sans plus, surtout quand on possède la musique de chambre de Reger par le Manheimer Quartett et Claudius Tanski au piano, sur MDG:



Ils sont merveilleux, c'est le meilleur ensemble pour cette musique actuellement.

Tu peux les écouter sur JPC, mais c'est plus cher bien-sûr et tous en disque individuel: http://www.jpc.de/jpcng/classic/detail/-/art/Max-Reger-Streichquartett-Nr-3-op-74/hnum/8620563
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abnegor
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1278
Age : 36
Localisation : Angers
Date d'inscription : 19/12/2009

MessageSujet: Re: Max Reger   Ven 1 Avr 2011 - 8:10

Merci ! Bon, je vais donc me contenter d'emprunts en médiathèque pour le moment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adriaticoboy
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7173
Date d'inscription : 17/08/2005

MessageSujet: Re: Max Reger   Jeu 12 Juil 2012 - 13:55

sud273 a écrit:
merci pour le concerto de Reger, superbe version, musique pour le moins étrange dans sa conception mais diablement intéressant.
De rien. C'est vrai qu'il est assez bizarre ce concerto au premier abord (au second aussi à vrai dire hehe ), on ne comprend pas toujours très bien le sens des développements, en particulier dans le premier mouvement. Mais le langage de Reger reste très original et peut même se révéler particulièrement attachant, comme dans le sublime Largo con gran espressione, d'une poésie toute stoïque.

La version Serkin/Ormandy me semble assez idéale pour se familiariser avec l'oeuvre, mais l'enregistrement moderne de Hamelin doit mériter aussi une écoute je pense.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ben.
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1864
Age : 30
Localisation : Paris
Date d'inscription : 02/10/2010

MessageSujet: Re: Max Reger   Ven 21 Sep 2012 - 19:40

Oeuvre de la semaine: Suite Romantique, op. 125


Oeuvre de maturité, il s'agit de l'un des derniers opus du compositeur. L'oeuvre tient presque lieu de symphonie, et articule trois mouvements, un Notturno, un Scherzo et un Finale lui même cyclique.
Particulièrement appréciée de Schoenberg, qui en proposera une transcription, l'oeuvre vaut pour la richesse des harmonies et la profondeur lyrique de son propos mélodique.

Je reviendrai plus longuement dessus une fois vos premières impressions recueillies. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://concert-perpetuel.blogspot.fr/
kegue
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3774
Age : 48
Localisation : Là où repose Cocteau
Date d'inscription : 27/10/2008

MessageSujet: Re: Max Reger   Ven 21 Sep 2012 - 21:06

Je n'avais pas encore écouté une note de ce compositeur Embarassed (ou alors, je ne m'en rappelle plus). C'est vraiment d'une grande fluidité, tant dans l'harmonie que dans l'enchainement des thèmes. Tout s'enchaine en demi teinte drunken , c'est très joli. J'enchaine du coup sur le scherzo qui développe de chouettes contrastes, entre humour, tendresse et ambiances pastorales. L'orchestration reste sobre et subtile. Une bonne entrée en matière pour qui veut découvrir la musique du début du 20ème.

EDIT : je suis en revanche moins convaincu par le final qui m'a semblé un peu longuet et un peu tourner en rond.
Mais bon, il me faut néanmoins une seconde écoute de l'oeuvre afin de me faire une meilleure idée.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Philippe VLB
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 809
Age : 52
Date d'inscription : 21/07/2012

MessageSujet: Re: Max Reger   Ven 21 Sep 2012 - 21:30

Ben. a écrit:
Oeuvre de la semaine: Suite Romantique, op. 125


Oeuvre de maturité, il s'agit de l'un des derniers opus du compositeur. L'oeuvre tient presque lieu de symphonie, et articule trois mouvements, un Notturno, un Scherzo et un Finale lui même cyclique.
Particulièrement appréciée de Schoenberg, qui en proposera une transcription, l'oeuvre vaut pour la richesse des harmonies et la profondeur lyrique de son propos mélodique.

Je reviendrai plus longuement dessus une fois vos premières impressions recueillies. Very Happy


Merci, Ben., de nous faire partager cette œuvre que, personnellement, je ne connaissais pas. C'est bizarre mais dés le début de l'écoute, j'ai plus pensé à la musique française de cette époque plutôt qu'à un Richard Strauss, par exemple. Le lyrisme, la finesse de l'orchestration, un certain esprit m'ont fait penser, de temps à autre, par exemple, dans le premier mouvement, à l' "Après-midi d'un faune" de Debussy. Dans le deuxième mouvement, on est plus proche dans certains moment de "Daphnis et Chloé" de Ravel (créé en cette même année 1912 que "La suite Romantique"). En fait, à y réfléchir, cette œuvre est assez proche, selon moi, de certaines œuvres de Vincent d'Indy ou de Florent Schmitt. C'est assez étonnant pour moi qui ai dans la tête une image de la musique de Reger un peu lourde et empesée. Et bien, ce n'est pas du tout le cas ici. Le titre "Suite Romantique" de l'œuvre pourrait porter à confusion ou alors on est vraiment dans un postromantisme hyper tardif (et on rejoint Richard Strauss qui créa, toujours en 1912, "Ariane a Naxos"). On est loin aussi de la vague expressionniste d'un Schoenberg créant la même année "Pierrot Lunaire" ou de la "modernité" d'un Prokofiev (toujours en 1912 : création de son premier concerto avec piano). Personnellement, je trouve cette "Suite Romantique" assez belle mais je ne suis pas atteint du "grand frisson". Wink




Edit : fautes d'orthographe.



Dernière édition par Philippe VLB le Ven 21 Sep 2012 - 21:44, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ben.
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1864
Age : 30
Localisation : Paris
Date d'inscription : 02/10/2010

MessageSujet: Re: Max Reger   Ven 21 Sep 2012 - 21:39

Le premier concerto de Prokofiev ne m'a jamais marqué par sa modernité Very Happy

Content que ça vous plaise pour l'instant. Je trouve, plus qu'avec la musique française, une filiation évidente avec le premier Schoenberg. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://concert-perpetuel.blogspot.fr/
Philippe VLB
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 809
Age : 52
Date d'inscription : 21/07/2012

MessageSujet: Re: Max Reger   Ven 21 Sep 2012 - 22:09



Ben. a écrit:
Le premier concerto de Prokofiev ne m'a jamais marqué par sa modernité Very Happy

Ca peut se discuter, en effet. En tout cas, à l'époque de sa création, ce concerto passait pour très "moderne". Et puis, au niveau de la critique, cet adjectif a longtemps collé à la musique de Prokofiev. C'est bien pour cela que j'avais écrit le terme modernité entre guillemets. Wink





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hidraot
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 12971
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: Max Reger   Dim 23 Sep 2012 - 18:48

kegue a écrit:
Je n'avais pas encore écouté une note de ce compositeur Embarassed

Moi non plus ! Ca vous étonne ? hehe

D'abord merci Ben pour la présentation de l'oeuvre.
J'ai eu peur au tout début de ne pas pouvoir aller au bout puis passée la première minute tout se met en place et me voilà sur un terrain que je connais davantage. Je trouve tout comme Kegue qu'il y a une grande fluidité dans ce 1er mouvement. Finalement je m'attendais à quelque chose de beaucoup moins lyrique et avec plus d'audace.
Je ne connais pas tellement la musique de cette époque à part quelques oeuvres isolées donc difficile de le classer.
Je ne sais pas si j'aime ou pas, pas trop d'accroche à la première écoute mais il ne faut jamais dire fontaine ...
Du coup je me suis lancée dans le Scherzo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cleme
Petit agniou
avatar

Nombre de messages : 7229
Age : 25
Date d'inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Max Reger   Dim 23 Sep 2012 - 18:55

C'est une totale découverte pour moi du compositeur. J'ai trouvé que par moment ça ressemblait à la musique des films des Disney (les anciens pas les nouveaux où les BO ne sont plus ce qu'elles étaient Sad ). Le début fait très moderne, après un peu moins mais je trouve ça assez moderne par rapport à l'époque de composition, mais je ne suis pas une grande spécialiste. Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ben.
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1864
Age : 30
Localisation : Paris
Date d'inscription : 02/10/2010

MessageSujet: Re: Max Reger   Dim 23 Sep 2012 - 18:59

Cleme a écrit:
C'est une totale découverte pour moi du compositeur. J'ai trouvé que par moment ça ressemblait à la musique des films des Disney (les anciens pas les nouveaux où les BO ne sont plus ce qu'elles étaient Sad ). Le début fait très moderne, après un peu moins mais je trouve ça assez moderne par rapport à l'époque de composition, mais je ne suis pas une grande spécialiste. Mr.Red

On est assez loin du Pierrot Lunaire ou des Altenberg Lieder, en effet. Mr.Red

Plutôt dans du post-Brahms mal dégrossi, qui tire vers le début de Schoenberg, avec quelques audaces harmoniques et tonales de ci de là, mais quand même rares. L'intérêt est ailleurs que dans la modernité de l'oeuvre, à mon avis.

C'est un compositeur très intéressant, cette oeuvre est très éloignée de sa musique de chambre par exemple, souvent plus aride, qui tire vers Bach et le contrepoint tout en ménageant quelques libertés, encore une fois, dans l'harmonie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://concert-perpetuel.blogspot.fr/
WoO
Surintendant
avatar

Nombre de messages : 14116
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Max Reger   Ven 28 Sep 2012 - 18:55

Je ne connaissais pas cette oeuvre de Reger. J'y suis allé un peu à reculons parce que jusqu'à présent seuls les poèmes symphoniques sur des tableaux de Böcklin m'avaient pleinement convaincus. Les variations symphoniques (que ça soit sur un thème de Hiller ou de Mozart) me barbent ou m'indiffèrent, la Sinfonietta, que je place après les Tableaux, est intéressante, mais elle souffre de longueurs et en dépit de sa luxuriance je ne peux m'empêcher de lui trouver un côté un peu rigide. Là j'ai été pleinement conquis par cette suite romantique, surtout par le nocturne du 1er mouvement. Le final ensuite. De trois mouvements, le scherzo est celui qui m'a le moins intéressé. Le premier mouvement est apaisant, c'est beau comme un mouvement lent de Mahler, on se laisse emporter. Je vois aussi ce que certains veulent dire quand ils évoquent la musique française. Du coup j'ai commandé un disque en occasion avec cette suite romantique et un prologue symphonique que je ne connais pas encore.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Glocktahr
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4702
Date d'inscription : 22/03/2009

MessageSujet: Re: Max Reger   Sam 29 Sep 2012 - 2:38

Je n'ai pas réussi à dépasser les quatre minutes. Pour moi c'est du debussysme, je suis allergique à ce genre de musique (ok c'est pas très constructif...).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Golisande
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5227
Age : 44
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

MessageSujet: Re: Max Reger   Sam 29 Sep 2012 - 10:09

Je n'ai aucun souvenir de ce que j'ai pu entendre de Reger, mais s'il y a une choses à son sujet à laquelle je ne m'attendais pas, c'est bien de lire : "c'est du debussysme"...
Du coup je vais ajouter cette Romantisce Suite à ma playlist de la semaine prochaine (ou je vais avoir un peu de temps et de solitude, ce qui devient rare par les temps qui courent Rolling Eyes ).
Au fait, pourquoi" Romantisce", c'est en quelle langue ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Resigned
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1187
Age : 35
Localisation : Saint-Germain-en-Laye
Date d'inscription : 27/08/2008

MessageSujet: Re: Max Reger   Dim 30 Sep 2012 - 19:49

Après plusieurs écoutes de ce premier mouvement, je dois dire que c'est un style que j'apprécie, des harmonies dans lesquelles je me sens bien... et pourtant ça ne me remue pas.
Déjà c'est un peu long à démarrer... et puis je pense que c'est le piano qui me gêne... ça a tendance à affadir le propos, je le trouve vraiment en trop. Ca donne un côté cotonneux, là où j'attend du romantisme plus rêche, plus enflammé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ben.
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1864
Age : 30
Localisation : Paris
Date d'inscription : 02/10/2010

MessageSujet: Re: Max Reger   Dim 30 Sep 2012 - 19:58

Resigned a écrit:
Après plusieurs écoutes de ce premier mouvement, je dois dire que c'est un style que j'apprécie, des harmonies dans lesquelles je me sens bien... et pourtant ça ne me remue pas.
Déjà c'est un peu long à démarrer... et puis je pense que c'est le piano qui me gêne... ça a tendance à affadir le propos, je le trouve vraiment en trop. Ca donne un côté cotonneux, là où j'attend du romantisme plus rêche, plus enflammé.

Du coup tu dois avoir écouté la version arrangée par Schoenberg, non? scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://concert-perpetuel.blogspot.fr/
Resigned
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1187
Age : 35
Localisation : Saint-Germain-en-Laye
Date d'inscription : 27/08/2008

MessageSujet: Re: Max Reger   Dim 30 Sep 2012 - 20:00

ah zut, ayant des problèmes avec deezer, j'ai écouté ça sur ce site:
http://www.schoenberg.at/index.php?option=com_content&view=article&id=311&Itemid=489&lang=de

j'ai pas fait gaffe... l'originale est pour quelle formation?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ben.
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1864
Age : 30
Localisation : Paris
Date d'inscription : 02/10/2010

MessageSujet: Re: Max Reger   Dim 30 Sep 2012 - 20:04

Resigned a écrit:
ah zut, ayant des problèmes avec deezer, j'ai écouté ça sur ce site:
http://www.schoenberg.at/index.php?option=com_content&view=article&id=311&Itemid=489&lang=de

j'ai pas fait gaffe... l'originale est pour quelle formation?

Pour orchestre. Mr.Red

Tu n'as donc pas pu profiter de l'orchestration originale, subtile et magnifique de Reger. A écouter avec la partition (ça se trouve sur IMLSP a priori) si possible. cat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://concert-perpetuel.blogspot.fr/
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19658
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Max Reger   Lun 1 Oct 2012 - 0:30

Découverte totale aussi pour moi que Reger... je crois même n'en avoir jamais entendu parler avant Embarassed

Dès le début, j'ai trouvé ça très beau... avec une sorte de fluidité qui emporte doucement. Les couleurs de l'orchestre sont magnifiques! Quelqu'un parlait ci-dessus d'une parenté avec l'école française de l'époque, et je dois dire que je suis totalement d'accord, mais quand même avec cette sorte de grandiloquence dans le romantisme... Disons que ça n'y va pas avec le dos de la cuillière question sucre! hehe
Du coup, pleinement dans la même veine qu'un Strauss calme ou même qu'un Korngold de La Ville Morte pour certaines parties je trouve...

Par contre, si le premier mouvement m'a tout de suite plu, le deuxième j'aime moins. Moins lyrique et passionné... déjà plus "déconstruit" à mes oreilles...
Avec le Final, je retombe plus sur quelque chose de familier...

Merci pour la découverte! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Pison Futé
patate power
avatar

Nombre de messages : 27496
Age : 27
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: Max Reger   Dim 7 Oct 2012 - 17:32

Ben. a écrit:
Resigned a écrit:
ah zut, ayant des problèmes avec deezer, j'ai écouté ça sur ce site:
http://www.schoenberg.at/index.php?option=com_content&view=article&id=311&Itemid=489&lang=de

j'ai pas fait gaffe... l'originale est pour quelle formation?

Pour orchestre. Mr.Red

Tu n'as donc pas pu profiter de l'orchestration originale, subtile et magnifique de Reger. A écouter avec la partition (ça se trouve sur IMLSP a priori) si possible. cat

J'écoute avec cette version, et cela me plait déjà beaucoup... C'est beau, vraiment beau ! J'adore, merci beaucoup pour cette découverte ! Franchement, cela met de bonne humeur. Allez hop, adoptée !

D'ailleurs, ce serait bien de mettre un lien, ou du moins de bonnes indications pour aller directement sur la version idoine... Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ben.
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1864
Age : 30
Localisation : Paris
Date d'inscription : 02/10/2010

MessageSujet: Re: Max Reger   Dim 7 Oct 2012 - 19:45

Elvira a écrit:
Ben. a écrit:
Resigned a écrit:
ah zut, ayant des problèmes avec deezer, j'ai écouté ça sur ce site:
http://www.schoenberg.at/index.php?option=com_content&view=article&id=311&Itemid=489&lang=de

j'ai pas fait gaffe... l'originale est pour quelle formation?

Pour orchestre. Mr.Red

Tu n'as donc pas pu profiter de l'orchestration originale, subtile et magnifique de Reger. A écouter avec la partition (ça se trouve sur IMLSP a priori) si possible. cat

J'écoute avec cette version, et cela me plait déjà beaucoup... C'est beau, vraiment beau ! J'adore, merci beaucoup pour cette découverte ! Franchement, cela met de bonne humeur. Allez hop, adoptée !

D'ailleurs, ce serait bien de mettre un lien, ou du moins de bonnes indications pour aller directement sur la version idoine... Smile


J'avais mis un lien sur le sujet "Oeuvre de la semaine", je crois !

C'est ici: http://www.deezer.com/fr/album/4718151

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://concert-perpetuel.blogspot.fr/
Pison Futé
patate power
avatar

Nombre de messages : 27496
Age : 27
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: Max Reger   Dim 7 Oct 2012 - 19:48

Pardon, je n'avais pas vu ! Hé bien, voilà, ça me permettra de le réécouter ! Merci. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Resigned
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1187
Age : 35
Localisation : Saint-Germain-en-Laye
Date d'inscription : 27/08/2008

MessageSujet: Re: Max Reger   Jeu 11 Oct 2012 - 15:16

Du coup, ayant maintenant écouté la version originale de cette Suite Romantique (que j'aime beaucoup, surtout le Finale), et celle de Schoenberg, je trouve vraiment que cette dernière n'apporte rien, et affadit même l'oeuvre. J'aurais préféré une réduction pour sextuor à cordes par exemple.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Golisande
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5227
Age : 44
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

MessageSujet: Re: Max Reger   Lun 29 Oct 2012 - 22:25

Romantisce Suite (Salonen) : je n'en suis qu'au début, mais c'est magnifique ! Very Happy Ce début, c'est du Debussy Shocked , puis on a un mix de Tristan, de Parsifal, de Gurrelieder, de Gezeichneten même... Avec un peu de 9e de Bruckner, et aussi pas mal de Brahms... Tout ça en même temps (ou alternativement), et néanmoins le discours et le style sont tout-à-fait cohérent... C'est somptueux ! drunken

Je suppose (hélas) que c'est ce que Reger a écrit de plus sensuel et jouissif, parce que jusqu'à présent j'avais de ce compositeur une image plutôt grise et aride, qui ne me poussait pas spécialement à l'écouter...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Golisande
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5227
Age : 44
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

MessageSujet: Re: Max Reger   Lun 29 Oct 2012 - 22:28

Le Scherzo me semble un peu plus "sage", mais c'est tout de même très bien...

Reger nous remet un petit coup de gammes par tons au début du Finale, puis on revient vers un premier Schoenberg "assagi" (ou brahmsisé), mais tout ça me plaît énormément... À vrai dire je suis un peu frustré qu'il ne s'agisse que d'une œuvre de dimensions classiques, et non d'une méga-symphonie brucknéro-mahlérienne...

L'orchestre de Baden-Baden me semble tout-à-fait excellent, avec des cuivres juste assez pétaradants, sans excès ni lourdeur. bounce

Ce n'est même pas à proprement parler wagnérien : on sent évidemment que Wagner est passé par là, mais Reger l'a amplement digéré - sans doute mieux que le jeune Schoenberg... Je me dis que s'il a été capable de pondre ça, c'est que ce n'est tout de même pas un compositeur de seconde zone (comme j'ai bien cru le lire ici ou là) : il a bien dû écrire quelques autres partitions de cet acabit, non ?
Bon, la fin est un tout petit peu lourdingue quand même, j'aurais aimé que ce mouvement finisse lui aussi pp

Je manque peut-être terriblement de curiosité, mais le thème de Mozart donnant lieu aux Variations op.132 qui suivent sur le cd me donnent envie d'écouter du Mozart, et pas cette œuvre : Mozart postromantisé, ça ne me dit rien du tout...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85751
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Max Reger   Mar 30 Oct 2012 - 12:04

Golisande a écrit:
Je manque peut-être terriblement de curiosité, mais le thème de Mozart donnant lieu aux Variations op.132 qui suivent sur le cd me donnent envie d'écouter du Mozart, et pas cette œuvre : Mozart postromantisé, ça ne me dit rien du tout...
Non, tu as raison, ses Variations (Mozart ou autres) ne sont vraiment pas passionnantes.

De toute façon, le Reger passionnant, c'est dans les petits effectifs qu'il faut le chercher : les sonates pour clarinettes (immenses !), le quintette avec clarinette, les lieder sacrés pour orgue et voix...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
charles.ogier
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1480
Age : 59
Localisation : Suresnes
Date d'inscription : 24/10/2012

MessageSujet: Re: Max Reger   Mar 20 Nov 2012 - 22:49

J'ai écouté 5 CD de ses oeuvres pour piano sur spotify (Vol.1&5&7&10) par Markus Becker. Je n'ai pas retenu grand-chose, mais il est vrai que j'ai mauvaise mémoire!
JPC.DE propose a priori l'intégrale (gesamte) des oeuvres pour piano (12 CD) avec Markus Becker.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gluckhand
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1563
Localisation : Amiens
Date d'inscription : 15/07/2013

MessageSujet: Re: Max Reger   Sam 24 Aoû 2013 - 6:17

Perso 'ai toujours eu un faible pour ce compositeur qui n'en jette pas de premier abord mais vers qui l'on revient souvent, de belles variations, de la belle musique de chambre , quelqu'un connaît il Prologue à une tragèdie enregistré par Rögner, faut dire que les titres de Reger sont toujours prometteurs lol?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pat17
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1191
Age : 55
Localisation : Dubai (Emirats Arabes Unis)
Date d'inscription : 21/09/2008

MessageSujet: Re: Max Reger   Mar 27 Aoû 2013 - 12:08

Par pure curiosité, ne connaissant absolument pas ce compositeur... Est-ce qu'il y a un CD ou SACD avec lequel aborder sa musique d'orgue ? Wink 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85751
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Max Reger   Mar 27 Aoû 2013 - 13:07

Pat17 a écrit:
Par pure curiosité, ne connaissant absolument pas ce compositeur... Est-ce qu'il y a un CD ou SACD avec lequel aborder sa musique d'orgue ? Wink 
J'aime beaucoup Reger, mais son orgue est très austère, je n'y ai pas trouvé beaucoup de satisfactions.

Ce qui me convainc le plus en la matière sont les mélodies sacrées avec soprano et orgue, si ça t'intéresse je peux te donner des références.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
starluc
Mélomaniaque


Nombre de messages : 951
Date d'inscription : 13/08/2013

MessageSujet: Re: Max Reger   Mar 27 Aoû 2013 - 14:23


Je ne connais que ses deux cycles de thème et variations (Mozart, Hiller). J'aime bcp...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85751
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Max Reger   Mar 27 Aoû 2013 - 15:29

starluc a écrit:

Je ne connais que ses deux cycles de thème et variations (Mozart, Hiller). J'aime bcp...
C'est (à mon humble avis) ce qu'il a fait de moins bien. Il te reste donc de belles découvertes en perspective. La musique de chambre et les lieder en particulier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
starluc
Mélomaniaque


Nombre de messages : 951
Date d'inscription : 13/08/2013

MessageSujet: Re: Max Reger   Mer 28 Aoû 2013 - 10:49


J'avais aussi entendu une "suite romantique" qui m'avait aussi plu...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85751
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Max Reger   Mer 28 Aoû 2013 - 12:13

starluc a écrit:
J'avais aussi entendu une "suite romantique" qui m'avait aussi plu...
Elle est belle, mais ce n'est pas non plus le « grand » Reger à mon avis. bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Jof
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3541
Date d'inscription : 02/05/2014

MessageSujet: Re: Max Reger   Dim 22 Juin 2014 - 17:19

Je me permets de citer ici le message de Plenum, car il n'a pas encore été question de la discographie de l'orgue de Reger, ce qui est dommage compte tenu de l'importance du roi des instruments dans son corpus  Very Happy

plenum, in Les plus belles pièces d'orgue a écrit:
Pat17 a écrit:
Il a été question de Reger dans les pages précédentes de ce fil... Est-ce que quelqu'un a une référence à proposer pour le découvrir ? Si cela existe, je préférerais une intégrale à la fois homogène dans la qualité de son interprétation (je rêve peut-être... aucune des 8 intégrales que j'ai de Bach n'est parfaite sur la totalité du répertoire) mais aussi pour la qualité des instruments joués (si j'ai bien compris, il vaut mieux éviter les instruments historiques et la qualité de la prise de son.  Wink 

Merci d'avance !   

Comme intégrale, je ne vois que deux versions, dont celle qui occupe selon moi la première place, étant du label MD+G et Rosalinde Haas. Point de langueurs inutiles sous ses doigts et pieds, elle rejette complètement et avec bonheur pour moi
toute notion Straubienne pour l'interprétation de la musique de Reger. De plus l'instrument utilisé est d'une luminosité, d'une
puissance suffisante et enfin un nombre de jeux suffisant pour la registration étant assez exigeante pour cette musique.

L'autre intégrale que je recommande est celle de Roberto Marini du label Fugato. Cette fois, plusieurs instruments furent choisis
et la plupart sont de grande qualité et plus gros que l'orgue Albiez utilisé par Haas, mais qui a sa personnalité aussi!

Enfin, l'intégrale amorcée par Naxos impliquant plusieurs exécutants, est pour moi inégale. Les meilleurs numéros autant pour leur
interprétation et la grande qualité de l'instrument d'autant plus servi par une excellente prise de son restituant d'ailleurs efficacement l'ambiophonie, impliquent Josef Still et Martin Welzel au fameux Klais de la Cathédrale de Trèves construit en 1974
absolument idéal pour Reger. Nul doute que si le compositeur vivait aujourd'hui, il affectionnerait ce genre de gros instruments.
Joseph Haas, père de Rosalinde Haas et élève de Max Reger, témoigna que son maître détestait la majorité des orgues romantiques allemands et préférait plutôt les orgues classiques historiques, mais insuffisantes pour son idéal sonore.


Dernière édition par Jof le Lun 30 Mar 2015 - 0:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pat17
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1191
Age : 55
Localisation : Dubai (Emirats Arabes Unis)
Date d'inscription : 21/09/2008

MessageSujet: Re: Max Reger   Jeu 7 Aoû 2014 - 14:52

Sur les conseils de Plenum, je me suis donc pris cette intégrale MD+G interprétée par Rosalinde Haas.



Pour le moment, j'ai écouté une seule fois les trois premiers disques (il y en a 14 au total).  Wink 

Impression un peu mitigée pour le moment, notamment parce que son oeuvre me semble un peu hétérogène : certains morceaux sont dans la droite lignée de Bach (sans pour autant que j'aie encore abordé ses adaptations du Kantor), d'autres sont plus dans la perspective du XIXème siècle finissant. C'est un peu déroutant, mais pas forcément inintéressant.  Wink 

Affaire à suivre donc. Il me faut écouter les disques suivants, et surtout les réécouter. Il est rare chez moi qu'une musique me parle dès la première écoute, et il me faut donc la pénétrer en profondeur pour qu'au final le déclic se fasse... ou non.  Wink 

Au niveau technique, rien à redire en revanche. La captation est parfaite. C'est chose importante pour moi : je suis totalement incapable d'apprécier une interprétation desservie par une qualité médiocre du son.  Embarassed

Quant au livret contenu dans le coffret, il est très intéressant. Ne connaissant absolument pas ce compositeur, il permet de mieux comprendre ses choix et sa démarche au travers de sa biographie.  Cool 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arfur
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 134
Age : 69
Localisation : Montréal
Date d'inscription : 25/01/2015

MessageSujet: Re: Max Reger   Lun 13 Avr 2015 - 16:47

Qui pourrais me donner le nom du successeur de Reger à l'orgue ( que Reger lui-même ne portait pas forcément dans son cœur) ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arfur
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 134
Age : 69
Localisation : Montréal
Date d'inscription : 25/01/2015

MessageSujet: Re: Max Reger   Lun 13 Avr 2015 - 22:14

Arfur a écrit:
Qui pourrais me donner le nom du successeur de Reger à l'orgue ( que Reger lui-même ne portait pas forcément dans son cœur) ?
J,ai retrouvé : Sigfrid Karg-Elert
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85751
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Max Reger   Jeu 24 Déc 2015 - 15:57

Eusèbe a écrit:
Max Reger, Quintette avec clarinette, Drolc Quartet et Karl Leister

Post-brahmsien, moins mélodique que Brahms, beaucoup de chromatisme, une belle découverte !

Oui, le passage le plus mélodique, dans le troisième mouvement, est d'ailleurs une citation de celui de Brahms !

Mais chef-d'œuvre.


Eusèbe a écrit:
Intéressant, la musique de chambre de Reger.
J'ai l'impression d'une sorte de chaînon entre Brahms et l'école de Vienne "première manière".

plenum a écrit:
En effet, Schoenberg lui-même le consulta Wink Ses quatuors à cordes, ses trios avec piano, de biens belles choses.

Néanmoins, ça reste tout à fait à part, une sorte de sophistication à voie sans issue : à la fois très complexe et très peu spectaculaire. C'est un peu comme le Tournemire de l'Orgue Mystique, un monde en soi, fascinant, mais qui a ses admirateurs, mais pas tellement de postérité.

En plus de ça, Reger est souvent assez sinistre, il n'y a vraiment aucune rétribution facile…


Pour en rester à la musique de chambre, tout ce qu'il a écrit avec clarinette (le quintette en particulier, mais aussi les Sonates et les pièces isolées avec piano) constitue un sommet pour son catalogue comme pour l'instrument.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
plenum
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3609
Date d'inscription : 01/05/2014

MessageSujet: Re: Max Reger   Mar 29 Déc 2015 - 18:51

DavidLeMarrec a écrit:


plenum a écrit:
En effet, Schoenberg lui-même le consulta Wink Ses quatuors à cordes, ses trios avec piano, de biens belles choses.

Néanmoins, ça reste tout à fait à part, une sorte de sophistication à voie sans issue : à la fois très complexe et très peu spectaculaire. C'est un peu comme le Tournemire de l'Orgue Mystique, un monde en soi, fascinant, mais qui a ses admirateurs, mais pas tellement de postérité.

En plus de ça, Reger est souvent assez sinistre, il n'y a vraiment aucune rétribution facile…

Reger surtout dans son oeuvre d'orgue, ça peut être complexe en effet, pas toujours évident à déchiffrer ses partitions, mais quelle récompense à la fin! Tu dis que ça reste peu spectaculaire, je suis en total désaccord, seulement en pensant à sa Fantaisie symphonique
et Fugue ''Inferno'', son B.A.C.H., ses Variations et Fugue sur un thème original, son Prélude et Fugue en Ré mineur Op.135b, sa grande
Passacaille et Fugue op.127 etc, sont d'immenses fresques symphoniques. Bien-sûr, tout dépend de la manière qu'on joue ces oeuvres
et de quel instrument on utilise. C'est un immense compositeur dont beaucoup de ses oeuvres pour orgue font partie du répertoire majeur
de toute la littérature d'orgue. De plus en plus d'intégrales lui rendent justices sans oublier que cet engouement confirme ses nombreuses
qualités, même si parfois son langage est austère, ce qui n'est pas du tout dépourvu de beauté! Chose certaine pour moi, si j'étais contraint de choisir entre la musique d'orgue de Reger vs celle de Dubois, sans hésitation je choisirais celle de Reger, même si j'aime
beaucoup certaines pièces d'orgue du français. Wink


DavidLeMarrec a écrit:
Pour en rester à la musique de chambre, tout ce qu'il a écrit avec clarinette (le quintette en particulier, mais aussi les Sonates et les pièces isolées avec piano) constitue un sommet pour son catalogue comme pour l'instrument.  

Sur ce point je suis d'accord. mains
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jof
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3541
Date d'inscription : 02/05/2014

MessageSujet: Re: Max Reger   Mar 29 Déc 2015 - 22:00

plenum a écrit:
C'est un immense compositeur dont beaucoup de ses oeuvres pour orgue font partie du répertoire majeur
de toute la littérature d'orgue.

Mouais... répertoire majeur de seconde zone alors. Mr.Red
Beaucoup d'organistes finissent l'étude de l'instrument sans avoir jamais joué un Reger. Il ne fait pas vraiment fureur en France, mais ça peut se comprendre : quand on ouvre ses partitions (les plus intéressantes, j'entends), c'est noir de notes sur des pages et des pages. Et puis ce n'est pas un langage que tout le monde aime.

Mais David a plutôt raison, que ce soit à propos de l'orgue ou du reste, ce n'est pas une musique extrêmement démonstrative (même si ça explose parfois, bien évidemment).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
plenum
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3609
Date d'inscription : 01/05/2014

MessageSujet: Re: Max Reger   Mar 29 Déc 2015 - 22:04

En dehors de la France, (hormis quelques exceptions, comme Matrone, Salique, Mantoux), il est compris et apprécié comme il se doit.Mr.Red
Il faut être une âme symphoniste tourmenté pour non seulement bien comprendre et apprécier, mais vraiment bien le jouer. Autrement, c'est certain que pour ceux qui aiment une musique légère, mélodique plutôt populiste, ça leur fout le cafard.Wink

Enfin, les compositeurs français qui l'appréciaient beaucoup sont sans surprise Louis Vierne et Marcel Dupré. Je dis sans surprise, car ces deux compositeurs, symphonistes plutôt germaniques. Ils sont loin des autres plutôt à la mélodie plus populiste, légère. Un Poulenc aurait
tombé d'une syncope à seulement entendre prononcer le nom de Max Reger... hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 5473
Date d'inscription : 04/02/2013

MessageSujet: Re: Max Reger   Mar 29 Déc 2015 - 23:01

Artur Rubinstein dans son autobiographie avoue sa surprise et sa déception face à l'accueil tiède et indifférent des publics français (parisiens) face à Brahms. Il ne comprenait pas cette réaction.Les choses ont-elles tant changé un siècle plus tard? Je pose la question. Grâce à Hélène Grimaud Brahms est maintenant mieux apprécié des salles françaises. Mais qu'en est-il des autres excellents solistes d'aujourd'hui ?

Quand on arrive à des compositeurs tels que Reger, l'effet est encore plus accentué (pléonasme? scratch ). Reger est vu au mieux comme un sous-Brahms.

Je suis d'accord avec le point de vue de Plenum. J'ai plusieurs disques de sa musique d'orgue, et je les préfère à ses oeuvres symphoniques (qui ont un peu plus de notoriété). Sa musique de chambre aussi est très belle.

Bruckner était un organiste fameux, mais qui n'a pratiquement rien écrit pour son instrument. S'il avait écrit pour l'orgue, disons autant que Liszt et Reger, je ne serais quand même pas surpris de le voir absent des récitals d'orgue dans l'Hexagone. Ce n'est pas une critique, simplement un constat. Je soupçonne que le langage germano-romantique passe moins bien la rampe à Paris qu'à Vienne ou Berlin.

Pour revenir à Reger, j'ai justement écouté récemment un très beau récital de Daniel Matrone à N-D de Bordeaux en 1988 (label REM Radio-France Bordeaux-Gironde). C'est le genre de musique qui demande de la concentration et de l'endurance:
- Fantaisie et fugue op 52 # 3, 18 minutes;
- Introduction, passacaille et fugue op. 127, 32 minutes;
- Fantaisie et fugue op. 135b, 14 minutes.

Mais on n'est pas obligé de se taper tout en une seule écoute !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 25722
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Max Reger   Mar 29 Déc 2015 - 23:17

André a écrit:

un très beau récital de Daniel Matrone à N-D de Bordeaux  en 1988 (label REM Radio-France Bordeaux-Gironde)


thumright Grandiose album, j'en ai déjà chanté les louanges.
Oui il faut de la concentration à l'écoute, et certainement plus encore pour l'exécution de ces fresques qui nécessitent sang froid et un sens marathonien de la grande forme.
L'interprétation de Matrone est d'autant impressionnante qu'elle fut, je crois, captée en une seule prise.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
plenum
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3609
Date d'inscription : 01/05/2014

MessageSujet: Re: Max Reger   Mar 29 Déc 2015 - 23:29

Dommage que le cd de Jean-Luc Salique soit beaucoup moins connu. Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 5473
Date d'inscription : 04/02/2013

MessageSujet: Re: Max Reger   Mar 29 Déc 2015 - 23:37

Je vais essayer de me le trouver. Merci de la référence !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
plenum
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3609
Date d'inscription : 01/05/2014

MessageSujet: Re: Max Reger   Mer 30 Déc 2015 - 0:08

De plus, Reger n'est pas uniquement dans les grandes pièces en matière de qualité, écoutez les Six Trios op.47, ses petits préludes et fugues
si bien écrits, mais à condition de les jouer sur de beaux instruments néo-classiques et ne pas les jouer comme les balourds du temps de Straube!

@ André: Si les trios op.47 piquent ta curiosité, tu n'as qu'à aller les écouter via ce lien:http://www.deezer.com/album/1572529 Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 5473
Date d'inscription : 04/02/2013

MessageSujet: Re: Max Reger   Mer 30 Déc 2015 - 1:30

Merci, je vais essayer ça. Je n'ai jamais accédé au site deezer avant... Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
plenum
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3609
Date d'inscription : 01/05/2014

MessageSujet: Re: Max Reger   Mer 30 Déc 2015 - 1:37

Il y a un début à tout. hehe

Pour Reger tant qu'à y être, en plus des trios suggérés par Martin Welzel, il y a ''l'épique'' Fantaisie sur le choral ''Alle Menschen mussen Sterben'' op.52 no.1. Le même organiste de grand talent a enregistré trois autres volumes de cette série et enfin, tu ne peux pas passer
à côté non plus des trois volumes de Josef Still au même instrument dont il en est le titulaire. C'est l'orgue idéal pour Reger, avec ses anches
de la famille des trompettes dignes des Cavaillé-Coll, des autres jeux solistes raffinés, de son plenum lumineux, comme un vitrail de mille feux
de couleurs traversé par le plein soleil!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Max Reger   

Revenir en haut Aller en bas
 
Max Reger
Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Max Reger
» Max Reger (1873-1916)
» Reger - Oeuvres pour orgue

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: