Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 André CAMPRA (1666-1744)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
tongeron91
Néophyte
avatar

Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 22/06/2010

MessageSujet: Re: André CAMPRA (1666-1744)   Mer 23 Juin 2010 - 0:20

un poil convenu le requiem de Campra : ça sent déjà le déïsme, dubitatif par rapport à toutes les menaces contenues dans le texte "dies irae", par exemple. Le requiem de Jean Gilles, par H. Niquet -superbe version -, dégage une spiritualité infiniment supérieure et une musique, il faut bien le dire, également supérieure à Campra qui pourrait bien être une espèce de Rameau/Mondonville en sous ordre.

Et dans le coffret 200 ans de musique à Versailles, il y a quelques autres oeuvres de J. Gilles qui continuent d'enrhumer les cathos XVIIIe, Campra au premier chef.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Octavian
Glasse les fraises
avatar

Nombre de messages : 7333
Age : 35
Localisation : Près du Vieux Port
Date d'inscription : 07/05/2008

MessageSujet: Re: André CAMPRA (1666-1744)   Mer 23 Juin 2010 - 0:58

tongeron91 a écrit:
ça sent déjà le déïsme, dubitatif par rapport à toutes les menaces contenues dans le texte "dies irae", par exemple.
J'avoue ne pas m'être penché en détail sur la vie de Campra, notamment ses convictions religieuses, et ne pas avoir d'info fiable sur le sujet. C'est ton cas ? Parce qu'a priori, spontanément, je ne ressens pas les choses de la même façon...

tongeron91 a écrit:
Le requiem de Jean Gilles, par H. Niquet -superbe version -,
Oui.

tongeron91 a écrit:
dégage une spiritualité infiniment supérieure
Je ne suis pas convaincu. Au contraire même, je ressens une spiritualité beaucoup plus directement "présente" dans l'expression chez Campra que chez Gilles, de façon générale.

- Quant au "Dies irae" spécifiquement , il n'y en a de toute façon carrément pas chez Gilles, donc ça règle la question éventuelle. Mr.Red

tongeron91 a écrit:
Et dans le coffret 200 ans de musique à Versailles, il y a quelques autres oeuvres de J. Gilles qui continuent d'enrhumer les cathos XVIIIe, Campra au premier chef.
Moi pas comprendre. scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tongeron91
Néophyte
avatar

Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 22/06/2010

MessageSujet: Re: André CAMPRA (1666-1744)   Mer 23 Juin 2010 - 1:18

Je réponds bien volontiers.

Après la liquidation de Port Royal, la musique religieuse, surtout celle de la chapelle royale, va se plier à l'esthétique théatrale/royale/gallicane, et Campra en fournit un bon exemple.

Alors que la génération antérieure est au contraire marquée par le jansénisme, et il me semble que Jean Gilles s'inscrit davantage dans cette tradition.

l'évocation du dies irae était surtout une manière de souligner que le texte "jour de colère", s'inscrivait mieux dans la tradition du XVIIe siècle, que dans la musique d'église de théatre du XVIIIe - même si elle a su en tirer des effets -

Et pour ce qui concerne la référence au coffret Versailles 200 ans de musique, je confesse ne m'être point relu : les oeuvres de Jean Gilles dépassent de loin celles des petits messieurs de la chapelle royale - époque régent et Louis XV - , gravées dans ces CD.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
WoO
Surintendant
avatar

Nombre de messages : 14116
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: André CAMPRA (1666-1744)   Sam 26 Juin 2010 - 1:49

Réécoute du Requiem de Campra par Gardiner. Recueillement et solennité, clarté des voix, Monteverdi Choir superbe. Tempi idéaux pour une cérémonie religieuse mais beaucoup trop lents à l'usage pour une écoute régulière... Je suis sûr que c'est pire avec Herreweghe (il suffit de comparer ses grands motets de Lully avec ceux dirigés par Niquet). Prononciation latine également ici, je suis plus friand de la prononciation "gallicane" pour ce type d'oeuvre mais c'est vraiment un tout petit point de détail. Le Kyrie est superbement versaillais, de nombreux passages rappellent Delalande.

En un mot : magnifique.

La version de Niquet apparente plus cette Messe des morts à un Grand Motet classique, c'est peut-être là où le bât blesse. Mais les solistes sont plus intéressants chez ce dernier (Fouchécourt divin dans le Kyrie, Gens dans le Sanctus). Pour une écoute régulière cette version me convient mieux que Gardiner qui avance quand même trop lentement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 30247
Age : 37
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: André CAMPRA (1666-1744)   Dim 27 Juin 2010 - 9:29

J'ai écouté les 2 premières pistes de la version Gardiner.

Et bien ne comptez pas sur moi pour dire du mal cette semaine. J'ai beaucoup aimé. Presque une claque. Ca me semble très inspiré et profond. J'ai du regardé 10 fois les dates de Campra pour me convaincre qu'il s'agissait bien d'une oeuvre baroque
P être la première oeuvre baroque à laquelle j'accroche (les ultra-tubes de Vivaldi ou Bach ça ne compte pas ).

Ca me donne envie d'acheter la version Gardiner

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Guillaume
lapineau huguenot
avatar

Nombre de messages : 17530
Age : 25
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: André CAMPRA (1666-1744)   Dim 27 Juin 2010 - 9:46

Enfiiiin, il est en noootre puissAaAaAaAaAaAAaaAAAance, ce fatal ennemi, ce superbe wagnérien ! Les charmes du Campra le livrent à notre LULLY : il va percer son insensible oreille !

Vu tout le bien dit sur ce Requiem, je vais de ce pas l'écouter. (et si je ne l'ai au disque, l'acheter)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guillaume
lapineau huguenot
avatar

Nombre de messages : 17530
Age : 25
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: André CAMPRA (1666-1744)   Dim 27 Juin 2010 - 9:58

Ouf, mon salut est assuré, je possède la version Herreweghe (et aussi Tancrède, des cantates, des extraits d'Idoménée...il y a des camprophiles chez moi... )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hidraot
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 12971
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: André CAMPRA (1666-1744)   Dim 27 Juin 2010 - 12:46

Et bien précipite toi sur Tancrède !

Alors ce Requiem, l'introït vraiment magnifique. Pas grand chose à ajouter. Tout y est, c'est vraiment un des plus beaux que j'ai entendu. Un recueillement idéal, le choeur magnifique, sérieusement ça me donne des frissons drunken
Le Kyrie, effectivement très caractéristique mais très beau.

La version Gardiner me semble un peu molle mais tout ça c'est à cause de Niquet, une fois qu'on l'a écouté, tout semble mou ! hehe

EDIT : Il faudra m'expliquer la comparaison fumeuse avec Mondonville et Rameau What the fuck ?!?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dave
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2659
Age : 28
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 17/04/2008

MessageSujet: Re: André CAMPRA (1666-1744)   Dim 27 Juin 2010 - 12:59

Je suis aussi très enthousiasmé par ces 2 mouvements du Requiem Smile

L'Introit est vraiment magnifique, par ses thèmes et le traitement des voix. J'adore le crescendo à 5 minutes.
Je vais terminer cette oeuvre Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zeno
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4648
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 05/04/2008

MessageSujet: Re: André CAMPRA (1666-1744)   Dim 27 Juin 2010 - 13:07

Cololi a écrit:
Les ultra-tubes de Vivaldi ou Bach ça ne compte pas

Je te laisse un mois pour me dresser la listes des milliers de pages de Bach qui ne sont pas des ultra-tubes et après ça, j'accepte de dire du bien des hits symphoniques de Villa-Lobos. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zeno
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4648
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 05/04/2008

MessageSujet: Re: André CAMPRA (1666-1744)   Dim 27 Juin 2010 - 13:16

Je vois que le Tancrède de Malgoire est disponible.

Ca vaut le coup ? Ca n'a pas trop vieilli ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hidraot
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 12971
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: André CAMPRA (1666-1744)   Dim 27 Juin 2010 - 13:18

Non non, c'est vraiment à écouter !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zeno
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4648
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 05/04/2008

MessageSujet: Re: André CAMPRA (1666-1744)   Dim 27 Juin 2010 - 13:19

Malgoire ne m'a jamais emballé... C'est bien, vocalement ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85547
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: André CAMPRA (1666-1744)   Dim 27 Juin 2010 - 13:19

Zeno a écrit:
Je vois que le Tancrède de Malgoire est disponible.

Ca vaut le coup ? Ca n'a pas trop vieilli ?

Oui, ça a un peu vieilli, surtout la prise de son vraiment dans un placard, mais c'est absolument fascinant.

La fin est l'une des plus fortes que j'aie vues à l'opéra...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85547
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: André CAMPRA (1666-1744)   Dim 27 Juin 2010 - 13:21

Zeno a écrit:
Malgoire ne m'a jamais emballé... C'est bien, vocalement ?
Ce n'est ni le meilleur, ni le pire de Malgoire. C'est correct. (Moi j'ai toujours eu un faible pour Malgoire, donc je suis très content.) Vocalement, les voix sont un peu opaques et lourdes, mais la diction très correcte. Le Roux est une bizarrerie charmante, le plus intéressant du plateau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Hidraot
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 12971
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: André CAMPRA (1666-1744)   Dim 27 Juin 2010 - 13:22

Tout à fait d'accord avec David, c'est vrai que les voix dans ce genre d'oeuvre, ça ne me dérange pas le moins du monde Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zeno
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4648
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 05/04/2008

MessageSujet: Re: André CAMPRA (1666-1744)   Dim 27 Juin 2010 - 13:22

Erato, évidemment...

IL n'est pas prévu un autre enregistrement, par hasard ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85547
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: André CAMPRA (1666-1744)   Dim 27 Juin 2010 - 13:25

Zeno a écrit:
IL n'est pas prévu un autre enregistrement, par hasard ?
Ben voyons... on ne t'avait pas dit que Brilliant allait éditer une intégrale Campra par Niquet la semaine prochaine ? Rolling Eyes

Non, rien de prévu évidemment. Si tu veux un truc librement disponible, possible que j'en aie mis des extraits maison sur CSS, mais il faudra quelques années avant que j'ai tout enregistré. Laughing

A défaut, il reste MusicMe : c'est moins commode d'usage, mais c'est intégral et bien joué.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Zeno
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4648
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 05/04/2008

MessageSujet: Re: André CAMPRA (1666-1744)   Dim 27 Juin 2010 - 13:30

Allez allez, je vais acheter Malgoire.
Pousse au crime que vous êtes !

Je ne supportais plus de ne pas avoir dans ma discothèque certains chefs-d'oeuvre de l'opéra français (c'est-à-dire de Lully à Rameau bedo ), il reste le grave problème de Rousset que David coiffe d'un bonnet d'âne concernant Persée.


C'est vraiment si mou que ça, Persée par Rousset, frère David ?
What the fuck ?!?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hidraot
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 12971
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: André CAMPRA (1666-1744)   Dim 27 Juin 2010 - 13:39

(je ne suis pas frère David, mais le 2ème acte ... I don't want that I don't want that I don't want that )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zeno
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4648
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 05/04/2008

MessageSujet: Re: André CAMPRA (1666-1744)   Dim 27 Juin 2010 - 13:40

Ah toi aussi tu t'y mets, cruelle ! spiderman
Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85547
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: André CAMPRA (1666-1744)   Dim 27 Juin 2010 - 13:45

C'est très écoutable, mais c'est un peu figé tout de même. Donc à moins d'aller voir Niquet, mieux à mon goût, mais qui a d'autres défauts (distribution moins convaincante), ce n'est que le seul choix, et pas indigne non plus.

Je trouve juste que ça manque d'allant et d'abandon, et que ça donne l'impression de quelque chose d'un peu gris. Pour le cadre galant de Roland, ça convient beaucoup mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Zeno
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4648
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 05/04/2008

MessageSujet: Re: André CAMPRA (1666-1744)   Dim 27 Juin 2010 - 13:52

Ah sans doute, mais pour Roland, que je n'ai pas non plus, le problème est ailleurs : le prix. 90 euros actuellement sur Amazon.

Sinon, j'ai compris, le problème : quand on tape Rousset sur le moteur de recherche d'Amazon justement, on tombe très vite sur ceci :


Classics for Relaxation de Various de Madacy Records (CD - 2004)
Acheter neuf: EUR 9,95

4 neufs à partir de EUR 8,76

Pas de stock; commandez maintenant et nous vous livrerons cet article lorsqu'il sera disponible
Livraison gratuite possible (voir fiche produit).


En même temps, ça m'intéresse pour mes patients insomniaques.
Rousset plus fort que Stilnox, quoi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Octavian
Glasse les fraises
avatar

Nombre de messages : 7333
Age : 35
Localisation : Près du Vieux Port
Date d'inscription : 07/05/2008

MessageSujet: Re: André CAMPRA (1666-1744)   Dim 27 Juin 2010 - 20:25

Je rappelle qu'on a tiré Campra de son fil fourre-tout sur le baroque 2e école, c'est pas que vous veniez causer de Lully, rhâ. Mr.Red

Spoiler:
 

Sinon, content que cette œuvre ait plu à autant de monde, et notamment au grand barocco-réfractaire Colloli. cheers Beaucoup de témoignages de gens touchés par cette musique qui font plaisir à lire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cleme
Petit agniou
avatar

Nombre de messages : 7229
Age : 24
Date d'inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: André CAMPRA (1666-1744)   Ven 2 Juil 2010 - 13:24

Ce requiem est vraiment superbe, il est puissant et saisissant tout en étant assez simple. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zeno
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4648
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 05/04/2008

MessageSujet: Re: André CAMPRA (1666-1744)   Ven 2 Juil 2010 - 14:44

J'ai reçu et enfin découvert le Tancrède de Campra.

Il y a de belles choses, surtout vers la fin, mais franchement, ça n'arrive pas à la cheville ds grands Lully, selon moi. On sent bien qu'on va vers Rameau, mais alors, je préfère cent fois Rameau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85547
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: André CAMPRA (1666-1744)   Ven 2 Juil 2010 - 15:26

Zeno a écrit:
mais franchement, ça n'arrive pas à la cheville ds grands Lully, selon moi.
Ah tiens. D'accord pour Armide, mais je trouve ça plus captivant qu'Atys, par exemple. Surprised

Et il y a encore pas mal de chemin avant Rameau... On est dans un récitatif extrêmement nu, plus nu encore que chez LULLY. Que les divertissements d'Idoménée annoncent la troisième école, ça me paraît incontestable, mais Tancrède est d'un autre tonnel !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Zeno
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4648
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 05/04/2008

MessageSujet: Re: André CAMPRA (1666-1744)   Ven 2 Juil 2010 - 19:35

Je préfère Atys.

Armide est intouchable, évidemment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85547
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: André CAMPRA (1666-1744)   Ven 2 Juil 2010 - 21:44

Zeno a écrit:
Je préfère Atys.
Je m'en doute. Very Happy

Citation :
Armide est intouchable, évidemment.
Pourtant, je pense que j'aime tout autant Pyrame et Callirhoé... et même encore plus Didon. Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22962
Age : 27
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: André CAMPRA (1666-1744)   Ven 23 Juil 2010 - 12:41

Octavian a écrit:
La Messe des morts de Campra, œuvre de la semaine

La version est celle dirigée par John Eliot Gardiner. Il a déjà été question de l'œuvre et de cette interprétation dans les passages cités en première page de ce fil.

Écoute possible sur MusicMe : http://www.musicme.com/#/Andre-Campra/albums/Requiem-(Messe-Des-Morts)-0825646984800.html/

(Désolé, apparemment il y a un problème avec les balises URL)

L' "œuvre de la semaine" concerne les deux premières parties, Introïtus et Kyrie. Bien évidemment ceux qui le souhaitent sont libres d'écouter (et de commenter) la suite. Wink

J'ai écouté les deux premières parties. C'est très beau mais je pense que sur la longueur, cela risquerait d'être lassant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wolferl
Lapinophobe
avatar

Nombre de messages : 13311
Age : 28
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: André CAMPRA (1666-1744)   Ven 23 Juil 2010 - 16:31

J'ai accroché à ce Requiem après de nombreux essais, et maintenant je trouve ça magnifique, mais je comprends aussi d'où venait mon blocage : Gardiner.
Même après ma "conversion" je continue à m'ennuyer ici, c'est certes profond et sombre, mais d'une mollesse incroyable comparée à la version de Niquet, riche de contrastes, très dramatique... géniale, quoi. Et puis, je préfère ses solistes (Fouchécourt, Gens...). bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ben.
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1864
Age : 30
Localisation : Paris
Date d'inscription : 02/10/2010

MessageSujet: Re: André CAMPRA (1666-1744)   Ven 8 Oct 2010 - 17:53

aurele a écrit:
Octavian a écrit:
La Messe des morts de Campra, œuvre de la semaine

La version est celle dirigée par John Eliot Gardiner. Il a déjà été question de l'œuvre et de cette interprétation dans les passages cités en première page de ce fil.

Écoute possible sur MusicMe : http://www.musicme.com/#/Andre-Campra/albums/Requiem-(Messe-Des-Morts)-0825646984800.html/

(Désolé, apparemment il y a un problème avec les balises URL)

L' "œuvre de la semaine" concerne les deux premières parties, Introïtus et Kyrie. Bien évidemment ceux qui le souhaitent sont libres d'écouter (et de commenter) la suite. Wink

J'ai écouté les deux premières parties. C'est très beau mais je pense que sur la longueur, cela risquerait d'être lassant.

En même temps, on peut difficilement qualifier ce requiem d'oeuvre fleuve :p

Taquinerie mise à part, je dois être le seul à aimer la version de Gardiner ici, même si la trouve parfois confuse à force d'emphase (dans le Kyrie et l'Offertoire notamment).

J'aime beaucoup la version de Niquet également, beaucoup plus tenue, dynamique, même si on touche à mon sens moins au climax que chez Gardiner. Après ça n'est pas un mal, je trouve, pour cette musique, qui vaut plus que l'emphase.

C'est une oeuvre que j'affectionne tout particulièrement, et que je préfère maintenant au Requiem de Gilles, qui avait mes faveurs auparavant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://concert-perpetuel.blogspot.fr/
Hidraot
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 12971
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: André CAMPRA (1666-1744)   Jeu 30 Juin 2011 - 16:40



Je voulais toucher deux mots de ce CD qui est paru en 2009. Il s'agit d'un recueil de petits motets composés alors que Campra était maître de chapelle de Notre-Dame de Paris.
A part le Salvum me fac Deus (livre IV) qui ressemble davantage à un grand motet par l'effectif autant que par son côté pompeux, les autres ont vraiment l'envergure de petits motets. Ce sont des motets pour une, deux ou trois voix, accompagnés par une basse continue.
On entend ici bien l'homme de théâtre qu'est Campra avec un important lien entre le texte et la musique. Ces petits motets sont, à mon avis, bien plus intéressant que les grands enregistrés par Christie.
Ces motets sont ici interprétés par l'ensemble Aquilon, exclusivement composé de voix d'hommes, dont c'est le premier enregistrement. De jolies voix, une belle homogénéité servent parfaitement la musique de Campra.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hidraot
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 12971
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: André CAMPRA (1666-1744)   Jeu 30 Juin 2011 - 19:40



Super nouvelle !!!
Sortie le 25 août chez Glossa du carnaval de Venise par Niquet. Bon ce sera évidemment archi coupé mais c'est déjà ça !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guillaume
lapineau huguenot
avatar

Nombre de messages : 17530
Age : 25
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: André CAMPRA (1666-1744)   Jeu 30 Juin 2011 - 20:04

J'ai vu ça dans Diapason (mauvaises lectures, je sais) - est-ce une oeuvre importante ? scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hidraot
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 12971
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: André CAMPRA (1666-1744)   Jeu 30 Juin 2011 - 20:11

Pas nécessairement, mais disons que l'on est pas lassé des enregistrements de Campra, surtout en profane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
T-A-M de Glédel
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1512
Age : 31
Localisation : Vincennes
Date d'inscription : 11/08/2007

MessageSujet: Re: André CAMPRA (1666-1744)   Ven 1 Juil 2011 - 0:06

Hidraot a écrit:

Sortie le 25 août chez Glossa du carnaval de Venise par Niquet. Bon ce sera évidemment archi coupé mais c'est déjà ça !

Pourquoi ?

N'est-ce pas un opéra-ballet intéressant ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hidraot
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 12971
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: André CAMPRA (1666-1744)   Ven 1 Juil 2011 - 7:06

Parce-que c'est Niquet et qu'il coupe systématiquement. S'il le joue tel qu'il l'a joué cette année, ce qui est plus que probable, on peut déjà dire adieu à l'acte I. Mais si c'est très intéressant même si ça n'a pas la puissance dramatique de Tancrède ou Idoménée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
WoO
Surintendant
avatar

Nombre de messages : 14116
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: André CAMPRA (1666-1744)   Lun 11 Juil 2011 - 0:55

Hidraot a écrit:
Parce-que c'est Niquet et qu'il coupe systématiquement. S'il le joue tel qu'il l'a joué cette année, ce qui est plus que probable, on peut déjà dire adieu à l'acte I. Mais si c'est très intéressant même si ça n'a pas la puissance dramatique de Tancrède ou Idoménée.

Tu veux sûrement parler du Prologue non ? scratch

Je m'appuie sur ce document : http://jean-claude.brenac.pagesperso-orange.fr/CAMPRA_CARNAVAL.htm
Le divertissement italien et le bal final ont-ils été coupés ?

Est-ce que tu as assisté à une représentation (annulation au TCE l'an dernier il me semble) ?
Qu'en dit exactement Diapason ? C'est juste une annonce de parution ou une critique plus détaillée ?

Bon, ça fait beaucoup de questions mais je dois dire que cette oeuvre excite pas mal ma curiosité Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85547
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: André CAMPRA (1666-1744)   Lun 11 Juil 2011 - 1:04

Oui, annulé au TCE, mais il y a eu des représentations à Utrecht juste avant.

Je l'avais précisé par MP à Hidraot, mais le Prologue n'est pas coupé - en revanche il manque l'acte I dans ma captation, en principe complète... Mais le livret étant ce qu'il est (et la musique, quoique bonne, pas spécialement exceptionnelle : ça ressemble au Carnaval & la Folie de Destouches), on ne peut pas dire qu'on perde énormément, sauf qu'on se retrouve avec une oeuvre incomplète.

On dispose du divertissement italien et du bal final, mais je n'ai pas vérifié dans le détail l'intégralité, il est probable que Niquet en ait coupé des tranches.

Edit : Ah, pardon, Hidraot avait rectifié. Laughing Non, elle ne fait pas erreur, le Prologue est là.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
WoO
Surintendant
avatar

Nombre de messages : 14116
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: André CAMPRA (1666-1744)   Lun 11 Juil 2011 - 1:10

Comme j'aime beaucoup le Carnaval et la Folie ça devrait me plaire.
On peut aussi espérer qu'il enregistre les parties manquantes comme il l'avait fait pour Proserpine (Prologue enregistré ultérieurement).
Je n'y crois pas trop mais bon...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85547
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: André CAMPRA (1666-1744)   Lun 11 Juil 2011 - 1:17

D'autant qu'il avait pris l'habitude de jouer les choses dans leur intégralité... Mais là, c'est long, et je serais étonné qu'il puisse rétablir un acte entier rien que pour un disque avec une mauvaise promotion, d'un truc pas très vendeur et de toute façon pas très intéressant.

La question est quand même : pourquoi avoir enregistré ça alors que Les Fêtes Vénitiennes du même Campra sont l'un des plus grands succès de TL de tous les temps, après les LULLY ?
Mais bon, on murmure de bonne source que Christie va le monter, alors on en aura pour notre argent, des ballets niaiseux de la période. Confused

Et pendant ce temps, personne n'a entendu une note de La Coste !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Hidraot
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 12971
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: André CAMPRA (1666-1744)   Dim 17 Juil 2011 - 11:29

DavidLeMarrec a écrit:


Et pendant ce temps, personne n'a entendu une note de La Coste !!

Oui mais ça c'est de ta faute ! Mr. Green

Sinon, l'acte I a été enregistré cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
WoO
Surintendant
avatar

Nombre de messages : 14116
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: André CAMPRA (1666-1744)   Dim 17 Juil 2011 - 12:33

Chouette nouvelle ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
frere elustaphe
Aurelia Aurita
avatar

Nombre de messages : 10071
Age : 58
Date d'inscription : 17/12/2006

MessageSujet: Re: André CAMPRA (1666-1744)   Sam 13 Aoû 2011 - 20:34

Je découvre Campra....du coup, j'ai commandé Tancrède et le Carnaval de Venise. (dire que j'ai trouvé si nulle la musique baroque lors de mon tout premier concert....)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85547
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: André CAMPRA (1666-1744)   Sam 13 Aoû 2011 - 20:51

frere elustaphe a écrit:
Tancrède
Excellent choix. Very Happy

[qutoe]Carnaval de Venise. [/quote]
Choix. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
frere elustaphe
Aurelia Aurita
avatar

Nombre de messages : 10071
Age : 58
Date d'inscription : 17/12/2006

MessageSujet: Re: André CAMPRA (1666-1744)   Sam 13 Aoû 2011 - 21:02

En même temps, venant de toi ça m'aurait étonné !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hidraot
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 12971
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: André CAMPRA (1666-1744)   Ven 16 Déc 2011 - 18:09

A propos du Requiem :

Hidraot a écrit:


Ca aurait pu mais ... non hehe pour donner un classement :
1) Herreweghe, la version la plus équilibrée
2) Niquet
3) Schneebeli
4) Malgoire
5) Gardiner
atomlegend a écrit:

T'es dur avec Gardiner quand même. derrière malgoire Sad
Je connais pas le belge ici

WoO a écrit:


Tu veux pas transférer ce message dans le fil ?
Je ne connais pas Schneebeli, Malgoire et Herreweghe... Embarassed
Ce n'est pas trop mou (Schneebeli) ou trop moche (Malgoire) ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hidraot
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 12971
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: André CAMPRA (1666-1744)   Ven 16 Déc 2011 - 18:21

Quelques commentaires un peu plus précis :
En fin de compte, il y a clairement 2 versions au dessus du panier : Herreweghe et Niquet.

1) Herreweghe

Très beau son, choeurs magnifiques avec une homogénéité parfaite, des solistes de qualité. A la direction c'est l'équilibre parfait entre l'énergie et le recueillement qu'on peut attendre dans ce type d'oeuvre. C'est pour moi la meilleure des versions mais elle n'est malheureusement plus éditée, j'ai eu la chance de la trouver à la chaumière l'autre jour.

2) Niquet

C'est très énergique, peut être un peu trop pour moi. C'est là le problème, Niquet fait davantage ressortir le côté théâtral de ce Requiem. Les solistes sont ici aussi d'une très grande qualité mais on entend trop le "son Niquet"

3) Schneebeli

C'est ... bizarre. J'ai eu un peu de mal à le classer mais finalement c'est pas mal du tout, pas de mollesse comme supposé. Le problème pour moi vient surtout des voix.

4) Malgoire

Beaucoup d'inégalité, ça ne tient pas la route tout du long. Effectivement j'aurais pu le mettre en dernier aussi.

5) Gardiner

Beaucoup de puissance à l'introit qui est d'une grande profondeur puis ... c'est plombé et on s'ennuie très vite. Ceci-dit les choeurs sont très beaux aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
WoO
Surintendant
avatar

Nombre de messages : 14116
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: André CAMPRA (1666-1744)   Sam 17 Déc 2011 - 11:32

Merci pour ce petit classement ! mains
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: André CAMPRA (1666-1744)   

Revenir en haut Aller en bas
 
André CAMPRA (1666-1744)
Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» André CAMPRA (1666-1744)
» André Campra (1660-1744)
» Le Requiem
» André Chénier - Bastille - Décembre 2009
» André Messager: Opéras

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: