Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Mahler-intégrales symphonies

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... , 9, 10, 11  Suivant
AuteurMessage
Horatio
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4043
Age : 23
Localisation : Très loin de la plage !
Date d'inscription : 04/07/2011

MessageSujet: Re: Mahler-intégrales symphonies   Mer 16 Nov 2011 - 23:21

J'ai lu que Vaclav Neumann, en plus de sa première intégrale avec la Philharmonie Tchèque dans les années 70-80, en avait presque achevé une seconde (manquent les 7e et 8e, voire la 9e), toujours avec le même orchestre, au début des années 90 à l'occasion d'un bref retour à sa direction ; ce serait Canyon Classic qui aurait enregistré ces symphonies. Quelqu'un les connaîtrait-il bounce ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Siegmund
Garde rouge du Domaine Musical
avatar

Nombre de messages : 6534
Age : 29
Localisation : Paris, rive gauche
Date d'inscription : 19/05/2010

MessageSujet: Re: Mahler-intégrales symphonies   Jeu 17 Nov 2011 - 9:06

Horatio a écrit:
J'ai lu que Vaclav Neumann, en plus de sa première intégrale avec la Philharmonie Tchèque dans les années 70-80, en avait presque achevé une seconde (manquent les 7e et 8e, voire la 9e), toujours avec le même orchestre, au début des années 90 à l'occasion d'un bref retour à sa direction ; ce serait Canyon Classic qui aurait enregistré ces symphonies. Quelqu'un les connaîtrait-il bounce ?

Apparament, c'était destiné au marché Japonais, où il avait une certaine réputation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.julien-boudry.net
adriaticoboy
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7171
Date d'inscription : 17/08/2005

MessageSujet: Re: Mahler-intégrales symphonies   Ven 18 Nov 2011 - 22:31

Siegmund a écrit:
Horatio a écrit:
J'ai lu que Vaclav Neumann, en plus de sa première intégrale avec la Philharmonie Tchèque dans les années 70-80, en avait presque achevé une seconde (manquent les 7e et 8e, voire la 9e), toujours avec le même orchestre, au début des années 90 à l'occasion d'un bref retour à sa direction ; ce serait Canyon Classic qui aurait enregistré ces symphonies. Quelqu'un les connaîtrait-il bounce ?

Apparament, c'était destiné au marché Japonais, où il avait une certaine réputation.
Ce qui prouve une nouvelle fois, si besoin est, que les mélomanes et les éditeurs nippons sont quand même de fins connaisseurs (quand le marché européen est, lui, saturé des innombrables versions des sempiternels Haitink et Abbado).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 37
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Mahler-intégrales symphonies   Lun 5 Mar 2012 - 10:08

Pas forcément une intégrale, bien sûr (hélas). On en a parlé et ça a pu nourrir mon complexe d'aimer-ce-qui-n'est-pas-forcément-recommandable, tant pis. Les enregistrements Mahler de Walter, aux Etats-Unis ressortent le mois prochain :

http://www.amazon.fr/Bruno-Walter-Conducts-Mahler/dp/B006XOBFTM/ref=sr_1_1?s=music&ie=UTF8&qid=1330938150&sr=1-1

Pour moi ça reste incontournable. Comme (pour d'autres raisons ; parce que l'esbrouffe y est assumée, comme les effets de manches et la sonorité parfois dévoyée, sans les pauses/poses de l'intégrale "2") ceux de Bernstein, chez SONY :

http://www.amazon.fr/Gustav-Mahler-Complete-Symphonies-Kindertotenlieder/dp/B005SJIP1E/ref=sr_1_2?s=music&ie=UTF8&qid=1330938453&sr=1-2

Votre/vos avis sur les deux ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Horatio
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4043
Age : 23
Localisation : Très loin de la plage !
Date d'inscription : 04/07/2011

MessageSujet: Re: Mahler-intégrales symphonies   Lun 5 Mar 2012 - 19:12

Je suis impatient de découvrir ce coffret Walter bounce .

Concernant Bernstein-Sony, ce fut ma première intégrale. Et quoiqu'on puisse en dire, je trouve que c'est une excellente porte d'entrée à Mahler. Si les symphonies 1, 5 et 9 sont un peu au-dessous, le reste est vraiment excellent : plus égal dans les 2, 4 et 8 que plus tard chez DG. Il n'y à mon avis pas question d'esbroufe, mais d'une lecture vigoureuse et convaincue sans les effets rédhibitoires de l'intégrale suivante.
Si l'orchestre de New-York n'a pas toujours un niveau technique époustouflant, Bernstein sait le galvaniser comme personne et pare cette rudesse de timbre d'une véritable poésie. Les sommets sont pour moi les 3 (une force minérale), 6 (une marche à tombeau ouvert, Kondrashine en plus violent) et 7 (peut-être la meilleure version pastorale et spontanée). En terme d'intégrale, cette première mouture me paraît aujourd'hui comme l'une des équilibrées : moins discutable que Bernstein-DG, plus serré orchestralement que Tennstedt, moins tortueux que Sinopoli, souvent plus intéressant que Neumann, plus fin que Solti et Levine, moins prudent qu'Haitink (et peut-être que Chailly). Je ne vois guère que Kondrashine (un peu exotique me direz-vous Mr.Red ) ou Boulez pour une meilleure approche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 37
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Mahler-intégrales symphonies   Lun 5 Mar 2012 - 19:40

Horatio a écrit:
Je suis impatient de découvrir ce coffret Walter bounce .

Concernant Bernstein-Sony, ce fut ma première intégrale. Et quoiqu'on puisse en dire, je trouve que c'est une excellente porte d'entrée à Mahler. Si les symphonies 1, 5 et 9 sont un peu au-dessous, le reste est vraiment excellent : plus égal dans les 2, 4 et 8 que plus tard chez DG. Il n'y à mon avis pas question d'esbroufe, mais d'une lecture vigoureuse et convaincue sans les effets rédhibitoires de l'intégrale suivante.

Ce ne sont simplement pas les mêmes effets ! Mais rien de rédhibitoire, pour moi non plus ; même si je persiste dans cette idée qu'un peu d'esbroufe, une espèce de brillant, de suffisance (orchestrale, s'entend !) caractérise cette intégrale. On y perd, en profondeur, ce qu'on y gagne en pure jouissance sonore, rythmique, etc. Incomparable, effectivement, par rapport à l'intégrale DGG à laquelle je n'ai jamais adhéré.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mahler-intégrales symphonies   Lun 5 Mar 2012 - 19:51

bAlexb a écrit:
Pas forcément une intégrale, bien sûr (hélas). On en a parlé et ça a pu nourrir mon complexe d'aimer-ce-qui-n'est-pas-forcément-recommandable, tant pis. Les enregistrements Mahler de Walter, aux Etats-Unis ressortent le mois prochain :

http://www.amazon.fr/Bruno-Walter-Conducts-Mahler/dp/B006XOBFTM/ref=sr_1_1?s=music&ie=UTF8&qid=1330938150&sr=1-1

Pour moi ça reste incontournable. Comme (pour d'autres raisons ; parce que l'esbrouffe y est assumée, comme les effets de manches et la sonorité parfois dévoyée, sans les pauses/poses de l'intégrale "2") ceux de Bernstein, chez SONY :

http://www.amazon.fr/Gustav-Mahler-Complete-Symphonies-Kindertotenlieder/dp/B005SJIP1E/ref=sr_1_2?s=music&ie=UTF8&qid=1330938453&sr=1-2

Votre/vos avis sur les deux ?

Deux indispensables. Enfin, s'il fallait donner un ordre de priorité, il est évident que Walter arrive loin devant, ces enregistrements, particulièrement ceux en stéréo avec le Columbia SO, sont absolument splendides. C'est un Mahler toujours direct, sans artifice, cru. Ma Titan préférée, ma 9e préférée, et pour la 2e, on n'en est pas loin, je la mets sur mon podium.
Ah, si Walter avait dirigé la 7e, on aurait notre vainqueur pour l'écoute comparée Mr. Green

Bernstein chez Sony, ben on a les défauts d'une intégrale. Je l'ai réécoutée il y a quelques mois après avoir discuté de la Résurrection avec Horatio. J'ai noté que les meilleurs enregistrements de cette intégrale sont la 4, la 6, puis les 7, adagio de la 10, 1 et 9. La 8 et la 3 sont un peu moins intéressantes, moyennes quoi. Et la 2 et la 5 sont plutôt à oublier. La Résurrection est assez plate (ce qui est étonnant...) et toute la deuxième moitié est mal chantée et manque de recueillement. La 5e n'est pas tant pénible à cause d'un orchestre limité qu'en raison d'un finale complètement raté et qui part dans tous les sens, du mauvais Bernstein quoi.
Revenir en haut Aller en bas
Siegmund
Garde rouge du Domaine Musical
avatar

Nombre de messages : 6534
Age : 29
Localisation : Paris, rive gauche
Date d'inscription : 19/05/2010

MessageSujet: Re: Mahler-intégrales symphonies   Lun 5 Mar 2012 - 19:54

Chailly, ce n'est même pas sage ; c'est l'intégrale frigo. Son tout dernier concert à Pleyel (Beethov/Ravel) m'a inspiré ce gentils surnom "le chef du plat".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.julien-boudry.net
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 37
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Mahler-intégrales symphonies   Mar 15 Mai 2012 - 9:56

Et vous, qu'est-ce que vous pensez de l'intégrale d'Antoni Wit, chez Naxos : http://www.amazon.fr/Symphonies-Int%C3%A9grale-Gustav-Mahler/dp/B0037TTQ7E/ref=sr_1_15?s=music&ie=UTF8&qid=1337068283&sr=1-15 ?

Pour ce que j'en connais, j'aime la texture nerveuse, cette espèce de de caractère goguenard, grinçant, la violence aussi qu'il sait mettre à sa 6e ; l'orchestre me paraît à la hauteur (mais je ne saurais dire s'il faut dire à la hauteur de l'oeuvre en généra, ou de la vision ?). Et disposer de Podles dans la 3e : http://www.amazon.fr/Symphonie-n%C2%B03-Gustav-Mahler/dp/B0000013TD/ref=sr_1_1?s=music&ie=UTF8&qid=1337068420&sr=1-1 drunken !

A part ça, je ne connais pas tous les volumes, notamment ceux des symphonies du Wunderhorn (exception faite de la 3e, justement) ; c'est à travers les 6, 7 et 9 que j'ai abordé Wit dans Mahler et, peut-être, cette vision reste trop partielle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ben.
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1863
Age : 30
Localisation : Paris
Date d'inscription : 02/10/2010

MessageSujet: Re: Mahler-intégrales symphonies   Mar 15 Mai 2012 - 10:02

bAlexb a écrit:
Et vous, qu'est-ce que vous pensez de l'intégrale d'Antoni Wit, chez Naxos : http://www.amazon.fr/Symphonies-Int%C3%A9grale-Gustav-Mahler/dp/B0037TTQ7E/ref=sr_1_15?s=music&ie=UTF8&qid=1337068283&sr=1-15 ?

Pour ce que j'en connais, j'aime la texture nerveuse, cette espèce de de caractère goguenard, grinçant, la violence aussi qu'il sait mettre à sa 6e ; l'orchestre me paraît à la hauteur (mais je ne saurais dire s'il faut dire à la hauteur de l'oeuvre en généra, ou de la vision ?). Et disposer de Podles dans la 3e : http://www.amazon.fr/Symphonie-n%C2%B03-Gustav-Mahler/dp/B0000013TD/ref=sr_1_1?s=music&ie=UTF8&qid=1337068420&sr=1-1 drunken !

A part ça, je ne connais pas tous les volumes, notamment ceux des symphonies du Wunderhorn (exception faite de la 3e, justement) ; c'est à travers les 6, 7 et 9 que j'ai abordé Wit dans Mahler et, peut-être, cette vision reste trop partielle.

C'est très personnel dans l'ensemble, plutôt bon, avec quelques sommets pas très loin des meilleurs, voire parfois parmi eux (la 5è est exactement ce que je cherche dans cette symphonie, la 6è d'un très haut niveau. Tout n'est pas à ce niveau mais c'est une belle intégrale.

Juste dommage que Wit, à 90% chez Naxos, patisse très souvent d'une prise de son un peu trop réverbérante qui a tendance à étouffer la précision de sa direction, et c'est le cas ici une fois encore.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://concert-perpetuel.blogspot.fr/
Horatio
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4043
Age : 23
Localisation : Très loin de la plage !
Date d'inscription : 04/07/2011

MessageSujet: Re: Mahler-intégrales symphonies   Dim 19 Aoû 2012 - 18:05

Ben., à propos de la 1e de Zinman a écrit:
Oui, Zinman c'est même mieux que "propre en ordre": grande clarté dans l'exposition thématique, analyse pertinente des cellules mélodiques et de la structure rythmique de l'oeuvre, travail sur les timbres et sur la spatialité du son tout à fait remarquable. A coup sûr un de ses enregistrements les plus aboutis (et je ne suis vraiment pas fanatique de chef, pourtant).

Tu connais son intégrale ? Quels sont les meilleurs volets selon toi - parce que le prix de l'ensemble es quelque peu prohibitif, surtout pour une n-ième intégrale...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ben.
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1863
Age : 30
Localisation : Paris
Date d'inscription : 02/10/2010

MessageSujet: Re: Mahler-intégrales symphonies   Dim 19 Aoû 2012 - 18:18

Horatio a écrit:
Ben., à propos de la 1e de Zinman a écrit:
Oui, Zinman c'est même mieux que "propre en ordre": grande clarté dans l'exposition thématique, analyse pertinente des cellules mélodiques et de la structure rythmique de l'oeuvre, travail sur les timbres et sur la spatialité du son tout à fait remarquable. A coup sûr un de ses enregistrements les plus aboutis (et je ne suis vraiment pas fanatique de chef, pourtant).

Tu connais son intégrale ? Quels sont les meilleurs volets selon toi - parce que le prix de l'ensemble es quelque peu prohibitif, surtout pour une n-ième intégrale...

Ca me fait un peu penser à Vanska ou à Jansons dans Sibelius. Rien d'extraordinaire, mais une interprétation très "dans le style", assez neutre finalement, qui se contente de délivrer le texte musical de façon assez directe et simple. L'orchestre y est tout à fait honorable, assez souvent, et ne pâlit pas de la comparaison avec certaines phalanges "historiques". Les cuivre sont parfois un peu vulgaires, et comme Mahler s'en sert souvent (hum), ça a tendance à amoindrir chez moi le plaisir d'écoute.
La première symphonie est la grosse réussite de cette intégrale, la 2è et la 9è sont à mon avis les plus ratées.

Je ne sais pas quelles intégrales tu as. Pour commencer dans Mahler, c'est assez idéal, parce que désengagé de toute extrapolation (à la Bernstein, par exemple). Mais c'est assez vite ennuyeux, alors je ne la conseille pas. La première doit se trouver assez facilement à l'unité, et si tu veux mon avis, c'est bien suffisant.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://concert-perpetuel.blogspot.fr/
Horatio
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4043
Age : 23
Localisation : Très loin de la plage !
Date d'inscription : 04/07/2011

MessageSujet: Re: Mahler-intégrales symphonies   Dim 19 Aoû 2012 - 18:25

Je suis en train d'écouter quelques extraits sur quobuz, et je te rejoins complètement. C'est très bien fait, mais il n'y a rien d'inoubliable ou de très original. Alors qu'au contraire je ne me satisfait bientôt plus que d'interprétations très personnelles, originales ou idiomatiques (tout en étant engagées). En gros, Mahler c'est ma drogue : il me faut toujours quelque chose de plus fort bedo .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ben.
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1863
Age : 30
Localisation : Paris
Date d'inscription : 02/10/2010

MessageSujet: Re: Mahler-intégrales symphonies   Dim 19 Aoû 2012 - 18:42

Horatio a écrit:
Je suis en train d'écouter quelques extraits sur quobuz, et je te rejoins complètement. C'est très bien fait, mais il n'y a rien d'inoubliable ou de très original. Alors qu'au contraire je ne me satisfait bientôt plus que d'interprétations très personnelles, originales ou idiomatiques (tout en étant engagées). En gros, Mahler c'est ma drogue : il me faut toujours quelque chose de plus fort bedo .

Tabakov, Philharmonique de Sofia. L'orchestre n'est même pas une référence nationale. Et les parties chantées sont catastrophiques. Mais pour être très personnel, ça l'est. On dirait du Moussorgski mal digéré.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://concert-perpetuel.blogspot.fr/
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 17638
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Mahler-intégrales symphonies   Mar 2 Oct 2012 - 21:35

Kegue, tu sembles particulièrement apprécier Abbado dans Mahler, quels enregistrements de Claudio (à part ceux de Lucerne) ont tes faveurs? Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kegue
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3774
Age : 47
Localisation : Là où repose Cocteau
Date d'inscription : 27/10/2008

MessageSujet: Re: Mahler-intégrales symphonies   Mer 3 Oct 2012 - 15:18

Il s'agit des enregistrements réalisés à la fin des années 70, début 80, avec les orchestres de Chicago ou de Vienne (chez DG). J'ai beau écouter d'autres versions assez fréquemment, je reviens toujours à celles-là. Il y a bien sûr un côté affectif : c'est grâce à ces enregistrements que j'ai découvert Mahler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 17638
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Mahler-intégrales symphonies   Mer 3 Oct 2012 - 16:08

Ok, merci. Smile
Ce sera interessant de les confronter avec les Bernstein (DG) même si je sais que tu n'est pas fan de Lenny dans Mahler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kegue
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3774
Age : 47
Localisation : Là où repose Cocteau
Date d'inscription : 27/10/2008

MessageSujet: Re: Mahler-intégrales symphonies   Mer 3 Oct 2012 - 16:22

En fait, je ne suis pas fan pour ce qui concerne l'intégrale éditée chez Sony. J'ai donc quelques réticences à écouter celle de DG Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 17638
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Mahler-intégrales symphonies   Mer 3 Oct 2012 - 16:59

Ah, mais celle de DG est bien meilleure, à la fois plus mature et plus aboutie!!!

C'est vraiment à essayer, ne serait-ce que pour te faire une idée. thumleft
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Siegmund
Garde rouge du Domaine Musical
avatar

Nombre de messages : 6534
Age : 29
Localisation : Paris, rive gauche
Date d'inscription : 19/05/2010

MessageSujet: Re: Mahler-intégrales symphonies   Mer 3 Oct 2012 - 18:03

C'est marrant, j'aurai dit exactement l'inverse. A moins d'entendre par "Mature" : Dégénérescent hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.julien-boudry.net
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 17638
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Mahler-intégrales symphonies   Mer 3 Oct 2012 - 20:55

Quand même, les 1,3,6,7,9 c'est pas rien...il y a vraiment de grandes choses dans cette intégrale DG.

Tente le coup Kegue! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kegue
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3774
Age : 47
Localisation : Là où repose Cocteau
Date d'inscription : 27/10/2008

MessageSujet: Re: Mahler-intégrales symphonies   Mer 3 Oct 2012 - 22:58

Ouais, je vais peut être essayer. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Horatio
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4043
Age : 23
Localisation : Très loin de la plage !
Date d'inscription : 04/07/2011

MessageSujet: Re: Mahler-intégrales symphonies   Mer 3 Oct 2012 - 23:04

kegue a écrit:
En fait, je ne suis pas fan pour ce qui concerne l'intégrale éditée chez Sony. J'ai donc quelques réticences à écouter celle de DG Very Happy

arnaud bellemontagne a écrit:
Ah, mais celle de DG est bien meilleure, à la fois plus mature et plus aboutie!!!

C'est vraiment à essayer, ne serait-ce que pour te faire une idée. thumleft

L'intégrale Sony est plus constante, moins variable ou personnelle que celle de DG. Mais, pour quelqu'un qui est familier de ces symphonies, la somme enregistrée à New York n'aura pas la même valeur que celle, plus tardive, réalisée chez DG, qui a le mérite de n'être semblable à nulle autre. Personnellement, je porte au pinacle toutes les symphonies instrumentales de ce dernier cycle ; même si la Première m'énerve un peu par sa lourdeur, les Cinquième et Sixième sont en état de grâce, la beauté plastique et l'engagement émotionnel de la Neuvième sont bouleversants, et la Septième, bien qu'un peu chargée, est fascinante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 17638
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Mahler-intégrales symphonies   Jeu 18 Oct 2012 - 16:41

Professant une adoration sans bornes pour son intégrale Chostakovitch (ah cette direction à la pointe sèche batman ), je viens de me commander l'intégrale Mahler de Kondrachine (sans la 2 et la 8 ).

Bon, j'ai pris un petit risque mais d'après ce qu'en dit Ben (et quelques autres) ça à l'air plus que pas mal. Smile

Je viendrai en parler une fois l'objet reçu. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Horatio
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4043
Age : 23
Localisation : Très loin de la plage !
Date d'inscription : 04/07/2011

MessageSujet: Re: Mahler-intégrales symphonies   Jeu 18 Oct 2012 - 16:46

arnaud bellemontagne a écrit:
Professant une adoration sans bornes pour son intégrale Chostakovitch (ah cette direction à la pointe sèche batman ), je viens de me commander l'intégrale Mahler de Kondrachine (sans la 2 et la 8 ).

Bon, j'ai pris un petit risque mais d'après ce qu'en dit Ben (et quelques autres) ça à l'air plus que pas mal. Smile

Je viendrai en parler une fois l'objet reçu. Wink

Tu ne seras pas déçu thumleft !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adriaticoboy
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7171
Date d'inscription : 17/08/2005

MessageSujet: Re: Mahler-intégrales symphonies   Jeu 18 Oct 2012 - 19:03

Horatio a écrit:

Tu ne seras pas déçu thumleft !
En effet ! A vrai dire je ne vois aucun point faible dans cette quasi-intégrale de Kondrachine. A la rigueur il y a juste la 6ème qui est un peu spéciale, mais ça reste une expérience.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 24654
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Mahler-intégrales symphonies   Jeu 18 Oct 2012 - 20:00

arnaud bellemontagne a écrit:
Professant une adoration sans bornes pour son intégrale Chostakovitch (ah cette direction à la pointe sèche batman ), je viens de me commander l'intégrale Mahler de Kondrachine (sans la 2 et la 8 ).

Bon, j'ai pris un petit risque mais d'après ce qu'en dit Ben (et quelques autres) ça à l'air plus que pas mal. Smile

Je viendrai en parler une fois l'objet reçu. Wink

C'est parfois superficiel mais très efficace, avec quelques moments qui défient les limites de la virtuosité.
Certes faut aimer le style survolté, les couleurs fauvistes voire incendiaires. La profite singulièrement d'un tel expressionisme. Je suis moins convaincu par la qui manque un peu de poésie et se précipite inutilement dans le Finale. Superbes réussistes selon moi : la et la .
Ce qui ne gâche rien : excellentes prises de son, amples, très dynamiques mais propres. Parmi les meilleures que réalisa Melodyia. Le Lied de la est chanté à la fois en Allemand et... en Russe...

En tout cas, la puissance expressive de ces interprétations s'avère sans grande concurrence. A essayer, surtout si on aime les sensations fortes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 17638
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Mahler-intégrales symphonies   Jeu 18 Oct 2012 - 20:57

Bon ben ça semble être pour moi alors Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zeno
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4648
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 05/04/2008

MessageSujet: Re: Mahler-intégrales symphonies   Jeu 18 Oct 2012 - 21:07

Elle est merveilleuse, cette 6ème par Kondrachine. Déjà, l'oeuvre en soi est une expérience. Ca fait donc deux expériences, pour embrayer sur adriaticoboy. Et selon les lois du Tao (je sais je radote), une telle interprétation d'une telle oeuvre ouvre les merveilleux vaisseaux de la perception. Il y a en nous des réserves d'énergie cachée, c'est exactement la même chose ici : Kondrachine fouette les mitochondries. Il fait même gicler l'ATP dans les replis tuméfiés de l'âme du héros, juste avant la transfiguration quelque part sur le Larzac, un soir d'hiver.

Pour moi, cette symphonie, c'est d'abord Kondrachine et Bernstein II. Par pitié, pas Boulez.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 17638
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Mahler-intégrales symphonies   Jeu 18 Oct 2012 - 21:32

Tu me fais saliver!!! tongue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zeno
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4648
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 05/04/2008

MessageSujet: Re: Mahler-intégrales symphonies   Jeu 18 Oct 2012 - 22:01

J'espère. Le jour est proche où tu comprendras que les Gurre-Lieder sont une oeuvrette oubliable à côté des grands chefs-d'oeuvre mahlériens.
king

J'avais un ami... hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 17638
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Mahler-intégrales symphonies   Jeu 18 Oct 2012 - 22:20

Mais non, c'est juste que les Gurre c'est plus pratique à transporter vu que c'est à la fois un opéra de Wagner et une symphonie de Mahler. cat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zeno
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4648
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 05/04/2008

MessageSujet: Re: Mahler-intégrales symphonies   Jeu 18 Oct 2012 - 22:36

Je crains malheureusement que ce ne soit ni l'un ni l'autre mais plutôt un pastiche composite élaboré certes non sans talent par le père Arnold.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Horatio
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4043
Age : 23
Localisation : Très loin de la plage !
Date d'inscription : 04/07/2011

MessageSujet: Re: Mahler-intégrales symphonies   Jeu 18 Oct 2012 - 23:19

Mélomaniac a écrit:
arnaud bellemontagne a écrit:
Professant une adoration sans bornes pour son intégrale Chostakovitch (ah cette direction à la pointe sèche batman ), je viens de me commander l'intégrale Mahler de Kondrachine (sans la 2 et la 8 ).

Bon, j'ai pris un petit risque mais d'après ce qu'en dit Ben (et quelques autres) ça à l'air plus que pas mal. Smile

Je viendrai en parler une fois l'objet reçu. Wink

C'est parfois superficiel mais très efficace, avec quelques moments qui défient les limites de la virtuosité.
Certes faut aimer le style survolté, les couleurs fauvistes voire incendiaires. La profite singulièrement d'un tel expressionisme. Je suis moins convaincu par la qui manque un peu de poésie et se précipite inutilement dans le Finale. Superbes réussistes selon moi : la et la .
Ce qui ne gâche rien : excellentes prises de son, amples, très dynamiques mais propres. Parmi les meilleures que réalisa Melodyia. Le Lied de la est chanté à la fois en Allemand et... en Russe...

Tu trouves la 6e expressionniste ? Je préférerais dire que c'est une bourrasque, une tempête rambo ! A tel point que ce dégraissage en règle me semble parfois trop superficiel ; je trouve la version de Baden-Baden mieux maîtrisée, toujours aussi violente mais plus subtile dans son appréhension des effets. Mais cela reste dans les deux cas des versions excellentes ; Kondrashine dirige le Final comme personne.
La 5e me plaît moins, trop virtuose et pas assez anxieuse ; par contre, je porte aux nues sa 4e, où la candeur s'allie miraculeusement aux tons grinçants de l'orchestre, et je révère cette 7e (tout comme celle d'Amsterdam), ici dans une optique frustre et panthéiste, tout droit sortie des steppes de Russie. Sa 9e est aussi une expérience, la musique se délite ici plus qu'ailleurs (le Scherzo est au bord de la rupture).

Ah, Mélo, une fois encore nous serons en désaccord...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 29737
Age : 37
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Mahler-intégrales symphonies   Ven 19 Oct 2012 - 8:34

Zeno a écrit:
J'espère. Le jour est proche où tu comprendras que les Gurre-Lieder sont une oeuvrette oubliable à côté des grands chefs-d'oeuvre mahlériens.
king

J'avais un ami... hehe

Alors là je suis pas d'accord.

Les Gurre c'est au moins aussi génial.
Bon en plus maintenant je ne peux plus écouter Mahler, j'ai du trop l'écouter ...

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Horatio
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4043
Age : 23
Localisation : Très loin de la plage !
Date d'inscription : 04/07/2011

MessageSujet: Re: Mahler-intégrales symphonies   Ven 19 Oct 2012 - 15:14

Cololi a écrit:
Zeno a écrit:
J'espère. Le jour est proche où tu comprendras que les Gurre-Lieder sont une oeuvrette oubliable à côté des grands chefs-d'oeuvre mahlériens.
king

J'avais un ami... hehe
Les Gurre c'est au moins aussi génial.

Mais de là à pouvoir comparer la Neuvième et les Gurre Mr.Red ...
Heureusement, on a bien d'autres choses encore plus géniales que ces Gurre chez Schoenberg pour se consoler.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zeno
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4648
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 05/04/2008

MessageSujet: Re: Mahler-intégrales symphonies   Ven 19 Oct 2012 - 19:41

Ca, c'est pas faux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 17638
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Mahler-intégrales symphonies   Ven 19 Oct 2012 - 21:14

Horatio a écrit:
Cololi a écrit:
Zeno a écrit:
J'espère. Le jour est proche où tu comprendras que les Gurre-Lieder sont une oeuvrette oubliable à côté des grands chefs-d'oeuvre mahlériens.
king

J'avais un ami... hehe
Les Gurre c'est au moins aussi génial.

Mais de là à pouvoir comparer la Neuvième et les Gurre Mr.Red ...


HS pusique les Gurre c'est l'oeuvre incomparable et irréductible par excellence. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zeno
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4648
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 05/04/2008

MessageSujet: Re: Mahler-intégrales symphonies   Ven 19 Oct 2012 - 21:21

C'est toi qui es irréductible ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jphilippe77
Mélomane averti


Nombre de messages : 115
Age : 56
Localisation : pleine campagne
Date d'inscription : 11/08/2009

MessageSujet: Re: Mahler-intégrales symphonies   Lun 26 Nov 2012 - 16:46

tout juste reçu ce matin .....intégrale des symphonies de Mahler en Blu ray (coffret 11 BR:les 10 symphonies +le chant de la terre+totenfeier....) 57,28€ sur Amazon.fr.....
Royal Concertgebouw Orchestra Amsterdam
symphonie N1:Daniel Harding 09/2009
symphonie N2:Mariss Jansons 12/2009
symphonie N3:Mariss Jansons 02/2010
symphonie N4:Ivan Fischer 04/2010
symphonie N5:Daniele Gatti 06/2010
symphonie N6:Lorin Maazel 10/2010
symphonie N7:Pierre Boulez 01/2011
symphonie N8:Mariss Jansons 03/2011
symphonie N9:Bernard Haitink 05/2011
symphonie N10:Eliahu Inbal 06/2011

Totenfeier
Das Lied von der Erde :Fabio Luisi 05/2011
Anna Larsson/robert Dean Smith

video HD 1080i60
audio LPCM stéréo 96/24,DTS HD MASTER 5.0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hugo75
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 470
Date d'inscription : 24/12/2012

MessageSujet: Re: Mahler-intégrales symphonies   Ven 8 Fév 2013 - 17:46

Vente flash sur amazon.fr de la dernière intégrale Mahler de Bernstein chez Deutsche Grammophon dans sa plus belle édition à 49 euros contre 132 euros d'habitude. Pour beaucoup (relire ce fil), c'est le "must". Attention : ces promos (celle ci a commencé aujourd'hui, soit le 8 fevrier) ne durent souvent qu'entre 1 et 3 jours ! Voici la pochette du coffret concerné :

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Horatio
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4043
Age : 23
Localisation : Très loin de la plage !
Date d'inscription : 04/07/2011

MessageSujet: Re: Mahler-intégrales symphonies   Dim 18 Aoû 2013 - 23:15

André a écrit:
Horatio a écrit:
André a écrit:
Mahler: la troisième, dans la version COA de Haitink (1967?). Ma première version sur disque, et sans doute celle qu'à ce jour je préfère, fut celle de Horenstein sur Nonesuch, avec Norma  Proctor. Celle-ci (et la superbe version de Heinz Rögner sur Berlin Classics) la suivent de près. Les timbres crépusculaires des cuivres, le frémissement des cordes du Concertgebouw sont tout simplement uniques. Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Et je ne parle pas de la prestation saturnine de Forrester dans le poème de Nietzsche.
Bien d'accord avec toi sur cette version mains . Connais-tu aussi celle de Vaclav Neumann, dans le cadre de son intégrale avec la Philharmonie tchèque ? En termes de couleurs, je n'ai rien entendu de mieux jusqu'à présent - quel orchestre !

___________________
Mahler : 9e symphonie, Klemperer

Inflexible, parfois roide jusqu'à l'indifférence. C'est très étrange d'entendre Mahler joué ainsi, sans aucune inflexion ; au profit de l'architecture d'ensemble, mais cette vision reste complètement anti-dramatique.
Non, ne ne connais de Neumann que la cinquième (époustouflante) de Leipzig. Tu crois que je devrais investir dans l'intégrale ?
Neumann a été, à mon sens, un grand chef mahlérien. Ses enregistrements à Leipzig, malheureusement mal réédités, sont tous dignes du plus grand intérêt. Ils sont d'ailleurs complémentaires de l'intégrale gravée quelques années plus tard à Prague. Au sein de cette dernière, j'admire avant tout les symphonies dites du Wunderhorn (soit les quatre premières).
Avec l'orchestre de Leipzig, le chef tchèque optait pour des contours aiguisés, des tempos vifs, et une grande clarté polyphonique (aidé par un orchestre assez sec). Cette manière moderne s'assouplit en compagnie des musiciens tchèques, et devient pastorale et sanguine ; il fait le choix de profiter de la personnalité de son orchestre, d'orienter son interprétation vers la caractérisation sonore. Je ne vais pas chanter encore les mérites de cet orchestre, mais je suis littéralement amoureux de ces timbres et de cette petite harmonie.

Complémentaires à un autre titre, puisque Neumann n'a abordé à Leipzig que les 5e, 6e, 7e et 9e symphonies, et ne réitérera ses réussites dans son intégrale. L'exécution orchestrale laisse à désirer, et Neumann survole son sujet sans idées. Les symphonies orchestrales de son intégrale sont ainsi honnêtes, mais on n'y revient pas. Seule exception : son imparfaite 7e, qui donne dans les mouvements extrêmes quelques mauvaises impressions de déchiffrage, qui rend le Scherzo trop scolaire, mais qui livre un second mouvement d'anthologie (des timbres comme les or cuivrés de Klimt).
Par contre, je classe sans hésitation les quatre premières symphonies parmi les plus grandes versions de la discographie. S'il fallait les prendre quelques fois en défaut, on dirait que Neumann n'a pas toujours la capacité de maintenir une solide architecture d'ensemble, notamment en s'enfonçant dans des tempos trop confortables. Je pense au dernier mouvement de la Titan, aux premiers de la 3e et de la 7e. Dans ces cas-là, on pourrait regretter une vision plus démiurgique, plus tragique aussi. Ce n'est pas le propos du chef ; il relie son Mahler à sa Bohême natale, fait revivre cet aspect Mitteleuropa, anime comme personne les échos de fanfare et de marche militaire parodique. Fraîcheur, pétillance ; un Mahler souvent joyeux, dans mille nuances de timbres légèrement verts et acidulés.
La 1e et la 4e sont d'excellente tenue, réunissant une grande pudeur et une justesse rare dans l'utilisation des effets de l'orchestration. Peu d'éclats brusques, de détours psychologiques ; mais un équilibre admirable entre les voies, des phrasés d'un grand naturel. Ancerl allait plus loin que Neumann dans l'ironie du Frère Jacques parodique, mais n'accomplissait pas au même degré cette célébration de la nature et de ses mystères. La nature, justement, les troupes tchèques la chantent mieux que quiconque dans la miraculeuse 3e (je pèse mes mots). L'écoute de cette version révèle toutes les images qui ont inspirées le compositeur autrichien. Quant à la Résurrection, elle démontre que le chef sait aussi assombrir son propos et serrer l'articulation. Elle me rappelle un peu celle de Klemperer, surtout dans les deux mouvements extrêmes : le premier est impérieux, très tranchant ; et le Final est véritablement mené d'une main de maître. On pourra rire du hautbois qui caquette à son début - mais on s'arrête bien vite pour mieux tendre l'oreille, tant les tempos sont justes, les timbres splendides et l'enchaînement des épisodes, heureux.

Si tu aimes Haitink et les versions équilibrées ou colorées dans Mahler, je ne peux que te conseiller d'acquérir cette intégrale. Le problème est que tu ne retourneras sûrement qu'aux premières symphonies (plus une 8e dont on dit beaucoup de bien - je n'ai pas écouté -, et un Adagio de la 10e convaincant). Les gravures de Leipzig sont des réussites plus fulgurantes, mais celles de Prague me remplissent de bonheur à chaque écoute.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 5473
Date d'inscription : 04/02/2013

MessageSujet: Re: Mahler-intégrales symphonies   Lun 19 Aoû 2013 - 1:25

Merci pour cette généreuse analyse ! Je vais explorer la chose. Very Happy 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clemensnonpapa
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 178
Date d'inscription : 10/11/2012

MessageSujet: Re: Mahler-intégrales symphonies   Lun 26 Aoû 2013 - 17:27

Est-ce que les heureux possesseurs de l'intégrale Gielen peuvent me dire si les compléments des disques originaux sont présents ? (notamment les pièces op6 de Berg avec la Symphonie 6)
Merci !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 17638
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Mahler-intégrales symphonies   Lun 26 Aoû 2013 - 20:42

Faut pas rêver, il n'y a même pas le Chant de la terre dans le coffret alors les compléments t'imagines! hehe 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clemensnonpapa
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 178
Date d'inscription : 10/11/2012

MessageSujet: Re: Mahler-intégrales symphonies   Mar 27 Aoû 2013 - 10:55

arnaud bellemontagne a écrit:
Faut pas rêver, il n'y a même pas le Chant de la terre dans le coffret alors les compléments t'imagines! hehe 
Tu me fends le cœur...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 17638
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Mahler-intégrales symphonies   Mar 27 Aoû 2013 - 11:20

Désolé.Laughing 
Mais en l'etat c'est un coffret très recommandable. Smile 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clemensnonpapa
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 178
Date d'inscription : 10/11/2012

MessageSujet: Re: Mahler-intégrales symphonies   Mar 27 Aoû 2013 - 12:10

arnaud bellemontagne a écrit:
Désolé.Laughing 
Mais en l'etat c'est un coffret très recommandable. Smile 
Je n'en doute pas ! Mais déjà qu'il faut en plus acheter le CD de la 10è complète, s'il faut que je fasse de même pour la 6è (voire pour la 4è), ça fait lourd Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mike
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 108
Date d'inscription : 12/09/2010

MessageSujet: Re: Mahler-intégrales symphonies   Mar 27 Aoû 2013 - 23:03

Il me semble que certains de ces compléments d'origine figuraient avant sur des disques du label Intercord. Par exemple, l'opus 6 de Berg, avant d'être réédité en accompagnement de la 6e de Mahler, était initialement couplé avec la Pathétique de Tchaïkovski (vous ne voyez pas le rapport avec Berg? Moi non plus). Parmi les couplages intéressants des symphonies de Mahler, j'ai surtout retenu la très belle pièce de Kurtag, Stele, d'une concentration impressionnante.
Mais pour en revenir aux Mahler eux-mêmes, je ne suis pas sûr que je recommanderais sans réserve cette intégrale. Je viens de réécouter la 7e, régulièrement citée comme référence, et je trouve ça presque brutal, comme dirigé à la truelle, univoque, sans nuance. Je pense que Gielen est plus inspiré dans ses deux versions de la 9e, par exemple, ou dans la 1ère (couplée en CD isolé avec des Ives très valables). Mais je me fais difficilement au son de cet orchestre, que je trouve franchement ingrat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clemensnonpapa
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 178
Date d'inscription : 10/11/2012

MessageSujet: Re: Mahler-intégrales symphonies   Mer 28 Aoû 2013 - 20:29

Après mure réflexion, je me dirige vers l'achat de symphonies à l'unité (par Gielen donc) avec les compléments de programme (non mais).
Je pense prendre les 2, 6, 7, 9 et 10, qui m'ont l'air d'être ses interprétations les plus intéressantes de son intégrale. Ma sélection vous parait-elle pertinente ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mahler-intégrales symphonies   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mahler-intégrales symphonies
Revenir en haut 
Page 10 sur 11Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... , 9, 10, 11  Suivant
 Sujets similaires
-
» Mahler - Intégrales DG et EMI (parues en 2010)
» Mahler discographie exhaustive: symphonies
» Stravinski: symphonies
» Intégrales Rachmaninov (Brilliant, Decca)
» BACH - intégrales Brilliant et autres

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: