Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 (Rock) Le rock progressif des années 70

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 10 ... 15  Suivant
AuteurMessage
pHax
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 638
Date d'inscription : 30/04/2008

MessageSujet: Re: (Rock) Le rock progressif des années 70   Dim 16 Mai 2010 - 10:13

Duck Feeling a écrit:
phAx a écrit:
Citation :
Trout Mask Replica de Captain Beefheart, White Light/White Heat du Velvet Underground, Monster Movie de Can, tout ça n'a rien de "commercial

Oui, c'est vrai, énormes, et pour les autres, de toutes façons, ce sont d'excellents disques. Smile Même Miles était jaloux du son et de l'energie de ces groupes, et ça tu dois le savoir mieux que quiconque…

Rôh non je ne savais pas ! Tu tiens ça d'où ? Je trouve qu'il y a une correspondance évidente entre On The Corner et Tago Mago de Can, des démarches très similaires et parallèle : même utilisation du studio, même groove statique, mêmes improvisations collectives, etc. Ça conforte l'amour que je porte pour le Miles Davis de cette période en tout cas.

Miles était fan de l'énergie et du son de Sly Stone, d'Hendrix (il avait prévu un boeuf mais il est pas venu), et trouvais même que John Lydon et son groupe PIL avait une approche très Davisienne de la musique. Il s'est inspiré aussi de Stauckhausen pour l'immense "On the Corner". Il avait pas vraiment les oreilles bouchées et lorgnait vers la pop. Je suis un fan de Miles depuis bien longtemps, surtout du second quintet, j'ai soit lu soit vu et entendu ça, mais c'est assez connu ces histoires de studios (il croisait tous ces types à NY certainemnt)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://phorme.wordpress.com/
pHax
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 638
Date d'inscription : 30/04/2008

MessageSujet: Re: (Rock) Le rock progressif des années 70   Dim 16 Mai 2010 - 11:01

Duck Feeling a écrit:
défauts du rock progressif :
- la peur de ne pas pouvoir créer une bonne musique sans être un technicien instrumentiste
- la fascination naïve pour la musique écrite en tant que genre "supérieur"


On peut rajouter :
-une grandiloquence ridicule
-l'absence de discours qui se traduit par une position consensuelle et balisée dans le champs de la création et de l'esthétique de leur époque

Mais il y a des exceptions... dans les groupes que tu cites par exmple. Je crois que Crimson fait l'unanimité...
Cool

Ca m'empêche pas d'aimer un peu les Floyd ou Police et beaucoup Peter Gabriel (Melt est énorme) mais ELP, Genesis, Yes (mais j'ai des disques des 3 groupes chez moi) ou The Moody Blues, Queen… bon, il y a eu saturation, et heureusement que les années 80 si dénigrées sont arrivées tel Zorro et son épée.

Disons, qu'en fait, j'aime les années 70 plus pour le jazz-funk ou le funk que le prog, mais j'aime beaucoup de groupes prog (nan, pas Magma…) sinon je n'aurais pas eu envie de venir vous emmerder ici ! Very Happy
Si je suis venu c'est que j'ai envie de défendre aussi les années 80. Pas les bouses eurodisco ou cold wave puériles, pas le rock altérnatif français braillard et nullissime musicalement - même si j'en écoutais beaucoup hum... - ou les erreurs de la nature que sont les groupes comme Indochine - ils reviennent nous casser les cou.. oreilles ceux là grrrr - ou Ha Ha Ha et ... Depeche Mode - dont je ne rejete pas tout en bloc d'ailleurs - qui passaient à la radio. Mais ces années là étaient d'une créativité assez affolante bien que chacun se plaît à dire, par ignorance sans doute, que la décénnie en question est à rayer du XXème siècle. D'où ma petite provoc' qui ne se justifie que pour faire réagir les mélomanes ici qui imagine un age d'or du rock dans le prog 70.

Et puis moi c'est les 2 premières décennies du XXIème siècle que je supprime, nah. Razz (et pourvu qu'on me fasse changer d'avis)

Citation :
Et sur quels critères je te prie?
C'est un peu court jeune homme!

Les critères sont à trouver dans ce qu'il faut absolument que tu écoutes (c'est mieux de le vivre m'enfin on va pas les refaire nos années radios libres, concerts dans des squats et révolution sensuelle et ébouriffée que furent ces années là…) :
Commence par Before and After Science d'Eno puis tous les premiersTalking Heads et l'album Discipline de Crimson ça fera une belle transition !! Smile
Merci pour jeune homme mais je dois être plus agé que toi je suis sûr… malgré mon air ahuri et l'absence de pilosité abondante j'ai passé le cap des 35 déjà et puis pfff… Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://phorme.wordpress.com/
pHax
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 638
Date d'inscription : 30/04/2008

MessageSujet: Re: (Rock) Le rock progressif des années 70   Dim 16 Mai 2010 - 11:29

HS

Duck Feeling a écrit:

Par contre dites donc, je vais passer pour un type qui n'écoute que du krautrock et du post-punk bientôt. Alors que j'ai grandi - et écoute toujours avec la même ferveur ! - avec Beck, Radiohead, Blur ou Portishead ! Mr. Green

J'ai écouté un peu de "Snobs", tu as un super groupe ! Ca me fait penser à Revolver (ce groupe français qui s'inspire des Beatles et de Haydn) C'est raffiné et élégant comme l'imagerie que vous developpez. Tes références musicales ne m'étonnent guère : on est dans l'intime et le délicat. Bon, c'est tout, bravo quoi… salut thumright
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://phorme.wordpress.com/
Duck Feeling
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 194
Date d'inscription : 26/03/2009

MessageSujet: Re: (Rock) Le rock progressif des années 70   Dim 16 Mai 2010 - 14:14

phAx a écrit:
Duck Feeling a écrit:
phAx a écrit:
Citation :
Trout Mask Replica de Captain Beefheart, White Light/White Heat du Velvet Underground, Monster Movie de Can, tout ça n'a rien de "commercial

Oui, c'est vrai, énormes, et pour les autres, de toutes façons, ce sont d'excellents disques. Smile Même Miles était jaloux du son et de l'energie de ces groupes, et ça tu dois le savoir mieux que quiconque…

Rôh non je ne savais pas ! Tu tiens ça d'où ? Je trouve qu'il y a une correspondance évidente entre On The Corner et Tago Mago de Can, des démarches très similaires et parallèle : même utilisation du studio, même groove statique, mêmes improvisations collectives, etc. Ça conforte l'amour que je porte pour le Miles Davis de cette période en tout cas.

Miles était fan de l'énergie et du son de Sly Stone, d'Hendrix (il avait prévu un boeuf mais il est pas venu), et trouvais même que John Lydon et son groupe PIL avait une approche très Davisienne de la musique. Il s'est inspiré aussi de Stauckhausen pour l'immense "On the Corner". Il avait pas vraiment les oreilles bouchées et lorgnait vers la pop. Je suis un fan de Miles depuis bien longtemps, surtout du second quintet, j'ai soit lu soit vu et entendu ça, mais c'est assez connu ces histoires de studios (il croisait tous ces types à NY certainemnt)

Ah oui pour Sly, Hendrix et Stockhausen, c'est très connu ! C'est notamment grâce à Betty qu'il est tombé amoureux de la musique d'Hendrix. Mais PiL, Captain Beefheart et Velvet Underground, je n'en avais jamais entendu parlé.

phAx a écrit:
On peut rajouter :
-une grandiloquence ridicule
-l'absence de discours qui se traduit par une position consensuelle et balisée dans le champs de la création et de l'esthétique de leur époque

J'ai beau ne pas être un fan absolu de rock progressif, force est de reconnaître que les groupes du genre ont créé de nouveaux codes propres. Donc je suis d'accord pour dire que certains d'entre eux sont plus consensuels qu'ils n'y paraissent - le Yes de Close To The Edge par exemple - mais ça me semble réducteur de tout mettre dans le même panier.

Le problème de la grandiloquence n'est pas propre au rock progessif à mon avis. C'est toujours la même chose : un groupe ou un artiste qui ose le lyrisme et l'outrance ne peut pas être dans la demi-mesure. Mais, à mon avis, c'est un tort d'en faire un défaut en tant que tel. Il n'y a pas plus outré que Van Der Graaf Generator et, pourtant, Peter Hammill y exprime tellement bien les émotions contraires (naïveté/folie, beauté/horreur) avec un investissement théâtral tel qu'on ne peut qu'être pris.

Mais c'est exactement la même chose chez Bowie : Diamond Dogs ou Station To Station sont des albums outrés et majestueux, mais je n'y entends pas de grandiloquence parce qu'il y maîtrise totalement son sujet. Moi, ce qui me dérange plus, ce sont les groupes qui ont de l'ambition dans des domaines qu'ils ne maîtrisent pas. Et là encore, Yes ou Emerson, Lake & Palmer me semblent très limités dans leurs palettes de nuances et ne parviennent pas, selon moi, à tenir leurs promesses au contraire de Magma ou Van Der Graaf - King Crimson est un cas à part, ils sont plus sobres.

Cette absence de maîtrise dans l'ambition, la majesté, l'outrance et le lyrisme, ce n'est pas un défaut du prog, c'est un défaut du mauvais prog. Et du mauvais rock lyrique en général, de Queen à U2.

phAx a écrit:
Disons, qu'en fait, j'aime les années 70 plus pour le jazz-funk ou le funk que le prog, mais j'aime beaucoup de groupes prog (nan, pas Magma…) sinon je n'aurais pas eu envie de venir vous emmerder ici ! Very Happy

Personnellement je trouve qu'il y a des choses fantastiques et essentielles à garder dans le rock progressif : King Crimson, Van Der Graaf Generator comme je l'ai dit, mais aussi Magma, les trois premiers Caravan, Soft Machine, etc. Mais c'est comme tout, il y a à boire et à manger. Le problème du rock progressif, c'est que les fans du genre ont tendance à passer outre les défauts - ce fameux manque de maîtrise d'une musique outrée - alors qu'ils sont rédhibitoires pour les antis.

phAx a écrit:
Si je suis venu c'est que j'ai envie de défendre aussi les années 80. Pas les bouses eurodisco ou cold wave puériles, pas le rock altérnatif français braillard et nullissime musicalement - même si j'en écoutais beaucoup hum... - ou les erreurs de la nature que sont les groupes comme Indochine - ils reviennent nous casser les cou.. oreilles ceux là grrrr - ou Ha Ha Ha et ... Depeche Mode - dont je ne rejete pas tout en bloc d'ailleurs - qui passaient à la radio. Mais ces années là étaient d'une créativité assez affolante bien que chacun se plaît à dire, par ignorance sans doute, que la décénnie en question est à rayer du XXème siècle. D'où ma petite provoc' qui ne se justifie que pour faire réagir les mélomanes ici qui imagine un age d'or du rock dans le prog 70.

Héhé. Oui je comprends. Il faut dire que les années quatre-vingt sont une excellente période pour les expérimentations underground. Le mainstream de l'époque est certainement le pire - avec celui qu'on vit depuis quatre ans - de la musique pop. C'est l'époque artificielle, superficielle, clinquante, sans aucune profondeur.

Mais derrière tout cela, il y a effectivement des groupes qui vont justement à l'encontre de cela. Les premiers étant les groupes post-punk (Joy Division, Wire, Siouxsie & The Banshees, Talking Heads, Magazine, etc) et les choses qui en découlent d'une manière ou d'une autre (Sonic Youth, Big Black, Einstürzende Neubauten, Nick Cave, etc). Sans parler de la nouvelle pop anglaise qui pointe à la fin de la décennie (My Bloody Valentine, Stone Roses, Happy Mondays, etc).

Bref, je suis d'accord que ça vaudrait le coup de redorer l'image du rock des années quatre-vingt, mais il faudrait certainement un véritable topic.

phAx a écrit:
Et puis moi c'est les 2 premières décennies du XXIème siècle que je supprime, nah. Razz (et pourvu qu'on me fasse changer d'avis)

Pourtant je trouve qu'il y a des choses fantastiques. Au début des années 2000, il y a le choc Radiohead avec Kid A/Amnesiac/Hail To The Thief peut-être aussi fort que la trilogie berlinoise de Bowie, suivi ensuite par Third de Portishead. Et puis il y a eu une renaissance du psychédélisme mais adapté aux sonorités nouvelles : la meilleure synthèse vient d'ailleurs de Sound-Dust de Stereolab mais des groupes comme Liars ou Animal Collective réadaptent la transe tribale aux manipulations électriques et électroniques, Sufjan Stevens ou Joanna Newsom qui donnent aux Beach Boys une réponse folk-prog pastorale, Queens Of The Stone Age qui mélange heavy-rock et sensibilité pop à la Kinks, etc. Sans compter le label essentiel de la décennie, Constellation au Canada, qui est, à mon avis, responsable des meilleurs albums des dix dernières années entre Godspeed You! Black Emperor, Silver Mt. Zion, Fly Pan Am, Evangelista, Dead Science, Land Of Kush, Do Make Say Think et plein d'autres choses. C'est du rock lyrique et expérimental. Il me faudrait un bouquin pour en parler, mais c'est fantastique. J'en présenterai plus un jour !

phAx a écrit:
HS

J'ai écouté un peu de "Snobs", tu as un super groupe ! Ca me fait penser à Revolver (ce groupe français qui s'inspire des Beatles et de Haydn) C'est raffiné et élégant comme l'imagerie que vous developpez. Tes références musicales ne m'étonnent guère : on est dans l'intime et le délicat. Bon, c'est tout, bravo quoi… salut thumright

Merci beaucoup ! : )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://huntingbears.free.fr/
pHax
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 638
Date d'inscription : 30/04/2008

MessageSujet: Re: (Rock) Le rock progressif des années 70   Dim 16 Mai 2010 - 14:45

Duck Feeling a écrit:

Pourtant je trouve qu'il y a des choses fantastiques. Au début des années 2000, il y a le choc Radiohead avec Kid A/Amnesiac/Hail To The Thief peut-être aussi fort que la trilogie berlinoise de Bowie, suivi ensuite par Third de Portishead. Et puis il y a eu une renaissance du psychédélisme mais adapté aux sonorités nouvelles : la meilleure synthèse vient d'ailleurs de Sound-Dust de Stereolab mais des groupes comme Liars ou Animal Collective réadaptent la transe tribale aux manipulations électriques et électroniques, Sufjan Stevens ou Joanna Newsom qui donnent aux Beach Boys une réponse folk-prog pastorale, Queens Of The Stone Age qui mélange heavy-rock et sensibilité pop à la Kinks, etc. Sans compter le label essentiel de la décennie, Constellation au Canada, qui est, à mon avis, responsable des meilleurs albums des dix dernières années entre Godspeed You! Black Emperor, Silver Mt. Zion, Fly Pan Am, Evangelista, Dead Science, Land Of Kush, Do Make Say Think et plein d'autres choses. C'est du rock lyrique et expérimental. Il me faudrait un bouquin pour en parler, mais c'est fantastique. J'en présenterai plus un jour !

Pas aussi convaincu que toi là dessus : Third est très bon, sans être aussi excellent que Dummy. La trilogie Radiohead, oui, c'est vrai que c'est très réussi, mais ça n'arrive pas à la cheville de Coil ou des Swans. Après les Liars, oui, innovant mais presque lourd et gonflant je trouve (je préfère - encore qu'à petite dose - les TV on The Radio) J'aime assez GYBE.

J'avoue que je lorgne davantage, aujourd'hui, vers des groupes comme Secret Chiefs 3, Supersilent, Biosphere pour l'electro, ou 2 foot Yard, Sleepytime Gorilla Museum, Book of Knots, quelques trucs de Zorn qui encore font plaisir à entendre et ceux de sa bande, ou des trucs post-jazz comme Ducret ou Tim Berne, ou même du William Parker. Et quelques vieux groupes qui continuent à donner envie : The Fall, Githead ou Wire le retour, Current 93 etc...

Non, je ne vois pas se construire vraiment une vraie nouvelle scène aussi excitante que celle dont on parle plus haut. La chanson française est d'une pauvreté ahurissante et la variété n'apporte pas grand chose de nouveau à tout ça. M'enfin comme toujours il y a de très bonnes choses, et souvent sur internet d'ailleurs.

Tiens, dans le genre que tu apprécie( post rock), il y a par exemple un excellent groupe qui diffuse (comme vous) ses superbes disques gratuitement : Downliners Sekt. Et ils sont frenchy. La très bonne musique des années 00-10 on saura ce qu'elle est dans qquelques années.

Et j'ai le préssentiment qu'elle se trouvera plus sur internet que dans les bacs des disquaires… Wink Dans les sous-sols, comme souvent !

Edit 3h + tard : en fait il faudrait 2 nouveaux topics : "ce qu'il faut absolument avoir entendu depuis les années 2000" (parce que je suis largué sûrement) et "les années 80 : l'age post-moderne du rock" (parce qu'elles le valent bien)

Et puis une rubrique tapages nocturnes sur le forum classique qui nous changera des indispensables Berg, Ravel, Wagner ou Stravinsky… Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://phorme.wordpress.com/
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 15782
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: (Rock) Le rock progressif des années 70   Sam 29 Mai 2010 - 22:35

Duck Feeling a écrit:

Pour terminer sur Magma, sachez que le livre de Philippe Gonin, Magma, Décryptage d'un Mythe et d'une Musique, est paru chez les éditions Le Mot et Le Reste et que c'est une très belle réussite. L'auteur adopte une approche thématique pour présenter le groupe sous toutes les coutures. Je n'ai lu que la première moitié, c'est-à-dire qu'il me reste tout le guide discographique chronologique mais c'est un très bon livre. Très sobre dans l'écriture mais très intéressant. Et puis c'est, de toute façon, le seul sur le sujet si l'on excepte le De Caunes de 1978 épuisé depuis.


Je partage tes impressions à l’egard du livre de Gonin :
c'est en effet une tres grande reussite!
Le livre passe en revue toute les dimensions de la constellation magmaienne :
-Les influences musicales, philosophiques et spirituelles.
-Les caracteristiques stylistiques de la musique (sur le plan melodique,harmonique et rythmique)
-La trajectoire du groupe de 1969 à 2009
-l’Analyse du legs discographique du groupe(avec à l'instar du livre d’Aymeric Leroy[Rock Progressif], une recontextualisation via la reception des disques par la presse de l’epoque).

Gonin nous montre avec brio que Magma n’est pas une creation ex-nihilo sortie du cerveau d’un deus ex machina demiurge et omniscient, mais bien un creuset de sources diverses que Vander a su agglomerer de façon très habile afin d'en proposer une synthèse aussi originale que dynamique.

Le propos est fouillé et repose sur une erudition sans faille.
On apprend des choses etonnantes…par exemple qu’une de sources de la mythologie kobaienne provient des BD des aventures de Blake et Mortimer Mr. Green, l’influence essentielle de Pharoah Sanders, des transes africaines, du gospel et de la bossa.
Parallélement, Gonin opère une mise au point très eclairante sur la prevalence de l’influence coltranienne au sein de la musique de Magma.

Gonin a un style clair et precis, ça se lit(devore drunken ) très facilement.

Bon, histoire de chipoter, il a parfois la dent dure…trouver des longueurs dans un morceau aussi magnfique (à mon sens ) que The Last Seven Minutes....juger Retrovision "penible" (ca n’est certes pas le chef d’œuvre de Vander mais pour ma part je trouve ce morceau plutôt honorable).
Tout comme je trouve un peu excessif de qualifier le Live a Bourges de 1979 de (à nouveau) « penible ».
Mais tout cela reste anecdotique. Wink

Après le déjà referentiel Rock Progressif d’Aymeric Leroy, encore un grand livre à l’actif des editions Le Mot et le Reste. thumleft
Decidement nous sommes gâtés.sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Duck Feeling
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 194
Date d'inscription : 26/03/2009

MessageSujet: Re: (Rock) Le rock progressif des années 70   Dim 30 Mai 2010 - 0:27

arnaud bellemontagne a écrit:
Bon, histoire de chipoter, il a parfois la dent dure…trouver des longueurs dans un morceau aussi magnfique (à mon sens ) que The Last Seven Minutes....juger Retrovision "penible" (ca n’est certes pas le chef d’œuvre de Vander mais pour ma part je trouve ce morceau plutôt honorable).
Tout comme je trouve un peu excessif de qualifier le Live a Bourges de 1979 de (à nouveau) « penible ».
Mais tout cela reste anecdotique. Wink

Ah justement je trouve ça formidable qu'il admette les faiblesses de cette période ! Déjà parce qu'il prouve qu'il a un sens du recul certain mais surtout parce que ces passages sont clairement d'un niveau inférieur au reste de la discographie de Magma. Ce n'est sûrement pas nul, mais c'est réellement laborieux, décevant, voire poussif. Bref, je suis d'accord avec ces jugements. Et le fait d'être tatillon avec la période de la fin des années soixante-dix permet de mettre en valeur l'âge d'or précédent !


Dernière édition par Duck Feeling le Dim 30 Mai 2010 - 19:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://huntingbears.free.fr/
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 15782
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: (Rock) Le rock progressif des années 70   Dim 30 Mai 2010 - 17:44

Je viens de réecouter Attahk(77) et c'est vrai que nonobstant les qualités rythmiques ( la prise de son met bien en valeur la batterie de Vander,ça groove à mort!!!! afro afro afro ) de la formation, la musique tourne un peu à vide à l'exception de The Last Seven Minutes et du très epuré Dondai.

Même si ça reste honorable, on est loin des sommets de la période bénie qui va (selon moi) de Kobaia au live de 1975.Ne pas oublier le recent KA qui pour moi est au niveau des meilleurs disques de Magma.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 15782
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: (Rock) Le rock progressif des années 70   Dim 6 Juin 2010 - 16:01

Phax à ecrit:
Citation :
http://des-chibres-et-des-lettres.blogspot.com/2010/06/discographie-selective-du-prog.html

Un post d'un blog sur le prog…

et à part Motorpsycho et Porcupine Tree je ne connais rien de tout ça

Bon voilà, en passant…

Interessant, mais c'est vraiment flou: il ne cite aucun groupe dans son laius pour appuyer son propos qui sombre de ce fait dans la generalisation abusive.

"Le prog n'a pas le monopole de l'innovation"...quelle nouvelle!!! Laughing

En outre, je la trouve bien arbitraire cette selection, on ne voit pas trop sur quels critères elle se fonde...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pHax
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 638
Date d'inscription : 30/04/2008

MessageSujet: Re: (Rock) Le rock progressif des années 70   Dim 6 Juin 2010 - 17:57

arnaud bellemontagne a écrit:


Interessant, mais c'est vraiment flou: il ne cite aucun groupe dans son laius pour appuyer son propos qui sombre de ce fait dans la generalisation abusive.

"Le prog n'a pas le monopole de l'innovation"...quelle nouvelle!!! Laughing

En outre, je la trouve bien arbitraire cette selection, on ne voit pas trop sur quels critères elle se fonde...

Oh, c'était juste pour découvrir des groupes progs d'aujourd'hui … D'ailleurs rien de tout ça ne me touche… Tu connais ces groupes ? Je connais un peu Motorpsycho (Rune Grammofon est un excellent label nordique) et Porcupine Tree que je ne déteste pas, mais bon, ça ne me rend pas vraiment dingue…

Tu retiens quoi comme groupes progs actuels ? Question

Dans la liste Wikipedia (http://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_d'artistes_de_rock_progressif_par_décennie#Les_ann.C3.A9es_2000) je ne connais que

Archive : nul

Dream Theater : gonflant… sauf par éclairs…

Estradasphere : excellent, avec les Secret Chiefs 3 qu'on peut ajouter du coup.

Godspeed You! Black Emperor : planant plus que prog non ?

Mogwaï : mouaif

Neurosis : mouaif

Opeth : beurk

Porcupine Tree : pour dormir

Sigur Rós : très chouette

Sleepytime Gorilla Museum : excellent !

The Mars Volta : un peu de la soupe…

Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://phorme.wordpress.com/
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 15782
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: (Rock) Le rock progressif des années 70   Dim 6 Juin 2010 - 19:20

Oui, enfin faudrait argumenter un peu plus sur chaque groupe si tu veux que je rebondisse. Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julien_Lafond-Laumond
Néophyte


Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 06/06/2010

MessageSujet: Re: (Rock) Le rock progressif des années 70   Dim 6 Juin 2010 - 19:49

Bonjour !

Je me permets de me joindre à cette petite discussion puisqu'en l'occurrence c'est moi qui ait écrit le post en question sur le blog.

J'ai eu envie de réagir à mon "Le prog n'a pas le monopole de l'innovation" qui a fait sourire et à la liste de groupes citée par phAx juste ensuite. J'ai en fait une définition très restrictive du prog, et pour moi Sigur Ros, Mogwai, Neurosis n'ont par exemple rien, mais alors rien affaire dans une liste progressive. Et c'est un mécanisme que j'ai souvent constaté : faire rentrer dans les bornes du rock prog tous les groupes qui expérimentent quelque peu et qui fascinent par leur nouveauté. On a fait ça avec Radiohead, par exemple ! Je me demande où est-ce qu'on peut trouver la moindre influence du rock progressif 70's dans les disques de Radiohead. C'est pour moi un contre-sens !

Sinon, je suis presque content que ma playlist ne te plaise pas, phAx. Honnêtement très peu de mes lecteurs l'ont aimé. Et moi-même je suis très réservé dessus. Le projet d'un tel post était juste de témoigner, témoigner d'une scène qui continue d'exister sans l'aide de personne, une scène hors-temps et hors-mode qui se perpétue alors que tous les vents lui font face. La qualité n'est que rarement au rendez-vous mais c'était juste une forme d'hommage, de piqûre de rappel que ça existe – sachant que mon blog n'est pas du tout un blog de progressif et que la plupart de mes lecteurs n'avaient jamais entendu parler de ça.

En tout cas ce qui est clair, c'est qu'on pourrait très bien se contenter de redécouvrir toujours le vivier 70's !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pHax
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 638
Date d'inscription : 30/04/2008

MessageSujet: Re: (Rock) Le rock progressif des années 70   Dim 6 Juin 2010 - 21:12

Julien_Lafond-Laumond a écrit:

Sinon, je suis presque content que ma playlist ne te plaise pas, phAx. Honnêtement très peu de mes lecteurs l'ont aimé. Et moi-même je suis très réservé dessus. Le projet d'un tel post était juste de témoigner, témoigner d'une scène qui continue d'exister sans l'aide de personne, une scène hors-temps et hors-mode qui se perpétue alors que tous les vents lui font face. La qualité n'est que rarement au rendez-vous mais c'était juste une forme d'hommage, de piqûre de rappel que ça existe – sachant que mon blog n'est pas du tout un blog de progressif et que la plupart de mes lecteurs n'avaient jamais entendu parler de ça.

En tout cas ce qui est clair, c'est qu'on pourrait très bien se contenter de redécouvrir toujours le vivier 70's !

Super ! Ca c'est chouette, d'avoir une réponse de ta part ici ! Le net, quand c'est comme ça, c'est vraiment passionnant.
Bon, bienvenue !!! cheers et merci d'avoir posté ton commentaire.

Ta playlist me plaît beaucoup ! Ce sont les extraits des groupes que j'y ai entendu qui ne m'ont pas emballés… en fait je crois que je n'aime pas le prog tout court… enfin pas encore… parce que vraiment, j'essaye… fleurs Même si pas mal de groupes rangés dans ce sac peuvent me toucher (Peter Gabriel version 1, Crimson ou VDGG par exemple, entre autres… bon, bref… même Magma je trouve ça vraiment très pouding… c'est mal hein ? fouet ) Je préfère les Yellow Swans par exemple… Smile

Arnaud a écrit:
Oui, enfin faudrait argumenter un peu plus sur chaque groupe si tu veux que je rebondisse.

Citation :

nul

gonflant…

excellent

planant

mouaif

mouaif

beurk

pour dormir

très chouette

excellent !

de la soupe…

Je ne m'appelle pas Arnaud, mais phAx : rapide, concis, qui va à l'essentiel. Mes 3 enfants s'appellent S, M et S. Embarassed

Euh… au fait : ton groupe de prog préféré des années 2000 c'est quoi ?

bounce siffle drapeau vador Boulet lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://phorme.wordpress.com/
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 15782
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: (Rock) Le rock progressif des années 70   Dim 6 Juin 2010 - 22:26

Julien_Lafond-Laumond a écrit:
Bonjour !

Je me permets de me joindre à cette petite discussion puisqu'en l'occurrence c'est moi qui ait écrit le post en question sur le blog.

J'ai eu envie de réagir à mon "Le prog n'a pas le monopole de l'innovation" qui a fait sourire et à la liste de groupes citée par phAx juste ensuite. J'ai en fait une définition très restrictive du prog, et pour moi Sigur Ros, Mogwai, Neurosis n'ont par exemple rien, mais alors rien affaire dans une liste progressive. Et c'est un mécanisme que j'ai souvent constaté : faire rentrer dans les bornes du rock prog tous les groupes qui expérimentent quelque peu et qui fascinent par leur nouveauté. On a fait ça avec Radiohead, par exemple ! Je me demande où est-ce qu'on peut trouver la moindre influence du rock progressif 70's dans les disques de Radiohead. C'est pour moi un contre-sens !


En tout cas ce qui est clair, c'est qu'on pourrait très bien se contenter de redécouvrir toujours le vivier 70's !

Salut Julien, c'est cool que tu viennes réagir en personne! coucou
Comme je le disais, j'avais trouvé ton post sur ton blog interessant mais un peu nebuleux, faute de references en terme de groupes.
Merci donc d'avoir precisé ici ton propos, ça va me permettre de réagir. Basketball
Comme je l'ai rappelé auparavant, il y a une confusion que l'on opere souvent entre le progressif comme style et le progressif comme attitude.

Effectivement, si l'on considere le prog comme un style codifié dans les années 70(rythmes impairs, structures a tiroirs, claviers analogiques etc...) les Mogwai et autres Sigur Ros n'ont qu'un très lointain rapport avec cette esthétique.
Par contre, si l'on considére le progressif comme une attitude qui consiste à experimenter, à repousser sans cesse les limites de son mode d'expression, d'aller de l'avant...et bien les Mogwai et Sigur Ros remplissent ce critère il me semble.

Tu dis que tu constates un mecanisme typologique qui consiste à faire rentrer au forceps des groupes "innovants"(mettez mille guillemets Mr. Green ) dans la galaxie prog.
Fort bien, mais qui fait cela? les journalistes ou les fans de prog?

Les fans de prog pur et dur goûtent-ils vraiment la musique de Radiohead?
Rien n'est moins sûr, tant leur musique releve d'un cahier des charges prog à minima(pas d'envolées instrumentales, peu de complexité formelle, absence de format épique...)...mais je peux me tromper. Wink

Donc je serais amené à partager ta definition restrictive du prog,(avec donc pour corollaire evident que le prog n'a pas le monopole de l'innovation) à une nuance près: il y a des groupes prog post-70's vraiment enthousiasmants(Present, Thinking Plague, Anglagard, Ahvak, The Science Group, 5 UU's, U Totem, A Triggering Myth, Deus Ex Machina,Miriodor...).

Au plaisir de te relire. Very Happy


Dernière édition par arnaud bellemontagne le Lun 7 Juin 2010 - 10:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pHax
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 638
Date d'inscription : 30/04/2008

MessageSujet: Re: (Rock) Le rock progressif des années 70   Lun 7 Juin 2010 - 9:16

Citation :
Present, Thinking Plague, The Science Group, 5 UU's, U Totem...)

miam !
(pas vraiment de groupes de jeunes là dedans…)

Smile

Tiens, au sujet de RIO, je me suis repassé un des derniers concerts de Massacre (Meltdown). Ils n'ont rien à voir avec le premier album du groupe ( Killing Time ) mais sont tout à fait recommandables pour un fan de rock planant qui aime transpirer…
D'ailleurs tu ne dois guère goûter à ce premier disque (des rythmiques syncopées ultra-rigides et souvent asymétriques, des mélodies et une sonorité froides et nasillardes, acides, l'ensemble des compos étant construit sur des schémas répétitifs, bref, du pur jus "années 80").

J'aime encore aujourd'hui beaucoup, d'ailleurs, ce que fait Fred Frith. Il ne cesse de naviguer entre les styles. On ne peut le ranger dans un tiroir. Il n'y a jamais de recette dans sa façon d'envisager la musique (Rock chez Skeleton Crew ou Keep the Dog, prog chez le groupe à la chaussette, "avant-folk (?)" chez Cosa Brava, voir "classique" ou "contemporain" quand il travaille avec des orchestres de chambre ou des formations telles que le BoaC ensemble ou le Rova Sax 4tet
Step Across the Border, un film qui l'a révélé à un plus large public devrait intéresser pas mal de mélomanes ici.

Ses "Music for Dance" comme "Allies" ou "The Happy End Problem" sont hautement recommandables.

Il est difficile de conseiller un enregistrement du bonhomme tant les groupes auxquels il a participé sont variés dans le style comme dans la qualité. Mais on pourra retenir : Henry Cow, Art Bears, Skeleton Crew, Death Ambient, Maybe Monday (difficile, pas toujours très réussi, mais passionnant), ses projets de guitare solo (Speechless et le plus récent Clearing), et ses collaborations parfois réussies (The Compass, Log and Lead ; DalabaFrithGlickRiemanKihlstedt ; Whisperings ; The Sugar Factory avec Evelyn Glennie…)

Cosa Brava, son dernier groupe, était très chouette à entendre en concert. Il monte des projets d'un an ou deux… Bon, ça peut être frustrant et parfois un peu "léger" mais Frith reste un pilier incontournable de la scène RIO.

Mais c'est pas vraiment "prog" tout ça… pig Arrow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://phorme.wordpress.com/
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 15782
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: (Rock) Le rock progressif des années 70   Jeu 17 Juin 2010 - 11:00

Passionnant tout ça. cool-blue

Il est vrai que les personnalités relevant de l'Avant-Prog ont des appétis musicaux que le genre Prog ne peut circonscrire à lui seul:tu citais Fred Frith et ses innombrables directions musicales,on peut citer aussi ses anciens comparses Chris Cutler, Tim Hodgkinson ou encore Mont Campbell...tous developpement des projets musicaux aventureux et experimentaux qui n'ont que peut à voir avec le prog(parfois même avec le "rock").

Sinon je suis fasciné par le ROVA Saxophone Quartet que tu cites mais malheureusement j'ai du mal à les ecouter plus de 20 minutes...je finis par decrocher au bout d'un moment...ça me frustre parce que c'est de loin l'un des ensembles les plus creatifs, originaux et imaginatifs de ces 30 dernieres années.


Dernière édition par arnaud bellemontagne le Jeu 17 Juin 2010 - 11:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pHax
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 638
Date d'inscription : 30/04/2008

MessageSujet: Re: (Rock) Le rock progressif des années 70   Jeu 17 Juin 2010 - 11:18

Ecoute Freedom in Fragments de Frith. Même s'il est difficile d'aller au bout, c'est un très bon Rova quartet qu'on a là !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://phorme.wordpress.com/
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 15782
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: (Rock) Le rock progressif des années 70   Jeu 17 Juin 2010 - 11:51

Ben figure toi que je l'ai.
Ca me passionne au debut et puis après... I don't want that

Idem pour The Crowd ou Saxophone Diplomacy(leur fameux live en URSS).

J'ai aussi leur disque The Agreggate enregistré avec Anthony Braxton(ce qui nous fait 5 saxes!!! Twisted Evil ).Celui-la je l'ecoute plus volontiers(c'est l'inconditionnel de Braxton qui parle cool-blue ).

Je crois que mon probleme reside plus dans la forme instrumentale du quatuor de saxophones que dans leur langage(qui est passionnant):à mes oreilles c'est très aride sur le plan formel...avec une section rythmique pour faire passer tout ça, je serais aux anges.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jerome
Fugueur intempéré
avatar

Nombre de messages : 8868
Date d'inscription : 10/03/2008

MessageSujet: Re: (Rock) Le rock progressif des années 70   Jeu 17 Juin 2010 - 12:12

Univers Zéro : Hérésie (1979)

Pas grand chose de rock dans cet album. C'est moins marqué par le rythm'n blues que peuvent l'être les vieux Magma (patterns de batterie, instrumentation, groove général). Leur site dit "si Stranvinsky avait un groupe de rock, il sonnerait comme ça". Oui on sent un peu de Stravinsky dans certains ostinatos, dans certains motifs de bois, et dans le climat glauque et rampant qu'ils cherchent à installer.
Aussi du Scelsi dans certains grincements persistants.
Ils enquillent au kilomètres des structures asymétriques multi-couches, première impression : "ah, génial qu'un groupe de musiqzactuelles ait eu l'idée de creuser dans cette voie-là, génial, ça va être palpitant !". Very Happy
Mais le problème (pour moi) c'est que toutes ces recherches sont finalement mises au service d'un propos poétique un peu flan : ambiances "invocation du démon", cavalcades sans but à parfum jeuderôlesque, finalement c'est trop chargé de "fais-moi peur" pour que l'emprunt au langage savant du XXe ait une réelle pertinence. J'entends par là que je ne perçois aucune intensité psychologique dans cette accumulation de structures volontairement étranges, ça tient au mieux du simple jeu virtuose, au pire d'une vraie intention littéraire (que j'interprète comme chargée de gnomes, goules, rituels magiques et tout le tsintsouin). Alors que chez les "classiques" auxquels ils empruntent manifestement, il y a souvent une tout autre profondeur.

Donc bof, mais intéressant de savoir que ça existe. J'enchaîne sur Implosion, pour voir ce qu'ils font actuellement. salut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pHax
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 638
Date d'inscription : 30/04/2008

MessageSujet: Re: (Rock) Le rock progressif des années 70   Jeu 17 Juin 2010 - 12:53

arnaud bellemontagne a écrit:
Ben figure toi que je l'ai.
Ca me passionne au debut et puis après... I don't want that

C'est vrai : je n'écoute souvent qu'une ou deux "pièces" de cet album, au delà ça fini par faire un peu course de péniches...


Citation :
J'ai aussi leur disque The Agreggate enregistré avec Anthony Braxton(ce qui nous fait 5 saxes!!! Twisted Evil ).Celui-la je l'ecoute plus volontiers(c'est l'inconditionnel de Braxton qui parle cool-blue ).

Houlà ça m'intéresse au plus haut point ça !!!! miam ! Smile Smile

Citation :
à mes oreilles c'est très aride sur le plan formel...avec une section rythmique pour faire passer tout ça, je serais aux anges.

C'est justement cette texture "filante" que procure l'absence d'instruments d'attaque qui me plaît (avec modération).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://phorme.wordpress.com/
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 15782
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: (Rock) Le rock progressif des années 70   Jeu 17 Juin 2010 - 15:40

jerome a écrit:
Univers Zéro : Hérésie (1979)

Pas grand chose de rock dans cet album. C'est moins marqué par le rythm'n blues que peuvent l'être les vieux Magma (patterns de batterie, instrumentation, groove général). Leur site dit "si Stranvinsky avait un groupe de rock, il sonnerait comme ça". Oui on sent un peu de Stravinsky dans certains ostinatos, dans certains motifs de bois, et dans le climat glauque et rampant qu'ils cherchent à installer.
Aussi du Scelsi dans certains grincements persistants.
Ils enquillent au kilomètres des structures asymétriques multi-couches, première impression : "ah, génial qu'un groupe de musiqzactuelles ait eu l'idée de creuser dans cette voie-là, génial, ça va être palpitant !". Very Happy
Mais le problème (pour moi) c'est que toutes ces recherches sont finalement mises au service d'un propos poétique un peu flan : ambiances "invocation du démon", cavalcades sans but à parfum jeuderôlesque, finalement c'est trop chargé de "fais-moi peur" pour que l'emprunt au langage savant du XXe ait une réelle pertinence. J'entends par là que je ne perçois aucune intensité psychologique dans cette accumulation de structures volontairement étranges, ça tient au mieux du simple jeu virtuose, au pire d'une vraie intention littéraire (que j'interprète comme chargée de gnomes, goules, rituels magiques et tout le tsintsouin). Alors que chez les "classiques" auxquels ils empruntent manifestement, il y a souvent une tout autre profondeur.

Donc bof, mais intéressant de savoir que ça existe. J'enchaîne sur Implosion, pour voir ce qu'ils font actuellement. salut

Merci pour cette reaction. Very Happy
Tu mets effectivement le doigt sur ce que je pourrais reprocher au 1er Univers Zero(celui de 1313 et d'Heresie): une certaine complaisance dans les climats glauques au detriment de l'efficacité de l'ecriture.
Dans une optique plus operante et percutante, je te conseille non pas Implosion(à la production un peu artificielle et desincarnée) mais Ceux du Dehors,le Live ou encore le petit dernier Clivages.
Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arch
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 117
Age : 30
Date d'inscription : 05/05/2010

MessageSujet: Re: (Rock) Le rock progressif des années 70   Jeu 17 Juin 2010 - 15:53

arnaud bellemontagne a écrit:

Tu mets effectivement le doigt sur ce que je pourrais reprocher au 1er Univers Zero(celui de 1313 et d'Heresie): une certaine complaisance dans les climats glauques au detriment de l'efficacité de l'ecriture.

C'est ce que je reproche aussi à 1313, malgré sa richesse harmonique est les atmosphères qu'il instaure. Ca tricote beaucoup, parfois de trop, on se demande parfois où il veulent en venir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 15782
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: (Rock) Le rock progressif des années 70   Jeu 17 Juin 2010 - 15:58

Essayez les 3 Univers Zero précités(Ceux Du Dehors,Live,Clivages): ils sont plus dynamiques et delayent moins. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hein ?
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 651
Date d'inscription : 19/11/2007

MessageSujet: Re: (Rock) Le rock progressif des années 70   Jeu 17 Juin 2010 - 18:49

Et Colosseum ? Vous n' en avez pas parlé je crois (je suis juste de loin ce fil). Je ne connais pas tout mais j' adore Valentyne Suite et le Live 71 ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 15782
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: (Rock) Le rock progressif des années 70   Jeu 17 Juin 2010 - 21:29

Oui Colosseum, c'est vraiment un groupe vivifiant a ecouter. Very Happy
Leur Rock jazzo-bluesy est très maitrisé, même s'il me nourrit peu sur le plan strictement formel (à l'inverse d'un Soft Machine ou d'un King Crimson). bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arch
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 117
Age : 30
Date d'inscription : 05/05/2010

MessageSujet: Re: (Rock) Le rock progressif des années 70   Jeu 17 Juin 2010 - 21:37

arnaud bellemontagne a écrit:
Essayez les 3 Univers Zero précités(Ceux Du Dehors,Live,Clivages): ils sont plus dynamiques et delayent moins. Wink

Lequel me conseilles-tu en priorité?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 15782
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: (Rock) Le rock progressif des années 70   Jeu 17 Juin 2010 - 21:41

Ceux du Dehors. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hein ?
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 651
Date d'inscription : 19/11/2007

MessageSujet: Re: (Rock) Le rock progressif des années 70   Jeu 17 Juin 2010 - 21:41

arnaud bellemontagne a écrit:
Oui Colosseum, c'est vraiment un groupe vivifiant a ecouter. Very Happy
Leur Rock jazzo-bluesy est très maitrisé, même s'il me nourrit peu sur le plan strictement formel (à l'inverse d'un Soft Machine ou d'un King Crimson). bounce
Oui, peut-on encore parler de prog pour le "Live" qui est pluto^t blues, toute guitare dehors, avec une voix à la Ike Willis ou Sceamin' Jay Hawkins ?
Valentyne Suite respecte plus les codes, si ma mémoires est bonnes.

J' adore Noisette de Soft Machine... J' ai même une furieuse envie de me le passer d' ailleurs ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hein ?
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 651
Date d'inscription : 19/11/2007

MessageSujet: Re: (Rock) Le rock progressif des années 70   Mar 22 Juin 2010 - 12:28

Mahavishnu Orchestra: Apocalypse (1974)
Guest-stars: Michael Tilson-Thomas & L.S.O



Une touche très plaisante de Koechlin dans Power of love, le premier morceau. Parfois de la grosse symphonie qui tache mais ça va quand même. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 15782
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: (Rock) Le rock progressif des années 70   Mar 22 Juin 2010 - 14:28

Pour ma part j'aime beaucoup ce disque a certaines reserves prés(le chant de Gayle Moran), mais c'est plutôt à classer dans la catégorie Jazz-Rock non?

Quoi qu'il en soit t'as des super goûts, "hein?"(ben ouais vu que ce sont les miens hehe )

L'intensité meditative de Vision is a Naked Sword, le souffle épique de Hymn to Him...J'adore!!!

Je veux qu'on retourne dans les 70's, l'epoque bénie du fender rhodes,du moog et des types qui jouaient vraiment en se donnant à fond Sad

P.S.:Un disque à ne jamais faire ecouter à Jerome et à Vartan Mr. Green


Dernière édition par arnaud bellemontagne le Jeu 24 Juin 2010 - 19:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hein ?
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 651
Date d'inscription : 19/11/2007

MessageSujet: Re: (Rock) Le rock progressif des années 70   Mar 22 Juin 2010 - 17:21

Oui, Jazz-rock si tu veux, mais il n' y a pas de topic pour, je crois. scratch

Quant à mes "super goûts", ma foi, c' est sûrement dû au fait que je suis une personne très influençable et d' une nature curieuse. cat
Et comme toi et certains autres rendent très vivante une partie de la rubrique "Autres Musiques", l' envie de me replonger dans les 70's (genre musical qui monopolisa pour moi une grande partie de la décennie 90) s' impose un peu à moi, avec parfois quelques belles découvertes qui en découlent. drunken
De plus vous ne pouvez nier avoir un enthousiasme très communicatif, Monsieur Bellemontagne ! bounce Mr.Red cheers

Perso, je n' ai aucun problème avec Gayle Moran ! Wink

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 15782
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: (Rock) Le rock progressif des années 70   Jeu 24 Juin 2010 - 19:32

Euh...Merci. Embarassed

Mais je pense qu'il est preferable de rendre compte des disques de Jazz-Rock dans la rubrique "Jazz Playlist", parce que si je crée un topic spécifique Jazz-Rock, ça va vite tourner à l'echange de posts entre Arnaud et Bellemontagne Mr. Green ce qui est le contraire même de la notion de forum(lieu d'echange et non de monolinguisme spéculaire et narcissique). Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eunolie
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 69
Age : 59
Localisation : Paris
Date d'inscription : 25/06/2010

MessageSujet: Re: (Rock) Le rock progressif des années 70   Sam 26 Juin 2010 - 17:27

Juste pour le fun, Emerson, Lake & Palmer jouent fin juillet pour fêter leur 40° anniversaire :

http://www.emersonlakepalmer.com/

plus si affinités ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kegue
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3765
Age : 46
Localisation : Là où repose Cocteau
Date d'inscription : 27/10/2008

MessageSujet: Re: (Rock) Le rock progressif des années 70   Sam 26 Juin 2010 - 19:31

Aie aie aie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 15782
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: (Rock) Le rock progressif des années 70   Sam 26 Juin 2010 - 19:55

Oui, les couteaux d'Emerson doivent être bien rouillés...tant mieux pour l'orgue Hammond Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kegue
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3765
Age : 46
Localisation : Là où repose Cocteau
Date d'inscription : 27/10/2008

MessageSujet: Re: (Rock) Le rock progressif des années 70   Sam 26 Juin 2010 - 22:15

Et Lake ne doit plus voir sa basse avec le bide qu'il a pris Mr. Green Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 15782
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: (Rock) Le rock progressif des années 70   Sam 26 Juin 2010 - 22:16

pété de rire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eunolie
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 69
Age : 59
Localisation : Paris
Date d'inscription : 25/06/2010

MessageSujet: Re: (Rock) Le rock progressif des années 70   Sam 26 Juin 2010 - 23:37

Rigolez pas, les gars, Palmer est devenu prof de karaté entre deux tournées d'Asia, si vous le mettez en colère, il va tout casser...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kegue
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3765
Age : 46
Localisation : Là où repose Cocteau
Date d'inscription : 27/10/2008

MessageSujet: Re: (Rock) Le rock progressif des années 70   Dim 27 Juin 2010 - 10:37

Justement, on n'a pas cité Palmer.
Super, pour les 40 ans du groupe (au fait, je croyais qu'il n'avait duré que 5 ans Mr. Green Parce que après Brain Salad surgery siffle ), il va nous faire un Kata sur ses toms (au moins un truc intéressant Mr. Green Mr. Green )
A toi Arnaud.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 15782
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: (Rock) Le rock progressif des années 70   Dim 27 Juin 2010 - 14:13

Mr. Green

En fait, j'ai envie d'être laudatif sur Carl Palmer, son jeu sur la suite Tarkus est d'une precision et d'une finesse (cette caisse claire!)...son entente avec Emerson releve presque de la télépathie(les echanges Hammond/Batterie).

J'adore aussi ce qu'il fait sur le morceau Trilogy.

Il a un petit côté espiegle et jongleur à la Gene Krupa qui me plait. dwarf
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eunolie
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 69
Age : 59
Localisation : Paris
Date d'inscription : 25/06/2010

MessageSujet: Re: (Rock) Le rock progressif des années 70   Dim 27 Juin 2010 - 15:04

Ce qui est curieux, c'est qu'après la période de gloire, qui s'arrête en 1973, les trois lascars n'ont plus rien fait de notable, même en solo, et qu'ils ont continué leur carrière sur les 5 premiers albums. Comme si Beethoven n'avait pas dépassé la Sonate au Clair de Lune...

Au moins, Trilogy est un chef-d'oeuvre !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 15782
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: (Rock) Le rock progressif des années 70   Dim 27 Juin 2010 - 15:14

Ben ouais ELP c'est le groupe qui est allé trop loin, trop vite, trop fort, ils ont eu les yeux plus gros que le ventre et ont explosé en plein vol.

Trilogy un chef d'oeuvre? bounce



Il y a de superbes choses :The endless Enigma, Trilogy, Hoe-Down, From the Beginning(belle chanson)...

Par contre désolé mais Abbadon's Boléro, enfin comment dire Mr. Green ...dans le genre grosse patisserie kitsch et indigeste c'est un chef d'oeuvre en effet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kegue
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3765
Age : 46
Localisation : Là où repose Cocteau
Date d'inscription : 27/10/2008

MessageSujet: Re: (Rock) Le rock progressif des années 70   Dim 27 Juin 2010 - 19:16

arnaud bellemontagne a écrit:
Trilogy un chef d'oeuvre?

La première partie est vraiment belle, c'est vrai. C'est après que ça se gâte.
Mr. Green
En fait je n'accroche plus trop à ELP. C'est effectivement trop sur toute la ligne dans ce groupe. J'aime de plus en plus leurs chansons courtes et je ne supporte plus ce qu'ils ont pondu à partir de compositeurs savant (sauf Pictures at an exhibition qui reste rock et qui s'écarte du sujet de départ).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mr.hutz
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 141
Localisation : Paris
Date d'inscription : 31/03/2010

MessageSujet: Re: (Rock) Le rock progressif des années 70   Lun 28 Juin 2010 - 20:58

Je n'ai pas lu le topic en entier mais je vous recommande chaudement l'album éponyme de Picchio Dal Pozzo dont vous pouvez trouver tous les détails ici : http://www.gutsofdarkness.com/god/objet.php?objet=3415

On est loin du style italien classique (PFM, Quella Vecchia Locanda etc.). Tout est dans les climats, extrêmement nuancés. Une vrai merveille, un rien difficile d'accès... mais je suis sûr que certains ici y trouveront leur bonheur thumright
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 15782
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: (Rock) Le rock progressif des années 70   Lun 28 Juin 2010 - 21:04

Je connais ce disque. cool-blue
Il est superbe, sorte de voyage entre l'ecole de Canterbury, Gong et des petites touches Zappa.

Une naiveté et une fraicheur mélodique très touchante. dwarf
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mr.hutz
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 141
Localisation : Paris
Date d'inscription : 31/03/2010

MessageSujet: Re: (Rock) Le rock progressif des années 70   Lun 28 Juin 2010 - 21:13

Rah tu l'as dit mains

Que cela serve de rappel alors !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hein ?
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 651
Date d'inscription : 19/11/2007

MessageSujet: Re: (Rock) Le rock progressif des années 70   Lun 28 Juin 2010 - 21:53

kegue a écrit:
arnaud bellemontagne a écrit:
Trilogy un chef d'oeuvre?

La première partie est vraiment belle, c'est vrai. C'est après que ça se gâte.
Mr. Green
En fait je n'accroche plus trop à ELP. C'est effectivement trop sur toute la ligne dans ce groupe. J'aime de plus en plus leurs chansons courtes et je ne supporte plus ce qu'ils ont pondu à partir de compositeurs savant (sauf Pictures at an exhibition qui reste rock et qui s'écarte du sujet de départ).
C' est justement ce côté "jeunes chiens fous" qui me plait bien chez eux. Oui, ils ont voulu aller très loin très vite et sans pondération, c' est vrai que c' est une attitude assez casse-gueule mais terriblement rock n' roll !!! alien
Et ils s' en sont pas trop mal sorti !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eunolie
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 69
Age : 59
Localisation : Paris
Date d'inscription : 25/06/2010

MessageSujet: Re: (Rock) Le rock progressif des années 70   Lun 28 Juin 2010 - 22:59

Ouaio, ils ne s'en sont pas mal sortis : vous vous rendez compte qu'en 1972 la musique pop qui cartonnait contenait une fugue bien développée ?...

Et Ummagumma ? Il y a combien de groupes capables d'inventer ça ?

On peut rêver...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 15782
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: (Rock) Le rock progressif des années 70   Lun 28 Juin 2010 - 23:02

J'arrête pas de le repeter:je veux qu'on retourne dans les 70's!!! rambo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kegue
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3765
Age : 46
Localisation : Là où repose Cocteau
Date d'inscription : 27/10/2008

MessageSujet: Re: (Rock) Le rock progressif des années 70   Lun 28 Juin 2010 - 23:07

Nom de zeus marty, 70 c'est trop tard. Il faut rester en 67.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: (Rock) Le rock progressif des années 70   

Revenir en haut Aller en bas
 
(Rock) Le rock progressif des années 70
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 15Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 10 ... 15  Suivant
 Sujets similaires
-
» rock alternatif (modern rock) (mainstream rock)
» (Rock) Le rock progressif des années 70
» Reportage sur le Rock and Roll dans les années 80 à Paris
» Sonic Youth (indé,Noise rock etc.-USA)
» Elvis & early rock\'n\'roll

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Autres musiques :: Autres styles-
Sauter vers: