Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Emotions fortes...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80501
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Emotions fortes...   Mer 15 Juin 2005 - 4:11

Depuis tout à l'heure j'écoute ça:



Ce n'est pas la première fois que j'écoute Tristan, ni la première fois que j'écoute cette version.

Et pourtant tout à l'heure, devant mon écran PC, comme un con, pendant le grand duo de l'acte 2 j'ai commencé à ressentir des frissons puis des larmes me sont montées, même si elle ne sont pas vraiment sorties. (disons juste un peu d'humidité!)

Ce genre de choses m'arrive de temps en temps, pas souvent, mais ça m'arrive.
Les larmes ça m'est déjà arrivé d'autres fois avec du Wagner (Tristan et la Walkyrie), les frissons également avec Scriabine (le Poème de l'Extase ou Prométhée) et Debussy. (la Mer)
L'Enfant des îles de Florentz, en concert, m'avait également donné de grandes émotions, peut-être les plus fortes que j'ai ressenties lors d'un concert. (il se dégageait de cette oeuvre une chaleur sonore incroyable impossible à ressentir chez soi avec un CD je pense)

Et vous, ça vous est déjà arrivé ce genre de choses?
Et si oui, avec des oeuvres en particulier? Dans certaines circonstances particulières? (concerts ou opéras en live?)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
christia
Invité



MessageSujet: Re: Emotions fortes...   Mer 15 Juin 2005 - 10:53

topic très intéressant (si tous le monde joue le jeu et n'a pas peur d'être un peu impudique - enfin si l'on peut dire ;-))

pour moi, des émotions j'en ai évidemment eu plein (quoique tout dernièrement pas énormément d'ailleurs... ;-))

parmi les disques qui m'ont le plus bouleversé (aux larmes) ces 2, 3 dernières années :

TOUT Le martyre de St Sébastien de Debussy (surtout "le bon pasteur") :



le "faune" de Debussy (le passage lyrique du milieu - ça ne pardonne pas...) :



le "grabstein für stephan op.15c" de Kurtag (dans la version Abbado uniquement - j'ai des frissons à chaque coup de boutoirs et plaintes de l'orchestre - impressionnant !!) :



l'interlude "Clair de lune" de Peter Grimes (radical !!) :



le final de Salomé de Strauss :



la dernière mélodie (radicale au niveau des glandes lacrymales !!) de Shéhérazade de Ravel :



le dernier lied de Sans soleil (version orchestrale) de Moussorgski :



c'est bien de ne pas rester blasé et de conserver une âme de midinette pour certaines musiques ;-)


Dernière édition par le Mer 15 Juin 2005 - 16:35, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
encolpio
La vie en noir et blanc
avatar

Nombre de messages : 848
Age : 44
Localisation : Palermo
Date d'inscription : 10/06/2005

MessageSujet: Re: Emotions fortes...   Mer 15 Juin 2005 - 11:32


final de la 3e...


final de salomé


Le quintette des maîtres

Quintette de Franck+ pensées des morts, Andante lagrimoso, Ave Maria de Liszt par Richter (Philips 4321422)


3e suite anglaise


Metamorphosen


les cordes de vienne dans l'Adagio de la 7e!!!!!!!!!!!!!


souvenir d'une chorégraphie de Forsythe...

Au concert des centaines de fois...

le reste bientôt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mr Bloom
Ancien bagnard
avatar

Nombre de messages : 1221
Date d'inscription : 10/06/2005

MessageSujet: Re: Emotions fortes...   Mer 15 Juin 2005 - 14:29

Tentons. (pas d'interprétations parce que, même si ca passe encore mieux chez certains, les passages magnifiques restent magnifiques dans des interprétations moyennes)

Chez Palestrina : à peu près tout, mais en fait je ne suis pas sur, je suis incapable d'écouter plus d'une pièce, donc j'ai du mal à avoir une vue d'ensemble de son oeuvre Sad ...

Chez Mahler : les finals de la deuxième et de la huitième, le deuxième mouvement de la cinquième et sa fin, le troisième mouvement de la sixième. Trop, trop, trop... à part la troisième et la septième que j'aime moyen, le reste pfiou.

Chez Chopin : les nocturnes en particulier 11 et 13 et surtout la toute fin du 13ème en do mineur op.48 n°1 avec cette mélodie qui s'échappe avant que ne la rattrape les accords finals... comme l'a dit si simplement Jankélévitch (et il n'y a rien d'autre à dire dessus), le nocturne de la mort... Les études et les préludes aussi. Et les sonates.

Chez Wagner : tout tristan et Parsifal (comme Debussy Very Happy ), mais en particulier le deuxième acte et la fin de tristan et le troisième acte de Parsifal.

Chez Xenakis : Jonchaies et le début de nuits.

Chez Debussy : Pelleas et Mélisande actes 4 et 5, le quatuor, la mer.

Chez Schoenberg : Friede und Erden, un survivant de Varsovie (et son choeur final!), Kol nidre (et Amazon ne cite que deux versions en disque, DEUX), la fin de Pelleas et Melisande...

Chez Szymanowski : la symphonie n°3.

Chez Liszt : "jeux d'eau à la villa d'este" (je viens de me payer la version Angelich humm) et plein d'autres pièces pour piano.

Chez Brahms : Requiem allemand, mouvements 2 et 6 notamment.

Chez Scelsi : premier mouvement de Uaxuctum.

Chez Scriabine : les sonates 6 à 10 et surtout surtout "vers la flamme".

Chez Ralph Vaughan Williams : Symphonie n°5 (oui j'ai honte Embarassed ).

Je ne sais pas qui j'oublie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80501
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Emotions fortes...   Mer 15 Juin 2005 - 14:32

Eh non faut pas avoir honte! Laughing
Surtout que c'est magnifique Vaughan-Williams...

Mais décrivez les gars!
Vous pleurez vraiment? Vous avez des frissons? A chaque écoute de l'oeuvre en question?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mr Bloom
Ancien bagnard
avatar

Nombre de messages : 1221
Date d'inscription : 10/06/2005

MessageSujet: Re: Emotions fortes...   Mer 15 Juin 2005 - 14:38

Xavier a écrit:
Eh non faut pas avoir honte! Laughing
Surtout que c'est magnifique Vaughan-Williams...

C'est quand même sacrément sirupeux et "hollywoodien". Mais ca marche à fond...

Xavier a écrit:

Mais décrivez les gars!
Vous pleurez vraiment? Vous avez des frissons? A chaque écoute de l'oeuvre en question?

Bah c'est perso... et indescriptible. Et oui c'est à peu près à chaque fois pour toutes les oeuvres citées (oui je suis un grosse fiote, une merde, une pucelle pré-pubaire Boulet ).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
christia
Invité



MessageSujet: Re: Emotions fortes...   Mer 15 Juin 2005 - 14:49

The Scythe-Meister a écrit:
Chez Xenakis : Jonchaies et le début de nuits.
et ça te fait vraiment fonctionner les glandes lacrymales (non, cette fois..., c'est une question sérieuse ;-)) Question
Revenir en haut Aller en bas
Mr Bloom
Ancien bagnard
avatar

Nombre de messages : 1221
Date d'inscription : 10/06/2005

MessageSujet: Re: Emotions fortes...   Mer 15 Juin 2005 - 14:53

Non, mais ca provoque une très très forte émotion (surtout "nuits" en concert, très supérieur à la seule version disque disponible - comme tout Xenakis d'ailleurs qui passe très mal en cd). Enfin quoique... c'est vraiment beau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
encolpio
La vie en noir et blanc
avatar

Nombre de messages : 848
Age : 44
Localisation : Palermo
Date d'inscription : 10/06/2005

MessageSujet: Re: Emotions fortes...   Mer 15 Juin 2005 - 15:18

Pour ceux que j'ai cité c'est Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad
sinon pour ce qui me touche, m'émeut c'est 30 pages de ce topic qu'il faudrait que je remplisse...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Capri
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1239
Date d'inscription : 10/06/2005

MessageSujet: Re: Emotions fortes...   Mer 15 Juin 2005 - 15:49

Palestrina, aussi, une émotion forte, celle de croire toucher Dieu... Impressionnant...

Pareil pour l'Ave Verum Corpus de Mozart (l'une des rares oeuvres de Mozart que je supporte).

Je me souviens lorsque j'ai écouté la première fois le concerto pour piano et cordes de Schnittke. J'étais en vélo, j'avais 16-17 ans, j'avais mis le disque que je venais d'acheter dans mon baladeur... Et j'ai dû m'arrêter brusquement, complètement frappé par ce que je venais d'entendre.

Je me souviens du choc de "Sirènes" entendu en musicologie...

Le choc esthétique des Métaboles de Dutilleux (mon maître) entendu au Fauteuil de Monsieur Dimanche (France Musique)...

La fin extatique de la Damnation de Faust...

La beauté baroque et jouissive d"Acys & Galatée" de Lully

La joie extraordinaire à l'écoute de Porgy & Bess et des productions de Gerswhin...

Mon émerveillement à l'écoute d'Un Grand Sommeil Noir de Varèse, des pièces de Pierre Schaeffer et de Pierre Henry, d'Atmosphères de Ligeti (entendu en douce en cours de Français pendant que le prof débitait ses conneries), de Dialogue de l'Ombre Double de Boulez...

Il y a eu également l'émotion à l'écoute de la subtilité des Fiançailles de Gavin Bryars...

L'énvoûtement du violon tiygane d"Impressions d'Enfance" de Enescu

L'ennivrement des Préludes de Debussy

Le mystère sublime de la Sinfonietta de Roussel...

L'extase du Requiem de Duruflé entendu en concert à Notre Dame de Versailles...

Le Fantasia on a theme by Thomas Tallis de Vaughan-WIlliams découvert dans Master & COmmander

La virtuosité du Scherzo N°31 de Chopin


Toutes ces musiques "classiques" m'ont profondément touchées, d'une manière ou d'une autre et peu de musiques le font à ce point... Mais rares sont celles qui me font pleurer. généralement j'ai un "orgasme musical"...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
christia
Invité



MessageSujet: Re: Emotions fortes...   Mer 15 Juin 2005 - 16:22

Xavier a écrit:
Vous pleurez vraiment?
pour Debussy, certains Schifrin ou Ravel, oui...

Xavier a écrit:
Vous avez des frissons?
oui et avec même bien plus d'oeuvres que celles que j'ai cité

Xavier a écrit:
A chaque écoute de l'oeuvre en question?
oui mais à la condition que j'espace les écoutes de plusieurs jours ou mieux de plusieurs mois (là, c'est encore plus fort !) - sinon ça ne marche plus ;-)

PS : je vais compléter mon premier post très bientôt d'ailleurs...
Revenir en haut Aller en bas
christia
Invité



MessageSujet: Re: Emotions fortes...   Mer 15 Juin 2005 - 16:24

YuHirà a écrit:
Palestrina, aussi, une émotion forte, celle de croire toucher Dieu... Impressionnant...
va falloir que je m'y mette à celui là, il semble faire l'unanimité des glandes lacrymales...
Revenir en haut Aller en bas
Achille
Monsieur Claude
avatar

Nombre de messages : 1031
Date d'inscription : 09/06/2005

MessageSujet: Re: Emotions fortes...   Mer 15 Juin 2005 - 22:58

Exercice difficile, dans la mesure où je suis une âme sensible, prompte à dégainer les mouchoirs à la moindre sixte napolitaine. A brûle pourpoint me viennent immédiatement :

Pélleas – j’aime assez cet opéra, au cas où vous n’auriez pas compris... La phrase de Golaud "si j’étais Dieu, j’aurais pitié du cœur des hommes" m’est toujours fatale.

Chez Mahler, l’adagio de la 3e symphonie et le finale de la 8e sont aussi bien efficaces.

Un truc assez terrible dans le genre lacrymal : le Kyrie de la 2e messe de Bruckner. Je verrais bien ça pour mon enterrement... Sad

Pour moi aussi la 5e de Vaughan Williams, mais également The Lark ascending et ses English folksongs pour chœur.

Chez Ravel, je suis de plus en plus résistant à l’entrée de l’orchestre dans l’adagio du Concerto en sol (surtout quand c’est mal joué), mais je ne peux absolument pas lutter contre le chœur final de L’Enfant et les sortilèges.

Un opéra très peu connu : Le Pays de Ropartz. Le monologue de Kate, au début du dernier acte, m’est difficilement supportable.

La 4e Ballade de Chopin.

Le Psaume 130 de Lili Boulanger.

Le Prélude de Tristan (banal, je sais bien...)

Beaucoup de passages dans La Khovanchina de Moussorgski.

...

Et plein d’autres choses, selon si je vais plus ou moins bien...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Achille
Monsieur Claude
avatar

Nombre de messages : 1031
Date d'inscription : 09/06/2005

MessageSujet: Re: Emotions fortes...   Mer 15 Juin 2005 - 23:04

J'ai oublié les 4 derniers lieders de Richard Strauss. Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mr Bloom
Ancien bagnard
avatar

Nombre de messages : 1221
Date d'inscription : 10/06/2005

MessageSujet: Re: Emotions fortes...   Mer 15 Juin 2005 - 23:30

Achille a écrit:

Un truc assez terrible dans le genre lacrymal : le Kyrie de la 2e messe de Bruckner. Je verrais bien ça pour mon enterrement... Sad

Pour moi je verrais bien le Babar de Poulenc... ou bien une chanson de Lorie genre "week-end". J'imagine bien dans l'église au-dessus de mon cercueil :

"Ca y est c'est le week-end
Vive les super week-end
C'est comme ça qu'on les aime
Faire le plein d'énergie,
C'est comme ça
C'est le week-end
On veut des happy-end
Pour finir nos week-end
On est prêt pour affronter
La nouvelle semaine
Et chanter ensemble sur ce thème, allez !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80501
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Emotions fortes...   Jeu 16 Juin 2005 - 0:02

Achille a écrit:

Chez Mahler, l’adagio de la 3e symphonie et le finale de la 8e sont aussi bien efficaces.

Moi chez Mahler c'est la 10è (Adagio), ses longues phrases de violons si poignantes...

Je ne connais pas du tout l'opéra de Ropartz, ça se trouve en CD?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Achille
Monsieur Claude
avatar

Nombre de messages : 1031
Date d'inscription : 09/06/2005

MessageSujet: Re: Emotions fortes...   Jeu 16 Juin 2005 - 2:37

Xavier a écrit:
Moi chez Mahler c'est la 10è (Adagio), ses longues phrases de violons si poignantes...
C'est sûr que ceux de la 9e et de la 10e sont assez sublimes. Sans oublier évidemment la 5e. Ce gars était quand même assez fort pour les "adagios depressivo"...

Citation :
Je ne connais pas du tout l'opéra de Ropartz, ça se trouve en CD?
Bien sûr ! Une des nombreuses bonnes initiatives du label Timpani :



(Ok, la pochette n'est pas top, mais bon...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80501
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Emotions fortes...   Jeu 16 Juin 2005 - 2:55

J'ai oublié de parler des poèmes pour Mi de Messiaen, surtout dans la version orchestrale... mon Dieu, tant de couleurs, ça me chatouille les glandes! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
christia
Invité



MessageSujet: Re: Emotions fortes...   Jeu 16 Juin 2005 - 9:32

Xavier a écrit:
J'ai oublié de parler des poèmes pour Mi de Messiaen, surtout dans la version orchestrale... mon Dieu, tant de couleurs, ça me chatouille les glandes! Laughing
oh que oui !!! surtout "le collier" Bad)

sinon le "quatuor pour la fin des temps" est gorgé d'émotions itou !!
Revenir en haut Aller en bas
christia
Invité



MessageSujet: Re: Emotions fortes...   Jeu 16 Juin 2005 - 9:33

Achille a écrit:


(Ok, la pochette n'est pas top, mais bon...)
effectivement... top kitsch ce truc Laughing Laughing (on dirait une illustration pour un bouquin de cathé)


Dernière édition par le Jeu 16 Juin 2005 - 9:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
christia
Invité



MessageSujet: Re: Emotions fortes...   Jeu 16 Juin 2005 - 9:42

The Scythe-Meister a écrit:
Pour moi je verrais bien le Babar de Poulenc...
il n'est pas si mal ce Babar ;-) (et n'a rien de honteux !)

d'ailleurs Poulenc a écrit de fort belles choses que j'ai découvert il y a peu comme le "Concerto en ré mineur pour deux pianos et orchestre" (excellent et très impressionniste)

The Scythe-Meister a écrit:
ou bien une chanson de Lorie genre "week-end". J'imagine bien dans l'église au-dessus de mon cercueil :

"Ca y est c'est le week-end
Vive les super week-end
C'est comme ça qu'on les aime
Faire le plein d'énergie,
C'est comme ça
C'est le week-end
On veut des happy-end
Pour finir nos week-end
On est prêt pour affronter
La nouvelle semaine
Et chanter ensemble sur ce thème, allez !"
LOL !! Laughing (pas mal)
Revenir en haut Aller en bas
christia
Invité



MessageSujet: Re: Emotions fortes...   Jeu 16 Juin 2005 - 9:50

Achille a écrit:
Un opéra très peu connu : Le Pays de Ropartz. Le monologue de Kate, au début du dernier acte, m’est difficilement supportable.
connaissant le raffinement d'Achille (euphémisme ;-)), je vais essayer d'écouter ça un de ces 4 !

Achille a écrit:
Le Prélude de Tristan (banal, je sais bien...)
moi c'est la "mort d'Isolde" - la montée paroxysmique et chromatique des cordes en trémolo et de la harpe est absolument radicale elle-aussi, étrangement le Prélude me fait moins d'effet.

Achille a écrit:
Beaucoup de passages dans La Khovanchina de Moussorgski.
que je ne connais pas encore (la honte... Embarassed )
Revenir en haut Aller en bas
Billy Budd
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 366
Date d'inscription : 15/06/2005

MessageSujet: Re: Emotions fortes...   Jeu 16 Juin 2005 - 10:48

Je n'ai connu ce type d'émotion qu'en écoutant de la musique en "live", jamais sur disque, parfois lors de certains spectacles de danse - L'appartement de Mats Ek en particulier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Achille
Monsieur Claude
avatar

Nombre de messages : 1031
Date d'inscription : 09/06/2005

MessageSujet: Re: Emotions fortes...   Jeu 16 Juin 2005 - 10:55

christian a écrit:
connaissant le raffinement d'Achille (euphémisme ;-)), je vais essayer d'écouter ça un de ces 4 !

Embarassed 😉

Citation :
moi c'est la "mort d'Isolde" - la montée paroxysmique et chromatique des cordes en trémolo et de la harpe est absolument radicale elle-aussi, étrangement le Prélude me fait moins d'effet.

Oui, ça marche aussi pas mal. Mais peut-être encore plus le début du dernier acte...

Citation :
Achille a écrit:
Beaucoup de passages dans La Khovanchina de Moussorgski.
que je ne connais pas encore (la honte... Embarassed )

Non : la chance ! 😉 Alors Chrsitian, tu vas tout de suite à ta médiathèque, et tu empruntes la version de Gergiev. Dans l'orchestration de Chostakovitch, surtout (évite Rimski-Korsakov, qui y corrige les "fautes"...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Achille
Monsieur Claude
avatar

Nombre de messages : 1031
Date d'inscription : 09/06/2005

MessageSujet: Re: Emotions fortes...   Jeu 16 Juin 2005 - 11:00

christian a écrit:
The Scythe-Meister a écrit:
Pour moi je verrais bien le Babar de Poulenc...
il n'est pas si mal ce Babar ;-) (et n'a rien de honteux !)

d'ailleurs Poulenc a écrit de fort belles choses que j'ai découvert il y a peu comme le "Concerto en ré mineur pour deux pianos et orchestre" (excellent et très impressionniste)

Non, ce Babar est très bien. Lorie... euh Poulenc est d'ailleurs l'un de mes 10000 compositeurs favoris alors attention : n'en dites pas de mal !

Citation :
Je n'ai connu ce type d'émotion qu'en écoutant de la musique en "live", jamais sur disque
C'est un peu triste, quand même...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
christia
Invité



MessageSujet: Re: Emotions fortes...   Jeu 16 Juin 2005 - 11:05

Achille a écrit:
Citation :
Je n'ai connu ce type d'émotion qu'en écoutant de la musique en "live", jamais sur disque
C'est un peu triste, quand même...
ça doit être le coté "Agamemnon" de Billy (;-))

Explication : le nommé Agamemnon sévit sur le forum Abeille et ne supporte pas l'importance qu'on pris les CDs par rapport à la musique vivante...


Dernière édition par le Jeu 16 Juin 2005 - 11:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Billy Budd
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 366
Date d'inscription : 15/06/2005

MessageSujet: Re: Emotions fortes...   Jeu 16 Juin 2005 - 11:07

Achille a écrit:

Citation :
Je n'ai connu ce type d'émotion qu'en écoutant de la musique en "live", jamais sur disque
C'est un peu triste, quand même...

Je ne suis pas gai
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Achille
Monsieur Claude
avatar

Nombre de messages : 1031
Date d'inscription : 09/06/2005

MessageSujet: Re: Emotions fortes...   Jeu 16 Juin 2005 - 11:17

Billy Budd a écrit:
Je ne suis pas gai

J'en connais qui ont été pendus pour moins que ça... lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80501
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Emotions fortes...   Jeu 16 Juin 2005 - 15:03

Achille a écrit:
Poulenc est d'ailleurs l'un de mes 10000 compositeurs favoris alors attention : n'en dites pas de mal !

Tant que The SM n'intervient pas ça ira... 😉
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mr Bloom
Ancien bagnard
avatar

Nombre de messages : 1221
Date d'inscription : 10/06/2005

MessageSujet: Re: Emotions fortes...   Jeu 16 Juin 2005 - 15:27

Xavier a écrit:

Tant que The SM n'intervient pas ça ira... 😉

Si je t'emmerde tu peux le dire aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80501
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Emotions fortes...   Jeu 16 Juin 2005 - 15:28

Eh ho calme-toi je prévenais juste Achille qu'il pouvait t'arriver de dire du mal de Poulenc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80501
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Emotions fortes...   Jeu 16 Juin 2005 - 23:27

christian a écrit:
YuHirà a écrit:
Palestrina, aussi, une émotion forte, celle de croire toucher Dieu... Impressionnant...
va falloir que je m'y mette à celui là, il semble faire l'unanimité des glandes lacrymales...

J'écoute la messe brève et la messe de la Pentecôte en ce moment, je trouve ça très beau mais ça ne m'émeut pas du tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80501
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Emotions fortes...   Jeu 16 Juin 2005 - 23:28

christian a écrit:

d'ailleurs Poulenc a écrit de fort belles choses que j'ai découvert il y a peu comme le "Concerto en ré mineur pour deux pianos et orchestre" (excellent et très impressionniste)

C'est un peu son "tube", avec le 2è mouvement archi-pompé chez Mozart. (c'est lui-même qui le disait)
J'aime beaucoup moi aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
christia
Invité



MessageSujet: Re: Emotions fortes...   Ven 17 Juin 2005 - 9:22

Xavier a écrit:
C'est un peu son "tube", avec le 2è mouvement archi-pompé chez Mozart. (c'est lui-même qui le disait)
J'aime beaucoup moi aussi.
et ben c'est un "tube" que je ne connaissais pas du tout ;-)
Revenir en haut Aller en bas
Vazymollo
Néophyte
avatar

Nombre de messages : 13
Localisation : chez moi
Date d'inscription : 16/06/2005

MessageSujet: Re: Emotions fortes...   Ven 17 Juin 2005 - 10:15

Xavier a écrit:
Et vous, ça vous est déjà arrivé ce genre de choses?
Et si oui, avec des oeuvres en particulier? Dans certaines circonstances particulières? (concerts ou opéras en live?)
Ça m'arrive à tous les coups avec le Requiem Allemand de Brahms (le 2ème mouvement je crois, avec les timbales), et puis avec certains passages de Ainsi parlait Zarathoustra, les envolés de cordes me transportent !
Sinon il m'arrive très souvent de frissonner sur de la musique classique, Honegger ou Prokofiev, et beaucoup d'autres...

En fait il y a des passages clés, qui me font le même effet à chaque fois, pareil en jazz ou funk ou salsa, quand j'écoute tel morceau, je sais qu'à tel moment j'aurais un frisson de bonheur qui me parcourra l'échine, c'est extrêmement agréable fleurs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bezout
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3493
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Emotions fortes...   Ven 17 Juin 2005 - 18:13

C'est un peu ridicule, mais ma plus forte émotion, c'etait lors d'un petit recital d'une chorale de la paroisse de la cathédrale. J'étais rentré à tout hazard vu que c'etait gratuit, et à peine le temps de m'assoir qu'ils entonnent un "alleluyah". Je ne sais pas pourquoi, c'etait tellement beau que ça m'a donné une crampe à l'estomac et coupé la respiration (et humidification lacrimale).

Parfois j'arrive à retrouver cette sensation un petit peu dans les concerts de "grande musique", mais jamais ce n'est aussi fort. Et pourtant dans cette cathedrale, c'etait très loin d'être du Debussy, point de vu répertoire Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
christia
Invité



MessageSujet: Re: Emotions fortes...   Ven 17 Juin 2005 - 23:45

sympa ton nouvel avatar, Bezout ;-)

PS : pour ceux qui ne connaissent pas, il s'agit de la fille de Debussy - décédée peu après la mort de son père !
Revenir en haut Aller en bas
Bezout
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3493
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Emotions fortes...   Ven 17 Juin 2005 - 23:50

Eheh merci, j'aime bien moi aussi Smile

J'ai resisté au côté obscur, l'ignoble Maitre des lieux voulait que je prenne Schoenberg Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Achille
Monsieur Claude
avatar

Nombre de messages : 1031
Date d'inscription : 09/06/2005

MessageSujet: Re: Emotions fortes...   Sam 18 Juin 2005 - 1:24

Bezout a écrit:
Eheh merci, j'aime bien moi aussi Smile

Chouchou ! Rentre à la maison tout de suite ! Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80501
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Emotions fortes...   Sam 18 Juin 2005 - 1:26

Achille a écrit:
Bezout a écrit:
Eheh merci, j'aime bien moi aussi Smile

Chouchou ! Rentre à la maison tout de suite ! Mr. Green

Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bezout
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3493
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Emotions fortes...   Sam 18 Juin 2005 - 1:31

Ceci dit, je la trouve tres charmante cette jeune fille Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
christia
Invité



MessageSujet: Re: Emotions fortes...   Sam 18 Juin 2005 - 1:37

Bezout a écrit:
Ceci dit, je la trouve tres charmante cette jeune fille Smile
oh là, tu files un mauvais coton toi !! (tu t'attaques aux gamines maintenant ??)
Revenir en haut Aller en bas
Bezout
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3493
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Emotions fortes...   Sam 18 Juin 2005 - 1:39

Mééé euuhh! J'aime bien son chapeau quoi, qu'est ce que vous imaginez eeuuuuhhhh
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
christia
Invité



MessageSujet: Re: Emotions fortes...   Sam 18 Juin 2005 - 1:42

il est beau son chapeau, c'est vrai !
Revenir en haut Aller en bas
Xuxu
Néophyte
avatar

Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 16/06/2005

MessageSujet: Re: Emotions fortes...   Mar 21 Juin 2005 - 16:48

Achille a écrit:
Bezout a écrit:
Eheh merci, j'aime bien moi aussi Smile

Chouchou ! Rentre à la maison tout de suite ! Mr. Green
Hein ? On m'appelle ? What the fuck ?!?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xuxu
Néophyte
avatar

Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 16/06/2005

MessageSujet: Re: Emotions fortes...   Mar 21 Juin 2005 - 16:58

Xavier a écrit:

Et vous, ça vous est déjà arrivé ce genre de choses?
Et si oui, avec des oeuvres en particulier? Dans certaines circonstances particulières? (concerts ou opéras en live?)
Des moments d'émotion ou de frisson, ou de larmes, ça m'arrive effectivement à l'écoute de certaines oeuvres.
Mais une fois, j'ai failli me mettre à pleurer (je crois que j'ai vraiment chouiné, en fait) au beau milieu d'un concert.... (et j'étais sur scène). J'avais 15 ans (ouh-là ! c'est loin !) et on jouait le 2ème mouvement de la 7ème de Beethoven. C'était au tout début, quand les violoncelles sont rejoints progressivement par les alti, puis les 2èmes violons etc.
En fait je crois que j'étais épuisée par cette semaine intense de répétition, et je me souviens aussi que le Chef était quelqu'un de très passionné et de très charismatique. J'adorais jouer ce mouvement, on sentait qu'il y avait une émotion palpable dans la salle, bref une atmosphère différente (rapport aux autres morceaux). Comme si le public s'était arrêté de respirer. Le temps suspendait son vol, quoi... 😉
Et quand le chef a donné le signal du départ aux violons et que j'ai posé mon archet sur la corde, nos regards se sont croisés (c'est bôôôô) et il s'est vraiment passé un truc. Me suis sentie envahie par une vague gigantesque d'émotion.
Je ne me suis jamais autant lâchée en jouant, je crois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
christia
Invité



MessageSujet: Re: Emotions fortes...   Mar 21 Juin 2005 - 17:26

Xuxu a écrit:
J'avais 15 ans (ouh-là ! c'est loin !) et on jouait le 2ème mouvement de la 7ème de Beethoven
très beau ce mouvement (mais faudrait tout de même que j'entende les autres mouvements aussi... Bad?)
Revenir en haut Aller en bas
S
Le Maître est marteau


Nombre de messages : 760
Date d'inscription : 20/06/2005

MessageSujet: Re: Emotions fortes...   Mer 22 Juin 2005 - 7:55

Je n'ai pas d'émotions moi, désolé!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
christia
Invité



MessageSujet: Re: Emotions fortes...   Mer 22 Juin 2005 - 10:07

Pbz a écrit:
Je n'ai pas d'émotions moi, désolé!
soit c'est de la déconne soit c'est de l'info et alors c'est bien triste Bad( (mais en même temps avec du Lindberg et du Boulez : c'est dur d'avoir des larmes, ça relèverai même de l'exploit ;-) )...

je choisis quoi ? Bad?
Revenir en haut Aller en bas
S
Le Maître est marteau


Nombre de messages : 760
Date d'inscription : 20/06/2005

MessageSujet: Re: Emotions fortes...   Mer 22 Juin 2005 - 16:13

Bien sur que j'ai des émotions, sinon je ne serais pas musicien.

Mais oui Lindberg est pour moi de la musique très séduisante et me procure beaucoup de plaisir!

Mais sans blagues, moi c'est la 6e symphonie de Bruckner, plus particulièrement les deux premiers mouvement. La Coda du premier mouvement est assez impressionant et ne parlons même pas des sublimes marches d'harmonies du second mouvement et de la mélodie plaintive du haut-bois (solb-fa, ...) !!!!

Il y a aussi :

Le quintette, Op.57 de Shostakovich, en entier, c'est incoryable
le second trio, Op.67 (le largo, inoui)
Symphonie 5 et 13

Les Notations de Boulez
Le troisième concerto pour piano de Bartok
Concerto pour orchestre de Lutoslawski
Symphonie 5 et 13 de Shostakovich
Presque toutes les oeuvres de Lindberg
L'air de la Sphynge dans Oedipe de Enescu
Kammersymphonie, Op.9 de Schoenberg
Earth Dances de Birthwistle
Final (uniquement) du ballet L'oiseau de Feu de Stravinsky
etc.

Mais en y pensant bien, je me rends compte que ce n'est pas en étant innactif que l'on a le plus d'émotions forte, c'est en parfois en répétition, en concert, en processus de composition.

Pour les compositeurs d'ici, avez-vous parfois des émotions très fortes lorsque vous composez ou lorsqu'une de vos oeuvres sont interprétées?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Emotions fortes...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Emotions fortes...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 10Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
 Sujets similaires
-
» Emotions fortes...
» Pour fans de sensations fortes!!
» Ameega II 'Pure and Timeless Emotions' FKSZ 1003
» Ameega 'Pure & Timeless Emotions' (Juin 2009)
» The EMOTIONS

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: