Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Haydn : Les sept dernières paroles du Christ.

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
athos
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 222
Age : 55
Localisation : lyon
Date d'inscription : 04/10/2009

MessageSujet: Haydn : Les sept dernières paroles du Christ.   Lun 9 Nov 2009 - 14:19

En testant deux lecteurs CD chez mon vendeur de hifi, je suis tombé sur un CD diapason contenant cette oeuvre; écouter l'introduction 25 fois m'a donné l'envie d'acheter le CD. (même si je n'ai pas conclu l'achat question hifi...).

Donc, commande chez le disquaire allemand (avec 4 autres cd quand même...), reçue aujourd'hui.
J'avais auparavant choisi la version en écoutant des extraits sur le site.

J'ai donc pris la version de Franz Brüggen et l'orchestre du 18ème siécle.



Belle musique, même si assez "classique" (normal). C'est profond, lent, à écouter pour réfléchir sur le sens de la vie. ( colors ).

Sinon, le son est magnifique, ample, un peu de réverbération mais pas trop (enregistré live dans une chapelle).
Les cordes graves donnent à fond, les silences même sont beaux.
Je ne sais pas si c'est enregistré avec instruments d'époque, enfin, peu importe, ça ne grince pas.
Le tempo est vraiment très mesuré sur certains titres, mais bon, ça passe, je suppose que c'est écrit pour être joué comme celà.

A noter qu'entre chaque sonate, il y a un bref intermezzo composé par un auteur contemporain. Pas mal.
Voilà, ça me convient, je ne sais pas quelle version j'ai écoutée au magasin hifi d'ailleurs, il faudra que j'y retourne...


( le hasard a fait qu'en fouinant pour trouver d'autres cd, je suis tombé sur "les sept paroles du Christ" de Sofia Gubaidulina, et que l'écoute d'extraits m'a convaincu. Pas encore écouté.
Encore un peu et je vais devenir croyant !
bedo )


Dernière édition par athos le Lun 9 Nov 2009 - 22:27, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Octavian
Glasse les fraises
avatar

Nombre de messages : 7333
Age : 35
Localisation : Près du Vieux Port
Date d'inscription : 07/05/2008

MessageSujet: Re: Haydn : Les sept dernières paroles du Christ.   Lun 9 Nov 2009 - 21:04

Étonnant qu'il n'y ait pas encore eu de fil discographique sur ce chef-d'œuvre. Merci de l'avoir créé, du coup.

Pour ma part, je ne connais que la version Savall avec le Concert des Nations (1990, Astrée). Il faudrait que je réécoute prochainement, tiens...



Attention, il existe plusieurs versions de ces "Sept Dernières Paroles":
- la version originale de 1786 pour orchestre (c'est celle que joue Savall et, je suppose, Brüggen)
- la version pour quatuor à cordes de 1787
- la version "oratorio", beaucoup plus tardive (1796), avec texte chanté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jules Biron
Noctambule
avatar

Nombre de messages : 12321
Age : 26
Date d'inscription : 23/02/2007

MessageSujet: Re: Haydn : Les sept dernières paroles du Christ.   Lun 9 Nov 2009 - 21:13

Y a pas une version pianoforte aussi ?
Le Gaillard l'a enregistrée, mais c'est pas passionnant pour clavier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guyercoeur
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 215
Localisation : Villeurbanne
Date d'inscription : 26/07/2005

MessageSujet: Re: Haydn : Les sept dernières paroles du Christ.   Mer 11 Nov 2009 - 13:21

Une bien belle oeuvre.
Peut être mon Haydn préféré.
Je possède 4 versions :
Version quatuor : Tatrai et Festetics
Avec orchestre : Harnoncourt et Savall.

J 'ai vite abandonné l 'écoute des versions orchestrales .....ça me semble un peu lourd.
Par contre la version quatuor m 'entraine vers une saine méditation.
Surtout la version des FESTETICS .
Voilà !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vonhirsch
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 53
Date d'inscription : 30/09/2009

MessageSujet: Re: Haydn : Les sept dernières paroles du Christ.   Mer 11 Nov 2009 - 21:38

"Enlevez moi ces clous, ça fait mal!"

J'ai gagné ?

Bon, ça va, je sors Arrow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guyercoeur
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 215
Localisation : Villeurbanne
Date d'inscription : 26/07/2005

MessageSujet: Re: Haydn : Les sept dernières paroles du Christ.   Mer 11 Nov 2009 - 22:26

vonhirsch a écrit:
"Enlevez moi ces clous, ça fait mal!"

J'ai gagné ?

Arrow

hehe hehe y'en a bien 7 !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
WoO
Surintendant
avatar

Nombre de messages : 14116
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Haydn : Les sept dernières paroles du Christ.   Lun 5 Juil 2010 - 21:06

J'ai écouté les sept dernières paroles dans la version pour quatuor à cordes interprétée par le Quatuor Terpsycordes (Ricercar). Cet ensemble joue sur instruments d'époque, ce dont j'aurais très bien pu me passer. L'enregistrement est récent (2009) et on doit pouvoir le trouver sur deezer ou musicme. L'oeuvre me plaît, certains passages sont magnifiques, même si je suis un tout petit peu déçu : je m'attendais à quelque chose de plus douloureux vu le sujet. Je ne sais pas si ça vient des interprètes,de l'oeuvre ou des deux.
L'ensemble est plutôt relaxant et reposant, à la fois élégant et apaisé.



Est-ce que quelqu'un connait la version des Kodaly ?
Un internaute sur Amazon recommande les Mosaïques mais ceux-ci sont introuvables.


Dernière édition par WoO le Lun 5 Juil 2010 - 21:13, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Haydn : Les sept dernières paroles du Christ.   Lun 5 Juil 2010 - 21:09

WoO a écrit:
Un internaute sur Amazon recommande les Mosaïques mais ceux-ci sont introuvables.
Mosaïques ça gratte beaucoup d'habitude, donc sur ce plan ça ne sera pas mieux que Terpsycordes.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85753
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Haydn : Les sept dernières paroles du Christ.   Lun 5 Juil 2010 - 21:23

WoO a écrit:
J'ai écouté les sept dernières paroles dans la version pour quatuor à cordes interprétée par le Quatuor Terpsycordes (Ricercar). Cet ensemble joue sur instruments d'époque, ce dont j'aurais très bien pu me passer. L'enregistrement est récent (2009) et on doit pouvoir le trouver sur deezer ou musicme. L'oeuvre me plaît, certains passages sont magnifiques, même si je suis un tout petit peu déçu : je m'attendais à quelque chose de plus douloureux vu le sujet. Je ne sais pas si ça vient des interprètes,de l'oeuvre ou des deux.
L'ensemble est plutôt relaxant et reposant, à la fois élégant et apaisé.



Est-ce que quelqu'un connait la version des Kodaly ?
Un internaute sur Amazon recommande les Mosaïques mais ceux-ci sont introuvables.
J'avais énormément aimé les Terpsycordes en salle dans le Premier Quatuor de Ligeti. Pour les versions, la plupart de celles que j'ai écoutées sont plus anciennes, il faudra que j'aille vérifier pour les Kodály si j'ai déjà écouté ça.

Sinon, je confirme que l'oeuvre dans cette disposition ressemble plutôt à de grands et jolis aplats, pas très dramatiques ni très douloureux, à peine un peu sombres et voilés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Mandryka
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 660
Date d'inscription : 03/04/2010

MessageSujet: Re: Haydn : Les sept dernières paroles du Christ.   Lun 5 Juil 2010 - 23:02

Je peux à peine supporter autant d’adagios dans la version pour quatuor. En revanche la version pour chœur me plait plus. J’ai l'enregistrement d’Accentus, mais je n’ai jamais entendu une autre. Alors je suis curieux de savoir s'il y a une meilleure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
WoO
Surintendant
avatar

Nombre de messages : 14116
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Haydn : Les sept dernières paroles du Christ.   Lun 5 Juil 2010 - 23:20

Je ne connais pas encore la version-oratorio, je ne savais pas qu'Accentus l'avait enregistré et je pensais qu'il n'y avait sur le marché que Matt (Brilliant) et Harnoncourt (Teldec).

Je viens d'écouter la version pour pianoforte. Bart van Oort est vraiment excellent. C'est une lecture fine émouvante, d'une sensibilité quasiment romantique par moment. A mon avis cette version est aussi intéressante que celle, sans doute plus répandue, pour quatuor à cordes.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jorge
Caliméro baroqueux
avatar

Nombre de messages : 6307
Age : 30
Localisation : Strossburi
Date d'inscription : 20/10/2005

MessageSujet: Re: Haydn : Les sept dernières paroles du Christ.   Lun 5 Juil 2010 - 23:24

En oratorio, il y aussi la version Brüggen parue récemment et louée un peu partout
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
WoO
Surintendant
avatar

Nombre de messages : 14116
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Haydn : Les sept dernières paroles du Christ.   Lun 5 Juil 2010 - 23:36

C'est le disque que montre athos dans son premier message ? Comme il ne dit pas un mot sur d'éventuels chanteurs je pensais que c'était la version pour orchestre seul (et Octavian aussi d'ailleurs).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jorge
Caliméro baroqueux
avatar

Nombre de messages : 6307
Age : 30
Localisation : Strossburi
Date d'inscription : 20/10/2005

MessageSujet: Re: Haydn : Les sept dernières paroles du Christ.   Lun 5 Juil 2010 - 23:52

Ah oui, en effet, au temps pour moi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
WoO
Surintendant
avatar

Nombre de messages : 14116
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Haydn : Les sept dernières paroles du Christ.   Sam 31 Déc 2011 - 15:12

Tiré du fil Théodore Dubois :

Cololi a écrit:
WoO a écrit:

Les sept dernières paroles du Christ en croix j'ai beaucoup aimé, au moins on ne s'ennuie pas comme chez Haydn.

C'est petit comme du DLM ça Shit D'ailleurs tu as du lui piquer !!
C'est juste la plus belle oeuvre de Haydn Sad

Pris individuellement certains mouvements sont très beaux, mais tous à la suite je finis immanquablement par piquer du nez... I don't want that
Et pourtant j'ai du essayer les 3/4 des versions existantes !
Je cherche toujours la version idéale...

Non, je ne pense pas que ce soit la plus belle oeuvre de Haydn. study
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bertram
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1717
Age : 38
Localisation : Paris
Date d'inscription : 11/04/2009

MessageSujet: Re: Haydn : Les sept dernières paroles du Christ.   Sam 31 Déc 2011 - 15:16

Je partage cet avis : de ma vie, je n'ai jamais frôlé autant le sommeil pendant un concert que lorsque j'ai entendu cette œuvre (au pianoforte seul, ceci dit).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 30316
Age : 37
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Haydn : Les sept dernières paroles du Christ.   Sam 31 Déc 2011 - 15:21

Arf Sad

Que dire ? C'est p être le fait qu'il n'y ai que des mouvements lents ?
Et pour le coup je trouve la Création bien plus inégale (et nettement moins profonde - à part l'intro).

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Bertram
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1717
Age : 38
Localisation : Paris
Date d'inscription : 11/04/2009

MessageSujet: Re: Haydn : Les sept dernières paroles du Christ.   Sam 31 Déc 2011 - 15:31

Cololi a écrit:
Arf Sad

Que dire ? C'est p être le fait qu'il n'y ai que des mouvements lents ?
Et pour le coup je trouve la Création bien plus inégale (et nettement moins profonde - à part l'intro).

Oui d'accord aussi avec toi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 30316
Age : 37
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Haydn : Les sept dernières paroles du Christ.   Sam 31 Déc 2011 - 17:15

Bertram a écrit:
Cololi a écrit:
Arf Sad

Que dire ? C'est p être le fait qu'il n'y ai que des mouvements lents ?
Et pour le coup je trouve la Création bien plus inégale (et nettement moins profonde - à part l'intro).

Oui d'accord aussi avec toi...

Tu veux dire que tu t'ennuies encore plus avec la Création Mr.Red ?

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Bertram
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1717
Age : 38
Localisation : Paris
Date d'inscription : 11/04/2009

MessageSujet: Re: Haydn : Les sept dernières paroles du Christ.   Sam 31 Déc 2011 - 17:20

Hélas, Haydn ne m'a jamais touché, à part un ou deux mouvements lents de messes et de trios...Ce n'est vraiment pas mon truc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 30316
Age : 37
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Haydn : Les sept dernières paroles du Christ.   Sam 31 Déc 2011 - 18:56

Bertram a écrit:
Hélas, Haydn ne m'a jamais touché, à part un ou deux mouvements lents de messes et de trios...Ce n'est vraiment pas mon truc.

Ah d'accord.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Mandryka
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 660
Date d'inscription : 03/04/2010

MessageSujet: Re: Haydn : Les sept dernières paroles du Christ.   Sam 31 Déc 2011 - 21:45

Peut-être tu aimerais la version chorale.

Est qu’ill y a une autre pièce de musique qui est en six ou sept mouvements lents? Je peux penser à que le dernier quatuor à cordes de Chostakovitch, le Quinzième
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Onieshka
Néophyte
avatar

Nombre de messages : 19
Age : 29
Localisation : Quelque part entre les montagnes
Date d'inscription : 19/10/2011

MessageSujet: Re: Haydn : Les sept dernières paroles du Christ.   Dim 1 Avr 2012 - 10:02

Bertram a écrit:
Je partage cet avis : de ma vie, je n'ai jamais frôlé autant le sommeil pendant un concert que lorsque j'ai entendu cette œuvre (au pianoforte seul, ceci dit).

Oh alors tu n'as jamais vu da gelo a gelo de sciarrino parce que je ne me suis jamais autant ennuyé de toute ma vie. Je regardais ma montre toutes les trente secondes...
Mais pour en revenir à Haydn, la version quatuor est, selon moi, magnifique et il se peut que la version pianoforte ait perdu quelque chose... Après, c'est une question de point de vue...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Idumée
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 25
Localisation : Paris/Nîmes
Date d'inscription : 03/07/2013

MessageSujet: Re: Haydn : Les sept dernières paroles du Christ.   Jeu 4 Juil 2013 - 17:04

Mandryka a écrit:
Est qu’ill y a une autre pièce de musique qui est en six ou sept mouvements lents? Je peux penser à que le dernier quatuor à cordes de Chostakovitch, le Quinzième
Peut-être le très prenant et beau Rituel in memoriam Bruno Maderna de Boulez, que tu pourras trouver dans l'album des Oeuvres complètes qui vient de sortir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Idumée
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 25
Localisation : Paris/Nîmes
Date d'inscription : 03/07/2013

MessageSujet: Re: Haydn : Les sept dernières paroles du Christ.   Jeu 4 Juil 2013 - 17:05

Bertram a écrit:
Hélas, Haydn ne m'a jamais touché, à part un ou deux mouvements lents de messes et de trios...Ce n'est vraiment pas mon truc.
Tente les derniers quatuors, pour moi de loin ses oeuvres les plus intéressantes et touchantes (avec les trios et certaines sonates pour piano).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stolzing
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 709
Localisation : Paris
Date d'inscription : 10/05/2010

MessageSujet: Re: Haydn : Les sept dernières paroles du Christ.   Jeu 4 Juil 2013 - 22:57

Onieshka a écrit:
Bertram a écrit:
Je partage cet avis : de ma vie, je n'ai jamais frôlé autant le sommeil pendant un concert que lorsque j'ai entendu cette œuvre (au pianoforte seul, ceci dit).


Mais pour en revenir à Haydn, la version quatuor est, selon moi, magnifique et il se peut que la version pianoforte ait perdu quelque chose... Après, c'est une question de point de vue...

Je me suis amusé à réaliser moi-même une transcription pour piano à partir de la version pour quatuor, ça ne présente aucune difficulté (il y a quelques écarts un peu trop importants, mais on peut aisément trouver une solution qui respecte l'harmonie, et le finale n'est pas facile, avec ses trémolos, mais je me suis aidé d'un enregistrement pour trouver des solutions). C'est très agréable à jouer, mais je ne suis pas sûr, effectivement, que cela ait un intérêt pour un public, car c'est sans doute un peu monotone. Mieux vaut l'entendre dans les autres versions. Il ne faut d'ailleurs pas négliger la version chorale, qui comporte un intermède pour vents seuls (entre les 4e et 5e paroles) particulièrement beau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Idumée
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 25
Localisation : Paris/Nîmes
Date d'inscription : 03/07/2013

MessageSujet: Re: Haydn : Les sept dernières paroles du Christ.   Ven 5 Juil 2013 - 9:22

Stolzing a écrit:
Je me suis amusé à réaliser moi-même une transcription pour piano à partir de la version pour quatuor, ça ne présente aucune difficulté (il y a quelques écarts un peu trop importants, mais on peut aisément trouver une solution qui respecte l'harmonie, et le finale n'est pas facile, avec ses trémolos, mais je me suis aidé d'un enregistrement pour trouver des solutions).  
Il existe une version « officielle » pour clavier, réalisée je crois dès 1787, par une personne dont je ne connais pas le nom, mais approuvée par Haydn lui-même (elle figure du reste à son catalogue sous Hob.XX.03). Quelques enregistrements de cette version sont disponibles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eusèbe
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 917
Age : 42
Localisation : Paris/ Lille
Date d'inscription : 23/09/2014

MessageSujet: Re: Haydn : Les sept dernières paroles du Christ.   Sam 4 Avr 2015 - 0:09

Je viens d'écouter coup sur coup deux versions pour quatuor

Cuarteto Casals, Harmonia mundi



Instrumentalement très beau et maîtrisé, quoiqu'assez maniéré dans les phrasés (j'aurais presque tendance à dire que c'est affecté, si je ne craignais de me repentir d'un jugement trop abrupt lorsque je réécouterai). Personnellement, j'ai du mal à y entendre les sept dernières paroles du Christ, mais la technique et la musicalité sont de première force.

Quatuor Talich, Calliope, réédition Dolce volta.



Il y a moins de couleurs sonores, c'est moins immédiatement séduisant, mais c'est une lecture plus ascétique, plus intériorisée, qui me parait mieux convenir au climat de l'oeuvre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85753
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Haydn : Les sept dernières paroles du Christ.   Sam 4 Avr 2015 - 1:15

Ah oui, la virtuosité et la modernité un peu démonstrative des Casals là-dedans, ça fait pas envie.

Terpsycordes ! La chaleur des timbres anciens avec la largeur d'assise d'un vrai quatuor beethovenien, à la fois le sens du drame et une certaine profondeur mystique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
luisa miller
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3816
Age : 918
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: Haydn : Les sept dernières paroles du Christ.   Sam 29 Aoû 2015 - 22:18

L'oeuvre sera donnée à Poitiers par le Collegium Vocale Gent et l'Orchestre des Champs Élysées sous la direction de Philippe Herreweghe avec Sarah Wegener, Marie Henriette Reinhold, Robin Tritschler et David Soar.

Qui connait ces chanteurs?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://lyriqueinfo.blogspot.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85753
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Haydn : Les sept dernières paroles du Christ.   Dim 30 Aoû 2015 - 11:52

Herreweghe n'a jamais fait une erreur de distribution, je crois… toujours des choix au cordeau, qui ne tiennent pas compte des écuries, et très adaptés à chaque œuvre. Il me semble avoir entendu Sarah Wegener (et que c'était une très belle voix, très bien équilibrée), à confirmer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Eusèbe
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 917
Age : 42
Localisation : Paris/ Lille
Date d'inscription : 23/09/2014

MessageSujet: Re: Haydn : Les sept dernières paroles du Christ.   Jeu 8 Oct 2015 - 17:50

Cololi a écrit:

Eusèbe a écrit:
Cololi a écrit:
Eusèbe a écrit:


Mon Dieu, que c'est beau! Sad

Oui Sad  (c'est le plus beau de Haydn)
Mais Arnaud n'a toujours pas écouté

Les Emerson ont une gravité qui, jointe à une technique parfaite, sublime cette oeuvre !

Je ne connais que cette version, mais j'adore !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
luisa miller
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3816
Age : 918
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: Haydn : Les sept dernières paroles du Christ.   Jeu 17 Mar 2016 - 22:37

luisa miller a écrit:
L'oeuvre sera donnée à Poitiers par le Collegium Vocale Gent et l'Orchestre des Champs Élysées sous la direction de Philippe Herreweghe avec Sarah Wegener, Marie Henriette Reinhold, Robin Tritschler et David Soar.

Qui connait ces chanteurs?

J'en reviens; c'était du lourd drunken drunken drunken drunken drunken . Je vais regretter qu'une sortie CD ne soit pas prévue Confused
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://lyriqueinfo.blogspot.fr/
vieille cire
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 239
Age : 72
Localisation : asnieres sur seine
Date d'inscription : 06/05/2009

MessageSujet: naguère   Dim 19 Aoû 2018 - 8:51

Alors dans les versions du mésozoïque,mon gout pervers me porte vers Hermann Scherchen (vous savez, le controversé: "Si quelqu'un l'a fait comme moi avant moi, ça n'est pas la peine que je le fasse.") Sinon mes vieux référents Hoffele et Kaminski proposaient Sandor Vegh et secondairement Savall.  (c'est sur youtube) Je n'arrive pas à remettre la main sur Ros-Marba. Enfin, pour le fun essayez Messner (avec Güden et Patzak). De retour dans le (pas si)-nouveau monde, j'ai bien envie de me procurer le travail de Madame Equilbey, en général, j'aime bien. coucou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6634
Age : 43
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: Haydn : Les sept dernières paroles du Christ.   Dim 19 Aoû 2018 - 13:26

Personnellement, une version certes pas du mésozoïque, mais dont l'esthétique est vraiment d'un autre temps (1965, c'est le pliocène, non?), et à laquelle je reste indéfectiblement attaché depuis que je l'ai découverte, adolescent, c'est celle Antoni Ros-Marbà avec l'Orchestre de chambre de Catalogne chez Charlin (dont vient de parler vieille cire.)

C'est, expressivement, austère mais très intense, le coloris orchestral est sombre et ample et l'atmosphère sonore d'une belle densité (capté à Notre-Dame de Pédralbès, à Barcelone.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spineur
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 20
Date d'inscription : 27/05/2018

MessageSujet: Lubimov: piano a tangente   Dim 19 Aoû 2018 - 14:07

Une version très réussie des sept dernières paroles du Christ est celle d'Alexei Lubimov sur un piano a tangente, en fait une replique d'un instrument ancien fabriqué pour ce projet.  Cet instrument est une sorte de clavicorde capable de restituer une dynamique comme le piano.  Le coté dramatique de l'oeuvre ressort parfaitement.  Lubimov affectionne particulièrement cet instrument et a enregistré depuis des oeuvres de J.-C. Bach dans un album intitulé Tangere.  C'est aussi reussi.  Mais si J.-C. Bach est bien, Haydn c'est encore mieux !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85753
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Haydn : Les sept dernières paroles du Christ.   Dim 19 Aoû 2018 - 14:47

Pour des raisons de convictions personnelles, je n'ai toujours pas écouté ces albums qui m'intriguent pourtant beaucoup dès qu'on agite la facture.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6634
Age : 43
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: Haydn : Les sept dernières paroles du Christ.   Dim 19 Aoû 2018 - 15:51

DavidLeMarrec a écrit:
Pour des raisons de convictions personnelles, je n'ai toujours pas écouté ces albums qui m'intriguent pourtant beaucoup dès qu'on agite la facture.
Pourtant, la sonorité du piano à tangente là-dedans devrait t'intéresser - comme un pianoforte dont les spécificités par rapport au piano comme au clavecin seraient encore accentuées. Et l'interprétation de Lubimov est vraiment bien, mais peut-être en effet pas trop ta tasse de thé (je n'ai là-dedans qu'Immerseel comme point de comparaison - tu aimerais peut-être davantage.) Personnellement, ces Sept Paroles, c'est un disque que j'aime énormément. Mais au contraire de toi, j'adore déjà l'œuvre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85753
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Haydn : Les sept dernières paroles du Christ.   Dim 19 Aoû 2018 - 16:00

Benedictus a écrit:
Pourtant, la sonorité du piano à tangente là-dedans devrait t'intéresser - comme un pianoforte dont les spécificités par rapport au piano comme au clavecin seraient encore accentuées. Et l'interprétation de Lubimov est vraiment bien, mais peut-être en effet pas trop ta tasse de thé (je n'ai là-dedans qu'Immerseel comme point de comparaison - tu aimerais peut-être davantage.) Personnellement, ces Sept Paroles, c'est un disque que j'aime énormément. Mais au contraire de toi, j'adore déjà l'œuvre.

Tu as ouvert le spoiler ?  En fait je disais sous forme badine que la recommandation de Spineur m'intéressait beaucoup, mais que je ne l'avais pas encore fait (le spoiler étant censé expliquer pourquoi).

Donc oui, je vais essayer. Moi, comme Cololi, je suis assez sensible à la version quatuor – et sur crincrins, par les Terpsycordes, c'est vraiment très vivifiant !  Au piano, je trouve qu'il y a assez peu de matière pour que ça sa se tienne, mais je tâcherai de retenter, en pensant très fort au Via Crucis de Liszt. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6634
Age : 43
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: Haydn : Les sept dernières paroles du Christ.   Dim 19 Aoû 2018 - 16:12

DavidLeMarrec a écrit:
Tu as ouvert le spoiler ?  En fait je disais sous forme badine que la recommandation de Spineur m'intéressait beaucoup, mais que je ne l'avais pas encore fait (le spoiler étant censé expliquer pourquoi).
Le pourquoi n'était tout de même pas très clair. (J'avais cru que tu t'identifiais à la pécheresse repentie, je n'avais pas fait attention au titre du disque de J.-Ch. Bach.)

DavidLeMarrec a écrit:
Donc oui, je vais essayer. Moi, comme Cololi, je suis assez sensible à la version quatuor – et sur crincrins, par les Terpsycordes, c'est vraiment très vivifiant !  Au piano, je trouve qu'il y a assez peu de matière pour que ça sa se tienne, mais je tâcherai de retenter, en pensant très fort au Via Crucis de Liszt. Smile
Moi aussi j'aime bien la version quatuor; je n'ai pas encore essayé les Terpsycordes, je n'ai que les Mosaïques (qui y font preuve de leurs grandes qualités et de leurs petits défauts habituels.) Ce que tu dis de la version pour clavier n'est pas forcément faux, mais justement l'étrange sonorité de l'instrument de Lubimov soutient assez efficacement l'attention.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85753
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Haydn : Les sept dernières paroles du Christ.   Dim 19 Aoû 2018 - 16:20

Benedictus a écrit:
je n'avais pas fait attention au titre du disque de J.-Ch. Bach.)

Ni aux tangentes ! cool-blue


Citation :
mais justement l'étrange sonorité de l'instrument de Lubimov soutient assez efficacement l'attention.

C'est ce que je me dis ; je ne suis pas sûr que mon intérêt pour l'œuvre brute soit suffisant pour ça, mais il doit y avoir un côté Goldberg-Landowska assez sympa. albino
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Adalbéron
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 672
Age : 999
Localisation : Rue de la Grande Truanderie
Date d'inscription : 21/08/2015

MessageSujet: Re: Haydn : Les sept dernières paroles du Christ.   Mar 21 Aoû 2018 - 0:24

Je suis particulièrement friand de cette version pour clarinette d'amour et cors de basset (au nombre de trois), avec psalmodies :


Jean-Claude Veilhan - Éric Lorho - Ana Melo - Jean-Louis Gauch
avec François Hagenmuller, timbales
et, pour les psalmodies :
Anne Magouët, soprano
Sophie Toussaint-Primard, contralto
Étienne Meyer, ténor
Renaud Delaigue, basse
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://pezzocapriccioso.wordpress.com
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6634
Age : 43
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: Haydn : Les sept dernières paroles du Christ.   Mar 21 Aoû 2018 - 0:51

Adalbéron a écrit:
version pour clarinette d'amour et cors de basset (au nombre de trois)
Je ne connais pas, mais c'est encore plus Davido-compatible que le piano à tangentes (encore que ça manque encore un peu de théorbes.) Mais c'est un arrangement de la main de Haydn? Et en quoi consiste la psalmodie?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adalbéron
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 672
Age : 999
Localisation : Rue de la Grande Truanderie
Date d'inscription : 21/08/2015

MessageSujet: Re: Haydn : Les sept dernières paroles du Christ.   Mar 21 Aoû 2018 - 1:17

Benedictus a écrit:
Adalbéron a écrit:
version pour clarinette d'amour et cors de basset (au nombre de trois)
Je ne connais pas, mais c'est encore plus Davido-compatible que le piano à tangentes (encore que ça manque encore un peu de théorbes.) Mais c'est un arrangement de la main de Haydn? Et en quoi consiste la psalmodie?

Je découvre avec horreur que l'enregistrement semble avoir disparu des plateformes d'écoute en streaming Shocked
De mémoire, donc, les passages psalmodiés sont ceux de la version « oratorio » (quand il y a quatre solistes).
Je pense que l'arrangement est de la main de Vailhan, mais j'ai une amie qui possède le CD, je vais lui demander Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://pezzocapriccioso.wordpress.com
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85753
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Haydn : Les sept dernières paroles du Christ.   Mar 21 Aoû 2018 - 16:12

Benedictus a écrit:
Adalbéron a écrit:
version pour clarinette d'amour et cors de basset (au nombre de trois)
Je ne connais pas, mais c'est encore plus Davido-compatible que le piano à tangentes (encore que ça manque encore un peu de théorbes.) Mais c'est un arrangement de la main de Haydn? Et en quoi consiste la psalmodie?

Je l'ai bien sûr vu en concert ( Cool ), sans timbales ni psalmodies d'ailleurs. Arrangement d'époque me semble-t-il, à ce qui nous en avait été dit avant le concert. Je trouve que c'est assez fascinant à voir (les instruments coudés avec tous les mécanismes visibles, les pustules de corne au bout des doigts…), mais les dynamiques et la variété des timbrés ne peuvent vraiment pas se comparer avec un quatuor à cordes, j'avais trouvé ça un brin long au bout du compte. Mérite bien sûr, bien sûr l'écoute !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Adalbéron
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 672
Age : 999
Localisation : Rue de la Grande Truanderie
Date d'inscription : 21/08/2015

MessageSujet: Re: Haydn : Les sept dernières paroles du Christ.   Sam 10 Nov 2018 - 3:08

Donc, pour avoir eu le livret du CD entre les mains (et demandé à l’intéressé), il s’agit d’un arrangement de la main de J.-C. Veilhan, d’après la version pour quatuor à cordes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://pezzocapriccioso.wordpress.com
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85753
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Haydn : Les sept dernières paroles du Christ.   Sam 10 Nov 2018 - 15:25

Merci. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6634
Age : 43
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: Haydn : Les sept dernières paroles du Christ.   Lun 12 Nov 2018 - 0:12


Version quatuor pour quatuor à cordes
Quatuor Terpsycordes: Girolamo Bottiglieri (violon I), Raya Raytcheva (violon II), Caroline Haas (alto), François Grin (violoncelle)
Blumentsein, X.2008
Ricercar


Enfin écouté cet enregistrement recommandé un peu plus haut par David, et effectivement, c’est probablement la meilleure interprétation que j’aie entendue jusqu’ici de la version pour quatuor (Mosaïques trop secs et linéaires, Casals trop virtuoses, Emerson trop ronds) - probablement celle qui soutient le plus difficilement un intérêt constant: la sonorité du quatuor à cordes n’a ni la potentielle variété de textures du pianoforte (Immerseel) ou du piano à tangentes (Lubimov), ni l’ample drapé d’un orchestre à cordes traditionnel (Ros-Marbá) ni la densité de timbres d’un ensemble sur instruments anciens (Brüggen), susceptibles de conférer à cette suite d’adagios tout le relief nécessaire.

Mais les Terpsycordes parviennent vraiment à tenir une sorte d’équilibre stylistique et sonore idéal. Déjà, les instruments choisis (des copies de Guarnerius del Gesú et de Stradivarius réalisés au milieu du XIXᵉ à Paris et Bruxelles par les frères Vuillaume), c’est un peu «the best of two worlds»: ni crincrins comme peuvent l’être des instruments XVIIᵉ-XVIIIᵉ, ni amples et lisses comme des instruments de facture contemporaine, c’est à la fois excellent en termes de souplesse et de volume mais aussi de grain et de définition.

Du point de vue de l’exécution, là aussi, c’est assez parfait: c’est joué dans une optique «musique de chambre» très vivante et très directe - beaucoup de contrastes et d’élan, une impression de naturel dans les tuilages, la circulation des voix, la relance, de la chaleur dans les unissons, et une belle simplicité dans les phrasés et les accents. Mais pour autant, si l’interprétation ne pose pas du tout au hiératisme, elle garde quelque chose de très sobre (pas de sophistication hors de propos) et de fervent - pas de posture «mystique», ici; mais, pour la première fois, j’ai entendu dans cette version pour quatuor quelque chose comme un exercice spirituel ignacien: méditer les sept paroles en se les figurant de manière très concrète, très simple, très incarnée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Belcore
Mélomaniaque


Nombre de messages : 694
Date d'inscription : 28/09/2017

MessageSujet: Re: Haydn : Les sept dernières paroles du Christ.   Lun 12 Nov 2018 - 8:06

C'est une des plus belles œuvres d'Haydn.

Je l'ai découverte il y a longtemps dans la version de Ros Marba, qui est prenante.
Et j'ai aussi une belle version par Harnoncourt.

Belcore
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6634
Age : 43
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: Haydn : Les sept dernières paroles du Christ.   Lun 12 Nov 2018 - 10:51

Belcore a écrit:
Je l'ai découverte il y a longtemps dans la version de Ros Marba, qui est prenante.
mains

Belcore a écrit:
Et j'ai aussi une belle version par Harnoncourt.
Tu parles bien de la version oratorio, parue chez Teldec?
La version orchestre par Harnoncourt, je serais preneur, mais je ne crois pas qu'il l'ait faite.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Haydn : Les sept dernières paroles du Christ.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Haydn : Les sept dernières paroles du Christ.
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Haydn : Les sept dernières paroles du Christ.
» [PHP] Pergolese : 7 paroles-Stabat Mater (Jacobs, 27/03/16)
» Heinrich Schütz
» Le topic LZO: Soklak, Sept, Dreyf, Taipan, Lartizan...
» Les Saisons de Haydn

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: