Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Mahler-intégrales symphonies

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... , 10, 11, 12  Suivant
AuteurMessage
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 17942
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Mahler-intégrales symphonies   Mer 28 Aoû 2013 - 20:56

C'est le choix que j'aurai fait (à l'exception de la 2ème). Wink 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guillaume
lapineau huguenot
avatar

Nombre de messages : 17530
Age : 24
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Mahler-intégrales symphonies   Mer 28 Aoû 2013 - 23:16

Il faut prendre la 4 aussi, elle est couplée avec une superbe interprétation du Prélude des Gezeichneten.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clemensnonpapa
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 178
Date d'inscription : 10/11/2012

MessageSujet: Re: Mahler-intégrales symphonies   Jeu 29 Aoû 2013 - 9:09

@Arnaud : Je tente quand même la 2 (avec Stele, quand même).
@Guillaume : Je vais bientôt recevoir le disque Schreker Gielen I, donc j'aurai déjà le Vorspiel ein Drama, même si peut-être dans une version un peu moins bonne...

Merci à vous pour les conseils !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guillaume
lapineau huguenot
avatar

Nombre de messages : 17530
Age : 24
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Mahler-intégrales symphonies   Jeu 29 Aoû 2013 - 11:59

David dit que l'autre disque Schreker de Gielen et Rickenbacker est encore meilleur que le complément à Mahler. Smile 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clemensnonpapa
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 178
Date d'inscription : 10/11/2012

MessageSujet: Re: Mahler-intégrales symphonies   Jeu 29 Aoû 2013 - 13:12

Guillaume a écrit:
David dit que l'autre disque Schreker de Gielen et Rickenbacker est encore meilleur que le complément à Mahler. Smile 
Eh bien voilà ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LeKap
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1392
Age : 61
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 23/04/2010

MessageSujet: Re: Mahler-intégrales symphonies   Ven 30 Aoû 2013 - 13:03

Bonjour

Que pensez-vous de l'intégrale Tilson Thomas avec le SFSO à part son prix excessif de +-150 € ?



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85337
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Mahler-intégrales symphonies   Ven 30 Aoû 2013 - 22:16

Du pur MTT : jamais extrême, mais toujours très beau. Une très belle version de base, d'autant que Mahler est à mon avis ce qui lui réussit le mieux.

(Mais il y a plus intense et / ou original pour beaucoup moins cher, alors...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Mike
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 108
Date d'inscription : 12/09/2010

MessageSujet: Re: Mahler-intégrales symphonies   Sam 31 Aoû 2013 - 1:41

DavidLeMarrec a écrit:
Du pur MTT : jamais extrême, mais toujours très beau. Une très belle version de base, d'autant que Mahler est à mon avis ce qui lui réussit le mieux.
On peut dire ça, vraiment? Je viens d'écouter des extraits de plusieurs enregistrements, et surtout sa 7e sur Musicme, ça se tient admirablement certes, mais ça manque d'arêtes, c'est presque trop "facile" et fluide. Je pense que sa direction est plus puissante dans Stravinsky et dans Ives, sans parler de quelques très belles réussites "isolées" (Messe glagolitique, Le Martyre de Saint Sébastien, Symphonie fantastique, Coptic light, The Desert music...).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85337
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Mahler-intégrales symphonies   Sam 31 Aoû 2013 - 11:35

Mike a écrit:
On peut dire ça, vraiment?
Oui, on peut le dire, puisque ta description rejoint assez exactement la mienne Mr. Green :
Mike a écrit:
Je viens d'écouter des extraits de plusieurs enregistrements, et surtout sa 7e sur Musicme, ça se tient admirablement certes, mais ça manque d'arêtes, c'est presque trop "facile" et fluide.
Citation :
Je pense que sa direction est plus puissante dans Stravinsky et dans Ives, sans parler de quelques très belles réussites "isolées" (Messe glagolitique, Le Martyre de Saint Sébastien, Symphonie fantastique, Coptic light, The Desert music...).
On trouve pourtant les mêmes caractéristiques, que ce soit chez Berlioz, Debussy, Ives ou Stravinski. Dans le Martyre et chez Ives, ça me frustre un tout petit peu quand même. Je suis d'ailleurs d'accord avec toi, pour Mahler (ou même Beethoven), on peut espérer plus paroxystique, mais ça n'en reste pas moins des versions qui ne dégoûteront pas des œuvres et qui leur rendront justice... ce peuvent être d'excellentes versions de départ.

En revanche, pour ceux qui veulent de découvrir de nouvelles, effectivement, ce n'est pas forcément un passage obligé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Mike
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 108
Date d'inscription : 12/09/2010

MessageSujet: Re: Mahler-intégrales symphonies   Sam 31 Aoû 2013 - 16:55

DavidLeMarrec a écrit:

Oui, on peut le dire, puisque ta description rejoint assez exactement la mienne Mr. Green:
OK, mais je ne faisais allusion qu'à la phrase "Mahler est à mon avis ce qui lui réussit le mieux" -finalement de bon présage puisque de manière générale, MTT est un des chefs qui m'apportent le plus de satisfactions au disque.


DavidLeMarrec a écrit:
On trouve pourtant les mêmes caractéristiques, que ce soit chez Berlioz, Debussy, Ives ou Stravinski. Dans le Martyre et chez Ives, ça me frustre un tout petit peu quand même. Je suis d'ailleurs d'accord avec toi, pour Mahler (ou même Beethoven), on peut espérer plus paroxystique, mais ça n'en reste pas moins des versions qui ne dégoûteront pas des œuvres et qui leur rendront justice... ce peuvent être d'excellentes versions de départ.
Je le trouve tout de même plus incisif dans d'autres répertoires -peut-être pas Debussy, effectivement. Mais ses deux versions du Sacre (la première, surtout, marquée par une plus grande prise de risques, et des timbres saillants), ou son Three places in New England avec ses cordes effilées comme des lames de couteaux...  

Pour ce qui est de Mahler, je suis d'accord avec ce que tu dis, mais on peut aussi effectuer le chemin inverse: Fatigué du professeur de Tilson Thomas -et nettement plus excité que lui- Leonard Bernstein, ou d'autres hypersubjectifs type Gergiev ou Sinopoli, on peut apprécier de revenir à une approche plus sage et littérale des chefs-d'oeuvre mahlériens. De même qu'écouter Tharaud après Samson François dans Ravel fait du bien; même motif, même punition (ou délivrance, justement, c'est selon) dans l'oeuvre orchestral de Scriabine, si on passe de Svetlanov à, par exemple, Ashkenazy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85337
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Mahler-intégrales symphonies   Sam 31 Aoû 2013 - 16:58

Mike a écrit:
on peut apprécier de revenir à une approche plus sage et littérale des chefs-d'oeuvre mahlériens.
Oui, mais dans ce genre il y a finalement bien mieux (Litton, Levi, Tennstedt...).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Mike
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 108
Date d'inscription : 12/09/2010

MessageSujet: Re: Mahler-intégrales symphonies   Sam 31 Aoû 2013 - 20:37

DavidLeMarrec a écrit:
Mike a écrit:
on peut apprécier de revenir à une approche plus sage et littérale des chefs-d'oeuvre mahlériens.
Oui, mais dans ce genre il y a finalement bien mieux (Litton, Levi, Tennstedt...).
Ah tiens, je n'aurais pas classé Tennstedt dans la catégorie des "sages"...? Sa 6e est quand même bien déjantée! Je ne connais pas bien Litton et Levi, mais je citerais Haitink, qu'on a parfois envie de pousser pour que ça avance... mais qui impressionne par sa concentration et sa hauteur de vue, et un travail toujours très fouillé sur les timbres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85337
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Mahler-intégrales symphonies   Sam 31 Aoû 2013 - 20:40

Je croyais que tu voulais parler des versions littérales, qui ne cherchent pas à « faire personnel », donc j'ai cité de (très) grandes versions dans ce genre-là. Rien de mou chez ceux-là ! (Pour moi, ils incarnent plutôt l'idéal que le pis-aller.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Horatio
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4044
Age : 24
Localisation : Très loin de la plage !
Date d'inscription : 04/07/2011

MessageSujet: Re: Mahler-intégrales symphonies   Sam 31 Aoû 2013 - 22:15

DavidLeMarrec a écrit:
Je croyais que tu voulais parler des versions littérales, qui ne cherchent pas à « faire personnel », donc j'ai cité de (très) grandes versions dans ce genre-là.
Tu trouves Tennstedt littéral ? Je le vois bien plus dans la même optique qu'un Bernstein - légèrement en-deça en terme d'excentricité, mais très profondément vécue. Haitink conviendrait bien mieux à cette description.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Siegmund
Garde rouge du Domaine Musical
avatar

Nombre de messages : 6534
Age : 30
Localisation : Paris, rive gauche
Date d'inscription : 19/05/2010

MessageSujet: Re: Mahler-intégrales symphonies   Sam 31 Aoû 2013 - 22:17

Horatio a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Je croyais que tu voulais parler des versions littérales, qui ne cherchent pas à « faire personnel », donc j'ai cité de (très) grandes versions dans ce genre-là.
Tu trouves Tennstedt littéral ? Je le vois bien plus dans la même optique qu'un Bernstein - légèrement en-deça en terme d'excentricité, mais très profondément vécue. Haitink conviendrait bien mieux à cette description.
Sans aucun doute, oui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.julien-boudry.net
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85337
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Mahler-intégrales symphonies   Sam 31 Aoû 2013 - 22:24

Horatio a écrit:
Tu trouves Tennstedt littéral ? Je le vois bien plus dans la même optique qu'un Bernstein - légèrement en-deça en terme d'excentricité, mais très profondément vécue.
On peut le voir comme ça, pour le côté explosif, néanmoins Tennstedt est très respectueux du texte et ne développe pas un univers « original », il semble surtout s'intéresser à l'animation de ce qui est déjà contenu dans la partition.

Citation :
Haitink conviendrait bien mieux à cette description.
Siegmund a écrit:
Sans aucun doute, oui.
Le problème est qu'on ne peut pas dire Haitink en général. Sa version avec Dresde est d'une intensité exceptionnelle, à la fois très tendue et très plastique, en tout cas très personnelle.

Si on parle de ses enregistrements Philips, effectivement c'est littéral (et un peu indolent aussi).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Mike
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 108
Date d'inscription : 12/09/2010

MessageSujet: Re: Mahler-intégrales symphonies   Dim 1 Sep 2013 - 4:34

Parmi les interprètes "objectifs" de Mahler, il y en a un qui est possiblement sous-estimé: David Zinman. Je dis "possiblement", car je n'ai pas creusé son intégrale qui comporte de l'avis quasi-général des volets assez faibles, mais sa 6e m'a paru très bien, et surtout, sa 3e avec l'excellente Birgit Remmert, est une de mes versions préférées de l'oeuvre. Les notes, rien que les notes, certes, mais de la minéralité, de la profondeur, un soin extrême apporté aux détails, une conception unitaire surtout, d'une symphonie qui sous d'autres baguettes peut facilement s'éparpiller, ou se déliter au fil des mouvements (ex: Boulez, transcendant dans le 1er mouvement, moins impliqué dans la suite). Ici, tout fonctionne, et le choix de réserver l'exclusivité du 1er mouvement au CD 1, et de caser les 5 suivants sur le deuxième CD est d'une telle évidence, qu'il devrait être adopté par tous les éditeurs!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85337
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Mahler-intégrales symphonies   Dim 1 Sep 2013 - 11:44

Mike a écrit:
Parmi les interprètes "objectifs" de Mahler, il y en a un qui est possiblement sous-estimé: David Zinman.
Je l'avais mis dans ma liste, avant de le retirer. Parce que c'est une vision que certains qualifieront peut-être de sèche. Mais pour moi, oui, on se situe dans l'excellente littéralité, et son intégrale est une des meilleures qu'on puisse trouver.

Citation :
le choix de réserver l'exclusivité du 1er mouvement au CD 1, et de caser les 5 suivants sur le deuxième CD est d'une telle évidence, qu'il devrait être adopté par tous les éditeurs!
Je crois même en avoir vu qui coupaient au milieu du scherzo. Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Mike
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 108
Date d'inscription : 12/09/2010

MessageSujet: Re: Mahler-intégrales symphonies   Dim 1 Sep 2013 - 20:05

DavidLeMarrec a écrit:
Mike a écrit:
Parmi les interprètes "objectifs" de Mahler, il y en a un qui est possiblement sous-estimé: David Zinman.
Je l'avais mis dans ma liste, avant de le retirer. Parce que c'est une vision que certains qualifieront peut-être de sèche. Mais pour moi, oui, on se situe dans l'excellente littéralité, et son intégrale est une des meilleures qu'on puisse trouver.

En dehors de la 3e, quels volets de cette intégrale Zinman recommanderais-tu en particulier? Sur le papier, la 4e me tente beaucoup, même si je me suis laissé dire que Luba Orgonasova était rien moins qu'idéale dans le final?
Comme je l'ai dit précédemment, outre sa 3e, j'ai apprécié sa 6e, même si l'ordre Andante/Scherzo ne me convient pas du tout (pas plus que chez d'autres, heureusement moins nombreux, la non-répétition de l'exposition dans le 1er mouvement).



DavidLeMarrec a écrit:
Je crois même en avoir vu qui coupaient au milieu du scherzo. Rolling Eyes

Je me demande comment on peut faire une chose pareille...
A noter que la 3e est la seule symphonie de Mahler qui ne puisse en aucun cas tenir sur un seul CD. Ce qui n'empêche que j'ai vu un jour une 3e sur un seul CD -Mitropoulos, si je ne m'abuse-, parce des coupes avaient été pratiquées dans le 1er mouvement!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85337
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Mahler-intégrales symphonies   Dim 1 Sep 2013 - 20:20

Mike a écrit:
En dehors de la 3e, quels volets de cette intégrale Zinman recommanderais-tu en particulier? Sur le papier, la 4e me tente beaucoup, même si je me suis laissé dire que Luba Orgonasova était rien moins qu'idéale dans le final?
Comme je l'ai dit précédemment, outre sa 3e, j'ai apprécié sa 6e, même si l'ordre Andante/Scherzo ne me convient pas du tout (pas plus que chez d'autres, heureusement moins nombreux, la non-répétition de l'exposition dans le 1er mouvement).
J'ai particulièrement aimé sa Deuxième, qui se classe parmi les lectures les plus cohérentes. Cela dit, elle n'apporte rien de particulièrement neuf, tu peux aussi bien substituer avec P. Järvi ou Levi, qui sont un peu dans le même genre (et mieux captés). Ou Challender, mais Sydney et la prise de son sont sans doute un peu plus gris (moi j'aime davantage que Zinman, je crois, mais je suis assez suspect sur ce genre de choses hehe ).

Citation :
Je me demande comment on peut faire une chose pareille...
Je me demande surtout comment on a le droit de vivre après une chose pareille.

Citation :
Ce qui n'empêche que j'ai vu un jour une 3e sur un seul CD -Mitropoulos, si je ne m'abuse-, parce des coupes avaient été pratiquées dans le 1er mouvement!
Comme quoi, nul problème qui n'ait sa solution. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Mike
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 108
Date d'inscription : 12/09/2010

MessageSujet: Re: Mahler-intégrales symphonies   Dim 1 Sep 2013 - 20:40

DavidLeMarrec a écrit:
Mike a écrit:

Citation :
Ce qui n'empêche que j'ai vu un jour une 3e sur un seul CD -Mitropoulos, si je ne m'abuse-, parce des coupes avaient été pratiquées dans le 1er mouvement!
Comme quoi, nul problème qui n'ait sa solution. Smile
Et avant l'invention du compact disc, dans une sorte d'anticipation géniale!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 25418
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Mahler-intégrales symphonies   Mer 11 Déc 2013 - 21:22


Smile On n'a pas encore cité ici la réédition en coffret économique de l'intégrale Boulez :
 
http://www.amazon.fr/Boulez-Mahler-Gustav/dp/B004NO5HLG
 

 



Mentionnons aussi la réédition de l'intégrale Ozawa à Boston :

http://www.amazon.fr/9-Sinfonie-Adagio-Sinf-10kindertotenlieder/dp/B00CSDCC8A
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Horatio
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4044
Age : 24
Localisation : Très loin de la plage !
Date d'inscription : 04/07/2011

MessageSujet: Re: Mahler-intégrales symphonies   Mer 11 Déc 2013 - 22:19

Mélomaniac a écrit:
Mentionnons aussi la réédition de l'intégrale Ozawa à Boston :

http://www.amazon.fr/9-Sinfonie-Adagio-Sinf-10kindertotenlieder/dp/B00CSDCC8A
 

Intéressant ; quel avis as-tu à son propos  bounce  ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 25418
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Mahler-intégrales symphonies   Mer 11 Déc 2013 - 23:15

Horatio, au sujet de l'intégrale Ozawa / Boston chez Philips, a écrit:


Intéressant ; quel avis as-tu à son propos ?
 
 
  Je ne connais que la (très lisiblement dirigée), et la qu'il avait gravée pour DG en 1977.
 
Autant que je me souvienne, l'accueil dans la presse française fut assez mitigé.
 
Ce coffret me tente néanmoins beaucoup...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lulu
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 17006
Date d'inscription : 25/11/2012

MessageSujet: Re: Mahler-intégrales symphonies   Mer 11 Déc 2013 - 23:20

Mélomaniac a écrit:
Ce coffret me tente néanmoins beaucoup...

il te manque encore des cales-meubles et des dessous-de-pieds-de-tables ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LeKap
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1392
Age : 61
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 23/04/2010

MessageSujet: Re: Mahler-intégrales symphonies   Jeu 17 Avr 2014 - 15:36

Bonjour à tous et à toutes

J'ai acheté en son temps et pour le prix d'une vieille paire de chaussettes, un zoli coffret brilliant reprenant les symphonies ( sauf la 10) du grand Gustav.

Je pense avoir fait une excellent investissement car pour ces loques j'ai reçu les symphonies 5 et 9 par Neumann / Leipzig et la 3 par Horenstein / Procter / LSO

Pour les autres symphonies , il y a rien de déshonorant mais pas des références perso
1/ Simonov / Royal Philharmonic Orchestra
2 / Vonk / Orchestre Résidence de la Haye
4 et 6 / Haenchen / Nethelands Philharmonic Orchestra
7 / Masur / Leipzig
8 / Neeme Jarvi / Gothenburg Symphony Orchestra

Evidemment pour ces dernières il faudrait que je réécoute ( surtout la 8 par Jarvi)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LeKap
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1392
Age : 61
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 23/04/2010

MessageSujet: Re: Mahler-intégrales symphonies   Jeu 17 Avr 2014 - 15:38

Mélomaniac a écrit:
Horatio, au sujet de l'intégrale Ozawa / Boston chez Philips, a écrit:


Intéressant ; quel avis as-tu à son propos ?
 
 
  Je ne connais que la (très lisiblement dirigée), et la qu'il avait gravée pour DG en 1977.
 
Autant que je me souvienne, l'accueil dans la presse française fut assez mitigé.
 
Ce coffret me tente néanmoins beaucoup...

Alors Melomaniac tu t'es lancé ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LeKap
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1392
Age : 61
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 23/04/2010

MessageSujet: Re: Mahler-intégrales symphonies   Jeu 17 Avr 2014 - 16:15

Salut - encore moi

Etrangement on ne parle jamais de 2 intégrales

Maazel en live avec le NYPO
et
Edo de Waart avec un orchestre hollandais


D'autre part on ne parle pratiquement pas de Maazel / Vienne et MTT / SFSO

a+

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LeKap
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1392
Age : 61
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 23/04/2010

MessageSujet: Re: Mahler-intégrales symphonies   Jeu 17 Avr 2014 - 16:16

J'approche des 1000 donc je suis motivé  drapeau 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 25418
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Mahler-intégrales symphonies   Jeu 17 Avr 2014 - 22:44

LeKap, au sujet de l'intégrale Ozawa chez Philips, a écrit:

Alors Melomaniac tu t'es lancé ?



 batman Non.

  Lucien avait si désagréablement douché mon enthousiasme que je n'ai pas acheté ce coffret.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LeKap
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1392
Age : 61
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 23/04/2010

MessageSujet: Re: Mahler-intégrales symphonies   Jeu 17 Avr 2014 - 22:53

Mélomaniac a écrit:
LeKap, au sujet de l'intégrale Ozawa chez Philips, a écrit:

Alors Melomaniac tu t'es lancé ?



 batman Non.

  Lucien avait si désagréablement douché mon enthousiasme que je n'ai pas acheté ce coffret.


Ah ! Vilain Lucien
Mais il n'est jamais trop tard pour bien faire, c'est une belle intégrale
Pas indispensable peut-être mais bien équilibrée avec la science des couleurs d'Ozawa et la beauté de Boston


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 5473
Date d'inscription : 04/02/2013

MessageSujet: Re: Mahler-intégrales symphonies   Ven 18 Avr 2014 - 2:53

Quant à moi j'ai indulgé (encore une fois) et acquis le coffret Abravanel. J'avais acheté le disque double contenant 2 et 4 puis, le trouvant excellent, celui contenant 5 et 6. Ne reculant devant rien, mon prochain arrêt fut la troisième. Chemin faisant je m'aperçus qu'un coup parti (comme on dit ici - traduction: une fois lancé) il ne me manquait plus que 1, 7, 9 et 10. Vu que c'était pas cher et que la nature a horreur du vide j'ai appuyé sur 'checkout'.

Mais il s'agit de mini enveloppes et pas de notes (celles des disques Vanguard sont excellentes). De plus je ne suis pas sûr que la qualité sonore soit identique. J'hésite donc à bazarder mes disques Vanguard. Est-ce que quelqu'un qui a l'oreille parfaite a eu l'occasion de comparer ces éditions ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 25418
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Mahler-intégrales symphonies   Sam 26 Avr 2014 - 1:39

André, in playlist, a écrit:

Mahler: symphonie no 9. Utah Symphony, Maurice Abravanel (Musical Concepts, ex Vanguard Classics). Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven . Abravanel était juif tout comme Bernstein, mas sa manière de faire de la musique se rapproche plus de celle des Gielen, Maazel, Horenstein, Tilson-Thomas, Zinman - autres chefs juifs qui abordèrent Mahler avec coeur mais aussi de solides fondements objectifs. Malgré cela, Abravanel fait sonner des 'tournures juives' de l'écriture comme aucun autre chef (le grincement de certains solos de cordes dans le Ländler fait lever les sourcils - avec des instrumentistes mormons !!).

Abravanel est une de mes trois références pour une intégrale des symphonies (les autres étant Haitink-Amsterdam (Philips) et Bernstein-New-York/LSO (Sony).



 Surprised Ah bon, à ce point là ?

Faudrait que je réécoute l'ensemble, mais je garde l'image d'une intégrale assez inégale, avec des enregistrements marquants (en tête : 4°, 8°) et d'autres insignifiants (la 7° complètement tiédasse...)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 5473
Date d'inscription : 04/02/2013

MessageSujet: Re: Mahler-intégrales symphonies   Sam 26 Avr 2014 - 2:23

Ben oui. Mais attention: Mahler c'est comme la boîte de chocolats de Forrest Gump. On ne sait jamais sur quoi on va tomber. Abravanel c'est des chocos pas toujours ultrafins, dépourvus de blancs, de pralinés et de fourrés crème. Tout dépend de ce qu'on aime.

Premièrement, je ne suis pas musicien professionnel. Les déficiences techniques du Utah Symphony, ben je ne les ai pas vraiment détectaillées. Il se peut que cet orchestre de 70-80 musiciens soit (surtout au niveau des cordes) inférieur à ce qui se pratique aujourd'hui dans les meilleures maisons. Mais la prise de son (acoustique et ingénieurs) donne le change de façon assez bluffante: nulle part n'ai-je entendu des contrebasses, bassons, contrebassons, tubas et autres instruments saturniens résonner aussi gravement.

Deuxièmement, l'affect de ces interprétations est naturel. Il m'a semblé impossible de détecter quelque artifice que ce soit dans la démarche du chef. Tout comme chez Haitink d'ailleurs, qui réalise les partitions aussi bien mais de façon plus somptueuse, voire avec une beauté sonore tellement insolente que même Gustav en aurait pâli d'envie.

Troisièmement, les comparaisons sont souvent un instrument du diable. J'y ai fréquemment recours  Twisted Evil , mais invariablement mon jugement final favorise l'interprétation qui me semble la plus engagée, la plus honnête et la moins interventionniste. Le cas de la septième symphonie est extrême: Abravanel ne la prend pas au sérieux dans le sens traditionnel: cette symphonie peut avoir été composée comme un exercice, un gargarisme musical, un purgatif esthétique - c'est mon opinion - alors que beaucoup de chefs et mélomanes y trouvent des qualités musicales qui demandent une tout autre approche. Pour ma part, la vision d'Abravanel m'a entièrement satisfait, quoique moins que les versions d'Haitink- Amsterdam (1969 et 1979).

Quatrièmement, l'aspect 'héritage culturel' ne saurait être minimisé. Il ne peut non plus être mis de l'avant (Mahler aurait hurlé). Toutefois, l'héritage juif de Mahler transparaît ou se 'matérialise' régulièrement. Or, il n'y a pas (there's no such thing as) un judaïsme musical 'stylisé'. Il faut l'assumer. Non pas le mettre en vitrine ou pire, le brandir, mais le faire éclore naturellement. Abravanel avait "ça" dans le sang, et il n'est pas surprenant qu'il ait personnellement choisi des interprètes juifs dans les parties vocales des symphonies (Beverly Sills, Florence Kopleff, Netania Davrath), sans compter ses très nombreux disques consacrés à la musique juive (Bloch et Milhaud entre autres). Beaucoup de mélomanes négligent ou même allergisent quand il est question de l'aspect juif de la musique de Mahler. C'est OK. Pour moi c'est l'équivalent d'une gastronomie sans vin. On peut faire très bien sans, mais c'est tellement mieux avec !

Bref, Abravanel = Mahler non exagéré, parfaitement senti, bien joué, superbement enregistré, et pas cher.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Horatio
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4044
Age : 24
Localisation : Très loin de la plage !
Date d'inscription : 04/07/2011

MessageSujet: Re: Mahler-intégrales symphonies   Sam 21 Fév 2015 - 20:38

Mélomaniac, dans le fil Playlist, a écrit:
Jof, au sujet de Mahler / Kondrachine (Melodiya), a écrit:

En tout cas j'hésite encore à acheter cette quasi-intégrale


Surprised Vaste débat.
C'est dynamique, punchy, enfourché sur des tempos intrépides.
La 4°, de par sa nature, échappe à ce traitement de choc.
J'aime bien le résultat dans la 5°, aussi dans la 1° voire la 9°.
Mais les espaces poétiques de la 7° se trouvent sacrifiés.
Et dans la 6°, on en ressort étourdi (donc pour aimer cette interprétation, ça dépend ce qu'on y cherche).

Dynamique, absolument, et les couleurs des orchestres russes diffèrent radicalement de nos habitudes d'écoute. L'esprit de ces interprétations est a contrario assez classique : Kondrashin est à la fois fin et efficace, souvent enclin à présenter sans atténuation les étrangetés de la musique. On pourrait le reprocher de Neumann ou d'Ancerl, dans cette mesure (et dans ces œuvres).

Cette 4e est à mon sens un petit joyau - quel mélange étrange et heureux de causticité et de naïveté ! La 3e est presque trop rustique, c'est un choc lorsque nos oreilles sont accoutumées aux sonorités belles et rondes des orchestres allemands ou américains dans cette œuvre.
Je suis un grand admirateur de cette version de la 7e : débarrassée de toute chaleur humaine, elle se situe à la limite entre abstraction et grande fresque sauvage. La 9e, par contre, ne m'a jamais convaincue : techniquement, ce n'est pas fameux, et la musique se délite complètement. Toutefois le chef réussit à maintenir la tension. - La 6e est peut-être aussi unique en son genre que la 7e, Kondrashin ne nous laisse jamais reprendre notre souffle. Je trouve néanmoins cette vision musicale mieux réussie dans sa version à Baden-Baden.
Les 1e et 5e sont de (très) bonnes interprétations, mais peut-être moins remarquables, au sens premier, que les précédentes.

Cette semi-intégrale ne porte pas de label confort d'écoute assuré - mais elle plus nourrissante à long terme que des interprétations plus consensuelles Smile .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jof
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3541
Date d'inscription : 02/05/2014

MessageSujet: Re: Mahler-intégrales symphonies   Sam 21 Fév 2015 - 20:49

Je n'ai pas été totalement emporté par cette 1ère (et je n'ai pas l'habitude d'entendre un orchestre jouer comme ça !).
Mais, en général, j'aime les interprétations violentes et sombres, sans ménagement.

Ainsi, est-ce que tu me conseillerais d'acheter ce coffret, sachant que sur le Market place d'amazon.co.uk, on le trouve à 30 £, soit 45 € ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Horatio
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4044
Age : 24
Localisation : Très loin de la plage !
Date d'inscription : 04/07/2011

MessageSujet: Re: Mahler-intégrales symphonies   Sam 21 Fév 2015 - 21:07

Tout dépend de ta familiarité avec Mahler. Les 1e, 5e et 7e sont de bonnes versions de référence à mon avis, qui peuvent constituer d'excellents points d'accroche pour se familiariser avec les œuvres ; les autres demandent une certaine connaissance de la musique pour suivre sans être dérouté...

Si tu veux te faire une idée, on trouve toutes ces interprétations sur le tube.

Et si tu veux quelque chose d'encore moins confortable et de plus violent, tu peux essayer Svetlanov (que je connais beaucoup moins)... mais là ce sera à tes risques et périls Mr. Green .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 25418
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Mahler-intégrales symphonies   Sam 21 Fév 2015 - 21:39

Jof a écrit:

Mais, en général, j'aime les interprétations violentes et sombres, sans ménagement.


Smile Kondrachine correspond parfaitement à ça.

Quand Horatio dit que le confort d'écoute n'est pas assuré, c'est en terme interprétatif car techniquement les enregistrements sont très bons, -denses et spacieux.

Pour Svetlanov, j'avoue que je n'ai jamais eu la curiosité malsaine d'écouter mais leur réputation est particulièrement mauvaise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jof
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3541
Date d'inscription : 02/05/2014

MessageSujet: Re: Mahler-intégrales symphonies   Sam 21 Fév 2015 - 21:59

Horatio a écrit:
Tout dépend de ta familiarité avec Mahler. Les 1e, 5e et 7e sont de bonnes versions de référence à mon avis, qui peuvent constituer d'excellents points d'accroche pour se familiariser avec les œuvres ; les autres demandent une certaine connaissance de la musique pour suivre sans être dérouté...

Justement, ce n'est pas un répertoire que je connais sur le bout des doigts. Je vais en écouter une autre avant de me décider. Merci de vos réponses ! Very Happy

Et pour Svetlanov, ce que j'en ai lu sur ce fil suffit à me dissuader pour l'instant. Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Walther
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 194
Date d'inscription : 09/09/2010

MessageSujet: Re: Mahler-intégrales symphonies   Lun 23 Fév 2015 - 12:54

Horatio a écrit:
Mélomaniac a écrit:
Mentionnons aussi la réédition de l'intégrale Ozawa à Boston :

http://www.amazon.fr/9-Sinfonie-Adagio-Sinf-10kindertotenlieder/dp/B00CSDCC8A
 

Intéressant ; quel avis as-tu à son propos  bounce  ?

Mélomaniac a écrit:
Horatio, au sujet de l'intégrale Ozawa / Boston chez Philips, a écrit:


Intéressant ; quel avis as-tu à son propos ?
 
 
  Je ne connais que la (très lisiblement dirigée), et la qu'il avait gravée pour DG en 1977.
 
Autant que je me souvienne, l'accueil dans la presse française fut assez mitigé.
 
Ce coffret me tente néanmoins beaucoup...

L'intégrale Ozawa (une de ses très rares "intégrales" d'un cycle de quoi que ce soit, au passage, avec celle des concertos de Beethoven avec Serkin) a surtout fait parler d'elle pour sa 8e, précisément. Cette 8e a même fait figure de référence à sa sortie, même si bien d'autres sont venues depuis (un peu comme pour sa Turangalîla de Messiaen). Autrement elle est considérée comme plutôt moyenne dans l'ensemble.

Je ne connais que son autre version de la 1ère chez DG, aussi enregistrée à Boston. L'intérêt principal est la présence du mouvement Blumine (qui ne figure pas dans la version de l'intégrale Philips), autrement c'est une version tout à fait honnête, sans grande surprise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
georges2
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 96
Date d'inscription : 17/07/2016

MessageSujet: Re: Mahler-intégrales symphonies   Ven 5 Jan 2018 - 16:14

Bonjour,
Le coffret 16cds par TENNSTEDT est très bien regravé par rapport aux originaux.
Avec en prime les 5 ,6 et 7 live dans des interprétations survoltées.
Une intégrale qui se savoure d'un bloc.
À préférer au dernier Bernstein, trop théâtral.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Golisande
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5226
Age : 44
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

MessageSujet: Re: Mahler-intégrales symphonies   Dim 25 Fév 2018 - 0:29

En écoutant une émission de radio (française ou suisse, je ne sais plus) consacrée à la comparaisons de versions de la Deuxième symphonie, j'ai eu une sorte de révélation concernant l'interprétation de Gielen - que je n'avais pas spécialement aimé dans la Septième...
Du coup j'ai décidé d'écouter toute son intégrale... De façon parfaitement logique Twisted Evil , je commence par la Neuvième, et sans être "emporté" comme j'ai pu l'être (il y a longtemps) par Bernstein, Giulini ou Karajan (il arrive que le "son" global soit un peu épais, manque un peu de subtilité), je trouve ça d'une honnêteté absolue et profondément satisfaisant...
J'ai l'impression que je vais devenir accro à cette intégrale (et à celle de Sinopoli, mais c'est une histoire plus ancienne) car elle me semble d'une sincérité et d'une hauteur de vue globale assez rares.


Dernière édition par Golisande le Dim 25 Fév 2018 - 0:42, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Golisande
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5226
Age : 44
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

MessageSujet: Re: Mahler-intégrales symphonies   Dim 25 Fév 2018 - 0:38

J'en profite pour remercier Siegmund (qui ne fréquente apparemment plus ce forum) de m'avoir suggéré ces deux intégrales, qui m'étaient absolument inconnues à l'époque...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85337
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Mahler-intégrales symphonies   Dim 25 Fév 2018 - 1:40

On transmettra !

Sinopoli est très très bien ; pas tout écouté de Gielen, ça m'a paru un peu sérieux (et orchestre effectivement plutôt terne, pas forcément transparent comme l'aurait voulu sa réputation).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6390
Age : 43
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: Mahler-intégrales symphonies   Lun 24 Sep 2018 - 17:59

darkmagus a écrit:
Vous sauvez quelque chose dans ce coffret Rattle, parce-que moi je n’ose plus y toucher ?   hehe
Je ne sais pas à quel coffret tu fais référence précisément. Je suis loin d’avoir éclusé tous les Mahler de Rattle, mais pour ceux que j’ai écoutés:
Das klagende Lied avec Birmingham: souvenir vague et pas très positif, mais ça tient probablement d’abord à l’œuvre: que ce soit par Boulez, par Morris, par Sinopoli ou par Chailly, je n’ai jamais accroché.
• La 10ᵉ Symphonie (version Deryck Cooke I ou II) avec Bournemouth: souvenir assez positif mais assez lointain, orchestre me semble-t-il plus acéré que Birmingham (à l’époque où ça avait été réédité en CD, c’était une des seules versions achevées de la 10 couramment disponibles.)
• La 2ᵉ Symphonie avec Birmingham, multirééditée et généralement couverte d’éloges par la critique: dans mon souvenir, c’est correct mais pas très exaltant - surtout desservi par une captation opaque (typique d’EMI dans les années 80) et un orchestre pas très beau.
• La 7ᵉ avec Birmigham captée live à Snape: pas réécouté depuis cinq ou six ans, mais une excellente version: très allante, avec de l’impact et beaucoup de détails; une atmosphère assez prenante et des couleurs blêmes qui vont bien à l’œuvre. D’assez loin ce que j’ai préféré de rattle dans Mahler.
• La 5ᵉ avec Berlin: bien, mais ça ne m’a pas totalement emballé. Voir ici.
• La 2ᵉ avec Berlin: ça ne m’a pas plu. Voir ici (et post suivant.)
• La 9ᵉ avec Berlin: même chose, ici.
Je n’ai pas écouté les autres - je vais peut-être quand même essayer la 10ᵉ avec Berlin.

Globalement pas très positif, donc, mais d’un autre côté rien de vraiment mauvais - c’est au minimum toujours bien réalisé, et on pourrait fort bien s’en contenter comme version de découverte (mais il y a beaucoup d’intégrales au moins aussi bien en série économique - à commencer par Sinopoli chez DG.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
darkmagus
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1787
Date d'inscription : 04/10/2013

MessageSujet: Re: Mahler-intégrales symphonies   Lun 24 Sep 2018 - 18:53

C’était juste une boutade hein !   hehe


La pochette que tu postes pour la 9ème est issue du coffret ci-dessous que j’ai acheté il y a quelques mois, c’est une « fausse » intégrale dans le sens où ces enregistrements concernent deux orchestres et s’échelonnent sur une période de 21 ans.





coffret rattle
1 cbso 1991
2 cbso 1986
3 cbso 1997
4 cbso 1997
5 bpo 2002
6 cbso 1989
7 cbso 1991
8 cbso 2004
9 bpo 2007
10 bpo 1999

Après écoute du contenu, j’avais remarqué un souci du détail me faisant découvrir des sons jamais repérés ailleurs mais dans certaines symphonies (la 1 notamment) un manque de vigueur avec des explosions subites et inattendues.
J’avais quand même bien aimé certaines de ces symphonies, la 3ème notamment, mais je n’ai pas comme certains d’entre-vous 10 versions dans mon disque mou pour faire des comparaisons sensées et argumentées,  Very Happy   je n’ai pas d’autres intégrales, seulement des versions éparses, dont Sinopoli dans les 4ème et 5ème, et j’aime beaucoup, notamment sa 4ème, peut-être bien ma version préférée.

Merci pour tes commentaires.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bruno Luong
Mélomaniaque


Nombre de messages : 734
Date d'inscription : 07/08/2012

MessageSujet: Re: Mahler-intégrales symphonies   Lun 24 Sep 2018 - 19:19

Dans cet intégral, je retiens la 2e (que j'adore) et la 10e. Sa 6e live avec Berlin est assez fabuleux (le Scherzo) manque un chouillard de peps dans le Finale, peut être l'orchestre était vidé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
darkmagus
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1787
Date d'inscription : 04/10/2013

MessageSujet: Re: Mahler-intégrales symphonies   Mar 25 Sep 2018 - 12:20

De toute façon, comme le dit Benedictus il n’y a « rien de vraiment mauvais »  

Je te rejoins sur la 2 que je trouve aussi très réussie, notamment toute la partie centrale, de l’andante à l’ urlicht, et comme je le dis plus haut, la 3ème, dont j’aime particulièrement les mouvements 1, 4 et 5, et la 4ème, tout ça avec Birmingham
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85337
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Mahler-intégrales symphonies   Mar 25 Sep 2018 - 15:22

Moi j'avais vraiment trouvé la 2 avec Birmingham particulièrement terne (les timbres de l'orchestre, l'absence d'élan, et bien sûr le spectre complètement opaque de la prise de son), je vois peu de versions aussi peu exaltantes de cette symphonie. Pour les autres numéros, j'ai plutôt évité Rattle mais, quoique pas particulièrement passionnant, les défauts m'avaient paru moins criants (10 lisse mais très chouette).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8356
Age : 37
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Mahler-intégrales symphonies   Mar 25 Sep 2018 - 15:29

DavidLeMarrec a écrit:
Moi j'avais vraiment trouvé la 2 avec Birmingham particulièrement terne (les timbres de l'orchestre, l'absence d'élan, et bien sûr le spectre complètement opaque de la prise de son).

Un rapport avec la prise de son, à l'instar de celle calamiteuse des enregistrements Szymanowski de même provenance ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mahler-intégrales symphonies   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mahler-intégrales symphonies
Revenir en haut 
Page 11 sur 12Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... , 10, 11, 12  Suivant
 Sujets similaires
-
» Mahler - Intégrales DG et EMI (parues en 2010)
» Mahler discographie exhaustive: symphonies
» Stravinski: symphonies
» Intégrales Rachmaninov (Brilliant, Decca)
» BACH - intégrales Brilliant et autres

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: