Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Trop d'interprétations?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Trop d'interprétations?   Jeu 18 Juin 2009 - 0:46

C'est donc organiser les sons...

Mais une sirène de pompier est faite de sons dont l'agencement obéit à des règles précises. C'est de la musique ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Passage
De passage pour longtemps
avatar

Nombre de messages : 2134
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/07/2007

MessageSujet: Re: Trop d'interprétations?   Jeu 18 Juin 2009 - 0:49

L'alternance systématique de deux hauteurs sans autre paramètre sonore en jeu, ce n'est pas une règle, ni même une combinatoire. Tu ne pinaillerais pas un peu, là? Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81631
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Trop d'interprétations?   Jeu 18 Juin 2009 - 0:51

Merci Dave. Smile Mais avec toi, j'étais vraiment et totalement dans mon tort. Wink

Bon, par ailleurs, ça fait deux fois que Natrav dit qu'il m'a répondu sèchement et j'ai toujours pas vu où. hehe Natrav, tu es trop prévenant et trop sensible, je n'ai même pas senti que c'était sec.


Picrotal a écrit:
Cela t'honore... David prend rarement la peine de s'excuser quand lui-même répond sèchement à quelqu'un sans raisons valables... Mr.Red

Il est souvent d'une grande courtoisie, je le concède, mais parfois, disons le mot, il n'est guère civil...
J'ai pas compris. Surprised Je crois surtout, Picrotal, que tu prends parfois très violemment ce qui n'est que de l'humour, sans arrière-pensée. Je soupèse vraiment ce que je poste, j'imagine les sous-entendus, et dans le doute je m'abstiens. Généralement, les risques sont pris de façon très mesurée, je n'aime pas l'humour sur le dos des gens.

Bien sûr, il se peut toujours que je laisse traîner quelque chose d'inapproprié (comment se prétendre à l'abri de l'imprudence ?), et dans ce cas, je suis tout prêt à le reconnaître si tu me dis ce dont il s'agit.

Sachant que j'ai parcouru de façon très inégale le forum ces dernières semaines, je suis par avance désolé si j'ai laissé un malentendu sans réponse.

C'est d'autant plus possible que je pensais qu'en me pratiquant, tu savais que je n'ai pas pour principe d'être cassant, et qu'il est donc possible que j'aie lancé une vanne que je n'aurais pas osé avec un nouveau venu, sans qu'elle ait une signification profonde quelconque.

--

P.S. : J'ai répondu dans le fil parce que j'étais mis en cause, mais on peut poursuivre dans un endroit plus approprié à présent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81631
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Trop d'interprétations?   Jeu 18 Juin 2009 - 1:01

natrav a écrit:
On passe d'une règle à l'autre. La musique anar ça n'existe pas ?
Aus den Sieben Tagen.

Il faut voir le résultat !

http://musicontempo.free.fr/anar.mp3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Trop d'interprétations?   Jeu 18 Juin 2009 - 1:02

Mais ce n'est plus de la musique, c'est du bruit bordelais. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80306
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Trop d'interprétations?   Jeu 18 Juin 2009 - 1:07

pianissimo a écrit:
A Xavier : il ne faut bien sûr pas généraliser à l'ensemble des courageux compositeurs actuels. Produire de la musique belle et expressive est encore heureusement possible (je pense à certaines musiques de film par exemple)

J'ai peur que ce que tu aimes dans les musiques de film actuelles soit ce que je considère comme de la soupe...

Citation :
A DavidleMarrec : Ce n'est pas une question de quantité d'écoute ou de méconnaissance. Quand je tombe sur ce genre de musique à la radio, je coupe net.

Tout est dit. Méconnaissance donc. Smile

Citation :
D'une part, ça ne me plait pas, acoustiquement parlant (et de ce point de vue là, c'est simplement une question de goûts, qu'on ne peut remettre en question, et j'admets totalement que cette musique ait ses "fans")

A toi de voir si tu as envie d'ouvrir ton champ de découvertes ou pas...
Qui ici peut se targuer d'avoir eu ses goûts actuels dès la naissance?
Qui ici a adoré à la première écoute Wozzeck ou le Mandarin merveilleux?
Dommage de ne pas faire d'efforts tout de même...

Citation :
Pour rappel : "musique" (définition du petit larousse illustré)
1. Art de combiner les sons ; productions de cet art ; théorie de cet art
2. Suite de sons produisant une impression harmonieuse.
Libre à vous à présent de considérer ce qui musique de ce qui ne l'est pas. Pour moi, la distinction est claire.

Est-ce qu'une dissonance est harmonieuse?
Est-ce qu'un accord de septième diminuée est harmonieux?
Si la réponse est non, il faut éliminer tout ce qui dépasse le 15è siècle.
La dissonance est le sel de la musique, disait Bach...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
WoO
Surintendant
avatar

Nombre de messages : 14116
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Trop d'interprétations?   Jeu 18 Juin 2009 - 1:11

Xavier a écrit:
Si, il y a une raison, c'est que la sélection n'a pas encore été faite.
Pour le passé en revanche seuls les grands ont été retenus par l'histoire.
Donc forcément, la comparaison est faussée et on a l'impression que "c'était mieux avant".

On a quand même l'impression que le public habitué des concerts pouvait découvrir beaucoup plus facilement des oeuvres nouvelles : je ne sais plus combien Delibes a écrit d'opéras, Saint-Saëns en a aussi composé une pléthore, Massenet était une usine à lui seul, etc. Et leurs oeuvres, si elles n'entraient pas toutes au répertoire, rencontraient au moins, pour la plupart, un certaine popularité. Aujourd'hui les créations d'oeuvres contemporaines n'attirent qu'une frange très limitée du public des concerts et j'ai l'impression qu'il est encore plus difficile pour les compositeurs de faire jouer leurs oeuvres que par le passé : nécessité d'avoir ses entrées (de ce côté-ci rien n'a changé) et faible place réservée au contemporain dans la programmation des salles.

Ophanin a écrit:
On n'enregistre quand même pas exactement les mêmes choses aujourd'hui qu'il y a 30 ans.

Tout à fait, et c'est heureux ! Smile

Mais il y a encore des efforts à faire et il y a des chefs-d'oeuvre qu'on pourrait s'abstenir d'enregistrer pour la 3000ième fois.


Dernière édition par WoO le Jeu 18 Juin 2009 - 1:18, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81631
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Trop d'interprétations?   Jeu 18 Juin 2009 - 1:16

pianissimo a écrit:
A DavidleMarrec : Ce n'est pas une question de quantité d'écoute ou de méconnaissance. Quand je tombe sur ce genre de musique à la radio, je coupe net. D'une part, ça ne me plait pas, acoustiquement parlant (et de ce point de vue là, c'est simplement une question de goûts, qu'on ne peut remettre en question, et j'admets totalement que cette musique ait ses "fans"), d'autre part, et parce qu'on m'a déjà dit qu'il existe une dimension extra-musicale à explorer dans ce type de musique, j'estime que la musique ne saurait avoir d'autre but qu'elle même. La musique pour la musique seulement et pas la musique pour quelque chose d'autre.
Donc :
- tu n'en écoutes jamais plus de deux secondes ;
- tu te fondes sur des "on dit".

S'il y a bien une musique qui doit s'écouter sans chercher à se comprendre, c'est bien celle de Boulez pourtant. Mr. Green

Comment veux-tu comprendre une musique si tu ne fais pas l'effort d'en écouter ? La première fois que j'ai entendu du Boulez, j'ai trouvé ça grotesque. Quand j'en ai eu assez d'être idiot, j'ai écouté toutes les diffusions de contemporain de France Musique[s] jusqu'à ce que je finisse par avoir un minimum de panorama et par comprendre ce qui se passait.
Si j'en étais resté à la première impression et aux "on dit", je n'écouterais rien au delà de Rossini...

Après, tu as tout à fait le droit de ne pas avoir envie de te forcer, c'est même un droit sacré. Mais balancer que plus ou moins tous les compositeurs contemporains sont des charlatans, c'est une accusation grave si elle est fondée sur des présomptions de quelques secondes. Wink


Citation :
Pour rappel : "musique" (définition du petit larousse illustré)
1. Art de combiner les sons ; productions de cet art ; théorie de cet art
2. Suite de sons produisant une impression harmonieuse.
Libre à vous à présent de considérer ce qui musique de ce qui ne l'est pas. Pour moi, la distinction est claire.
La définition du 2) est vieillie et désormais idéologique. Wink Le Sacre du Printemps ne serait pas de la musique ?

C'est amusant, d'ailleurs, de se reporter aux Larousse du XIXe, qui font vraiment comme l'Encyclopédie et prennent (très) violemment parti.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81631
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Trop d'interprétations?   Jeu 18 Juin 2009 - 1:18

WoO a écrit:
Xavier a écrit:
Si, il y a une raison, c'est que la sélection n'a pas encore été faite.
Pour le passé en revanche seuls les grands ont été retenus par l'histoire.
Donc forcément, la comparaison est faussée et on a l'impression que "c'était mieux avant".

On a quand même l'impression que le public habitué des concerts pouvait découvrir beaucoup plus facilement des oeuvres nouvelles : je ne sais plus combien Delibes a écrit d'opéras, Saint-Saëns en a aussi composé une pléthore, Massenet en était une usine à lui seul, etc. Et leurs oeuvres, si elles n'entraient pas toutes au répertoire, rencontraient au moins, pour la plupart, un certaine popularité. Aujourd'hui les créations d'oeuvres contemporaines n'attirent qu'une frange très limitée du public des concerts et j'ai l'impression qu'il est encore plus difficile pour les compositeurs de faire jouer leurs oeuvres que par le passé : nécessité d'avoir ses entrées (de ce côté-ci rien n'a changé) et faible place réservée au contemporain dans la programmation des salles.
Pour ce qui est de l'opéra, il y a des raisons structurelles dans les écritures contemporaines (et les choix de livrets prétentieux ou totalement inopérants) qui font que ça ne peut pas pleinement fonctionner.

Pour la musique instrumentale, c'est assez différent, et il y a d'ailleurs un public, même s'il est réduit - pas forcément un public de "classique" d'ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Picrotal
Parano lunatique
avatar

Nombre de messages : 12604
Age : 41
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 03/04/2007

MessageSujet: Re: Trop d'interprétations?   Jeu 18 Juin 2009 - 1:56

DavidLeMarrec a écrit:
J'ai pas compris. Surprised Je crois surtout, Picrotal, que tu prends parfois très violemment ce qui n'est que de l'humour, sans arrière-pensée (...) sans qu'elle ait une signification profonde quelconque.

La réponse se trouve dans les messages du bas de cette page.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nevertrust.over-blog.com
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80306
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Trop d'interprétations?   Jeu 18 Juin 2009 - 1:58

C'est vraiment la peine de se prendre le chou sur des discussions d'il y a 10 jours? scratch
Par ailleurs vous pouvez toujours en discuter par MP...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81631
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Trop d'interprétations?   Jeu 18 Juin 2009 - 2:01

[Message HS à Xavier]

Vu que c'est dit en public, je préfèrerais que ce soit éclairci en public, manière qu'il n'y ait pas cinquante malentendus, d'autant qu'apparemment pas mal de monde était lié à la conversation.

Je réponds en flood pour ne pas pourrir. Wink

[/HS]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

MessageSujet: Re: Trop d'interprétations?   Jeu 18 Juin 2009 - 8:11

Une harmonie, ce n'est rien d'autre que des notes jouées simultanément, un accord donc. Il n'est pas obligatoire qu'il soit consonnant.

Pianissimo, je te conseille de regarder Zygel, sur un de ces dvd, dans la rubrique abécédaire, il explique l'intérêt de la dissonance d'une manière très simple.
C'est disponible ici:
http://www.dailymotion.com/relevance/search/zygel+dissonances/video/x4fs87_jeanfrancois-zygel-d-comme-dissonna_music

Je joue en ce moment les études d'exécution transcendantes de Liszt (dont je mettrais presque la partition sous mon coussin pour dormir), et bien le début de Mazeppa est très dissonant. Au début du Preludio, on ne sait pas trop ce qui se passe, surtout la remontée après les apèges en do septième (mais quelle perfection!), qui nous place en attente, on trépigne, puis annoncé par les trémolos qui suit des accords fracassants et résolus arrive la gigantesque et magnifique "résolution". Cela pourrait presque être contemporain... hehe
Tout cela pour dire que de la dissonance il y en a partout, et heureusement que c'est le cas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28754
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Trop d'interprétations?   Jeu 18 Juin 2009 - 8:43

D'un côté des conservateurs, qui supportent pas les dissonances, et de l'autre les élitistes, qui au contraire adorent ça.
Il va falloir un jour dépasser ce clivage. Ce qui m'interesse plus que "dissonant ou pas" c'est plutôt l'inspiration du compositeur, et l'émotion qui s'en dégage.
L'inspiration, (et donc le génie), ça n'a rien à voir avec le fait que soit dissonant ou pas, contrairement à ce que ces 2 camps veulent faire croire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/ En ligne
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

MessageSujet: Re: Trop d'interprétations?   Jeu 18 Juin 2009 - 9:25

Ce n'est pas aussi simple que cela, et le clivage que tu décris a été dépassé, notamment chez les postmodernes et autres néo-tonaux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jerome
Fugueur intempéré
avatar

Nombre de messages : 8868
Date d'inscription : 10/03/2008

MessageSujet: Re: Trop d'interprétations?   Jeu 18 Juin 2009 - 10:53

Cololi a écrit:
D'un côté des conservateurs, qui supportent pas les dissonances, et de l'autre les élitistes, qui au contraire adorent ça.
Il va falloir un jour dépasser ce clivage.

Ce qui m'interesse plus que "dissonant ou pas" c'est plutôt l'inspiration du compositeur, et l'émotion qui s'en dégage.
Mais c'est toi-même qui appuies ce clivage en le pointant du doigt.
Je n'ai pas l'impression que quiconque puisse être classé définitivement dans l'une ou l'autre de ces cases, et quel mélomane pourrait dire "l'émotion n'est pas primordiale" ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28754
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Trop d'interprétations?   Jeu 18 Juin 2009 - 11:05

jerome a écrit:
Cololi a écrit:
D'un côté des conservateurs, qui supportent pas les dissonances, et de l'autre les élitistes, qui au contraire adorent ça.
Il va falloir un jour dépasser ce clivage.

Ce qui m'interesse plus que "dissonant ou pas" c'est plutôt l'inspiration du compositeur, et l'émotion qui s'en dégage.
Mais c'est toi-même qui appuies ce clivage en le pointant du doigt.
Je n'ai pas l'impression que quiconque puisse être classé définitivement dans l'une ou l'autre de ces cases, et quel mélomane pourrait dire "l'émotion n'est pas primordiale" ?

Non non je ne fais absoluement pas ce clivage. J'aime des syles très différents.
Si tu dis ça par rapport à ce que j'ai dit sur Wozzek, tu n'as pas compris ce que voulais dire. Ce ne sont pas les dissonnances qui me gêne, mais la sécheresse de cette musique. Il m'arrive de le penser à propos de musique tout ce qu'il y a de plus tonal ...
Je veux dire par là, dans le cas de Wozzek, qu'elle ne me rebute pas, et elle colle bien au côté déjanté de certains personnages (le capitaine ou le docteur), ce n'est pas pour autant qu'il y a émotion ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/ En ligne
jerome
Fugueur intempéré
avatar

Nombre de messages : 8868
Date d'inscription : 10/03/2008

MessageSujet: Re: Trop d'interprétations?   Jeu 18 Juin 2009 - 11:34

Citation :
Si tu dis ça par rapport à ce que j'ai dit sur Wozzek
Non, juste par rapport à ton post dans ce fil (cf citation) Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Trop d'interprétations?   Jeu 18 Juin 2009 - 12:31

Cololi a écrit:

Je veux dire par là, dans le cas de Wozzek, qu'elle ne me rebute pas, et elle colle bien au côté déjanté de certains personnages (le capitaine ou le docteur), ce n'est pas pour autant qu'il y a émotion ...

Si, si, il y en a mais pour certains pas pour d'autres. Comme pour le bel canto, beaucoup y sont émus jusqu'aux larmes alors que d'autres s'y ennuient.
Cette émotion est véhiculée pour chacun par des éléments expressifs variés. Je le sens encore mieux (cette variabilité) depuis que je me suis mis au jazz. Il y a tellement de paramètres susceptibles de toucher (ou pas) qu'il serait étonnant que tout le monde ressente la même chose. Et c'est heureux. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
T-A-M de Glédel
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1512
Age : 30
Localisation : Vincennes
Date d'inscription : 11/08/2007

MessageSujet: Re: Trop d'interprétations?   Jeu 18 Juin 2009 - 12:43

Wolfgang a écrit:
pianissimo a écrit:

C'est comme en peinture (encore une fois, le parallèle est si évident): certains peintres actuels vous balancent trois coups de pinceau sur une toile blanche, un gribouillis digne d'un gosse de 3 ans, alors que les grands peintres anciens passaient des heures à soigner un trait, un détail dans le tableau, à peaufiner, à peindre quoi.

Désolé de "saigner à vif" ainsi la musique contemporaine mais c'est ce que je pense profondément. Tout le monde peut prétendre en composer puisqu'il suffit de jeter en vrac des notes sur des portées. Et ce n'est pas étonnant que tant de mélomanes négligent cette soit disant "musique" puisqu'il accordent d'abord de l'importance à la mélodie, l'harmonie, la beauté de l'écoute...

Tu y vas quand même à grands coups de clichés, je suis même étonné que tu n'ais pas évoqué le tableau tout blanc ou rien qu'avec un carré bleu au milieu. Laughing Mais ce que tu dis est représentatif.

Juste une remarque sur les clichés en peinture...

Si vous vouse promenez de temps en temps dans des expositions contemporaines d'arts visuels en général, vous verrez que les gribouillis de gamins sont très peu nombreux...
Exemple : La Figuration Libre en France des années 80 à nos jours, on ne peut pas dire que ce soit ce que vous décrivez... J'aime beaucoup certains travaux de Di Rosa par exemple!!

Après, ce n'est pas de ma faute si ce sont les gribouillis qui s'imposent légitimement comme référence dans l'imaginaire du grand public!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

MessageSujet: Re: Trop d'interprétations?   Jeu 18 Juin 2009 - 13:37

Oui, je précise pour éviter les confusions que je trouvais ces clichés représentatifs de ce que les gens pensent, pas de ce qui est fait en peinture!

Mais ces clichés ont décidement la vie dure, et beaucoup de gens refusent de s'intéresser à l'art contemporain par principe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80306
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Trop d'interprétations?   Jeu 18 Juin 2009 - 14:22

Cololi a écrit:
D'un côté des conservateurs, qui supportent pas les dissonances, et de l'autre les élitistes, qui au contraire adorent ça.
Il va falloir un jour dépasser ce clivage. Ce qui m'interesse plus que "dissonant ou pas" c'est plutôt l'inspiration du compositeur, et l'émotion qui s'en dégage.
L'inspiration, (et donc le génie), ça n'a rien à voir avec le fait que soit dissonant ou pas, contrairement à ce que ces 2 camps veulent faire croire.

Mais il n'y a pas deux camps...
Il y a juste des gens qui sont suffisamment habitués à la dissonance et d'autres qui n'ont pas la culture suffisante pour supporter une oeuvre où les dissonances sont plus fréquentes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pianissimo
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 334
Age : 30
Localisation : Lille
Date d'inscription : 26/01/2008

MessageSujet: Re: Trop d'interprétations?   Jeu 18 Juin 2009 - 21:04

Sur la dissonance, je n'ai rien contre, au contraire, si elle est judicieusement placée.
Mais de là à écrire des pages avec que des dissonances.....

Sinon, je pense qu'on ne s'y trompera pas : si les étalages des disquaires comportent davantage de musique du 17ème au 20ème c'est qu'il y a probablement une raison. Autrement dit, je peux modestement faire le pari que dans 100 ans on jouera encore et toujours Mozart Bach et Schubert pour n'en citer que trois alors que les autres compositeurs actuels seront mis aux oubliettes.
Le tout ce n'est pas de composer, c'est de composer quelque chose qui dure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28754
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Trop d'interprétations?   Jeu 18 Juin 2009 - 21:18

Xavier a écrit:
Cololi a écrit:
D'un côté des conservateurs, qui supportent pas les dissonances, et de l'autre les élitistes, qui au contraire adorent ça.
Il va falloir un jour dépasser ce clivage. Ce qui m'interesse plus que "dissonant ou pas" c'est plutôt l'inspiration du compositeur, et l'émotion qui s'en dégage.
L'inspiration, (et donc le génie), ça n'a rien à voir avec le fait que soit dissonant ou pas, contrairement à ce que ces 2 camps veulent faire croire.

Mais il n'y a pas deux camps...
Il y a juste des gens qui sont suffisamment habitués à la dissonance et d'autres qui n'ont pas la culture suffisante pour supporter une oeuvre où les dissonances sont plus fréquentes.

Certes il y a une question d'habitude, mais à l'origine de celà si certaines prennent l'habitude et d'autres non, c'est que certains ont naturellement le réflexe du conservatisme et les autres le réflexe inverse.
Il y a bien 2 camps comme en politique, c'est 2 façon d'aborder les choses ^^.

Quand à savoir qui sera jouer dans 100 ans ... ça franchement on en sait rien, et est ce que ça réflétera autre chose que la mode de cette époque ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/ En ligne
frere elustaphe
Aurelia Aurita
avatar

Nombre de messages : 10071
Age : 57
Date d'inscription : 17/12/2006

MessageSujet: Re: Trop d'interprétations?   Jeu 18 Juin 2009 - 21:35

Cololi a écrit:

Certes il y a une question d'habitude, mais à l'origine de celà si certaines prennent l'habitude et d'autres non, c'est que certains ont naturellement le réflexe du conservatisme et les autres le réflexe inverse.
Il y a bien 2 camps comme en politique, c'est 2 façon d'aborder les choses ^^.
Mais pourquoi veux-tu absolument qu'il y ait des conservateurs et des pas conservateurs ? scratch
ça peut être aussi une question de sensibilité ? Y a des trucs qui te touchent, d'autres non.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81631
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Trop d'interprétations?   Jeu 18 Juin 2009 - 21:36

pianissimo a écrit:
Sinon, je pense qu'on ne s'y trompera pas : si les étalages des disquaires comportent davantage de musique du 17ème au 20ème c'est qu'il y a probablement une raison.
Je suis tout à fait d'accord. Ce n'est pas pour rien que Pascal Obispo vend plus de disques que Brahms. Cool


Citation :
alors que les autres compositeurs actuels seront mis aux oubliettes.
Si tu disais de qui tu parles, ce serait plus clair... Tu as parlé de quels autres compositeurs ?

Je croyais que tu ne les avais jamais écouté en entier...


Je te le dis très gentiment (tu ne me vois pas, mais je souris), mais lorsqu'on veut porter un jugement général, et particulièrement lorsqu'on accuse d'incompétence ou de médiocrité, il faut avoir un minimum de biscuits, parce que le rejet et l'ignorance ne sont pas des arguments...
Je suis un peu dur, mais tu portes un jugement global sur le travail de dizaines de gens sans les avoir même écoutés, ça me paraît léger !


Dernière édition par DavidLeMarrec le Jeu 18 Juin 2009 - 21:40, édité 3 fois (Raison : bricoles orthographiques)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28754
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Trop d'interprétations?   Jeu 18 Juin 2009 - 21:36

Frère Elustaphe a écrit:
Cololi a écrit:

Certes il y a une question d'habitude, mais à l'origine de celà si certaines prennent l'habitude et d'autres non, c'est que certains ont naturellement le réflexe du conservatisme et les autres le réflexe inverse.
Il y a bien 2 camps comme en politique, c'est 2 façon d'aborder les choses ^^.
Mais pourquoi veux-tu absolument qu'il y ait des conservateurs et des pas conservateurs ? scratch
ça peut être aussi une question de sensibilité ? Y a des trucs qui te touchent, d'autres non.

C'est pas que je veux bedo
C'est que les 2 attitudes sont observables.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/ En ligne
frere elustaphe
Aurelia Aurita
avatar

Nombre de messages : 10071
Age : 57
Date d'inscription : 17/12/2006

MessageSujet: Re: Trop d'interprétations?   Jeu 18 Juin 2009 - 21:38

Bah, je ne suis pas d'accord. Je trouve cela très réducteur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28754
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Trop d'interprétations?   Jeu 18 Juin 2009 - 21:45

Frère Elustaphe a écrit:
Bah, je ne suis pas d'accord. Je trouve cela très réducteur.

Ce n'est pas réducteur que de dire qu'on peut observer ce clivage tout les jours.
Mais par contre si tu relis mes post précédent, je raconte aussi que ça serait bien de dépasser ces clivages justement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/ En ligne
tudel
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 229
Date d'inscription : 24/05/2009

MessageSujet: Re: Trop d'interprétations?   Jeu 18 Juin 2009 - 21:48

Le fait aussi que la musique contemporaine soit peu présente sur les radios classiques ne facilitent sans doute l'"éducation " de l'oreille à ces sonorités et rythmes particuliers. Du coups cela demande un effort pour aller vers cette musique, alors que pour la musique plus tonale, ben c'est servi sur un plateau.
non? Question
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28754
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Trop d'interprétations?   Jeu 18 Juin 2009 - 21:52

tudel a écrit:
Le fait aussi que la musique contemporaine soit peu présente sur les radios classiques ne facilitent sans doute l'"éducation " de l'oreille à ces sonorités et rythmes particuliers. Du coups cela demande un effort pour aller vers cette musique, alors que pour la musique plus tonale, ben c'est servi sur un plateau.
non? Question

Moi je trouve que certains compositeurs totalement tonaux sont pas spécialement faciles d'accés : Bruckner est le meilleur exemple qui me vient à l'esprit. J'ai essayé un peu qq fois, je n'y comprend rien : certainement trop abstrait pour moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/ En ligne
frere elustaphe
Aurelia Aurita
avatar

Nombre de messages : 10071
Age : 57
Date d'inscription : 17/12/2006

MessageSujet: Re: Trop d'interprétations?   Jeu 18 Juin 2009 - 21:55

Cololi a écrit:
Frère Elustaphe a écrit:
Bah, je ne suis pas d'accord. Je trouve cela très réducteur.

Ce n'est pas réducteur que de dire qu'on peut observer ce clivage tout les jours.
Mais par contre si tu relis mes post précédent, je raconte aussi que ça serait bien de dépasser ces clivages justement.
Mais je ne vois pas en quoi ce clivage est si présent !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tudel
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 229
Date d'inscription : 24/05/2009

MessageSujet: Re: Trop d'interprétations?   Jeu 18 Juin 2009 - 21:56

Cololi a écrit:


Moi je trouve que certains compositeurs totalement tonaux sont pas spécialement faciles d'accés : Bruckner est le meilleur exemple qui me vient à l'esprit. J'ai essayé un peu qq fois, je n'y comprend rien : certainement trop abstrait pour moi.

bon je rajoute tonale et facile d'acès. Parce quand on se met à écouter la musique classique le premier média le plus abordable (je trouve) c'est la radio, et c'est pas forcément par ça qu'on apprend à apprécier la musique contemporaine alien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

MessageSujet: Re: Trop d'interprétations?   Jeu 18 Juin 2009 - 22:15

Oui absolument, et pas seulement sur les radios, il suffit de voir les rayons de disques classiques ou encore les bibliothèques, et ce qui est joué aux concerts. pale

Sinon, à mon avis, on ne peut pas vraiment parler de clivage, ce qui supposeraient deux adversaires quantitativement plus ou moins égaux, or la grande majorité des gens refusent purement et simplement la musique contemporaine (exemple de base: pianissimo), et qu'en face la résistance est faible. Le "combat" est trop inégal pour parler de clivage. Et je pense que ceux qui aiment la musique contemporaine sont moins extrémistes que ceux qui ne l'aiment pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tudel
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 229
Date d'inscription : 24/05/2009

MessageSujet: Re: Trop d'interprétations?   Jeu 18 Juin 2009 - 22:21

donc c'est peut-être pas un clivage mais une méconnaissance Question
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28754
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Trop d'interprétations?   Jeu 18 Juin 2009 - 22:28

tudel a écrit:
donc c'est peut-être pas un clivage mais une méconnaissance Question

Les opinions qui fondent ces clivages sont elles de l'ordre de l'inné ou de l'acquis ? Certainement un peu des 2 non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/ En ligne
tudel
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 229
Date d'inscription : 24/05/2009

MessageSujet: Re: Trop d'interprétations?   Jeu 18 Juin 2009 - 22:34

La part de l'inné est-elle vraiment aussi importante que celle del'acquis. Quiconque s'intéresse un peu à la musique classique est perméable à ce qu'il entend, et là ca devient de l'acquis. Seul une personne n'ayant jamais entendu de musique ne va pouvoir choisir que par l'inné, mais dès que l'on commence à se "fabriquer" une écoute, je pense que c'est l'acquis qui domine. Donc si depuis notre plus jeune enfance notre oreille est habituée à certaines sonorités, l'effort à fournir pour s'en détacher sera d'autant plus important.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28754
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Trop d'interprétations?   Jeu 18 Juin 2009 - 22:36

tudel a écrit:
La part de l'inné est-elle vraiment aussi importante que celle del'acquis. Quiconque s'intéresse un peu à la musique classique est perméable à ce qu'il entend, et là ca devient de l'acquis. Seul une personne n'ayant jamais entendu de musique ne va pouvoir choisir que par l'inné, mais dès que l'on commence à se "fabriquer" une écoute, je pense que c'est l'acquis qui domine. Donc si depuis notre plus jeune enfance notre oreille est habituée à certaines sonorités, l'effort à fournir pour s'en détacher sera d'autant plus important.

Oui je suis assez d'accord.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/ En ligne
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81631
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Trop d'interprétations?   Jeu 18 Juin 2009 - 22:42

tudel a écrit:
Le fait aussi que la musique contemporaine soit peu présente sur les radios classiques ne facilitent sans doute l'"éducation " de l'oreille à ces sonorités et rythmes particuliers. Du coups cela demande un effort pour aller vers cette musique, alors que pour la musique plus tonale, ben c'est servi sur un plateau.
non? Question
Sur France Musique[s], il y a quand même des diffusions régulières. Après, ce n'est pas 50% du temps, c'est sûr.

Sur Radio Classique, après trois mois de folie où ils faisent des soirées tout Kurtág ou tout Kagel (!!), ils sont vite revenus dans les clous, vers le robinet de tubes tièdes que ça semble être aujourd'hui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
tudel
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 229
Date d'inscription : 24/05/2009

MessageSujet: Re: Trop d'interprétations?   Jeu 18 Juin 2009 - 22:46

je n'écoute presque que france musique, donc pour radio classique c'est l'inconnu et quand je peux écouter c'est souvent sur les mêmes tranches horaires (à partir du jazz, en fait) du coup c'est plutôt rare de tomber sur du cntemporain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

MessageSujet: Re: Trop d'interprétations?   Jeu 18 Juin 2009 - 22:48

tudel a écrit:
La part de l'inné est-elle vraiment aussi importante que celle del'acquis. Quiconque s'intéresse un peu à la musique classique est perméable à ce qu'il entend, et là ca devient de l'acquis. Seul une personne n'ayant jamais entendu de musique ne va pouvoir choisir que par l'inné, mais dès que l'on commence à se "fabriquer" une écoute, je pense que c'est l'acquis qui domine. Donc si depuis notre plus jeune enfance notre oreille est habituée à certaines sonorités, l'effort à fournir pour s'en détacher sera d'autant plus important.

Ma propre expérience va en totale contradiction avec cela Smile

Si les gens refusent la musique contemporaine, ce n'est pas du tout une question d'innée et d'acquis qui n'a rien à faire ici. Les gens le décident en conscience, en font le choix, de ne pas l'écouter. Ils en sont réduits à exiger un ratio dissonance /consonance inférieur à 1 pour accepter d'y jeter une oreille, tout simplement.

Qui ose ici écouter la 6ème sonate pour piano d'Ustvolskaya jusqu'au bout hehe ?


Dernière édition par Wolfgang le Jeu 18 Juin 2009 - 22:54, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81631
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Trop d'interprétations?   Jeu 18 Juin 2009 - 22:50

tudel a écrit:
je n'écoute presque que france musique, donc pour radio classique c'est l'inconnu et quand je peux écouter c'est souvent sur les mêmes tranches horaires (à partir du jazz, en fait) du coup c'est plutôt rare de tomber sur du cntemporain
Ah oui, s'il n'y a pas de concerts dans la tranche, ce doit être plus rare. (Ca fait quelques années que je n'écoute plus France Mu, il y a trop de solutions désormais pour choisir ses écoutes, et les commentaires étaient très médiocres.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
tudel
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 229
Date d'inscription : 24/05/2009

MessageSujet: Re: Trop d'interprétations?   Jeu 18 Juin 2009 - 22:53

Citation :

Ma propre expérience va en totale contradiction avec cela Smile

Si les gens refusent la musique contemporaine, ce n'est pas du tout une question d'innée et d'acquis qui n'a rien à faire ici. Les gens le décident en conscience, en font le choix, de ne pas l'écouter. Ils en sont réduits à exiger un ratio dissonance /consonance inférieur à 1 pour accepter d'y jeter une oreille, tout simplement.

d'accord, parce que tu es maître de ce que tu écoutes. Mais si on commence à habituer les jeunes enfants à écouter de la musique "dissonante", est-ce que plus tard cela ne leur permettrai pas d'aller plus naturellement vers cette musique?
ou alors est-ce une musique trop difficile et qu'il faut aborder consciemment et volontairement plus tardivement?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

MessageSujet: Re: Trop d'interprétations?   Jeu 18 Juin 2009 - 22:56

Il n'y a pas d'âge particulier! L'oreille n'est pas formatée au cours de l'existence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tudel
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 229
Date d'inscription : 24/05/2009

MessageSujet: Re: Trop d'interprétations?   Jeu 18 Juin 2009 - 22:59

non mais penses-tu que le fait d'écouter le plus tôt possible, différents genres musicaux permet d'apprécier plus facilement la musique "contemporaine" ou pas du tout et c'est simplement une question de volonté Question Question
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

MessageSujet: Re: Trop d'interprétations?   Jeu 18 Juin 2009 - 23:05

C'est purement une question de volonté et d'ouverture d'esprit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
frere elustaphe
Aurelia Aurita
avatar

Nombre de messages : 10071
Age : 57
Date d'inscription : 17/12/2006

MessageSujet: Re: Trop d'interprétations?   Jeu 18 Juin 2009 - 23:09

Je ne suis pas convaincue qu'il s'agisse essentiellement de culture. Y a des trucs auxquels on ne se fait pas ou alors plus tard. Et d'autre qu'on adore longtemps et puis qu'on fini par détester. Je ne supporte pas le clavecin et je ne sais pas pourquoi. Voilà, c'est dit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

MessageSujet: Re: Trop d'interprétations?   Jeu 18 Juin 2009 - 23:15

La question n'est même pas tant d'aimer ou de ne pas aimer, mais plutôt de s'y intéresser un minimum, avant de savoir si on aime ou pas! Bien sûr on a le droit de détester et de haïr, mais il est inadmissible de le faire sur la seule base de préjugés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tudel
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 229
Date d'inscription : 24/05/2009

MessageSujet: Re: Trop d'interprétations?   Jeu 18 Juin 2009 - 23:24

Citation :
Bien sûr on a le droit de détester et de haïr, mais il est inadmissible de le faire sur la seule base de préjugés.
ça c'est une évidence Smile (mais en ce qui cincerne le contemporain en général c'est ce qu'il y a peut-être de plus dur à dépasser pour s'y lancer)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
WoO
Surintendant
avatar

Nombre de messages : 14116
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Trop d'interprétations?   Ven 19 Juin 2009 - 1:16

Cololi a écrit:
Si tu dis ça par rapport à ce que j'ai dit sur Wozzek, tu n'as pas compris ce que voulais dire. Ce ne sont pas les dissonnances qui me gêne, mais la sécheresse de cette musique.

Shocked

Mais c'est tout le contraire, cette musique est d'une immense richesse ! Et on perçoit bien celle-ci même sans avoir jamais étudié la musique. Pour l'émotion c'est autre chose, j'ai des difficultés à être touché par les personnages trop caricaturaux ou qui se complaisent dans leur statut de victimes, j'en reparlerai dans le fil. Mais la musique touche directement, elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Trop d'interprétations?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Trop d'interprétations?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Nouvelles interprétations quand on est satisfait par une.
» Mes interprétations.
» Vos interprétations
» Bleu noir : interprétations des titres !
» Vos interprétations d' "APPELLE MON NUMERO"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique (Divers)-
Sauter vers: