Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez
 

 Franco Corelli

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
malko
Mélomaniaque


Nombre de messages : 697
Date d'inscription : 09/01/2011

Franco Corelli - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Franco Corelli   Franco Corelli - Page 2 EmptySam 29 Jan 2011 - 18:49

Pour moi, qui ne suis pas musicien, qu'entendez vous par ses "points d'orgue " ?

Sont-ce ses interminables morrendi et diminuandi - que personnelement j'adore- ou le seul fait qu'il "tienne" longuement la note ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23231
Age : 28
Date d'inscription : 12/10/2008

Franco Corelli - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Franco Corelli   Franco Corelli - Page 2 EmptySam 29 Jan 2011 - 18:51

Malko, dans quels enregistrements connaissez vous Corelli que vous semblez beaucoup apprécier?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
malko
Mélomaniaque


Nombre de messages : 697
Date d'inscription : 09/01/2011

Franco Corelli - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Franco Corelli   Franco Corelli - Page 2 EmptySam 29 Jan 2011 - 18:54

Sans mentir, je pense les avoir tous ou presque; même le Tosca avec Callas (du reste peu audible)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23231
Age : 28
Date d'inscription : 12/10/2008

Franco Corelli - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Franco Corelli   Franco Corelli - Page 2 EmptySam 29 Jan 2011 - 19:00

malko a écrit:
Sans mentir, je pense les avoir tous ou presque; même le Tosca avec Callas (du reste peu audible)

Dans quels rôles le préfères tu?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Otello
Mélomane chevronné
Otello

Nombre de messages : 7036
Age : 53
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

Franco Corelli - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Franco Corelli   Franco Corelli - Page 2 EmptySam 29 Jan 2011 - 19:01

malko a écrit:
Pour moi, qui ne suis pas musicien, qu'entendez vous par ses "points d'orgue " ?
Sont-ce ses interminables morrendi et diminuandi - que personnelement j'adore- ou le seul fait qu'il "tienne" longuement la note ?
qu'il tienne longuement la note. Mais moi j'adore tout ce qu'il fait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
malko
Mélomaniaque


Nombre de messages : 697
Date d'inscription : 09/01/2011

Franco Corelli - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Franco Corelli   Franco Corelli - Page 2 EmptySam 29 Jan 2011 - 19:15

aurele a écrit:

Dans quels rôles le préfères tu?

C'est vrai qu'il est habituellement meilleur en "live" même s'il en fait alors beaucoup (mais c'est aussi pour ça qu'on l'aime)

Outre don Carlo, Maurizio (live avec Olivero/Adrianna), Cavaradossi (Parme), André Chenier (studio), Calaf (studio).

En 1968, en concert, il donne en extrait de Macbeth un "Ah, la paterna mano" d'anthologie !



Dernière édition par malko le Mar 1 Fév 2011 - 20:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Otello
Mélomane chevronné
Otello

Nombre de messages : 7036
Age : 53
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

Franco Corelli - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Franco Corelli   Franco Corelli - Page 2 EmptySam 29 Jan 2011 - 19:16

il mérite son surnom: Le Prince des ténors
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
malko
Mélomaniaque


Nombre de messages : 697
Date d'inscription : 09/01/2011

Franco Corelli - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Franco Corelli   Franco Corelli - Page 2 EmptySam 29 Jan 2011 - 19:38

Je partage.

Jonas kauffman -vu dans Tosca à Munich et à la première de werther à Paris- me rapelle un peu le prince...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87533
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Franco Corelli - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Franco Corelli   Franco Corelli - Page 2 EmptySam 29 Jan 2011 - 22:46

Otello a écrit:
Non y a rien de métallique chez Corelli
Ah si, si. Pas au sens négatif du terme, d'ailleurs, mais les harmoniques formantiques très dynamiques donnent toujours cet aspect un peu métallique à la voix, c'est inévitable chez les ténors d'école italienne. Et celles de Corelli étaient particulièrement brillantes (et belles).


Dernière édition par DavidLeMarrec le Sam 29 Jan 2011 - 22:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23231
Age : 28
Date d'inscription : 12/10/2008

Franco Corelli - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Franco Corelli   Franco Corelli - Page 2 EmptySam 29 Jan 2011 - 22:47

DavidLeMarrec a écrit:
aurele a écrit:
Non y a rien de métallique chez Corelli
Ah si, si. Pas au sens négatif du terme, d'ailleurs, mais les harmoniques formantiques très dynamiques donnent toujours cet aspect un peu métallique à la voix, c'est inévitable chez les ténors d'école italienne. Et celles de Corelli étaient particulièrement brillantes (et belles).

C'est Otello qui a écrit cela et non moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87533
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Franco Corelli - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Franco Corelli   Franco Corelli - Page 2 EmptySam 29 Jan 2011 - 22:57

Oui, j'avais vu, mais en utilisant ton message j'ai conservé la mauvaise balise. Excuse-moi, c'est rectifié. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Otello
Mélomane chevronné
Otello

Nombre de messages : 7036
Age : 53
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

Franco Corelli - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Franco Corelli   Franco Corelli - Page 2 EmptyDim 30 Jan 2011 - 3:04

DavidLeMarrec a écrit:
Otello a écrit:
Non y a rien de métallique chez Corelli
Ah si, si. Pas au sens négatif du terme, d'ailleurs, mais les harmoniques formantiques très dynamiques donnent toujours cet aspect un peu métallique à la voix, c'est inévitable chez les ténors d'école italienne. Et celles de Corelli étaient particulièrement brillantes (et belles).
dit comme ça ok! mais quelque chose me dit que c'était négatif sous la plume de Guillaume Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87533
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Franco Corelli - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Franco Corelli   Franco Corelli - Page 2 EmptyDim 30 Jan 2011 - 9:48

Probable, mais en bonne comme en mauvaise part, ça reste vrai. Si son idéal est Vanzo, il est clair que le timbre de Corelli est très métallique (et qu'à l'inverse un amateur forcené de Corelli pourrait trouver ce type de couleur trop translucide).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
MEDAIL
Néophyte


Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 19/06/2011

Franco Corelli - Page 2 Empty
MessageSujet: remarque....   Franco Corelli - Page 2 EmptyDim 19 Juin 2011 - 13:46

jE SUIS INDIGNE PAR CE QUE J AI PI LIRE A PROPOS DE FRANCO CORELLI PAR CERTAINS UTILISATEURS DU SITE....
POUR SUR ON PEUT LUI ACCORDER QQ IMPERFECTIONS DANS LE CHOIX DE SON REPERTOIRE PAR EXEMPLE.... CAR IL RESTE UN HOMME... MAIS C EST SANS AUCUN DOUTE UN DES PLUS BEAUX TIMBRE ET UNE DES PLUS GRANDE SENSIBILITE QUI AIT ETE DS LE MONDE DE L ART LYRIQUE DU XXEME SIECLE....
JE PENSE K IL FAILLE SOIT MÊME ÊTRE UN TENOR FRUSTRE OU UN " BAROQUEUX " DEPRESSIF ET JALOUX POUR NE PAS AIMER LA VOIX DE FRANCO CORELLI.
JE SUIS POURTANT MOI MÊME UN CHANTEUR....BIEN LOIN D AVOIR FAIT SA CARRIERE ET D AVOIR SON TALENT.
MAIS IL FAUT SAVOIR NEANMOINS RECONNAITRE LE VRAI TALENT CHEZ LES GRANDS DE CE MONDE.

UN GRAND PAILLASSE, UN GRAND CALAF,....UN CHENIER D UNE CLASSE EXCEPTIONNEL.....ET BIEN D AUTRES ENCORE....MALGRE UN ACCENT FORT PRONONCE DANS LE REPERTOIRE FRANCAIS....SES INTERPRETATIONS SONT REMARQUABLES DE SENSIBLITE ET D EMOTIONS.
MAIS COMME CHACUN LE SAIT.....LA CRITIQUE EST AISEE....MAIS L ART EST DIFFICILE.


kiss
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gr3e
Mélomane du dimanche
Gr3e

Nombre de messages : 61
Age : 32
Date d'inscription : 20/04/2011

Franco Corelli - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Franco Corelli   Franco Corelli - Page 2 EmptyDim 19 Juin 2011 - 13:51

Sans commentaire ! JE vote pour qu'on ne le supprime pas, il est tellement source de honte pour son auteur que c'en est délectable !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Otello
Mélomane chevronné
Otello

Nombre de messages : 7036
Age : 53
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

Franco Corelli - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Franco Corelli   Franco Corelli - Page 2 EmptyDim 19 Juin 2011 - 13:55

Gr3e a écrit:
Sans commentaire ! JE vote pour qu'on ne le supprime pas, il est tellement source de honte pour son auteur que c'en est délectable !
euh... je suis entièrement d'accord avec lui quand il dit ça:
MEDAIL a écrit:
MAIS C EST SANS AUCUN DOUTE UN DES PLUS BEAUX TIMBRE ET UNE DES PLUS GRANDE SENSIBILITE QUI AIT ETE DS LE MONDE DE L ART LYRIQUE DU XXEME SIECLE ....

UN GRAND PAILLASSE, UN GRAND CALAF,....UN CHENIER D UNE CLASSE EXCEPTIONNEL.....ET BIEN D AUTRES ENCORE....MALGRE UN ACCENT FORT PRONONCE DANS LE REPERTOIRE FRANCAIS....SES INTERPRETATIONS SONT REMARQUABLES DE SENSIBLITE ET D EMOTIONS.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Franco Corelli - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Franco Corelli   Franco Corelli - Page 2 EmptyDim 19 Juin 2011 - 14:24

MEDAIL a écrit:

MAIS COMME CHACUN LE SAIT.....LA CRITIQUE EST AISEE....MAIS L ART EST DIFFICILE.
le choix de la casse et des polices aussi...
Revenir en haut Aller en bas
Guillaume
lapineau huguenot
Guillaume

Nombre de messages : 17530
Age : 25
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Franco Corelli - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Franco Corelli   Franco Corelli - Page 2 EmptyDim 19 Juin 2011 - 15:04

Je dois être visé, j'ai osé dire que Corelli était un histrion et se trouvait complètement hors-style dans certains rôles. Franco Corelli - Page 2 796625

Désolé, mais je préfère en effet les ténors frustrés et les baroqueux jaloux et dépressifs. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Otello
Mélomane chevronné
Otello

Nombre de messages : 7036
Age : 53
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

Franco Corelli - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Franco Corelli   Franco Corelli - Page 2 EmptySam 9 Fév 2019 - 14:21

DavidLeMarrec a écrit:
Francesco a écrit:
Je suppose que tout dépend de ce que chacun appelle un défaut. A mon avis, pour Cabourg, les défauts dont il parle ce sont les complaisances les plus glotto et qui ont été régulièrement reprochées par la critique (et que tu résumes en partie). Ce ne sont pas des "faiblesses". En fait, ce que je comprends ... c'est que vous êtes d'accord. Il aime "la grosse glotte" (ça, c'est fin comme du gros sel, j'en ris encore) et justement il l'assume. Si je prends l'exemple des aigus qui claquent, on sent bien que la majorité de la critique est exaspérée par les points d'orgue de Corelli, parfois absoument anti-musicaux, pour les mettre en valeur. C'est un "défaut" stylistique et musical (pas vocal ici, je suppose). Mais Cabourg aime ça. Pas vraiment de la coquetterie, à mon avis, mais je ne fais que gloser sur un vieux courrier et une phrase parmi d'autres. Je ne peux pas parler à sa place.
Ah bon ?  Moi je n'ai quasiment lu que des éloges sur sa « mâle arrogance parfaitement calibrée pour ce rôle ».
Citation :
parfois absoument anti-musicaux,
Oui, effectivement, c'est ce qui m'irrite chez lui en effet. Le chanteur est incroyable, le musicien et l'esthète fort modestes (ou immodestes, on se comprend).
Citation :
C'est un "défaut" stylistique et musical (pas vocal ici, je suppose). Mais Cabourg aime ça.
Formulé comme cela, c'est différent, oui. On peut aimer des choses qui ne sont pas orthodoxes ni sanctionnées par le bon goût, bien sûr.
Mais aimer Corelli pour ses défauts avant ses aigus, je n'y croyais pas trop.
Je ne vois pas où et quand la majorité de la critique est exaspérée par les points d'orgue de Corelli, lesquels points d'orgue, absolument magnifiques, ne sont absolument pas anti-musicaux (j'aimerais bien qu'on me les cite!) et ni anti-stylistiques vu que, je le rappelle une énième fois, ce style d'extrapolations (comme d'autres d'ailleurs que je ne vais pas re-citer!) était, au XIXème siècle, parfaitement consubstantiel à tout le répertoire italien du XIXème siècle.
Quand par dessus le marché, ces extrapolations sont émises par l'une des plus belles voix de ténors du XXème siècle comme c'est le cas de Franco Corelli dont le surnom était "Le Prince des ténors", eh ben si on n'aime pas ça, on passe son chemin et on n'est pas exaspéré. Laughing
Qu'on puisse finasser sur certains zozotements, ça je peux le comprendre mais le timbre est si exceptionnel, le chant si généreux, les moyens si grands (qui aujourd'hui en a de pareils ?? personne!), l'aigu si éclatant, l'art des nuances si phénoménal que ces zozotements passent un peu au second plan. Et si on rajoute que scéniquement l'homme était d'une beauté renversante, je pense que son surnom était amplement mérité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fomalhaut
Mélomaniaque
fomalhaut

Nombre de messages : 999
Age : 75
Localisation : Levallois-Perret
Date d'inscription : 23/04/2006

Franco Corelli - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Franco Corelli   Franco Corelli - Page 2 EmptyDim 10 Fév 2019 - 12:44

Otello a écrit:

Je ne vois pas où et quand la majorité de la critique est exaspérée par les points d'orgue de Corelli, lesquels points d'orgue, absolument magnifiques, ne sont absolument pas anti-musicaux (j'aimerais bien qu'on me les cite!) et ni anti-stylistiques vu que, je le rappelle une énième fois, ce style d'extrapolations (comme d'autres d'ailleurs que je ne vais pas re-citer!) était, au XIXème siècle, parfaitement consubstantiel à tout le répertoire italien du XIXème siècle.
Quand par dessus le marché, ces extrapolations sont émises par l'une des plus belles voix de ténors du XXème siècle comme c'est le cas de Franco Corelli dont le surnom était "Le Prince des ténors", eh ben si on n'aime pas ça, on passe son chemin et on n'est pas exaspéré. Laughing
Qu'on puisse finasser sur certains zozotements, ça je peux le comprendre mais le timbre est si exceptionnel, le chant si généreux, les moyens si grands (qui aujourd'hui en a de pareils ?? personne!), l'aigu si éclatant, l'art des nuances si phénoménal que ces zozotements passent un peu au second plan. Et si on rajoute que scéniquement l'homme était d'une beauté renversante, je pense que son surnom était amplement mérité.

Voila qui est bien écrit !

fomalhaut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Francesco
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3510
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

Franco Corelli - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Franco Corelli   Franco Corelli - Page 2 EmptyDim 10 Fév 2019 - 13:00

J'aime beaucoup Corelli, je l'ai toujours aimé. Simplement, j'ai eu le sentiment quand je lisais de la presse papier (parfois ancienne - je pense aux recensions de Romeo et Juliette, Carmen ou surtout Faust) ou des livres (je me rappelle de Jacques Bourgeois très sévère à propos de son Pollione de studio par exemple) avoir remarqué beaucoup de choses qui allaient dans ce sens là :

"Dieu sait pourtant si l’on moqua, en son temps, les effets vocaux de Corelli. Les « smorzandi » qu’il avait tendance à faire valoir sur l’aigu (voyez « E lucevan le stelle ») ne se comparaient qu’à sa propension à tenir pendant treize secondes des notes qui pouvaient aussi bien n’en durer que trois. Et cela sans même parler des fameux « sanglots » qu’il saupoudrait un peu partout comme pour ajouter au pathos des situations (voyez son duo avec Bastianini dans laForza historique de Naples)."

https://www.forumopera.com/actu/franco-corelli-le-prince-triste (je ne suis pas un admirateur inconditionnel de Fort, loin s'en faut, mais ce qu'il explique renvoie à un sentiment que j'ai sur l'appréhension du chanteur.).


Et quand Cabourg parle des défauts qu'il aime chez lui, je ne pense pas qu'il se contente d'évoquer son défaut de prononciation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Otello
Mélomane chevronné
Otello

Nombre de messages : 7036
Age : 53
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

Franco Corelli - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Franco Corelli   Franco Corelli - Page 2 EmptyLun 11 Fév 2019 - 17:37

Dans l'opéra français, on peut à juste titre grincer des dents en entendant l'articulation peu adéquate de Corelli (je fais avec parce que les qualités vocales transcendent ce réel défaut!) et depuis qu'Alagna a remis les pendules à l'heure dans ces rôles, y a pas photo!

Par ailleurs, il arrivait à Jacques Bourgeois (que j'aime beaucoup) de dire des bêtises...
Enfin la presse-papier française n'a jamais été la plus compétente en matière d'art lyrique, Segalini mis à part (et Segalini avait aussi ses défauts!)

Voilà ce que disait Rodolfo Celletti à propos du Pollione de Corelli:

"La parte di Polione fu scritta per Domenico Donzelli, un tenore baritonale di eccezionale vigore d'accento e famoso per l'ampiezza del fraseggio. Corelli, voce scura e possente, sembra rifarsi a questo modello. Nell'aria Meco all'altar di Venere e nel succesivo Me protegge, me difende, il suo canto largo e spavaldo è a tratti entusiasmante, a maggior ragione perché il suono si conserva morbido e facile. Nel duetto con Adalgisa,  Corelli ha sempre uno slancio e una fierezza che rispecchiano la magniloquenza neoclassica del personaggio e trovano ancora maggior rilievo nel terzetto finale del I atto, nel duetto In mia mano alfin tu sei e nella conclusione dell'opera. Certamente, il migliore Pollione possibile"

à propos de son Manrico:

"Corelli sfoggia, in tutta l'opera un vigore stupefacente e una fenomenale ampiezza di suono. Certi acuti sono lanciati, anzi scagliati, con una forza di propulsione formidabile. Ma poi Corelli canta veramente con morbidezza, con un buon legato, con sfumatore e il fraseggio è largo, ampio. Forse l'ultimo vero grande Manrico del nostro tempo!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stefano P
Mélomaniaque
Stefano P

Nombre de messages : 1202
Date d'inscription : 30/08/2018

Franco Corelli - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Franco Corelli   Franco Corelli - Page 2 EmptyLun 11 Fév 2019 - 18:11

Otello a écrit:
Dans l'opéra français, on peut à juste titre grincer des dents en entendant l'articulation peu adéquate de Corelli (je fais avec parce que les qualités vocales transcendent ce réel défaut!) et depuis qu'Alagna a remis les pendules à l'heure dans ces rôles, y a pas photo!

Pour Pollione et Manrico, c'est exceptionnel, mais pour tout le répertoire français (il a fait Roméo et Faust, Don José et Werther, si je ne me trompe pas), c'est rédhibitoire au niveau du style et de la diction, pour moi c'est carrément inaudible ! On nous cite toujours le diminuendo à la fin de l'air de Roméo, mais avant il faut se farcir des kilomètres de chant débraillé (et braillard) complètement à côté de la plaque et pour ma part, je fais sans...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jecroisentendreencore.blogspot.com/
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20100
Age : 36
Date d'inscription : 03/07/2009

Franco Corelli - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Franco Corelli   Franco Corelli - Page 2 EmptyMar 12 Fév 2019 - 11:01

Otello a écrit:
Je ne vois pas où et quand la majorité de la critique est exaspérée par les points d'orgue de Corelli, lesquels points d'orgue, absolument magnifiques, ne sont absolument pas anti-musicaux (j'aimerais bien qu'on me les cite!) et ni anti-stylistiques vu que, je le rappelle une énième fois, ce style d'extrapolations (comme d'autres d'ailleurs que je ne vais pas re-citer!) était, au XIXème siècle, parfaitement consubstantiel à tout le répertoire italien du XIXème siècle.
Quand par dessus le marché, ces extrapolations sont émises par l'une des plus belles voix de ténors du XXème siècle comme c'est le cas de Franco Corelli dont le surnom était "Le Prince des ténors", eh ben si on n'aime pas ça, on passe son chemin et on n'est pas exaspéré. Laughing
Qu'on puisse finasser sur certains zozotements, ça je peux le comprendre mais le timbre est si exceptionnel, le chant si généreux, les moyens si grands (qui aujourd'hui en a de pareils ?? personne!), l'aigu si éclatant, l'art des nuances si phénoménal que ces zozotements passent un peu au second plan. Et si on rajoute que scéniquement l'homme était d'une beauté renversante, je pense que son surnom était amplement mérité.

J'adore Corelli... Mais des fois, tu dois admettre qu'il en fait un peu trop non?
La bataille d'aigus avec Nilsson lors d'un Turandot au MET (avec Freni en Liu...), le contre-ut qui clôt le duo Don Carlo/Posa (je ne sais plus exactement quel enregistrement là... mais c'est un truc super coupé!).
Ce sont deux aigus qui m'énervent un peu je dois bien l'avouer.

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Otello
Mélomane chevronné
Otello

Nombre de messages : 7036
Age : 53
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

Franco Corelli - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Franco Corelli   Franco Corelli - Page 2 EmptyMar 12 Fév 2019 - 11:24

Mais c'est ça aussi l'opéra! Very Happy
Des chanteurs exceptionnels qui dans le feu de l'action vocale donnent tout ce qu'ils ont pour le plus grand bonheur du public qui exulte et leur fait un triomphe.
Pourquoi bouder quand c'est réussi, électrisant et qu'en plus ça fait partie des codes traditionnels du répertoire du 19ème siècle ?
Moi je rêve qu'un ténor de la génération actuelle ou de celle à venir émerge avec des moyens vocaux pareils et me donne les mêmes joies!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20100
Age : 36
Date d'inscription : 03/07/2009

Franco Corelli - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Franco Corelli   Franco Corelli - Page 2 EmptyMar 12 Fév 2019 - 11:41

Otello a écrit:
Mais c'est ça aussi l'opéra! Very Happy
Des chanteurs exceptionnels qui dans le feu de l'action vocale donnent tout ce qu'ils ont pour le plus grand bonheur du public qui exulte et leur fait un triomphe.
Pourquoi bouder quand c'est réussi, électrisant et qu'en plus ça fait partie des codes traditionnels du répertoire du 19ème siècle ?
Moi je rêve qu'un ténor de la génération actuelle ou de celle à venir émerge avec des moyens vocaux pareils et me donne les mêmes joies!

Enfin dans ces deux cas, c'est pour moi assez anti-dramatique et musical!
Le duel Nilsson/Corelli fait que la musique peine à trouver son unité... et puis le contre-ut à la fin du duo de Don Carlo est totalement hors de propos : les deux amis se jurent amitié et Corelli nous écrase le pauvre Posa par un contre-ut, affirmant sa supériorité.

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Francesco
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3510
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

Franco Corelli - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Franco Corelli   Franco Corelli - Page 2 EmptyMar 12 Fév 2019 - 12:02

Je veux juste rappeler l'origine de la discussion, hein : il ne s'agissait pas de discuter des mérites de Corelli, mais d'expliquer précisément que la presse française a toujours fait certains reproches à Corelli, justifiés ou non. Ceci pour expliquer la phrase de Cabourg (voir le fil sur Stich-Randall) sur le fait de l'aimer "pour ses défauts" et non pas "malgré", les défauts n'étant pas, à mon avis, des faiblesses vocales, mais plutôt tout ce qui résulterait d'une forme de complaisance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fomalhaut
Mélomaniaque
fomalhaut

Nombre de messages : 999
Age : 75
Localisation : Levallois-Perret
Date d'inscription : 23/04/2006

Franco Corelli - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Franco Corelli   Franco Corelli - Page 2 EmptyMar 12 Fév 2019 - 12:29

Quid de la suppression de plusieurs posts ?

fomalhaut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Otello
Mélomane chevronné
Otello

Nombre de messages : 7036
Age : 53
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

Franco Corelli - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Franco Corelli   Franco Corelli - Page 2 EmptyMar 12 Fév 2019 - 12:36

oui c'est bizarre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20100
Age : 36
Date d'inscription : 03/07/2009

Franco Corelli - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Franco Corelli   Franco Corelli - Page 2 EmptyMar 12 Fév 2019 - 12:46


_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Contenu sponsorisé




Franco Corelli - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Franco Corelli   Franco Corelli - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Franco Corelli
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Corelli: disques indispensables
» Arcangelo Corelli (1653-1713)
» La Sonate en trio
» Ferruccio Tagliavini, ténor
» Customize ton Verdi !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Interprètes (discographie)-
Sauter vers: