Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Carl Maria von WEBER - Euryanthe, Oberon & autres opéras

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Le plus bel opéra de Weber ?
Die Macht der Liebe und des Weins
3%
 3% [ 1 ]
Das Waldmädchen
0%
 0% [ 0 ]
Peter Schmoll und seine Nachbarne
0%
 0% [ 0 ]
Rübezahl
0%
 0% [ 0 ]
Abu Hassan
0%
 0% [ 0 ]
Der Freischütz
52%
 52% [ 17 ]
Le Franc-Tireur (VF Berlioz)
3%
 3% [ 1 ]
Die Drei Pintos
0%
 0% [ 0 ]
Euryanthe
3%
 3% [ 1 ]
Oberon (VO)
12%
 12% [ 4 ]
Oberon (en allemand)
6%
 6% [ 2 ]
Les Fées de Wagner
9%
 9% [ 3 ]
J'aime que Verdi
12%
 12% [ 4 ]
Total des votes : 33
 

AuteurMessage
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22936
Age : 27
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Carl Maria von WEBER - Euryanthe, Oberon & autres opéras   Jeu 15 Déc 2011 - 0:23

http://www.deccaclassics.com/cat/single?sort=newest_rec&PRODUCT_NR=4783488&SearchString=ob%E9ron&per_page=50&flow_per_page=50&presentation=flow&UNBUYABLE=1

Réédition en collection économique de la version Gardiner de Oberon. Je vais donc me laisser tenter sans doute à sa sortie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8305
Age : 37
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Carl Maria von WEBER - Euryanthe, Oberon & autres opéras   Jeu 15 Déc 2011 - 9:59

aurele a écrit:
Le numéro de l'ASO d'Oberon n'est plus disponible qu'en PDF, je l'ai téléchargé. Il date de 1985 et me semble très riche. Je ne sais pas encore si je vais écouter Kubelik, Keilberth avec Rysanek ou Gardiner. Le livret est uniquement en allemand dans l'ASO et la version Gardiner est en anglais. Je le lirai avant pour m'imprégner du texte s'il le faut.

Tu peux aussi essayer Janowski :

http://www.amazon.com/Weber-Nielsen-Seiffert-Kasarova-Janowski/dp/B000003G39

Direction inspirée, colorée et belle distribution (deux excellents ténors, Skhovus et Kasarova qui jouent mieux que les utilités et Nielsen que j'aime toujours énormément dans ce premier romantisme allemand, à l'image de sa belle Leonore très sous-estimée, chez Naxos ; très femme, très lyrique et pas bombardier comme peut l'être Nilsson qui reste l'essentiel point noir/sombre de la version Kubelik, à mon sens).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guillaume
lapineau huguenot
avatar

Nombre de messages : 17529
Age : 24
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Carl Maria von WEBER - Euryanthe, Oberon & autres opéras   Jeu 15 Déc 2011 - 21:57

aurele a écrit:
http://www.deccaclassics.com/cat/single?sort=newest_rec&PRODUCT_NR=4783488&SearchString=ob%E9ron&per_page=50&flow_per_page=50&presentation=flow&UNBUYABLE=1

Réédition en collection économique de la version Gardiner de Oberon. Je vais donc me laisser tenter sans doute à sa sortie.

Oh non, ils nous réeditent ça sans rien, ça va encore être la croix et la bannière pour trouver le livret. Evil or Very Mad Evil or Very Mad Evil or Very Mad Evil or Very Mad Evil or Very Mad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85086
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Carl Maria von WEBER - Euryanthe, Oberon & autres opéras   Jeu 22 Déc 2011 - 11:42

Pas du tout, ça se trouve en ligne (je ne vais pas citer pour la 836273849e fois Kareol.es...).

(Mais oui, pour des opéras rares, c'est une coutume pénible. Que les labels qui se spécialisent dans les éditions de trouvères par Corelli et de walyries par Hotter ne proposent pas le livret, ok, tous leurs acheteurs l'ont déjà, mais en l'occurrence...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Fiordiligi
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 872
Age : 46
Localisation : Paris
Date d'inscription : 15/06/2011

MessageSujet: Re: Carl Maria von WEBER - Euryanthe, Oberon & autres opéras   Jeu 22 Déc 2011 - 12:07

DavidLeMarrec a écrit:
Pas du tout, ça se trouve en ligne (je ne vais pas citer pour la 836273849e fois Kareol.es...).
Pardon, c'est moi, ou il n'y a que des traductions en espagnol ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85086
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Carl Maria von WEBER - Euryanthe, Oberon & autres opéras   Jeu 22 Déc 2011 - 12:26

C'est assez logique, puisque c'est le site de traductions d'opéra pour hispanohablantes. Mais peu importe, tout le monde lit l'anglais de nos jour, donc pour Oberon c'est parfait. Et puis même lorsqu'on ne lit pas l'espagnol, on s'habitue vite.

Il y a là quantité d'opéras qui ne sont pas disponibles en ligne en traduction (même en anglais).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82208
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Carl Maria von WEBER - Euryanthe, Oberon & autres opéras   Jeu 22 Déc 2011 - 14:35

Mais pourquoi proposer de l'espagnol alors qu'il y a le français sur ODB? Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8305
Age : 37
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Carl Maria von WEBER - Euryanthe, Oberon & autres opéras   Jeu 22 Déc 2011 - 14:39

Xavier a écrit:
Mais pourquoi proposer de l'espagnol alors qu'il y a le français sur ODB? Smile

Parce que ça fait plus "vacances" Cool ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85086
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Carl Maria von WEBER - Euryanthe, Oberon & autres opéras   Jeu 22 Déc 2011 - 16:09

Xavier a écrit:
Mais pourquoi proposer de l'espagnol alors qu'il y a le français sur ODB? Smile
Parce que je n'ai pas vérifié sur tous les sites pour une question que personne ne posait, je précisais juste que ça existe en ligne (même si Guillaume veut du papier, je le disais en passant).

Et puis pour ta solution, il faut vouloir s'inscrire sur le dernier rescapé des forums maudits, ce qui demande un courage que tout le monde n'a pas envie de fournir - je ne voudrais pas avoir l'air d'imposer cette pénitence à qui que ce soit. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Fiordiligi
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 872
Age : 46
Localisation : Paris
Date d'inscription : 15/06/2011

MessageSujet: Re: Carl Maria von WEBER - Euryanthe, Oberon & autres opéras   Jeu 22 Déc 2011 - 16:21

scratch Ouh là là, je m'y perds ! Serait-ce dû à la migraine qui embrume mon esprit ?

Un site de livrets en espagnol, très utile parce que "tout le monde lit l'anglais" ? (en anglais ça serait bien, mais la version espagnole d'Hubicka de Smetana est presque aussi obscure pour moi que la version tchèque)
Un "forum maudit" ? ? ? ? ?

Shit C'est trop pour moi, je vais me coucher pour méditer sur ces profonds mystères.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85086
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Carl Maria von WEBER - Euryanthe, Oberon & autres opéras   Jeu 22 Déc 2011 - 16:25

Fiordiligi a écrit:
Un site de livrets en espagnol, très utile parce que "tout le monde lit l'anglais" ?
Tu t'es rendue compte du fil sur lequel nous sommes ?
Ce site donne la version originale du livret d'Oberon, traduction ou pas. Smile

Citation :
(en anglais ça serait bien, mais la version espagnole d'Hubicka de Smetana est presque aussi obscure pour moi que la version tchèque)
Je prends les paris qu'en peu de jours il n'y paraîtra plus rien. Smile

Citation :
Un "forum maudit" ? ? ? ? ?
Trois. Ou quatre selon les conteurs.
Mais toi, tu as eu le privilège d'arriver directement ici, tu ne peux pas te rendre compte.

Ici, il y a quelques cornistes damnés, mais pas de forum maudit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Fiordiligi
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 872
Age : 46
Localisation : Paris
Date d'inscription : 15/06/2011

MessageSujet: Re: Carl Maria von WEBER - Euryanthe, Oberon & autres opéras   Jeu 22 Déc 2011 - 16:36

Merci pour toutes ces précisions, c'est beaucoup plus clair... Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fiordiligi
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 872
Age : 46
Localisation : Paris
Date d'inscription : 15/06/2011

MessageSujet: Re: Carl Maria von WEBER - Euryanthe, Oberon & autres opéras   Jeu 22 Déc 2011 - 16:37

Fiordiligi a écrit:
Merci pour toutes ces précisions, c'est beaucoup plus clair... Very Happy
(Je pensais qu'Oberon était en allemand, scuzez M'sieur !)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8305
Age : 37
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Carl Maria von WEBER - Euryanthe, Oberon & autres opéras   Jeu 22 Déc 2011 - 16:39

Fiordiligi a écrit:
Fiordiligi a écrit:
Merci pour toutes ces précisions, c'est beaucoup plus clair... Very Happy
(Je pensais qu'Oberon était en allemand, scuzez M'sieur !)

Il existe une version en allemand... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85086
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Carl Maria von WEBER - Euryanthe, Oberon & autres opéras   Jeu 22 Déc 2011 - 16:44

Fiordiligi a écrit:
Fiordiligi a écrit:
Merci pour toutes ces précisions, c'est beaucoup plus clair... Very Happy
(Je pensais qu'Oberon était en allemand, scuzez M'sieur !)
Il existe beaucoup de versions en allemand, c'est même une majorité de la discographie, je crois, mais Weber ayant travaillé l'anglais exprès pour écrire cet opéra, on peut lui faire la grâce de l'écouter dans une version décente. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8305
Age : 37
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Carl Maria von WEBER - Euryanthe, Oberon & autres opéras   Jeu 22 Déc 2011 - 16:48

DavidLeMarrec a écrit:
Fiordiligi a écrit:
Fiordiligi a écrit:
Merci pour toutes ces précisions, c'est beaucoup plus clair... Very Happy
(Je pensais qu'Oberon était en allemand, scuzez M'sieur !)
Il existe beaucoup de versions en allemand, c'est même une majorité de la discographie, je crois, mais Weber ayant travaillé l'anglais exprès pour écrire cet opéra, on peut lui faire la grâce de l'écouter dans une version décente. Smile

En écoutant les deux versions, je me suis toujours dit que Weber a écrit un opéra dans une langue dont il n'avait peut-être pas perçu toutes les spécificités ; son "métier" restant typiquement germanique (ce qui n'est pas une offense, je le précise). Et, avec un brin de mauvaise foi, j'ai envie de demander à quoi sert Gardiner (à part pour Kaufmann, ok) quand on dispose d'une version comme la version Keilberth (voire Janowski ; Kubelik étant un cas limite à cause... des limites de sa Rezia) :

http://www.cduniverse.com/images.asp?pid=1070107&style=classical&image=front&title=Holnd+%2F+Teschemacher%2C+M+-+Weber%3A+Oberon+%2F+Keilberth%2C+Teschemacher%2C+Rosvaenge%2C+et+al+CD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85086
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Carl Maria von WEBER - Euryanthe, Oberon & autres opéras   Jeu 22 Déc 2011 - 16:53

Je trouve Oberon meilleur en anglais (le livret a des couleurs poétiques savoureuses, tout de même - l'invocation maritime de Puck !), mais effectivement la version allemand se soutient très bien.

En revanche, demander à quoi sert Gardiner pour citer les ignobles potages orchestraux de Keilberth et Kubelik, je suis un peu stupéfait. Gardiner, comme Minkowski, a l'avantage de rendre l'orchestre à son équilibre, au lieu d'en faire un espèce de mauvais Schumann brahmsisé. Et pourtant j'aime beaucoup Keilberth à peu près partout, même dans Verdi.

Mais de là à dire que Gardiner n'apporte rien, je ne vois pas comment c'est possible à soutenir. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8305
Age : 37
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Carl Maria von WEBER - Euryanthe, Oberon & autres opéras   Jeu 22 Déc 2011 - 17:08

DavidLeMarrec a écrit:
Je trouve Oberon meilleur en anglais (le livret a des couleurs poétiques savoureuses, tout de même - l'invocation maritime de Puck !), mais effectivement la version allemand se soutient très bien.

En revanche, demander à quoi sert Gardiner pour citer les ignobles potages orchestraux de Keilberth et Kubelik, je suis un peu stupéfait. Gardiner, comme Minkowski, a l'avantage de rendre l'orchestre à son équilibre, au lieu d'en faire un espèce de mauvais Schumann brahmsisé. Et pourtant j'aime beaucoup Keilberth à peu près partout, même dans Verdi.

Mais de là à dire que Gardiner n'apporte rien, je ne vois pas comment c'est possible à soutenir. Very Happy

Mais si, tout se soutient, ici Laughing !
Je trouve, moi (mais ça n'engage que moi ; je n'ai pas de prétention à l'universalité) beaucoup plus d'intérêt et à l'orchestre et aux plateaux respectifs (Nilsson exceptée sans que ça soit parfaitement rédhibitoire pour autant) de Keilberth et Kubelik (poésie immanente, sens de la conduite du son, du drame, etc.) qu'aux effectifs de Gardiner (et pourtant, j'ai aimé profondément sa Leonore par exemple) chez qui je n'entends comme seule proposition qu'un son uniment beau, véloce, précis, etc. Pour le coup, j'avais été beaucoup plus sensible aux représentations parisiennes qu'au produit discographique qui me paraît très froid.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85086
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Carl Maria von WEBER - Euryanthe, Oberon & autres opéras   Jeu 22 Déc 2011 - 17:11

bAlexb a écrit:
chez qui je n'entends comme seule proposition qu'un son uniment beau, véloce, précis, etc. Pour le coup, j'avais été beaucoup plus sensible aux représentations parisiennes qu'au produit discographique qui me paraît très froid.
Pour ça ok, le disque est un peu lisse par rapport aux représentations, et le vrai drame incarné se produit chez Minkowski / Anvers (où l'on retrouve en plus les dialogues, équilibre indispensable). Mais dire que ça ne sert à rien de retrouver les équilibres de la partition, quand même !

P.S. : Bien sûr que tout se soutient, mais je voulais dire par là "victorieusement". Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8305
Age : 37
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Carl Maria von WEBER - Euryanthe, Oberon & autres opéras   Jeu 22 Déc 2011 - 17:54

DavidLeMarrec a écrit:
bAlexb a écrit:
chez qui je n'entends comme seule proposition qu'un son uniment beau, véloce, précis, etc. Pour le coup, j'avais été beaucoup plus sensible aux représentations parisiennes qu'au produit discographique qui me paraît très froid.
Pour ça ok, le disque est un peu lisse par rapport aux représentations, et le vrai drame incarné se produit chez Minkowski / Anvers (où l'on retrouve en plus les dialogues, équilibre indispensable). Mais dire que ça ne sert à rien de retrouver les équilibres de la partition, quand même !

P.S. : Bien sûr que tout se soutient, mais je voulais dire par là "victorieusement". Mr. Green

Indubitablement, Minkowski tient beaucoup mieux la route du théâtre.
Mais l'impression que je ressens reste assez identique : celle d'être confronté à la juxtaposition d'un théâtre (une langue) et d'un monde musical qui s'observent, se frottent mais ne s'embrassent jamais complètement. Alors que la rencontre me paraît fonctionner beaucoup plus efficacement dans la version allemande. Mais cela vient-il d'enregistrements où je me retrouve mieux ? (J'admets que je suis assez enclin à aimer des traductions pour autant que l'esprit y circule avec des chanteurs qui "assument" ce que beaucoup considèrent comme des trahisons !)
En revanche, tu soulèves un gros doute, chez moi. La version allemande est-elle complètement extérieure à Weber (je croyais qu'il avait travaillé au livret dont il n'était pas satisfait ; mais tout ça n'est pas clair dans ma tête, j'avoue) ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ciro
Mélomane averti


Nombre de messages : 193
Date d'inscription : 30/08/2009

MessageSujet: Re: Carl Maria von WEBER - Euryanthe, Oberon & autres opéras   Ven 23 Déc 2011 - 20:18

non, la version allemande n'est pas extérieure à Weber: elle a été réalisée à sa demande et sous son contrôle par Theodor Hell. S'il est indiscutable que la version originale et authentique d'oberon est en anglais, il ne fait aucun doute non plus que, dans l'esprit du compositeur, la version définitive de l'opéra devait être la version allemande, mais la mort l'a empêché de la réaliser (il comptait notamment modifier le livret) - tout cela apparaît clairement dans sa correspondance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
babao
Néophyte


Nombre de messages : 13
Date d'inscription : 17/04/2012

MessageSujet: Re: Carl Maria von WEBER - Euryanthe, Oberon & autres opéras   Mar 17 Avr 2012 - 13:55

Bonjour à tous,

J'aime beaucoup Oberon et le Freischütz de Weber.
Je cherche donc une version correcte d'Euryanthe afin de le découvrir..

Pour l'instant, je n'ai trouvé qu'une obscure édition de cet opéra dans une Fnac parisienne, et seul le livret était disponible dans la médiathèque de ma ville de banlieue.

Enfin, sur iTunes, j'ai trouvé ceci :

- Staatskapelle Dresden; Norman; Janowski : 1976
- Staatsopernchor Stuttgart; Leitner : 2006 (date de réédition ?)
- Teatro Lirico Orchestra; Gerard Korsten : 2003 (date de réédition ?)
- BBC SO; Sutherland; Stiedry : 2006 (date de réédition ?)
- Coro del Maggio Musicale Fiorentino 1954

Sachant que je ne supporte que le Freischütz de Kleiber fils, quel serait le choix à faire ?

Merci de votre aide.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82208
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Carl Maria von WEBER - Euryanthe, Oberon & autres opéras   Mar 17 Avr 2012 - 23:51

Je ne connais que Janowski, que je trouve très bien, mais comme je n'ai pas de points de comparaison à part un DVD récent assez inférieur, je ne peux pas te garantir que ça correspond parfaitement à ce que tu cherches.
M'enfin c'est largement au moins correct!
Tu as lu le début du sujet? Il en a été question dans la 1ère page.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aroldo
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1778
Date d'inscription : 19/02/2011

MessageSujet: Re: Carl Maria von WEBER - Euryanthe, Oberon & autres opéras   Mer 18 Avr 2012 - 0:44

Pareil, j'ai aussi Janowski qui me convient tout à fait.
Et je suis comme toi pour le Freischutz, je suis totalement accro à la version de Kleiber.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82208
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Carl Maria von WEBER - Euryanthe, Oberon & autres opéras   Mer 18 Avr 2012 - 0:50

Mais pour le Freischütz, on a beaucoup plus de choix! Smile
http://classik.forumactif.com/t1567-weber-der-freischutz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
babao
Néophyte


Nombre de messages : 13
Date d'inscription : 17/04/2012

MessageSujet: Re: Carl Maria von WEBER - Euryanthe, Oberon & autres opéras   Mer 18 Avr 2012 - 10:41

Je pense me diriger vers celle du Staatskapelle Dresden. Et tant pis pour l'ouverture, j'en ai d'autres..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 25200
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Carl Maria von WEBER - Euryanthe, Oberon & autres opéras   Dim 13 Jan 2013 - 20:35

J'ai pas voulu créer un sujet sur la musique sacrée de Weber, à défaut je publie dans ce Fil :

A signaler la réédition de deux Messes issues du fonds Emi Electrola :

http://www.amazon.fr/Messes-Carl-Maria-Von-Weber/dp/B00A44KE7Q/ref=sr_1_62?s=music&ie=UTF8&qid=1358105502&sr=1-62

Dans la même collection, reparution d'un Freischütz :

http://www.amazon.fr/Freisch%C3%BCtz-Carl-Maria-Von-Weber/dp/B00A44KEKS/ref=sr_1_67?s=music&ie=UTF8&qid=1358105854&sr=1-67

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hugo75
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 470
Date d'inscription : 24/12/2012

MessageSujet: Re: Carl Maria von WEBER - Euryanthe, Oberon & autres opéras   Dim 13 Jan 2013 - 21:07

babao a écrit:
Bonjour à tous,

J'aime beaucoup Oberon et le Freischütz de Weber.
Je cherche donc une version correcte d'Euryanthe afin de le découvrir..

Pour l'instant, je n'ai trouvé qu'une obscure édition de cet opéra dans une Fnac parisienne, et seul le livret était disponible dans la médiathèque de ma ville de banlieue.

Enfin, sur iTunes, j'ai trouvé ceci :

- Staatskapelle Dresden; Norman; Janowski : 1976
- Staatsopernchor Stuttgart; Leitner : 2006 (date de réédition ?)
- Teatro Lirico Orchestra; Gerard Korsten : 2003 (date de réédition ?)
- BBC SO; Sutherland; Stiedry : 2006 (date de réédition ?)
- Coro del Maggio Musicale Fiorentino 1954

Sachant que je ne supporte que le Freischütz de Kleiber fils, quel serait le choix à faire ?

Merci de votre aide.

A noter, pour les amateurs d'Euryanthe, qu'il en existe un bon live de Sawallisch capté en 1986 à Munich avec Cheryl Studer dans le rôle titre. La direction est bien plus vivante que celle de Janowski qui chausse des semelles de plomb et Studer, par la luminosité et la pureté de son timbre, me parait plus convaincante que Norman, un peu lourde d'émission bien que très belle vocalement. L'oeuvre comporte malheureusement de nombreuses coupures et la prise de son, très acceptable au demeurant, ne peut pas rivaliser avec un bon studio.

Pour juger avec vos oreilles, en voici quelques liens :
/watch?v=Qh6Yz2-qbrs
/watch?v=It6NtogG52c


Dernière édition par hugo75 le Lun 14 Jan 2013 - 10:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85086
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Carl Maria von WEBER - Euryanthe, Oberon & autres opéras   Dim 13 Jan 2013 - 22:52

Vous avez conseillé Janowski à quelqu'un qui ne supportait que C. Kleiber dans le Freischütz ?

Seid ihr von Sinnen ? Laughing
Spoiler:
 

Je note qu'il n'est pas revenu. Intéressant. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
babao
Néophyte


Nombre de messages : 13
Date d'inscription : 17/04/2012

MessageSujet: Re: Carl Maria von WEBER - Euryanthe, Oberon & autres opéras   Mar 5 Mar 2013 - 22:30

DavidLeMarrec a écrit:
Vous avez conseillé Janowski à quelqu'un qui ne supportait que C. Kleiber dans le Freischütz ?

Seid ihr von Sinnen ? Laughing
Spoiler:
 

Je note qu'il n'est pas revenu. Intéressant. Mr. Green

Oh que si, entre temps, j'ai pu découvrir le Freischütz de Janowski, de Böhm et d'Harnoncourt. Et l'Euryanthe de Janowski est certainement le meilleur enregistrement studio de cet opéra.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85086
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Carl Maria von WEBER - Euryanthe, Oberon & autres opéras   Mer 6 Mar 2013 - 1:20

En même temps, il n'y en a que deux. Mr. Green

Je n'ai pas encore eu l'occasion d'essayer Zallinger, mais ça me fait bien plus envie. Cela dit, c'est parfait si tu en es satisfait, je ne pourrais pas mieux souhaiter. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22936
Age : 27
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Carl Maria von WEBER - Euryanthe, Oberon & autres opéras   Lun 5 Aoû 2013 - 11:30

La version Gardiner d'Oberon m'a permis de découvrir l'oeuvre. Orchestralement, cela m'a beaucoup séduit. En revanche, la présence d'un narrateur à la place des dialogues fait conte, Disney aussi comme cela a pu être dit, cela m'a un peu plus dérangé.
Cela m'a fait bizarre d'entendre Kaufmann en anglais. Il n'assombrissait pas sa voix ou pas beaucoup en tout cas à l'époque. C'est toujours d'une très grande musicalité et j'ai beaucoup aimé son Huon.
Martinpelto a quelques aigus un peu durs mais c'est une Rezia de très bonne tenue, impliquée.
Steve Davislim est très bien dans le rôle titre.
Pas grand chose à dire sur cet enregistrement en vérité car je découvrais l'oeuvre. L'équipe vocale est très homogène.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85086
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Carl Maria von WEBER - Euryanthe, Oberon & autres opéras   Lun 5 Aoû 2013 - 13:18

aurele a écrit:
La version Gardiner d'Oberon m'a permis de découvrir l'oeuvre. Orchestralement, cela m'a beaucoup séduit. En revanche, la présence d'un narrateur à la place des dialogues fait conte, Disney aussi comme cela a pu être dit, cela m'a un peu plus dérangé.
Quand c'est bien fait (Minkowski / Anvers), ce peut être très plaisant, s'il y a de l'entrain et pas trop de sérieux. Murmuré en studio comme chez Gardiner, c'est effectivement bizarre.

Kaufmann avait déjà pris son tournant sombre depuis longtemps, à l'époque. Déjà le plus vieil enregistrement qui circule couramment, son Ferrando de 98, vient de prendre cette voie. Ca s'est bien entendu accenté avec les années, au fil des prises de rôle plus lourdes.

Citation :
Pas grand chose à dire sur cet enregistrement en vérité car je découvrais l'oeuvre.
On aimerait aussi te lire là-dessus, parce que tu n'as parlé que des interprètes ; certes, c'est très beau support pour mettre en valeur des chanteurs, mais elle a aussi son charme propre, tu ne trouves pas ? Très différente de ce qui se faisait couramment à l'époque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19406
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Carl Maria von WEBER - Euryanthe, Oberon & autres opéras   Lun 5 Aoû 2013 - 13:22

DavidLeMarrec a écrit:

On aimerait aussi te lire là-dessus, parce que tu n'as parlé que des interprètes ; certes, c'est très beau support pour mettre en valeur des chanteurs, mais elle a aussi son charme propre, tu ne trouves pas ?  Très différente de ce qui se faisait couramment à l'époque.

On s'en fiche de l'oeuvre... plus plus important, c'est ça :

aurele a écrit:
Steve Davislim est très bien dans le rôle titre.


Mr.Red 
(je sors... je suis sorti!)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 25200
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Carl Maria von WEBER - Euryanthe, Oberon & autres opéras   Sam 2 Nov 2013 - 23:39

Je cherche une bonne version de Oberon et Euryanthe.

Je viens de lire ce Fil et n'en suis pas très avancé... Les avis sont plutôt contradictoires.

David conseille Gardiner mais c'est peut-être bien quand même les récitations risquent de me déplaire.

J'aurais bien envie d'essayer Kubelik tant son Freischütz vient de m'enthousiasmer.


Pour Euryanthe, je sèche. Y a pas grand choix dans la discographie studio, ce qui semble étonnant pour un grand opéra du répertoire.

David s'était dit déçu par la version Janowski mais la réédition chez Brilliant me tente bien...


Dernière édition par Mélomaniac le Dim 3 Nov 2013 - 10:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85086
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Carl Maria von WEBER - Euryanthe, Oberon & autres opéras   Dim 3 Nov 2013 - 2:57

Mélomaniac a écrit:
David conseille Gardiner mais c'est peut-être bien quand même les récitations risquent de me déplaire.
C'est-à-dire que c'est l'une des rares versions à rendre justice aux couleurs de la partition... les versions anciennes sont quasiment toutes molles et sans grande flamme. Et puis il y a peu de versions originales anglaises. Mais je suis d'accord, c'est dommage d'avoir des récitations au lieu de dialogues parlés.

Citation :
J'aurais bien envie d'essayer Kubelik tant son Freischütz vient de m'enthousiasmer.
Le Freischütz de Kubelik est tout à fait audible, mais vraiment, les autres Weber, c'est redoutable... et il me semble que pour Oberon la prise de son est de plus très inférieure.


Citation :
Pour Euryanthe, je sèche. Y a pas grand choix dans la discographie studio, ce qui semble étonnant pour un grand opéra du répertoire.
... et je n'ai pas vraiment de solution pour toi. Il faut dire que l'opéra est assez indigeste de toute façon, malgré de vraies grandes beautés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19406
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Carl Maria von WEBER - Euryanthe, Oberon & autres opéras   Lun 9 Fév 2015 - 17:20

CPO (encore et toujours), va sortir mi février, Silvana de Weber!

Avec en plus du beau monde sur le papier :
Michaela Kaune
Ines Krapp
Detlef Roth
Simon Pauly

Chor des Bayerischen Rundfunks
Münchner Rundfunkorchester
Ulf Schirmer


On peut supposer que la distribution sera la même que la retransmission radio qui a eu lieu en 2010 (!!) :
Silvana - Lea Marlen Woitack
Mechtilde - Michaela Kaune
Graf Rudolph von Helfenstein - Ferdinand von Bothmer
Albert von Cleeburg - Jörg Schörner
Graf Adelhart - Detlef Roth
und andere
Chor des Bayerischen Rundfunks
Münchner Rundfunkorchester
Leitung: Ulf Schirmer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8305
Age : 37
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Carl Maria von WEBER - Euryanthe, Oberon & autres opéras   Jeu 22 Oct 2015 - 14:55

DavidLeMarrec a écrit:
Citation :
Mais ce qui est sûr, c'est que j'aimerais bien que Jacobs dépoussière Euryanthe de Weber dont la discographie est dominée par la version soporifique de Janowski en dépit d'une superbe Norman.

Jacobs dans du grand Weber, ça va poser des problèmes de format, pas sûr qu'il soit intéressé. Mais oui, on a cruellement d'une version honnête d'Euryanthe, la discographie est un champ de ruines assez inécoutables. Ce n'est pas le plus grand chef-d'œuvre de tous les temps, mais ça mérite tellement mieux…

On peut déjà se mettre d'accord que Gerhaher en Lysiart. J'ajouterais bien Bernardy ou P. Schumann en Eglantine, et Leitgeb, Kaune, Schwanewilms ou Welschenbach en Euryanthe.

Côté chef & ensemble, on a maintenant plein de spécialistes, Weil, Spering, Hofstetter, Christie, Rhorer, bien sûr Minkowski et Gardiner, qui peuvent faire ça.  

J'allais le dire (pour les chefs, j'entends) ; pas nécessairement dans le même ordre (Rhorer & Christie, ça toucherait je pense à ma "zone d'inconfort", disons). J'ajouterais Hengelbrock, qui me paraît tout indiqué ; peut-être bien Bernius aussi et, après tout, je ferais bien le pari de Niquet, quitte à chercher un Français/francophone/"francisant". Et en continuant à rêver d'Harnoncourt, là-dedans (gageons que je vais rêver encore quelques années avant de verser des larmes amères).
A part quoi, si Janowski "domine" (et encore, par défaut d'intégralité seule, chez les autres), on a au moins Giulini & Stiedry à se mettre sous la dent pour un peu "d'excitation" vocale si ce n'est théâtrale (est-ce qu'il y a quelque chose à faire avec Euryanthe de ce point de vue scratch ?) : http://www.amazon.fr/Vandenburg-Soprano-Musicale-Florence-Orchestre/dp/B0001F0WTS/ref=sr_1_8?ie=UTF8&qid=1445518163&sr=8-8&keywords=euryanthe+weber & http://www.amazon.fr/euryanthe-Carl-Maria-Von-Weber/dp/B0009WVEFE/ref=sr_1_7?ie=UTF8&qid=1445518163&sr=8-7&keywords=euryanthe+weber . Et Leitner : http://www.amazon.fr/Euryanthe-C-M-Von-Weber/dp/B000K15KWW/ref=sr_1_14?ie=UTF8&qid=1445518163&sr=8-14&keywords=euryanthe+weber ! Je ne connais pas Korsten, capté à Cagliari (d'où nous viennent d'autres choses originales, intéressantes... je dirais passionnantes, en tout cas pour mon usage, cf. Hans Heiling, Die Feen) pour Dynamic.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85086
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Carl Maria von WEBER - Euryanthe, Oberon & autres opéras   Jeu 22 Oct 2015 - 15:18

Polyeucte a écrit:

Michaela Kaune
Detlef Roth
Chor des Bayerischen Rundfunks
Münchner Rundfunkorchester

Ah oui, quand même. I love you

Là, ce sont des gens (commencer par Schirmer et les Munichois) capables de respecter un style, témoin leur remarquable Cinq-Mars… Et puis Kaune et Roth, on est en plein dans leur meilleur répertoire, ça va être épatant.


bAlexb a écrit:
J'allais le dire (pour les chefs, j'entends) ; pas nécessairement dans le même ordre (Rhorer & Christie, ça toucherait je pense à ma "zone d'inconfort", disons).

Ce n'était pas dans un ordre particulier. Pour ma part, je voudrais avant tout Minkowski ou Hostetter (ou Hengelbrock, tu as raison !), mais Gardiner, Spering, Weil et à peu près tous les autres, j'achète ! Christie me paraît un peu sous-dimensionné effectivement, même avec la Cappella Coloniensis, je doute qu'il s'attaque à ce genre de projet.
Bernius n'aurait peut-être pas l'ardeur nécessaire pour animer un opéra un peu traînant, mais je prends quand même !


Citation :
un peu "d'excitation" vocale si ce n'est théâtrale (est-ce qu'il y a quelque chose à faire avec Euryanthe de ce point de vue scratch ?)

Je me suis toujours posé la question, mais dans l'état actuel de la discographie, on ne peut vraiment pas le savoir !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85086
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Carl Maria von WEBER - Euryanthe, Oberon & autres opéras   Jeu 29 Oct 2015 - 12:33

Écouté l'enregistrement d'Euryanthe par Botstein et l'American SO. Ils sont formidables d'ordinaire (même dans Henry VIII et le Roi mal gré lui…), mais ici, on retombe dans les problèmes habituels.

Il faut dire que la partition est assez faible, on en revient toujours là. Sans un chef vraiment très nerveux, ça va être difficile…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8305
Age : 37
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Carl Maria von WEBER - Euryanthe, Oberon & autres opéras   Mer 23 Déc 2015 - 9:16

Un nouvel Oberon... chez Malibran ; quelqu'un connait, déjà : http://www.forumopera.com/cd/oberon-les-fees-galantes-de-monsieur-lehmann ?
Araujo, Gorr, Duval, Angelici dans une "adaptation" d'Henri Büsser ; ça intrigue au minimum, dans un étrange mouvement d'attirance/répulsion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fomalhaut
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 808
Age : 74
Localisation : Levallois-Perret
Date d'inscription : 23/04/2006

MessageSujet: Re: Carl Maria von WEBER - Euryanthe, Oberon & autres opéras   Mer 23 Déc 2015 - 14:36

bAlexb a écrit:
Un nouvel Oberon... chez Malibran ; quelqu'un connait, déjà : http://www.forumopera.com/cd/oberon-les-fees-galantes-de-monsieur-lehmann ?
Araujo, Gorr, Duval, Angelici dans une "adaptation" d'Henri Büsser ; ça intrigue au minimum, dans un étrange mouvement d'attirance/répulsion.

Et bien, j'ai acquis et écouté.
Mon attention avait été attirée sur cet Oberon parisien il y a bien longtemps. Dans un de ses livres consacrés à l'Opéra, René Leibowitz traitait des trois spectacles de prestige montés par Maurice Lehmann dans les années cinquante à l'Opéra de Paris, La flute enchantée, les Indes galantes (*) et Oberon. J'étais très curieux d'entendre, à défaut de voir, ce que cela pouvait donner. Par ailleurs, j'aime beaucoup la musique et les opéras de Weber et une nouvelle publication ne pouvait que susciter ma curiosité sinon mon intérêt.

Qu'écrire ?
Qu'on nous propose la retransmission radiophonique intégrale avec présentations du spectacle et que ces présentations, plutôt solemnelles, donnent un parfun très quatrième république à la musique qu'on va entendre, parfum que va confirmer l'équipe de chanteurs francophones : c'est bien dit et bien chanté mais bien peu interprété !  Bien sur, on trouve les "adaptations musicale" de l'inévitable Henri Büsser, on a été chercher des récitatifs de F. Wüllner et c'est chanté en français...Pourquoi pas ? On donne bien Carmen avec les récitatifs de Guiraud au lieu des dialogues originaux et on chante et enregistre Oberon en allemand alors que la langue originale est l'anglais...Disons que l'ensemble tient la route quand bien même on a nettement l'impression qu'on a ajouté ou transformé pas mal de tableaux.

Coté distribution, on est surpris par le nombre important de chanteurs et de chanteuses mobilisés pour cette aventure. Une déception, le rôle de Huon est assuré par Georges Noré et non par Nicolai Gedda. Je n'ai rien contre Georges Noré mais j'étais curieux d'entendre Gedda qui a fait alors forte impression dans ce rôle. En bref, la distribution va de l'excellent, la soprano brésilienne Constantina Ajauro (Rezia) au grotesque, le baryton Pierre Germain qui se croit obligé d'aborder le rôle de Chérasmin avec un accent supposé être "bordelais" qui le rend tristement ridicule. La direction de André Cluytens est vive, incisive et nuancée. Elle soutient très bien les chanteurs, et, toujours musicale, elle fait avancer l'action tout en faisant oublier les incohérences et invraisemblances de la pièce.

J'ai donc passé un bon moment, je dirai presque que je me suis bien amusé, en écoutant cette archive mais j'ai un (gros) faible pour les opéras de Weber, qu'il s'agisse d'Euryanthe, du Freischütz... et d'Oberon ! Ceci écrit, l'intérêt de cette publication est, bien sûr, plus documentaire que dramatique et musical. A mon sens, l'enregistrement intégral en langue anglaise de John Eliot Gardiner demeure la référence en la matière même si l'utilisation d'un récitant est discutable.

Constantina Araujo, aujourd'hui oubliée, mérite d'être entendue. Pour en savoir plus à son sujet :

http://constantinaaraujo.blogspot.fr
https://portogente.com.br/arquivo/portart/constantina-araujo-e-a-opera-de-paris-4541

et télécharger un fascicule écrit tout à sa gloire :

http://www.ccp.uenp.edu.br/e-books/e-booksm.htm

Quelques info sur cet Oberon, donné de 1954 à 1961 :

http://www.artlyriquefr.fr/dicos/operas%20-%20O.html


fomalhaut


(*) Le même éditeur, Malibran a publié une représentation de ces Indes galantes (1954), sous la référence MR776.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 25200
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Carl Maria von WEBER - Euryanthe, Oberon & autres opéras   Mar 28 Nov 2017 - 1:14

Smile Oui, c'est un peu HS dans ce sujet consacré à l'opéra, mais je ne me voyais pas ouvrir un sujet sur la musique sacrée de Weber,
d'autant que le discographie reste hélas ténue.
Ceci dit, je voulais faire un peu de pub à cet enregistrement, peu aidé par sa pochette digne des gondoles de supermarché,
alors que l'interprétation est de premier plan, et actualise l'ancienne version de référence chez Emi Electrola (avec E. Speiser, H. Watts, K. Equiluz et S. Nisgern).



Mélomaniac, in playlist, a écrit:

Carl Maria von Weber (1786-1826) :

Missa sancta n°2, en sol majeur Op. 76

Anke Hoffmann, soprano
Mechthild Georg, contralto
Andreas Wagner, ténor
Yoo-Chang Nah, basse

Helmut Froschauer, Chœur et Orchestre de la Radio de Cologne

(Capriccio, novembre 1999)

Smile Le pimpante messe de l'auteur du Freischütz !
L'interprétation atteste le professionnalisme des équipes d'Outre-Rhin,
même dans ce qu'on qualifierait une réalisation de second plan et qui pourtant s'avère mieux qu'irréprochable.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 25200
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Carl Maria von WEBER - Euryanthe, Oberon & autres opéras   Ven 14 Sep 2018 - 0:44

Mélomaniac, in playlist, a écrit:


Catégorie orchestrale -n°165/250





Hermann Scherchen (1891-1966)


Carl Maria von Weber (1786-1826) :

Euryanthe, -Ouverture
Preciosa, -Ouverture
Oberon, -Ouverture
Peter Schmoll, -Ouverture
Jubel, -Ouverture
Abu Hassan, -Ouverture

= Hermann Scherchen, Orchestre du Théâtre National de l'Opéra de Paris


(Véga, 1959)

Smile Pas de Freischütz dans cette anthologie, mais des ouvertures plus ou moins célèbres.
Et surtout dirigées avec un panache étourdissant.
Si pour vous Weber rime avec académisme et classicisme poussiéreux, écoutez comment Scherchen secoue les perruques !
N'attendez pas une discipline au cordeau, une mécanique serrée au quart de tour.
Ici les enjeux sont autres : tout croustille, crépite, s'enflamme, rugit (écoutez les cornistes en rut !)
L'orchestre (aux timbres inimitables en ces années-là, ah ces vents piailleurs...) ouvre grand la bonbonnière de gourmandises,
et pas seulement dans les turqueries d'Abu Hassan.
Bref nous sommes au théâtre, et le maestro nous le fait partager avec un charisme ravageur, sans équivalent dans la discographie.
Captation aussi spacieuse que savoureuse, pour un disque délicieux et surtout exaltant
 I love you  colors




Dernière édition par Mélomaniac le Lun 17 Sep 2018 - 23:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85086
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Carl Maria von WEBER - Euryanthe, Oberon & autres opéras   Ven 14 Sep 2018 - 23:10

Scherchen dans un bon son et pour des œuvres dramatiques, voilà qui est alléchant ! Noté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 25200
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Carl Maria von WEBER - Euryanthe, Oberon & autres opéras   Ven 14 Sep 2018 - 23:15

DavidLeMarrec a écrit:

Scherchen dans un bon son et pour des œuvres dramatiques, voilà qui est alléchant !


Smile Oui, c'est le Scherchen bariolé et qui défrise, dans ce répertoire ça ne peut pas faire de mal,
on admire là un plaisir de divertir tout à fait hors-norme dans ces pages.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82208
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Carl Maria von WEBER - Euryanthe, Oberon & autres opéras   Ven 14 Sep 2018 - 23:19

David n'a pas dû voir qu'il ne s'agissait que des ouvertures. Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 25200
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Carl Maria von WEBER - Euryanthe, Oberon & autres opéras   Ven 14 Sep 2018 - 23:21

rabbit Je ne l'ai écrit que six fois.

Depuis qu'il se tape en boucle l'Ouverture du Roi d'Ys, on ne doute pas que je l'aide à réorienter dans le droit chemin son système de valeur cool-blue





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85086
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Carl Maria von WEBER - Euryanthe, Oberon & autres opéras   Sam 15 Sep 2018 - 0:02

Les Ouvertures de Weber sont probablement les seules que j'écoute en séparé ; ce sont des chefs-d'œuvre, indépendamment des opéras (elles sont même parfois assez supérieures au reste, comme pour Euryanthe). Very Happy

Alors que les ouvertures de Mozart, Rossini ou Verdi, c'est en général le moins intéressant de l'opéra, donc moins pertinent à écouter seul. (Et puis les opéras de Weber, à cause des dialogues ou, comme dans Euryanthe, des mauvais récitatifs, sont de toute façon très fragmentés.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85086
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Carl Maria von WEBER - Euryanthe, Oberon & autres opéras   Sam 15 Sep 2018 - 23:15

Écouté ce disque – oui, décidément ma vie appartient dangereusement à Mélo dernièrement.

Tout ce qui est écrit ci-dessus est très vrai, vraiment le meilleur de l'emportement de Scherchen, mais avec une propreté et un confort sonore inhabituels. Il dirige très vite, ce qui donne un sentiment d'urgence permanent – mais diminue aussi l'effet des contrastes entre thèmes.

Pas forcément ma future version de chevet (Scherchen n'est pas précisément un coloriste, et il y a beaucoup à faire de ce côté dans ces ouvertures), mais un superbe témoignage particulièrement convaincant, voire exaltant. bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Carl Maria von WEBER - Euryanthe, Oberon & autres opéras   

Revenir en haut Aller en bas
 
Carl Maria von WEBER - Euryanthe, Oberon & autres opéras
Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Carl Maria von WEBER - Euryanthe, Oberon & autres opéras
» Carl Maria Von Weber (1786-1826)
» Requiem de Verdi
» Carlo Maria Giulini
» Théâtre du Capitole de Toulouse - saison 2010/2011

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: