Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Johannes Ockeghem (v. 1420 - 1497)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
jerome
Fugueur intempéré
avatar

Nombre de messages : 8868
Date d'inscription : 10/03/2008

MessageSujet: Johannes Ockeghem (v. 1420 - 1497)   Lun 7 Déc 2009 - 22:36

Compositeur franco-flamand contemporain de Guillaume Dufay, légèrement antérieur à Josquin.
C'est l'un de ceux qui me touchent le plus, je ne saurais pas dire pourquoi.
Dufay et Ockeghem sonnent archaïques mais sans rudesse. Avec Josquin on sent qu'on passe à autre chose, d'un peu plus carré, peut-être.

Sans doute en partie grâce à ce disque, fabuleux, merveilleux, sublime, et pas cher :


Je ne sais pas trop quoi écrire de plus pour l'instant, mais le fil méritait d'être ouvert.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Johannes Ockeghem (v. 1420 - 1497)   Mer 9 Déc 2009 - 1:17

Judicieux conseil de tonton Jérôme.
J'avais laissé dans l'ombre de ma discothèque ce barbare au nom du nord au profit du seul Dufay.

Le premier Requiem qui nous soit parvenu semble-t-il

Après un Introïtus assez égal qui fait en effet assez archaïque, on a un Kyrie déjà plus lumineux où s'étalent de très longues mélopées dont les voix se recouvrent en un tuilage qui fait ressortir de délicats frottements. L'imploration suppliante traitée de façon isorythmique dégage une atmosphère apaisante. Déjà un Requiem consolateur et mélancolique.
Le Graduale débute à voix seule en une très belle courbes en arche, rejointe par les 4 autres voix... Débute une alternance de chants tutti et de duos qui s'illuminent de sections mélismatiques, le rythme devient plus contrasté. Je pense ici aux âmes qui trouvent le bonheur dans cette sérénité ou aux derniers souvenirs consacrés au monde des vivants mais l'idée de solitude point, les autres voix les rejoignent et les tirent doucement, presque à regret vers les ténèbres. C'est poignant parce que tout procède d'une lenteur et d'une simplicité des lignes mélodiques aux courbes d'une grande sobriété qui s'étirent indéfiniment. Elles semblent indépendante les unes des autres ce qui confère une forte individualité à chacune, ce n'est pas un choeur qui accompagne les morts mais quatre hommes caractérisés de manière singulière. Malgré cette simplicité, le rapport contrapuntique entre chaque voix évolue sans cesse, il y a de l'invention sans virtuosité. Le Tractus est de la même eau, privilégiant les petits ensembles à deux voix, le même procédé que réutilisera Monteverdi (sans le savoir j'imagine) pour ses derniers madrigaux. Superbe Offertorium qui choisit de séparer les voix qui demeuraient dans des ambitus resserrés et rapprochés les unes des autres. Les voix graves s'affirment donnant une petite sensation de choral luthérien (on associe avec ce qu'on peut).

L'interprétation de Pérès est d'une grande intériorité. Plusieurs fois j'ai senti une ferveur assez exceptionnelle qui nous éloigne du concert. Un goût d'authentique. A tel point que je suis resté scotché sur les versets hiératiques chantés à voix seule que je saute souvent à l'écoute dans les pièces liturgiques de l'époque. Ockeghem, l'essayer c'est l'approuver. thumleft

Bon, j'ai aussi écouté distraitement deux messes par les Musica Nova, je n'ai pas ressenti la profondeur de ce Requiem... A revoir quand même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Era
Noctambule
avatar

Nombre de messages : 12314
Age : 25
Date d'inscription : 23/02/2007

MessageSujet: Re: Johannes Ockeghem (v. 1420 - 1497)   Mer 9 Déc 2009 - 8:54

C'est un compositeur dont j'ai toujours remis la découverte à "plus tard", il va falloir que je m'y mette sérieusement maintenant Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Johannes Ockeghem (v. 1420 - 1497)   Mer 9 Déc 2009 - 8:59

Mais uniquement avec cette version Pérès. J'ai testé la Hilliard et j'ai failli m'endormir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cleme
Petit agniou
avatar

Nombre de messages : 7229
Age : 23
Date d'inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Johannes Ockeghem (v. 1420 - 1497)   Mer 9 Déc 2009 - 12:28

jerome a écrit:


Sans doute en partie grâce à ce disque, fabuleux, merveilleux, sublime, et pas cher :


Mon frère a j'ai ce CD, et je l'ai écouté et j'ai beaucoup aimé mais faudrait que je le réécoute plus attentivement pour essayer de faire une critique peut être un peu plus fournie Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Era
Noctambule
avatar

Nombre de messages : 12314
Age : 25
Date d'inscription : 23/02/2007

MessageSujet: Re: Johannes Ockeghem (v. 1420 - 1497)   Mer 9 Déc 2009 - 18:44

natrav a écrit:
les versets hiératiques chantés à voix seule que je saute souvent à l'écoute dans les pièces liturgiques de l'époque.
Sacrilège ! louis16
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Golisande
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5011
Age : 42
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

MessageSujet: Re: Johannes Ockeghem (v. 1420 - 1497)   Dim 29 Sep 2013 - 1:46

J'étais en train de me dire que le Communio et surtout le Sanctus du Requiem étaient vraiment incroyables, et je me demandais ce que pouvait bien signifier la mention « (Antonius Divitis) » figurant précisément après les titres de ces deux morceaux (si ça voulait dire "(super beau)" ou quelque chose comme ça) — quand soudain je m'avisai qu'il s'agissait bêtement du nom du compositeur.
Confused Embarassed 
Pas Ockeghem, donc, et nettement plus tardif (post-Josquin) : du coup je vais tâcher de trouver d'autres trucs de ce M. Divitis...


Edit : cela dit, la (les) Missa Cuiusvis Toni, qui est bien d'Ockeghem, est une merveille (moins aride, me semble-t-il).

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jerome
Fugueur intempéré
avatar

Nombre de messages : 8868
Date d'inscription : 10/03/2008

MessageSujet: Re: Johannes Ockeghem (v. 1420 - 1497)   Dim 29 Sep 2013 - 8:08

Golisande a écrit:
je me demandais ce que pouvait bien signifier la mention « (Antonius Divitis) » figurant précisément après les titres de ces deux morceaux (si ça voulait dire "(super beau)" ou quelque chose comme ça)
Laughing 
Ockeghem, super fier de lui, qui met une espèce d'autocollant "Attention Grosse Tueriiiiie !!!" sur son single...

Il faut que tu te procures le Requiem complet de Divitis, ça a fait l'événement il y a peu, deux versions sont sorties : la Doulce Mémoire et la Organum. Il y a quelques commentaires dessus en discographie, dans le fil "plus belles sorties Renaissance", ou quelque chose comme ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Golisande
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5011
Age : 42
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

MessageSujet: Re: Johannes Ockeghem (v. 1420 - 1497)   Dim 29 Sep 2013 - 12:26

Si j'ai bien compris, ce Requiem, on ne sait pas du tout de quel Antoine il est (Divitis ou de Févin), et du coup il y a plus ou moins deux camps... J'ai bon ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jerome
Fugueur intempéré
avatar

Nombre de messages : 8868
Date d'inscription : 10/03/2008

MessageSujet: Re: Johannes Ockeghem (v. 1420 - 1497)   Lun 30 Sep 2013 - 11:41

Voici ce qu'en dit Marcel Pérès dans le livret du disque :
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Golisande
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5011
Age : 42
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

MessageSujet: Re: Johannes Ockeghem (v. 1420 - 1497)   Lun 30 Sep 2013 - 13:01

Très intéressant, merci. Smile 

Personnellement, même si je n'y connais rien, j'ai décidé que j'étais de l'école Divitis rabbit (je n'ai pas encore eu le temps d'écouter "sérieusement" l'œuvre, mais je compte écouter les deux versions à la suite).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jerome
Fugueur intempéré
avatar

Nombre de messages : 8868
Date d'inscription : 10/03/2008

MessageSujet: Re: Johannes Ockeghem (v. 1420 - 1497)   Lun 30 Sep 2013 - 13:20

Golisande a écrit:
Personnellement, même si je n'y connais rien, j'ai décidé que j'étais de l'école Divitis rabbit
Moi aussi ! hehe Déjà, parce que c'est plus classe en latin, ça fait plus mystérieux, plus "formule magique", et puis la 1ère version Pérès (celle du disque Ockeghem) est étiquetée ainsi, alors je reste fidèle à la forme sous laquelle j'ai découvert cette pièce qui, toute courte qu'elle soit, squatte fièrement mon top 3 ou 4 universel-du-monde-entier depuis lors.
Citation :
(je n'ai pas encore eu le temps d'écouter "sérieusement" l'œuvre, mais je compte écouter les deux versions à la suite).
Ne te presse pas... Savoure !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Golisande
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5011
Age : 42
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

MessageSujet: Re: Johannes Ockeghem (v. 1420 - 1497)   Lun 30 Sep 2013 - 13:33

jerome a écrit:
c'est plus classe en latin, ça fait plus mystérieux, plus "formule magique", et puis la 1ère version Pérès (celle du disque Ockeghem) est étiquetée ainsi, alors je reste fidèle à la forme sous laquelle j'ai découvert cette pièce
mains Very Happy 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28680
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Johannes Ockeghem (v. 1420 - 1497)   Mer 21 Juin 2017 - 21:10

Je vois que ça se bouscule ici Mr.Red

Bon après avoir découvert ce compositeur par son Requiem ... avec les Organum ... j'aimerais savoir quelle version faut-il avoir pour sa messe L'homme armé ... ayant écouté le Kyrie que j'ai trouvé sublime.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/ En ligne
Mandryka
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 533
Date d'inscription : 03/04/2010

MessageSujet: Re: Johannes Ockeghem (v. 1420 - 1497)   Ven 23 Juin 2017 - 20:23

Cololi a écrit:
Je vois que ça se bouscule ici Mr.Red

Bon après avoir découvert ce compositeur par son Requiem ... avec les Organum ... j'aimerais savoir quelle version faut-il avoir pour sa messe L'homme armé ... ayant écouté le Kyrie que j'ai trouvé sublime.


Essayez Clerks Group et The Sound and the Fury. Je n'ai pas encore entendu le nouveau enregistremement de Beauty Farm, mais j'aime bien leur Missa Quinti Toni.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28680
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Johannes Ockeghem (v. 1420 - 1497)   Ven 23 Juin 2017 - 20:29

Merci pour l'info Very Happy
Je vais choisir en fonction de la disponibilité Smile
Il y a aussi une version par les Oxford Camerata chez Naxos.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/ En ligne
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3495
Age : 42
Localisation : De retour entre deux ou trois poudrières...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: Johannes Ockeghem (v. 1420 - 1497)   Ven 23 Juin 2017 - 20:53

En plus, les pochettes de The Sound and the Fury et Beauty Farm sont tout à fait adaptées aux manifestations festives de ces jours-ci, en France.

Et tu as essayé Missa Cuisvis Toni par l'Ensemble Musica Nova de Lucien Kandel, chez Æon? C'est franchement superbe: par rapport au Requiem, le langage polyphonique est déjà plus complexe, le propos formel plus ambitieux.

Dans le même type de projet, et puisqu'il est question de L'Homme armé, connais-tu le disque La Dissection d'un homme armé de Paul Van Nevel et l'Ensemble Huelgas chez Sony?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28680
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Johannes Ockeghem (v. 1420 - 1497)   Ven 23 Juin 2017 - 22:22

Non, non je ne connais évidemment rien de tout cela !

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/ En ligne
Mandryka
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 533
Date d'inscription : 03/04/2010

MessageSujet: Re: Johannes Ockeghem (v. 1420 - 1497)   Sam 24 Juin 2017 - 6:54

Cololi a écrit:

Il y a aussi une version par les Oxford Camerata chez Naxos.

Je viens de l'écouter pour la première fois. C'est pas mal du tout, c'est tonique et parfois c'est spirituel, peut être les voix hautes dominent l'ensemble trop.

Cololi a écrit:
ayant écouté le Kyrie que j'ai trouvé sublime.

À mon avis c'est l'agnus dei qui est sublmissime!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28680
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Johannes Ockeghem (v. 1420 - 1497)   Sam 24 Juin 2017 - 13:32

Bon alors :

1/ Pour la messe l'homme armé, il n'y avait pas le choix : j'ai pris la version Oxford Camerata chez Naxos. Tout le reste est indisponible (ou import).

2/ Quant à "Missa Cuisvis Toni par l'Ensemble Musica Nova de Lucien Kandel, chez Æon", c'est dispo, mais pour un peu plus de 22€. Je vais patienter un peu, surtout que dixit le vendeur, c'est du lourd ^^.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/ En ligne
Mandryka
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 533
Date d'inscription : 03/04/2010

MessageSujet: Re: Johannes Ockeghem (v. 1420 - 1497)   Dim 25 Juin 2017 - 22:15

J'ai découvert aujourd'hui hui L'Homme Armé d'Ensemble Nusmido. Les musiciens étaient étudiants de Rebecca Stewart, et leur style s'apparente au style des premiers enregistrements de Cappella Pratensis ainsi que le disque de Heinrich Isaac par Cantus Modalis.

J'adore cette façon de chanter, où le début de chaque ton est doux et petit. Pour moi, c'est une importante nouvelle interprétation, et je m'attende à ce qu'elle soit une de mes préférées.

http://www.erhardt-martin.de/nusmido_eng.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Johannes Ockeghem (v. 1420 - 1497)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Johannes Ockeghem (v. 1420 - 1497)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Johannes Ockeghem (v. 1420 - 1497)
» Johannes Ockeghem
» Symphonies de Johannes Brahms
» Johannes Hieronymus Kapsberger
» Johannes Verhulst (1816-1891)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: