Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Donizetti - zautres zopéras

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
Morloch
Lou ravi
avatar

Nombre de messages : 9860
Date d'inscription : 14/10/2006

MessageSujet: Donizetti - zautres zopéras   Ven 29 Mai 2009 - 17:53




Bon, bien, il n'y a pas de fil sur Maria Stuarda, mais je ne sais pas s'il faut en créer un par opéra de Donizetti, car il y en a une tripotée...

Un très beau DVD de cette pièce qui donne enfin une vision plus rigoureuse de la réalité historique des dernières heures de Mary Stuart, d'après la pièce de Schiller. Enfin on comprend cet affrontement de deux fatalités, deux grandes âmes qui se comprennent mutuellement mais savent toutes deux ce que l'histoire attend d'elles, sublimes et intransigeantes, se pardonnant pour finir mais allant jusqu'au bout de leur logique. Boulversifiant, en particulier cette magnifique tirade au pied de l'échafaud pour magnifier le pardon catholique, vertu suprême (Ouah, j'ai trop bien résumé le livret, je suis fait pour l'opéra bel-cantiste, je l'ai toujours su bedo ).

La mise en scène de Pier Luigi Pizzi ne donnera pas des émpotions fortes à ceux qui attendent de grands concepts plaqués sur un livret qui ne corrspond pas, mais elle est intelligente et fonctionne bien sur le plan dramatique. Des costumes et décors schématisés, faisant comprendre la majesté des personnages et leur grandeur, et suggère bien une ambiance claustrophobe, tout cela bien voulu par le livret. C'est élégant, vivant et bien fait.

La direction d'Antonino Fogliani, un très jeune chef, peut paraître un brin routinière, je l'ai trouvé agréable et claire, ne faisant jamais tomber Donizetti dans du pseudo-Verdi par le biais de grands effets artificiels. Ici, tout est au service des voix et me semble respecter le style.

Le grand intérêt est dans la distribution. La seule réserve que je ferais sur Mariella Devia, c'est qu'en gros plan, elle n'a pas tout à fait l'âge pour incarner une Mary Queen of Scots telle que l'on se l'imagine laissée par l'image romantique. Elle compense en faisant une belle prestation théâtrale, fine et sans excès. C'est tout à fait splendide. Maria a un style vocal spécifique dans cet opéra, presque bellinien, pour souligner sa majesté et sa nostalgie. Mariella Devia fait une prestation qui m'a paru impeccable, d'autant plus que j'ai lu que dans cette production, tous les développements, cadences et cabalettes écrits par Donizetti avaient été maintenus. C'est donc bien une grande leçon de Bel canto, tout en style et avec panache. J'ai adoré.

De même pour Anna Caterina Antonacci, mais elle je la connaissais déjà et je savais que la moindre petite réserve est impossible. Elle chante aussi le rôle en intégralité, avec panache et dureté comme le veut le style vocal de son rôle, très virtuose e qui rappellerait davantage Rossini (oui, c'est un opéra synthèse du Bel canto hehe ). Son Elisabetta est tout simplement terrifiante et humaine à la fois, ce qui peut paraître pompeux mais c'est exactement ce qui est demandé par le rôle tel qu'il est écrit.

Du coup, avec ces deux grandes personnalités vocales et excellentes actrices, il y a un véritable affrontement sur scène et la pièce fonctionne comme voulu.

J'ai découvert le ténor Francesco Meli , et c'est une excellente surprise, classe vocale, aisance, style, et enfin un ténor italien concerné par son texte. Il semble très jeune en plus, quand on prétend qu'il n'y a pas de grands ténors... c'est une bonne nouvelle de savoir que l'on peut échapper à l'éternel et inénarrable Florez dans le Bel canto et le remplacer par un chanteur un milliard de fois plus intéressant.

Séduit aussi par Simone Alberghini et Piero Terranova.

Donc, en ce qui me concerne, un sans faute, ce qui me permet d'ajouter un opéra au Bel canto que j'apprécie.


Dernière édition par Morloch le Ven 29 Mai 2009 - 23:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nhofszandz.blogspot.com/
Morloch
Lou ravi
avatar

Nombre de messages : 9860
Date d'inscription : 14/10/2006

MessageSujet: Re: Donizetti - zautres zopéras   Ven 29 Mai 2009 - 17:53

J'ai remis ça ici, sinon on va s'y perdre dans le fil Lucia.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nhofszandz.blogspot.com/
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22936
Age : 27
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Donizetti - zautres zopéras   Ven 29 Mai 2009 - 17:55

Morloch a écrit:
J'ai remis ça ici, sinon on va s'y perdre dans le fil Lucia.

D'accord. C'est bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 30125
Age : 37
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Donizetti - zautres zopéras   Ven 29 Mai 2009 - 17:57

donc c'est un fil sur les opéras moins joués de Donizetti ? (voir tombé dans l'oublie total)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Morloch
Lou ravi
avatar

Nombre de messages : 9860
Date d'inscription : 14/10/2006

MessageSujet: Re: Donizetti - zautres zopéras   Ven 29 Mai 2009 - 18:00

Bin, il y a des fils sur Lucia di Lamermoor, la fille du régiment et Lucrezia Borgia en discographie.

Mais vu le nombre (des dizaines et des dizaines) et les développements qu'on peut faire, je trouve qu'il vaut mieux éviter de multiplier les fils.


Dernière édition par Morloch le Ven 29 Mai 2009 - 18:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nhofszandz.blogspot.com/
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22936
Age : 27
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Donizetti - zautres zopéras   Ven 29 Mai 2009 - 18:01

Morloch a écrit:
Mais vu le nombre (des dizaines et des dizaines) et les développements qu'on peut faire, je trouve qu'il vaut mieux éviter de multiplier les fils.

Effectivement, c'est probablement mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85086
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Donizetti - zautres zopéras   Ven 29 Mai 2009 - 19:23

Oui, pour Stuarda, il n'y a peut-être pas foule. Mais on peut peut-être plutôt le spécialiser pour les Trois Tudor ? Parce qu'on ne va peut-être pas causer de Don Pasquale ou des Martyrs dans ce fil, si ?

Sinon, effectivement, Devia, c'est très subtil et habité, tout en restant tout à fait spectaculaire vocalement.

[Tu as oublié de mentionner le crêpage chignonesque dans ton résumé, tout de même. C'est le seul truc un peu exaltant de tout Donizetti, il ne faut pas l'oublier.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Morloch
Lou ravi
avatar

Nombre de messages : 9860
Date d'inscription : 14/10/2006

MessageSujet: Re: Donizetti - zautres zopéras   Ven 29 Mai 2009 - 20:28

DavidLeMarrec a écrit:
[Tu as oublié de mentionner le crêpage chignonesque dans ton résumé, tout de même. C'est le seul truc un peu exaltant de tout Donizetti, il ne faut pas l'oublier.]

Tututut, ce n'est pas un crépage de chignon, c'est la face à face intense et culminant de deux reines, intègres et déchirées, entourées de conseillers qui ne voient, piètres marionettes, que la basse politique mais pas le jeu de la fatalité.Elle est géniale cette scène de crépage de chignon !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nhofszandz.blogspot.com/
Pison Futé
patate power
avatar

Nombre de messages : 27496
Age : 27
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: Donizetti - zautres zopéras   Ven 29 Mai 2009 - 21:22

Le seul passage intéressant de ce passage, c'est "figlia impura di Bolena", surtout par Gencer.

Après, j'ai eu un peu de mal... Confused
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
calbo
Pertusienne
avatar

Nombre de messages : 28126
Age : 47
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Donizetti - zautres zopéras   Ven 29 Mai 2009 - 22:12

Morloch a écrit:
Mais vu le nombre (des dizaines et des dizaines) et les développements qu'on peut faire, je trouve qu'il vaut mieux éviter de multiplier les fils.

Oui y a que Guillaume qui serait capable d'absorber les 71 opéras de Donizetti en disant que ce sont tous des chefs d'oeuvres. hehe
Plus sérieusement je crois qu'en effet un fil plus général sur les autres opéras de Donizetti est plus raisonnable Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
Hidraot
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 12971
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: Donizetti - zautres zopéras   Sam 25 Juil 2009 - 15:43

Voilà une petite présentation de cette version de Don Pasquale





Avec
- Raimondi dans le rôle de Don Pasquale
- Florez : Ernesto
- Norina : Rey
- Dottor Malatesta Widmer
- Direction : Nello Santi.
Cela a été enregistré en 2006 à l'opéra de Zurich.

Niveau mise en scène :
Ce n'est pas trop mal, rien de bien méchant.
Au début de l'acte 1 la maison de l'acte 1 est représentée de façon un peu vieillotte. Des tentures rouges, de grands fauteuils, Don Pasquale en robe de chambre rouge.
Contraste avec l'acte 1, dans l'acte 2 Norina détruit tout et on se retrouve avec une maison rose et argenté.







Bref, rien de bien palpitant, du caricatural mais ça me plait.

Niveau musique je n'ai pas vraiment de point de comparaison.
Raimondi fatiguait déjà en 2006, sa voix a du mal à passer l'orchestre, il a le souffle court. Par contre au niveau jeu d'acteur il est exceptionnel.
Florez, c'est très bien exécuté mais je n'aime pas la froideur de sa voix. Elle est très tendue en permanence et c'est fatiguant à l'oreille.
Rey est comme à son habitude ni époustouflante ni horrible. Elle s'en sort bien.
Widmer m'a agréablement surprise, je trouvais habituellement qu'il chantait beaucoup en consonnes si je puis m'exprimer ainsi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85086
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Donizetti - zautres zopéras   Sam 25 Juil 2009 - 16:04

J'avais vu un extrait de cette production. J'en conserve un souvenir d'ennui intersidéral. hehe Entre l'oeuvre faiblette et l'exécution scolaire - ce Flórez est une calamité. Vivement que Brownlee le ridiculise définitivement, qu'on en finisse !

En revanche, je n'ai jamais bien saisi comment on pouvait dire qu'un chanteur ne passe pas l'orchestre lorsqu'il a des micros dans les cheveux ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Hidraot
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 12971
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: Donizetti - zautres zopéras   Sam 25 Juil 2009 - 16:22

Et bien il y a des moment au premier acte surtout où on ne l'entend presque pas malgré les micros. Maintenant c'est peut-être un problème d'équilibrage au montage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 30125
Age : 37
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Donizetti - zautres zopéras   Sam 25 Juil 2009 - 16:36

@David :

Bon je dois réagir quand je lis des trucs pareils.

1/ Sur l'oeuvre : désolé mais c'est un des opéra comique italien les plus réussi. Rien de révolutionnaire ni dans la musique ni dans le livret, même si on ne juge que par rapport aux ouvrages "comiques" ou du moins légers : mais par contre il arrive a en faire un tout plus qu'agréable et qui fonctionne. C'est franchement dommage de le balayer d'un revers de la main ... Je ne peux que t'inciter à revoir certains de tes jugements un brin sévères.

2/ Sur l'interprétation : évidemment que Raimondi est à bout, mais il n'empêche qu'il joue divinement, à 1000 lieues des clichés du barbon. Quand à JDF ... franchement ... j'ai vu Brownlee ... dans Cenerentola au MET (au ciné bien sur). Et quand j'entend dire que Florez est "scolaire" alors désolé mais Brownlee l'est au moins autant si ce n'est plus... Et tu sembles mépriser un paramètre de taille : le répertoire de ces ténors, ce sont des rôles inconsistents fait pour la voix ...
(bon courage pour donner de l'épaisseurs aux rôles de ténor chez Rossini / Bellini et certains Donizetti).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Pison Futé
patate power
avatar

Nombre de messages : 27496
Age : 27
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: Donizetti - zautres zopéras   Sam 25 Juil 2009 - 16:38

Citation :
Et tu sembles mépriser un paramètre de taille : le répertoire de ces ténors, ce sont des rôles inconsistents fait pour la voix ...

Ca, c'est quand même l'argument facile... A défaut de donner de la consistance, on peut essayer au moins d'être convaincant ! Enfin, l'être est encore mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85086
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Donizetti - zautres zopéras   Sam 25 Juil 2009 - 17:00

Cololi a écrit:
1/ Sur l'oeuvre : désolé mais c'est un des opéra comique italien les plus réussi. Rien de révolutionnaire ni dans la musique ni dans le livret, même si on ne juge que par rapport aux ouvrages "comiques" ou du moins légers : mais par contre il arrive a en faire un tout plus qu'agréable et qui fonctionne. C'est franchement dommage de le balayer d'un revers de la main ... Je ne peux que t'inciter à revoir certains de tes jugements un brin sévères.
C'est très bien si tu aimes, tu as de la chance. Mais comparé au Barbier de Paisiello, au Turc, à l'Elixir, non, c'est vraiment du tout-venant de l'opéra bouffe de l'époque, ça ressemble assez à ce que faisait Martin y Soler. Sauf qu'on a perdu l'aspect galant sans gagner pour autant en urgence.

Citation :
2/ Sur l'interprétation : évidemment que Raimondi est à bout, mais il n'empêche qu'il joue divinement, à 1000 lieues des clichés du barbon.
Lui il joue... mais le metteur en scène, lui...

Citation :
Quand à JDF ... franchement ... j'ai vu Brownlee ... dans Cenerentola au MET (au ciné bien sur).
Le Met, ça ne compte pas, il parvient à faire de Domingo une potiche. Laughing Il a par ailleurs une audace dans son répertoire méconnue de Flórez, il chante des créations, lui. Et puis il a une voix bien plus électrique, des capacités d'acteurs largement honorables.


Citation :
Et quand j'entend dire que Florez est "scolaire" alors désolé mais Brownlee l'est au moins autant si ce n'est plus... Et tu sembles mépriser un paramètre de taille : le répertoire de ces ténors, ce sont des rôles inconsistents fait pour la voix ...
Non, non, ça n'a rien à voir, on peut faire des nuances. Flórez n'en fait guère, c'est une conception univoquement vocale de l'interprétation.


Citation :
(bon courage pour donner de l'épaisseurs aux rôles de ténor chez Rossini / Bellini et certains Donizetti).
On peut toujours donner de la grâce...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85086
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Donizetti - zautres zopéras   Sam 25 Juil 2009 - 17:01

@ Hidraot :

Si c'est sur du sillabando, il a toujours eu du mal à les timbrer.

Ces possible, cela dit, que la voix sorte mal à moment donné, mais c'est souvent difficile à percevoir lors d'une retransmission. Ou alors il faut inférer cela de la technique vocale, mais ça réclame de solides connaissances... et une bonne déduction. Surprised
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Hidraot
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 12971
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: Donizetti - zautres zopéras   Sam 25 Juil 2009 - 17:04

J'ai pas très bien compris ce que tu veux dire scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 30125
Age : 37
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Donizetti - zautres zopéras   Sam 25 Juil 2009 - 17:27

DavidLeMarrec a écrit:
il chante des créations, lui

Ceci explique toute ton opinion.
Mais des ténors légers dans une création c'est rare, tout simplement car l'heure n'est pas aux vocalises et aux caractères superficiels. Donc dire que ça représente un "répertoire" pour ce type de voix ... Tu vois une voix très légère comme celle qu'ils ont dans un répertoire profond ?
Brownlee était ultra ultra statique, il venait chanter son air (fort bien car lui aussi a une technique hors norme). Mais alors on y croit pas une seule seconde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85086
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Donizetti - zautres zopéras   Sam 25 Juil 2009 - 17:32

Cololi a écrit:
Ceci explique toute ton opinion.
Voilà, exactement, d'ailleurs je n'ai même pas cherché à regarder plus loin, j'ai vu son nom sur l'affiche et je me suis dit "tiens, voilà un bon ténor".

.........
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85086
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Donizetti - zautres zopéras   Sam 25 Juil 2009 - 17:34

Hidraot a écrit:
J'ai pas très bien compris ce que tu veux dire scratch
Tu fais bien de me dire si je ne suis pas clair. Smile

Je voulais dire deux choses :
- lors des débits rapides (sillabando), Raimondi ne timbre pas entièrement ses notes, donc il est possible qu'il soit moins audible ;
- il est possible de se rendre compte par un enregistrement de la projection de la voix, mais c'est très délicat, parce que ça demande d'identifier assez précisément certains éléments techniques (c'est coton, quoi). On a souvent des surprises, surtout avec les voix graves, en passant en salle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 30125
Age : 37
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Donizetti - zautres zopéras   Sam 25 Juil 2009 - 17:58

DavidLeMarrec a écrit:
Cololi a écrit:
Ceci explique toute ton opinion.
Voilà, exactement, d'ailleurs je n'ai même pas cherché à regarder plus loin, j'ai vu son nom sur l'affiche et je me suis dit "tiens, voilà un bon ténor".

.........

Beh écoute dire que c'est un bon acteur ça me laisse sans voix !
Après que tu apprécies ceux qui chantent des créations je peux comprendre ...
Mais j'ai soulevé une question : comment veux tu caser deux voix aussi légère dans de l'opéra du 21° ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85086
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Donizetti - zautres zopéras   Sam 25 Juil 2009 - 18:09

Cololi a écrit:
Beh écoute dire que c'est un bon acteur ça me laisse sans voix !
Parce que tu as vu une mise en scène où il n'y avait aucune direction d'acteurs ! J'ai dit qu'il jouait correctement, pas qu'il avait le génie de la scène. Mais par rapport à Flórez, c'est sans comparaison, l'autre joue (très) mal quel que soit l'environnement. Le pire, c'est qu'il paraît ne rien en avoir à cirer.


Citation :
Après que tu apprécies ceux qui chantent des créations je peux comprendre ...
Ce n'est pas ce que j'ai dit, tu déformes encore mon propos... J'ai dit que Brownlee manifestait une autre curiosité et une autre polyvalence (Flórez n'aurait pas pu chanter ce qu'il a fait, et surtout aurait refusé d'emblée).


Citation :
Mais j'ai soulevé une question : comment veux tu caser deux voix aussi légère dans de l'opéra du 21° ?
Il y a des tas de rôles de ténor léger dans l'opéra contemporain. En l'occurrence, Brownlee a chanté en 1984 de Maazel, un rôle à coloratures, le plus meurtrier de tout le répertoire, je pense, et sans la moindre faiblesse. C'était absolument confondant.

Par ailleurs, personnellement, je trouve la voix beaucoup plus belle. Et la technique encore supérieure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Hidraot
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 12971
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: Donizetti - zautres zopéras   Sam 25 Juil 2009 - 18:15

DavidLeMarrec a écrit:
Hidraot a écrit:
J'ai pas très bien compris ce que tu veux dire scratch
Tu fais bien de me dire si je ne suis pas clair. Smile

Je voulais dire deux choses :
- lors des débits rapides (sillabando), Raimondi ne timbre pas entièrement ses notes, donc il est possible qu'il soit moins audible ;
- il est possible de se rendre compte par un enregistrement de la projection de la voix, mais c'est très délicat, parce que ça demande d'identifier assez précisément certains éléments techniques (c'est coton, quoi). On a souvent des surprises, surtout avec les voix graves, en passant en salle.

Ok, merci.
Par contre ce n'était pas lors de sillabando qu'on ne l'entendait pas bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 30125
Age : 37
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Donizetti - zautres zopéras   Sam 25 Juil 2009 - 18:25

Je veux bien admettre que la direction d'acteur du MET ... ok.
Mais je ne démord pas sur le fait que ces rôles sont par essence très difficiles à jouer ... car il n'y a pas matière à celà.

Florez curieux ou pas ... j'en sais rien, car ce genre de voix est limitée. Mais à présent tu as p être raison sur ce point.

Des "tas de rôles" ? vraiment ?
A l'heure où l'opéra est très intellectuel, où l'on y parle psychologie, sociologie, je vois mal la place d'un ténor léger. (à part des rôles très très spécifique au besoin d'une oeuvre en particulier, ce qui peut toujours arriver).
Le 20° c'est l'avénement du baryton comme personnage principal à la place du ténor. Le baryton ce n'est pas innocent c'est le plus commun (et de loin) parmis les voix masculines (donc pour parler des pbs de société). Et je pense à Wozzek en 1° lieu (ou même Pelléas qui n'est déjà plus tout à fait ténor), même si ça remonte ou Saint François. Strauss aussi à participer à abolir le ténor.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85086
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Donizetti - zautres zopéras   Sam 25 Juil 2009 - 18:35

Cololi a écrit:
Mais je ne démord pas sur le fait que ces rôles sont par essence très difficiles à jouer ... car il n'y a pas matière à celà.
On est d'accord... Mais certains font des efforts, d'autres le minimum syndical, et d'autres largement moins.

Citation :
Florez curieux ou pas ... j'en sais rien, car ce genre de voix est limitée. Mais à présent tu as p être raison sur ce point.
C'est certain : dans ses entretiens, il parle à longueur de temps qu'il chante Arturo jusqu'en 2038, parce qu'apprendre un nouveau rôle ne serait pas bon pour sa voix. Rolling Eyes Il ne pense vraiment qu'à ça, manifestement. Surprised

Citation :
Des "tas de rôles" ? vraiment ?[
A l'heure où l'opéra est très intellectuel, où l'on y parle psychologie, sociologie, je vois mal la place d'un ténor léger. (à part des rôles très très spécifique au besoin d'une oeuvre en particulier, ce qui peut toujours arriver).
Tout à fait, c'est peut-être même plus fréquent que le ténor dramatique. Si tu prends le Perelà de Dusapin, il faut aussi une voix claire et agile (je n'ai pas dit un ténor rossinien, mais ça peut faire l'affaire). Sans parler de tous les rôles de caractère, qu'on ne compte plus, et qui peuvent très bien être tenus par ces voix.

Citation :
Le 20° c'est l'avénement du baryton comme personnage principal à la place du ténor. Le baryton ce n'est pas innocent c'est le plus commun (et de loin) parmis les voix masculines (donc pour parler des pbs de société).
Tout à fait, et c'est toute une image de l'homme qui se lit dans ce changement (l'homme de la masse, l'homme mêlé, aux intentions pas univoquement pures). Le ténor est suspect.

Citation :
Et je pense à Wozzek en 1° lieu (ou même Pelléas qui n'est déjà plus tout à fait ténor), même si ça remonte ou Saint François. Strauss aussi à participer à abolir le ténor.
Strauss n'aimait guère les voix d'hommes, quand il écrivait pour eux, il ne les flattait pas... Cela dit, il y a quelques belles parties de ténor (autrement que secondaires) chez lui : l'Empereur ou Menelas, c'est pas mal du tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19406
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Donizetti - zautres zopéras   Dim 26 Juil 2009 - 16:51

DavidLeMarrec a écrit:
Cololi a écrit:
Mais je ne démord pas sur le fait que ces rôles sont par essence très difficiles à jouer ... car il n'y a pas matière à celà.
On est d'accord... Mais certains font des efforts, d'autres le minimum syndical, et d'autres largement moins.

Franchement, Florez, je ne vois pas ce qu'on lui trouve débouriffant! Alors oui, il vocalise... Mais la voix est nasale au possible et les ornements n'ont rien de spectaculaires! Quand j'écoute un air pas Florez, puis le même par un Merrit, un Blake ou même un Kraus (qui pourtant vocalise moins vélocement!), j'y trouve quand même un feu bien plus important!

En ce moment, je dois dire que je préfère par exemple Dmitri Korchak à Florez, même si les aigus sont un peu moins faciles... Et puis il a un répertoire bien plus large!

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Hidraot
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 12971
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: Donizetti - zautres zopéras   Dim 26 Juil 2009 - 17:07

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 30125
Age : 37
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Donizetti - zautres zopéras   Dim 26 Juil 2009 - 17:10

Tu peux comparer à Blake, mais pas à Krauss qui a des moyens autres, une voix plus lyrique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
calbo
Pertusienne
avatar

Nombre de messages : 28126
Age : 47
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Donizetti - zautres zopéras   Lun 27 Juil 2009 - 12:07

Je rejoins cololi. Alfredo Kraus est hors catégorie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22936
Age : 27
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Donizetti - zautres zopéras   Sam 3 Oct 2009 - 16:34

Caterina Cornaro :

Est-ce que quelqu'un connaît cet opéra? Si tel est le cas, qu'en pensez vous? Je suis en train de le découvrir grâce à la radio DIVA sur Radionomy dans un live de 1972 du San Carlo de Naples avec Gencer, Aragall et Bruson notamment sous la direction de Cillario.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22936
Age : 27
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Donizetti - zautres zopéras   Mer 5 Mai 2010 - 19:12

Je ne connais quasiment pas l'opéra La Favorite/La Favorita en dehors de "O mio Fernando" et l'un des airs du ténor. Quelle(s) version(s) me recommandez vous?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85086
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Donizetti - zautres zopéras   Mer 5 Mai 2010 - 20:01

Viotti sans hésiter, c'est élégant en diable et impliqué. En revanche, il y a plus spectaculaire vocalement, mais généralement beaucoup plus plat d'esprit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22936
Age : 27
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Donizetti - zautres zopéras   Mer 5 Mai 2010 - 20:42

DavidLeMarrec a écrit:
Viotti sans hésiter, c'est élégant en diable et impliqué. En revanche, il y a plus spectaculaire vocalement, mais généralement beaucoup plus plat d'esprit.

Pour la version en français, j'écouterai donc celle-ci. Quelle version recommandes tu en italien?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85086
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Donizetti - zautres zopéras   Mer 5 Mai 2010 - 20:59

aurele a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Viotti sans hésiter, c'est élégant en diable et impliqué. En revanche, il y a plus spectaculaire vocalement, mais généralement beaucoup plus plat d'esprit.

Pour la version en français, j'écouterai donc celle-ci. Quelle version recommandes tu en italien?
Je trouve que ça sonne très plat en italien, donc j'évite de l'écouter et je n'ai de toute façon pas de version qui m'ait convaincu. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22936
Age : 27
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Donizetti - zautres zopéras   Mer 5 Mai 2010 - 21:04

DavidLeMarrec a écrit:
Je trouve que ça sonne très plat en italien, donc j'évite de l'écouter et je n'ai de toute façon pas de version qui m'ait convaincu. Wink

Il existe une version Bonynge avec une distribution de luxe : Cossotto, Pavarotti, Bacquier, Ghiaurov et Cotrubas.
Je suppose que tu connais cette version même si l'oeuvre t'ennuie quand elle est en italien. Qu'en penses tu?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 30125
Age : 37
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Donizetti - zautres zopéras   Mer 5 Mai 2010 - 21:29

+1 avec David, la version Viotti avec Vargas / Kasarova

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85086
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Donizetti - zautres zopéras   Mer 5 Mai 2010 - 23:35

Je ne l'ai pas écoutée. Mais franchement, Pavarotti dans Donizetti + Bacquier dans le belcanto + Ghiaurov dans le belcanto (!!!!), ça ne fait pas très envie, d'autant que le rôle de Cotrubas est réduit.

En plus de ça, je n'ai pas un souvenir particulièrement émerveillé de Cossotto dans ce rôle. (Cela dit, Kasarova est loin d'être merveilleuse.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
T-A-M de Glédel
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1512
Age : 31
Localisation : Vincennes
Date d'inscription : 11/08/2007

MessageSujet: Re: Donizetti - zautres zopéras   Jeu 6 Mai 2010 - 12:38

DavidLeMarrec a écrit:
(Cela dit, Kasarova est loin d'être merveilleuse.)

Laisse-moi deviner : elle ne sait pas chanter le français...
C'est d'ailleurs ça qui m'a retenu de découvrir l'œuvre.

Pour du Donizetti, ça vaut quoi?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85086
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Donizetti - zautres zopéras   Jeu 6 Mai 2010 - 16:42

Moander a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
(Cela dit, Kasarova est loin d'être merveilleuse.)

Laisse-moi deviner : elle ne sait pas chanter le français...
C'est pire que ça : non seulement c'est totalement inintelligible, mais en plus la voix sonne opaque et les phrasés absolument sans grâce. Pour une chanteuse à la voix aussi colorée, c'est vraiment décevant. Elle est beaucoup plus adéquate en Charlotte, à défaut d'être idéale.

Citation :
C'est d'ailleurs ça qui m'a retenu de découvrir l'œuvre.
Un grand tort, quand même !


Citation :
Pour du Donizetti, ça vaut quoi?
C'est plus proche de Jérusalem que de Lucia, ça te plaira avec une cote de confiance AAA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
T-A-M de Glédel
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1512
Age : 31
Localisation : Vincennes
Date d'inscription : 11/08/2007

MessageSujet: Re: Donizetti - zautres zopéras   Jeu 6 Mai 2010 - 16:51

DavidLeMarrec a écrit:

Citation :
Pour du Donizetti, ça vaut quoi?
C'est plus proche de Jérusalem que de Lucia, ça te plaira avec une cote de confiance AAA.

J'apprends péniblement à me méfier des agences de notation depuis quelque temps...

Et puis, c'est du Donizetti alors, ça ne paressait pas primordial non plus!! Je vais le rajouter à mes tablettes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85086
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Donizetti - zautres zopéras   Jeu 6 Mai 2010 - 17:06

Moander a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:

Citation :
Pour du Donizetti, ça vaut quoi?
C'est plus proche de Jérusalem que de Lucia, ça te plaira avec une cote de confiance AAA.

J'apprends péniblement à me méfier des agences de notation depuis quelque temps...
Personne ne s'est jamais plaint de la mienne.

Citation :
Et puis, c'est du Donizetti alors, ça ne paressait pas primordial non plus!! Je vais le rajouter à mes tablettes.
Il y a deux Donizetti primordiaux : Elisir et Favorite. Et deux très bons autres titres, Les Martyrs et Lucia.
Après, Stuarda si jamais tu veux rire lorsqu'elles se battent comme des marchandes de légumes, le livret est assez réussi (la musique en revanche, heu...).

Le reste, ma foi, ce n'est pas forcément indispensable. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
keane
Mélomaniaque


Nombre de messages : 553
Date d'inscription : 10/02/2010

MessageSujet: Re: Donizetti - zautres zopéras   Ven 7 Mai 2010 - 10:41

Je suis beaucoup moins enthousiaste que David sur la Favorite qui comporte des longueurs et un livret un peu ringard. Mais bon, il y a de beaux passages et la version Viotti reste la plus homogène.

En revanche, la trilogie Tudor est, à mon avis, un vrai chef d'oeuvre. Mais encore faut-il la découvrir dans une bonne version. Or la plupart des mélomanes la connaisse à travers les intégrales couramment disponibles de Beverly Sills ou d'Edita Gruberova qui sont à fuir pour au moins deux raisons : D'abord ces rôles sont écrits pour des grands sopranos lyriques d'agilité et nullement pour des coloratures qui n'ont pas d'assise suffisante dans le grave et le bas médium pour défendre ce répertoire. Ensuite parce ce que l'entourage (chef et autres chanteurs) est souvent sinistré.

C'est pourquoi je conseille sans hésitation les deux intégrales captées sur le vif dans de bonnes conditions sonores par Leyla Gencer : imaginez l'engagement de Callas, la beauté du médium de Sutherland et les pianissimi de Caballé et vous aurez une idée du résultat ! Elle a pour partenaires Giulietta Simionato (ce sera l'occasion de lui rendre un bel hommage) et Gavazzeni (enfin un chef qui a le sens du théâtre !) dans Anne Boleyn et Shirley Verrett et Franco Tagliavini dans Marie Stuart. En voici les pochettes :




Enfin pour les curieux, vous pouvez voir sur youtube la vidéo de la scène de la confrontation de Marie Stuart captée à la Scala avec Antonacci et Devia ( /watch?v=rBiYSDPpknc ). C'est moins bien que Gencer et Verrett mais cela reste très acceptable même si Devia est un peu trop mure pour le rôle.
Et pour mieux l'apprécier, je rappelle que selon les auteurs du livret, Elisabeth était la fille batarde d'Henri 8 et d'Anne Boleyn qui avait été décapitée au motif, jamais prouvé, d'adultère. Au début de la scène, Marie Stuart, qui a été emprisonnée par Elisabeth sous pretexte qu'elle préparait un complot pour la renverser, s'abaisse à lui demander pardon et cette dernière en profite pour l'humilier publiquement . C'est pourquoi, à bout de nerf, Marie Stuart finit par sortir de ses gonds en lui lachant : "Fille impure de la Boleyn, tu parles de deshonneur, courtisane indigne et obscène, que ma honte retombe sur toi ! Vile bâtarde, ta présence a profané le trône d'Angleterre !". Ce qui donne en italien : "Figlia impura di Bolena, parli tu di disonore ? Meretrici indegna e oscena, in te cada il mio rossore. Profanata e il soglio inglese, vil bastarda, dal tuo pie !"

Bref, un grand moment de théâtre quand c'est bien chanté !


Dernière édition par keane le Ven 7 Mai 2010 - 19:20, édité 19 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pison Futé
patate power
avatar

Nombre de messages : 27496
Age : 27
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: Donizetti - zautres zopéras   Ven 7 Mai 2010 - 10:56

Citation :
"Figlia impura di Bolena, parli tu di disonore ? Meretrici indegna e oscena, in te cada il mio rossore. profanata e il soglio inglese, vil bastarda, dal tuo pie !" Ce qui donne en français : "Fille impure de la Boleyn, tu parles de deshonneur, courtisane indigne et obscène, que ma honte retombe sur toi ! Vile bâtarde, ta présence a profané le trône d'Angleterre !"
Bref, un grand moment de théâtre quand c'est bien chanté !

Oui, c'est extra comme passage !

c'est même le seul dont je me souviens !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pison Futé
patate power
avatar

Nombre de messages : 27496
Age : 27
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: Donizetti - zautres zopéras   Ven 7 Mai 2010 - 11:05

/watch?v=3D-sKDPJYIM

On sent bien tout le venin au début du passage... J'adore. batman

et les coups de glotte de Gencer... I love you I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
keane
Mélomaniaque


Nombre de messages : 553
Date d'inscription : 10/02/2010

MessageSujet: Re: Donizetti - zautres zopéras   Ven 7 Mai 2010 - 11:24

Elvira a écrit:
/watch?v=3D-sKDPJYIM

On sent bien tout le venin au début du passage... J'adore. batman

et les coups de glotte de Gencer... I love you I love you

Il ya plein d'autres passages magnifiques comme le duo entre Roberto et Marie Stuart ( /watch?v=LAWCGWlGmbQ ).

Et dans Anne Boleyn les affrontements entre Henri 8 et Jeanne Seymour, le duo des deux reines ( /watch?v=ejwNyCR4Nwk ) et la formidable scène finale ( /watch?v=Ie6u1CkT5Ks ) sont anthologiques.

Mais franchement, écouter cela par Gruberova ou Sills, c'est comme si on confiait la mort d'Yseult à Rita Streich !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85086
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Donizetti - zautres zopéras   Ven 7 Mai 2010 - 19:36

La voix de Gruberová est en réalité bien large et glorieuse, mais au disque, oui, ça sonne petit. Cela dit, c'est grâce à elle que j'ai pu terminer Devereux.

Mais Bolena, franchement, ça ne me paraît pas vraiment défendable sur le plan de l'ennui... il ne se passe strictement rien musicalement, et le livret n'est pas comme Stuarda suffisant pour améliorer le résultat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
keane
Mélomaniaque


Nombre de messages : 553
Date d'inscription : 10/02/2010

MessageSujet: Re: Donizetti - zautres zopéras   Sam 8 Mai 2010 - 13:22

Il faut absolument connaitre aussi Lucrèce Borgia, opéra superbe pour sa beauté mélodique et son sens du théâtre. Sa discographie est dominée par les deux versions ci dessous :




J'ai un faible pour la prestation de Caballé, plus belle de timbre et sublime dans les pianissimi que Sutherland même si on peut lui reprocher un excés d'hédonisme pour une empoisonneuse. En revanche, l'entourage me semble préfèrable chez Bonynge en raison de la présence électique de Marilyn Horne (même si Verrett reste remarquable) et du timbre solaire de Giacomo Aragall (il est vrai que j'ai toujours eu un problème avec l'émission nasale de Kraus qui reste un grand styliste). Enfin Wixell est bien meilleur acteur que Flagello et Bonynge, dans l'un de ses meilleurs disques, fait preuve d'un sens du drame très supérieur à Perléa qui a tendance à se contenter de battre la mesure. C'est pourquoi globalement la version Bonynge me convainc davantage même si le coffret Perlea reste très recommandable.

Bref, si vous aimez Donizetti, il faut avoir les deux !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Otello
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6833
Age : 52
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Donizetti - zautres zopéras   Dim 23 Mai 2010 - 12:56

DavidLeMarrec a écrit:
Mais Bolena, franchement, ça ne me paraît pas vraiment défendable sur le plan de l'ennui... il ne se passe strictement rien musicalement, et le livret n'est pas comme Stuarda suffisant pour améliorer le résultat.
toute oeuvre est défendable sur ce plan comme sur d'autres. L'ennui est quelque chose qui relève du ressenti exclusivement personnel et ne peut donc être décrété comme valeur absolue d'un jugement qui se voudrait un tant soit peu objectif. Par ailleurs aucune musique quelle qu'elle soit ne tient d'elle même. Ce sont les interprètes qui la font vivre. Moi qui adore Mozart, si on me fait écouter une interprétation des Noces de Figaro vocalement infâme, dans un premier temps je vais être très en colère et ensuite je vais m'emmerder monumentalement parce que je n'y prendrai aucun plaisir. C'est pareil pour Anna Bolena et beaucoup d'autres ouvrages de Donizetti et de tous les autres compositeurs lyriques. Et quand on a les chanteurs adéquats et que malgré cela, on s'ennuie, autant le dire carrément, cet ennui n'émane pas de l'oeuvre elle-même mais bien du spectateur-auditeur qui n'a tout simplement pas d'affinités avec l'oeuvre et/ou le compositeur et ça ne va pas plus loin que ça.
Et pour finir, Anna Bolena (comme beaucoup d'autres oeuvres du compositeur bergamasque) est un ouvrage merveilleux riche en beautés mélodiques, en mariages vocaux et en situations dramatiques fortes. Encore faut-il avoir les chanteurs adéquats... On en a eu dans le passé et on en a moins aujourd'hui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82208
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Donizetti - zautres zopéras   Dim 23 Mai 2010 - 12:58

Il y a quand même des oeuvres qui nécessitent davantage une interprétation de haute volée pour vraiment fonctionner et être vraiment mises en valeur (il me semble que c'est souvent le cas dans le bel canto) et d'autres qu'il suffit de bien exécuter pour livrer toutes leurs richesses. (le piano de Roslavets ou même de Messiaen, si tu joues toutes les notes parfaitement en place, ça suffit!)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Donizetti - zautres zopéras   

Revenir en haut Aller en bas
 
Donizetti - zautres zopéras
Revenir en haut 
Page 1 sur 8Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» Donizetti - zautres zopéras
» Donizetti-La Favorite/La Favorita
» La Favorita (Donizetti, 1840)
» Il Diluvio universale - Le Déluge universel - Donizetti
» Gli Esiliati in Siberia - Donizetti

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: