Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Bach - Sonates et partitas pour violon seul

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7
AuteurMessage
Hidraot
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 12971
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: Bach - Sonates et partitas pour violon seul   Lun 24 Sep 2012 - 10:31

Oui bien sur mais disons que je ne tiens pas à me farcir 50 versions doncnsi je pouvais en trouver qui fasse plus ou moins l'unanimité ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Bach - Sonates et partitas pour violon seul   Lun 24 Sep 2012 - 10:43

Hidraot a écrit:
Oui bien sur mais disons que je ne tiens pas à me farcir 50 versions doncnsi je pouvais en trouver qui fasse plus ou moins l'unanimité ...

Pas besoin de se farcir 50 versions comme tu le dis - d'ailleurs je trouve cela curieux que tu n'aies pas la curiosité d'aller les voir justement, si l'oeuvre t'intéresse vraiment -, en général dès la première allemande tu es fixé.
Revenir en haut Aller en bas
Hidraot
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 12971
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: Bach - Sonates et partitas pour violon seul   Lun 24 Sep 2012 - 11:02

C'est justement que l'oeuvre ne m'intéresse pas plus que ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Bach - Sonates et partitas pour violon seul   Lun 24 Sep 2012 - 11:11

Hidraot a écrit:
C'est justement que l'oeuvre ne m'intéresse pas plus que ça.

Pourquoi te forcer alors à prendre une pseudo unanimité - comme on en rencontre malheureusement trop sur ce forum - alors que c'est surement à travers diverses écoutes variées que tu te mettras au fur et à mesure à chercher, à deviner ce qui te plairait d'entendre dans cette musique ?
En plus, depuis Spotify, le nombre de disques n'est plus un problème...
Revenir en haut Aller en bas
Hidraot
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 12971
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: Bach - Sonates et partitas pour violon seul   Lun 24 Sep 2012 - 11:23

Mais je ne me force à rien du tout ! A la base je voulais juste savoir si Amandine Beyer que j'apprécie par ailleurs, tire son épingle du jeu dans ces oeuvres.
Il ne s'agit pas de me formater au gout du forum mais juste d'avoir une base. Si tout le monde me dit que c'est nul je ne vais peut-être pas commencer par là voila tout. A ce moment là fermons tous les fils de discographie si les avis des autres sont sans intérêt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Bach - Sonates et partitas pour violon seul   Lun 24 Sep 2012 - 12:14

Samgnardidovslavatovsky a écrit:
Hidraot a écrit:
C'est justement que l'oeuvre ne m'intéresse pas plus que ça.

Pourquoi te forcer alors à prendre une pseudo unanimité - comme on en rencontre malheureusement trop sur ce forum
Mais tu n'as qu'à venir discuter dans les fils discographiques pour briser cette unanimité.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Bach - Sonates et partitas pour violon seul   Lun 24 Sep 2012 - 12:15

Hidraot a écrit:
Cette question m'intéresse également ! Je recherche une version baroque de ces sonates et partitas et je suis tombée sur Amandine Beyer que j'aime beaucoup d'habitude, ça vaut quoi ?
Pour moi Mullova est la version baroque prioritaire (et il faut coupler ça avec les sonates pour violon et clavecin accompagnées par Dantone).
Beyer c'est très bien également, mais les lignes sont moins tendues, c'est un peu plus "fantaisiste".
Revenir en haut Aller en bas
Ophanin
Fer galant
avatar

Nombre de messages : 4576
Age : 29
Date d'inscription : 13/12/2008

MessageSujet: Re: Bach - Sonates et partitas pour violon seul   Lun 24 Sep 2012 - 14:48

Ophanin a écrit:
Là je découvre Amandine Beyer dans Bach. Eh bien... Par la Déesse, ce que c'est grand ! Shocked Une clarté façon Mullova avec ornementations. (extrêmement fines et rares) Une rondeur merveilleuse, un phrasé sur la longueur, un son humain/incarné, ça m'a scotché à la première note. Il faut écouter le Grave de la deuxième Sonate ou l'Allemande de la deuxième Partita, une note et ça y est. (on sent l'archet qui agrippe la corde)
JustForAsk a écrit:
Quelqu'un a testé la version d'Amandine Beyer ?
WoO a écrit:
Ophanin en parle juste dans le message précédent.
pacifique a écrit:
Si je dit Amandine Beyer, vous dites quoi ? Very Happy Question
Hidraot a écrit:
Cette question m'intéresse également ! Je recherche une version baroque de ces sonates et partitas et je suis tombée sur Amandine Beyer que j'aime beaucoup d'habitude, ça vaut quoi ?

Personne ne m'écoute. Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/video/x2l4jo_lucky-channel-01_fun
Hidraot
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 12971
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: Bach - Sonates et partitas pour violon seul   Lun 24 Sep 2012 - 14:51

Merci Alexandre, ça se trouve facilement en plus. Je ne connais pas du tout cette violoniste.

@ Ophanin : zut, en plus j'ai parcouru le fil, peut-être trop rapidement hehe

En tout cas j'ai de quoi faire pour commencer Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rubato
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 6132
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Bach - Sonates et partitas pour violon seul   Mer 23 Jan 2013 - 10:24

J'avais jusqu'à présent la version de Nathan Milstein.......et puis j'ai acheté celle d'Amandine Beyer!



drunken Je suis sous le charme!
Interprétation exceptionnelle, superbe sonorité (violon baroque de Pierre Jacquier de 1996), technique sans faille, et excellente prise de son: bref tout y est!
Je redécouvre ces oeuvres! Grandiose!
En complément une sonate de Pisendel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 80872
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Bach - Sonates et partitas pour violon seul   Mer 23 Jan 2013 - 16:58

Bienvenue dans le monde des vraies interprétations vraies ! Very Happy

Un sacré choc culturel en arrivant depuis Milstein, qui accuse désormais son âge.

Dans le registre baroqueux, je trouve van Dael ou Faust plus originales et abouties, mais Beyer n'est déjà pas mal. J'ai sans doute aussi été un peu déçu parce qu'elle n'était pas complètement conforme à sa réputation (le son est un peu acide, tout de même).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Rubato
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 6132
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Bach - Sonates et partitas pour violon seul   Mer 23 Jan 2013 - 19:25

DavidLeMarrec a écrit:
Bienvenue dans le monde des vraies interprétations vraies ! Very Happy

Un sacré choc culturel en arrivant depuis Milstein, qui accuse désormais son âge.

Dans le registre baroqueux, je trouve van Dael ou Faust plus originales et abouties, mais Beyer n'est déjà pas mal. J'ai sans doute aussi été un peu déçu parce qu'elle n'était pas complètement conforme à sa réputation (le son est un peu acide, tout de même).
Toujours à chercher la petite bête!! Mr. Green
Non, moi j'aime beaucoup la sonorité de son violon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 80872
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Bach - Sonates et partitas pour violon seul   Jeu 24 Jan 2013 - 0:07

Rubato a écrit:
Toujours à chercher la petite bête!! Mr. Green
Oh oui, je suis un terrible croquemitaine dont les avis tempêtueux et définitifs font trembler le monde musical. hehe

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Bruno Luong
Mélomane averti


Nombre de messages : 176
Date d'inscription : 07/08/2012

MessageSujet: Re: Bach - Sonates et partitas pour violon seul   Jeu 24 Jan 2013 - 1:24

DavidLeMarrec a écrit:

Dans le registre baroqueux, je trouve van Dael ou Faust plus originales et abouties,...

Je ne considère pas Faust comme baroqueux. Son archet et moderne et sa technique n'a rien de baroqueux.

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rubato
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 6132
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Bach - Sonates et partitas pour violon seul   Jeu 24 Jan 2013 - 10:38

DavidLeMarrec a écrit:
Rubato a écrit:
Toujours à chercher la petite bête!! Mr. Green
Oh oui, je suis un terrible croquemitaine dont les avis tempêtueux et définitifs font trembler le monde musical. hehe

Voilà, c'est exactement ce que je voulais dire! hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 80872
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Bach - Sonates et partitas pour violon seul   Jeu 24 Jan 2013 - 22:48

Bruno Luong a écrit:
Je ne considère pas Faust comme baroqueux. Son archet et moderne et sa technique n'a rien de baroqueux.
Bienvenue Bruno ! Very Happy

Oui, j'ai opéré un raccourci : son interprétation tire clairement parti des recherches en matière de phrasé chez les baroqueux (d'où mon classement de sa version comme telle). En revanche, oui, son instrument est traditionnel et sa formation est n'est pas du tout issue de ces cercles-là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
AlexRow
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 442
Localisation : La Manche (de guitare)
Date d'inscription : 09/06/2005

MessageSujet: Re: Bach - Sonates et partitas pour violon seul   Mer 5 Fév 2014 - 20:41

Merci pour ce sujet intéressant. J'ai jeté mon dévolu sur le deuxième enregistrement de Nathan Milstein et je ne le regrette pas  
La version d'Amandine Beyer me semble très prometteuse aussi.


Dernière édition par AlexRow le Mer 5 Fév 2014 - 20:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 80872
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Bach - Sonates et partitas pour violon seul   Mer 5 Fév 2014 - 20:47

Salut Alex. Smile

C'est moi, ou ça fait quelque chose comme huit ans qu'on ne t'a pas lu ici ? Very Happy On s'était peine croisés, je crois, je venais d'arriver. Surprised
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
AlexRow
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 442
Localisation : La Manche (de guitare)
Date d'inscription : 09/06/2005

MessageSujet: Re: Bach - Sonates et partitas pour violon seul   Mer 5 Fév 2014 - 20:50

DavidLeMarrec a écrit:
Salut Alex. Smile

C'est moi, ou ça fait quelque chose comme huit ans qu'on ne t'a pas lu ici ? Very Happy On s'était peine croisés, je crois, je venais d'arriver. Surprised

Bonjour David.
C'est vrai que j'ai traîné mes guêtres ailleurs depuis un bon moment, mais je suis retombé sur le forum à plusieurs reprises en faisant des recherches discographiques. Du coup, je suis parti en spéléo pour retrouver mon mot de passe  Laughing 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AlexRow
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 442
Localisation : La Manche (de guitare)
Date d'inscription : 09/06/2005

MessageSujet: Re: Bach - Sonates et partitas pour violon seul   Mer 5 Fév 2014 - 21:10

Un truc tout bête pour l'enregistrement d'Amandine Beyer, je trouve qu'il y a un poil trop de reverbération. Pas grand chose, mais en venant de l'enregistrement de Milstein, qui a plus de proximité, ça me chagrine un peu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
néthou
JazzAuNeth
avatar

Nombre de messages : 1485
Date d'inscription : 04/03/2011

MessageSujet: Re: Bach - Sonates et partitas pour violon seul   Ven 7 Fév 2014 - 8:16

AlexRow a écrit:
J'ai jeté mon dévolu sur le deuxième enregistrement de Nathan Milstein et je ne le regrette pas  

Je ne savais pas qu'il en avait fait deux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AlexRow
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 442
Localisation : La Manche (de guitare)
Date d'inscription : 09/06/2005

MessageSujet: Re: Bach - Sonates et partitas pour violon seul   Ven 7 Fév 2014 - 11:23

Son premier enregistrement date de 1954-56, le second de 1975.


https://itunes.apple.com/fr/album/bach-sonatas-partitas/id714931587
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pipus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2806
Age : 43
Localisation : En bas des Hauts de Seine
Date d'inscription : 24/05/2010

MessageSujet: Re: Bach - Sonates et partitas pour violon seul   Dim 26 Oct 2014 - 18:09

Je suis en train de découvrir ces partitas. J'écoute la version Fischer parce que c'est la plus belle (je parle de la violoniste Mr. Green).

C'est une version qui s'écoute très bien, techniquement sûre, musicale, moins droite que ce que j'entends en parallèle de Hilary Hahn, et plus veloutée que la version de Beyer dont le son du violon m'apparaît également assez acide et avec une réverbération dérangeante. Ceci dit cette dernière propose un discours assez fougueux qui me donne envie de l'écouter jusqu'au bout.

Ces partitas par Fischer captent mon attention, comme l'ont fait il y a quelques années les partitas pour flûte par Pahud, et à l'inverse des suites pour violoncelles par Bylsma que j'ai un mal fou à écouter avec attention plus de 20 minutes...

Le 1er mouvement de la 3e partita BWV 1006, "preludio", est assez étonnant avec des intervalles de notes que je ne connaissais guère chez Bach.

EDIT : j'ai écrit le texte précédent il y a une heure, et plus j'écoute les deux versions Fischer et Beyer, plus cette dernière me plait. Une fois passé le son du violon, qui souffre surtout de la comparaison faite avec d'autres enregistrements, il y a une tonicité et un volontarisme qui m'enchantent ! C'est accentué, très présent, impérieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3008
Age : 42
Localisation : De retour entre deux ou trois poudrières...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: Bach - Sonates et partitas pour violon seul   Lun 3 Nov 2014 - 0:11

Surchargé de travail ces dernières semaines, j’ai tout de même eu le temps d’écouter ou de réécouter quasi d’affilée six versions des Sonates et Partitas (excellent adjuvant à la concentration intellectuelle, d’ailleurs: assez aride pour ne pas distraire, assez contrasté pour donner de l’énergie - et assez beau pour rendre le travail supportable).

Dans ces six versions, j’ai fait alterner les vieux dinosaures romantiques et les jeunes femmes historiquement informées: les six (dont il a sans doute déjà été question plus haut) m’ont paru vraiment recommandables, quoique selon des critères assez différents que je vais m’efforcer de résumer brièvement ici.

- Pour les dinosaures romantiques:


Henryk Szeryng (1955*). CBS
Ma découverte parmi les anciens. Vraiment «romantique» de par le rubato généreux et l’accentuation des phrasés: mais plus sur le versant de l’affirmation exaltée que du pathétique larmoyant. Une virtuosité transcendante et surtout une des plus belles sonorités de violon qui soit: puissante, rayonnante avec un vibrato extraordinairement maîtrisé. S’il y a bien une version totalement hors-style à recommander tant c’est du «beau violon à l’ancienne», c’est à mon avis celle-ci.
* Selon les discographies que j’ai pu consulter: la pochette de mon édition indique 1965 (en effet peu compatible avec la (belle) monophonie. Je garde un souvenir beaucoup plus mitigé du remake tardif chez DG (mais je ne l’ai pas sous la main).


Nathan Milstein (1973). DG
Si l’on est toujours dans un type de sonorité  et de phrasé «techniquement» romantiques, Milstein se distingue de Szeryng par la rigueur rythmique et la tenue expressive: un romantisme dompté, en quelque sorte - ce qui fait qu’il ne paraît pas aussi «démodé» que Szeryng. Ce qui explique d’ailleurs qu’il continue d’être cité en tête des discographies: s’il y a une version qui concilie ample violonisme virtuose «à l’ancienne» et respect d’un certain esprit classique (en particulier dans sa composante pseudo-contrapuntique), c’est bien celle-ci; quelque chose d’assez souverain.


Arthur Grumiaux (1963). Philips
La version qui m’accompagne depuis plus de vingt ans: il m’est donc difficile d’en juger. Elle me touche toujours par un son très pur, très clair (à l’aune des violonistes de sa génération); quant au style, s’il est d’une intensité qui n’a plus guère cours aujourd’hui, il reste toujours sobre dans l’accentuation des phrasés et retenu dans les contrastes. «Romantique» peut-être, lui, aussi, mais alors dans un registre plus intériorisé ou intimiste qu’expansif: à recommander à ceux qui cherchent ici une qualité d’émotion.


- Pour les jeunes femmes historiquement informées:


Hélène Schmitt (2004). Alpha
Sur un violon Camillo Camilli du début du XVIIIe s. Probablement la version la plus proprement «baroque» qu’il m’ait été donné d’entendre: celle qui met le plus délibérément l’accent sur les inégalités rythmiques, les maniérismes ornementaux, la variété de coloris un peu acides. C’est une version vraiment étonnante, extravertie, ludique, presque babillarde - et qui à ce titre peut très fortement séduire mais aussi sans doute agacer. (Pour ma part, je ne m’en passerais pas, mais je n’en ferais pas non plus ma référence personnelle.)


Viktoria Mullova (2007-2008). Onyx
Sur un violon Guadagnini de 1750. Mon autre découverte, après Szeryng. Venue de loin, Viktoria Mullova incarne sans doute aujourd’hui une certaine forme d’intransigeance baroqueuse, tant par ses choix instrumentaux que philologiques - mais on est ici sur l’autre versant du «baroque»: une sonorité austère et même âpre, sèche, concentrée et rugueuse, un jeu impressionnant de rigueur et d’exigence stylistique notamment dans le rendu pseudo-contrapuntique de l’écriture en lignes brisées. Une version sans concession et sans facilité - mais qui par là même correspond idéalement à l’idée que je me fais de Bach: j’y reviendrai sans doute souvent.


Isabelle Faust (2009-2011). Harmonia Mundi
Isabelle Faust n’est pas une «baroqueuse» à proprement parler: sa formation est classique; si elle joue sur un authentique Stradivarius, ses cordes sont en métal et l’archet est droit. Cependant, qu’il s’agisse du rythme, de l’ornementation, du non-vibrato ou de l’écriture en lignes brisées, la violoniste s’est pleinement approprié l’apport des recherches musicologiques de ces trente dernières années: une lecture aussi tendue, aussi fine n’aurait pas été possible avant. A quoi elle ajoute une fluidité et une souplesse qui en font sans doute la version d’initiation prioritaire: à la fois pleinement informée des impératifs musicologiques et d’une séduction immédiate.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arfur
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 134
Age : 68
Localisation : Montréal
Date d'inscription : 25/01/2015

MessageSujet: Re: Bach - Sonates et partitas pour violon seul   Lun 2 Fév 2015 - 17:06

[quote="DavidLeMarrec"]Bienvenue dans le monde des vraies interprétations vraies ! Very Happy

.

, je trouve van Dael ou Faust plus originales et abouties,
J'aime bien Van Dael aussi mais les crissement viennent gacher un peu l"écoute...A ce propos que pensez-vous de la version d'Elizabeth Wallfish ? (je l'aimais bien dans les sonates de Purcell )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arfur
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 134
Age : 68
Localisation : Montréal
Date d'inscription : 25/01/2015

MessageSujet: Re: Bach - Sonates et partitas pour violon seul   Mar 3 Fév 2015 - 16:19

Trop de versions alléchantes....J'ai écouté Hélène Schmitt et Amandine Beyer et j'ai été conquis par l'éloquence de miss Hélène et l'intériorité de miss Hélène...aussi je ne choisirais pas il n'y auras pas une 5ème version mais une 5ème et une 6ème version des suites pour violon seul chez moi...au grand dam de mon escarcelle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iskender
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 867
Age : 49
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 11/08/2009

MessageSujet: Re: Bach - Sonates et partitas pour violon seul   Mar 3 Fév 2015 - 21:54

Arfur a écrit:
Trop de versions alléchantes....J'ai écouté Hélène Schmitt et Amandine Beyer et j'ai été conquis par l'éloquence de miss Hélène et l'intériorité de miss Hélène...aussi je ne choisirais pas il n'y auras pas une 5ème version mais une 5ème et une 6ème version des suites pour violon seul chez moi...au grand dam de mon escarcelle

Si c'est une version au violon baroque que tu veux, écoute absolument Rachel Podger. Soit ça résoudra ton problème de 5ème version, soit il te faudra en acheter une 7ème. Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/etiennetabourier
Arfur
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 134
Age : 68
Localisation : Montréal
Date d'inscription : 25/01/2015

MessageSujet: Re: Bach - Sonates et partitas pour violon seul   Mar 3 Fév 2015 - 22:40

Iskender a écrit:
Arfur a écrit:
Trop de versions alléchantes....J'ai écouté Hélène Schmitt et Amandine Beyer et j'ai été conquis par l'éloquence de miss Hélène et l'intériorité de miss Hélène...aussi je ne choisirais pas il n'y auras pas une 5ème version mais une 5ème et une 6ème version des suites pour violon seul chez moi...au grand dam de mon escarcelle

Si c'est une version au violon baroque que tu veux, écoute absolument Rachel Podger. Soit ça résoudra ton problème de 5ème version, soit il te faudra en acheter une 7ème. Mr.Red
je crois bien que je vais opter pour la dernière solution , merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iskender
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 867
Age : 49
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 11/08/2009

MessageSujet: Re: Bach - Sonates et partitas pour violon seul   Mar 3 Fév 2015 - 23:02

J'ai bien compris Wink C'était un clin d'oeil et je rebondissais sur ton post pour mentionner cette superbe version, ma préférée sur violon baroque. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/etiennetabourier
Arfur
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 134
Age : 68
Localisation : Montréal
Date d'inscription : 25/01/2015

MessageSujet: Re: Bach - Sonates et partitas pour violon seul   Mer 4 Fév 2015 - 0:22

J'ai écouté la chaconne et son interprétation est d'une belle clarté et contrepoint virtuel est bien individualisé.....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tartatane
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 99
Date d'inscription : 15/10/2015

MessageSujet: Re: Bach - Sonates et partitas pour violon seul   Mer 14 Sep 2016 - 17:41

Je me suis moi aussi prêté à une petite écoute comparée entre versions, sur la chaconne de la partita 2 uniquement:

J'ai testé quelques modernes (Hahn, Fischer et Milstein 2): j'ai arrêté les 2 premières au bout de quelques mesures car l'excès de vibrato et d'accentuation m'était rédhibitoire; Milstein est mieux de ce point de vue mais ses accords couinent et me font bondir. Du coup je n'ai pa pu aller au bout non plus. Au vu de ces réactions, j'arrête ici les modernes.

J'ai donc écouté surtout des baroqueux sur la suite (Kuijken 1 - son rèche, souvent faux mais de superbes graves, une belle profondeur,
Beyer - très fluide mais la prise de son ne m'a pas plu, trop de reverb, Schmitt - à ré-écouter, bcp de soupirs se laissent entendre ceci dit,
Kuijken 2 - bcp moins rêche que le premier enregistrement, et plus juste aussi, Mullova - un peu lisse)
Celle que j'ai le plus écouté et aimé est Podger: c'est vraiment beau, fluide, articulé et je n'ai pas identifié de défaut qui me gêne (même pas ses respirations !) Ce n'est peut-être pas aussi engagé que Kuijken mais c'est la version baroque la plus ronde et cohérente.

Je mets Faust à part: A priori, il n'y a que l'interprétation de baroque ici, l'instrument étant moderne. Très bien exécuté, mais je trouve le son assez dur et froid (lié aux cordes métalliques je pense)

Au final, je met Podger vraiment à part parmi les versions baroqueuses (Kuijken aussi...)
J'ai bien envie d'écouter plus Faust, Beyer et Schmitt, ce sera pour plus tard.
Quant aux modernes, c'est un style d'interprétation que je désapprouve fortement, sauf "moderne historiquement informé" comme Faust, mais il faudra que j'y revienne et écoute plus sur la longueur.

NOTE: j'ai édité mon message initial qui me paraissait après coup trop catégorique pour certaines versions trop peu écoutées.


Dernière édition par tartatane le Mer 22 Fév 2017 - 15:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tartatane
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 99
Date d'inscription : 15/10/2015

MessageSujet: Re: Bach - Sonates et partitas pour violon seul   Jeu 17 Nov 2016 - 17:41

Je viens d'écouter Schmitt en entier, ce qui me permet d'avoir un jugement un peu plus documenté qu'auparavant Mr. Green
L'engagement est assez impressionnant, il y a beaucoup de tension dans ce qu'elle fait, les nuances et les attaques étant très marquées.
Le son est pas mal non plus, ça ne grince pas.
Malheureusement, je trouve qu'elle prend beaucoup trop de libertés avec les tempi et que le résultat fait très décousu. L'écriture et la structure produit naturellement ce résultat et je pense que c'est hors-sujet d'en rajouter une couche supplémentaire avec des effets de rubato qui sont pour le coup très fréquents.
Un membre du forum historiquement éclairé peut-il nous éclairer sur la pertinence ou non de cette pratique ?
Sinon, j'ai noté qu'elle était en (très) grande difficulté dans la fugue de la première sonate.
Quant aux petits cris dans la chaconne, c'est certes pas grand-chose mais nettement désagréable.

Au final, ça reste une très belle version, mais je la mets en-dessous de celle de Podger qui est beaucoup plus fluide (aussi bien techniquement que par rapport au rythme) et possède un son plus opulent, à la fois plus chaud et puissant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bruno Luong
Mélomane averti


Nombre de messages : 176
Date d'inscription : 07/08/2012

MessageSujet: Re: Bach - Sonates et partitas pour violon seul   Ven 18 Nov 2016 - 11:47

tartatane a écrit:

Faust : A priori, il n'y a que l'interprétation de baroque ici, l'instrument étant moderne. Très bien exécuté, mais je trouve le son assez dur et froid (lié à l'instrument ?)

C'est peut être parce qu'elle utilise une diapason moderne et pas baroqueuse plus bas. Il n'y a rien vraiement de barouqueuse dans le choix d'Isabelle Faust : cordes métalliques, diapason normale, archet moderne, sauf une vibrato limitée, mais c'est l'une des caractéristiques de Faust, voir ce qu'elle fait dans un répertoire plus classique comme Mozart ou Schumann. A classer dans le rayon moderne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tartatane
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 99
Date d'inscription : 15/10/2015

MessageSujet: Re: Bach - Sonates et partitas pour violon seul   Ven 18 Nov 2016 - 12:57

Bruno Luong a écrit:
tartatane a écrit:

Faust : A priori, il n'y a que l'interprétation de baroque ici, l'instrument étant moderne. Très bien exécuté, mais je trouve le son assez dur et froid (lié à l'instrument ?)

C'est peut être parce qu'elle utilise une diapason moderne et pas baroqueuse plus bas. Il n'y a rien vraiement de barouqueuse dans le choix d'Isabelle Faust : cordes métalliques, diapason normale, archet moderne, sauf une vibrato limitée, mais c'est l'une des caractéristiques de Faust, voir ce qu'elle fait dans un répertoire plus classique comme Mozart ou Schumann. A classer dans le rayon moderne.

Tout à fait d'accord, c'est plus moderne qu'ancien, mais tout de même très différent d'Hahn ou Fischer (bcp de vibrato pour le coup)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3008
Age : 42
Localisation : De retour entre deux ou trois poudrières...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: Bach - Sonates et partitas pour violon seul   Dim 20 Nov 2016 - 16:50


Rachel Podger (violon baroque Pesarinius, Gênes 1739)
Deventer, XII.1997, IV & XII.1998 & IV.1999
Channel Classics


Ayant lu les recommandations d’Iskender et de tartatane ci-dessus, j’ai écouté aujourd’hui cette version. En effet, je crois qu’on pourrait y voir la «version de référence» sur instruments anciens: la sonorité est somptueuse, chaude, un peu ronde; c’est d’une grande précision tant dans les rythmes que dans la réalisation des lignes brisés, tout en étant admirable de souplesse et de fluidité... Vraiment parfait.

Pour autant... dans ces œuvres que je connais presque trop bien, j’ai besoin de choses moins séduisantes, plus imparfaites - de partis-pris interprétatifs plus discutables (voire agaçants), de sonorités plus rugueuses ou plus saturées: je pense que je réécouterai donc plus souvent Hélène Schmitt ou Viktoria Mullova, tout en reconnaissant qu’objectivement Rachel Podger est mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tartatane
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 99
Date d'inscription : 15/10/2015

MessageSujet: Re: Bach - Sonates et partitas pour violon seul   Jeu 24 Nov 2016 - 15:23

Benedictus a écrit:


Ayant lu les recommandations d’Iskender et de tartatane ci-dessus, j’ai écouté aujourd’hui cette version. En effet, je crois qu’on pourrait y voir la «version de référence» sur instruments anciens: la sonorité est somptueuse, chaude, un peu ronde; c’est d’une grande précision tant dans les rythmes que dans la réalisation des lignes brisés, tout en étant admirable de souplesse et de fluidité... Vraiment parfait.

Tout à fait : son son est assez unique pour un violon baroque.
Sur son Biber (Sonates du Rosaire) le contraste avec les autres interprètes est encore plus frappant. Un son très chaud, très doux qui donne une dimension lumineuse à l'oeuvre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
xoph
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1477
Localisation :
Date d'inscription : 12/10/2011

MessageSujet: Re: Bach - Sonates et partitas pour violon seul   Ven 16 Déc 2016 - 22:57

Benedictus a écrit:

Pour autant... j’ai besoin de choses moins séduisantes, plus imparfaites - de partis-pris interprétatifs plus discutables (voire agaçants), de sonorités plus rugueuses ou plus saturées: je pense que je réécouterai donc plus souvent Hélène Schmitt ....
mains Très belle (et récente) découverte pour moi
Ce qu'elle écrit (et que j'avais répercuté en Playlist), ajoute certainement à l'envoûtement parfois rauque de cette interprétation:
"Dans les "sei solo" Bach repousse les limites techniques et harmoniques du violon et leur confère une tension éblouissante que l'on doit entendre. Mais il y coule aussi un sang violent et une émotion charnelle qui en est le contrepoint rafraîchissant et heureux." ou
"La langue allemande, contrairement à la mienne, française saturée de clarté, place la voix différemment, plus bas dans la gorge, plus près des entrailles, donne aux consonnes leur éclat de cailloux"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tartatane
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 99
Date d'inscription : 15/10/2015

MessageSujet: Re: Bach - Sonates et partitas pour violon seul   Mer 22 Fév 2017 - 15:13

Juste un petit message pour dire que je viens de m'infliger (oui, il n'y a pas d'autres terme) Hillary Hahn dans la chaconne et que j'en suis encore tout retourné (faut dire que je suis allé au bout)

Comment peut-on écouter ça volontairement ? Je ne comprends vraiment pas.

Tout est hyper affecté, hyper accentué, super vibré dans les passages lents. On se sent agressé par tant de violence, c'est vraiment pénible.
Ca manque complètement de pudeur, de recueillement. C'est bourrin, hollywoodien à grand spectacle.

Et surtout je trouve la polyphonie complètement ratée. Dans le superbe passage où il y a d'un côté les arpèges dans les aigus et une pédale avec un chant plaintif (d'outre tombe ?) dans les graves, je ne distingue absolument pas ces deux voix. Ce sont surtout les graves qui manquent terriblement de présence, de puissance (un comble au vu de mon commentaire précédent !) et de tenue.

La seule chose que j'ai trouvée intéressante, ce sont les chants dans les aigus qui sont d'une grande pureté (quand ils ne sont pas trop vibrés, mais c'est techniquement difficile de vibrer chaque note quand ça va un peu vite...heureusement pour nous)

Non, vraiment, je ne comprends pas comment on ne peut pas voir qu'il s'agit d'un hors sujet complet. On est dans l'écueil typique de cette pièce, à savoir en faire une démonstration technique virtuose sans se rendre compte que son interprétation est complexe et demande beaucoup de maturité et justement de réfréner son envie d'en faire trop (on est pas dans un caprice de Paganini quoi)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
André
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5343
Localisation : Laval, Québec
Date d'inscription : 04/02/2013

MessageSujet: Re: Bach - Sonates et partitas pour violon seul   Mer 22 Fév 2017 - 23:35

Parmi les immenses: Aaron Rosand, Ida Handel, James Ehnes (2 versions). Autant de versions/visions contrastées, conflictuelles même, jouant de la corde raide entre purisme et extravagance (les deux premiers), et une sorte de synthèse Milstein/Grumiaux passée à la moulinette des tendances épurées des "modernes" (Ehnes).

J'ai conservé Handel, Grumiaux et Ehnes. En concert, Handel dans la Chaconne c'était comme le rituel sacré d'une vestale: on en oubliait de respirer (enfin, pas tout à fait hehe ).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chag
Néophyte


Nombre de messages : 2
Localisation : Pays-Bas
Date d'inscription : 13/03/2014

MessageSujet: Re: Bach - Sonates et partitas pour violon seul    Mer 8 Mar 2017 - 6:57

Je saisis ce fil pour m'enquérir des meilleurs ouvrages consacrés aux Sonates et Partitas. Lesquels recommanderiez-vous ?

Je redécouvre Beyer à qui j'avais préféré Faust. J'ai vite abandonné Fischer, sans doute un peu jeune lors de son enregistrement. J'aime toujours beaucoup Podger et cherche à commander Wallfisch en fichier non compressé. Smile

Chag -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bruno Luong
Mélomane averti


Nombre de messages : 176
Date d'inscription : 07/08/2012

MessageSujet: Re: Bach - Sonates et partitas pour violon seul   Dim 12 Mar 2017 - 19:12

Résultat de la Tribune des critiques de disques sur la 3e partita pour violon seul

1er: Faust
2e: Fischer
3e: Poulet
4e: Beyer

Milstein/DG et Pogger sont éliminés préliminairement.


Dernière édition par Bruno Luong le Dim 12 Mar 2017 - 19:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3008
Age : 42
Localisation : De retour entre deux ou trois poudrières...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: Bach - Sonates et partitas pour violon seul   Dim 12 Mar 2017 - 19:31

En même temps, c'est la Tribune des critiques de disques, hein... hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bruno Luong
Mélomane averti


Nombre de messages : 176
Date d'inscription : 07/08/2012

MessageSujet: Re: Bach - Sonates et partitas pour violon seul   Lun 13 Mar 2017 - 8:20

J'ai écouté la moitié de l'émission, et il est clair que les chacuns a son point de vue, en tout cas je ne suis pas d'accord avec certains jugements. Il y a un des 3 critiques qui me laisse consterner par ses commentaires tout le long de l'émission.

Pour ma part c'est la rigidité (voulue ?) de Poulet et la sonorité de Beyer qui manque l'assis bass qui m'ont gêné, et je mets volontier Milstein et Podger à leurs places.

Maintenant faire un classement parmi les versions aussi différentes que les autres n'a pas trop de sens pour moi.

Je voulais signaler que j'aime beaucoup la version de Gil Shaham, qui utilise un chevalet et un archet baroque et 3/4 cordes sont en boyaux. Mais je crois qu'il accorde son violon au diapason moderne. En tout cas le tempi sont extrêmement rapides par rapport à la "norme".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bach - Sonates et partitas pour violon seul   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bach - Sonates et partitas pour violon seul
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 7 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7
 Sujets similaires
-
» Les sonates pour flute de J.S. Bach.
» Bach : Suites anglaises, françaises et partitas pour clavier
» Beethoven Sonates pour piano
» Johann Wilhelm Hassler (Hässler) (1747-1822)
» L'oeuvre pour Piano de Chostakovitch

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: