Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez
 

 Grand Théâtre de Genève - 09/10

Aller en bas 
AuteurMessage
Swarm
Mélomaniaque
Swarm

Nombre de messages : 1289
Date d'inscription : 03/04/2006

Grand Théâtre de Genève - 09/10 Empty
MessageSujet: Grand Théâtre de Genève - 09/10   Grand Théâtre de Genève - 09/10 EmptyVen 15 Jan 2010 - 12:14

Salut à vous,

Je vais assister prochainement à LULU et à PARSIFAL au Gd-Théâtre de Genève (je vais voir tous les opéras de la saison - abonnement - mais ces deux-là m'intéressent plus que les autres).

Voilà les distributions, j'aimerais votre avis, connaissez-vous des chanteurs-euses parmi ceux-ci (j'en connais déjà quelques un-e-s bien sûr)? Quel est votre avis sur ces distributions, chefs et productions?

À quoi s'attendre?

Berg - LULU

Direction musicale : Marc Albrecht
Mise en scène et lumières : Olivier Py
Décors et costumes : Pierre-André Weitz

Lulu : Patricia Petibon
La Comtesse Geschwitz : Julia Juon
L'habilleuse / Le lycéen / Le groom : Silvia De La Muela
Le professeur de médecine / Le professeur : Robert Wörle
Le peintre / Le nègre : Bruce Rankin
Dr. Schön / Jack l'éventreur : Pavlo Hunka
Alwa : Gerhard Siegel
Schigolch : Hartmut Welker
Le dompteur / L'athlète : Jonathan Veira
Banquier/Directeur de Théâtre : Wolfgang Barta
Le commissaire de police : Jean Lorrain
etc. etc.

Wagner - PARSIFAL

Direction musicale : John Fiore
Mise enscène et décors : Roland Aeschlimann
Costumes : Susanne Raschig
Lumières : Lukas Kaltenbäck
Chorégraphie : Lucinda Childs

Amfortas : Detlef Roth
Titurel : Hans Tschammer
Gurnemanz : Albert Dohmen
Klingsor : Andrew Greenan
Parsifal : Klaus Florian Vogt
Kundry : Lioba Braun
Ecuyers : Emilie Pictet - Kristen Leich
Filles-fleurs : Thora Einarsdottir, Hjördis Thébault, Monique Simon, Emilie Pictet, Kristen Leich, Sibyl Zanganelli
La voix du ciel : Monique Simon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 83557
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

Grand Théâtre de Genève - 09/10 Empty
MessageSujet: Re: Grand Théâtre de Genève - 09/10   Grand Théâtre de Genève - 09/10 EmptyVen 15 Jan 2010 - 12:20

Citation :
Berg - LULU

Direction musicale : Marc Albrecht
Mise en scène et lumières : Olivier Py
Décors et costumes : Pierre-André Weitz

Lulu : Patricia Petibon
La Comtesse Geschwitz : Julia Juon
L'habilleuse / Le lycéen / Le groom : Silvia De La Muela
Le professeur de médecine / Le professeur : Robert Wörle
Le peintre / Le nègre : Bruce Rankin
Dr. Schön / Jack l'éventreur : Pavlo Hunka
Alwa : Gerhard Siegel
Schigolch : Hartmut Welker
Le dompteur / L'athlète : Jonathan Veira
Banquier/Directeur de Théâtre : Wolfgang Barta
Le commissaire de police : Jean Lorrain
etc. etc.

Albrecht très bon chef dans le XXè, Olivier Py je n'ai vu que le Tristan je crois (que tu as vu il me semble), a priori pour Lulu ça devrait coller.
Petibon je ne l'ai pas entendue récemment, mais Lulu pourrait être un rôle pour elle, Julia Juon a de beaux restes (on l'a entendue dans Salomé récemment à Bastille), Siegel était un excellent Mime dans le Ring de Weimar, et je ne connais pas les autres. A priori, rien de mauvais là-dedans!

Citation :
Wagner - PARSIFAL

Direction musicale : John Fiore
Mise enscène et décors : Roland Aeschlimann
Costumes : Susanne Raschig
Lumières : Lukas Kaltenbäck
Chorégraphie : Lucinda Childs

Amfortas : Detlef Roth
Titurel : Hans Tschammer
Gurnemanz : Albert Dohmen
Klingsor : Andrew Greenan
Parsifal : Klaus Florian Vogt
Kundry : Lioba Braun
Ecuyers : Emilie Pictet - Kristen Leich
Filles-fleurs : Thora Einarsdottir, Hjördis Thébault, Monique Simon, Emilie Pictet, Kristen Leich, Sibyl Zanganelli
La voix du ciel : Monique Simon

Dohmen et Vogt c'est du tout premier choix!
Certainement parmi ce qui se fait de mieux aujourd'hui dans ces rôles.
Lioba Braun je n'aime pas des masses, mais c'est correct quand même. (elle chante à Bayreuth, tout comme les deux précédents)
Je ne connais ni le chef ni le metteur en scène.
A mon avis, il ne faut pas hésiter là non plus!
Et puis c'est Parsifal!!!


Dernière édition par Xavier le Ven 15 Jan 2010 - 12:28, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 30851
Age : 38
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Grand Théâtre de Genève - 09/10 Empty
MessageSujet: Re: Grand Théâtre de Genève - 09/10   Grand Théâtre de Genève - 09/10 EmptyVen 15 Jan 2010 - 12:26

Tout à fait Dohmen et Vogt c'est du premier choix Grand Théâtre de Genève - 09/10 Icon_smile

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Swarm
Mélomaniaque
Swarm

Nombre de messages : 1289
Date d'inscription : 03/04/2006

Grand Théâtre de Genève - 09/10 Empty
MessageSujet: Re: Grand Théâtre de Genève - 09/10   Grand Théâtre de Genève - 09/10 EmptyVen 15 Jan 2010 - 15:22

Merci Xavier! J'ai l'abonnement donc j'ai mes billets et j'y vais de toute façon, mais c'était pour me mettre l'eau à la bouche. Dohmen et Vogt je suis certain de les avoir entendus dans du Wagner ces dernières années mais incapable de dire dans quoi (il y a un Wagner par an au Gd Théâtre)...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 30851
Age : 38
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Grand Théâtre de Genève - 09/10 Empty
MessageSujet: Re: Grand Théâtre de Genève - 09/10   Grand Théâtre de Genève - 09/10 EmptyVen 15 Jan 2010 - 15:32

Swarm a écrit:
Merci Xavier! J'ai l'abonnement donc j'ai mes billets et j'y vais de toute façon, mais c'était pour me mettre l'eau à la bouche. Dohmen et Vogt je suis certain de les avoir entendus dans du Wagner ces dernières années mais incapable de dire dans quoi (il y a un Wagner par an au Gd Théâtre)...

Dohmen est Wotan à Bayreuth depuis 2006.
Vogt c'est le fameux Lohengrin de 2006 à Zurich (je crois que c'était Zurich).

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 83557
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

Grand Théâtre de Genève - 09/10 Empty
MessageSujet: Re: Grand Théâtre de Genève - 09/10   Grand Théâtre de Genève - 09/10 EmptyVen 15 Jan 2010 - 15:56

Dohmen était Kurwenal dans le Tristan de Jordan/Py aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
senga
Mélomane averti
senga

Nombre de messages : 205
Date d'inscription : 06/12/2008

Grand Théâtre de Genève - 09/10 Empty
MessageSujet: Re: Grand Théâtre de Genève - 09/10   Grand Théâtre de Genève - 09/10 EmptyLun 18 Jan 2010 - 0:43

Swarm a écrit:

Voilà les distributions, j'aimerais votre avis, connaissez-vous des chanteurs-euses parmi ceux-ci (j'en connais déjà quelques un-e-s bien sûr)? Quel est votre avis sur ces distributions, chefs et productions?
Pour Parsifal :
Question voix, tu seras servi ! Dohmen était encore fabuleux, plein d’intelligence et de beau chant dans les Maîtres de Barcelone en mai dernier. Vogt est venu chanter Lohengrin en version concert il y a 2 ans : génial, délicat. Tu nous diras comment il s'en sort en Parsifal.
Quant à la production de Aeschlimann, je viens de la voir à Nice vendredi. Il y a de très belles images, marquantes, tout au long de la représentation, jusqu’à l’ultime, une déploration inversée. Un tableau magnifique… La seule chose vraiment négative, c'est le rideau qui trouble (physiquement) la vue.
Et ce qui est moyen, c'est que ... je n'ai pas tout compris au propos du metteur en scène.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Swarm
Mélomaniaque
Swarm

Nombre de messages : 1289
Date d'inscription : 03/04/2006

Grand Théâtre de Genève - 09/10 Empty
MessageSujet: Re: Grand Théâtre de Genève - 09/10   Grand Théâtre de Genève - 09/10 EmptyDim 21 Mar 2010 - 22:27

Je sors de ces presque 6h de représentation... et il faut dire que c'est SUBLIME.

En vitesse.

Musicalement c'est irréprochable. John Fiore fait des miracles avec l'OSR, c'est détaillé, parfois très lent, mais toujours extrêmement clair et très intense, avec du souffle. Sublime, avec de vraies montées en puissance qui font décoller du siège (les musiques de transformation m'ont presque fait peur, surtout celle du 3è acte)... Woaw.

Vocalement, c'est absolument superbe.

Albert Dohmen en Gurnemanz est incroyable. Le timbre est superbe, l'intention est excellente. Je ne vois pas très bien comment on peut faire mieux.

Detlef Roth en Amfortas est excellent aussi, même si sa souffrance est surtout évoquée par son jeu d'acteur car la voix est magnifique et très puissante.

Klaus Florian Vogt en Parsifal... je dois dire que j'ai adoré! Il débarque sur scène comme un grand nigaud en pâte à sucre tout naïf et benêt, avec son arc, tout fier d'avoir buté un cygne. Il faut dire qu'il est carrément comique. Et dès qu'il ouvre la bouche, ne sort que du miel et du lait, c'est-à-dire un timbre pur et très clair, sans aucune aspérité. Bref, c'est absolument parfait pour un "reine Tor"... même Siegfried Jerusalem dans le DVD Horst Stein passerait presque pour un vieillard à côté de cette source de jouvence qu'est Vogt. En plus, physiquement et scéniquement il a exactement l'attitude qu'il faut. J'ai adoré, même si, sur la longueur de l'opéra, il peine parfois à vraiment habiter le personnage, tellement il le joue sur le mode "grand bobet naïf".

Petit bémol pour le Klingsor qui n'est pas exceptionnel, et Lioba Braun en Kundry qui fait le boulot mais sans briller de manière exceptionnelle, et puis le timbre et le vibrato ne sont pas sensationnels.

En ce qui concerne la mise en scène, il y a quelques très bonnes idées (notamment le château de Klingsor avec une grande spirale hypnotique en fond), mais dans l'ensemble c'est assez moche et sans grand intérêt. C'est une reprise de 2004 et ça commence presque à dater (couleurs criardes, costumes des chevaliers du Graal un peu ridicules). Le tout en permanence derrière un léger voile. Bof bof bof. C'est un peu le point faible de la soirée.

Par contre le reste devrait absolument faire l'objet d'un disque (avec peut-être une autre Kundry)!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87195
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Grand Théâtre de Genève - 09/10 Empty
MessageSujet: Re: Grand Théâtre de Genève - 09/10   Grand Théâtre de Genève - 09/10 EmptyMer 24 Mar 2010 - 10:53

Il y a quelque chose comme quatre ans, Jordan (père) avait donné dans cette même production une version absolument inoubliable, avec notamment Alfred Reiter et Petra Lang. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Swarm
Mélomaniaque
Swarm

Nombre de messages : 1289
Date d'inscription : 03/04/2006

Grand Théâtre de Genève - 09/10 Empty
MessageSujet: Re: Grand Théâtre de Genève - 09/10   Grand Théâtre de Genève - 09/10 EmptyMer 24 Mar 2010 - 11:44

DavidLeMarrec a écrit:
Il y a quelque chose comme quatre ans, Jordan (père) avait donné dans cette même production une version absolument inoubliable, avec notamment Alfred Reiter et Petra Lang. Smile

Oui c'était en 2004, mais je n'y étais pas... je pense que Jordan devait être fabuleux là-dedans... et Petra Lang probablement aussi... mais là, l'équipe Dohmen-Vogt-Roth, c'est juste l'hallucination.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87195
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Grand Théâtre de Genève - 09/10 Empty
MessageSujet: Re: Grand Théâtre de Genève - 09/10   Grand Théâtre de Genève - 09/10 EmptyMer 24 Mar 2010 - 11:49

Reiter est le plus beau Gurnemanz que j'aie jamais entendu. Very Happy

Dohmen est généralement moins dans mes goûts, mais dans ce rôle de basse, ce doit changer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Par6fal
Néophyte


Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 28/03/2010

Grand Théâtre de Genève - 09/10 Empty
MessageSujet: Mon premier opéra en live   Grand Théâtre de Genève - 09/10 EmptyLun 29 Mar 2010 - 21:28

Bonjour,

je viens de m'inscrire sur ce forum. C'est mon premier message.

J'écoute Wagner en CD depuis pas mal de temps mais je ne m'étais encore jamais aventuré dans un opéra. C'est désormais chose faite, depuis mercredi dernier : j'ai assisté à Parsifal à Genève. C'était fantastique.

Je manque un peu de vocabulaire pour exprimer mon opinion sur la musique et la qualité sonore, mais j'ai vraiment été impressionné. C'était comparable à un bon enregistrement CD. Si vous avez déjà assisté à des concerts de music pop, ce n'est jamais le cas, le son est en général assez mauvais, on y va surtout pour l'ambiance. Là, tout était réuni : la qualité de la musique, l'ambiance, la mise en scène.

J'ai trouvé les décors un peu dépouillés et austères mais sans que ce soit trop gênant. Les costumes étaient aussi un peu gris, sauf Parsifal qui était trop rouge. Cependant, le jeu des acteurs était respectueux de l'idée originale de Wagner. On n'a pas eu droit aux petites dérisions que les metteurs en scène contemporains se croient obligés d'ajouter pour montrer qu'ils sont dans le coup. J'ai juste souri quand Gurnemanz est arrivé en se lamentant sur la photo du cygne qu'il montrait à Parsifal.

A part ça, excusez-moi de cette remarque triviale, mais qu'est-ce qu'on est mal assis ! A la fin du premier acte (1h45) j'étais content d'aller me dégourdir les jambes. Il faut dire que j'étais dans l'amphitéâtre. Enfin, comme Parsifal est l'opéra de la souffrance, j'étais en communion avec Amfortas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Swarm
Mélomaniaque
Swarm

Nombre de messages : 1289
Date d'inscription : 03/04/2006

Grand Théâtre de Genève - 09/10 Empty
MessageSujet: Re: Grand Théâtre de Genève - 09/10   Grand Théâtre de Genève - 09/10 EmptyDim 18 Avr 2010 - 19:22

Ce soir, la Calisto de Franco Cavalli... j'ai tenu un acte. Vraiment pas fait pour moi l'opéra baroque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87195
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Grand Théâtre de Genève - 09/10 Empty
MessageSujet: Re: Grand Théâtre de Genève - 09/10   Grand Théâtre de Genève - 09/10 EmptyDim 18 Avr 2010 - 19:31

Swarm a écrit:
Ce soir, la Calisto de Franco Cavalli... j'ai tenu un acte. Vraiment pas fait pour moi l'opéra baroque.
Il y a opéra baroque et opéra baroque. Là, c'est l'opéra primitif des Florentins, très rigide, de la déclamation psalmodiée.
Et même moi qui peut aimer ce genre chez Peri, Cavalieri ou Francesca Caccini, je m'ennuie ferme chez Cavalli. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Swarm
Mélomaniaque
Swarm

Nombre de messages : 1289
Date d'inscription : 03/04/2006

Grand Théâtre de Genève - 09/10 Empty
MessageSujet: Re: Grand Théâtre de Genève - 09/10   Grand Théâtre de Genève - 09/10 EmptyDim 18 Avr 2010 - 21:18

DavidLeMarrec a écrit:
Swarm a écrit:
Ce soir, la Calisto de Franco Cavalli... j'ai tenu un acte. Vraiment pas fait pour moi l'opéra baroque.
Il y a opéra baroque et opéra baroque.

Oui c'est juste, j'ai même un bon souvenir d'Ariodante il y a 2-3 saisons...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rameau
Mélomaniaque


Nombre de messages : 699
Date d'inscription : 12/01/2009

Grand Théâtre de Genève - 09/10 Empty
MessageSujet: Re: Grand Théâtre de Genève - 09/10   Grand Théâtre de Genève - 09/10 EmptyDim 18 Avr 2010 - 23:36

DavidLeMarrec a écrit:
Swarm a écrit:
Ce soir, la Calisto de Franco Cavalli... j'ai tenu un acte. Vraiment pas fait pour moi l'opéra baroque.
Il y a opéra baroque et opéra baroque. Là, c'est l'opéra primitif des Florentins, très rigide, de la déclamation psalmodiée.
Franchement, avec toutes mes excuses, c'est n'importe quoi ! Cavalli, c'est formidablement vivant, c'est du théâtre tout pur, pour peu évidemment que ce soit fait correctement. Il faut évidemment être impérativement attentif au texte, parce que les deux vont ensemble, mais c'est très divertissant, avec à la fois des récitatifs très dramatiques et des petites chansonnettes gaies. C'est plein d'humour, les livrets sont très intelligents (celui de la Calisto particulièrement)...
Cela dit, j'aime beaucoup, mais vraiment beaucoup La Calisto, mais j'aimerais bien qu'on voient un ou deux autres Cavalli aussi de temps en temps, par exemple le formidable Giasone (enregistré par Jacobs)...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://musicasola.blogspot.com/
Swarm
Mélomaniaque
Swarm

Nombre de messages : 1289
Date d'inscription : 03/04/2006

Grand Théâtre de Genève - 09/10 Empty
MessageSujet: Re: Grand Théâtre de Genève - 09/10   Grand Théâtre de Genève - 09/10 EmptyLun 19 Avr 2010 - 1:02

Rameau a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Swarm a écrit:
Ce soir, la Calisto de Franco Cavalli... j'ai tenu un acte. Vraiment pas fait pour moi l'opéra baroque.
Il y a opéra baroque et opéra baroque. Là, c'est l'opéra primitif des Florentins, très rigide, de la déclamation psalmodiée.
Franchement, avec toutes mes excuses, c'est n'importe quoi ! Cavalli, c'est formidablement vivant, c'est du théâtre tout pur, pour peu évidemment que ce soit fait correctement. Il faut évidemment être impérativement attentif au texte, parce que les deux vont ensemble, mais c'est très divertissant, avec à la fois des récitatifs très dramatiques et des petites chansonnettes gaies. C'est plein d'humour, les livrets sont très intelligents (celui de la Calisto particulièrement)...
Cela dit, j'aime beaucoup, mais vraiment beaucoup La Calisto, mais j'aimerais bien qu'on voient un ou deux autres Cavalli aussi de temps en temps, par exemple le formidable Giasone (enregistré par Jacobs)...

C'est peut-être assez juste, c'était visiblement assez rigolo puisque pas mal de gens se marraient mais vraiment, personnellement, je n'arrive pas à crocher...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
OYO TOHO
Des chiffres et des Lettres
OYO TOHO

Nombre de messages : 6976
Localisation : LH
Date d'inscription : 05/06/2007

Grand Théâtre de Genève - 09/10 Empty
MessageSujet: Re: Grand Théâtre de Genève - 09/10   Grand Théâtre de Genève - 09/10 EmptyLun 19 Avr 2010 - 1:08

Par6fal a écrit:
Bonjour,

je viens de m'inscrire sur ce forum. C'est mon premier message.

J'écoute Wagner en CD depuis pas mal de temps mais je ne m'étais encore jamais aventuré dans un opéra. C'est désormais chose faite, depuis mercredi dernier : j'ai assisté à Parsifal à Genève. C'était fantastique.

Je manque un peu de vocabulaire pour exprimer mon opinion sur la musique et la qualité sonore, mais j'ai vraiment été impressionné. C'était comparable à un bon enregistrement CD. Si vous avez déjà assisté à des concerts de music pop, ce n'est jamais le cas, le son est en général assez mauvais, on y va surtout pour l'ambiance. Là, tout était réuni : la qualité de la musique, l'ambiance, la mise en scène.

J'ai trouvé les décors un peu dépouillés et austères mais sans que ce soit trop gênant. Les costumes étaient aussi un peu gris, sauf Parsifal qui était trop rouge. Cependant, le jeu des acteurs était respectueux de l'idée originale de Wagner. On n'a pas eu droit aux petites dérisions que les metteurs en scène contemporains se croient obligés d'ajouter pour montrer qu'ils sont dans le coup. J'ai juste souri quand Gurnemanz est arrivé en se lamentant sur la photo du cygne qu'il montrait à Parsifal.

A part ça, excusez-moi de cette remarque triviale, mais qu'est-ce qu'on est mal assis ! A la fin du premier acte (1h45) j'étais content d'aller me dégourdir les jambes. Il faut dire que j'étais dans l'amphitéâtre. Enfin, comme Parsifal est l'opéra de la souffrance, j'étais en communion avec Amfortas.

bienvenue !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/decapitum
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87195
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Grand Théâtre de Genève - 09/10 Empty
MessageSujet: Re: Grand Théâtre de Genève - 09/10   Grand Théâtre de Genève - 09/10 EmptyLun 19 Avr 2010 - 7:25

Rameau a écrit:
Franchement, avec toutes mes excuses, c'est n'importe quoi ! Cavalli, c'est formidablement vivant, c'est du théâtre tout pur, pour peu évidemment que ce soit fait correctement. Il faut évidemment être impérativement attentif au texte, parce que les deux vont ensemble, mais c'est très divertissant, avec à la fois des récitatifs très dramatiques et des petites chansonnettes gaies. C'est plein d'humour, les livrets sont très intelligents (celui de la Calisto particulièrement)...
Rameau, depuis le temps que tu m'entends ou me lis, je ne devrais pas avoir besoin de faire ce genre d'exégèse :

1) Je m'adapte toujours à mon interlocuteur. Je ne vais pas balancer à Swarm qu'il est un inculte idiot et psychorigide parce qu'il n'a pas aimé un opéra. J'essaie plutôt de lui donner des pistes pour expliquer son rejet et l'aiguiller sur ce qui pourrait l'intéresser ou dans la même esthétique ou dans des esthétiques voisines, quitte à ce qu'il y revienne ensuite. Ca me paraît plus fructueux plutôt que d'asséner des goûts, et j'ai toujours procédé ainsi.
Ca ne m'empêche pas d'avoir des goûts propres, mais je peux tout à fait les mettre de côté le temps d'un conseil personnalisé.

2) Je ne reviens pas sur le fait que je ne m'intéresse pas assez au texte Smile ; en revanche, oui, concernant Cavalli, tous les opéras que j'ai pu écouter sont assez rigides, avec une déclamation très monotone et des livrets franchement datés (l'humour, bon... c'est un genre, disons). Dans le genre, je suis plus sensible aux harmonies de Cavalieri, un peu plus originales, ou à la sobriété absolue de Peri, beaucoup plus rituelle. Et il y a les travaux déjà plus évolués de Francesca Caccini, avec du rythme dramatique et de vraies mélodies.
C'est une question de goût, ici, et il n'est donc pas nécessaire de remettre en cause mon jugement avec des ''n'importe quoi'', il suffit d'exprimer ton goût propre comme tu l'as fait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Rameau
Mélomaniaque


Nombre de messages : 699
Date d'inscription : 12/01/2009

Grand Théâtre de Genève - 09/10 Empty
MessageSujet: Re: Grand Théâtre de Genève - 09/10   Grand Théâtre de Genève - 09/10 EmptyLun 19 Avr 2010 - 11:16

Je disais "n'importe quoi" à propos d'une chose très précise, pas de tout ce que tu écris. Mais le rapport entre Cavalli et la déclamation à la florentine me paraît quand même très très lointain, franchement... Ce ne me dérange pas du tout qu'on n'aime pas, mais ça ne me paraît pas être une raison très convaincante.
Quant à dire que les livrets sont datés : certes, comme les livrets de Wagner, de Mozart, de Verdi, de Lully, etc. Voir un opéra de Cavalli, c'est un voyage extrêmement dépaysant, parce que les repères habituels sont vraiment brouillés, et je comprends qu'on ne s'y retrouve pas. Il se trouve que j'y suis comme un poisson dans l'eau, mais j'ai évidemment mes propres jungles impénétrables...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://musicasola.blogspot.com/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87195
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Grand Théâtre de Genève - 09/10 Empty
MessageSujet: Re: Grand Théâtre de Genève - 09/10   Grand Théâtre de Genève - 09/10 EmptyLun 19 Avr 2010 - 12:04

Rameau a écrit:
Je disais "n'importe quoi" à propos d'une chose très précise, pas de tout ce que tu écris. Mais le rapport entre Cavalli et la déclamation à la florentine me paraît quand même très très lointain, franchement... Ce ne me dérange pas du tout qu'on n'aime pas, mais ça ne me paraît pas être une raison très convaincante.
OK, c'est donc un argument purement technique.

La parenté est quand même flagrante avec la déclamation brute des débuts de l'opéra.

Et à tout prendre, je suis beaucoup plus sensible, dans la même génération (de vingt ans son cadet) à Legrenzi qui préfigure le seria mais avec une souplesse incomparable... Là, pour le coup, on s'échappe vraiment de la déclamation originelle.


Citation :
Quant à dire que les livrets sont datés : certes, comme les livrets de Wagner, de Mozart, de Verdi, de Lully, etc.
Tout à fait : pas plus, pas moins. Enfin, pour Mozart et Verdi, pas sûr qu'ils soient tous 'datés'.


Citation :
Voir un opéra de Cavalli, c'est un voyage extrêmement dépaysant, parce que les repères habituels sont vraiment brouillés, et je comprends qu'on ne s'y retrouve pas.
C'est surtout que ça sonne très pauvre à mes oreilles, et que ce n'est pas compensé par la dimension incantatoire d'autres compositeurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Rameau
Mélomaniaque


Nombre de messages : 699
Date d'inscription : 12/01/2009

Grand Théâtre de Genève - 09/10 Empty
MessageSujet: Re: Grand Théâtre de Genève - 09/10   Grand Théâtre de Genève - 09/10 EmptyLun 19 Avr 2010 - 15:26

DavidLeMarrec a écrit:

La parenté est quand même flagrante avec la déclamation brute des débuts de l'opéra.

Et à tout prendre, je suis beaucoup plus sensible, dans la même génération (de vingt ans son cadet) à Legrenzi qui préfigure le seria mais avec une souplesse incomparable... Là, pour le coup, on s'échappe vraiment de la déclamation originelle.
Je ne vois vraiment pas en quoi ce serait plus proche de la sphère florentine que Monteverdi, que tu apprécies si j'ai bien compris. Je me demande si tu ne serais pas un peu trop sous l'influence de la Didone enregistrée par Hengelbrock, qui donne un peu cette impression-là, mais c'est un cas à part largement dû à l'interprétation...

Citation :
C'est surtout que ça sonne très pauvre à mes oreilles, et que ce n'est pas compensé par la dimension incantatoire d'autres compositeurs.
Qu'est-ce que tu entends par "incantatoire" (ou à quels compositeurs penses-tu précisément)?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://musicasola.blogspot.com/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87195
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Grand Théâtre de Genève - 09/10 Empty
MessageSujet: Re: Grand Théâtre de Genève - 09/10   Grand Théâtre de Genève - 09/10 EmptyLun 19 Avr 2010 - 15:33

Rameau a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:

La parenté est quand même flagrante avec la déclamation brute des débuts de l'opéra.

Et à tout prendre, je suis beaucoup plus sensible, dans la même génération (de vingt ans son cadet) à Legrenzi qui préfigure le seria mais avec une souplesse incomparable... Là, pour le coup, on s'échappe vraiment de la déclamation originelle.
Je ne vois vraiment pas en quoi ce serait plus proche de la sphère florentine que Monteverdi, que tu apprécies si j'ai bien compris. Je me demande si tu ne serais pas un peu trop sous l'influence de la Didone enregistrée par Hengelbrock, qui donne un peu cette impression-là, mais c'est un cas à part largement dû à l'interprétation...
Je pensais aussi bien à Ercole Amante (dans une version bien gluante) qu'à la Calisto de Jacobs. Smile

Monteverdi est beaucoup plus mobile vocalement, beaucoup plus mélodique orchestralement, avec des recherches de couleurs harmoniques bien supérieures. Effectivement, on pourrait comparer ça à un Couronnement du pauvre, mais pour moi on est plus proche de la Rappresentazione de Cavalieri que de Monteverdi.


Citation :
Qu'est-ce que tu entends par "incantatoire" (ou à quels compositeurs penses-tu précisément)?
Justement, à ceux que je citais : la platitude purement musicale est compensée par quelque chose dans la répétition ou dans la posture qui crée une nouvelle dimension, presque rituelle.
Typiquement, le Prologue d'Euridice de Peri.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Rameau
Mélomaniaque


Nombre de messages : 699
Date d'inscription : 12/01/2009

Grand Théâtre de Genève - 09/10 Empty
MessageSujet: Re: Grand Théâtre de Genève - 09/10   Grand Théâtre de Genève - 09/10 EmptyLun 19 Avr 2010 - 16:46

DavidLeMarrec a écrit:
Je pensais aussi bien à Ercole Amante (dans une version bien gluante) qu'à la Calisto de Jacobs. Smile
La version CD est un peu raide en effet; il faut voir le DVD, avec une mise en scène extraordinaire, pour comprendre de quoi l'on cause... (je parle de la Calisto, évidemment)... Mais il faut aussi connaître les 2 autres Jacobs, Giasone (très drôle) et Xerse, ainsi que l'Orione publié par MondoMusica (live Fenice)...

Citation :
Monteverdi est beaucoup plus mobile vocalement, beaucoup plus mélodique orchestralement, avec des recherches de couleurs harmoniques bien supérieures.
Mais on ne connaît rien de l'orchestration des opéras de Monteverdi à part Orfeo... Pour ce qui est de la mobilité vocale, il y a quand même chez Cavalli une multiplication des "morceaux séparés", où justement le chant se déploie beaucoup plus que chez Monteverdi où le récitatif est largement prédominant (loin de moi l'idée de dire que le récitatif serait par nature inférieur aux airs !!!!).
Citation :
Effectivement, on pourrait comparer ça à un Couronnement du pauvre, mais pour moi on est plus proche de la Rappresentazione de Cavalieri que de Monteverdi.
Il faut vraiment que tu t'intéresses aux textes... Il y a vraiment un travail théâtral chez Cavalli, dans le sens d'un théâtre populaire, qui unit de façon incroyable le tragique et le bouffon, de manière plus développée encore que dans les derniers Monteverdi... Sans le texte, je peux comprendre que ça puisse paraître peu, mais c'est indissociable... et les livrets sont vraiment drôles, pour autrefois comme pour aujourd'hui...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://musicasola.blogspot.com/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87195
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Grand Théâtre de Genève - 09/10 Empty
MessageSujet: Re: Grand Théâtre de Genève - 09/10   Grand Théâtre de Genève - 09/10 EmptyLun 19 Avr 2010 - 18:19

Rameau a écrit:
La version CD est un peu raide en effet; il faut voir le DVD, avec une mise en scène extraordinaire, pour comprendre de quoi l'on cause...
On est bien d'accord que nous parlons d'une oeuvre, et pas d'une production particulière ?

Citation :
Citation :
Monteverdi est beaucoup plus mobile vocalement, beaucoup plus mélodique orchestralement, avec des recherches de couleurs harmoniques bien supérieures.
Mais on ne connaît rien de l'orchestration des opéras de Monteverdi à part Orfeo...
Tutut... j'ai parlé des mélodies à l'orchestre, pas de l'orchestration... Les notes sont écrites, tout de même !


Citation :
Pour ce qui est de la mobilité vocale, il y a quand même chez Cavalli une multiplication des "morceaux séparés", où justement le chant se déploie beaucoup plus que chez Monteverdi où le récitatif est largement prédominant (loin de moi l'idée de dire que le récitatif serait par nature inférieur aux airs !!!!).
Ce n'est vraiment pas l'impression que j'en ai conservée... Il faudra que je retente, mais à chaque fois, ça m'a tellement ennuyé...


Citation :
Il faut vraiment que tu t'intéresses aux textes...
Tu fais bien de me le dire, parce que d'habitude j'écoute de l'opéra en faisant la vaisselle (et avec Iron Maiden sur mon baladeur, bien entendu). Mr. Green


Citation :
et les livrets sont vraiment drôles, pour autrefois comme pour aujourd'hui...
Là, c'est une affaire d'humour... Moi ça ne me fait pas rire (mais ce n'est pas du tout mon genre).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Rameau
Mélomaniaque


Nombre de messages : 699
Date d'inscription : 12/01/2009

Grand Théâtre de Genève - 09/10 Empty
MessageSujet: Re: Grand Théâtre de Genève - 09/10   Grand Théâtre de Genève - 09/10 EmptyLun 19 Avr 2010 - 20:19

DavidLeMarrec a écrit:
Rameau a écrit:
La version CD est un peu raide en effet; il faut voir le DVD, avec une mise en scène extraordinaire, pour comprendre de quoi l'on cause...
On est bien d'accord que nous parlons d'une oeuvre, et pas d'une production particulière ?
Oui, mais les enregistrements jouent quand même beaucoup dans la perception qu'on en a, surtout quand il y en a aussi peu...
Citation :
Tutut... j'ai parlé des mélodies à l'orchestre, pas de l'orchestration... Les notes sont écrites, tout de même !
Chez Monteverdi, pas vraiment : si tu veux jouer l'accompagnement du Couronnement tel qu'il est écrit dans les manuscrits au piano, un seul doigt te suffit : pas même d'accords chiffrés. Seules les ritournelles sont à peu près orchestrées, à 3 voix sans indications d'instrumentation sauf erreur. Pour Cavalli, je crois qu'on a des manuscrits un peu plus loquaces, mais pas forcément pour tous les opéras.
Citation :
Citation :
et les livrets sont vraiment drôles, pour autrefois comme pour aujourd'hui...
Là, c'est une affaire d'humour... Moi ça ne me fait pas rire (mais ce n'est pas du tout mon genre).
C'est un peu ce que je tentais, de façon évidemment malhabile, de laisser percer sous plusieurs couches de sous-entendus Mr. Green ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://musicasola.blogspot.com/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87195
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Grand Théâtre de Genève - 09/10 Empty
MessageSujet: Re: Grand Théâtre de Genève - 09/10   Grand Théâtre de Genève - 09/10 EmptyLun 19 Avr 2010 - 20:56

Rameau a écrit:
Oui, mais les enregistrements jouent quand même beaucoup dans la perception qu'on en a, surtout quand il y en a aussi peu...
Tout à fait d'accord, mais inclure une mise en scène géniale, ça fait un beaucoup.

Citation :
Chez Monteverdi, pas vraiment : si tu veux jouer l'accompagnement du Couronnement tel qu'il est écrit dans les manuscrits au piano, un seul doigt te suffit : pas même d'accords chiffrés. Seules les ritournelles sont à peu près orchestrées, à 3 voix sans indications d'instrumentation sauf erreur.
Ben oui, trois parties ça fait quand même une ligne mélodique. Et ce n'est pas moi qui défendrai la pauvreté des récitatifs du Couronnement...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Rameau
Mélomaniaque


Nombre de messages : 699
Date d'inscription : 12/01/2009

Grand Théâtre de Genève - 09/10 Empty
MessageSujet: Re: Grand Théâtre de Genève - 09/10   Grand Théâtre de Genève - 09/10 EmptyLun 19 Avr 2010 - 21:26

Mais les ritournelles, ça fait 5% du tout (chiffre évidemment au pif)... Les récitatifs du Couronnement ne sont pas pauvres, ça dépend de ce qu'en font les adaptateurs...
La mise en scène de Wernicke, je l'entendais comme porte d'entrée à l'œuvre, pas comme béquille pour la qualité de l'oeuvre elle-même.
Avec toutes mes renouvelées excuses, je trouve que tu tentes là (pour Cavalli et maintenant pour le Couronnement) d'objectiver avec ténacité ton manque d'intérêt pour la chose en en faisant le signe d'une faiblesse de l'œuvre elle-même, qui visiblement te résiste avec une égale ténacité...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://musicasola.blogspot.com/
Swarm
Mélomaniaque
Swarm

Nombre de messages : 1289
Date d'inscription : 03/04/2006

Grand Théâtre de Genève - 09/10 Empty
MessageSujet: Re: Grand Théâtre de Genève - 09/10   Grand Théâtre de Genève - 09/10 EmptyLun 19 Avr 2010 - 21:46

Justement en voyant le petit bout de Calisto hier, je me suis demandé à quoi pouvait ressembler la partition originale, ce qui était écrit dessus et ce qui était interprété effectivement par les musiciens...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rameau
Mélomaniaque


Nombre de messages : 699
Date d'inscription : 12/01/2009

Grand Théâtre de Genève - 09/10 Empty
MessageSujet: Re: Grand Théâtre de Genève - 09/10   Grand Théâtre de Genève - 09/10 EmptyMar 20 Avr 2010 - 10:10

La réponse "en vrai" : scan d'un manuscrit conservé à la Marciana (Venise) :

http://imslp.org/wiki/La_Calisto_%28Cavalli,_Francesco%29

Sinfonia et autres passages instrumentaux à trois voix (donc sans aucun détail d'instrumentation), parties chantées comme je le disais précédemment en accompagnement "à un doigt", non chiffré.
Le copiste paresseux n'a pas entièrement copié le texte du prologue sous les notes pig .
Je ne suis pas du tout spécialiste, mais il me semble avoir lu qu'on a en fait pour ce répertoire des manuscrits avec un peu plus d'informations sur l'accompagnement, mais qui sont des copies tardives, notamment sur les airs : je continue d'explorer le site déjà mentionné; sur un des manuscrits proposés du Giasone de Cavalli, on a par exemple l'air "Delizie, contenti" accompagné à 3 voix (folio 13 du manuscrit), puis l'air de Demo (folio 30 verso, bel exemple de ces canzonette qui parsèment les opéras de Cavalli et des gens de sa génération) :
http://imslp.info/files/imglnks/usimg/2/27/IMSLP61234-PMLP44048-Cavalli_Giasone_ActI-4.pdf
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://musicasola.blogspot.com/
Swarm
Mélomaniaque
Swarm

Nombre de messages : 1289
Date d'inscription : 03/04/2006

Grand Théâtre de Genève - 09/10 Empty
MessageSujet: Re: Grand Théâtre de Genève - 09/10   Grand Théâtre de Genève - 09/10 EmptyDim 9 Mai 2010 - 21:16

Ce soir "La Donna Del Lago" de Rossini. Avec Joyce di Donato en Elena.

Allez, quelques jolis moments de tension au IIè acte, mais franchement, franchement, on dirait que c'est écrit au kilomètre... un choeur, un duo d'amour, un choeur, un duo d'amour, etc. ad nauseam... et pis cette écriture pour voix me les brise menu.

...zzzzzzzzz...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
calbo
Pertusienne
calbo

Nombre de messages : 28126
Age : 48
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

Grand Théâtre de Genève - 09/10 Empty
MessageSujet: Re: Grand Théâtre de Genève - 09/10   Grand Théâtre de Genève - 09/10 EmptyDim 9 Mai 2010 - 21:17

C'est un peu particulier en effet. Mais le rondo final est superbe, et chanté par DiDonato ca devait être génial
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87195
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Grand Théâtre de Genève - 09/10 Empty
MessageSujet: Re: Grand Théâtre de Genève - 09/10   Grand Théâtre de Genève - 09/10 EmptyDim 9 Mai 2010 - 21:19

Swarm a écrit:
Ce soir "La Donna Del Lago" de Rossini. Avec Joyce di Donato en Elena.

Allez, quelques jolis moments de tension au IIè acte, mais franchement, franchement, on dirait que c'est écrit au kilomètre... un choeur, un duo d'amour, un choeur, un duo d'amour, etc. ad nauseam... et pis cette écriture pour voix me les brise menu.

...zzzzzzzzz...
Ah, c'est sûr que c'est gentil... et très ostentatoire. Pourtant, dans le genre, la Donna del Lago est vraiment parmi les réussites de Rossini, il a commis bien pire que ça. Confused
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Contenu sponsorisé




Grand Théâtre de Genève - 09/10 Empty
MessageSujet: Re: Grand Théâtre de Genève - 09/10   Grand Théâtre de Genève - 09/10 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Grand Théâtre de Genève - 09/10
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Grand Théâtre de Genève - 09/10
» Grand Théâtre de Genève - 2010-2011
» Take That au Grand Journal - 24/11/2010
» ARKAOS GRAND VJ : Logiciel de veejaying
» [Vidéo] Le grand journal - 14.09.2007

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Concerts-
Sauter vers: