Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez
 

 Strauss - Intermezzo

Aller en bas 
AuteurMessage
Guillaume
lapineau huguenot
Guillaume

Nombre de messages : 17530
Age : 25
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Strauss - Intermezzo Empty
MessageSujet: Strauss - Intermezzo   Strauss - Intermezzo EmptyVen 8 Jan 2010 - 16:48

Je me permets d'ouvrir ce sujet car le sujet "Strauss - opéras moins connus" est bien rempli, et l'oeuvre est à mon avis d'une grande importance.

Strauss - Intermezzo 0077774933759_230

Intermezzo a été écrit en 1924 par Strauss, aprés la Femme sans Ombre donc. On peut dire qu'il constitue un intermède, une parenthèse dans la carrière du compositeur d'Elektra, qui prend pour sujet sa vie quotidienne et sa femme Pauline.

Cependant, il a pris le soin de changer les noms : il s'agit d'un certain Robert Storch et de sa femme Christine. Toute ressemblance avec des personnages ayant réellement existés ne serait que purement fortuite, évidemment. Strauss - Intermezzo Icon_biggrin2 C'est "une comédie bourgeoise avec interludes symphoniques", ceux-ci constituant de la musique de haute qualité d'inspiration avec des références à toutes ses oeuvres antérieures.

Là où Strauss innove, c'est également le traitement de la voix. Il traite tout la gamme du récitatif : accompagné, "secco", parlé, chanté de façon plus "classique" (mais pas d'airs au sens propre) Le débit est vraiment rapide, et sans livret l'oeuvre doit perdre 90 % de son intérêt. (il ne se trouve traduit que dans l'Avant Scène Opéra)

Toute l'oeuvre est centrée sur la bouillonnante et inconstante Christine, abandonnée de son mari. Une joyeuse querelle de ménage. Strauss - Intermezzo Icon_bounce

Beaucoup d'humour ici, je vous laisse repérer. Strauss - Intermezzo Icon_mrgreen

Je compte sur David qui en a fait allègrement la pube pour en parler plus longuement, ou du moins complèter mon propos qui doit être trés parcellaire.

Il n'existe que trois versions de cette oeuvre. Le DVD, avec Felicity Lott, est hélas en traduction anglaise. La version live Keilberth (1963), avec Steffek et Prey doit être plutôt valable, même si la version Sawallisch (1980) chez EMI avec Popp et Fischer-Dieskau est excellente et parfaitement aboutie. Lucia Popp est fantastique, et Fi-Di également.

Malheureusement, elle se trouve trés difficilement (ou du moins, pas en dessous de 40€ en occasion), et comporte le livret en allemand seulement. (se procurer donc l'ASO)

---

Pour ma part c'est une superbe découverte, un opéra magnifique, trés varié et inhabituel. Le plaisir théatral y est trés présent, et la musique succulante. Ceux qui ont aimé Capriccio, Rosenkavalier, Ariadne, vont adorer (pas pour Cololi donc) Strauss - Intermezzo 796625

Strauss - Intermezzo 514106
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 83849
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Strauss - Intermezzo Empty
MessageSujet: Re: Strauss - Intermezzo   Strauss - Intermezzo EmptySam 9 Jan 2010 - 0:01

Ecouté une seule fois (avec Sawallisch et avant-scène bien entendu), et j'avais vraiment beaucoup aimé, plus que le Chevalier je crois. (mais un peu moins que Capriccio peut-être)
Des interludes superbes, un opéra très vivant, réjouissant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87570
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Strauss - Intermezzo Empty
MessageSujet: Re: Strauss - Intermezzo   Strauss - Intermezzo EmptySam 9 Jan 2010 - 14:30

Je précise que l'opéra se trouve sur MusicMe, et que j'ai dans mes cartons une version bilingue française pour ceux que ça intéresse. Les MPs sont là pour ça. Smile

Sinon, j'avais effectivement fait l'éloge éhonté de cet opéra, et j'avais émis quelques hypothèses sur le fait qu'il ne soit plus joué, notamment le caractère peu valorisant du rôle principal (que de vieilles cantatrices auraient du mal à rendre vu l'ambitus), l'excellente maîtrise de l'allemand qu'il demande, et la réceptivité aussi à ce discours très récitatif.

C'est bien plus radical que Capriccio, vraiment du récitatif inspiré (comme celui d'Ariadne, mais quasiment sans ariosos) de bout en bout, et assez hystérique. De la très très belle musique, en particulier pour les fameux Interludes.

C'est vraiment à ranger dans la même case que Capriccio, mais avec beaucoup moins d'effluves galantes (Rosenkavalier et Arabella sont plus lointains).

Hofmannsthal méprisait assez ce texte, qui est pourtant extrêmement réussi. Le culot de Strauss quand même de présenter sa femme ainsi ! Elle n'en a cependant pas été vexée... il semble que ce soit en-dessous de la réalité de Pauline, en fait. hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Contenu sponsorisé




Strauss - Intermezzo Empty
MessageSujet: Re: Strauss - Intermezzo   Strauss - Intermezzo Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Strauss - Intermezzo
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La femme sans ombre de Strauss et Hofmannsthal
» Strauss - Capriccio (cd & dvd)
» Strauss - Salomé
» Écoute comparée : R. Strauss, Tod und Verklärung (terminé)
» [21&22.05.11] Zénith - Nantes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: