Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Boris LYATOSHINSKY

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 84768
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Boris LYATOSHINSKY   Mer 28 Oct 2009 - 1:29

Tu cherchais quoi ? Cool

Bon, sinon, en débutant le piano, c'est peut-être un peu ambitieux. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Poulet
Don Juan piqué aux hormones
avatar

Nombre de messages : 5899
Age : 32
Localisation : France
Date d'inscription : 05/08/2005

MessageSujet: Re: Boris LYATOSHINSKY   Mer 28 Oct 2009 - 1:36

DavidLeMarrec a écrit:
Tu cherchais quoi ? Cool

Bon, sinon, en débutant le piano, c'est peut-être un peu ambitieux. Smile

Oui mais j'aime bien regarder les partitions pour voir comment elles sont faites quand même Smile
C'était le prélude op 38 numéro 1 Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hexachords.com
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 84768
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Boris LYATOSHINSKY   Mer 28 Oct 2009 - 1:42

Poulet a écrit:
Oui mais j'aime bien regarder les partitions pour voir comment elles sont faites quand même Smile
C'était le prélude op 38 numéro 1 Wink
Ah oui, là tu raffines la finesse. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Poulet
Don Juan piqué aux hormones
avatar

Nombre de messages : 5899
Age : 32
Localisation : France
Date d'inscription : 05/08/2005

MessageSujet: Re: Boris LYATOSHINSKY   Mer 28 Oct 2009 - 1:43

DavidLeMarrec a écrit:
Poulet a écrit:
Oui mais j'aime bien regarder les partitions pour voir comment elles sont faites quand même Smile
C'était le prélude op 38 numéro 1 Wink
Ah oui, là tu raffines la finesse. Mr. Green

J'ai perdu l'habitude du langage alien Laughing
Tu trouves ça bourrin c'est ça? cool-blue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hexachords.com
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 84768
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Boris LYATOSHINSKY   Mer 28 Oct 2009 - 1:48

Poulet a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Poulet a écrit:
Oui mais j'aime bien regarder les partitions pour voir comment elles sont faites quand même Smile
C'était le prélude op 38 numéro 1 Wink
Ah oui, là tu raffines la finesse. Mr. Green

J'ai perdu l'habitude du langage alien Laughing
Tu trouves ça bourrin c'est ça? cool-blue
Non, je disais simplement que tu allais chercher des choses très compliquées rien que pour le plaisir de lire. Smile

Après ça, oui, Lyato, c'est un peu... franc. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Poulet
Don Juan piqué aux hormones
avatar

Nombre de messages : 5899
Age : 32
Localisation : France
Date d'inscription : 05/08/2005

MessageSujet: Re: Boris LYATOSHINSKY   Mer 28 Oct 2009 - 1:50

Ah ok pardon Embarassed
Bah j'aime bien ce prélude il est mignon je trouve Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.hexachords.com
*Nico
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3594
Date d'inscription : 10/10/2007

MessageSujet: Re: Boris LYATOSHINSKY   Mer 28 Oct 2009 - 8:47

Je suis le seul imbécile à faire un blocage la dessus. Et c'est pourtant pas de la mauvaise volonté. Je comprends éventuellement la filiation scriabinienne pour le flot continu, fiévreux... Mais ça s'arrête là....
Je ne sais pas comme tu fais Jérôme pour trouver ça "lyrique".
Je trouve ça brutal et ultra dissonant.
Mais j'avoue que ça m'énerve, d'habitude je réagit bien aux pièces un peu barrées. Ici, je reste de marbre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mehdi Okr
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1703
Date d'inscription : 04/02/2009

MessageSujet: Re: Boris LYATOSHINSKY   Mer 28 Oct 2009 - 9:18

Poulet a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Tu cherchais quoi ? Cool

Bon, sinon, en débutant le piano, c'est peut-être un peu ambitieux. Smile

Oui mais j'aime bien regarder les partitions pour voir comment elles sont faites quand même Smile
C'était le prélude op 38 numéro 1 Wink

Cette curiosité est saine.
http://cjoint.com/?kDw2cyUb3J

Cela dit, le lien "watch?v=j_en79zGPbM&feature=related" permettait déjà de suivre avec la partition.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jerome
Fugueur intempéré
avatar

Nombre de messages : 8868
Date d'inscription : 10/03/2008

MessageSujet: Re: Boris LYATOSHINSKY   Mer 28 Oct 2009 - 10:31

*Niko a écrit:
Je suis le seul imbécile à faire un blocage la dessus.
Bien sûr que non : David, Xavier, Cleme, Zeno, Aurèle n'ont pas aimé.

Niko a écrit:
Je ne sais pas comme tu fais Jérôme pour trouver ça "lyrique".
Un lyrisme un peu spécial, bien sûr.
Dans l'incohérence des enchaînements on peut imaginer les visions désordonnées d'un fou, type Wozzeck. A partir de là, la hargne n'est pas tout à fait gratuite : le chaos lui-même exprime quelque chose, une angoisse pathologique vue de l'intérieur.
Vu que beaucoup de motifs ou d'accords ont une une beauté héritée de la "vieille" tonalité, leur amoncellement ressemble à des bribes de lyrisme, déformés, rendus presque monstrueux. Et donc, ça m'évoque le fait que la démence se construit sur la perversion obsessionnelle* de contenus émotifs qu'on peut tous connaître et ressentir ; en cela, c'est touchant.

@ Xavier : ta comparaison avec des impros bâclées donne sérieusement à réfléchir... tu trouves que c'est du charlatanisme, en quelque sorte ? Je comprends que tu dises ça par rapport à la forme : il y a un côté divagation incontrôlée. Mais certains passages semblent assez travaillés, avec du contrepoint par exemple.

@ David : j'ai écouté la sonate de Barber. Ça part différemment, effectivement un peu sur les mêmes bases. Mais c'est beaucoup moins rustre, et ce côté rustre est pour beaucoup dans le charme de cette sonate (Lyato.) à mon avis.


* (terme non contractuel) Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 84768
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Boris LYATOSHINSKY   Mer 28 Oct 2009 - 10:41

*Niko a écrit:
Mais j'avoue que ça m'énerve, d'habitude je réagit bien aux pièces un peu barrées. Ici, je reste de marbre...
Peut-être aussi parce que ce n'est pas de l'excellent délire (à côté des visions de Scriabine, c'est vrai que ça fait plutôt rigoler). En tout cas, personnellement, je n'y vois pas les finesses pressenties par Jérôme, ça me paraît un violent coup de colère, et les restes d'accord consonnants, j'y vois plus un langage qui n'est pas réinterrogé, ou qui est volontairement détourné, qu'une exploration visionnaire.

C'est quand même un peu plus complexe de trouver des voies nouvelles en inventant des harmonies ou des contrepoints raffinés que de tout balancer à coups de blocs.

Encore une fois, je suis gêné ici par le côté très pianistique. Quand c'est un peu abstrait, comme les dodécaphoniques purs (je ne dis pas que la Sonate de Barraqué m'enchante I don't want that ni que les jolies piécettes de Lachenmann soient ultimes), ça impose finalement plus de respect que ce type d'étalage qui donne vraiment le sentiment d'exploiter violemment le piano qu'on a sous la main.

Bref, ça rejoint ce que vous exprimiez par la comparaison avec le free jazz : ça ressemble à de l'impro, versant je fais n'importe quoi pourvu que ça secoue.

Je ne dis pas que ce soit tout à fait le cas, et je ne le crois pas vu la formation très sérieuse et les capacités par ailleurs démontrées de Lyatoshinsky. Mais c'est pour cela que je faisais le lien avec la poésie de Kroutchenykh : on dirait que le compositeur s'est volontairement coupé du sens, pour faire du signifiant brut.


jerome a écrit:
@David : j'ai écouté la sonate de Barber. Ça part différemment, effectivement un peu sur les mêmes bases. Mais c'est moins rustre, et ce côté rustre est pour beaucoup dans le charme de cette sonate (Lyato.) à mon avis.
Oui, bien sûr, c'est évident. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
WoO
Surintendant
avatar

Nombre de messages : 14116
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Boris LYATOSHINSKY   Mer 28 Oct 2009 - 12:28

DavidLeMarrec a écrit:
Peut-être aussi parce que ce n'est pas de l'excellent délire (à côté des visions de Scriabine, c'est vrai que ça fait plutôt rigoler).

C'est très subjectif ça... (et c'est en aucun cas "je fais n'importe quoi pourvu que ça secoue"). Ce qui te gêne surtout ici c'est l'aspect brut et le manque de raffinement mais j'ai l'impression que d'une manière générale tu n'aimes pas beaucoup les musiques percussives...


Dernière édition par WoO le Mer 28 Oct 2009 - 12:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82030
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Boris LYATOSHINSKY   Mer 28 Oct 2009 - 12:31

jerome a écrit:
*Niko a écrit:
Je suis le seul imbécile à faire un blocage la dessus.
Bien sûr que non : David, Xavier, Cleme, Zeno, Aurèle n'ont pas aimé.

@ Xavier : ta comparaison avec des impros bâclées donne sérieusement à réfléchir... tu trouves que c'est du charlatanisme, en quelque sorte ? Je comprends que tu dises ça par rapport à la forme : il y a un côté divagation incontrôlée. Mais certains passages semblent assez travaillés, avec du contrepoint par exemple.

Tutut, j'ai dit ça au bout de 40 secondes d'une écoute pas très attentive, je n'ai pas encore donné vraiment mon avis. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jerome
Fugueur intempéré
avatar

Nombre de messages : 8868
Date d'inscription : 10/03/2008

MessageSujet: Re: Boris LYATOSHINSKY   Mer 28 Oct 2009 - 12:33

Ah dommage, il y a un très beau truc vers 0'50, justement. Smile

Sinon, la symphonie n°4 est très intéressante, vraiment. Je vous recommande de l'écouter. (YT)
WoO, tu la connais sûrement ?

C'est sombre mais très coloré et respirable. L'orchestration est variée. On pourra sans doute dire qu'il y a des facilités, mais je trouve qu'il sait tout à fait bifurquer au moment où on frise l'exagération. Bon, pour du 1963, rien de novateur évidemment, mais la synthèse des influences est assez réussie.


Dernière édition par jerome le Mer 28 Oct 2009 - 12:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Boris LYATOSHINSKY   Mer 28 Oct 2009 - 12:44

Tu as trouvé cette symphonie en streaming ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 84768
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Boris LYATOSHINSKY   Mer 28 Oct 2009 - 12:47

WoO a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Peut-être aussi parce que ce n'est pas de l'excellent délire (à côté des visions de Scriabine, c'est vrai que ça fait plutôt rigoler).

C'est très subjectif ça... (et c'est en aucun cas "je fais n'importe quoi pourvu que ça secoue"). Ce qui te gêne surtout ici c'est l'aspect brut et le manque de raffinement mais j'ai l'impression que d'une manière générale tu n'aimes pas beaucoup les musiques percussives...
Pas spécialement, mais je n'ai rien contre non plus : j'aime beaucoup Rihm, le premier interlude du Nez de Chosta, et bien sûr le Sacre.

Oui, comme j'ai déjà été long, j'ai résumé, mais pour moi, c'est effectivement une forme de happening.

L'aspect brut ne me dérange plus que ça, c'est la logique qui me paraît absente, je crois avoir détaillé tout ça avec le parallèle avec Kroutchenykh que je respecte tout à fait. Smile

Je voulais juste rassurer Niko : s'il n'aime pas, c'est peut-être aussi que ce n'est pas de l'excellente brutalité. C'est pas le Sacre, Déserts ni Jonchaies, quoi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
WoO
Surintendant
avatar

Nombre de messages : 14116
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Boris LYATOSHINSKY   Mer 28 Oct 2009 - 13:31

On peut écouter la symphonie n°4 sur Youtube (autant de vidéos que de mouvements), il s'agit de la version dirigée par Igor Blazhkof. Sur le disque la symphonie est couplée avec le poème symphonique "Sur les rives de la Vistule", également disponible en deux parties sur le Tube. On trouve aussi le "poème lyrique" que je vous incite très fortement à écouter Smile

Pour la discographie :

1) Orchestre

- CPO

Les deux dernières symphonies ont été enregistrées par CPO, le disque est épuisé depuis longtemps et je n'ai pas encore mis la main dessus. L'interprétation de Roland Bader est paraît-il plus sage que Kuchar.

Spoiler:
 

- Marco Polo

Theodor Kuchar a enregistré le cycle complet des cinq symphonies. Attention ! Si certaines sont réussies la 3ème est un ratage monumental. Il faut absolument écouter la version de Gnedash (ou Turchak, je n'ai jamais éclairci le problème). La prise de son est toujours excellente en revanche.

Spoiler:
 

- Russian Disc

La qualité d'enregistrement et des chefs est variable mais ils ces disques sont très précieux car ils ne se limitent pas aux seules symphonies et présentent d'autres oeuvres symphoniques, à l'exception du poème Grazhina (celui-ci est couplé avec la première symphonie chez Marco Polo).

- Symphonie n°1, Ouverture sur 4 thèmes ukrainiens, Poème de la réunification
- Symphonie n°2 (Kuchar est ici préférable à Gluschenko), Concerto slave (un concerto pour piano pas novateur pour deux sous, c'est son oeuvre que je trouve la moins intéressante, son pas terrible tout comme pour la symphonie)
- Symphonie n°3 (oeuvre très spectaculaire, agacera beaucoup de monde ici), Roméo et Juliette (musique de scène très amusante)
- Symphonie n°4, Sur les rives de la Vistule, Poème lyrique

Spoiler:
 

Evgeny Mravinsky a également enregistré la 3ème symphonie en 1955. Le son de ce live est archidégueulasse et je ne recommanderai vraiment pas cet enregistrement. Mravinsky est trop brusque et même si c'est moins raté que Kuchar il passe à côté de beaucoup de choses. Au niveau de l'hédonisme sonore on repassera, le spectaculaire se devine plutôt qu'il ne s'entend.

Spoiler:
 

- Chant du Monde

Enfin, il y a l'excellent disque dirigé par Virko Baley paru au Chant du Monde. On retrouve certaines pièces déjà enregistrées ailleurs (Poème lyrique et Ouverture sur 4 thèmes ukrainiens), mais il y a aussi du nouveau :

- Suite polonaise op.60
- Marche fantastique op.3
- Orchestration de l'intermezzo du 4ème quatuor à cordes

Spoiler:
 


Dernière édition par WoO le Mer 28 Oct 2009 - 16:02, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jerome
Fugueur intempéré
avatar

Nombre de messages : 8868
Date d'inscription : 10/03/2008

MessageSujet: Re: Boris LYATOSHINSKY   Mer 28 Oct 2009 - 14:01

WoO a écrit:
On peut écouter la symphonie n°4 sur Youtube (autant de vidéos que de mouvements), il s'agit de la version dirigée par le chef ukrainien Vladmir Gnedash (le meilleur chef possible pour ce compositeur).
Ils disent "Igor Blazhkov" dans les commentaires. scratch

Qu'est-ce que tu penses de l'oeuvre ? Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Boris LYATOSHINSKY   Mer 28 Oct 2009 - 14:05

Cette symphonie n° 4 est belle (en 3 mouvements? je n'ai pas trouvé de 4°). Un très beau travail d'orchestration et sur les timbres, de beaux solos instrumentaux. Et un contenu dramatique vraiment prenant.

Le mystère angoissé du 1° mouvement. Les percussions du 2°, son final avec quelques notes de harpes... Very Happy Les passages debussystes en fin de 3° mouvement malgré quelques gros cuivres à la russe.

On est très loin de la sonate quand même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Christophe
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1592
Age : 52
Localisation : Haute savoie
Date d'inscription : 29/06/2007

MessageSujet: Re: Boris LYATOSHINSKY   Mer 28 Oct 2009 - 14:28

Hello,

nous sommes plusieurs à avoir évoqué la ressemblance avec du free jazz, avec de l'improvisation, et même si tout le monde n'est pas d'accord, peu importe. Ce que j'aimerais savoir, c'est comment on définit, on détermine, on décide, que telle musique est de la musique classique moderne, ou contemporaine, ou du jazz, ou du free jazz, ... Y a-t-il des règles bien précises ?

Par exemple, pour moi, il est évident que certains passages sont clairement du free jazz, de l'improvisation (bien que noté sur partition) et quelques messages plus loin, natrav répond (je cite de mémoire) : "je ne vois pas où vous entendez du free jazz ... ". Ce qui signifie que tout le monde n'a pas la même perception, définition d'un genre musical. Bref, tout ça est un peu bizarre, complexe pour moi scratch .

Quelqu'un pour m'éclairer, en 2 mots (histoire de ne pas trop dévier du sujet initial).

Merci Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
WoO
Surintendant
avatar

Nombre de messages : 14116
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Boris LYATOSHINSKY   Mer 28 Oct 2009 - 14:34

@ Christophe : à quoi sert la rubrique "Question musicale du jour" ? siffle

jérôme a écrit:
Ils disent "Igor Blazhkov" dans les commentaires.

Les commentaires disent la vérité Mr.Red

J'aime toutes ses symphonies mais les deux dernières me paraissent moins inspirées, elles ne sont pas traversées par le même souffle et sont moins variées.
Mon classement : 3 - [1 / 2] - 5 - 4

@ natrav : la quatrième est bien en trois mouvements.

Une page très intéressante sur les symphonies, l'auteur les décrit très bien : http://membres.multimania.fr/stokowski/Fichiers%20Pdf/Boris%20Lyatoshynsky.pdf


Dernière édition par WoO le Mer 28 Oct 2009 - 16:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
WoO
Surintendant
avatar

Nombre de messages : 14116
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Boris LYATOSHINSKY   Mer 28 Oct 2009 - 15:10

Suite de la discographie :

2) Piano

Un seul disque, sorti en 2006 et absolument introuvable, celui de Boris Demenko :



Heureusement qu'il y a Youtube. Smile

3) Musique de chambre

Peu d'enregistrements, on peut trouver des CD-R (repiquage de 33 tours Melodiya) en vente sur ebay US...

- Sonate pour violon et piano op.19
- Trio n°2 pour violon, violoncelle et piano op.41
- Une mélodie et mazurka pour violoncelle

4) Mélodies

Hypérion a consacré deux disques à la "mélodie russe". Quatre oeuvres de Lyatoshinsky ont ainsi eu le privilège d'être enregistrées. On peut aussi en visionner sur Youtube.



- "Time long past" op.14 N°4 [3'09]
- "Ozymandias Sonnet", op.15 [4'22]



- "Dawn", op.37 N°1 [5'04]
- "Supreme happiness", op.37 N°2 [4'19]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Passage
De passage pour longtemps
avatar

Nombre de messages : 2134
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/07/2007

MessageSujet: Re: Boris LYATOSHINSKY   Mer 28 Oct 2009 - 15:51

On dirait la partition de Tristan passée au papier de verre, cette première sonate... il y a même plusieurs quasi-citations (à 2'00 par exemple).
Il faudrait que quelqu'un la réenregistre sur un piano qui autorise le legato.
[HS: dans le genre post-scriabinien de la même époque je suggère d'écouter ça:
watch?v=p89_A6p2HrE
Pour le coup c'est très rationnel et contrôlé, derrière l'apparente fureur.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
WoO
Surintendant
avatar

Nombre de messages : 14116
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Boris LYATOSHINSKY   Mer 28 Oct 2009 - 15:54

Protopopov c'est génial, il en a été question dans le fil "Nikolaï Roslavets et les futuristes russes", ceux qui voudraient réagir à la vidéo peuvent s'y rendre : http://classik.forumactif.com/general-f1/nikolai-roslavets-et-les-futuristes-russes-t10.htm?highlight=roslavets Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guillaume
lapineau huguenot
avatar

Nombre de messages : 17529
Age : 24
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Boris LYATOSHINSKY   Mer 28 Oct 2009 - 18:19

J'ai écouté...c'est vraiment trés bizarre.
Déja le son du piano, on dirait un film d'horreur des années 30. Je n'ai pas du tout aimé la façon dont c'est écrit : une sorte de virtuosité trés creuse sans queue ni tête...je n'ai absolument rien compris. Je dois être trop attaché aux formes traditionnelles et à la mélodie ; je n'en ai d'ailleurs repéré aucune.

J'ai arrété aprés la 5e minute, ça commençait à me faire un peu mal à la tête je dois dire...

Merci quand même WoO
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Era
Noctambule
avatar

Nombre de messages : 12314
Age : 26
Date d'inscription : 23/02/2007

MessageSujet: Re: Boris LYATOSHINSKY   Mer 28 Oct 2009 - 19:00

Bon, j'ai écouté, j'aime pas :

C'est trop mécanique, trop "bourrin" en quelque sorte, aucune émotion qui passe pour moi.. Pourtant il y a des passages qui me plaisent, mais je trouve le tout trop en forme de flot discontinu et martelé, et de plus trop strictement atonal pour que ça me plaise. (il y a des oeuvres atonales pour lesquelles j'arrive à me trouver des repères, comme chez Jolivet notamment par exemple, mais là, non)
[et en plus ça a l'air injouable ]

Je ne sais plus qui a dit trouver des tournures de jazz avant le jazz, je suis d'accord, l'ostinato sur le sib grave (qui commence un peu avant 6') a quelque chose de jazz dans sa rythmique et ses harmonies.

mains


PS : en fait ce qui me dérange le plus peut être est que j'ai la stricte impression d'entendre du piano et rien d'autre que du piano. Confused
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 84768
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Boris LYATOSHINSKY   Mer 28 Oct 2009 - 20:35

Era a écrit:
PS : en fait ce qui me dérange le plus peut être est que j'ai la stricte impression d'entendre du piano et rien d'autre que du piano. Confused
mains

Mais tu trouves vraiment que ça a l'air injouable ? Très difficile, oui, mais si on prend une marge de liberté semblable à notre pianiste, on doit pouvoir tout à fait s'en sortir. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

MessageSujet: Re: Boris LYATOSHINSKY   Mer 28 Oct 2009 - 20:46

DavidLeMarrec a écrit:
Mais tu trouves vraiment que ça a l'air injouable ? Très difficile, oui, mais si on prend une marge de liberté semblable à notre pianiste, on doit pouvoir tout à fait s'en sortir. Mr. Green

Je te défie de jouer ça à vue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Era
Noctambule
avatar

Nombre de messages : 12314
Age : 26
Date d'inscription : 23/02/2007

MessageSujet: Re: Boris LYATOSHINSKY   Mer 28 Oct 2009 - 20:52

DavidLeMarrec a écrit:
Era a écrit:
PS : en fait ce qui me dérange le plus peut être est que j'ai la stricte impression d'entendre du piano et rien d'autre que du piano. Confused
mains

Mais tu trouves vraiment que ça a l'air injouable ? Très difficile, oui, mais si on prend une marge de liberté semblable à notre pianiste, on doit pouvoir tout à fait s'en sortir. Mr. Green
Je sais pas, je suis tellement mauvais en déchiffrage de toute façon...! Mais c'est vrai qu'on a vu pire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 84768
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Boris LYATOSHINSKY   Mer 28 Oct 2009 - 20:54

Wolfgang a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Mais tu trouves vraiment que ça a l'air injouable ? Très difficile, oui, mais si on prend une marge de liberté semblable à notre pianiste, on doit pouvoir tout à fait s'en sortir. Mr. Green

Je te défie de jouer ça à vue.
Oh, à vue, je peux, ça dépend tu nombre de notes hors accord permises par mesure. Mr. Green

Je ne parlais pas à vue, je parlais en travaillant bien entendu. Ca ne me paraît pas plus monstrueux, loin s'en faut, qu'une étude de Liszt ou un concerto de Brahms.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
jerome
Fugueur intempéré
avatar

Nombre de messages : 8868
Date d'inscription : 10/03/2008

MessageSujet: Re: Boris LYATOSHINSKY   Mer 28 Oct 2009 - 20:55

L'expression "déchiffrer" inclut implicitement la précision "les bonnes notes". Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Era
Noctambule
avatar

Nombre de messages : 12314
Age : 26
Date d'inscription : 23/02/2007

MessageSujet: Re: Boris LYATOSHINSKY   Mer 28 Oct 2009 - 20:56

Oui c'est vrai, mais le problème de ces oeuvres strictement atonales est qu'on a moins de points de repères que dans un Liszt ou un Brahms.
Mais effectivement en travaillant on arrive à tout mains
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

MessageSujet: Re: Boris LYATOSHINSKY   Mer 28 Oct 2009 - 21:02

Nous attendons donc vos enregistrements avec une impatience ardente. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Era
Noctambule
avatar

Nombre de messages : 12314
Age : 26
Date d'inscription : 23/02/2007

MessageSujet: Re: Boris LYATOSHINSKY   Mer 28 Oct 2009 - 21:06

sûrement pas
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 84768
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Boris LYATOSHINSKY   Mer 28 Oct 2009 - 21:10

Mais non Jérôme, déchiffrage à vue, ça inclut juste que l'oeuvre soit reconnaissable avec un quota de pains raisonnables. fleurs

Wolfgang a écrit:
Nous attendons donc vos enregistrements avec une impatience ardente. Very Happy
De ce côté-là, j'ai déjà donné en proposant des enregistrements d'oeuvres inédites de Deshevov, je ne vais pas le faire à chaque fois.

D'autant que je trouve cette oeuvre très désagréable (et qu'il faudrait travailler pour commencer à rendre quelque chose).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

MessageSujet: Re: Boris LYATOSHINSKY   Mer 28 Oct 2009 - 21:24

DavidLeMarrec a écrit:
Wolfgang a écrit:
Nous attendons donc vos enregistrements avec une impatience ardente. Very Happy
De ce côté-là, j'ai déjà donné en proposant des enregistrements d'oeuvres inédites de Deshevov, je ne vais pas le faire à chaque fois.

D'autant que je trouve cette oeuvre très désagréable (et qu'il faudrait travailler pour commencer à rendre quelque chose).

Pour ma part, je n'étais pas sérieux du tout en disant cela! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 84768
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Boris LYATOSHINSKY   Mer 28 Oct 2009 - 21:26

Mais moi j'ai sérieusement déjà fait ça ! Mr. Green

N'empêche que ça me paraît jouable, ne m'obligez pas à casser un ou deux pianos pour le prouver.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Wolferl
Lapinophobe
avatar

Nombre de messages : 13311
Age : 27
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Boris LYATOSHINSKY   Mer 28 Oct 2009 - 22:03

Au tout début j'ai trouvé ça assez horrible, surtout à cause de l'interprétation très sèche et brouillonne, mais c'est vrai qu'on se laisse avoir, et il y a quelques passages assez séduisants. De ce côté là je trouve la deuxième sonate, que j'écoute en ce moment, bien plus réussie.
L'absence de forme ne me dérange pas spécialement, c'est de l'instantané, oui, plutôt sympa. Smile

emmanuel a écrit:
On dirait la partition de Tristan passée au papier de verre, cette première sonate... il y a même plusieurs quasi-citations (à 2'00 par exemple).
Il fallait l'entendre celle-là ! thumleft
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stanlea
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5373
Age : 60
Localisation : Fly me to the moon
Date d'inscription : 22/02/2008

MessageSujet: Re: Boris LYATOSHINSKY   Jeu 29 Oct 2009 - 15:10

Pas de parenté avec le free jazz, ou le jazz, même si je comprends parfaitement les comparaisons formelles. On a affaire à une écriture, qu'elle soit où non le résultat d'une improvisation m'importe peu. Effectivement, on peut se demander ce qui, à cette époque, en ce lieu, lui passait par la tête pour s'embarquer dans cette aventure. La recherche d'une modernité, la volonté de sortir des cadres, le besoin de cheminer d'une façon différente, hors des règles classiques, des formes transmises.
D'où une absence de construction, d'architecture générale, mais plutôt une élaboration point par point, le développement d'un discours, sans regard en arrière et sans souci de beaucoup de visibilité. Une improvisation écrite, une écriture finalement proche du surréalisme.

Ensuite, de l'atonalité, mais pas extrêmement dissonant, ni violent. Le tout sonne plutôt agréable à mes oreilles, il y a du contemporain qui va beaucoup plus loin dans le dérangement. Par contre, cette sonate ne me touche pas énormément, question de sensibilité sur le moment. En revanche, la démarche et la personnalité m'intéressent, de quoi me donner envie d'écouter dautres oeuvres de ce compositeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jerome
Fugueur intempéré
avatar

Nombre de messages : 8868
Date d'inscription : 10/03/2008

MessageSujet: Re: Boris LYATOSHINSKY   Jeu 15 Déc 2011 - 9:28

Anecdotique, mais amusant : une pièce ukrainienne éditée en 2005 pour le 110e anniversaire de Liatoshinsky.

http://cgi.ebay.fr/Ukraine-2-hryvni-2005-Composer-Boris-Lyatoshinsky-Liatoshinskiy-PRF-/250937688785?pt=LH_DefaultDomain_0&hash=item3a6d0d42d1

WoO, le disque Demenko de 2006, il est toujours vraiment introuvable ?
La compression du streaming, c'est pénible pour cette musique. Shit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
WoO
Surintendant
avatar

Nombre de messages : 14116
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Boris LYATOSHINSKY   Jeu 15 Déc 2011 - 16:04

Malheureusement oui Neutral
Je n'ai toujours pas trouvé mieux que les vidéos Youtube... Confused
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
WoO
Surintendant
avatar

Nombre de messages : 14116
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Boris LYATOSHINSKY   Jeu 15 Déc 2011 - 17:59

Réécoute de la 5ème et dernière symphonie, la "Symphonie slave" composée en 1965-1966. Je ne suis toujours pas convaincu... Je la trouve nettement moins prenante que les précédentes. Cette symphonie est dédiée à l'unité des peuples slaves. Le premier mouvement utilise ainsi un ancien chant russe évoquant les exploits d'Ilya Mouromets, deux chants populaires russes et deux thèmes basés sur des mélodies yougoslaves. Personnellement il me donne toujours l'impression de tourner un peu à vide. Le second mouvement, le plus dépouillé des trois est également pour moi le plus intéressant, avec de beaux solos instrumentaux et toujours cette atmosphère si particulière, mi-mystérieuse mi-menaçante. Pour ce mouvement Lyatoshinsky utilise deux mélodies populaires bulgares. Le troisième et dernier mouvement commence très bien mais le final, qui symbolise l'unité et la communion des peuples slaves, est vraiment lourdement appuyé et sonne décousu. En dépit des thèmes utilisés, et des cloches qui donnent à cette symphonie une couleur particulière dans le final, l'ensemble ne sonne pas "folklorisant" comme on pourrait s'y attendre vu le titre de l'oeuvre et les matériaux utilisés (c'est très différent de Glière). On reconnait tout à fait le style du compositeur. Son habileté est d'avoir utilisé des thèmes populaires et de leur avoir fait subir des transformations au point de les rendre méconnaissables, en tous cas pour le non spécialiste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lulu
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 17001
Date d'inscription : 25/11/2012

MessageSujet: Re: Boris LYATOSHINSKY   Sam 19 Oct 2013 - 12:10

Spoiler:
 

DavidLeMarrec a écrit:
Mais quand même, la Première de Lyato, je vois difficilement comment on peut qualifier cela de consonant alors que ça vise ouvertement le bruitisme, ou alors on ne parle pas de la même œuvre. Surprised
Bah je ne sais pas... C’est comme chez Sorabji : j’ai l’impression que les accords, avec leurs dissonances et leurs frottements, sont pertinents, s’enchainent de façon plus ou moins logique, et du coup, puisque je n’ai aucune compétence d’analyse musicale, j’interprète ça intuitivement comme de la tonalité... Neutral
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lulu
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 17001
Date d'inscription : 25/11/2012

MessageSujet: Re: Boris LYATOSHINSKY   Lun 23 Déc 2013 - 7:01

DavidLeMarrec, in Playlist, a écrit:
Lucien a écrit:
Liatochynsky, Sonate nº2.  Demenko
A priori, c'est plutôt Lyatoshinsky, non ?  Et tu ne le translittères pas à la française, celui-là ?

... parce qu’il est ukrainien, non-te-tcheu ! bedo

Spoiler:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 84768
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Boris LYATOSHINSKY   Lun 23 Déc 2013 - 10:53

Eh bien en voilà une explication détaillée, merci beaucoup. Je n'avais pas conscience de cette nuance entre le russe et l'ukrainien. Very Happy Mes seules notions d'ukrainien sont des paroles de polonais, disant que c'est à quelques variantes dialectales près la même langue dans deux alphabets différents – ce qui m'a toujours laissé très curieux de le vérifier, mais sur quel corpus, à part les noms de compositeurs futuristes ? Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Dadamax
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 252
Age : 44
Localisation : Provence
Date d'inscription : 07/06/2013

MessageSujet: Re: Boris LYATOSHINSKY   Ven 3 Jan 2014 - 21:37

J'ai lu en diagonale ce topic, ai écouté la 1ère sonate dont il était question au début : l'interprétation nuit beaucoup je trouve : on dirait un vieux piano droit à peine accordé, joué dans une cave non chauffée en Sibérie pendant l'hiver 54... C'est tout sec et brusque, alors que sur le papier ça ressemble un peu à Scriabine ou Roslavets, dont les exécutions enregistrées au piano sont beaucoup plus liés, avec rubato et pédale, moëlleux quoi !

Il y a un moment, j'avais aimé un morceau pour piano de ce compositeur, entendu sur youtube... je l'ai reécouté et j'aime encore... c'est :
Lyatoshynsky - Mourning Prelude :
/watch?v=ihdl6-ulwKs


Pour la parenté avec Silvestrov, elle est peut-être plus apparente avec le début-milieu de sa carrière, où il est "moins tonal", pour dire vite...
Voici la 1ère sonate (bien belle et gratifiante à déchiffrer) (...je ne déchiffre que le début pour le moment) :
/watch?v=vuYLxKhQ1hU
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ouilnestpasquestiondepluton.unblog.fr/2017/04/21/le-musul
lulu
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 17001
Date d'inscription : 25/11/2012

MessageSujet: Re: Boris LYATOSHINSKY   Ven 3 Jan 2014 - 21:48

ého, on ne critique pas Demenko, s’il te plait. Mad Mr. Green 

ce Sylvestrov-là est encore gentil... par contre si on prend sa production d’avant 1970 — comme tout ce qui se fait en Ukraine à la même époque —, oui, c’est du Liatochynsky. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 84768
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Boris LYATOSHINSKY   Ven 3 Jan 2014 - 22:07

lucien a écrit:
ce Sylvestrov-là est encore gentil... par contre si on prend sa production d’avant 1970 — comme tout ce qui se fait en Ukraine à la même époque —, oui, c’est du Liatochynsky. Very Happy
Pareil pour Górecki d'ailleurs... ses premières œuvres sont vraiment effrayantes dans le genre « démesure bruitiste ».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
lulu
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 17001
Date d'inscription : 25/11/2012

MessageSujet: Re: Boris LYATOSHINSKY   Ven 3 Jan 2014 - 22:11

...et Pärt !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 84768
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Boris LYATOSHINSKY   Mar 23 Jan 2018 - 19:30

Ce vendredi [23 janvier 2018], Irina Kyshliaruk (sa propre translittération, on ne critique pas, merci) et le merveilleux Pierre Thibout donneront, au CNSM de Paris, une mélodie de Liatochynski (graphie du programme, encore une hehe ).

Bon, c'est une histoire de rossignol au matin, coincé entre une mélodie de Rachmaninov et la chanson à boire de la Traviata, pas sûr que ce soit la découverte du siècle, mais je vous raconterai.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Boris LYATOSHINSKY   

Revenir en haut Aller en bas
 
Boris LYATOSHINSKY
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Modeste Moussorgsky Boris Godunov
» Boris Berezovsky
» Boris Tchaikovsky
» Boris Papandopulo (1906-1991), compositeur croate
» Boris Tishchenko (1939-2010)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: