Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Koechlin - Musique de Chambre et Solos (Piano, flûte etc.)

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Crapio
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7577
Age : 30
Localisation : Lille
Date d'inscription : 30/04/2007

MessageSujet: Koechlin - Musique de Chambre et Solos (Piano, flûte etc.)   Ven 7 Aoû 2009 - 23:43

Musique de chambre

I) Paysages et Marines (version pour flûte, clarinette, quatuor à cordes et piano)
Spoiler:
 
.Xavier
- Mon [premier] coup de coeur musique de chambre. Vraiment très très agréable et bien foutu comme musique.
- C'est un petit bijou de musique de chambre pour piano, flûte, clarinette et quatuor à cordes. 12 petites pièces, c'est dans le genre pièces d'atmosphères, on peut rapprocher ça des Chants du Nectaire ou bien des Heures persanes. Ce n'est pas une oeuvre richement développée comme le quintette Op.80



II) Quintette avec Piano Op.80
http://classik.forumactif.com/general-f1/koechlin-quintette-avec-piano-op80-t3653.htm



III) Quintette Primavera (flûte, violon, alto, violoncelle et harpe)

.Cello
- Il est pas mal ce quintette. Tout d'abord, l'effectif est très séduisant. Musicalement, on a là une oeuvre douce, rafraichissante et légère (printanière, quoi Rolling Eyes).
Seul bémol, ça manque de variété. Presque tous les mouvements donnent dans le "paysage qui s'éveille à la lueur dorée de l'aube". C'est mignon tout plein mais ça manque un peu de substance. Cela dit, comme c'est une pièce courte (environ 15 minutes), ce n'est pas trop grave.


.David
- Très intéressant, mais dans un ton bien plus proche d'Ibert.


.Crapio
- Plus "iberien" (personnellement j'aime moins)



IV) Quatuors à Cordes

A) Quatuors à Cordes 1 et 2
Spoiler:
 
.Xavier
- Le quatuor n°1 nous donne du Koechlin très mélodique, lyrique et chaleureux, et par certains accents post-fauréen.
Ca ne vaut cependant pas tout à fait le Quintette pour piano ou le quintette Primavera, plus personnels.
C'est ici très bien joué (et apparemment ces quatuors ne sont jamais joués).

.David
- C'est mignon, c'est très frais, mais c'est toujours un peu la même chose, sans vouloir offenser personne, le Koechlin. Là, pour le coup, on est plus proche du quintette de Le Flem que du deuxième mouvement de son propre quintette (plutôt du dernier mouvement, en beaucoup moins inspiré).
J'aime bien, j'adorerais vraiment entendre ça en salle, mais après, très honnêtement ça finit par ma lasser, j'ai un peu l'impression que ça tourne en rond.


B) Quatuor à cordes 3
Spoiler:
 
.Amis-Charles
- Ce premier enregistrement du 3ème Quatuor op. 72 (créé en 1924 à Mulhouse par Pro Arte) en offre une image assez décevante. L'interprétation ne traduit pas toujours correctement l'écriture du compositeur. On n'y retrouve pas le niveau d'Ardeo dans les 2 premiers quatuors (Il est vrai qu'elles les ont travaillés avec un fin connaisseur de Koechlin).



V) Album de Lilian Op. 139 et Op.149 (Solos, Duos et Trios pour Piano, Soprano, Flûte, Ondes Martenot et Clavecin)
Spoiler:
 
.Crapio
- Plus j'écoute et plus je suis convaincu que c'est une œuvre importante de Koechlin ; de plus en plus séduisant.
- Le Premier album Op.139 est assez "léger", chantant, simple, qui contient très clairement les pièces que j'aime le moins et qui peut piéger l'auditeur qui ne se souviendra seulement de ces oeuvres "légères" dont certaines sont tout de même très réussies (Le "Skating-Simling" qui "glisse" sur la glace et la première pièce parodique qui vante les vertues du savon Palmolive entre autres).
Il n'y a guère qu'un OVNI, "Pleurs" pour Flûte et Piano, l'oeuvre la plus "moderne" de l'opus et qui vient le ternir, rappelant parfois les Heures Persanes : le piano décrit tout d'abord une mélodie triste sur un rythme d'horloge perpétuel et métaphysique. Puis il sort de sa torpeur, et transforme ses pleurs en cris, suivis de près par la flûte. L'ambiance se calme pour retrouver le ton de la première partie, cette fois accompagnée par la flûte.
- Le Deuxième album Op.149 est un petit bijou, bien plus contrasté, plus "fou", plus profond que le premier ; on y trouve :
la poésie à ambiance évocatrice, plus profonde (notamment la "Barcarolle monégasque" et la clôture de l'opus sur un magnifique Choral méditatif "La Prière de l'Homme")
la musique parodique (le voyage en train [On l'entend accélérer au début de l'oeuvre] de Jou-jou à travers les Etats-Unis avec la reprise de l'Hymne Américain dans "le Voyage Chimérique")
le scherzo fou et amusant tout aussi évocateur des "Jeux du Clown"
des musique plus divertissantes, "faciles" comme dans "Swimming"
et une drole de formation, presque expérimentale dans la "Sicilienne de Rêve" pour Clavecin et Ondes Martenot, où l'on entend une musique venue d'ailleurs, presque lunaire.
Le recueillement final sur le choral "La Prière de l'Homme" est un pur moment de plaisir.
Plus profond qu'il n'en paraît lors des premières écoutes à mon avis. Certainement que notre avis est biaisé par les premiers mouvements justement plus "simples", moins riches.
Un petit bijou.



VI) Chansons Bretonnes pour violoncelle et piano
Spoiler:
 
.Xavier
- Les chansons bretonnes sont d'un langage le plus souvent plus simple que le Koechlin habituel.
En tout cas c'est vachement bien. Smile



VII) Sonate pour Violoncelle et piano
Spoiler:
 
.Crapio
- J'aime beaucoup cette sonate, très reposante, très belle.
Un divertissement très charmant et poétique que je préfère au Quintette Primavera et autres "ibériades" de Koechlin.


.Cello
- La sonate pour violoncelle m'a paru très fauréenne. J'aime bien donc, même si ce n'est pas une oeuvre essentielle.


.David
- [...] l'extrait de la sonate pour Violoncelle et piano [en BT] m'a mis en grand appétit.


.xavier
[...] "remarquable".



VIII) Sonate pour alto
Spoiler:
 
.Xavier
- Je réécoute la sonate pour alto et piano, vraiment superbe... Encore un truc à rajouter sur ma liste...
Je me souviens que j'étais tombé dessus sur France Musique et que j'avais tout de suite reconnu Koechlin avec ses harmonies particulières à base de quintes.
Le scherzo est génial, l'andante enchaîné est une pure merveille, d'une poésie et d'une profondeur... Mélodie simple et merveilleuse... colors
- La sonate pour alto, une de ses plus belles oeuvres à mon avis
[Note Crapio : xavier a avoué penser qu'il préférait ça au quintette Op.80 !]



IX)Sonate pour violon
Spoiler:
 
.Joachim
-Elle, a une tonalité (si bémol majeur) et que je trouve digne de figurer à côté de celles de Fauré ou de Franck (le 4ème mouvement me semble proche du 4ème de celle de Franck, d'ailleurs).
.David
- La Sonate, quoique nettement moins géniale [que le quintette Op.80], vaut très largement celles de Fauré à mon avis.



X) En vrac

A) Musique de Chambre avec Flûte
Spoiler:
 
.xavier
- Notamment beaucoup de pièces pour des formations originales telles que le Trio pour 2 flûtes et clarinette, une Romance pour flûte, saxophone et piano, une sonate pour 2 flûtes, 2 nocturnes pour flûte, cor et piano. Je trouve que la flûte est instrument qui convient très bien au style souvent pastoral de Koechlin, notamment dans ces pièces. Encore quelques petites merveilles dans ce CD... on a pas fini de (re)découvrir Koechlin.



B) Quintette 2 Op.223 pour flûte, harpe et cordes

.Tristan Klingsor
- Musique de chambre : Quintette no 2, op. 223 (1949) pour flûte, harpe et cordes.

Écoutez ce disque avec les premières chaises de l'Ochestre Symphonique de Montréal (ATMA). En prime, Debussy, Ropartz et Roussel...



XI) Généralités sur la Musique de Chambre

.Pulcino : toujours récalcitrant
- J'ai beau me forcer, je crois que je n'entends rien à la musique [de chambre] de Koechlin Embarassed
Tout m'a l'air uniformément mou, gris, lancinant, dépourvu de tout point saillant. Je ne sais plus quel critique comparait la musique de Debussy à une méduse échouée, mais c'est exactement l'impression que me laisse cette musique. Quelle que soit la pièce, je décroche au bout de deux minutes, ça glisse sur moi sans le laisser le moindre souvenir, et jamais mon attention ne s'est focalisée sur autre chose que les deux trois harmonies étranges que j'ai pu déceler au hasard de mes tentatives [dont le quintette Op.80]
Je ne sais pas trop quoi écouter pour réviser mon jugement Confused


.David aime la musique de Chambre de Koechlin
- C'est vraiment dans la petite forme de la musique de chambre et des mélodies qu'il donne le meilleur de lui-même, et c'est absolument majeur. Etonnant quand même, parce qu'il y a beaucoup de disques, même quelques concerts à présent, mais aucune célébrité.
- Mais toute la musique de chambre de Koechlin, dans divers styles et à divers degrés, est à connaître.


Dernière édition par Crapio le Sam 8 Aoû 2009 - 0:38, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crapio
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7577
Age : 30
Localisation : Lille
Date d'inscription : 30/04/2007

MessageSujet: Re: Koechlin - Musique de Chambre et Solos (Piano, flûte etc.)   Ven 7 Aoû 2009 - 23:44

Solos instrumentaux

I) Piano

A) Les Heures Persanes (Version Piano)
http://classik.forumactif.com/general-f1/koechlin-les-heures-persanes-t3644.htm



B) Paysages et Marines (Version piano)

.David : à propos de la partition
- Koechlin s'amuse à écrire jusqu'à quatre portées simultanément, en traçant des lignes qu'il n'est pas matériellement possible de jouer sans décaler les accords (mais pour que ce soit fait avec naturel, il faut tantôt retarder la mélodie, tantôt retarder l'accord, et ce n'est pas noté sur la partition bien entendu...). Sinon, ça se lit très agréablement, toujours des tempi modérés, des nuances très douces, les mêmes couleurs harmoniques. C'est peut-être même un peu uniforme, on regrette les contrastes propres à tenir l'attention dans ces cycles - ce que fait très bien Dupont avec une personnalité musicale pourtant moindre.
A cette réserve près, c'est évidemment magique, et quelques thèmes bretonnants se glissent ici au lieu de l'orientalisme diffus des Heures Persanes.
Pour ceux qui seraient tentés, c'est bien plus intéressant que ses pièces enfantines mais aussi plus facile à lire que les Heures Persanes (plus tarabiscotées et virtuoses) - bien qu'il n'y ait pas de problème digital à proprement parler chez Koechlin



C) Ballade (Version Piano)

.Xavier
- J'aime énormément la Ballade opus 50, notamment le recueillement final.
Spoiler:
 



D) L'Ancienne Maison de Campagne

.xavier
- L'ancienne Maison de Campagne opus 124 est une suite de petites pièces plus charmantes les unes que les autres; tout cela est assez proche du style des Heures persanes.Une musique d'une grande intériorité derrière l'aspect décoratif.



E) Les Préludes Op.209

.xavier
- J'aime un (tout petit) peu moins les Préludes opus 209, dans un langage extrêmement dépouillé, pour ne pas dire simpliste, presque satiesque.



F) Interprétation : intégrale Korstick en cours
Spoiler:
 
.Amis-Charles : à propos du Volume 1 et 2
- L'interprétation de Michael Korstick ! ! ! cheers




II) Flûte : Les Chants de Nectaire

.Stanlea
- Tout d'abord un copié/collé pour situer l'oeuvre.
Spoiler:
 
Ne reculant devant rien, j'ai emprunté le disque à ma médiathèque. 3 CDs de flûte solo, effectivement, je déconseille une écoute en continu. Par contre CD par CD, soit environ trois fois une heure, ça se laisse écouter.
Tout d'abord, et pour peu qu'on rentre dans le jeu, chaque pièce semble avoir sa propre originalité, aucune ne ressemble aux autres (à quelques exceptions près). Plus on avance dans l'écoute, et plus on se demande ce qu'il a bien pu inventer pour la prochaine !
Mais ce n'est jamais de l'effet pour l'effet, de l'exercice de style. On sent une maîtrise immense de l'écriture et une recherche mélodique, rythmique et modale très poussée. L'ensemble possède cependant une unité de ton, la flûte n'est jamais bousculée, détournée, il se dégage de l'ensemble une grande sérénité.
Le livret de la version que j'ai eue entre les mains donne quelques détails sur l'écriture, qui laisse une grande liberté à l'interprète : absence de tonalité définie, absence parfois de barres de mesure. J'imagine qu'il faut être assez bon pour enchaîner l'ensemble.
Par contre, je trouve que convoquer systématiquement les dieux Ravel et Debussy au sujet de Koechlin est un peu fatigant, à force. C'est patent dans cette oeuvre qui certes s'inscrit dans une parenté, mais pas dans une influence.
Un site dédié à cette oeuvre : http://www.nectaire.org/nectaire/cms/cms_module/index.html avec quelques extraits en écoute, pour voir à quoi ça ressemble.[/quote]


.David
- Effectivement, pour moi qui ne goûte pas démesurement la flûte d'usage, surtout en solo, une oeuvre assez fascinante. Tout un monde. Comme tu le dis, son inspiration semble se renouveler de façon assez impressionnante.
Et je n'entends pas beaucoup de choses communes moi non plus, sauf le goût des modes. Un peu de debussysme ici et là, mais pour certains (Sur la mort d'un chat), c'est plutôt à Takemitsu que je pense !
- J'ai aussi été totalement fasciné par l'invention infinie des Chants de Nectaire (flûte solo).
- Moi qui n'aime pas démesurément la flûte, même chez Debussy, j'ai acheté une flûte rien que pour essayer de jouer quelques pièces des Nectaire. Rolling Eyes Ca peut donner une idée du degré d'excitation dans lequel ce corpus me met. Et puis si tu en as assez, rien ne t'oblige à tout écouter à la suite.
- Les trois groupes des Chants de Nectaire, c'est totalement génial. Ce sont des pièces courtes, de toute façon, donc tu peux piocher dedans.
- Je ne connais pas mieux en répertoire pour flûte, et par contraste avec les horreurs niaises existantes, ça rend vraiment la chose indispensable, je crois.
- Je vais encore passer pour le pervers de service, mais vu l'ambitus relativement limité et les sauts d'intervalle raisonnables, avec quelques accords et un petit texte, ça ferait de splendides mélodies, plus belles encore que celles qu'il a écrites.
Spoiler:
 

.Xavier
- Les extraits me plaisent bien. Le risque de monotonie existe, mais au pire ça sera une monotonie très agréable. Je me procure ça prochainement à la médiathèque! Smile


.Crapio
- J'ai déjà entendu des extraits des Nectaires oui, c'est très bien surtout que sur le papier, de la flûte solo pendant si longtemps ça fait peur mais le pari est plus que réussi ![/quote]




III) Hautbois d'Amour : Le Repos de Tityre

.Cello
- Le Repos de Tityre pour hautbois d'amour est encore une pièce très agréable, assez proche dans l'esprit du quintette "Primavera" dont je parlais plus haut. En clair, c'est frais et pastoral avec une pointe de sensualité fort bienvenue. C'est court (cinq minutes) et les sonorités inhabituelles du hautbois d'amour captent l'attention.


Dernière édition par Crapio le Sam 8 Aoû 2009 - 14:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82587
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Koechlin - Musique de Chambre et Solos (Piano, flûte etc.)   Ven 7 Aoû 2009 - 23:51

Apparemment je n'ai pas trop fait de commentaires sur les sonates pour violoncelle et violon, alors en deux mots, j'adore, mais ma préférence va pour celle pour alto.
Néanmoins les trois sonates pour instruments à cordes sont des bijoux à ne pas manquer. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crapio
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7577
Age : 30
Localisation : Lille
Date d'inscription : 30/04/2007

MessageSujet: Re: Koechlin - Musique de Chambre et Solos (Piano, flûte etc.)   Sam 8 Aoû 2009 - 0:18

Oui, toutes les 3 magnifiques, à ne pas rater.
Mon ordre de préférence :
1. Alto
2. Violon
3. Violoncelle
Et j'aime beaucoup celle pour violoncelle et piano (cf. remarque ci dessus).

Je n'ai pas hésiter à étoffer une remarque pour rajouter l'Album de Lilian, que j'ai redécouvert avant-hier. N'hésitez pas à commencer par le 2ème Op. si vous avez trouvé ça long au préalable.
Seul xavier l'avait évoqué mais en englobant son avis dans toutes les oeuvres d'un CD (du genre : "des oeuvres magnifiques"), donc difficile à citer. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amis-Charles
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 330
Age : 151
Localisation : mondiale
Date d'inscription : 13/06/2009

MessageSujet: Re: Koechlin - Musique de Chambre et Solos (Piano, flûte etc.)   Sam 8 Aoû 2009 - 13:00

David a écrit:

- Très intéressant, mais dans un ton bien plus proche d'Ibert.
... ce ne serait pas plutôt l'inverse ? Ibert est né près d'1/4 de siècle après Koechlin...


Dernière édition par Amis-Charles le Sam 8 Aoû 2009 - 13:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.koechlin.net/index.php/fr/histoire-famille-koechlin/d
franchom
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 436
Age : 51
Localisation : valenciennes
Date d'inscription : 29/01/2008

MessageSujet: Re: Koechlin - Musique de Chambre et Solos (Piano, flûte etc.)   Sam 8 Aoû 2009 - 13:18

Encore merci à Crapio pour cette synthèse
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amis-Charles
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 330
Age : 151
Localisation : mondiale
Date d'inscription : 13/06/2009

MessageSujet: Re: Koechlin - Musique de Chambre et Solos (Piano, flûte etc.)   Sam 8 Aoû 2009 - 13:42

Crapio a écrit:

II) Flûte : Les Chants de Nectaire

.Stanlea
Ne reculant devant rien, j'ai emprunté le disque à ma médiathèque. 3 CDs de flûte solo, effectivement, je déconseille une écoute en continu. Par contre CD par CD, soit environ trois fois une heure, ça se laisse écouter.
Merci aussi à Stanlea pour cette belle présentation des "Chants de Nectaire" opp. 198, 199 & 200.
Tu as donc écouté la version en 3 CD de P-Y. Artaud, où la pièce n° 4 de l'op. 199 (CD 2) est coupée en 2 (elle se termine plage n° 5) ; tous les titres suivants sont donc décalés jusqu'à la plage n° 16 qui comprend les 2 pièces n° 15 et 16...
Comme les titres ont du sens, c'est désastreux ! fesse

À part ça, elle est certes techniquement fidèle mais nous lui préférons celle de Leendert de Jonge, nettement plus inspiré (http://bastamusic.com/productDetails.aspx?IDProduct=170&ArtistName=Leendert+de+Jonge) qui s'écoute d'ailleurs très agréablement en continu car il ménage des pauses plus longues et "sur mesure" entre les pièces.
Citation :
[Le] site [de L. de Jonge] dédié à cette oeuvre : http://www.nectaire.org/nectaire/cms/cms_module/index.html avec quelques extraits en écoute, pour voir à quoi ça ressemble.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.koechlin.net/index.php/fr/histoire-famille-koechlin/d
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82587
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Koechlin - Musique de Chambre et Solos (Piano, flûte etc.)   Sam 8 Aoû 2009 - 14:47

Amis-Charles a écrit:
David a écrit:

- Très intéressant, mais dans un ton bien plus proche d'Ibert.
... ce ne serait pas plutôt l'inverse ? Ibert est né près d'1/4 de siècle après Koechlin...

C'est proche dans le ton, ça ne veut pas dire nécessairement que l'un s'est inspiré de l'autre. (et n'allons surtout pas dire que Koechlin a été influencé par qui que ce soit! Laughing )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82587
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Koechlin - Musique de Chambre et Solos (Piano, flûte etc.)   Sam 8 Aoû 2009 - 14:48

Amis-Charles a écrit:
Crapio a écrit:

II) Flûte : Les Chants de Nectaire

.Stanlea
Ne reculant devant rien, j'ai emprunté le disque à ma médiathèque. 3 CDs de flûte solo, effectivement, je déconseille une écoute en continu. Par contre CD par CD, soit environ trois fois une heure, ça se laisse écouter.
Merci aussi à Stanlea pour cette belle présentation des "Chants de Nectaire" opp. 198, 199 & 200.
Tu as donc écouté la version en 3 CD de P-Y. Artaud, où la pièce n° 4 de l'op. 199 (CD 2) est coupée en 2 (elle se termine plage n° 5) ; tous les titres suivants sont donc décalés jusqu'à la plage n° 16 qui comprend les 2 pièces n° 15 et 16...
Comme les titres ont du sens, c'est désastreux ! fesse

Ah, je me disais bien qu'il y avait un bug!!
Mais je croyais que c'était juste l'exemplaire sur lequel j'étais tombé.
Maintenant que je suis au courant, je vais pouvoir faire plus attention aux titres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amis-Charles
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 330
Age : 151
Localisation : mondiale
Date d'inscription : 13/06/2009

MessageSujet: Re: Koechlin - Musique de Chambre et Solos (Piano, flûte etc.)   Sam 8 Aoû 2009 - 14:51

Xavier a écrit:
(et n'allons surtout pas dire que Koechlin a été influencé par qui que ce soit! Laughing )
Et pourquoi pas ? « Il y avait aussi, d’ailleurs, d’étranges aperçus, comme des fenêtres ouvertes dans le Mystère des sons, comme des échappées vers la grande forêt vierge qu’était la Musique de l’Avenir. Ces aperçus, ces manifestations de révolte contre les règles, ces nouvelles découvertes sonores, nous les trouvions chez Franck, Chabrier, Gabriel Fauré, mais surtout chez un étrange, mystérieux confrère que Florent Schmitt et Ernest Le Grand portaient aux nues : Claude Debussy. Je ne connaissais, à vrai dire, presque rien de lui quand je fus admis comme élève chez Taudou, seulement [la mélodie publiée en 1890] Mandoline. Mais ce ‘rien’ était beaucoup ; il y avait les quelques accords modulants du début, qui me révélaient toutes sortes de possibilités modulantes (et sans doute, dans ma mélodie de Aux Temps des Fées, 1892, trouvez-vous un passage de même nature, sinon pareil). Il suffit parfois d’une seule mesure chez un génial confrère, pour nous ouvrir la porte sur des jardins enchantés, où nous pourrons très bien cueillir d’autres fleurs que les siennes. » Very Happy


Dernière édition par Amis-Charles le Lun 12 Avr 2010 - 11:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.koechlin.net/index.php/fr/histoire-famille-koechlin/d
Crapio
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7577
Age : 30
Localisation : Lille
Date d'inscription : 30/04/2007

MessageSujet: Re: Koechlin - Musique de Chambre et Solos (Piano, flûte etc.)   Lun 10 Aoû 2009 - 4:49

Amis-Charles, je pense que nous devenons exigeant : on a pris goût à vos notes de Koechlin sur ses oeuvres. N'y en auraient-ils pas sur la Sonate pour Violon et Piano, pour alto et piano et violoncelle et piano ? Embarassed

Ce sont des magnifiques oeuvres, et comme l'a dit xavier, nous en avons peu parlé finalement, ce n'est pas juste !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dave
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2659
Age : 28
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 17/04/2008

MessageSujet: Re: Koechlin - Musique de Chambre et Solos (Piano, flûte etc.)   Lun 10 Aoû 2009 - 5:11

Extrait de Playlist, à propos de l'Album de Lilian op.139 et 149

Dave a écrit:
Koechlin - Album de Lilian op.139, Vers le soleil op.174.

C'est vraiment très beaux, et les ondes Martenot drunken

Crapio a écrit:
Very Happy

Wé elles sont sympas ces monodies je trouve, ce n'est certainement pas le meilleur de Koechlin mais c'est très attirant, très lumineux.
L'album de Lilian je trouve ça de plus en plus profond comme oeuvre, surtout le second Opus en fait ! Enfin j'ai déjà exprimé mon opinion dans le fil Musique de Chambre. Smile

Dave a écrit:
Au fait, cette Lilian, c'est bien Lilian Harvey ?

Crapio a écrit:
Wep, Lilian Harvey ! Smile

Dave a écrit:
Ok, ça rend la chose encore plus intéressante, vu le rôle qu'elle a joué dans la vie de Koechlin. Tu as lu le petit livre que conseillait Xavier, je suppose? (je ne me rappelle plus du nom de l'auteur)

Crapio a écrit:
Ah non pas du tout !! Sa biographie ?
J'ai réussi à avoir le CD chez Gibert donc j'ai quand même pas mal d'informations assez fournies et intéressantes dans le livret !

A noter que les mouvements dépeignent tous un film de Lilian Harvey (à part 2 ou 3 mouvements) et que le thème de Lilian est le même que dans la Seven Stars' Symphony. Il est d'abord exposé dans la Fugue sans protocole et est développé dans beaucoup de mouvements.

Dave a écrit:
Crapio a écrit:
Ah non pas du tout !! Sa biographie ?
J'ai réussi à avoir le CD chez Gibert donc j'ai quand même pas mal d'informations assez fournies et intéressantes dans le livret !

Ok, oui c'est une sorte de biographie, avec quelques explications sur plusieurs de ses œuvres comme les Symphonies, les chants de Nectaire, l'épopée de l'école Polytechnique qui intriguait WoO, le Livre de la Jungle. C'est d'ailleurs souvent assez frustrant puisqu'on ne peut écouter certaines de ces œuvres. Pas mal de pages aussi sur les relations qu'il entretenait avec Delage, Fauré, Debussy, etc.
Son amour du cinéma américain et celui, soudain, pour Lilian Harvey y est donc évoqué, son harcèlement Laughing par des lettres, la première réponse polie de l'intéressée puis l'ignorance enfin.
Enfin, j'avais juste emprunté ce livre et je l'ai rendu depuis un bon moment donc je dis tout cela de mémoire.

edit: tiens, je lis ça ici http://www.amazon.fr/product-reviews/B000004CC5

Citation :
Charles Koechlin, grand amateur de cinéma américain, en l'honneur duquel il composa « The Seven Stars' Symphony » Op.132 en 1933, ses « Danses pour Ginger » Op. 163 pour l'actrice, chanteuse et danseuse américaine Ginger Rogers, ou encore son « Épitaphe de Jean Harlow » Op. 164 à l'occasion du décès de cette dernière en 1937, a écrit en 1934 et 1935 « L'Album de Lilian », ses Opus 139 et 149, ainsi que « Sept Chansons pour Gladys » Op. 151 en 1935, en hommage à Lilian Harvey, autre célèbre star hollywoodienne, qui était son actrice préférée. A l'occasion du séjour de l'un de ses amis à Los Angeles, Koechlin lui remis les partitions dédicacées de ces oeuvres, que celui-ci devait offrir en son nom à Lilian Harvey. Lilian n'était peut-être pas mélomane, à moins qu'elle ne se méprit sur les intentions de Koechlin, car elle refusa le présent...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amis-Charles
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 330
Age : 151
Localisation : mondiale
Date d'inscription : 13/06/2009

MessageSujet: Re: Koechlin - Musique de Chambre et Solos (Piano, flûte etc.)   Lun 10 Aoû 2009 - 14:45

Crapio a écrit:
Amis-Charles, je pense que nous devenons exigeant : on a pris goût à vos notes de Koechlin sur ses oeuvres. N'y en auraient-ils pas sur la Sonate pour Violon et Piano, pour alto et piano et violoncelle et piano ? Embarassed

Ce sont des magnifiques œuvres, et comme l'a dit xavier, nous en avons peu parlé finalement, ce n'est pas juste !
Merci Crapio, une fois de plus.
Alors voici l'avis de Koechlin dans ses "Notes détaillées sur diverses de mes œuvres" :

Sonate pour flûte et piano [op. 52, en prime] :
Le final se passe évidemment dans une forêt de l'antiquité, pleine de nymphes chasseresses et d'aegipans. Ce qui nous mène à penser que le 1er morceau pourrait assez bien commenter l'Églogue de Virgile "Tu patulae recubans"... et le 2d est également dans le même décor : il conclut d'ailleurs par "Majoresque cadunt altis de montibus umbrae".

Sonate piano et alto [op. 53] :
C'est la nature même du timbre de l'alto qui a déterminé le caractère général, plutôt sombre de cette sonate.
- Il n'y a d'éclaircies que vers la fin du 1er morceau ; dans le Final, le passage pour l'alto en sourdine ; et l'Andante.
- Au contraire, le Scherzo a (ou doit avoir) quelque chose de diabolique, ou dans tous les cas, de très amer. Le Final est le développement de ma mélodie Sur la grève dont les paroles sont le meilleur commentaire.

Sonate piano et violon [op. 64] :
Dans la forêt des Fées. Surtout le 1er morceau, le Scherzo, ce sont des gambades de lutins, des dégringolades de gnomes, alternant avec "la voix du poète" aux accents parfois nostalgiques.
- L'Andante, la nuit au bord du grand étang, méditation profonde et presque douloureuse, mais se concluant dans la plus grande sérénité.
- Le Final, sur 3 thèmes : 1° celui d'une sorte de procession ou de ronde d'anges enfantins, 2° le thème modal de la 2de page - c'est l'Homme ; mais qui reste serein - il ne faut pas que ce thème soit triste.- 3° le thème de la douleur humaine, qui plus loin, au développement final, sera celui qui surmonte et qui mènera vers la lumière de la Coda en si naturel majeur. Ces 3 thèmes sont exposés, puis combinés, le thème n°1 devient triomphal.- On peut noter aussi la phrase "consolante" qui précède le retour du rythme du th.1.

Sonate violoncelle et piano [op. 66] :
- 1er temps, sorte de pastorale très claire.
- andante, tendresse de la nuit, il faut que cela soit très lent et très lié, horriblement difficile à bien jouer au piano.
- p. 2. le violoncelle déroule un tapis de notes graves, sous les étoiles (accords du piano).
- Final, gai et serein, dans le plein jour.

(1945 - inédit - © Indivision Koechlin)

NB : Koechlin a aussi écrit une Sonate pour piano et hautbois op. 58,
une Sonate pour cor et piano op. 70,
une Sonate pour basson et piano op. 71,
une Sonate pour 2 flûtes op. 75,
2 Sonates pour clarinette et piano opp. 85 & 86 (orchestrées pour clarinette et orchestre opp. 85 bis & 86 bis),
une Sonate à sept pour hautbois, clavecin (ou harpe), flûte, 2 violons, alto et violoncelle op. 221,
mais il n'en parle pas dans ses "Notes détaillées..."


Dernière édition par Amis-Charles le Mar 29 Sep 2009 - 1:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.koechlin.net/index.php/fr/histoire-famille-koechlin/d
Crapio
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7577
Age : 30
Localisation : Lille
Date d'inscription : 30/04/2007

MessageSujet: Re: Koechlin - Musique de Chambre et Solos (Piano, flûte etc.)   Lun 10 Aoû 2009 - 15:05

Je vais réécouter ça avec les petits commentaires. Very Happy
Merci. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85799
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Koechlin - Musique de Chambre et Solos (Piano, flûte etc.)   Dim 16 Aoû 2009 - 22:52

Super travail tous ces fils, Crapio ! thumleft

Spoiler:
 

Et un grand merci aussi à Amis-Charles pour les édits et inédits très précieux Exclamation
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Koechlin - Musique de Chambre et Solos (Piano, flûte etc.)   Dim 11 Oct 2009 - 0:46

La sonate pour violon et piano est une très belle oeuvre. Simplicité apparente mais j'ai l'impression que l'harmonie est diablement complexe. Toujours à la limite de la dissonance, rapports distendus entre les lignes mélodiques des deux instruments. C'est un vrai bonheur. Et surtout c'est le discours qui est passionnant. Beaucoup d'émotion et de tendresse. Très bien écrit pour le violon j'ai 'impression et pas commode, je ne suis pas près de pouvoir jouer ça.
Ça va, en ce moment je découvre un chef d'oeuvre par jour. Very Happy
Merci David pour l'idée Wink
Et merci Crapiou pour ce sujet.
ET merci à papa et maman et tante Agathe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85799
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Koechlin - Musique de Chambre et Solos (Piano, flûte etc.)   Dim 11 Oct 2009 - 8:54

Et il tient parole ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Koechlin - Musique de Chambre et Solos (Piano, flûte etc.)   Dim 11 Oct 2009 - 9:55

Je ne suis pas trop velléitaire en ce moment. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Koechlin - Musique de Chambre et Solos (Piano, flûte etc.)   Lun 19 Oct 2009 - 14:18



Un bel ensemble de musique de chambre. drunken

Je dirais comme David concernant le Quatuor n° 1. C'est gentil et pas très personnel sans doute.

D'une toute autre eau est le Second quatuor, plus important aussi, près de 40 minutes. On retrouve les atmosphères sombres du quintette avec piano. Le rythme semble assez absent, privilégiant les rapports entre les voix et leurs dissonances.
Un premier mouvement Adagio très sombre, émouvant, d'une lenteur de déploration. D'une belle recherche harmonique évoquant les polyphonies médiévales. C'est très beau. Le Scherzo hispanisant qui suit est nettement plus léger avant de retomber dans des sotto voce tendres et joue des timbres avec élégance. Le Quasi adagio rappelle le mouvement introductif mais de climat plus mélancolique que triste allant vers plus de lyrisme. Toujours ces tuilages harmoniques délicieux. Musique à écouter seul. Le dernier mouvement est un peu moins remarquable à mes oreilles malgré le plaisir d'une harmonie toujours sur le fil dans la deuxième moitié de ce long Finale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85799
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Koechlin - Musique de Chambre et Solos (Piano, flûte etc.)   Lun 19 Oct 2009 - 19:55

Tu me donnes envie de réécouter, j'avais un souvenir assez semblable des deux quatuors, pas très profonds, typique des couleurs de l'époque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Koechlin - Musique de Chambre et Solos (Piano, flûte etc.)   Lun 19 Oct 2009 - 20:06

Deux fois aujourd'hui. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85799
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Koechlin - Musique de Chambre et Solos (Piano, flûte etc.)   Dim 21 Mar 2010 - 10:38

J'écoute en ce moment la Sonate pour violon et piano, avec partition. C'est vraiment stupéfiant d'invention - et de cohérente. Moins audacieux, mais peut-être plus touchant et plus égal que le Quintette.

Les textures sont fabuleuses, et le très beau lyrisme du violon est compensé par une partie très expressive du piano, simultanément (par moment, les deux sont vraiment indépendants).

La partition me fait voir que non seulement Thierry Rosbach (que je trouve proprement génial, à me demander si j'ai entendu pianiste plus inspiré - en tout cas pas souvent !) dispose d'un toucher merveilleux, ferme, lyrique et d'un phrasé très évocateur, mais est de surcroît, avec son compère Francis Duroy, d'une rigueur musicale exceptionnelle. La moindre indication de Koechlin est respectée scrupuleusement, mais surtout exécutée avec une grande éloquence - si bien que l'oeuvre vit idéalement comme elle est écrite.

Francis Duroy a en plus le son idéal de ce que j'aime au violon : incisif, légèrement voilé, lyrique sans être trop vibré. Quelque chose de simple et de direct que j'aime beaucoup, généralement, dans le jeu de violon français.
Et ses phrasés insaisissables mais très évocateurs ont quelque chose de très émouvant aussi.


Quand on songe que ce disque est couplé avec le Quintette, on peut considérer que c'est le plus grand disque de musique de chambre de tous les temps, aussi bien pour le programme que pour la qualité de jeu. Surprised
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85799
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Koechlin - Musique de Chambre et Solos (Piano, flûte etc.)   Dim 21 Mar 2010 - 11:09

En réalité, il y a quelque chose de très singulier chez Koechlin : avec son langage qui joue moins sur la tension-détente, il parvient à maintenir le même degré de beauté extrême en permanence, dans beaucoup de ses oeuvres.

Dans le quatrième mouvement, comme pour le dernier de son Quintette ou la Villanelle de Dukas, il utilise de très belles couleurs pentatoniques. Very Happy Les ressorts sont un peu plus subtils que ça le reste du temps, mais je crois que ça éclaire un peu, dit comme ça, les raisons de cette espèce de luminosité constante - en évitant certains rapports un peu trop polarisés ou abrupts.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85799
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Koechlin - Musique de Chambre et Solos (Piano, flûte etc.)   Dim 21 Mar 2010 - 11:16

A présent, je regarde la partition de la Sonate pour flûte et piano. Mazette, c'est pas très confortable à jouer ça, ni pour le piano (beaucoup de triples portées malcommodes à jouer, de rythmes un peu subtils, et ça bouge), ni pour la flûte (c'est vraiment beaucoup dans le suraigu). Surprised

La Sonate pour violon, quoique sensiblement plus longue, est beaucoup plus pépère...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Pinch
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 204
Age : 36
Date d'inscription : 28/01/2009

MessageSujet: Re: Koechlin - Musique de Chambre et Solos (Piano, flûte etc.)   Dim 21 Mar 2010 - 11:26

première écoute en cours


ça me plaît drink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85799
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Koechlin - Musique de Chambre et Solos (Piano, flûte etc.)   Dim 21 Mar 2010 - 11:26

De celle pour violon, je suppose ? Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Pinch
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 204
Age : 36
Date d'inscription : 28/01/2009

MessageSujet: Re: Koechlin - Musique de Chambre et Solos (Piano, flûte etc.)   Dim 21 Mar 2010 - 11:33

transféré dans le bon topic (quintet)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
frere elustaphe
Aurelia Aurita
avatar

Nombre de messages : 10071
Age : 58
Date d'inscription : 17/12/2006

MessageSujet: Re: Koechlin - Musique de Chambre et Solos (Piano, flûte etc.)   Dim 21 Mar 2010 - 20:56

DavidLeMarrec a écrit:
A présent, je regarde la partition de la Sonate pour flûte et piano. Mazette, c'est pas très confortable à jouer ça, ni pour le piano (beaucoup de triples portées malcommodes à jouer, de rythmes un peu subtils, et ça bouge), ni pour la flûte (c'est vraiment beaucoup dans le suraigu). Surprised
Beaucoup beaucoup ? C'est-à-dire ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85799
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Koechlin - Musique de Chambre et Solos (Piano, flûte etc.)   Lun 22 Mar 2010 - 4:26

On est assez souvent et longuement au-dessus de l'ut 5.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
frere elustaphe
Aurelia Aurita
avatar

Nombre de messages : 10071
Age : 58
Date d'inscription : 17/12/2006

MessageSujet: Re: Koechlin - Musique de Chambre et Solos (Piano, flûte etc.)   Lun 22 Mar 2010 - 12:11

Je suis à l'aise jusqu'au La compris, après, ça se complique Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85799
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Koechlin - Musique de Chambre et Solos (Piano, flûte etc.)   Lun 22 Mar 2010 - 18:46

Frère Elustaphe a écrit:
Je suis à l'aise jusqu'au La compris, après, ça se complique Mr. Green
Décevant. Mad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
frere elustaphe
Aurelia Aurita
avatar

Nombre de messages : 10071
Age : 58
Date d'inscription : 17/12/2006

MessageSujet: Re: Koechlin - Musique de Chambre et Solos (Piano, flûte etc.)   Lun 22 Mar 2010 - 23:38

Cool File-moi les Fauré
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
frere elustaphe
Aurelia Aurita
avatar

Nombre de messages : 10071
Age : 58
Date d'inscription : 17/12/2006

MessageSujet: Re: Koechlin - Musique de Chambre et Solos (Piano, flûte etc.)   Lun 22 Mar 2010 - 23:46

Elle se trouve facilement la partition ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amis-Charles
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 330
Age : 151
Localisation : mondiale
Date d'inscription : 13/06/2009

MessageSujet: Re: Koechlin - Musique de Chambre et Solos (Piano, flûte etc.)   Mar 23 Mar 2010 - 11:11

Frère Elustaphe a écrit:
Elle se trouve facilement la partition ?
La Sonate pour piano et flûte op. 52 est éditée chez Senart (= Salabert)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.koechlin.net/index.php/fr/histoire-famille-koechlin/d
frere elustaphe
Aurelia Aurita
avatar

Nombre de messages : 10071
Age : 58
Date d'inscription : 17/12/2006

MessageSujet: Re: Koechlin - Musique de Chambre et Solos (Piano, flûte etc.)   Mer 24 Mar 2010 - 12:42

C'est noté !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amis-Charles
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 330
Age : 151
Localisation : mondiale
Date d'inscription : 13/06/2009

MessageSujet: Re: Koechlin - Musique de Chambre et Solos (Piano, flûte etc.)   Mer 24 Mar 2010 - 15:20

Amis-Charles a écrit:
Frère Elustaphe a écrit:
Elle se trouve facilement la partition ?
La Sonate pour piano et flûte op. 52 est éditée chez Senart (= Salabert)
Plus précisément, la référence est Salabert — SLB 3767 :
http://www.durand-salabert-eschig.com/fiche_vente.php?id=14185&lang=fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.koechlin.net/index.php/fr/histoire-famille-koechlin/d
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85799
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Koechlin - Musique de Chambre et Solos (Piano, flûte etc.)   Mer 24 Mar 2010 - 15:36

En plus c'est presque pas cher pour Salabert, moins de 15€. D'habitude, c'est le prix pour huit pages, ça. Surprised
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Koechlin - Musique de Chambre et Solos (Piano, flûte etc.)   Lun 12 Avr 2010 - 2:11

Crapio a écrit:



Sonate pour alto
Spoiler:
 
.Xavier
- Je réécoute la sonate pour alto et piano, vraiment superbe... Encore un truc à rajouter sur ma liste...
Je me souviens que j'étais tombé dessus sur France Musique et que j'avais tout de suite reconnu Koechlin avec ses harmonies particulières à base de quintes.
Le scherzo est génial, l'andante enchaîné est une pure merveille, d'une poésie et d'une profondeur... Mélodie simple et merveilleuse... colors
- La sonate pour alto, une de ses plus belles oeuvres à mon avis
[Note Crapio : xavier a avoué penser qu'il préférait ça au quintette Op.80 !]

Sonate pour violon
Spoiler:
 
.Joachim
-Elle, a une tonalité (si bémol majeur) et que je trouve digne de figurer à côté de celles de Fauré ou de Franck (le 4ème mouvement me semble proche du 4ème de celle de Franck, d'ailleurs).
.David
- La Sonate, quoique nettement moins géniale [que le quintette Op.80], vaut très largement celles de Fauré à mon avis.


Amis-Charles a écrit:
Sonate piano et violon [op. 64] :
Dans la forêt des Fées. Surtout le 1er morceau, le Scherzo, ce sont des gambades de lutins, des dégringolades de gnomes, alternant avec "la voix du poète" aux accents parfois nostalgiques.
- L'Andante, la nuit au bord du grand étang, méditation profonde et presque douloureuse, mais se concluant dans la plus grande sérénité.
- Le Final, sur 3 thèmes : 1° celui d'une sorte de procession ou de ronde d'anges enfantins, 2° le thème modal de la 2de page - c'est l'Homme ; mais qui reste serein - il ne faut pas que ce thème soit triste.- 3° le thème de la douleur humaine, qui plus loin, au développement final, sera celui qui surmonte et qui mènera vers la lumière de la Coda en si naturel majeur. Ces 3 thèmes sont exposés, puis combinés, le thème n°1 devient triomphal.- On peut noter aussi la phrase "consolante" qui précède le retour du rythme du th.1.

Sonate piano et alto [op. 53] :
C'est la nature même du timbre de l'alto qui a déterminé le caractère général, plutôt sombre de cette sonate.
- Il n'y a d'éclaircies que vers la fin du 1er morceau ; dans le Final, le passage pour l'alto en sourdine ; et l'Andante.
- Au contraire, le Scherzo a (ou doit avoir) quelque chose de diabolique, ou dans tous les cas, de très amer. Le Final est le développement de ma mélodie Sur la grève dont les paroles sont le meilleur commentaire.

natrav a écrit:
La sonate pour violon et piano est une très belle oeuvre. Simplicité apparente mais j'ai l'impression que l'harmonie est diablement complexe. Toujours à la limite de la dissonance, rapports distendus entre les lignes mélodiques des deux instruments. C'est un vrai bonheur. Et surtout c'est le discours qui est passionnant.

DavidLeMarrec a écrit:
J'écoute en ce moment la Sonate pour violon et piano, avec partition. C'est vraiment stupéfiant d'invention - et de cohérente. Moins audacieux, mais peut-être plus touchant et plus égal que le Quintette.

Les textures sont fabuleuses, et le très beau lyrisme du violon est compensé par une partie très expressive du piano, simultanément (par moment, les deux sont vraiment indépendants).


jerome a écrit:
Koechlin : Quintette, sonate pour alto et piano sunny
Je sens surtout deux choses :
1) La profonde bonté du compositeur, ses intentions semblent pures. Il méritait bien sa barbiche.
2) La liberté. En particulier, la liberté de celui qui s'est dégagé du besoin de séduire. Moins aguicheur tu meurs.


Encore un gros post de commentaires repiqués pour souligner l'intérêt de ces oeuvres pour qui aime la musique de chambre française.
J'avais découvert la Sonate pour violon il y a quelques mois et déjà je le trouvais d'une beauté exceptionnelle égalant sans doute les meilleures du genre, mais pour avoir écouté en boucle ce soir la Sonate pour alto, je trouve qu'on franchit encore un cran. C'est absolument indispensable. Impression que tout ce qui y est dit vient de très profond, sans fard avec un langage aux harmonies d'un raffinement inouï... L'étonnante fin du finale, enfin lumineux dans la dernière minute, apaisé.
Tout est résumé de toute façon dans ce qui est dit plus haut par chacun.

Et le mot de la fin par Crapio, toujours à féliciter pour ce beau sujet, qui me donne envie d'aller écouter la sonate pour violoncelle.

Crapio a écrit:
Oui, toutes les 3 magnifiques, à ne pas rater.
Mon ordre de préférence :
1. Alto
2. Violon
3. Violoncelle
Et j'aime beaucoup celle pour violoncelle et piano (cf. remarque ci dessus).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jerome
Fugueur intempéré
avatar

Nombre de messages : 8868
Date d'inscription : 10/03/2008

MessageSujet: Re: Koechlin - Musique de Chambre et Solos (Piano, flûte etc.)   Lun 12 Avr 2010 - 12:58

natrav a écrit:
jerome a écrit:
Koechlin : Quintette, sonate pour alto et piano sunny
Je sens surtout deux choses :
1) La profonde bonté du compositeur, ses intentions semblent pures. Il méritait bien sa barbiche.
2) La liberté. En particulier, la liberté de celui qui s'est dégagé du besoin de séduire. Moins aguicheur tu meurs.
Je complète : on pourrait m'objecter qu'il y a bien plus rugueux à cette époque, et donc que cette musique reste relativement "séductrice". Mais elle semble tout autant dégagée du besoin de choquer, et je vois là une forme supplémentaire de liberté. Cette attitude d'ermite donne une profonde impression d'authenticité et force le plus grand respect pour l'homme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85799
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Koechlin - Musique de Chambre et Solos (Piano, flûte etc.)   Lun 12 Avr 2010 - 19:31

C'est sans doute mon côté midinette, mais la Sonate pour alto m'enthousiasme beaucoup moins que la plus expansive Sonate pour violon.

Désolé. Neutral
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Koechlin - Musique de Chambre et Solos (Piano, flûte etc.)   Lun 12 Avr 2010 - 21:13

Mais ces couleurs, ces brusques morsures de l'alto, l'harmonie crépusculaire, la tristesse, l'angoisse, l'urgence, la tendresse douloureuse de l'andante, l'obsession du scherzo... Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85799
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Koechlin - Musique de Chambre et Solos (Piano, flûte etc.)   Lun 12 Avr 2010 - 21:19

Certes, c'est profond tout ce que tu voudras, mais accessoirement j'écoute de la musique pour me faire plaisir. Mr. Green
Et je suis encore plus sensible à la luminosité des oeuvres lorsqu'il faut que je les travaille (jouer du Ligeti est le maximum physique que je puisse supporter, après c'est déprimant).

Je trouve ça un peu abstrait, moi. Voire un peu morne. Effectivement, aucune concession à la séduction, mais je n'ai rien contre être courtisé, vois-tu, tant que c'est fait finement (j'aime Verdi, par exemple).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Koechlin - Musique de Chambre et Solos (Piano, flûte etc.)   Lun 12 Avr 2010 - 21:42

Mais ça me séduit énormément. Shocked
Et si on parle de plaisir, celui à être bouleversé n'est pas le moindre ici. Mais d'accord, pour la luminosité on repassera. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85799
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Koechlin - Musique de Chambre et Solos (Piano, flûte etc.)   Lun 12 Avr 2010 - 21:43

natrav a écrit:
Mais ça me séduit énormément. Shocked
Je m'en doute. Smile

Chez moi, succès d'estime : j'aime parce que c'est du Koechlin, et que j'aime le langage de Koechlin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
jerome
Fugueur intempéré
avatar

Nombre de messages : 8868
Date d'inscription : 10/03/2008

MessageSujet: Re: Koechlin - Musique de Chambre et Solos (Piano, flûte etc.)   Lun 12 Avr 2010 - 21:56

Pour moi le plaisir vient en grande partie de cette absence d'angles. Je disais par MP "un labyrinthe de plume et de coton". Une oeuvre qui suscite des méditations suspendues, une ambiance générale incroyable, insaisissable mais porteuse et réparatrice ; et en suivant le discours note à note je suis surpris, à chaque instant, par ces détours toujours pertinents, cet art du contre-pied et du fondu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85799
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Koechlin - Musique de Chambre et Solos (Piano, flûte etc.)   Lun 12 Avr 2010 - 22:12

jerome a écrit:
Une oeuvre qui suscite des méditations suspendues, une ambiance générale incroyable, insaisissable mais porteuse et réparatrice ; et en suivant le discours note à note je suis surpris, à chaque instant, par ces détours toujours pertinents, cet art du contre-pied et du fondu.
Je suis prêt à signer ceci... mais je l'entends aussi dans d'autres de ses oeuvres (Heures Persanes et... Sonate pour violon).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

MessageSujet: Re: Koechlin - Musique de Chambre et Solos (Piano, flûte etc.)   Lun 12 Avr 2010 - 22:30

Puisque vous ne faites rien que d'en causer, j'ai écouté, pour commencer, la Sonate pour violon et piano.

Koechlin possède une grande richesse d'évocation, une palette expressive riche, qui émerveille sans cesse. Il traite sa musique avec une étonnante distance je trouve, il impose une distance entre lui et son oeuvre, et par là entre nous et son oeuvre. Il n'a pas pour ambition de venir nous troubler intérieurement, il plante un univers dans lequel nous pouvons entrer, mais qui nous reste extérieur. Ce n'est pas émotionnel du tout comme musique. Il décrit un paysage fantastique, très lumineux, où règnent les lilas. Je vois vraiment cette musique violette.

Le deuxième mouvement: il y a beaucoup d'élan dans cette musique. C'est très puissant. Un univers très mouvant: à chaque fois que je commence à noter ce que tel passage m'évoque, cela change brusquement et détruit mon impression. Je trouve que c'est une musique formidablement fluide: tout ce qui advient est l'exact suite de ce qui précède, impressionnante cohésion! Je n'y vois pas de contre-pied, au contraire... Pas aride pour un sous, j'ai vraiment un sentiment d'une musique aqueuse - si je peux me permettre.

Cette musique ne me procure pas vraiment de repos, même ce troisième mouvement, comme le ferait une Gymnopédie de Satie. Il y a toujours une tension, comme dans un rêve où l'on reste attentif et craignant une dégénérescence en cauchemar. Je ne m'abandonne pas dans cette musique, je ne m'y sens pas chez moi.

Quatrième mouvement. Superbe danse, raffinée à l'extrême, très agréable. Cette musique est très belle.


J'aime bien le langage, mais il y a cette froide distance qui m'empêche d'y adhérer pleinement. Je n'ai même pas envie de réécouter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

MessageSujet: Re: Koechlin - Musique de Chambre et Solos (Piano, flûte etc.)   Lun 12 Avr 2010 - 22:46

J'écoute la Sonate pour alto et piano.

Un peu plus sombre encore que la Sonate pour violon. Toujours aussi froid et distant. Cette musique donne du plaisir à la raison, mais je ne ressens rien du tout d'émotionnel. Une beauté sans vie, qui se raisonne... Je ne ressens rien du tout à l'écoute de cette musique, et je m'y ennuie dès que j'arrête de réfléchir.
Je suis déçu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85799
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Koechlin - Musique de Chambre et Solos (Piano, flûte etc.)   Lun 12 Avr 2010 - 23:05

Wolfgang a écrit:
Je n'y vois pas de contre-pied, au contraire...
Si, il y a quasiment une (petite) surprise à chaque accord, des changements de couleur sans cesse... Au sein d'une fluidité mélodique infinie, que tu as tout à fait raison de souligner.

Du reste, je suis totalement en phase avec ce que tu dis sur cet univers onirique et un peu extérieur, pas du tout passionnel, une sorte d'utopie musicale.

Pour la couleur, ça dépend, c'est un peu froid comme tons pour du violet (j'y verrais aussi bien du jaune un peu acide et du bleu assez clair).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Koechlin - Musique de Chambre et Solos (Piano, flûte etc.)   Lun 12 Avr 2010 - 23:19

Wolfgang a écrit:


Il traite sa musique avec une étonnante distance je trouve, il impose une distance entre lui et son oeuvre, et par là entre nous et son oeuvre. Il n'a pas pour ambition de venir nous troubler intérieurement, il plante un univers dans lequel nous pouvons entrer, mais qui nous reste extérieur.

C'est exactement cet aspect de ses oeuvres qui me séduit tant. Elles laissent les émotions de l'auditeur habiter cette musique. C'est d'une grande modestie et par là une marque de sa grande assurance à savoir toucher celui qui la reçoit.

Mais c'est surtout pour la sonate pour alto que je le ressens comme ça. Je suis déçu qu'elle t'ait déçue. Confused
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Koechlin - Musique de Chambre et Solos (Piano, flûte etc.)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Koechlin - Musique de Chambre et Solos (Piano, flûte etc.)
Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Koechlin - Musique de Chambre et Solos (Piano, flûte etc.)
» Chopin - Musique de chambre
» Ravel musique de chambre
» Alexander Borodine (1833-1887) - La Musique de chambre
» Schumann - Musique de chambre, discographie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: