Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Wagner - Ring - Haitink

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22931
Age : 27
Date d'inscription : 13/10/2008

MessageSujet: Re: Wagner - Ring - Haitink   Jeu 29 Juil - 4:37

Xavier a écrit:
Oui le 1er est un chouilla décevant même si ça s'écoute avec plaisir, alors que la suite est franchement chouette. Very Happy

J'avais presque envie de dormir. Je n'ai donc pas pris un plaisir extrême à écouter cela.
Au IIe acte, cela devrait être beaucoup plus intéressant avec Marton, Morris et Meier. J'ai juste peur de la scène de l'Annonce de la Mort car si Marton n'a personne en face d'elle (façon de parler), cela risque d'être très déséquilibré.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22931
Age : 27
Date d'inscription : 13/10/2008

MessageSujet: Re: Wagner - Ring - Haitink   Lun 2 Aoû - 21:13

2e acte de Die Walküre :

C'est effectivement mieux que le 1er acte car il y a des personnalités sur le plan dramatique.
Marton est excellente en Brünnhilde, sensible dans l'Annonce de la Mort et ses appels sont parfaitement négociés.
Morris est vraiment le grand Wotan de l'époque. La voix est sublime et le texte est investi.
Meier est une Fricka très intéressante. Elle ne fait pas du tout matrone. L'art de la diseuse est remarquable.
Studer et Goldberg sont plus investis qu'au 1er acte, surtout elle. Le côté halluciné du personnage est bien rendu. La voix est évidemment d'une très grande luminosité. C'est magnifique en terme de chant. Goldberg est tout à fait honnête mais n'est pas extraordinaire.
Salminen est bizarrement assez transparent, peu concerné. C'est vraiment dommage.
La direction d'Haitink est très en place, magnifique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22931
Age : 27
Date d'inscription : 13/10/2008

MessageSujet: Re: Wagner - Ring - Haitink   Jeu 5 Aoû - 23:17

Die Walküre, 3e acte :

La direction d'Haitink est toujours aussi réussie et ne manque pas de relief dans la Chevauchée. Watkinson dans une des Walkyries, c'est un certain luxe. Les autres chanteuses sont moins célèbres même si une d'entre elles à un nom qui la prédisposait à être une chanteuse d'opéra : Ruth Falcon.
Marton est toujours aussi bien dans le rôle de Brünnhilde, c'est incarné et vécu comme chant. C'est une interprétation plutôt sensible globalement. C'est très solide sur le plan vocal.
Morris est encore plus beau pour moi dans les Adieux par exemple que dans le live du Met en DVD qui est postérieur à cet enregistrement de studio. C'est tout en émotion et en retenue. Vraiment un très grand Wotan incontestablement.
Studer est une très belle Sieglinde sur le plan vocal encore une fois même si je sens quelques limites dans les aigus de "O hehrstes Wunder!".
Bilan globalement très positif sur cette version de Die Walküre malgré un premier acte trop sage tant au niveau de la direction que de l'implication des chanteurs. Salminen est décevant en Hunding.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 81768
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Wagner - Ring - Haitink   Ven 6 Aoû - 0:34

aurele a écrit:

Studer est une très belle Sieglinde sur le plan vocal encore une fois même si je sens quelques limites dans les aigus de "O hehrstes Wunder!".

Tu peux préciser où tu vois des limites?
Parce que ce passage plafonne au la, et quand on sait que Studer chantait la reine de la nuit...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22931
Age : 27
Date d'inscription : 13/10/2008

MessageSujet: Re: Wagner - Ring - Haitink   Ven 6 Aoû - 0:43

Xavier a écrit:
Tu peux préciser où tu vois des limites?
Parce que ce passage plafonne au la, et quand on sait que Studer chantait la reine de la nuit...

Je sens qu'elle force un peu sur sa voix, qu'elle tente de la rendre plus imposante. L'aigu sur "Wunder" m'a semblé tendu. En plus, elle a enregistré la Reine de la Nuit un an après Sieglinde, c'est donc étrange.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 84265
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Wagner - Ring - Haitink   Ven 6 Aoû - 0:45

C'est peut-être parce qu'il faut sonner plus large, et puis ce n'est pas un moment vocalement très confortable de toute façon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22931
Age : 27
Date d'inscription : 13/10/2008

MessageSujet: Re: Wagner - Ring - Haitink   Sam 11 Fév - 1:29

J'aurais bien aimé entendre Siegfried et Götterdämmerung mais ce n'est plus disponible sur musicme et spotify. On ne trouve plus que Das Rheingold et un disque d'extraits du Ring. Je connais déjà Jerusalem et Morris dans Levine DVD mais entendre la Brünnhilde d'Eva Marton dans les deux autres volets, le Mime de Peter Haage, l'Alberich de Theo Adam, le Hagen de Tomlinson, le Gunther de Hampson et enfin en particulier la Zweite Norn de Von Otter m'intéresserait. J'ai déjà 3 versions du Ring et je préfère me focaliser essentiellement sur des versions en DVD ou des lives de Bayreuth audio facilement écoutables pour approfondir. Je n'ai pas spécialement envie d'acheter cette version.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 29737
Age : 37
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Wagner - Ring - Haitink   Sam 11 Fév - 2:15

J'adore ce Gotterdammerung !

Oui pour Marton et Jerusalem ... mais aussi et surtout pour Tomlinson et Hampson. Perso c'est ma version préférée au CD.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22931
Age : 27
Date d'inscription : 13/10/2008

MessageSujet: Re: Wagner - Ring - Haitink   Sam 11 Fév - 2:20

C'est vraiment bête qu'elle ne soit plus disponible en streaming. Marton dans Die Walküre m'a beaucoup plu. Je sais qu'on dit que le vibrato est assez important dans Götterdämmerung mais son vibrato en Färberin en DVD avec Solti qui est postérieure à cette Brünnhilde en studio ne m'a pas paru si excessif et si dérangeant que cela.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 81768
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Wagner - Ring - Haitink   Sam 11 Fév - 5:10

Cololi a écrit:
J'adore ce Gotterdammerung !

Oui pour Marton et Jerusalem ... mais aussi et surtout pour Tomlinson et Hampson. Perso c'est ma version préférée au CD.

J'ai pas un bon souvenir de Tomlinson ici... à réécouter prochainement.

aurele a écrit:
C'est vraiment bête qu'elle ne soit plus disponible en streaming. Marton dans Die Walküre m'a beaucoup plu. Je sais qu'on dit que le vibrato est assez important dans Götterdämmerung mais son vibrato en Färberin en DVD avec Solti qui est postérieure à cette Brünnhilde en studio ne m'a pas paru si excessif et si dérangeant que cela.

Mais l'image et la prestation scénique d'une telle artiste aide à faire passer les défauts, alors qu'en disque tu te les prends en pleine poire.
Ceci dit la réécoute de Siegfried m'avait beaucoup plu, il me reste à réécouter ce Crépuscule, je suis sûr de très bien supporter Marton maintenant. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 81768
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Wagner - Ring - Haitink   Ven 16 Mar - 8:02

Je réécoute le Crépuscule, je crois que Tomlinson va bien me plaire en fait.
Par contre je ne comprends pas que pour un enregistrement de studio aussi léché on laisse passer des pains de cors tels que celui que je viens d'entendre. (piste 9 du 1er disque, à 2'01, c'est un accord de mi b majeur renversé et il y a un mi bécarre qui traîne, j'ai vérifié avec la partition, pas de doute possible)

EDIT: et c'est là qu'on se rend compte quand on écoute un Wagner (pourtant un enregistrement studio) avec partition que même un Thomas Hampson ne fait pas les notes et les rythmes... pale
EDIT 2: on trouve même des cors qui oublient de partir! Shocked (CD 2, plage 4, 12'05)
EDIT 3: et quand à la dernière phrase de Siegfried du I, on constate la différence plus que suspecte entre ce que fait Jerusalem et la partition, on se dit qu'il y a aussi surement beaucoup d'erreurs dans la partition, à cet endroit c'est flagrant. (et on trouve les mêmes bizarreries dans la partition piano)
J'avais déjà constaté des différences frappantes entre différentes versions, même sur des choses vraiment audibles, pas des petits détails, il semble vraiment y avoir des questions d'éditions, je comprends mieux quand Haenchen disait qu'il travaillait sur une nouvelle édition du Ring, il doit y avoir plein de trucs à trancher dans tout ça...

Sinon, je trouve que les cordes manquent parfois de nerf et de précision dans leurs attaques, par rapport à Levine ou Janowski par exemple.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 84265
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Wagner - Ring - Haitink   Sam 2 Mai - 5:42

Réécoute du Rheingold tiré de ce cycle studio.

Dommage que la prise de son EMI reste assez opaque, parce qu'en dépit d'un côté un peu gentil propre à Haitink, on a de belles couleurs ici et un plateau sans faille. Seiffert est le seul à faire dresser l'oreille quand intervient Froh, tout de même ! Et Adam est, de loin, l'Alberich le plus éloquent de la discographie, presque trop beau pour être crédible.

Ce n'est pas mon premier choix (plutôt Gergiev et Keilberth 52, aux deux bouts du spectre), mais le retour au Walhall est d'une générosité rarement entendue… d'ordinaire, c'est un moment qui m'intéresse moins (il faut dire qu'il ne se passe à peu près rien, tout est la conséquence des scènes précédentes).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 37
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Wagner - Ring - Haitink   Sam 2 Mai - 11:50

DavidLeMarrec a écrit:
Et Adam est, de loin, l'Alberich le plus éloquent de la discographie, presque trop beau pour être crédible.

mains
Alors qu'il a été plus que largement vilipendé par la critique (je me souviens d'avoir lu que c'était la plus mauvaise malédiction captée) Mad !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 84265
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Wagner - Ring - Haitink   Sam 2 Mai - 15:06

Je n'en ai quasiment lu que du mal aussi, mais j'ai beau le réécouter, je ne vois absolument pas le problème : contrairement à la plupart des Alberich, c'est bien chanté, moins brouillon (je n'ai pas vérifié avec la partition s'il faisait les notes, mais il a l'air moins fébrile que les autres en tout cas… s'il triche, il le fait avec aisance, Mödl-style Mr. Green ), et quand même d'un impact verbal hors du commun. On a tellement d'Alberich qui se contentent d'être grincheux dans une seule couleur tout le temps (à commencer par l'emblème Neidlinger, d'ailleurs)…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 29737
Age : 37
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Wagner - Ring - Haitink   Sam 2 Mai - 15:16

Adam en Alberich ... c'est moche voilà tout. Je ne vois absolument pas l'intérêt par ailleurs. Et pourquoi chante t-il Alberich ? Parce qu'en Wotan ça serait encore plus insupportable de par la longueur du rôle. CQFD.

Oui Neidlinger c'est l'emblème ... mais ce n'est pas pour rien. On ne peut pas dire qu'il soit seul dans la discographie ... et pourtant c'est toujours à lui qu'on revient car Alberich c'est lui (Wlaschiha et von Kannen sont cependant proches de cette identification).

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 84265
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Wagner - Ring - Haitink   Sam 2 Mai - 15:23

Cololi a écrit:
Adam en Alberich ... c'est moche voilà tout.

Moche ?  Sérieusement ?  C'est l'Alberich le plus tenu de timbre (si l'on passe Kelemen, mais c'est un autre genre) jamais capté… scratch  Non, sérieusement, la voix est véritablement immaculée, les aigus passent sans la moindre tension (là où tous les autres braillent plus ou moins juste…).


Citation :
Oui Neidlinger c'est l'emblème ... mais ce n'est pas pour rien. On ne peut pas dire qu'il soit seul dans la discographie ... et pourtant c'est toujours à lui qu'on revient car Alberich c'est lui (Wlaschiha et von Kannen sont cependant proches de cette identification).

Ouais, c'est surtout qu'il l'a beaucoup enregistré. Il est excellent, hein, et plutôt insurpassé dans son genre rocailleux, mais il y a plein d'autres formidables Alberich dans d'autres styles comme Adam, Andrea Martin (presque un dandy, celui-là  I love you ) ou Kelemen. Effectivement, Wlaschiha et von Kannen, dans une esthétique plus traditionnelle, sont excellents aussi. Le monopole de Neidlinger ne me paraît pas si évident – même parmi ses contemporains : Pernerstorfer, sans être aussi bien, se tenait tout à fait.


Dernière édition par DavidLeMarrec le Mar 5 Mai - 0:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 29737
Age : 37
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Wagner - Ring - Haitink   Sam 2 Mai - 15:29

C'est surtout qu'il sera difficile à détrôner car son timbre est connu de tous les wagnériens et représente Alberich et Klingsor. Il a un timbre totalement identifiable entre 1000.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 84265
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Wagner - Ring - Haitink   Sam 2 Mai - 16:02

Ah, en Klingsor, il est carrément lourd.

En revanche, je l'aime beaucoup dans la Messe en si.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 29737
Age : 37
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Wagner - Ring - Haitink   Sam 2 Mai - 16:30

DavidLeMarrec a écrit:
Ah, en Klingsor, il est carrément lourd.

En revanche, je l'aime beaucoup dans la Messe en si.

T'aimes dire le contraire de tout le monde ... voilà qui nous ramène au fait que tu aimes Adam en Alberich rabbit

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
m.gruber
Mélomane averti


Nombre de messages : 266
Date d'inscription : 01/05/2015

MessageSujet: Re: Wagner - Ring - Haitink   Dim 3 Mai - 1:54

Cololi a écrit:
Adam en Alberich ... c'est moche voilà tout. Je ne vois absolument pas l'intérêt par ailleurs. Et pourquoi chante t-il Alberich ? Parce qu'en Wotan ça serait encore plus insupportable de par la longueur du rôle. CQFD.
Que fallait-il démontrer ? Ne plus être capable de chanter un rôle n'empêche pas d'en chanter d'autres.

Son Wotan était déjà enregistré, quel intérêt de le recapter 20 ans plus tard alors qu'il avait clairement quelque-chose à apporter à Alberich ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 29737
Age : 37
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Wagner - Ring - Haitink   Dim 3 Mai - 1:56

m.gruber a écrit:
Cololi a écrit:
Adam en Alberich ... c'est moche voilà tout. Je ne vois absolument pas l'intérêt par ailleurs. Et pourquoi chante t-il Alberich ? Parce qu'en Wotan ça serait encore plus insupportable de par la longueur du rôle. CQFD.
Que fallait-il démontrer ? Ne plus être capable de chanter un rôle n'empêche pas d'en chanter d'autres.

Son Wotan était déjà enregistré, quel intérêt de le recapter 20 ans plus tard alors qu'il avait clairement quelque-chose à apporter à Alberich ?

Pour moi ça sent juste le cachetonage. Mais du cachetonage qui ruine l'intégrale en l'occurrence Neutral

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 37
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Wagner - Ring - Haitink   Lun 4 Mai - 12:29

DavidLeMarrec a écrit:
Cololi a écrit:
Adam en Alberich ... c'est moche voilà tout.

Moche ?  Sérieusement ?  C'est l'Alberich le plus tennu de timbre (si l'on passe Kelemen, mais c'est un autre genre) jamais capté… scratch  Non, sérieusement, la voix est véritablement immaculée, les aigus passent sans la moindre tension (là où tous les autres braillent plus ou moins juste…).

C'est gris, peut-être ; mais Adam a toujours eu ces espèces de grandes plaques de "matité" sur le timbre (ça vaut pour ses Wotan avec Böhm/Suitner, déjà ; idem pour son Hollandais, son Pizarro, etc.) et ça ne participe pas peu, justement, de son tranchant voire de sa richesse textuelle (travailler avec autre chose que la joliesse seule, je veux dire). Quelle différence fondamentale entre cet Alberich et les qualités de son second Wotan, avec Janowski par exemple (notamment dans Rheingold où le vertige guerrier/jouisseur est loin d'être son apanage) ? A mes yeux, aucune ; or donc il faut rejeter celui-ci parce qu'on dévalorise celui-là ?
Toujours est-il que je le trouve d'une "grâce" flottante, j'allais dire, d'un graphisme assez puissant ; fluide, fuyant et peut-être même un peu "Nixe" sous le Rhin, presque double-de-Loge au Niebelheim où il apparaît inquiétant parce que insaisissable, d'une mobilité assez proverbiale en fait. Et puis, la couleur, la couleur d'accord ; la "beauté" aussi, qu'est-ce que c'est sous l'eau et dans la pénombre du sous-sol ? Il n'y a jamais là que des couleurs dénaturées, des ombres, des repères tronqués, etc.
Alors : Adam en Alberich assurément oui Smile !
(Enfin, pour moi Embarassed !)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stolzing
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 702
Localisation : Paris
Date d'inscription : 10/05/2010

MessageSujet: Re: Wagner - Ring - Haitink   Lun 27 Juin - 21:52

Je signale à tout hasard que le coffret est vendu 22 euros sur amazon (et Janowski I 18 euros !).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
julot
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 811
Age : 44
Localisation : Paris
Date d'inscription : 21/03/2013

MessageSujet: Re: Wagner - Ring - Haitink   Mar 28 Juin - 17:59

C'est à regretter de l'avoir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesecoutes.blogspot.com
Stolzing
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 702
Localisation : Paris
Date d'inscription : 10/05/2010

MessageSujet: Re: Wagner - Ring - Haitink   Mar 28 Juin - 22:08

Il te reste à revendre ton exemplaire, puis à racheter le coffret à prix réduit, tu auras au moins la satisfaction d'avoir fait une bonne affaire Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 81768
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Wagner - Ring - Haitink   Mar 30 Aoû - 19:05

Anaxagore a écrit:


Wagner: Die Walküre (Goldberg, Studer, Salminen, Morris, Meier, Marton, Radio Bavaroise, Haitink). Superbes deuxième et troisième actes, surtout le deuxième, l'un des plus beaux que je connaisse  compress . Par contre, je trouve hélas le premier acte très décevant  Sad . Je n'ai pas cru une seconde au couple Goldberg/ Studer ... ni à la direction de Haitink. Et les bruits de scène stupides se multiplient affraid . C'est incroyable ce que le climat pouvait être orageux en ces époques et lieux mythiques Mr.Red .

Complètement du même avis, sauf que pour le I c'est vraiment Haitink qui m'ennuie, les chanteurs me plaisent assez, sans être flamboyants.
Le II et le III, Morris, Meier, Marton, c'est superbe. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anaxagore
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1842
Age : 53
Date d'inscription : 06/01/2012

MessageSujet: Re: Wagner - Ring - Haitink   Mer 31 Aoû - 23:31

Xavier a écrit:


Complètement du même avis, sauf que pour le I c'est vraiment Haitink qui m'ennuie, les chanteurs me plaisent assez, sans être flamboyants.
Le II et le III, Morris, Meier, Marton, c'est superbe. Smile

Oui Studer a une très belle voix. Elle rappelle fort Janowitz chez Karajan. Pourtant tout cela manque d'engagement je trouve. Mais tu dois avoir raison, c'est la mollesse d'Haitink qui en est sans doute la véritable cause. Je me suis presque ennuyé. Ce qui est un comble avec le premier acte. Quel dommage quand on a un deuxième et un troisième actes aussi réussis Sad .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anaxagore
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1842
Age : 53
Date d'inscription : 06/01/2012

MessageSujet: Re: Wagner - Ring - Haitink   Sam 3 Sep - 18:01



Mon impression globale après réécoute de ce Ring:

Les + : Une distribution vocale globalement de haut vol, avec en particulier le superbe Wotan de Morris, la Fricka de Meier, l’Alberich d’Adam, le Mime de Haage, le Siegfried de Jerusalem, la Brünnhilde de Marton (parfaite dans la Walkyrie), le Gunther de Hampson; un très bel orchestre, très présent et bien capté, même s’il n’atteint malgré tout pas la flamboyance de Berlin avec Karajan ou de Dresde avec Janowski; les actes II et III de la Walkyrie, surtout le II, l’un des plus beaux que je connaisse; les actes I et II de Siegfried très réussis.

Les - : Un manque souvent cruel d’engagement dramatique, qui est certes le sort de la plupart des enregistrements studio, mais qui est ici aggravé par la direction globalement assez molle de Haitink, et ce en dépit de quelques beaux moments comme la descente au Nibelheim ou encore la marche funèbre de Siegfried ; Marton qui a tendance à crier et à vibrer dès qu’elle doit chanter à pleine puissance dans Siegfried et dans le Crépuscule; les géants quelconques, Tomlinson qui chante magnifiquement mais dont je trouve la voix un peu claire pour le rôle de Hagen (comme Ridderbusch chez Karajan : j’ai sans doute trop le souvenir de Salminen ou de Greindl dans ce rôle) l’acte I de la Walkyrie, peu convaincant, l’acte III de Siegfried pas trop réussi, un Crépuscule très beau plastiquement (l’orchestre !) mais auquel je suis resté un peu extérieur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 84265
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Wagner - Ring - Haitink   Sam 3 Sep - 18:15

Merci pour la revue de détail. Smile

Ce Ring peut être un bon point de départ dans la mesure où il est fort sur les points faibles (les parties qui peuvent paraître plus ternes ou complexes à la première écoute y sont agréablement mises en lumière) et faible sur les points forts qui s'imposeront d'eux-mêmes dans n'importe quel enregistrement (le I de Walküre est effectivement un gâchis étonnant, ça paraît tout mou, alors que…).

À l'usage, il est vrai que j'y reviens peu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Anaxagore
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1842
Age : 53
Date d'inscription : 06/01/2012

MessageSujet: Re: Wagner - Ring - Haitink   Sam 3 Sep - 20:14

DavidLeMarrec a écrit:
Merci pour la revue de détail. Smile

Ce Ring peut être un bon point de départ dans la mesure où il est fort sur les points faibles (les parties qui peuvent paraître plus ternes ou complexes à la première écoute y sont agréablement mises en lumière) et faible sur les points forts qui s'imposeront d'eux-mêmes dans n'importe quel enregistrement (le I de Walküre est effectivement un gâchis étonnant, ça paraît tout mou, alors que…).  

À l'usage, il est vrai que j'y reviens peu.  

Je n'aurais pas pensé à le dire comme cela, mais tu résumes parfaitement la situation Smile .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 24654
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Wagner - Ring - Haitink   Dim 11 Mar - 6:03

Smile Après tous les commentaires précis et intelligents qui ont été postés ici, je m'en veux de poster ce succinct report,
mais c'est un pense-bête pour me souvenir que j'ai bien apprécié cet enregistrement, malgré quelques bruitages.
En consultant de vieux magazines, je viens de lire que cette version fut plutôt appréciée à sa sortie, -Diapason d'or notamment.



Mélomaniac, in playlist, a écrit:

Richard Wagner (1813-1883) :

Das Rheingold, prologue en quatre scènes

James Morris, Wotan
Marjana Lipovšek, Fricka
Heinz Zednik, Loge
Theo Adam, Alberich
Peter Haage, Mime
Andreas Schmidt, Donner
Peter Seiffert, Froh
Eva Johansson, Freia
Jadwiga Rappé, Erda
Hans Tschammer, Fasolt
Kurt Rydl, Fafner
Julie Kaufman, Woglinde
Silvia Herman, Wellgunde
Susan Quittmeyer, Flosshilde

Bernard Haitink, Orchestre symphonique de la Radio bavaroise

(Emi, novembre 1988)

Smile J'écoute tellement souvent cet opéra que j'avais oublié qui sont les trois derniers personnages de la liste  hehe
Découverte de cette interprétation, parfaite à mon goût même si ça sent un peu trop le studio,
comparé à la seule autre version (hors DVD) que je connais et qui conserve donc ma préférence : Böhm chez Philips, captée à Bayreuth.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 84265
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Wagner - Ring - Haitink   Dim 11 Mar - 17:21

C'est vrai que c'est un peu studio (surtout comparé à la folie de Böhm !), mais une splendide réussite sans point faible, je trouve. Le côté prudent est davantage présent dans Walküre (si jamais tu envisageais de faire un Ring entier, je te suggèrerais de revenir à Haitink simplement pour Siegfried et le Crépuscule, moins excellent que son Or, mais tout à fait réussis néanmoins).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Golisande
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5223
Age : 43
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

MessageSujet: Re: Wagner - Ring - Haitink   Dim 11 Mar - 18:19

J'ai vraiment du mal avec la Brünnhilde d'Eva Marton, que je trouve sans charme : il y a suffisamment de Brünnhildes plus belles et/ou plus intéressantes dans la discographie pour ne pas se passionner pour celle-là, et c'est le seul vrai défaut que je trouve à cette version (bon, il y a aussi le marchand de sable Wotan de Morris, mais ça m'embête moins)...
Cela dit, elle assure incontestablement, et c'est tout de même un peu mieux que Nilsson.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 81768
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Wagner - Ring - Haitink   Dim 11 Mar - 19:01

DavidLeMarrec a écrit:
C'est vrai que c'est un peu studio (surtout comparé à la folie de Böhm !), mais une splendide réussite sans point faible, je trouve. Le côté prudent est davantage présent dans Walküre

Je suis d'accord pour le I, clairement mou et gentil, mais le II est superbe, c'est tout autre chose (grâce aux chanteurs, mais pas seulement), et le III à peu près autant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Golisande
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5223
Age : 43
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

MessageSujet: Re: Wagner - Ring - Haitink   Dim 11 Mar - 19:29

Pour le coup, je préfère cent fois ce Ring à celui de Böhm... Sauf peut-être pour le I de Walküre, en effet (même si le Hunding de Nienstedt n'est vraiment pas terrible : ça vaut la peine d'entendre la version de 1965 avec Talvela, qui évidemment est en mono et assez mal enregistrée – quoique pas pire que beaucoup de versions fifties), et pour quelques scènes du Crépuscule...
Les sonorités, la texture et les couleurs de l'orchestre de la radio bavaroise (pas très vendeur dit comme ça hehe ) – en tout cas celles que Haitink en tire – sont vraiment magnifiques, peut-être les plus belles de toute la discographie à certains moments (je pense en particulier au Feu magique)...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tournesol
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 57
Age : 17
Localisation : Paris
Date d'inscription : 31/03/2018

MessageSujet: Re: Wagner - Ring - Haitink   Dim 8 Avr - 19:52

Das Rheingold

La direction de Haitink m’a laissé étrangement mitigé. D'un côté, je l’ai trouvée trop calme, trop sage, comme extérieure au récit : j’avais un peu l’impression d’entendre Karajan, la poésie en moins (ce qui fait quand même une sacrée différence), si bien que j’ai eu vraiment du mal à rentrer dedans et que la Première Scène m’a sérieusement ennuyé. D’un autre côté, sa direction est précise et détaillée, dans les préludes notamment. Les deux scènes centrales sont également très réussies.

James Morris est un Wotan superbe, son timbre est particulièrement magnifique. Je le trouve même supérieur à son Wotan chez Levine, plus engagé et moins dur.
Zednik est génial, très musical et assez drôle. Le récit de Loge dans la scène 2 est un des passages les plus réussis de cette version.
J’ai du mal à me positionner en ce qui concerne Theo Adam. Autant je le trouve affreux dans les scènes 1 et 4, avec une voix horriblement hachée et tremblante, comme essoufflée et n'en pouvant plus à la fin de sa Malédiction, autant j’ai bien apprécié la scène 3 où rien ne m’a particulièrement gêné. Mais bon, le bilan est quand même assez décevant.
Peter Haage est très bien en Mime. Bien investi dans son rôle, avec une petite voix sensiblement apeurée et désespérée. J'aime beaucoup.
Les Géants et Donner sont bien sans être mémorables.
Peter Seiffert est un Froh sublime.
Les Filles du Rhin ont du mal à me passionner. Plus lyriques que chipies ou tentatrices. Elles sont trop gentilles en fait. Pas vraiment ce que je préfère.
J’ai bien aimé Marjana Lipovsek en Fricka, je n’arrive pas trop à savoir pourquoi. J’ai du mal à comprendre pourquoi certains l’ont trouvée matrone ou poissonnière. Je suis presque déçu de ne pas avoir à l’entendre davantage dans Die Walküre (ce qui ne m'empêche pas d'avoir hâte de découvrir la Fricka de Meier).
Eva Johansson et Jadwiga Rappé sont de belles Freia/Erda mais leur rôle est un peu court pour que je trouve quelque chose à dire.

En résumé, une version un petit peu décevante. Pas sûr que j'y revienne souvent (à part peut-être pour Morris et Zednik).


Dernière édition par Tournesol le Ven 20 Avr - 22:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tournesol
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 57
Age : 17
Localisation : Paris
Date d'inscription : 31/03/2018

MessageSujet: Re: Wagner - Ring - Haitink   Lun 9 Avr - 23:32

Die Walküre

La direction de Haitink m'a plus plu que dans le volet précédent : plus lyrique, plus investie. Comme pour L'Or du Rhin, j'ai eu du mal à rentrer dedans (les deux premières scènes sont assez molles) mais le duo était d'une douceur et d'une beauté assez prenante. Les deux actes suivants sont magnifiques dans l'ensemble, d'une grande musicalité et avec toujours autant de précision. La Chevauchée est très réussie.

J'aime beaucoup Cheryl Studer en Sieglinde, très sensible et engagée.
Reiner Goldberg est un peu l'épine dans le pied de ce premier acte. Son timbre ne me plaît pas beaucoup (on le dirait apeuré, c'est assez désagréable), et il ne véhicule aucune émotion dans ses récits. C'est quand même mieux dans le duo et dans le deuxième acte.
Matti Salminen m'a un peu déçu. Autant j'aime beaucoup son Roi Marke et ses Hagen, autant en Hunding il me paraît assez extérieur, ni très impressionnant ni très effrayant, plutôt lisse (comme chez Boulez).

James Morris et son timbre magnifique sont de retour pour nous offrir une très belle Scène 2/Acte II et de sublimes Adieux.
Waltraud Meier en Fricka, c'est très beau, très mélodieux. Toujours un plaisir de l'entendre.
Eva Marton est une Brünnhilde très féminine et particulièrement investie dans son rôle.

Une belle Walkyrie. J'ai hâte d’écouter la suite... avec Jerusalem ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 84265
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Wagner - Ring - Haitink   Mar 10 Avr - 5:02

On s'habitude à la voix claire et plus étroite de Goldberg, et il chante tellement bien, il a des mots aussi, c'est un plaisir (plus encore en Siegfried où la concurrence est maigre, évidemment).

(Et moi j'adore Adam en Alberich, un de ses grands rôles, je ne me suis jamais expliqué pourquoi autant de monde ne l'aimait pas ici, alors qu'il est plus éloquent et plus résonant qu'à peu près tout le monde.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Tournesol
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 57
Age : 17
Localisation : Paris
Date d'inscription : 31/03/2018

MessageSujet: Re: Wagner - Ring - Haitink   Jeu 12 Avr - 3:23

DavidLeMarrec a écrit:
On s'habitude à la voix claire et plus étroite de Goldberg, et il chante tellement bien, il a des mots aussi, c'est un plaisir (plus encore en Siegfried où la concurrence est maigre, évidemment).

Oui, c'est vrai que j'ai eu l'impression de mieux l'apprécier au fur et à mesure de l'opéra. Je réécouterai à l'occasion pour voir si j'y arrive mieux.

DavidLeMarrec a écrit:
(Et moi j'adore Adam en Alberich, un de ses grands rôles, je ne me suis jamais expliqué pourquoi autant de monde ne l'aimait pas ici, alors qu'il est plus éloquent et plus résonant qu'à peu près tout le monde.)

Je ne serai pas en mesure de critiquer la technique, n'étant absolument pas qualifié pour ça. Néanmoins, il m'a laissé l'impression d'un chant assez essoufflé et surtout haché. Qu'en penses-tu ?
Cela dit, je ne m'explique non plus pourquoi cela ne m'a pas gêné dans la scène 3... J'espère que ça ira dans Siegfried.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tournesol
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 57
Age : 17
Localisation : Paris
Date d'inscription : 31/03/2018

MessageSujet: Re: Wagner - Ring - Haitink   Lun 16 Avr - 2:44

Tournesol a écrit:
Je ne serai pas en mesure de critiquer la technique, n'étant absolument pas qualifié pour ça. Néanmoins, il m'a laissé l'impression d'un chant assez essoufflé et surtout haché. Qu'en penses-tu ?

Hey, tu ne m'as pas répondu là-dessus.  Confused  Peut-être parce que "haché" ne doit pas être un terme très correct...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 84265
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Wagner - Ring - Haitink   Lun 16 Avr - 3:15

Non, parce que j'ai peu posté sur le forum ces derniers jours.

Pour moi, le fait d'avoir une ligne un peu heurtée, en tout cas pas trop de legato, est en général un atout (et en Alberich, je ne vois pas trop à quoi ça pourrait servir). Moi j'entends surtout la profondeur de la voix et la précision de l'expression, en l'occurrence.

Mais tu as très possiblement raison, c'est le genre de paramètre auquel je n'aurai pas prêté d'attention. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Tournesol
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 57
Age : 17
Localisation : Paris
Date d'inscription : 31/03/2018

MessageSujet: Re: Wagner - Ring - Haitink   Mer 18 Avr - 3:22

Siegfried

J'apprécie de plus en plus la direction de Haitink. Elle est toujours douce et précise (ce qui me permet de découvrir des trucs, d'ailleurs), mais davantage lumineuse et colorée.

Jerusalem est toujours un superbe Siegfried (en plus, à l'écran, c'est un des seuls à me rendre le personnage sympathique). Son timbre est vraiment agréable, et il est très engagé et lyrique.
Haage est un Mime assez particulier. Il n'a certes pas le fiel ou la méchanceté latente qu'ont Wohlfahrt ou Clark, mais j'aime beaucoup son engagement et son expressivité (on pourrait presque voir son jeu j'ai dit "presque").
Morris est toujours génial, mais bon je me répète un peu.

Kurt Rydl n'est pas super en Fafner. Plus mollasson que terrifiant (même pas térrifiant du tout), ça correspond bien au légume qu'est devenu Fafner, mais ça ne me marque pas du tout.
Jadwiga Rappé est une magnifique Erda, mais elle ne se démarque pas des autres, je trouve.
Kiri Te Kanawa est un très bel oiseau, très délicate.

Eva Marton m'a moins convaincu que dans le volet précédent. Son vibrato me dérange plus et elle semble aussi davantage fatiguée. Ça reste néanmoins très bien.
Pour finir, Theo Adam... Eh bah, c'est très bien ! J'espère que ce n'est parce que j'ai été inconsciemment exposé à certaines influences Wink , mais rien ne m'a gêné. Je commence même à voir ce que David veut dire quand il parle d’éloquence. Le génial duo Alberich/Mine est particulièrement réussi.

En résumé, un très très bon Siegfried que je réécouterai avec plaisir.


Dernière édition par Tournesol le Ven 20 Avr - 22:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 84265
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Wagner - Ring - Haitink   Mer 18 Avr - 15:45

Oui, Haitink est vraiment très bien dans ce Siegfried, malgré la prise de son un peu ouatée d'EMI. Paisible, mais très belles couleurs.

Citation :
Haage est un Mime assez particulier. Il n'a certes pas le fiel ou la méchanceté latente qu'ont Wohlfahrt ou Clark, mais j'aime beaucoup son engagement et son expressivité

Mais enfin, Mime n'a rien de méchant, tout ça n'est qu'un complot ourdi par les siegfriediens avec la complicité de Wagner ! Evil or Very Mad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Tournesol
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 57
Age : 17
Localisation : Paris
Date d'inscription : 31/03/2018

MessageSujet: Re: Wagner - Ring - Haitink   Mer 18 Avr - 17:11

DavidLeMarrec a écrit:
Citation :
Haage est un Mime assez particulier. Il n'a certes pas le fiel ou la méchanceté latente qu'ont Wohlfahrt ou Clark, mais j'aime beaucoup son engagement et son expressivité

Mais enfin, Mime n'a rien de méchant, tout ça n'est qu'un complot ourdi par les siegfriediens avec la complicité de Wagner ! Evil or Very Mad

Dans le cas général (et à la lecture du livret seul), je suis d'accord avec toi, mais ça dépend tout de même de l'interprétation (tu ne vas pas me dire que tu confierais ton chien à ce genre d'individu  hehe  : /watch?v=qqHrnik-4dk&feature=youtu.be&t=6699).
Et puis, rien de méchant, c'est un peu fort quand même. Mime n'est pas tout blanc, à moins que tu ne considères que l'ingratitude justifie le meurtre, dans ce cas, je n'aimerais pas trop te rencontrer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 84265
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Wagner - Ring - Haitink   Mer 18 Avr - 18:43

Tournesol a écrit:
(tu ne vas pas me dire que tu confierais ton chien à ce genre d'individu

Je t'accorde que, lorsqu'on voit ce qu'a produit l'éducation de Siegfried, un benêt et un parricide, on peut effectivement regretter de ne pas avoir informé plus tôt les services sociaux.


Citation :
Et puis, rien de méchant, c'est un peu fort quand même. Mime n'est pas tout blanc, à moins que tu ne considères que l'ingratitude justifie le meurtre, dans ce cas, je n'aimerais pas trop te rencontrer...

Mais enfin, Mime n'a jamais voulu tuer Siegfried ! Siegfried prétend entendre des oiseaux le lui dire, après avoir bu du sang de dragon… mais bien sûr. Mime aurait surtout dû être beaucoup plus sévère sur ses fréquentations (et ses consommations).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Tournesol
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 57
Age : 17
Localisation : Paris
Date d'inscription : 31/03/2018

MessageSujet: Re: Wagner - Ring - Haitink   Jeu 19 Avr - 0:52

DavidLeMarrec a écrit:
Je t'accorde que, lorsqu'on voit ce qu'a produit l'éducation de Siegfried, un benêt et un parricide, on peut effectivement regretter de ne pas avoir informé plus tôt les services sociaux.

pété de rire Tu n'aurais pas voulu confier Siegfried à la DDASS, non plus ?  Laughing


DavidLeMarrec a écrit:
Citation :
Et puis, rien de méchant, c'est un peu fort quand même. Mime n'est pas tout blanc, à moins que tu ne considères que l'ingratitude justifie le meurtre, dans ce cas, je n'aimerais pas trop te rencontrer...

Mais enfin, Mime n'a jamais voulu tuer Siegfried !  Siegfried prétend entendre des oiseaux le lui dire, après avoir bu du sang de dragon… mais bien sûr.  Mime aurait surtout dû être beaucoup plus sévère sur ses fréquentations (et ses consommations).

Mais c'est lui-même qui le dit, il me semble.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 84265
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Wagner - Ring - Haitink   Jeu 19 Avr - 1:24

Non, il ne dit pas ça, l'opéra nous fait entendre ce que Siegfried perçoit après avoir bu le sang du dragon. Mime se récrie qu'il ne dit pas cela.

Wagner et Siegfried sont de mèche pour le plus odieux des crimes. Neutral
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Tournesol
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 57
Age : 17
Localisation : Paris
Date d'inscription : 31/03/2018

MessageSujet: Re: Wagner - Ring - Haitink   Jeu 19 Avr - 1:37

DavidLeMarrec a écrit:
Non, il ne dit pas ça, l'opéra nous fait entendre ce que Siegfried perçoit après avoir bu le sang du dragon. Mime se récrie qu'il ne dit pas cela.

Wagner et Siegfried sont de mèche pour le plus odieux des crimes. Neutral

Shocked Bah, je n'ai pas sorti l'extrait de mon chapeau : liquider ("räumen") avec une arme ("Waffe"), ça me paraît clair.
Cela dit, entre Siegfried et Mime, c'est ce dernier qui attire davantage ma sympathie.


Dernière édition par Tournesol le Ven 20 Avr - 22:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 84265
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Wagner - Ring - Haitink   Jeu 19 Avr - 1:45

L'Oiseau lui dit ceci (car, bien sûr, les oiseaux parlent, ben voyons) :
Hörte Siegfried nur scharf
auf des Schelmen Heuchlergered'!
Wie sein Herz es meint,
kann er Mime verstehn
so nützt' ihm des Blutes Genuß.

Tandis que Mime dément dire ce qu'entend Siegfried (qui plane à deux mille pieds, manifestement) :
Was möcht' ich?
Sagt' ich denn das?

La drogue n'est pas une excuse pour assassiner son père.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 29737
Age : 37
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Wagner - Ring - Haitink   Jeu 19 Avr - 1:50

DavidLeMarrec a écrit:

La drogue n'est pas une excuse pour assassiner son père.

Heureusement que nous avons des philosophes moralistes de haut vol en ces lieux Laughing

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Wagner - Ring - Haitink   

Revenir en haut Aller en bas
 
Wagner - Ring - Haitink
Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Wagner - Ring - Haitink
» Wagner - Ring - Böhm
» Wagner - Ring - Keilberth
» Wagner-Ring Karajan
» Wagner - Ring - CD (3)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: