Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Richard Strauss (1864-1949)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
Adalbéron
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 404
Age : 999
Localisation : Rue de la Grande Truanderie
Date d'inscription : 21/08/2015

MessageSujet: Re: Richard Strauss (1864-1949)   Lun 3 Sep 2018 - 19:41

Tournesol dans le fil « Playlist » a écrit:

Strauss : Salome (Böhm - DVD)
Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy
Gros choc. C'est rare qu'une œuvre me plaise autant dès la première écoute Smile  Mais là c'est vraiment génial de bout en bout et puis quelle fin !

Strauss : Elektra (Solti)
Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Smile
Quasiment pareil que Salome. J'ai eu un peu de mal sur certains passages dans la seconde moitié de l'opéra où j'ai un peu l'impression que la tension retombe. Il faudra que je réécoute l'opéra pour dégraisser tout ça.

Salome, c'est ahurissant de beauté. Je me souviens aussi de ma première fois ! Et c'est comme une première fois à chaque réécoute...

Dans Elektra, je trouve moi aussi que la tension retombe après la confrontation Elektra/Klytämnestra (qui est déjà assez longue, d'ailleurs, si ce n'est pas habité), et ce malgré de nombreuses réécoutes ; il y a de nouveau du sublime dans le monologue « Orest! Orest! » d'Elektra et puis la fin est évidemment démente. [J'aime bien l'usage que tu fais ici du terme « dégraisser »... Laughing]

Malheureusement, à ma connaissance, rien de comparable à ces deux œuvres (qui ne sont finalement pas si proches l'une de l'autre que ça...) dans le répertoire, mais d'autres pourront peut-être t'en (nous en) dire plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://pezzo-capriccioso.tumblr.com
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6184
Age : 43
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: Richard Strauss (1864-1949)   Lun 3 Sep 2018 - 19:48

Ah, si, dans le genre relecture expressionniste d'un mythe antique, pas moins intense qu'Elektra mais beaucoup plus condensé, il y a Penthesilea de Schoeck!

Et puis dans le genre luxuriant et vénéneux de Salome (mais thématiquement très différent, c'est vrai, et moins «avancés» en termes de langage) il y a quand même pas mal de très, très bonnes choses à écouter du côté de Schreker et Zemlinsky (voire Korngold.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adalbéron
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 404
Age : 999
Localisation : Rue de la Grande Truanderie
Date d'inscription : 21/08/2015

MessageSujet: Re: Richard Strauss (1864-1949)   Lun 3 Sep 2018 - 20:45

Benedictus a écrit:
Ah, si, dans le genre relecture expressionniste d'un mythe antique, pas moins intense qu'Elektra mais beaucoup plus condensé, il y a Penthesilea de Schoeck!

Et puis dans le genre luxuriant et vénéneux de Salome (mais thématiquement très différent, c'est vrai, et moins «avancés» en termes de langage) il y a quand même pas mal de très, très bonnes choses à écouter du côté de Schreker et Zemlinsky (voire Korngold.)

Ah oui, ça fait longtemps que Penthesilea me fait de l'œil ! Very Happy

Il y a quelque chose d'aussi concentré, violent dramatiquement et halluciné que Salome chez Schreker et Zemlinski ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://pezzo-capriccioso.tumblr.com
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82208
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Richard Strauss (1864-1949)   Mar 4 Sep 2018 - 0:39

Non mais il y a Sancta Susanna d'Hindemith. Smile (bon c'est quand même pas la même chose, évidemment…)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85086
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Richard Strauss (1864-1949)   Mar 4 Sep 2018 - 13:50

Oui, Penthesilea, ça vaut Elektra en matière de violence, c'est plus court et c'est assez différent !

Pour toi qui aimes aussi l'opéra italien, il te faut écouter la Cassandra de Gnecchi, écrite un peu avant, et qui semble avoir fécondé Strauss (ça commence un peu de la même façon). Beaucoup moins intense, parce qu'italianisé, donc plus consonant et mélodique, peut-être, mais superbe, et étonnamment moderne et germanisant pour un opéra italien de la période.

Très proche de Salomé, il y a celle d'Antoine Mariotte, écrite plus tard, qui ressemble tant qu'on entend combien son imaginaire était totalement prisionnier de celui de l'opéra de Strauss. (On ne peut pas parler de plagiat parce que les notes sont totalement différentes, mais l'atmosphère et la couleur générale sont incroyablement identiques, le panache en moins.)
Pas un coup de poing, mais un très bel opéra dans le même goût.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Adalbéron
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 404
Age : 999
Localisation : Rue de la Grande Truanderie
Date d'inscription : 21/08/2015

MessageSujet: Re: Richard Strauss (1864-1949)   Mer 5 Sep 2018 - 10:53

DavidLeMarrec a écrit:

Pour toi qui aimes aussi l'opéra italien, il te faut écouter la Cassandra de Gnecchi, écrite un peu avant, et qui semble avoir fécondé Strauss (ça commence un peu de la même façon). Beaucoup moins intense, parce qu'italianisé, donc plus consonant et mélodique, peut-être, mais superbe, et étonnamment moderne et germanisant pour un opéra italien de la période.


Miam.

DavidLeMarrec a écrit:

Très proche de Salomé, il y a celle d'Antoine Mariotte, écrite plus tard, qui ressemble tant qu'on entend combien son imaginaire était totalement prisionnier de celui de l'opéra de Strauss. (On ne peut pas parler de plagiat parce que les notes sont totalement différentes, mais l'atmosphère et la couleur générale sont incroyablement identiques, le panache en moins.)
Pas un coup de poing, mais un très bel opéra dans le même goût.

J'avais commencé à l'écouter il y a quelques années, ça m'avait semblé très aride, très fouillis et assez anodin finalement. Je réessaierai, car je n'avais pas réussi à aller jusqu'au bout et mon oreille est peut-être plus mûre pour cela maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://pezzo-capriccioso.tumblr.com
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85086
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Richard Strauss (1864-1949)   Jeu 6 Sep 2018 - 1:03

Adalbéron a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:

Pour toi qui aimes aussi l'opéra italien, il te faut écouter la Cassandra de Gnecchi, écrite un peu avant, et qui semble avoir fécondé Strauss (ça commence un peu de la même façon). Beaucoup moins intense, parce qu'italianisé, donc plus consonant et mélodique, peut-être, mais superbe, et étonnamment moderne et germanisant pour un opéra italien de la période.


Miam.

Tout à fait, Gnecchi a fait de l'Elettra alla romana.

--

[Mariotte]

Citation :
J'avais commencé à l'écouter il y a quelques années, ça m'avait semblé très aride, très fouillis et assez anodin finalement. Je réessaierai, car je n'avais pas réussi à aller jusqu'au bout et mon oreille est peut-être plus mûre pour cela maintenant.

Ça tenait aussi à l'interprétation et à l'exécution, pas très lisibles (orchestralement ; et vocalement, c'était Gubisch, Aldrich et Le Texier, non ?). Ce n'est pas un chef-d'œuvre de toute façon, rien de très marquant, mais quand on aime Salomé, c'est sensiblement dans la même veine, en un peu moins fou et un peu moins bien, c'est un prolongement sympa.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Glocktahr
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4702
Date d'inscription : 22/03/2009

MessageSujet: Re: Richard Strauss (1864-1949)   Jeu 6 Sep 2018 - 12:32

En tant que gros fan de Salome j'ai été intrigué par vos échanges. Je viens d'écouter un CD et demi de cette Cassandra de Gnecchi, sans ennui, j'aime beaucoup. Ca m'a moins fait penser à Salome qu'à Turandot de Puccini (beaucoup de choeurs) mais c'est très bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Richard Strauss (1864-1949)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Richard Strauss (1864-1949)
Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
-
» R. Strauss - Oeuvres a cappella
» Johann Strauss Père (1804-1849)
» La femme sans ombre de Strauss et Hofmannsthal
» Richars Strauss - Don Juan
» Johann Strauss fils

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: