Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Metteurs en scène d'opéra - les styles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 5, 6, 7 ... 11, 12, 13  Suivant

Quelle est la pire production de tous les temps ?
Ring Met Schenk (c'est la bonne réponse)
20%
 20% [ 5 ]
Aida de Tokyo (50-60)
4%
 4% [ 1 ]
Forza de Naples (59)
0%
 0% [ 0 ]
Fledermaus de Neuenfels
0%
 0% [ 0 ]
Flûte de la Fura del Baus
16%
 16% [ 4 ]
Parsifal de Schlingensief
0%
 0% [ 0 ]
Traviata de Zeffirelli
28%
 28% [ 7 ]
Crépuscule de Konwitschny
4%
 4% [ 1 ]
Noces de Strehler
0%
 0% [ 0 ]
Ariadne d'Aix (années 60)
0%
 0% [ 0 ]
Noces de Marthaler
28%
 28% [ 7 ]
Elektra de Hartmann
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 25
 

AuteurMessage
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81155
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Metteurs en scène d'opéra - les styles   Mar 13 Avr 2010 - 0:57

Nabla a écrit:
Il est assez évident qu'une majorité du public se satisfait de l'accession d'un NJ à la tête de l'ONP et applaudit à des spectacles qui n'appellent guère à la réflexion…
Et il est légitime de mépriser ce public ? Et de dire qu'on doit éduquer la majorité du public à coups de provocations à la petite semaine (médiatiques ou scénographiques) ?

Moi j'ai aimé ce que j'ai vu de Mortier, et je suis satisfait de ce que j'ai vu de Joel. Ce n'est pas la même tendance, mais ce sont des programmations de qualité dans les deux cas. Et les sabotages occasionnels de Mortier valent bien les indigences littéralistes de telle ou telle production de Joel (La Fiancée Vendue, c'était pas Joel de toute façon...).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Rafsan
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1508
Age : 52
Localisation : Brabant wallon
Date d'inscription : 22/01/2008

MessageSujet: Re: Metteurs en scène d'opéra - les styles   Mar 13 Avr 2010 - 1:00

Au fait, vous aurez droit au TCE à la Médée de Cherubini dans la mise en scène bruxelloise de Warli… Mais le méritez-vous seulement? hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Metteurs en scène d'opéra - les styles   Mar 13 Avr 2010 - 1:02

Pour Atys je suis dans quelle case avec Villegier ? Neutral
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hippolyte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3079
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/12/2008

MessageSujet: Re: Metteurs en scène d'opéra - les styles   Mar 13 Avr 2010 - 1:03

Nabla a écrit:
Au fait, vous aurez droit au TCE à la Médée de Cherubini dans la mise en scène bruxelloise de Warli… Mais le méritez-vous seulement? hehe

Quand ça ???
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rafsan
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1508
Age : 52
Localisation : Brabant wallon
Date d'inscription : 22/01/2008

MessageSujet: Re: Metteurs en scène d'opéra - les styles   Mar 13 Avr 2010 - 1:04

Je ne méprise personne. Et je ne dirais rien, si certains ne monopolisaient la parole (les forums) pour ressortir les sempiternelles mêmes incongruités.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80115
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Metteurs en scène d'opéra - les styles   Mar 13 Avr 2010 - 1:06

Nabla a écrit:
Je ne méprise personne.

Bizarre, c'est exactement le contraire qui ressort de tes derniers messages, y compris la deuxième partie de celui-ci.

Nabla a écrit:
Et je ne dirais rien, si certains ne monopolisaient la parole (les forums) pour ressortir les sempiternelles mêmes incongruités.

Heureusement que es là tu pour nous corriger et nous apporter la Vérité! drink

Maintenant si on pouvait avoir des arguments et sortir de "c'est nul" ou "non c'est vous qui êtes des sales bourgeois qui n'y comprenez rien", ça serait plus constructif...


Dernière édition par Xavier le Mar 13 Avr 2010 - 1:07, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81155
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Metteurs en scène d'opéra - les styles   Mar 13 Avr 2010 - 1:07

Nabla a écrit:
Au fait, vous aurez droit au TCE à la Médée de Cherubini dans la mise en scène bruxelloise de Warli… Mais le méritez-vous seulement? hehe
Personne ne mérite Médée ni Warlikowski, personne... La Convention de Genève en interdit l'utilisation, d'ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Rafsan
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1508
Age : 52
Localisation : Brabant wallon
Date d'inscription : 22/01/2008

MessageSujet: Re: Metteurs en scène d'opéra - les styles   Mar 13 Avr 2010 - 1:07

Hippolyte a écrit:
Nabla a écrit:
Au fait, vous aurez droit au TCE à la Médée de Cherubini dans la mise en scène bruxelloise de Warli… Mais le méritez-vous seulement? hehe

Quand ça ???

En 2012, il me semble.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rafsan
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1508
Age : 52
Localisation : Brabant wallon
Date d'inscription : 22/01/2008

MessageSujet: Re: Metteurs en scène d'opéra - les styles   Mar 13 Avr 2010 - 1:13

DavidLeMarrec a écrit:
Nabla a écrit:
Au fait, vous aurez droit au TCE à la Médée de Cherubini dans la mise en scène bruxelloise de Warli… Mais le méritez-vous seulement? hehe
Personne ne mérite Médée ni Warlikowski, personne... La Convention de Genève en interdit l'utilisation, d'ailleurs.

Ah bon! je pensais que c'était les nouvelles lois d'un certain président de la République française qui interdisaient certains metteurs en scène dans l'hexagone… J'ai dû confondre ou, en tout état de cause, être mal informé. Mea culpa!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rameau
Mélomaniaque


Nombre de messages : 699
Date d'inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: Metteurs en scène d'opéra - les styles   Mar 13 Avr 2010 - 12:15

DavidLeMarrec a écrit:
Et de dire qu'on doit éduquer la majorité du public à coups de provocations à la petite semaine (médiatiques ou scénographiques) ?
Mais qui parle de provocation ici ? Ça veut dire quoi, provoquer, d'ailleurs ? C'est vraiment un gros cliché, ça : chaque fois qu'on n'aime pas une mise en scène, on dit que c'est une provocation. Ce qui pour autant que j'ai pu le constater par moi-même n'est à peu près jamais vrai.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://musicasola.blogspot.com/
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Metteurs en scène d'opéra - les styles   Mar 13 Avr 2010 - 12:47

En tout cas, on peut considérer qu'une mise en scène est un art de l'éphémère, et à ce titre, constater qu'il n'est pas souvent compris par bon nombre de ceux auxquels il est destiné pose un sérieux problème.
Difficile de dire "les générations futures comprendront". Qu'un spectacle puisse être élaboré avec soin, peaufiné des mois voire des années par un metteur en scène peut facilement aboutir à l'incompréhension. Comment demander au public de saisir au vol un sens, une interprétation que le metteur en scène aura pensé au cours de longues réflexions et associations d'idées ?
A moins de ne les voir qu'au DVD et passer de bons moments à échanger autour de leur décryptage avec quelques bons amis amateurs de scénographie contemporaine...
Je ne suis pas bégueule en la matière, loin de là, mais il me semble que certaines mes sont bien trop exigeantes ou ambitieuses selon le point de vue considéré. En disant cela je vais me faire pendre sans doute. Peu osent parallèlement la simplicité et la modestie au profit de tous et de l'intelligence. Kupfer, Kusej ou Bieito pour ce que j'ai vu, mais je ne parlerai pas des autres que je n'ai vu que de façon indirecte. Certains réussissent à vous dégoûter également, ou pour le moins, à faire écran à l'oeuvre quand l'ego a du mal à se contenir. Smile

Purée, qu'est-ce que les videos de Viola m'ont pourri mon Tristan !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hippolyte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3079
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/12/2008

MessageSujet: Re: Metteurs en scène d'opéra - les styles   Mar 13 Avr 2010 - 14:05

Question : la mise en scène d'opéra ou de théâtre est-elle un service ?
La dimension pédagogique de la mise en scène est loin d'être une exigence évidente. L'idée que ce soit au metteur en scène de se mettre à la portée du plus grand nombre non plus. On peut tout aussi bien affirmer que c'est au public d'aller vers l'oeuvre, de faire l'effort de se mettre à la portée d'une exigence artistique. On a trop vite fait d'y voir le mépris du public, argument facile quand on ne comprend pas : quand je vois une mise en scène que je ne comprends pas, mon premier réflexe est de me dire que j'ai beaucoup à apprendre et à découvrir, pas que le metteur en scène se fiche de moi.
Au départ, les fonds publics permettent justement aux artistes de réaliser leurs oeuvres à la hauteur de leur exigence artistique sans être dans l'obligation de se conformer aux goûts ou au niveau culturel du plus grand nombre.
Après, les controverses bruyantes sont plutôt le signe que tout cela est vivant et varié, et c'est tant mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
T-A-M de Glédel
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1512
Age : 29
Localisation : Vincennes
Date d'inscription : 11/08/2007

MessageSujet: Re: Metteurs en scène d'opéra - les styles   Mar 13 Avr 2010 - 14:29

La mise en scène est un art mineur qui est censé servir au mieux la création théâtrale voire la composition musicale.
On est dans l'adaptation, l'interprétation, la mise en valeur de certains aspects de l'ouvrage en question, un art de l'éclairage et de ce fait toute mise en scène est vouée à l'éphémérité!! C'est d'ailleurs entre autre ce qui lui donne son caractère vivant...

Par conséquent, sortir d'un spectacle avec la frustration que le metteur en scène a complètement dénaturé l'œuvre ou l'a obscurcie est pour moi inadmissible!! Soit il a failli dans son travail soit je suis un crétin (ce qui n'est pas impossible!).

Mais, ils ont quand même pris le melon et les spectateurs sont tellement rentrés dans leur jeu que l'on tombe dans la surenchère (et le n'importe quoi)...

Au moins, avec une mise en scène littérale, ce n'est pas forcément intéressant (quoique parfois, la pièce ne permet pas de faire autre chose) mais ça ne peut pas être mauvais... ou alors il faut sérieusement s'inquiéter sur l'intérêt de la pièce représentée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hippolyte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3079
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/12/2008

MessageSujet: Re: Metteurs en scène d'opéra - les styles   Mar 13 Avr 2010 - 15:10

Moander a écrit:
La mise en scène est un art mineur qui est censé servir au mieux la création théâtrale voire la composition musicale.

Ceci est fort vague et discutable. L'histoire de la mise en scène ces dernières décennies se prête davantage à des questions qu'à des affirmations définitives. On ne peut nier que des metteurs en scène ont poussé leur art jusqu'à transformer l'idée même que l'on se faisait de la mise en scène, au point de susciter des débats sanglants.

Citation :
On est dans l'adaptation, l'interprétation, la mise en valeur de certains aspects de l'ouvrage en question, un art de l'éclairage et de ce fait toute mise en scène est vouée à l'éphémérité!! C'est d'ailleurs entre autre ce qui lui donne son caractère vivant...

Par conséquent, sortir d'un spectacle avec la frustration que le metteur en scène a complètement dénaturé l'œuvre ou l'a obscurcie est pour moi inadmissible!! Soit il a failli dans son travail soit je suis un crétin (ce qui n'est pas impossible!).

Je ne vois pas en quoi du caractère éphémère de la mise en scène découle une nécessaire littéralité.

Citation :
Au moins, avec une mise en scène littérale, ce n'est pas forcément intéressant (quoique parfois, la pièce ne permet pas de faire autre chose) mais ça ne peut pas être mauvais... ou alors il faut sérieusement s'inquiéter sur l'intérêt de la pièce représentée.

Je préfère une mise en scène non littérale, intéressante et contestable, qu'une mise en scène littérale, consensuelle molle et sans intérêt, question de goût personnel. Dans ce dernier cas, j'aime autant voir les opéras en versions de concert. D'autant que des mises en scène littérales mauvaises, inintéressantes et qui plombent des chefs-d'oeuvre ça existe aussi.

Je ne crois pas qu'il y ait une bonne façon de concevoir la mise en scène, tout comme l'interprétation musicale d'ailleurs. Mais considérer comme évidences ce qui n'est que partis pris me semble gênant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wolferl
Lapinophobe
avatar

Nombre de messages : 13311
Age : 26
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Metteurs en scène d'opéra - les styles   Mar 13 Avr 2010 - 20:10

Moander a écrit:
On est dans l'adaptation, l'interprétation, la mise en valeur de certains aspects de l'ouvrage en question, un art de l'éclairage
Et c'est ce qui le rend intéressant, tout comme l'art musical ou l'art théâtral (au moins aussi éphémères).

Citation :
Au moins, avec une mise en scène littérale, ce n'est pas forcément intéressant (quoique parfois, la pièce ne permet pas de faire autre chose) mais ça ne peut pas être mauvais... ou alors il faut sérieusement s'inquiéter sur l'intérêt de la pièce représentée.
Oh, si, ça peut être très mauvais.
Entre une mise en scène littérale inintéressante qui gâche tout et une mise en scène transpositrice ratée, je crois que les deux se valent. Après, la deuxième scandalisera plus facilement, l'on se dira que c'est parce qu'elle transpose qu'elle est mauvaise, alors qu'il n'y a pas de rapport.

Les bonnes mises en scène sont d'ailleurs rarement à un extrême ou l'autre de ces deux approches : l'important c'est les idées, l'intelligence, la pertinence d'une vision. La transposition ne change pas grand chose, si ce n'est qu'elle facilite la compréhension de cette vision, en créant un contexte logique. C'est ce qui est fait à l'intérieur qui la valide ou non.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hippolyte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3079
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/12/2008

MessageSujet: Re: Metteurs en scène d'opéra - les styles   Mar 13 Avr 2010 - 20:44

Wolferl a écrit:
l'important c'est les idées, l'intelligence, la pertinence d'une vision. La transposition ne change pas grand chose, si ce n'est qu'elle facilite la compréhension de cette vision, en créant un contexte logique. C'est ce qui est fait à l'intérieur qui la valide ou non.

Voilà, et c'est de cela qu'il est intéressant de discuter après un spectacle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rameau
Mélomaniaque


Nombre de messages : 699
Date d'inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: Metteurs en scène d'opéra - les styles   Mar 13 Avr 2010 - 21:25

La mise en scène est un art majeur. Après, on n'est pas obligé d'aimer le théâtre... Tous les freins que certains prétendent mettre à la liberté du créateur qu'est le metteur en scène, c'est une forme d'autodafé, de censure, qui pour être commise au nom d'une espèce de bon sens mou n'en est pas moins violente.
En outre, et je ne vais pas prendre de gants: la sempiternelle rengaine mettant en doute la santé mentale ou la psychologie des artistes (prétentieux, imbus d'eux-mêmes, ne pensant qu'à se servir eux...) ne mérite qu'un mot: ignoble.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://musicasola.blogspot.com/
Hippolyte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3079
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/12/2008

MessageSujet: Re: Metteurs en scène d'opéra - les styles   Mar 13 Avr 2010 - 21:38

+1 thumleft
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wolferl
Lapinophobe
avatar

Nombre de messages : 13311
Age : 26
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Metteurs en scène d'opéra - les styles   Mar 13 Avr 2010 - 21:51

Là par contre je ne suis pas d'accord : on peut tout de même encore reprocher à certains artistes, dont les metteurs en scène, d'avoir un égo surdimensionné et que cela se ressente dans leurs productions.

Warlikowski est un bon exemple. Il dit clairement que certains livrets ne l'intéressent pas, qu'il en fait ce qu'il veut - bon, pourquoi pas. Mais quand on voit des résultats comme le Roi Roger, incompréhensibles et à côté de la plaque, qui sentent la masturbation intellectuelle et n'exprime rien, il y a de quoi être un peu exaspéré.

C'est comme certains bouquins d'Amélie Nothomb : ça pue le nombril, c'est agaçant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hippolyte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3079
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/12/2008

MessageSujet: Re: Metteurs en scène d'opéra - les styles   Mar 13 Avr 2010 - 23:12

Wolferl a écrit:
Là par contre je ne suis pas d'accord : on peut tout de même encore reprocher à certains artistes, dont les metteurs en scène, d'avoir un égo surdimensionné et que cela se ressente dans leurs productions.

Warlikowski est un bon exemple. Il dit clairement que certains livrets ne l'intéressent pas, qu'il en fait ce qu'il veut - bon, pourquoi pas. Mais quand on voit des résultats comme le Roi Roger, incompréhensibles et à côté de la plaque, qui sentent la masturbation intellectuelle et n'exprime rien, il y a de quoi être un peu exaspéré.

Il y de quoi être enchanté au contraire. J'ai beaucoup aimé son Roi Roger, riche, intelligent, audacieux. Merci à Warlikowski. Very Happy

J'ajouterais qu'il est heureux qu'il y ait des metteurs en scène de talent pour donner de l'épaisseur et de l'intérêt à des livrets d'opéra indigestes ou indigents, ou encore datés.
Même quand le livret est très bon, de telles approches peuvent être passionnantes, comme celles du Wozzeck de Mathaler ou du Don Giovanni de Hannecke.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wolferl
Lapinophobe
avatar

Nombre de messages : 13311
Age : 26
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Metteurs en scène d'opéra - les styles   Mar 13 Avr 2010 - 23:17

Je suis d'accord qu'une bonne mise en scène peut sauver un livret minable, mais dans l'exemple du Roi Roger, ça devenait simplement illisible (autant dire qu'en ne connaissant pas l'opéra, même en voyant deux fois le spectacle, je n'ai rien compris et ce n'est pas faute d'avoir essayé), farci de références peu pertinentes, une direction direction d'acteurs parfois complètement en désaccord avec la musique... Et ça, ça me semble beaucoup plus gênant.

Mais bon, je vois que le cas Warlikowski ne laisse jamais indifférent, j'aurais dû choisir autre chose. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bertram
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1603
Age : 37
Localisation : Paris
Date d'inscription : 11/04/2009

MessageSujet: Re: Metteurs en scène d'opéra - les styles   Mar 13 Avr 2010 - 23:18

Il faut ajouter pour la défense de la mise en scène "moderne" et autonome qu'une lecture qui semble littérale peut en fait prendre plus de libertés et demeurer plus éloignée de l'esprit de l'oeuvre qu'une relecture plus radicale et plus poussée.
Je prendrai comme exemple la mise en scène de Didon et Enée de Deborah Warner (l'an passé à l'Opéra-comique) : pas d'écart choquant par rapport à l'histoire, et pourtant beaucoup d'éléments décoratifs (magnifiques d'ailleurs), de trouvailles plus ou moins signifiantes, qui paraissaient finalement assez artificielles et sans véritable cohérence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80115
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Metteurs en scène d'opéra - les styles   Mar 13 Avr 2010 - 23:25

Rameau a écrit:
La mise en scène est un art majeur. Après, on n'est pas obligé d'aimer le théâtre... Tous les freins que certains prétendent mettre à la liberté du créateur qu'est le metteur en scène, c'est une forme d'autodafé, de censure, qui pour être commise au nom d'une espèce de bon sens mou n'en est pas moins violente.
En outre, et je ne vais pas prendre de gants: la sempiternelle rengaine mettant en doute la santé mentale ou la psychologie des artistes (prétentieux, imbus d'eux-mêmes, ne pensant qu'à se servir eux...) ne mérite qu'un mot: ignoble.

Faudra m'expliquer la logique de la part de quelqu'un qui se vante de huer les artistes lors des saluts...
On a le droit de huer les chanteurs mais pas de critiquer les metteurs en scène?? scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
WoO
Surintendant
avatar

Nombre de messages : 14116
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Metteurs en scène d'opéra - les styles   Mar 13 Avr 2010 - 23:28

Moander a écrit:
La mise en scène est un art mineur qui est censé servir au mieux la création théâtrale voire la composition musicale.
On est dans l'adaptation, l'interprétation, la mise en valeur de certains aspects de l'ouvrage en question, un art de l'éclairage

Tout à fait d'accord avec toi, c'est un art mineur.

Xavier a écrit:
On a le droit de huer les chanteurs mais pas de critiquer les metteurs en scène??

Mais si voyons, on a le droit s'il a fait une mise en scène bêtement littérale Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gesualdo
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 420
Date d'inscription : 11/10/2007

MessageSujet: Re: Metteurs en scène d'opéra - les styles   Mar 13 Avr 2010 - 23:35

C'est pas dans le sondage,mais la pire mise en scène que j'ai pu voir,c'est Parsifal par Warlikowski.Lourd de chez lourd...Références cinéphiles qui servent de béquilles à une absence totale d'imagination.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

MessageSujet: Re: Metteurs en scène d'opéra - les styles   Mar 13 Avr 2010 - 23:42

Rameau a écrit:
La mise en scène est un art majeur. Après, on n'est pas obligé d'aimer le théâtre... Tous les freins que certains prétendent mettre à la liberté du créateur qu'est le metteur en scène, c'est une forme d'autodafé, de censure, qui pour être commise au nom d'une espèce de bon sens mou n'en est pas moins violente.

La mise en scène est un art majeur, mais pas un art autonome. Dans le cas de l'opéra, c'est un art strictement lié à la musique et au livret, dans le cas du théâtre au texte seulement.
Pour moi, un Warlikowski ne saisit même pas les enjeux de l'art qu'il se prétend pratiquer. Ou bien a t-il trop d'ego pour ne pas être capable de faire autre chose que ce qu'il a envie de faire, ou bien est-il dans l'impossibilité de s'adapter à un livret ou à une musique. Au mieux un égocentrique, au pire un psychorigide, à moins que cela ne soit l'inverse. Aucun intérêt en tout cas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
WoO
Surintendant
avatar

Nombre de messages : 14116
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Metteurs en scène d'opéra - les styles   Mar 13 Avr 2010 - 23:44

Wolfgang a écrit:
Au mieux un égocentrique, au pire un psychorigide

Ou les deux en même temps hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rafsan
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1508
Age : 52
Localisation : Brabant wallon
Date d'inscription : 22/01/2008

MessageSujet: Re: Metteurs en scène d'opéra - les styles   Mar 13 Avr 2010 - 23:51

natrav a écrit:
Pour Atys je suis dans quelle case avec Villegier ? Neutral
J'ai vu, il y a des années, Corneille par Villégier – et c'était très bien. Où est le problème?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bertram
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1603
Age : 37
Localisation : Paris
Date d'inscription : 11/04/2009

MessageSujet: Re: Metteurs en scène d'opéra - les styles   Mar 13 Avr 2010 - 23:58

J'ai employé le terme "autonome'" pas pour dire que le metteur en scène pouvait dire n'importe quoi en se servant d'une pièce, mais pour dire qu'il n'est pas totalement soumis à l'oeuvre, qu'il a lui aussi quelque chose à dire en propre, et que c'est en partie pour ça qu'il choisit de travailler sur telle oeuvre. Dans l'idéal, il y a, j'espère, une cohérence chez les grands metteurs en scène tout au long de leur carrière, comme chez les cinéastes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80115
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Metteurs en scène d'opéra - les styles   Mer 14 Avr 2010 - 0:02

Il y a surement un juste milieu à trouver... mais tout de même, pour moi un metteur en scène doit être cohérent d'abord avec l'oeuvre, plutôt que par rapport à sa dernière mise en scène en date, qui a pu être un opéra totalement différent!
Que le metteur en scène interprète, mette en situation, éclaire l'oeuvre de telle ou telle façon... oui, bien sûr, mais ce n'est pas LE créateur de l'oeuvre tout de même, au même titre que le compositeur et le librettiste!
C'est là qu'on dépasse les limites à mon avis...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

MessageSujet: Re: Metteurs en scène d'opéra - les styles   Mer 14 Avr 2010 - 0:08

D'accord Bertram.

La mise-en-scène est dans le temps, la dernière étape de la création d'une oeuvre: quand on met en scène une oeuvre, la musique et le livret sont déjà là, avec une cohérence!
Le metteur en scène doit entrer dans l'univers existant, le mettre en valeur, le faire éclore d'un point de vue scénique. Je suis d'accord avec ce que vient de dire Xavier sur ce point.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hippolyte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3079
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/12/2008

MessageSujet: Re: Metteurs en scène d'opéra - les styles   Mer 14 Avr 2010 - 0:09

Non, natrav, tu n'es dans aucune case avec Villégier, et c'est tant mieux. Cette manie de tout mettre dans des cases, ça crée des débats creux, des assertions vaines, et ça empêche d'aller au spectacle avec l'ouverture d'esprit nécessaire pour apprécier tous types d'approches, non en fonction de quelque obédience dogmatique mais en fonction de leur spécificité et de leur propre intelligence. Il ne faut pas arriver vierge au mariage, mais il faut arriver vierge à l'opéra (enfin pas complètement non plus, hein).

Warlikowski doit bien se marrer s'il lit les propos de psychologie de comptoir qu'il déchaîne de façon répétée depuis quelques années...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rafsan
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1508
Age : 52
Localisation : Brabant wallon
Date d'inscription : 22/01/2008

MessageSujet: Re: Metteurs en scène d'opéra - les styles   Mer 14 Avr 2010 - 0:12

Moander a écrit:
La mise en scène est un art mineur […].

C'est effectivement ce qui ressort d'une majorité de propos tenus ici – et ailleurs – et ce qui fonde a contrario ma prise de position, que l'on tente de présenter comme intolérante. Il se s'agit pas pour moi de défendre la provoc' pour la provoc', mais je constate que, bien souvent, la (soi-disant) littéralité du texte tourne – à l'opéra – à l'exercice vocal et la représentation à l'insignifiance. J'ai encore entendu récemment critiquer l'actualisation dans la production signée Ivo van Hove d'Idomeneo à la Monnaie, alors que les personnages et les situations ont été saisis dans une vérité dramaturgique tout à fait cohérente et tenant la route de bout en bout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bertram
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1603
Age : 37
Localisation : Paris
Date d'inscription : 11/04/2009

MessageSujet: Re: Metteurs en scène d'opéra - les styles   Mer 14 Avr 2010 - 0:12

Certes, je ne parle pas d'autonomie complète, il y a des endroits pour ça ! mais ça reste exceptionnel qu'on dépasse les limites au point de défigurer l'oeuvre, je pense.
En revanche, les idées des metteurs en scène ne sont pas toujours convaincantes ni assez fouillées, et du coup paraissent des caprices prétentieux. C'est plutôt ça le problème, certainement.


Dernière édition par Bertram le Mer 14 Avr 2010 - 0:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hippolyte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3079
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/12/2008

MessageSujet: Re: Metteurs en scène d'opéra - les styles   Mer 14 Avr 2010 - 0:13

Wolfgang a écrit:
Le metteur en scène doit entrer dans l'univers existant, le mettre en valeur, le faire éclore d'un point de vue scénique. Je suis d'accord avec ce que vient de dire Xavier sur ce point.

Ben il n'y a plus qu'à légiférer alors. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81155
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Metteurs en scène d'opéra - les styles   Mer 14 Avr 2010 - 0:15

Wolferl a écrit:
Moander a écrit:
On est dans l'adaptation, l'interprétation, la mise en valeur de certains aspects de l'ouvrage en question, un art de l'éclairage
Et c'est ce qui le rend intéressant, tout comme l'art musical ou l'art théâtral (au moins aussi éphémères).
Surtout, on a pas trouvé moyen de faire autrement. Mr. Green

WoO a écrit:
Tout à fait d'accord avec toi, c'est un art mineur.
Tiens, tiens. Quelle dommage que je ne puisse pas citer les conversations privées. Basketball
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80115
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Metteurs en scène d'opéra - les styles   Mer 14 Avr 2010 - 0:17

Hippolyte a écrit:
Wolfgang a écrit:
Le metteur en scène doit entrer dans l'univers existant, le mettre en valeur, le faire éclore d'un point de vue scénique. Je suis d'accord avec ce que vient de dire Xavier sur ce point.

Ben il n'y a plus qu'à légiférer alors. Wink

Ou alors il ne faut plus s'appeler metteur en scène.

On met en scène quoi? Une oeuvre déjà existante, non?
Ou alors seulement ses propres fantasmes, comme un certain metteur en scène polonais évoqué plus haut?

Si on met en scène une oeuvre, il faut la servir avant de s'en servir, il faut entrer dans l'univers de cette oeuvre.
Ou alors on dit je fais une re-création d'après tel opéra...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rafsan
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1508
Age : 52
Localisation : Brabant wallon
Date d'inscription : 22/01/2008

MessageSujet: Re: Metteurs en scène d'opéra - les styles   Mer 14 Avr 2010 - 0:17

Xavier a écrit:
Maintenant si on pouvait avoir des arguments et sortir de "c'est nul" ou "non c'est vous qui êtes des sales bourgeois qui n'y comprenez rien", ça serait plus constructif...

Euh… qui a jamais parlé de «sales bourgeois»?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Metteurs en scène d'opéra - les styles   Mer 14 Avr 2010 - 0:17

Hippolyte a écrit:
Wolfgang a écrit:
Le metteur en scène doit entrer dans l'univers existant, le mettre en valeur, le faire éclore d'un point de vue scénique. Je suis d'accord avec ce que vient de dire Xavier sur ce point.

Ben il n'y a plus qu'à légiférer alors. Wink

Excellente idée. A la fin de la représentation on pourra voter avec le pouce et envoyer les lions si besoin. Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80115
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Metteurs en scène d'opéra - les styles   Mer 14 Avr 2010 - 0:19

Nabla a écrit:
Xavier a écrit:
Maintenant si on pouvait avoir des arguments et sortir de "c'est nul" ou "non c'est vous qui êtes des sales bourgeois qui n'y comprenez rien", ça serait plus constructif...

Euh… qui a jamais parlé de «sales bourgeois»?

J'ai évidemment caricaturé, mais c'est ce qui ressortait de certains messages deux pages plus haut.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rameau
Mélomaniaque


Nombre de messages : 699
Date d'inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: Metteurs en scène d'opéra - les styles   Mer 14 Avr 2010 - 0:20

Xavier a écrit:
On a le droit de huer les chanteurs mais pas de critiquer les metteurs en scène?? scratch
Xavier, ce serait bien si tu ne commentais que ce que j'écris, pas ce que je n'écris pas : je n'ai certainement pas dit qu'on ne pouvait pas critiquer les metteurs en scène pour leur travail, comme on critique les chanteurs ou n'importe quel artiste. Mais cela ne justifie en rien les attaques contre leur personne.
Et je ne me vante pas de huer les chanteurs (pas plus souvent que les metteurs en scène ou les chefs) : je dis que je le fais, je revendique mon droit à le faire, mais ça ne va pas au-delà.
Et je rejoins ceux qui défendent le Roi Roger de Warlikowski, très pertinent et visuellement magnifique. Warlikowski est un immense artiste; je suis bien désolé que tout le monde ne pénètre apparemment pas son univers, mais je trouve navrant que certains veulent réduire sa liberté pour cette raison.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://musicasola.blogspot.com/
Rafsan
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1508
Age : 52
Localisation : Brabant wallon
Date d'inscription : 22/01/2008

MessageSujet: Re: Metteurs en scène d'opéra - les styles   Mer 14 Avr 2010 - 0:21

Rameau a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Et de dire qu'on doit éduquer la majorité du public à coups de provocations à la petite semaine (médiatiques ou scénographiques) ?
Mais qui parle de provocation ici ? Ça veut dire quoi, provoquer, d'ailleurs ? C'est vraiment un gros cliché, ça : chaque fois qu'on n'aime pas une mise en scène, on dit que c'est une provocation. Ce qui pour autant que j'ai pu le constater par moi-même n'est à peu près jamais vrai.

Tout à fait d'accord. D'ailleurs, NJ est un provocateur à sa façon…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rafsan
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1508
Age : 52
Localisation : Brabant wallon
Date d'inscription : 22/01/2008

MessageSujet: Re: Metteurs en scène d'opéra - les styles   Mer 14 Avr 2010 - 0:24

Wolferl a écrit:
Là par contre je ne suis pas d'accord : on peut tout de même encore reprocher à certains artistes, dont les metteurs en scène, d'avoir un égo surdimensionné et que cela se ressente dans leurs productions.

Warlikowski est un bon exemple. Il dit clairement que certains livrets ne l'intéressent pas, qu'il en fait ce qu'il veut - bon, pourquoi pas. Mais quand on voit des résultats comme le Roi Roger, incompréhensibles et à côté de la plaque, qui sentent la masturbation intellectuelle et n'exprime rien, il y a de quoi être un peu exaspéré.

C'est comme certains bouquins d'Amélie Nothomb : ça pue le nombril, c'est agaçant...

Je ne vois pas le rapport entre le metteur en scène et la scribouillarde: c'est faire trop de cas de la seconde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80115
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Metteurs en scène d'opéra - les styles   Mer 14 Avr 2010 - 0:26

Rameau a écrit:
Xavier a écrit:
On a le droit de huer les chanteurs mais pas de critiquer les metteurs en scène?? scratch
Xavier, ce serait bien si tu ne commentais que ce que j'écris, pas ce que je n'écris pas : je n'ai certainement pas dit qu'on ne pouvait pas critiquer les metteurs en scène pour leur travail, comme on critique les chanteurs ou n'importe quel artiste. Mais cela ne justifie en rien les attaques contre leur personne.

Et je ne suis pas en désaccord avec ça.

Par contre j'estime qu'huer des artistes est justement une attaque envers les artistes en question...

Dire qu'untel devrait se faire soigner... tu peux trouver ça "ignoble" comme tu l'as écrt en gras, mais ça n'est jamais qu'un message en l'air sur un forum, rien de concret.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80115
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Metteurs en scène d'opéra - les styles   Mer 14 Avr 2010 - 0:31

Wolferl a écrit:
Là par contre je ne suis pas d'accord : on peut tout de même encore reprocher à certains artistes, dont les metteurs en scène, d'avoir un égo surdimensionné et que cela se ressente dans leurs productions.

Warlikowski est un bon exemple. Il dit clairement que certains livrets ne l'intéressent pas, qu'il en fait ce qu'il veut - bon, pourquoi pas. Mais quand on voit des résultats comme le Roi Roger, incompréhensibles et à côté de la plaque, qui sentent la masturbation intellectuelle et n'exprime rien, il y a de quoi être un peu exaspéré.

D'ailleurs j'y suis allé en toute bonne foi, sachant à quoi m'attendre et faisant des efforts inouïs pour oublier le visuel repoussant qui s'offrait à mes yeux et dénicher toutes les idées géniales qui devaient y être...
Tellement heureux que le Roi Roger soit donné à Bastille, on peut dire que je me suis presque forcé à essayer d'aimer la mise en scène.
Avec le recul, c'était vraiment à côté de la plaque.
Quasiment incompréhensible, même pour qui connaissait bien l'opéra. (et très laid en plus)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

MessageSujet: Re: Metteurs en scène d'opéra - les styles   Mer 14 Avr 2010 - 0:34

Rameau a écrit:
Et je rejoins ceux qui défendent le Roi Roger de Warlikowski, très pertinent et visuellement magnifique. Warlikowski est un immense artiste; je suis bien désolé que tout le monde ne pénètre apparemment pas son univers, mais je trouve navrant que certains veulent réduire sa liberté pour cette raison.

Mais quelle liberté? Est-ce cloisonner le metteur en scène que de lui demander de la cohérence? C'est un faux problème.
Tout cela, c'est une question qui ne se pose que pour des metteurs en scène médiocre, incapable de donner de la résonance scénique à une oeuvre. Il n'y a qu'à voir La Ville Morte de Korngold, au début de l'année à Bastille, une mise en scène d'une richesse incroyable, qui servait parfaitement l'oeuvre, superbement mise en valeur. Le metteur en scène en question, Willy Decker, s'est-il privé de sa liberté? Non, il a puisé dans le matériau existant et dans son univers pour porter l'oeuvre à un très haut degré. L'oeuvre n'était que plus compréhensible qu'elle ne l'était sans la mise-en-scène.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Metteurs en scène d'opéra - les styles   Mer 14 Avr 2010 - 0:36

Rameau a écrit:

En outre, et je ne vais pas prendre de gants: la sempiternelle rengaine mettant en doute la santé mentale ou la psychologie des artistes (prétentieux, imbus d'eux-mêmes, ne pensant qu'à se servir eux...) ne mérite qu'un mot: ignoble.

Tu es quand même sacrément gonflé de dire que trouver un artiste prétentieux ou vain c'est atteindre à sa santé mentale. L'amalgame est un peu facile et malhonnête.
Ces metteurs en scène doivent rester indemne de toute critique et leur travail considéré par convention comme toujours honnête ? Oui je suis ignoble alors. Rolling Eyes


Dernière édition par natrav le Mer 14 Avr 2010 - 0:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81155
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Metteurs en scène d'opéra - les styles   Mer 14 Avr 2010 - 0:39

Nabla a écrit:
Rameau a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Et de dire qu'on doit éduquer la majorité du public à coups de provocations à la petite semaine (médiatiques ou scénographiques) ?
Mais qui parle de provocation ici ? Ça veut dire quoi, provoquer, d'ailleurs ? C'est vraiment un gros cliché, ça : chaque fois qu'on n'aime pas une mise en scène, on dit que c'est une provocation. Ce qui pour autant que j'ai pu le constater par moi-même n'est à peu près jamais vrai.

Tout à fait d'accord. D'ailleurs, NJ est un provocateur à sa façon…
J'ai évoqué les provocations de Mortier, en insultant son public ou en confiant les oeuvres à des metteurs en scène qui revendiquaient de les dénaturer.
Pas des mises en scène : la provocation est quelque chose de tellement consensuel désormais, voire de politiquement correct (car non suspect d'être horriblement réactionnaire), qu'utiliser le mot n'a plus de sens en la matière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Hippolyte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3079
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/12/2008

MessageSujet: Re: Metteurs en scène d'opéra - les styles   Mer 14 Avr 2010 - 0:48

natrav a écrit:
Rameau a écrit:

En outre, et je ne vais pas prendre de gants: la sempiternelle rengaine mettant en doute la santé mentale ou la psychologie des artistes (prétentieux, imbus d'eux-mêmes, ne pensant qu'à se servir eux...) ne mérite qu'un mot: ignoble.

Tu es quand même sacrément gonflé de dire que trouver un artiste prétentieux ou vain c'est atteindre à sa santé mentale. L'amalgame est un peu facile et malhonnête.
Ces metteurs en scène doivent rester indemne de toute critique et leur travail considéré par convention comme toujours honnête ? Oui je suis ignoble alors. Rolling Eyes

Il me semble que Rameau voulait parler des attaques personnelles envoyées à la tronche de certains metteurs en scène lorsqu'ils déplaisent : dire que Warli est un détraqué mental ce n'est pas critiquer son travail et ça ne fait pas avancer le schmilblick. Qu'on n'aime pas une mise en scène que j'ai aimée et qu'on lui dénie une valeur ou même une probité intrinsèque ne me gêne pas, mais dire avec mépris et violence que c'est l'oeuvre d'un détraqué c'est autre chose et ça commence à m'atteindre parce que je me retrouve, ayant adhéré au spectacle, englobé dans l'attaque et que cela rompt toute discussion critique, tout discours artistique. Donc, silence, rideau. Et l'hosto, ou les lions bien sûr ! Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rafsan
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1508
Age : 52
Localisation : Brabant wallon
Date d'inscription : 22/01/2008

MessageSujet: Re: Metteurs en scène d'opéra - les styles   Mer 14 Avr 2010 - 0:51

DavidLeMarrec a écrit:
Nabla a écrit:
Rameau a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Et de dire qu'on doit éduquer la majorité du public à coups de provocations à la petite semaine (médiatiques ou scénographiques) ?
Mais qui parle de provocation ici ? Ça veut dire quoi, provoquer, d'ailleurs ? C'est vraiment un gros cliché, ça : chaque fois qu'on n'aime pas une mise en scène, on dit que c'est une provocation. Ce qui pour autant que j'ai pu le constater par moi-même n'est à peu près jamais vrai.

Tout à fait d'accord. D'ailleurs, NJ est un provocateur à sa façon…
J'ai évoqué les provocations de Mortier, en insultant son public ou en confiant les oeuvres à des metteurs en scène qui revendiquaient de les dénaturer.
Pas des mises en scène : la provocation est quelque chose de tellement consensuel désormais, voire de politiquement correct (car non suspect d'être horriblement réactionnaire), qu'utiliser le mot n'a plus de sens en la matière.

Je ne pense pas que Mortier cherche la provocation (même si j'admets qu'il puisse trouver parfois une satisfaction dans le remous suscité par telle ou telle production). Je n'ignore pas que le directeur d'opéra, qu'il est, est aussi un homme de communication (plus ou moins habile – ce n'est pas ici l'objet du débat –, mais ce serait une erreur de confondre l'un et l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Metteurs en scène d'opéra - les styles   

Revenir en haut Aller en bas
 
Metteurs en scène d'opéra - les styles
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 13Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 5, 6, 7 ... 11, 12, 13  Suivant
 Sujets similaires
-
» Wagner - La Tétralogie (DVD) (2)
» Mises en scène d'opéra
» Entrée en scène de johnny à St Etienne
» la position de vos ampli sur scène
» Les différents styles de metal (pas gag)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: