Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Etudes musicales (2)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 8, 9, 10, 11  Suivant
AuteurMessage
Mariefran
Mélomane nécrophile
avatar

Nombre de messages : 14253
Age : 56
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/02/2008

MessageSujet: Re: Etudes musicales (2)   Mar 10 Juil 2012 - 23:15

Bonjour ! Je vais déplacer ton post dans le bon sujet Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

MessageSujet: Re: Etudes musicales (2)   Mer 11 Juil 2012 - 0:00

Il suffit de regarder les petites annonces sur internet, et sur Paris tu devrais avoir de quoi faire sur toute la gamme (à toi de voir le prix que tu veux mettre par cours).
Par exemple ici: http://www.kelprof.com/cours-piano/paris et en faisant quelques recherches sur Google, tu n'auras plus que l'embarras du choix. Smile

De quelle étude de Chopin s'agit-il?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anaid
Néophyte
avatar

Nombre de messages : 9
Age : 22
Date d'inscription : 27/07/2011

MessageSujet: Re: Etudes musicales (2)   Mer 11 Juil 2012 - 0:25

Cool !

Oui, merci je vais essayer de regarder attentivement chaque petite annonce alors.

C'est l'étude 1, op25 !
Une pure merveille !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

MessageSujet: Re: Etudes musicales (2)   Mer 11 Juil 2012 - 0:37

Très belle étude oui, pas si difficile si ce n'est quelques écarts importants qui peuvent apparaître pour des petites mains (globalement l'Op.25 est bien plus gentil que l'Op.10). Ca fait longtemps que tu la travailles? Je ne connais pas ton niveau, mais même pour un pianiste au niveau modeste, la maîtrise de cette étude ne me paraît nullement utopique en 2 mois de travail. Aie courage et confiance. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anaid
Néophyte
avatar

Nombre de messages : 9
Age : 22
Date d'inscription : 27/07/2011

MessageSujet: Re: Etudes musicales (2)   Mer 11 Juil 2012 - 0:56

Oui, c'est vrai qu'elle n'est pas si compliquée mais bien que je la travaille depuis looongtemps, je ne la connais pas tip top.
J'ai des petites mains aussi, parfois ça fait mal .. beaucoup de passages sont encore des "noeuds" on va dire.

Mais oui, j'y crois ! J'ai déjà fait le plus gros !

Merci de ton aide ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mariefran
Mélomane nécrophile
avatar

Nombre de messages : 14253
Age : 56
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/02/2008

MessageSujet: Re: Etudes musicales (2)   Ven 24 Aoû 2012 - 13:54

Un point de vue sur les conservatoires dans le Monde critiquant la place du solfège dans les études. Bizarre, on peut lire l'intégralité de l'article avec l'application iphone mais pas sur le net… scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19003
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Etudes musicales (2)   Ven 24 Aoû 2012 - 13:58

Mariefran a écrit:
Un point de vue sur les conservatoires dans le Monde critiquant la place du solfège dans les études. Bizarre, on peut lire l'intégralité de l'article avec l'application iphone mais pas sur le net… scratch

C'est réservé aux gens qui sont "in" que veux-tu Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Alifie
Googlemaniac
avatar

Nombre de messages : 13632
Date d'inscription : 29/01/2012

MessageSujet: Re: Etudes musicales (2)   Ven 24 Aoû 2012 - 14:54

www.lemonde.fr/idees/article/2012/08/23/cessons-de-decourager-la-vocation-musicale-des-enfants_1749081_3232.html

Les articles du Monde sont accès libre pendant 1 semaine je crois, réservés aux abonnés au-delà (sauf pour les plus brefs d'entre eux) avec un crédit gratuit de 25/mois, ou payants j'imagine pour les non-abonnés.

www.lemonde.fr/recherche pour en retrouver un.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 29059
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Col   Ven 24 Aoû 2012 - 15:52

Le solfège ... c'est utile en rien indispensable.

J'ai pas besoin de reconnaître une quinte juste à l'oreille pour jouer d'un instrument ... et pourtant c'est ce qu'on me demande hehe
Evidemment ça simplifie le travail de déchiffrage pour les chanteurs.
De même qu'avoir de bonnes notions d'harmonies ... je suppose qu'on doit déchiffrer sa partoche pour piano/orgue/clavecin beaucoup plus vite.

Je parle d'une pratique amateur évidemment ...

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)


Dernière édition par Cololi le Ven 24 Aoû 2012 - 16:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Etudes musicales (2)   Ven 24 Aoû 2012 - 15:58

Cololi a écrit:
Le solfège ... c'est utile en rien indispensable.

J'ai pas besoin de reconnaître une quinte juste à l'oreille pour jouer d'un instrument ... et pourtant c'est ce qu'on me demander hehe
Evidemment ça simplifie le travail de déchiffrage pour les chanteurs.
De même qu'avoir de bonnes notions d'harmonies ... je suppose qu'on doit déchiffrer sa partoche pour piano/orgue/clavecin beaucoup plus vite.

Je parle d'une pratique amateur évidemment ...
Bah si, justement, c'est important de reconnaître les intervalles à l'oreille pour jouer de n'importe-quel instrument. Et le solfège tel qu'enseigné en France n'insiste qu'assez peu sur le développement de l'oreille (mais bon, pour ça il serait bien de ne plus le dissocier de la pratique instrumentale).
Revenir en haut Aller en bas
Mariefran
Mélomane nécrophile
avatar

Nombre de messages : 14253
Age : 56
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/02/2008

MessageSujet: Re: Etudes musicales (2)   Ven 24 Aoû 2012 - 16:00

L'admin qui se trompe de topic Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 29059
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Etudes musicales (2)   Ven 24 Aoû 2012 - 16:05

alexandre. a écrit:
Bah si, justement, c'est important de reconnaître les intervalles à l'oreille pour jouer de n'importe-quel instrument. Et le solfège tel qu'enseigné en France n'insiste qu'assez peu sur le développement de l'oreille (mais bon, pour ça il serait bien de ne plus le dissocier de la pratique instrumentale).

Mariefran a écrit:
L'admin qui se trompe de topic Mr.Red

Effectivement les cordes frottées sans oreille c'est impossible.

Je te garantie par contre qu'il y a ... hum ... une bonne quinzaine d'années ... si tu n'avais pas d'oreille tu n'avais jamais tes exams de solfège Mr. Green (CNR certes)
Mais ça change surement beaucoup d'un conservatoire à l'autre ... et d'une époque à l'autre.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Alifie
Googlemaniac
avatar

Nombre de messages : 13632
Date d'inscription : 29/01/2012

MessageSujet: Re: Etudes musicales (2)   Ven 24 Aoû 2012 - 16:13

Mariefran a écrit:
L'admin qui se trompe de topic Mr.Red
Il me semblait aussi, bien que je sois mobilisé par ma journée mensuelle de flood.

Cololi, tu es donc un réactionnaire anarchiste ? cool-blue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 29059
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Etudes musicales (2)   Ven 24 Aoû 2012 - 16:14

Alifie a écrit:

Cololi, tu es donc un réactionnaire anarchiste ? cool-blue

Il y a de ça Mr. Green

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Etudes musicales (2)   Ven 24 Aoû 2012 - 16:19

alexandre. a écrit:
Cololi a écrit:
Le solfège ... c'est utile en rien indispensable.

J'ai pas besoin de reconnaître une quinte juste à l'oreille pour jouer d'un instrument ... et pourtant c'est ce qu'on me demander hehe
Evidemment ça simplifie le travail de déchiffrage pour les chanteurs.
De même qu'avoir de bonnes notions d'harmonies ... je suppose qu'on doit déchiffrer sa partoche pour piano/orgue/clavecin beaucoup plus vite.

Je parle d'une pratique amateur évidemment ...
Bah si, justement, c'est important de reconnaître les intervalles à l'oreille pour jouer de n'importe-quel instrument. Et le solfège tel qu'enseigné en France n'insiste qu'assez peu sur le développement de l'oreille (mais bon, pour ça il serait bien de ne plus le dissocier de la pratique instrumentale).

Ah bon ?
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80898
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Etudes musicales (2)   Ven 24 Aoû 2012 - 16:56

Avoir une bonne oreille, oui ça me semble important quand on est musicien... tu ne crois pas?

On peut aussi bêtement jouer ses notes, sans savoir où est l'appoggiature, où est la sensible, où est la cadence plagale... mais bon, c'est quand même dommage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 29059
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Etudes musicales (2)   Ven 24 Aoû 2012 - 17:00

Xavier a écrit:
Avoir une bonne oreille, oui ça me semble important quand on est musicien... tu ne crois pas?

On peut aussi bêtement jouer ses notes, sans savoir où est l'appoggiature, où est la sensible, où est la cadence plagale... mais bon, c'est quand même dommage.

Il faut également admettre que c'est hors d'atteinte pour certaines personnes.
On ne fait pas d'harmonies et de contre point si on a pas déjà fait toutes ses classes de solfèges ... donc une bonne oreille.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Etudes musicales (2)   Ven 24 Aoû 2012 - 17:01

Sambagnard a écrit:
alexandre. a écrit:
Cololi a écrit:
Le solfège ... c'est utile en rien indispensable.

J'ai pas besoin de reconnaître une quinte juste à l'oreille pour jouer d'un instrument ... et pourtant c'est ce qu'on me demander hehe
Evidemment ça simplifie le travail de déchiffrage pour les chanteurs.
De même qu'avoir de bonnes notions d'harmonies ... je suppose qu'on doit déchiffrer sa partoche pour piano/orgue/clavecin beaucoup plus vite.

Je parle d'une pratique amateur évidemment ...
Bah si, justement, c'est important de reconnaître les intervalles à l'oreille pour jouer de n'importe-quel instrument. Et le solfège tel qu'enseigné en France n'insiste qu'assez peu sur le développement de l'oreille (mais bon, pour ça il serait bien de ne plus le dissocier de la pratique instrumentale).

Ah bon ?
Oui, il ne suffit pas de mettre les bonnes notes au bon moment pour savoir jouer d'un instrument. Berezovsky répète fréquemment qu'un bon musicien c'est avant tout une bonne oreille. Et cordes frottées ou non ça ne change rien, si on n'a pas un minimum idée de la fonction de telle note ou de tel intervalle, difficile de bien jouer, on fait du bruit quoi. Bon après il y a un certain nombre de musiciens professionnels qui n'ont pas une bonne oreille, mais généralement c'est patent.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Etudes musicales (2)   Ven 24 Aoû 2012 - 17:16

.


Dernière édition par Sambagnard le Dim 9 Sep 2012 - 10:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80898
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Etudes musicales (2)   Ven 24 Aoû 2012 - 17:19

Sambagnard a écrit:
Je n'ai pas tiqué sur l'histoire de la bonne oreille. j'ai tiqué sur le fait de reconnaître un intervalle nativement.

Il n'y a pas un lien quand même? Smile

Sambagnard a écrit:
On peut entendre les notes avec leur nom ( une forme basse d'oreille absolue), sans reconnaître une septième mineure directement - et en faisant une déduction mentale a-posteriori à partir du nom des notes entendues.

Ce que tu décris c'est effectivement l'oreille absolue, mais ça n'est pas forcément ça une bonne oreille, si tu ne fais pas le lien avec l'harmonie, que tu ne sais pas que tu es sur la sensible par exemple... pour moi ça n'est pas ça une bonne oreille.
L'exemple que tu donnes prend beaucoup trop de temps: le temps que tu la fasses cette déduction a posteriori, tu es déjà 3 mesures plus loin...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Etudes musicales (2)   Ven 24 Aoû 2012 - 17:20

Je crois qu'il est plus important de reconnaître les intervalles que les notes directement. Les méthodes hongroises sont très souvent basées sur la connaissance des intervalles, et ça passe par une forte pratique instrumentale et chorale, pas par du solfège à la française.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80898
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Etudes musicales (2)   Ven 24 Aoû 2012 - 17:25

alexandre. a écrit:
Je crois qu'il est plus important de reconnaître les intervalles que les notes directement.

Absolument, l'oreille relative est beaucoup plus importante à avoir que l'oreille absolue, c'est celle qui mène à l'harmonie tout simplement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Etudes musicales (2)   Ven 24 Aoû 2012 - 17:36

.


Dernière édition par Sambagnard le Dim 9 Sep 2012 - 10:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ben.
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1863
Age : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 02/10/2010

MessageSujet: Re: Etudes musicales (2)   Ven 24 Aoû 2012 - 17:50

Je trouve cet article plutôt intéressant.

Et je ne suis pas forcément d'accord avec vous.

Citation :
Oui, il ne suffit pas de mettre les bonnes notes au bon moment pour savoir jouer d'un instrument.

Sauf qu'on parle (a moins que je ne me trompe) d'enfants, ou d'adolescents, pour qui bon nombre de notions et de concepts du solfège sont inaccessibles ne serait-ce qu'intellectuellement.
Nos conservatoires sont-ils censé former des concertistes ou des musiciens?

Je suis désolé, mais imposer à des élèves des heures de solfège, souvent enseigné d'une façon tout à fait anti-pédagogique, pour pouvoir se flatter de développer chez eux des oreilles absolues ou relatives, c'est faire fausse route selon moi. On évacue totalement l'idée de plaisir musical: 20 minutes d'instrument par semaine, 2 heures (minimum) de solfège.
Je me souviens d'avoir été frustré pendant des années par ce système, lors de mes débuts au conservatoire.

Si je me base sur mon cas personnel - qui, je le concède, commence et s'arrête avec moi -, mes capacités pianistiques ont évolué et se sont améliorées bien plus rapidement que mes connaissances en solfège. J'ai commencé le piano à 4 ans, et d'un point de vue strictement digital, je pense avoir toujours eu 4 ans d'avance sur mes capacités en solfège, sans que jamais le conservatoire ou l'institution musicale n'ait l'idée de me faire sauter une classe, par exemple. Je n'étais pas seul: bon nombre de jeunes musiciens acquièrent des capacités techniques leur permettant de jouer des oeuvres, qui du point de vue harmonique / contrepoint / rythmique correspondent à des "niveaux" de solfège bien plus élevés que ceux auxquels ils sont cantonnés.

Ne nous étonnons pas si à l'heure d'internet, dans un monde de plus en plus rapide, nos enfants ne souhaitent plus faire l'effort de la pratique musicale: 20 minutes d'instrument, souvent en groupe, pour 2 heures d'un solfège rarement pensé en relation avec l'enfant, avec son stade de développement musical et intellectuel, qui souvent pour l'enfant ou l'élève s'apparentent à "2 heures de perdues", faute de pédagogie suffisante une fois de plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://concert-perpetuel.blogspot.fr/
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80898
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Etudes musicales (2)   Ven 24 Aoû 2012 - 17:57

Sambagnard a écrit:
Xavier a écrit:
Sambagnard a écrit:
On peut entendre les notes avec leur nom ( une forme basse d'oreille absolue), sans reconnaître une septième mineure directement - et en faisant une déduction mentale a-posteriori à partir du nom des notes entendues.

Ce que tu décris c'est effectivement l'oreille absolue, mais ça n'est pas forcément ça une bonne oreille, si tu ne fais pas le lien avec l'harmonie, que tu ne sais pas que tu es sur la sensible par exemple... pour moi ça n'est pas ça une bonne oreille.
L'exemple que tu donnes prend beaucoup trop de temps: le temps que tu la fasses cette déduction a posteriori, tu es déjà 3 mesures plus loin...

Les choses se travaillent avant de les jouer, tout de même. L'exemple que tu donnes n'est pas bon. Ce n'est pas une question d'oreille relative de savoir quelle est la sensible. Justement tu reconnais aussi rapidement voire plus rapidement la sensible en ayant l'oreille absolue. Dès le début, tu devines la tonalité et tu vois la sensible avant de la jouer.

Dès le début... et si tu joues du Wagner et que ça module tout le temps, tu vas analyser la partition en direct en lisant la partition d'orchestre?
C'est quand même autre chose d'entendre vraiment ce qui se passe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80898
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Etudes musicales (2)   Ven 24 Aoû 2012 - 18:03

Ben. a écrit:
Je trouve cet article plutôt intéressant.

Et je ne suis pas forcément d'accord avec vous.

Citation :
Oui, il ne suffit pas de mettre les bonnes notes au bon moment pour savoir jouer d'un instrument.

Sauf qu'on parle (a moins que je ne me trompe) d'enfants, ou d'adolescents, pour qui bon nombre de notions et de concepts du solfège sont inaccessibles ne serait-ce qu'intellectuellement.
Nos conservatoires sont-ils censé former des concertistes ou des musiciens?

Je suis désolé, mais imposer à des élèves des heures de solfège, souvent enseigné d'une façon tout à fait anti-pédagogique, pour pouvoir se flatter de développer chez eux des oreilles absolues ou relatives, c'est faire fausse route selon moi. On évacue totalement l'idée de plaisir musical: 20 minutes d'instrument par semaine, 2 heures (minimum) de solfège.
Je me souviens d'avoir été frustré pendant des années par ce système, lors de mes débuts au conservatoire.

Si je me base sur mon cas personnel - qui, je le concède, commence et s'arrête avec moi -, mes capacités pianistiques ont évolué et se sont améliorées bien plus rapidement que mes connaissances en solfège. J'ai commencé le piano à 4 ans, et d'un point de vue strictement digital, je pense avoir toujours eu 4 ans d'avance sur mes capacités en solfège, sans que jamais le conservatoire ou l'institution musicale n'ait l'idée de me faire sauter une classe, par exemple. Je n'étais pas seul: bon nombre de jeunes musiciens acquièrent des capacités techniques leur permettant de jouer des oeuvres, qui du point de vue harmonique / contrepoint / rythmique correspondent à des "niveaux" de solfège bien plus élevés que ceux auxquels ils sont cantonnés.

Ne nous étonnons pas si à l'heure d'internet, dans un monde de plus en plus rapide, nos enfants ne souhaitent plus faire l'effort de la pratique musicale: 20 minutes d'instrument, souvent en groupe, pour 2 heures d'un solfège rarement pensé en relation avec l'enfant, avec son stade de développement musical et intellectuel, qui souvent pour l'enfant ou l'élève s'apparentent à "2 heures de perdues", faute de pédagogie suffisante une fois de plus.

Oui tu te bases sur ton vécu et tu généralises, mais ça ne se passe pas forcément comme ça partout.
Et 20 mn d'instrument pour 2 heures de solfège, non là vraiment ça ne se passe comme ça nulle part.
Le petit a 1 heure de formation musicale, en fin de cycle 1h30 et seulement en 2è cycle 2 heures, ensuite il y a des variations selon les conservatoires sans doute, mais quand il y a 2 heures de formation musicale, c'est qu'il y a 45 minutes d'instrument.
Ensuite si le prof n'est pas bon, ben c'est que le prof n'est pas bon.
Ca ne veut pas dire qu'il ne faut pas faire de solfège dans l'absolu...

Citation :
Je n'étais pas seul: bon nombre de jeunes musiciens acquièrent des capacités techniques leur permettant de jouer des oeuvres, qui du point de vue harmonique / contrepoint / rythmique correspondent à des "niveaux" de solfège bien plus élevés que ceux auxquels ils sont cantonnés.

Donc d'après ce que tu dis, tant qu'on y est, autant n'expliquer aucune notion théorique, ni harmonie ni rien...?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Etudes musicales (2)   Ven 24 Aoû 2012 - 18:05

.


Dernière édition par Sambagnard le Dim 9 Sep 2012 - 10:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ben.
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1863
Age : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 02/10/2010

MessageSujet: Re: Etudes musicales (2)   Ven 24 Aoû 2012 - 18:18

Xavier a écrit:
Ben. a écrit:
Je trouve cet article plutôt intéressant.

Et je ne suis pas forcément d'accord avec vous.

Citation :
Oui, il ne suffit pas de mettre les bonnes notes au bon moment pour savoir jouer d'un instrument.

Sauf qu'on parle (a moins que je ne me trompe) d'enfants, ou d'adolescents, pour qui bon nombre de notions et de concepts du solfège sont inaccessibles ne serait-ce qu'intellectuellement.
Nos conservatoires sont-ils censé former des concertistes ou des musiciens?

Je suis désolé, mais imposer à des élèves des heures de solfège, souvent enseigné d'une façon tout à fait anti-pédagogique, pour pouvoir se flatter de développer chez eux des oreilles absolues ou relatives, c'est faire fausse route selon moi. On évacue totalement l'idée de plaisir musical: 20 minutes d'instrument par semaine, 2 heures (minimum) de solfège.
Je me souviens d'avoir été frustré pendant des années par ce système, lors de mes débuts au conservatoire.

Si je me base sur mon cas personnel - qui, je le concède, commence et s'arrête avec moi -, mes capacités pianistiques ont évolué et se sont améliorées bien plus rapidement que mes connaissances en solfège. J'ai commencé le piano à 4 ans, et d'un point de vue strictement digital, je pense avoir toujours eu 4 ans d'avance sur mes capacités en solfège, sans que jamais le conservatoire ou l'institution musicale n'ait l'idée de me faire sauter une classe, par exemple. Je n'étais pas seul: bon nombre de jeunes musiciens acquièrent des capacités techniques leur permettant de jouer des oeuvres, qui du point de vue harmonique / contrepoint / rythmique correspondent à des "niveaux" de solfège bien plus élevés que ceux auxquels ils sont cantonnés.

Ne nous étonnons pas si à l'heure d'internet, dans un monde de plus en plus rapide, nos enfants ne souhaitent plus faire l'effort de la pratique musicale: 20 minutes d'instrument, souvent en groupe, pour 2 heures d'un solfège rarement pensé en relation avec l'enfant, avec son stade de développement musical et intellectuel, qui souvent pour l'enfant ou l'élève s'apparentent à "2 heures de perdues", faute de pédagogie suffisante une fois de plus.

Oui tu te bases sur ton vécu et tu généralises, mais ça ne se passe pas forcément comme ça partout.
Et 20 mn d'instrument pour 2 heures de solfège, non là vraiment ça ne se passe comme ça nulle part.
Le petit a 1 heure de formation musicale, en fin de cycle 1h30 et seulement en 2è cycle 2 heures, ensuite il y a des variations selon les conservatoires sans doute, mais quand il y a 2 heures de formation musicale, c'est qu'il y a 45 minutes d'instrument.
Ensuite si le prof n'est pas bon, ben c'est que le prof n'est pas bon.
Ca ne veut pas dire qu'il ne faut pas faire de solfège dans l'absolu...

Oui, j'ai prévenu: j'en suis désolé ! Smile


Citation :
Je n'étais pas seul: bon nombre de jeunes musiciens acquièrent des capacités techniques leur permettant de jouer des oeuvres, qui du point de vue harmonique / contrepoint / rythmique correspondent à des "niveaux" de solfège bien plus élevés que ceux auxquels ils sont cantonnés.

Donc d'après ce que tu dis, tant qu'on y est, autant n'expliquer aucune notion théorique, ni harmonie ni rien...?

Tu vas un peu loin ! Wink
La pratique musicale en école de musique ou au conservatoire, dans 90% des cas, n'implique pas la formation d'un musicien virtuose, mais celle d'enfants et d'adolescents désireux de pratiquer d'un instrument "à loisir", dans le cadre d'une pratique glorifiante, agréable et souvent personnelle. Alors oui, un enfant a besoin d'apprendre les bases du solfège. Mais prenons le cas d'un petit pianiste: quelle nécessité pour lui d'apprendre par coeur ses intervalles? quelle nécessité de maîtriser la lecture à vue de la clé d'ut? Bien souvent, la grande majorité des partitions qu'il aura a travailler présentera les mêmes difficultés récurrentes, très souvent rythmiques.
Dans l'absolu, quel est l'intérêt pour lui de savoir si l'on va moduler tel ou tel passage?

Je ne dis pas qu'il ne faut pas de solfège, bien au contraire. Ca me fait juste penser à la pédagogie du collège français: on va apprendre à des gamins de 14 ans à déceler des progressions à thème linéaire quand la majorité d'entre eux ne sait pas lire un texte - j'entends par là "le comprendre". Pourquoi ne pas adapter les cadres techniques et langagiers des pratiques (musicales, littéraires) aux besoins des enfants plutôt que de vouloir faire correspondre l'horizon d'attente des enfants à des cadres qui ne leur sont guère adaptés?

Je ne doute pas que des conservatoires parviennent à adapter leurs contenus de solfèges aux enfants et aux pratiques musicales de ceux-ci. Peut-être que mes longues années de conservatoire m'ont trop ennuyées, pendant 80% du temps, pour que je sois vraiment objectif sur le sujet, j'en suis désolé. drapeau
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://concert-perpetuel.blogspot.fr/
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80898
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Etudes musicales (2)   Ven 24 Aoû 2012 - 18:34

Ben. a écrit:
La pratique musicale en école de musique ou au conservatoire, dans 90% des cas, n'implique pas la formation d'un musicien virtuose, mais celle d'enfants et d'adolescents désireux de pratiquer d'un instrument "à loisir", dans le cadre d'une pratique glorifiante, agréable et souvent personnelle. Alors oui, un enfant a besoin d'apprendre les bases du solfège. Mais prenons le cas d'un petit pianiste: quelle nécessité pour lui d'apprendre par coeur ses intervalles? quelle nécessité de maîtriser la lecture à vue de la clé d'ut? Bien souvent, la grande majorité des partitions qu'il aura a travailler présentera les mêmes difficultés récurrentes, très souvent rythmiques.
Dans l'absolu, quel est l'intérêt pour lui de savoir si l'on va moduler tel ou tel passage?

Pour un petit de 8 nas, oui, tout ça n'est pas l'essentiel.
Pour un amateur de 2è cycle, si, c'est indispensable, ça lui permettra de repérer plus facilement ses erreurs, de suivre une partition et de jouer en musique de chambre, etc... et à long terme, de déchiffrer une partition en la chantant aussi. Bref avoir une oreille...
Tu crois que c'est juste pour le plaisir de les embêter?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ben.
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1863
Age : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 02/10/2010

MessageSujet: Re: Etudes musicales (2)   Ven 24 Aoû 2012 - 18:47

Xavier a écrit:
Ben. a écrit:
La pratique musicale en école de musique ou au conservatoire, dans 90% des cas, n'implique pas la formation d'un musicien virtuose, mais celle d'enfants et d'adolescents désireux de pratiquer d'un instrument "à loisir", dans le cadre d'une pratique glorifiante, agréable et souvent personnelle. Alors oui, un enfant a besoin d'apprendre les bases du solfège. Mais prenons le cas d'un petit pianiste: quelle nécessité pour lui d'apprendre par coeur ses intervalles? quelle nécessité de maîtriser la lecture à vue de la clé d'ut? Bien souvent, la grande majorité des partitions qu'il aura a travailler présentera les mêmes difficultés récurrentes, très souvent rythmiques.
Dans l'absolu, quel est l'intérêt pour lui de savoir si l'on va moduler tel ou tel passage?

Pour un petit de 8 nas, oui, tout ça n'est pas l'essentiel.
Pour un amateur de 2è cycle, si, c'est indispensable, ça lui permettra de repérer plus facilement ses erreurs, de suivre une partition et de jouer en musique de chambre, etc... et à long terme, de déchiffrer une partition en la chantant aussi. Bref avoir une oreille...
Tu crois que c'est juste pour le plaisir de les embêter?

Tu as raison, dans l'absolu. Dans la pratique, je reste circonspect: la plus grande panique d'un élève de 14/15 ans (second cycle, dirons nous), s'il joue de la musique de chambre, c'est d'être en rythme à mon avis, pas de comprendre la modulation de la pièce.
Je ne suis pas sûr par ailleurs que suivre la partition nécessite autre chose que des connaissances élémentaires en déchiffrage et lecture à vue. Après, je me trompe surement. Very Happy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://concert-perpetuel.blogspot.fr/
ovni231
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 12216
Age : 23
Localisation : Karl Marx est un ailurophile ukraïnien d'obédience léniniste
Date d'inscription : 05/01/2011

MessageSujet: Re: Etudes musicales (2)   Ven 24 Aoû 2012 - 18:48

Comment entrons-nous au Conservatoire supérieur en France ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80898
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Etudes musicales (2)   Sam 25 Aoû 2012 - 2:05

Ben. a écrit:
Tu as raison, dans l'absolu. Dans la pratique, je reste circonspect: la plus grande panique d'un élève de 14/15 ans (second cycle, dirons nous), s'il joue de la musique de chambre, c'est d'être en rythme à mon avis, pas de comprendre la modulation de la pièce.
Je ne suis pas sûr par ailleurs que suivre la partition nécessite autre chose que des connaissances élémentaires en déchiffrage et lecture à vue. Après, je me trompe surement. Very Happy

Un cours de formation musicale s'appelle formation musicale parce qu'il ne s'agit pas que d'un cours de solfège censé soutenir l'instrument.
C'est un cours plus général où on est censé apprendre la musique, la lire, mais aussi l'écouter, apprendre comment elle est faite... bref c'est un cours de musique, pas de solfège.
On apprend à être musicien, pas juste technicien de son instrument.
Ca regroupe beaucoup de choses, c'est pour ça que ça dure 1h30 ou 2h...
Le rythme ou les choses techniques, ça se bosse aussi seul quand on a 14 ou 15 ans.

Sinon il faudrait un cours de solfège spécifique pour les batteurs, un autre pour les chanteurs, un autre pour les altistes pour faire tout de suite la clé d'ut, etc...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
babypa
Néophyte


Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 19/02/2013

MessageSujet: Re: Etudes musicales (2)   Mar 19 Fév 2013 - 13:14

Bonjour à tous,

Est-ce qu'il y a des gens ici qui ont fait le master ATIAM de l'IRCAM ou un master (ou n'importe quelle autre formation) dans la même veine (alliant math/info et musique, la partie acoustique "pure" m'intéressant moins). Je pose un peu la question à tout hasard mais il me semble que j'ai mes chances ici...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MHNUYM
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 139
Date d'inscription : 17/01/2013

MessageSujet: Re: Etudes musicales (2)   Sam 6 Juil 2013 - 16:58

[...]


Dernière édition par MHNUYM le Jeu 24 Sep 2015 - 17:30, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80898
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Etudes musicales (2)   Sam 6 Juil 2013 - 17:09

Bienvenue!

Je ne sais pas trop ce que tu attends comme conseils, tu as l'air de savoir ce que tu veux dans l'immédiat et pour le travail de l'oreille, puisque tu fais de l'Ecriture, tu vas y remédier je suppose. Smile 
Quand tu dis retard en FM et oreille, tu parles de quoi précisément?
Est-ce que tu reconnais les renversements de 7è de dominante par exemple?
Tes travaux d'écriture, tu les fais sans piano je suppose?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MHNUYM
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 139
Date d'inscription : 17/01/2013

MessageSujet: Re: Etudes musicales (2)   Sam 6 Juil 2013 - 17:18


[...]


Dernière édition par MHNUYM le Jeu 24 Sep 2015 - 17:31, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80898
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Etudes musicales (2)   Sam 6 Juil 2013 - 17:26

D'après ce que tu nous dis, ton oreille n'est pas encore vraiment formée, donc il faut aussi beaucoup travailler au piano, et beaucoup chanter aussi. (chanter du lied ou de la mélodie en t'accompagnant, et aussi chanter les harmonies de bas en haut pour bien entendre la fonction de chaque note, chanter une des voix d'un choral de Bach tout en jouant le tout...)
Ravel lui-même travaillait au piano... Il y a un côté absurde de demander aux élèves de faire sans piano, surtout si tôt: bien sûr, être capable de le faire démontre qu'on a l'oreille, mais il faut d'abord se servir du piano pour la former, sinon on écrit des choses purement théoriques.
Tu as l'air de savoir ce que tu as à travailler, c'est bien. Smile 
Tu as fais quoi dans cette 1ère année d'écriture?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MHNUYM
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 139
Date d'inscription : 17/01/2013

MessageSujet: Re: Etudes musicales (2)   Sam 6 Juil 2013 - 17:41

[...]


Dernière édition par MHNUYM le Jeu 24 Sep 2015 - 17:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82373
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Etudes musicales (2)   Sam 13 Juil 2013 - 10:56

MHNUYM a écrit:
J'essaie de voir si l'on ne va pas me dire que je suis fou et que je devrais rester dans mes études bien sécurisées ! Laughing 
Dans l'absolu, faire carrière dans un secteur ultra-compétitif et mal rémunéré reste un pari... donc oui, on peut te dire que ce n'est pas un choix sûr.

Si tu as bien conscience de ce que sont ces métiers (rarement confortables) et que tu as envie de te consacrer complètement à la musique, alors il n'y a pas de raison de te les déconseiller, tu sembles très bien informé.

Le conseil peut être éventuellement de ne pas lâcher les études tant que tu n'as pas une licence d'autre chose, de façon à pouvoir intégrer une école, une entreprise ou passer des concours en cas de succès mitigé de ta carrière musicale. Mais ça réclame du temps, donc là aussi, il n'y a que toi qui puisse mesurer les choix à faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Rav-phaël
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6219
Age : 24
Date d'inscription : 17/07/2011

MessageSujet: Re: Etudes musicales (2)   Sam 13 Juil 2013 - 18:21

Tiens nous au courant de tes résultats, je suis très intéressé parce que un peu dans le même cas que toi Smile : Je m'intéresse de plus en plus au métier de chef d'orchestre, depuis 2-3 ans. J'ai comme toi 20 ans et il y a encore 1-2 ans je n'avais encore jamais fait aucun cour de solfège, et je n'avais bien sûr jamais développer mon oreille. Bien sûr depuis j'ai beaucoup appris, beaucoup grâce au forum aussi, et je travaille mon oreille qui se forme doucement (trop à mon gout, mon Dieu que c'est long ! bounce ), sur laquelle je me concentre le plus pour le moment.
Je me reconnais donc dans ton projet et j'espère de tout coeur que tu y arriveras Very Happy !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vava13
Néophyte


Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 03/08/2013

MessageSujet: Niveau pour entrer au cnsm de Lyon   Sam 3 Aoû 2013 - 22:03

bonjour à tous et à toutes;
Je sais que l'entrée en cycle 1 au cnsm de Lyon se fait sur concours, mais je souhaiterai avoir une idée approximative du niveau qu'il faut avoir. Un BEM suffit-il ? Un DEM ? Je n'ai trouvé la réponse nul part...
Merci d'avance !
Bonne soirée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80898
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Etudes musicales (2)   Sam 3 Aoû 2013 - 22:06

Question bête: en instrument? Ou autre chose? (Ecriture, Analyse...)
BEM je ne sais même pas ce que ça veut dire... c'est nouveau?
Ensuite, ça dépend de ton âge et du nombre de places qu'il y a dans ta discipline... si tu es jeune tu peux aussi tenter le coup pour te rendre compte du niveau et peut-être espérer rentrer un an ou deux plus tard.

Je vais déplacer dans le sujet Etudes musicales.

Bienvenue à toi. Smile 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82373
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Etudes musicales (2)   Sam 3 Aoû 2013 - 22:13

Mon Dieu, c'est moi qui vais expliquer à Xavier quelque chose sur le fonctionnement des conservatoires ? J'ai l'impression d'avoir changé de branche dans le multivers ou d'avoir été flashé par un qasar.

BEM, c'est Brevet d'Études Musicales, le diplôme de fin de 2e cycle. (Non, ce n'est pas que je suis si bien informé, on me l'a simplement expliqué il y a quelques semaines. hehe ) Après vérification, c'est une récompense de niveau départemental. 2e cycle et récompense départementale, ça me paraît un peu mince pour le CNSM, mais ça dépend possiblement des disciplines (il n'y a peut-être personne pour la classe de guimbarde scordatura).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80898
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Etudes musicales (2)   Sam 3 Aoû 2013 - 22:36

Alors, effectivement, fin de 2è cycle, en flûte traversière, c'est même pas la peine de penser rentrer au CNSM maintenant.
Mais d'après ce que tu dis dans la rubrique des présentations, tu as 13 ans... alors tu as tout ton temps. Smile 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vava13
Néophyte


Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 03/08/2013

MessageSujet: Re: Etudes musicales (2)   Dim 4 Aoû 2013 - 8:44

Effectivement j'ai le temps, mais je voudrai quand même avoir une idée...
Ou alors, pensez vous pouvoir trouver quelque part la liste des morceaux du concours d'entrée, juste histoire de voir ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82373
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Etudes musicales (2)   Dim 4 Aoû 2013 - 11:45

Ce n'est publié que ponctuellement sur les sites, mais n'hésite pas à aller demander sur un forum de flûte, nul doute qu'ils ont la liste complète depuis cinq ou dix ans. Smile

On trouve quand même quelques indications sur les modalités et les programmes sur leurs sites respectifs, je t'en ai mis deux de côté : http://piloris.free.fr/flute/ .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
vava13
Néophyte


Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 03/08/2013

MessageSujet: Re: Etudes musicales (2)   Dim 4 Aoû 2013 - 22:17

Merci pour ces infos.
Pensez-vous qu'en ayant fait 3 ans de cycle 3 c'est possible ( pour une amie )?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80898
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Etudes musicales (2)   Dim 4 Aoû 2013 - 22:21

Ce n'est plus du domaine de l'impossible a priori, mais ce n'est pas que le nombre d'années qui compte, il faut voir le résultat. Smile 

Mais oui, en théorie, c'est à peu près le niveau requis pour pouvoir tenter ça sans que ça soit impossible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vava13
Néophyte


Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 03/08/2013

MessageSujet: Re: Etudes musicales (2)   Mar 13 Aoû 2013 - 20:53

Xavier a écrit:
Ce n'est plus du domaine de l'impossible a priori, mais ce n'est pas que le nombre d'années qui compte, il faut voir le résultat. Smile 
Oui c'est sur ! Merci !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nestor
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1549
Date d'inscription : 05/10/2012

MessageSujet: Re: Etudes musicales (2)   Jeu 14 Aoû 2014 - 21:34

Ravphael a écrit:
quelque chose m’attire en lui, où je veux m’identifier, et dans la grande marche vers mon rêve de devenir chef d’orchestre

Je te souhaite beaucoup de courage, c'est difficile comme voie ! ( mais si c'est ton rêve...  Very Happy )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Etudes musicales (2)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Etudes musicales (2)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 9 sur 11Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 8, 9, 10, 11  Suivant
 Sujets similaires
-
» Etudes musicales
» Les formes musicales et leurs implications
» PUCES MUSICALES et SCENE OUVERTE
» Les revues musicales
» enregistrement des Etudes de chopin par Ashkenazy

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique (Divers)-
Sauter vers: