Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez
 

 Ruslan et Ludmilla (Glinka)

Aller en bas 
AuteurMessage
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20100
Age : 36
Date d'inscription : 03/07/2009

Ruslan et Ludmilla (Glinka) Empty
MessageSujet: Ruslan et Ludmilla (Glinka)   Ruslan et Ludmilla (Glinka) EmptyJeu 14 Jan 2010 - 15:35

Ruslan et Ludmilla (Glinka) Ruslanil
Ruslan face à la Tête

Glinka a souvent été appelé le "Père de l'opéra russe". A tord ou à raison, là n'est pas la question. Toujours est-il qu'il est le premier a avoir véritablement définit un style russe dans l'opéra, et ses deux compositions sont les archétypes de deux grandes tendances dans l'opéra russe : le drame historique (avec Une vie pour le Tsar) et le conte féérique (Ruslan et Ludmilla).

Ne voyant pas de sujet sur cet opéra, je voulais quand même en toucher un mot et puis essayer de convaincre Calbo qu'elle a loupé quelque chose en n'allant pas jusqu'au bout...

Une petite présentation de l'oeuvre d'abord.
Composé entre 1837 et 1842, le style de l'oeuvre se réfère dans sa structure aux opéras italiens de l'époque, Rossini notamment avec des exercices de style (air bouffe, air périlleux, grands ensembles...). Mais il y ajoute cette touche de russie et d'orient dans les thèmes ainsi que sa propre écriture, pleine de couleurs et de nuances.
Grand opéra avant l'heure, monter cette oeuvre demande une troupe de très haut niveau, un orchestre en grande forme (pensons à l'ouverture...), un corps de ballet et enfin une mise en scène qui peut enchaîner les 8 tableaux et les passages dansés.

La structure de l'œuvre est la suivante :
Ouverture
Acte 1

No.1: Introduction et récit de Bayan
No.2: Cavatine (Ludmilla)
No.3: Finale
Acte 2
No.4: Entr'acte
No.5: Ballade (Finn)
No.6: Duettino (Ruslan, Finn)
No.7: Scène et Rondo (Farlaf)
No.8: Aria (Ruslan)
No.9: Scène de la tête
No.10: Finale – Récit de la tête
Act 3
No.11: Entr'acte
No.12: Choeur perse
No.13: Cavatina (Gorislava)
No.14: Aria (Ratmir)
No.15: Danses
No.16: Finale
Acte 4
No.17: Entr'acte
No.18: Scène et Aria (Ludmilla)
No.19: Marche
No.20: Danses orientales
No.21: Choeur
No.22: Finale
Acte 5
No.23: Entr'acte
No.24: Romance (Ratmir)
No.25: Récitatif et choeur
No.26: Duo (Finn, Ratmir)
No.27: Finale

Côté distribution :
Svetozar, grand Prince de Kiev : Basse
Ludmilla, sa fille : soprano
Ruslan, chevalier de Kiev, fiancé de Ludmilla : basse
Ratmir, prince de Khazar, soupirant de Ludmilla, fiancé de Gorislava : contralto
Farlaf, Chevalier viking, soupirant de Ludmilla : basse
Gorislava, Captive de Nayina, fiancée de Ratmir : soprano
Finn, bon sorcier : ténor
Nayina, méchante sorcière : mezzo-soprano
Bayan, un barde : ténor

Comme vous le voyez, tout est réuni pour une bien belle histoire avec méchants et gentils!!
En gros, l'histoire est la suivante :
Ludmilla doit se marier avec Ruslan, au grand désespoir de Ratmir et Farlaff. Mais avant les noces, Ludmilla est enlevée par le méchant Tchernomor, un nain sorcier. Ruslan, Ratmir et Farlaff partent la délivrer avec pour récompense la main de la jeune fille.
Ruslan va voir le sorcier Finn qui lui dit où aller et comment délivrer sa bien aimée. Farlaff se perd dans un endroit sombre et est aidé par la méchante Nayina qui veut se venger de Finn.
Ruslan arrive sur un champ de bataille titanesque où git une épée sous une tête de statue. Cette dernière est le frère de Tchernomor, et révèle à Ruslan comment vaincre son frère avec cette épée.
Chez Nayina, Gorislava se lamente de la perte de son Ratmir et de sa captivité. Ratmir arrive et est enchanté par Nayina. Ruslan subit le même sort, mais Finn les délivre et Ruslan repart, alors que Ratmir renouvelle son serment à Gorislava.
Chez Tchernomor, Ludmilla se lamente et malgré les danses exécutées pour elle, elle attend Ruslan. Celui-ci arrive et enlève ses pouvoirs au nain pour délivrer sa bien-aimée. Mais celle-ci est plongée dans un sommeil magique
Sur le trajet du retour, Ludmilla est enlevée par Nayina sous les yeux de Ruslan, Ratmir et Gorislava. Finn vient à leur aide en donnant un anneau pour libérer la jeune fille de son sommeil.
A Kiev, Farlaff a ramené la jeune fille, mais toujours endormie. Ruslan arrive, la réveille avec l'anneau et tout se finit bien!

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20100
Age : 36
Date d'inscription : 03/07/2009

Ruslan et Ludmilla (Glinka) Empty
MessageSujet: Re: Ruslan et Ludmilla (Glinka)   Ruslan et Ludmilla (Glinka) EmptyJeu 14 Jan 2010 - 17:02

Du point de vue discographique, on trouve globalement 4 versions :

1937 Samosud
Choeur et orchestre du Bolshoi
Ruslan : Mark Reizen
Ludmila : Valerya Barsova
Ratmir : Elisaweta Antonova
Finn : Nikander Khanaev
Gorislava : Elena Sliwinskaya
Nayina : Ludmilla Stavrovskaya
Bayan : Soloman Kromtschenko
Farlaff : Vassili Lubentsov
La Tête : Maxim Mikhailov

Un Reizen immense, tout bonnement splendide de jeunesse et de noblesse. Son Ruslan est un monument.
Et quel bonheur d'entendre le récit de la Tête par Maxim Mikhailov! (rôle normalement donné à un choeur de basses)
Reste de la distribution très bonne, avec notament un Khanaev magnétique en Finn.
Belle direction, mais orchestre un peu lointain.


1952 Kondraschin
Choeur et orchestre du Bolshoi
Ruslan : Ivan Petrov
Ludmila : Vera Firsova
Svetozar : Vladimir Garjuchov
Ratmir : Eugeni Verbitskaya
Finn : Georgi Nelepp
Gorislava : Nina Prokrovskaya
Nayina : Elena Kornejeva
Bayan : Sergei Lemeshev
Farlaf : Alexei Krivtshenia

Ensemble remarquable. Petrov un peu moins impressionnant que Reizen, mais bénéficiant d'un meilleur son. Firsova a une voie un peu pointue et acide, mais reste très bien. Le Ratmir et Verbitskaya est tout bonnement phénoménal, ce timbre hyper masculin et cette rondeur de voix sont un vrai miracle! Nelepp en Finn est un luxe, tout comme Lemeshev en Bayan. Reste de la distribution très bonne, sans aucun point faible. Direction très bonne, même si là aussi la prise de son ne rend pas entièrement justice à l'orchestre.


1979 Simonow
Choeur et Orchestre du Bolshoi
Ruslan : Ievgeni Nesterenko
Ludmilla : Bella Rudenko
Svetozar : Valery Jaroslavsev
Ratmir : Tamara Sinjavskaya
Finn : Alexei Maslennikov
Gorislava : Nina Fomina
Nayina : Galina Borisova
Bayon : Alexander Archipov
Farlaf : Boris Morosow


Deux points forts : Nesterenko et Rudenko. Tous deux maîtrisent à la perfection leur rôle. Elle est techniquement magistrale.
Reste de la distribution bonne, sans rien d'exceptionnel.
Belle direction, avec cette fois une prise de son qui rend justice à l'orchestre.


1995 Gergiev
Choeur et Orchestre du Kirov de St Petersburg
Ruslan : Vladimir Ognovenko
Ludmina : Anna Netrebko
Svetozar : Mikhail Kit
Ratmir : Larissa Diadkova
Finn : Konstantin Pluchnikov
Gorislava : Galina Gorchakova
Nayina : Irina Bogatsova
Bayon : Juri Maruzin
Farlaff : Gennadi Bezubenbov

Magnifique version en DVD...
Netrebko et Gorchakova somptueuses vocalement et scéniquement! Diadkova impressionnante de facilité et superbe vocalement aussi. De bonnes basses, mais des ténors assez désagréables par contre...
Mise en scène très ancienne mode, mais tellement belle par ses couleurs. Ballet parfaitement réglés et direction d'orchestre vigoureuse et belle.
Peut-être pas parfait, mais vraiment très très bon comme version. Peut-être la plus facile d'accès...



Voilà un petit mot sur cet opéra donc!
coucou

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
WoO
Surintendant
WoO

Nombre de messages : 14116
Date d'inscription : 14/04/2007

Ruslan et Ludmilla (Glinka) Empty
MessageSujet: Re: Ruslan et Ludmilla (Glinka)   Ruslan et Ludmilla (Glinka) EmptyJeu 14 Jan 2010 - 17:32

cheers

Merci pour ce sujet ! J'espère que tu nous feras le même pour Soussanine, l'autre chef d'oeuvre de Glinka Smile

Je ne connais que la version dirigée par Yuri Simonov et ça a été tout de suite un énorme coup de coeur (idem pour La Vie pour le Tsar d'ailleurs, découvert avec Dorati). Cet opéra bien qu'agençant des scènes tout à fait traditionnelles est parsemé de coups de génie et de trouvailles ahurissantes pour l'époque : le chant de Baian, la scène de la Tête, etc. J'ai lu des critiques négatives ici ou là sur un livret "décousu" ou je ne sais quoi - peu importe qu'ils s'y soient mis à 5 ou à 10 : le résultat est là - tout se tient, il n'y a aucune longueur, sauf peut-être une petite dans le séjour enchanté de la sorcière Naïna.

J'aimerais beaucoup me procurer le disque Simonov mais la version disponible autrefois au Chant du Monde est épuisée depuis longtemps et celle que Melodiya a ressorti récemment est vraisemblablement amputée de quelques scènes puisque l'opéra tient sur 2 CD contre 3 auparavant. Confused
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rubato
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 9091
Date d'inscription : 21/01/2007

Ruslan et Ludmilla (Glinka) Empty
MessageSujet: Re: Ruslan et Ludmilla (Glinka)   Ruslan et Ludmilla (Glinka) EmptyJeu 14 Jan 2010 - 18:06

Merci Polyeucte!

Une nouvelle présentation d'opéra est toujours la bienvenue! Wink Je n'ai jamais entendu celui-ci! Neutral

Tu aurais (peut-être) pu la poster en rubrique "Général" (il n'y a pas de sujet Glinka).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kia
vomi
Kia

Nombre de messages : 6939
Age : 33
Date d'inscription : 21/10/2006

Ruslan et Ludmilla (Glinka) Empty
MessageSujet: Re: Ruslan et Ludmilla (Glinka)   Ruslan et Ludmilla (Glinka) EmptyJeu 14 Jan 2010 - 18:29

WoO a écrit:

J'aimerais beaucoup me procurer le disque Simonov mais la version disponible autrefois au Chant du Monde est épuisée depuis longtemps et celle que Melodiya a ressorti récemment est vraisemblablement amputée de quelques scènes puisque l'opéra tient sur 2 CD contre 3 auparavant. Confused
C'est une erreur Amazon, on a bien les 3 cds Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rubato
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 9091
Date d'inscription : 21/01/2007

Ruslan et Ludmilla (Glinka) Empty
MessageSujet: Re: Ruslan et Ludmilla (Glinka)   Ruslan et Ludmilla (Glinka) EmptyJeu 14 Jan 2010 - 19:45

Il y a une version "Vedernikov" (2004 chez Pentatone), mais qui d'après ce que j'ai pu lire, serait très mauvaise!! Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Octavian
Glasse les fraises
Octavian

Nombre de messages : 7333
Age : 35
Localisation : Près du Vieux Port
Date d'inscription : 07/05/2008

Ruslan et Ludmilla (Glinka) Empty
MessageSujet: Re: Ruslan et Ludmilla (Glinka)   Ruslan et Ludmilla (Glinka) EmptyJeu 14 Jan 2010 - 20:14

Merci beaucoup Polyeucte, je ne connaissais cet opéra que de nom, ça me donne envie d'y jeter prochainement une oreille (voire les deux). Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20100
Age : 36
Date d'inscription : 03/07/2009

Ruslan et Ludmilla (Glinka) Empty
MessageSujet: Re: Ruslan et Ludmilla (Glinka)   Ruslan et Ludmilla (Glinka) EmptyVen 15 Jan 2010 - 9:07

Oui, j'ai hésité à poster en général... mais dans le doute, j'ai préféré ici...


Pour Une Vie pour le Tsar, je dois dire que j'accroche un peu moins... je connais que la version historique russe avec Mikhailov en Soussanine.


Concernant l'histoire, je dois bien dire que je me fiche un peu qu'elle soit décousue... c'est un conte de fée et surtout un prétexte au chant avant tout. En effet, chaque air est parfaitement différencié, souvent accompagné avec délicatesse (air de Ludmilla avec violon seul, air de Ratmir avec cor(?), récit de Bayan avec piano et harpe).
Et malgré ce découpage en numéros, l'histoire tient quand même pas mal debout et ça ne fait pas trop assemblage je trouve.

En tout cas, si vous trouvez une version (celle de Vedernikov, je ne connais pas...), jetez-y une oreille...

Il a existé aussi un enregistrement à la radio française avec une distribution assez étrange :
Ludmilla : Janine Micheau
Bayan : Nicolai Gedda
Ratmir : Rita Gorr
Ruslan : Xavier Depraz
Mais elle semble n'être malheureusement jamais parue...

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Brünnhilde
Mélomane averti
Brünnhilde

Nombre de messages : 130
Age : 1009
Localisation : Walhalla
Date d'inscription : 14/07/2009

Ruslan et Ludmilla (Glinka) Empty
MessageSujet: Re: Ruslan et Ludmilla (Glinka)   Ruslan et Ludmilla (Glinka) EmptyDim 17 Jan 2010 - 13:56

Polyeucte a écrit:
air de Ratmir avec cor(?)

Un cor anglais, exactement. Donc, un hautbois plutôt qu'un cuivre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20100
Age : 36
Date d'inscription : 03/07/2009

Ruslan et Ludmilla (Glinka) Empty
MessageSujet: Re: Ruslan et Ludmilla (Glinka)   Ruslan et Ludmilla (Glinka) EmptyJeu 25 Fév 2010 - 17:26

WoO a écrit:
Merci pour ce sujet ! J'espère que tu nous feras le même pour Soussanine, l'autre chef d'oeuvre de Glinka Smile

Bon, je suis un rien hors sujet... mais voilà, après écoute de la version avec Christoff d'Une Vie pour le Tsar, j'ai rejeté une oreille à celle avec Mikhailov... qui me convainc un peu plus... et puis j'ai écouté le grand air par Reizen... et là... sunny
J'ai vu qu'il y avait deux enregistrements avec lui, mais savez-vous si ils ont été ré-édités en CD? Je n'en ai trouvé trace nulle part...

1938 Samosud
Antonida : Valeria Barsowa
Wanja : Elisaweta Antonowa
Sussanin : Mark Reizen/Maxim Michailow (Ils se partagent le rôle???)
Melodia (4 LP)

1956 Nebolsin
Sussanin : Mark Reizen
Antonida : Elisaweta Schumskaja
Wanja : Natalia Sokolowa
Bogdan : Georgi Nelepp
Melodia (4 LP)

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
WoO
Surintendant
WoO

Nombre de messages : 14116
Date d'inscription : 14/04/2007

Ruslan et Ludmilla (Glinka) Empty
MessageSujet: Re: Ruslan et Ludmilla (Glinka)   Ruslan et Ludmilla (Glinka) EmptyJeu 25 Fév 2010 - 18:30

Polyeucte a écrit:
Bon, je suis un rien hors sujet...

On pourrait peut-être transformer ce fil en sujet général Glinka, vu que celui-ci n'existe pas, et que la discographie de ses oeuvres est loin d'être pléthorique ?

Sinon j'ai aussi mené quelques investigations de mon côté mais je n'ai rien trouvé, ni le Samosud 38, ni le Nebolsin 56 (qui serait tout à fait à même de m'intéresser) Shit

Polyeucte a écrit:
au milieu des années 50, les prises de son soviétiques étaient quand même d'assez bonnes qualité... (l'exemple par ce que j'écoute en ce moment! Mr. Green )

C'est vrai : les enregistrements orchestraux de Gauk ou de Golovanov sont excellents, idem pour l'opéra, les chanteurs sont généralement très bien captés - même avant 50 d'ailleurs ! - mais l'orchestre passe toujours au second plan. C'est très frustrant dans l'Enchanteresse de Samosud et je préfère la seconde Khovantchina de Khaïkin - celle sans Reizen - pour cette même raison. L'enregistrement de 38 de Samosud là, je préfère ne pas imaginer : Soussanine est un opéra où les choeurs sont omniprésents pale


Dernière édition par WoO le Jeu 25 Fév 2010 - 18:44, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20100
Age : 36
Date d'inscription : 03/07/2009

Ruslan et Ludmilla (Glinka) Empty
MessageSujet: Re: Ruslan et Ludmilla (Glinka)   Ruslan et Ludmilla (Glinka) EmptyJeu 25 Fév 2010 - 18:33

Oui, on pourrait le faire... et puis bon, y a que deux opéras de toute façon... par contre, je peux modifier le titre du sujet mais pas dans l'index...

On peut limiter aux opéras par contre peut-être? Histoire de pas tout mélanger non plus...

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
WoO
Surintendant
WoO

Nombre de messages : 14116
Date d'inscription : 14/04/2007

Ruslan et Ludmilla (Glinka) Empty
MessageSujet: Re: Ruslan et Ludmilla (Glinka)   Ruslan et Ludmilla (Glinka) EmptyJeu 25 Fév 2010 - 18:48

Polyeucte a écrit:
On peut limiter aux opéras par contre peut-être? Histoire de pas tout mélanger non plus...

Pourquoi pas : un sujet discographique "Russlan et Ludmilla" et "La Vie pour le Tsar" et un autre sujet Glinka en Général (musique de chambre, symphonique et mélodies)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mistigri
Néophyte


Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 03/05/2010

Ruslan et Ludmilla (Glinka) Empty
MessageSujet: Re: Ruslan et Ludmilla (Glinka)   Ruslan et Ludmilla (Glinka) EmptyMar 18 Mai 2010 - 14:58

Polyeucte a écrit:
Il a existé aussi un enregistrement à la radio française avec une distribution assez étrange :
Ludmilla : Janine Micheau
Bayan : Nicolai Gedda
Ratmir : Rita Gorr
Ruslan : Xavier Depraz
Mais elle semble n'être malheureusement jamais parue...

Il existe un extrait en cd dans une compilation Nicolaï GEDDA chez Nimbus (NI 7943) ; la version intégrale dirigée par Louis Fourestier n'existe qu'en 33t (enregistrement du 02/07/1957) .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20100
Age : 36
Date d'inscription : 03/07/2009

Ruslan et Ludmilla (Glinka) Empty
MessageSujet: Re: Ruslan et Ludmilla (Glinka)   Ruslan et Ludmilla (Glinka) EmptyMar 18 Mai 2010 - 15:01

Mistigri a écrit:
Il existe un extrait en cd dans une compilation Nicolaï GEDDA chez Nimbus (NI 7943) ; la version intégrale dirigée par Louis Fourestier n'existe qu'en 33t (enregistrement du 02/07/1957) .

Oui, c'est comme ça que j'avais trouvé cette info...
Quel dommage que cela n'existe qu'en 33 tours... Et que ce soit totalement introuvable!

Sinon, est-il possible d'avoir toute la distribution?


En tout cas, bienvenue et bravo pour ce premier message sur un sujet passionnant!! coucou

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Mistigri
Néophyte


Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 03/05/2010

Ruslan et Ludmilla (Glinka) Empty
MessageSujet: Re: Ruslan et Ludmilla (Glinka)   Ruslan et Ludmilla (Glinka) EmptyMar 18 Mai 2010 - 15:23

Oui, je vous posterai cela dès que j'aurais les disques entre les mains ; je vais passer à l'autre sujet, je travaille actuellement sur "Une vie pour le Tsar" ; d'ailleurs est-ce "LA" ou "UNE" ? Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mehdi Okr
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1703
Date d'inscription : 04/02/2009

Ruslan et Ludmilla (Glinka) Empty
MessageSujet: Re: Ruslan et Ludmilla (Glinka)   Ruslan et Ludmilla (Glinka) EmptyMar 18 Mai 2010 - 15:55

Mistigri a écrit:
je travaille actuellement sur "Une vie pour le Tsar" ; d'ailleurs est-ce "LA" ou "UNE" ? Smile

EN russe, Жизнь за царя, il n'y a pas d'article. Donc pas plus de réponse que dans le dilemme "Guerre et paix" ou "La guerre et la Paix".
Mais la tradition française est plutôt de dire "une", sans compter ceux qui disent plutôt Ivan Soussanine, l'autre nom donné à cet opéra pour des raisons de politiquement correct.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87533
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Ruslan et Ludmilla (Glinka) Empty
MessageSujet: Re: Ruslan et Ludmilla (Glinka)   Ruslan et Ludmilla (Glinka) EmptyMar 18 Mai 2010 - 19:34

Attention, Soussanine est un autre état de la partition, qui en a connu un certain nombre... et ici même le livret a récrit par un autre librettiste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20100
Age : 36
Date d'inscription : 03/07/2009

Ruslan et Ludmilla (Glinka) Empty
MessageSujet: Re: Ruslan et Ludmilla (Glinka)   Ruslan et Ludmilla (Glinka) EmptyMer 23 Juin 2010 - 12:29

Y a pas à dire, cet opéra est tout bonnement génial d'un bout à l'autre... par contre, j'aimerai tellement pouvoir prendre des bouts d'un enregistrement pour les mettre dans un autre... En gros, faire une distribution du type :


1952 Gergiev (95, pour la direction et la qualité de prise de son aussi...)
Choeur et orchestre du Bolshoi
Ruslan : Mark Reizen (37)
Ludmila : Bella Rudenko/Anna Netrebko (79, 95)
Svetozar : Mikhail Kit (95)
Ratmir : Eugeni Verbitskaya
Finn : Georgi Nelepp
Gorislava : Galina Gorchakova (95)
Nayina : Elena Kornejeva
Bayan : Sergei Lemeshev
Farlaf : Alexei Krivtshenia


Là, je l'écouterai en boucle... sunny

Mais bon, on est quand même super bien servi avec ces distributions, parce que toutes ont un très haut niveau : pas de chanteurs mauvais et toujours des personnalités qui se dégagent!



_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
gilles78
Mélomane averti
gilles78

Nombre de messages : 262
Age : 53
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 15/06/2009

Ruslan et Ludmilla (Glinka) Empty
MessageSujet: Re: Ruslan et Ludmilla (Glinka)   Ruslan et Ludmilla (Glinka) EmptyDim 2 Jan 2011 - 16:39

Polyeucte a écrit:
WoO a écrit:
Merci pour ce sujet ! J'espère que tu nous feras le même pour Soussanine, l'autre chef d'oeuvre de Glinka Smile

Bon, je suis un rien hors sujet... mais voilà, après écoute de la version avec Christoff d'Une Vie pour le Tsar, j'ai rejeté une oreille à celle avec Mikhailov... qui me convainc un peu plus... et puis j'ai écouté le grand air par Reizen... et là... sunny
J'ai vu qu'il y avait deux enregistrements avec lui, mais savez-vous si ils ont été ré-édités en CD? Je n'en ai trouvé trace nulle part...

1938 Samosud
Antonida : Valeria Barsowa
Wanja : Elisaweta Antonowa
Sussanin : Mark Reizen/Maxim Michailow (Ils se partagent le rôle???)
Melodia (4 LP)

1956 Nebolsin
Sussanin : Mark Reizen
Antonida : Elisaweta Schumskaja
Wanja : Natalia Sokolowa
Bogdan : Georgi Nelepp
Melodia (4 LP)

Cette dernière version existe maintenant en CD chez Aquarius (http://aquarius-classic.ru/album?aid=205&ver=eng), et Mark Reizen est vraiment royale! On peux ce la procurer sur ebay. L'année d'enregistrement est 1950.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23231
Age : 28
Date d'inscription : 12/10/2008

Ruslan et Ludmilla (Glinka) Empty
MessageSujet: Re: Ruslan et Ludmilla (Glinka)   Ruslan et Ludmilla (Glinka) EmptyVen 16 Déc 2011 - 11:26

http://www.deccaclassics.com/cat/single?sort=newest&PRODUCT_NR=4783420&per_page=50&flow_per_page=50&presentation=flow&UNBUYABLE=1

Il s'agit d'une réédition de la version Gergiev mais en disque. Je pense que si je veux découvrir cet opéra dont je n'ai entendu que quelques extraits, je priviligierai le DVD.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20100
Age : 36
Date d'inscription : 03/07/2009

Ruslan et Ludmilla (Glinka) Empty
MessageSujet: Re: Ruslan et Ludmilla (Glinka)   Ruslan et Ludmilla (Glinka) EmptySam 19 Mai 2012 - 23:39

Je suis en train de regarder l'enregistrement de la production du Bolshoï diffusée en novembre 2011 sur Arte et c'est quand même de très haut niveau à tous les étages...

Pour rappel, la distribution si ça intéresse quelqu'un :
Direction : Vladimir Jurowski
Mise en scène : Dmitri Tcherniakov

Ludmila : Albina Shagimuratova
Ruslan : Mikhail Petrenko
Farlaf : Almas Svilpa
Ratmir : Yuri Minenko
Gorislava : Alexandrina Pendatchanska
Finn/Bayan : Charles Workman
Naina : Elena Zaremba
Svetozar : Vladimir Ognovenko

Choeur et Orchestre du Bolshoï
Enregistré le 5 et 8 Novembre 2011

Quelqu'un à une idée si un jour les honneurs du DVD seront fait à cette production? Parce que quand même. La distribution est de très bon niveau Petrenko a enfin un rôle à sa mesure!! Workman magnétique comme souvent, Shagimuratova impressionne par sa voix ronde et facile (et aussi par son strabisme! Mr.Red), Minenko déroute au début puis devient convaincant... Belle direction de Vladimir Jurowski et mise en scène vraiment très intelligente de Tcherniakov! Very Happy

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20100
Age : 36
Date d'inscription : 03/07/2009

Ruslan et Ludmilla (Glinka) Empty
MessageSujet: Re: Ruslan et Ludmilla (Glinka)   Ruslan et Ludmilla (Glinka) EmptyMar 3 Déc 2013 - 13:58

Bon, encore une fois, écoute du son seulement de la production de 2011 du Bolshoï... et tout cela est vraiment très bon... a quelques petites remarques prêt quand même...

Disons que les choix musicaux sont quand même étranges pour deux points :
- pourquoi les quelques coupures auxquelles on a droit? (pas de duo entre Ruslan et Finn par exemple... mais pourquoi???)
- pourquoi faire chanter Ratmir par un contre ténor? Oui Yuri Minenko s'en sort très bien vu qu'en plus le rôle est peu exposé à un orchestre impressionnant... mais bon, on pouvait aussi trouver une bonne mezzo/alto habituelle...
- pourquoi faire chante la Tête Géante par une basse seule alors qu'elle doit être chantée par un choeur de basses... La solution retenue nous fait revenir au début du XXème siècle où c'était l'usage, alors que la partition indique bien un choeur de basses (l'effet es encore plus saisissant...)

Sinon, grande distribution belle direction malgré quelques petits couacs à l'orchestre...
Et puis même à l'écoute, je retrouve les très belles images de la mise en scène de Tcherniakov : intelligente par la transposition, visuellement très belle...

Quelques images d'ailleurs :

Acte I :
Ruslan et Ludmilla (Glinka) Preview_Ruslan-1-photo-by-Damir-YusupovRuslan et Ludmilla (Glinka) Preview_Ruslan-5-photo-by-Damir-Yusupov
Spoiler:
 

Acte II, Scène 1:
Ruslan et Ludmilla (Glinka) Preview_Ruslan-6-photo-by-Damir-Yusupov
Spoiler:
 

Acte II, Scène 2 :
Ruslan et Ludmilla (Glinka) Preview_Ruslan-8-photo-by-Damir-Yusupov
Spoiler:
 

Acte III :
Ruslan et Ludmilla (Glinka) Preview_Ruslan-10-photo-by-Damir-YusupovRuslan et Ludmilla (Glinka) Preview_Ruslan-12-photo-by-Damir-Yusupov
Spoiler:
 

Acte IV :
Ruslan et Ludmilla (Glinka) Preview_Ruslan-13-photo-by-Damir-YusupovRuslan et Ludmilla (Glinka) Preview_Ruslan-17-photo-by-Damir-Yusupov
Ruslan et Ludmilla (Glinka) Preview_Ruslan-19-photo-by-Damir-Yusupov
Spoiler:
 

Acte V :
Ruslan et Ludmilla (Glinka) Preview_Ruslan-20-photo-by-Damir-Yusupov
Spoiler:
 


Reste à espérer que ce soit un jour éditer en DVD, un très beau parti pris très différent de la mise en scène du DVD de Gergiev...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 38
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Ruslan et Ludmilla (Glinka) Empty
MessageSujet: Re: Ruslan et Ludmilla (Glinka)   Ruslan et Ludmilla (Glinka) EmptyMar 3 Déc 2013 - 14:30

Polyeucte a écrit:
Quel dommage que cela n'existe qu'en 33 tours... Et que ce soit totalement introuvable!
Tu m'étonnes ! Gorr en Ratmir Sad ...
Sinon, à ton avis, cest grave d'aimer (beaucoup) malgré son côté un peu univoque (ou peut-être "à cause", en fait ; parce que ça fonctionne bien avec le côté romanesque du livret) la version Simonow ?

aurele a écrit:
http://www.deccaclassics.com/cat/single?sort=newest&PRODUCT_NR=4783420&per_page=50&flow_per_page=50&presentation=flow&UNBUYABLE=1

Il s'agit d'une réédition de la version Gergiev mais en disque. Je pense que si je veux découvrir cet opéra dont je n'ai entendu que quelques extraits, je priviligierai le DVD.
C'est absolument luxueux (fosse, plateau, scénographie) ; naïf peut-être mais dans mon esprit (voir Simonow) ça n'est pas loin d'être une valeur ajoutée. Je suis sûr que la vidéo devrait pouvoir t'embarquer !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20100
Age : 36
Date d'inscription : 03/07/2009

Ruslan et Ludmilla (Glinka) Empty
MessageSujet: Re: Ruslan et Ludmilla (Glinka)   Ruslan et Ludmilla (Glinka) EmptyMar 3 Déc 2013 - 15:17

bAlexb a écrit:
Tu m'étonnes ! Gorr en Ratmir Sad ...
Et pas que... Moi je trouve toute la distribution totalement géniale...
Mais bon, faut juste espérer que l'INA le ressorte un jour. J'avais envoyé une demande et ils m'avaient dit qu'ils y penseraient peut-être... donc bon... ça veut dire qu'ils l'ont bien encore quelque part...

Citation :
Sinon, à ton avis, cest grave d'aimer (beaucoup) malgré son côté un peu univoque (ou peut-être "à cause", en fait ; parce que ça fonctionne bien avec le côté romanesque du livret) la version Simonow ?
Oh non! Je l'aime beaucoup aussi (Rudenko est géniale!) mais je reste totalement subjugué par Kondrashin pour une distribution totalement superlative! Tu penses... Lemeshev et Nelepp dans les petits rôles du barde et de Finn! Rien que ça ça montre le niveau global!

Citation :
C'est absolument luxueux (fosse, plateau, scénographie) ; naïf peut-être mais dans mon esprit (voir Simonow) ça n'est pas loin d'être une valeur ajoutée. Je suis sûr que la vidéo devrait pouvoir t'embarquer !
Oui, y me manque juste un Ruslan un peu plus sonore (glottophilie quand tu nous tiens...) mais sinon, on est là aussi dans le très haut niveau et la mise en scène est un rêve éveillé dans le genre toiles peintes et belles couleurs! L'acte chez Naïna avec Gorchakova arrivant sur des tons mauves et violets... la scène de la Tête Géante...
Une mise en scène à l'ancienne, mais superbement restaurée et habitée...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20100
Age : 36
Date d'inscription : 03/07/2009

Ruslan et Ludmilla (Glinka) Empty
MessageSujet: Re: Ruslan et Ludmilla (Glinka)   Ruslan et Ludmilla (Glinka) EmptyMer 3 Aoû 2016 - 11:46

On (enfin je Mr.Red) attendait depuis longtemps cette parution, et ça va enfin être le cas!!

Ruslan et Ludmilla (Glinka) 604525

Prévu pour mi septembre a priori!

(pour plus de détails, je me suis suffisamment épanché dans ce sujet sur la diffusion et la partie musicale!)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31013
Age : 38
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Ruslan et Ludmilla (Glinka) Empty
MessageSujet: Re: Ruslan et Ludmilla (Glinka)   Ruslan et Ludmilla (Glinka) EmptyMer 3 Aoû 2016 - 11:55

Ca ne ressemble pas trop à du Tcherniakov la photo Mr. Green

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20100
Age : 36
Date d'inscription : 03/07/2009

Ruslan et Ludmilla (Glinka) Empty
MessageSujet: Re: Ruslan et Ludmilla (Glinka)   Ruslan et Ludmilla (Glinka) EmptyMer 3 Aoû 2016 - 12:51

Cololi a écrit:
Ca ne ressemble pas trop à du Tcherniakov la photo Mr. Green

C'est pourtant bien du Tcherniakov très bien fait (un peu à l'image de son Onegin).
Remonte un peu dans cette page, j'y avais mis quelques images de la production...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31013
Age : 38
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Ruslan et Ludmilla (Glinka) Empty
MessageSujet: Re: Ruslan et Ludmilla (Glinka)   Ruslan et Ludmilla (Glinka) EmptyMer 3 Aoû 2016 - 16:05

Ah là oui ça ressemble beaucoup plus Mr. Green

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20100
Age : 36
Date d'inscription : 03/07/2009

Ruslan et Ludmilla (Glinka) Empty
MessageSujet: Re: Ruslan et Ludmilla (Glinka)   Ruslan et Ludmilla (Glinka) EmptyMer 3 Aoû 2016 - 16:15

Cololi a écrit:
Ah là oui ça ressemble beaucoup plus Mr. Green

Après, c'est une très belle mise en scène qui respecte assez bien l'ouvrage au final. On est très loin de sa relecture complète de Don Giovanni (relecture virtuose d'ailleurs je trouve...).
Disons que ça permet de varier avec la très sage et superbe version dirigée par Gergiev!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 83836
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Ruslan et Ludmilla (Glinka) Empty
MessageSujet: Re: Ruslan et Ludmilla (Glinka)   Ruslan et Ludmilla (Glinka) EmptyMer 3 Aoû 2016 - 16:16

Du coup, est-ce que la pochette n'est pas là pour tromper un peu le public quand même? scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20100
Age : 36
Date d'inscription : 03/07/2009

Ruslan et Ludmilla (Glinka) Empty
MessageSujet: Re: Ruslan et Ludmilla (Glinka)   Ruslan et Ludmilla (Glinka) EmptyMer 3 Aoû 2016 - 16:18

Xavier a écrit:
Du coup, est-ce que la pochette n'est pas là pour tromper un peu le public quand même? scratch

ça correspond aux costumes du premier acte.
Après j'ose espérer qu'ils ont mis d'autres photos sur le dos du boitier!

Sinon oui, c'est un peu de la publicité mensongère! hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
hugo75
Mélomane averti
hugo75

Nombre de messages : 470
Date d'inscription : 24/12/2012

Ruslan et Ludmilla (Glinka) Empty
MessageSujet: Re: Ruslan et Ludmilla (Glinka)   Ruslan et Ludmilla (Glinka) EmptySam 1 Oct 2016 - 20:45

Polyeucte a écrit:
Xavier a écrit:
Du coup, est-ce que la pochette n'est pas là pour tromper un peu le public quand même? scratch

ça correspond aux costumes du premier acte.
Après j'ose espérer qu'ils ont mis d'autres photos sur le dos du boitier!

Sinon oui, c'est un peu de la publicité mensongère! hehe

Effectivement cela trompe d'autant plus son public qu'au verso, on voit une photo de la grande scène de Ruslan qui est assez réussie et intemporelle.

Mais partout ailleurs, était-il utile de transposer le 3ème acte (censé se dérouler dans un château enchanté) dans une maison close et de transformer les danses persiennes en bal de putes chaussées de rollers ! Idem pour les jardins merveilleux du magicien au 4ème acte qui deviennent  ... un asile d'aliénés; ce qui permet à Tcherniakov de transformer la marche de Tchernomor en marche des infirmières ! C'est vraiment du grand n'importe quoi.

At least but not last, la "scène de la tête" devient un dialogue entre Ruslan et une projection vidéo en arrière-plan qui est tremblotante avec des coupures d'images et une désynchronisation avec la musique. Je ne sais pas si c'est mon exemplaire qui est défectueux ou si c'est une volonté du metteur en scène. Peut-être que Polyeucte ou un autre internaute pourra me dire s'il constate les mêmes choses mais si c'est voulu, c'est grotesque car cela empêche d'apprécier la musique.

C'est d'autant plus dommage que l'ensemble est plutôt bien chanté et dirigé (Jurowski quand même) y compris chez un contreténor assez surprenant en Ratmir.

Bon, sinon, je compte sur vous pour m'éclairer sur cette histoire de vidéo représentant cette tête pour savoir si je dois ou non retourner ma commande
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20100
Age : 36
Date d'inscription : 03/07/2009

Ruslan et Ludmilla (Glinka) Empty
MessageSujet: Re: Ruslan et Ludmilla (Glinka)   Ruslan et Ludmilla (Glinka) EmptyDim 2 Oct 2016 - 0:02

hugo75 a écrit:
Effectivement cela trompe d'autant plus son public qu'au verso, on voit une photo de la grande scène de Ruslan qui est assez réussie et intemporelle.
Ah ben déjà la photo à l'arrière quand même montre qu'on est pas dans une reconstitution...

Citation :
Mais partout ailleurs, était-il utile de transposer le 3ème acte (censé se dérouler dans un château enchanté) dans une maison close et de transformer les danses persiennes en bal de putes chaussées de rollers ! Idem pour les jardins merveilleux du magicien au 4ème acte qui deviennent  ... un asile d'aliénés; ce qui permet à Tcherniakov de transformer la marche de Tchernomor en marche des infirmières ! C'est vraiment du grand n'importe quoi.
Alors le 3ème acte, en dehors du patin à roulette qui fait du bruit, je trouve ça plutôt juste... Car chez Naïna, il y a certes des jardins enchantés... mais aussi des jeunes femmes là pour tenter Ratmir... pour l'attirer par leurs charmes dans les griffes de la socrière!
Et pour le 4ème acte, je ne le vois pas comme un asile, mais plutôt comme un intérieur très "nouveau riche" et froid...

Citation :
At least but not last, la "scène de la tête" devient un dialogue entre Ruslan et une projection vidéo en arrière-plan qui est tremblotante avec des coupures d'images et une désynchronisation avec la musique. Je ne sais pas si c'est mon exemplaire qui est défectueux ou si c'est une volonté du metteur en scène. Peut-être que Polyeucte ou un autre internaute pourra me dire s'il constate les mêmes choses mais si c'est voulu, c'est grotesque car cela empêche d'apprécier la musique.
Plus que la mise en scène, le soucis ici pour moi reste que confier le rôle de la Tête à une basse n'est pas correcte par rapport à la partition. Normalement c'est un choeur de basse et je trouve ça beaucoup plus impressionnant!
Pour la vidéo, dans mon souvenir, c'était bien comme ça dans la retransmission. C'est un peu comme une vidéo qui tourne en boucle dans un sous-sol post apocalypse... une vidéo usée et défaillante...

Citation :
C'est d'autant plus dommage que l'ensemble est plutôt bien chanté et dirigé (Jurowski quand même) y compris chez un contreténor assez surprenant en Ratmir.

Oui, assez surprenant Ratmir...
Par contre, pour moi il y a quand même le soucis des coupures (à comparer avec la version dirigée par Gergiev!), de la tête... et de Ratmir qui manque un peu de présence. Il fallait embaucher Podles!!

Citation :
Bon, sinon, je compte sur vous pour m'éclairer sur cette histoire de vidéo représentant cette tête pour savoir si je dois ou non retourner ma commande
Pas encore regardé, mais a priori, c'est normal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
hugo75
Mélomane averti
hugo75

Nombre de messages : 470
Date d'inscription : 24/12/2012

Ruslan et Ludmilla (Glinka) Empty
MessageSujet: Re: Ruslan et Ludmilla (Glinka)   Ruslan et Ludmilla (Glinka) EmptyDim 2 Oct 2016 - 9:45

Polyeucte a écrit:

hugo75 a écrit:
At least but not last, la "scène de la tête" devient un dialogue entre Ruslan et une projection vidéo en arrière-plan qui est tremblotante avec des coupures d'images et une désynchronisation avec la musique. Je ne sais pas si c'est mon exemplaire qui est défectueux ou si c'est une volonté du metteur en scène. Peut-être que Polyeucte ou un autre internaute pourra me dire s'il constate les mêmes choses mais si c'est voulu, c'est grotesque car cela empêche d'apprécier la musique.

Plus que la mise en scène, le soucis ici pour moi reste que confier le rôle de la Tête à une basse n'est pas correcte par rapport à la partition. Normalement c'est un choeur de basse et je trouve ça beaucoup plus impressionnant!
Pour la vidéo, dans mon souvenir, c'était bien comme ça dans la retransmission. C'est un peu comme une vidéo qui tourne en boucle dans un sous-sol post apocalypse... une vidéo usée et défaillante...

Merci pour ces éclaircissements, Polyeucte. Ce n'est donc pas mon lecteur de DVD qui fait des siennes mais c'est musicalement très désagréable : on a l'impression de voir un mauvais film muet en noir et blanc avec des coupures d'image et une telle désynchronisation avec la musique que l'écoute, sur ce passage, devient franchement pénible.

De surcroît, on a le sentiment que l'air de Gorislava a été corrigé à posteriori. En effet, Alexandrina Pendatchanska s'agite dans tous les sens avec une atténuation soudaine et suspecte des bruits de scène et des reprises de respiration qui ne correspondent pas toujours à ce qu'on voit à l'image. Cette impression est amplifiée par le fait qu'on la voit peu en gros plan mais plutôt en plan moyen de façon à dissimuler cet éventuel subterfuge. Enfin, je trouve que les voix sont souvent trop mises en avant au détriment de l'orchestre pourtant dirigé par Jurowski.

En résumé, la post-production a eu la main un peu lourde sur ce DVD.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20100
Age : 36
Date d'inscription : 03/07/2009

Ruslan et Ludmilla (Glinka) Empty
MessageSujet: Re: Ruslan et Ludmilla (Glinka)   Ruslan et Ludmilla (Glinka) EmptyLun 3 Oct 2016 - 17:48

Je n'ai pas encore regardé le dernier acte, mais franchement je ne trouve pas tous ces soucis de post-production. je trouve qu'il y a un assez bon équilibre voix/orchestre et pour l'air de Gorislava, je n'ai rien remarqué de particulièrement marquant. Surtout que lors du direct, c'était déjà très bien ce qu'elle avait fait.

Le seul point négatif et un peu étrange c'est d'entendre Ratmir si sonore... pour un contre-ténor, ça me semble un peu étrange.

Après il y a eu en effet un travail sur les bruits de scènes je pense car chez Naïna, les rollers sont beaucoup moins bruyants que dans mon souvenir...


En tout cas, une très belle version à tous points de vues je trouve, qui vient très bien compléter la version DVD dirigée par Gergiev.

Après... ces deux versions sont un peu écrasées par les grands anciens... faut dire que vu les distributions drunken

1937, Samuel Samossoud
Ruslan : Mark Reizen
Ludmila : Valeria Barsova
Ratmir : Elisaveta Antonova
Finn : Nikander Kanayev
Gorislava : Elena Slivinskaya
Naina : Ludmilla Stavrovskaya
Bayan : Solomon Kromtschenko
Farlaf : Vassili Lubentsov

1952, Kirill Kondraschin
Ruslan : Ivan Petrov
Ludmila : Vera Firsova
Svetosar : Vladimir Garjuschov
Ratmir : Eugenia Verbitskaya
Finn : Georgi Nelepp
Gorislava : Nina Prokrovskaya
Naina : Elena Korneyeva
Bayan : Sergei Lemeschev
Farlaf : Alexei Krivtchenya
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
hugo75
Mélomane averti
hugo75

Nombre de messages : 470
Date d'inscription : 24/12/2012

Ruslan et Ludmilla (Glinka) Empty
MessageSujet: Re: Ruslan et Ludmilla (Glinka)   Ruslan et Ludmilla (Glinka) EmptyMar 4 Oct 2016 - 10:51

Polyeucte a écrit:
Je n'ai pas encore regardé le dernier acte, mais franchement je ne trouve pas tous ces soucis de post-production. je trouve qu'il y a un assez bon équilibre voix/orchestre et pour l'air de Gorislava, je n'ai rien remarqué de particulièrement marquant. Surtout que lors du direct, c'était déjà très bien ce qu'elle avait fait.

En fait, il y a principalement deux soucis. Le premier (vidéo vacillante avec coupures d'image pour la scène de la tête) n'en est peut-être pas un s'il s'agit d'une volonté du metteur en scène (sur ton DVD, constates-tu la même chose car précédemment, tu t'appuyais sur tes souvenirs) et il est possible que ce soit les prises de respiration très particulières de Pendatchanska (on a l'impression parfois qu'elle chante en apnée) qui me dérangent. En revanche, je trouve que l'orchestre manque un peu de présence.

Polyeucte a écrit:
Le seul point négatif et un peu étrange c'est d'entendre Ratmir si sonore... pour un contre-ténor, ça me semble un peu étrange.

Pas forcément s'il est très bon. Au début, j'ai pensé que le choix d'un contreténor était loufoque (Glinka n'a jamais écrit pour ce type de voix) pour finalement reconnaître que c'était, sur le plan musical, aussi surprenant que convaincant. La voix est très belle avec des couleurs inédites assez prenantes dans les ensembles.

Polyeucte a écrit:
En tout cas, une très belle version à tous points de vues je trouve, qui vient très bien compléter la version DVD dirigée par Gergiev.

Je trouve que la distribution masculine de ce DVD est très supérieure à la version Gergiev. Le Ruslan de Petrenko, s'il n'a pas le creux dans le grave d'Ognovienko, déploie une ligne de chant bien plus pure et des nuances plus subtiles par un usage quasi systématique de la voix mixte à partir du haut médium un peu comme s'il ne pouvait pas l'émettre autrement. D'après ce que j'ai lu d'ailleurs, la voix n'est parait-il pas très puissante sur scène mais en DVD, le résultat est là. Et puis quel bonheur d'entendre le bon Finn/Bayan de Charles Workmann qui était pour moi un illustre inconnu mais dont l'émission haute et le timbre assez clair évoquent Daniil Shtoda et rendent enfin justice à ses grands monologues comme au finale du dernier acte qui repose grandement sur lui. Rien à voir avec les prestations très ternes de Pluzhnikov/Marusin. Le Farlaf de Svilpa est aussi beaucoup plus beau de timbre et assumé techniquement que Bezzubenkov qui en savonnait les vocalises.

En revanche, chez les dames, on peut préférer le trio Netrebko/Gorchakova/Diadkova même si Shagimuratova assume bien mieux les difficultés techniques du rôle (vocalises et justesse) que Netrebko dont le timbre reste cependant plus séduisant.

Néanmoins, pour une première découverte de l'œuvre, le DVD de Gergiev reste bien préférable en raison d'une mise en scène merveilleuse et féérique quand Tcherniakov est souvent laid et vulgaire. Franchement, les putes en roller du 3ème acte, les femmes entièrement nues du 4ème, la cuvette dans laquelle Ruslan trempe ses pieds pendant l'air de Gorislava et ces vêtements de plouc achetés chez Monoprix (parka informe pour Ruslan, manteau beige comme on en voit partout dans la rue pour Finn), cela apporte quoi à l'œuvre ? Je ne suis pas contre une relecture intelligente d'un opera type McVicar, Pelly, Carsen, Lehnhoff ... mais là, c'est du grand n'importe quoi. Il va falloir que je regarde l'interview du metteur en scène donnée en bonus pour comprendre ce qu'il a voulu dire mais globalement, je dois être demeuré car je n'ai rien compris si ce n'est que Tcherniakov me semble profondément malsain et se sert de l'opéra pour projeter ses propres fantasmes glauques qui n'ont rien à voir avec Glinka.

Et c'est d'autant plus rageant que Tcherniakov semble aujourd'hui incontournable dès qu'on propose un DVD consacré à l'opéra russe avec des voix prestigieuses. Le prince Igor au Met, le Kitège d'Albrecht, La fiancée du tsar de Barenboïm et bientôt, Snegourotchka, la fille des neiges à l'Opéra de Paris, c'est encore lui ! Alors quand il fait un énième Don Giovanni en DVD, on peut toujours se rabattre sur une autre version mais, avec l'opéra russe dont les grands titres sont enregistrés tous les vingt ans, le mélomane est véritablement pris en otage.


Dernière édition par hugo75 le Mar 4 Oct 2016 - 11:24, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 38
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Ruslan et Ludmilla (Glinka) Empty
MessageSujet: Re: Ruslan et Ludmilla (Glinka)   Ruslan et Ludmilla (Glinka) EmptyMar 4 Oct 2016 - 10:57

Polyeucte a écrit:
la version DVD dirigée par Gergiev.

Après... ces deux versions sont un peu écrasées par les grands anciens... faut dire que vu les distributions drunken

1937, Samuel Samossoud
Ruslan : Mark Reizen
Ludmila : Valeria Barsova
Ratmir : Elisaveta Antonova
Finn : Nikander Kanayev
Gorislava : Elena Slivinskaya
Naina : Ludmilla Stavrovskaya
Bayan : Solomon Kromtschenko
Farlaf : Vassili Lubentsov

1952, Kirill Kondraschin
Ruslan : Ivan Petrov
Ludmila : Vera Firsova
Svetosar : Vladimir Garjuschov
Ratmir : Eugenia Verbitskaya
Finn : Georgi Nelepp
Gorislava : Nina Prokrovskaya
Naina : Elena Korneyeva
Bayan : Sergei Lemeschev
Farlaf : Alexei Krivtchenya

Finalement, hors Gergiev et, justement, ces deux grands anciens qui ont plus ou moins confisqué la discographie (la question audio/technique est un non-sujet pour moi, on le sait), je reste malgré tout assez attaché à Simonow dans le pressage "Chant du monde" (est-ce qu'il en existe un autre, d'ailleurs ?) ; qui est une version du "juste milieu" (ce qu'il faut, où il faut), bien captée avec une distribution qui va du très bon au très sérieux/solide. Ça n'est déjà pas si mal ; et somme toute pas si évident quand on y réfléchit, dans le répertoire russe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hugo75
Mélomane averti
hugo75

Nombre de messages : 470
Date d'inscription : 24/12/2012

Ruslan et Ludmilla (Glinka) Empty
MessageSujet: Re: Ruslan et Ludmilla (Glinka)   Ruslan et Ludmilla (Glinka) EmptyMar 4 Oct 2016 - 11:17

bAlexb a écrit:

Finalement, hors Gergiev et, justement, ces deux grands anciens qui ont plus ou moins confisqué la discographie (la question audio/technique est un non-sujet pour moi, on le sait), je reste malgré tout assez attaché à Simonow dans le pressage "Chant du monde" (est-ce qu'il en existe un autre, d'ailleurs ?) ; qui est une version du "juste milieu" (ce qu'il faut, où il faut), bien captée avec une distribution qui va du très bon au très sérieux/solide. Ça n'est déjà pas si mal ; et somme toute pas si évident quand on y réfléchit, dans le répertoire russe.

Simonov est effectivement, en audio et en stéreo, la version du juste milieu avec Gergiev. Il faut néanmoins aimer le timbre assez acidulé de Rudenko et on la trouve dans un son remasterisé dans l'édition ci-dessous :

Ruslan et Ludmilla (Glinka) 519b9JqFILL._AC_US160_

Et dans l'absolu, Kondrashine, dans un son correct mais très inférieur, continue à dominer la discographie mais il se vend au prix du caviar (70 euros !) car il est supprimé du catalogue. Heureusement que je l'ai acquis à sa sortie ...

Ruslan et Ludmilla (Glinka) 41E8Ws8VozL._AC_US160_

Mais pour les amateurs de DVD, c'est Gergiev ou Jurowski et musicalement, je préfère ce dernier qui est globalement mieux distribué et plus raffiné sur le plan orchestral. Et puis, je n'aime pas vivre toujours dans le passé et souhaite aussi entendre les grandes voix russes actuelles là-dedans. D'où un certain agacement devant l'omniprésence de Tcherniakov dans ce répertoire.


Dernière édition par hugo75 le Mar 4 Oct 2016 - 11:58, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20100
Age : 36
Date d'inscription : 03/07/2009

Ruslan et Ludmilla (Glinka) Empty
MessageSujet: Re: Ruslan et Ludmilla (Glinka)   Ruslan et Ludmilla (Glinka) EmptyMar 4 Oct 2016 - 11:28

hugo75 a écrit:
En fait, il y a principalement deux soucis. Le premier (vidéo vacillante avec coupures d'image pour la scène de la tête) n'en est peut-être pas un s'il s'agit d'une volonté du metteur en scène (sur ton DVD, constates-tu la même chose car précédemment, tu t'appuyais sur tes souvenirs) et il est possible que ce soit les prises de respiration très particulières de Pendatchanska (on a l'impression parfois qu'elle chante en apnée) qui me dérangent. En revanche, je trouve que l'orchestre manque un peu de présence.

Ah oui, pardon... je confirme pour la vidéo de la tête... bien vacillante et décalée par moments. Mais c'est clairement fait exprès.

Citation :
Pas forcément s'il est très bon. Au début, j'ai pensé que le choix d'un contreténor était loufoque (Glinka n'a jamais écrit pour ce type de voix) pour finalement reconnaître que c'était, sur le plan musical, aussi surprenant que convaincant. La voix est très belle avec des couleurs inédites assez prenantes dans les ensembles.

Oui, le rendu est plutôt chouette... mais franchement, je doute que la puissance vocale puisse rivaliser en salle avec l'orchestre, les choeurs ou les voix comme celles présentes sur la scène...

Citation :
Je trouve que la distribution masculine de ce DVD est très supérieure à la version Gergiev. Le Ruslan de Petrenko, s'il n'a pas le creux dans le grave d'Ognovenko, déploie une ligne de chant bien plus pure avec un usage quasi systématique de la voix mixte à partir du haut médium un peu comme s'il ne pouvait pas l'émettre autrement. D'après ce que j'ai lu d'ailleurs, la voix n'est parait-il pas très puissante sur scène mais en DVD, le résultat est là. Et puis quel bonheur d'entendre le bon Finn/Bayan de Charles Workmann qui était pour moi un illustre inconnu mais dont l'émission haute et le timbre assez clair évoquent Daniil Shtoda et rendent enfin justice à ses grands monologues comme au finale du dernier acte qui repose grandement sur lui. Rien à voir avec les prestations très ternes de Pluzhnikov/Marusin. Le Farlaf de Svilpa est aussi beaucoup plus beau de timbre et assumé techniquement que Bezzubenkov qui en savonnait les vocalises.

Totalement d'accord pour la qualité de Petrenko, qui a enfin un grand rôle documenté...
Et pour la puissance, je garde un immense souvenir de son Grand Inquisiteur à Bastille face à Furlanetto! La puissance il l'a sans soucis... la voix n'est pas très noire mais elle a un impact certain en salle...

Bien sûr pour Workmann, même si du coup on perd un peu le contraste entre le chant délicat de Bayan et le chant plus héroïque de Finn... mais bon, la prestation est superbe et comme tu dis bien mieux que chez Gergiev!

Pour Farlaf par contre, je ne suis pas vraiment d'accord. Parce que oui, Svilpa ne savonne pas les vocalises... mais en même temps vu le train de sénateur où est pris son air, il n'en a pas à faire! hehe J'aime pas trop sa façon de chanter...

Citation :
En revanche, chez les dames, on peut préférer le trio Netrebko/Gorchakova/Diadkova même si Shagimuratova assume bien mieux les difficultés techniques du rôle (vocalises et justesse) que Netrebko dont le timbre reste cependant plus séduisant.

Voilà, Netrebko est plus fraîche de timbre, Gorchakova admirable (même si Pendatchanska est parfaite aussi) et surtout Diadkova a ce petit quelque chose de mâle et de vigoureux que n'a pas notre gentil contre-ténor...

Citation :
Néanmoins, pour une première découverte de l'œuvre, le DVD de Gergiev reste bien préférable en raison d'une mise en scène merveilleuse et féérique quand Tcherniakov est souvent laid et vulgaire. Franchement, les putes en roller du 3ème acte, les femmes entièrement nues du 4ème, la cuvette dans laquelle Ruslan trempe ses pieds pendant l'air de Gorislava et ces vêtements de plouc achetés chez Monoprix (parka informe pour Ruslan, manteau beige comme on en voit partout dans la rue pour Finn), cela apporte quoi à l'œuvre ? Je ne suis pas contre une relecture intelligente d'un opera type McVicar, Pelly, Carsen, Lehnhoff ... mais là, c'est du grand n'importe quoi. Il va falloir que je regarde l'interview du metteur en scène donnée en bonus pour comprendre ce qu'il a voulu dire mais globalement, je dois être demeuré car je n'ai rien compris si ce n'est que Tcherniakov me semble profondément malsain et se sert de l'opéra pour projeter ses propres fantasmes glauques qui n'ont rien à voir avec Glinka.

Oui, chez Gergiev c'est féérique... Tcherniakov lui enlève tout le côté féérique pour simplement plonger dans la vie réelle des classes riches de Russie... plongeon dans une sorte de mafia où on enlève la fille d'un riche, où on va dans des maisons closes...
Finalement, c'est juste une mise en situation "réaliste" de l'histoire. Perso, je ne trouve pas ça du tout choquant, et même plutôt réussi!
Après en effet c'est moins beau que chez Gergiev (quelles couleurs drunken ) mais loin d'être aussi inintéressant et vain que parfois chez Tcherniakov!

Citation :
Et c'est d'autant plus rageant que Tcherniakov semble aujourd'hui incontournable dès qu'on propose un DVD consacré à l'opéra russe avec des voix prestigieuses. Le prince Igor au Met, le Kitège d'Albrecht, La fiancée du tsar de Barenboïm et bientôt, Snegourotchka, la fille des neiges à l'Opéra de Paris, c'est encore lui ! Alors quand il fait un énième Don Giovanni en DVD, on peut toujours se rabattre sur une autre version mais, avec l'opéra russe dont les grands titres sont enregistrés tous les vingt ans, le mélomane est véritablement pris en otage.

Oui, c'est un peu vrai... on aurai aussi sûrement Iolanta!
Après, je trouve qu'il travaille mieux sur les opéras russes que sur le reste. J'ai été traumatisé par son Macbeth par exemple, vraiment loupé... alors que son Onegin est finalement très sensible!

bAlexb a écrit:
Finalement, hors Gergiev et, justement, ces deux grands anciens qui ont plus ou moins confisqué la discographie (la question audio/technique est un non-sujet pour moi, on le sait), je reste malgré tout assez attaché à Simonow dans le pressage "Chant du monde" (est-ce qu'il en existe un autre, d'ailleurs ?) ; qui est une version du "juste milieu" (ce qu'il faut, où il faut), bien captée avec une distribution qui va du très bon au très sérieux/solide. Ça n'est déjà pas si mal ; et somme toute pas si évident quand on y réfléchit, dans le répertoire russe.

Oui!!! Je l'oublie toujours cette version Embarassed
Alors que Rudenko est une Ludmila admirable en tous points!! Le reste de la distribution est plus passe-partout mais reste bon...
En effet une belle version en plus dans un très bon son! (ce qui est loin d'être le cas pour la version avec Reizen malheureusement... Sad)

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 38
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Ruslan et Ludmilla (Glinka) Empty
MessageSujet: Re: Ruslan et Ludmilla (Glinka)   Ruslan et Ludmilla (Glinka) EmptyMar 4 Oct 2016 - 11:35

hugo75 a écrit:
Et dans l'absolu, Kondrashine, dans un son correct mais très inférieur, continue à dominer la discographie mais il se vend au prix du caviar (70 euros !) car il est supprimé du catalogue. Heureusement que je l'ai acquis à sa sortie ...

Oh ! Au rapport poids/prix du caviar chez Petrossian (parce que le caviar, c'est Petrossian hein !), Kondrashin reste un produit très abordable hehe .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20100
Age : 36
Date d'inscription : 03/07/2009

Ruslan et Ludmilla (Glinka) Empty
MessageSujet: Re: Ruslan et Ludmilla (Glinka)   Ruslan et Ludmilla (Glinka) EmptyMar 4 Oct 2016 - 11:38

bAlexb a écrit:
Oh ! Au rapport poids/prix du caviar chez Petrossian (parce que le caviar, c'est Petrossian hein !), Kondrashin reste un produit très abordable hehe .

Et c'est tellement génial! Ils m'auraient juste mis Reizen à la place de Petrov (que je n'aime pas trop, mais ça reste bon!), on avait une intégrale parfaite d'un bout à l'autre! drunken

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
hugo75
Mélomane averti
hugo75

Nombre de messages : 470
Date d'inscription : 24/12/2012

Ruslan et Ludmilla (Glinka) Empty
MessageSujet: Re: Ruslan et Ludmilla (Glinka)   Ruslan et Ludmilla (Glinka) EmptyMar 4 Oct 2016 - 11:38

Polyeucte a écrit:
et surtout Diadkova a ce petit quelque chose de mâle et de vigoureux que n'a pas notre gentil contre-ténor...

Un peu dur avec le gentil contre-ténor ... mais le meilleur Ratmir de la discographie, c'est à mon avis, Tamara Sinyavskaya chez Simonov. Le timbre est superbe et l'engagement dramatique bien réel. Je l'ai toujours préférée à Arkhipova dont la voix manque, à mon avis, de rondeur et de chaleur dans le bas médium et je suis persuadé qu'elle a été l'une des grandes victimes du "rideau de fer".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20100
Age : 36
Date d'inscription : 03/07/2009

Ruslan et Ludmilla (Glinka) Empty
MessageSujet: Re: Ruslan et Ludmilla (Glinka)   Ruslan et Ludmilla (Glinka) EmptyMar 4 Oct 2016 - 11:42

hugo75 a écrit:
Un peu dur avec le gentil contre-ténor ... mais le meilleur Ratmir de la discographie, c'est à mon avis, Tamara Sinyavskaya chez Simonov. Le timbre est superbe et l'engagement dramatique bien réel. Je l'ai toujours préférée à Arkhipova dont la voix manque, à mon avis, de rondeur et de chaleur dans le bas médium et je suis persuadé qu'elle a été l'une des grandes victimes du "rideau de fer".

Ben dans le final du premier acte par exemple, quand il lance le mouvement rapide... il lui manque de la présence, de l'impact avec une voix trop douce! Après il est très bon... mais un peu trop "gentil" et placide à mon goût. La faute à une voix qui n'a pas la palette expressive d'une Diadkova ou d'autres mezzo/alto.

Pour moi, rien n'est au dessus de Verbitskaya chez Kondrashin... une authentique alto à tel point que lors de ma découverte de l'ouvrage, je m'étais demandé si c'était pas un ténor qui chantait (faut dire que entre elle et Kozlovsky par exemple, on est finalement assez proche par moments je trouve! Very Happy)

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Contenu sponsorisé




Ruslan et Ludmilla (Glinka) Empty
MessageSujet: Re: Ruslan et Ludmilla (Glinka)   Ruslan et Ludmilla (Glinka) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Ruslan et Ludmilla (Glinka)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mikhaïl Glinka (1804-1857), Père de la musique russe

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: