Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Mozart-Mitridate

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22826
Age : 26
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Mozart-Mitridate   Sam 23 Jan 2010 - 10:51

Je crée un fil sur cet opéra car je vois qu'il n'y en a pas. Une nouvelle version va paraître prochainement : http://www.abeillemusique.com/SACD-Hybride/Classique/622058082/0747313158065/Da-Capo/Wolfgang-Amadeus-Mozart/Mithridate-Re-di-Ponto-Integrale/cleart-33604.html

Voici la discographie actuelle de cet opéra :

_live Salbzurg 1970, Leopold Hager à la direction :

Mitridate : Stanley Kolik
Aspasia : Meredith Zara
Sifare : Edith Gabry
Farnace : Brigitte Fassbaender
Ismene : Illena Cotrubas
Marzio : Peter Baillie
Arbate : Reingard Didusch
Edité par MEMORIES

_live Salzburg 1971, Leopold Hager à la direction :

Mitridate : Peter Schreier
Aspasia : Edda Moser
Sifare : Arleen Auger
Farnace : Helen Watts
Ismene : Pilar Lorengar
Marzio : Peter Baillie
Arbate : Reingard Didusch
Edité par Opera d'Oro

_version de studio de 1976 (ou 1977), Leopold Hager à la direction :

Mitridate : Werner Hollweg
Aspasia : Arleen Auger
Sifare : Edita Gruberova
Farnace : Agnes Baltsa
Ismene : Illena Cotrubas
Marzio : David Kübler
Arbate : Christine Weidinger
Edité par Philips

_live Festival d'Aix en Provence de 1983, Theodor Guschlbauer à la direction :

Mitridate : Rockwell Blake
Aspasia : Yvonne Kenny
Sifare : Ashley Putnam
Farnace : Brenda Boozer
Ismene : Patricia Rozario
Marzio : Christian Papis
Arbate : Catherine Dubosc
DVD édité par Euroarts

_live Fenice 1984, Roderick Brydon à la direction :

Mitridate : Curtis Rayam
Aspasia : Jenny Drivala
Sifare : Lella Cuberli
Farnace : Bernadette Manca Di Nissa
Ismene : Adelina Scarabelli
Marzio : Mario Bolognesi
Arbate : Monique Badouin
Edité par Mondo Musica

_film 1985 (ou 1986?), Nikolaus Harnoncourt à la direction :

Mitridate : Gosta Winbergh
Aspasia : Yvonne Kenny
Sifare : Ann Murray
Farnace : Anne Gjevang
Ismene : Joan Rodgers
Marzio : Peter Straka
Arbate : Massimiliano Roncato
DVD édité par Deutsche Grammophon

_live Covent Garden 1993, Paul Daniel à la direction :

Mitridate : Bruce Ford
Aspasia : Luba Orgonosova
Sifare : Ann Murray
Farnace : Jochen Kowalski
Ismene : Lilian Watson
Marzio : Justin Lavender
Arbate : Jacquelyn Fugelle
DVD édité par Pioneer et réédité par Opus Arte

_live Salzburg 1997, Roger Norrington à la direction :

Mitridate : Bruce Ford
Aspasia : Cyndia Sieden
Sifare : Christiane Oelze
Farnace : Vesselina Kasarova
Ismene : Heidi Grant Murphy
Marzio : Toby Spence
Arbate : Larissa Rudakova
Edité par Orfeo

_version de studio de 1998, Christophe Rousset à la direction :

Mitridate : Giuseppe Sabbatini
Aspasia : Natalie Dessay
Sifare : Cecilia Bartoli
Farnace : Brian Asawa
Ismene : Sandrine Piau
Marzio : Juan Diego Flórez
Arbate : Hélène Le Corre
Edité par Decca

_version de studio de 2001, Jed Wentz à la direction :

Mitridate : Marcel Reijans
Aspasia : Francine van der Heyden
Sifare : Marijje van Stralen
Farnace : Cécile van de Sant
Ismene : Johanette Zomer
Marzio : Alexei Grigorev
Arbate : Young-Hee Kim
Edité par Brilliant Classics

_live Salbzurg 2006, Marc Minkowski à la direction :

Mitridate : Richard Croft
Aspasia : Netta Or
Sifare : Miah Persson
Farnace : Bejun Mehta
Ismene : Ingela Bohlin
Marzio : Colin Lee
Arbate : Pascal Bertin
Edité par DECCA

Je connais beaucoup d'airs et de morceaux de cet opéra mais je ne l'ai jamais écouté en entier. Des avis sur toutes ces versions sont les bienvenus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80174
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Mozart-Mitridate   Sam 23 Jan 2010 - 10:53

On en a parlé dans le sujet sur les opéras moins connus de Mozart, du DVD Harnoncourt entre autres.
C'est à mon sens un opéra vraiment mineur de Mozart, très dispensable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22826
Age : 26
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Mozart-Mitridate   Sam 23 Jan 2010 - 11:05

Xavier a écrit:
On en a parlé dans le sujet sur les opéras moins connus de Mozart, du DVD Harnoncourt entre autres.
C'est à mon sens un opéra vraiment mineur de Mozart, très dispensable.

J'ai vu cela. Merci pour m'avoir orienté sur ce lien. J'espère qu'il y aura tout de même des avis dans ce fil sur les différentes versions. Je vais déplacer ton avis sur la version d'Harnoncourt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22826
Age : 26
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Mozart-Mitridate   Sam 23 Jan 2010 - 11:09

Xavier a écrit:
J'ai découvert Mitridate dans la version DVD Harnoncourt/Ponnelle.



C'est je crois le premier opéra seria de Mozart, écrit à tout juste 14 ans, ce qui est assez hallucinant.
Cependant, en tant que tel, c'est un opéra qu'on ne peut pas qualifier de raté mais pas de chef d'oeuvre non plus.
C'est très bien écrit, il y a quelques airs qui retiennent un peu l'attention, mais rien de vraiment marquant.
L'ouverture m'a bien accroché, mais par la suite l'intérêt est allé plutôt décroissant, à de rares exceptions près.
Ah si, le cluster quand Mitridate se suicide, je me demande comment c'est écrit sur la partition ou bien si c'est le claveciniste d'Harnoncourt qui s'amuse...

Pour ce qui est de l'interprétation, Harnoncourt est remarquable, très mordant, très dramatique, il fait vraiment le maximum.
J'ai beaucoup aimé la prestation d'Ann Murray (Sifare) vocalement, par contre scéniquement elle n'est absolument pas crédible. (la faute notamment au travestissement qui passe assez mal)
Gjevang (Farnace) fonctionne mieux à ce niveau-là.
Mise en scène un peu vieillote et statique de Ponnelle, il essaie de faire passer le plus de choses possibles par les visages mais on a le plus souvent des expressions outrées et quasi ridicules. (chez Winbergh en particulier, quand il prend ses airs méchants notamment)
C'est un film, le playback est plutôt réussi, les décors du théâtre de Vicence assez beaux.

Zip a écrit:
Je l'ai déjà dit dans le fil "Playlist" lors d'une récente réécoute, Mitridate, premier opera seria de Mozart, est celui qui m'ennuie le plus des quatre (je suppose que tu connais déjà la Clemenza et Idomeneo, il te reste donc maintenant Lucio Silla, composé par un Mozart de 17 ans, et qui est AMHA un petit bijou d'ingéniosité).

WAM a pris quelques leçons avec le Padre Martini alors qu'il débutait la composition, par les récitatifs, comme toujours. Il sont selon certains particulièrement soignés mais, franchement, je n'y vois rien de passionnant, comme pour 75% de ses récitatifs, tous les opéras confondus. Et puis en plus il sont longuets (presque huit minutes pour certains !).

Quant à la musique, ça dure trois heures, alors je ne peux pas tout écouter en une fois sans m'ennuyer terriblement, car ça suit les conventions du genre, avec de longs airs certes bien jolis, mais on se lasse vite de ces terribles vocalises, de ces multiples reprises, ces contrastes à répétition. Du coup, on finit par n'entendre plus que des récitatifs/airs interchangeables, qui se suivent et se ressemblent, dans une monotonie seulement rompue en fin d'acte, par trois sensembles: un quintette, un duo et un choeur (si ma mémoire est bonne).
Je me passe quelquefois "Lungi da te", "Son reo, l'error confesso" et "Nel grave tormento", les quelques airs qui me semblent dignes d'intérêt...mais c'est bien peu sur 23 numéros !

Il y a pas mal d'extraits du film Ponnelle/Harnoncourt où-tu-te-doutes. Nikolaus semble en effet en forme – quoi qu'un peu bourrin, comme d'habitude Laughing. Quant à la mise-en-scène de Ponnelle (je suppose), elle cherche visiblement à faire "comme à l'époque" mais le mot "ridicule " convient parfaitement, quand celui de "statique" n'est pas assez fort: les chanteurs se tiennent tous droits, comme des piquets, dans des costumes certes somptueux mais qui ne doivent pas les aider beaucoup question liberté de mouvements –tant ils paraissnet longs et lourds–, chantent leurs airs en se tournant de temps à autre sur le côté (mais de 90°, hein, pas plus), tandis qu'on zoome sur leur visage, plus expressif encore que celui d'un mime.
J'aurais préféré, moi qui n'ai rien contre Aïda en short égyptien, quelque chose de plus moderne (dans la cage d'escalier d'un HLM, que sais-je encore ?), qui m'aurait légèrement choqué hehe , plutôt que ça, franchement risible.

Avec ce statisme, la direction de Ponnelle, dont les plans changent toutes les quatre à cinq minutes minutes environ, et la musique, pas géniale, tu as réussi à rester attentif jusqu'à la fin ?

pardon, je suis long, un peu brouillon comme toujours et sans doute trop sévère

Xavier a écrit:
Idem, les vocalises étaient pénibles, et souvent les mêmes.
Par contre dans cette version ça durait 2 heures tout juste.

sud 273 a écrit:

Pour Mithridate, une version à l'ancienne est peut-être préférable, l'esthétique étant proche des opéras italiens de Haendel ou même de Vivaldi. Là aussi je recommanderais pour une fois la version Rousset. Mais ça n'a pas la fraîcheur de certains autres opéras de jeunesse comme Apollo et Hyacinthe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rameau
Mélomaniaque


Nombre de messages : 699
Date d'inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: Mozart-Mitridate   Sam 23 Jan 2010 - 11:48

Je ne trouve pas du tout qu'il s'agit d'un opéra mineur, au contraire. Le livret est dramatiquement intéressant et efficace, et Mozart l'utilise avec un instinct dramatique remarquable : la cavatine d'entrée de Mithridate (Se di lauri) dresse du personnage, dont on a entendu parler précédemment comme d'un personnage terrible, violent, un portrait d'une finesse incroyable. Mithridate nous dit qu'il est resté le même, mais la musique nuance considérablement le texte : à la fois fierté indomptable et mélancolie du héros face à ses revers et au temps qui passe. C'est un opera seria pur jus, certes, mais ce n'est certainement pas un défaut (et personnellement la réinvention de l'opera seria à la toute fin du XVIIIe, façon Clemenza, me convainc formellement beaucoup moins).

Ensuite, du côté des versions, je suis désolé de le dire brutalement, mais il n'y en a en fait qu'une, celle de Rousset, pour les chanteurs certes (pas seulement Bartoli et Dessay; Sabbatini est un choix étonnant mais finalement remarquable, parfaitement logique dans ce personnage plus grand que le monde dans lequel il vit; Piau est remarquable comme toujours, et Florez est un luxe!), mais aussi et surtout pour la richesse dramatique de la direction de Rousset, rehaussée par le continuo d'une artiste exceptionnelle, Emmanuelle Haïm, qui aurait mieux fait de rester continuiste (mais c'est une autre histoire).

Il faut en revanche fuir le DVD salzbourgeois (et évidemment la mise en scène ridicule de Ponnelle/Harnoncourt), non pas en raison de l'interprétation musicale, mais à cause du massacre de l'oeuvre réalisée par Minkowski et Krämer: récitatifs massacrés, airs supprimés ou déplacés, sans instinct dramatique. Une véritable honte, que j'ai eu la douleur de voir en vrai...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://musicasola.blogspot.com/
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22826
Age : 26
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Mozart-Mitridate   Sam 23 Jan 2010 - 12:06

Merci pour ton avis Rameau.
Il paraît que la version de studio de Hager est à fuir surtout à cause de la direction vraiment plate et endormante. Que penses tu des chanteurs de cette version?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rameau
Mélomaniaque


Nombre de messages : 699
Date d'inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: Mozart-Mitridate   Sam 23 Jan 2010 - 15:07

Pas grand-chose, j'ai trop vite été éjecté par la mollesse de l'ensemble...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://musicasola.blogspot.com/
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22826
Age : 26
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Mozart-Mitridate   Sam 23 Jan 2010 - 15:08

Rameau a écrit:
Pas grand-chose, j'ai trop vite été éjecté par la mollesse de l'ensemble...

D'accord. Ce n'est pas grave.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
calbo
Pertusienne
avatar

Nombre de messages : 28126
Age : 46
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Mozart-Mitridate   Dim 25 Avr 2010 - 18:13

Xavier a écrit:
On en a parlé dans le sujet sur les opéras moins connus de Mozart, du DVD Harnoncourt entre autres.
C'est à mon sens un opéra vraiment mineur de Mozart, très dispensable.

Mineur Shocked ? Non je ne pense pas, mais méconnu, c'est certain. Comme Lucio Silla c'est un opéra de commande qui avait vocation à être donné pour une série de représentations au téatro régio ducal de Milan (une vingtaine en l'occurrence lors du carnaval 1770) qui est l'ancêtre de la scala. Et comme Lucio Silla, Mitridate n'a refait surface qu'au siècle dernier; il y a de fort jolies mélodies qu'il ne faut pas, je pense, négliger. Après si l'on se trouve confronté à une version molle ou trop sage c'est vrai que ça peut faire fuir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81265
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Mozart-Mitridate   Dim 25 Avr 2010 - 18:18

Je trouve aussi que c'est un opéra très mineur (pour ne pas dire ennuyeux) de Mozart. Lucio Silla recèle en revanche de vraies beautés, et je crois que même Xavier y avait été sensible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
calbo
Pertusienne
avatar

Nombre de messages : 28126
Age : 46
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Mozart-Mitridate   Dim 25 Avr 2010 - 18:28

DavidLeMarrec a écrit:
Je trouve aussi que c'est un opéra très mineur (pour ne pas dire ennuyeux) de Mozart. Lucio Silla recèle en revanche de vraies beautés, et je crois que même Xavier y avait été sensible.

Ennuyeux s'il est mal distribué. La production salzboiurgeoise, par exemple, n'est guère convaincante malgré la présence de Richard Croft qui avait été un Idoménée sympathique à Aix l'an dernier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81265
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Mozart-Mitridate   Dim 25 Avr 2010 - 18:31

Je parle bien de la partition, parce que je ne me suis pas arrêté à la version Hager évidemment. Smile

Il y a Nel grave tormento qui est effectivement un moment de grâce absolu, et puis le reste, poubelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22826
Age : 26
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Mozart-Mitridate   Dim 25 Avr 2010 - 18:34

DavidLeMarrec a écrit:
Il y a Nel grave tormento qui est effectivement un moment de grâce absolu, et puis le reste, poubelle.

Ce jugement est très sévère. Il y aussi la scène de la tentative de suicide d'Aspasia qui est superbe, j'aime beaucoup également "Al destin che la minaccia", la plupart des airs de Farnace pour ne citer que ce qui me vient à l'esprit pour le moment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
calbo
Pertusienne
avatar

Nombre de messages : 28126
Age : 46
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Mozart-Mitridate   Dim 25 Avr 2010 - 18:39

T'es dur là Shocked ; Mozart n'avait que 14 ans lorsqu'il a composé Mitridate.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
frere elustaphe
Aurelia Aurita
avatar

Nombre de messages : 10071
Age : 57
Date d'inscription : 17/12/2006

MessageSujet: Re: Mozart-Mitridate   Dim 25 Avr 2010 - 18:41

Raison de plus. A cet âge, on doit se consacrer aux études.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
calbo
Pertusienne
avatar

Nombre de messages : 28126
Age : 46
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Mozart-Mitridate   Dim 25 Avr 2010 - 18:46

Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80174
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Mozart-Mitridate   Dim 25 Avr 2010 - 19:05

calbo a écrit:
T'es dur là Shocked ; Mozart n'avait que 14 ans lorsqu'il a composé Mitridate.

On ne va pas juger l'oeuvre en fonction de l'âge du compositeur.
OK, c'est très très bien pour 14 ans, mais ça ne grandit pas la qualité de l'ouvrage pour autant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AD
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1156
Date d'inscription : 19/04/2010

MessageSujet: Re: Mozart-Mitridate   Dim 25 Avr 2010 - 19:11

La version Norrington m'a fait découvrir l'oeuvre (avec ma chère Kasarova), la distribution est équilibrée, les airs s'enchainent avec bonheur. J'accroche plus à cet opéra qu'à Idoménéo...
Hager vaut le détour en studio pour l'homogénéité de la distribution mais les récitatifs sont un peu plats, la version live vaut en plus pour Edda Moser superbe!
Je n'aime pas trop la version avec Dessay/Bartoli qui sonne moins jeune que Norrington.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81265
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Mozart-Mitridate   Dim 25 Avr 2010 - 19:27

calbo a écrit:
T'es dur là Shocked ; Mozart n'avait que 14 ans lorsqu'il a composé Mitridate.
Il avait composé Lucio Silla avant, et là il y avait de la musique dedans, même si le format voulait un peu de rigidité dramatique. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80174
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Mozart-Mitridate   Dim 25 Avr 2010 - 19:28

Oui, Lucio Silla est incomparable... Mitridate, je me suis vraiment forcé pour aller au bout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
calbo
Pertusienne
avatar

Nombre de messages : 28126
Age : 46
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Mozart-Mitridate   Dim 25 Avr 2010 - 19:31

Xavier a écrit:
calbo a écrit:
T'es dur là Shocked ; Mozart n'avait que 14 ans lorsqu'il a composé Mitridate.

On ne va pas juger l'oeuvre en fonction de l'âge du compositeur.
OK, c'est très très bien pour 14 ans, mais ça ne grandit pas la qualité de l'ouvrage pour autant.


Ni l'un ni l'autre on n'aurait fait mieux je pense. tutut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80174
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Mozart-Mitridate   Dim 25 Avr 2010 - 19:32

Je répète que je m'en fous qu'il l'ait composé à 14 ans si l'oeuvre m'ennuie... Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
calbo
Pertusienne
avatar

Nombre de messages : 28126
Age : 46
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Mozart-Mitridate   Dim 25 Avr 2010 - 19:33

DavidLeMarrec a écrit:
calbo a écrit:
T'es dur là Shocked ; Mozart n'avait que 14 ans lorsqu'il a composé Mitridate.
Il avait composé Lucio Silla avant, et là il y avait de la musique dedans, même si le format voulait un peu de rigidité dramatique. Smile

Faux Mr. Green . Mitridate date de 1770 et Lucio Silla date de 1772 hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
calbo
Pertusienne
avatar

Nombre de messages : 28126
Age : 46
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Mozart-Mitridate   Dim 25 Avr 2010 - 19:34

Xavier a écrit:
Je répète que je m'en fous qu'il l'ait composé à 14 ans si l'oeuvre m'ennuie... Smile

Bien sur tu écoutes Mozart avec les oreilles d'un wagnérien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80174
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Mozart-Mitridate   Dim 25 Avr 2010 - 19:35

calbo a écrit:
Xavier a écrit:
Je répète que je m'en fous qu'il l'ait composé à 14 ans si l'oeuvre m'ennuie... Smile

Bien sur tu écoutes Mozart avec les oreilles d'un wagnérien

N'importe quoi, vraiment...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22826
Age : 26
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Mozart-Mitridate   Dim 25 Avr 2010 - 19:39

Voici "Al destin che la minaccia" par Moser : /watch?v=XdnCKaiZgZg

On peut dire que cela dépote. Quel abattage! Il est intéressant de noter qu'Arleen Auger est Sifare et qu'en studio avec Hager, elle sera Aspasia. Il n'y a pas photo entre Auger et Moser dans cet air : /watch?v=-ayd7n7z5E4
Auger malgré sa belle voix chante cela avec beaucoup d'application. C'est très scolaire comme interprétation et plutôt terne même si c'est très joli.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81265
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Mozart-Mitridate   Dim 25 Avr 2010 - 20:39

calbo a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
calbo a écrit:
T'es dur là Shocked ; Mozart n'avait que 14 ans lorsqu'il a composé Mitridate.
Il avait composé Lucio Silla avant, et là il y avait de la musique dedans, même si le format voulait un peu de rigidité dramatique. Smile

Faux Mr. Green . Mitridate date de 1770 et Lucio Silla date de 1772 hehe
Eh bien il a beaucoup progressé en deux ans, voilà tout. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
calbo
Pertusienne
avatar

Nombre de messages : 28126
Age : 46
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Mozart-Mitridate   Lun 26 Avr 2010 - 12:13

Je viens de recevoir la version du ROH datant de 1993. On verra bien si Daniel arrive à réveiller son monde. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22826
Age : 26
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Mozart-Mitridate   Dim 23 Mai 2010 - 19:01

http://www.prestoclassical.co.uk/r/Orfeo/C703062I

Comment est ce live? Il m'intéresse pour entendre Kasarova dont il y avait un moment sur le tube quelques extraits dans ce rôle. Cela dépote énormément.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Otello
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6765
Age : 51
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Mozart-Mitridate   Dim 23 Mai 2010 - 19:07

aurele a écrit:
live Salzburg 1971, Leopold Hager à la direction :

Mitridate : Peter Schreier
Aspasia : Edda Moser
Sifare : Arleen Auger
Farnace : Helen Watts
Ismene : Pilar Lorengar
Marzio : Peter Baillie
Arbate : Reingard Didusch
Edité par Opera d'Oro
ça c'est une magnifique version trop méconnue et qui vaut notamment pour Edda Moser (que j'aime cette femme!), Arleen Auger et Pilar Lorengar drunken
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22826
Age : 26
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Mozart-Mitridate   Dim 23 Mai 2010 - 19:09

Otello a écrit:
ça c'est une magnifique version trop méconnue et qui vaut notamment pour Edda Moser (que j'aime cette femme!), Arleen Auger et Pilar Lorengar drunken

Moser est époustouflante dans ce que j'ai pu entendre d'elle sur le tube dans ce rôle. Elle est loin devant Auger et Dessay.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22826
Age : 26
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Mozart-Mitridate   Dim 23 Mai 2010 - 19:15

J'ai craqué. Je viens de commander la version avec Moser. Heureusement, cela ne fera pas un gros trou dans mon budget.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Octavian
Glasse les fraises
avatar

Nombre de messages : 6943
Age : 33
Localisation : Aix / Marseille
Date d'inscription : 07/05/2008

MessageSujet: Re: Mozart-Mitridate   Jeu 17 Juin 2010 - 10:03

Quelqu'un connaît le DVD dirigé par Minkowski dans la série M22 Salzbourg ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Francesco
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3068
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Mozart-Mitridate   Jeu 17 Juin 2010 - 10:42

aurele a écrit:
J'ai craqué. Je viens de commander la version avec Moser. Heureusement, cela ne fera pas un gros trou dans mon budget.

J'aime beaucoup ça, je dois dire. Ils ont tous quelque chose à dire dans cette musique, c'est étonnant (même si Watts gagne la palme de l'italien le plus laid de l'histoire du disque). Moser est démesurée et un rien sèche, très grand genre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wolferl
Lapinophobe
avatar

Nombre de messages : 13311
Age : 26
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Mozart-Mitridate   Jeu 17 Juin 2010 - 16:37

Octavian a écrit:
Quelqu'un connaît le DVD dirigé par Minkowski dans la série M22 Salzbourg ?
Ce n'est pas mon cas, mais il me ferait assez envie !
Minko doit donner suffisamment de punch à tout ça, le cast semble excellent, et Krämer on s'est bien rendus compte que ce n'était pas mauvais, pourquoi pas...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81265
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Mozart-Mitridate   Jeu 17 Juin 2010 - 17:22

Octavian a écrit:
Quelqu'un connaît le DVD dirigé par Minkowski dans la série M22 Salzbourg ?

L'intrigue est un peu remaniée et c'est surtout ultracoupé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Wolferl
Lapinophobe
avatar

Nombre de messages : 13311
Age : 26
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Mozart-Mitridate   Jeu 17 Juin 2010 - 17:23

Ce sont de vrais problèmes ? Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22826
Age : 26
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Mozart-Mitridate   Dim 31 Oct 2010 - 1:39

Je n'avais écouté que les 2 premiers actes de la version Rousset. Bartoli est très bien en Sifare. Elle m'a impressionné à la fois dans l'élégie et dans un air plus tempétueux comme "Soffre il mio cor con pace". Dessay malgré son manque d'italinità et une certaine pauvreté expressive dans les récitatifs qui restent convenus se tire bien des embuches du rôle d'Aspasia. Sabbatini est plutôt bien dans le rôle titre, sur le plan vocal en tout cas. Il faudrait que je réécoute pour voir s'il y a un personnage derrière. Asawa est certes tout à fait correcte mais j'aurais préféré une mezzo. Piau m'a semblé être très bien en Irene mais là encore, il faudrait que je réécoute. Florez est un luxe dans le petit rôle de Marzio. La direction de Rousset est plutôt vivante dans l'ensemble et convaincante.
Il faudra que je réécoute et que j'écoute en entier le 3e acte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22826
Age : 26
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Mozart-Mitridate   Ven 21 Jan 2011 - 21:32

Otello a écrit:
aurele a écrit:
live Salzburg 1971, Leopold Hager à la direction :

Mitridate : Peter Schreier
Aspasia : Edda Moser
Sifare : Arleen Auger
Farnace : Helen Watts
Ismene : Pilar Lorengar
Marzio : Peter Baillie
Arbate : Reingard Didusch
Edité par Opera d'Oro
ça c'est une magnifique version trop méconnue et qui vaut notamment pour Edda Moser (que j'aime cette femme!), Arleen Auger et Pilar Lorengar drunken

Que penses tu des autres enregistrements que comporte la discographie/vidéographie?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zéphire
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1082
Localisation : Comté de Provence
Date d'inscription : 17/11/2010

MessageSujet: Re: Mozart-Mitridate   Sam 22 Jan 2011 - 16:27

La mise en scène de Gûnter Krämer est superbe pour moi; plein d'inventivités, les miroirs, les yeux, la division de la scène; Minkoswski, j'ai un peu de mal ayant les orchestres allemands en oreille; les chanteurs, à part Miah Persson et Richard Croft qui sont universellement réputés et très bien ici, je ne connais pas trop bien les autres. Mais il y a une pièce de théatre Racinienne sur scène.
Important l'image et le son ne sont pas loin de la qualité d'un blu-ray, ce qui pour moi est important. fleurs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Mozart-Mitridate   Mer 26 Jan 2011 - 9:46

aurele a écrit:
Otello a écrit:
aurele a écrit:
live Salzburg 1971, Leopold Hager à la direction :

Mitridate : Peter Schreier
Aspasia : Edda Moser
Sifare : Arleen Auger
Farnace : Helen Watts
Ismene : Pilar Lorengar
Marzio : Peter Baillie
Arbate : Reingard Didusch
Edité par Opera d'Oro
ça c'est une magnifique version trop méconnue et qui vaut notamment pour Edda Moser (que j'aime cette femme!), Arleen Auger et Pilar Lorengar drunken

Que penses tu des autres enregistrements que comporte la discographie/vidéographie?

Je sais bien qu'on ne me pose pas la question mais je réponds quand même !

Quelle(s) versions pour Mitridate ? Cela paraît à la fois facile (peu d'enregistrements), après tout et complexe, parce que les qualités diverses, variées (et parfois complémentaires, cf. le cas Auger, mythique, émue et émotive Aspasia ou Sifare pugnace) des enregistrements en présence complique la tâche.

Hager, par deux fois, oui ; mais peut-être, malgré tout, plus en live (malgré les coupures) qu'en studio (et en dépit de l'affrontement titanesque Auger/Gruberova). Pour Moser, surtout, et Auger ; parce que j'admets, par ailleurs, qu'en dépit des qualités de Lorengar (un Mozart aussi vivant, mobile, j'en redemande), le rôle d'Ismene ne m'intéresse pas spécialement (c'est le cas de Celia dans Lucio Silla).

Le live de Minkowski, aussi ; mais au rayon des "baroqueux", c'est Rousset qui m'intéresse, pour la plasticité de l'orchestre, les couleurs qu'il en tire, à la fois séduisantes (cela échappe à Minkowski et je pense qu'il ne faut pas perdre de vue la tradition dans laquelle Mozart baignait lors de l'écriture) et urgentes. Pour autant, j'ai envie (en dépit de Bartoli, naturellement prégnante et vivante et urgente, elle aussi), de privilégier le live de Châtelet. Notamment parce que Frittoli apporte une certaine étrangeté (de style, de timbre) à sa partie, avec une vraie grande et belle voix, très "diva", ce qui me semble original. Surtout, aussi (allez, vous vous en doutiez bien Wink !) parce que Ciofi me semble infiniment plus à sa place ici que Dessay. Par la langue, d'abord, qui est incomparable (ses récitatifs sont les plus beaux de toutes les Aspasia que je connais ; ceux au sein desquels naît la pulsation la plus évidente) ; par la nature même du timbre qui est fait pour ces grandes héroïnes tragiques préclassiques ; par la gestion, l'intégration des ornements, dans les reprises notamment qui ne sont pas des prétextes mais des enjeux en eux-mêmes ; et au moins pour un "Nel grave tormento" phrasé l'archet à la corde, ascétique, crépusculaire !

Avec tout cela, j'adore, enfin, le dvd Harnoncourt/Ponnelle, pour (ou en dépit, ma position est à la fois délicieuse et inconfortable) l'esthétique. Pour l'orchestre feulant comme vents et marées (un coin de ciel sombre dans un paysage italien ; une tempête façon Giorgione, à la fois infiniment colorée et nourrie de rupture au sein d'une construction par ailleurs calculée au cordeau). Pour la distribution, aussi et notamment Kenny, sublime ! Et peut-être parce que Murray assume ses acidités et Gjevang d'impressionnants sons tubés...

Des regrets ? L'Aspasia de Gruberova, surtout (parce qu'elle a existé) ; celle qu'on n'a pas confiée à Varady, aussi... Mais je ne suis jamais satisfait !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18845
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Mozart-Mitridate   Lun 17 Avr 2017 - 22:55


Parution prévue pour le 28 avril du DVD du spectacle du TCE d'il y a quelques mois :
Michael Spyres (Mitridate), Patricia Petibon (Aspasia), Myrtò Papatanasiu (Sifare), Christophe Dumaux (Farnace), Sabine Devieilhe (Ismène), Cyrille Dubois (Marzio) & Jaël Azzaretti (Arbate)

Le Concert d’Astrée, Emmanuelle Haïm

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mozart-Mitridate   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mozart-Mitridate
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mozart-Mitridate
» Mozart : sérénades et divertimenti
» Ecoute comparée - Mozart: Sonate n°11, K.331
» Mozart: Messe du Couronnement
» Requiem de Mozart à la Basilique Notre-Dame de Montréal

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: