Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 André CAMPRA (1666-1744)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Froberger
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 863
Date d'inscription : 05/05/2010

MessageSujet: Re: André CAMPRA (1666-1744)   Dim 18 Déc 2011 - 9:31

Hidraot a écrit:

1) Herreweghe

Très beau son, choeurs magnifiques avec une homogénéité parfaite, des solistes de qualité. A la direction c'est l'équilibre parfait entre l'énergie et le recueillement qu'on peut attendre dans ce type d'oeuvre. C'est pour moi la meilleure des versions mais elle n'est malheureusement plus éditée, j'ai eu la chance de la trouver à la chaumière l'autre jour.

Un commentaire pas très utile pour signaler que le disque est réédité chez Qobuz :
http://www.qobuz.com/album/philippe-herreweghe-campra-messe-de-requiem/3149021312512

Et que je suis d'accord, c'est la plus belle version de loin Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 30125
Age : 37
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: André CAMPRA (1666-1744)   Dim 18 Déc 2011 - 9:39

Et quand on veut l'avoir en vrai Sad

Dispo seulement en occas sur amazon.fr en tout cas.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
atomlegend
Roi de la bourde
avatar

Nombre de messages : 9156
Age : 51
Localisation : bourgogne
Date d'inscription : 27/11/2007

MessageSujet: Re: André CAMPRA (1666-1744)   Dim 18 Déc 2011 - 9:44

Cololi a écrit:
Et quand on veut l'avoir en vrai Sad

Dispo seulement en occas sur amazon.fr en tout cas.

+ 1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Froberger
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 863
Date d'inscription : 05/05/2010

MessageSujet: Re: André CAMPRA (1666-1744)   Dim 18 Déc 2011 - 11:44

Cololi a écrit:
Et quand on veut l'avoir en vrai Sad

Dispo seulement en occas sur amazon.fr en tout cas.
On écrit une lettre à Harmonia Mundi pestant contre le retrait de ce disque du marché physique.

J'ai l'adresse perso d'Éva Coutaz si ça t'intéresse.

Et tu pourras aussi lui faire parvenir quelques millions d'euros pour étendre les capacités de production et de stockage de HM, après qu'ils étaient, par lourde contrainte financière, obligés de se fusionner avec Naïve et de déplacer leur entrepot (historique) d'Aix à Paris.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 30125
Age : 37
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: André CAMPRA (1666-1744)   Dim 18 Déc 2011 - 11:51

Froberger a écrit:
Cololi a écrit:
Et quand on veut l'avoir en vrai Sad

Dispo seulement en occas sur amazon.fr en tout cas.
On écrit une lettre à Harmonia Mundi pestant contre le retrait de ce disque du marché physique.

Oh il n'y a pas que celui là. J'aimerai testé la version I de Herreweghe de la Passion St Mat.

Citation :
J'ai l'adresse perso d'Éva Coutaz si ça t'intéresse.

Et tu pourras aussi lui faire parvenir quelques millions d'euros pour étendre les capacités de production et de stockage de HM, après qu'ils étaient, par lourde contrainte financière, obligés de se fusionner avec Naïve et de déplacer leur entrepot (historique) d'Aix à Paris.


Oui le marché du disque c'est pas rose.
Mais on fait quoi ? On se jette sur le téléchargement pour achever définitivement le malade ?

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Froberger
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 863
Date d'inscription : 05/05/2010

MessageSujet: Re: André CAMPRA (1666-1744)   Dim 18 Déc 2011 - 12:54

Cololi a écrit:
Oh il n'y a pas que celui là. J'aimerai testé la version I de Herreweghe de la Passion St Mat.
Bien j'espère que tu la trouveras car la comparaison avec la version suivante (comme souvent chez Herreweghe à cette époque) est très intéressante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chilpericlepieux
Néophyte
avatar

Nombre de messages : 9
Age : 50
Localisation : Paris
Date d'inscription : 22/12/2011

MessageSujet: Herreweghe   Lun 26 Déc 2011 - 19:16

J'ai la chance d'avoir la version Herreweghe du Requiem, bizarrement pas réédité dans la collection musique d'abord pas Harmonia Mundi. Je la trouve la plus juste et la plus belle. Bien avant celle de Gardiner que j'apprécie pourtant beaucoup aillleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hidraot
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 12971
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: André CAMPRA (1666-1744)   Dim 8 Juil 2012 - 20:57

Guillaume a écrit:
Campra : Tancrède (Malgoire) - en entier
albino albino albino

La fin est belle mais l'ensemble est parfois par trop austère, trop nu. Peut-être est-ce dû à la raideur de Malgoire : on retrouve le son sec (et la prise de son accentue cette sécheresse) qui caractérise beaucoup d'enregistrements pré-Atys. Le Roux est bizarre mais bien. Au final, une tragédie qui demanderait une réecoute... et peut-être un nouvel enregistrement, par Niquet par exemple. C'est étrange, parce que la deuxième école est celle qui sur l'ensemble me séduit le plus.



Je pense que ça vient un peu de Campra aussi ... Question mélodie c'est pas un champion ! Tu as écouté son Idoménée ou pas encore ? Parce-que je trouve qu'on retrouve globalement les mêmes ficelles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guillaume
lapineau huguenot
avatar

Nombre de messages : 17529
Age : 24
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: André CAMPRA (1666-1744)   Dim 8 Juil 2012 - 21:07

Pas encore non (parce que c'est indisponible), et je me demandais si Christie insufflerait plus de sêve mélodique et une pâte orchestrale plus vivante à Campra que Malgoire ?
Et Marais, c'est comment sur le plan opératique ? David dit que ses livrets sont moyens (Houdar de la Motte quoi)... mais la musique ? Parce que après les grands LULLY, Calli', Médée, les principaux Rameau, Boismortier, Grétry, un peu des deux Rebel... j'ai un peu l'impression d'avoir fait le tour du répertoire. Il me reste certes Jephté à me mettre sous la dent, et Pyrame, et finir Ulysse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hidraot
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 12971
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: André CAMPRA (1666-1744)   Dim 8 Juil 2012 - 21:20

Je ne trouve pas tellement que ce soit plus vivant ... Après il y a il me semble plus de divertissements donc ça swingue un peu plus.

Oui chez Marais les livrets sont effectivement assez moyens mais personnellement j'aime beaucoup la musique. C'est très typé deuxième école, on y entend encore du LULLY. Je crois que je préfère Alcyone à Sémélé qui est un peu plus faible au niveau de l'intrigue. C'est une musique qui est assez personnelle à Marais, là oú il excelle c'est dans les divertissement, le sommet étant sûrement la chaconne de Sémélé.

Oh mais ne t'inquiètes pas, il t'en reste ! Ne serait-ce que les autres LULLY, Desmarest (Didon au moins), les autres profanes de Charpentier, Leclair et son fameux Scylla et Glaucus, Mondonville puis chez Rameau tu as de quoi faire ! Après il y a le fabuleux monde des cantates ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6184
Age : 43
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: André CAMPRA (1666-1744)   Lun 2 Fév 2015 - 21:27

HS tiré du fil «Rameau: disques indispensables»

Benedictus a écrit:
... Campra, dont je n'aime finalement pas grand-chose, sorti du génial Idoménée).

DavidLeMarrec a écrit:
Tu n'as vraiment pas dû écouter les bonnes choses, parce qu'il me paraît très congruent avec tes goûts. Exaudiat te Dominus ?  Tancrède ?

Benedictus a écrit:
Le premier, si, comme les autres Grands Motets, par Christie (problème d'interprétation?); Tancrède, non. Sinon, des cantates françaises (pas passionnantes) elles aussi par Christie; et le Requiem dans pas mal de versions (Gardiner, Herreweghe, Niquet, Schneebeli) qui ne m'a jamais déplu mais jamais emporté.

DavidLeMarrec a écrit:
Benedictus a écrit:
Le premier, si, comme les autres Grands Motets, par Christie (problème d'interprétation?)
Non, c'est très bien (et ça n'a jamais été gravé autrement, je ne l'ai même jamais vu jouer par quelqu'un d'autre).
Citation :
Tancrède, non.
Urgent, alors !  Ça va (re-)sortir en CD de toute façon, mais sinon, il suffit de demander aux bonnes personnes…
Citation :
Sinon, des cantates françaises (pas passionnantes) elles aussi par Christie; et le Requiem dans pas mal de versions (Gardiner, Herreweghe, Niquet, Schneebeli) qui ne m'a jamais déplu mais jamais emporté.
J'ai fini par l'aimer, et il est très bien écrit, mais effectivement, je ne suis pas non plus complètement renversé par cette œuvre. Il y a bien mieux, dans le genre funèbre, chez Gilles ou Charpentier.
Effectivement les cantates, très italianisantes (dans notre sens du terme, et pas forcément dans le sens de la richesse harmonique), ne m'intéressent pas du tout, les petits motets inégalement selon les œuvres.
Mais à l'opéra, c'est un sacré gaillard.

J’ai donc réécouté ceci:



En effet, c’est bien meilleur que dans mon souvenir, mais j’ai été surtout frappé par Notus in Judea Deus que par Exaudiat te Domine. Disons que dans le premier, les récits m’ont vraiment frappé par leur déclamation très dense et par le côté presque tourmenté de l’accompagnement; Exaudiat, j’ai trouvé ça superbe, mais presque trop vocal (en particulier les ensembles).

Et puis le De profundis m’a fait un peu le même effet que le Requiem: c’est beau, mais pas bouleversant (bizarrement, Campra qui sait si bien être effroyable dans Idoménée me semble bien bénin lorsqu’il est question de la mort dans un contexte religieux).

Encore une fois, j’aime finalement beaucoup, mais ça ne me semble tout de même pas si congruent que ça avec mes goûts - beaucoup moins que Charpentier, par exemple.

Le Tancrède qui va ressortir, c’est celui de Malgoire chez Erato?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19406
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: André CAMPRA (1666-1744)   Mar 3 Fév 2015 - 20:39

Non, c'est un nouveau Tancrède dirigé par Shneebeli, avec entre autre Isabelle Druet... enregistré à Versailles après avoir été joué à Versailles et Avignon...

C'était génial! (il y a un sujet sur les concerts...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 30125
Age : 37
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: André CAMPRA (1666-1744)   Lun 1 Juin 2015 - 10:58

Tancrède en CD vient de sortir, ça vaut vraiment le coup comme oeuvre ?

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19406
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: André CAMPRA (1666-1744)   Lun 1 Juin 2015 - 11:24

Cololi a écrit:
Tancrède en CD vient de sortir, ça vaut vraiment le coup comme oeuvre ?

Oh que oui! Un maillon important entre LULLY et Rameau à mon sens.
Tu peux en lire des remarques sur le sujet concernant les concerts à Versailles et Avignon...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Hidraot
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 12971
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: André CAMPRA (1666-1744)   Lun 1 Juin 2015 - 12:50

Cololi a écrit:
Tancrède en CD vient de sortir, ça vaut vraiment le coup comme oeuvre ?

Oh que oui ça vaut le coup ! C'est le grand chef d'oeuvre profane de Campra. J'y ai emmené ma mère à Versailles, elle n'écoute pas beaucoup de musique et elle a adoré (elle a adoré aussi Atys d'ailleurs, mais passons siffle )
Cette version dépoussière et dépasse celle de Malgoire, tu ne seras pas déçu, et tu ne pourras faire autrement que d'aimer LULLY après
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 30125
Age : 37
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: André CAMPRA (1666-1744)   Lun 1 Juin 2015 - 13:02

Polyeucte a écrit:
Cololi a écrit:
Tancrède en CD vient de sortir, ça vaut vraiment le coup comme oeuvre ?

Oh que oui! Un maillon important entre LULLY et Rameau à mon sens.
Tu peux en lire des remarques sur le sujet concernant les concerts à Versailles et Avignon...

Hidraot a écrit:
Cololi a écrit:
Tancrède en CD vient de sortir, ça vaut vraiment le coup comme oeuvre ?

Oh que oui ça vaut le coup ! C'est le grand chef d'oeuvre profane de Campra. J'y ai emmené ma mère à Versailles, elle n'écoute pas beaucoup de musique et elle a adoré (elle a adoré aussi Atys d'ailleurs, mais passons siffle )
Cette version dépoussière et dépasse celle de Malgoire, tu ne seras pas déçu, et tu ne pourras faire autrement que d'aimer LULLY après

Dissipez mes alarmes sur les liens avec lully Mr.Red

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19406
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: André CAMPRA (1666-1744)   Lun 1 Juin 2015 - 13:05

Une vidéo de présentation du CMBV : https://www.youtube.com/watch?v=qBMJUeqR5Rc

Et un peu de musique ici : /watch?v=42N1bdPInZQ
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
calbo
Pertusienne
avatar

Nombre de messages : 28126
Age : 47
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: André CAMPRA (1666-1744)   Lun 1 Juin 2015 - 13:14

Cololi a écrit:
Polyeucte a écrit:
Cololi a écrit:
Tancrède en CD vient de sortir, ça vaut vraiment le coup comme oeuvre ?

Oh que oui! Un maillon important entre LULLY et Rameau à mon sens.
Tu peux en lire des remarques sur le sujet concernant les concerts à Versailles et Avignon...

Hidraot a écrit:
Cololi a écrit:
Tancrède en CD vient de sortir, ça vaut vraiment le coup comme oeuvre ?

Oh que oui ça vaut le coup ! C'est le grand chef d'oeuvre profane de Campra. J'y ai emmené ma mère à Versailles, elle n'écoute pas beaucoup de musique et elle a adoré (elle a adoré aussi Atys d'ailleurs, mais passons siffle )
Cette version dépoussière et dépasse celle de Malgoire, tu ne seras pas déçu, et tu ne pourras faire autrement que d'aimer LULLY après

Dissipez mes alarmes sur les liens avec lully Mr.Red

Un LULLYste comme toi qui s'alarme Shocked ? De toute façon avec Druet et Arnoult ça ne peut pas être mauvais Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85086
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: André CAMPRA (1666-1744)   Lun 1 Juin 2015 - 23:14

Le chef-d'œuvre profane de Campra, ça se discute… il y en a quelques autres… et rien que parmi ceux qui ont été publiés, Idoménée est dans une veine très différente tout aussi réussi ! (et certaines entrées des Festes Vénitiennes, à paraître bientôt !)

Bien sûr que Tancrède est une œuvre très importante, mais pour Cololi, la transition des fanfreluches ramistes à l'essentiel LULLYste se ferait sans doute plus en douceur avec Pyrame de Francœur & Rebel, à mon avis. Mais oui, Tancrède est une très grande œuvre (surtout les deux derniers actes, tu es prévenu Cololi !).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Hidraot
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 12971
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: André CAMPRA (1666-1744)   Lun 1 Juin 2015 - 23:55

Oui ça se discute mais je trouve que le reste que j'ai pu écouter c'est plus irrégulier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 30125
Age : 37
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: André CAMPRA (1666-1744)   Mar 2 Juin 2015 - 10:14

DavidLeMarrec a écrit:
Le chef-d'œuvre profane de Campra, ça se discute… il y en a quelques autres… et rien que parmi ceux qui ont été publiés, Idoménée est dans une veine très différente tout aussi réussi !  (et certaines entrées des Festes Vénitiennes, à paraître bientôt !)

Bien sûr que Tancrède est une œuvre très importante, mais pour Cololi, la transition des fanfreluches ramistes à l'essentiel LULLYste se ferait sans doute plus en douceur avec Pyrame de Francœur & Rebel, à mon avis. Mais oui, Tancrède est une très grande œuvre (surtout les deux derniers actes, tu es prévenu Cololi !).

fouet

Il n'y a pas de fanfreluches chez Rameau ... ça s'appelle la musique !
Je vais prendre un exemple concret : watch?v=QFJoHTaDJxc. "Lieux funestes" de Dardanus. Mais y a t-il une telle harmonie chez d'autres compositeurs de tragédies lyriques ? Je n'en connais pas en tout cas. C'est même plus complexe que Mozart et Haydn de mon point de vue.
Donc voilà je viens de tordre le cou à cette idée study

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19406
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: André CAMPRA (1666-1744)   Mar 2 Juin 2015 - 10:59

Euh... quand même des fois y a un peu des franfreluches, mais elles sont belles!

Campra, c'est le début de l'italianisation du baroque français à mon sens. Je pense que ça pourrait fort bien te plaire, surtout Tancrède qui est plus pré-ramiste que Idoménée je trouve.

Pour te donner une idée, tu dois pouvoir trouver des choses de ce Tancrède en plus des liens postés plus haut (sinon un petit MP...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
calbo
Pertusienne
avatar

Nombre de messages : 28126
Age : 47
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: André CAMPRA (1666-1744)   Mar 2 Juin 2015 - 11:01

Cololi a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Le chef-d'œuvre profane de Campra, ça se discute… il y en a quelques autres… et rien que parmi ceux qui ont été publiés, Idoménée est dans une veine très différente tout aussi réussi !  (et certaines entrées des Festes Vénitiennes, à paraître bientôt !)

Bien sûr que Tancrède est une œuvre très importante, mais pour Cololi, la transition des fanfreluches ramistes à l'essentiel LULLYste se ferait sans doute plus en douceur avec Pyrame de Francœur & Rebel, à mon avis. Mais oui, Tancrède est une très grande œuvre (surtout les deux derniers actes, tu es prévenu Cololi !).

fouet

Il n'y a pas de fanfreluches chez Rameau ... ça s'appelle la musique !
Je vais prendre un exemple concret : watch?v=QFJoHTaDJxc. "Lieux funestes" de Dardanus. Mais y a t-il une telle harmonie chez d'autres compositeurs de tragédies lyriques ? Je n'en connais pas en tout cas. C'est même plus complexe que Mozart et Haydn de mon point de vue.
Donc voilà je viens de tordre le cou à cette idée study

LULLY aussi hehe .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19406
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: André CAMPRA (1666-1744)   Ven 31 Juil 2015 - 11:26

Une (petite) critique du Tancrède dirigé par Schneebeli :
http://www.resmusica.com/2015/07/31/tancrede-integral-enfin/

Petite la critique parce que c'est un peu léger sur l'interprétation tant pour l'orchestre que pour les chanteurs, et les avis sur LULLY et Rameau, c'est un peu du rapide caricatural je trouve.
Mais bon, ça replace bien Campra entre les deux.

Tu as écouté Cololi?

Sinon, on peut espérer dans quelques mois les Fêtes Vénitiennes en DVD... c'était en négociations normalement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85086
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: André CAMPRA (1666-1744)   Ven 31 Juil 2015 - 13:24

Effectivement, très court, mais ça pose assez adroitement les choses (enjeux du livret, équilibres sonores). C'est surtout le propos sur LULLY qui n'est pas vraiment exact : Campra a des accès mélodiques plus marquants que LULLY, mais ses récitatifs sont souvent plus secs… difficile d'en tirer une direction générale.
Même historiquement, Campra n'incarne pas (enfin, si, mais pas dans l'Europe Galante et pas dans Tancrède !) la transition entre LULLY et Rameau. Tancrède représente une courte période où l'on a essayé des livrets très sombres et une musique très sophistiquée… ce qui n'a pas plu au public. D'où la déchéance progressive vers le divertissement à la Rameau et la musique indigente à la Gluck.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19406
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: André CAMPRA (1666-1744)   Ven 31 Juil 2015 - 14:15

DavidLeMarrec a écrit:
Effectivement, très court, mais ça pose assez adroitement les choses (enjeux du livret, équilibres sonores). C'est surtout le propos sur LULLY qui n'est pas vraiment exact : Campra a des accès mélodiques plus marquants que LULLY, mais ses récitatifs sont souvent plus secs… difficile d'en tirer une direction générale.

Les propos sur LULLY sont surtout assez négatifs je trouve.

Citation :
Même historiquement, Campra n'incarne pas (enfin, si, mais pas dans l'Europe Galante et pas dans Tancrède !) la transition entre LULLY et Rameau. Tancrède représente une courte période où l'on a essayé des livrets très sombres et une musique très sophistiquée… ce qui n'a pas plu au public. D'où la déchéance progressive vers le divertissement à la Rameau et la musique indigente à la Gluck.  

Ah? Je trouve quand même du langage LULLYste par moments mais déjà plus enrobé... et certains moments à l'orchestre me semblent bien présager de ce que fera Rameau.
Après oui, question livret, on est à 1000 lieux de Rameau! hehe (sauf Castor et les Boréades on va dire... et encore!)


Aller, une autre critique plus intéressante je trouve :
http://www.classiquenews.com/cd-compte-rendu-critique-campra-tancrede-version-1702-3-cd-alpha-schneebeli-2014/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85086
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: André CAMPRA (1666-1744)   Ven 31 Juil 2015 - 14:35

Polyeucte a écrit:
Les propos sur LULLY sont surtout assez négatifs je trouve.

Mais il y a plus de joie en LULLY pour le pécheur qui se repent que pour le juste qui n'a pas besoin de pardon.


Citation :
Ah? Je trouve quand même du langage LULLYste par moments mais déjà plus enrobé... et certains moments à l'orchestre me semblent bien présager de ce que fera Rameau.

Ah oui ? Quoi par exemple ?

L'enrobage orchestral, oui, par moment, c'est ce que je disais. Les « numéros » sont un peu plus expansifs (notamment mélodiquement et instrumentalement), mais les récitatifs sont au contraire plus secs (même si plus hardis harmoniquement).


Citation :
Après oui, question livret, on est à 1000 lieux de Rameau! hehe (sauf Castor et les Boréades on va dire... et encore!)

Castor est encore très LULLYste dans sa conception (même si la langue et le spectacle ne sont plus les mêmes). Pour les autres, même Hippolyte est déjà ailleurs. Il faut dire que ça fait un demi-siècle depuis LULLY !


Citation :
Aller, une autre critique plus intéressante je trouve :
http://www.classiquenews.com/cd-compte-rendu-critique-campra-tancrede-version-1702-3-cd-alpha-schneebeli-2014/

Plus détaillée sur les chanteurs, mais elle met moins en valeur les spécifités de l'œuvre à mon avis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19406
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: André CAMPRA (1666-1744)   Ven 31 Juil 2015 - 16:30

DavidLeMarrec a écrit:
Citation :
Ah? Je trouve quand même du langage LULLYste par moments mais déjà plus enrobé... et certains moments à l'orchestre me semblent bien présager de ce que fera Rameau.

Ah oui ?  Quoi par exemple ?

L'enrobage orchestral, oui, par moment, c'est ce que je disais. Les « numéros » sont un peu plus expansifs (notamment mélodiquement et instrumentalement), mais les récitatifs sont au contraire plus secs (même si plus hardis harmoniquement).

Quoi comme langage LULLYste? Déjà l'ouverture. Je suis en train de reprendre l'oeuvre là et tu me dirais que c'est du LULLY, je te dirais oui...
Pour Rameau, c'est plus toute la scène de la forêt dans mon souvenir qui se déploie beaucoup orchestralement, créant une ambiance que Rameau développera encore plus par la suite.


Citation :
Castor est encore très LULLYste dans sa conception (même si la langue et le spectacle ne sont plus les mêmes). Pour les autres, même Hippolyte est déjà ailleurs. Il faut dire que ça fait un demi-siècle depuis LULLY !
Oui, mais c'était en terme d'intérêt et de construction. Avec Tancrède, on reste dans le 100% tragique. Par la suite, chez Rameau on retrouve presque toujours des passages plus comiques ou légers non même dans ses tragédies il me semble.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85086
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: André CAMPRA (1666-1744)   Ven 31 Juil 2015 - 16:50

Polyeucte a écrit:
Pour Rameau, c'est plus toute la scène de la forêt dans mon souvenir qui se déploie beaucoup orchestralement, créant une ambiance que Rameau développera encore plus par la suite.

Plus figuratif, peut-être, mais quand même musicalement pas du tout comparable. Et puis on avait déjà cette qualité d'évocation dans le II d'Armide (c'est certes le seul moment où je voie un LULLY aussi figuratif, j'en conviens).


Citation :
Oui, mais c'était en terme d'intérêt et de construction. Avec Tancrède, on reste dans le 100% tragique. Par la suite, chez Rameau on retrouve presque toujours des passages plus comiques ou légers non même dans ses tragédies il me semble.

Comiques, je ne vois pas trop. Mais galants et décoratifs, oui, toujours. Il n'y a que Castor, avec l'artifice des Athlètes pour les jeux funéraires, qui évite cet écueil. Ah, si, peut-être Dardanus (les divertissements n'y sont pas très intéressants, mais ils évitent la galanterie).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19406
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: André CAMPRA (1666-1744)   Ven 31 Juil 2015 - 17:25

Non, pas comparable, mais disons que j'ai la sensation que c'est une évolution qui poussera vers ce que donnera Rameau. Après, c'est pas du tout basé sur des constations méthodiques hein Embarassed Juste un sentiment à l'écoute.

Pour le comique, oui, je déborde... disons les petites gentillesses de Rameau...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19406
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: André CAMPRA (1666-1744)   Mar 5 Juil 2016 - 12:01

Harmonia Mundi semble enfin se pencher sérieusement sur son fond :



Sortie prévue le 2 septembre... (bon, sans livret hein! Faut pas pousser non plus...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8305
Age : 37
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: André CAMPRA (1666-1744)   Mar 5 Juil 2016 - 12:23

Polyeucte a écrit:
Harmonia Mundi semble enfin se pencher sérieusement sur son fond :



Sortie prévue le 2 septembre... (bon, sans livret hein! Faut pas pousser non plus...)

Le genre de fond qui est tout sauf un creux ; un sommet, au contraire et d'entrée de jeu, encore.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19406
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: André CAMPRA (1666-1744)   Mar 5 Juil 2016 - 13:25

Oh que oui... et malgré l'accompagnement documentaire très réduit dans cette collection, je ne peux qu'encourager les curieux à s'y précipiter! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19406
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: André CAMPRA (1666-1744)   Mar 22 Mai 2018 - 14:18

Ce soir sur France-Musique, la re-création du Destin du Nouveau Siècle, opéra-ballet d'André Campra sur un livret du Père Jean-Antoine du Cerceau, créé le 12 mai 1700. Supposé perdu, une partition de 1740 a été retrouvée en 2015 et en voici la première exécution.

Concert donné le 18 février 2018 au Théâtre municipal Raymond Devos à  Tourcoing

Direction musicale : Patrick Bismuth  
Réalisation musicale : Vincent Boyer

Ensemble vocal La Tempesta
Marc Mauillon, baryton  
Julie Hassler, soprano  
Claire Lefilliâtre, soprano  
Jean-François Novelli, ténor  
Thomas Van Essen, baryton  

Chœur de la Paix
Audrey Saad (soprano),  Vincent Riberi (alto), Takeshi Tajiri (ténor),  Lucas Bacro (basse)  
Choeur de la Guerre
Je-Ni Kim (soprano), Luc-Emmanuel Betton (alto), Richard Delestre (ténor), Raphaël Bleibtreu (basse)  

Ensemble instrumental La Tempesta
Continuo : Hélène Dufour (orgue, clavecin), Caroline Delume (théorbe, guitare baroque), Antoine Ladrette (basse de violon)
1er violon : Hélène Houzel
Violons : Louis Créac’h, Marie Friez, Yuna Lee,  Andrée Mitermite, Yannis Roger
Tailles : Céline Cavagnac, Jacques Maillard
Basses de violon et violoncelles : Antoine Ladrette, Victor Mériaux
Hautbois et flûte à bec : Nathalie Petitbon
Hautbois Florian : Abdesselam
Basson et flûte à bec : Lucile Tessier
Trompettes : Alejandro Sandler, Jean-Daniel Souchon
Percussions : Laurent Sauron

Régie orchestre : Sylvain Chen  

https://www.francemusique.fr/emissions/le-concert-du-soir/creation-mondiale-d-un-opera-ballet-d-andre-campra-1660-1744-par-la-tempesta-61556

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Ravélavélo
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4660
Localisation : Pays des Bleuets
Date d'inscription : 28/09/2015

MessageSujet: Re: André CAMPRA (1666-1744)   Mar 22 Mai 2018 - 15:41




J'ai cette version du Requiem en long-jeu (Erato), par l'Orchestre Jean-François Paillard sous la direction de Louis Frémaux.
On note le nom de Marie-Claire Alain à l'orgue.
En sous-titre: Restitution et réalisation : Henri-André Durand.
Cet enregistrement a remporté le Grand Prix national du Disque (1961).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19406
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: André CAMPRA (1666-1744)   Jeu 6 Sep 2018 - 15:21



L'Europe Galante devrait sortir le 28 septembre...

Caroline Mutel Soprano
Isabelle Druet Mezzo-Soprano
Anders J. Dahlin Ténor
Nicolas Courjal Baryton

Les Nouveaux Caractères
Sébastien d’Hérin Direction

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85086
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: André CAMPRA (1666-1744)   Jeu 6 Sep 2018 - 17:52

Rare de voir un soliste à succès, comme Courjal, se préserver de la place pour le baroque. bounce

Une version moderne de L'Europe galante n'est pas superflue. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19406
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: André CAMPRA (1666-1744)   Jeu 6 Sep 2018 - 18:22

DavidLeMarrec a écrit:
Rare de voir un soliste à succès, comme Courjal, se préserver de la place pour le baroque. bounce

Une version moderne de L'Europe galante n'est pas superflue. Very Happy

Il avait aussi fait Zoroastre de Rameau... il était le méchant face à la méchante De Negri!! Very Happy
Et il se débrouillait plutôt bien niveau style. La diction était un peu moins nette que les autres, mais franchement c'était de haut niveau!

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: André CAMPRA (1666-1744)   

Revenir en haut Aller en bas
 
André CAMPRA (1666-1744)
Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» André CAMPRA (1666-1744)
» André Campra (1660-1744)
» Le Requiem
» André Chénier - Bastille - Décembre 2009
» André Messager: Opéras

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: